AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
-35%
Le deal à ne pas rater :
-35% sur les lunettes de soleil audio Bose Frames Rondo
149.99 € 229.99 €
Voir le deal

Partagez | 
 

 Il y a des joies qui sont une source intarissable de force pour l'âme. (pv Dorea)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MANGEMORT
Charis Croupton
▌ Messages : 327
Humeur :
Il y a des joies qui sont une source intarissable de force pour l'âme. (pv Dorea) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Il y a des joies qui sont une source intarissable de force pour l'âme. (pv Dorea) Right_bar_bleue

En couple avec : Caspar Croupton

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de houx, ventricule de dragon, 22 cm
Camp: Mal
Avatar: Eva Green

Il y a des joies qui sont une source intarissable de force pour l'âme. (pv Dorea) Empty
Message#Sujet: Il y a des joies qui sont une source intarissable de force pour l'âme. (pv Dorea)   Il y a des joies qui sont une source intarissable de force pour l'âme. (pv Dorea) Icon_minitimeJeu 23 Avr - 14:10


Charis ne saurait dire depuis combien de temps exactement, elle se tenait là, au-dessus du berceau, le visage serein et attendri, sans rien faire d'autre que d'observer son petit ange à poings fermés.

Elle devrait profiter de cette accalmie pour se reposer un peu. Barty était loin de faire ses nuits encore, grapiller la moindre occasion de ne serait-ce que rattraper un peu de sommeil quand le bébé lui-même dormait ne serait pas un luxe, mais Charis en était incapable. Malgré la fatigue, elle éprouvait envers son fils un attachement tel qu'elle avait du mal à ne pas simplement le garder dans son sillage.

D'ailleurs, ces derniers temps, elle investissait constamment la chambre de Barty pour dormir à ses côtés, sous le prétexte de ne pas réveiller Caspar si Barty devait la réclamer... prétexte assez contestable, en réalité. La vérité, c'était seulement qu'elle trouvait chez ce petit ange une affection dont elle réalisait manquer la plupart du temps, et elle n'arrivait pas à s'en passer. Même là, quand Barty dormait, et même si elle aimait la douceur qui se dégageait de son visage dans ces moments-là, elle avait envie de le réveiller juste pour avoir le bonheur de le serrer contre elle et de rencontrer son regard, de sentir ses tout petits doigts se serrer autour de son index...

Mais non, Barty avait bien mérité de se reposer... Tout comme elle, même si ce n'était pas prévu au programme. Elle avait profité d'une journée de travail de son mari pour inviter Dorea à faire la rencontre de son filleul. Elle espérait qu'elle s'y attacherait aussi instantanément qu'elle l'avait fait elle-même. En tout cas, elle avait grand hâte de pouvoir revoir son amie, encore plus dans ces circonstances heureuses.

Et d'ailleurs, elle entendit frapper. Elle quitta la chambre de Barty pour rejoindre l'entrée, ou l'elfe de maison familial s'était déjà chargé d'accueillir la jeune femme.


"Dorea !"
Charis se rapprocha d'elle pour déposer une bise sur sa joue et lui accorder une rapide étreinte. "Je suis heureuse de te voir. Comment vas-tu ?"

Elle avait envie de griller les étapes et de lui présenter immédiatement son filleul, mais chaque chose en son temps. Pour le moment, elle voulait aussi s'assurer que tout allait pour le mieux dans la vie de son amie.


