AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
-37%
Le deal à ne pas rater :
Disque Dur Externe – WD Elements™ – 1To – USB 3.0
49.99 € 79.63 €
Voir le deal

Partagez | 
 

 L'amour est la communion de deux esprits [pv Lisbeth <33]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Moldu
Gregory Benson
▌ Messages : 61
Humeur :
L'amour est la communion de deux esprits [pv Lisbeth <33] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100L'amour est la communion de deux esprits [pv Lisbeth <33] Right_bar_bleue

En couple avec : Lisbeth Benson

QUI SUIS-JE?
Baguette: Pas de baguette
Camp: Neutre
Avatar: Daniel Craig

L'amour est la communion de deux esprits [pv Lisbeth <33] Empty
Message#Sujet: L'amour est la communion de deux esprits [pv Lisbeth <33]   L'amour est la communion de deux esprits [pv Lisbeth <33] Icon_minitimeLun 30 Mar - 22:10


L'amour est la communion de deux esprits
L

a journée avait été longue... pas plus longue que les autres, puisque Gregory se restreignait toujours à un planning très strict, duquel il ne variait jamais, mais force lui était de constater que certains jours passaient plus lentement que d'autres, et certains des cas qu'il avait à traiter exigeaient une attention différente, qui se révélait, à la longue, plus éprouvante. Il n'était pas mécontent de pouvoir rentrer, de passer du temps avec sa femme, avec sa fille. Sans doute s'autoriserait-il une tasse de café (dont il n'abusait jamais) en lisant la dernière parution de la revue scientifique qu'il lisait assidument et à laquelle il avait lui-même contribué ?

Même quand il avait fini son travail Gregory y restait quelque part associé. Ce n'était sans doute pas pour rien qu'il avait choisi Lisbeth pour épouse, et qu'ensemble ils avaient choisi Amy pour fille. Elles lui plairaient peut-être moins si elles n'étaient pas détruites, chacune à leur manière, s'il ne s'estimait pas être le seul à pouvoir ramasser les morceaux qui avaient été brisés. Son bureau était accolé à l'appartement familial, de même que l'était celui de Lisbeth, c'était plus pratique ainsi. Aussi, après avoir pris congé de son dernier patient, il ne lui fallait faire que quelques pas pour rejoindre le salon, où se trouvait Lisbeth, qui donc avait elle aussi terminé sa journée.

Gregory se rapprocha d'elle avec douceur, glissa ses mains sur ses épaules, qu'il massa quelques secondes, et déposa ses lèvres au creux de son cou. Elle avait ce don qu'aucune autre ne saurait avoir. Ils vivaient ensemble, partageaient le même quotidien. Mais le temps qu'ils ne passaient pas ensemble, elle réussissait tout de même à lui manquer. Ce phénomène avait une explication physiologique et psychologique, il le savait. Il était son premier patient quand il était question de s'analyser lui-même. Cette codépendance pouvait être dangereuse. Il ne la trouvait pas grave en l'état. Au contraire, elle lui faisait du bien. Gregory aimait profondément Lisbeth.

-Amy est dans sa chambre, j'imagine,
suggéra-t-il, ce qui n'était pas difficile à deviner en soi.

Si la jeune femme n'était pas dans la même pièce qu'eux, il était assez improbable qu'elle ait quitté l'appartement, puisque la jeune femme s'y confinait constamment. Il était le premier à l'encourager à sortir. Plus d'une fois, il lui faisait passer ces exercices qui devaient l'aider à s'autonomiser, à se responsabiliser, et à se défaire des trop nombreux démons qui la paralisaient. Il irait la voir plus tard. Mais en l'occurrence, lui-même se contenterait bien de la présence de sa femme pour le moment. Il se prépara le café tant attendu, en proposa un à Lisbeth, puis s'ilstalla à côté d'elle.

