AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Se méfier de l'eau qui dort | Bill & Thésée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
SORCIER
Thésée Dragonneau
▌ Messages : 457
Humeur :
Se méfier de l'eau qui dort | Bill & Thésée Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Se méfier de l'eau qui dort | Bill & Thésée Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: 29,8 cm, bois d'olivier, écaille de dragon
Camp: Bien
Avatar: John Barrowman

Se méfier de l'eau qui dort | Bill & Thésée Empty
Message#Sujet: Se méfier de l'eau qui dort | Bill & Thésée   Se méfier de l'eau qui dort | Bill & Thésée Icon_minitimeMer 18 Déc - 13:26

Se méfier de l'eau qui dort
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Thésée reprenait petit à petit le fil des choses. Le fil de sa vie. Les choses avaient été lourdement mouvementées. Entre l’enlèvement d’Hippolyte et la révélation de Wilhelmina, Thésée n’avait pas eu énormément de temps pour se remettre de tout cela, et il espérait qu’il n’y en avait pas d’autres qui allaient arrivées. Même si tout s’était bien fini dans les deux cas, l’Auror avait eu le cœur bien accroché.

Il était assez… content au final, d’être le père d’Agrippine. Ils se voyaient régulièrement, continuaient de se connaître un peu mieux l’un et l’autre, et il était heureux de pouvoir construire cette relation avec elle. Evidemment, il en voulait toujours un peu à Wilhelmina de lui avait caché sa fille durant toutes ces années, mais il faisait de son mieux pour lui pardonner, et pour comprendre pourquoi elle l’avait fait. Il n’avait aucune idée de ce qu’il aurait fait à l’époque, s’il avait su, mais il partait du principe qu’il se serait battu pour elle, et cela aurait pu totalement faire éclater la famille Tuft. Elle avait voulu protéger sa famille, son fils, et il en avait conscience.

En dehors de cela, il avait toujours son travail, toujours aussi chronophage, mais même s’il s’était découvert une fille, cette dernière était adulte et indépendante, et elle n’avait donc pas besoin qu’il s’occupe d’elle, alors sa situation ne changeait pas, et il pouvait se permettre d’être peu chez lui. Si c’était pour tourner en rond, ce n’était pas utile de toute façon. Et puis il ne manquait pas d’occupation au bureau, tout était toujours au même point. Mais pour une fois, Thésée avait décidé de s’octroyer une pause. Juste le temps d’une petite heure, pour souffler, ce qu’il ne faisait pas souvent.

Il s’était rendu à une terrasse de café, non loin du Ministère, et il en profitait pour se détendre un peu. Thésée sortait rarement de son bureau, sauf pour aller sur le terrain, et même pendant les pauses, il prenait son café, son thé ou son repas entre ces murs qu’il connaissait par cœur, parce qu’il ne voulait pas perdre de temps. Mais là, pour une fois, il avait décidé de prendre un peu de recul. Bon d’accord, ce n’était pas totalement innocent.

Thésée avait été informé que depuis sa sortie de prison, Bill Beresford s’était fait quelques relations côté magique. Et même si ce n’était peut-être pas voulu, Thésée voulait s’assurer que tout était en ordre. D’autant plus qu’avec la révélation sur son fils, les choses étaient encore plus tendues. Il savait que l’homme venait régulièrement ici, et il avait envie de lui parler, sans lui faire passer d’interrogatoire, mais juste pour avoir une petite idée. Il se leva au bout d’un moment pour venir le rejoindre.

« Monsieur Beresford, cela faisait longtemps. Je peux me joindre à vous ? »

black pumpkin

_________________

- Vous les femmes, vous mon drame -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moldu
Bill Beresford
▌ Messages : 112
Humeur :
Se méfier de l'eau qui dort | Bill & Thésée Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Se méfier de l'eau qui dort | Bill & Thésée Right_bar_bleue

En couple avec : Isabel Beresford

QUI SUIS-JE?
Baguette: Aucune
Camp: Mal
Avatar: Mark Strong

Se méfier de l'eau qui dort | Bill & Thésée Empty
Message#Sujet: Re: Se méfier de l'eau qui dort | Bill & Thésée   Se méfier de l'eau qui dort | Bill & Thésée Icon_minitimeMer 18 Déc - 15:04


Se méfier de l'eau qui dort
B

ill avait pris l'habitude de se rendre dans ce café. Pas parce qu'il aimé simplement savourer une bonne tasse de café bien chaud en terrasse mais parce qu'il estimait que c'était le lieu de rencontre privilégiée avec certains de ses contacts, qu'il ne pouvait bien évidemment pas se permettre d'inviter chez lui, Isabel ne se doutant pas une seule seconde des différents projets qu'il trâmait depuis sa sortie de prison. Le patron était un de ses amis, et il pouvait compter sur sa discrétion et sur ses tuyaux, qui souvent avaient le mérite d'être particulièrement précis.

