AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
-34%
Le deal à ne pas rater :
LaCie 4 To Disque Dur Externe portable – USB 3.0
94.99 144.99 €
Voir le deal

Partagez | 
 

 C'était juste une silhouette qui ressemble à toi [pv Trevor :33]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
SORCIER
James Hopkirk
▌ Messages : 1618
Humeur :
C'était juste une silhouette qui ressemble à toi [pv Trevor :33] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100C'était juste une silhouette qui ressemble à toi [pv Trevor :33] Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de genévrier, 22 cm, ventricule de dragon
Camp: Neutre
Avatar: Ben Whishaw

C'était juste une silhouette qui ressemble à toi [pv Trevor :33] Empty
Message#Sujet: C'était juste une silhouette qui ressemble à toi [pv Trevor :33]   C'était juste une silhouette qui ressemble à toi [pv Trevor :33] Icon_minitimeSam 7 Mar - 23:33


C'était juste une silhouette qui ressemble à toi.
S

i Lindsay le voyait, ici et maintenant, plus jamais elle ne lui laisserait revoir Gabriel... après tout ce qu'il lui avait fallu sacrifier pour le retrouver, ce serait atrocement ironique. Oui, il n'avait rien à foutre là... mais tant pis. Ca faisait trop longtemps qu'il y pensait, qu'il tournait en rond dans sa chambre d'hôtel miteuse (parce qu'il ne s'était toujours pas trouvé d'appartement)... ça le rendait fou. Il devait le retrouver... et s'il ne le retrouvait pas, au moins quelque chose qui lui ressemble, de près ou de loin. Ethan lui manquait d'une façon terrible. Il ne pensait pas que ce soit possible, d'aimer quelqu'un au point que son absence vous arrache le coeur, pourtant, c'était ce qu'il vivait, ce qu'il ressentait, et le temps n'apaisait pas cette douleur. Il ne s'écoulait pas un jour sans qu'un rien, un geste, un détail ne rappelle James au souvenir de son amant disparu, et ça le rendait malade...

Ce bar, ils y étaient allés une fois ou deux, ensemble. Ce n'était vraiment pas la tasse de thé de James, mais il reconnaissait qu'il était agréable de se trouver dans un endroit où, au-delà de la musique trop forte, des vapeurs d'alcool, de l'odeur de sueur et de tabac froid, il ne serait pas jugés, où tout le monde était... comme lui. Un bar gay, clandestin, où Ethan avait eu ses habitudes avant de le rencontrer. James n'avait pas vraiment l'espoir d'y retrouver Ethan, ce serait trop beau, trop simple. Il devinait que l'homme qu'il aimait avait sûrement déménagé, loin de Londres peut-être... mais il se raccrochait à ce fin espoir, et devait avoir l'air singulièrement désespéré tandis qu'il s'adressait à l'un ou l'autre client dans l'espoir d'obtenir un maigre indice d'où se trouvait Ethan, d'où le contacter, au moins... Personne n'avait de réponse à ses questions... Ou bien ceux qui en avaient n'avaient pas l'intention de lui répondre dans tous les cas.

James aurait pu rentrer chez lui... mais il était là, maintenant, malheureux, désoeuvré... Pourquoi rentrer chez lui ? Ce n'était même pas chez lui. Rejoindre une chambre vide et impersonnelle, se gaver de somnifères et espérer trouver le sommeil... ça ne servait à rien. Autant donner sa chance à cet endroit. C'était de ça, sans doute, qu'il avait besoin, en vérité. D'un verre de whisky bien tassé comme celui qu'il commanda en s'installant an comptoir... et de la compagnie d'un homme qui serait capable d'entendre son histoire sans le regarder comme s'il était le dernier des dégénérés. Sauf qu'il était évidemment trop renfermé pour oser s'adresser à un seul de ces hommes. Alors, à la place, il restait attablé au comptoir, et vidait doucement son verre, le regard vague.

 


code by Mandy


_________________

The scars of your love remind me of us
They keep me thinking that we almost had it all
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Trevor Carrow
▌ Messages : 144
Humeur :
C'était juste une silhouette qui ressemble à toi [pv Trevor :33] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100C'était juste une silhouette qui ressemble à toi [pv Trevor :33] Right_bar_bleue

En couple avec : Eurydice Carrow

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de platane, 39.2cm, crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Colin Farrell

C'était juste une silhouette qui ressemble à toi [pv Trevor :33] Empty
Message#Sujet: Re: C'était juste une silhouette qui ressemble à toi [pv Trevor :33]   C'était juste une silhouette qui ressemble à toi [pv Trevor :33] Icon_minitimeSam 14 Mar - 16:33

C'était juste une silhouette qui ressemble à toi.
Si on devait découvrir qu’il se rendait dans ce genre d’endroit, il était évident que sa réputation sera tout bonnement fichue. Mais en même temps, Trevor n’avait pas l’intention de se retenir de vivre les choses tels qu’il les vivait. Il y avait ses habitudes maintenant, dans ce bar clandestin où des personnes comme lui se trouvait. Forcément, il y avait un petit goût d’interdit qui ne manquait pas d’être agréable en plus de tout le reste. Le reste étant le fait de pouvoir tout simplement passer du temps en compagnie de personne qui lui faisait du bien, autant physiquement que mentalement. En prime, quand il prenait la peine de sortir dans ce genre de bar, le jeune homme pouvait s’épargner la compagnie de son épouse, ce qui n’était pas plus mal.

À chaque fois qu’il sortait, Trevor savait bien qu’elle devait se douter d’où il allait, qu’elle devait se douter de ce qu’il faisait, mais le sorcier ne s’en préoccupait pas. Au pire, il allait avoir le droit à des regards plein de jugements quand il allait rentrer, s’il rentrait, et ça n’irait pas plus loin. Dans tous les cas Trevor n’en avait que faire de ce qu’elle pouvait bien penser. Et là, clairement, le jeune homme avait envie de profiter d’une soirée loin de cette maison où son épouse le jugeait constamment, loin de ce beau-frère qui passait sa vie chez eux parce qu’il était proche de sa sœur, loin de ses soucis de santé. Trevor n’était jamais très en forme en réalité, mais ce soir-là ces soucis étaient bien loin de ses pensées. Il avait besoin de se changer les idées, il avait besoin de penser un peu à autre chose que ce qu’on lui avait appris. Nigel était fiancé, voilà. C’était aussi simple que ça, mais Trevor ne pouvait pas réellement s’empêcher d’y penser et d’être blessé. C’était idiot sans doute, mais il se sentait particulièrement jaloux que son beau-frère se retrouve fiancé. Et là, tout de suite, Trevor avait donc besoin de se changer les idées. Autant dire que passer la soirée et la nuit dans les bras d’un homme, c’était justement ce dont il avait besoin.

C’était pour cela qu’il se retrouvait dans ce bar. Il entra, s’approcha du comptoir pour commander un verre et observa un peu les personnes autour. Ça donnait clairement le sentiment qu’il était en train de faire son marché, et en fait c’était justement ça. Mais en même temps, les hommes qui se retrouvaient ici ne venaient pas pour rien, ils avaient tous la même intention. Du moins, c’était ainsi que Trevor voyait les choses, mais quand son regard se posa sur un homme au comptoir, il ne put s’empêcher de trouver qu’il ne semblait pas être à sa place. Et ce fut justement pour cette raison qu’il s’approcha de lui.

