AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -40%
– 40% sur la Table basse rectangle TIME – ...
Voir le deal
59.99 €

Partagez | 
 

 Tout peut s'acheter, sauf une mère et un père. (Harfang)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
GRYFFONDOR
Augusta Londubat
▌ Messages : 108
Humeur :
Tout peut s'acheter, sauf une mère et un père. (Harfang) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Tout peut s'acheter, sauf une mère et un père. (Harfang) Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Meurisier, 18,43 cm, plume de phénix
Camp: Bien
Avatar: Troian Bellisario

Tout peut s'acheter, sauf une mère et un père. (Harfang) Empty
Message#Sujet: Tout peut s'acheter, sauf une mère et un père. (Harfang)   Tout peut s'acheter, sauf une mère et un père. (Harfang) Icon_minitimeLun 3 Fév - 14:36


Augusta Londubat feat. Harfang Londubat

Tout peut s'acheter, sauf une mère et un père.


Voilà longtemps qu'elle ne se sentait plus du tout à l'aise dans ce genre de contexte. Elle avait le sentiment de faire tache, de ne pas être à sa place, et c'était évidemment parce qu'elle n'avait plus la moindre envie de se sentir à sa place dans un tel contexte. Elle exécrait ce genre de soirée. Tout le monde faisait des ronds de jambe à tout le monde, mais dès que l'un avait le dos tourné, les autres lui crachaient immédiatement à la figure. Ce pourrait la faire rire, mais elle ne trouvait plus ça amusant non plus.

Non, elle détestait ce fichu manège, et même la perspective de porter de jolies robes à la dernière mode ne compensait pas son ressentiment. Et dire qu'elle pourrait être tranquillement en train de glandouiller à Poudlard. Elle avait bien envisagé, évidemment, d'envoyer balader ses géniteurs, mais elle avait pas des masses envie de recevoir une nième gueulante de la part de Callidora Londubat. Quand cette dernière se mettait en rogne, elle ne faisait pas semblant, elle savait comment s'y prendre pour presque réussir à la faire culpabiliser.

Sa présence était indispensable, qu'elle lui avait dit. Dans le fond, elle pensait deviner pourquoi. Elle devait se faire voir, se montrer... parce qu'elle approchait de cette date merveilleuse. Connaissant ses parents, elle allait voir défiler une armée de crétins, pas forcément de son âge d'ailleurs, qu'elle devrait sûrement accepter d'appréhender comme des prétendants potentiels... Hors de question, bien sûr. Mais comme pour à peu près tout, on avait décidé pour elle qu'elle n'avait pas le choix. Génial, vraiment.

Elle avait trouvé refuge près du buffet, parce que la nourriture, elle, ne lui faisait jamais faux bond. Après un regard à droite et à gauche, elle s'empara même d'une flute de champagne. Si personne ne l'en empêchait, elle ne voyait vraiment pas pour quelles raisons elle s'en priverait. Elle but une première gorgée et fit une grimace. En réalité, elle trouvait le goût répugnant, mais elle allait garder cette penser pour elle et boire son verre jusqu'à la dernière goutte. Parce que pour le coup, si elle devait vraiment passer la soirée là, elle avait plutôt intérêt à avoir la tête qui tourne, ça devrait l'aider un peu.


codage par LaxBilly.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Harfang Londubat
▌ Messages : 354
Humeur :
Tout peut s'acheter, sauf une mère et un père. (Harfang) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Tout peut s'acheter, sauf une mère et un père. (Harfang) Right_bar_bleue

En couple avec : Callidora Londubat

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bouleau, 29 cm, plume de phénix
Camp: Neutre
Avatar: Chris Evans

Tout peut s'acheter, sauf une mère et un père. (Harfang) Empty
Message#Sujet: Re: Tout peut s'acheter, sauf une mère et un père. (Harfang)   Tout peut s'acheter, sauf une mère et un père. (Harfang) Icon_minitimeMer 12 Fév - 11:23



Harfang Londubat Featuring Augusta Londubat



Tout peut s'acheter, sauf une mère et un père.


Il n'a jamais été à l'aise avec le concept même de paternité. La naissance d'Augusta était pour ainsi dire programmée. Elle était naturelle, parce que les Londubat se devaient d'avoir au moins un héritier (finalement, ils en auront bel et bien deux, mais Harfang s'en serait bien passé), ce n'est pas pour autant qu'il s'en est réjoui. Pas par appréhension de devoir veiller sur un gamin dont il faudrait supporter les braillements, les caprices, une attention extrême. C'est quelque chose qu'il n'avait pas été question qu'il confie à quelqu'un d'autre qu'à sa femme, après tout.

Ce qu'il avait appréhendé, c'est le moment où Augusta entrerait dans l'adolescence. Et elle est en plein dedans, avec toutes ses considérations et sa légère (pour l'instant) propension à la rébellion. Cette dernière, Harfang l'aime bien. D'ailleurs, même s'il l'a beaucoup négligée, il est loin de détester sa fille. Il l'aime sans même se l'expliquer. Les liens du sang, sans doute. Mais le montrer, en parler, s'exprimer là-dessus ? Pas question, bien sûr.

Dès qu'il s'agit de remplir son rôle de parent, Harfang a pris une certaine habitude, et il n'en a même pas honte : il se dérobe, aussi simple que ça. Callidora sait très bien s'en charger, et lui il sait très bien faire la sourde oreille. Une équipe parentale qui fonctionne, quoi. Ce week-end, elle est présente, afin d'assister à une quelconque soirée organisée par la maîtresse de maison. Harfang est là aussi, sans enthousiasme. Il fait acte de présence mais n'en a aucune envie. Et peut-être parce qu'ils se retrouvent dans cette même envie de fuire, de ne pas passer une seconde de plus dans cet endroit, à contribuer par leur présence à cette mascarade organisé, il fait un pas vers Augusta, au sens propre comme au figuré, afin d'aller lui parler.

"Prends garde à ce que ta mère ne te vois pas, tu ne verrais plus la lumière du jour avant un bon moment"
, plaisante-t-il en guise d'introduction, en voyant la coupe de champagne entre les mains de sa vie. Il ne va pas l'empêcher de se servir un verre. C'est de son âge après tout.

Quitte à être un mauvais père, autant être un père permissif, tant qu'à faire.
codage par LaxBilly pour Stich ins Glück
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GRYFFONDOR
Augusta Londubat
▌ Messages : 108
Humeur :
Tout peut s'acheter, sauf une mère et un père. (Harfang) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Tout peut s'acheter, sauf une mère et un père. (Harfang) Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Meurisier, 18,43 cm, plume de phénix
Camp: Bien
Avatar: Troian Bellisario

Tout peut s'acheter, sauf une mère et un père. (Harfang) Empty
Message#Sujet: Re: Tout peut s'acheter, sauf une mère et un père. (Harfang)   Tout peut s'acheter, sauf une mère et un père. (Harfang) Icon_minitimeLun 17 Fév - 15:24


Augusta Londubat feat. Harfang Londubat

Tout peut s'acheter, sauf une mère et un père.


Augusta s'attendait à ce qu'on ne prête pas attention à elle de toute la soirée, ou bien qu'elle soit interrompue dans son ennui par elle ne savait quel "prétendant" à la con que sa mère lui aurait dégoté en vue d'un mariage arrangé futur. En revanche, elle ne n'était pas du tout attendue à ce que ce soit son père qui vienne lui parler, lui qui s'épargnait de le faire chaque fois qu'il en avait l'occasion. C'est qu'il devait sacrément s'emmerder, lui aussi, pour supposer que faire mine de remplir son devoir de père, chose qu'il détestait faire en temps normal, valait mieux que de rester dans son coin. Elle ne savait pas si elle devait se sentir honorée ou pas, mais elle choisit de prendre le parti de voir comment la conversation allait se passer exactement sans trop se poser de questions.

Sa remarque lui décocha un large sourire. Augusta s'était attendue à ce que son père l'ignore, mais elle aimait sa manière de l'encourager à faire des conneries. Il avait toujours été beaucoup plus laxiste que sa mère, mais en général, il se contentait de ne pas s'en mêler. Là, il prenait parti pour elle. Elle devait bien avouer que son comportement l'amusait beaucoup. Peut-être que cette soirée serait moins insupportable qu'elle ne l'avait présumé pour commencer.

"Ma mère est trop occupée à regarder son gigantesque nombril pour prêter attention à moi"
, répliqua-t-elle.

