AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Ce qui ne s'est pas dit (pv Thésée)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
SORCIER
Wilhelmina Tuft
▌ Messages : 233
Humeur :
Ce qui ne s'est pas dit (pv Thésée) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Ce qui ne s'est pas dit (pv Thésée) Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Hêtre, 23 cm, plume de phénix
Camp: Neutre
Avatar: Lena Headey

Ce qui ne s'est pas dit (pv Thésée) Empty
Message#Sujet: Ce qui ne s'est pas dit (pv Thésée)   Ce qui ne s'est pas dit (pv Thésée) Icon_minitimeVen 24 Jan - 12:08


Wilhelmina n'était pas idiote, ou en tout cas estimait-elle être quelqu'un de relativement intelligent (il fallait espérer qu'elle ait raison, étant donné le poste qu'elle occupait), elle savait qu'en apprenant la vérité à Ignatius et à Thésée sur les circonstances de la naissance d'Agrippine, elle devrait en assumer les conséquences. Mais présumer de ces conséquences et les affronter étaient deux choses bien différentes... et Wilhelmina avait beau tenter de garder le contrôle, elle se rendait bien compte qu'elle perdait pied.

Elle se focalisait au maximum sur son travail, et puisque dans la position qu'elle occupait, il ne manquait pas, ce n'était pas si difficile, mais elle restait préoccupée. Ignatius lui manquait, et ses quelques tentatives pour revenir vers lui restaient... à peine convaincantes... A côté de ça, elle voyait bien qu'Agrippine lui montait la tête, la soirée d'Halloween en avait donné la preuve... alors elle doutait fort que la situation s'arrange, même si elle ne comptait pas ménager ses efforts pour autant.

Et il y avait Thésée... Etant donné la manière dont leur dernière conversation s'était achevée, il était assez tentant de simplement... laisser couler, et décider de reprendre le cours de leurs vies séparément, avec simplement la connaissance mutuelle du fait qu'ils avaient une fille en commun. Mais pour une fois, elle n'avait pas envie de fuir, elle l'avait fait trop longtemps avec Thésée. La situation avait eu le temps de décanter, il était sans doute bienvenu qu'ils parlent... posément, tranquillement, maintenant que la nouvelle était encaissée...

Alors qu'elle avait donné rendez-vous à Thésée dans un café moldu de Londres (choisi parce que les chances d'y croiser d'autres sorciers étaient relativement minimes... Elle pensait que se retrouver en terrain neutre ne leur ferait pas de mal), elle ne savait pas réellement comment les choses allaient se passer, elle ne savait même pas si elle prenait la bonne décision en demandant à le revoir. Mais ce qui était fait était fait.

Quand elle arriva, Thésée était déjà présent, elle le rejoignit à sa table, en lui adressant un fin sourire. Elle avait toutes les difficultés à même savoir comment le saluer exactement, c'est dire...


"Merci d'avoir accepté de venir"
, dit-elle. "Comment tu vas ?"

Autant commencer par là, c'était plus simple... peut-être un peu moins embarrassant.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Thésée Dragonneau
▌ Messages : 529
Humeur :
Ce qui ne s'est pas dit (pv Thésée) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Ce qui ne s'est pas dit (pv Thésée) Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: 29,8 cm, bois d'olivier, écaille de dragon
Camp: Bien
Avatar: John Barrowman

Ce qui ne s'est pas dit (pv Thésée) Empty
Message#Sujet: Re: Ce qui ne s'est pas dit (pv Thésée)   Ce qui ne s'est pas dit (pv Thésée) Icon_minitimeDim 23 Fév - 16:03

Ce qui ne s'est pas dit
 
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Thésée avait fait le choix de ne pas faire le pas vers Wilhelmina. Ce n’était pas par mesquinerie, ou parce qu’il n’avait pas envie de la voir, mais… il ne savait pas trop pourquoi, il avait eu envie de voir si elle venir vers lui ou pas. Et elle l’avait fait, contre toute attente. Et au fond, Thésée en était content, même si la situation restait compliquée, même s’il lui fallait encore du temps pour se faire à l’idée qu’il avait une fille, il était tout de même moins… perturbé que quand la ministre était venue lui annoncer la nouvelle.

Elle voulait donc qu’ils se voient pour discuter. En soit, ils en avaient probablement besoin, même si Thésée ne savait pas du tout ce qu’il allait lui dire. Probablement qu’il se faisait à l’idée qu’Agrippine était sa fille, qu’ils tentaient de créer une relation, tous les deux, en dépit des années qui étaient passées. Pour le reste, il n’était pas certain de devoir tout lui dire, même si le reste la concernait presque exclusivement.

