AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 A la santé du nouveau né - Harfang

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MANGEMORT
Reha Shafiq
▌ Messages : 145
Humeur :
A la santé du nouveau né - Harfang  Left_bar_bleue50 / 10050 / 100A la santé du nouveau né - Harfang  Right_bar_bleue

En couple avec : Personne
Nouveau nom (voyageurs temporels) : /

QUI SUIS-JE?
Baguette: 32cm bois de rose avec un ventricule de dragon
Camp: Mal
Avatar: Mindy Kayling

A la santé du nouveau né - Harfang  Empty
Message#Sujet: A la santé du nouveau né - Harfang    A la santé du nouveau né - Harfang  Icon_minitimeSam 25 Avr - 23:41

❝ Harfang & Reha ❞A la santé du nouveau né
Reha est fourbue lorsqu’elle sort de sa nuit de garde. Son corps se rappelle à son bon souvenir après une nuit à courir dans les couloirs de Sainte-Mangouste. Ses muscles sont tendus après l’effort et elle s’étire en sortant de l’hôpital. Ca fait longtemps qu’elle n’a plus eu de nuit comme ça. Un accident dans un des quartiers du Nord de Londres impliquant une famille de sorcier et leur voisin. Un sortilège mal formulé qui a mal tourné et s’est tout l’immeuble qui en a pris pour son grade. Il a fallu extraire moldus et sorciers et traiter ceux qui en avaient besoin, c’est-à-dire une bonne vingtaine de personnes. Ca lui rappelle les nuits qu’elle passait il y a quelques années. Certes les sorciers n’ont pas été touchés par la guerre comme les moldus, mais il y avait toujours bien quelques imbéciles pour se trouver là où il ne fallait pas qu’il fallait rabibocher. Les nuits étaient généralement courtes et agitées, mais Reha s’endormait généralement fourbue en sachant qu’elle n’avait pas perdu son temps.

Il ne faut pas s’y tromper. Si Reha est médicomage, ce n’est pas par amour de son prochain. Loin de là. Avoir un métier, c’était surtout un moyen de gagner une certaine indépendance quand sa mère ne rêvait que de lui coller un mari aux fesses. Si on lui avait laissé le choix, elle aurait choisi un secteur plus actif comme la police magique ou le quidditch, mais on a pas toujours ce qu’on veut dans la vie, donc elle s’est résignée et finalement, elle ne s’en sort pas trop mal.

Si son corps lui hurle qu’il serait temps qu’elle se repose, elle sait que ce n’est pas pour tout de suite. Il doit être dix heures et elle a rendez-vous avec Harfang dans une petite heure au Trois Balais. Tout juste le temps de passer chez elle et d’essayer de ressembler à quelque chose. Reha transplane et se déshabille à peine rentrée sur le pas de sa porte, l’elfe s’en occupera. Elle file sous la douche et en sors quelques minutes plus tard pour examiner sa garde robe d’un oeil critique. La jeune femme sait qu’elle ne correspond pas aux standards de beauté de son époque et elle n’en a cure. Mieux, elle s’en amuse, elle aime son style à l’image de sa personnalité et c’est souvent son assurance qui fait son plus grand charme. Elle prend une robe qu’elle sait avantageuse et se prépare rapidement. Harfang est une vieil ami qu’elle connait depuis des années et non pas un rendez-vous galant, nul besoin d’y mettre trop de forme.

Elle sort de chez elle et frisonne. Noël et la nouvelle année sont passés et le temps ne cesse de se refroidir ce qui ne convient pas vraiment à la jeune femme plus adepte des températures que les anglais ont tendance à fuir. Elle transplane, cette fois-ci pour Pré-au-Lard. Elle ne s’y rend pas souvent, mais elle aime l’ambiance du village qui lui rappelle ses années à Poudlard et puis contrairement au chemin de Traverse, elle sait qu’ils trouveront un peu de calme et sont moins susceptibles de faire des rencontres désagréables.

Son ami est déjà présent lorsqu’elle arrive, elle le salue et enlève sa cape qu’elle laisse tomber sur la chaise à côté d’elle et fait signe au serveur qu’il lui serve la même chose que son compagnon. Ca fait un moment qu’ils ne se sont pas vus, l’emploi du temps, souvent chaotique, de Reha et ses différentes missions pour le Lord lui laisse généralement peu de temps libre.

- Tu as une sale tête,
déclare-t-elle d’entrée de jeu.

Le franc parler de la jeune femme est loin d’être une légende et ils se connaissent assez bien pour qu’elle puisse se le permettre. Elle prend rarement des pincettes.

- J’imagine que les nuits ne sont pas de tout repos en ce moment. Je ne sais pas si je dois te féliciter ou non. Enfin, je suppose qu’un héritier se fête toujours.

Et elle ne parle pas de l’activité physique qu’il pourrait avoir auprès de ses différentes maîtresses, dont elle fait très occasionnellement partie, mais plutôt de la présence de son jeune fils. Il n’a pas l’air fort épanouis pour un père qui vient enfin d’avoir son héritier. D’un côté, c’est compréhensible, qui serait épanouis avec Callidora comme épouse, elle se le demande.