_________________
Méfiez-vous de l'eau qui dort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Dorea Potter
▌ Messages : 395
Humeur :
Il y a des joies qui sont une source intarissable de force pour l'âme. (pv Dorea) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Il y a des joies qui sont une source intarissable de force pour l'âme. (pv Dorea) Right_bar_bleue

En couple avec : Charlus Potter

QUI SUIS-JE?
Baguette: 24 cm, bois d'olivier, écaille de basilic
Camp: Neutre
Avatar: Natalie Dormer

Il y a des joies qui sont une source intarissable de force pour l'âme. (pv Dorea) Empty
Message#Sujet: Re: Il y a des joies qui sont une source intarissable de force pour l'âme. (pv Dorea)   Il y a des joies qui sont une source intarissable de force pour l'âme. (pv Dorea) Icon_minitimeDim 5 Juil - 9:29

Il y a des joies qui sont une source intarissable de force pour l'âme
   
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Dorea était déjà lassée de sa situation. Il ne lui en aurait pas fallu beaucoup. Très peu même, elle en était encore à un mois, mais elle en avait déjà assez. Il n’y avait rien de bien à être enceinte. Toutes celles qui disaient que la grossesse était la plus belle chose au monde étaient définitivement shootées aux hormones. Ou alors c’était Dorea qui avait un problème mais elle préférait la première option.

Quelle joie pouvait-elle ressentir à être sans cesse épuisée, à être essoufflée directement dès qu’elle faisait le moindre effort, ou avoir des sautes d’humeur. Sans parler des nausées. Non sincèrement, elle détestait être enceinte. Mais elle ne se sentait pas non plus pressée de devenir maman. Elle n’était pas pressée que le bébé naisse, en bref, rien n’allait, mais elle devait faire avec. Le seul point positif, c’était que Charlus était surexcité. Il était aux anges depuis qu’elle lui avait annoncé la nouvelle, et elle se plaisait à le voir comme ça, mais la concernant, il n’y avait pas de joie particulière, plus de la résignation. Peut-être que cela changerait par la suite, mais pour le moment ce n’était pas vraiment ça.

Mais ce n’est pas pour autant qu’elle allait s’arrêter de vivre. Elle n’était pas forcément au mieux de sa forme, mais du tout, mais elle ne voulait pas rester cloîtrée et couchée chez elle. C’était tout bonnement hors de question. Elle se disait qu’en s’occupant l’esprit, ses symptômes disparaîtraient. Et d’ailleurs, elle avait la source de distraction idéale. Charis l’avait invitée afin de lui présenter son fils, et Dorea avait tout de même hâte de voir le nouveau-né.

"Dorea ! Je suis heureuse de te voir. Comment vas-tu ?"

Dorea rendit son étreinte à la jeune femme, cela lui faisait vraiment plaisir de la voir. Elle n’avait pas eu l’opportunité d’aller la voir à Sainte-Mangouste mais elle comptait bien se rattraper. Charis semblait fatiguée, mais elle semblait avait tout heureuse, et c’était une chose que Dorea était heureuse de voir. Elle n’avait pas envie de se plaindre tout de suite de son état, elle savait qu’elle était là pour une raison bien précise, alors pour le moment, elle ne voulait pas trop en dire.

« Moi aussi. Je vais bien, mais parle moi plutôt de toi. Comment ça va ? Et Barty ? Oh au fait j’ai ramené ça, ce n’est pas grand-chose mais… C’est histoire de marquer le coup. »

Elle lui tendit un petit paquet, elle avait pris une peluche pour Barty. Elle se doutait qu’il devait en avoir déjà une dizaine, mais elle n’avait pas eu d’idée fulgurante et n’avait pas eu envie d’arriver les mains vides.

black pumpkin

_________________

- Always pure -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
Charis Croupton
▌ Messages : 327
Humeur :
Il y a des joies qui sont une source intarissable de force pour l'âme. (pv Dorea) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Il y a des joies qui sont une source intarissable de force pour l'âme. (pv Dorea) Right_bar_bleue

En couple avec : Caspar Croupton

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de houx, ventricule de dragon, 22 cm
Camp: Mal
Avatar: Eva Green

Il y a des joies qui sont une source intarissable de force pour l'âme. (pv Dorea) Empty
Message#Sujet: Re: Il y a des joies qui sont une source intarissable de force pour l'âme. (pv Dorea)   Il y a des joies qui sont une source intarissable de force pour l'âme. (pv Dorea) Icon_minitimeMer 8 Juil - 12:19


« Moi aussi. Je vais bien, mais parle moi plutôt de toi. Comment ça va ? Et Barty ? Oh au fait j’ai ramené ça, ce n’est pas grand-chose mais… C’est histoire de marquer le coup. »

Charis accueillit la réponse de Dorea avec le sourire. Elle était trop euphorique et fatiguée, tout en même temps, pour envisager de remettre en question le discours de son amie quand celle-ci lui assurait qu'elle allait bien. Dans tous les cas, elle était convaincue que si elle le lui disait, c'est que c'était vrai, pourquoi lui mentirait-elle ?