Enfin, si on voulait. Thésée n’était pas vraiment au clair avec lui-même, enfin, avec ses sentiments. Mais ce n’était pas nouveau. Il avait repensé à ce baiser qui avait été échangé, et il ne savait toujours pas ce qui avait vraiment primé pour qu’il prenne cette décision. Pas l’alcool, ça il en était sûr. Mais pendant un instant, il avait cru revivre leur relation, il avait eu l’impression de la retrouver, et il n’avait pas résisté à l’envie de l’embrasser. La revoir après toutes ces années d’ignorance, où elle ne lui avait même pas accordé un regard, et elle lui annonçait qu’ils avaient eu une fille ensemble, ça l’avait totalement chamboulé, avec raison.

Il n’avait pas fait le point encore avec lui-même. Si c’était l’émotion, ou si ses anciens s’étaient à nouveau ravivés, et peut-être que la revoir l’aiderait à se mettre d’accord. En tout cas, il s’était installé à une table, et il attendait, patiemment. Il la vit enfin arriver de loin, et la revoir lui fit tout de même un petit quelque chose. Après tout, du temps était passé depuis leur dernière discussion.

"Merci d'avoir accepté de venir. Comment tu vas ?"

Il hocha la tête, elle n’avait pas vraiment besoin de le remercier. Il n’était pas là par faveur, mais parce qu’il en avait aussi. Il ne savait pas trop quoi répondre, quand elle lui demanda comment il allait. Il était encore mitigé, il tentait de faire la part des choses, mais il y avait toujours des choses qui le perturbaient. Mais bon, il tentait de faire comme il pouvait, parce que ce n’était pas son genre de se plaindre ou de se morfondre.

« Je t’en prie, j’avais besoin de te voir aussi. Ça va, j’ai plus ou moins réussi à mettre les choses en ordre. Et toi ? »

black pumpkin

_________________

- Vous les femmes, vous mon drame -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Wilhelmina Tuft
▌ Messages : 233
Humeur :
Ce qui ne s'est pas dit (pv Thésée) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Ce qui ne s'est pas dit (pv Thésée) Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Hêtre, 23 cm, plume de phénix
Camp: Neutre
Avatar: Lena Headey

Ce qui ne s'est pas dit (pv Thésée) Empty
Message#Sujet: Re: Ce qui ne s'est pas dit (pv Thésée)   Ce qui ne s'est pas dit (pv Thésée) Icon_minitimeMar 25 Fév - 12:52



« Je t’en prie, j’avais besoin de te voir aussi. »
C'est ce qu'elle avait pensé aussi... et un peu espéré, il est vrai. Après la manière relativement... chaotique dont s'était achevée leur dernière conversation, il était assez clair qu'ils ne pouvaient pas en rester là.

Il n'était pas simple pour autant de savoir comment les choses allaient se passer maintenant, si ça allait être plus clair... mais dans tous les cas, ils étaient tous les deux disposés à parler, en adultes raisonnables (ce qu'elle n'avait pas toujours été, elle l'admettait), et ils étaient sobres, ce qui devrait aider aussi... même si mettre leur situation précédente sur le compte de l'alcool était une manière un peu facile de se dédouaner, à vrai dire.

Mais ça la rassurait tout de même qu'il confirme avoir eu besoin de le voir. De toute évidence, certaines choses restaient en suspens entre eux, pas juste depuis leur dernière conversation, mais depuis une éternité, et il était plus que temps qu'ils mettent les choses à plat, peu importe ce que ça donnerait.


« Ça va, j’ai plus ou moins réussi à mettre les choses en ordre. Et toi ? »


Réussir à mettre plus ou moins les choses en ordre, cela pouvait vouloir tout et rien dire. Est-ce qu'il parlait d'Agrippine ? De tout autre chose ? Puisqu'elle savait qu'ils s'étaient parlés (c'était évident, après le semi-scandale qu'Agrippine avait voulu lui faire en présence d'Agrippine lors de la soirée d'Halloween).

C'était peut-être un tout, et Wilhelmina était sincèrement contente pour lui si c'était effectivement le cas, parce qu'elle aurait du mal à en dire autant à son propre sujet. Elle, était loin d'avoir le sentiment d'avoir mis quoi que cesoit en ordre. Dans son esprit, tout était fouillis encore. Et elle comptait un peu, c'est vrai, sur Thésée pour l'aider à y voir plus clair, si c'était vraiment possible.


"Disons que c'est... compliqué"
, dit-elle, ne trouvant pas meilleur terme pour résumer son ressenti. "Je ne peux qu'en prendre à moi-même, bien sûr, mais... disons que je récolte enfin ce que j'ai semé."

Elle n'allait pas prétendre ne pas mériter ce qui lui arrivait, mais savoir qu'elle ne l'avait pas volé ne rendait pas la situation plus agréable pour elle.


