AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
-34%
Le deal à ne pas rater :
LaCie 4 To Disque Dur Externe portable – USB 3.0
94.99 € 144.99 €
Voir le deal

Partagez | 
 

 Se méfier de l'eau qui dort | Bill & Thésée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
SORCIER
Thésée Dragonneau
▌ Messages : 515
Humeur :
Se méfier de l'eau qui dort | Bill & Thésée Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Se méfier de l'eau qui dort | Bill & Thésée Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: 29,8 cm, bois d'olivier, écaille de dragon
Camp: Bien
Avatar: John Barrowman

Se méfier de l'eau qui dort | Bill & Thésée Empty
Message#Sujet: Se méfier de l'eau qui dort | Bill & Thésée   Se méfier de l'eau qui dort | Bill & Thésée Icon_minitimeMer 18 Déc - 13:26

Se méfier de l'eau qui dort
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Thésée reprenait petit à petit le fil des choses. Le fil de sa vie. Les choses avaient été lourdement mouvementées. Entre l’enlèvement d’Hippolyte et la révélation de Wilhelmina, Thésée n’avait pas eu énormément de temps pour se remettre de tout cela, et il espérait qu’il n’y en avait pas d’autres qui allaient arrivées. Même si tout s’était bien fini dans les deux cas, l’Auror avait eu le cœur bien accroché.

Il était assez… content au final, d’être le père d’Agrippine. Ils se voyaient régulièrement, continuaient de se connaître un peu mieux l’un et l’autre, et il était heureux de pouvoir construire cette relation avec elle. Evidemment, il en voulait toujours un peu à Wilhelmina de lui avait caché sa fille durant toutes ces années, mais il faisait de son mieux pour lui pardonner, et pour comprendre pourquoi elle l’avait fait. Il n’avait aucune idée de ce qu’il aurait fait à l’époque, s’il avait su, mais il partait du principe qu’il se serait battu pour elle, et cela aurait pu totalement faire éclater la famille Tuft. Elle avait voulu protéger sa famille, son fils, et il en avait conscience.

En dehors de cela, il avait toujours son travail, toujours aussi chronophage, mais même s’il s’était découvert une fille, cette dernière était adulte et indépendante, et elle n’avait donc pas besoin qu’il s’occupe d’elle, alors sa situation ne changeait pas, et il pouvait se permettre d’être peu chez lui. Si c’était pour tourner en rond, ce n’était pas utile de toute façon. Et puis il ne manquait pas d’occupation au bureau, tout était toujours au même point. Mais pour une fois, Thésée avait décidé de s’octroyer une pause. Juste le temps d’une petite heure, pour souffler, ce qu’il ne faisait pas souvent.

Il s’était rendu à une terrasse de café, non loin du Ministère, et il en profitait pour se détendre un peu. Thésée sortait rarement de son bureau, sauf pour aller sur le terrain, et même pendant les pauses, il prenait son café, son thé ou son repas entre ces murs qu’il connaissait par cœur, parce qu’il ne voulait pas perdre de temps. Mais là, pour une fois, il avait décidé de prendre un peu de recul. Bon d’accord, ce n’était pas totalement innocent.

Thésée avait été informé que depuis sa sortie de prison, Bill Beresford s’était fait quelques relations côté magique. Et même si ce n’était peut-être pas voulu, Thésée voulait s’assurer que tout était en ordre. D’autant plus qu’avec la révélation sur son fils, les choses étaient encore plus tendues. Il savait que l’homme venait régulièrement ici, et il avait envie de lui parler, sans lui faire passer d’interrogatoire, mais juste pour avoir une petite idée. Il se leva au bout d’un moment pour venir le rejoindre.

« Monsieur Beresford, cela faisait longtemps. Je peux me joindre à vous ? »

black pumpkin

_________________

- Vous les femmes, vous mon drame -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moldu
Bill Beresford
▌ Messages : 127
Humeur :
Se méfier de l'eau qui dort | Bill & Thésée Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Se méfier de l'eau qui dort | Bill & Thésée Right_bar_bleue

En couple avec : Isabel Beresford

QUI SUIS-JE?
Baguette: Aucune
Camp: Mal
Avatar: Mark Strong

Se méfier de l'eau qui dort | Bill & Thésée Empty
Message#Sujet: Re: Se méfier de l'eau qui dort | Bill & Thésée   Se méfier de l'eau qui dort | Bill & Thésée Icon_minitimeMer 18 Déc - 15:04


Se méfier de l'eau qui dort
B

ill avait pris l'habitude de se rendre dans ce café. Pas parce qu'il aimé simplement savourer une bonne tasse de café bien chaud en terrasse mais parce qu'il estimait que c'était le lieu de rencontre privilégiée avec certains de ses contacts, qu'il ne pouvait bien évidemment pas se permettre d'inviter chez lui, Isabel ne se doutant pas une seule seconde des différents projets qu'il trâmait depuis sa sortie de prison. Le patron était un de ses amis, et il pouvait compter sur sa discrétion et sur ses tuyaux, qui souvent avaient le mérite d'être particulièrement précis.

