AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -33%
LEGO Super Mario – La chasse au trésor de ...
Voir le deal
46.79 €
-35%
Le deal à ne pas rater :
Pack LEGO Super Mario – La forteresse de la Plante Piranha
32.48 € 49.99 €
Voir le deal

Partagez | 
 

 La chance se présente une fois, pas deux. (Nigel)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
RÉSISTANCE
Flynn Bennet
▌ Messages : 894
Humeur :
La chance se présente une fois, pas deux. (Nigel) Left_bar_bleue70 / 10070 / 100La chance se présente une fois, pas deux. (Nigel) Right_bar_bleue

En couple avec : Caelan

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'houx, 25,6 cm, crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Matthew Bomer

La chance se présente une fois, pas deux. (Nigel) Empty
Message#Sujet: La chance se présente une fois, pas deux. (Nigel)   La chance se présente une fois, pas deux. (Nigel) Icon_minitimeDim 8 Mar - 14:37

La chance se présente une fois, pas deux.
Il y avait énormément de changement dans la vie de Flynn. Entre son mariage – qui s’était bien passé au final, mais en même temps qui n’avait pas été de tout repos –, les jumeaux, la résistance, son travail qui était quelque peu… compliqué par moment. Parce que même si le journaliste avait envie de croire que normalement, les vrais professionnels étaient justement professionnels et ne laissaient pas forcément les événements personnels interférer avec le travail, Flynn savait bien que ce n’était pas réellement le cas en pratique. Il aimerait que ça soit le cas, que rien ne puisse toucher son travail quand ça concernait sa vie personnelle et les soucis qu’il pouvait avoir avec diverses personnes, sauf que ça serait beaucoup trop beau de le croire.

Il avait conscience donc que son travail était quelque peu… menacé. Cela dit, ce n’était pas comme s’il avait l’intention de se laisser abattre, bien au contraire. Il savait ce qu’il valait, il savait ce qu’il devait faire et ce qui était juste. Ce qui était juste donc, c’était de se battre avec Caelan pour obtenir la garde exclusive des jumeaux Potter. En plus de tout le reste évidemment, tout ce que Caelan et lui faisaient pour la résistance, ce qui n’était quand même pas une mince affaire.

Autant dire que dernièrement, Flynn ne chômait pas et il avait un peu de mal à prendre du temps pour lui-même. Son manuscrit n’avançait donc pas énormément, mais en même temps c’était en grande partie parce que le jeune homme se disait qu’il avait bien plus important à faire, qu’il avait du mal à se poser et à travailler. Quand il avait du temps pour lui, il préférait largement passer son temps avec son épouse. Son projet n’avançait pas du tout… ce qui n’était pas réellement une bonne chose, surtout que Flynn avait réussi à obtenir un rendez-vous important. Ce n’était pas évident d’obtenir un rendez-vous avec un éditeur et quand ça arrivait, il ne fallait pas du tout lâcher cette chance. Il avait eu de la chance d’avoir ce rendez-vous avec Greengrass, éditeur pour Obscurus Books. Ce n’était pas rien quand même, c’était évident que Flynn avait une chance présentement. Sauf qu’il était quelque peu stressé, justement parce qu’il n’était pas sûr d’être à la hauteur de ce rendez-vous malheureusement.

Il devait présenter un travail terminé normalement, c’était quand même le but de la manœuvre. Sauf que présentement, son travail n’était pas si achevé que cela. Flynn avait travaillé dur ces derniers jours dans le but de pouvoir quand même présenter quelque chose, sauf qu’il n’était pas du tout satisfait de ce qu’il avait pu écrire. Franchement, Flynn ne se sentait clairement pas prêt et pendant un moment, il se dit qu’il valait sans doute mieux qu’il annule le rendez-vous. Sauf que ce dernier était inespéré, il ne pouvait pas juste se permettre de demander un report, sinon il gâcherait sûrement toutes ses chances. Alors à l’heure convenu, il arriva sur place. On lui demanda d’attendre un peu que Mr Greengrass soit disponible pour le recevoir.
Code by Gwenn


