AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
-60%
Le deal à ne pas rater :
PHILIPS SHB3175BK/00 Casque Bluetooth
28.8 71.26 €
Voir le deal

Partagez | 
 

 L'amitié fait deviner des choses dont on ne parle pas. [pv Elizabeth]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Voyageur Temporel
Luna Lovegood
▌ Messages : 4383
Humeur :
L'amitié fait deviner des choses dont on ne parle pas. [pv Elizabeth] Left_bar_bleue98 / 10098 / 100L'amitié fait deviner des choses dont on ne parle pas. [pv Elizabeth] Right_bar_bleue

En couple avec : ...
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Aulne Quibber

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,42 cm, bois de saule et griffe de botruc
Camp: Bien
Avatar: Evanna Lynch

L'amitié fait deviner des choses dont on ne parle pas. [pv Elizabeth] Empty
Message#Sujet: L'amitié fait deviner des choses dont on ne parle pas. [pv Elizabeth]   L'amitié fait deviner des choses dont on ne parle pas. [pv Elizabeth] Icon_minitimeSam 28 Mar - 19:39


L'amitié fait deviner des choses dont on ne parle pas.
L

una aimait retrouver Pré-au-Lard, surtout dans ces périodes où le village sorcier était déserté de la foule d'élèves de Poudlard qui l'accaparait quand venait le moment de la traditionnel sorti dans ce charmant patelin. Elle aimait le calme qui y régnait. Cet endroit était le foyer d'une grande multitude de souvenirs, certains heureux, d'autres plus tristes, mais tous significatifs. Les moments qu'elle y avait passé à une époque qui avait oublié d'être la sienne, ses rendez-vous avec Adrian, ses moments de retrouvailles avec le reste des voyageurs, puis avec Ginny... C'était un tout, et un tout qui lui faisait du bien en ces temps troublés.

Même si elle n'était pas ici pour se promener. Même si Luna, à l'inverse de la majorité de ses camarades, pouvait aller et venir à sa guise, elle savait qu'elle avait tout intérêt à ne pas se faire remarquer, et à ne surtout pas attirer l'attention sur elle - ce qui devait déjà être en partie le cas, pas parce qu'on la considérait si importante, mais parce que son entourage, qu'on le pense vivant ou qu'on l'estime hors d'état de nuire, l'était, lui.

Elle avait pris toutes les précautions possibles et s'était assurée ne pas avoir été suivi. Dans la mesure de ses possibilités, car on ne pouvait pas dire que Luna, en règle générale, passait réellement inaperçue. Elle devait se rendre à la poste pour récupérer au nom des résistants un colis précieux, dont le contenu aurait été falsifié pour ne pas éveiller les soupçons. La transaction semblerait innocente, et tout le monde n'y verrait sans doute que du feu. Elle n'en était pas moins tendue alors qu'elle quittait les quatre murs de la poste magique, son colis sous le bras.

Même si elle avait très envie de flâner dans les rue du village et s'imprégner encore un peu de l'atmosphère unique qui y régnait, elle savait qu'elle ne devait pas s'attarder. Ele allait faire quelques pas, trouver un endroit discret, et transplaner, mais elle fut arrêtée dans son initiative en repérant une silhouette familière, non loin. Un sourire découra ses lèvres. Elle n'avait pas envie d'ignorer la présence de celle qui avait été son amie, et d'un grand réconfort, surtout au cours de sa dernière année à Poudlard, quand Ginny n'était plus là. Abandonnant un instant la prudence, elle la rejoignit donc, ravie du hasard qui la plaçait sur son chemin.

-Bonjour Elizabeth,
la salua-t-elle de sa voix comme à son habitude cristalline et un peu lointaine.




code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Elizabeth Hopkins
▌ Messages : 62
Humeur :
L'amitié fait deviner des choses dont on ne parle pas. [pv Elizabeth] Left_bar_bleue95 / 10095 / 100L'amitié fait deviner des choses dont on ne parle pas. [pv Elizabeth] Right_bar_bleue

En couple avec : personne, elle est trop timide pour ça

QUI SUIS-JE?
Baguette:
Camp: Neutre
Avatar:

L'amitié fait deviner des choses dont on ne parle pas. [pv Elizabeth] Empty
Message#Sujet: Re: L'amitié fait deviner des choses dont on ne parle pas. [pv Elizabeth]   L'amitié fait deviner des choses dont on ne parle pas. [pv Elizabeth] Icon_minitimeSam 4 Avr - 0:19

L’AMITIÉ FAIT DEVINER DES CHOSES DONT ON NE PARLE PAS


Noël était dans quelques jours seulement et Elizabeth n’avait toujours pas acheté le cadeau d’Edgar, son petit frère. Alors cet après-midi-là, elle s’était rendue à Pré-au-Lard afin de faire quelques achats dans la boutique préférée dudit petit frère : Zonko. Le petit, qui n’était d’ailleurs plus si petit que ça puisqu’il avait déjà 16 ans, regorgeait d’idées de bêtises et de pièges à tendre à n’importe qui, de ses sœurs à ses amis. Elizabeth ne lui en tenait pas rigueur : ce n’était jamais méchant, et l’ingéniosité dont il faisait preuve pour piéger son entourage méritait d’être saluée. Alors, elle avait acheté de quoi parfaire son stock de matériel à bêtises.

Tant qu’elle était ici, elle allait en profiter pour poster une lettre qu’elle ne souhaitait pas recevoir chez ses parents. Il ne s’agissait rien de grave, mais elle n’avait pas envie de devoir répondre aux questions de ses parents sur le destinataire de la lettre de la demoiselle. Elle n’était de toute manière pas à quelques Noises près. Après être entrée dans la Poste, elle soupira : il fallait croire que tout le monde avait eu la même idée qu’elle, puisque la Poste était bondée. Heureusement que le service était efficace et que les hiboux étaient nombreux. Non, non, ma lettre n’est pas urgente, voilà vos 5 Noises, bonne journée madame, joyeux Noël à vous aussi !

Deux bonnes choses de faites. Il n’était pas si tard et Elizabeth n’avait pas prévu de rentrer tout de suite, quoiqu’il serait préférable qu’elle ne tarde pas trop. Soit ! Elle avait encore quelques heures devant elle, ayant promis de rentrer avant le dîner.  Elle avançait distraitement, sur le côté de la rue, regardant autour d’elle. Beaucoup de sorciers faisaient, comme elle, des emplettes de presque dernière minute : décidément, les gens n’étaient pas prévoyants… Elle songeait à passer chez Gaichiffon pour se racheter quelques vêtements – elle n’était pas particulièrement coquette, mais essayer de jolis habits et en acheter de temps à autres faisait partie des plaisirs simples qu’elle s’autorisait.

Soudain, une voix qu’elle aurait pu reconnaître entre mille (ainsi que l’usage de son prénom, un bruit auquel chaque humain s’était habitué à réagir) la fit se retourner. Oh, Aulne quelle surprise ! Cela faisait des semaines qu’elles ne s’étaient pas vues, pour ne pas dire des mois. Un sourire chaleureux éclaira son visage :

- Aulne, je suis heureuse de te voir ! Comment vas-tu ? Nous ne nous sommes pas vues depuis…

Elle s’arrêta quelques secondes pour réfléchir.

- … Longtemps. Je ne pensais pas te croiser maintenant, mais c’est une excellente surprise !

Elizabeth était vraiment heureuse de la retrouver. Elle espérait que son amie aurait du temps pour elle.
; color:black;">pv: Luna Lovegood
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
Luna Lovegood
▌ Messages : 4383
Humeur :
L'amitié fait deviner des choses dont on ne parle pas. [pv Elizabeth] Left_bar_bleue98 / 10098 / 100L'amitié fait deviner des choses dont on ne parle pas. [pv Elizabeth] Right_bar_bleue

En couple avec : ...
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Aulne Quibber

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,42 cm, bois de saule et griffe de botruc
Camp: Bien
Avatar: Evanna Lynch

L'amitié fait deviner des choses dont on ne parle pas. [pv Elizabeth] Empty
Message#Sujet: Re: L'amitié fait deviner des choses dont on ne parle pas. [pv Elizabeth]   L'amitié fait deviner des choses dont on ne parle pas. [pv Elizabeth] Icon_minitimeSam 4 Avr - 8:41


L'amitié fait deviner des choses dont on ne parle pas.
E

lles ne s'étaient pas revues depuis... eh bien, des mois, depuis qu'elles avaient quitté Poudlard l'une comme l'autre. Depuis, Luna n'avait plus donné signe de vie, et ça aurait très probablement continué ainsi si elles ne s'étaient pas recroisées. Ce n'était pas de gaité de coeur, pourtant. L'affection que portait Luna à Elizabeth était sincère, elle l'était d'autant plus que la jeune femme savait de source sûre combien l'amitié pouvait être une denrée rare. En avoir ainsi bénéficié dans des circonstances si particulières était de toute évidence une chance dans son malheur, un rayon de soleil dans un ciel nuageux. Et pourtant, non, elle n'avait pas donné de nouvelles. La priorité, maintenant, c'était les voyageurs, c'était la résistance, et elle savait que c'était plus simple, pour elle mais pour les autres aussi, de laisser l'étape Poudlard et toutes les rencontres qu'elle y avait faites, sans exception, derrière elle.