-Comment s'est passée ta journée ?






code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Lisbeth Benson
▌ Messages : 48
Humeur :
L'amour est la communion de deux esprits [pv Lisbeth <33] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100L'amour est la communion de deux esprits [pv Lisbeth <33] Right_bar_bleue

En couple avec : Gregory Benson

QUI SUIS-JE?
Baguette:
Camp: Neutre
Avatar: Wiona Ryder

L'amour est la communion de deux esprits [pv Lisbeth <33] Empty
Message#Sujet: Re: L'amour est la communion de deux esprits [pv Lisbeth <33]   L'amour est la communion de deux esprits [pv Lisbeth <33] Icon_minitimeMar 31 Mar - 16:00

L'amour est la communion de deux esprits
Les journées étaient parfois un peu longues, quand les consultations s’enchainaient. Mais en même temps, parfois, il était aussi possible que les consultations soient moins nombreuses. C’était le cas pour Lisbeth aujourd’hui, elle avait travaillé toute la matinée, avait déjeuné avec sa famille et avait continué de travailler en début d’après-midi. Cela faisait bien deux heures qu’elle avait terminé maintenant, elle avait eu le temps de passer un peu de temps avec sa fille, qui s’était ensuite isolée dans sa chambre, avant de venir s’installer dans le salon pour lire un livre. Pas l’un de ses livres plein de fantaisie et elle ne savait encore quoi d’autre d’improbable – comme l’histoire d’un gamin qui se découvre sorcier, quelle idée idiote –, elle était bien plus penchée sur des lectures réelles. Elle aimait les histoires, les romans, mais toujours ceux qui ne possédait rien d’irréel. Des policiers par exemple, parfaitement logique, menant à une conclusion parfaitement faisable.

Elle était plongée dans sa lecture, quand Gregory arriva, revenant de son bureau. L’avantage dans le fait que leurs lieux de travail se trouvaient juste accolé à leur appartement, c’était que dès qu’ils avaient terminés leurs journées, ils se retrouvaient très rapidement. Lisbeth ferma les yeux un instant quand son époux vint poser ses mains sur ses épaules, les massant légèrement avant de venir déposer ses lèvres au creux de son cou. Elle afficha un tendre sourire, elle aimait les gestes d’affection de Gregory. Elle avait longtemps refusé l’affection d’autres personnes, cela provoquant souvent des angoisses, mais quand il était question de Gregory, il n’y avait rien de tout cela. Elle se savait en sécurité, elle se savait aimé, aimé de la bonne manière et il suffisait de geste aussi simple que ceux-là pour qu’elle se sente pleinement comblée.  

Elle hocha de la tête quand son mari suggéra que leur fille se trouvait dans sa chambre. C’était le cas en effet, elle était enfermée dans la pièce, comme à son habitude. Même s’ils la poussaient souvent à sortir de chez eux, ils savaient bien que ce n’était pas quelque chose qu’elle appréciait. Alors si elle ne se trouvait pas dans le salon avec Lisbeth, elle avait de forte chance d’être dans sa chambre. Lisbeth afficha un sourire quand son époux lui apporta une tasse de café, pour l’accompagner.

« Plutôt calme. » Répondit-elle dans un fin sourire, avant de boire une gorgée de son café. « L’un de mes rendez-vous a été annulé. » Commenta-t-elle, même si ce n’était en soit pas nécessaire. Ils ne parlaient cependant pas réellement des détails de leurs consultations, parce qu’il y avait forcément une éthique dans tout cela et Lisbeth n’aimait pas trahir la confiance de ses patients, qui étaient principalement des patientes. « Et toi ? » Demanda-elle, passant une main dans les cheveux de son époux. Un geste d’amour dont lui seul était capable d’obtenir de sa part.

Quand ils se trouvaient dans cette position, installée ainsi avec son époux, elle se sentait parfaitement bien, parfaitement comblée, parfaitement heureuse.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moldu
Gregory Benson
▌ Messages : 61
Humeur :
L'amour est la communion de deux esprits [pv Lisbeth <33] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100L'amour est la communion de deux esprits [pv Lisbeth <33] Right_bar_bleue

En couple avec : Lisbeth Benson

QUI SUIS-JE?
Baguette: Pas de baguette
Camp: Neutre
Avatar: Daniel Craig

L'amour est la communion de deux esprits [pv Lisbeth <33] Empty
Message#Sujet: Re: L'amour est la communion de deux esprits [pv Lisbeth <33]   L'amour est la communion de deux esprits [pv Lisbeth <33] Icon_minitimeMar 31 Mar - 18:00


L'amour est la communion de deux esprits
G

regory se sentait rassuré d'entendre que la journée de son épouse avait été, selon ses termes, calmes. Les conditions particulières dans lesquelles ils avaient fait connaissance faisaient que le psychanalyste savait que sa femme ne lui mentirait pas, comme elle n'avait jamais menti. Même si elle avait fait d'incroyables progrès depuis le jour où elle avait mis un premier pied dans son bureau, il savait qu'elle était encore fragile, que son état restait à surveiller, qu'il devait encore déployer tous les efforts possibles afin de la protéger, de la sauver. Et c'était un rôle qu'il prenait très à coeur. Il n'était donc pas rare qu'il lui pose beaucoup de questions, ne lui laissant peut-être pas, il est vrai, l'occasion de véritablement conserver un semblant de jardin secret.