C'était à entendre dans les deux sens. Oui, elle avait un ventre gigantesque, mais elle n'avait pas attendu d'être enceinte jusqu'au cou pour ne jamais penser qu'à elle. Tout ce qu'elle faisait mine de ne faire que dans l'intérêt des autres, elle le faisait parce qu'elle y trouvait son compte. Et ce n'était pas de l'altruisme pur et simple. Augusta but une autre large gorgée de champagne.

"Je sais même pas pourquoi elle a voulu que je sois là."


Enfin si, elle le devinait, mais elle préférait faire la sourde oreille à ce genre d'observations. Elle n'aimait vraiment pas se laisser mettre devant le fait accompli, vraiment pas. Franchement, ça l'emmerdait complètement.



codage par LaxBilly.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Harfang Londubat
▌ Messages : 354
Humeur :
Tout peut s'acheter, sauf une mère et un père. (Harfang) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Tout peut s'acheter, sauf une mère et un père. (Harfang) Right_bar_bleue

En couple avec : Callidora Londubat

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bouleau, 29 cm, plume de phénix
Camp: Neutre
Avatar: Chris Evans

Tout peut s'acheter, sauf une mère et un père. (Harfang) Empty
Message#Sujet: Re: Tout peut s'acheter, sauf une mère et un père. (Harfang)   Tout peut s'acheter, sauf une mère et un père. (Harfang) Icon_minitimeDim 8 Mar - 10:45



Harfang Londubat Featuring Augusta Londubat



Tout peut s'acheter, sauf une mère et un père.


La réponse d'Augusta fait doucement sourire Harfang. Il ne pense pas que sa fille ait hérité grand-chose de lui, et c'est tant mieux quelque part, mais il aime penser que son sens de l'humour, elle le lui doit. Il n'est pas forcément très fin, il est parfois incisif, mais il le fait très sérieusement marrer. Il faut dire que, dernièrement, à chaque fois que sa femme en prend pour son grade, il est ravi. Elle n'a que ce qu'elle mérite. Elle l'a mérité depuis toujours, mais dernièrement, elle a prouvé qu'elle est pire encore que tout ce q'Harfang s'était imaginé d'elle après tant d'années de mariage.

Et en plus, Augusta a raison. Il suffit de la voir. Il est évident que personne ne prête attention à elle, à eux, à l'heure actuelle. Ils pourraient faire partie des meubles que ce ne serait pas différent, et tant mieux, dans le fond. Pour sa part, il commence à apprécier que sa fille soit dans les parages. Ils ne se parlent pas beaucoup, ils ont une relation distante parce qu'il n'a jamais tissé de vrai lien avec elle. Mais il faut croire que se prendre une cible commune, ça marche toujours, et ça rapproche les gens. Il ne va pas dire le contraire.

"Tu dois bien en avoir une petite idée, non ?"
suggère Harfang avec un léger sourire. "Tu sais à quel point ta mère adore jouer les marieuses."

En tout cas dernièrement, après s'être obstinée à surtout jouer les briseuses de mariage, elle a tendance, à vouloir mettre un mari dans les pattes de tout le monde, surtout de celles qui la gênent et qui l'empêchent de se montrer sous son "meilleur jour". C'est pour ça qu'elle rêve de marier Cedrella, et il est convaincu qu'elle nourrit les mêmes ambitions concernant leur fille. Ce ne sont que des suppositions. Lui-même ne s'y est pas intéressé du tout, à vrai dire. Comme il a décidé de se détacher totalement et définitivement de toutes les manigances familiales. Il a assez donné, ça suffit comme ça.

"Je suis sûre qu'une grande majorité des jeunes hommes présents ce soir sont là pour toi"
, suggère-t-il entre deux gorgées de champagne.
codage par LaxBilly pour Stich ins Glück
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GRYFFONDOR
Augusta Londubat
▌ Messages : 108
Humeur :
Tout peut s'acheter, sauf une mère et un père. (Harfang) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Tout peut s'acheter, sauf une mère et un père. (Harfang) Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Meurisier, 18,43 cm, plume de phénix
Camp: Bien
Avatar: Troian Bellisario

Tout peut s'acheter, sauf une mère et un père. (Harfang) Empty
Message#Sujet: Re: Tout peut s'acheter, sauf une mère et un père. (Harfang)   Tout peut s'acheter, sauf une mère et un père. (Harfang) Icon_minitimeMer 18 Mar - 8:51


Augusta Londubat feat. Harfang Londubat

Tout peut s'acheter, sauf une mère et un père.


Augusta grimaça en entendant la réponse de son père. Elle ne tombait pas des nues, bien sûr, mais même en ayant conscience de ça, ce n’est pas pour autant qu’elle appréciait particulièrement l’information ou sautait son plafond. Sa mère adorait jouer les marieuses. Ça, Augusta le savait. Elle le prouvait à chaque fois qu’elle essayait de mettre un homme dans les pattes de Cedrella dans le but de lui faire oublier Septimus et de… laver son honneur ou une connerie du même style. Et apparemment, elle caressait la même ambition pour elle.

L’adolescente n’était pas surprise, en effet, mais ce n’est pas pour autant qu’elle était heureuse. Depuis qu’elle était toute petite, elle s’attendait un peu à ce qu’on lui mette l’un ou l’autre fichu prétendant dans les pattes. Ce n’était définitivement pas quelque chose qui l’amusait, mais c’était comme ça que ça fonctionnait, dans leurs familles. Ses parents en donnaient la preuve. S’ils s’étaient vraiment mariés par amour, les deux, ça se saurait.

C’était une idée qu’elle déplorait, et c’était aussi pour ça qu’elle avait toujours admiré Cedrella, parce qu’elle avait envoyé balader tout le monde pour fuir son mariage arrangé, et elle avait trouvé ça franchement admirable. C’est aussi pour ça qu’elle était à ce point déçue par sa tante aujourd’hui. Augusta comptait bien l’imiter, sauf que le moment venu, elle ne se rétracterait pas. Ceci dit, si sa mère pouvait ne pas lui trouver de prétendant de sitôt, elle ne dirait clairement pas non pour sa part.

Augusta balaya la pièce du regard quand son père ajouta que la plupart des jeunes hommes présents devaient l’être pour elle. Cette idée la révulsait assez, pour tout dire, surtout qu’elle ne se voyait vraiment pas finir sa vie avec aucun de ces hommes. Tous autant qu’ils étaient, ils lui inspiraient le plus profond dégoût, pour tout dire. Elle ne savait vraiment pas ce qu’elle ferait d’un homme comme l’un d’eux à ses bras.

"Ça me comble de joie"
, répliqua-t-elle avec une ironie qu’elle ne cachait pas du tout.

Franchement, elle trouvait cette situation agaçante, horrifiante, même. Quand bien même c’était le lot d’un peu tout le monde à l’heure actuelle, et elle le savait bien en vérité.

"Tu t’es déjà demandé ce qui se serait passé si t’avais refusé d’épouser maman ?"

Elle posait la question franchement. Elle verrait bien ce que son père lui répondrait.




codage par LaxBilly.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Harfang Londubat
▌ Messages : 354
Humeur :
Tout peut s'acheter, sauf une mère et un père. (Harfang) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Tout peut s'acheter, sauf une mère et un père. (Harfang) Right_bar_bleue

En couple avec : Callidora Londubat

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bouleau, 29 cm, plume de phénix
Camp: Neutre
Avatar: Chris Evans

Tout peut s'acheter, sauf une mère et un père. (Harfang) Empty
Message#Sujet: Re: Tout peut s'acheter, sauf une mère et un père. (Harfang)   Tout peut s'acheter, sauf une mère et un père. (Harfang) Icon_minitimeLun 30 Mar - 15:34



Harfang Londubat Featuring Augusta Londubat



Tout peut s'acheter, sauf une mère et un père.


Harfang ne saurait trop si l'ironie qui caractérise sa fille a ce jour a toujours été présente, ou si elle l'a acquise, tout comme il ne saurait pas dire de qui elle tient. Car pour ce qui est de faire dans l'ironie à tout bout de champ, lui comme Callidora sont largement sur un pied d'égalité. C'est sans doute leur seul trait commun en réalité, d'ailleurs. Et Harfang aime la voir utiliser cette ironie en question. Il lui faudra au moins ça pour affronter la vie telle qu'elle est à l'heure actuelle.