:copyright: 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Harfang Londubat
▌ Messages : 362
Humeur :
A la santé du nouveau né - Harfang  Left_bar_bleue50 / 10050 / 100A la santé du nouveau né - Harfang  Right_bar_bleue

En couple avec : Callidora Londubat

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bouleau, 29 cm, plume de phénix
Camp: Neutre
Avatar: Chris Evans

A la santé du nouveau né - Harfang  Empty
Message#Sujet: Re: A la santé du nouveau né - Harfang    A la santé du nouveau né - Harfang  Icon_minitimeMar 28 Avr - 11:02



Harfang Londubat Featuring Reha Shafiq



A la santé du nouveau-né


Harfang, dernièrement, sauterait sur n’importe quel prétexte pour passer le moins de temps possible chez lui. Il ne compte plus ses heures supplémentaires au travail. Il a toujours été un grand bosseur (même s’il prend un soin particulier à ne pas forcément en donner l’air), mais en l’occurrence, même quand il ne reste plus grand-chose à faire, il se traîne. Le reste de son temps, il le consacre en grande partie à ses amis, à ses maîtresses, à tout ce qui l’éloigne du bébé braillard et de sa femme psychopathe. N’importe quoi ne peut qu’être mieux que ça. Mais en l’occurrence, ce n’est pas à n’importe quoi que Harfang compte consacrer sa soirée. Ni à n’importe qui. Puisqu’il a rendez-vous avec Reha.

Reha, il la connaît depuis trop longtemps pour avoir gardé le compte, et il l’apprécie énormément. Oui, il a pu leur arriver de se retrouver dans le même lit… on ne va pas stopper le désir quand il est en marche. Mais ils sont surtout de très bons amis, et Harfang prend toujours un grand plaisir à la moindre de leurs conversations. Ils ont rendez-vous aux Trois-Balais. Harfang est un peu en avance, il a pris la liberté de commencer les festivités sans elle en se commandant un whisky pur-feu qu’il sirote en attendant son arrivée. Elle se présente enfin, sublime, comme toujours. Reha s’imagine peut-être ne pas être un canon de beauté, parce qu’elle ne répond pas aux convenances esthétiques, mais Harfang l’a toujours trouvée superbe. D’un autre côté, Harfang trouve toutes les femmes magnifiques. Mais quand même. Elle a toujours eu un charme bien particulier, qu’il lui trouve encore quand elle s’installe à leur table, non sans observer au passage qu’il a une sale tête. Possible, possible, on ne peut pas dire qu’il dorme beaucoup ces derniers temps.

"Je voudrais te rendre le compliment",
répond Harfang, souriant, pas vexé le moins du monde. "Mais c’est impossible, tu es magnifique, comme toujours." Elle ajoute qu’elle devine qu’en ce moment, il doit avoir rarement le temps de se reposer. Et en effet, les félicitations ne sont pas de mise. Il n’en attend de personne, il s’en moque. Tout comme il se fiche royalement du petit Algie. Il n’y est pour rien. Mais il n’est pas son fils. Alors il s’en moque. Royalement. "Et si on buvait à la santé de tout ce qui ne concerne pas de près ou de loin mon adorable - et atrocement bruyant - héritier, qu’est-ce que tu en penses ? Parle-moi de toi, plutôt."

codage par LaxBilly pour Stich ins Glück
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
Reha Shafiq
▌ Messages : 145
Humeur :
A la santé du nouveau né - Harfang  Left_bar_bleue50 / 10050 / 100A la santé du nouveau né - Harfang  Right_bar_bleue

En couple avec : Personne
Nouveau nom (voyageurs temporels) : /

QUI SUIS-JE?
Baguette: 32cm bois de rose avec un ventricule de dragon
Camp: Mal
Avatar: Mindy Kayling

A la santé du nouveau né - Harfang  Empty
Message#Sujet: Re: A la santé du nouveau né - Harfang    A la santé du nouveau né - Harfang  Icon_minitimeDim 3 Mai - 20:25

❝Harfang & Reha ❞A la santé du nouveau néLes compliments de son ami lui font plaisir. Si elle se trouve belle, comme toutes les femmes, elle apprécie particulièrement qu’on lui dise. Cela dit, elle connaît également Harfang et elle le sait généreux en bons mots quand il s’agit des personnes du sexe opposé. Si au début de l’âge adulte elle a nourrit une admiration un peu excessive pour lui, c’est aussi le fait de savoir qu’elle n’était pas unique qui l’a vite guérie des éventuels sentiments amoureux qu’elle a pu avoir. Reha a une trop grande estime d’elle-même pour une être “une parmi tant d’autres”, leur relation actuelle lui convient donc parfaitement.

Que Harfang n’ait guère envie de parler de son héritier ne surprend pas spécialement Reha. Elle, elle aime les enfants et si elle ne désespère pas d’en avoir - après tout, elle est encore fort jeune selon les standards sorciers - elle envie parfois ses amis dont la vie semble avancer plus vite que la sienne de ce côté là. Cela dit, même elle ne peut pas voir le vif intérêt que l’on peut éprouver pour cette petite chose fripée et hurlante des premiers jours. On verra quand tu seras mère lui a-t-on. En effet, on verra, mais en attendant, on a le temps. Cela dit, ça n’explique pas nécessairement le désintérêt de son ami pour son fils. S’il ne dit rien, elle se dit que c’est parce qu’il y a peut-être quelque chose de vrai dans les ragots qui circulent au sein du personnel à Sainte-Mangouste. Bien entendu, rien ne sort jamais de l’hôpital, le secret professionnel doit être respecter en toute circonstance, mais il n’empêche que la rumeur a fait le tour d’une partie du personnel soignant. Dans fond, qu’importe. S’il ne lui dit rien, c’est qu’il n’a pas envie d’en parler et Reha est une femme complaisante, c’est ce qui en fait une bonne amie. Elle décide donc de laisser le tomber le sujet à sa demande.

- Tes désirs sont des ordres, s’entend-elle répondre avec un sourire taquin. A la santé de tout sauf de ton enfant bruyant.