Sauf en ce qui concernait ses consultations, cela va sans dire. Là, c'était encore une autre affaire. Gregory avait toujours entièrement respecté le secret professionnel, et il estimait logique que Lisbeth ne s'épanche pas sur les confessions de ses patients, tout comme lui-même gardait entièrement confidentielles se séances. Cela n'empêchait pas de se faire une idée globale, néanmoins, de ce qu'avait été sa journée.

Elle paraissait sereine, elle semblait se sentir bien. Et il en était heureux. Il pansait la blessure lentement, sûrement, progressivement. Sans rien précipiter ni gâcher, mais avec un soin continu, qui ne s'interrompaient pas en dehors des séances qu'il continuait de lui réserver en dépit de leur mariage, dans le plus grand secret, cela va sans dire. Et il en était de même pour Amy, bien sûr, Amy restée dans sa chambre, donc. Pour le moment, Gregory prenait le parti de ne pas venir la déranger, mais il irait la trouver plus tard. Ce n'était ni en se cachant, ni en s'isolant que la jeune femme respectait les conseils et les démarches à suivre que lui et sa mère lui avaient indiqués. Mais chaque chose en son temps.

-En toute honnêteté, je suis content que la journée soit terminée. Je pense que je devrais espacer le temps de latence entre certains rendez-vous, je ne suis pas entièrement satisfait de mon planning tel qu'il est actuellement.

Il en donnait pour preuve la fatigue qu'il ressentait à cet instant, ce qui n'était jamais bon signe, en ce qui le concernait. Gregory était tout sauf un tir-au-flanc, mais il admettait en revanche la nécessité du repos, indispensable à une vie complètement saine. Et à ce sujet, les vacances de Noël approchant, Gregory songeait qu'il était sans doute temps de lever un peu le pied. Dans la mesure où il était capable de le faire.

-Cela attendra la fin des vacances. Je pense que prendre quelques jours de congés nous serait à tous profitables.
Et également à Amy, qui semblait encore plus perturbée et secrète qu'en temps normal, ce qui l'inquiétait beaucoup. Il avait peur qu'elle régresse après avoir fait tant de progrès. Qu'en dis-tu ?







code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Lisbeth Benson
▌ Messages : 48
Humeur :
L'amour est la communion de deux esprits [pv Lisbeth <33] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100L'amour est la communion de deux esprits [pv Lisbeth <33] Right_bar_bleue

En couple avec : Gregory Benson

QUI SUIS-JE?
Baguette:
Camp: Neutre
Avatar: Wiona Ryder

L'amour est la communion de deux esprits [pv Lisbeth <33] Empty
Message#Sujet: Re: L'amour est la communion de deux esprits [pv Lisbeth <33]   L'amour est la communion de deux esprits [pv Lisbeth <33] Icon_minitimeSam 4 Avr - 17:36

L'amour est la communion de deux esprits
Lisbeth avait l’habitude que son époux lui pose des questions, s’assure de son bien-être. En même temps, c’était ainsi qu’ils s’étaient rencontrés. Elle entrant dans son bureau parce qu’elle était en souffrance, lui l’écoutant et lui poser des questions pour la pousser à en dire un peu plus à chaque fois. Elle avait conscience que Gregory n’arrêtait jamais de l’analyser, depuis qu’elle avait commencé à suivre sa voix, forcément elle avait conscience qu’il ne pouvait pas forcément s’en empêcher. Comme ils le faisaient avec Amy. Mais ce n’était pas un souci, Lisbeth avait suffisamment de recule sur sa vie pour avoir conscience qu’elle avait besoin de l’aide de son mari. Sans lui, il était évident qu’elle ne se sentirait pas aussi bien. Même si, elle avait évidemment conscience aussi qu’être trop dépendante d’une seule et unique personne, ce n’était pas forcément mieux. Mais elle n’était pas non plus dépendante que de Gregory, elle l’était aussi de Amy…