Même si pour l'instant elle est encore sauve, il faudra qu'elle rentre dans les rangs, qu'elle épouse le fiancé qu'on lui aurait choisi, qu'elle accepte de jouer à ce jeu qu'on peut trouver sordide... mais qui se résume... à la vie. Du moins à la vie dans leurs cercles. On peut trouver ça triste, même déprimant, mais c'est comme ça que ça fonctionne, chez eux. Et c'est comme ça que ça fonctionnera toujours, quoi qu'il advienne. Alors qu'elle fasse mine, avec toute la mauvaise foi du monde, d'être comblée de joie, c'est en effet la chose à faire.

Augusta parvient à le prendre de court quand elle lui demande s'il s'était demandé, déjà, comment sa vie aurait été s'il n'avait pas épousé sa mère. Ce n'est pas le genre de questions auxquelles on doit répondre à sa fille. Il devrait occulter, tout simplement. Mais il ne voit aucun intérêt à lui mentir, en l'occurrence. Surtout qu'Augusta est une grande fille, maintenant, elle n'est pas dupe de ce qui se trame entre ses parents. C'est une petite maline.

"Tout le temps."
, répond-il. Surtout en ce moment, d'ailleurs, mais il se retient quand même de faire cet ajout qui aurait de fortes chances de susciter plus de questions que nécessaire. "Mais crois-le ou non, je suis ravi de l'avoir fait." Ce qui est le cas. Pas ravi de se coltiner Callidora, mais satisfait d'avoir fait un bon mariage. Et il sait s'y prendre pour compenser les aspects qui, éventuellement, le rebutent. "Déjà, dans le cas contraire, tu ne serais pas née."
codage par LaxBilly pour Stich ins Glück
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GRYFFONDOR
Augusta Londubat
▌ Messages : 108
Humeur :
Tout peut s'acheter, sauf une mère et un père. (Harfang) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Tout peut s'acheter, sauf une mère et un père. (Harfang) Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Meurisier, 18,43 cm, plume de phénix
Camp: Bien
Avatar: Troian Bellisario

Tout peut s'acheter, sauf une mère et un père. (Harfang) Empty
Message#Sujet: Re: Tout peut s'acheter, sauf une mère et un père. (Harfang)   Tout peut s'acheter, sauf une mère et un père. (Harfang) Icon_minitimeMer 8 Avr - 8:34


Augusta Londubat feat. Harfang Londubat

Tout peut s'acheter, sauf une mère et un père.


Augusta ne s'attendait pas vraiment à ce que son père lui réponde la question, elle n'avait pas tant posé sa question dans l'espoir d'entendre une réponse honnête que parce qu'elle voulait voir sa réaction. Pourtant, la réponse du paternel fut très honnête. Sans doute qu'il avait bien compris qu'à son âge (et ça ne datait pas d'hier), la rouge et or n'était plus dupe. Elle ne pouvait absolument pas se laisser berner par l'illusion que ses géniteurs cherchaient peut-être parfois à donner sur leur couple (mais Augusta n'avait pas le sentiment qu'ils faisaient encore beaucoup d'efforts, cela dit). Elle n'était même pas étonnée ou déçue d'entendre son père dire qu'il se demandait tout le temps ce qui se serait passé s'il n'avait pas épousé sa mère. En même temps, elle se disait que toutes les personnes mariées de force devaient avoir les mêmes interrogations. Et être marié à Callidora Londubat, ce n'était pas une sinécure, franchement.

Elle le surprit un peu plus, par contre, quand il lui assura qu'il était ravi d'avoir épousé sa mère. Elle ne s'y attendait pas, à celle-là. Mais tant mieux, en même temps, parce qu'en fin de compte, ce n'est pas comme si il pouvait y faire grand-chose. Dans leurs milieux, on ne divorçait pas. C'était comme ça, ça ne se faisait tout simplement pas. Alors mieux valait qu'il se contente de son sort. Et Harfang était peut-être le seul à avoir ce qu'il fallait pour supporter Callidora : une patience à toute épreuve et une nonchalance absolue. C'était sans doute de lui qu'Augusta avait hérité sa propre nonchalance, que sa mère n'avait de cesse de lui reprocher. Elle afficha un sourire en coin quand il ajouta que sans ça, elle ne serait pas née. Elle se sentait touchée... et méfiante, en même temps, car ce n'était pas tous les jours que son père lui prouvait qu'il tenait à elle.

"J'ai pas spécialement l'impression d'être un cadeau, pourtant"
, répondit Augusta, qui se découvrit presque embarrassée par les paroles de son père. Elle ne savait pas comment y réagir. Ni avec humour, ni avec détachement. Parce que ça la touchait véritablement.


codage par LaxBilly.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Harfang Londubat
▌ Messages : 354
Humeur :
Tout peut s'acheter, sauf une mère et un père. (Harfang) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Tout peut s'acheter, sauf une mère et un père. (Harfang) Right_bar_bleue

En couple avec : Callidora Londubat

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bouleau, 29 cm, plume de phénix
Camp: Neutre
Avatar: Chris Evans

Tout peut s'acheter, sauf une mère et un père. (Harfang) Empty
Message#Sujet: Re: Tout peut s'acheter, sauf une mère et un père. (Harfang)   Tout peut s'acheter, sauf une mère et un père. (Harfang) Icon_minitimeMar 21 Avr - 10:56



Harfang Londubat Featuring Augusta Londubat



Tout peut s'acheter, sauf une mère et un père.


Harfang sourit. Il sait pertinemment que même quand Augusta agit comme une petite rebelle et une sacrée tête à claque, elle a au moins la conscience de l'image qu'elle renvoie. Parfois elle en joue, et parfois elle le déplore. En l'occurrence, Hafang mentirait s'il affirmait qu'à certains moments, il n'a pas pensé en effet que sa fille était loin d'être un cadeau. Mais c'est loin d'être une pensée récurrente pour lui. Même s'il n'est pas le père de l'année, même s'il a trop souvent tendance à négliger son rôle et à ne pas agir comme il devrait, s'il n'est pas le père de l'année, il n'a jamais regretté que sa fille entre dans sa vie. Surtout que plus ça va, plus sa personnalité s'affirme, et plus il se sent fier d'elle, même s'il ne devrait pas forcément se montrer aussi enthousiaste sur certains aspects.

"Disons que ça dépend des moments"
, décide de la taquiner gentiment Harfang.

Il ne pense pas qu'elle soit partie à la chasse aux compliments. Il pense qu'elle a tout de même conscience que oui, de temps à autre, elle n'est effectivement pas un cadeau, pas tout le temps. Il faut voir comment elle se comporte, comment elle agit, comment elle répond. Elle agit parfois de façon inconséquente. Augusta doit bien le savoir. Alors oui, elle est très jeune, et certaines de ces choses lui passeront quand elle gagnera en maturité. Mais en même temps, ce qui est le demeure.

"Ce qui compte, Augusta, ce n'est pas forcément les choix que les autres feront pour toi, parce que tu n'y couperas pas. Ce qui compte, c'est ce que tu décideras de faire ou pas des choses que l'on t'imposera."


Bien sûr qu'Augusta n'échappera pas au mariage que sa mère cherchera à lui arranger, il ne faut pas se leurrer à ce sujet. Mais si elle sait intégrer les codes pour en jouer à sa guise, comme Harfang sait le faire de son côté également, parce que c'est une leçon qu'il a retenu de longue date. Ce n'est pas quelque chose de très agréable pour commencer. Mais après, on s'y fait.
codage par LaxBilly pour Stich ins Glück
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GRYFFONDOR
Augusta Londubat
▌ Messages : 108
Humeur :
Tout peut s'acheter, sauf une mère et un père. (Harfang) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Tout peut s'acheter, sauf une mère et un père. (Harfang) Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Meurisier, 18,43 cm, plume de phénix
Camp: Bien
Avatar: Troian Bellisario

Tout peut s'acheter, sauf une mère et un père. (Harfang) Empty
Message#Sujet: Re: Tout peut s'acheter, sauf une mère et un père. (Harfang)   Tout peut s'acheter, sauf une mère et un père. (Harfang) Icon_minitimeMer 29 Avr - 8:46


Augusta Londubat feat. Harfang Londubat

Tout peut s'acheter, sauf une mère et un père.


