AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -17%
Manette Xbox Series sans fil nouvelle ...
Voir le deal
49.99 €

Partagez | 
 

 Admirer,  c'est investir dans la déception. (pv Cedrella)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
GRYFFONDOR
Augusta Londubat
▌ Messages : 127
Humeur :
Admirer,  c'est investir dans la déception. (pv Cedrella) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Admirer,  c'est investir dans la déception. (pv Cedrella) Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Meurisier, 18,43 cm, plume de phénix
Camp: Bien
Avatar: Troian Bellisario

Admirer,  c'est investir dans la déception. (pv Cedrella) Empty
Message#Sujet: Admirer,  c'est investir dans la déception. (pv Cedrella)   Admirer,  c'est investir dans la déception. (pv Cedrella) Icon_minitimeLun 17 Fév - 14:52


Augusta Londubat feat. Cedrella Black

Admirer,  c'est investir dans la déception.


Augusta n'avait rien à faire là. Elle devrait déjà être rentrée à Poudlard, mais elle avait décidé de faire un petit détour par le chemin de traverse avant d'aller où que ce soit. Elle était revenue le temps d'un week-end pour assister à une réception complètement nulle où elle s'était sentie tout sauf à sa place. Elle avait hâte de retourner à l'école, oui, mais quitte à être à l'extérieur, elle s'était dit que faire une petite balade dans les rues de Londres, et le côté sorcier de la ville, ce serait pas mal du tout, en fin de compte. Elle avait un peu d'argent de poche, elle en avait profité pour faire un tour par une ou deux boutiques, qu'elle n'avait pas oublié de dévaliser, et maintenant, elle comptait seulement se boire une petite bièraubeurre avant d'appeler le magicobus et d'être reconduite à Pré-au-Lard.

Elle venait d'entrer dans le pub sorcier, qu'elle n'avait jamais vu à ce point vide (mais c'est vrai qu'elle n'y était jamais allée si tôt à cette heure de la journée, ça changeait tout). Mais même s'il n'y avait pas grand-monde, elle posa le regard sur une personne qu'elle connaissait très bien. Cedrella était là.

Et si Augusta, en temps normal, irait à sa rencontre sans se poser la moindre question, elle hésitait, en cet instant, elle hésitait beaucoup, même. Ce ne serait jamais arrivé avant, Cedrella était sa marraine, sa confidente, la Black avec laquelle elle s'entendait le mieux. Mais Cedrella l'avait... trahie, et profondément blessée par la même occasion. Elle était retournée auprès de sa famille, qui avait passé ces derniers mois à la traiter comme une véritable moinq que rien.

Cela dit, c'était l'occasion de lui parler, justement, de lui dire ce qu'elle avait sur le coeur. Alors après avoir commandé sa bièraubeurre, elle rejoignit sa table, son verre à la main, et s'installa face à sa marraine sans lui demander si elle pouvait se joindre à elle.

-Salut. Tout va comme tu veux ?
demanda-t-elle, incapable de se montrer plus agréable à son adresse, incapable de savoir comment cette discussion allait se passer. Mais elle n'avait qu'à penser à l'état déplorable où se trouvait Septimus actuellement pour se sentir en rogne.



codage par LaxBilly.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Cedrella Black
▌ Messages : 687
Humeur :
Admirer,  c'est investir dans la déception. (pv Cedrella) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Admirer,  c'est investir dans la déception. (pv Cedrella) Right_bar_bleue

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: ébène, plume de sombral, 23,43 cm
Camp: Neutre
Avatar: Emily Blunt

Admirer,  c'est investir dans la déception. (pv Cedrella) Empty
Message#Sujet: Re: Admirer,  c'est investir dans la déception. (pv Cedrella)   Admirer,  c'est investir dans la déception. (pv Cedrella) Icon_minitimeLun 17 Fév - 18:27



Admirer, c'est investir dans la déception.
C

edrella se faisait doucement une raison : elle ne serait jamais satisfaite. Ce n'était pas une surprise, mais c'était un constat douloureux. Quand elle était avec Septimus, elle était heureuse, comme elle ne l'avait jamais été, et épanouie, mais sa famille lui manquait, et ce manque entachait un rien de son bonheur. Maintenant, elle avait retrouvé ses soeurs... et elle ne réussissait même pas à trouver dans ces retrouvailles ce petit espace de joie qui lui avant manqué quand elle avait renoncé à faire partie des Black.

