AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
Le deal à ne pas rater :
L’ORÉAL PARIS Men Expert – Lot Gel douche + Déodorant spray + ...
8 €
Voir le deal

Partagez | 
 

 L'amitié vit de silence [pv Rose]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
SORCIER
Agrippine Tuft
▌ Messages : 1213
Humeur :
L'amitié vit de silence [pv Rose] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100L'amitié vit de silence [pv Rose] Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de hêtre, crin de licorne, 31,2 cm
Camp: Neutre
Avatar: Emma Stone

L'amitié vit de silence [pv Rose] Empty
Message#Sujet: L'amitié vit de silence [pv Rose]   L'amitié vit de silence [pv Rose] Icon_minitimeDim 22 Mar - 8:13


L'amitié vit de silence
U

ne journée comme une autre pour Agrippine, autant dire une journée qui ne ressemblait pas à toutes les autres, mais c'était justement (et définitivement) ce qui lui plaisait. Elle refusait par-dessus tout que sa vie soit routinière et monotone, elle vivait pour le frisson et l'inattendu... Même si pour le moment, elle attendait encore d'être surprise (un peu plus surprise). Elle venait de rencontrer un "client" qui lui avait refilé une jolie somme après qu'elle lui ait refourgué quelques ingrédients rarissimes pour une potion qui, de toute évidence, aurait de fortes chances de coûter cher à celui qui la boirait... tout comme elle était revenue cher à son client, justement. Elle venait de se faire un joli pactole, et elle avait la ferme intention d'en profiter. Elle s'était payé un déjeuner grand luxe dans un restaurant parfaitement au-dessus de ses moyens histoire de claquer une bonne moitié de ses revenus fraîchement acquis, et elle y avait fait la connaissance d'un rentier ma foi charmant qui l'avait entraîné dans sa garçonnière au beau milieu de l'après-midi.

Et maintenant... Maintenant, elle ne savait pas trop ce qu'elle allait faire. Elle n'avait rien d'autre de prévu pour la journée et beaucoup trop d'argent en poche pour tolérer qu'il y reste sans qu'elle ne trouve le moyen de le dépenser. La jeune femme était un véritable panier percé, elle était incapable de garder son argent trop longtemps. Economiser, placer, rentabiliser, c'était bon pour les autres mais ce n'était clairement pas à elle qu'il fallait demander une telle chose, certainement pas. Elle s'épargnait avec un immense plaisir les contrariétés du genre et préférait vivre au jour le jour plutôt que d'investir dans un avenir auquel elle ne croyait absolument pas de toute façon.

Elle avait donc décidé de se rendre sur le chemin de traverse afin d'y faire les boutiques. Ce serait sans doute l'occasion de parfaire un peu sa garde-robe. De faire un saut chez Madame Guipure et d'aller faire un petit coucou à Melissa (comme ça, par exemple)... ou bien elle pourrait toujours faire autre chose, elle allait se laisser porter par l'impulsion du moment. Elle avait envie de faire du lèche-vitre et voir où ça la mènerait. Avec un peu de chance, elle cèderait à une envie (un caprice plutôt) dont elle n'avait même pas eu idée pour commencer.

Elle marchait ainsi dans la rue passante sans faire trop attention où elle allait, flânant, tout simplement, quand elle croisa un visage connu. Et pas revu depuis un bail.

-Mince, Rose, c'est toi ? Ça fait une éternité !


A peu de choses près, oui. Rose et Agrippine avaient été très proches à Poudlard, pourtant, mais elles n'auraient pas pu emprunter des chemins différents, toutes les deux. Pour autant, elle était absolument ravie de la revoir. La suite de son programme commençait à se clarifier.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Rose Ashford-Selwyn
▌ Messages : 491
Humeur :
L'amitié vit de silence [pv Rose] Left_bar_bleue80 / 10080 / 100L'amitié vit de silence [pv Rose] Right_bar_bleue

En couple avec : Personne
Nouveau nom (voyageurs temporels) : /

QUI SUIS-JE?
Baguette: 25,5 cm bois de noyer avec un poil de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Laura Carmichael

L'amitié vit de silence [pv Rose] Empty
Message#Sujet: Re: L'amitié vit de silence [pv Rose]   L'amitié vit de silence [pv Rose] Icon_minitimeDim 22 Mar - 18:01



L'amitié vit de silence
Parfois, lorsqu’elle sortait d’une journée un peu difficile ou qu’elle venait de croiser un des -nombreux- collègues exécrables, Rose se demandait si elle avait choisi le bon métier. A la fin de ses études de Botanique, plusieurs choix s’offraient à elle dont un poste à Ste Mangouste. Elle avait pourtant choisi le Ministère, flattée d’avoir été repérée par les Mystères. L’attrait de l’inconnu, l’envie de faire ses preuves dans un monde hostile qui n’aimait guère les femmes et encore moins les bâtardes, l’avait influencée quand elle avait dû prendre sa décision. Sa grande tante Margaret avait bien essayé de la raisonner, mais dans le fond, elle voyait bien que cette vieille femme sans enfant était fière de ce qu’elle n’avait elle-même pas pu faire. Rose se disait que c’était peut-être pour ça qu’elle avait fait d’elle l’héritière de sa fortune plutôt que de la léguer au reste de la famille Selwyn.  

La jeune femme se souvenait parfaitement bien de la lecture du testament. Jusqu’au dernier moment, sa tante, chez qui elle vivait pourtant, ne lui avait rien dit ses intentions. Le ressentiment du reste de la famille fut à la hauteur de ce qui était sur le compte en banque. Il avait fallu peu de temps pour que les excuses suivent. Il fallait les pardonner, ils ne s’y attendaient pas, bien entendu ils ne s’étaient pas montré sous leur meilleur jour, mais ils comptaient sur elle pour être au dessus de ça. Viendrait-elle au prochain repas de famille ? Après tout, elle était une cousine. Se souvenait-elle de son cousin Elios ? Ils avaient presque le même âge après tout. Le bal des hypocrites étaient lancés et, avec un sourire et toute la grâce que son éducation lui avait inculqué, Rose était rentrée dans la danse répondant poliment aux invitations, en lançant parfois et esquivant les propositions indélicates.  On verrait à la fin de la danse qui ressortirait satisfait ou non.

En cette fin d’après-midi, elle avait profité de la fin d’un dossier pour fuir le Ministère plus tôt que prévu. Quelle ne fut pas sa surprise d’y croiser une tête qu’elle n’avait pas vue depuis des années. Flamboyante comme à son habitude, Agrippine semblait aussi surprise qu’elle de retrouver sa vieille amie.

- Agrippine !

Elle eut un rire accompagné d’un sourire sincère.

- Des années oui, qu’est-ce que tu fais ici ?

D’un geste tout naturel pour Rose, elle lui pris la main pour la serrer brièvement, exprimant par là qu’elle était vraiment contente de ce hasard.

- Tu as un peu de temps devant toi ? Je t’offre un verre ?

En réalité, ce qui était étrange, c’était plutôt qu’elles ne se soient pas croisées plus tôt. Le monde sorcier n’était pas vaste et les rencontres inévitables. Il faut dire que les conditions pour garder le contact n’avaient pas toujours été favorable. Après le renvois d’Agrippine, elles avaient gardés le contact, mais les occasions de se voir étaient bien rares. Rose avait poursuivi ses études et son amie sa voie. De la façon la plus banale, comme dans beaucoup de cas, les lettres et les rencontres s’étaient espacées pour finalement ne plus se faire. L’ancienne vert et argent l’avait toujours regretter sans oser y remédier se demandant s’il n’y avait pas derrière ça une volonté de la jeune femme.

- Enfin, si tu veux, se sentit-elle obligé d’ajouter.

Elle espérait vraiment qu’elle dirait oui. Après tout, Rose était réellement contente de la voir.

» Sherlock
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Agrippine Tuft
▌ Messages : 1213
Humeur :
L'amitié vit de silence [pv Rose] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100L'amitié vit de silence [pv Rose] Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de hêtre, crin de licorne, 31,2 cm
Camp: Neutre
Avatar: Emma Stone

L'amitié vit de silence [pv Rose] Empty
Message#Sujet: Re: L'amitié vit de silence [pv Rose]   L'amitié vit de silence [pv Rose] Icon_minitimeDim 22 Mar - 18:18


L'amitié vit de silence
A

grippine estimait être une bonne amie au sens où, pour les personnes à qui elle tenait, elle était prête à beaucoup, mais cela ne signifiait pas pour autant qu'elle était une amie assidue. Elle détestait les hiboux, elle reportait toujours à plus tard le moment de donner de ses nouvelles, et forcément, au bout d'un moment, les semaines passaient, se changeaient en mois, en années... Et c'était comme ça qu'on perdait de vue des personnes qui avaient pourtant été indispensables à notre existence à une période bien spécifique.

Rose n'était pas une exception, à ce titre. Les quelques amis qu'elle gardait de Poudlard étaient soit ceux qui avaient su faire l'impasse sur ses nombreux silences, soit l'avaient poursuivi de leur insistance afin de ne pas perdre contact. Agrippine n'avait pas voulu éjecter Rose de sa vie. Elle avait juste... progressivement disparu du paysage par manque d'efforts de la part de la rouquine.

Une chance pour elle, Rose n'avait pas l'air rancunière, dans le cas contraire, leurs retrouvailles auraient été bien plus mouvementées, sans aucun doute. Car Agrippine n'était pas de nature à reconnaître ses torts... ou bien les assumait-elle avec un aplomb et une assurance qui n'invitaient pas au pardon. Mais rien de tel ici, donc. Rose avait pris brièvement sa main dans la sienne, et Agrippine réalisa alors que sa présence lui avait sincèrement manqué. C'est drôle comme il faut parfois qu'on nous mette l'autre sous le nez pour qu'on comprenne à quel point il nous était cher ! Bien sûr, qu'elle acceptait de boire un verre avec elle - déjà qu'en temps normal, elle ne refusait que rarement les invitations comme celle-ci, même de la part d'inconnus...

-Seulement si je t'offre le deuxième,
répondit Agrippine pour lui faire comprendre, d'une, que sa compagnie était bien loin de la déranger, et de deux, qu'elle avait bien l'intention de faire durer cette conversation autant que nécessaire afin de rattraper comme il se doit le temps perdu. Il y a un pub très sympa, à deux pas, si ça te dit, suggéra-t-elle sur sa lancée.