Alors, pour l'exemple, elle devrait ignorer Elizabeth, non ? Peut-être bien, mais ce n'était certainement pas dans sa nature, et elle n'en avait absolument pas envie, par ailleurs. Ainsi que son amie le disait, c'était une excellente surprise. Et après tous les événements que la blondinette avait vécus, suggérer que tout arrivait toujours par pur hasard lui semblait absurde. Cette rencontre avait peut-être été fortuite, mais en même temps, ce n'était peut-être pas pour rien qu'elles se revoyaient maintenant. Il se pourrait bien que ça ait du sens, d'une façon ou d'une autre. Ou pas. Il se pouvait aussi que le seul sens valable à donner à ces retrouvailles était qu'elles étaient source d'enthousiasme pour Luna, qui était heureuse, l'espace de quelques minutes peut-être, de mettre de côté ses préoccupations derrière elle pour redevenir qui elle réussissait à être dans les amitiés nouvelles qu'elle était parvenue à nouer.

-Pour moi aussi,
répondit Luna, tout sourire, et la voix naturellement haut perchée. Comment tu vas ? Qu'est-ce que tu deviens ?

La question se posait évidemment, et Luna s'interrogeait au sujet de nombre de ses anciens camarades, même de ceux dont elle était moins proche. Que faisaient-ils maintenant ? Est-ce qu'ils avaient trouvé leur voie ? qu'elle soit professionnelle ou autre ? A quoi ressemblait leur quotidien en dehors des murs de pierre de l'école de sorcellerie ?

-Je boirais bien une bièraubeurre,
ajouta-t-elle avec légèreté, ça te dit ?

Elle comprendrait qu'Elizabeth n'ait pas l'envie ou même le temps de prolonger davantage cette conversation, et elle n'irait absolument pas le lui reprocher si tel devait être le cas, mais elle devait bien admettre qu'elle aurait du mal à ne pas rester sur sa faim si son ancienne camarade lui apprenait qu'elle avait mieux à faire. Plus important peut-être.




code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Elizabeth Hopkins
▌ Messages : 62
Humeur :
L'amitié fait deviner des choses dont on ne parle pas. [pv Elizabeth] Left_bar_bleue95 / 10095 / 100L'amitié fait deviner des choses dont on ne parle pas. [pv Elizabeth] Right_bar_bleue

En couple avec : personne, elle est trop timide pour ça

QUI SUIS-JE?
Baguette:
Camp: Neutre
Avatar:

L'amitié fait deviner des choses dont on ne parle pas. [pv Elizabeth] Empty
Message#Sujet: Re: L'amitié fait deviner des choses dont on ne parle pas. [pv Elizabeth]   L'amitié fait deviner des choses dont on ne parle pas. [pv Elizabeth] Icon_minitimeMer 8 Avr - 13:47

L'amitié fait deviner des choses dont on ne parle pas.

Au fond, Elizabeth considérait Aulne comme une sorte de petit soleil. Elle était lumineuse, toujours douce, et sa voix apportait légèreté et calme à qui l’entendait. Du moins, c’était l’effet que son amie avait sur elle. Cela avait toujours été un plaisir pour elles deux de se retrouver, que cela soit prévu ou opportun, à l’instar de ce jour-ci. Curieusement, même si la plupart de ses amis n’étaient plus à Poudlard non plus, c’était pendant cette semaine de vacances que les statistiques de sorties entre amies étaient le plus hautes. Bonnie quelques jours auparavant et Aulne, de manière tout à fait fortuite, en ce moment-même. Cela la réjouissait au plus haut point.

Constater que son amie partageait sa joie la rendait heureuse, mais après tout, cela n’était pas censé être surprenant. Quoiqu’Elizabeth s’était posé la question : pourquoi n’avait-elle plus de nouvelles d’Aulne ? Certes, elle ne s’était pas non plus pliée en quatre pour savoir ce que son amie devenait… Mais lorsqu’elle repensait à Poudlard, elle s’était à plusieurs reprises fait la remarque qu’il fallait qu’elle lui envoie un hibou. Elle ne l’avait pas fait. Cette pensée apparut quelques instants dans l’esprit de la jeune femme, qui chassa bien vite cette culpabilité naissante : cela ne servait à rien de regretter et, à présent, elles étaient en face l’une de l’autre.

- Tout va bien !

Elle avait sciemment ignoré la question sur son devenir pour quelques instants.

- C’est une super idée ! J’ai plusieurs choses à te raconter, en plus. J’espère que toi aussi, tu auras des choses à me dire.

Ses lèvres s’étirèrent en un sourire à la fois malicieux et fier, même si ce dernier élément pouvait également se sentir dans sa voix. Elle avait hâte de pouvoir lui raconter ce qu’elle avait sur le bout de la langue, mais elle attendrait vraisemblablement d’être assise, au chaud. Elle était loin d'imaginer tout ce qu'Aulne pourrait avoir à lui raconter, si cela ne mettait personne en danger. Alors, Elizabeth prit l’initiative d’avancer, resserrant les pans de sa cape contre elle. Il faisait assez froid, la nuit allait vraisemblablement être glaciale. Elles arrivèrent bien vite devant les Trois Balais, et Elizabeth se décala légèrement, désignant la porte.

- Après toi !

Boire une bièraubeurre était indéniablement une bonne idée. Les deux amies pourraient discuter et échanger des nouvelles au chaud et avec une boisson pour les accompagner. Existait-il une perspective plus réjouissante qu’une bièraubeurre partagée avec une amie que vous n’avez pas vue depuis longtemps ?
; color:blackpv: Luna Lovegood
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
Luna Lovegood
▌ Messages : 4383
Humeur :
L'amitié fait deviner des choses dont on ne parle pas. [pv Elizabeth] Left_bar_bleue98 / 10098 / 100L'amitié fait deviner des choses dont on ne parle pas. [pv Elizabeth] Right_bar_bleue

En couple avec : ...
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Aulne Quibber

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,42 cm, bois de saule et griffe de botruc
Camp: Bien
Avatar: Evanna Lynch

L'amitié fait deviner des choses dont on ne parle pas. [pv Elizabeth] Empty
Message#Sujet: Re: L'amitié fait deviner des choses dont on ne parle pas. [pv Elizabeth]   L'amitié fait deviner des choses dont on ne parle pas. [pv Elizabeth] Icon_minitimeMer 8 Avr - 18:52


L'amitié fait deviner des choses dont on ne parle pas.
E

lizabeth se contenta de répondre à sa première question et éluda la seconde. Luna ne savait trop comment l'interpréter. Mieux valait ne pas l'interpréter du tout, sans doute. Son amie lui assurait qu'elle allait bien, que tout allait bien, et la jeune femme décidait de la croire. Pour le reste, peut-être réservait-elle simplement la réponse à la deuxième question au verre qu'elles allaient boire ensemble toutes les deux ? C'était bien possible, après tout. Ce devenait même certain, puisque son amie ajouta qu'elle avait plusieurs choses à lui dire. Tant mieux. Est-ce que Luna, de son côté, pourrait en dire autant ? Pas forcément...

Des choses à dire, elle en avait, ce n'était pas vraiment la question. Mais des choses qu'elle pouvait se permettre de dire, il y en avait évidemment beaucoup moins. Il n'y en avait peut-être même aucune, en fin de compte. Elle n'avait pas envie de décevoir les attentes de son amie, bien sûr que non, mais il y avait des choses qu'elle ne pouvait pas s'autoriser à dire, des choses qu'elle ne pouvait pas se permettre de faire. Parfois, c'était tentant, de simplement tout dire à celles et ceux qui comptaient pour elle. Malheureusement, ce n'était pas si simple ni ne pouvait l'être, d'autant que les secrets qu'elle était contrainte de faire aux autres n'étaient pas seulement ses secrets à elle... Elle espérait réussir à noyer le poisson, elle espérait que son amie ne lui reprocherait pas de lui faire trop de mystère. Qui sait, l'on mettrait peut-être cela sur le compte de son caractère assez fantasque. Ce ne serait pas la première fois. Ce ne serait sans doute pas la dernière fois non plus.

Elles rejoignirent donc les Trois-Balais, et Luna consacra ce laps de temps à ne pas réfléchir du tout aux excuses qu'elle pourrait pourtant inventer afin de crédibiliser un tant soit peu son absence, son silence, et les raisons de ces dernières, surtout. Une fois à l'intérieur, elles trouvèrent une place assise facilement. Luna poussa un soupir de contentement, ravie de retrouver cette habitude qu'elle n'avait pas eu l'occasion de prendre depuis trop longtemps. Elle commanda deux bièraubeurres.