"Mon fils me déteste, maintenant. Et je..."
Elle hésita. Elle ne voulait pas inverser les rôles et prétendre être la victime de cette histoire. Elle savait que ce n'était pas le cas. Mais elle avait besoin de se confier. De vider son sac, tout simplement. "Je me suis rarement sentie aussi seule."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Thésée Dragonneau
▌ Messages : 529
Humeur :
Ce qui ne s'est pas dit (pv Thésée) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Ce qui ne s'est pas dit (pv Thésée) Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: 29,8 cm, bois d'olivier, écaille de dragon
Camp: Bien
Avatar: John Barrowman

Ce qui ne s'est pas dit (pv Thésée) Empty
Message#Sujet: Re: Ce qui ne s'est pas dit (pv Thésée)   Ce qui ne s'est pas dit (pv Thésée) Icon_minitimeVen 20 Mar - 23:46

Ce qui ne s'est pas dit
 
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Thésée ne savait pas comment tout cela allait se passer, et il appréhendait un peu cette discussion, mais il savait qu’elle était nécessaire. Même s’il ne savait pas vraiment ce qui allait se dire. Leur dernier échange s’était terminé sur une note… particulière, alors il n’était pas vraiment serein, mais il ne pouvait rien arriver dans tous les cas. Rien de mal. Il l’espérait du moins.

Pour le moment, il se contentait de rester concis, parce qu’il se voyait mal lui raconter en détails la discussion qu’il avait eu à Agrippine. Non pas parce qu’il estimait que cela ne la regardait pas, mais que pour le moment, il ne se sentait pas de l’évoquer dans son ensemble, mais peut-être que cela s’y prêterait un peu plus tard dans leur conversation, il ne s’y fermait pas.

Il était difficile en tout cas pour lui de dire comme il allait, parce qu’il avait du mal à le savoir. Cela pouvait sembler un peu idiot, parce que personne ne pouvait mieux savoir que lui, mais il n’arrivait pas vraiment à décrire son état d’esprit. Il était chamboulé, et préoccupé par de nombreuses choses. Privé, public, professionnel… tout se mélangeait, et il avait un peu de mal à faire le tri, mais il tentait cependant d’être le plus lucide possible.

"Disons que c'est... compliqué. Je ne peux qu'en prendre à moi-même, bien sûr, mais... disons que je récolte enfin ce que j'ai semé."

Thésée se voyait mal la contredire. Il comprenait que la situation ne devait pas être facile à gérer pour elle non plus. Remuer le passé était rarement positif. Et même s’il savait qu’elle n’était pas à plaindre, son cœur se serrait tout de même un peu à l’idée qu’elle soit mal. Une part de lui, restait tout de même fâché contre elle, pour ne rien avoir dit toutes ces années, mais il avait tout de même choisi de ne pas rester sur des rancœurs, et donc, il ne lui souhaitait absolument pas de souffrir, et il ne voulait pas qu’elle soit malheureuse.

"Mon fils me déteste, maintenant. Et je... Je me suis rarement sentie aussi seule."

Il était désolé d’entendre que cela ne s’était pas arrangé avec Ignatius. Il ne connaissait pas assez le jeune homme pour pouvoir la rassurer en ce sens, et elle connaissait dans tous les cas son fils beaucoup mieux que lui. Et puis, il n’avait pas eu d’enfants, enfin, il n’en avait pas élevé, alors il était mal avisé de donner des conseils pour une mère et son fils. Il sentit à nouveau son cœur se serrer légèrement, quand elle déclara se sentir seule. Ce n’était jamais agréable, et même Thésée qui était seul depuis un bon nombre de décennies maintenant, ne s’y était pas habitué, et il sentait encore parfois la morsure de la solitude, malgré ce qu’il pouvait dire.

« Ce serait hypocrite de ma part de te dire qu’on apprend à vivre avec la solitude, et qu’on s’y habitue. Moi je n’y suis jamais parvenu en tout cas. Mais ta situation n’est peut-être pas totalement figée. »

black pumpkin

_________________

- Vous les femmes, vous mon drame -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Wilhelmina Tuft
▌ Messages : 233
Humeur :
Ce qui ne s'est pas dit (pv Thésée) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Ce qui ne s'est pas dit (pv Thésée) Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Hêtre, 23 cm, plume de phénix
Camp: Neutre
Avatar: Lena Headey

Ce qui ne s'est pas dit (pv Thésée) Empty
Message#Sujet: Re: Ce qui ne s'est pas dit (pv Thésée)   Ce qui ne s'est pas dit (pv Thésée) Icon_minitimeDim 22 Mar - 12:00


« Ce serait hypocrite de ma part de te dire qu’on apprend à vivre avec la solitude, et qu’on s’y habitue. »

Le coeur de Wilhelmina se serra en entendant la réponse de Thésée. Forcément, elle avait du mal à ne pas éprouver une certaine culpabilité en l'entendant dire une telle chose. Car à sa manière, et même si c'était il y a longtemps, elle savait qu'elle avait contribué à ce sentiment de solitude.