Elle aurait pu ajouter “ et de ta femme encombrante”, mais elle ne se le permettrait pas. Pas tout haut en tout cas, ni devant son ami. Que Reha n’aime pas Callidora n’est un secret pour personne. La femme de Harfang éprouve d’ailleurs un déplaisir similaire lorsqu’elle la voit . Elles ont probablement des caractères trop forts et différents pour pouvoir s’entendre et ce n’est pas le fait d’être toutes les deux mangemorts qui les a rapprochés. Il n’empêche que ce n’est pas le genre de chose que l’on peut dire à haute voix. Chez les sangs-pur, nul besoin de s’aimer, il faut simplement se supporter et encore, parfois ce n’est même pas nécessaire et un héritier est suffisant.

C’est sûrement ce qui explique que le mariage de son ami ait tenu. On ne peut pas dire que Harfang porte de l’affection à sa femme et c’est certainement réciproque, mais chez les gens comme eux, le divorce n’est jamais une option. Alors, on fait comme on peut. Difficile pour les autres de comprendre. C’est un mode de vie qui, s’il est une évidence pour eux, semble une aberration pour les autres. Aux yeux de Reha, ça fait partie des petites choses qui feront toujours la différence entre les sangs-pur et le reste de la population sorcière.

Harfang préférerait qu’on parle d’elle et c’est précisément ce qu’elle évite de faire en général. Reha est une femme occupée, nul doute, mais il n’y a pas que son travail. L’hôpital et les gardes lui donnent une bonne excuse. Rarement présente, souvent évasive sur ses activités, elle compte toujours sur le fait que son travail n'intéresse pas les autres pour qu’ils ne posent pas de questions. Dans le fond, combien sont-ils à vivre une double vie ? Sait-il que sa femme compte parmis les disciples de Tom Jedusor ? Elle en doute.

- Qu’est-ce que tu veux savoir ? J’ai une vie passionnante dernièrement. Mon chef de service part bientôt à la retraite et je me vois très bien à sa place, du coup j’enchaîne les heures supplémentaires. Tant qu’à parler boulot, comment vont mes investissements chez Gringott ?


:copyright: 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Harfang Londubat
▌ Messages : 362
Humeur :
A la santé du nouveau né - Harfang  Left_bar_bleue50 / 10050 / 100A la santé du nouveau né - Harfang  Right_bar_bleue

En couple avec : Callidora Londubat

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bouleau, 29 cm, plume de phénix
Camp: Neutre
Avatar: Chris Evans

A la santé du nouveau né - Harfang  Empty
Message#Sujet: Re: A la santé du nouveau né - Harfang    A la santé du nouveau né - Harfang  Icon_minitimeMar 12 Mai - 8:52



Harfang Londubat Featuring Reha Shafiq



A la santé du nouveau-né


Harfang lève son verre de bon cœur à tout, donc, sauf à son fils... et à sa femme, bien évidemment, même si son nom est proscrit dans leur conversation (elle aurait honnêtement pu directement parler d'elle. Si auparavant, Harfang adressait un minimum de respect à son épouse, c'était de l'histoire ancienne. A ce jour, il n'est plus du tout question de ça, et chaque occasion de lui mettre un petit tacle est pour lui une excellente occasion à saisir). Cela fait tout de même un certain nombre de choses auxquelles trinquer, l'air de rien. Et il leur sera facile de tenir une conversation passionnante sans avoir besoin d'évoquer un seul instant sa vie de famille (même si, d'un autre côté, sa vie familiale est un tel feuilleton que cela aurait pu valoir le détour).

Elle a une vie passionnante, lui répond-elle. Il n'en doutait pas. Elle est passionnante en elle-même. Et avec une personnalité telle que la sienne, il est assez naturel qu'elle attire à elle une vie à la hauteur. Il ne la verrait pas s'embourber dans l'ennui d'un quotidien terne et sans saveur. Ce n'est sûrement pas pour rien qu'elle n'est toujours pas mariée. Et qu'elle a choisi d'embrasser une carrière professionnelle ce qui, dans leur milieu, n'a rien d'anodin. Et d'ailleurs, son travail, elle en parle, ainsi que du fait que son chef de service approche de la retraite, et qu'elle envisagerait bien de le remplacer. Elle a la volonté et l'ambition. De ce point de vue, Harfang n'est pas étonné du tout, et il lui souhaite de réussir. Il a beau avoir ses propres idées relativement arrêtées sur la place des femmes dans la société, il a toujours été attiré, presque malgré lui, par les femmes les plus indépendantes (ce n'est pas sans raison qu'il court à ce point après Agrippine).

"Tu parles de ton compte que je m'applique consciencieusement à dévaliser en abusant de ta confiance ?"
plaisante Harfang quand Reha lui demande comment se portent ses investissements chez Gringotts. Bien sûr, c'est un mensonge total. On peut reprocher de très nombreuses choses à Harfang, mais d'un point de vue professionnel, il s'estime irréprochable, il est bien plus consciencieux que ce qu'on pourrait bien imaginer. "Il se porte comme un charme. Et si c'est une manière détournée de me demander comment ça se passe au niveau professionnel, eh bien à merveille. Même si je reconnais me lasser un peu de la compagnie des gobelins. Ils ne sont pas vraiment de grands rigolards, contre toute attente. Ceci dit, c'est ça ou le croisement entre une harpie et une goule qui m'attend quand je rentre à la maison, alors l'un dans l'autre..." Il adresse un sourire à Reha. "Ta compagnie reste la plus agréable."
codage par LaxBilly pour Stich ins Glück
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
Reha Shafiq
▌ Messages : 145
Humeur :
A la santé du nouveau né - Harfang  Left_bar_bleue50 / 10050 / 100A la santé du nouveau né - Harfang  Right_bar_bleue