En fait, c'était pire qu'avant. Personne ne lui laissait oublier son départ, elle vivait constamment dans le colimateur des membres de sa famille, qui scrutaient ses faits et gestes. Elle ne s'épanouissait plus, et elle n'était à sa place nulle part, vraiment nulle part. Elle se sentait perdue, elle se sentait affreusement mal. Et Septimus lui manquait. Elle avait pu vivre sans sa famille. C'était difficile, mais c'était supportable. Mais vivre sans Septimus... c'était comme vivre sans coeur. elle avait l'impression qu'on l'arrachait à une partie d'elle-même, et elle poursuivait le fil de sa vie en automate. Tout étant dans l'apparence. Elle avait trop de fierté pour afficher ses failles, mais elles étaient bien présentes.

Dès qu'elle en avait l'occasion, elle s'échappait. Oh, Charis était adorable avec elle, avait même l'impression de la redécouvrir, se sentait presque plus complice avec elle qu'à l'époque (ce qui lui faisait d'autant plus constater combien le dialogue était devenu impossible entre elle et Callidora). Mais rester chez elle, c'était supporter la présence de Caspar, et il l'insupportait à un point inimaginable. Tout en lui lui communiquait l'envie féroce de lui sauter à la gorge, et d'arracher son sourire satisfait de son visage. Mais comme elle devait se retenir, le plus simple était encore de prendre la fuite.

Le Chaudron baveur n'était pas forcément la meilleure option. Elle prenait le risque de croiser des personnes qu'elle n'avait pas envie de voir... ou de croiser Septimus. Et dans le fond, c'était peut-être son but inavouable. Elle espérait, un peu, qu'ils se revoient. Et en même temps c'était la dernière chose qu'elle voulait. Cedrella dans toute sa contradiction.

Mais Septimus n'était pas là, elle était seule. Seule avec un verre de whisky pur-feu. Du moins jusqu'à être rejointe. Par la dernière personne qu'elle s'imaginait voir ici.

-Augusta... Qu'est-ce que tu fais là ? Tu ne devrais pas être à Poudlard ?



code by Mandy

   

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GRYFFONDOR
Augusta Londubat
▌ Messages : 127
Humeur :
Admirer,  c'est investir dans la déception. (pv Cedrella) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Admirer,  c'est investir dans la déception. (pv Cedrella) Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Meurisier, 18,43 cm, plume de phénix
Camp: Bien
Avatar: Troian Bellisario

Admirer,  c'est investir dans la déception. (pv Cedrella) Empty
Message#Sujet: Re: Admirer,  c'est investir dans la déception. (pv Cedrella)   Admirer,  c'est investir dans la déception. (pv Cedrella) Icon_minitimeMar 3 Mar - 8:40


Augusta Londubat feat. Cedrella Black

Admirer,  c'est investir dans la déception.


Augusta n'avait pas envie de perdre du temps à parler de pourquoi elle se trouvait là. Elle ne considérait franchement pas que c'était quelque chose d'important, en quoi que ce soit. Elle ne voulait pas que la conversation tourne autour d'elle dans tous les cas. Elle pensait que si elles devaient se parler, c'était de tout autre chose. Augusta ne pouvait plus revoir Cedrella sans éprouver une certaine colère.

Une colère vraiment profonde, en réalité, parce qu'elle avait vu Septimus, elle voyait combien il souffrait, et elle en voulait à Cedrella de s'être laissé abuser par les circonstances, de n'avoir laissé aucune chance à son fiancé... et d'être retourné auprès de sa famille qui l'avait abandonnée et qui avait manigancé pour la séparer de Septimus tout ce temps. Elle n'avait pas l'intention de se montrer tendre envers elle. Et cela justifiait bel et bien le fait qu'elle n'avait pas envie de parler trop longuement de ce qu'elle faisait ou de sa petite vie, qui n'était pas si intéressante que ça au passage.

"J'ai passé le week-end chez les parents"
, se contenta-t-elle de dire sans détailler les choses, avec l'espoir que Cedrella se sente piquée par le fait qu'elle ait été là et ne l'ait pas prévenue de sa présence, alors qu'elles auraient pu passer du temps ensemble. Elle choisit d'embrayer directement, pour ne pas laisser à sa marraine le temps de faire ou de dire quoi que ce soit. "Je suis allée voir Septimus l'autre jour."