Dans tous les cas, ce n’était pas quelque chose que Lisbeth avait l’intention de changer, elle aimait beaucoup trop son époux et elle lui devait beaucoup trop pour qu’elle ait envie d’envisager le contraire. Gregory lui affirma qu’il était content que sa journée soit terminée, mentionnant le fait qu’il devrait espacer un peu plus ses rendez-vous. Elle avait l’habitude de le voir changer un peu les choses, améliorer son quotidien, pour que tout roule comme il le fallait. Il était organisé, beaucoup, il ne laissait rien au hasard et c’était l’une des choses qu’elle adorait le plus chez lui. Parce que c’était ce dont elle avait besoin, d’un cadre. Un cadre parfaitement bien cadré, ce dont Amy avait besoin aussi. Ce n’était pas pour rien qu’ils étaient bien tous ensemble. Même si en un sens, comprendre que Gregory n’était pas si bien que cela lui faisait de la peine. Mais il savait comment s’y prendre pour arranger les choses.

Lisbeth afficha un fin sourire quand son mari affirma que cela attendrait la fin des vacances, et qu’il serait profitable pour tout le monde qu’ils prennent quelques jours de congés.

« Je trouve que c’est une très bonne idée. » Elle était d’accord, les vacances de noël était une occasion parfaite pour qu’ils se recentrent un peu sur leur famille. Eux deux et Amy, qui avait grand besoin de leur présence quand même. Et si en prime Gregory se sentait fatigué, c’était d’autant plus important qu’ils prennent ces congés. Surtout qu’avec noël, leurs patients n’auraient pas forcément autant de temps à leur accorder. « Ça nous fera du bien à tous les trois. » Elle marqua une pause avant de reprendre. « Tu es sûr que tout va bien ? » Demanda-t-elle ne pouvant pas s’empêcher de poser une telle question.

Ce n’était pas parce que c’était lui son thérapeute (plus officieusement qu’officiellement à présent), qu’elle devait se retenir de lui poser des questions. Surtout quand il était question de s’assurer de son état. Parce qu’en soit, son propre état dépendait énormément de celui de son époux.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moldu
Gregory Benson
▌ Messages : 61
Humeur :
L'amour est la communion de deux esprits [pv Lisbeth <33] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100L'amour est la communion de deux esprits [pv Lisbeth <33] Right_bar_bleue

En couple avec : Lisbeth Benson

QUI SUIS-JE?
Baguette: Pas de baguette
Camp: Neutre
Avatar: Daniel Craig

L'amour est la communion de deux esprits [pv Lisbeth <33] Empty
Message#Sujet: Re: L'amour est la communion de deux esprits [pv Lisbeth <33]   L'amour est la communion de deux esprits [pv Lisbeth <33] Icon_minitimeSam 4 Avr - 17:54


L'amour est la communion de deux esprits
G

regory ne voulait pas imposer ses idées d'emblée à Lisbeth. S'il était le fruit de son éducation et participait par conséquent d'une culture très misogyne, il tenait tout de même en estime l'opinion de son épouse. Il considérait, bien évidemment, que les décisions qu'il prenait pour elle et pour eux deux étaient les meilleures possibles mais il appréciait davantage, malgré tout, quand Lisbeth consentait très sincèrement à ses propositions sans s'y sentir forcée. la contrainte, même refoulée, surtout refoulée, était dangereuse, surtout quand, comme dans le cas de Lisbeth, on avait été sujet à une dynamique de domination presque toute sa vie. Oui, une fois encore, Gregory portait un regard analytique de thérapeute sur leur situation. Il n'y pouvait rien, c'était définitivement plus fort que lui et il était presqu'incapable d'empêcher cela. Ni ne le voulait d'ailleurs, car il ne voyait pas où était le mal à analyser les choses. Du moment du moins qu'on ne les suranalysait pas.

Oui, cela leur ferait du bien à tous les trois. Ils avaient beaucoup travaillé ces derniers temps. La demande était très forte dernièrement. Il faut dire que le couple écopait de nombre de stressés post-traumatiques qui accusaient encore le contrecoup d'une guerre féroce, qui n'avait laiss personne insensible et avait désarçonné tout le monde. Les fêtes étaient une occasion de se retrouver en famille. Et eux comme Amy en auraient le plus grand besoin. Surtout que la jeune femme lui causait beaucoup d'inquiétude ces derniers temps. Gregory avait le réel et tenace sentiment que leur fille était susceptible à tout instant d'atteindre son point de rupture, et il était essentiel qu'ils l'empêchent, par tous les moyens possible.