Dernièrement, il y venait d'autant plus souvent que l'un de ses contacts en question disposaient d'informations particulièrement révélatrice concernant les sorciers. Depuis que le moldu, à contrecoeur, après son "altercation" avec Seth, avait bien été contraint d'accepter l'existence de la magie, il cherchait à présent à la comprendre et à en tirer profit, pour obtenir sa vengeance sur son beau-fils pour commencer, mais pas seulement. Cela pourrait aussi lui servir dans ses autres projets, et il n'occultait pas cette possibilité. L'entretien avec cette personne en question venait tout juste de s'achever, d'ailleurs, et Bill était rester seul à sa table.

N'ayant pas de véritable impératif à respecter, il avait décidé de traîner un peu et de se faire servir un nouveau café. Il avait un peu de temps à tuer dans tous les cas. Il en avait à peine porté une première gorgée à ses lèvres que l'on vint l'aborder. Bill leva les yeux et reconnut Thésée Dragonneau. Ils ne se connaissaient pas personnellement, mais ils avaient déjà eu affaire l'un à l'autre.

Bill ne savait pas vraiment quoi penser de lui, mais d'instinct, il avait plutôt tendance à se méfier de cet homme, tout comme il se méfiait très naturellement de tous ceux qu'il n'aura pas réussi à cerner. Ce qui n'allait pas l'empêcher de lui accorder la conversation qu'il attendait. Voulait-il vraiment de sa compagnie ? Il n'en savait trop rien. Tout dépendrait de ce qu'il avait à lui dire.

-Monsieur Dragonneau, je vous en prie,
dit-il en désignant la place vacante face à la sienne. Comment allez-vous ?

Il restait pour le moment en surface des choses, il attendait de voir où la discussion allait les mener exactement. Si elle devait les mener quelque part.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Thésée Dragonneau
▌ Messages : 515
Humeur :
Se méfier de l'eau qui dort | Bill & Thésée Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Se méfier de l'eau qui dort | Bill & Thésée Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: 29,8 cm, bois d'olivier, écaille de dragon
Camp: Bien
Avatar: John Barrowman

Se méfier de l'eau qui dort | Bill & Thésée Empty
Message#Sujet: Re: Se méfier de l'eau qui dort | Bill & Thésée   Se méfier de l'eau qui dort | Bill & Thésée Icon_minitimeDim 26 Jan - 13:25

Se méfier de l'eau qui dort
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Thésée ne savait pas vraiment s’il attendait quoi que ce soit de cette rencontre, mais en tout cas, il pourrait peut-être en tirer quelques informations. Personne ne lui avait demandé de faire ça, mais il n’était pas du genre à attendre qu’on lui donne des ordres, il savait prendre des initiatives tout seul. Bill Beresford était un homme très intelligent, il avait pu le constater, et il ne comptait pas tenter de le piéger. Il n’avait pas commis de crimes, depuis sa sortie de prison, du moins pas à sa connaissance, et il n’avait pas envie de lui faire passer un interrogatoire non plus.

Mais le fait qu’il flirte un peu trop avec le monde magique dernièrement voulait peut-être signifier quelque chose. Il voulait juste savoir ce qu’il se passait. Bill n’accepterait peut-être pas de lui parler, et c’était son droit, mais il ne perdrait rien à tenter sa chance. Après tout, il avait autant le droit de lui poser des questions que l’homme avait le droit de ne pas y répondre. Enfin, quoiqu’il en soit, il avait décidé d’approcher l’homme en question, et espérer que ce dernier ne l’envoie pas directement sur les roses, mais ce ne serait pas très malin de sa part pour le coup.

Bill le connaissait, enfin, il l’avait déjà vu par le passé, pas dans de très bonnes circonstances, alors il se doutait probablement que s’il ne voulait pas qu’on le soupçonne. Il savait comment marchait le système judiciaire. Quand on était envoyé en prison pour meurtre, on ne se faisait pas oublier si facilement. Et si Thésée n’avait rien à redire sur sa libération, il avait tout de même le droit de s’y intéresser.

Mais c’était surtout aux activités de Bill que Thésée s’intéressait. Il voulait savoir ce qu’il fabriquait avec les sorciers, et si en même temps, il pouvait lui donner des renseignements sur Seth, ce ne serait pas de trop. Mais chaque chose en son temps, l’auror attendait déjà que Bill accepte qu’il s’asseye avec lui, à sa table.

-Monsieur Dragonneau, je vous en prie. Comment allez-vous ?

Bon, le ton était poli, et cordial, il n’en demandait pas plus. Il s’installa donc en face de l’ancien détenu. Il lui adressa un petit sourire poli, quand ce dernier lui demanda comment il allait. Il doutait que cela ne l’intéressait pas vraiment, mais ça ne le dérangeait pas que les choses restent ainsi, que tout soit cordial. Il n’avait pas envie que les choses s’enveniment, dans tous les cas, alors cela lui allait parfaitement.