_________________
Y faudrait vivre deux vies : une pour apprendre à vivre puis l'autre pour vivre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Nigel Greengrass
▌ Messages : 156
Humeur :
La chance se présente une fois, pas deux. (Nigel) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100La chance se présente une fois, pas deux. (Nigel) Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Hêtre, plume de phénix, 31,82 cm
Camp: Neutre
Avatar: Hugh Dancy

La chance se présente une fois, pas deux. (Nigel) Empty
Message#Sujet: Re: La chance se présente une fois, pas deux. (Nigel)   La chance se présente une fois, pas deux. (Nigel) Icon_minitimeDim 8 Mar - 14:56


La chance se présente une fois, pas deux.
N

igel possédait une chance infinie, et dont il avait pertinemment conscience : celle d'aimer son travail. Qu'on ait le niveau intellectuel ou pas, le degré d'étude ou non, la fortune qui convient... cela pesait dans la balance mais ne garantissait pas forcément une carrière passionnante. Il en connaissait beaucoup, au sein des cercles où il évoluait, qui n'étaient au fond que peu intéressés par leur métier mais l'avaient accepté pour le prestige. Certains souhaitaient gravir les échelons pour le seul prestige social que cela leur apporterait, sans jamais avoir vraiment trouvé de plaisir à la bureaucratie. Nigel, lui, avait mis peut-être plus de temps que d'autres à se trouver, mais il adorait son travail. Dénicher de nouveaux talents, participer à l'élaboration d'un ouvrage, c'était pour lui une consécration.

Tous les jours, il prenait le plus grand plaisir à se rendre au travail. Quelques fois, comme n'importe qui, il traînait les pieds, mais c'était relativement rare. Et aujourd'hui, il se sentait de particulièrement bonne humeur. De bon matin, on l'avait mis au parfum sur ses rendez-vous de la journée. Entre autres, il devait rencontrer Flynn Bennett, un auteur - ou qui espérait le devenir, du moins, journaliste de son état. Ce genre de rendez-vous n'étaient pas rares, même si Nigel sélectionnait toujours les personnes qu'il acceptait de rencontrer sur le vollet. Cette fois ne faisait pas exception, mais restait différente malgré tout.

Généralement, quand il rencontrait un auteur non publié encore par Obscurus, soit il était déjà sous contrat avec la maison et devait présenter son nouveau projet, soit il s'agissait d'un grand nom dont publier le livre pouvait revêtir un intérêt (quand il était question d'autobiographies de célébrité notamment). Ceux qui espéraient obtenir de son temps sans réputation pour les précéder pouvaient courir. A moins de lui avoir transmis au préalable un manuscrit d'une telle qualité qu'il valait le risque.

Dans le cas de Bennett, on pouvait dire que sa réputation le précédait... mais pas pour les bonnes raisons. Il n'avait jamais rien lu de lui, à part sans doute quelques articles de la Gazette, sans savoir qu'ils étaient signés de sa main, et ça s'arrêtait là. Mais son nom ne lui était plus inconnu car Pollux lui avait parlé de cet homme. Rempart éventuel à l'adoption des gamins de Dorea et Charlus Potter. Toutes ces histoires ne l'intéressaient pas vraiment, mais Pollux était un ami de longue date. Alors saper le travail et la réputation d'un de ses ennemis était un moindre service à lui rendre.

L'homme se présenta, ponctuel, à son bureau. Sa secrétaire le fit attendre un instant, et finalement, Nigel pointa le bout de son nez, souvenir avenant aux lèvres, qui ne laissait guère soupçonner son opinion déjà tranchée sur l'homme qu'il n'avait jamais rencontré avant.