-Bien sûr,
répondit Gregory, étonné de la question de son épouse. Donnait-il l'air d'être en si piteux état que cela ? Certes, il était fatigué, et cela devait se voir, mais c'était une chose qu'il n'avait pas cachée. D'ailleurs, il ne se permettrait jamais de dissimuler quoi que ce soit à son épouse. Ce serait une erreur et rien n'était pire que le mensonge pour déconstruire des relations dont la solidité reposait justement sur une confiance absolue. Si quelque chose n'allait pas, tu serais la première à le savoir. Il esquissa un sourire. Tu as été à excellente école, je sais pertinemment qu'il serait impossible de te cacher quoi que ce soit.

Ce qu'il estimait vrai. Il n'irait pas dire que l'élève avait dépassé le maître, mais dans son domaine, Lisbeth se révélait excellente. Elle savait utiliser à bon escient tous les enseignements que lui-même lui avait inculqués, et jamais il n'avait été déçu de son fin esprit d'analyse, même s'il ne pouvait bien sûr juger de la nature ni de la forme de ses consultations quandn elle se retrouvait avec ses patients.

-Je suis simplement fatigué. La journée a vraiment été longue.
Il but une gorgée de son café. Et elle n'est pas finie, je pense vraiment qu'il nous serait nécessaire d'avoir une longue conversation avec Amy.



code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Lisbeth Benson
▌ Messages : 48
Humeur :
L'amour est la communion de deux esprits [pv Lisbeth <33] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100L'amour est la communion de deux esprits [pv Lisbeth <33] Right_bar_bleue

En couple avec : Gregory Benson

QUI SUIS-JE?
Baguette:
Camp: Neutre
Avatar: Wiona Ryder

L'amour est la communion de deux esprits [pv Lisbeth <33] Empty
Message#Sujet: Re: L'amour est la communion de deux esprits [pv Lisbeth <33]   L'amour est la communion de deux esprits [pv Lisbeth <33] Icon_minitimeDim 10 Mai - 14:56

L'amour est la communion de deux esprits
Lisbeth afficha un léger sourire quand son époux confirma qu’il allait bien. Elle ne doutait pas une seule seconde des propos de Gregory, elle savait que l’homme ne lui mentait pas. Depuis le jour de leur rencontre, il y avait eu cette confiance et cette confidence qui leur avait permit de… eh bien, de s’apprivoiser au fil du temps. Lisbeth n’avait pas eu de mal à se confier sur tout ce qu’elle avait vécu dans sa vie, elle avait trouvé du réconfort auprès de l’homme. Et maintenant, elle bénéficiait en prime du réconfort de ses bras et de son quotidien. Si quelque chose ne devait pas aller, la femme savait en effet qu’elle serait la première à le savoir, parce qu’il lui serait impossible de lui cacher quoi que ce soit. Lisbeth aimait se dire qu’elle saurait en effet à tout moment si Gregory décidait de lui mentir. Elle lui faisait une confiance aveugle bien sûr, elle ne doutait à aucun moment de lui et c’était bien parce qu’elle osait croire qu’elle le verrait si elle devait lui mentir. Elle n’était pas d’un naturel jaloux en règle générale, mais il y avait toujours des défauts qui pouvaient nous surprendre.

Son bonheur et son bien être à elle reposait énormément sur celui de Gregory et au fond, peut-être que Lisbeth cherchait en parti à se rassurer sur le fait que de son côté, elle allait bien aussi. Ce n’était pas aussi évident pour elle de l’affirmer. Elle le faisait, elle se sentait vraiment bien, mais les ombres de son passé, les démons de ce qu’elle avait vécu était encore bien trop présent par instant. Elle guérissait, au fil des années, elle était bien plus forte maintenant, mais elle avait quand même conscience qu’elle était fragile. Alors, confirmer que Gregory allait bien, ça lui permettait de confirmer de son côté qu’elle allait bien également.

Gregory confirma qu’il était simplement fatigué, que la journée avait été longue. C’était pour cela qu’ils avaient bel et bien besoin de ces quelques jours de congés où ils allaient pouvoir se consacrer à leur famille et à Amy forcément. Lisbeth ne fut pas surprise en entendant son époux affirmer qu’il pensait qu’il était nécessaire qu’ils aient une longue conversation avec Amy. Elle était du même avis. Ils avaient souvent ces conversations longues avec leur fille, ces psychanalyses en somme. Ils l’aimaient et c’était bien pour cela qu’ils tenaient à avoir ce genre de discussion avec elle, parce qu’ils tenaient à ce qu’elle soit le mieux possible. Même si par moment, ils pouvaient la considérer un peu plus comme une patiente que comme leur fille.

