AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
-58%
Le deal à ne pas rater :
Promo sur les ficelles arc-en-ciel Ztringz L’Original
4.99 € 11.85 €
Voir le deal

Partagez | 
 

 Two lions in an arena + Thadd

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
HYDRE
Tibérius Yaxley
▌ Messages : 44
Humeur :
Two lions in an arena + Thadd Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Two lions in an arena + Thadd Right_bar_bleue

En couple avec : Personne. Volage et multipliant les conquêtes sans lendemain, cherchant cependant une épouse digne de ce nom.

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'ébène, 31 cm, ventricule de dragon, rigide.
Camp: Mal
Avatar: Volker Bruch

Two lions in an arena + Thadd Empty
Message#Sujet: Two lions in an arena + Thadd   Two lions in an arena + Thadd Icon_minitimeJeu 26 Mar - 0:17

Thaddeus & Tibérius
Méthode et ordre. Dans tout ce qu’il fait, il n’y a que ça qu’aime Tibérius Yaxley. Pas de concessions, des directives, et il faut que ça file droit. Comme gestionnaire de domaine, comme chef de famille, il procède de la même manière. Toujours sévère, parfois presque tyrannique, et en général presque intrusive. Vie privée, bande à part ? Il ne connait pas. Ils n’ont pas d’intérêt propres ou personnels, les Yaxley. Il n’y a que la famille, le nom, le sang. Et il bataille, sans concession, pour ça. Ils ne sont que les serviteurs d’une vision, et cette vision leur impose des devoirs et des droits. Celui de commander, et celui de parvenir à la victoire, qui serait la grandeur de la sorcellerie. Pour cela, il faaut prendre le pouvoir. Pour cela, il faut une révolution.

Pour faire une révolution, il faut des partisans. Tibérius serait sans doute un bon chef si une guerre venait, et il croit fermement qu’elle viendra, il s’agit simplement d’être prêt, mais il peut faire peur en temps de paix. Le monde n’aime pas les révolutionnaires, encore moins ceux qui lui demandent des comptes, et Tibérius Yaxley, avec sa mine têtu et ses écrits, est de ceux-là. Pourtant, en temps de paix, il faut convaincre aussi. Et il a bien quelques atouts exploitables pour faire passer ses idées, pour donner envie de s’engager, donner un côté vendeur, lyrique, héroique, à la chose - il faut reconnaitre que sa mentalité de moine-soldat n’entraine pas un effet formidable sur le moral des troupes, d’autant que les jeux électoraux l’ennuient plus que les jeux d’esprits. Mais bref. Cet atout s’appelle Thaddeus, et présentement, ledit Thaddeus fait une sieste au salon du manoir alors que lui s’occupe de donner des instructions aux employés. Il faut reconnaitre ça à son frère, il est constant dans le laisser aller. Ca agace profondément Tibérius : c’est le gâchis d’un potentiel qui pourrait exploité pour la Cause, avec un grand C. Potentiel réel, il a toujours cru en Thaddeus, et il sait ce qu’il vaut, bien exploité. Mais encore faudrait-il arriver à le faire travailler. Tibérius a lentement muri son idée, et la prochaine tâche, c’est de bien lui amener son plan.

Comme il a fini avec les fournisseurs, il se dirige vers le manoir, prenant le temps de jouer un instant avec Pulchra, avant de monter à la bibliothèque. “Fin du farniente, Thaddeus, début de la réunion. Darius et les jumelles s’excusent, ils travaillent.” Il se laisse tomber dans un fauteuil pour se mettre à son aise. Les réunions familiale sont hebdomadaires. On y parle actualité, politique, et évidemment, et surtout, affaires familiales. “J’ai un projet pour toi.” Tibérius sourit avec un air de loup. “Un projet littéraire.” Ou comment appater son petit frère, qu’il connait par coeur. “D’envergure.” Et évidemment, parce qu’il ne sait pas faire autrement qu’être cassant, il ajoute. “Allez, on se redresse, un peu de dignité, tu ne peux pas rester avachi comme ça éternellement. Je te parle de quelque chose d’une classe supérieure, pas tes amusettes habituelles.”