Elle n'attendit pas que Rose lui confirme son choix ou non, elle se mit en marche et reprit la parole presqu'aussitôt, impatiente de savoir ce qu'il était advenu de la jeune femme depuis tout ce temps. Elle devait avoir mille et une choses à lui dire. Quand Agrippine faisait l'état des lieux de ce qu'elle était capable de vivre en une semaine seulement, elle ne voulait pas imaginer ce que ça donnait en quelques années (même si tout n'était pas forcément à dire... en fait, en ce qui la concernait, il n'y avait pas grand-chose qu'elle puisse réellement se permettre de dire en détails, en vérité).

-Alors, dis-moi tout, qu'est-ce que tu deviens ?




code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Rose Ashford-Selwyn
▌ Messages : 491
Humeur :
L'amitié vit de silence [pv Rose] Left_bar_bleue80 / 10080 / 100L'amitié vit de silence [pv Rose] Right_bar_bleue

En couple avec : Personne
Nouveau nom (voyageurs temporels) : /

QUI SUIS-JE?
Baguette: 25,5 cm bois de noyer avec un poil de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Laura Carmichael

L'amitié vit de silence [pv Rose] Empty
Message#Sujet: Re: L'amitié vit de silence [pv Rose]   L'amitié vit de silence [pv Rose] Icon_minitimeLun 23 Mar - 15:40



L'amitié vit de silence
Pendant un bref instant, elle se demande si Agrippine ne va pas simplement lui adresser un horrible sourire contrit et lui dire qu’elle a autre chose à faire. Rose est coutumière du rejet. C’est quelque chose qu’elle a appris très tôt. La magie, pour elle, a un prix mais pas celui qu’on s’imagine. Alors quand son amie lui signifie que le second verre est pour elle, elle sait que peu importe les torts qu’elles ont toutes les deux, ceux-ci sont enterrés et oubliés. Dans le fond, pourquoi revenir se reprocher le passé quand on peut simplement avancer.

- Avec plaisir, lui répond-elle tandis qu’elle lui emboîte le pas dans les rues encombrées de Londres.

Le chemin se fait presque dans un silence un peu fébrile. La porte du pub s’ouvre et des têtes se tournent. Rose sourit de nouveau. Elle sait que les regards ne sont pas pour elle. La jeune femme passe plutôt inaperçue à côté d’Agrippine. Longtemps, elle en a éprouvé une petite rancoeur. Jamais assez présente que pour tenir leur relation, mais tout de même existante. Un peu comme elle en avait longtemps voulu à sa soeur d’être la “jolie jumelle”, mais Rosie avait appris depuis longtemps qu’on est pas responsable de sa naissance.

Une fois attablée, la fille du la ministre ne perd pas de temps. Qu’est-ce qu’elle devient ? Qui eut cru qu’une question aussi simple puisse être aussi difficile ? Rose a l’impression que sa vie n’est guère passionnante. En même temps, elle a été éduquée pour ne pas faire de vague. Par ses parents, une fille de son rang est tenue se doit d’être un exemple. Ensuite par sa tante, elle a tellement pris l’habitude d’incarner ce qu’elle n’est pas qu’elle oublie parfois qu’elle n’est sang pur que par mensonge. Néanmoins, le temps n’est pas à l’accablement et elle essaie de répondre à la question avec franchise et sans artifice.

- Pas grand chose en réalité, j’ai fini mes études de Botanique il y a un moment. On m’a proposé un poste à Ste Mangouste et un au Ministère, je suppose que tu devines lequel j’ai choisi.

Discrète, toujours de bonne humeur, certes, mais sous son air policé, Rose n’avait jamais manqué d’ambition et Agrippine le savait. Dans le fond, il y avait une rancoeur chez Rose qui lui donnait envie de se hisser au sommet pour que personne ne puisse plus la mépriser inutilement.

- Tante Margaret est morte l’an passé.

Quoique vivant avec la vieille dame, Rose n’avait pas pu organiser l’enterrement qui s’était fait en compagnie des grandes familles sang pur du pays. Elle se doutait que son amie n’avait pas dû entendre la nouvelle.

Grande et austère, sa grande tante n’était pas le genre de personne qui donnait envie aux petites filles de passer l’après-midi avec elle. Élitiste, elle n’avait jamais pourtant jamais fait de discrimination à cause du sang. Sa langue acérée était toujours prête à remettre à sa place les gens mal intentionné, mais elle était bienveillante envers les gens. Après lui avoir présenté la jolie rousse à la sortie du Poudlard Express, elle se souvenait que sa tante lui avait attendu que celle-ci rejoigne sa famille pour lui dire que la pauvre enfant n’avait pas l’air épanouie.

- La lecture du testament a été pour le moins houleuse…


C’était une façon polie de dire les choses.

- Elle m’a tout léguer. Je crois que jusqu’à la fin, ils ont pensés que j’étais son caprice et son oeuvre de charité, mais qu’ils auraient quand même tout à la fin.

Le sourire était toujours présent, mais peut-être un peu moins lumineux qu’avant.

- Tu as donc devant toi, le nouveau membre très estimé et le parti très avantageux de la famille Selwyn. Ils insistent pour que je porte le nom maintenant.

On entendait à peine le sarcasme, mais celui-ci était bel et bien présent. Le serveur les interrompit brièvement pour prendre leur commande et la discussion reprit, cette fois-ci ce fut au tour d’interroger Agrippine. Sa vie était probablement bien fade à côté de celle de son amie.
» Sherlock
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Agrippine Tuft
▌ Messages : 1213
Humeur :
L'amitié vit de silence [pv Rose] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100L'amitié vit de silence [pv Rose] Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de hêtre, crin de licorne, 31,2 cm
Camp: Neutre
Avatar: Emma Stone

L'amitié vit de silence [pv Rose] Empty
Message#Sujet: Re: L'amitié vit de silence [pv Rose]   L'amitié vit de silence [pv Rose] Icon_minitimeLun 23 Mar - 21:41


L'amitié vit de silence
A

grippine était convaincue que le "pas grand-chose" avec lequel lui répondit Rose pour commencer n'était pas à prendre au pied de la lettre. La jeune femme était certaine du fait que, même si certaines vies étaient plus trépidantes que d'autres, on avait toujours des choses à dire. Et après tant d'années passées sans se voir, ces choses ne pouvaient pas être anodines, elles avaient ponctué des mois de vie, et c'était ça qui était important. Heureusement, Rose ne s'arrêta pas à ce "pas grand-chose", elle développa son propos, et lui prouva par la même occasion que sa vie avait en réalité été très animée depuis leurs années Poudlard.

Elle avait achevé - brillamment, Agrippine en était certaine - ses études de botanique. Agrippine s'était arrêtée là à peu près dans le déroulé des événements. La dernière fois qu'elles s'étaient vues, Rose étudiait encore. Elle avait eu deux options, rejoindre Sainte-Mangouste ou le ministère. Rien que cette information attestait du fait que Rose n'était pas une femme comme les autres. Beaucoup se seraient contenté de se trouver un bon parti, capable de les entretenir. Agrippine était ravie de savoir que son amie n'avait pas suivi cette voie et ne s'était pas donné pour vocation le mariage et la charge d'enfants braillards et épuisants. Elle était une botaniste, et elle était sans doute très douée dans ce qu'elle faisait, Agrippine voulait le croire.

Seul hic, elle travaillait pour le ministère... Agrippine ne put s'empêcher de grimacer à ce constat. Certes, elle en fréquentait plus d'un qui travaillait là-bas, et elle n'allait pas blâmer chacun d'entre eux pour leur carrière, mais pour elle, le ministère était un vivier à esprits étriqués... et surtout, à présent, c'était le royaume absolu sur lequel sa mère régnait en maîtresse... et ça, ça ne passait pas.

Autre information notable, le décès de la tante de Rose. Agrippine fut tentée de dire quelque chose à ce moment-là, lui présenter ses condoléances, au moins, mais Rose enchaîna très vite. Sa tante lui avait légué toute sa fortune. Rose s'imposait comme un membre à part entière de la famille Selwyn. Etrange comme leurs trajectoires de vie pouvaient être à ce point opposées. Etrange et un peu... décevant ? Oh, Agrippine était plus qu'heureuse, quoi qu'il en soit, de retrouver cette amie qui lui avait été si indispensable durant l'adolescence. Mais elle aimait assez l'idée qu'elles puissent être deux canards boiteux, nageant à contre-courant. Mais Rose semblait avoir rejoint les rangs. Seule lueur d'espoir, l'ironie certaine et le peu d'enthousiasme qu'elle affichait en lui annonçant cette nouvelle.

-Eh bien. Il suffit que je te laisse quelques années pour que tu deviennes une parfaite gosse de riche à la solde du ministère. Heureusement qu'on n'a pas attendu plus longtemps pour se revoir ou tu m'aurais annoncé que tu étais mariée à un parfait petit sang-pur, entourée d'une ribambelle de gosses.


Un serveur vint prendre leur commande. Rose prit à son tour de ses nouvelles. Et Agrippine avant tant à dire qu'elle avait du mal à savoir par quoi commencer.

-Tu n'imagines même pas tout ce qui m'est arrivé en même pas quelques semaines. Figure-toi qu'il se pourrait que je change de nom, moi aussi.


Autant jouer la carte du mystère, tant qu'à faire, et ménager le suspense.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Rose Ashford-Selwyn
▌ Messages : 491
Humeur :
L'amitié vit de silence [pv Rose] Left_bar_bleue80 / 10080 / 100L'amitié vit de silence [pv Rose] Right_bar_bleue

En couple avec : Personne
Nouveau nom (voyageurs temporels) : /

QUI SUIS-JE?
Baguette: 25,5 cm bois de noyer avec un poil de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Laura Carmichael

L'amitié vit de silence [pv Rose] Empty
Message#Sujet: Re: L'amitié vit de silence [pv Rose]   L'amitié vit de silence [pv Rose] Icon_minitimeMer 25 Mar - 18:23



L'amitié vit de silence
L’après-midi est déjà bien avancée quand Rose croise Agrippine dans les rues de Londres. A l’abri des magasins, les employés commencent doucement à lever leur yeux vers les horloges. On sort les montres pour connaître l’heure et savoir dans combien de temps on entendra le carillon libérateur. La jeune femme a tout le temps du monde. L’avantage de ne pas avoir d’attache. Alors que les deux femmes se posent dans un pub et que la conversation se fait à bâton rompu, Rose se demande dans quelle mesure elle peut être honnête.

Il faut avouer que l'honnêteté n’a jamais été une priorité chez la petite Rose. Au grand dam de ses parents, c’est tout l’inverse qu’on lui a inculqué. Qu’il fut pourtant difficile pour cette petite fille d’oublier avait une famille de l’autre côté, mais dissimuler, tricher, arranger les vérités sont des choses qui deviennent naturelles si l’on s’exerce. Dix-huit ans après, elle avait parfois du mal à démêler le vrai du faux. A force de jouer quelqu’un d’autre, est-ce qu’on ne le devient pas ?