« Je pense aussi. »
Soupira-t-elle. « Je me fais énormément de souci pour elle, j’ai l’impression qu’elle régresse. » Ce que Gregory savait bien sûr, mais c’était important qu’ils s’expriment tous les deux sur ce qu’ils analysaient de leur fille. « J’ai trouvé qu’elle était un peu mieux après avoir repris contact avec ce Dennis, j’ai même pensé qu’elle remontait enfin la pente. Mais depuis quelque chose, j’ai le sentiment qu’elle plonge de nouveau, je la trouve beaucoup plus renfermé. »

Et pour cause, ils ne pouvaient pas imaginer tout ce qu’elle vivait.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moldu
Gregory Benson
▌ Messages : 61
Humeur :
L'amour est la communion de deux esprits [pv Lisbeth <33] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100L'amour est la communion de deux esprits [pv Lisbeth <33] Right_bar_bleue

En couple avec : Lisbeth Benson

QUI SUIS-JE?
Baguette: Pas de baguette
Camp: Neutre
Avatar: Daniel Craig

L'amour est la communion de deux esprits [pv Lisbeth <33] Empty
Message#Sujet: Re: L'amour est la communion de deux esprits [pv Lisbeth <33]   L'amour est la communion de deux esprits [pv Lisbeth <33] Icon_minitimeDim 10 Mai - 15:28


L'amour est la communion de deux esprits
C

omme bien souvent (pour ne pas dire toujours), Lisbeth et Gregory étaient sur la même longueur d'ondes. En même temps, ils avaient adopté les mêmes méthodes, et donc la même manière de réfléchir. Quand il était question de leur fille, ils envisageaient les choses sous l'exact même angle tous les deux, parce qu'ils voulaient la même chose la concernant : ils voulaient son bonheur, et ce dernier passait par un certain nombre d'étapes psychanalytiques que pour certaines elle semblait avoir échouées en dépit des efforts décuplés de ses deux parents adoptifs, qui faisaient tout leur possible pour faire de l'enfant brisée qu'ils avaient récupérée à l'orphelinat Wool une jeune femme accomplie et indépendante. Il y avait tant de chemin à faire... et à chaque fois qu'ils semblaient avoir fait quelques pas significatifs en avant, il semblait qu'elle en fasse le double en arrière, quand elle ne stagnait pas, purement et simplement. Rien de plus frustrant pour deux parents qui voulaient plus que tout au monde le bonheur de leur fille, ce bonheur avant toute autre chose.

Gregory hocha doucement la tête quand Lisbeth observa qu'un changement s'était observé quand Amy, sur leurs conseils à tous les deux, avaient repris contact avec ce Dennis. Ils avaient bien compris, au fil de leurs conversations, que ce jeune homme avec qui elle avait passé son enfance et qui avait vécu la même expérience traumatique (dont ils ne réussissaient toujours pas à creuser la nature et l'origine, ce qui était des plus frustrant, car sans cela, comment avancer sur la bonne voie ?), devait jouer un rôle dans la guérison de ses maux psychiques. Et ça avait eu l'air de fonctionner, tout d'abord. Amy lui avait semblé à lui aussi plus radieuse, plus ouverte, plus calme après ses retrouvailles avec son ami... Mais depuis, elle ne faisait jamais plus que dégringoler, sous le regard alarmé et impuissant des Benson. Quelque chose n'allait pas, définitivement pas, et il fallait impérativement qu'ils y pallient, dans la mesure de leurs moyens.

-J'ai le même sentiment,
confirma Gregory, qui ne pouvait malheureusement pas ajouter quoi que ce soit à l'analyse de son épouse. Il avait observé exactement les mêmes choses, et il ne savait pas de quelle façon les arranger. Mais il le fallait. En adoptant Amy, ils s'étaient aussi engagés, tacitement, à la guérir de ses troubles nombreux, c'était leur devoir, et une autre manière de veiller sur elle. Crois-tu que ce Dennis puisse avoir une mauvaise influence sur elle ? Après tout, on ne sait rien de ce gamin.