Alors elle acceptait sans mal de reporter l'attention sur elle, même si le tour de la question serait rapidement fait. Elle allait bien. Et elle allait bien parce que Barty allait bien, et qu'à l'heure actuelle, il était toute sa vie. Il était sa motivation, sa raison d'être, ce qui la poussait à être la meilleure version d'elle-même qu'elle puisse être. Oui, elle était heureuse, pas parce que, objectivement, tout allait pour le mieux dans sa vie, mais parce que les quelques zones d'ombre qu'elle avait pu entrevoir n'avaient plus l'ombre d'une quelconque importance, à présent. Vraiment plus la moindre importance, en fait.

Tout ce qu'elle voulait, c'était profiter du meilleur aspect de chaque chose. Oui, Caspar était complexe et absentéiste, mais il lui avait offert le don le plus précieux du monde, le petit Barty. Oui, le retour de Cedrella ne s'était pas déroulé comme elle l'aurait voulu, mais en attendant, sa soeur était tout de même bel et bien là, et c'était tout ce qui importait. Elle ne voulait pas s'imaginer quoi que ce soit d'autre.


"Merci, elle est adorable ! Barty va l'adorer. Et je vais bien, très bien, même, je n'ai jamais été aussi bien. Un peu fatiguée, évidemment, mais Barty est un véritable amour."


Barty avait reçu des dizaines de peluches, mais c'était sans aucune importance, elle aimait l'idée que son petit bout soit gâté, et que Doreaait eu cette charmante attention. Elle n'en attendait pas moins de sa part.


"Qu'est-ce que tu dirais de le lui offrir en personne ?"
suggéra-t-elle alors en désignant d'un geste de la tête la porte de la chambre de son fils.

Oui, il dormait, mais tout de même, Dorea ne pouvait pas venir ici sans voir son filleul. C'était en partie le but de cette invitation, après tout.



_________________
Méfiez-vous de l'eau qui dort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Dorea Potter
▌ Messages : 395
Humeur :
Il y a des joies qui sont une source intarissable de force pour l'âme. (pv Dorea) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Il y a des joies qui sont une source intarissable de force pour l'âme. (pv Dorea) Right_bar_bleue

En couple avec : Charlus Potter

QUI SUIS-JE?
Baguette: 24 cm, bois d'olivier, écaille de basilic
Camp: Neutre
Avatar: Natalie Dormer

Il y a des joies qui sont une source intarissable de force pour l'âme. (pv Dorea) Empty
Message#Sujet: Re: Il y a des joies qui sont une source intarissable de force pour l'âme. (pv Dorea)   Il y a des joies qui sont une source intarissable de force pour l'âme. (pv Dorea) Icon_minitimeLun 14 Sep - 14:35

Il y a des joies qui sont une source intarissable de force pour l'âme
   
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Dorea était réellement ravie de pouvoir rencontrer son filleul. Elle n’avait jamais été très bébés, mais elle allait bien devoir faire avec, surtout maintenant qu’elle allait en avoir un incessamment sous peu. Mais elle n’avait toujours pas hâte. Quoiqu’il en soit, elle avait envie de rencontrer le petit Barty, et elle ne doutait pas qu’il serait mignon. Même s’il ne l’était pas, elle n’allait pas le spécifier, on ne disait pas à un parent que son enfant n’était pas adorable. Encore moins la mère. On ne le disait pas en fait. Mais Dorea ne trouvait pas les bébés mignons. Ce n’était que des petites choses fripées, bruyantes et sur qui les adultes s’extasiaient sans raison précise, pour des faits et gestes qui n’avaient rien d’extraordinaires. Un bébé chat était mignon, un bébé humain beaucoup moins, mais ce n’était que son avis.