De toute façon, la vérité était surfaite décida-t-elle. Personne ne pouvait se permettre d’être parfaitement honnête et de toute façon son métier ne l’y autorisait pas. Autant profiter du moment et de son amie. Après tout, elles s’étaient retrouvées mais le monde sorcier n’était que chamboulement pour le moment et qui savait seulement comment il tournerait. Les amis d’un jour pouvait facilement devenir les ennemis de demain. Quelque chose dont la joyeuse bande de citoyens faisant les magasins n’avaient pas encore tout à fait conscience. Les temps étaient bien plus troublés qu’on ne le pensait.

- Tu dresses un portrait plutôt tragique de mon futur, répondit-elle avec un sourire amusé.

Elle passa sur le “gosse de riche” qui n’était qu’une réalité. L’ironie était plutôt que la fortune qu’on lui avait légué ne représentait que peu de chose comparé à sa fortune personnelle, mais ça faisait partie des choses qu’elle ne pouvait guère expliquer.

- A la solde du ministère, c’est vite dit. Je dirais plutôt que je travaille avec eux en bonne entendre pour atteindre mon objectif.

Et dans le fond, quel était l’objectif exact de Rose ? On lui avait souvent posé la question. Pourquoi ne faisait-elle pas ce que la majorité des femmes de son époque faisait, c’est-à-dire avoir une vie tranquille auprès d’un mari fortuné et élevé ses enfants tranquillement ?

- Je ne suis pas vraiment à la course au mari. L’héritage rend ça d’autant moins nécessaire. Et puis je n’ai jamais été un morceau de choix. , ajoute-t-elle avec une pointe d'ironie.

Elle eut un haussement d’épaule évasif. Rose n'a jamais aimé le marché du mariage -car c'est un marché, en particulier chez les Sangs purs- elle trouve ça dégradant. Peut-être en avance sur son époque, elle se demande si réellement, une femme a bien besoin d'un homme dans sa vie.

- Je suppose que personne n’a réussi à te passer la bague au doigt non plus ?, dit-elle en lançant un regard sur la main d’Agrippine.

La réponse de son amie se perdit avec l’arrivée du serveur, la commande prise, la discussion reprit comme elle avait commencé et Rose prit un air étonné à l’annonce de la rousse.

- Changer de nom ? Tu vas te marier ?


Le ton était dubitatif ce qui n’était pas vraiment poli, mais à moins que l’ancienne serpentard ait subitement changé. Elle doutait réellement la voir heureuse et épanouie grâce aux liens sacrés du mariage.


» Sherlock

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Agrippine Tuft
▌ Messages : 1213
Humeur :
L'amitié vit de silence [pv Rose] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100L'amitié vit de silence [pv Rose] Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de hêtre, crin de licorne, 31,2 cm
Camp: Neutre
Avatar: Emma Stone

L'amitié vit de silence [pv Rose] Empty
Message#Sujet: Re: L'amitié vit de silence [pv Rose]   L'amitié vit de silence [pv Rose] Icon_minitimeMer 25 Mar - 19:50


L'amitié vit de silence
A

grippine répondit à la remarque de Rose par un sourire amusé. Non, elle ne brossait pas un portrait du futur de Rose, plutôt de l'avenir qui lui avait tendu les bras si elle n'avait pas fait son grand retour dans sa vie (comme si elle pouvait encore se targuer d'avoir une quelconque influence sur les décisions future de son amie). Quoi qu'il en soit, elle appréciait tout de même d'entendre que son amie retrouvée n'avait en rien l'intention de s'engager sur une voie beaucoup trop traditionnelle, et qui aurait forcément grandement déçu la jeune femme.

De même, quand elle affirma qu'elle se contentait de travailler en bonne entente avec le ministère pour assouvir avant tout ses ambitions personnelles, ce n'était pas pour lui déplaire non plus. Le temps avait passé, mais Agrippine reconnaissait encore chez elle plusieurs de ces traits de caactère qui lui avaient tant plus à l'époque, et qui avaient fait qu'elles s'étaient rapprochées à l'époque. Elles avaient forcément fait du chemin, toutes les deux, mais certaines choses demeuraient immuables. Comme la complicité qu'elle avait le sentiment qu'elles parvenaient à regagner avec facilité, alors que tant d'eau avait coulé sous les ponts.

Rose ne se cherchait pas de mari, tant mieux. Aux yeux d'Agrippine, il y avait de l'intérêt à trouver en n'importe quel homme, mais cet intérêt ne devait jamais être marital. Si elle devait trouver l'amour, tant mieux pour elle, Agrippine en serait ravie pour elle, mais elle ne lui souhaitait certainement pas l'un de ces mariages arrangés qui pullulaient au sein des familles prétendument bien sous tout rapport, et qu'Agrippine avait en horreur. Pour ce qui était d'être un morceau de choix... Agrippine déplorait que Rose ne soit pas capable de voir tous les atouts qu'elle avait pour elle. N'importe quel homme serait un sombre crétin de ne pas vouloir d'elle.

-Oh, pitié, non,
répondit Agrippine quand Rose suggéra l'idée qu'elle puisse éventuellement se marier, ce qui effectivement aurait justifié qu'elle change de nom de famille. Mais non, certainement pas. Le mariage n'avait jamais fait rêver Agrippine, et ça n'avait absolument pas changé. Elle ne voulait absolument pas se marier, surtout pas avoir d'enfants. Elle était libre, libre de faire ce qu'elle voulait de son corps et de sa vie, et c'était une liberté à laquelle elle ne renoncerait pour rien au monde. Je n'ai jamais vraiment aimé le nom que je porte. Et il s'avère que je n'aurais jamais dû le porter pour commencer. Elle marqua une pause. Elliott Tuft n'est pas mon père. Ce connard aura attendu de clamser pour que je l'apprenne...

Mais au fond, ça n'avait plus d'importance. Elle avait compris bien des choses sur son passé douloureux, et ça, c'était sans regret.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Rose Ashford-Selwyn
▌ Messages : 491
Humeur :
L'amitié vit de silence [pv Rose] Left_bar_bleue80 / 10080 / 100L'amitié vit de silence [pv Rose] Right_bar_bleue

En couple avec : Personne
Nouveau nom (voyageurs temporels) : /

QUI SUIS-JE?
Baguette: 25,5 cm bois de noyer avec un poil de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Laura Carmichael

L'amitié vit de silence [pv Rose] Empty
Message#Sujet: Re: L'amitié vit de silence [pv Rose]   L'amitié vit de silence [pv Rose] Icon_minitimeVen 27 Mar - 23:47



L'amitié vit de silence
Lorsqu’elle était encore adolescente, l’été, elle retournait chez ses parents à Charlton Park. Se tenait alors une ribambelle d'événements sociaux auxquels, dans leur plus belle mise, les enfants de la famille étaient tenus d’assister. Elle avait donc appris, avec ses frères et soeurs, l’art de tenir une conversation sur n’importe quel sujet avec des étrangers tout en ayant l’air profondément intéressé.

Si Rose est l’aise entourée d’inconnus, ce n’est pas le cas avec les personnes qu’elle connaît mieux. En particulier, celles avec qui la relation c’est lentement déliée. Elle se sent mal à l’aise. Que se passerait-il si soudain, au milieu d’une discussion, elles s'aperçoivent qu’elles n’ont plus rien en commun ? Le courage ne fait pas vraiment partie des qualités de Rose et elle préfère parfois un statut quo qu’une énième déception.

La jeune femme avait du mal avec le rejet. Il y en a eu trop dans sa vie. Sa famille, certains de ces amis comme Charlus, elle ne sait pas si elle saura en encaisser encore beaucoup. Alors, si elle est heureuse, elle est également soucieuse. Heureusement tout semble se passer pour le mieux et Rose oublie doucement ce qui l’inquiétait pour se détendre et profiter de la situation.

L’idée de se voir marier semblait rebuter Agrippine et ça fit rire Rose de bon coeur. Il faut dire qu’elle voyait mal son amie au foyer à s’occuper de la marmaille d’un mari bien intentionné tout en recevant de temps à autre d’autres mères l’espace d’un thé. L’idée correspondait si peu à la jolie rousse qu’elle manqua de s’étrangler fort peu élégamment avec sa boisson. Une petite toux plus tard, elle lui dit :

- C’est dommage, vraiment, je te voyais déjà descendre l’allée et me jeter le bouquet ou essayer d’étrangler ton promis avec, au choix.

La suite de la discussion fut tout de suite plus sérieuse et Rose abandonna toute tentative d’humour pour se concentrer sur ce que son amie lui disait. Agrippine n’a jamais porté ses parents dans son coeur. De ça, Rose se souvient. Le plus souvent, c’était son père qui était l’objet de sa colère. Particulièrement virulente, elle ne cachait pas son désamour qui ne semblait pas avoir diminué avec l’âge. De ce qui se passait chez elle, son amie n’en a jamais vraiment parlé en détail. Par délicatesse, Rose n’a jamais voulu forcer la confidence, mais elle s’est toujours demandé s’il n’y avait pas plus qu’une attitude blessante envers l’enfant qu’était Agrippine.

- Pas ton père, répéta-t-elle à voix basse.

Elle regarda son amie soudainement soucieuse, mais elle semblait en phase avec la nouvelle.

- Pourquoi te le dire aussi tard ?


Rose n’y voyait que le besoin d’être cruel une dernière fois. Pragmatique, elle demanda :

- Quel nom va-tu porter dans ce cas ?

Elle doutait que ça soit celui de sa mère, après tout, dans son souvenir, les relations n’étaient pas au beau fixe non plus de ce côté là.
» Sherlock
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Agrippine Tuft
▌ Messages : 1213
Humeur :
L'amitié vit de silence [pv Rose] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100L'amitié vit de silence [pv Rose] Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de hêtre, crin de licorne, 31,2 cm
Camp: Neutre
Avatar: Emma Stone

L'amitié vit de silence [pv Rose] Empty
Message#Sujet: Re: L'amitié vit de silence [pv Rose]   L'amitié vit de silence [pv Rose] Icon_minitimeSam 28 Mar - 8:59


L'amitié vit de silence
A

grippine ne put s'empêcher de rire de bon coeur avec son amie retrouvée quand cette dernière s'amusa ouvertement de la possibilité qu'elle se fasse passer la bague au doigt. Il y avait de quoi rire, effectivement. C'est vrai, la rouquine aurait pu changer, se découvrir un romantisme échevelé, ou bien trouver son âme soeur... Mais non. Le coeur d'Agrippine n'était ni pris ni à prendre. Elle était capable d'aimer, mais pas de cette manière, et ce n'était pas plus mal.