-Les premières sont pour moi,
assura-t-elle dans un sourire. Même si elle ne roulait pas sur l'or et qu'elle n'était pas certaine qu'elles en prendraient d'autres. Pour le principe, et même si ce n'était pas grand-chose, elle avait envie de marquer le coup. Alors, raconte-moi, qu'est-ce que tu dois me raconter ?

A son tour d'éluder une remarque d'Elizabeth. Elle n'y couperait pas, il faudrait bien qu'elle aussi donne des nouvelles, quitte à devoir les inventer de toute pièce, mais en attendant, elle préférait laisser son amie ouvrir le bal. Avec la vérité.




code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Elizabeth Hopkins
▌ Messages : 62
Humeur :
L'amitié fait deviner des choses dont on ne parle pas. [pv Elizabeth] Left_bar_bleue95 / 10095 / 100L'amitié fait deviner des choses dont on ne parle pas. [pv Elizabeth] Right_bar_bleue

En couple avec : personne, elle est trop timide pour ça

QUI SUIS-JE?
Baguette:
Camp: Neutre
Avatar:

L'amitié fait deviner des choses dont on ne parle pas. [pv Elizabeth] Empty
Message#Sujet: Re: L'amitié fait deviner des choses dont on ne parle pas. [pv Elizabeth]   L'amitié fait deviner des choses dont on ne parle pas. [pv Elizabeth] Icon_minitimeMer 8 Avr - 22:28

L'amitié fait deviner des choses dont on ne parle pas.

Une fois à l’intérieur du pub, l’ambiance changea du tout au tout. Terminé, l’air froid et sec de la mi-décembre, fini, le vent qui s’engouffre dans la cape et vous glace jusqu’aux os. Les Trois Balais pouvait être considéré comme une valeur sûre, un endroit où il ferait toujours bon vivre. Peu importe le temps qu’il faisait dehors ou la période de l’année, deux choses étaient immuables : les clients, toujours présents, et l’atmosphère chaleureuse du lieu, qui mettait du baume au cœur à Elizabeth à chaque fois qu’elle passait le pas de cette porte. Sans doute, en grande partie, car cela lui rappelait la première fois qu’elle avait mis les pieds à Pré-au-Lard. Mais aussi les sorties, organisées de manière régulière, mais suffisamment rarement pour être appréciées à leur juste valeur, lorsqu’elle était à Poudlard. Ce n’était pas une époque si lointaine, mais maintenant qu’elle était définitivement révolue, Elizabeth se la remémorait avec nostalgie.

Il n’y avait pas suffisamment de monde pour que trouver une place assise soit mission impossible, mais tout juste assez pour qu’elles ne se sentent pas épiées ou de trop lorsqu’elles commenceraient à discuter. Une fois installée, Aulne commanda immédiatement deux bièraubeurres, ajoutant que la première tournée était la sienne. Elizabeth lui sourit franchement, et murmura un « merci » presque inaudible. Elle venait à peine de commencer à travailler, et elle vivait -pour le moment- toujours chez ses parents. Elle aurait également pu se permettre de l’inviter. Mais cela pourrait venir par la suite : elles n’allaient pas se quitter si tôt, alors qu’elles venaient à peine de se retrouver !

Aulne revint sur la déclaration qu’Elizabeth avait faite plus tôt, à savoir : « j’ai des choses à te raconter, plein de choses ! ». Elle prit une légère respiration puis, comme si elle s’apprêtait à annoncer qu’elle se mariait dans deux semaines :

- J’ai commencé à travailler la semaine dernière. Tu ne devineras jamais où!

Et ses parents non plus n’auraient jamais deviné. En sachant qu’elle ne deviendrait jamais une grande sportive, son père ne l’avait pas forcément imaginée travailler. Mais si c'était le cas, elle aurait pu être au Ministère, à un poste plus ou moins prestigieux, dans une instance sérieuse, où elle pourrait gravir les échelons… Sa mère, quant à elle, était plus réservée. Finalement, Elizabeth et elle se ressemblaient sur certains points. Elle avait également eu envie de partager avec Aulne ses projets de peinture, mais cette idée s’était bien vite évaporée de son esprit. Elle avait déjà tant de choses à raconter alors que cela ne faisait même pas deux semaines qu’elle travaillait pour les Ollivander… Il était trop tôt pour dire si, au fond, ce qu’elle faisait lui plaisait réellement ou si c’était juste l’excitation de son premier emploi et de la découverte. Toujours était-il qu’elle avait des choses à raconter, avant de laisser son amie lui raconter ses derniers mois.
; color:blackpv: Luna Lovegood
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
Luna Lovegood
▌ Messages : 4383
Humeur :
L'amitié fait deviner des choses dont on ne parle pas. [pv Elizabeth] Left_bar_bleue98 / 10098 / 100L'amitié fait deviner des choses dont on ne parle pas. [pv Elizabeth] Right_bar_bleue

En couple avec : ...
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Aulne Quibber

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,42 cm, bois de saule et griffe de botruc
Camp: Bien
Avatar: Evanna Lynch

L'amitié fait deviner des choses dont on ne parle pas. [pv Elizabeth] Empty
Message#Sujet: Re: L'amitié fait deviner des choses dont on ne parle pas. [pv Elizabeth]   L'amitié fait deviner des choses dont on ne parle pas. [pv Elizabeth] Icon_minitimeJeu 9 Avr - 18:14


L'amitié fait deviner des choses dont on ne parle pas.
L

una afficha un grand sourire en entendant Elizabeth lui apprendre qu'elle avait trouvé un travail. Cette seule nouvelle la rendait déjà plus qu'heureuse pour elle, peu importe le métier qu'elle avait trouvé et en quoi il pouvait bien consister exactement. Elle venait d'une époque où le travail des femmes était admis, considéré, chose courante. Il restait bien sûr un fond de misogynie latent concernant lequel il fallait rester vigilant, mais rien à voir avec l'époque qui était dorénavant la sienne (pour combien de temps), où le commun des mortels avait tendance à penser que la place des femmes était bien davantage à la maison, à s'occuper de son mari et de sa farandole de gosses. Bien sûr, des exceptions plus que notables changeaient la donne, notamment l'ascension d'une femme au poste de ministre.

Mais il ne suffisait pas de ce genre d'exemples pourtant notables pour vraiment faire évoluer les mentalités. Alors Luna était heureuse d'apprendre que son amie avait pu grandir et évoluer dans un milieu qui avait favorisé sa recherche d'emploi. Si bien que peu de temps après sa sortie de Poudlard, la jeune femme pouvait déjà se targuer d'avoir trouvé un emploi. Oui, n'importe quel travail méritait toutes les félicitations de la terre, mais en plus du reste, l'enthousiasme de son amie laissait supposer à Luna qu'Elizabeth était vraiment ravie de la place qu'elle avait su trouver.

Luna se laissa le temps de la réflexion. Pouvait-elle deviner juste comme ça quel était le nouveau travail de son amie ? Bien sûr que non. Elle n'était pas vraiment capable de savoir vers quel corps de métier elle s'était tournée. Luna tenait Elizabeth pour quelqu'un de compétent, d'intelligent, de sociable, de polyvalent, autant dire que ce genre de qualités pouvaient correspondre à plus d'une sorte de travail.

Elle laissa passer quelques secondes certainement beaucoup trop longues, où elle cherchait sincèrement à donner une réponse valable à son interlocutrice. Mais la vérité, c'est qu'elle n'en avait pas. Elle ne voulait pas faire des suppositions au hasard, et encore moins prendre le risque de tomber juste (même si c'était pour ainsi dire impossible) et priver Elizabeth du plaisir de lui donner elle-même la réponse à sa question, car il semblait tout de même assez évident, même à Luna qui n'était pas toujours si attentive à ce genre de choses, qu'elle voulait donner elle-même la réponse à cette question. Alors après ce moment de latence, elle se contenta de hausser les épaules, toujours souriante. Même s'il valait mieux lui laisser le temps d'expliciter sa réponse pour la féliciter, elle avait déjà hâte de le faire. Il n'y avait pas tant d'événements que l'on avait l'opportunité de célébrer de la sorte dans la vie. Alors ils méritaient tous de l'être.

-Je donne ma langue au fléreur.





code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Elizabeth Hopkins
▌ Messages : 62
Humeur :
L'amitié fait deviner des choses dont on ne parle pas. [pv Elizabeth] Left_bar_bleue95 / 10095 / 100L'amitié fait deviner des choses dont on ne parle pas. [pv Elizabeth] Right_bar_bleue

En couple avec : personne, elle est trop timide pour ça

QUI SUIS-JE?
Baguette:
Camp: Neutre
Avatar:

L'amitié fait deviner des choses dont on ne parle pas. [pv Elizabeth] Empty
Message#Sujet: Re: L'amitié fait deviner des choses dont on ne parle pas. [pv Elizabeth]   L'amitié fait deviner des choses dont on ne parle pas. [pv Elizabeth] Icon_minitimeDim 12 Avr - 18:31

L'amitié fait deviner des choses dont on ne parle pas.

