AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -50%
Casque sans fil Bluetooth Bose QuietComfort 35 II
Voir le deal
189.99 €

Partagez | 
 

 Attention au verglas ! (Bradley)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
SORCIER
Lisbeth Benson
▌ Messages : 45
Humeur :
Attention au verglas ! (Bradley) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Attention au verglas ! (Bradley) Right_bar_bleue

En couple avec : Gregory Benson

QUI SUIS-JE?
Baguette:
Camp: Neutre
Avatar: Wiona Ryder

Attention au verglas ! (Bradley) Empty
Message#Sujet: Attention au verglas ! (Bradley)   Attention au verglas ! (Bradley) Icon_minitimeLun 30 Mar - 22:02

Attention au verglas !
Lisbeth venait de passer une journée plutôt éreintante dans le cabinet de son époux, qui était devenu le sien à force. Elle avait eu beaucoup de jeune fille en consultation et c’était toujours un peu compliqué dans ces conditions. Avec les années, elle se sentait parfaitement bien, mais les démons de sa jeunesse pouvaient très bien revenir en force et quand elle entendait les récits de certaines de ces jeunes femmes, elle ne pouvait pas s’empêcher de se sentir empathique. Ce qui en soit n’était pas une si bonne chose. Gregory lui avait tout appris de ce qu’elle savait, elle savait qu’elle devait garder une certaine froideur et distance avec ses patient.es. Mais il y avait quand même des moments où c’était plus difficile que d’autres, notamment en fonction des histoires des jeunes femmes.

Gregory se trouvait encore en consultation, Amy était chez eux sans doute enfermée. Elle aimerait bien que sa fille sorte un peu plus souvent, mais elle ne désespérait pas que ça arrive. Avec le temps, Amy allait se sentir mieux, elle allait s’ouvrir au monde comme elle l’avait fait de son côté. Elle savait qu’ils allaient réussir avec leur amour et leur patience à l’aider, à la guérir. Mais en attendant, Lisbeth avait décidé de profiter d’avoir terminer son travail pour la journée afin d’aller faire quelques courses pour le diner du soir-même. Elle espérait bien préparer quelque chose que Amy et Gregory allait adorer. Lisbeth se sentait tellement bien quand ils se retrouvaient tous les trois autour de la table, comme la famille qu’ils étaient devenus. Au fond, Lisbeth regrettait parfois que sa fille ne soit pas sa fille de sang, mais son amour pour elle était infini dans tous les cas et elle se sentait pleinement à sa place auprès de son mari et de sa fille.

Elle était chargée de sac de commission. Elle avait profité de cet instant pour faire quelques réserves pour noël également, qui approchait à grand pas. Lisbeth n’était pas encore décidée complètement sur ce qu’elle allait préparer pendant le réveillon, mais en même temps il y avait des incontournables qu’elle avait déjà pris. Il était fort à parier que dès le lendemain, elle allait de nouveau être en train de faire les magasins, mais ce n’était pas quelque chose qui la dérangeait. Lisbeth alliait parfaitement sa vie d’épouse et de mère au petit soin, que celle de psychologue (qui avait sans doute par moment plus de souci que ses patients). Mais elle avait peut-être un peu trop surestimé sa capacité à porter tous ces sacs, elle était quand même sacrément chargée alors qu’elle marchait dans la rue, sur ce trottoir un peu verglassé par le temps frais d’hiver. Ce qui devait arriver arriva, la jeune femme sentit son pied glisser et se senti tomber au sol.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Bradley Fitz
▌ Messages : 304
Humeur :
Attention au verglas ! (Bradley) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Attention au verglas ! (Bradley) Right_bar_bleue

En couple avec : Esther Fitz

QUI SUIS-JE?
Baguette: Boix d'ébène, plume de phénix, 27 cm
Camp: Neutre
Avatar: Jack Davenport

Attention au verglas ! (Bradley) Empty
Message#Sujet: Re: Attention au verglas ! (Bradley)   Attention au verglas ! (Bradley) Icon_minitimeLun 30 Mar - 23:55


Attention au verglas !
B

radley savait, au fond, qu'il ne devrait plus insister. Il se faisait plus de mal qu'autre chose, à persévérer de la sorte, et par la même occasion, il faisait également plus de mal à Esther qu'autre chose, quif ne serait jamais capable de tourner la page s'ils poursuivaient sur cette voie. Oui, sauf que Bradley était absolument incapable d'agir ou de faire autrement. Il avait besoin de réponse, de quelque chose de certain, de tangibles, et pour l'heure, tout n'était que spécultation et incertitudes. Voilà un certain temps maintenant que Thésée Dragonneau revérifiait le dossier de l'affaire de la mort du prédecesseur de Wilhelmina Tuft, et jusqu'ici, il ne s'était arrêté à aucune conclusion qui condamnerait sa fille définitivement. Et puis, il y avait toujours cet article de journal qui avait évoqué la présence de Pomona à l'air libre, alors qu'elle devrait errer, dépourvue d'âme, dans une cellule d'Azkaban. Il ne savait définitivement plus quoi penser.