« Je vais très bien, je vous remercie. Et vous, votre réinsertion se passe bien ? J’ai entendu dire que vous vous étiez remarié, durant votre séjour entre quatre murs. »

black pumpkin

_________________

- Vous les femmes, vous mon drame -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moldu
Bill Beresford
▌ Messages : 127
Humeur :
Se méfier de l'eau qui dort | Bill & Thésée Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Se méfier de l'eau qui dort | Bill & Thésée Right_bar_bleue

En couple avec : Isabel Beresford

QUI SUIS-JE?
Baguette: Aucune
Camp: Mal
Avatar: Mark Strong

Se méfier de l'eau qui dort | Bill & Thésée Empty
Message#Sujet: Re: Se méfier de l'eau qui dort | Bill & Thésée   Se méfier de l'eau qui dort | Bill & Thésée Icon_minitimeDim 26 Jan - 13:58


Se méfier de l'eau qui dort
B

ill se fichait bien de savoir comment aller son interlocuteur, il pourrait bien se plaindre de tous les maux de la terre qu'il n'en aurait cure malgré tout, parce que cet homme n'avait pas la moindre importance pour lui. Aucun homme n'avait pas la moindre importance pour lui, en réalité, et encore moins ce type, mais il donnait le change, tout de même satisfait que son interlocuteur ne l'accable pas avec ses problèmes... Même si cela lui aurait peut-être permis, sur le moment, d'obtenir une manière d'emprise sur lui, dont il aurait pu bénéficier. Ceci dit, Thésée Dragonneau ne représentait rien pour lui, incapable qu'il était de voir qu'il appartenait à la race même de ceux qu'il détestait le plus au monde ces derniers temps.

Il lui demanda si sa réinsertion se passait bien, l'ancien prisonnier ne prit même pas la peine de répondre. A ses yeux, il était assez évident que cela lui importait peu, tout comme Bill se fichait de savoir, de son côté, si Thésée allait bien ou pas, toute cette conversation serait forcément placée sous le signe de l'hypocrisie, il ne voyait vraiment pas comment faire autrement. Et au final, ça ne le dérangeait pas. L'hypocrisie, il en faisait son affaire. Au fil du temps, on pouvaitmême dire que c'était devenu sa parque de fabrique, au final.

-Vous êtes bien informé
, répondit posément Bill en adressant un regard plus attentif à son interlocuteur.

Peut-être que leurs retrouvailles étaient effectivement fortuites, mais de toute évidence, l'homme en savait encore un rayon sur lui après tout ce temps. Peut-être prenait-il simplement la peine de se tenir informé, de se mettre à la page, mais en vérité, Bill en doutait quelque peu. Cette conversation l'intriguait tout à coup bien plus, force lui était de le reconnaître.

-En effet, je me suis remarié. Isabel... m'a sauvé la vie.

Il aimait bien présenter les choses de cette manière. Souvent, ça faisait pleurer dans les chaumières, ça poussait à la sympathie... Alors qu'en réalité, Isabel n'avait jamais été un prétexte. A prouver sa bonne foi d'une part, et à se refaire une fortune, d'autre part, car Isabel était riche, bien assez pour lui permettre de mener une vie plus que confortable à son retour de prison.

-Je m'étonne que vous soyez si au courant. Après tout ce temps, je ne pensais pas que mon cas vous intéresserait toujours.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Thésée Dragonneau
▌ Messages : 515
Humeur :
Se méfier de l'eau qui dort | Bill & Thésée Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Se méfier de l'eau qui dort | Bill & Thésée Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: 29,8 cm, bois d'olivier, écaille de dragon
Camp: Bien
Avatar: John Barrowman

Se méfier de l'eau qui dort | Bill & Thésée Empty
Message#Sujet: Re: Se méfier de l'eau qui dort | Bill & Thésée   Se méfier de l'eau qui dort | Bill & Thésée Icon_minitimeLun 24 Fév - 22:42

Se méfier de l'eau qui dort
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Les choses étaient cordiales entre eux. Ou plutôt, elles étaient hypocrites, ce qui n’était pas plus mal, en réalité. Thésée n’avait pas du tout envie que cet homme se sente agresser. Qu’il voie clair dans son jeu ou non, n’avait pour le moment aucune importance. Dans tous les cas, Thésée ne comptait pas lui faire passer un interrogatoire, pas de manière officielle, parce que Bill Beresford n’avait rien fait qui soit contre la loi depuis sa sortie de prison, rien dont Thésée ne soit au courant en tout cas. Mais il partait du principe que légalement parlant, il n’avait rien à se reprocher, alors Thésée n’allait pas le cuisiner. Il voulait juste… éclaircir quelques points, parce que Bill s’était rapproché de sorciers dernièrement, et parce que son beau-fils avait également fait parler de lui.

L’ancien détenu avait le droit, de ne pas vouloir lui répondre, Thésée ne pourrait pas le forcer. Il pouvait aussi tout à fait lui raconter des cracs, mais au moins l’auror aurait essayé. Pour le moment, il restait dans le superficiel, à le questionner sur sa nouvelle vie. En soit, il n’était pas totalement désintéressé, il était curieux de savoir comment les choses se passaient pour lui, espérait qu’il soit sur le bon chemin, même s’il en doutait un peu, à dire vrai, mais bon.