Non, jamais elle ne porterait de jolie robe blanche (la couleur ne serait absolument pas appropriée, par ailleurs), jamais elle ne s'avancerait dans l'allée, jamais elle ne lancerait de bouquet dans son dos (dans le cas contraire, évidemment, elle s'arrangerait pour viser Rose... pas dans l'espoir de la voir se marier, juste pour le plaisir). Etrangler son promis, ça aurait déjà été plus crédible. Ceci dit, la jeune femme n'était pas violente (en tout cas, elle estimait ne pas l'être), si elle devait vraiment passer la corde au cou de quelqu'un, elle espérait bien que ce ne serait pas dans l'espoir de le pendre. Quand bien même, là encore, on évoquait un cas de figure qui n'avait aucune chance, vraiment aucune chance de se produire.

Quand l'hilarité partagée se calma un peu, elles revinrent sur le sujet brûlant du moment. Agrippine laissa à Rose le temps d'encaisser la nouvelle. Rose qui lui demanda pourquoi elle avait découvert la nuvelle aussi tard. Elle n'avait pas vraiment de réponse à cette question. En fait, elle avait toutes les peines du monde à comprendre sa mère. Mais elle pouvait au moins dérouler la chronologie des événements. Elle avait avoué toute la vérité sur les sévices qu'elle avait subis à son frère, Ignatius avait demandé à sa mère de lui rendre des comptes. Et sa mère avait tout avoué. Trop tard, beaucoup trop tard.

-Ma mère a craché le morceau à Ignatius, et Ignatius me l'a répété.
Il ne fallait pas s'attendre à ce que ses parents aient fait l'effort. Son père, qui avait toujours su, le lui avait fait payer, ne lui avait pas fait comprendre les faits, mais entièrement la haine qui en résultaient. Quant à sa mère... Une planquée, pour changer. ce n'était certainement pas elle qui allait en parler en personne. Je sais pas vraiment pourquoi c'est tombé maintenant...

Elle aurait aimé que ce soit beaucoup plus tôt. Et d'un autre côté... Si ça avait été plus tôt, sa vie aurait été très différente. En comprenant les raisons de la haine de son père, du rejet de sa mère, elle serait devenue une femme bien différente. Mais elle aimait qui elle était à ce jour, même si elle avait fait le choix d'une vie dissolue et condamnable.

-Je prendrai le nom de mon vrai père. Et tu pourras m'appeler Agrippine Dragonneau. Ça le fait, non ?


Un nom qu'elle pourrait porter avec fierté plutôt que de le détester et d'en avoir honte... Rien de plus important pour elle. Et Dragonneau, elle ne doutait pas que le nom parlerait à Rose.


code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Rose Ashford-Selwyn
▌ Messages : 491
Humeur :
L'amitié vit de silence [pv Rose] Left_bar_bleue80 / 10080 / 100L'amitié vit de silence [pv Rose] Right_bar_bleue

En couple avec : Personne
Nouveau nom (voyageurs temporels) : /

QUI SUIS-JE?
Baguette: 25,5 cm bois de noyer avec un poil de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Laura Carmichael

L'amitié vit de silence [pv Rose] Empty
Message#Sujet: Re: L'amitié vit de silence [pv Rose]   L'amitié vit de silence [pv Rose] Icon_minitimeDim 29 Mar - 22:41



L'amitié vit de silence
Rose écoute Agrippine lui raconter son histoire, mais il faut avouer qu’elle a un peu de mal à vraiment intégrer l’information. Ce n’est pas qu’elle ne comprend pas ce que son amie lui dit, mais il faut avouer que ce n’est pas tout les jours - même dans le monde sorcier - qu’on vous annonce que vous n’êtes pas la fille de l’homme que vous avez cru être votre père tout votre vie. Quand bien même l’homme en question est bien mieux vingt-six pieds sous terre que vivant. Alors oui, Rose comprenait ce que son amie lui disait, mais elle avait plus de mal à imaginer comment celle-ci se sentait. Que dire sans mettre les pieds dans le plat ? Parce que bien entendu les questions se bousculaient, mais peut-être son ancienne camarade n’avait-elle pas encore toutes les réponses.

Comment l’avait-elle appris ? De façon détournée apparemment. Ca fit grimacer la jeune femme. L’information était sensible et à ses yeux, la bonne éducation la plus élémentaire aurait voulu que ça soit la mère d’Agrippine qui l’en informe et pas son fils. Sa moue se fit réprobatrice et la Ministre descendit un peu plus dans son estime.

- Je n’en reviens pas, souffla-t-elle. Elle aurait vraiment pu prendre la peine de te le dire elle-même. Elle devait bien se douter qu’en le disant à Ignatius tu allais rapidement en entendre parler.

Malgré le sérieux de la discussion, les joues de Rose s’enflamment à la mention du frère de son amie. Pour une raison qu’elle-même n’a pas toujours compris, elle a longtemps entretenu un crush un peu honteux sur Ignatius. Il y avait, à Poudlard, bien plus beau garçon, à commencer par son ancien ami, Charlus, mais allez savoir pourquoi, elle a longtemps fait une fixette sur le fils de l’actuelle Ministre. Bien entendu, Rose ne s’en est jamais ouverte à qui que ce soit même pas Agrippine, mais elle est bien consciente qu’elle a été particulièrement peu discrète à cette époque. Bien entendu, cette amourette lui est passée il y a bien longtemps, mais toute mention à Ignatius la mortifie parce qu’elle lui rappelle une période peu glorieuse pour l’adolescente aux hormones en ébullition qu’elle a été.  

Quoique toujours rouge, la discussion se poursuit sans temps mort. Pourquoi l’annoncer maintenant en effet ? La question mérite d’être posée. Rose, pragmatique comme toujours, voit rarement une action sans se demander quel résultat on peut en tirer et elle décide de partager sa réflexion avec la jolie rousse.

- J’imagine qu’elle ne te l’a pas dit par bonté d’âme. Elle n’est pas idiote et devait savoir que l’information te parviendrait. Est-ce qu’il ne faudrait pas se demander à qui l’information peut profiter et à qui elle peut nuire ?

Après tout, la mère d’Agrippine est une politicienne. Rose n’a pas encore entendu parler du changement de nom d’Agrippine à grande échelle, mais elle a du mal à comprendre comment est-ce que, dans une société aussi conservatrice que la société sorcière, la mère de son amie espère s’en sortir sans un scandale. Elle voit mal la bonne société sang pur ne pas crier au scandale et saisir l’occasion pour tenter de la déstabiliser. Bien entendu, ce n’est pas la première famille qui avait un enfant illégitime, mais en politique, on est jamais à une hypocrisie près. Et dans le fond, peut-être voit-elle trop loin.

Le nom de famille est une nouvelle surprise pour Rose. Dragonneau … Difficile de ne pas se rappeler de la famille. On a beaucoup parlé d’eux dernièrement. Cela dit, si elle prend le nom, ça veut dire qu’elle est reconnue officiellement et ça change beaucoup de chose. Est-ce que ce n’est pas aussi la fin des Dragonneau en tant que famille sang pur également ? De tout ça, elle ne dit rien, elle se contente de demander, pas tout à fait certaine.

- Dragonneau, lequel ? Tu lui as parlé alors … Il était au courant également ?

» Sherlock
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Agrippine Tuft
▌ Messages : 1213
Humeur :
L'amitié vit de silence [pv Rose] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100L'amitié vit de silence [pv Rose] Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de hêtre, crin de licorne, 31,2 cm
Camp: Neutre
Avatar: Emma Stone

L'amitié vit de silence [pv Rose] Empty
Message#Sujet: Re: L'amitié vit de silence [pv Rose]   L'amitié vit de silence [pv Rose] Icon_minitimeLun 30 Mar - 18:55


L'amitié vit de silence
L

a surprise de Rose était manifeste, et tant mieux puisque c'était effectivement l'effet escompté. C'était une des choses qu'Agrippine avait gagnées (en plus d'un père digne de ce nom, ça va de soi) dans cette situation, et qui ne lui déplaisaient définitivement pas, elle était à la source même d'un nouveau scandale, qui ferait grand bruit et éclabousserait forcément la réputation de sa génitrice. Est-ce qu'elle en avait chose à faire pour autant ? Oui, au sens où elle espérait bien que les retombées sur Wilhelmina Tuft seraient magistrales. Et elle escomptait bien n'afficher ni compassion ni remords au moment de voir madame la ministre de son piédestal. Dès l'instant où sa mère avait été nommée à ce poste prestigieux, elle n'avait attendu que l'instant de sa chute. Si en plus elle y contribuait, elle estimait clairement avoir parfaitement fait son ouvrage et rempli son rôle.

Elle aurait pu prendre la peine de lui en parler en personne, c'est vrai, mais c'était mal connaître Wilhelmina Tuft. Agrippine, elle, même si elle évitait au maximum d'avoir le moindre contact avec elle (sauf quand elle avait l'occasion de l'embarrasser, cela va sans dire), la connaissait encore très bien. Et elle savait que pour rien au monde sa mère n'aurait voulu de cette conversation. Elle n'existait plus, et de longue date, à ses yeux, alors pourquoi ferait-elle soudain cet effort qu'elle lui avait si longtemps refusé ? Non, elle en avait parlé à Ignatius par faiblesse, c'est tout, et une fois la boîte de Pandore ouverte, elle n'avait plus été capable d'y faire quoi que ce soit. Oui, elle savait forcément qu'Ignatius lui en parlerait... C'était simplement qu'elle préférait qu'un intermédiaire s'en charge plutôt que d'avoir la décence naturelle d'accorder à la chair de sa chair une discussion qu'elle méritait pourtant très largement d'avoir.

Agrippine n'avait pas poussé la réflexion aussi loin que Rose... pourtant, elle savait que sa mère pouvait être manipulatrice à ses heures. Est-ce qu'il y avait, derrière ses révélations tardives, un dessein qui lui avait échappé ? Oui, à qui profitait l'information ? Elle avait le sentiment qu'elle profitait à tout le monde sauf à sa mère. Mais elle avait renoncé de si longue date à la comprendre que quelque chose lui échappait peut-être ?