Travailler chez Ollivander la rendait heureuse, et ce pour plusieurs raisons. Tout d’abord, le fait de travailler : cela signait une relative indépendance, notamment économique. N’en déplaise à son père, qui n’était pas contre l’idée que sa moyenne reste chez eux, jusqu’à ce qu’elle trouve un mari convenable. Ses parents en avaient déjà parlé entre eux, et Elizabeth avait surpris leur discussion, tout en se gardant bien de leur faire remarquer. Ils avaient beau ne pas avoir le Sang-Pur, Edward et Ellen avaient mis un point d’honneur à éduquer leurs enfants de la meilleure manière qu’il soit, dans le respect du monde magique, du ministère et du sang, sans pour autant dénigrer ouvertement les Nés-moldus qui peuplaient ce monde : ils étaient des sorciers, voilà tout. De là à dire qu’ils valaient moins que d’autres… Les parents d’Elizabeth ne s’étaient jamais aventurés sur ce terrain, ou au moins, pas en face de leurs enfants.

L’éducation des enfants Hopkins n’était pas si singulière que cela, ni en retard, ni en avance sur son temps. La grande sœur d’Elizabeth, Emily, ne travaillait pas. Cela n’était pas particulièrement surprenant : elle s’était mariée peu après sa sortie de l’école, et avait suivi son mari aux quatre coins du pays et de l’Europe. Et maintenant, elle était enceinte. Un choix de vie qui ne laissait que peu de place à une carrière professionnelle. Cela ne faisait pas particulièrement envie à Elizabeth. Se marier, si tôt, vraiment ? Avoir des enfants ? Elle ne se gérait pas encore elle-même, comment pourrait-elle gérer une autre personne, dont elle l’aurait l’entière responsabilité… ou une relation avec quelqu’un ? Sa vie qui s’annonçait différente de celle de sa sœur, et il fallait être honnête : cela réjouissait Elizabeth. Le fait de se démarquer de la grande sœur qui lui faisait de l’ombre lorsqu’elles étaient plus jeunes était une motivation plus ou moins inconsciente qui l’avait encouragée à du travail. Alors, quand elle avait reçu une réponse des Ollivander pour un entretien, elle ne s’était pas fait prier.

Aulne semblait réfléchir, mais aucune des idées qu’elle avait pu avoir ne trouva grâce à ses yeux, puisqu’elle renonça à deviner. Elizabeth l’avait bien dit : elle ne pourrait pas deviner ! Peut-être aussi que Aulne ne voulait pas deviner, mais elle ne s’embêtait pas avec ce genre de détails. Dès que son amie eut donné sa langue au fléreur, Elizabeth renchérit, tout sourire :  

- Je travaille pour les Ollivander ! Même si pour l’instant, je ne fais pas grand-chose. Il faut que j’apprenne comment tout fonctionne, c’est complexe, on ne s’en rend pas suffisamment compte je crois, ajouta-t-elle.

On leur apporta leur bièraubeurre, et la serveuse souriante repartit presque immédiatement, après avoir été remerciée. D’autres clients à servir. Lorsqu’Elizabeth reporta son attention vers la table et son amie, l’excitation de l’annonce de la nouvelle était retombée. Que devenait-elle ?

- Et toi, alors ? Tu ne m’as rien dit, pour l’instant. Tu n’as pas passé ces derniers mois terrée dans ta chambre, si ? Raconte-moi, lui demanda-t-elle, enjouée.

Elizabeth se réjouissait d’entendre les nouvelles qu’Aulne avait à lui apporter. Après tout, elle devait elle aussi avoir des choses à raconter !
; color:blackpv: Luna Lovegood
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
Luna Lovegood
▌ Messages : 4383
Humeur :
L'amitié fait deviner des choses dont on ne parle pas. [pv Elizabeth] Left_bar_bleue98 / 10098 / 100L'amitié fait deviner des choses dont on ne parle pas. [pv Elizabeth] Right_bar_bleue

En couple avec : ...
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Aulne Quibber

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,42 cm, bois de saule et griffe de botruc
Camp: Bien
Avatar: Evanna Lynch

L'amitié fait deviner des choses dont on ne parle pas. [pv Elizabeth] Empty
Message#Sujet: Re: L'amitié fait deviner des choses dont on ne parle pas. [pv Elizabeth]   L'amitié fait deviner des choses dont on ne parle pas. [pv Elizabeth] Icon_minitimeDim 12 Avr - 20:41


L'amitié fait deviner des choses dont on ne parle pas.
L

es grands yeux de Luna, qui n'attendaient pas d'être ébahis pour être ronds comme des soucoupes, s'agrandirent en entendant la nouvelle qu'Elizabeth avait à lui annoncer. Comment ne pas comprendre que la jeune femme soit à ce point enthousiaste quand elle lui apprenait le nom de son employeur. Ollivander. Le nom parlait de lui-même, en vérité. Les Ollivander étaient les plus prestigieux créateurs et vendeurs de baguettes que l'on puisse imaginer. Luna se rappellerait toujours de l'émotion toute particulière qu'elle avait ressentie le jour où elle avait tenu sa baguette entre ses mains pour la toute première fois.

Elles s'étaient reconnues immédiatement, comme des soeurs. Cette baguette, elle l'avait toujours avec elle à cette époque. Et c'était seulement à cet instant qu'elle réalisait le paradoxe temporel que cela représentait peut-être. Est-ce que sa baguette avait déjà été créée dans cette réalité ? Y avait-il deux copies d'une même baguette pour coexister à une même époque ? Que devinerait un Ollivander de sa situation, rien qu'en tenant sa baguette entre ses mains ? Une curiosité que la jeune femme allait devoir, de toute évidence, garder pour elle-même.

Quoi qu'il en soit, Luna était impressionnée. Elle était convaincue qu'on ne laissait pas n'importe qui se faire une place dans une boutique aussi ancienne et aussi prestigieuse. La marque de confiance qui lui avait été adressée au moment de l'engager en disait long sur le potentiel de son amie. En même temps, la jeune femme n'en était pas complètement surprise. Luna tenait Elizabeth pour être une personne brillante. Elle ferait sans doute des merveilles dans cette boutique.

-Oh, c'est incroyable, c'est une super opportunité ! Je suis sûre que tu vas faire des étincelles, enfin, pas de vraies étincelles, encore que... Tu vas juste vendre les baguettes ? Ou tu vas aider à la fabrication ?
demanda-t-elle, le regard luisant de curiosité. C'est vrai qu'ils utilisent des pattes de nargoles pour fignoler leurs cœurs de baguette ?

Son père lui avait raconté un tas de choses à ce sujet. Il était notamment convaincu que de la corne de ronflak avait été utilisée pour créer une nouvelle forme de baguette, malheureusement trop puissante pour être utilisée par des sorciers, mais qui pourrait convenir à une race très spécifique de trolls des cavernes. Elle était prête à partager toutes ces théories farfelues avec son amie, mais cette dernière la prit de court en lui demandant ce qu'elle-même faisait.

-En fait, plus ou moins. J'ai surtout passé du temps avec ma famille.
Ce qu'étaient devenus les autres voyageurs pour elle. Je ne sais pas trop ce que je vais faire encore, honnêtement.

Ce qui n'était pas vraiment un mensonge non plus. La résistance avait progressé, certes, mais prétendre qu'ils ne pataugeaient plus dans la semoule, c'était tout de même aller un peu loin.




code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Elizabeth Hopkins
▌ Messages : 62
Humeur :
L'amitié fait deviner des choses dont on ne parle pas. [pv Elizabeth] Left_bar_bleue95 / 10095 / 100L'amitié fait deviner des choses dont on ne parle pas. [pv Elizabeth] Right_bar_bleue

En couple avec : personne, elle est trop timide pour ça

QUI SUIS-JE?
Baguette:
Camp: Neutre
Avatar:

L'amitié fait deviner des choses dont on ne parle pas. [pv Elizabeth] Empty
Message#Sujet: Re: L'amitié fait deviner des choses dont on ne parle pas. [pv Elizabeth]   L'amitié fait deviner des choses dont on ne parle pas. [pv Elizabeth] Icon_minitimeMer 22 Avr - 14:11

L'amitié fait deviner des choses dont on ne parle pas

Pas peu fière, Elizabeth écoutait Aulne lui exprimer à quel point elle comprenait son enthousiasme. Mais ce qui lui réchauffait le plus le cœur, c’était sans aucun doute la confiance que son amie semblait avoir en elle. Elle semblait persuadée du fait qu’elle allait accomplir de jolies choses, avec ce nouveau métier qui, comme son amie l’avait remarqué, était une incroyable opportunité pour débuter sa vie active. Les pensées de la jeune femme s’égaraient quelque peu sur ce qu’elle pourrait accomplir, et fut ramenée à la réalité par les questions loufoques de son amie. Elle rit doucement.