-Vous êtes bien informé.

Oui, il l’était. Thésée se renseignait toujours sur ses anciens dossiers. Ou même ceux des autres, s’il les avait trouvés… intéressants. Bill Beresford n’était pas un cas à part, et il est vrai qu’il intéressait surtout Thésée pour son lien avec Seth. D’autant plus, que quand il savait que des condamnés sortaient de prison, il préférait garder un œil sur eux. Juste au cas où. Non pas qu’il ne croyait pas au changement, et à la réinsertion, mais pour certains, il préférait être vigilant.

-En effet, je me suis remarié. Isabel... m'a sauvé la vie.

Est-ce que c’était vrai, est-ce qu’il jouait la comédie ? Thésée n’en savait rien. Au fond, il espérait presque que ce soit vrai, qu’il aimait vraiment cette femme, et qu’elle lui avait réellement fait changer de voie. Mais bon, il prenait cette information avec des pincettes, parce qu’il ne pouvait avoir totalement foi en ce que lui disait cet homme.

-Je m'étonne que vous soyez si au courant. Après tout ce temps, je ne pensais pas que mon cas vous intéresserait toujours.

Thésée sourit légèrement. Il comprenait qu’il se pose la question. Mais il ne comptait pas lui donner ses sources, ni même débattre avec lui sur le sujet. Il voulait avancer dans tout cela. Il voulait juste s’assurer de deux trois choses, pas le suspecter, mais tout de même, l’homme était désireux d’obtenir quelques réponses de la part de son interlocuteur, s’il consentait à les lui donner.

« J’en suis heureux pour vous. Je m’informe toujours sur ceux qui sont relâchés, histoire de m’assurer que tout va pour le mieux. Et puis, votre histoire n’est pas anodine. Parce qu’elle concerne les deux mondes. D’ailleurs, j’ai ouïe dire que vous aviez récemment eu des contacts avec des sorciers. »

black pumpkin

_________________

- Vous les femmes, vous mon drame -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moldu
Bill Beresford
▌ Messages : 127
Humeur :
Se méfier de l'eau qui dort | Bill & Thésée Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Se méfier de l'eau qui dort | Bill & Thésée Right_bar_bleue

En couple avec : Isabel Beresford

QUI SUIS-JE?
Baguette: Aucune
Camp: Mal
Avatar: Mark Strong

Se méfier de l'eau qui dort | Bill & Thésée Empty
Message#Sujet: Re: Se méfier de l'eau qui dort | Bill & Thésée   Se méfier de l'eau qui dort | Bill & Thésée Icon_minitimeMar 25 Fév - 11:10


Se méfier de l'eau qui dort
L

e bonheur de son interlocuteur était-il sincère ? Bill se permettait honnêtement d'en douter. Il n'accorderait pas plus de crédit à ses propos qu'à ceux de Stubbs quand il était question de prétendre qu'à présent qu'il était relâché, il n'allait plus être considéré comme un criminel, puisqu'il avait purgé sa peine. L'homme, dans tous les cas, avait tendance à se méfier naturellement des personnes qui l'entouraient, question de survie. Peut-être que Thésée Dragonneau était sincèrement ravi de le savoir marié, et soucieux de connaître le sort des anciens prisonniers, mais dans le doute, Bill préférait rester sur sa réserve.

Il n'empêche que sa remarque interrogeait l'ancien tôlard. Cette rencontre était-elle réellement fortuite ? Il commençait à se poser la question. S'ils ne s'étaient pas rencontrés par hasard, il n'aurait pas su ce qu'il advenait de lui. Ou se serait-il renseigné d'une autre manière ? ... Il était d'autant plus décidé à rester sur ses gardes. Plus encore en entendant son interlocuteur parler très frontalement du monde des sorciers.

Ainsi donc, l'homme était un sorcier. Il n'y a pas si longtemps, Bill lui aurait ri au nez, se serait obstiné dans l'aveuglement, parce qu'il refusait d'admettre que la sorcellerie pouvait exister bel et bien. Mais depuis sa confrontation avec Seth, il était bien obligé de reconnaître l'existence de la magie, et il s'y intéressait donc de très près... sans avoir réalisé que son interlocuteur, qui lui apprenait donc avec tout le naturel du monde appartenir au monde des sorciers, était de ceux-là.

S'il était prêt à accorder le bénéfice du doute à son interlocuteur, ce n'était plus le cas, à présent. Il y avait définitivement anguille sous roche... Mais même s'il se sentait, quelque part, piégé, et que c'était un sentiment qu'il n'appréciait pas, il se disait qu'il tenait peut-être, à l'inverse, une opportunité de plus de glaner des informations sur le monde de la sorcellerie concernant lequel il lui manquait bon nombre d'informations. Restait à savoir maintenant à savoir ce qu'il avait découvert exactement. Avait-il eu vent de ses retrouvailles avec Seth ? Il espérait que non, ce serait beaucoup plus compliqué, en ce cas.