Bien sûr, elle savait qu'elle n'était pas la seule à blâmer. Elle n'avait pas l'orgueil immense de s'imaginer que la vie entière de son ancien amant avait dépendu de son bon vouloir à elle. Il avait eu une vie en dehors d'elle, encore heureux, il avait même été fiancé, fut un temps. Mais malgré tout, elle n'aimait pas entendre ces mots. Même si leur histoire remontait à il y a bien longtemps (mais de toute évidence n'était pas terminée, et ne saurait être terminée alors qu'ils avaient une fille en commun), elle se sentait en partie responsable de son bonheur. Elle songeait qu'elle n'avait su faire le bonheur de personne à aucun moment de sa vie, ni celui de Thésée, ni celui d'Elliott, ni celui d'Ignatius... et évidemment pas celui d'Agrippine. Encore qu'elle jubilait sans doute, ces derniers temps, de la tournure qu'avait pris la solution.

Quoi qu'il en soit et peu importe ce qui s'était passé entre eux, Wilhelmina ne cesserait jamais de tenir à Thésée, et le savoir rongé par la solitude comme il semblait le sous-entendre, lui faisait du mal. Elle subissait cette solitude depuis peu, et elle la torturait déjà, alors...


« Mais ta situation n’est peut-être pas totalement figée. »

Peut-être pas, en effet... Sa situation évoluerait sans doute, elle semblait même vouée à évoluer, en réalité, mais elle doutait fort qu'elle évolue dans un sens positif. Quoi qu'il advienne, elle ne pensait pas que sa complicité avec son fils, par exemple, puisse à nouveau redevenir précisément ce qu'elle avait été. Quelque chose s'était brisé. Et même en tentant de recoller les morceaux, le résultat ne serait plus jamais le même, c'était une certitude. Douloureuse mais bien réelle.


"J'arrive à peine à mettre des mots sur ma situation, pour tout te dire."
Elle marqua une pause, hésitante. Ils pouvaient très bien choisir de ne pas en parler, mais... Elle n'estimait pas que ce serait très sain. "Thésée... Je pense qu'il faudrait qu'on parle... de ce qui s'est passé, la dernière fois."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Thésée Dragonneau
▌ Messages : 529
Humeur :
Ce qui ne s'est pas dit (pv Thésée) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Ce qui ne s'est pas dit (pv Thésée) Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: 29,8 cm, bois d'olivier, écaille de dragon
Camp: Bien
Avatar: John Barrowman

Ce qui ne s'est pas dit (pv Thésée) Empty
Message#Sujet: Re: Ce qui ne s'est pas dit (pv Thésée)   Ce qui ne s'est pas dit (pv Thésée) Icon_minitimeLun 11 Mai - 14:39

Ce qui ne s'est pas dit
 
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Thésée était encore pas mal perturbé par toute cette situation, même s’il arrivait à s’y faire. Il s’était rapproché d’Agrippine, et il en était content. Il ne savait pas si avec le temps, ils arriveraient à se comporter comme un père et sa fille, mais il espérait que les choses pourraient aboutir à quelque chose du genre, en tout cas. Lui qui s’était résigné à ne jamais avoir d’enfant, il était heureux d’avoir une fille, même si la situation n’était pas parfaite, et plus qu’originale.

En tout cas, Wilhelmina ne semblait pas au comble du bonheur. Il n’était pas surpris, il se doutait que ça ne devait pas être facile pour elle, et au fond, cela lui faisait de la peine. Une part de lui lui en voulait toujours, de ne lui avoir rien dit, mais la majorité ne voulait pas qu’elle aille mal. Au contraire, il avait envie de la voir sourire, et de la savoir heureuse, mais ce n’était pas gagné. Il ne savait pas s’il pouvait faire quoique ce soit pour elle. Il se doutait que le fond du problème devait être sa relation avec son fils, et pour ça, Thésée ne pouvait rien. Il n’était pas proche du jeune homme, et il se doutait qu’il ne voudrait pas lui parler, et encore moins de Wilhelmina.

Mais bon, il ne fallait pas non plus qu’elle perde totalement espoir. Ce n’était pas facile pour elle, et en même temps elle était un peu instigatrice de tout cela, parce qu’elle avait caché la vérité à tous, mais elle n’était pas la seule fautive. Thésée n’était pas tout blanc. Il avait eu une liaison avec une femme mariée consciemment. Et il ne regrettait pas. Il avait aimé Wilhelmina de tout son cœur, et encore aujourd’hui, il avait encore des sentiments pour elle pour être totalement honnête, d’autant plus que cette liaison avait débouchée sur un enfant. Mais il n’était pas sûr que la femme pense la même chose.

"J'arrive à peine à mettre des mots sur ma situation, pour tout te dire. Thésée... Je pense qu'il faudrait qu'on parle... de ce qui s'est passé, la dernière fois."