- Je me contente pour l’instant d’accueillir les clients et de vendre, oui. Et pour les Nargoles… je ne veux pas te dire de bêtises, je n’ai rien lu encore sur les ingrédients peu communs ! Mais si je découvre quelque chose, je te l’écrirai dans la minute, conclut-elle avec un clin d’œil complice.

Elle écoutait attentivement son amie lui raconter ses derniers mois. Finalement, Elizabeth avait presque visé juste lorsqu’elle l’avait caricaturée terrée dans sa chambre. Sans être elle-même écœurée à l’idée de passer du temps avec sa propre famille, elle avait été plus qu’heureuse de prendre du temps pour elle et de s’aérer l’esprit hors de la maison de la famille. Et maintenant, elle travaillait. Plus aucun doute ne subsistait : elle volait peu à peu vers l’indépendance, passant le plus clair de son temps sur le Chemin de Traverse, à la boutique.

- Tu n’as pas de frères et sœurs, si ? Comment va ta famille ? , s’enquit Elizabeth, réellement intéressée.

Elle ne lui apporta pas de réponse, ou ne compléta pas ce qu’elle venait de dire concernant son avenir. Plusieurs questions lui vinrent à l’esprit : Était-ce réellement grave si elle ne savait pas vers quoi se tourner ?  Avait-elle besoin de travailler ? Ses parents acceptaient-ils l’idée que leur fille souhaite exercer un métier ? A vrai dire, Elizabeth ne connaissait presque rien de la famille de son amie. Elles n’étaient pas assez proches pour s’être rendues l’une chez l’autre, à l’occasion de vacances scolaires, et Elizabeth n’avait jamais vu Aulne avec sa famille, sur le Chemin de Traverse par exemple. Elle se risqua à lui poser quelques questions.

- Est-ce que tu as déjà parlé de… tout ça, avec tes parents ? D’un travail, de ce que tu pourrais faire… S’ils sont d’accord, ils pourraient peut-être te suggérer quelque chose : ils doivent bien te connaître, tu es leur fille, après tout.

Elle sourit et prit sa bièraubeurre, dont elle but quelques gorgées, le regard posé sur son amie. Elizabeth était bien loin de s’imaginer que la réalité qu’elle s’imaginait était à mille lieues de celle que vivait Aulne.
; color:blackpv: Luna Lovegood
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
Luna Lovegood
▌ Messages : 4383
Humeur :
L'amitié fait deviner des choses dont on ne parle pas. [pv Elizabeth] Left_bar_bleue98 / 10098 / 100L'amitié fait deviner des choses dont on ne parle pas. [pv Elizabeth] Right_bar_bleue

En couple avec : ...
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Aulne Quibber

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,42 cm, bois de saule et griffe de botruc
Camp: Bien
Avatar: Evanna Lynch

L'amitié fait deviner des choses dont on ne parle pas. [pv Elizabeth] Empty
Message#Sujet: Re: L'amitié fait deviner des choses dont on ne parle pas. [pv Elizabeth]   L'amitié fait deviner des choses dont on ne parle pas. [pv Elizabeth] Icon_minitimeMer 22 Avr - 18:12


L'amitié fait deviner des choses dont on ne parle pas.
E

lizabeth lui apprit que, pour le moment, elle se contentait d'accueillir les clients et de participer à la vente des baguettes. Bien sûr, ça vendait moins de rêve que ce qui se passait en arrière-boutique, que tout ce qui avait trait à la fabrication directe des baguettes, mais Luna n'en perdait pas son enthousiasme pour autant. Son amie avait un premier pied chez Ollivander, qui sait où tout ceci pourrait bien finir par la mener ? Ce dont elle était sûr, c'est qu'agréable et motivée comme elle l'était, elle serait immédiatement appréciée des fabricants de baguettes, et la demoiselle ne serait pas étonnée de la voir prendre du galon progressivement, et ce jour-là, elle espérait bien qu'Elizabeth tiendrait parole et qu'elle lui parlerait de toutes ses découvertes (pour celles qu'elle serait en droit de partager, bien sûr). Enfin... encore faudrait-il que les deux aient toujours contact d'ici là. Luna n'avait pas la moindre idée de ce qu'allait être sa vie dans les semaines, les mois, les années à venir. Difficile de se projeter en de telles circonstances. Impossible, même. Et dans des cas comme celui-là, elle ne pouvait que considérer combien triste était ce constat.

Luna baissa les yeux quelques instants, incapable de savoir vraiment que répondre quand son amie lui demanda comment allait sa famille... Entre les mensonges qu'elle avait livrés aux uns et qui venaient contredire les mensonges qu'elle avait servis à d'autre, elle n'avait plus vraiment idée de ce qu'elle avait bien pu dire ou non à Elizabeth au sujet de sa famille. Sans doute pas grand-chose, en réalité... Même quand elle se contraignait à mentir, elle voulait être la plus sincère possible, du moins avec ceux qui avaient gagné cette place privilégiée dans son cœur qu'elle n'avait pas envie ou besoin d'attribuer à d'autres.

-Je n'ai plus que mon père,
répondit finalement Luna, même si c'était contradictoire avec ce "ma famille" qu'elle avait utilisé un peu plus tôt. Et je sais ce qu'il me répondrait.

Même si elle ne le voyait plus, même s'il lui manquait, même si, à vrai dire... il n'existait pas ailleurs que dans ses pensées. Elle aimait parfois se demander ce que Xenophilius Lovegood penserait de telle ou telle situation, comment il y réagirait, ce que lui-même ferait...  s'il serait fier d'elle ou non... Elle n'avait pas toujours la réponse à ces interrogations... Mais en revanche, dans ces circonstances, elle avait une bonne idée de ce qu'il affirmerait, si claire qu'elle pensait entendre sa voix résonner dans son crâne.

-Il voudrait que je fasse ce qui me rend vraiment heureuse, et me laisserait le temps de trouver quoi.
Elle haussa les épaules. Mais pour tout dire, je n'en ai aucune idée.

Elle en avait quelques-unes, mais accessoires à l'heure actuelle, et dans ces circonstances. Elle se serait vue naturaliste, ou magizoologiste, ou journaliste, comme son père... Mais rien de tout ceci n'était autre chose qu'accessoire en cet instant.




code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Elizabeth Hopkins
▌ Messages : 62
Humeur :
L'amitié fait deviner des choses dont on ne parle pas. [pv Elizabeth] Left_bar_bleue95 / 10095 / 100L'amitié fait deviner des choses dont on ne parle pas. [pv Elizabeth] Right_bar_bleue

En couple avec : personne, elle est trop timide pour ça

QUI SUIS-JE?
Baguette:
Camp: Neutre
Avatar:

L'amitié fait deviner des choses dont on ne parle pas. [pv Elizabeth] Empty
Message#Sujet: Re: L'amitié fait deviner des choses dont on ne parle pas. [pv Elizabeth]   L'amitié fait deviner des choses dont on ne parle pas. [pv Elizabeth] Icon_minitimeLun 27 Avr - 22:51

L'amitié fait deviner des choses dont on ne parle pas

Lorsque Aulne évoqua le fait qu’elle n’avait plus que son père comme famille, une vague de tristesse et de malaise envahit Elizabeth. Elle s’en voulait d’avoir approfondi le sujet – mais Aulne avait évoqué sa famille, n’est-ce pas ? De plus, aussi loin qu’elle se souvienne, son amie ne lui avait jamais fait part de cette information qui pourtant lui semblait capitale. Néanmoins, Aulne ne semblait pas particulièrement brusquée : Elizabeth se doutait bien que cela ne devait pas être trop récent (sinon, elle en aurait vraisemblablement été mise au courant), et qu’on s’y habituait. Cependant, il fallait également reconnaître qu’Aulne avait la plupart du temps son éternel air mi-étonné mi-enfantin, qui la caractérisait tout à fait. Il pouvait être difficile de déceler une émotion particulière, par moments. Même si Elizabeth la connaissait un peu plus que comme une simple camarade de maison.

Elle sourit légèrement, d’un sourire teinté d’une légère tristesse, pleine de compassion. Elle ne comprenait pas, mais elle imaginait. Si Elizabeth n’avait pas été aussi timide et aussi bien élevée, elle se serait peut-être levée pour enlacer Aulne, pour la réconforter - quoiqu’elle ne semblât pas triste, juste… perdue. Qui était-elle pour la juger ? Si elle-même travaillait pour Ollivander, ce n’était pas par vocation : certes, son métier l’intéressait, elle en apprenait tous les jours et le cadre n’était pas déplaisant (et quand elle pensait au cadre, elle pensait évidemment à son collègue-supérieur-formateur-recruteur, même si elle ne se l’avouait pas réellement et rougissait en y pensant). Mais c’était surtout de la chance, une offre déposée au bon moment, et le vieil Ollivander qui avait décidé qu’il en serait ainsi, et qu’elle travaillerait pour lui. Elle écoutait son amie et, lorsqu’elle eut fini de parler, Elizabeth reprit la parole.