En couple avec : Personne
Nouveau nom (voyageurs temporels) : /

QUI SUIS-JE?
Baguette: 32cm bois de rose avec un ventricule de dragon
Camp: Mal
Avatar: Mindy Kayling

A la santé du nouveau né - Harfang  Empty
Message#Sujet: Re: A la santé du nouveau né - Harfang    A la santé du nouveau né - Harfang  Icon_minitimeMar 19 Mai - 12:01

❝ Harfang & Reha. ❞A la santé du nouveau néComme beaucoup de sang pur, Reha a un rapport malsain à l’argent. Est-ce qu’elle en a besoin ? Non. Contrairement à beaucoup de femmes de sa génération, elle travaille ce qui lui assure un revenu confortable. Elle est propriétaire parce que ses parents ne voulaient que leur fille paie un loyer et elle héritera probablement d’une partie de la fortune familiale même si la majorité ira à son frère aîné. A-t-elle besoin de travailler pour pouvoir vivre ? Pas du tout, c’est même l’inverse, Sélène, sa mère rêve de voir sa fille abandonner sa profession pour se trouver un mari et rentrer enfin dans les rangs. C’est alors avec bonheur qu’elle retournera aux galas de charités, et autres évènements qui font le calendrier des sangs purs, en se vantant de sa famille parfaite. Malheureusement pour elle, Reha est encore loin d’avoir la bague au doigt et à défaut de la bague, elle préfère l’argent sur son compte.

Derrière ses airs enjoués et insouciants, il y a tout de même une femme relativement réaliste sur ses choix de vie. Elle est encore jeune et se mariera peut-être, mais elle préfère prévoir une roue de secour si ce n’était pas le cas. Elle détesterait devenir cette tante célibataire qui dépendrait de ses frères pour subvenir à ses besoins - quand bien même ceux-ci le ferait avec plaisir, son ego, lui, ne s’en remettrait pas.

C’est donc tout naturellement qu’elle s’est tournée vers Harfang pour veiller sur l’état de son compte en banque. Certains ont pour proverbe de ne jamais mêler argent et amitié, la jeune femme fait tout l’inverse. En bonne Gryffondor, elle estime que les amis sont là pour ça et elle n’a, à son tour, aucun scrupule à utiliser sa position ou son influence pour aider ses amis quand elle l’estime nécessaire. La légalité n’est que très accessoire aux yeux de la jeune femme dans ce genre de cas.

Derrière ce besoin d’appât du gain, il y a aussi une autre raison, moins avouable cette fois-ci. Son engagement à la cause de Tom Jedusor est certes idéologique, mais elle ne doute pas que celui-ci deviendra aussi rapidement pécunier. S’ils veulent changer les choses, si ce qu’ils font n’est pas simplement destiné à rester des paroles en l’air sans action plus concrètes que quelques pertes humaines, il faudra de l’argent. Harfang est un homme intelligent, peut-être plus qu’il n’est attirant, mais il n’est pas engagé, Reha a toujours trouvé ça dommage, néanmoins, ça ne veut pas dire qu’il ne peut pas aider à servir ses intérêts.

Lorsqu’il lui dit que ses placements sont entre de bonnes mains, elle n’a aucun doute la-dessus. Et c’est donc sur le même ton qu’elle lui répond :

- Je sais que mes gallions sont entre de bonnes mains. On sait tout les deux à quel point tu as les doigts agiles !

Qu’il préfère travailler que de rentrer chez lui n’étonne guère Reha. Comme il lui dit si bien lui-même, le glaçon qui lui sert de femme est un curieux mélange des créatures les plus désagréables que l’on peut trouver dans le monde sorcier. Nul doute qu’elle aussi préférait rester à Sainte-Mangouste à la place. Elle finit son verre et fait signe au serveur de leur servir la même chose tout en commentant :

- Toujours pas plus agréable ? Et moi qui pensais que la maternité changeait les femmes …


Callidora qui changerait ? Cette vaste blague. Les sangs purs sont fiers, jusque là, rien de neuf, mais dans la famille Black, on pousse souvent le bouchon un peu trop loin et l’ancienne Gryffondor a toujours trouvé l’épouse d’Harfang ridicule avec ses grands airs. Cela dit, il y a d’autres choses qu’elle souhaite demander à son ami et elle en profite pour demander, l’air de rien :

- Dis-moi, par curiosité, à quel point le Ministère a un droit de regard sur ce qui se passe chez Gringott ?


:copyright: 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Harfang Londubat
▌ Messages : 362
Humeur :
A la santé du nouveau né - Harfang  Left_bar_bleue50 / 10050 / 100A la santé du nouveau né - Harfang  Right_bar_bleue

En couple avec : Callidora Londubat

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bouleau, 29 cm, plume de phénix
Camp: Neutre
Avatar: Chris Evans

A la santé du nouveau né - Harfang  Empty
Message#Sujet: Re: A la santé du nouveau né - Harfang    A la santé du nouveau né - Harfang  Icon_minitimeMar 26 Mai - 8:53



Harfang Londubat Featuring Reha Shafiq



A la santé du nouveau-né


Petit sourire en coin quand Reha remarque que Harfang sait y faire avec ses dix doigts, elle est en effet bien placée pour le savoir. Bon, d'accord, d'accord, on parle de son travail, là, mais c'est du pareil au même. Dans une chambre ou dans son bureau, Harfang fait preuve du même sérieux et de la même application. Il peut parfois donner l'impression de manquer de sérieux, pourtant, Harfang est un travailleur, et quand il se met au service de Gringotts, il ne laisse jamais rien, absolument rien au hasard. Tout est décidé, calculé. Et en matière de calcul, il est préférable de savoir y faire, après tout, quand on est sous-directeur de la banque de tous les sorciers de Grande-Bretagne.