Augusta, si susceptible, aurait pu se vexer en entendant son père lui répliquer que ça dépendait des moments, et donc qu'il lui arrivait de ne pas être un cadeau. En même temps, au bout d'un moment, il fallait bien qu'elle l'avoue quand même. Oui, elle n'était pas un cadeau. Et quelque part, elle tenait à ne pas en être un. C'était sa manière de se soulever, de s'affirmer, de protester, et elle n'avait aucune intention de s'en excuser, évidemment. Par ailleurs, son père ne s'arrêta pas là.

Augusta ne s'expliquait pas vraiment leur nouvelle relation qui ressemblait un peu à de la complicité. Eux qui n'avaient jamais été proches du tout. A croire qu'il fallait que la rouge et or se rapproche de l'âge adulte pour avoir l'attention de son père. En tout cas, il avait le sentiment que, contrairement à sa mère, il la considérait d'égal à égale, et ça la rendait heureuse, elle aurait au moins gagné ça dans cette situation. Et quand son père reprit la parole, elle l'écoutait avec la plus grande attention. Elle ne prenait pas ses paroles à la légère.

Ce qui comptait, lui précisa-t-il, ce n'était pas les choix que les autres feraient pour elle. Elle serra les dents. Elle n'aimait pas entendre ça, le fait qu'elle n'y couperait pas, mais il fallait, bien évidemment, qu'elle en prenne son parti, car elle n'y couperait pas, que cela lui plaise ou non. Elle n'aimait pas cette vision défaitiste des choses, mais est-ce qu'elle pouvait prétendre le contraire ? Elle avait envie de dire qu'elle préférerait prendre la fuite plutôt que de se plier au diktat familial, en prenant époux ou autre... Mais il ne fallait pas se leurrer. Ce n'était pas elle qui décidait au bout du compte. Donc, elle ne pourrait pas échapper aux choix que l'on ferait pour elle, en revanche, elle pourrait décider quoi faire de ses choix, c'était... un peu déprimant comme réflexion. Mais un peu rassurant, aussi. On avait toujours le choix.

"Merci"
, répondit Augusta dans un souffle. "T'aurais pu mettre moins longtemps à me dire tout ça", ajouta-t-elle en le taquinant gentiment.

Il se réveillait tardivement dans son rôle de père, mais il était là, bien présent.



codage par LaxBilly.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Harfang Londubat
▌ Messages : 354
Humeur :
Tout peut s'acheter, sauf une mère et un père. (Harfang) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Tout peut s'acheter, sauf une mère et un père. (Harfang) Right_bar_bleue

En couple avec : Callidora Londubat

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bouleau, 29 cm, plume de phénix
Camp: Neutre
Avatar: Chris Evans

Tout peut s'acheter, sauf une mère et un père. (Harfang) Empty
Message#Sujet: Re: Tout peut s'acheter, sauf une mère et un père. (Harfang)   Tout peut s'acheter, sauf une mère et un père. (Harfang) Icon_minitimeMar 12 Mai - 9:19



Harfang Londubat Featuring Augusta Londubat



Tout peut s'acheter, sauf une mère et un père.


Harfang veut bien croire que ce jour est à marquer d'une croix blanche quelque part, et à retenir comme le jour ô combien mémorable où il aura non seulement entretenu avec sa fille une conversation qui aura duré plus de dix minutes (clairement, ce n'est pas quelque chose qui arrive tous les jours, et qui sait quand ça arrivera de nouveau, il faut savoir en profiter), mais où il aura été capable en plus de la guider et de la conseiller, comme n'importe quel parent a logiquement le devoir de le faire avec sa progéniture. Alors bon, dans le cas d'Harfang, il faudrait bien plus d'une conversation pour rattraper seize longues années de négligence paternelle, mais il faut faire avec ce qu'on a.

Et c'est sûrement ce que Augusta pense aussi puisqu'elle a l'air de bien vouloir se contenter du peu qu'il lui accorde. Elle est la mieux placée, en même temps, pour savoir que cette discussion qui pourrait sûrement paraître parfaitement anodine à beaucoup d'autres personnes a une certaine importance. Elle pourrait même marquer le début d'une nouvelle dynamique entre le père et la fille ? Non, il ne faut pas abuser non plus. Pour cela, il faudrait que Harfang accepte d'accorder un peu plus de temps et d'attention à sa progéniture, et ce n'est pas demain la veille qu'une telle chose se produira. Il est sûrement trop tard pour ça. Donc il accepte ses remerciements, et consent aussi à reconnaître qu'il a sûrement tardé à adresser les mots que sa fille aurait voulus entendre. Et encore, il y en a beaucoup qu'il ne prononce toujours pas.

"Tu apprendras, ma fille, qu'il arrive à ton père d'avoir de ces fulgurances qui n'arrivent que toutes les décennies à peu près. Et dans ce moment-là, le mieux à faire, c'est de retenir ses précieux conseils et d'attendre la décennie suivante pour de nouvelles leçons de vie aussi pertinentes. Alors profites-en."

Sa parade à à peu près tout (et qui est plus efficace que ce qu'on pourrait penser). Sous couvert d'humour, tout réussit à mieux passer, y compris la négligence d'un parent qui renoue vaguement avec sa fille et qui a de plus grand point commun avec elle qu'un mépris grandissant envers sa femme.
codage par LaxBilly pour Stich ins Glück
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GRYFFONDOR
Augusta Londubat
▌ Messages : 108
Humeur :
Tout peut s'acheter, sauf une mère et un père. (Harfang) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Tout peut s'acheter, sauf une mère et un père. (Harfang) Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Meurisier, 18,43 cm, plume de phénix
Camp: Bien
Avatar: Troian Bellisario

Tout peut s'acheter, sauf une mère et un père. (Harfang) Empty
Message#Sujet: Re: Tout peut s'acheter, sauf une mère et un père. (Harfang)   Tout peut s'acheter, sauf une mère et un père. (Harfang) Icon_minitimeMer 27 Mai - 9:08


Augusta Londubat feat. Harfang Londubat

Tout peut s'acheter, sauf une mère et un père.


Augusta avait toujours beaucoup aimé l'humour de son père, elle était loin de s'être lassée des "blagues de papa, comme on les appelle, peut-être parce qu'elles ne lui étaient pas suffisamment adressées. Elle se doutait que sa tolérance à son humour venait aussi du fait qu'elle s'était toujours dit que si elle riait honnêtement à ses blagues, il admettrait son existence et ils pourraient construire une vraie relation.

Ce n'était jamais réellement arrivé. Avant aujourd'hui ? Peut-être. En tout cas, en cet instant précis, elle avait véritablement le sentiment de partager un moment de complicité avec son père, et ça lui faisait du bien. Ce ne se reproduirait peut-être plus, va savoir, mais elle appréciait, sans savoir d'où ça venait exactement. Avec quelques suspicions tout de même, ceci dit. Il était sûrement plus simple pour son père de s'investir, même si ce n'était que le temps d'une conversation, avec elle, maintenant qu'elle n'était plus une enfant. C'est vrai, elle n'était pas complètement une adulte encore non plus, mais elle pouvait tout de même converser plus facilement de sujets plus sérieux.

"Je profite, je profite"
, répondit Augusta avec une esquisse de sourire aux lèvres avant de plonger son regard dans sa flûte de champagne à présent vide. "Si je dois attendre dix ans avant une autre fulgurance du genre..."

Elle hésitait, elle n'avait pas envie de braquer son père alors qu'ils réussissaient justement à passer un bon moment tous les deux, elle voulait au contraire lui faire comprendre qu'elle souhaiterait que les choses se passent plus souvent de cette façon-là. Que ça lui plaisait. Que ça lui faisait du bien.

"Eh bien... ça me fait plaisir de parler comme ça avec toi."
Elle semblait davantage s'adresser à son verre qu'à son père, mais ça c'était une autre affaire. "J'aurais bien voulu que ça arrive avant."

Ce n'était même pas un reproche, en réalité, c'était juste une chose qu'elle se permettait de constater. Et elle ne savait pas si, justement, ils auraient une autre conversation du genre avant les dix prochaines années, mais ce qu'elle savait en revanche, c'est qu'elle serait là pour y prêter une oreille attentive.


codage par LaxBilly.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Harfang Londubat
▌ Messages : 354
Humeur :
Tout peut s'acheter, sauf une mère et un père. (Harfang) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Tout peut s'acheter, sauf une mère et un père. (Harfang) Right_bar_bleue

En couple avec : Callidora Londubat

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bouleau, 29 cm, plume de phénix
Camp: Neutre
Avatar: Chris Evans

Tout peut s'acheter, sauf une mère et un père. (Harfang) Empty
Message#Sujet: Re: Tout peut s'acheter, sauf une mère et un père. (Harfang)   Tout peut s'acheter, sauf une mère et un père. (Harfang) Icon_minitimeJeu 11 Juin - 13:40



Harfang Londubat Featuring Augusta Londubat



Tout peut s'acheter, sauf une mère et un père.