  COM

_________________
THE NECESSARY EVIL

By COM
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Thaddeus Yaxley
▌ Messages : 11
Humeur :
Two lions in an arena + Thadd Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Two lions in an arena + Thadd Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de tilleul, crin de licorne, 27,3 cm
Camp: Neutre
Avatar: Nicolas Duvauchelle

Two lions in an arena + Thadd Empty
Message#Sujet: Re: Two lions in an arena + Thadd   Two lions in an arena + Thadd Icon_minitimeJeu 26 Mar - 16:49

Il y avait, dans le grand salon du manoir Yaxley, un divan que l’on s’accordait à appeler “le divan de Thaddeus”, tant il était souvent squatté par le susnommé. Il s’agissait d’un vieux Chesterfield en cuir brun, confortable en diable, dans lequel les siestes étaient nettement plus productives qu’ailleurs. Sur une table basse en acajou, à côté du divan, le cadet Yaxley avait empilé diverses petites choses essentielles à son bien-être ; des livres, une plume et un encrier, des brouillons, un sachet de dragées surprises de Bertie Crochue, une tablette du meilleur chocolat de chez Honeydukes, entre autres. Une tasse vide, ayant naguère contenu un chocolat chaud préparé avec amour par l’elfe de maison, complétait le tableau. La créature avait également veillé au bien-être de son maître en ajoutant régulièrement du bois au feu ; Thaddeus avait la cote auprès du serviteur, qu’il savait traiter avec bonté, aussi jouissait-il en retour d’un traitement particulièrement attentionné.

Pour l’heure - l’elfe venait de s’en assurer d’un coup d’oeil - Monsieur Thaddeus ne manquait de rien. Étendu sur le divan, son livre (“Leçons magiques de russe à l’usage des sorciers”) posé ouvert sur son visage, il dormait comme un bienheureux. Il avait passé un bon moment sur sa leçon du jour, comme en témoignaient les parchemins couverts de caractères cyrilliques ; après le hongrois, c’était au russe qu’il s’attaquait, toujours sans autre but que satisfaire sa curiosité.

En homme prévoyant, il avait demandé à l’elfe de l’éveiller, s’il venait à s’endormir (ce qui ne manquait jamais d’arriver) une vingtaine de minutes avant le dîner ; mais il fut tiré de son sommeil bien plus tôt que prévu, et sans le moindre ménagement. Pas difficile de reconnaître, même sans avoir ouvert les yeux, le style brutal de Tibérius. Thaddeus poussa un grognement, espérant que cela suffirait à chasser l’intrus, mais son frère n’en avait cure. Va donc au diable avec tes réunions, songea son cadet en se retournant vers le dossier du canapé, et lâche-moi la cape.

À vrai dire, il savait que ses efforts étaient vains, que Tibérius ne bougerait pas de sa place et que la réunion se tiendrait, mais, tel un adolescent chagrin, il avait besoin de manifester sa mauvaise volonté. Après une ou deux minutes, il finit par abandonner et s’assit, l’air un peu hébété. Hein ? De quoi qu’on me cause ? Thaddeus eut une vague lueur dans le regard lorsque son frère lui parla d’un projet littéraire, mais pour l’heure, cela ne suffit pas à lui rendre un brin de tonus. Je la connais, ta littérature, Grand. Du politique, du triste, du chiant. Si tu crois m’avoir avec ça…

Thaddeus poussa un soupir à fendre l’âme quand son aîné lui ordonna de se redresser, mais obéit tout de même. De toute façon, avec cette bestiole-là, il n’y avait pas moyen d’avoir le dernier mot, alors autant s’épargner des efforts inutiles.


- Un projet littéraire d’envergure ? finit-il par répéter entre deux bâillements. Je suppose que c’est encore un truc palpitant, du genre… “Sang pur et politique” ou quelque chose comme ça ? Vas-y, Tibérius, fais-moi rêver, conclut-il en cassant un grand morceau de sa tablette de chocolat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
Tibérius Yaxley
▌ Messages : 44
Humeur :
Two lions in an arena + Thadd Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Two lions in an arena + Thadd Right_bar_bleue

En couple avec : Personne. Volage et multipliant les conquêtes sans lendemain, cherchant cependant une épouse digne de ce nom.