Son sourire s'élargit quand Reha affirme que la grossesse est supposée rendre les femmes plus aimables. Ce lieu commun, cela fait longtemps qu'Harfang l'a dépassé. Du temps (lointain) où Callidora avait accouché d'Augusta, ce n'était déjà pas la grande joie, clairement, et là, c'est rebelotte, mais en pire. Bien sûr, il y a des femmes pour qui ça doit être différent, mais on ne va pas commencer à demander à Callidora d'avoir des sentiments. Encore que. Il a le sentiment qu'elle est déjà plus proche d'Algie qu'elle ne le sera jamais d'Augusta, mais il n'a honnêtement pas envie de se poser la question plus précisément.

"Au risque de devoir te rafraîchir la mémoire, je te ferais remarquer qu'on est parents depuis belle lurette, Callidora et moi."


Il ne dit rien de plus et laisse Reha enchaîner avec une nouvelle question, qui n'a rien à voir (ce qui l'arrange, pas la peine de parler de sa chère et tendre femme pendant mille ans, elle ne mérite définitivement pas une telle attention). Et la question qu'elle lui pose alors l'interroge, car il semble évident que ce n'est pas la seule et simple curiosité qui la pousse à poser une question aussi spécifique. Il y a autre chose, et il tient à savoir quoi.

"Officiellement ou officieusement ?"
Il marque une légère pause. "Je ne peux pas répondre à cette question si je ne sais pas au moins pourquoi tu me la poses. Même si je te sais curieuse, ne me fais pas croire que tu n'as rien derrière la tête."

"
codage par LaxBilly pour Stich ins Glück
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
Reha Shafiq
▌ Messages : 145
Humeur :
A la santé du nouveau né - Harfang  Left_bar_bleue50 / 10050 / 100A la santé du nouveau né - Harfang  Right_bar_bleue

En couple avec : Personne
Nouveau nom (voyageurs temporels) : /

QUI SUIS-JE?
Baguette: 32cm bois de rose avec un ventricule de dragon
Camp: Mal
Avatar: Mindy Kayling

A la santé du nouveau né - Harfang  Empty
Message#Sujet: Re: A la santé du nouveau né - Harfang    A la santé du nouveau né - Harfang  Icon_minitimeLun 1 Juin - 22:33

❝ Harfang & Reha. ❞A la santé du nouveau néParfois, Reha a tendance a oublié que Harfang est un homme marié, père d’une jeune fille déjà adolescente. Il faut dire qu’il fait tellement d’effort pour être loin de sa femme et oublier son existence que Reha finit par faire pareil. D’ailleurs quand on les voit tous les deux l’un à côté de l’autre, on croirait plus facilement voir des étrangers qu’un couple marié depuis au moins seize ans. Dans le fond Augusta est probablement la seule chose qui les rassemble et la seule que son ami ne doit pas regretter.

- Que veux-tu que je te dise ? Tu es tellement bien conservé pour ton âge que je ne me rends jamais compte que tu es père d’une adolescente qui risque de t'en faire voir de toutes les couleurs sous peu, le taquine-t-elle.

Après tout, il n’y a que trois ans de différence entre eux, mais ils ne vivent certainement pas le même genre vie. Pour être honnête, elle se demande à quoi ressemble la fille de Callidora et Harfang à présent. Elle se souvient d’une enfant adorant son père, mais elle ne l’a plus vue depuis un certain nombre d’années. C’est donc naturellement qu’elle prend de ses nouvelles :

- Comment va-t-elle d’ailleurs ? Elle doit bientôt avoir fini Poudlard non ?

Et elle sera donc bientôt en âge d’être fiancée ou mariée. Avec Poudlard arrive généralement la fin de la liberté pour les enfants des familles sang pur. La plupart n’y voit pas d’inconvénients, après tout, c’est l’ordre des choses et un mariage arrangé n’est pas toujours nécessairement une mauvaise chose. Tous le monde n’hérite pas de Callidora après tout.

La suite de la conversation est plus épineuse, mais la jeune femme ne peut s’en prendre qu’à elle-même puisqu’elle l’a posée délibérément. Evidemment, Harfang veut savoir ce qui la pousse à poser une question qui n’est pas si anodine que ça et l’ancienne Gryffondor hésite. Par loyauté, par idiotie, allez savoir, elle n’aime pas l’idée de mentir frontalement à des gens qu’elle estime. L’époux de Callidora fait de toute évidence partie de cette catégorie. Si elle est bien consciente qu’elle ne peut pas dire la vérité, rien n’empêche d’en dire une partie en occultant le reste.

- Officieusement, bien entendu. Si je me souviens bien, le Ministère avait fait une annonce il y a quelques années quand Fawley a démissionné en disant que Gringott était bien entendu souverain dans l’ensemble de ses décisions et qu’ils n’avaient aucun droit de regard. Ca m’a toujours semblé étrange qu’ils prennent la peine de faire une annonce pour quelque chose qui coule de source à la base. Ce n’est pas une banque d’Etat.


Elle hausse les épaules, remercie le serveur qui la regarde d’un air aguicheur en apportant les boissons et passe un verre à Harfang avant de revenir à sa discussion.

- Si ça peut te rassurer, ce n’est rien d’illégal, mais j’ai en effet quelque chose en tête. Je voudrais bien faire des investissements sur un compte qui ne serait pas lié à mes comptes familiaux. J’aimerai bien que cet argent serve à soutenir une ou plusieurs causes, je n’ai pas encore décidé et je me demandais à quel point le Ministère allait mettre son nez dans tout ça.

Dans le fond, elle ne ment même pas, elle se contente simplement de taire la cause dans laquelle elle veut investir.