-Monsieur Bennet, entrez, je vous prie.
Nigel lui serra la main, toujours accueillant, et le fit entrer et asseoir dans son bureau. Je vous écoute, j'ai cru comprendre que vous aviez un projet à me soumettre.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
Flynn Bennet
▌ Messages : 894
Humeur :
La chance se présente une fois, pas deux. (Nigel) Left_bar_bleue70 / 10070 / 100La chance se présente une fois, pas deux. (Nigel) Right_bar_bleue

En couple avec : Caelan

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'houx, 25,6 cm, crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Matthew Bomer

La chance se présente une fois, pas deux. (Nigel) Empty
Message#Sujet: Re: La chance se présente une fois, pas deux. (Nigel)   La chance se présente une fois, pas deux. (Nigel) Icon_minitimeDim 2 Aoû - 13:52

La chance se présente une fois, pas deux.
Flynn était nerveux, parce qu’il avait conscience que ce rendez-vous était une chance dans sa vie qui n’allait pas forcément se présenter de nouveau, alors il ne devait absolument pas le rater. Sans qu’il ne se doute une seule seconde que son sort était déjà joué puisqu’il avait décidé de soutenir son épouse dans son « combat ». Le journaliste ne pensait pas à tout cela, à tort sans doute, il avait tendance à être un peu trop naïf, se disant que les manigances des sangs purs n’iraient pas forcément jusque-là. Il était à mille lieues de se dire qu’il se trouvait là, mais que ses chances étaient déjà réduites à néant puisqu’il était improbable qu’il se fasse publier.

Quand l’homme qui devait le recevoir se présenta, le cœur du journaliste manqua un battement. Il n’avait pas réellement pour habitude d’être stressé, mais son manuscrit était quand même quelque chose d’important, quelque chose qui lui tenait vraiment à cœur. Il tenait à être publié il avait envie d’être publié, il avait envie d’arriver au bout de ses rêves tout simplement. Il travaillait dur sur son manuscrit depuis tellement longtemps, il espérait quand même arriver au bout de ce travail acharné, même s’il savait parfaitement qu’il n’était pas réellement prêt. Il aurait préféré être bien plus prêt que cela, mais il ne pouvait pas ignorer la chance qu’il avait ce jour-là. La chance qu’il pensait avoir surtout, parce que la vérité lui était inconnue.

« Bonjour Monsieur Greengrass, je vous remercie vivement de me recevoir. » Il ne se contentait pas de dire cela dans le but de lui lécher les bottes ou autre. Il était vraiment reconnaissant que cet homme accepte de le recevoir, qu’ils puissent avoir cet entretien, même s’il savait que rien n’était joué pour autant. Ils entrèrent dans son bureau, Flynn prit place sur une des chaises, plus neveux que jamais, mais il avait conscience que c’était maintenant à lui de jouer. Il ne devait pas se foirer et il allait tout faire pour ne pas se foirer. « En effet, j’ai un projet à vous soumettre. » Répondit-il, même si ce n’était pas nécessaire. Il sorti son manuscrit de son sac. Il avait conscience que ce dernier n’était pas du tout parfait, mais en même temps il n’avait pas le choix, il se devait e présenter quelque chose. Si déjà ce premier jet pouvait plaire à l’homme sous ses yeux, ça sera une très bonne chose. Il déposa le manuscrit sur le bureau, ça aurait été sans doute mieux que l’homme ait le temps de le lire avant le rendez-vous, mais ils allaient faire avec. « C’est mon manuscrit, un roman. » Flynn n’avait pas encore la possibilité de se considérer vraiment comme un écrivain, il ne parvenait pas à avoir cette prétention. Mais en même temps, c’était bien ce qu’il espérait pouvoir mettre en avant très prochainement et peut-être grâce à l’aide de Nigel Greengrass. « L’histoire est bouclée, mais j’ai conscience qu’il faudra peut-être changer certaine chose. »

Flynn regretta immédiatement ses mots. Il n’aurait pas dû dire ça.
Code by Gwenn

_________________
Y faudrait vivre deux vies : une pour apprendre à vivre puis l'autre pour vivre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Nigel Greengrass
▌ Messages : 156
Humeur :
La chance se présente une fois, pas deux. (Nigel) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100La chance se présente une fois, pas deux. (Nigel) Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Hêtre, plume de phénix, 31,82 cm
Camp: Neutre
Avatar: Hugh Dancy