« Bonsoir. » Dit-il en s’installant à ses côtés. « Il ne me semble pas vous avoir déjà croisé ici. »

Il osait croire qu’il s’en souviendrait, même si ça pouvait ne pas être le cas aussi.
Code by Gwenn


_________________


C'était juste une silhouette qui ressemble à toi [pv Trevor :33] 750359...C'était juste une silhouette qui ressemble à toi [pv Trevor :33] 750359:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
James Hopkirk
▌ Messages : 1618
Humeur :
C'était juste une silhouette qui ressemble à toi [pv Trevor :33] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100C'était juste une silhouette qui ressemble à toi [pv Trevor :33] Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de genévrier, 22 cm, ventricule de dragon
Camp: Neutre
Avatar: Ben Whishaw

C'était juste une silhouette qui ressemble à toi [pv Trevor :33] Empty
Message#Sujet: Re: C'était juste une silhouette qui ressemble à toi [pv Trevor :33]   C'était juste une silhouette qui ressemble à toi [pv Trevor :33] Icon_minitimeSam 14 Mar - 16:49


C'était juste une silhouette qui ressemble à toi.
C'

était en train de devenir complètement ridicule. Soit il acceptait de se laisser aller, de faire la conversation avec l'un ou l'autre de ces hommes et de voir où ça le mènerait, soit il n'avait qu'à rentrer chez lui... Ce qu'il allait faire était finalement assez évident. Lui-même ne savait pas trop ce qu'il était venu chercher ici... ou du moins ne l'assumait pas complètement. Bien sûr, c'était Ethan qu'il avait espéré trouvé, mais en vérité, il avait simplement besoin de la compagnie de quelqu'un comme lui, qui lui ferait oublier, le temps d'une discussion, d'une étreinte, que son coeur avait implosé. Oui, sauf qu'il était trop lâche, alors sa résolution était prise, et pensait-il définitive. Il allait terminer son verre et rentrer chez lui, tant pis pour cette expédition malheureuse.

Sauf qu'à peine eut-il pris cette résolution que l'on s'adressa à lui. James tourna son regard vers le nouveau venu. Un homme qu'il ne pensait pas avoir déjà rencontré. Un très bel homme, de surcroit, et dont James ne se serait jamais imaginé capable d'attirer l'attention. James le considéra un instant. Il était beau, il semblait avenant... et même si une part de lui avait encore envie de prendre ses jambes à son cou, il décida de prendre sur lui. Il n'était pas là pour rien. Tout comme cet homme ne l'avait pas abordé pour rien. C'était une situation nouvelle pour lui, et en partie inconfortable, c'est certain... mais il était là pour ça aussi. Pour tenter de lâcher prise. Alors...

-Je viens très rarement,
répondit James en parvenant à afficher une fine esquisse de sourire.

Cet homme était semble-t-il un habitué. James songea un instant qu'il devrait sans doute lui poser à lui aussi la question qu'il avait déjà posée à de nombreux autres, mais il se retint finalement. Pourquoi sa réponse serait-elle différente ? Il n'avait pas besoin d'une désillusion supplémentaire. Il avait seulement besoin d'oublier. De s'oublier...

-Je m'appelle James,
dit-il, faute de savoir comment mieux engager la conversation.

Il aurait peut-être pu demander à cet homme ce qu'il venait faire ici, mais ce serait sans doute très naïf. Il savait pertinemment ce que les hommes qui cotoyaient cet endroit venaient y faire (la même chose que lui, sans doute, en l'assumant bien plus que lui-même ne le faisait), tout comme il ne sefaisait pas vraiment d'llusions quant aux pensées qu'il devaient inspirer sans doute à son interlocuteur. Des pensées que d'ailleurs, quelque part, il devait le reconnaître, il aimait inspirer. Se sentir désiré par un parfait inconnu était un sentiment certes étrange, mais qui n'avait rien de désagréable. Au contraire, même. Susciter ne serait-ce qu'un semblant d'intérêt, quand on était autant avide qu'il pouvait l'être dernièrement d'affection, cela représentait finalement beaucoup.


 


code by Mandy


_________________

The scars of your love remind me of us
They keep me thinking that we almost had it all
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Trevor Carrow
▌ Messages : 144
Humeur :
C'était juste une silhouette qui ressemble à toi [pv Trevor :33] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100C'était juste une silhouette qui ressemble à toi [pv Trevor :33] Right_bar_bleue

En couple avec : Eurydice Carrow

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de platane, 39.2cm, crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Colin Farrell

C'était juste une silhouette qui ressemble à toi [pv Trevor :33] Empty
Message#Sujet: Re: C'était juste une silhouette qui ressemble à toi [pv Trevor :33]   C'était juste une silhouette qui ressemble à toi [pv Trevor :33] Icon_minitimeSam 21 Mar - 19:23

C'était juste une silhouette qui ressemble à toi.
Quand l’homme lui apprit qu’il venait rarement, Trevor n’était clairement pas surpris. Il n’était pas là tout le temps non plus, le jeune homme n’avait pas réellement la possibilité de passer toutes les nuits dans les bras d’homme, encore moins la santé, mais il avait quand même ses habitudes et jamais encore il n’avait croisé ce jeune homme. Trevor pensait qu’il s’en rappellerait, parce qu’il y avait quelque chose chez ce jeune homme de très… séduisant. Trevor avait des goûts évidemment, comme tout homme sur cette terre. Si ses goûts n’allaient pas envers les femmes, il n’était pas attiré par tous les hommes non plus. Nigel était clairement celui pour qui il avait le plus de désir en ce bas monde, mais malheureusement il n’avait jamais encore pu… en profiter. Mais en cet instant précis, il tenait son beau-frère loin de ses pensées, il était là pour ça, pour se changer les idées.

James, puisque c’était ainsi qu’il se présenta, était un très bel homme. Il y avait quelque chose de séduisant dans la non assurance qu’il présentait, dans le fait qu’il ne donnait pas le sentiment d’être à sa place. L’idée de le séduire, ça le tentait énormément. En même temps, ils étaient là pour ça après tout. Évidemment, Trevor n’avait pas non plus envie de sauter directement sur le jeune homme, il était très bien de discuter avant. Mais en même temps, le but de tout cela était quand même d’avoir une fin bien précise. Cet homme était beau, il attirait énormément Trevor et ce dernier avait bien envie de le séduire donc. D’autant plus qu’il semblait vraiment mal à l’aise, timide. C’était quelque chose qui plaisait un peu à Trevor quand même, quand bien même il ne forcerait évidemment jamais personne.

« Trevor. » Répondit-il pour se présenter à son tour. Il n’y avait pas besoin de dire plus. Le jeune homme n’allait pas donner son nom de famille, sa fonction. Il n’était pas Trevor Carrow, héritier d’une famille de sang pur, futur beau-père d’un jeune Black, travaillant à Gringotts. Non, il était juste Trevor, un homme qui appréciait la compagnie d’autre homme. « Si je peux me permettre, ça se voit que tu ne viens pas souvent. » Ajouta-t-il, en adressant un sourire à son interlocuteur. Il n’avait aucune envie de le braquer, c’était la pure vérité. Cela se voyait qu’il n’était pas un habitué, et c’était justement ce qui l’attirait d’ailleurs. « Qu’est-ce qui t’a poussé à passer cette porte ? » Demanda-t-il alors.