Thésée était un peu surpris qu’elle veuille. Il se doutait bien de ce à quoi elle faisait allusion. Du baiser. Il aurait pensé qu’elle aurait noyé le poisson. Qu’elle aurait fait comme si ce n’était jamais arrivé. C’était du style de Wilhelmina, de faire comme si rien n’était arrivé. Ce n’était pas un reproche, juste un constat. En tout cas, si elle voulait en parler, qu’ils en parlent, il n’avait pas de souci avec ça. Et puis, autant jouer cartes sur table et être totalement honnête. Au moins, il n’aurait rien à regretter, et rien à cacher.

« Tu veux parler du baiser ? Très bien, parlons-en. Je m’excuse encore d’avoir agi comme ça, aussi soudainement. J’aimerais dire que c’était dû à l’alcool, et à l’émotion, mais ce n’était pas ça. Ce n’était pas que ça. N’avoir eu aucun contact avec toi pendant toutes ces années, puis te revoir dans ces circonstances… je crois que ça m’a fait prendre conscience que tout ce que je ressentais pour toi à l’époque, n’est pas totalement éteint. »

black pumpkin

_________________

- Vous les femmes, vous mon drame -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Wilhelmina Tuft
▌ Messages : 233
Humeur :
Ce qui ne s'est pas dit (pv Thésée) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Ce qui ne s'est pas dit (pv Thésée) Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Hêtre, 23 cm, plume de phénix
Camp: Neutre
Avatar: Lena Headey

Ce qui ne s'est pas dit (pv Thésée) Empty
Message#Sujet: Re: Ce qui ne s'est pas dit (pv Thésée)   Ce qui ne s'est pas dit (pv Thésée) Icon_minitimeMar 12 Mai - 12:33


C'est certain, l'on pouvait s'étonner de voir Wilhelmina Tuft aborder si frontalement les choses alors qu'elle avait cultivé un talent tout particulier quand il devait être question de faire l'autruche. Mais si tous les récents événements lui avaient permis de prendre conscience de quelque chose, c'est qu'il ne résulte jamais rien de bon dans le fait d'enterrer les doutes, les problèmes, les secrets, les sentiments dans le sable dans l'espoir qu'ils se fassent oublier, se dissolvent et disparaissent. Cela ne marchait pas. Et plus on attendait, plus toutes ces choses, quand elles remontaient à la surface, devenaient terribles et complètement ingérables.

Donc oui, même si elle n'était pas enchantée à l'idée de reparler de tout ça, de crainte que cette conversation ne vienne compliquer une situation qui l'était déjà infiniment, elle ne pouvait pas faire comme si de rien n'était. Ou du moins, elle ne le pouvait plus. Cela avait déjà duré beaucoup trop longtemps, et elle n'avait plus la force de continuer encore de cette manière... Il fallait, même si c'était difficile, faire face aux circonstances... et si ce n'est les assumer, au moins les identifier convenablement.


« Tu veux parler du baiser ? Très bien, parlons-en. »

Thésée n'avait pas changé de ce point de vue-là. Elle, elle avait beaucoup trop tendance à tourner autour du pot, constamment. Thésée, lui, avait le mérite d'être franc et direct, au point de la décontenancer parfois, mais toujours pour de bonnes raisons. Elle voulait parler du baiser, oui. Parce qu'il fallait appeler un chat un chat, plutôt que de paraphraser.


« Je m’excuse encore d’avoir agi comme ça, aussi soudainement. J’aimerais dire que c’était dû à l’alcool, et à l’émotion, mais ce n’était pas ça. Ce n’était pas que ça. »


Elle avait pensé qu'il s'en tiendrait à ça. Il avait été bouleversé, ils avaient bu, il l'avait embrassée, fin de l'histoire, mais au moins ils en auraient parlé. Sauf qu'il n'y avait pas que ça. Le coeur de Wilhelmina s'arrêta quelques instants. Ce n'était pas pour rien si elle se sentait obligée de revenir sur ce sujet. Si c'était anodin, elle passerait outre. Mais... Ce n'était pas anodin pour elle non plus.


« N’avoir eu aucun contact avec toi pendant toutes ces années, puis te revoir dans ces circonstances… je crois que ça m’a fait prendre conscience que tout ce que je ressentais pour toi à l’époque, n’est pas totalement éteint. »

Et maintenant, le coeur de la ministre se remettait à battre. Mais vite. Beaucoup, beaucoup trop vite. Encore une de ces circonstances handicapantes où elle aurait bien du mal à articuler le fond de sa pensée.


"C'est vrai qu'on a jamais pu mettre... de point final à notre histoire."
Elle marqua un temps de pause, mesuré. "Ce n'est pas pour rien... si je t'ai quitté de cette façon-là... enfin, sans te quitter. Je n'ai pas tout arrêté parce que je ne t'aimais plus. J'ai tout arrêté parce que je t'aimais trop. Et ça..." Elle ne savait vraiment pas vers quoi elle se dirigeait, mais ce qui est certain, c'est qu'elle était d'une sincérité qui la désarmait elle-même. "ça ne disparaît pas comme ça."