Sur le principe, ils avaient encouragé les retrouvailles des deux amis parce qu'elles semblaient essentielles, mais ils n'avaient pas envisagé d'encadrer ces retrouvailles, et ça avait potentiellement été une erreur. Qui sait si Dennis, loin d'avoir partagé le traumatisme d'Amy, n'était pas celui qui l'avait occasionné pour commencer ? Après tout, ils ne savaient rien du tout de ce gamin... ils ne pouvaient certainement pas prétendre qu'à coup sûr il était bien intentionné.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Lisbeth Benson
▌ Messages : 48
Humeur :
L'amour est la communion de deux esprits [pv Lisbeth <33] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100L'amour est la communion de deux esprits [pv Lisbeth <33] Right_bar_bleue

En couple avec : Gregory Benson

QUI SUIS-JE?
Baguette:
Camp: Neutre
Avatar: Wiona Ryder

L'amour est la communion de deux esprits [pv Lisbeth <33] Empty
Message#Sujet: Re: L'amour est la communion de deux esprits [pv Lisbeth <33]   L'amour est la communion de deux esprits [pv Lisbeth <33] Icon_minitimeMer 5 Aoû - 14:14

L'amour est la communion de deux esprits
Lisbeth n’était pas étonnée d’entendre son époux affirmer qu’il avait le même sentiment concernant l’état de leur fille. Ils avaient l’habitude de réfléchir tous les deux de la même façon et quand cela concernait Amy, ils étaient sur la même longueur d’onde, ils pensaient de la même façon. Gregory avait donc le même sentiment, il y avait eu du mieux concernant leur fille après qu’elle ait reprit contact avec ce Dennis, mais ces derniers temps c’était de pire en pire. Par moment, Lisbeth avait un peu le sentiment qu’elle s’enfonçait même encore plus qu’avant. Et ils ne pouvaient évidemment pas se le permettre, ils ne pouvaient pas l’abandonner comme ça.

Quand ils avaient décidé d’adopter Amy, ils avaient parfaitement su que ça ne serait pas toujours évident, mais ce n’était pas quelque chose qui leur avait fait peur. Gregory l’avait bien sauvé elle, Lisbeth savait qu’ils pouvaient sauver ensemble leur fille. Ils allaient la guérir, même si ça demandait beaucoup d’effort et que ce n’était pas facile du tout. Dans tous les cas, ils allaient trouver une solution.

« C’est possible… » Soupira-t-elle quand son mari la questionna concernant son impression sur ce Dennis. Ils avaient poussé Amy à reprendre contact avec ce jeune homme qui avait visiblement énormément d’importance pour elle, avec qui elle avait partagé beaucoup de chose. Mais finalement, ils ne savaient pas grand-chose sur lui. Lisbeth espérait quand même qu’ils ne l’avaient pas conduit dans la gueule du méchant loup, qu’ils ne lui avaient pas fait plus de mal encore en la poussant à reprendre contact avec son ancien ami. « Il faut que tu lui parles. » Décréta Lisbeth en prenant la main de son mari dans la sienne. Ils ne pouvaient pas ne rien faire dans tous les cas, il était évident qu’ils devaient agir et le mieux était sans doute que l’un d’entre eux parle à ce garçon. Le mieux était que Gregory parle à ce garçon. Lisbeth pourrait le faire… peut-être, mais elle considérait que Gregory saurait réellement comment s’y prendre. « Il faut que tu ais une conversation profonde avec lui. » Quand elle disait conversation profonde, elle pensait surtout à une psychanalyse en bonne et due forme. « S’il fait du mal à Amy, nous ne pouvons pas le permettre de rester dans son entourage. »

C’était radical, mais c’était ainsi que Lisbeth voyait les choses. Ils ne pouvaient pas se permettre de laisser une quelconque mauvaise influence près de leur fille. Amy avait fait des progrès depuis qu’elle était chez eux, ils ne pouvaient pas se permettre de voir tous leurs efforts se gâcher à cause de la mauvaise influence d’une personne. Elle espérait évidemment que ce n’était pas le cas de ce Dennis, à choisir elle aimerait découvrir que c’était tout l’inverse et que ce jeune homme ne représentait pas une menace pour leur fille. Mais si c’était le cas, alors ils n’auraient pas d’autre choix que de prendre des mesures drastiques, pour le bien être de Amy.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moldu
Gregory Benson
▌ Messages : 61
Humeur :
L'amour est la communion de deux esprits [pv Lisbeth <33] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100L'amour est la communion de deux esprits [pv Lisbeth <33] Right_bar_bleue