Augusta avait l'art de mettre les pieds dans le plat, sans aucune subtilité, mais quand il faut y aller, il faut y aller. La rouge et or n'avait pas envie de passer ce sujet sous silence, même si tout le monde prenait un soin improbable à cacher cet événement qui était pourtant particulièrement important. Que ça emmerde tout le monde ou pas, c'était sans importance, au fond, pour elle, elle, si elle devait être la seule à soutenir encore Septimus dans toute cette affaire, eh bien elle le ferait. Parce que pour elle, tout ça n'était qu'une vaste mascarade, et s'il y avait bien une chose que la Gryffondor détestait, c'était l'injustice.



codage par LaxBilly.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Cedrella Black
▌ Messages : 687
Humeur :
Admirer,  c'est investir dans la déception. (pv Cedrella) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Admirer,  c'est investir dans la déception. (pv Cedrella) Right_bar_bleue

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: ébène, plume de sombral, 23,43 cm
Camp: Neutre
Avatar: Emily Blunt

Admirer,  c'est investir dans la déception. (pv Cedrella) Empty
Message#Sujet: Re: Admirer,  c'est investir dans la déception. (pv Cedrella)   Admirer,  c'est investir dans la déception. (pv Cedrella) Icon_minitimeMar 3 Mar - 17:38



Admirer, c'est investir dans la déception.
C

edrella n'était qu'en partie surprise d'entendre que sa filleule avait passé le week-end chez Callidora et Harfang. Cela arrivait de temps à autre, quand ils décidaient d'organiser l'une ou l'autre sauterie chez eux (enfin, quand Callidora le décidait, surtout)... Cedrella savait qu'elle avait organisé une soirée récemment, mais elle n'avait pas pris la peine de s'y rendre. Elle avait prétexté se sentir mal pour échapper à cette corvée. Après le désastre de la soirée d'Halloween, elle n'était pas franchement pressée de se remontrer en public et d'avoir à subir les foudres conjointes de Caspar et Callidora, qui jamais ne la ménageaient.

Par ailleurs, son prétendu mal de crâne lui avait permis de passer un peu de temps seule chez elle, ce qui ne lui avait pas déplu, loin de là. La présence constante de Charis lui faisait du bien, et sans elle, elle aurait le moral au ras des paquerettes, mais parfois, elle avait juste besoin... d'être seule et de se morfondre. Ce n'était pas une activité très productive, mais ouvrir les vannes pouvait faire du bien, parfois.

Ceci dit, si elle avait su qu'Augusta serait présente, elle n'aurait pas hésité à venir, juste pour se donner l'occasion de la voir un peu, ce qui n'arrivait pas si souvent. En fait, Cedrella avait beau être revenue auprès des Black, elle réalisait qu'elle la voyait, contradictoirement, moins qu'avant. Avant, elles s'écrivaient beaucoup, chose qu'elles ne faisaient plus du tout, et Augusta profitait parfois de passages par Londres pour aller les voir, elle et Septimus, en douce... elle avait été la seule ou presque à les soutenir, exception faite de Charlus et Dorea, et sa présence et son soutien, du haut de son si jeune âge, lui avaient fait beaucoup de bien.

Et concernant les visites régulières d'Augusta, il semblait que l'adolescente n'y ait pas renoncé, même si elle ne vivait à présent plus sous le toit de Septimus. Cedrella arqua un sourcil. Elle ne comprenait vraiment pas l'attitude de sa filleule. Qu'est-ce qu'elle cherchait exactement ? Elle n'était pas certaine de vouloir le savoir, en réalité.

-Qu'est-ce que tu es allée faire chez lui ?
demanda-t-elle, relativement froide.

Elle était, en vérité, partagée entre la déception de voir sa filleule prendre ainsi parti et la curiosité. Elle ne cessait de se demander comment il allait, ce qu'il faisait, ça la rendait dingue. Et à ces questions, Augusta avait peut-être la réponse.


code by Mandy

   

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GRYFFONDOR
Augusta Londubat
▌ Messages : 127
Humeur :
Admirer,  c'est investir dans la déception. (pv Cedrella) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Admirer,  c'est investir dans la déception. (pv Cedrella) Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Meurisier, 18,43 cm, plume de phénix
Camp: Bien
Avatar: Troian Bellisario

Admirer,  c'est investir dans la déception. (pv Cedrella) Empty
Message#Sujet: Re: Admirer,  c'est investir dans la déception. (pv Cedrella)   Admirer,  c'est investir dans la déception. (pv Cedrella) Icon_minitimeMer 18 Mar - 9:04


Augusta Londubat feat. Cedrella Black

Admirer,  c'est investir dans la déception.