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Thésée Dragonneau
▌ Messages : 529
Humeur :
Ce qui ne s'est pas dit (pv Thésée) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Ce qui ne s'est pas dit (pv Thésée) Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: 29,8 cm, bois d'olivier, écaille de dragon
Camp: Bien
Avatar: John Barrowman

Ce qui ne s'est pas dit (pv Thésée) Empty
Message#Sujet: Re: Ce qui ne s'est pas dit (pv Thésée)   Ce qui ne s'est pas dit (pv Thésée) Icon_minitimeJeu 30 Juil - 14:03

Ce qui ne s'est pas dit
 
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Thésée ne savait pas s’il adoptait la meilleure stratégie, mais il estimait tout de même qu’il ne perdait rien à se montrer honnête. Il n’avait rien à se reprocher. Il s’était laissé porter par la situation, et il avait embrassé Wilhelmina. Il s’en excusait si cela l’avait mis mal à l’aise, mais il ne regrettait pas pour autant. Leur rupture avait été vraiment brutale pour lui, et il avait eu du mal à en faire le deuil. Sa relation avec Leta l’avait un peu aidé dans ce sens, mais cette dernière avait capoté aussi alors il s’était retrouvé un peu perturbé par tout ce qu’il ressentait. Mais la vérité, c’est qu’il n’avait jamais cessé d’aimer Wilhelmina et Leta.

Ce n’était pas le même amour, aujourd’hui. Avec Leta, c’était plus une sorte de dépendance malsaine. Qu’il avait entretenu en continuant de coucher avec elle. Ce n’était plus vraiment de l’amour, c’était quelque chose de toxique, mais qui restait présent en lui, et dont il ne parvenait pas à se défaire. Il n’avait peut-être pas essayé assez, mais cette relation avec Leta l’avait tout de même quelque peu préservé de la solitude, même si ce n’était pas quelque chose dont il était fier, loin de là.

Avec Wilhelmina, c’était encore autre chose. Le fait de ne pas la voir durant plusieurs années avaient mis ses sentiments en suspens. Le tout avait couvé, sans venir le perturber. Jusqu’à ce qu’il soit coincé avec elle dans l’ascenseur. Jusqu’à ce qu’elle lui avoue qu’Agrippine est sa fille. Il ne savait pas vraiment s’il faisait bien de ressentir ce qu’il ressentait mais… c’était là, et il ne pouvait pas l’ignorer. Et il préférait se montrer honnête envers la ministre, et lui expliquer les véritables dessous de ce baiser échangé.

"C'est vrai qu'on a jamais pu mettre... de point final à notre histoire. Ce n'est pas pour rien... si je t'ai quitté de cette façon-là... enfin, sans te quitter. Je n'ai pas tout arrêté parce que je ne t'aimais plus. J'ai tout arrêté parce que je t'aimais trop. Et ça... ça ne disparaît pas comme ça."[/color]

C’est vrai que leur histoire ne s’était jamais vraiment terminée. Pas dans les règles en tout cas. En même temps, leur relation en elle-même n’était pas banale, puisqu’il était l’amant d’une femme mariée. Mine de rien, cela lui faisait quelque chose, de l’entendre dire qu’elle l’aimait trop. Il ne savait pas vraiment ce que cela signifiait, mais il retenait qu’elle l’aimait, et que ce n’était pas parce que cet amour était mort qu’elle avait mis fin à leur relation.

Sa dernière phrase le troublait, et il ne savait pas exactement comment l’interpréter. Est-ce que cela signifiait qu’elle avait encore des sentiments pour lui ou alors qu’elle avait mis du temps à l’oublier. Il ne voulait pas prendre de risques mais il ne pouvait s’empêcher de se dire que c’était peut-être un semblant de confession. Après ce qu’il avait dit lui-même, c’était probablement cela. Il afficha un léger sourire.

« Et maintenant… qu’est-ce qu’on fait ? Est-ce que… on en reste là, on s’évite, on se rapproche. On essaye d’être amis ou… ou on retente quelque chose ? »

black pumpkin

_________________

- Vous les femmes, vous mon drame -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Wilhelmina Tuft
▌ Messages : 233
Humeur :
Ce qui ne s'est pas dit (pv Thésée) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Ce qui ne s'est pas dit (pv Thésée) Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Hêtre, 23 cm, plume de phénix
Camp: Neutre
Avatar: Lena Headey

Ce qui ne s'est pas dit (pv Thésée) Empty
Message#Sujet: Re: Ce qui ne s'est pas dit (pv Thésée)   Ce qui ne s'est pas dit (pv Thésée) Icon_minitimeVen 31 Juil - 12:54


« Et maintenant… qu’est-ce qu’on fait ? Est-ce que… on en reste là, on s’évite, on se rapproche. On essaye d’être amis ou… ou on retente quelque chose ? »

La question se posait en effet, et pour Wilhelmina, elle était vertigineuse... Qu'est-ce qu'ils faisaient ? Pour chaque option que lui soumettait Thésée, et qui étaient les seules valables, il y avait une part rassurante et une part angoissante, et la ministre ne savait pas vraiment sur laquelle s'arrêter.