Harfang n’est vraiment pas à l’aise avec cette situation. Jouer les pères concernés, ce n’est vraiment pas son truc… Il n’a jamais eu la fibre paternelle, il ne se la découvre pas plus aujourd’hui. Ce soir, il ne voit pas tant en Augusta sa fille qu’une alliée, presqu’une amie, beaucoup trop jeune certes, mais Harfang s’est toujours entendu avec la jeunesse. Peut-être parce qu’il manque d’une certaine maturité émotionnelle. En fait, c’est même sûr que c’est pour cette raison. Bref, sa fille reste un cas à part, il ne la traite pas comme il traiterait n’importe qui d’autre. Mais il ne faut pas forcément s’attendre à ce que cette conversation débloque la situation d’un seul coup. Non, ça n’a pas la moindre chance d’arriver. Mais au moins, cette conversation rend cette soirée plus agréable, et Augusta doit la prendre pour ce qu’elle est.

Augusta n’hésite pas à dire ce qu’elle pense, c’est une qualité que Harfang apprécie chez elle, même si cela signifie parfois qu’il doit inévitablement en prendre pour son grade. En l’occurrence, il n’a pas volé la réflexion qu’elle lui fait. C’est bien d’être présent pour elle en cet instant, de créer une sorte de complicité entre eux, mais cela arrive évidemment beaucoup trop tard. Dans un an, Augusta sera majeure, elle est presque une adulte. Ses responsabilités de père, il aurait dû les prendre bien plus tôt. Ici et maintenant, c’est bien évidemment trop tard. Il devrait sans doute s’excuser, profiter de cette perche qu’elle lui tend pour essayer de construire une base quelconque sur laquelle fonder leur relation. Mieux vaut tard que jamais, pas vrai ? Oui, mais pour lui, il est trop tard, et des excuses tiendraient lieu d’une promesse qu’il n’est pas certain d’être prêt ou capable de tenir. Si elle n’attend rien de lui, il ne peut pas la décevoir. C’est mieux comme ça, dans le fond.

Il se racle la gorge, un peu mal à l’aise. Pas de fausses promesses ou d’excuses à rallonge. Harfang est un spécialiste dans ce domaine, mais c’est un privilège qu’il réserve à ses conquêtes, certainement pas aux membres de sa famille.

"Tu n’avais pas besoin de moi dans tous les cas. Tu t’en sors très bien par toi-même, de ce que je vois."
Il marque une pause. Elle mérite qu’il fasse un peu plus d’efforts, mais… "Et… je suis fier de toi."

codage par LaxBilly pour Stich ins Glück
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GRYFFONDOR
Augusta Londubat
▌ Messages : 108
Humeur :
Tout peut s'acheter, sauf une mère et un père. (Harfang) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Tout peut s'acheter, sauf une mère et un père. (Harfang) Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Meurisier, 18,43 cm, plume de phénix
Camp: Bien
Avatar: Troian Bellisario

Tout peut s'acheter, sauf une mère et un père. (Harfang) Empty
Message#Sujet: Re: Tout peut s'acheter, sauf une mère et un père. (Harfang)   Tout peut s'acheter, sauf une mère et un père. (Harfang) Icon_minitimeVen 12 Juin - 14:13


Augusta Londubat feat. Harfang Londubat

Tout peut s'acheter, sauf une mère et un père.


Augusta n'avait pas envie de débattre de la question avec son père, parce que ça lui ferait plus de mal que de bien. Elle devait profiter du fait qu'ils réussissent à avoir une vraie conversation ensemble mais ne pas trop en demander non plus, même si c'était évidemment difficile. Elle avait besoin de son père. Elle ne se voyait pas argumenter avec lui, mais c'était le cas. Elle aurait voulu qu'il soit présent pour elle, qu'ils aient plein de conversations du genre, des moments de complicité, de discussion. Elle aurait même trouvé acceptable qu'il l'engueule... Si ça avait pu lui permettre d'avoir le sentiment d'avoir une vraie relation père-fils avec lui. Mais c'était trop tard, là-dessus ils étaient d'accord. Et donc, elle devait simplement faire avec, ne lui en déplaise.

Augusta ne s'en sortait pas si bien par elle-même, malgré tout, ça lui faisait plaisir d'entendre son père lui assurer qu'elle s'en sortait très bien. Elle ne pouvait pas dire qu'elle se fichait du regard de ses parents. C'était quelque chose qui comptait véritablement pour elle. Si bien que ça lui faisait réellement du bien, un bien fou d'entendre ces seuls mots qu'il n'avait jamais prononcés, mais qui signifiaient le monde pour elle : Harfang Londubat était fier d'elle.

Fier pour quelles raisons exactement, elle n'en savait rien. Ce n'était même pas dit qu'il ne disait pas ça juste pour rattraper le fait qu'il lui confirmait ne pas franchement vouloir jouer les paternels pour elle. Oui, ça l'attristait, mais elle n'estimait pas que c'était la fin du monde pour autant. Avant tout parce qu'elle avait eu plus de seize ans pour se faire une raison sur la question. Harfang ne saurait pas être un bon père. Mais en même temps, Augusta n'était pas sûre non plus qu'elle saurait être une bonne fille pour son père. C'était quelque chose qu'on ne lui avait pas vraiment appris à faire, en vérité.

"J'ai pas l'impression d'avoir fait grand-chose pour vous rendre fiers, maman et toi."

Elle partait à la pêche aux compliments, elle l'avouait. Mais en attendant, elle se demandait véritablement en quoi son père était fier d'elle.



codage par LaxBilly.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Harfang Londubat
▌ Messages : 354
Humeur :
Tout peut s'acheter, sauf une mère et un père. (Harfang) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Tout peut s'acheter, sauf une mère et un père. (Harfang) Right_bar_bleue

En couple avec : Callidora Londubat

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bouleau, 29 cm, plume de phénix
Camp: Neutre
Avatar: Chris Evans

Tout peut s'acheter, sauf une mère et un père. (Harfang) Empty
Message#Sujet: Re: Tout peut s'acheter, sauf une mère et un père. (Harfang)   Tout peut s'acheter, sauf une mère et un père. (Harfang) Icon_minitimeMer 17 Juin - 8:52



Harfang Londubat Featuring Augusta Londubat



Tout peut s'acheter, sauf une mère et un père.


En toute objectivité, Harfang ne peut pas donner tort à Augusta quand cette dernière affirme qu'elle n'a rien fait pour rendre sa famille fière. Il est vrai que si on la compare à ces enfants de bonne famille qui font la fierté de leurs parents, elle, de son côté, a accumulé, semble-t-il, les mauvais comportements. Elle a été envoyée à Gryffondor alors que Serpentard est supposée être leur maison de prédilection. Elle a fait preuve d'insolence à plus d'une reprise, les retours de ses professeurs sont rarement bons ou élogieux. Elle est insolente, elle est indisciplinée, elle est incapable de tenir en place. Elle saisit la moindre occasion de contrevenir aux règles qui sont supposées régir leur foyer et leurs règles ancestrales. Harfang en a bien conscience, mais il n'arrive pas du tout à le reprocher à Augusta.

Oui, elle est difficile, elle baigne jusqu'au cou dans une profonde crise d'adolescence, de laquelle elle n'a pas l'air pressée de ressortir du tout. Mais si elle n'était pas justement en pleine crise, en rébellion à l'encontre de sa mère, Harfang ressentirait peut-être moins ce sentiment de proximité qu'il a avec elle. Harfang se range du côté de quiconque rend la vie de son épouse impossible, et loin de reprocher à Augusta son sale caractère, ce dernier lui plaît et l'amuse. Si elle devenait une enfant sage, prête à respecter les règles et les codes familiaux, elle évoquerait en elle plus de déception que de connivence. La face du monde ne va pas changer tout à coup, il ne va pas soudainement se métamorphoser en bon père, mais au moins, ils ont trouvé un terrain d'entente. Un pont à traverser.