Oh, il se doutait de ce que l’homme devait chercher – mais il se trompait en partie –, parce que tous les hommes qui venaient ici étaient là pour une bonne raison. Mais en même temps, il y avait des circonstances différentes qui poussaient certains hommes à passer le pas de cette porte. L’envie d’être juste en bonne compagnie, d’oublier quelque chose, de vivre de nouvelles expériences. La liste était longue et Trevor était curieux.
Code by Gwenn


_________________


C'était juste une silhouette qui ressemble à toi [pv Trevor :33] 750359...C'était juste une silhouette qui ressemble à toi [pv Trevor :33] 750359:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
James Hopkirk
▌ Messages : 1618
Humeur :
C'était juste une silhouette qui ressemble à toi [pv Trevor :33] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100C'était juste une silhouette qui ressemble à toi [pv Trevor :33] Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de genévrier, 22 cm, ventricule de dragon
Camp: Neutre
Avatar: Ben Whishaw

C'était juste une silhouette qui ressemble à toi [pv Trevor :33] Empty
Message#Sujet: Re: C'était juste une silhouette qui ressemble à toi [pv Trevor :33]   C'était juste une silhouette qui ressemble à toi [pv Trevor :33] Icon_minitimeSam 21 Mar - 19:41


C'était juste une silhouette qui ressemble à toi.
T

revor. Au fond, le nom de cet homme n'avait sans doute pas d'importance. James songeait qu'ils ne se reverraient sans doute pas après cette nuit... Et en même temps, cette nuit n'était pas comme toutes les autres. Si James réussissait à... passer le cap, ce serait la première nuit qu'il passerait dans les bras d'un homme qui ne serait pas Ethan. Certes, ça ne représenterait rien en soi, juste un fragment de réconfort, une parenthèse dans sa vie, avant de reprendre son quotidien.

Mais ce n'était pas rien. Coucher avec un autre homme, ce serait tirer une croix définitive sur Ethan, admettre que leur histoire était finie, définitivement finie. Certes, c'était le cas, c'était le cas depuis des semaines... Mais c'était comme un cap... qu'il avait peur et envie de franchir en même temps. Alors oui, ce Trevor ne serait peut-être personne pour lui, mais malgré tout, il représenterait tout de même quelque chose. Une étape, un changement, un revirement. S'il avait le courage...

James esquissa un léger sourire, presque gêné, quand Trevor observa que ça se voyait qu'il ne venait pas souvent. Cela, James voulait bien le croire. Son malaise devait se lire sur son visage comme son nez se voir au milieu de sa figure. Trevor, lui, semblait bien plus à l'aise, beaucoup plus dans son élément. Et tant mieux d'ailleurs. James avait besoin d'un homme... sûr de lui. Quelqu'un qui réussisse à dissiper ses incertitudes le temps de quelques heures avant qu'elles ne reviennent, inévitablement, au grand galop, puisqu'il n'y avait rien à attendre d'autre de la situation en l'état.

-Je voulais...
Il hésita à lui parler d'Ethan, du fait qu'il avait espéré le voir débarquer miraculeusement, comme surgi d'un mirage, mais ce n'était pas forcément la meilleure façon de s'attirer les faveurs d'un autre homme que de présenter les choses ainsi. Encore qu'il se sentait incapable de ne dire aucun mot de sa situation passée, encore trop cuisante. Il ne pouvait pas faire abstraction. Et le faire, d'ailleurs, serait à ses yeux comme une trahison, quelque chose qu'il ne pouvait ni concevoir, ni accepter. On m'a quitté, récemment, et je... J'ai juste besoin d'oublier.

Il se sentait si cruel de présenter les choses ainsi ! Si injuste envers Ethan. Comme s'il était possible de l'oublier si facilement, comme s'il lui suffisait des bras d'un autre homme pour tirer un trait sur leurs sentiments... Mais il n'était pas question de ça. Ce n'était pas tant lui qu'il voulait oublier que la douleur qui lui tailladait le coeur, qui lui dévorait l'âme. Pas tant lui que ce sentiment d'absence et de solitude qui le hantait depuis que l'homme qu'il aimait n'était plus à ses côtés.
 


code by Mandy


_________________

The scars of your love remind me of us
They keep me thinking that we almost had it all
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Trevor Carrow
▌ Messages : 144
Humeur :
C'était juste une silhouette qui ressemble à toi [pv Trevor :33] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100C'était juste une silhouette qui ressemble à toi [pv Trevor :33] Right_bar_bleue

En couple avec : Eurydice Carrow

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de platane, 39.2cm, crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Colin Farrell

C'était juste une silhouette qui ressemble à toi [pv Trevor :33] Empty
Message#Sujet: Re: C'était juste une silhouette qui ressemble à toi [pv Trevor :33]   C'était juste une silhouette qui ressemble à toi [pv Trevor :33] Icon_minitimeDim 29 Mar - 17:27

C'était juste une silhouette qui ressemble à toi.
Cela se voyait que le fameux James n’avait pas pour habitude de trainer dans ce bar, et c’était bien pour cela que Trevor avait jeté son dévolu sur lui. Pour ça et parce qu’il ne manquait pas d’être un très bel homme quand même, ne nous le cachons pas. Trevor avait beau apprécier la compagnie des hommes et ne pas se soucier de multiplier les conquêtes, ça n’enlevait pas le fait qu’il avait quand même des goûts et qu’il ne prenait pas n’importe qui non plus. À quoi bon prendre le premier venu ? Il avait quand même quelques critères. James était très bel homme donc et il y avait chez lui comme une sorte de fragilité que Trevor appréciait sincèrement. Fragilité ou timidité, il ne saurait trop dire, mais ça avait quand même le don de lui plaire. Tomber sur un bel homme sur de lui, il pouvait le faire sans souci, mais sur un moins sur de lui, ça avait aussi quelque chose de plaisant, parce que Trevor devait bien avouer qu’il aimait guider certaines choses. Il aimerait pouvoir guider Nigel dans des retranchements qu’il lui refusait constamment.

En tout cas, Trevor avait sans doute vu juste en se disant qu’il y avait quelque chose de particulier chez cet homme, qu’il avait l’intention d’en faire son amant. Il venait de se faire quitter et il avait juste besoin d’oublier. Trevor pourrait se contenter de rester insensible au sort de l’homme, parce qu’il y avait quand même de forte chance qu’il ne soit rien pour lui, comme tous les autres. Il avait une bonne idée de ce qu’il voulait. En cet instant précis, Trevor le voulait lui, il voulait posséder ce jeune homme. Mais il savait aussi que ça allait lui passer, qu’il allait faire de lui son amant, qu’ils allaient passer un moment agréable tous les deux et que ça n’irait pas plus loin. Pourquoi donc ? Ils n’avaient au fond que besoin de contact charnelle et il n’y avait rien de mal là-dedans.