-De toute évidence, c'est ce que je fais maintenant. Apparemment, on ne peut pas faire un pas sans croiser des sorciers, par ici, je n'y suis tout de même pour rien. Et on ne pourra pas me reprocher ma curiosité, n'est-ce pas ? En revanche, je doute que la votre soit seulement le fruit d'une quelconque conscience professionnelle.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Thésée Dragonneau
▌ Messages : 515
Humeur :
Se méfier de l'eau qui dort | Bill & Thésée Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Se méfier de l'eau qui dort | Bill & Thésée Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: 29,8 cm, bois d'olivier, écaille de dragon
Camp: Bien
Avatar: John Barrowman

Se méfier de l'eau qui dort | Bill & Thésée Empty
Message#Sujet: Re: Se méfier de l'eau qui dort | Bill & Thésée   Se méfier de l'eau qui dort | Bill & Thésée Icon_minitimeSam 21 Mar - 9:06

Se méfier de l'eau qui dort
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Thésée savait que Bill était un homme intelligent. Les meurtriers étaient rarement des idiots, en même temps. Certes, Bill n’était pas un tueur en série, mais il avait tout de même tué. Certes, sous le coup de la rage, on ne savait jamais ce qu’on était capable de faire. L’être humain était capable du meilleur comme du pire, et chacun avait une part de bonté et de sadisme. Il avait se battre contre soi-même pour en laisser une dominer l’autre, mais ce n’était jamais définitif. Quoiqu’il en soit, il espérait que la réinsertion de Bill serait un succès, mais il n’avait aucune garantie que cela puisse être le cas.

Et il commençait mal, il devait dire. Il avait un peu trop été en contact avec des sorciers. Alors certes, cela pouvait être le fruit du hasard, et il était possible que Bill ne s’en soit pas rendu compte, mais tout de même. C’était un peu curieux. Il avait été lié au monde magique de près, et donc, Thésée se sentait en droit de se poser la question.

Ce n’était pas un crime, de côtoyer des sorciers. Mais il y avait certains sorciers qu’il n’était pas bon de côtoyer. Et quand c’était plusieurs fois les mêmes… c’était peut-être que quelque chose se tramait. En tout cas, Thésée voulait mettre tout cela au clair, et il comptait sur la coopération, et la bonne foi de Bill. Il ne lui faisait pas confiance, bien évidemment, mais il voulait tout de même l’entendre. Parce qu’il serait peut-être honnête avec lui, qui sait.

-De toute évidence, c'est ce que je fais maintenant. Apparemment, on ne peut pas faire un pas sans croiser des sorciers, par ici, je n'y suis tout de même pour rien. Et on ne pourra pas me reprocher ma curiosité, n'est-ce pas ? En revanche, je doute que la votre soit seulement le fruit d'une quelconque conscience professionnelle.

Bah tiens, il n’était pas au courant. Thésée n’allait pas s’arrêter là, et pour le moment, il ne le croyait pas du tout. Les sorciers n’étaient pas si nombreux que cela. Il y avait beaucoup plus de moldus qu’il n’y avait de sorciers. Et les sorciers ne se mélangeaient pas tant que cela aux moldus, alors faire un pas sans croiser un sorcier, il exagérait. Et ce n’était pas bien grave que Bill pense qu’il soit là par hasard ou non, vraiment, cela ne changeait rien du tout. Il ne lui faisait pas passer un interrogatoire de toute façon, il glanait des informations.

« Je ne vous reproche pas votre curiosité, je vous demande simplement si elle a d’autres fins que celles que vous avancez. Est-ce que vous avez revu Seth récemment ? »

black pumpkin

_________________

- Vous les femmes, vous mon drame -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moldu
Bill Beresford
▌ Messages : 127
Humeur :
Se méfier de l'eau qui dort | Bill & Thésée Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Se méfier de l'eau qui dort | Bill & Thésée Right_bar_bleue

En couple avec : Isabel Beresford

QUI SUIS-JE?
Baguette: Aucune
Camp: Mal
Avatar: Mark Strong

Se méfier de l'eau qui dort | Bill & Thésée Empty
Message#Sujet: Re: Se méfier de l'eau qui dort | Bill & Thésée   Se méfier de l'eau qui dort | Bill & Thésée Icon_minitimeSam 21 Mar - 9:23


Se méfier de l'eau qui dort
A

ux yeux de Bill, cette rencontre n'était pas fortuite et le doute était levé. Oh, il se trompait bien sûr, comme cela lui arrivait bien trop souvent, mais tout comme il avait encore toutes les peines du monde à accepter l'idée que la magie existe vraiment, même s'il ne pouvait pas franchement nier l'évidence après ce qu'il avait vu, il avait du mal à admettre que le hasard puisse exister, et que ce soit lui qui l'ait mis sur la route de son interlocuteur en cet instant.