- Ce qui te rend vraiment heureuse… courte pause Tu me parlais de nargoles, tout à l’heure, et ce n’est pas la première fois. Grand sourire. Travailler avec des créatures magiques pourrait te plaire, non ?

Elle ne jugea pas nécessaire de revenir sur la famille d’Aulne. Plus que ça, elle n’était pas suffisamment à l’aise, bien qu’elles soient amies, pour s’épandre à ce sujet. Et elle ne voulait en aucun cas l’attrister, ou paraître indiscrète.

- Tu t’imagines, parcourir le pays, voire le continent, pour travailler sur les Nargoles ?

Elizabeth pouffa légèrement, attendrie par les Nargoles dont son amie parlait si souvent. Peut-être que si Aulne se spécialisait dans la faune magique, elle pourrait lui apprendre des tas de choses ! Elizabeth n’avait jamais suivi les cours de Soins aux Créatures Magiques, préférant les livres aux hippogriffes, la bibliothèque à la forêt.
; color:blackpv: Luna Lovegood
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
Luna Lovegood
▌ Messages : 4383
Humeur :
L'amitié fait deviner des choses dont on ne parle pas. [pv Elizabeth] Left_bar_bleue98 / 10098 / 100L'amitié fait deviner des choses dont on ne parle pas. [pv Elizabeth] Right_bar_bleue

En couple avec : ...
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Aulne Quibber

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,42 cm, bois de saule et griffe de botruc
Camp: Bien
Avatar: Evanna Lynch

L'amitié fait deviner des choses dont on ne parle pas. [pv Elizabeth] Empty
Message#Sujet: Re: L'amitié fait deviner des choses dont on ne parle pas. [pv Elizabeth]   L'amitié fait deviner des choses dont on ne parle pas. [pv Elizabeth] Icon_minitimeMar 28 Avr - 18:26


L'amitié fait deviner des choses dont on ne parle pas.
E

lizabeth était intelligente et observatrice (dans la mesure où il fallait vraiment faire preuve d'un talent d'observation monstre pour comprendre que la jeune femme faisait peut-être, très éventuellement, une légère fixette sur les nargoles). C'était des qualités qu'elle appréciait beaucoup chez elle, notamment parce qu'elle estimait qu'elles les avaient en commun (ce n'était pas de la prétention, mais il fallait savoir reconnaître ses forces autant que ses faiblesses si l'on voulait être en harmonie avec soi-même). Elle était parvenue à la cerner, si la cerner était vraiment possible, et en effet, elle avait entièrement raison.

Luna était touchée, pas seulement par le fait que son amie la connaisse suffisamment pour savoir vers quelle carrière elle pourrait s'orienter (ce qui pouvait sembler être l'évidence même en amitié, mais on ne pouvait pas forcément affirmer que Luna ait connu beaucoup de relations que l'on puisse qualifier d'amicales avant son voyage temporel, et elle était encore maintenant agréablement surprise de tout ce qu'un lien d'amitié avait à vous offrir), mais aussi par le fait qu'Elizabeth s'intéressait vraiment. Elle voulait l'aider à trouver sa voie, elle se souciait vraiment d'elle et de son avenir. Et Luna s'en voulait un peu, parce que même les meilleurs conseils du monde ne changeraient bien évidemment pas grand-chose à ses résolutions. Rien ne dépendait d'elle pour le moment, mais de quelque chose de bien plus grand, de bien plus important. Au point d'en être oppressant, parfois. Mais salvateur malgré tout.

-Je m'imagine plutôt bien,
reconnut Luna avec un sourire rêveur quand son amie suggéra qu'elle pourrait parcourir le monde, pour étudier ces créatures, à la poursuite de nargoles... ou de ronflaks... ou de joncheruines... les créatures dont l'existence était manifeste mais pas encore prouvées étaient légion, et Luna adorerait être celle qui apporterait ces preuves tangibles qui manquaient à son père au point que certains s'amusent à traiter son père de bonimanteur alors que Luna ne connaissait personne de plus intègre que son père. Mon père voulait qu'on parte en Suède, tous les deux, pour trouver des ronflaks cornus...

Elle poussa un léger soupir, cette remarque la rendait un peu nostalgique. Avant, ses grands yeux se seraient sans doute voilés de larmes, mais sa résignation avait eu raison d'une tristesse trop profonde. Tous ces rêves et projets paraissaient, en l'occurrence, bien lointains, pour tout dire.

-Si jamais je dois y aller un jour, je te préviendrai. C'est vrai que ça me plairait.


Mais elle ne parlait tout de même pas de faire quoi que ce soit de concret pour donner corps à de telles ambitions. Tout serait relégué à plus tard. Mais si Luna avait appris quelque chose sur l'écoulement du temps, et donc aussi sur "plus tard", c'est qu'il pouvait signifier à la fois tout et rien.




code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Elizabeth Hopkins
▌ Messages : 62
Humeur :
L'amitié fait deviner des choses dont on ne parle pas. [pv Elizabeth] Left_bar_bleue95 / 10095 / 100L'amitié fait deviner des choses dont on ne parle pas. [pv Elizabeth] Right_bar_bleue

En couple avec : personne, elle est trop timide pour ça

QUI SUIS-JE?
Baguette:
Camp: Neutre
Avatar:

L'amitié fait deviner des choses dont on ne parle pas. [pv Elizabeth] Empty
Message#Sujet: Re: L'amitié fait deviner des choses dont on ne parle pas. [pv Elizabeth]   L'amitié fait deviner des choses dont on ne parle pas. [pv Elizabeth] Icon_minitimeMar 28 Avr - 23:00

L'amitié fait deviner des choses dont on ne parle pas

Les idées qu’Elizabeth avait soulevées concernant l’avenir de son amie n’étaient pas irréfléchies. Elle estimait la connaître suffisamment pour pouvoir avancer l’idée qu’une carrière du type était susceptible de lui plaire. Peut-être que Aulne elle-même y avait déjà pensé ? Il était possible qu’elle n’osait juste pas se lancer, pour mille et unes raisons… Une femme savante n’était pas nécessairement bien vue, alors, pour peu que Aulne ne soit pas suffisamment courageuse ou n’ait pas l’envie de se heurter à des obstacles de ce type, son éventuelle réticence serait compréhensible. Elizabeth ne la blâmerait certainement pas pour cela. Elle s’était déjà rêvée historienne magique, mais elle n’avait jamais poussé.

Le doux sourire de son amie la rendait heureuse : elle n’avait plus l’air soucieuse, comme elle avait pu sembler lorsque la conversation s’était retournée vers elle et ses ambitions. Elizabeth la laissa continuer, sans parler, son verre entre les mains. Partir en Suède ? Cela aurait été une incroyable expérience ! Elle n’avait jamais quitté le Royaume-Uni, et n’avait d’ailleurs pas découvert grand-chose de l’Angleterre, autrement que par des livres. Peut-être aurait-elle l’occasion, un jour, de voyager ? La question se posait pour Aulne : pourquoi ce projet ne semblait-il plus au goût du jour ? Elizabeth était enthousiaste : elle avait hâte d’entendre les anecdotes de voyage de son amie sur les ronflaks cornus de Suède.

L’intuition d’Elizabeth était bonne sur plusieurs points : Aulne semblait vraiment attachée à ce projet et à cette éventualité, et cela ne semblait plus être à l’ordre du jour, comme le trahissait son soupir. Le sourire de l’ancienne Serdaigle s’affaiblit légèrement, et elle ne répondit pas immédiatement, fixant le contenu de son verre. Elle n’osait pas poser la question, elle avançait en terrain miné : elle qui pensait bien connaître Aulne, elle avait l’impression de s’être trompée sur toute la ligne. Elle ne savait pas grand-chose de la vie personnelle de son amie, finalement. Peut-être parce que c’était cela, l’amitié et les relations : se concentrer sur le présent puis envisager l’avenir, sans regarder le passé ?

- Les ronflaks cornus ?, ajouta-t-elle curieusement. Je n’en ai jamais vu, malheureusement… vivent-ils en dehors de la Suède ?

Sur un ton un peu moins léger, Elizabeth ajouta :

- Si tu penses que le voyage et le métier peuvent te plaire… Je crois en toi, Aulne, tu es mon amie, et je te soutiendrai, quoi qu’il arrive !