« Tu ne l’oublieras jamais. » Affirma-t-il, toujours avec une certainement assurance dans la voix. Ses mots n’étaient cependant pas dits avec dureté, au contraire, il se montrait plutôt doux. Il savait se montrer doux dans les bons moments. « Crois-moi, tu pourras tout essayer, tu ne l’oublieras jamais. J’en sais quelque chose. » Il lui disait venir de se faire quitter, Trevor sous entendait qu’il était amoureux de quelqu’un. C’était le cas, il pouvait essayer encore et encore d’oublier Nigel dans les bras des nombreuses conquêtes qu’il avait, ça ne marchait pas. Pas réellement en tout cas. Dans tous les cas, Trevor revenait toujours au même point, Nigel le rendait fou. « Mais… tu peux réussir à supporter plus facilement tout ça pendant un temps, en bonne compagnie. »

Comme lui donc et il considérait que la bonne compagnie de James ce soir, c’était lui. Inversement, la bonne compagnie de Trevor, c’était James. Il n’avait pas réellement besoin de se montrer subtile, ils étaient là pour la même raison tous les deux.
Code by Gwenn


_________________


C'était juste une silhouette qui ressemble à toi [pv Trevor :33] 750359...C'était juste une silhouette qui ressemble à toi [pv Trevor :33] 750359:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
James Hopkirk
▌ Messages : 1618
Humeur :
C'était juste une silhouette qui ressemble à toi [pv Trevor :33] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100C'était juste une silhouette qui ressemble à toi [pv Trevor :33] Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de genévrier, 22 cm, ventricule de dragon
Camp: Neutre
Avatar: Ben Whishaw

C'était juste une silhouette qui ressemble à toi [pv Trevor :33] Empty
Message#Sujet: Re: C'était juste une silhouette qui ressemble à toi [pv Trevor :33]   C'était juste une silhouette qui ressemble à toi [pv Trevor :33] Icon_minitimeDim 29 Mar - 18:06


C'était juste une silhouette qui ressemble à toi.
J

ames s'était plus ou moins attendu à ce que son interlocuteur le rembarre, ce qu'il aurait très clairement compris. Il imaginait bien qu'il y avait tout de même bien plus attirant en ce bas monde (et dans ce bar pour commencer) qu'un homme esseulé, mal à l'aise et desespéré, qui préférait ressasser sa rupture plutôt que d'entrer dans un jeu de séduction plus direct avec son interlocuteur. Trevor ne lui reprocha rien, il ne prit pas la fuite, pourtant. Non, il s'adressa à lui avec une sincère douceur qui toucha sincèrement le libaire, qui en avait manifestement besoin à l'heure actuelle.

Au fond, il aimait qu'on lui dise qu'il n'allait pas oublier Ethan, car quand bien même il prétendait que c'était ce qu'il attendait, il mentait bien sûr en partie. Non, il n'avait pas envie de l'oublier... Il serait incapable de l'oublier, et s'il devait le faire, il se haïrait pour toujours. Ethan avait été le premier (et le dernier, il en était certain) homme pour qui son coeur avait battu, il lui avait appris l'amour, il lui avait appris énormément, sur la vie et sur lui-même. Bien sûr qu'il ne pourrait jamais oublier. Mais il pourrait... mettre son coeur en sourdine, éteindre ses pensées, mettre un pansement sur sa tristesse.


Le jeune homme observa son interlocuteur avec attention, comme s'il le redécouvrait. Il parlait d'expérience, c'était l'évidence même. Lui aussi avait sans doute connu une rupture ou une déconvenue sentimentale, quelle qu'elle soit. Ce n'était pas forcément le meilleur combo possible, au fond, deux âmes tout aussi éprouvée l'une que l'autre, mais James se sentait rassuré en réalité par le discours de son interlocuteur. Il avait besoin... d'éprouver le désir, le plaisir, l'intimité. Sans les sentiments, ça, c'était impossible. Savoir que cet homme était, tout comme lui, entièrement détaché sentimentalement de sa conquête éventuelle l'engageait à faire un pas vers lui... dans la direction qu'ils allaient inévitablement et très logiquement prendre tous les deux, car très clairement, depuis les débuts de leurs discussions, et en dépit du comportement de James, ils savaient tous deux pourquoi ils étaient là... Et comment les choses s'achèveraient.

James était curieux, il avait envie d'entendre et de comprendre l'histoire de Trevor, mais tout comme lui-même ne se voyait pas en dire plus que le simple résumé qu'il venait de faire, il comprendrait aisément que Trevor non plus ne veuille pas se confier. Autant, peut-être... juste... entrer dans le vif du sujet.

Maladroitement, encore mal à l'aise, James approcha sa main de la joue, la caressa doucement, puis sauta le pas, et déposa ses lèvres sur les siennes. Ne surtout plus réfléchir, tenter de se débarrasser du sentiment de trahison et de culpabilité qu'il ressentait. Et essayer de profiter.
 


code by Mandy


_________________

The scars of your love remind me of us
They keep me thinking that we almost had it all
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Trevor Carrow
▌ Messages : 144
Humeur :
C'était juste une silhouette qui ressemble à toi [pv Trevor :33] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100C'était juste une silhouette qui ressemble à toi [pv Trevor :33] Right_bar_bleue

En couple avec : Eurydice Carrow

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de platane, 39.2cm, crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Colin Farrell

C'était juste une silhouette qui ressemble à toi [pv Trevor :33] Empty
Message#Sujet: Re: C'était juste une silhouette qui ressemble à toi [pv Trevor :33]   C'était juste une silhouette qui ressemble à toi [pv Trevor :33] Icon_minitimeDim 19 Avr - 15:40

C'était juste une silhouette qui ressemble à toi.
Trevor n’était clairement pas là pour faire de la psychologie de comptoir, le jeune homme avait assez de ses soucis pour ne pas avoir besoin de supporter ceux des autres. Mais en même temps, il se reconnaissait un peu dans l’histoire de James. Techniquement, le jeune homme n’avait pas vécu de rupture douloureuse, parce qu’il n’y avait jamais rien eu de concret avec Nigel. Mais le fait d’avoir envie d’oublier une personne dans les bras d’une autre… ça le parlait forcément. Il savait bien que James ne serait pas capable de se remettre si facilement de sa rupture, mais il pouvait prendre du bon temps et… Trevor se disait qu’en prime, ils pouvaient être sur une même longueur d’onde. Trevor ne venait pas ici dans le but de trouver une relation… sentimentale, il n’avait qu’un seul but, passer du temps dans les bras d’un homme, vivre des expériences physiques qu’il appréciait et qu’il ne risquait pas de trouver chez lui et assouvir un besoin naturel. Il n’avait aucune intention de se trouver un « ami » pour la vie, de se trouver une relation sérieuse. Et même si certain de ses amants pouvaient être récurent, qu’il passait parfois plus d’une nuit avec le même homme, ce n’était jamais plus loin qu’une relation purement physique. Il n’avait pas besoin d’autre chose.