La réaction de Cedrella ne se fit pas attendre, et elle afficha une froideur qui attrista profondément Augusta, qui lui faisait dire que quelque chose s’était brisé, et que ce quelque chose qui s’était brisé ne reviendrait pas. Ils étaient parfaits, pour elle. Augusta n’avait pas eu envie d’imaginer Cedrella sans Septimus ou Septimus sans Cedrella, et voir sa tante à ce point glaciale à l’évocation de l’homme qu’elle avait bien failli épouser, ça lui serrait le cœur, et elle en voulait d’autant plus à Cedrella, pour tout dire, parce qu’elle trouvait son comportement, honnêtement, impardonnable, indigne d’elle. Indigne de ce qu’elle avait vu d’eux avant.

Elle avait vu Septimus, oui, et elle avait vu dans quel état terrible de douleur et de désarroi il était, elle trouvait injuste que sa tante puisse considérer cette situation avec autant d’indifférence alors qu’il était évident que l’homme qu’elle avait dit aimer souffrait terriblement de son absence. Augusta n’était pas douée pour lire les sous-textes. Elle ne comprenait pas que le comportement de Cedrella n’ôtait rien à sa sincère douleur quant à ce qui arrivait. Elle se contentait de ce qu’elle voyait, et son esprit d’analyse, qui n’était pas si fin, ne parvenait pas à bien décrypter, deviner convenablement les choses. Elle était obnubilée par son agacement, sans réaliser qu’il n’y avait pas qu’une seule victime dans cette affaire, et que Septimus en était une autant que Cedrella.

"Le soutenir, bien sûr"
, répondit Augusta avec aplomb, jouant aussi la carte de la provocation, en partie en tout cas, elle ne pouvait pas réellement le cacher. Elle était effectivement de parti pris, et n’admettait pas la souffrance pourtant réelle de Cedrella. C’était plus fort qu’elle, au fond. Quand une masse s’acharnait sur un seul et même individu, elle avait tendance à prendre le parti du plus faible. Même si tout n’était jamais noir ou blanc. Il y avait d’infinies nuances de gris. Mais elle était encore trop jeune pour le comprendre. "Il va super mal à cause de toi."

Elle ne mâchait pas ses mots, mais elle ne s’en excuserait pas. Elle préférait dire frontalement ce qu’elle pensait. Et si ça ne plaisait pas, alors tant pis. Elle aurait dit ce qu’elle pensait, au moins. Et sans chercher à y mettre les formes.




codage par LaxBilly.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Cedrella Black
▌ Messages : 687
Humeur :
Admirer,  c'est investir dans la déception. (pv Cedrella) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Admirer,  c'est investir dans la déception. (pv Cedrella) Right_bar_bleue

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: ébène, plume de sombral, 23,43 cm
Camp: Neutre
Avatar: Emily Blunt

Admirer,  c'est investir dans la déception. (pv Cedrella) Empty
Message#Sujet: Re: Admirer,  c'est investir dans la déception. (pv Cedrella)   Admirer,  c'est investir dans la déception. (pv Cedrella) Icon_minitimeMer 18 Mar - 17:18



Admirer, c'est investir dans la déception.
C

edrella était partagée entre la curiosité, l'incompréhension, l'appréhension et l'amertume, autant de sentiments qui ne faisaient pas bon ménage. Elle était, quelque part, heureuse de pouvoir réussir à avoir des nouvelles de Septimus par l'intermédiaire de sa nièce, mais en même temps, elle aurait préféré que l'adolescente n'aille pas retrouver son ancien fiancé. Surtout si c'était pour entendre ce genre de choses. Aux yeux de Cedrella, il était évident que Septimus avait retourné le cerveau d'Augusta, et c'était visiblement gagné, puisqu'il l'avait retournée contre elle avec brio. Celle qui avait été le témoin de leur histoire, et l'un des rares membres de sa famille à les soutenir et les encourager, attisait à présent la discorde.

Elle grimaça en entendant la réponse d'Augusta. Ca, c'était quand même un peu fort. Ce serait donc elle qui aurait brisé le coeur de l'autre et lui aurait fait du mal ? Ce serait lui qui avait besoin de soutien ? Elle n'en revenait pas d'entendre de telles choses alors que de toute évidence, les faits donnaient raison au comportement de Cedrella. Ce n'était pas elle qui avait cherché à gâcher le mariage de son ex et lui avait dit dans le blanc des yeux qu'elle ne l'aimait pas. C'était lui qui avait tout gâché... Et maintenant, même Augusta la considérait responsable de son malheur.