Quoiqu’il en soit, Charis semblait vraiment heureuse, et Dorea aimait la voir ainsi. En plus d’être sa cousine, elle était sa meilleure amie, alors elle se souciait de son bonheur. La maternité lui avait réussie, et c’était une excellente chose. Dorea avait toujours trouvé que Caspar ne la traitait pas assez bien, mais il avait su lui offrir un enfant, et de toute évidence, c’est ce dont elle avait besoin. Mais ça ne changeait rien au fait qu’elle ne l’appréciait pas.

"Merci, elle est adorable ! Barty va l'adorer. Et je vais bien, très bien, même, je n'ai jamais été aussi bien. Un peu fatiguée, évidemment, mais Barty est un véritable amour. Qu'est-ce que tu dirais de le lui offrir en personne ?"

Dorea adressa un sourire à la jeune femme. Elle pouvait lire sur son visage qu’elle pensait chaque mot prononcé. Elle ne se souvenait pas avoir déjà vu Charis dans un tel état de joie. Mais elle n’avait aucune envie de voir cela disparaître. Dorea ne disait pas non à aller rencontrer le nouveau-né. Même si les bébés n’étaient pas sa tasse de thé, il était tout de même son filleul, et elle était curieuse de le voir. D’autant plus qu’elle était décidée à faire des efforts spécialement pour lui.

« Oui, avec plaisir. »

black pumpkin

_________________

- Always pure -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
Charis Croupton
▌ Messages : 327
Humeur :
Il y a des joies qui sont une source intarissable de force pour l'âme. (pv Dorea) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Il y a des joies qui sont une source intarissable de force pour l'âme. (pv Dorea) Right_bar_bleue

En couple avec : Caspar Croupton

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de houx, ventricule de dragon, 22 cm
Camp: Mal
Avatar: Eva Green

Il y a des joies qui sont une source intarissable de force pour l'âme. (pv Dorea) Empty
Message#Sujet: Re: Il y a des joies qui sont une source intarissable de force pour l'âme. (pv Dorea)   Il y a des joies qui sont une source intarissable de force pour l'âme. (pv Dorea) Icon_minitimeJeu 17 Sep - 12:44



« Oui, avec plaisir. »

Aucune autre réponse n'aurait été acceptée de la part de Dorea. Si la jeune femme avait dû décider qu'elle n'avait pas envie de consacrer du temps et de l'attention au bébé, parce que les nourrissons n'étaient définitivement pas sa tasse de thé, elle lui aurait forcé la main. Sans malignité aucune. Elle était incapable de s'imaginer que l'on puisse rencontrer le petit Barty sans être attendri par sa bouille d'ange et son sourire. Même Caspar n'en avait pas été capable, c'était dire.

Et par ailleurs, Dorea était la marraine de Barty, c'était normal qu'elle fasse la connaissance de son filleul. D'autant plus que c'était en partie l'objet de cette invitation. Quand bien même Dorea était toujours la bienvenue chez elle, évidemment, et Charis prenait toujours plaisir à la recevoir.


"Je vais le chercher"
, répondit-elle alors.

Tandis qu'elle s'approchait de la chambre de son fils, Charis ressentait un mélange d'impatience et d'appréhension. Elle avait hâte de présenter son fils à Dorea, mais elle espérait que cette rencontre se passerait bien, aussi. Il n'y avait pas forcément de raison, certes, mais en même temps... Il était bien possible que Barty se réveille du mauvais pied, qu'il fonde en larmes ou soit agité. Il était très calme et cela arrivait rarement, mais il restait un bébé, bien sûr qu'il faisait ses crises, comme tous les petits de son âge.