Dernièrement, il y venait d'autant plus souvent que l'un de ses contacts en question disposaient d'informations particulièrement révélatrice concernant les sorciers. Depuis que le moldu, à contrecoeur, après son "altercation" avec Seth, avait bien été contraint d'accepter l'existence de la magie, il cherchait à présent à la comprendre et à en tirer profit, pour obtenir sa vengeance sur son beau-fils pour commencer, mais pas seulement. Cela pourrait aussi lui servir dans ses autres projets, et il n'occultait pas cette possibilité. L'entretien avec cette personne en question venait tout juste de s'achever, d'ailleurs, et Bill était rester seul à sa table.

N'ayant pas de véritable impératif à respecter, il avait décidé de traîner un peu et de se faire servir un nouveau café. Il avait un peu de temps à tuer dans tous les cas. Il en avait à peine porté une première gorgée à ses lèvres que l'on vint l'aborder. Bill leva les yeux et reconnut Thésée Dragonneau. Ils ne se connaissaient pas personnellement, mais ils avaient déjà eu affaire l'un à l'autre.

Bill ne savait pas vraiment quoi penser de lui, mais d'instinct, il avait plutôt tendance à se méfier de cet homme, tout comme il se méfiait très naturellement de tous ceux qu'il n'aura pas réussi à cerner. Ce qui n'allait pas l'empêcher de lui accorder la conversation qu'il attendait. Voulait-il vraiment de sa compagnie ? Il n'en savait trop rien. Tout dépendrait de ce qu'il avait à lui dire.

-Monsieur Dragonneau, je vous en prie,
dit-il en désignant la place vacante face à la sienne. Comment allez-vous ?

Il restait pour le moment en surface des choses, il attendait de voir où la discussion allait les mener exactement. Si elle devait les mener quelque part.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Thésée Dragonneau
▌ Messages : 457
Humeur :
Se méfier de l'eau qui dort | Bill & Thésée Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Se méfier de l'eau qui dort | Bill & Thésée Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: 29,8 cm, bois d'olivier, écaille de dragon
Camp: Bien
Avatar: John Barrowman

Se méfier de l'eau qui dort | Bill & Thésée Empty
Message#Sujet: Re: Se méfier de l'eau qui dort | Bill & Thésée   Se méfier de l'eau qui dort | Bill & Thésée Icon_minitimeDim 26 Jan - 13:25

Se méfier de l'eau qui dort
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Thésée ne savait pas vraiment s’il attendait quoi que ce soit de cette rencontre, mais en tout cas, il pourrait peut-être en tirer quelques informations. Personne ne lui avait demandé de faire ça, mais il n’était pas du genre à attendre qu’on lui donne des ordres, il savait prendre des initiatives tout seul. Bill Beresford était un homme très intelligent, il avait pu le constater, et il ne comptait pas tenter de le piéger. Il n’avait pas commis de crimes, depuis sa sortie de prison, du moins pas à sa connaissance, et il n’avait pas envie de lui faire passer un interrogatoire non plus.

Mais le fait qu’il flirte un peu trop avec le monde magique dernièrement voulait peut-être signifier quelque chose. Il voulait juste savoir ce qu’il se passait. Bill n’accepterait peut-être pas de lui parler, et c’était son droit, mais il ne perdrait rien à tenter sa chance. Après tout, il avait autant le droit de lui poser des questions que l’homme avait le droit de ne pas y répondre. Enfin, quoiqu’il en soit, il avait décidé d’approcher l’homme en question, et espérer que ce dernier ne l’envoie pas directement sur les roses, mais ce ne serait pas très malin de sa part pour le coup.

Bill le connaissait, enfin, il l’avait déjà vu par le passé, pas dans de très bonnes circonstances, alors il se doutait probablement que s’il ne voulait pas qu’on le soupçonne. Il savait comment marchait le système judiciaire. Quand on était envoyé en prison pour meurtre, on ne se faisait pas oublier si facilement. Et si Thésée n’avait rien à redire sur sa libération, il avait tout de même le droit de s’y intéresser.