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'ébène, 31 cm, ventricule de dragon, rigide.
Camp: Mal
Avatar: Volker Bruch

Two lions in an arena + Thadd Empty
Message#Sujet: Re: Two lions in an arena + Thadd   Two lions in an arena + Thadd Icon_minitimeSam 28 Mar - 22:52

Thaddeus & Tibérius
La capacité prodigieuse que possède Thaddeus pour dire non serait formidable si elle était déployée à bon escient, comme à lutter pour la Cause, ou à faire quoique ce soit de productif, ou même simplement dans le cadre de son rôle de juge. Malheureusement, cette obstination semble, comme tous ses frères et soeurs, en grande partie mise au service d’une volonté de le contrarier et d’un laisser vivre tout à fait révoltant. Il n’a jamais compris ce trait de caractère de Thadd. Probablement hérité de sa mère, une femme assez intelligente mais manquant totalement de volonté. Et c’est important, la volonté.  Il n’y a que comme ça qu’on peut tenir.

Ce qui l’agace encore plus, c’est qu’il a l’impression de se démener pour eux et que tout le monde n’en a cure. Tibérius aimerait au moins un peu d’intérêt et de soutien. Il n’est peut-être pas facile, mais c’est quand même grace à lui que tout ce joli monde se la coule douce. “Je te dérange dans ta sieste, peut-être ? Tu m’en vois absolument désolé. J’ai perdu la notion du temps après une heure ou deux avec les fournisseurs et le régisseur.” Le ton est ironique, mais pas forcément méchant, c’est juste un rappel. “Tiens, je peux te prendre un bout de ta tablette de chocolat ? Je crois que j’ai oublié de déjeuner.” Il est comme ça, Tibérius, passant d’un extrême à l’autre sans logique apparente, son discours suivant simplement le fil de ses pensées. Il ne faut pas non plus s’y tromper, d’ailleurs, il apprécie Thaddeus.  Il juge simplement (mais c’est sans doute le cas dans toutes les fratries, et il sait parfaitement que l’inverse est vrai aussi, ce qu’il accepte avec bonne grâce) qu’il a parfois certains côtés insupportables.

Pourtant, ici, il est convaincu qu’il finira par avoir son attention. Non à cause du côté politique, parce que même si Tibérius en est désespéré, il faut être pragmatique : il doute que son frère soit jamais un politique ou un soldat, ou le combattant ou le militant d’une quelconque cause, mis à part celle du luxe et de la vie de cocagne. Ou de la littérature : c’est peut-être sur ça qu’il peut jouer. Ils partagent ce trait commun et c’est malgré tout en ça qu’ils se ressemblent : écrire; réfléchir, est une passion commune. Les deux frères Yaxley sont indubitablement des intellectuels. Au-delà de cet agacement fraternel (qui implique cela dit une véritable affection : Tibérius ne se préoccupait pas cet éternel oisif s’il n’aimait pas profondément son frère), il lui reconnaît cette qualité là. “La bataille pour notre victoire ne devrait pas être un sujet de moquerie. Je suis navré, comme toujours, qu’elle ne t’inspire pas plus que les idioties que nous avons écrit à l’adolescence.” Heureusement que personne ne fera le lien entre Francis Savary, auteur de roman érotique avec un mystérieux auteur russe, et Tibérius Yaxley.

Le ton se fait un instant plus amical. “Je me suis dit que ça faisait longtemps qu’on n’avait rien écrit d’intéressant ensemble.” Ils ne sont clairement pas dans le même registre, il faut l’avouer : la plume de Tibérius, s’il ne manque pas de talent, n’est clairement pas faite pour le lyrisme, contrairement à celle de Tibérius. “Il ne s’agit pas réellement de politique. Mais...il y a deux ou trois légendes familiales qui pourraient être inspirantes pour le public. Globalement, l’histoire des grandes familles est inspirante, un peu épique...je me disais donc qu’il y avait quelque chose à écrire. Plutôt une saga qu’un ouvrage historique, d’ailleurs...et je voulais ton avis.” Ce n’est pas trop mal amené, quand on connait le manque de tact de Tibérius Yaxley. Il jauge son frère du regard, d’ailleurs, espérant pouvoir l’amadouer ainsi.