Dans tous les cas, peu importe ce qui poussait Thésée Dragonneau à l'interroger de la sorte, Bill n'avait aucune intention de se laisser prendre à il ne savait quel piège. Il en avait déjà laissé un, terrible, se refermer sur lui, et l'avait profondément regretté, il n'était absolument pas question pour lui de réitérer. Encore moins dans des circonstances à ce point absurdes. Raison pour laquelle il savait qu'il devait se montrer prudent, peser ses mots et ses actes, surtout en présence d'un homme qui pourrait éventuellement utiliser la magie contre lui. Certes, ils se trouvaient actuellement dans un lieu public, mais l'homme n'était pas encore assez renseigné sur la question pour savoir si cela arrêterait pour autant l'homme ou non s'il devait décider de s'en prendre à lui. Dans le doute, il préférait limiter les risques. Il était libre, il était en vie, et il avait bien eu l'intention que ça dure.

-J'ai voulu reprendre contact avec lui
, répondit-il alors, ce qui était vrai, il omettait seulement le fait qu'il avait effectivement repris contact avec lui, et que les retrouvailles avaient été particulièrement... violentes, pourrait-on dire. Mais il est introuvable.

Ce qui était effectivement vrai. Ou du moins, il ne réussissait plus à mettre la main sur lui, à savoir où il avait disparu, ce qui n'arrangeait pas ses affaires. Il aimerait penser qu'il avait fui suite à la dérouillée qu'il s'était prise avec lui, mais s'il fallait être complètement honnête, ils avaient été deux à morfler cette nuit-là, et Seth avait une longueur d'avance sur lui de par sa nature. Même
si Bill estimait malgré tout qu'aucun sorcier, peu importe sa puissance et son expérience, ne pouvait faire grand-chose contre une balle entre les deux yeux.

Est-ce que l'homme serait dupe de sa réponse ? Ce n'était pas dit. Bill ne savait pas si Thésée connaissait Seth, s'ils étaient de connivence ou non, mais il n'aurait jamais la bêtise, au tribunal comme dans la vie réelle, de dire la vérité, toute la vérité, rien que la vérité.


code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Thésée Dragonneau
▌ Messages : 515
Humeur :
Se méfier de l'eau qui dort | Bill & Thésée Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Se méfier de l'eau qui dort | Bill & Thésée Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: 29,8 cm, bois d'olivier, écaille de dragon
Camp: Bien
Avatar: John Barrowman

Se méfier de l'eau qui dort | Bill & Thésée Empty
Message#Sujet: Re: Se méfier de l'eau qui dort | Bill & Thésée   Se méfier de l'eau qui dort | Bill & Thésée Icon_minitimeDim 10 Mai - 15:04

Se méfier de l'eau qui dort
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Thésée espérait vraiment pouvoir tirer quelque chose de cette conversation. Cela n’était pas assuré évidemment. Il n’était pas dit que Bill Beresford se montre particulièrement coopératif, et au-delà de ça, il était également possible qu’il n’ait rien de vraiment intéressant à lui dire, mais Thésée se devait tout de même d’explorer cette piste, c’était important. Pas que parce qu’il soupçonnait Bill de ne pas être totalement clean depuis sa sortie de prison, mais parce qu’il fallait également retrouver Seth.

Quoiqu’il en soit, l’Auror n’avait pas l’intention de se montrer dur ou intimidant envers l’ancien détenu. Déjà, ce n’était pas son style, les interrogatoires musclés, à coup de violence et de menaces, il faisait les choses dans les règles. Cela ne voulait pas dire que c’était efficace à chaque fois, mais Thésée était un homme intègre. Il essayait de le faire le plus possible en tout cas, alors il n’allait pas tomber dans le n’importe quoi. D’autant plus, que ce n’était pas tout à fait un interrogatoire, au final, c’était surtout une conversation, qui pouvait le mener à des informations. C’était jouer sur les mots, certes, mais c’était tout de même ce qui était. Enfin bref, ce n’était pas vraiment de grande importance. La forme n’avait pas grand intérêt, et le fond était nettement plus intéressant, même si une fois encore, rien n’était garanti.

-J'ai voulu reprendre contact avec lui. Mais il est introuvable.

Est-ce que Thésée croyait ce qu’il lui disait ? Oui et non, il prenait tout ce que Bill lui disait avec des pincettes. Il était possible qu’il lui dise la vérité. En fonction de quand il avait tenté de le retrouver. Seth était en cavale, alors il voulait bien croire qu’il était introuvable, mais cela ne garantissait pas qu’il dise la vérité. S’il avait tenté de le voir dès sa sortie de prison, il aurait été tout à fait possible qu’il le trouve. Seth était encore infiltré au Ministère, à ce moment-là.

Alors Beresford était peut-être sincère, mais il était aussi probable qu’il mente. Il avait peut-être revu Seth, et les choses s’étaient peut-être mal passées, mais les deux étaient encore bien vivants, alors il n’aurait pas tellement de raisons de cacher son entrevue avec Seth. Mais Thésée n’avait pas forcément tous les éléments de cette affaire, alors il ne pouvait pas en faire une analyse complète et juste, il faisait avec ce qu’il avait, et ce n’était pas forcément simple.