"Je pourrais pas prétendre que ta mère est très fière de toi en ce moment."
, confirme Harfang avec un fin sourire au coin des lèvres. Non, en effet, sa mère n'est pas fière d'elle du tout. Mais ce que pense Callidora Londubat ne sert absolument à rien. "Mais ce que pense ta mère ne devrait avoir d'importance que pour ta mère."

Malheureusement, ce n'est pas le cas. Tout le monde écoute Callidora comme si elle était vraiment l'intégrité, la vérité descendue de son socle. Mais ce n'est pas le cas.

codage par LaxBilly pour Stich ins Glück
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GRYFFONDOR
Augusta Londubat
▌ Messages : 108
Humeur :
Tout peut s'acheter, sauf une mère et un père. (Harfang) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Tout peut s'acheter, sauf une mère et un père. (Harfang) Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Meurisier, 18,43 cm, plume de phénix
Camp: Bien
Avatar: Troian Bellisario

Tout peut s'acheter, sauf une mère et un père. (Harfang) Empty
Message#Sujet: Re: Tout peut s'acheter, sauf une mère et un père. (Harfang)   Tout peut s'acheter, sauf une mère et un père. (Harfang) Icon_minitimeVen 19 Juin - 13:27


Augusta Londubat feat. Harfang Londubat

Tout peut s'acheter, sauf une mère et un père.


S'il y a bien une chose qu'Augusta ne pourrait jamais reprocher à son père, c'était son absence de sincérité, et elle était prête à parier qu'elle avait hérité ça de lui, au passage. La rouge et or en avait souffert par moments, parce qu'à force de ne pas mâcher ses mots avec elle, il l'avait parfois blessée sans même s'en rendre compte. Mais en ce moment, la franchise de son père lui faisait du bien. D'autant plus de bien que dans un constant climat d'hypocrisie ambiante, vraiment, elle avait besoin de ça, d'entendre certains exprimer clairement le fond de leurs pensées, ce que des personnes comme sa mère ou Charis (et même Cedrella, ce qu'elle n'aurait jamais cru de sa part) n'étaient pas vraiment capables de comprendre et de s'imaginer.

Il admit donc que sa mère n'était pas très fière d'elle ces derniers temps. Ce n'était pas du tout une surprise. C'étaient des mots faciles à encaisser parce qu'elle aurait de suite su que son père la baratinait s'il avait prétendu l'inverse. Oui, Callidora Londubat n'était pas fière de sa fille en ce moment. Et si l'adolescente ne craignait pas pour son avenir et de voir sa mère mettre ses menaces à exécution, elle retirerait juste de la fierté à l'idée de ne pas faire celle de sa mère.

Elle voulait de moins en moins devoir quoi que ce soit à cette femme qu'elle reconnaissait à peine comme sa génitrice et qu'elle considérait comme une manipulatrice de premier ordre. Ce que pensait sa mère ne devrait avoir d'importance que pour sa mère. Elle aimait bien cette pensée. C'était une chose qu'elle retiendrait. Elle se disait que ça pourrait bien finir par lui servir. C'était en tout cas le genre de choses qu'il était important de garder en mémoire, même si elles pouvaient paraître totalement anodines au premier abord.

"C'est moi où il s'est passé un truc avec maman ?" osa demander Augusta, consciente qu'elle commettait peut-être une erreur en osant se montrer indiscrète à ce point. "T'as l'air... en rogne contre elle ces derniers temps. Plus que d'habitude en tout cas."


codage par LaxBilly.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Harfang Londubat
▌ Messages : 354
Humeur :
Tout peut s'acheter, sauf une mère et un père. (Harfang) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Tout peut s'acheter, sauf une mère et un père. (Harfang) Right_bar_bleue

En couple avec : Callidora Londubat

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bouleau, 29 cm, plume de phénix
Camp: Neutre
Avatar: Chris Evans

Tout peut s'acheter, sauf une mère et un père. (Harfang) Empty
Message#Sujet: Re: Tout peut s'acheter, sauf une mère et un père. (Harfang)   Tout peut s'acheter, sauf une mère et un père. (Harfang) Icon_minitimeLun 22 Juin - 8:38



Harfang Londubat Featuring Augusta Londubat



Tout peut s'acheter, sauf une mère et un père.


Harfang a renoncé depuis un moment au fait de ne serait-ce qu'envisager d'être discret. S'il n'a pas lâché la bombe, c'est quelque chose qui le démange, et tout le monde, autour de lui, l'a remarqué. Ce qui est logique, il n'a jamais été un maître en matière de discrétion. La question d'Augusta, il l'a entendu plusieurs fois. Alors, quand ça lui vient de sa propre fille, c'est plus difficile de prendre ça avec légèreté, mais ce n'est pas comme si la moindre marche arrière était possible. Quand la vérité éclaterait, Augusta, au même titre que Charis, serait la victime collatérale de la trahison de sa mère et de son oncle. Rien de glorieux à cela, c'est certain.

"Je te ferais bien l'affront de te dire que ce sont des histoires de grandes personnes"
, commence Harfang avec une fine esquisse de sourire au coin des lèvres. C'en sont, mais Augusta est en train de devenir une grande personne, et quelque part cette histoire la concerne. Mais ce n'est pas pour autant qu'il peut se permettre de lui en parler. Non, il ne le peut pas, c'est évident. "Mais c'est plus compliqué que ça. D'un autre côté, je te ferais remarquer que toi aussi, tu es plus en rogne contre elle encore que d'habitude. Peut-être qu'elle a changé ?"

Il hausse les épaules. Il ne cherche pas à rendre son discours convaincant parce qu'il n'y croit pas lui-même. Non, elle n'a pas changé, cette femme s'est juste révélée ces derniers temps, plus qu'elle ne l'avait jamais fait, avec le retour de Cedrella, dont tout le monde avait conscience, et sa grossesse impromptue, dont tout le monde ignore encore les imbrications (mais ça ne durera pas, bien sûr). Augusta est la dernière personne à qui il a envie de raconter les coucheries de ses parents, alors il espère qu'il sera tout de même capable d'accepter sa réponse sans chercher à creuser plus loin. Forcément, quand le scandale éclaterait, il l'éclabousserait d'une façon ou d'une autre. Mais il n'a pas la moindre envie de voir ce moment arriver pour elle, même s'il est impatient autrement.

codage par LaxBilly pour Stich ins Glück
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GRYFFONDOR
Augusta Londubat
▌ Messages : 108
Humeur :
Tout peut s'acheter, sauf une mère et un père. (Harfang) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Tout peut s'acheter, sauf une mère et un père. (Harfang) Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Meurisier, 18,43 cm, plume de phénix
Camp: Bien
Avatar: Troian Bellisario

Tout peut s'acheter, sauf une mère et un père. (Harfang) Empty
Message#Sujet: Re: Tout peut s'acheter, sauf une mère et un père. (Harfang)   Tout peut s'acheter, sauf une mère et un père. (Harfang) Icon_minitimeMer 24 Juin - 8:42


Augusta Londubat feat. Harfang Londubat

Tout peut s'acheter, sauf une mère et un père.


Des histoires de grande personne... L'affront avait été retiré avant d'être vraiment fait, et c'était tant mieux, car s'il y avait bien une chose qu'Augusta ne supportait plus du tout, c'était d'être considérée comme une gamine. Elle l'était encore par certains aspects, même elle ne pouvait pas l'ignorer. Mais peu importe les sordides histoires de famille qui l'environnaient, elle pensait être capable d'encaisser (encore que...).

Après tout, qu'est-ce qui pouvait être pire que ce qu'elle savait déjà, que toutes les manigances autour du retour de Cedrella ? Est-ce que c'était à cause des infidélités de son père ? Car oui, Augusta n'était pas dupe, elle savait très bien que son paternel voyait d'autres femmes. Mais sa mère le savait aussi, alors pourquoi d'un seul coup elle deviendrait à ce point sévère ? Et réciproquement ? Le fait qu'elle soit enceinte ne devait pas forcément aider ses humeurs, mais quand même, il y avait quelque chose qui se tramait, ce quelque chose qu'on s'appliquait obstinément à le cacher.

Son père acceptait de lui avouer que la situation était compliquée. C'était une chose que la rouge et or n'avait eu aucun mal à comprendre, c'était plus compliqué qu'en temps normal, preuve qu'il s'était effectivement passé quelque chose, et quelque chose d'important qui plus est. Mais il ne tarda pas à retourner la situation en remarquant qu'elle aussi était plus en rogne. Qu'est-ce qui avait changé ? Eux ? Elle ? Dans le cas d'Augusta, c'était assez évident que sa bonne vieille crise d'adolescence n'y était pas pour rien, mais Augusta pensait de plus en plus que non, elle n'avait pas vraiment changé. Mais ses défauts étaient de plus en plus difficiles à éviter.