La chance se présente une fois, pas deux. (Nigel) Empty
Message#Sujet: Re: La chance se présente une fois, pas deux. (Nigel)   La chance se présente une fois, pas deux. (Nigel) Icon_minitimeDim 2 Aoû - 14:07


La chance se présente une fois, pas deux.
N

igel avait l'intention d'agir en toute subtilité avec Flynn. Il ne comptait pas afficher d'hostilité directe avec lui, non, il comptait aborder la situation avec douceur, même si sa décision était prise d'avance. Ainsi serait-il au-delà de tout soupçon, et surtout aurait-il l'occasion d'assouvir sa curiosité, car tout de même, il avait envie de voir de quoi il pouvait bien retourner. Par ailleurs, mieux valait être vigilant, car si le projet devait vraiment être digne d'intérêt, se pardonnerait-il d'avoir laisser filer un auteur d'exception, qui pourrait éventuellement être récupéré par la concurrence. Non, évidemment que non. Il voulait d'abord jauger le talent de son interlocuteur. Et s'il devait estimer que passer à côté de l'oeuvre de Flynn Bennet serait un gâchis ? Oh, il y avait d'autres façons de faire payer à cet homme... Il pourrait tenir son ouvrage en otage jusqu'à ce que le procès soit passé et qu'il ait perdu la garde de ses enfants ? Il y avait un millier de façons d'envisager les choses, et Nigel comptait bien en décider en fonction des circonstances, sans s'arrêter immédiatement sur une idée bien précise.

L'éditeur jaugea du regard le manuscrit que lui tendit son interlocuteur. En termes de volume, ce semblait décent, mais cela ne voulait évidemment pas dire grand-chose. Encore fallait-il que l'histoire soit pertinente et digne d'intérêt, la plume fluide et agréable, et plus largement, que le sujet soit susceptible d'intéresser un grand lectorat. Autant de variables qui faisaient que même un manuscrit très bon pouvait passer à la trappe, et c'était une chose que Nigel avait appris à discerner assez facilement, à force d'expérience et de métier. Distraitement, Nigel parcourut du regard sans vraiment le lire le manuscrit du journaliste tout en reprenant la parole.

-Evidemment, aucune oeuvre n'arrive parfaitement exécutée sur la table de son éditeur, sinon à quoi servirait-on ?
dit-il d'un ton amène. Nigel avait le don de toujours apparaître cordial et agréable, peu importe à qui il s'adressait, peu importe s'il estimait faire face à l'ennemi. On n'attirait pas les mouches avec du vinaigre, après tout. Il détourna un instant son regard de la liasse de parchemin pour poser les yeux plus attentivement sur son interlocuteur. Alors je vous écoute, quelle histoire ce roman raconte-t-il ? Il s'agit bien d'un roman, n'est-ce pas ? Un style hautement compliqué et un secteur bouché, s'il s'agissait bien d'un roman, cela arrangerait singulièrement Nigel. Quel message votre livre doit-il transmettre ? Quelles sont les thématiques principales mises en jeu dans votre livre ?

Même s'il finirait par le lire. Ou du moins le parcourir (parce qu'à moins de se décider à publier, il ne lisait aucun manuscrit de A à Z, il se contentait des dix première et des dix dernières pages - et encore, il en fallait parfois moins pour susciter un rejet). Il attendait de Flynn qu'il défende son travail.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

La chance se présente une fois, pas deux. (Nigel) Empty
Message#Sujet: Re: La chance se présente une fois, pas deux. (Nigel)   La chance se présente une fois, pas deux. (Nigel) Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

La chance se présente une fois, pas deux. (Nigel)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Il était une fois la légion [DVDRiP]Guerre
» Une bière, une clope...deux flingues [PV. mizuki] [ce n'est pas du hentaï mais âme sensible s'abstenir!]
» Un coucher de soleil avec toi (pv Aisuru) (Hentaï possible)
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Londres
 :: Chemin de Traverse :: Obscurus book
-