Elle ouvrit doucement la porte de la chambre et se pencha sur le landau de Barty... Comme toujours, elle pourrait juste passer des heures à contempler cette petite merveille qui avait insufflé tant de bonheur à une vie qui, avant cela, en avait manqué cruellement. Elle porta le petit avec douceur.

Il ouvrit les yeux, s'agita doucement, mais réconforté par sa présence contre son sein, il restait calme. Elle le berça tout de même en retournant dans le salon pour se réinstaller à côté de Dorea.


"Barty, je te présente Dorea, ta marraine"
, dit-elle avec douceur.

Forcément, Barty ne comprenait pas ce que sa mère lui disait, mais ça n'avait pas d'importance. D'un geste, Charis invita son amie à prendre son fils dans ses bras. Elle comprendrait, bien sûr, qu'elle refuse, elle comprendrait, évidemment, qu'elle ne se sente pas à l'aise avec l'idée de porter Barty, mais c'était important à ses yeux.


_________________
Méfiez-vous de l'eau qui dort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Dorea Potter
▌ Messages : 395
Humeur :
Il y a des joies qui sont une source intarissable de force pour l'âme. (pv Dorea) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Il y a des joies qui sont une source intarissable de force pour l'âme. (pv Dorea) Right_bar_bleue

En couple avec : Charlus Potter

QUI SUIS-JE?
Baguette: 24 cm, bois d'olivier, écaille de basilic
Camp: Neutre
Avatar: Natalie Dormer

Il y a des joies qui sont une source intarissable de force pour l'âme. (pv Dorea) Empty
Message#Sujet: Re: Il y a des joies qui sont une source intarissable de force pour l'âme. (pv Dorea)   Il y a des joies qui sont une source intarissable de force pour l'âme. (pv Dorea) Icon_minitimeLun 23 Nov - 13:59

Il y a des joies qui sont une source intarissable de force pour l'âme
   
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Dorea n’était pas à l’aise avec les bébés. Elle n’avait jamais été à l’aise avec les bébés. C’était toujours la même chose, les jeunes parents exhibaient leur progéniture, il fallait dire qu’ils étaient adorables avec un sourire crispé, parce que cela ne se faisait pas de dire qu’un nouveau-né était laid, et puis il y avait ce moment où on vous les fourrait dans les bras, avec le regard perçant et inquisiteur de la mère, prête à bondir à la moindre petite erreur de position. Autant qu’elle garde son marmot si c’était pour ça.

Mais là, les choses étaient différentes, il s’agissait de Charis, et de son fils. Charis était sa meilleure amie, alors Dorea était plus tempérée, et elle faisait preuve de plus d’efforts. Barty était son filleul, et Dorea avait envie d’être une marraine à la hauteur. Elle allait donc s’efforcer d’aimer cette petite chose rose et fripée, même si d’instinct naturel, elle préférait se tenir loin des poupons.

"Je vais le chercher"

Dorea laissa son amie s’absenter, se contentant de patienter. Elle était consciente qu’elle allait devoir revisiter son jugement sur les enfants, maintenant qu’elle était enceinte, mais elle n’arrivait pas non plus à totalement se faire à l’idée qu’elle était enceinte justement. Alors cela allait lui prendre du temps. Elle était encore très incertaine sur la façon dont elle se sentait face à cet évènement, un peu perdue, mais ce n’était pas comme si on pouvait vraiment l’aider. Elle ne pensait pas que ce soit possible, parce qu’elle savait déjà que tous ses proches allaient lui dire que c’était merveilleux, mais pour le moment, elle en voyait pas du tout la merveille.