  COM

_________________
THE NECESSARY EVIL

By COM
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Thaddeus Yaxley
▌ Messages : 11
Humeur :
Two lions in an arena + Thadd Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Two lions in an arena + Thadd Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de tilleul, crin de licorne, 27,3 cm
Camp: Neutre
Avatar: Nicolas Duvauchelle

Two lions in an arena + Thadd Empty
Message#Sujet: Re: Two lions in an arena + Thadd   Two lions in an arena + Thadd Icon_minitimeDim 29 Mar - 20:44

La bataille pour la victoire. À ces mots, Thaddeus, la bouche pleine de chocolat, jeta un regard interdit à son frère. Quelle bataille ? Quelle victoire ? Le cadet Yaxley professait la plus totale indifférence pour la politique, contrairement à son aîné, et il ne comprenait donc rien aux propos du Grand. Pour qu’une quelconque bataille parvienne à sa connaissance, il eût fallu qu’elle se déroule au pied de son canapé, ou qu’elle menace directement son approvisionnement en champagne français. Mais rien de tel, fort heureusement, ne s’était encore produit.

-Tu parles comme si c’était la guerre, Tibérius,
fit-il en tendant le chocolat à son frère. Tu es vraiment déprimant, tu sais.

L’allusion à leurs oeuvres de jeunesse lui tira tout de même un sourire. Une série de trois romans à forte teneur érotique était née de leur collaboration, et avait causé un petit scandale dans la bourgeoisie magique. Tibérius marquait un point en rappelant cette oeuvre commune ; on pouvait lui reconnaître un certain don pour manipuler son frère. Thaddeus gardait un bon souvenir de ce travail à quatre mains ; bien sûr, la teneur grivoise des romans les avait fait rire, mais surtout, leurs esprits s’étaient accordés, leurs plumes avaient montré leur complémentarité. Une fois n’est pas coutume, lui-même avait réussi à aller au bout de quelque chose, sous l’influence de son aîné. Il écouta donc avec davantage d’attention la suite du discours de Tibérius, sans pouvoir dissimuler un début d’intérêt. Thaddeus ne savait pas ruser, à la différence de son frère. Écrire ensemble ? La proposition était séduisante, même si elle restait encore trop vague. Déjà, s’il ne s’agissait pas de politique, c’était un bon point.

-Une saga historique ? Renvoie le chocolat, tiens. C’est vrai que ça pourrait être intéressant… mais il faudrait faire des recherches, pour commencer. Je ne voudrais pas partir sur des faits inventés.

Voilà comment on met un doigt dans l’engrenage. Sans avoir encore accepté quoi que ce soit, Thaddeus réfléchissait déjà à la façon de mettre en oeuvre l’idée de son frère. Tibérius avait mis dans le mille ; littérature, histoire - Thaddeus était féru d’histoire magique, même à Poudlard où les cours étaient pourtant ennuyeux à mourir - et travail à quatre mains… Et en plus, le Grand avait, contrairement à Thaddeus, ses entrées dans le monde de l’édition. Personne n’avait jamais voulu des poèmes du cadet Yaxley, qui avait dû se contenter de les publier dans des revues confidentielles. Quant à ses romans, aucun n’était assez abouti pour mériter l’attention d’un éditeur. Tibérius, en revanche, avait déjà plusieurs ouvrages à son actif… Tout en réfléchissant aux opportunités que cela pourrait lui ouvrir, Thaddeus s’était mis à fouiller dans le bazar qui s’entassait sur sa table basse. Il finit par en extirper un paquet de chocogrenouilles, qu’il jeta à son frère après s’être servi.

-Tu penses à quoi, comme légendes familiales, par exemple ? La vieille histoire de Caius Yaxley, qui échappa au bûcher en devenant Animagus en quelques secondes ?

Leur père leur avait suffisamment raconté d’histoires pour alimenter un gros livre - restait à savoir ce qui était vrai, dans tout ça.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
Tibérius Yaxley
▌ Messages : 44
Humeur :
Two lions in an arena + Thadd Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Two lions in an arena + Thadd Right_bar_bleue

En couple avec : Personne. Volage et multipliant les conquêtes sans lendemain, cherchant cependant une épouse digne de ce nom.

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'ébène, 31 cm, ventricule de dragon, rigide.
Camp: Mal
Avatar: Volker Bruch

Two lions in an arena + Thadd Empty
Message#Sujet: Re: Two lions in an arena + Thadd   Two lions in an arena + Thadd Icon_minitimeHier à 23:48