En couple avec : Lisbeth Benson

QUI SUIS-JE?
Baguette: Pas de baguette
Camp: Neutre
Avatar: Daniel Craig

L'amour est la communion de deux esprits [pv Lisbeth <33] Empty
Message#Sujet: Re: L'amour est la communion de deux esprits [pv Lisbeth <33]   L'amour est la communion de deux esprits [pv Lisbeth <33] Icon_minitimeMer 5 Aoû - 14:28


L'amour est la communion de deux esprits
G

regory n'était pas homme à se remettre en question, pas alors qu'il estimait qu'il répondait aux méthodes les plus strictes et les plus rigoureuses possibles, de celles qui ne toléraient pas les erreurs et les imprécisions. En conséquence, jamais il n'admettrait que c'était peut-être un peu trop inconsciemment qu'il avait poussé sa fille à reprendre contact avec Dennis. Non, il assumait totalement ce choix et continuerait de l'assumer quand bien même le jeune homme devait finalement se révéler être une très mauvaise fréquentation pour sa fille. Non, ce n'était pas qu'il tenait à ce qu'on lui fasse du mal, mais que ses retrouvailles avec Dennis aient un impact positif ou négatif sur leur fille, il restait évident aux yeux de Gregory que ce dernier jouait un rôle trop important dans la vie de sa fille pour être négligé. Peu importe les leviers émotionnels qui seraient enclenchés grâce à lui, ils aideraient la thérapie d'Amy.

Malgré tout, il fallait éviter que les choses aillent trop loin, et donc, il était grand temps de sonder plus avant ce jeune homme. Quand Lisbeth lui recommanda de lui parler, Gregory savait pertinemment où elle voulait en venir. Elle ne parlait pas seulement d'avoir une conversation à coeur ouvert avec l'ami de leur fille, ils parlaient d'un véritable exercice psychanalytique, et c'était un exercice auquel Gregory se plierait avec plaisir. D'autant plus que, dans tous les cas, il lui était presque impossible d'entretenir la moindre conversation avec qui que ce soit sans que cette dernière se transforme en séance de psychanalyse. C'était ainsi, c'était dans son caractère, il voulait sonder toutes les âmes qu'il rencontrait, et celle de Dennis la rendait plus curieux que toutes celles qu'il avait pu croiser jusqu'ici. Exception faite de Lisbeth et Amy, bien sûr, qui étaient dans tous les cas des exceptions à tout pour Gregory, à tous les points de vue.

-Non, c'est certain. Nous ferons ce qu'il faut pour que sa présence n'impacte pas négativement Amy. J'irai lui parler.
Il adressa à Lisbeth un regard dans lequel se lisait une profonde tendresse, toute l'affection qu'il avait pour cette femme incroyable, passée de patiente à épouse, et qu'il aimait plus que tout au monde, au-delà des mots. Quant à toi, je pense que tu devrais directement confronter Amy au sujet de ce garçon. Je ne serais pas surpris qu'elle se retienne de parler de certaines choses si je dois être présent.

Car il ne fallait bien sûr pas négliger la possibilité que des sentiments amoureux, ou tout au moins une attirance charnelle, se soient mêlés à cette relation, et dans ce cas, Gregory voulait croire que son interlocutrice parviendrait à en parler plus librement si elle se retrouvait en présence féminine plutôt qu'en compagnie de sa figure paternelle.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

L'amour est la communion de deux esprits [pv Lisbeth <33] Empty
Message#Sujet: Re: L'amour est la communion de deux esprits [pv Lisbeth <33]   L'amour est la communion de deux esprits [pv Lisbeth <33] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

L'amour est la communion de deux esprits [pv Lisbeth <33]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Un coucher de soleil avec toi (pv Aisuru) (Hentaï possible)
» Une bière, une clope...deux flingues [PV. mizuki] [ce n'est pas du hentaï mais âme sensible s'abstenir!]
» Un nouveau logis...[hentaï /terminé]
» Un peu d'intimité... [ pv : Perséphale et Hentaï]
» Quand deux corps s'enflâme [Pv Mafuyu Nekokami ][Hentaï]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Les habitations
 :: Bienvenue chez vous ! :: Appartement des Benson (Londres)
-