:copyright: 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Harfang Londubat
▌ Messages : 362
Humeur :
A la santé du nouveau né - Harfang  Left_bar_bleue50 / 10050 / 100A la santé du nouveau né - Harfang  Right_bar_bleue

En couple avec : Callidora Londubat

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bouleau, 29 cm, plume de phénix
Camp: Neutre
Avatar: Chris Evans

A la santé du nouveau né - Harfang  Empty
Message#Sujet: Re: A la santé du nouveau né - Harfang    A la santé du nouveau né - Harfang  Icon_minitimeMar 9 Juin - 11:43



Harfang Londubat Featuring Reha Shafiq



A la santé du nouveau-né

Harfang ne peut pas franchement reprocher à Reha d’avoir un instant omis l’existence d’Augusta. Pour la rappeler à son bon souvenir, il aurait fallu qu’il lui en parle plus souvent, sans doute, ce qu’il ne fait pas plus qu’il ne parle de sa femme quand il peut se l’épargner. Harfang n’a jamais prétendu être un bon mari, jamais il n’aura non plus l’audace d’affirmer être un bon père, il ne l’est absolument pas. N’a jamais su l’être pour Augusta, ne le sera définitivement pas pour le petit Algie. Mais Algie n’est pas son fils quoi qu’il en soit.

"Elle nous en fait déjà voir de toutes les couleurs",
répond Harfang avec un sourire. Ce qui est certain, Augusta est en pleine crise d’adolescence, et elle ne le cache à personne. "Elle est en sixième année, et elle en veut plus ou moins à la terre entière. Ce qui est objectivement plutôt amusant."

Amusant car même s’il s’agit de sa propre fille, Harfang garde un œil presque extérieur sur la situation. Il aime sa fille, mais il n’a jamais su jouer les pères… C’est plus simple aujourd’hui, parce qu’Augusta est une adulte miniature avec qui il devient plus simple de se trouver des points de connivence. Pour autant, Harfang n’a jamais été le père de l’année. Et ne compte pas se donner les moyens de le devenir. Il a loupé le coche. Et puis, Harfang se débrouille très bien toute seule, pas vrai ?

Harfang n’en dit pas plus au sujet de sa fille, il doute fort que Reha se passionne vraiment pour les tribulations adolescentes de sa progéniture. Quant à lui, il n’est pas de ces papas-poules qui vont parler des heures durant de sa progéniture. Déjà, il lui a accordé un peu de son temps et de son attention. Nul besoin d’en attendre davantage de sa part.

Revenons-en à nos gobelins, donc, et Harfang écoute avec attention ce que Reha a eu à l’esprit en lui posant sa question précédente. Car il y avait très évidemment quelque chose, c’était une certitude.

"Le ministère met son nez dans ce qui l’arrange… Mais ils n’ont pas la pleine visibilité sur ce qui se passe à Gringotts. Disons que nous leur laissons voir… ce que nous voulons bien leur montrer."
Sans compter que Wilhelmina Tuft est beaucoup moins intrusive que certains de ses prédécesseurs. Mais les ministres, en ce moment, ça va, ça vient. "Je peux t’aider à ouvrir un compte en toute confidentialité, et personne n’aura à connaître son existence, ni ce que tu choisiras d’en faire. Enfin… à part moi, bien sûr. Et les gobelins qui de toute manière se portent toujours au mieux à chaque pied-de-nez qu'ils peuvent faire au ministère."

Et le grand patron, techniquement, mais il a mieux à faire que de se questionner sur toute ouverture de compte du moment qu’elle se fait dans les règles.

codage par LaxBilly pour Stich ins Glück
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
Reha Shafiq
▌ Messages : 145
Humeur :
A la santé du nouveau né - Harfang  Left_bar_bleue50 / 10050 / 100A la santé du nouveau né - Harfang  Right_bar_bleue

En couple avec : Personne
Nouveau nom (voyageurs temporels) : /

QUI SUIS-JE?
Baguette: 32cm bois de rose avec un ventricule de dragon
Camp: Mal
Avatar: Mindy Kayling

A la santé du nouveau né - Harfang  Empty
Message#Sujet: Re: A la santé du nouveau né - Harfang    A la santé du nouveau né - Harfang  Icon_minitimeMar 7 Juil - 14:46

❝ Harfang & Reha. ❞A la santé du nouveau néSeize ans. Voilà un âge qui semble idyllique à Reha. Idyllique et surtout lointain. Elle y pense rarement, mais voilà bientôt qu’elle a quitté Poudlard. Si comme beaucoup, elle aime sa vie et la liberté qui va avec. Elle retournerait bien dans le vieux château l’espace d’une semaine pour se plaindre des cours, se reposer au pied du lac avec ses amis et revivre un match de Quidditch en sachant qu’à cet instant, elle n’a pas de tracas plus grand que celui de gagner son match. Parce qu’elle vient d’une famille aisée, elle n’a pas, comme le commun des sorciers, les tracas du petit peuple. Savoir comment joindre les deux bouts n’est pas un terme qui existe dans son vocabulaire. Il n’empêche que comme tout le monde, elle a des soucis et qu’elle voudrait revivre cette période insouciante qu’est l’adolescence. Bien évidemment, à l’époque, ce n’était pas comme ça qu’elle voyait les choses, mais quelle importance.

- Parce que tu n’étais pas en colère contre tout le monde à son âge ?, demande-t-elle avec un sourire amusé.