Thaddeus & Tibérius
Parfois, c’est à se demander comment Thaddeus et Tibérius peuvent réellement être frères, tant ils sont dissemblables dans leurs caractères et leur rapport au monde. Qui croirait qu’ils ont reçu la même éducation ? Seul leur amour commun pour les choses intellectuelles et le fait que Tibérius ne perde pas patience et daigne expliquer les choses en constitue un indice. Il ne peut s’empêcher de lever les yeux au ciel non plus devant l’indifférence de Thadd. « Ce n’est pas comme si j’avais écrit trois livres ces dernières années, dont un qui s’appelle La guerre qui vient, pour dire qu’une bataille se préparait. » Il croque un morceau de chocolat. Comment peut-on se ficher à ce point de son propre avenir et de son propre pays ? « Et, tu vois, si on ne fait rien et si on ne se prépare pas maintenant, le moment venu, tout ça, bijoux, bravos, victoires, littérature, chocolat, frénésie, ce sera terminé. Kaput, l’oisiveté, frangin, comme ça… » Il claque des doigts pour lui montrer que tout disparaitra très facilement.

Oui, le pays est au bord du chaos. Les jeux d’ombres qui se jouent en sous-main éclateront un jour à la lumière. Il vaudrait mieux faire en sorte d’être du bon côté, et puissants, à ce moment-là. Pas seulement pour la gloire, ou la victoire. Tibérius le sait : si le vent tournait contre eux, c’est sa famille qui serait en danger, et ça, il ne le laissera pas faire. Il faut croire que ça échappe à Thaddeus. Tant mieux, dans un sens : ce n’est pas forcément un mal d’être insouciant et tranquille d’esprit. Surtout quand on peut se permettre de l’être, parce que, après tout, c’est son rôle, à lui, en tirant parti des connaissances de chacun, et de leur compétence, de s’assurer que tous les Yaxley traversent les orages.  Quitte à les manipuler un peu. C’est un mal nécessaire, se rassure le juge, comme toujours.

Il a l’air d’avoir attiré l’attention de Thaddeus. Bien. Yaxley savait que son cadet mordrait à l’hameçon. « Oh, il ne s’agit pas d’affabuler, mais de populariser auprès du grand public, tu vois l’idée. On pourrait même, tiens, à l’occasion, envisager d’adapter cela pour les enfants… Pulchra adorerait. » A l’évidence, ils pourraient recruter jeunes…la formation de la jeunesse étant tout à fait essentielle. Tibérius note mentalement d’évoquer le sujet avec son éditeur, et ajoute justement quelques détails pratiques à l’attention de Thaddeus. « Évidemment, nous aurions toutes les ressources documentaires nécessaires à disposition. Nigel y veillera. Si je lui propose, je ne pense pas qu’il me dira non. Et le soutien d’Obscurus Books, ce n’est pas négligeable, comme tu le sais. » Lancé d’un ton dégagé, mine de rien, l’information a vocation à enfoncer le clou. La maison d’édition de Tibérius est des plus prestigieuses, et il sait que Thaddeus n’a jamais vraiment réussi à être édité. Son ainé ne le comprend guère, car toute critique sur le fond mise à part, il est convaincu de son talent. Cela dit, laisser des tas d’ouvrages à moitié inachevés doit rebuter plus d’un éditeur…

Il attrape la chocogrenouille que Thadd lui lance, laissant l’idée faire son chemin. Il sent qu’il gagne du terrain. C’est une bonne chose. Thaddeus y gagnerait, si ce projet aboutissait. Il le mériterait, sans doute, car Tibérius est persuadé que bien cadré, il pourrait produire quelque chose de plus haute tenue qu’une série d’aventures grivoises. Et sans doute que la cause sang pure, et donc lui, y gagnerait aussi. « A vrai dire, je ne sais pas trop. Je comptais te laisser maitre du choix. Il faudrait…les plus inspirantes. Et peut-être les plus en échos avec notre temps, pour intéresser le public. » Pour inspirer des vocations. Il regarde négligemment la carte de la chocogrenouille, faisant mine de réfléchir. « Je te fais absolument confiance là-dessus, et j’écrirai dans le même sens que toi. » Est-ce vraiment de la manipulation ? L’y forcerait-il si son frère refusait ? Sans doute pas… « Alors. Qu’est-ce que tu en penses ? Est-ce que j’ai toujours des idées déprimantes ? » Ce n’est pas vraiment forcer la main à quelqu’un, si on lui donne l’impression de décider seul…non ?



  COM

_________________
THE NECESSARY EVIL

By COM
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Two lions in an arena + Thadd Empty
Message#Sujet: Re: Two lions in an arena + Thadd   Two lions in an arena + Thadd Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Two lions in an arena + Thadd

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Les habitations
-