-Thésée Dragonneau, l'Auror.
Elle marqua une pause. Il en savait rien non plus, c'est ma mère qui lui en a parlé, une fois encore... Honnêtement, j'ai aucune idée de ce qu'elle a dans la tête. Je pense qu'elle s'est foutu dedans toute seule parce que... Elle hésita une fraction de seconde. C'était comme un jeu de domino : Agrippine avait avoué à Ignatius ce qu'elle avait subi et lui avait montré ses cicatrices, Ignatius avait demandé des comptes à Wilhelmina, et Wilhelmina avait avoué. Puis, au pied du mur, elle était allée trouver Thésée... Mon frère commence enfin à voir son vrai visage, résuma-t-elle d'un ton sombre. Sincèrement, j'ai pas la moindre idée de ce qui lui est passé par la tête, et je m'en fiche. Elle est en train de creuser sa propre tombe et je compte bien aller cracher dessus régulièrement quand on aura enfoncé les derniers clous de son cercueil. Elle se ressaisit un peu, afficha un sourire. Ah la famille ! Quel merdier, pas vrai ?


code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Rose Ashford-Selwyn
▌ Messages : 491
Humeur :
L'amitié vit de silence [pv Rose] Left_bar_bleue80 / 10080 / 100L'amitié vit de silence [pv Rose] Right_bar_bleue

En couple avec : Personne
Nouveau nom (voyageurs temporels) : /

QUI SUIS-JE?
Baguette: 25,5 cm bois de noyer avec un poil de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Laura Carmichael

L'amitié vit de silence [pv Rose] Empty
Message#Sujet: Re: L'amitié vit de silence [pv Rose]   L'amitié vit de silence [pv Rose] Icon_minitimeMer 1 Avr - 23:28



L'amitié vit de silence

Rose le sait, elle a parfois tendance à chercher la petite bête. C’est probablement à force de travailler aux Mystères qu’elle a fini par penser comme ça, mais il lui semble illusoire de croire que les gens font uniquement les choses par pure impulsion. Il lui semble que derrière chaque action, qu’on en soit conscient ou non, il y a un motif et une raison. Rose a déjà rencontré la mère d’Agrippine quand elle était jeune, mais elle ne la connaît pas bien. Elles se croisent rarement au Ministère. Néanmoins, même si elle sait que son amie n’est pas objective concernant sa mère, elle l’a toujours décrite comme quelqu’un d’ambitieux et Rose n’a aucune raison de ne pas la croire.

Agrippine ne semble pas y avoir réfléchi autant. Rien de plus normal plus Rose. Elle n’est pas touchée par la nouvelle ce qui n’est pas le cas de son amie. Et dans le fond, peut-être qu’elle a raison, peut-être que Wilhelmina Tuft a fait une erreur. Ca ne serait pas la première à le faire, mais celle-ci risque de vraiment coûter cher à la politicienne. Sans compter que l’homme en question n’est pas un inconnu, loin de là. Thésée Dragonneau n’est peut-être pas aussi connu que son cadet, mais ça n’empêche pas son nom d’avoir un certain poids. Rose ne le connaît pas bien, mais elle l’a déjà croisé et elle se souvient d’un bel homme plutôt agréable.

Agrippine semble contente que son frère voit enfin à travers sa mère et la jeune femme comprend pourquoi. Dans sa famille, on ne peut pas dire que l’ancienne Serpentard a souvent eu du soutien. Aussi méprisante qu’ait pu être la famille de Rose, rien n’était comparable à ce que son amie a vécu. Ignatius, de ce que Rosie en sait, n’a pas toujours été le soutien que la jeune femme espérait, mais elle sait qu’ils s’aimaient et dans une famille comme la sienne, c’était déjà quelque chose.

- Je suis contente pour toi si Ignatius commence à y voir clair.

La phrase est banale, mais Rose le pense vraiment. Agrippine, selon elle, a souvent été entourée, mais ça ne veut pas dire qu’elle n’est pas seule pour autant. Après autant d’années, Rose ne prétend pas avoir été l’amie parfaite, elle est donc réellement contente de savoir qu’il y a un soutien au côté de son imprévisible amie.

- Pour ce qui est de ta mère, je reste persuadée qu’elle ne tombera pas si facilement. C’est un bon début, mais je crois qu’il ne faut pas attendre que ça se fasse si c’est ton but.

Complot, trahison ? Non, pas réellement, une simple suggestion. Rose n’est loyale qu’à ses amis. Une loyauté choisie et assumée, pour le reste elle voit d’abord ses propres intérêts. La Ministre Tuft ne fait pas du mauvais travail, mais elle soutient Agrippine dans sa quête de vengeance et dans le fond, ça fait aussi son affaire. Est-ce qu’un gouvernement qui tombe n’est pas le meilleur moyen de se hisser un peu plus haut ?

Rose ne peut s’empêcher un rire à la mention du problème constant qu’est la famille et elle ne peut qu’approuver.

- Clairement, on ne la choisit pas, répond-elle dans un soupir.

Elle finit son verre et d’un signe de main peut-être un peu trop impérieux, elle fait signe au serveur de les servir de nouveau et retourne à sa conversation.

- Après, tu vas en avoir une nouvelle, elle ne peut pas être aussi décevante que l’ancienne. Sans vouloir jouer les pleurnichardes, dans mon cas, je ne me débarrasserais pas de la mienne aussi facilement.

Le serveur arrive et les sert glissant au passage un clin d’oeil vraiment appuyé à sa compagne. Rose étouffe un rire et attend qu’il soit parti pour lâcher un :

- Décidément, il y a des choses qui ne changeront jamais.

Elle trinque et ajoute :

- Cela dit, maintenant que j’y pense, tu ne m’as toujours pas dis ce que tu faisais.

Certes Agrippine lui a donné des informations, mais elle n’a pas vraiment répondu à la question non plus.



» Sherlock
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Agrippine Tuft
▌ Messages : 1213
Humeur :
L'amitié vit de silence [pv Rose] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100L'amitié vit de silence [pv Rose] Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de hêtre, crin de licorne, 31,2 cm
Camp: Neutre
Avatar: Emma Stone

L'amitié vit de silence [pv Rose] Empty
Message#Sujet: Re: L'amitié vit de silence [pv Rose]   L'amitié vit de silence [pv Rose] Icon_minitimeJeu 2 Avr - 18:15


L'amitié vit de silence
A

grippine adressa à Rose un sincère sourire quand celle-ci affirma être heureuse que la situation se soit détendue entre elle et son frère. Ce n'était pas du luxe, en effet, et ça lui faisait du bien. Certes, Ignatius ne s'était jamais ligué contre elle avec le reste des Tuft, et c'était déjà beaucoup pour elle à l'époque, mais à présent, non seulement il ne se liguait pas contre elle, mais il prenait son parti, et c'était à présent qu'elle avait droit à son soutien inconditionnel qu'elle réalisait à quel point elle en avait manqué. Elle pourrait l'exprimer directement peut-être, mais Agrippine détestait verser dans le sentimentalisme. Pas autant que son frangin, certes, mais il n'était pas non plus nécessaire d'envelopper toute cette conversation de guimauve.

En ce qui concernait sa mère, malheureusement, Agrippine craigait fort que Rose ait raison, il en faudrait sans doute plus pour la faire tomber en disgrâce une bonne fois pour toutes, mais si les récents événements pouvaient ne serait-ce qu'ébranler légèrement son piédestal, elle en serait heureuse car son but, non, n'était pas de la faire tomber. Oh, elle serait absolument ravie que ça arrive et serait la première à aplaudir des deux mains le moment venu, mais consacrer du temps et de l'énergie à sa déchéance, c'était lui consacrer du temps et de l'énergie tout court, et il ne fallait pas compter sur elle pour ça. Sur ce point comme dans tous les aspects de sa vie, en réalité, Agrippine ne poursuivait pas de but particulier. On pouvait certainement déplorer son manque d'ambition, mais elle le vivait très bien. Elle se laissait porter par le courant, tout simplement. Et elle adorait ça.

Bref, en résumé, oui, les familles étaient de sacrés merdiers, et ainsi que l'affirmait son amie, on ne les choisissait pas. Encore que tout était une question de perspective. Agrippine estimait qu'on pouvait très bien décider de faire d'une personne ou d'une autre un membre de sa famille, quand bien même on n'était pas lié par le sang. Et décider d'éjecter pour de bon les membres gênants du paysage. Ainsi, nier à Wilhelmina Tuft son rôle de mère ne déplaisait clairement pas à Agrippine. Quant aux Dragonneau... Elle ne connaissait que Thésée pour le moment, était curieuse de rencontrer les autres, mais se passerait de leur présence si nécessaire. Elle avait Ignatius, maintenant elle avait Thésée. Et ça lui suffisait. Mais il est vrai que Rose vivait une situation bien différente. Pour Agrippine, c'était facile, sa famille, les parents Tuft du moins, n'avaient jamais voulu d'elle et ce dès sa naissance. Rose elle se trouvait dans une configuration bien différente et beaucoup plus complexe.

-Se plaindre, c'est pas pleurnicher,
répondit Agrippine. Si tu veux mon avis, c'est même très sain. Et tu sais, j'aime toujours casser du sucre sur le dos des autres, y a des choses qui changent pas, décréta-t-elle avec un sourire.

Avant que Rose ne lui demande ce qu'elle faisait à présent dans la vie. Hmm... vaste question. Comment répondre à ça ?

-Je dirais que ça dépend un peu des jours et de la demande... ça fait un moment que je vis sur le chemin du traverse, alors à force, je connais un peu toute la fange locale.
Son regard pétilla. Je peux t'avoir n'importe quoi du moment que tu acceptes d'y mettre le prix.


code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Rose Ashford-Selwyn
▌ Messages : 491
Humeur :
L'amitié vit de silence [pv Rose] Left_bar_bleue80 / 10080 / 100L'amitié vit de silence [pv Rose] Right_bar_bleue

En couple avec : Personne
Nouveau nom (voyageurs temporels) : /

QUI SUIS-JE?
Baguette: 25,5 cm bois de noyer avec un poil de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Laura Carmichael

L'amitié vit de silence [pv Rose] Empty
Message#Sujet: Re: L'amitié vit de silence [pv Rose]   L'amitié vit de silence [pv Rose] Icon_minitimeSam 4 Avr - 0:59



L'amitié vit de silence
Rose et Agrippine sont différentes. On ne le soulignera jamais assez. C’est sûrement ce qui a fait le succès de leur amitié et ce qui le fera également dans le futur. Elles sont assez différentes pour être intéressante aux yeux de l’autre, mais assez semblable pour ce comprendre. C’est enrichissant parce qu’elles abordent un problème d’une façon tout à fait différentes. Quand Rose a tendance à consacrer toutes son énergie à un projet en particulier, son amie, elle, est plutôt du genre à se laisser vivre et voir où les choses vont aller. C’est quelque chose que Rose ne saurait faire, mais ça ne l’empêche pas d’admirer le détachement dont la rousse fait preuve. Elle sait qu’elle n’en aurait pas autant.

La famille a toujours été un sujet de discussion chez elles. Il y a la fois tant à dire et à taire, mais surtout tant à détester. C’est un peu un running gag dans le fond. Peu importe à quel point ils sont décevants, ils trouvent toujours un moyen de l’être un peu plus. On s’échange les nouvelles comme on lit une revue people. C’est presque amusant, ça passe le temps.