Ce que James devait aussi avoir besoin, sans avoir à chercher une nouvelle personne à aimer. Autant dire que c’était parfait. Trevor n’avait aucune raison de le juger, ça lui convenait parfaitement. Même si on pouvait faire mieux qu’un homme brisé comme amant, mais l’idée de lui faire découvrir des choses et la possibilité justement d’une relation purement physique sans aucun sentiment, ça avait un côté plutôt excitant. Juste profiter du moment présent sans entrer dans les détails, du moins pour le moment. Qui sait, peut-être plus tard, mais là Trevor était d’avis qu’ils cherchaient tous les deux quelque chose.

James ne répondit rien, il l’observa d’abord, Trevor ne bougea pas, le laissant gérer à son rythme. Il caressa d’abord sa joue, un geste tendre qu’il n’avait pas forcément toujours l’habitude de recevoir. Et enfin, il vint déposer ses lèvres sur les siennes. Trevor ne se fit pas prier pour répondre à ce baiser, posant ses propres mains sur les joues de l’homme pour l’embrasser de plus belle, pour intensifier un peu plus cet échange. Au vu de la situation, le jeune homme avait conscience qu’il ne devrait pas aller trop vite, mais en même temps, il savait aussi que James avait bien conscience de la situation. Comment ne pas en avoir conscience. Il intensifia donc un peu plus ce baiser, même s’il était prêt à tout arrêter si James lui donnait le sentiment d’avoir envie de s’arrêter. Trevor avait envie de lui, n’allons pas le cacher, il était clairement bel homme et il embrassait très bien, mais il n’était vraiment pas un forceur. Cela dit, rien ne l’empêcher de le guider.

« On devrait aller ailleurs. » Dans un endroit plus intime, parce qu’ils n’avaient pas besoin de tourner plus autour du pot.
Code by Gwenn

_________________


C'était juste une silhouette qui ressemble à toi [pv Trevor :33] 750359...C'était juste une silhouette qui ressemble à toi [pv Trevor :33] 750359:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
James Hopkirk
▌ Messages : 1618
Humeur :
C'était juste une silhouette qui ressemble à toi [pv Trevor :33] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100C'était juste une silhouette qui ressemble à toi [pv Trevor :33] Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de genévrier, 22 cm, ventricule de dragon
Camp: Neutre
Avatar: Ben Whishaw

C'était juste une silhouette qui ressemble à toi [pv Trevor :33] Empty
Message#Sujet: Re: C'était juste une silhouette qui ressemble à toi [pv Trevor :33]   C'était juste une silhouette qui ressemble à toi [pv Trevor :33] Icon_minitimeDim 19 Avr - 16:19


C'était juste une silhouette qui ressemble à toi.
C'

était étrange... désarmant. James déposait sa vulnérabilité aux pieds d'un homme dont il ne savait rien sinon le nom, et pour la première fois depuis sa rupture brutale et douloureuse avec Ethan, il acceptait de s'oublier dans les bras d'un autre. Et même si cet homme embrassait terriblement bien, même si ce baiser, qu'il intensifiait à sa manière, intensifiait l'envie, dans un recoin de sa tête, restait le sentiment de trahison contre lequel il ne savait tout simplement pas lutter. Goûter aux lèvres d'un autre homme, c'était songer à celles qu'il n'embrasserait plus.

Il ressentait bien plus de scrupules en cet instant à embrasser Trevor qu'il n'en avait eu à tromper Lindsay autrefois (ou du moins, dans ce dernier cas, les scrupules étaient arrivés ensuite). Pourtant, il ne comptait pas reculer pour autant. C'était compliqué, c'était... étrange, mais il avait le sentiment que c'était une étape qu'il devait franchir, s'il voulait espérer faire le deuil de sa relation passée. Est-ce qu'il oublierait pour autant ? Sans doute pas, ainsi que l'avertissait son amant passager... Mais c'était quelque chose de symbolique... et c'était bon, aussi, car évidemment, ce baiser ne laissait pas James insensible.

Pour la première fois depuis ce qui lui semblait être une éternité, James se sentait désiré, et cette pensée était douce... cette pensée faisait du bien. Ce baiser, la culpabilité mise à part, faisait du bien. Il ressentait avec Trevor une connivence, une considération. Comme si à sa manière et sans presque un mot, l'homme réussissait à lui signifier qu'il n'attendait pas de lui plus que ce qu'il voulait lui offrir. Ils cherchaient la même chose... une compensation, un élan de vie, un sursaut d'oxygène... Parce que ce qu'ils voulaient vraiment, ils ne l'auraient pas, ou plus.

James afficha une légère esquisse de sourire et hocha doucement la tête quand Trevor suggéra à James qu'ils devraient aller ailleurs. C'était une certitude. Il n'était absolument pas à son aise, ici... et s'il voulait réussir à se détendre un peu, ce serait plus simple d'être en terrain familier, et loin du brouhaha.

-Chez moi ?
suggéra-t-il dans un souffle sans attendre la réponse de son interlocuteur.

Il attrapa son poignet avec délicatesse et l'attira à l'extérieur du bar clandestin. Là, il le fit transplaner jusque dans sa chambre d'hôtel, celle qu'il occupait depuis trop longtemps, maintenant, dans l'attente de trouver un appartement bien à lui. La chambre était impersonnelle et, comme lui, tirée à quatre épingles. Même en pleine détresse, on ne se refaisait pas, fallait-il croire.

-Est-ce que tu veux... hum... je te sers un verre avant de... ?


James, la maladresse incarnée. Si on avait encore un doute quant au fait qu'il n'était pas habitué à ce genre de manoeuvre. Il ne savait tout simplement pas s'y prendre.
 


code by Mandy


_________________

The scars of your love remind me of us
They keep me thinking that we almost had it all
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Trevor Carrow
▌ Messages : 144
Humeur :
C'était juste une silhouette qui ressemble à toi [pv Trevor :33] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100C'était juste une silhouette qui ressemble à toi [pv Trevor :33] Right_bar_bleue

En couple avec : Eurydice Carrow

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de platane, 39.2cm, crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Colin Farrell

C'était juste une silhouette qui ressemble à toi [pv Trevor :33] Empty
Message#Sujet: Re: C'était juste une silhouette qui ressemble à toi [pv Trevor :33]   C'était juste une silhouette qui ressemble à toi [pv Trevor :33] Icon_minitimeLun 20 Avr - 16:31

C'était juste une silhouette qui ressemble à toi.
Ils avaient parfaitement conscience tous les deux de comment les choses allaient se terminer, de ce qu’ils voulaient tous les deux. Alors, évidemment, il n’était pas impossible au vu de la situation que James recule, parce que Trevor voyait bien que pour lui c’était une nouveauté, qu’il n’avait pas l’habitude de ce genre de chose. Mais le sorcier se disait qu’ils pouvaient quand même très bien aller au bout, il suffisait simplement que son amant se détende un peu. Et dans tous les cas, ils ne feraient rien ici, alors autant aller ailleurs. Trevor hocha de la tête quand James proposa qu’ils se rendent chez lui. Ça lui convenait parfaitement. L’homme ne conduisait aucune de ses conquêtes chez lui, pas parce qu’il respectait forcément sa demeure familiale et qu’il n’avait pas envie de la « salir » avec ses pratiques hors norme, mais plus parce qu’il n’avait aucune envie d’être dérangé. Eurydice ne manquerait pas de l’agacer grandement si elle devait apprendre qu’il avait conduit un homme chez eux, alors il ne le faisait pas.