Pour s'occuper l'esprit et dans l'espoir d'y comprendre quelque chose, il s'autorisait à poursuivre toute les pistes qui se présentaient à lui, même les plus improbables, même les plus fragiles. Il était parvenu à remonter la piste de l'homme qui s'était dit témoin de la présence de Pomona. Il s'était rendu à son adresse, avait insisté encore et encore, frappé à sa porte à tout rompre, mais jamais l'homme n'avait répondu, le laissant bredouille et plus frustré que jamais par des circonstances qui hurlaient en sa défaveur.

Engoncé dans son manteau d'hiver, d'humeur maussade, le nez enfoncé dans son écharpe, Bradley ne faisait plus attention à rien ni à grand-chose. Il allait simplement se contenter de rentrer chez lui et ne pas parler de son échec à Esther. Certes, il savait qu'il fallait qu'il se montre plus ouvert avec elle, qu'il lui parle. Les récents événements avaient prouvé combien cruciale était la communication entre eux et devait continuer à l'être. Certes, ce n'était pas assez malgré tout pour le convaincre que ce ne serait pas lui faire plus de mal qu'autre chose que de lui relater tous ses échecs. Quand il y aurait un progrès, un vrai, il lui en parlerait.

Il était tout à ses pensées, mais en fut tiré en voyant une femme, qui marchait devant lui, s'effondrer littéralement au sol. Bon seigneur, Bradley se précipita vers elle pour l'aider à se relever et à ramasser ses courses, qui s'étaient éparpillées un peu partout.

-Vous allez bien madame, rien de cassé ?
demanda-t-il tout d'abord. Puis, au moment de la regarder plus attentivement... Non... Ce semblait impossible. Le temps avait passé, il pouvait très évidemment se tromper, mais pourtant, il était presque convaincu de reconnaître son amie d'enfance à cet instant, celle qu'il avait perdue de vue au moment d'entrer à Poudlard, qu'elle n'avait jamais intégré. ... Lisbeth ?



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Lisbeth Benson
▌ Messages : 45
Humeur :
Attention au verglas ! (Bradley) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Attention au verglas ! (Bradley) Right_bar_bleue

En couple avec : Gregory Benson

QUI SUIS-JE?
Baguette:
Camp: Neutre
Avatar: Wiona Ryder

Attention au verglas ! (Bradley) Empty
Message#Sujet: Re: Attention au verglas ! (Bradley)   Attention au verglas ! (Bradley) Icon_minitimeMar 4 Aoû - 14:58

Attention au verglas !
La chute était rude, un peu déstabilisante. Mais Lisbeth semblait pouvoir compter sur l’aide généreuse d’un passant, qui se trouvait juste là et qui se précipita vers elle. L’homme l’aida à se relever et ramasser ses affaires qui étaient tombés au sol. Au final, il y avait plus de peur que de mal, Lisbeth allait bien. Tout au plus, elle aurait quelques bleus sur son corps, mais ce n’était rien. Non, ce n’était tellement rien. L’homme lui demanda si elle allait bien, si elle avait quelque chose de caché. Lisbeth tourna son regard vers lui, prête à répondre, mais il y eut quelque chose dans son regard…

C’était familier, elle serait bien incapable de savoir exactement d’où cela venait, mais c’était familier. La femme observa son interlocuteur, et fut surprise quand ce dernier prononça son nom. Elle sentit un frisson parcourir son échine. Ils se connaissaient ? Peut-être. Elle ne répondit pas de suite, observant le visage de cet homme. Elle ne savait pas d’où cela lui venait, mais c’était comme une impression lointaine, comme si elle connaissait son visage, comme si elle connaissait cet homme. Mais elle était bien incapable de s’en rappeler.

« C’est mon prénom oui. » Répondit-elle presque hors d’elle, sans détourner son regard de l’homme.

Elle avait vraiment le sentiment de le connaitre sans pour autant parvenir à savoir d’où, c’était une impression particulièrement désagréable. Et si cet homme connaissait son prénom, c’était qu’ils se connaissaient forcément c’était évident. Mais en même temps, elle ne s’en rappelait pas. Elle avait envie de s’en rappelait, elle cherchait dans sa mémoire, sans y parvenir. Parce qu’elle ne parvenait pas à remonter trop loin, elle ne parvenait pas à repenser à son enfance, elle ne voulait pas y songer.