Difficile de se rappeler Harfang adolescent pourtant. Plus âgé qu’elle, ils ne se fréquentaient pas vraiment à Poudlard. Il n’était qu’un des nombreux amis de ses frères. Du point de vue de Reha, il a toujours l’air un peu “adulte” si bien qu’elle a du mal à imaginer le discret Harfang piquer des crises d’adolescents. Discret n’est peut-être pas le mot que tout le monde utiliserait pour parler de lui, mais la jeune femme l’a toujours trouvé si pas discret en tout cas secret. Dans le fond, qui sait ce que pense seulement cet homme ? C’est peut-être ce qui a toujours attiré Reha chez lui, en dehors de son physique avantageux. Elle aime ce qu’elle ne peut pas avoir et elle a toujours eu l’impression de ne jamais avoir percer totalement la carapace de son ami.

S’il ne s’ouvre que rarement sur sa vie privée, il est par contre bavard lorsqu’il s’agit de Gringott, c’est avec une certaine satisfaction que Reha s’entend dire que les Gobelins sont toujours ravis de mettre un pied de nez au Ministère et que la banque sorcière garde une certaine indépendance vis à vis du gouvernement.

- Gringott ne joue pas main dans la main avec eux ? Voilà qui m’étonne. Elle hausse les épaules avec un sourire et ajoute, Pas que ça soit mes affaires, mais ça me semble judicieux, ça ne m’a jamais semblé bon que le Ministère puisse avoir les pleins pouvoirs financièrement parlant. Gringott a toujours eu la réputation d’être neutre peu importe le client et la transaction tant que ça reste légal, je suis contente de voir que c’est toujours le cas.

C’est d’ailleurs ce qui en fait une des bandes les plus puissante du monde sorcier. Si le Ministère n’est pas infaillible - il l’a déjà mainte fois démontré - la banque, elle, l’est toujours tout comme le mari de Callidora qu’elle prend soin de remercier.

- Je savais que je pouvais compter sur toi,
dit-elle en posant brièvement sa main sur la sienne. N’hésite pas si je peux faire quelque chose pour toi, ajoute-t-elle avec un clin d’oeil.

:copyright: 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Harfang Londubat
▌ Messages : 362
Humeur :
A la santé du nouveau né - Harfang  Left_bar_bleue50 / 10050 / 100A la santé du nouveau né - Harfang  Right_bar_bleue

En couple avec : Callidora Londubat

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bouleau, 29 cm, plume de phénix
Camp: Neutre
Avatar: Chris Evans

A la santé du nouveau né - Harfang  Empty
Message#Sujet: Re: A la santé du nouveau né - Harfang    A la santé du nouveau né - Harfang  Icon_minitimeVen 10 Juil - 11:23



Harfang Londubat Featuring Reha Shafiq



A la santé du nouveau-né

Harfang se contente d’un fin sourire, mais en vérité, il ne serait pas capable de répondre à Reha alors qu’elle suggère que lui aussi, à l’âge d’Augusta, devait sans doute être en colère contre la terre entière. Concernant sa fille, il ne doute pas qu’elle est en pleine crise d’ado, plus justifiée que chez certains autres, raison pour laquelle il ne s’en fait pas tant que ça (en même temps, pour s’en faire davantage à son sujet, il faudrait qu’il lui accorde davantage de temps et d’intérêt, et il a définitivement loupé le coche à ce sujet). Mais en ce qui le concernait. Quand un gamin fait sa crise d’ado, on dit que c’est de son âge, et en effet, c’est souvent le cas, mais Harfang ne se rappelle pas avoir été un jour un ado à problème ou colérique.

Peut-être que sa mémoire lui joue des tours et se complaît à tirer un trait sur une période moins glorieuse de sa vie, mais dans le même temps, il songe qu’il ne s’est sans doute pas plaint parce qu’il ne trouvait pas matière à se plaindre. Il était un adolescent populaire, pas brillant mais au moins intelligent, il avait du succès avec les filles, il ne manquait de rien, et même si on le promettait à une harpie de première, il le vivait plutôt bien. Et d’autant mieux qu’il ne se doutait pas d’à quel point sa femme pouvait en être une, de harpie. Période lointaine. Période un rien nostalgique.

Enfin, revenons plutôt à nos gobelins, ce sujet-là semble clos. Il hoche la tête au discours de Reha. Il pense la même chose. Il apprécie l’idée que la banque sorcière puisse garder une certaine forme d’indépendance en dépit de toutes les pressions émises par le ministère et dans bien des domaines. Travailler en bonne entente avec le ministère ne le dérange pas, il est bien souvent de connivence avec lui, après tout. En tout cas, Reha peut compter sur lui. Il arrive à Harfang de se jouer de la confiance qu’on lui accorde, il est loin d’être tout blanc, et il estime que tout banquier qui se respecte doit bien, à un moment ou à un autre, savoir manœuvrer avec la crédulité de ceux qui lui confient leur argent. Mais Reha n’est pas n’importe qui. Et en effet, elle peut compter sur lui.

"Si tu veux vraiment me rendre service, j’ai bien quelques idées"
, répond Harfang, qui ne perd jamais le nord. "Je n’ai pas la moindre intention de rentrer chez moi cette nuit." Entre sa psychopathe de femme et le gamin braillard, chaque nuit grapillée hors de chez lui est une aubaine. Même s’il n’a pas attendu cette situation précise pour s’évader de la demeure familiale chaque fois que c’était possible. "Et tu sais à quel point je déteste passer mes nuits seul, pas vrai ?"

codage par LaxBilly pour Stich ins Glück
*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
Reha Shafiq
▌ Messages : 145
Humeur :
A la santé du nouveau né - Harfang  Left_bar_bleue50 / 10050 / 100A la santé du nouveau né - Harfang  Right_bar_bleue

En couple avec : Personne
Nouveau nom (voyageurs temporels) : /

QUI SUIS-JE?
Baguette: 32cm bois de rose avec un ventricule de dragon
Camp: Mal
Avatar: Mindy Kayling