Ça lui convenait donc parfaitement de se rendre chez James. Et il se laissa faire quand ce dernier attrapa son poignet et le conduisit en dehors du bar pour le faire transplaner dans sa chambre d’hôtel. Trevor ne put s’empêcher d’observer un peu les lieux. Il devait reconnaître être un peu étonné d’arriver ainsi dans une chambre d’hôtel. Ça ne le dérangeait en aucun cas, mais quand James avait suggéré de se rendre chez lui, il avait cru qu’ils iraient vraiment chez lui. Enfin, visiblement cette chambre était occupée depuis un moment, même si elle était… parfaitement bien rangée. Ça pouvait en dire long sur ce que vivait le jeune homme et en un sens, Trevor ne manquait pas d’interrogation. Mais il ne prit pas la peine de poser les questions qui le traversait. Il ne pensait pas que c’était nécessaire pour l’heure. Il était un peu curieux, mais ce n’était pas comme s’ils avaient forcément besoin de parler de tout cela. Ils avaient… d’autres choses à faire. Trevor ne put s’empêcher d’afficher un fin sourire en entendant James lui proposer de lui servir un verre avant de… et de ne pas terminer sa phrase. Forcément, Trevor ne pouvait que sentir le malaise de James, on ne pouvait pas réellement passer à côté du fait qu’il n’avait pas l’habitude de ce genre de chose. Et en un sens, il trouvait ça attendrissant. Ça lui plaisait vraiment en tout cas.

« Ça ira merci. » Dit-il simplement.

Boire un verre ne l’aurait pas dérangé en soit, mais en même temps il se disait qu’ils n’avaient pas forcément besoin de faire durer plus longtemps le suspense. Il s’approcha de nouveau du jeune homme et vint s’emparer à nouveau de ses lèvres, non sans une certaine avidité. Il comptait bien prendre les choses en main, se disant que ça serait sans doute plus facile pour James de se laisser simplement faire, de se laisser guider. Et d’ailleurs, Trevor ne se retint pas de commencer d’ores et déjà déboutonner la chemise du jeune homme.
Code by Gwenn

_________________


C'était juste une silhouette qui ressemble à toi [pv Trevor :33] 750359...C'était juste une silhouette qui ressemble à toi [pv Trevor :33] 750359:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
James Hopkirk
▌ Messages : 1618
Humeur :
C'était juste une silhouette qui ressemble à toi [pv Trevor :33] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100C'était juste une silhouette qui ressemble à toi [pv Trevor :33] Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de genévrier, 22 cm, ventricule de dragon
Camp: Neutre
Avatar: Ben Whishaw

C'était juste une silhouette qui ressemble à toi [pv Trevor :33] Empty
Message#Sujet: Re: C'était juste une silhouette qui ressemble à toi [pv Trevor :33]   C'était juste une silhouette qui ressemble à toi [pv Trevor :33] Icon_minitimeLun 20 Avr - 19:41


C'était juste une silhouette qui ressemble à toi.
J

ames éprouva, au fond, un certain soulagement à entendre son amant en devenir refuser le verre qu'il lui proposait. Certes, un verre ou deux (mais pas trop parce que l'alcool faisait définitivement des dégâts sur lui) ne lui feraient sans doute pas de mal histoire de se décontracter un peu, lui qui restait terriblement tendu à l'idée de passer à l'action, toujours entravé par le sentiment irrépressible de trahir la confiance et l'affection d'un homme qui l'avait pourtant quitté depuis plusieurs mois déjà, sans espoir de retour. Mais en même temps, plus il attendrait avant de passer à l'action, plus le stress gagnerait du terrain. Il fallait simplement... qu'il réussisse à se laisser aller, même si c'était plus facile à dire qu'à faire.

Au moins, il pensait avoir trouvé la bonne personne pour ça. Pas uniquement parce que Trevor l'attirait vraiment physiquement (ce qui n'était absolument pas donné à tous les hommes), mais parce qu'il avait réellement le sentiment qu'il avait compris ce qu'il traversait et ce qu'était son état d'esprit. Ses intentions étaient certes on ne peut plus claires, mais il ne lui donnait pas le sentiment de vouloir le forcer à quoi que ce soit. Il acceptait de faire les choses à son rythme, et si James devait prendre la décision de rebrousser chemin, il avait la sensation que Trevor, de son côté, en dépit d'une éventuelle frustration, ne lui en tiendrait pas rigueur.

Ceci dit, James n'avait pas vraiment envie de faire marche arrière. D'autant moins quand Trevor s'emparait de ses lèvres, avec une avidité certaine. Les battements de son coeur s'accéléraient, l'envie montait d'un cran. Ce baiser réussissait à absorber une partie de ses craintes en même temps qu'il attisait son désir. Ses pensées n'en étaient pas balayées pour autant, mais elles étaient un peu plus lointaines... comme si l'image d'Ethan se recouvrait d'un voile pas complètement opaque, mais suffisamment pour qu'il parvienne à faire abstraction. En laissant cet homme qu'il ne connaissait même pas il y a une heure déboutonner sa chemise, le toucher où plus personne ne l'avait touché depuis Ethan.

Sa peau frissonna au contact de ses caresses. Se laisser redécouvrir était agréable, il devait bien le reconnaître. James acheva de retirer sa chemise et entreprit de dévêtir à son tour Trevor dont il retira le haut, pour dévoiler un corps qui était entièrement à son goût. Il agrippa le dos nu de Trevor pour l'attirer davantage contre lui, afin de sentir au plus près la chaleur de sa peau contre la sienne, alors que ses lèvres et sa langue se jouaient de celles de son partenaire de l'instant. Ses gestes étaient à la fois hésitants et un peu fiévreux. Il savait à peine présumer de ce qui les attendait.
 


code by Mandy


_________________

The scars of your love remind me of us
They keep me thinking that we almost had it all
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Trevor Carrow
▌ Messages : 144
Humeur :
C'était juste une silhouette qui ressemble à toi [pv Trevor :33] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100C'était juste une silhouette qui ressemble à toi [pv Trevor :33] Right_bar_bleue

En couple avec : Eurydice Carrow

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de platane, 39.2cm, crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Colin Farrell

C'était juste une silhouette qui ressemble à toi [pv Trevor :33] Empty
Message#Sujet: Re: C'était juste une silhouette qui ressemble à toi [pv Trevor :33]   C'était juste une silhouette qui ressemble à toi [pv Trevor :33] Icon_minitimeDim 26 Avr - 19:08

C'était juste une silhouette qui ressemble à toi.
Trevor n’avait pas l’intention de se précipiter de trop si jamais c’était pour rebuter son amant. Il pouvait parfaitement le qualifier de la sorte parce que c’était bel et bien acté, ils allaient devenir amant. Au vu de comment les choses se passaient, ils étaient quand même parfaitement sur la bonne voie. Si jamais Trevor devait sentir un geste de recule de la part de James, il ne le prendrait pas mal. Oh, il ne manquera surement pas d’être frustré, mais il ne le prendra pas mal. Il serait bien incapable de contrôler sa frustration cependant, parce qu’il devait quand même reconnaître que la… situation lui plaisait énormément. Ces lèvres étaient plus que plaisantes à embrasser et quand James retira sa chemise, dévoilant donc son torse nu, ça convenait à merveille à Trevor. Forcément, James plaisait physiquement au sorcier, c’était d’ailleurs généralement parce que les hommes lui plaisaient physiquement qu’il les abordait. Il avait des goûts quand même. Autant, le corps des femmes ne lui faisaient rien, autant ceux des hommes… et dire qu’on l’empêchait d’aimer qui il voulait.