Mais Cedrella savait pertinemment pourquoi. Elle lui reprocherait forcément d'avoir quitté Septimus, parce qu'en agissant ainsi, elle était retournée docilement auprès de sa famille, ce qu'Augusta n'aurait sans doute jamais voulu la voir faire. Soit, mais il y avait pas mal d'éléments à prendre en considération, et pour le coup, elle ne pensait pas qu'Augusta ait conscience de la situation dans son ensemble. Ceci dit, Cedrella non plus.

-S'il va mal, tant mieux
, rétorqua-t-elle sans le penser, d'un ton qui pourrait laisser imaginer que, des deux, c'était elle l'adolescente en pleine crise. Septimus mérite complètement ce qu'il lui arrive... Et il n'est sans doute malheureux que de ne pas avoir réussi à récupérer Caelan.

Et qu'elle, son lot de consolation, ne l'ait pas sagement attendu à la maison. Oui, Septimus méritait d'être malheureux, mais est-ce qu'elle voulait qu'il le soit ? Pas tout à fait. Elle l'aimait beaucoup trop encore pour accepter l'idée de le savoir en souffrance.


code by Mandy

   

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GRYFFONDOR
Augusta Londubat
▌ Messages : 127
Humeur :
Admirer,  c'est investir dans la déception. (pv Cedrella) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Admirer,  c'est investir dans la déception. (pv Cedrella) Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Meurisier, 18,43 cm, plume de phénix
Camp: Bien
Avatar: Troian Bellisario

Admirer,  c'est investir dans la déception. (pv Cedrella) Empty
Message#Sujet: Re: Admirer,  c'est investir dans la déception. (pv Cedrella)   Admirer,  c'est investir dans la déception. (pv Cedrella) Icon_minitimeMer 1 Avr - 8:25


Augusta Londubat feat. Cedrella Black

Admirer,  c'est investir dans la déception.


On reprochait souvent à Augusta de ne pas être suffisamment mature du haut de seize ans, mais honnêtement, à constater la réaction de Cedrella, elle estimait agir de façon bien plus adulte que sa marraine, qui de nouveau réussissait à la décevoir avec sa réaction que la rouge et or considérait comme totalement gamine et pas du tout appropriée. Mais à quoi est-ce qu'elle jouait, à la fin ?

Est-ce qu'elle se pensait maline, à se voiler la face comme elle le faisait ? Au fond, elle avait peut-être tort de vouloir croire à la relation entre Septimus et elle. Si c'était pour provoquer de telles réactions, alors ça n'en valait franchement pas la peine. Elle était en train de tout gâcher. Leur relation avait été belle, elle avait été forte, et maintenant, c'est comme si Cedrella balançait tout d'un coup, pour un seul faux pas. Est-ce qu'elle souhaitait vraiment le malheur de Septimus ? Si ça devait être le cas, Augusta aurait du mal à dire l'ampleur de sa déception. Elle était pourtant si convaincue que l'histoire ne devait pas s'arrêter comme ça ! Mais forcément, si Cedrella restait campée sur ses positions, cette situation ne risquait effectivement pas de bouger.

"N'importe quoi !"
répliqua vivement Augusta en roulant des yeux. "Septimus s'en fiche complètement, de Caelan."

Elle savait que c'était contradictoire avec le comportement qu'il avait eu au mariage de cette dernière, mais malgré tout, elle s'en rendait bien compte. Quand Septimus lui avait parlé, il avait à peine évoqué le nom de son ex, et c'était forcément pour signifier son incompréhension face à une situation qui avait fini par lui échapper complètement. Il n'avait parlé que de Cedrella, de combien elle lui avait manqué. Eh bien, on pouvait dire qu'elle le lui rendait bien mal, hein.

"Il a pas arrêté de parler de toi. Mais je commence à me dire que tu le mérites vraiment pas"
, rétorqua-t-elle.