"Non, je pense pas"
, répondit Augusta d'un ton catégorique. "C'est juste que... le retour de Cedrella, c'est la goutte d'eau."

C'était ce qui cristallisait, pour Augusta, toutes ses rancoeurs, toute cette haine enfouie qu'elle n'avait laissé éclater que partiellement. La savoir capable de tant de manipulations, ça avait été dur. Et puis, à côté de ça, Augusta avait été déçue de sa marraine, elle qui pensait qu'elle ne se laisserait jamais faire, qu'elle ne reviendrait pas.


codage par LaxBilly.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Harfang Londubat
▌ Messages : 354
Humeur :
Tout peut s'acheter, sauf une mère et un père. (Harfang) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Tout peut s'acheter, sauf une mère et un père. (Harfang) Right_bar_bleue

En couple avec : Callidora Londubat

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bouleau, 29 cm, plume de phénix
Camp: Neutre
Avatar: Chris Evans

Tout peut s'acheter, sauf une mère et un père. (Harfang) Empty
Message#Sujet: Re: Tout peut s'acheter, sauf une mère et un père. (Harfang)   Tout peut s'acheter, sauf une mère et un père. (Harfang) Icon_minitimeLun 29 Juin - 9:59



Harfang Londubat Featuring Augusta Londubat



Tout peut s'acheter, sauf une mère et un père.


Il aurait peut-être été préférable que le terrain d'entente que le père et la fille se trouvent soit autre chose qu'un dégoût mutuel pour la femme de la famille. C'est une bonne chose, c'est du moins ce que pense Harfang, qu'Augusta ne se laisse pas influencer par le discours et par les décisions de ses parents. Callidora n'est pas le mouton noir, elle est un loup, cruel et complètement vorace, et s'il est impossible de ne pas tenir compte d'elle, il est important, en revanche, de se méfier d'elle. et c'est une chose qu'Augusta semble avoir comprise. Harfang le comprend et est de cet avis lui aussi. Elle n'a pas changé, pas vraiment, elle a gagné en confiance. Elle n'avait pas réalisé le pouvoir qu'elle avait pris quand Cedrella avait quitté son territoire. C'est maintenant que Cedrella, le loup blanc, est de retour, qu'elle sent son territoire menacé. Mais il est trop tard, à présent.

Augusta a effectivement raison. C'est le retour de Cedrella qui a mis le feu aux poudres. Ce n'est pas plus mal, il fallait que ça explose, d'une manière ou d'une autre... ça n'a pas encore explosé, cela dit. Ou pas vraiment, en tout cas. On va dire que c'est le calme avant la tempête. Mais ça ne tardera pas à changer, la situation va forcément prendre un tournant ou un autre... Radical. Et personne au sein de leur famille n'est prêt pour ça. Pas même Harfang, qui estime être le plus informé de tous (en dehors du couple cinglé Callidora/Caspar, cela va sans dire).

Et il est quelque part impatient, parce que ce climat de tension devient insupportable. Même s'il sait que les répercussions seront également difficiles à assumer pour les uns et pour les autres. Pour Augusta, c'est encore pire parce qu'elle encaisse en ne glanant que quelques informations au vol. Elle n'a pas pleinement conscience de ce qui se joue ici.

"Oui, c'est un bon résumé. Mais ne te laisse pas inutilement perturber par tout ça. Tout finira par se résoudre en son temps."


Il sait que c'est banal, que c'est bateau, comme réponse. Mais il le pense. Et ça arrivera bientôt.



codage par LaxBilly pour Stich ins Glück
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GRYFFONDOR
Augusta Londubat
▌ Messages : 108
Humeur :
Tout peut s'acheter, sauf une mère et un père. (Harfang) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Tout peut s'acheter, sauf une mère et un père. (Harfang) Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Meurisier, 18,43 cm, plume de phénix
Camp: Bien
Avatar: Troian Bellisario

Tout peut s'acheter, sauf une mère et un père. (Harfang) Empty
Message#Sujet: Re: Tout peut s'acheter, sauf une mère et un père. (Harfang)   Tout peut s'acheter, sauf une mère et un père. (Harfang) Icon_minitimeJeu 2 Juil - 8:48


Augusta Londubat feat. Harfang Londubat

Tout peut s'acheter, sauf une mère et un père.


Augusta grimaça face à l'optimisme de son père. Elle était bien incapable de le croire sur parole. Il y avait longtemps qu'elle avait abandonné l'idée que certaines situations puissent se résoudre toutes seules, comme des grandes, sans avoir besoin de faire quoi que ce soit. Elle avait l'impression que sa famille, sans avoir encore atteint un point de non-retour, n'en était pas très loin, et ça allait forcément finir par arriver, d'une façon ou d'une autre. Augusta voyait mal comment la situation pourrait se résoudre, à ce stade.

Même si elle se trouvait une résolution, la rouge et or ne pensait pas que cette résolution correspondrait à ce qu'elle voulait, à ce qu'elle attendait. Ce semblait même impossible. C'était bien souvent Callidora qui l'emportait, dans ce genre de situations. Et plus que jamais, il semblait que c'était effectivement elle qui avait la main, elle et personne d'autre. Et son père qui attendait que les choses changent sans les changer directement lui-même ne serait visiblement pas de ceux qui prendraient la main. Et elle-même ? Elle-même, elle ne pensait pas faire le poids. Elle faisait de son mieux pour se rebeller, mais au bout du compte, sa mère prenait toujours le dessus. Et le fait que son père prenne sa défense à distance n'allait pas la mener à grand-chose si sa mère décidait de mettre ses menaces récentes à exécution. Et elle en était bien capable.

"Ouais..."
, répondit Augusta, qui ne dissimulait pas son scepticisme. Difficile, en même temps, de ne pas l'afficher au moins un petit peu/ "Je suis pas franchement sûre de ça", choisit-elle d'ajouter. Elle n'en était pas sûre du tout, non, parce que ces derniers temps, elle n'avait pas vraiment le sentiment que la situation allait en s'améliorant. Au contraire, elle lui donnait tout l'air de dégénérer en réalité. "Maman a menacé de m'envoyer à Durmstrang. Elle t'en a parlé ?"

Augusta ne serait pas surprise d'entendre que son père n'était pas au courant de cela. Ce ne serait pas étonnant du tout, non. Parce que depuis un bon moment déjà, sa mère prenait les décisions au nom de la famille toute seule. Et Augusta en avait toujours un peu voulu à son père de ne pas s'imposer au sein de ce même schéma.


codage par LaxBilly.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Harfang Londubat
▌ Messages : 354
Humeur :
Tout peut s'acheter, sauf une mère et un père. (Harfang) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Tout peut s'acheter, sauf une mère et un père. (Harfang) Right_bar_bleue

En couple avec : Callidora Londubat

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bouleau, 29 cm, plume de phénix
Camp: Neutre
Avatar: Chris Evans

Tout peut s'acheter, sauf une mère et un père. (Harfang) Empty
Message#Sujet: Re: Tout peut s'acheter, sauf une mère et un père. (Harfang)   Tout peut s'acheter, sauf une mère et un père. (Harfang) Icon_minitimeMar 7 Juil - 10:51



Harfang Londubat Featuring Augusta Londubat



Tout peut s'acheter, sauf une mère et un père.


Par certains aspects, c'est plus simple pour Harfang de s'adresser à la version adolescente d'Augusta, et ce même si l'adolescente en question est en pleine crise, même si elle est en colère contre plus ou moins le monde entier (en même temps, cette colère est si évidemment légitime qu'il est difficile de le lui reprocher réellement). C'est plus simple d'avoir une vraie conversation, et certaines de leurs colères se rejoignent évidemment. D'un autre côté, quand Augusta était encore une enfant et susceptible d'une certaine innocence (même si l'innocence reste quelque chose d'assez relatif, même quand on est haut comme trois pommes), elle intégrait ce qu'on lui disait et elle hochait la tête sans rien dire. Il n'est plus aussi simple, à présent, de lui faire avaler la moindre couleuvre. En fait, c'est même complètement impossible, à présent.