Peu importait, pour le moment, ce corps s’offrait à lui et Trevor en prenait un grand plaisir. À son tour, sa chemise fut retirée. James s’agrippa à son dos afin de l’attirer un peu plus contre lui, ce qui convenait à merveille à Trevor encore une fois. Il aimait sentir que James était un peu entreprenant, il aimait se dire qu’ils étaient parfaitement sur la même longueur d’onde. Qu’ils avançaient sur le même chemin. Leurs langues dansaient ensemble, leurs torses se touchaient, Trevor glissa une de ses mains dans les cheveux de son amant intensifiant un peu plus encore ce baiser. Là, tout de suite, c’était juste parfait. Pour le moment, il y avait cet homme qui lui plaisait énormément et qui avait le don d’attiser un plaisir qu’il adorait dans son esprit, pas de Nigel, pas d’il ne savait quoi d’autre pour l’ennuyer. Juste… James et ce qu’ils s’apprêtaient à faire.

Ses mains redescendirent, sans qu’il n’écarte vraiment ses lèvres des siennes, pour venir défaire sa ceinture. Il devait bien avouer ressentir une certaine… impatience d’en découvrir un peu plus. Il ouvrit son pantalon. Il écarta un seconde ses lèvres de celles de James, dans le but de venir plonger un instant son regard dans le sien, tout en glissant l’une de ses mains dans son pantalon pour venir flatter cette zone érogène et plutôt réceptive à la situation. Et pendant qu’il commençait des caresses qu’il osait croire experte au vu de l’expérience qu’il avait, il s’empara à nouveau des lèvres de son amant. Sa main libre glissa dans le dos de James, descendant lentement en même temps que ses lèvres venaient se déposer dans son cou. Quand sa main arriva en bas de son dos, il fit glisser ces vêtements qui ne le dérangeaient que trop. Tant qu’il ne ressentait aucune résistance de la part de James, il n’avait pas l’intention de s’arrêter. Il s’accroupit, ses lèvres glissant le long du torse de son amant avant de venir s’occuper l’objet de ses convoitises.
Code by Gwenn

_________________


C'était juste une silhouette qui ressemble à toi [pv Trevor :33] 750359...C'était juste une silhouette qui ressemble à toi [pv Trevor :33] 750359:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
James Hopkirk
▌ Messages : 1618
Humeur :
C'était juste une silhouette qui ressemble à toi [pv Trevor :33] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100C'était juste une silhouette qui ressemble à toi [pv Trevor :33] Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de genévrier, 22 cm, ventricule de dragon
Camp: Neutre
Avatar: Ben Whishaw

C'était juste une silhouette qui ressemble à toi [pv Trevor :33] Empty
Message#Sujet: Re: C'était juste une silhouette qui ressemble à toi [pv Trevor :33]   C'était juste une silhouette qui ressemble à toi [pv Trevor :33] Icon_minitimeDim 26 Avr - 19:27


C'était juste une silhouette qui ressemble à toi.
S

i James avait du mal à couper court à toute pensée, il devait tout de même reconnaître que Trevor savait très agréablement lui faciliter la tâche. L'ombre d'Ethan était toujours présente, comme prête à le guetter, mais elle semblait un peu plus lointaine à chaque seconde qui passait, à mesure que leurs corps se rapprochaient, à mesures que leurs baisers s'intensifiaient. Les sensations volaient la vedette aux émotions. La tristesse, la culpabilité et l'amertume pouvaient bien aller se faire voir. Il y avait lui, il y avait son amant, et cette envie de plus en plus grande qui le galvanisait.

Trevor défit sa ceinture et glissa sa main entre ses jambes, le tout pour constater déjà l'ampleur de l'effet qu'il lui faisait, et qui n'était pas moindre. Son souffle s'accélérait nettement en même temps que les battements de son coeur s'intensifiait alors qu'il savourait les caresses manifestement expertes de son amant. D'un geste un peu empressé et fébrile, James trouva aussi son chemin jusqu'à l'entrejambe de Trevor, mais il n'eut guère l'occasion que de l'effleurer, car la main vacante de Trevor parcourait lentement son dos jusqu'à le débarrasser de ce qu'il y avait encore de tissu pour recouvrir son corps, il se cambra légèrement quand les lèvres aventureuses de Trevor parcoururent son torse avant de se focaliser là où son envie le guidait.

James ferma les yeux... Il s'abandonna, purement et simplement. Ses pensées et ses doutes étaient pour de bon annihilés par ce plaisir qui le parcourait par vagues à mesure que son amant le laissait bénéficier de tout son savoir-faire en la matière. Ses mains s'agrippèrent aux épaules de Trevor pour contenir un minimum son excitation, mais il avait bien du mal à dissimuler ce qu'il ressentait. A savoir un plaisir intense. Comme il n'en avait plus éprouvé depuis. Eh bien... depuis cette autre vie qu'il n'était plus question d'invoquer ici, encore moins maintenant, au risque de se couper dans un élan bien trop agréable pour envisager cela comme possible. C'était... bon... meilleur que ça encore. James se sentait enveloppé d'une chaleur exaltante et bientôt, il fut incapable de contenir l'expression de son plaisir. Des râles ponctuels tout d'abord, puis quelque chose à mi-chemin entre le gémissement et le grognement. Plus rien n'avait d'importance. Il n'y avait plus que Trevor, cet homme qu'il ne connaissait même pas ou à peine et à qui il confiait pourtant ce qu'il avait de plus intime et ce sans une once de remords. Difficile d'en éprouver le moindre d'ailleurs alors qu'il goûtait à une avalanche de sensations plus exaltantes les unes que les autres. Il ne voulait que laisser faire et exprimer, de plus en plus bruyamment, un plaisir manifeste, et qu'il lui devait complètement.
 


code by Mandy


_________________

The scars of your love remind me of us
They keep me thinking that we almost had it all
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Trevor Carrow
▌ Messages : 144
Humeur :
C'était juste une silhouette qui ressemble à toi [pv Trevor :33] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100C'était juste une silhouette qui ressemble à toi [pv Trevor :33] Right_bar_bleue

En couple avec : Eurydice Carrow

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de platane, 39.2cm, crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Colin Farrell

C'était juste une silhouette qui ressemble à toi [pv Trevor :33] Empty
Message#Sujet: Re: C'était juste une silhouette qui ressemble à toi [pv Trevor :33]   C'était juste une silhouette qui ressemble à toi [pv Trevor :33] Icon_minitimeHier à 15:56

C'était juste une silhouette qui ressemble à toi.
Trevor se considérait comme… doué dans ce domaine. Disons qu’il avait eu l’avantage d’avoir plusieurs amants, tous différents les uns que les autres et qu’il commençait quand même à avoir de la bouteille. Il n’avait pas forcément besoin de réfléchir longuement cependant, il se contentait très clairement de suivre son instinct et donc cet instinct le guider où il fallait qu’il aille. James lui faisait envie, vraiment, il n’était clairement pas l’homme qu’il pourrait désirer le plus au monde, mais il lui faisait très clairement envie. Il avait envie de lui partager ce désir. C’était peut-être un peu égocentrique de sa part, mais il espérait bien parvenir à lui faire oublier cet homme qu’il aimait pour au moins le temps qu’ils allaient passer ensemble, même s’il savait que l’ombre planerait toujours. Parce que celle de Nigel planait de son côté. Mais il y avait des moments où… eh bien, il fallait juste s’écouter.