Pas un seul instant, c'est vrai, elle ne cherchait à se mettre à la place de sa marraine. C'était plus simple de prendre parti contre sa famille. C'était devenu une habitude pour elle, et c'était pas simple de se défaire de ce genre d'habitudes.


codage par LaxBilly.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Cedrella Black
▌ Messages : 687
Humeur :
Admirer,  c'est investir dans la déception. (pv Cedrella) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Admirer,  c'est investir dans la déception. (pv Cedrella) Right_bar_bleue

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: ébène, plume de sombral, 23,43 cm
Camp: Neutre
Avatar: Emily Blunt

Admirer,  c'est investir dans la déception. (pv Cedrella) Empty
Message#Sujet: Re: Admirer,  c'est investir dans la déception. (pv Cedrella)   Admirer,  c'est investir dans la déception. (pv Cedrella) Icon_minitimeMer 1 Avr - 19:30



Admirer, c'est investir dans la déception.
C

edrella sentit son coeur s'emballer un peu au moment d'entendre Augusta lui affirmer que Septimus n'avait que faire de Caelan. Bien sûr, c'étaient des propos qu'elle devait prendre avec des pincettes. Il était bien possible qu'Augusta lui mente juste pour lui donner, à elle, le mauvais rôle, ou bien encore que Septimus ait menti à Augusta parce qu'il n'assumait pas vraiment l'affection qu'il avait gardé pour son ex, ou bien parce qu'il avait honte de son attitude et se cherchait à présent des excuses. Difficile à dire. Tout ce qu'elle savait, elle, c'est que dans cette situation, elle ne savait plus exactement à quel saint se vouer, et c'était compliqué.

Comme si cela ne lui suffisait pas que de souffrir l'absence de Septimus, voilà qu'il lui fallait, en plus du reste, accuser les foudres de sa filleule, avec qui elle avait pourtant été si complice. Elle n'avait pas envie de penser à Septimus. C'était impossible, bien sûr, elle y pensait constamment, mais elle voudrait juste... Fermer son coeur à clé, et jeter cette clé aussi loin que possible, où personne ne serait capable de remettre la main dessus. Mais c'était impossible, et Augusta se faisait un malin plaisir d'ouvrir des plaies qui n'avaient pas encore eu le temps de cicatriser, pourtant.

Apparemment, Septimus n'aurait pas arrêté de parler d'elle. C'était un peu facile, après coup, de se morfondre. Et sans doute facile aussi de prétendre qu'il ne jurait que par elle, puisque Caelan était restée de marbre face à ses déclarations (pour une fois, Cedrella pouvait reconnaître que l'ancienne Auror était remontée dans son estime pour la peine. Mais pas trop tout de même). Maintenant, il n'avait plus Caelan, et il l'avait perdue, elle, forcément, il devait se sentir un peu con. Mais ce n'était pas elle qui irait le consoler. Ce n'était pas l'envie qui lui manquait, parfois... Souvent, même. Mais elle était beaucoup trop fière. Et surtout, elle ne voyait pas du tout à quoi ça pourrait bien rimer.

-Augusta... Ce ne sont pas tes histoires, que je sache. Tu as le droit de m'en vouloir si tu le décides, mais ne commence pas à essayer de me culpabiliser. Je ne suis pas responsable de ce qui est arrivé. En revanche, Septimus oui, même si tu continues de le mettre sur un piédestal.





code by Mandy

   

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GRYFFONDOR
Augusta Londubat
▌ Messages : 127
Humeur :
Admirer,  c'est investir dans la déception. (pv Cedrella) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Admirer,  c'est investir dans la déception. (pv Cedrella) Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Meurisier, 18,43 cm, plume de phénix
Camp: Bien
Avatar: Troian Bellisario

Admirer,  c'est investir dans la déception. (pv Cedrella) Empty
Message#Sujet: Re: Admirer,  c'est investir dans la déception. (pv Cedrella)   Admirer,  c'est investir dans la déception. (pv Cedrella) Icon_minitimeLun 20 Avr - 8:16


Augusta Londubat feat. Cedrella Black

Admirer,  c'est investir dans la déception.


C'est vrai que c'était pas ses histoires, Cedrella avait raison. Mais ce n'est pas pour autant qu'Augusta n'avait pas l'intention de s'en mêler. Elle considérait que c'étaient ses affaires, parce que Cedrella était sa marraine, d'une part, donc elle était un minimum concernée, et parce que Septimus était un ami pour elle, ou plutôt comme un deuxième tonton, duquel elle se sentait bien plus proche que de Caspar, qui ne s'y intéressait pas du tout. Elle avait été là pour encourager leur relation quand tout le monde leur tournait le dos, alors elle estimait qu'il était normal et naturel qu'elle donne son opinion sur la question.