« C’est fort dommage, que vous ne sachiez pas où il se trouve. A vrai dire, vous n’êtes pas le seul à vouloir entrer en contact avec lui. Notre gouvernement le recherche aussi. Quand est-ce que vous avez tenté de le voir ? »

black pumpkin

_________________

- Vous les femmes, vous mon drame -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moldu
Bill Beresford
▌ Messages : 127
Humeur :
Se méfier de l'eau qui dort | Bill & Thésée Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Se méfier de l'eau qui dort | Bill & Thésée Right_bar_bleue

En couple avec : Isabel Beresford

QUI SUIS-JE?
Baguette: Aucune
Camp: Mal
Avatar: Mark Strong

Se méfier de l'eau qui dort | Bill & Thésée Empty
Message#Sujet: Re: Se méfier de l'eau qui dort | Bill & Thésée   Se méfier de l'eau qui dort | Bill & Thésée Icon_minitimeDim 10 Mai - 21:14


Se méfier de l'eau qui dort
F

ort dommage, c'était le moins que l'on puisse dire, en effet, Bill aurait très franchement préféré pouvoir remettre la main sur Seth et lui régler son compte une bonne fois pour toutes. Ceci dit, il ne désespérait pas d'y parvenir, il le ferait sortir de sa tanière, d'une manière ou d'une autre. Ce n'était pas pour rien qu'il s'était attaquée à son amie, cette Phèdre Snowden qui avait jugé opportun d'aller rencontrer Isabel et de le mettre en garde contre lui. Il avait espéré que cela ferait sortir de sa cachette, mais pour le moment, ça n'avait pas donné de résultat. Dans ce cas de figure spécifique, il allait falloir s'armer de patience. Ce n'était pas une chose qui plaisait fondamentalement à Bill, mais la prison lui avait bien fait comprendre que dans certaines circonstances, il n'y avait rien d'autre à faire que d'attendre, même si cela pouvait effectivement vous déplaire.

Cette rencontre avec Thésée Dragonneau était totalement imprévue et fortuite, mais Bill commençait à considérer qu'elle pourrait lui rendre, en réalité, un fier service. Car apparemment, Seth n'avait pas disparu de la circulation uniquement suite à son agression, et uniquement pour lui. Visiblement, dans le monde où il s'était fait un nid et dont l'ancien prisonnier avait encore du mal à admettre l'existence, il était également activé recherché. Bill ne savait trop si c'était une bonne ou une mauvaise chose à la vérité, car si d'autres hommes cherchaient Seth, il aurait peut-être plus de chances de le retrouver. D'un autre côté, s'il devait rentrer en concurrence avec des sorciers, il fallait bien qu'il admette la possibilité que les sorciers en question soient plus forts que lui (ça l'emmerdait de le reconnaître) et donc capables de se charger de Seth à sa place. Et cela, ce n'était pas une chose envisageable, à ses yeux.

-Il y a deux-trois semaines, je dirais,
répondit Bill quand son interlocuteur lui demanda quand est-ce qu'il avait cherché à rentrer en contact avec Seth. Il mentait, évidemment, mais il ne pouvait bien évidemment pas évoquer la rencontre qui elle avait bel et bien aboutie. Il préférerait, tant qu'à faire, ne pas se retrouver dans le collimateur de personnes telles que son interlocuteur. Même s'il avait l'intuition qu'il était sans doute déjà trop tard pour cela. Pourquoi est-ce que votre gouvernement le recherche ? Qu'est-ce qu'il a fait exactement ?

Forcément, il ne pouvait pas entendre cette information et ne pas vouloir en entendre plus. Il était évident que cette situation l'intéressait grandement. Même si Thésée Dragonneau n'accepterait peut-être pas de lui répondre sincèrement.


code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Thésée Dragonneau
▌ Messages : 515
Humeur :
Se méfier de l'eau qui dort | Bill & Thésée Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Se méfier de l'eau qui dort | Bill & Thésée Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: 29,8 cm, bois d'olivier, écaille de dragon
Camp: Bien
Avatar: John Barrowman

Se méfier de l'eau qui dort | Bill & Thésée Empty
Message#Sujet: Re: Se méfier de l'eau qui dort | Bill & Thésée   Se méfier de l'eau qui dort | Bill & Thésée Icon_minitimeMer 29 Juil - 12:51

Se méfier de l'eau qui dort
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Thésée était un peu déçu de la réponse de son interlocuteur. Forcément, si Bill avait pu lui dire où était Seth et que par la suite, l’Auror aurait mis la main dessus, cela aurait déjà régler quelques problèmes. Mais bon, ce n’était pas grave, il allait trouver d’autres moyens de mettre la main sur le fugitif. Ce n’était pas comme si la justice magique allait lui laisser beaucoup de chance. Trahison, espionnage et appartenance à un groupe de mages noirs particulièrement dangereux et agressif, il était bon pour Azkaban et peut-être même le baiser du détraqueur. Mais avant cela, il fallait le retrouver, et Thésée n’était pas du genre à se laisser découragé. Il n’était pas directement en charge de retrouver Seth, mais il estimait que tous les Aurors l’étaient d’une manière ou d’une autre.