- Je t’écrirai la prochaine fois que je veux médire sur quelqu’un de ma famille. Je t’avoue que j’ai un dossier plein pour Caelum qui se construit peu à peu. Je ne sais pas si tu te souviens de lui, il était trois ans au dessus de nous à Poudlard il me semble.


Si elle était honnête, elle devait admettre que ce n’était pas le pire, mais elle sentait le traquenard et Rose n’aimait pas trop être le dindon de la farce. Caelum ne lui avait jamais paru sympathique, mais elle admettait que les gens puissent changer. Elle était juste sceptique quant à la rapidité du dit changement. Quoiqu’il en soit, la famille c’est bien beau, mais le plus important c’est l’avenir et ce qu’elles en font. Rose n’aime pas l’idée d’être passive et elle se doute que c’est le cas d’Agrippine aussi. Ce qu’elle fait exactement de sa vie, Rose est vraiment curieuse de le savoir et apparemment, si elle comprends bien, on flirte un peu avec l’illégalité. Si c’est le cas, la jeune femme comprend largement qu’elle ne le dise pas frontalement. Après tout, ça fait des années qu’elles ne se sont pas vues et les gens changent. Ce n’est pas un secret. Rose comprend sa prudence, mais un sourire complice s’étale sur son visage.

- Tout tu es sûre ? C’est intéressant. Le prix n’est plus vraiment un problème, mais il se pourrait que je puisse avoir besoin de tes talents prochainement.

» Sherlock
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Agrippine Tuft
▌ Messages : 1213
Humeur :
L'amitié vit de silence [pv Rose] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100L'amitié vit de silence [pv Rose] Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de hêtre, crin de licorne, 31,2 cm
Camp: Neutre
Avatar: Emma Stone

L'amitié vit de silence [pv Rose] Empty
Message#Sujet: Re: L'amitié vit de silence [pv Rose]   L'amitié vit de silence [pv Rose] Icon_minitimeSam 4 Avr - 8:55


L'amitié vit de silence
A

grippine prenait son amie au mot quand cette dernière lui assurait qu'elle lui écrirait s'il devait lui prendre l'envie de déverser sa bile sur tel ou tel membre de sa satanée famille. Agrippine espérait bien qu'elle n'y manquerait pas. D'une part, parce que cela leur éviterait d'attendre elle ne savait combien d'années avant de se revoir une nouvelle fois alors qu'il semblait évident que leur amitié, malgré le temps écoulé, n'avait pas pris une ride, d'autre part parce que bavasser sur les uns et les autres était définitivement l'un de ses sports favoris.

Quand Rose lui parla de Caelum, Agrippine tenta du mieux qu'elle le pouvait de se remémorer l'individu en question, mais ce nom ne lui disait pas grand-chose. Ne lui disait rien du tout, même. Agrippine avait tendance à ne prêter d'intérêt qu'à ce qu'elle avait sous le nez, pour le reste, elle serait bien incapable de mener ses propres déductions à partir de ce faible indice. Un Caelum de trois ans de plus qu'eux. Agrippine le devrait peut-être, mais elle n'avait même pas le début de la moindre idée de qui cette personne pouvait bien être pour son amie. Ce qu'elle savait en revanche, c'est qu'elle serait absolument ravie d'en apprendre plus, et elle espérait bien que Rose n'en resterait pas là. Si elle avait tout un dossier complet sur le type en question, autant s'y mettre maintenant, pas vrai ? Mais avant ça, il semblait qu'il y ait sujet plus intéressant à aborder encore, raison pour laquelle Agrippine se contenta de hocher la tête de gauche à droite afin de faire comprendre à son interlocutrice qu'elle ne parvenait pas du tout à situer le Caelum en question, ni de près, ni de loin.

Mais pour le moment, il semblerait qu'elles allaient parler affaires. Enfin, "affaires", le mot déplaisait assez à Agrippine dans les conditions actuelles. Elle n'était pas du genre à aimer faire raquer ses amis et ses proches. La gestion que la rouquine faisait de l'argent était absurde et aléatoire, elle pouvait gagner des mille et des cents grâce à un accord un rien juteux et tout avoir dépensé le lendemain, pour autant, selon l'envie et l'humeur, elle ne vous fera rien payer pour ses services. Rose était son amie, à aucun moment elle n'avait envie qu'elle vide ses poches afin de remplir les siennes. En revanche, le service qu'elle pourrait avoir à lui demander l'intriguait forcément. Rose n'était pas idiote, elle avait forcément compris que son amie trempait dans l'illégalité la plus totale jusqu'au cou. Et elle semblait avoir une idée bien arrêtée derrière la tête.

-Pas de ça entre nous, hors de question que tu me files ne serait-ce qu'une seule noise. Par contre, tu m'intrigues,
répondit Agrippine le regard pétillant. Dis-moi tout, qu'est-ce que je pourrais faire pour toi ?


code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Rose Ashford-Selwyn
▌ Messages : 491
Humeur :
L'amitié vit de silence [pv Rose] Left_bar_bleue80 / 10080 / 100L'amitié vit de silence [pv Rose] Right_bar_bleue

En couple avec : Personne
Nouveau nom (voyageurs temporels) : /

QUI SUIS-JE?
Baguette: 25,5 cm bois de noyer avec un poil de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Laura Carmichael

L'amitié vit de silence [pv Rose] Empty
Message#Sujet: Re: L'amitié vit de silence [pv Rose]   L'amitié vit de silence [pv Rose] Icon_minitimeLun 6 Avr - 0:37



L'amitié vit de silence
Est-ce que son amie avait l’air d’être tombée dans l’illégalité la plus totale ? Rose aurait répondu oui sans hésiter. Oh bien évidemment, ce n’était pas dit frontalement, juste sous-entendu. Malgré les années, elles se connaissaient assez bien pour savoir tout ce qu’il y avait derrière. Pas vu, pas pris comme on disait au sein de l’armée en tant de guerre. Rose comprenait. S’il lui avait pris l’envie de flirter avec ce que la société sorcière avait de plus illégal, elle non plus ne l’aurait pas clamé haut et fort.

A-t-elle un problème moral avec l’idée que Agrippine ait des connexions probablement douteuses avec la pègre locales ou qu’elle en fasse partie ? Non pas vraiment. Etonnant de la part de la très sage Rose. Ne travaille-t-elle pas pour le Ministère ? Si bien sûr, mais le travail de Rose n’a rien avoir avec le respect de la légalité. On peut même dire qu’elle se sent fort peu concerné par ça. Après tout, au sein du Ministère, on ne manque pas d’exemple d’employés peu scrupuleux dont on tait le nom pour ne pas ternir la réputation de la grande institution.

Rose a une définition toute personnelle de la loyauté et elle n’a pas vraiment l’impression que son gouvernement la mérite. Elle préfère la donner à ceux qui ne la laisseront pas tomber et Agrippine, malgré tout ses défauts, fait partie de ceux-là. Sans compter que Rose est opportuniste et dans les sous-entendus d’Agrippine elle voit justement l’opportunité de commencer un projet qu’elle envisage de lancer depuis un moment.

Par contre, si son amie croit réellement qu’elle va profiter de sa générosité elle se trompe. Elle comprend le geste, mais pour Rose tout travail - aussi illégal soit-il - mérite salaire et elle estime que les bons comptes font les bons amis. Aussi lui fait-elle savoir.

- Non, non, hors de question que je profite de ton travail comme ça. Je sais qu’on peut-être deux à jouer à ce jeu là, mais attend un peu de connaître mes besoins avant de me proposer d’en faire mon futur cadeau de Noël, lui répond-elle avec un sourire.

Elle boit une gorgée et fait durer le plaisir avant de lui expliquer ce dont elle a besoin.

- En réalité, mes besoins ne sont pas vraiment extravagant. Je cherche à obtenir du sang. J’ai besoin de beaucoup d’échantillons de sang d’origine différente. Il me faudrait du sang en bonne quantité et d’origines différente. Lycanthrope, cracmol, né-moldu, sang-mêlé et sang pur, moldu, etc.

Sa requête était à la fois simple et compliqué. C’était une recherche qu’elle ne pouvait pas faire au Ministère pour un certains nombres de raison et qu’elle ne voulait d’ailleurs pas rendre publique pour le moment. Si demander du sang pouvait sembler anodin, l’obtenir était beaucoup plus compliqué.

» Sherlock
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Agrippine Tuft
▌ Messages : 1213
Humeur :
L'amitié vit de silence [pv Rose] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100L'amitié vit de silence [pv Rose] Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de hêtre, crin de licorne, 31,2 cm
Camp: Neutre
Avatar: Emma Stone

L'amitié vit de silence [pv Rose] Empty
Message#Sujet: Re: L'amitié vit de silence [pv Rose]   L'amitié vit de silence [pv Rose] Icon_minitimeLun 6 Avr - 18:15


L'amitié vit de silence
A

grippine n'avait pas envie de s'engager dans une discussion à rallonge quant à l'éventualité d'être rémunérée pour les services qu'elle accepterait de rendre à son amie. L'adage disait que les bons comptes font les bons amis, la rouquine n'avait jamais été d'accord avec ça. Pour elle, les bons amis, c'étaient ceux qui ne comptaient pas, point. Mais elles pourraient toujours en rediscuter plus tard. Pour l'heure, la jeune femme n'avait pas la moindre idée de ce que Rose attendait d'elle. Qui sait si elle n'allait pas lui demander l'impossible, ou la pousser dans des retranchements inacceptables ?

Agrippine voyait difficilement comment ce serait possible, compte tenu qu'elle avait tout de même bien peu de limites, pour ne pas dire aucune, mais sait-on jamais. Il était toujours temps de se laisser surprendre, y compris par les personnes qu'on pensait bien connaître. Agrippine était bien placée pour savoir combien l'homme pouvait avoir de visages. Elle avait traité assez régulièrement avec des individus en apparence bien sous tout rapport, à qui on aurait donné ce brave Merlin sans confession, et qui avaient été capables de réclamer le pire, pourtant.

Même ceux qu'on pensait avoir cernés de longue date pouvaient vous surprendre, par ailleurs. Tenez, comment Agrippine aurait pu envisager un seul instant que son insensible de mère, qui semblait n'avoir eu d'yeux que pour son mari, trompait ce dernier allègrement ? On ne sait jamais tout des gens qui nous entourent. Et, dans le cas de Rose, c'était d'autant plus certain qu'elles ne s'étaient plus reparlé depuis une bonne éternité. Certes, la conversation était si fluide, si évidente, qu'Agrippine avait le sentiment qu'elles s'étaient quitté la veille, mais il était manifeste qu'elles avaient toutes les deux évolué, elles n'étaient plus les mêmes que du temps de Poudlard. Et tant mieux d'ailleurs.