Elle avait le droit de lui en vouloir, et c'était tant mieux, parce que Augusta était effectivement en colère contre sa marraine. Elle était en colère contre tout le monde, mais c'est vrai qu'elle tenait particulièrement rigueur à Cedrella de ce qui s'était passée. Parce qu'elle avait eu le courage de s'opposer à sa famille, de faire face à ses soeurs. Le tout pour rétrograder finalement. C'était décevant... et ça lui faisait peur, à Augusta. Parce que Cedrella, pour elle, c'était l'exemple. L'exemple qui lui prouvait qu'elle aussi, malgré le milieu où elle grandissait, pourrait prendre ses décisions, faire ses choix, et prendre sa vie en main comme elle l'entendait. C'était ça, en fait. Augusta avait voulu finir comme Cedrella. Et maintenant, elle appréhendait de finir comme elle. De se décourage, de rester sous la coupe des Londubat, en somme.

Elle n'était pas responsable de ce qui était arrivé, mais Septimus, oui. Qu'est-ce qu'il ne fallait pas entendre... Non, c'est elle qui était aveugle. Résolument aveugle à une réalité pure. La réalité, c'est qu'elle avait fui un homme qu'elle aimait et qui l'aimait profondément pour une famille qui l'avait traitée comme une moins que rien, et qui continuait de la traiter comme telle. Elle ne mettait pas Septimus sur un piédestal, non. Elle considérait Septimus à sa juste valeur, c'est tout. Ce que Cedrella n'avait pas accepté de faire.

"Mais tu vois bien que c'est n'importe quoi ! Je sais pas ce qui s'est passé ce jour-là, mais t'aurais dû lui laisser une seconde chance. T'as tout gâché... Si tu te plains encore de ta vie maintenant, j'aurai aucune compassion pour toi."



codage par LaxBilly.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Cedrella Black
▌ Messages : 687
Humeur :
Admirer,  c'est investir dans la déception. (pv Cedrella) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Admirer,  c'est investir dans la déception. (pv Cedrella) Right_bar_bleue

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: ébène, plume de sombral, 23,43 cm
Camp: Neutre
Avatar: Emily Blunt

Admirer,  c'est investir dans la déception. (pv Cedrella) Empty
Message#Sujet: Re: Admirer,  c'est investir dans la déception. (pv Cedrella)   Admirer,  c'est investir dans la déception. (pv Cedrella) Icon_minitimeLun 20 Avr - 19:28



Admirer, c'est investir dans la déception.
C

edrella prenait sur elle pour ne pas simplement faire taire Augusta d'une gifle sur la joue. Elle adorait sa filleule, vraiment, elle l'aimait énormément, mais dans des moments comme celui-là, elle pouvait être une véritable tête à claque. Cedrella était heureuse de passer du temps avec sa nièce, mais si chacune de leurs conversations devait prendre cette tournure, alors consacrer son attention à Augusta allait être chose difficile.

Cedrella souffrait beaucoup de sa situation, il ne se passait pas un jour sans qu'elle pense à Septimus et à sa vie d'avant. Elle n'avait vraiment pas envie d'entendre parler de lui le reste du temps. Qu'Augusta regrette la situation telle qu'elle avait été, Cedrella pouvait le comprendre, elle la regrettait aussi. En revanche, elle ne voulait pas accuser le blâme alors que ce n'était définitivement pas elle qui avait coupé court à une idylle qu'elle aurait voulu voir durer une vie entière.

Augusta ne savait pas ce qui s'était passé ce jour-là, justement. Alors elle devrait s'épargner de communiquer son opinion à tort et à travers comme elle le faisait en cet instant. Elle n'avait pas été présente, elle n'avait aucune idée des mots qui avaient été prononcés, de la souffrance qu'elle avait ressentie. Elle n'en revenait pas de devoir se justifier de sa rupture avec une adolescente. Les propos d'Augusta étaient définitivement déplacés, et Cedrella en avait assez de se sentir prise en faute. Ne pouvait-elle pas juste passer un bon moment avec sa nièce ? Apparemment ça s'annonçait compliqué. Et Cedrella avait le coeur doublement serré. Parce qu'elle avait perdu l'homme qu'elle aimait, et parce que sa nièce, qui était l'une des personnes les plus importantes pour elle, avait décidé de lui déclarer la guerre au profit de Septimus.