Et là, clairement, Trevor s’écoutait et appréciait grandement de comprendre que ses traitements à l’encontre de son amant lui plaisait. Il y avait une part de fierté quand même de pouvoir tout simplement entendre tout le plaisir que le jeune homme ressentait alors qu’il s’occupait avidement de l’objet de ses désirs. Quand il sentait James s’abandonnait à ses lèvres, forcément ça permettait quand même de gonfler un peu l’égo. Son propre désir ne manquait pas de s’alimenter de celui de son amant, et plus il entendait des râles, des gémissements, des grognements, plus il le sentait augmenter. Le simple fait que ce dernier soit pleinement capable de s’abandonner à lui, c’était plus que plaisant.

Mais forcément, même s’ils s’amusaient et qu’ils passaient un bon moment, Trevor avait envie de plus, de beaucoup plus. Alors il se redressa. Il plongea un instant son regard dans celui de son amant, affichant un léger sourire avant de s’emparer une nouvelle fois de ses lèvres, d’une manière bien plus fiévreuse. Dès qu’il l’avait vu dans ce bar, il avait su que c’était avec lui qu’il avait envie de passer le reste de la soirée et il ne regrettait en aucun cas son choix. Tout cela ne signifierait rien en soit, ils se contentaient simplement d’être deux hommes majeurs s’adonnant à un plaisir que beaucoup considérait d’ignoble, mais dont ils ne pouvaient que profiter pleinement. Ils ne faisaient de mal à personne, au contraire, ils ne dérangeaient personne et de leur côté, ils se faisaient un bien fou. Ce n’était qu’un pensement temporaire, mais qui ne pouvait que leur donner la possibilité d’oublier un peu leurs tristesses mutuelles.

Sans écarter ses lèvres de celle de James, Trevor le guida vers le lit. Il l’allongea délicatement, reprenant sans pouvoir vraiment se contenir les caresses sur son corps, le long de son torse qu’il découvrait encore un peu plus, mais ne négligeant évidemment pas cette zone dont il s’était déjà particulièrement bien occupé (sans avoir l’intention de se jeter trop de fleur). Cet homme était beau, il n’y avait pas à dire le contraire, physiquement il était parfaitement désirable, parfaitement… parfait.
Code by Gwenn

_________________


C'était juste une silhouette qui ressemble à toi [pv Trevor :33] 750359...C'était juste une silhouette qui ressemble à toi [pv Trevor :33] 750359:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
James Hopkirk
▌ Messages : 1618
Humeur :
C'était juste une silhouette qui ressemble à toi [pv Trevor :33] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100C'était juste une silhouette qui ressemble à toi [pv Trevor :33] Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de genévrier, 22 cm, ventricule de dragon
Camp: Neutre
Avatar: Ben Whishaw

C'était juste une silhouette qui ressemble à toi [pv Trevor :33] Empty
Message#Sujet: Re: C'était juste une silhouette qui ressemble à toi [pv Trevor :33]   C'était juste une silhouette qui ressemble à toi [pv Trevor :33] Icon_minitimeHier à 16:15


C'était juste une silhouette qui ressemble à toi.
J

ames se laissait entièrement faire, peut-être passif dans toute cette situation, mais tant pis. Il appréciait sincèrement ce sentiment de lâcher-prise. Il en avait eu besoin. Pas forcément de ça, spécifiquement, mais juste... d'éteindre ses pensées, de s'accorder ce moment, ce moment qui l'encourageait à tirer un trait sur le passé. Ethan ne reviendrait pas, c'était ainsi, et James devait faire avec... Accepter d'être intime avec un autre homme, c'était aussi acter cette rupture pour de bon, et se reconstruire... se reconstruire sur des fondations qui n'avaient pas besoin d'être solides, juste différentes. Il était bien, il était détendu, il éprouvait un plaisir auquel il avait rarement goûté, et il en profitait plus que largement. Rien ne garantissait que Trevor et James s'entende réellement sur ce plan, mais il semblait, du point de vue du libraire en tout cas, qu'il n'aurait pas pu mieux tomber, vraiment. Il se laissait donc faire, complètement, offert et parfaitement confiant dans cet amant dont il ne savait pourtant pas même le nom il y a une heure seulement.

Après un moment, Trevor l'allongea sur le lit. Là encore, James n'opposa aucune résistance. Son amant lui reprocherait peut-être de ne pas prendre assez d'initiative, mais outre le fait que James était rarement celui qui prenait les initiatives, et pas seulement sur le plan charnel, il n'avait tout simplement pas envie de ça, en cet instant. La seule chose qu'il voulait, c'était se plonger plus profondément dans cet espèce de nuage cotonneux qui savait lui faire oublier tout ce qui autrement prenait bien trop d'importance. Et Trevor savait exactement comment le garder dans ce nuage et ne pas l'en faire sortir. Les caresses, sensuelles, expertes, reprirent de plus belle. Elles imprimaient des frissons sur la peau de James et couler des soupirs hors de sa gorge.

Tout passif qu'il était, il comptait bien ne pas laisser Trevor en reste, c'était la moindre des choses d'une part, et d'autre part, l'homme, loin de le laisser indifférent, lui était offert, et il voulait découvrir cet autre corps, pour l'heure encore inconnu, mais qui avaient su si simplement lui inspirer un désir et une envie qu'il n'avait plus éprouvés depuis bien longtemps. Alors lui aussi, il s'appliqua à couvrir son amant de caresses. Ses doigts glissèrent avec une assurance venue d'il ne savait où le long de son torse, sur son ventre, et s'attardèrent longuement entre ses jambes. Il ne pouvait pas prétendre être aussi expert que Trevor, où avoir eu beaucoup d'amants, il n'en avait eu qu'un seul du même sexe et avait cru que ce serait toujours ainsi, après tout. Mais il s'appliquait tout de même à procurer à Trevor autant que possible... qui sait, peut-être autant de plaisir qu'il avait su lui en procurer lui-même.
 


code by Mandy


_________________

The scars of your love remind me of us
They keep me thinking that we almost had it all
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

C'était juste une silhouette qui ressemble à toi [pv Trevor :33] Empty
Message#Sujet: Re: C'était juste une silhouette qui ressemble à toi [pv Trevor :33]   C'était juste une silhouette qui ressemble à toi [pv Trevor :33] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

C'était juste une silhouette qui ressemble à toi [pv Trevor :33]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Il était une fois la légion [DVDRiP]Guerre
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Londres
-