Elle espérait du fond du cœur que ces quelques mots, qu’elle pensait sincèrement, pourraient remonter le moral à son amie. Et surtout, que Aulne n’hésiterait pas à faire appel à elle si elle avait besoin de quelque chose.
; color:blackpv: Luna Lovegood
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
Luna Lovegood
▌ Messages : 4383
Humeur :
L'amitié fait deviner des choses dont on ne parle pas. [pv Elizabeth] Left_bar_bleue98 / 10098 / 100L'amitié fait deviner des choses dont on ne parle pas. [pv Elizabeth] Right_bar_bleue

En couple avec : ...
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Aulne Quibber

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,42 cm, bois de saule et griffe de botruc
Camp: Bien
Avatar: Evanna Lynch

L'amitié fait deviner des choses dont on ne parle pas. [pv Elizabeth] Empty
Message#Sujet: Re: L'amitié fait deviner des choses dont on ne parle pas. [pv Elizabeth]   L'amitié fait deviner des choses dont on ne parle pas. [pv Elizabeth] Icon_minitimeMer 29 Avr - 17:48


L'amitié fait deviner des choses dont on ne parle pas.
L

a surprise se lisait sur le visage d'Elizabeth tandis qu'elle répétait le nom de ronflak cornu. Luna s'étonnait elle-même de ne jamais en avoir parlé à son amie, mais soit, ça pouvait bien arriver, après tout. Comme quoi, il pouvait lui arriver de tenir des conversations complètes et construites avec autrui sans évoquer ces créatures pourtant incroyable. Tout arrivait.

La jeune femme n'était bien sûr pas étonnée d'entendre qu'Elizabeth n'avait jamais croisé la route d'une de ces créatures. Dans le cas contraire, elle aurait dû s'attendre à se faire harceler de question tant cela aurait constitué un événement important pour la voyageuse temporel. Mais non, comme tant d'autres, elle et son père compris, Elizabeth n'avait jamais eu l'occasion de voir ces créatures, qui étaient effectivement très discrètes (c'est ce qui faisait qu'elles étaient aussi intéressantes, justement). Si elles ne l'étaient pas tant, elles seraient en effet moins captivantes, mais dans le même temps, ce ne serait pas la croix et la bannière pour faire savoir leur existence sans s'exposer au scepticisme de la majorité.

Pourtant, les preuves ne manquaient pas, c'était du moins ce que Luna pensait, et sans estimer se tromper. Elles couraient dans une grande majorité d'articles que publiait le Chicaneur, et son père avait même une corne de ronflak chez eux. Il aurait été merveilleux d'apporter au monde de la magizoologie des preuves tangibles de l'existence de ces splendides créatures, afin qu'elles soient mieux respectées. Mais ils pouvaient l'oublier, à présent.

-C'est gentille,
répondit Luna avec douceur quand Elizabeth lui assura que puisque trouver des créatures à travers le monde semblait une perspective fascinante pour elle, elle la soutiendrait quoi qu'il advienne. C'était agréable d'obtenir ainsi le soutien d'une amie, à ce point sincère et inconditionnel, même si elle ne pouvait rien faire, réellement de ce soutien. C'est des créatures fascinantes, les ronflaks, tu sais, dit-elle alors, parce que puisqu'Elizabeth n'en savait pas beaucoup à leur sujet, Luna estimait absolument primordial de lui en apprendre plus. Ils sont télépathes, c'est pour ça qu'ils sont difficiles à approcher. Ils peuvent sentir tes pensées à des kilomètres. Jusqu'ici, les seuls qui ont été aperçus l'ont été en Suède, je ne sais pas s'il est possible qu'il y en ait ailleurs. En Grande-Bretagne, c'est très peu probable, en tout cas.

Il était bien probable que, dans le fond, Elizabeth n'en ait rien à faire, des ronflaks cornus. Luna ne lui en voudrait pas, elle était habituée à ce qu'on lui fasse remarquer qu'elle s'épanchait uniquement sur des élucubrations à n'en plus finir. Ce n'était pas grave, elle pouvait comprendre, et dans tous les cas, ça ne changeait absolument rien à ses convictions, qui restaient toujours les mêmes.




code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Elizabeth Hopkins
▌ Messages : 62
Humeur :
L'amitié fait deviner des choses dont on ne parle pas. [pv Elizabeth] Left_bar_bleue95 / 10095 / 100L'amitié fait deviner des choses dont on ne parle pas. [pv Elizabeth] Right_bar_bleue

En couple avec : personne, elle est trop timide pour ça

QUI SUIS-JE?
Baguette:
Camp: Neutre
Avatar:

L'amitié fait deviner des choses dont on ne parle pas. [pv Elizabeth] Empty
Message#Sujet: Re: L'amitié fait deviner des choses dont on ne parle pas. [pv Elizabeth]   L'amitié fait deviner des choses dont on ne parle pas. [pv Elizabeth] Icon_minitimeDim 10 Mai - 16:45

L'amitié fait deviner des choses dont on ne parle pas

L’apprentie d’Ollivander écoutait attentivement son amie, tout en jouant avec son verre de bièraubeurre. Aulne semblait avoir pris en compte le soutien qu’Elizabeth avait l’intention de lui fournir si l’occasion se présentait, ce qui rassura la jeune femme. Elle ne doutait pas du fait que Aulne était grande et pouvait se débrouiller seule pour bien des choses, mais peu importe l’âge, il y a des situations où la présence d’une amie est la bienvenue. Au moins, Elizabeth avait clarifié le fait qu’elle était disponible si Aulne avait besoin d’elle, sans se douter un seul instant qu’elle ne pourrait jamais vraiment ni la connaître, ni l’aider.

Son amie enchaîna en lui expliquant ce qu’étaient les ronflaks : elle devait bien reconnaître que, malgré son érudition et sa curiosité, elle ne connaissait pas ces animaux fantasques, à l’image de la jeune femme en face d’elle. Ainsi, ces créatures seraient télépathes, et c’est pour cela qu’il serait si compliqué d’en voir… cela se tenait, et c’était incroyable. Ses connaissances en créatures magiques étaient faibles, elle n’avait jamais suivi les cours de soins aux créatures magiques, se sentant mal à l’aise avec les animaux de toutes sortes. Elle hochait la tête à mesure que Aulne parlait.

- Je vois… Cela doit être compliqué de les approcher, alors. J’espère qu’un jour, tu en auras l’occasion !

Si ces créatures existaient vraiment, Elizabeth tenait sincèrement à ce qu’Aulne puisse en apercevoir, voire en apprivoiser ! Elle imaginait réellement son amie travailler au contact de créatures magiques. Un métier spécial, plein de surprises, qui lui permettrait de faire une multitude de choses… Cela lui correspondait bien, selon Elizabeth. Elle avait cependant du mal à se figurer un ronflak : à quoi ces créatures pouvaient-elles bien ressembler ? Même si Aulne n’en avait jamais vues, peut-être avait-elle des informations concrètes récupérées par d’autres.

- À quoi ressemblent les ronflaks cornus ? J’imagine qu’ils ont des cornes, non ? Est-ce que des sorciers ont déjà réussi à les illustrer… ou les prendre en photo ?

Même si son intérêt pour les créatures était limité, c’était la perspective que des gens aient pu faire des choses hors du commun qui enthousiasmaient particulièrement Elizabeth. Ça, et aussi l’intérêt que son amie portait à ces créatures. C’était plaisant de partager des choses avec une amie, surtout que celle-ci était foncièrement fascinée par le sujet. Elizabeth avait tenté de dévier la conversation vers leurs vies personnelles, mais Aulne n’avait pas semblé à l’aise à suite à la bourde d’Elizabeth sur sa famille. Elle n’osait pas trop revenir sur un sujet moins trivial, car elle ne voulait pas blesser ou rappeler de mauvais souvenirs à son amie. Si elle savait…
; color:blackpv: Luna Lovegood
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
Luna Lovegood
▌ Messages : 4383
Humeur :
L'amitié fait deviner des choses dont on ne parle pas. [pv Elizabeth] Left_bar_bleue98 / 10098 / 100L'amitié fait deviner des choses dont on ne parle pas. [pv Elizabeth] Right_bar_bleue

En couple avec : ...
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Aulne Quibber

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,42 cm, bois de saule et griffe de botruc
Camp: Bien
Avatar: Evanna Lynch

L'amitié fait deviner des choses dont on ne parle pas. [pv Elizabeth] Empty
Message#Sujet: Re: L'amitié fait deviner des choses dont on ne parle pas. [pv Elizabeth]   L'amitié fait deviner des choses dont on ne parle pas. [pv Elizabeth] Icon_minitimeDim 10 Mai - 21:54


L'amitié fait deviner des choses dont on ne parle pas.
L

una afficha un grand sourire à l'adresse d'Elizabeth quand cette dernière affirma lui souhaiter qu'elle ait l'occasion de rencontrer un jour un ronflak cornu de ses propres yeux. La jeune femme n'en demandait pas davantage de son côté également. Elle serait particulièrement heureuse si cette opportunité devait lui être donnée un jour. Elle aurait le sentiment d'avoir réellement accompli quelque chose, et surtout, si l'occasion se présentait à cette époque, elle aurait le sentiment de garder ainsi un certain lien avec son père. Pouvoir réaliser le rêve auquel Xenophilius Lovegood avait tant tenu, ce serait une manière comme une autre d'être proche de lui, même à des décennies de distance.