Et puis soudain, ce fut comme un flash. Un garçon. Bien différent de l’homme qui se trouvait sous ses yeux, mais avec une ressemblance frappante. Elle ne parvenait pas à se souvenir des détails, mais elle se rappelait de son visage, comme s’il avait compté pour elle à une époque. Quand elle avait encore l’occasion de croiser des personnes. Pour le reste, tout était encore bien flou, mais cette impression devenait de plus en plus grande.

« Bradley ? » Le prénom de cet homme lui vint d’elle ne savait où, elle n’était même pas réellement sûr d’elle, c’était comme une sorte de réflexe. « C’est bien ça ? »

Elle remettait un prénom, mais tout le reste était particulièrement flou. Ce qui était sans doute bien mieux comme ça, parce qu’il ne fallait pas réveiller des démons du passer. D’ailleurs, Lisbeth sans vraiment y penser serra ses bras contre son corps, comme pour se protéger. Pas de l’homme qui se trouvait sous ses yeux, mais de tout ce qui envahissait son passé et avait encore beaucoup trop l’occasion de la troubler, alors qu’elle était pourtant sur le chemin de la guérison. Qu’elle se considérait pleinement guéri depuis que Gregory avait fait se travail merveilleux avec elle, depuis qu’il l’avait sauvé de sa condition.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Bradley Fitz
▌ Messages : 304
Humeur :
Attention au verglas ! (Bradley) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Attention au verglas ! (Bradley) Right_bar_bleue

En couple avec : Esther Fitz

QUI SUIS-JE?
Baguette: Boix d'ébène, plume de phénix, 27 cm
Camp: Neutre
Avatar: Jack Davenport

Attention au verglas ! (Bradley) Empty
Message#Sujet: Re: Attention au verglas ! (Bradley)   Attention au verglas ! (Bradley) Icon_minitimeMar 4 Aoû - 15:12


Attention au verglas !
U

n moment, Lisbeth dévisagea Bradley sans rien dire, et ce dernier songea qu'elle ne le reconnaissait pas. Pouvait-il lui en tenir rigueur ? Pas vraiment, en réalité. Après tout, il était presque miraculeux que lui-même l'ait reconnue après tout ce temps (et encore, il aurait tout à fait pu se tromper, en vérité), et s'il lui trouvait beaucoup de points communs avec l'enfant qu'il avait connue quand il en était un lui-même, il se pouvait que, de son côté, il ait bien trop changé pour qu'elle puisse le reconnaître. En tout cas, une chose était certaine, c'était bel et bien à Lisbeth, la Lisbeth de sa prime jeunesse qu'il avait affaire. Et après un moment, elle le reconnut à son tour, et sa réaction ne fut pas exactement celle à laquelle il s'était attendue.

Bien sûr, il ne pensait pas qu'ils se sauteraient dans les bras après tout ce temps, mais il s'attendait à un sourire joviale, à des questions de rigueur sur tout le temps qu'ils avaient à rattraper, à un certain enthousiasme, en fin de compte. Car s'il est vrai que leur dernière conversation remontait à il y a bien longtemps, ils avaient été comme cul et chemise, tous les deux, avant que des circonstances qui n'avaient jamais été vraiment éclairées ne distinguent leurs chemins séparément. Non, Lisbeth ne semblait pas enthousiaste, elle semblait plutôt apeurée. Difficile pour Bradley de deviner pourquoi, mais il s'en faisait une petite idée. Elle n'avait jamais été à Poudlard malgré son ascendance sorcière.

Il était bien possible que Lisbeth soit une cracmolle, et les cracmols avaient tout intérêt à se méfier des gens comme lui. Est-ce que cela dérangerait Bradley qu'elle en soit une ? C'était bien possible, mais il ne voulait pas non plus mettre la charrue avant les boeufs. Déjà, il voulait parler à Lisbeth et comprendre ce qu'elle était devenue, en espérant que cette dernière délaisserait un rien sa posture pour le moins réticente et accepterait de s'ouvrir un peu plus à lui. Mais pour cela, il fallait sans doute qu'il se montre simplement avenant, et c'était son intention. Pour commencer en tout cas.

-C'est ça,
répondit-il avec un sourire. Si je m'attendais à te revoir ! ça fait si longtemps !

C'était drôle de se remémorer des amitiés si anciennes, si innocentes, ils n'avaient plus grand rapport à ce jour avec qui ils étaient à l'époque, mais il restait malgré tout entre eux ce reliquat d'affection, en tout cas de son côté, qui remontait à si loin.

-Qu'est-ce que tu deviens ?


Il espérait qu'elle aurait le temps de faire avec elle le tour de sa vie, car lui-même ne voulait rien en manquer et était prêt à lui parler tout aussi librement, même si certains points de son existence seraient plus difficiles à aborder que d'autres.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Attention au verglas ! (Bradley) Empty
Message#Sujet: Re: Attention au verglas ! (Bradley)   Attention au verglas ! (Bradley) Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Attention au verglas ! (Bradley)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Londres
-