Devaient-ils en rester là ? Une part d'elle avait envie de répondre oui. De faire comme avant. Du moins, avant leurs retrouvailles dans l'ascenseur, après leur séparation qui n'en avait pas vraiment été une. Prétendre qu'ils n'étaient rien l'un pour l'autre afin de mieux anesthésier les sentiments qu'elle avait pour lui, et qui la frappaient trop violemment quand ils se retrouvaient face à face, qui s'étaient confirmé sans échappatoire quand Thésée l'avait embrassée après leur dernière conversation.

Mais ce n'était pas possible. Wilhelmina n'avait pas envie de réitérer les erreurs du passé. Et comment pourrait-elle encore prétendre quand Agrippine servait à présent officiellement de point de jonction entre eux. Qu'Agrippine et elle ne se parlent plus n'y changeaient rien : Thésée et Wilhelmina étaient liés par un enfant commun. Et il n'était plus question de fermer les yeux à ce sujet.

Et pour le reste... Comme bien souvent, le coeur et la raison de Wilhelmina ne parvenaient pas à trouver un terrain d'entente. Elle avait très envie, en vérité, de renouer avec son ancien amant, de pouvoir reprendre le cours de leur relation en suspens, en pouvant cette fois la vivre pleinement, au vu et au su de tous, puisqu'Elliott Tuft n'était plus...

Mais il n'était pas question que d'eux deux. Elle pensait à Ignatius... Il ne supporterait pas cette nouvelle idylle. Et elle se sentait coupable... vis-à-vis d'Agrippine. Retrouver Thésée maintenant alors qu'elle avait toujours rejeté sa fille en lui reprochant sans le lui dire de l'avoir privée de son père ? C'était sans doute plus abject encore que son attitude première.

Et en même temps, si elle ne pensait plus à ses enfants, si elle ne pensait plus qu'à elle-même, sa seule envie, presque irrépressible, était de lui demander de reprendre, au mépris de tout.


"Je ne veux plus t'ignorer"
, répondit prudemment Wilhelmina avec un fin sourire. "Je n'y arriverais pas même si j'essayais." Elle marqua une légère pause. "Je ne veux plus d'une vie dont tu ne ferais plus partie, mais... Je pense qu'il faut qu'on y aille doucement. Je veux être ton amie." Elle marqua un instant d'hésitation. "Et voir où ça nous mène."

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Thésée Dragonneau
▌ Messages : 529
Humeur :
Ce qui ne s'est pas dit (pv Thésée) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Ce qui ne s'est pas dit (pv Thésée) Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: 29,8 cm, bois d'olivier, écaille de dragon
Camp: Bien
Avatar: John Barrowman

Ce qui ne s'est pas dit (pv Thésée) Empty
Message#Sujet: Re: Ce qui ne s'est pas dit (pv Thésée)   Ce qui ne s'est pas dit (pv Thésée) Icon_minitimeSam 26 Sep - 10:11

Ce qui ne s'est pas dit
 
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Thésée avait conscience du fait que la question était peut-être un peu brusque, mais il y avait eu suffisamment de non-dits entre eux toutes ces années pour qu’il se permette d’agir ainsi. Il avait besoin de savoir où ils en étaient, histoire de mettre un peu d’ordre dans sa vie. Ces derniers temps, ce n’était pas vraiment ça, et il avait envie de revenir à quelque chose de structuré. Il avait toujours agi comme ça, et même si le changement n’avait rien d’une mauvaise chose, il avait eu son lot de complications.

Il ressentait tout de même une légère appréhension, concernant la réponse de Wilhelmina. Il n’avait aucune idée de ce qu’elle allait lui répondre. Elle avait elle aussi une vie compliquée ces derniers temps, alors elle n’avait sûrement pas envie de l’inclure dans tous ses soucis, même s’il en faisait inconsciemment parti, en était le père d’Agrippine. Mais entre son travail, et sa relation avec ses deux enfants, elle aussi avait son lot de complications. Thésée ne voulait pas lui rajouter de la pression, mais il avait besoin de savoir.

Même si en réalité, lui-même n’était pas sûr de ce qu’il voulait. Être à nouveau avec Wilhelmina était tentant, parce qu’il avait encore des sentiments pour elle, et que leur histoire n’avait jamais été complètement terminée de son côté. La séparation avait été tellement brusque qu’il n’avait pas eu l’occasion de faire le deuil de leur relation, il s’était contenté de la ranger dans un coin, sans plus y penser, mais à présent, les choses remontaient à la surface, et il ne pouvait pas les ignorer.