Elle se permet, par exemple, de lui faire remarquer qu'elle n'est pas certaine du tout des propos qu'il vient de tenir. Les propos qu'il vient de tenir : tout finira par se résoudre en son temps. C'est bien, elle n'est plus naïve, car Harfang a prononcé ces mots sans les penser. Il aurait bien aimé qu'elle reste un peu naïve malgré tout. Car toutes ces histoires, même si elles les concernent indirectement, ne devraient pas la toucher comme c'est le cas. Elle ne mérite pas d'accuser le coup d'erreurs horribles.

"Non, elle ne m'en a rien dit",
répond Harfang, qui apprend vraiment dans la foulée que Callidora a menacé sa fille de l'envoyer à Durmstrang.

Est-ce qu'il est surpris ? Pas le moins du monde. Callidora ne recule devant rien, et elle serait sans doute ravie d'envoyer sa fille un peu trop réfractaire et encombrante le plus loin possible. Harfang est même convaincu que si le jeune homme pouvait le faire avec elle, il le ferait, et sans l'ombre de la moindre hésitation. Mais ça ne se passe pas comme ça. Pour lui, oui. Mais ça ne se passera pas comme ça pour Augusta non plus. Tout absentéiste qu'il est, il ne compte pas laisser sa femme prendre ce genre de décision radicale sans les consulter.

"Mais ne t'inquiète pas de ça, tu n'iras nulle part."


Il peut le lui promettre d'autant plus facilement que tout ce qui peut contrarier son épouse le comble de joie.


codage par LaxBilly pour Stich ins Glück
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GRYFFONDOR
Augusta Londubat
▌ Messages : 108
Humeur :
Tout peut s'acheter, sauf une mère et un père. (Harfang) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Tout peut s'acheter, sauf une mère et un père. (Harfang) Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Meurisier, 18,43 cm, plume de phénix
Camp: Bien
Avatar: Troian Bellisario

Tout peut s'acheter, sauf une mère et un père. (Harfang) Empty
Message#Sujet: Re: Tout peut s'acheter, sauf une mère et un père. (Harfang)   Tout peut s'acheter, sauf une mère et un père. (Harfang) Icon_minitimeVen 10 Juil - 16:29


Augusta Londubat feat. Harfang Londubat

Tout peut s'acheter, sauf une mère et un père.


Augusta se sentait un peu rassurée d'entendre que sa mère n'avait rien dit à son père au sujet de ce dont elle l'avait menacée. Est-ce que ça devait complètement la rassurer ? Pas forcément, non, parce que dans tous les cas, ses parents ne parlaient pas beaucoup entre eux, elle n'était même pas sûre qu'ils s'adressaient encore la parole à l'heure actuelle, elle avait du moins quelques doutes à ce sujet. Si elle ne lui avait rien dit, c'était peut-être que ces menaces n'étaient pas aussi sérieuses que ce qu'elle l'avait cru.

A moins que sa mère se fiche définitivement de l'éventuel droit de veto de son père pour faire comme bon lui semblait. Difficile à dire, en fin de compte. Dans tous les cas, la rouge et or était sacrément anxieuse à cette idée. Elle était contente d'en parler à son père. Elle n'était pas convaincue qu'il la défendrait bec et ongles, c'était même très peu probable, en vérité, mais au moins, il avait connaissance de la situation, et avec un peu de chance, il déciderait d'y faire quelque chose. On peut toujours rêver, après tout.

Et son père lui donnait le sentiment qu'elle avait effectivement le droit de s'autoriser à rêver. Elle avait vraiment l'impression que son père se souciait de son cas. Est-ce que c'était sur l'impulsion du moment, parce qu'ils réussissaient miraculeusement à communiquer ? Ou bien c'était parce que Harfang voyait une autre manière de contrer sa femme et décidait d'en profiter ? Dans un cas comme dans l'autre, ce qui comptait pour Augusta, c'était qu'il tienne parole. Et pourvu qu'il tienne vraiment parole, en effet.

"Tu me le promets ?"
demanda-t-elle en le regardant droit dans les yeux pour l'obliger à faire de même de son côté.

Elle ne savait pas quelle valeur elle était capable de donner à une promesse faite par son père, mais elle se disait que s'il lui en faisait une, ça l'obligerait peut-être un peu plus à tenir parole que s'il prononçait juste ces mots en l'air, avec la possibilité qu'il les oublie presqu'aussitôt ensuite. Pour elle, c'était important, pour elle ça avait une vraie valeur.


codage par LaxBilly.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Harfang Londubat
▌ Messages : 354
Humeur :
Tout peut s'acheter, sauf une mère et un père. (Harfang) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Tout peut s'acheter, sauf une mère et un père. (Harfang) Right_bar_bleue

En couple avec : Callidora Londubat

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bouleau, 29 cm, plume de phénix
Camp: Neutre
Avatar: Chris Evans

Tout peut s'acheter, sauf une mère et un père. (Harfang) Empty
Message#Sujet: Re: Tout peut s'acheter, sauf une mère et un père. (Harfang)   Tout peut s'acheter, sauf une mère et un père. (Harfang) Icon_minitimeMar 14 Juil - 17:38



Harfang Londubat Featuring Augusta Londubat



Tout peut s'acheter, sauf une mère et un père.


Pour Harfang, le discours que Callidora a tenu à sa fille n'était pas si sérieux, davantage un processus d'intimidation, des paroles en l'air pour inviter Augusta à filer droit. Et visiblement, ça a très bien fonctionné. Cela dit, avec Callidora, il faut s'attendre à tout. Elle a prouvé ces derniers temps qu'elle est capable de s'aventurer sur des terrains qu'on ne lui soupçonnerait pas, et qu'elle est prête à plus que nécessaire pour son propre intérêt, par égoïsme pur et dur. Si Augusta tire sur la corde, elle mettra peut-être ses menaces à exécution... à condition tout de même qu'elle ait ses entrées à Durmstrang. Comme pour toute école de magie, on n'y rentre pas comme dans un moulin, ce genre de choses ne sont bien sûr jamais si simples.

Pour le moment, Augusta a besoin d'être rassurée, et Harfang estime qu'elle subit suffisamment de pression de la part de sa mère sans vouloir en rajouter. Il se donne le beau rôle, c'est vrai. Mais au moins, de cette façon, il se donne bel et bien un rôle, ce qui est déjà beaucoup de sa part quand on sait à quel point il a négligé le rôle même de parent pendant bien longtemps. Et compte encore le négliger ensuite. Cette discussion ne sera pas la première d'une longue série selon lui, même si elle leur aura permis de se sentir plus proches qu'ils ne l'avaient peut-être jamais été. Alors il hoche la tête, estimant qu'il ne prend pas trop de risques.

"Je te le promets."

Il ne peut pas faire ce genre de promesse, tout dépendra du comportement d'Augusta, et s'il le valide à grand renfort de promesses qu'il ne pourra peut-être pas tenir, ce comportement risque fort de ne pas s'améliorer. Mais il aime voir sa fille tenir tête à son épouse. Il n'a pas forcément envie de la voir s'écraser et céder à la pression que lui fait subir Callidora. Plus ils seront nombreux à ne plus accorder de valeur à ce qu'elle dit et ce qu'elle fait, mieux ce sera. Harfang vide d'un trait son verre de champagne.

"Je crois que je vais m'éclipser quelques heures, couvre-moi tu veux bien ?"

Cette soirée l'épuise, il n'a pas envie de faire d'effort. Et sa conversation avec Augusta a beau être agréable, il a la ferme intention de terminer sa soirée ailleurs qu'ici.
codage par LaxBilly pour Stich ins Glück
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Tout peut s'acheter, sauf une mère et un père. (Harfang) Empty
Message#Sujet: Re: Tout peut s'acheter, sauf une mère et un père. (Harfang)   Tout peut s'acheter, sauf une mère et un père. (Harfang) Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Tout peut s'acheter, sauf une mère et un père. (Harfang)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Une nuit qui prend tout son sens [Hentaï PV Kaine] [Terminé]
» Mes yeux ne sont pas si bas... regarde un peu plus haut ça marchera peut-être mieux entre nous. (suite) //+18// //HENTAÏ//
» Hentaï
» Rose Ecarlate - Forum RPG hentaï [pour public averti]
» Quand deux corps s'enflâme [Pv Mafuyu Nekokami ][Hentaï]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Les habitations
 :: Bienvenue chez vous ! :: Manoir Londubat
-