"Barty, je te présente Dorea, ta marraine"

Dorea sourit, mais elle se tendit un peu quand Charis lui proposa de porter l’enfant. Elle savait à peu près comment on faisait, ce ne serait pas la première fois, mais elle n’était pas à l’aise avec ça. D’autant que les enfants avaient la manie de pleurer dès qu’ils étaient dans ses bras. Ils devaient probablement sentir qu’elle ne les aimait pas beaucoup. Cependant, elle n’avait pas envie de blesser Charis en refusant, et elle s’était promis de faire des efforts. Elle accepta donc de prendre Barty dans ses bras, le pauvre il ne devait faire que ça passer de bras en bras, elle le cala contre elle, fit attention à sa tête et mit en pratique tous ce que les mères lui avaient tout le temps rabâcher. Elle l’observa avec attention, pour une fois, elle trouvait qu’il était vraiment mignon, il avait une bonne bouille ce petit. Elle lui adressa un sourire.

« Bonjour Barty, bienvenu dans ce monde. Je suis ravie de te rencontrer. Tu es sacrément mignon tu sais ? »

black pumpkin

_________________

- Always pure -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
Charis Croupton
▌ Messages : 327
Humeur :
Il y a des joies qui sont une source intarissable de force pour l'âme. (pv Dorea) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Il y a des joies qui sont une source intarissable de force pour l'âme. (pv Dorea) Right_bar_bleue

En couple avec : Caspar Croupton

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de houx, ventricule de dragon, 22 cm
Camp: Mal
Avatar: Eva Green

Il y a des joies qui sont une source intarissable de force pour l'âme. (pv Dorea) Empty
Message#Sujet: Re: Il y a des joies qui sont une source intarissable de force pour l'âme. (pv Dorea)   Il y a des joies qui sont une source intarissable de force pour l'âme. (pv Dorea) Icon_minitimeVen 27 Nov - 12:09


Charis observait Dorea avec attention tandis qu'elle prenait son fils dans ses bras, mais n'intervenait pas, ce qui demandait un réel effort de sa part. Ce n'était pas contre Dorea, loin de là, mais la jeune femme, de manière générale, avait du mal à se séparer de Barty et à le laisser entre les bras de qui que ce soit. Elle avait toujours peur qu'il ne lui arrive quelque chose, une peur absurde et irrationnelle.

Mais même si son amie lui paraissait un peu tendue, elle n'en était pas moins très attentive et scrupuleuse. Et il était évident qu'elle prendrait tout le soin nécessaire à ne pas heurter le concentré d'amour qu'était Barty aux yeux de Charis.

Elle sourit, attendrie par ce spectacle, d'autant qu'il lui semblait que le sourire que Dorea affichait était lui aussi très sincère. Elle savait bien que Dorea avait du mal à trouver sa fibre maternelle (même si Charis restait convaincue qu'elle en possédait une), porter un bébé dans ses bras ne devait pas être un exercice naturel pour elle... mais elle s'y ferait.

Et dans tous les cas, il était exclu qu'elle prive Dorea de ce genre de moments de complicité. Elle avait décidé de faire d'elle la marraine de son enfant, et ce n'était pas un titre aléatoire à ses yeux, c'était quelque chose d'important, c'était un rôle qui avait une forte valeur symbolique, et qu'il fallait donc prendre le plus sérieusement possible.


« Bonjour Barty, bienvenu dans ce monde. Je suis ravie de te rencontrer. Tu es sacrément mignon tu sais ? »

Cette remarque illumina le visage de Charis. Elle avait oublié depuis un bon moment d'être objective quand il était question de son petit ange, et elle savait que certains compliments pouvaient être prononcés en toute hypocrisie. Mais en l'occurrence, elle avait vraiment envie de penser que Dorea ne prétendait pas, ne disait pas ces mots pour lui faire plaisir, mais parce qu'elle les pensait réellement.

"Il t'a adoptée"
, répondit Charis sans perdre son sourire. C'était vite dit, mais elle remarquait quand même que Barty était très à l'aise dans les bras de Dorea. Charis devait sans doute s'en tenir pour responsable, à force de couver son fils, mais elle rendait parfois difficile les interactions entre Barty et... n'importe qui d'autre. Y compris son propre père. "D'habitude, il s'agite quand il est dans les bras de personnes qu'il ne connaît pas encore, mais je crois qu'il t'aime bien."