-Je n'entends qu'une seule personne ici qui ne cesse de se plaindre,
observa Cedrella en croisant les bras et en tentant de demeurer aussi calme que possible en dépit de l'agacement considérable que lui inspirait cette conversation. Et ce n'est pas moi.

Il ne lui semblait pas un seul instant avoir partagé à voix haute avec Augusta ses craintes ou ses regrets. Ce qui ne signifiait pas qu'elle n'en avait pas pour autant, elle en avait même trop, mais ce qui signifiait du moins qu'elle assumait ses choix à présent. Mais de toute évidence, Augusta n'en avait que faire, elle, bien trop ravie de se croire à même d'analyser l'entièreté de la situation alors qu'il n'en était rien.

-Tu as vraiment l'intention de m'accabler toute notre conversation ? Parce que si c'est le cas, je pense qu'il est préférable qu'on y mette un terme tout de suite.




code by Mandy

   

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GRYFFONDOR
Augusta Londubat
▌ Messages : 127
Humeur :
Admirer,  c'est investir dans la déception. (pv Cedrella) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Admirer,  c'est investir dans la déception. (pv Cedrella) Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Meurisier, 18,43 cm, plume de phénix
Camp: Bien
Avatar: Troian Bellisario

Admirer,  c'est investir dans la déception. (pv Cedrella) Empty
Message#Sujet: Re: Admirer,  c'est investir dans la déception. (pv Cedrella)   Admirer,  c'est investir dans la déception. (pv Cedrella) Icon_minitimeMer 6 Mai - 8:44


Augusta Londubat feat. Cedrella Black

Admirer,  c'est investir dans la déception.


Augusta grimaça (réaction très mature s'il en est) quand sa marraine lui fit remarquer que des deux, il n'y en avait qu'une pour se plaindre. D'accord, c'était effectivement vrai, mais c'est parce qu'elle se contentait de dire à voix haute ce que Cedrella pensait forcément tout bas même si elle ne le disait pas pas comme tel. Elle avait trop de fierté, c'était un truc de famille, ça, mais Augusta voyait quand même mal comment sa marraine pourrait être heureuse et fière de ses choix alors qu'à côté de ça, elle se faisait malmener constamment par sa mère et son oncle et qu'on cherchait déjà à la marier de nouveau contre son gré.

Il n'y avait rien d'enviable à la vie qu'elle avait retrouvé, mais elle y avait quand même sauté à pieds joints. C'était quelque chose qui ne faisait aucun sens pour la rouge et or, et elle en avait assez qu'on lui dise qu'elle était trop jeune pour comprendre. Elle était suffisamment grande au contraire. Et elle n'aimait pas ce qu'elle comprenait. Et à côté de ça, on prenait ses états d'âme pour une crise d'ado.

Est-ce qu'Augusta avait l'intention de l'accabler tout au long de leur conversation ? Eh bien... à vrai dire, oui... Elle ne se voyait pas enterrer la hache de guerre. Plus tard oui, elle n'aimait pas l'idée de rester fâchée avec Cedrella. Mais pour l'instant, très franchement, ça ne servait absolument à rien, elles allaient tourner en boucle sur les mêmes sujets. Augusta ne serait capable de se réconcilier avec Cedrella tant qu'elle n'aurait pas admis sa connerie. Tant qu'elle ne serait pas allée retrouver Septimus, qui lui n'attendait que ça, en plus.

"Tu sais quoi ? Je crois bien que t'as raison"
, rétorqua la rouge et or. "Si t'es pas fichue de savoir ce qui est bien pour toi, je peux rien y faire, moi."

Après tout, c'était Cedrella qui en pâtissait très largement, pas Augusta qui n'était qu'un témoin de cette histoire.

"A bientôt Cedrella, j'imagine qu'on se reverra à Noël."

Et d'ici là, la situation se serait apaisée sans qu'elles se concertent. Avoir un ennemi commun avait le don de faire oublier certaines rancoeurs que l'on croyait tenaces.



codage par LaxBilly.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Admirer,  c'est investir dans la déception. (pv Cedrella) Empty
Message#Sujet: Re: Admirer,  c'est investir dans la déception. (pv Cedrella)   Admirer,  c'est investir dans la déception. (pv Cedrella) Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Admirer,  c'est investir dans la déception. (pv Cedrella)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Toi dans mes draps. | [PV] Hentaï.
» [UploadHero] Opération dans le Pacifique [DVDRiP]
» Une petite détour aux sources [ PV - Hentaï ]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Londres
 :: Chemin de Traverse :: Le chaudron baveur
-