Mais il était presque certain que s’il devait se passer quelque chose avec elle, Agrippine n’apprécierait pas du tout. Elle était en colère contre sa mère, et pour le moment il ne voulait pas s’en mêler, alors s’il entretenait une relation avec Wilhelmina tout en venant de retrouver Agrippine, il se doutait que la rousse n’apprécierait pas. Mais bon, ils n’en étaient pas là de toute manière, et il ignorait toujours où se positionnait la ministre.

"Je ne veux plus t'ignorer. Je n'y arriverais pas même si j'essayais. Je ne veux plus d'une vie dont tu ne ferais plus partie, mais... Je pense qu'il faut qu'on y aille doucement. Je veux être ton amie. Et voir où ça nous mène."

Thésée écouta Wilhelmina sans la couper. Elle ne voulait plus l’ignorer, il y avait du progrès à ce niveau-là. Mais si cela avait dû être le cas, il n’aurait rien pu faire pour l’en empêcher, il l’aurait accepté, tout simplement. Tout comme il acceptait ce qu’elle lui proposait. Être son ami, il ne savait pas ce que cela allait donner, mais il verrait bien. Il n’avait rien contre cette idée, c’était peut-être ce qu’il fallait faire après tout. Il hocha calmement la tête.

« Bien, soyons amis. » Et en tant qu’amis, il valait mieux qu’ils reprennent un semblant de conversation naturelle et banale. « Alors, comment ça se passe, d’être ministre de la magie ? »

black pumpkin

_________________

- Vous les femmes, vous mon drame -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Wilhelmina Tuft
▌ Messages : 233
Humeur :
Ce qui ne s'est pas dit (pv Thésée) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Ce qui ne s'est pas dit (pv Thésée) Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Hêtre, 23 cm, plume de phénix
Camp: Neutre
Avatar: Lena Headey

Ce qui ne s'est pas dit (pv Thésée) Empty
Message#Sujet: Re: Ce qui ne s'est pas dit (pv Thésée)   Ce qui ne s'est pas dit (pv Thésée) Icon_minitimeMar 29 Sep - 12:50


« Bien, soyons amis. »

Wilhelmina afficha un fin sourire. Elle se sentait en partie soulagée. Elle avait redouté de le vexer, de ne lui proposer qu'un entre-deux dont il ne voudrait pas, alors qu'elle voulait surtout faire les choses dans l'ordre. Elle était attirée par Thésée, elle ne pouvait pas le nier, et elle l'aimait toujours, mais se précipiter dans les bras l'un de l'autre, c'était une manoeuvre dangereuse.

Elle préférait les voir prendre leur temps, quitte à finalement réaliser que leur histoire ne pouvait reprendre où elle s'était arrêter. Voilà trop longtemps qu'ils s'étaient séparés, ils n'étaient plus les mêmes, et ils le savaient. Alors oui, être amis, c'était un bon... début.

Même si elle ne savait pas si elle pourrait considérer Thésée comme n'importe lequel de ses amis. En fait elle le savait, elle ne le pourrait pas. Avec Thésée, il y aurait toujours une ambiguïté, une attirance, ce serait plus fort qu'elle. Mais après tout... qui sait ce qui en découlerait. La seule opportunité d'avoir à nouveau Thésée dans sa vie la rassurait, la réconfortait. Et elle avait plus que besoin d'une présence telle que la sienne en ces temps troublés.


« Alors, comment ça se passe, d’être ministre de la magie ? »

Nouveau sourire. La question était anodine sans l'être, puisqu'on ne pouvait pas la poser à grand-monde, mais elle posait les bases de ce qu'ils essayaient à présent de construire.


"C'est… désœuvrant, honnêtement. J'ai l'impression d'avoir le contrôle sur tout et de ne rien maîtriser. J'ai constamment peur de prendre la mauvaise décision. Tout ça, ça a été si... brutal.. Je n'était pas entièrement préparée... je ne sais pas si on peut vraiment l'être. Je veux faire ce qu'il y a de mieux mais... ce n'est pas mon plus grand talent."
Elle se rendait compte qu'elle dépeignait d'elle-même un portrait peu reluisant. Mais elle exprimait simplement le fond de sa pensée. "Bref, je suis épuisée, et j'ai l'impression de ne jamais en faire assez... Je dois avoir l'air vraiment défaitiste, hein ? Pourtant je suis convaincue de pouvoir faire une différence. J'ai seulement... le sentiment d'être dépassée. Et... je me sens particulièrement seule."

Plus on acquiérait de pouvoir, plus on était seul. Au fond, elle devrait le savoir.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Ce qui ne s'est pas dit (pv Thésée) Empty
Message#Sujet: Re: Ce qui ne s'est pas dit (pv Thésée)   Ce qui ne s'est pas dit (pv Thésée) Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Ce qui ne s'est pas dit (pv Thésée)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Londres
-