Rose voulait du sang. On lui avait déjà réclamé bien pire, mais il est vrai que de la part de son amie, la requête était étonnante... Intrigante, même. Le sang, ce n'était pas quelque chose d'anodin, ça ne l'était jamais, mais encore moins dans le domaine de la magie... Tout ce qui touchait au sang avait trait à une forme de magie très obscure. Rose toucherait-elle donc à la magie noire, à présent ? Ce qui est certain, c'est que si Agrippine acceptait de l'aider, il était hors de question qu'elle n'apprenne pas à quoi ce sang servirait. Elle s'en contenterait très bien en guise de paiement, d'ailleurs, pour tout dire.

-Ce sera un jeu d'enfants,
confirma Agrippine avec un large sourire. Mais qu'est-ce que tu comptes faire avec tous ces échantillons ?

Possible qu'elle ne veuille pas lui faire part de sa réponse, de toute évidence, elle avait quelque projet peu recommandable en tête. Et donc, forcément, Agrippine voulait tout savoir.


code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Rose Ashford-Selwyn
▌ Messages : 491
Humeur :
L'amitié vit de silence [pv Rose] Left_bar_bleue80 / 10080 / 100L'amitié vit de silence [pv Rose] Right_bar_bleue

En couple avec : Personne
Nouveau nom (voyageurs temporels) : /

QUI SUIS-JE?
Baguette: 25,5 cm bois de noyer avec un poil de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Laura Carmichael

L'amitié vit de silence [pv Rose] Empty
Message#Sujet: Re: L'amitié vit de silence [pv Rose]   L'amitié vit de silence [pv Rose] Icon_minitimeMar 7 Avr - 23:41



L'amitié vit de silence
Si Agrippine décide de ne pas revenir sur cette histoire d’argent, ce n’est pas parce qu’elle a laissé tomber. Rose connaît son amie, c’est une jeune femme déterminée ou plutôt très têtue et elle n’est pas sûre d’avoir le dernier mot contre la jolie rousse. Non, si pour le moment elle a abandonné le combat, c’est parce qu’elle désire une information plus juteuse, c’est-à-dire ce que Rosie compte faire de ce fameux sang qu’elle lui demande.

La jeune femme hésite à en dire plus. Ce n’est pas vraiment une question de confiance quoique la chose serait légitime après autant d’années. Après tout, même si elles se connaissent, peuvent-elles vraiment se faire confiance ? Rose n’est pas quelqu’un qui se méfie de ses amis, elle est même d’une fidélité à faire pâlir d’envie un Gryffondor. Non, ce n’est donc pas ça qui la retient, mais plutôt le fait que le projet, qui n’est même pas encore concrètement un projet est très expérimental et probablement pas viable. Pourtant, elle se prend à rêver qu’il le soit et si c’est le cas autant dire que beaucoup de choses changeraient.

Elle se doute bien que demander du sang doit sembler suspect. Après tout, sang rime souvent avec magie noire et Rose n’est pas vraiment sûre que ce qu’elle veut faire ne rentre pas dans cette catégorie. Il faut dire que la barrière est parfois floue et que l’Europe est bien plus tatillonne que d’autres parties du monde sur le sujet. Au Brésil, là où elle a fait ses études de Botanique, l’utilisation en botanique et donc en potion n’est pas anodin et c’est probablement eux qui lui ont inspirés son idée.

- Je suppose que je n’ai pas besoin de t’insulter en te demandant de la discrétion. Ce n’est rien d’illégal si tu te poses la question. Disons que ce n’est pas un projet, mais plus une idée que j’aimerai concrétiser. En Amérique du Sud, on utilise beaucoup le sang en Botanique et en potion pour modifier les effets. Les recherches que j’avais faites la dessus remonte à quelques années, mais la provenance du sang semblait avoir un effet sur les composants. En partant de ce postulat. Je me dis qu’il y a des chances que l’on puisse déterminer l’origine réelle des gens via leur sang.

Ce n’est qu’une partie du projet. Persuadée que le sang a des propriétés qu’on n’a pas encore découvertes, elle se demande de ce qu’elle pourra faire si elle vient à en découvrir ses usages dans différents domaines. Si sa principale occupation est bien entendu la Botanique, elle ne compte pas s’arrêter là pour autant. Bien évidemment, tout ça n’était qu’une ébauche et un joli rêve pour le moment. En premier lieu, elle voulait se concentrer sur l’origine du sang. Les moldus avaient des instruments pour déterminer les différents groupes sanguins, elle était convaincue qu’il y avait sûrement une façon de faire la différence entre un sang pur et un sang mêlé et vérifié s’il y avait une différence magique entre les deux. En allant plus loin, elle imaginait aussi tenter de comprendre pourquoi le pouvoir magique oubliait parfois un membre de la famille pour revenir plusieurs générations après. La jeune femme avait profité de son temps aux Mystères pour voir si des recherches en ce sens avaient déjà été entreprise et elle n’avait rien trouvé. Elle y voyait plusieurs raisons, la plus simple était que le sujet était trop sensible pour être abordé. Nul doute que même si elle ne faisait rien d’illégal, peu de familles sang pur accepteraient le risque de voir leur suprématie et puretée remise en question. L’autre était que les recherches avaient été menées et que les résultats n’avaient pas été concluants ou n’avaient pas pu plus. Après tout, ça ne serait pas la première fois qu’on fait disparaître des résultats embarrassants.

- Enfin, conclut-elle, je suppose que c’est surtout moi que ça passionne.

» Sherlock

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Agrippine Tuft
▌ Messages : 1213
Humeur :
L'amitié vit de silence [pv Rose] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100L'amitié vit de silence [pv Rose] Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de hêtre, crin de licorne, 31,2 cm
Camp: Neutre
Avatar: Emma Stone

L'amitié vit de silence [pv Rose] Empty
Message#Sujet: Re: L'amitié vit de silence [pv Rose]   L'amitié vit de silence [pv Rose] Icon_minitimeMer 8 Avr - 17:47


L'amitié vit de silence
E

n effet, demander à Agrippine sa discrétion n'avait absolument rien d'utile. Peu importe avec qui elle traitait et ce qui lui était demandé, on comptait évidemment sur elle pour rester muette comme une tombe. Et même si on ne pourrait sans doute pas la considérer comme la personne la plus fiable de l'univers, pour ce qui était du secret professionnel, elle savait tenir sa langue. Elle savait qu'elle aurait beaucoup trop à perdre... Les nouvelles couraient vite dans son milieu. Si on s'adressait à elle, ce n'est pas seulement parce qu'elle était efficace, mais aussi parce qu'elle était une véritable tombe au sujet de ses transactions. Et évidemment, Rose, plus que beaucoup d'autres, méritait qu'elle taise tout de leur petit arrangement. De toute manière, à qui s'amuserait-elle à en parler ? Quand bien même il devait lui prendre la fantaisie de le faire, personne ne l'écouterait. C'était l'avantage, aussi, en ce qui la concernait. Elle avait beau être la fille de la ministre, sa parole n'avait de valeur pour personne. Personne ne l'écoutait, ou bien très rarement. Elle estimait que c'était un avantage bien plus qu'un inconvénient.

Semble-t-il, cependant, que ses ambitions n'avaient rien d'illégales. Agrippine n'en mettrait pas sa main à couper quand même, cela dit. Quand on choisissait de passer par elle, c'était rarement dans l'intention de faire quelque chose de très honnête et de très acceptable. Ce n'était pas pour rien si le sang humain ne se vendait pas au litre dans les boutiques du chemin de traverse.

Apparemment, Rose menait des recherches sur le sang depuis plusieurs années déjà. Si Agrippine comprenait bien, le sang employé altérait sensiblement le résultat de ses expériences. Est-ce que c'était lié à chaque individu ? Ou bien à leur "nature", leur "origine", ainsi que le suggérait Rose ? C'était bien possible. Agrippine avait déjà entendu dire que les physiologies des sorciers et des moldus étaient légèrement différentes, que ce qui justifiait leur absence de pouvoir était quelque chose d'en partie biologique. Ce pouvait mener à des constats dangereux, qui pouvaient aisément valoriser les thèses de certains extrémistes. Agrippine était curieuse, elle ne savait pas trop que déduire de ce que Rose cherchait à obtenir. Déterminer l'origine des gens en fonction de leur sang, ça n'avait quand même pas beaucoup de rapport avec les plantes et les fleurs, ... si ?

-Donc,
répondit Agrippine en balayant en quelques mots la possibilité que le sujet puisse ne pas l'intéresser. La rouquine était de nature curieuse, et en l'occurrence, elle était particulièrement intriguée. Elle avait besoin d'en apprendre plus. Tu mènes des expériences sur un panel merveilleux d'échantillons sanguins sélectionnés avec amour par ton humble serviteuse ici présente. Et après ? Même si le sang pouvait vraiment permettre de déterminer à coup sûr l'origine d'une personne, comme tu dis, qu'est-ce qu'on ferait d'une telle compétence ?


code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Rose Ashford-Selwyn
▌ Messages : 491
Humeur :
L'amitié vit de silence [pv Rose] Left_bar_bleue80 / 10080 / 100L'amitié vit de silence [pv Rose] Right_bar_bleue

En couple avec : Personne
Nouveau nom (voyageurs temporels) : /

QUI SUIS-JE?
Baguette: 25,5 cm bois de noyer avec un poil de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Laura Carmichael

L'amitié vit de silence [pv Rose] Empty
Message#Sujet: Re: L'amitié vit de silence [pv Rose]   L'amitié vit de silence [pv Rose] Icon_minitimeMer 15 Avr - 22:37



L'amitié vit de silence
Rose a conscience que peu de personne sont attirées par la Botanique. En réalité, le contraire serait étonnant. Peu de gens se soucient d’ailleurs de savoir ce qu’elle a comme formation. “ Oh, tu travailles avec les plantes …”, “Oui, ça convient bien à une femme. Ce n’est pas dangereux comme travail.” Dans le fond, on ne voit sa discipline que comme une passerelle aux potions sans prendre en compte le fait que certaines plantes ou leurs composants seuls sont plus dangereux que n’importe quelles mixtures qu’un sorcier pourrait composer. De même, peu de gens savent que pour être Botaniste, il faut aussi être un bon maître des potions, quel intérêt de connaître les plantes si on ne connaît pas leurs effets.