Mais c’était surtout aux activités de Bill que Thésée s’intéressait. Il voulait savoir ce qu’il fabriquait avec les sorciers, et si en même temps, il pouvait lui donner des renseignements sur Seth, ce ne serait pas de trop. Mais chaque chose en son temps, l’auror attendait déjà que Bill accepte qu’il s’asseye avec lui, à sa table.

-Monsieur Dragonneau, je vous en prie. Comment allez-vous ?

Bon, le ton était poli, et cordial, il n’en demandait pas plus. Il s’installa donc en face de l’ancien détenu. Il lui adressa un petit sourire poli, quand ce dernier lui demanda comment il allait. Il doutait que cela ne l’intéressait pas vraiment, mais ça ne le dérangeait pas que les choses restent ainsi, que tout soit cordial. Il n’avait pas envie que les choses s’enveniment, dans tous les cas, alors cela lui allait parfaitement.

« Je vais très bien, je vous remercie. Et vous, votre réinsertion se passe bien ? J’ai entendu dire que vous vous étiez remarié, durant votre séjour entre quatre murs. »

black pumpkin

_________________

- Vous les femmes, vous mon drame -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moldu
Bill Beresford
▌ Messages : 112
Humeur :
Se méfier de l'eau qui dort | Bill & Thésée Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Se méfier de l'eau qui dort | Bill & Thésée Right_bar_bleue

En couple avec : Isabel Beresford

QUI SUIS-JE?
Baguette: Aucune
Camp: Mal
Avatar: Mark Strong

Se méfier de l'eau qui dort | Bill & Thésée Empty
Message#Sujet: Re: Se méfier de l'eau qui dort | Bill & Thésée   Se méfier de l'eau qui dort | Bill & Thésée Icon_minitimeDim 26 Jan - 13:58


Se méfier de l'eau qui dort
B

ill se fichait bien de savoir comment aller son interlocuteur, il pourrait bien se plaindre de tous les maux de la terre qu'il n'en aurait cure malgré tout, parce que cet homme n'avait pas la moindre importance pour lui. Aucun homme n'avait pas la moindre importance pour lui, en réalité, et encore moins ce type, mais il donnait le change, tout de même satisfait que son interlocuteur ne l'accable pas avec ses problèmes... Même si cela lui aurait peut-être permis, sur le moment, d'obtenir une manière d'emprise sur lui, dont il aurait pu bénéficier. Ceci dit, Thésée Dragonneau ne représentait rien pour lui, incapable qu'il était de voir qu'il appartenait à la race même de ceux qu'il détestait le plus au monde ces derniers temps.

Il lui demanda si sa réinsertion se passait bien, l'ancien prisonnier ne prit même pas la peine de répondre. A ses yeux, il était assez évident que cela lui importait peu, tout comme Bill se fichait de savoir, de son côté, si Thésée allait bien ou pas, toute cette conversation serait forcément placée sous le signe de l'hypocrisie, il ne voyait vraiment pas comment faire autrement. Et au final, ça ne le dérangeait pas. L'hypocrisie, il en faisait son affaire. Au fil du temps, on pouvaitmême dire que c'était devenu sa parque de fabrique, au final.

-Vous êtes bien informé
, répondit posément Bill en adressant un regard plus attentif à son interlocuteur.

Peut-être que leurs retrouvailles étaient effectivement fortuites, mais de toute évidence, l'homme en savait encore un rayon sur lui après tout ce temps. Peut-être prenait-il simplement la peine de se tenir informé, de se mettre à la page, mais en vérité, Bill en doutait quelque peu. Cette conversation l'intriguait tout à coup bien plus, force lui était de le reconnaître.

-En effet, je me suis remarié. Isabel... m'a sauvé la vie.

Il aimait bien présenter les choses de cette manière. Souvent, ça faisait pleurer dans les chaumières, ça poussait à la sympathie... Alors qu'en réalité, Isabel n'avait jamais été un prétexte. A prouver sa bonne foi d'une part, et à se refaire une fortune, d'autre part, car Isabel était riche, bien assez pour lui permettre de mener une vie plus que confortable à son retour de prison.

-Je m'étonne que vous soyez si au courant. Après tout ce temps, je ne pensais pas que mon cas vous intéresserait toujours.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Se méfier de l'eau qui dort | Bill & Thésée Empty
Message#Sujet: Re: Se méfier de l'eau qui dort | Bill & Thésée   Se méfier de l'eau qui dort | Bill & Thésée Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Se méfier de l'eau qui dort | Bill & Thésée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Londres
-