Cela ne voulait pas dire non plus qu’il croyait Bill sur parole. Ce dernier pouvait bien lui raconter ce qu’il voulait. Thésée en avait conscience. Il était possible que Bill lui ait dit ne pas avoir revu Seth mais que cela ne soit pas la vérité. En tout cas, Thésée prenait note de ce qu’il lui disait, en gardant sa méfiance active. Après tout, ce n’était pas comme s’il pouvait s’assurer de la véracité de ses propos, là tout de suite. Est-ce que Bill aurait pu faire du mal à Seth ? Thésée en doutait. Seth était un excellent sorcier, et il était entraîné à faire le mal de toute évidence, donc il devrait s’en sortir avec brio face à un moldu, mais après tout, on pouvait toujours être surpris, il en était conscient. A ce stade, rien n’était à exclure, évidemment.

-Il y a deux-trois semaines, je dirais. Pourquoi est-ce que votre gouvernement le recherche ? Qu'est-ce qu'il a fait exactement ?

Même s’il ne pouvait pas être certain que les informations soient véridiques, Thésée en prenait tout de même compte, puisqu’il y avait une chance pour que ce soit vrai. Par contre, il ne comptait pas répondre à ses questions. Il n’était pas assez inconscient pour oser dire à Bill ce qu’il advenait vraiment de son beau-fils, aux yeux de la loi. Après tout, Bill était un moldu. Et même si c’était maintenant ébruité que Seth était un espion au service de l’ennemi, il n’allait pas en parler aussi librement. Ne serait-ce que pour la sécurité de Bill. Il était un ancien criminel, mais cela ne signifiait pas qu’il fallait l’envoyer au casse-pipe.

« Il est recherché, je ne peux pas vous en dire plus. Le dossier est assez confidentiel, je suppose que vous comprendrez. »

black pumpkin

_________________

- Vous les femmes, vous mon drame -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moldu
Bill Beresford
▌ Messages : 127
Humeur :
Se méfier de l'eau qui dort | Bill & Thésée Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Se méfier de l'eau qui dort | Bill & Thésée Right_bar_bleue

En couple avec : Isabel Beresford

QUI SUIS-JE?
Baguette: Aucune
Camp: Mal
Avatar: Mark Strong

Se méfier de l'eau qui dort | Bill & Thésée Empty
Message#Sujet: Re: Se méfier de l'eau qui dort | Bill & Thésée   Se méfier de l'eau qui dort | Bill & Thésée Icon_minitimeMer 29 Juil - 17:43


Se méfier de l'eau qui dort
L

a réponse de Thésée Dragonneau était terriblement frustrante, même si pas franchement surprenante. Comme quoi, les flics étaient tous les mêmes, qu'ils soient sorciers ou non sorciers. Ils attendaient de votre part que vous leur serviez l'intégralité de votre vie sur un plateau d'argent, mais en revanche refusaient toujours catégoriquement de répondre ne serait-ce qu'à une ridicule petite question de rien du tout. Bon, d'accord, ce n'était pas une petite question de rien du tout, mais Bill refusait d'être ainsi passé au crible s'il n'obtenait en retour aucune forme de contrepartie.

Tout comme il appliquait avec soin la loi du talion, il estimait que l'on n'obtenait jamais rien sans rien, et qu'un service donné valait un service rendu. En bref, il était tout bonnement incapable de se contenter de la réponse de son interlocuteur. D'accord, il se doutait que son interlocuteur était sans doute soumis à une forme de secret professionnel, et qu'il ne pouvait pas se permettre de lui transmettre les détails d'une enquête, quelle qu'elle soit, mais ce n'est pas pour autant qu'il comptait se contenter de cela. N'importe quelle information concernant son fils adoptif pourrait lui service, surtout si cela pouvait lui permettre de le retrouver.

-Non, je ne comprends pas du tout. Si vous comptez me poser la moindre question au sujet de Seth, j'estime avoir le droit de savoir pourquoi. Et s'il est dangereux, j'estime avoir le droit de savoir en quoi afin de pouvoir nous protéger, moi et mon épouse.


C'était bien sûr la chose la plus absurde qu'il pouvait bien dire, mais Bill prononçait ces mots sans la moindre honte ni la moindre hésitation. Bien sûr, il n'estimait pas avoir besoin de l'aide de quiconque pour se protéger ou pour protéger Isabel (chose qu'il tenait bel et bien à faire, pas parce qu'il se souciait réellement de son épouse en elle-même, mais parce qu'elle pouvait encore lui être utile à l'heure actuelle), et ce même s'il aurait pu ne pas sortir en un seul morceau de son altercation avec son fils adoptif, chose qu'il savait pertinemment. Mais il comptait bien saisir la moindre occasion qui lui était donnée, et par ailleurs, il détestait qu'on lui dise non. Son interlocuteur possédait une information qu'il tenait à obtenir. Et d'une manière ou d'une autre, il y réussirait. Bill s'était juré de toujours parvenir à ses fins.


code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Se méfier de l'eau qui dort | Bill & Thésée Empty
Message#Sujet: Re: Se méfier de l'eau qui dort | Bill & Thésée   Se méfier de l'eau qui dort | Bill & Thésée Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Se méfier de l'eau qui dort | Bill & Thésée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Londres
-