Non, définitivement, Rose n’a pas l’habitude qu’on s’intéresse à son travail. Alors quand Agrippine en demande plus, elle est un peu embarrassée. Elle aurait dû le voir venir. Après tout, elle connaît son amie. Elle la sait curieuse et l’ancienne verte et argent doute qu’elle soit satisfaite avec une demi explication. En réalité, elle préfère que les gens ne s’intéressent pas à ce qu’elle fait. Habituée à être discrète, ne pas faire de vague, elle n’apprécie pas tant que ça qu’on regarde de trop près à ses occupations. Dans le fond, travailler au Département des Mystères lui va plutôt bien. Peu de personnes savent ce qui s’y trame et même entre eux, ils ne sont pas toujours sûr.

Est-ce une raison pour commencer à faire des cachoteries pour autant ? Dans le fond, elle ne fait rien d’illégal. Ce n’est qu’un projet pour le moment, mais l’idée d’en parler la remet soudainement dans sa peau d’adolescente parfois incertaine. Dans le fond, et si tout ça n’était qu’un autre projet ridicule ? Elle n’aime pas l’idée d’avoir le regard réprobateur des autres sur elle. On peut dire que le courage lui manque. Dans le fond, ce n’est pas pour rien qu’elle n’a pas fini à Gryffondor. Au final, elle hésite, tergiverse, mais sait qu’en parler à une tierce personne est aussi un bon moyen d’avoir du recul sur son propre projet. Peut-être qu’Agrippine est la bonne personne pour ça.

- On peut faire plein de choses avec ça, commence Rose en jouant avec le fond de son verre qui se vide. La théorie communément admise c’est que nos pouvoirs sont héréditaires et qu’ils sont liés au sang. Les sangs purs font valoir leur supériorité depuis des siècles en arguant que la pureté de leur sang leur donne plus de pouvoir et que leur rapport à la magie est plus pur. Et si ce n’était pas le cas ? Elle finit son verre d’un trait avant de continuer. Tout dépend du résultat que j’ai en fait. La possibilité la plus probable, c’est que rien dans l’examen du sang ne puisse me montrer une différence entre disons un né-moldu et un sang pur. Dans ce cas là, on peut prouver qu’ils basent leur supériorité sur un conte pour enfant. Dans l’autre cas, imaginons que l’on trouve des différences. On peut mesurer le taux de magie, voir qui ment sur ses origines, et peut-être comprendre pourquoi une lignée sorcier produit un cracmol ou non. Elle hausse les épaules presque avec indifférence. Ce sont des questions qui sont encore très taboues, je ne suis pas sûre que mon intérêt pour elles soient vraiment bien vue. Surtout en ce moment.

Comme à chaque fois, qu’elle en parle, c’est l'excitation qui la gagne parce que dans le fond, Rose est curieuse. Curieuse de savoir comment est-ce qu’elle est devenue cette créature un peu rare et quels sont les mensonges dans lesquels vivent ses pairs.

» Sherlock
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Agrippine Tuft
▌ Messages : 1213
Humeur :
L'amitié vit de silence [pv Rose] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100L'amitié vit de silence [pv Rose] Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de hêtre, crin de licorne, 31,2 cm
Camp: Neutre
Avatar: Emma Stone

L'amitié vit de silence [pv Rose] Empty
Message#Sujet: Re: L'amitié vit de silence [pv Rose]   L'amitié vit de silence [pv Rose] Icon_minitimeJeu 16 Avr - 17:46


L'amitié vit de silence
A

grippine était suspendue aux lèvres de son amie. Elle ne faisait pas semblant de s'intéresser, elle l'était réellement, sincèrement intriguée par les recherches de Rose et où ces dernières pourraient bien la mener. La rouquine avait toujours été curieuse de nature, ce n'était pas pour rien qu'elle prenait un malin plaisir à se mêler des affaires de tout le monde, pas pour rien non plus qu'elle s'était choisi un métier (si on pouvait le nommer ainsi) qui lui permettait de toucher à tout. Même si elles ne s'étaient pas parlé depuis un bail, Agrippine tenait certaines choses pour acquises, notamment l'intelligence de son amie, et elle était convaincue qu'elle mènerait à bien ses expériences.

Et puisqu'en fournissant à la jeune femme le sang dont elle avait besoin, Agrippine se retrouvait quelque part "complice" de ses activités (qu'on les estime légales ou pas, c'était une autre affaire), elle estimait que c'était la moindre des choses d'en savoir plus (ce même si elle ne pouvait pas s'autoriser à demander à tous ses clients ce qu'ils comptaient faire de sa marchandise, dans certains cas, elle pourrait bien mettre sa vie en jeu en faisant preuve d'une telle impertinence).

Ce qu'elle avait en tête, c'était au fond une remise en question totale des préceptes qui animaient largement la communauté des sangs purs, qui se servaient de leur sang, justement, pour affirmer leur supériorité magique sur toutes les autres communautés. Pour peu qu'une seule infime goutte de sang moldu se soit mélangé au processus, alors la pureté en question était immédiatement compromise. Evidemment, c'était un sujet en soi plutôt passionnant. Soit les recherches de Rose la mèneraient à affirmer cette supériorité biologique, soit justement à la contredire. Dans tous les cas, si elle menait son projet à terme, elle avait de bonnes chances de se faire un certain nombre d'ennemis. Et qu'elle soit déterminée à prendre ses risques pour assouvir sa soif de savoir, voilà qui plaisait énormément à Agrippine.

-Tu as de bonnes chances de te mettre à dos tous les gros bonnets du monde magique,
remarqua Agrippine, plus pour elle-même que dans l'intention d'apprendre quoi que ce soit à Rose, qui évidemment devait en avoir pertinemment conscience sans aucun besoin de son aide pour le confirmer. J'adore ça, ajouta-t-elle avec un sourire rayonnant. En tout cas, tu peux compter sur moi, je te donnerai tout le sang dont tu voudras. Une réserve à faire pâlir un vampire de jalousie. Je peux même te donner un échantillon du mien, tu m'en diras des nouvelles. Elle marqua une pause avant de reprendre. Tu me laisserais assister à tes expériences ?

Elle était curieuse. Elle se demandait comment Rose pourrait bien procéder, et si elle-même ne pourrait pas lui apporter grand-chose étant donné ses maigres connaissances en botanique, elle serait du moins ravi d'assister à une telle entreprise.


code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Rose Ashford-Selwyn
▌ Messages : 491
Humeur :
L'amitié vit de silence [pv Rose] Left_bar_bleue80 / 10080 / 100L'amitié vit de silence [pv Rose] Right_bar_bleue

En couple avec : Personne
Nouveau nom (voyageurs temporels) : /

QUI SUIS-JE?
Baguette: 25,5 cm bois de noyer avec un poil de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Laura Carmichael

L'amitié vit de silence [pv Rose] Empty
Message#Sujet: Re: L'amitié vit de silence [pv Rose]   L'amitié vit de silence [pv Rose] Icon_minitimeMar 21 Avr - 22:51



L'amitié vit de silence
Se mettre à dos tout les bonnets du monde magique … Évidemment, Agrippine a raison et Rose le sait très bien. C’est probablement pour ça qu’elle n’a pas cherché à mettre en route son projet avant. Si Rose est curieuse, elle n’est pas inconsciente pour autant. Premièrement, il lui faut de l’argent. Heureusement pour elle, ça n’a jamais été et ne sera probablement jamais un problème. Ensuite, il faut un lieu de travail. Si Rose a les coudées assez franche aux Mystères - principalement parce que la Botanique n’est pas la discipline le plus sur les feux de la rampe - elle peut tout de même difficilement mener des recherches personnelles sur son lieu de travail durant les heures de boulot. Il lui faut donc un autre endroit. Son appartement n’est pas équipé pour la recherche et elle se demande si elle ne devrait pas réinvestir l’ancienne maison de campagne de sa tante pour transformer une partie en laboratoire. A la mort de sa tante, elle aurait pu, comme beaucoup de sang pur, prendre la “maison familiale” se retirer à la campagne. Ca fait bon genre d’avoir un domaine. Et ça a toujours fait sourire Rose de voir à quel point les sorciers imitent en ça les moldus de haute naissance. Quant à elle, elle trouve qu’il y a un côté un peu snob et elle préfère largement le côté pratique de son appartement confortable dans le centre de Londres.

- Je sais, répond-elle à son amie lorsque celle-ci évoque le danger de son étude. C’est pour ça que je n’en parle pas et même quand j’aurai les résultats, je crois que s’en servir ou en tout cas les rendre publics, tout dépendra du moment et de la personne à qui j’en parle.

Autant dire qu’elle faisait confiance à peu de gens et pas nécessairement à ceux de son département. Des gens comme Cygnus Black, Sang pur plus que conservateur, risquaient de ne pas vraiment voir ce qu’elle faisait d’un oeil bienveillant.

Parce que Rose manque toujours un peu de confiance en elle et c’est pour ça qu’elle ne se voyait pas vraiment parler de ses projets. Contre toute attente, la réaction d’Agrippine fut exactement l’inverse de ce qu’elle attendait. En un sens, ça lui fait chaud au coeur. Elle sent son enthousiasme se raviver en voyant celui de son amie.

- Je ne pensais pas que ça t’enthousiasmerait autant, répond-elle avec un petit rire. Je me réjouis d’avoir tout ce stock, je traiterai le tien en premier. Elle continue avec un peu plus de sérieux. Cela dit, il va falloir que je mette pas mal de chose en place, à commencer par le laboratoire. Je ne sais pas si le processus sera passionnant, mais pourquoi pas. Je te préviendrais quand je commencerai les expériences.

Dans le fond, elle ne sait pas bien ce qu’elle va montrer à Agrippine, il n’y a rien de spectaculaire dans ce qu’elle fait, mais d’un autre côté, c’est toujours utile d’avoir un autre oeil sur son travail et qui sait, on trouve plus dans deux cerveaux que dans un seul.

Au fil de leur retrouvaille, le temps est passé rapidement, tellement que Rose ne se rend compte qu’assez tardivement de l’heure qu’il est. Elle prend congé de son amie, elle a d’autres engagements, mais à présent, elle sait qu’elles se reverront vite. Les affaires sont toujours une excellente raison pour ne pas perdre le contact. Elle glisse des galions au serveur et devance les protestations d’Agrippine.

- Je sais, tu as dis que tu paierais les suivants, mais c’est parce que je sais que tu ne me diras pas ce que je te dois pour le reste. Je peux au moins payer un verre.


» Sherlock

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

L'amitié vit de silence [pv Rose] Empty
Message#Sujet: Re: L'amitié vit de silence [pv Rose]   L'amitié vit de silence [pv Rose] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

L'amitié vit de silence [pv Rose]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Rose Ecarlate - Forum RPG hentaï [pour public averti]
» Village Hentaï
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Londres
 :: Chemin de Traverse
-