_________________
Méfiez-vous de l'eau qui dort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Dorea Potter
▌ Messages : 395
Humeur :
Il y a des joies qui sont une source intarissable de force pour l'âme. (pv Dorea) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Il y a des joies qui sont une source intarissable de force pour l'âme. (pv Dorea) Right_bar_bleue

En couple avec : Charlus Potter

QUI SUIS-JE?
Baguette: 24 cm, bois d'olivier, écaille de basilic
Camp: Neutre
Avatar: Natalie Dormer

Il y a des joies qui sont une source intarissable de force pour l'âme. (pv Dorea) Empty
Message#Sujet: Re: Il y a des joies qui sont une source intarissable de force pour l'âme. (pv Dorea)   Il y a des joies qui sont une source intarissable de force pour l'âme. (pv Dorea) Icon_minitimeJeu 4 Mar - 21:32

Il y a des joies qui sont une source intarissable de force pour l'âme
   
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Dorea et les enfants, cela avait toujours fait cent. C’était comme ça, bébé ils ne faisaient que pleurer, un peu plus grands ils vous fixaient pendant des heures sans vraiment savoir pourquoi, il y avait toujours les pleurs, les caprices, les problèmes… et le pire, c’est qu’on était parent jusqu’à sa mort, on ne cessait jamais de l’être. Même quand les enfants étaient adultes, ils pouvaient continuer de venir chouiner pour un oui ou pour un non. Alors elle n’était pas spécialement fan. Probablement aussi du fait que quand un enfant était dans la pièce, il fallait impérativement que l’attention de tous les adultes soit porter vers l’enfant en question, comme s’il s’agissait de la plus belle des merveilles. Alors que ce n’était qu’un petit machin en couches culottes.

Mais pour Barty, elle faisait un effort. C’était son filleul, et elle voulait être à la hauteur du rang qu’on lui avait confié. Et puis, elle reconnaissait qu’il était plutôt mignon, et qu’il avait une bonne bouille. Elle ne savait pas si c’était du fait qu’il était le fils de sa meilleure amie, ou bien qu’elle soit sa marraine, mais elle était moins dérangée qu’elle ne l’était en temps normal, quand on lui collait un nourrisson dans les bras. Pour le moment, ça allait, et au moins, le bébé ne pleurait pas, c’était déjà ça.

"Il t'a adoptée. D'habitude, il s'agite quand il est dans les bras de personnes qu'il ne connaît pas encore, mais je crois qu'il t'aime bien."

Dorea afficha un petit sourire. C’était tant mieux, qu’il ne s’agite pas. C’était typiquement le genre de chose qui réussirait à la mettre mal à l’aise, et puis, elle préférait partir sur de bonnes bases avec Barty. Cela lui donnerait davantage l’envie d’aller vers lui, ce qui n’était pas forcément naturel chez Dorea. Autant, elle était très à l’aise avec les adultes, mais elle l’était beaucoup moins avec les enfants. Et le fait qu’elle avait eu ses neveux et sa nièce lorsqu’elle était encore jeune n’avait pas aidé à la familiariser avec les enfants.

« Bien sûr qu’il m’aime bien. N’est-ce pas Barty ? »

Elle caressa doucement sa petite joue ronde de l’indexe et le garda encore quelques minutes avant de le rendre à Charis. Ce premier contact s’était bien passé, et Dorea était assez contente. Elle savait bien, qu’elle allait devoir se familiariser avec tout ça, étant donné qu’elle était enceinte. Mais elle avait encore du mal à se faire à l’idée, et ce n’était pas encore vraiment réel pour elle, alors elle mettait aisément cette information de côté, et étant donné que presque personne n’était au courant, elle pouvait facilement occulter ce détail. Même si Charlus le lui rappelait quasiment tout le temps, tant il était heureux de la nouvelle.