Mais elle pouvait bien reléguer ces rêves à plus tard, ce n'était définitivement pas une priorité pour le moment. Non, la priorité, c'était d'arrêter le mage noir le plus dangereux de l'histoire de la sorcellerie avant qu'il n'ait l'occasion de le devenir, et c'était d'ores et déjà un travail de longue haleine. C'était le genre de choses dont elle aimerait être capable de parler à Elizabeth, mais c'était ainsi, elle ne pouvait pas. En attendant, elle était heureuse que son amie s'intéresse aux ronflaks cornus, ou fasse en tout cas mine de s'y intéresser, en tout cas. La jeune femme ne savait pas trop si elle faisait semblant pour lui faire plaisir ou pas, mais Luna était bien trop heureuse de s'exprimer sur ce qui était son sujet de prédilection pour réellement faire la part des choses. Après tout, si Elizabeth voulait changer de sujet, elle changerait de sujet.

-Il y a quelques croquis, mais rien de bien précis, et certains se contredisent entre eux mais... Attends...


Luna, comme dans un éclair de lucidité, se pencha vers son sac et commença à fouiller à l'intérieur (ce qui pouvait prendre du temps en ce qui la concernait, vu que le contenu de son sac ressemblait à s'y méprendre au contenu de sa tête - autant dire que c'était un joyeux bordel à l'intérieur, donc), elle parvint à en tirer un vieux parchemin qui commençait à se ternir et un crayon à la mine usée. Elle s'employa, très concentrée, à redessiner de mémoire les détails anatomiques d'un ronflak cornu. La blondinette n'était pas spécialement la plus douée pour le dessin, mais on ne pouvait pas dire qu'elle ne s'appliquait pas, tout du moins. Finalement, une fois le dessin parachevé, elle tendit le résultat à Elizabeth.

-Ils ressemblent à peu près à ça, et ils font la taille d'un labrador adulte, à peu près. Mais il y en a des beaucoup plus gros. Mon père avait une corne de ronflak chez lui, il devait faire la taille d'un hippopotame, celui-là,
précisa-t-elle d'un ton sacrément exalté.




code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Elizabeth Hopkins
▌ Messages : 62
Humeur :
L'amitié fait deviner des choses dont on ne parle pas. [pv Elizabeth] Left_bar_bleue95 / 10095 / 100L'amitié fait deviner des choses dont on ne parle pas. [pv Elizabeth] Right_bar_bleue

En couple avec : personne, elle est trop timide pour ça

QUI SUIS-JE?
Baguette:
Camp: Neutre
Avatar:

L'amitié fait deviner des choses dont on ne parle pas. [pv Elizabeth] Empty
Message#Sujet: Re: L'amitié fait deviner des choses dont on ne parle pas. [pv Elizabeth]   L'amitié fait deviner des choses dont on ne parle pas. [pv Elizabeth] Icon_minitimeMar 19 Mai - 15:02

L'amitié fait deviner des choses dont on ne parle pas

Quand Aulne commença à fouiller son sac, Elizabeth sourit : elle se doutait de ce que son amie allait faire. Elle l’avait déjà vue griffonner un petit peu, à Poudlard, et cela ne l’étonnait pas outre mesure qu’elle ait conservé cette habitude. La jeune femme observa son amie qui dessinait avec application. Ses gestes n’étaient pas experts, mais elle y mettait du cœur et cela se voyait. Sans mentir, Elizabeth trouvait d’ailleurs que le dessin n’était pas mauvais du tout. Elle se fit la remarque que Aulne devait avoir beaucoup étudié les créatures pour être capable de les redessiner de tête, en si peu de temps. Peut-être avait-elle aussi souvent dessiné des Ronflaks pour les personnes qui lui demandaient, incrédules, de quoi elle parlait ? Oui, il n’y avait pas vraiment de doute. Aulne devait pratiquer, ne serait-ce que parce qu’il ne devait pas y avoir moult ouvrages ou photographies représentant des Ronflaks cornus ou des Nargoles.

Une fois l’œuvre achevée, Aulne tendit à Elizabeth le parchemin.

- Hum… La corne doit être impressionnante, en effet.Elle imagina quelques instants puis regarda de nouveau le dessin. C’est curieux, comme animal, mais ils ont l’air jolis.

C’était tout ce qu’elle avait trouvé à dire. Au risque de se répéter, elle n’était vraiment pas douée dans le domaine des créatures magiques. Cela s’expliquait en grande partie par son non-intérêt pour les bestioles à ailes, pattes, poils et plumes. Cependant, quelque chose d’autre éveillait son intérêt. Cela lui avait fait repensé à ce qu’elle voulait évoquer avec son amie, au début de leur conversation. Elizabeth avait eu une idée de projet de peinture un peu rocambolesque, et elle se disait que Aulne pourrait peut-être y participer. Presque timidement, elle demanda :

- Dis-moi… Tu sais, je fais de la peinture depuis longtemps, et… Elle semblait clairement mal à l’aise, alors qu’il n’y avait objectivement pas de raison à cela. Je me disais que peut-être, tu voudrais participer à un projet auquel j’ai un peu réfléchi… J’y ai repensé en te voyant dessiner.
; color:blackpv: Luna Lovegood
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
Luna Lovegood
▌ Messages : 4383
Humeur :
L'amitié fait deviner des choses dont on ne parle pas. [pv Elizabeth] Left_bar_bleue98 / 10098 / 100L'amitié fait deviner des choses dont on ne parle pas. [pv Elizabeth] Right_bar_bleue

En couple avec : ...
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Aulne Quibber

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,42 cm, bois de saule et griffe de botruc
Camp: Bien
Avatar: Evanna Lynch

L'amitié fait deviner des choses dont on ne parle pas. [pv Elizabeth] Empty
Message#Sujet: Re: L'amitié fait deviner des choses dont on ne parle pas. [pv Elizabeth]   L'amitié fait deviner des choses dont on ne parle pas. [pv Elizabeth] Icon_minitimeMar 19 Mai - 20:08


L'amitié fait deviner des choses dont on ne parle pas.
L

una afficha un nouveau sourire, ravi et enthousiaste, tout en hochant la tête quand Elizabeth constata que si les ronflaks avaient tout de bêtes curieuses, dans tous les sens du terme, cela avait l'air d'être de belles créatures. Ce n'était certainement pas la jeune femme qui allait la contredire. Mais en même temps, Luna, quand il était question de créatures fantastiques (ou d'animaux en général), n'était pas une personne objective du tout, loin s'en faut. Elle avait tendance à toutes les trouver absolument charmantes et adorables. Elle serait même capable de trouver de l'attrait à un scroutt à pétard, c'est dire. Mais elle était tout de même heureuse que son amie rejoigne son point de vue. Même si, pour le coup, elle n'avait pour preuve à l'appui qu'un bête croquis... Et la jeune femme n'avait rien d'une dessinatrice émérite. Elle se débrouillait plus ou moins, mais elle serait loin, vraiment très loin de se considérer comme une artiste.

Luna aurait pu encore dire de nombreuses choses au sujet des ronflaks, ces créatures au sujet desquelles elle était capable de se montrer particulièrement intarissable, mais elle n'eut pas le temps d'ajouter quoi que ce soit, car Elizabeth reprit bien vite la parole, en prononçant quelques mots qui attisèrent bien vite la curiosité de la voyageuse temporelle.

Elizabeth lui rappela qu'elle faisait de la peinture depuis un moment, ce que Luna avait effectivement retenu. Et d'ailleurs, la jeune femme en avait déduit qu'elles avaient eu d'excellentes raisons de s'entendre d'office. Luna avait toujours eu des facilités à s'entendre avec les tempéraments les plus artistiques. Elle ne s'estimait pas forcément artiste elle-même, mais entre rêveurs, ils se comprenaient et elle avait plus facilement des atomes crochus avec ces tempéraments-là qu'avec les personnes un peu trop radicalement terre à terre, et n'entendaient jamais raison de quoi que ce soit.

-Ah ?
demanda-t-elle, toisant son amie de ses grands yeux curieux, impatiente d'en apprendre davantage au sujet du projet qui animait son amie. La jeune femme, dans tous les cas, serait absolument ravie de l'aider dans la mesure de ses capacités. En espérant que son interlocutrice ne présumait pas, justement, de ses capacités. Quoi comme projet ? demanda-t-elle avant de lui faire une promesse qu'elle ne serait pas capable de tenir.




code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

L'amitié fait deviner des choses dont on ne parle pas. [pv Elizabeth] Empty
Message#Sujet: Re: L'amitié fait deviner des choses dont on ne parle pas. [pv Elizabeth]   L'amitié fait deviner des choses dont on ne parle pas. [pv Elizabeth] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

L'amitié fait deviner des choses dont on ne parle pas. [pv Elizabeth]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Quand deux corps s'enflâme [Pv Mafuyu Nekokami ][Hentaï]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Pré-au-lard
 :: La Poste
-