« Tu peux vraiment être fière de toi Charis. »

black pumpkin

_________________

- Always pure -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
Charis Croupton
▌ Messages : 327
Humeur :
Il y a des joies qui sont une source intarissable de force pour l'âme. (pv Dorea) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Il y a des joies qui sont une source intarissable de force pour l'âme. (pv Dorea) Right_bar_bleue

En couple avec : Caspar Croupton

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de houx, ventricule de dragon, 22 cm
Camp: Mal
Avatar: Eva Green

Il y a des joies qui sont une source intarissable de force pour l'âme. (pv Dorea) Empty
Message#Sujet: Re: Il y a des joies qui sont une source intarissable de force pour l'âme. (pv Dorea)   Il y a des joies qui sont une source intarissable de force pour l'âme. (pv Dorea) Icon_minitimeMar 9 Mar - 12:16


« Bien sûr qu’il m’aime bien. N’est-ce pas Barty ? »

Charis posait sur Dorea le regard le plus attendri du monde. Elle savait que pour son amie, s'occuper des enfants ou même se retrouver en leur compagnie n'était pas un exercice aussi intuitif et naturel que ça pouvait l'être pour elle-même, mais quand elle la voyait comme ça, prendre soin de son filleul et s'adresser à lui avec douceur et affection, elle ne doutait définitivement pas de combien elle serait une bonne mère quand ce serait son tour, et quelque part, elle se disait qu'en lui laissant passer du temps en compagnie de son filleul, elle lui rendrait même un fier service au bout du compte. Cela lui permettrait de réaliser qu'elle possédait cet instinct maternel qu'elle pensait peut-être ne pas avoir.

Et elle avait le chic avec les petits, visiblement, ou en tout cas, elle avait le chic avec Barty, qui très clairement, s'était d'ores et déjà pris d'affection pour Dorea. Elle l'avait rarement vu à ce point calme et détendu en présence de qui que ce soit. Là, dans les bras de Dorea, il devait se sentir aimé et en sécurité, et cela soulageait un peu Charis qui elle-même avait bien souvent du mal à se séparer de son enfant trop longtemps. Elle savait que ça n'avait rien de très sain, mais c'était en attendant le cas : elle pouvait frôler la crise de panique quand Barty n'était pas dans son champ de vision, quand elle ne pouvait pas s'assurer, de ses propres yeux, qu'il se portait comme un charme.


« Tu peux vraiment être fière de toi Charis. »

Charis adressa à Dorea un sourire rayonnant, en effet, elle l'était, elle l'était comme elle n'avait pas eu l'occasion et surtout le sentiment de l'être depuis bien longtemps. Elle avait créé un petit être à ses yeux parfaits.

"C'est surtout de lui que je suis fière. Je ne pensais pas qu'on pouvait aimer autant avant la naissance de Barty."

Pourtant, elle avait aimé, dans sa vie. Pas vraiment son époux, non, elle avait du respect pour Caspar, mais pas de l'amour, mais elle en avait en revanche pour ses amis, Dorea en tête, ou encore, bien sûr, pour ses deux soeurs, y compris Cedrella même si elle avait eu tendance à leur en faire voir de toutes les couleurs ces derniers temps.

"Devenir maman, ça change tout... plus qu'on ne le soupçonnerait."

Ou du moins dans son cas, qu'elle avait, à tort, tendance à vouloir faire passer pour une vérité générale.



_________________
Méfiez-vous de l'eau qui dort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Il y a des joies qui sont une source intarissable de force pour l'âme. (pv Dorea) Empty
Message#Sujet: Re: Il y a des joies qui sont une source intarissable de force pour l'âme. (pv Dorea)   Il y a des joies qui sont une source intarissable de force pour l'âme. (pv Dorea) Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Il y a des joies qui sont une source intarissable de force pour l'âme. (pv Dorea)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Mes yeux ne sont pas si bas... regarde un peu plus haut ça marchera peut-être mieux entre nous. (suite) //+18// //HENTAÏ//
» Une petite détour aux sources [ PV - Hentaï ]
» Rose Ecarlate - Forum RPG hentaï [pour public averti]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Les habitations
 :: Bienvenue chez vous ! :: Manoir des Croupton
-