A la santé du nouveau né - Harfang  Empty
Message#Sujet: Re: A la santé du nouveau né - Harfang    A la santé du nouveau né - Harfang  Icon_minitimeVen 17 Juil - 23:58

❝ Harfang & Reha. ❞A la santé du nouveau néReha n’a jamais eu de mal a comprendre pourquoi est-ce que Harfang a fait tourner des têtes à Poudlard. Elle se souvient d’ailleurs d’une dispute mémorable de deux de ses camarades dans la salle commune des Gryffondor persuadée d’avoir l’attention du jeune Londubat. Le pauvre ne prêtant attention ni à l’une ni à l’autre avait fini par briser leur amitié sans même le savoir. L’ancienne rouge et or a également fait partie du nombre de ses admiratrices. On peut même dire qu’elle fut amoureuse tout un temps. Pas un béguin d’adolescente, quelques chose de plus durable face à un Harfang déjà marié.

Reha fait partie de ces femmes sûre d’elle et de l’effet qu’elles font, mais elle s’est vite faite à l’idée que son ami ne serait jamais bien plus qu’un ami. Comme il y a peu d’intérêt, elle s’en est vite rendue compte, à aimer sans être aimée en retour, la jeune femme a fini par détourner ses attentions du mari de Callidora. L’a-t-il jamais su ou compris ? Elle n’en sait rien, mais avec philosophie, elle se dit qu’elle ne doit pas être la première à s’être amourachée d’un homme impossible à avoir.

Si ça leur arrive de s’encanailler ce qui lui vaut le mépris - oh malheur - de Callidora, ils n’en ont jamais fait une relation régulière. Elle n’est d’ailleurs pas certaine qu’il en a avec qui que ce soit. Reha est presque surprise par la proposition de son ami. Voilà longtemps qu’ils n’ont plus rien fait, mais ça l’empêche pas de prendre un sourire mutin, plutôt tentée par la proposition.

- J’avais d’autres plans. Dormir par exemple vu le peu de sommeil qu’elle a eu ces derniers temps. Mais je me sacrifierai avec joie à la cause.

Elle n’a rien contre le fait de joindre l’utile à l’agréable et c’est une manière bien peu contraignante de payer les services rendus. Si les bonnes gens de la société sorcière étaient là, ils leur hurleraient sans doute qu’ils devraient avoir honte. Et la famille d’Harfang et ta réputation ? Reha rirait au nez de tout ça. La famille d’Harfang était son problème et quant à sa réputation, elle n’avait jamais vu où était le mal à se faire plaisir.

- Pauvre de toi, se moque-t-elle amicalement lorsqu’il évoque sa difficulté à rester seul la nuit. Viens chez moi, je t’empêcherai de faire des cauchemars.

:copyright: 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Harfang Londubat
▌ Messages : 362
Humeur :
A la santé du nouveau né - Harfang  Left_bar_bleue50 / 10050 / 100A la santé du nouveau né - Harfang  Right_bar_bleue

En couple avec : Callidora Londubat

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bouleau, 29 cm, plume de phénix
Camp: Neutre
Avatar: Chris Evans

A la santé du nouveau né - Harfang  Empty
Message#Sujet: Re: A la santé du nouveau né - Harfang    A la santé du nouveau né - Harfang  Icon_minitimeMer 22 Juil - 15:29



Harfang Londubat Featuring Reha Shafiq



A la santé du nouveau-né

Harfang voudrait bien se vanter d'être le genre d'homme auquel aucune femme ne dit jamais non, mais ce serait un évident mensonge. Et à ce sujet, si quelqu'un s'est bien chargé de lui apprendre l'humilité et pour de bon, c'est Agrippine. Mais même sans elle, il a bien fallu qu'il essuie plus d'un rejet à force d'enchaîner les conquêtes, on ne peut pas plaire à tout le monde.

Donc si Reha lui avait dit non, il l'aurait pris avec philosophie, d'autant plus qu'ils sont amis, tous les deux, il peut comprendre que cette situation finisse par la rendre inconfortable, même s'ils se sont déjà retrouvés ensemble dans le plus simple appareil tous les deux. Harfang sait dissocier sexe et sentiments avec une facilité déconcertante (en même temps, il est bien obligé), il ne peut en demander tant à tout le monde, et il ne veut pas créer inutilement des ambiguïtés absurdes.

Mais Reha semble finalement partante, et il en est ravi. Au-delà du fait qu'il n'a aucune envie de passer la nuit dans son lit, pas plus celle-ci que les suivantes. Bon, elle précise tout de même qu'elle avait d'autres plans, mais Harfang compte sur la franchise de Reha. Si vraiment, sa présence avait dû la déranger, il sait qu'elle aurait eu l'honnêteté de le lui dire, et sans détour. Quant à lui, il saurait bien se consoler dans d'autres lits. Même si on ne lui disait pas oui à tous les coups, il se débrouillait quand même assez bien, en temps normal, pour trouver chaussure à son pied.

"Comment refuser une telle invitation ?"
répondit Harfang en rendant à Reha son sourire mutin.

Etait-ce seulement une invitation ? Le sous-entendu était trop clair pour qu'il ait échappé à l'un comme à l'autre. Et oui, la perspective de passer la nuit avec Reha lui fait le plus grand plaisir, peut-être justement parce que cette occasion ne se produit pas si souvent. Et ce soir, il la trouve particulièrement belle. Même si on lui arguera qu'il trouve toutes les femmes belles, et à n'importe quelle heure du jour et de la nuit (et il ne voit pas où est le mal à cela).

"Je t'offre un nouveau verre ou on y va tout de suite ? Personnellement, je n'ai pas très soif."

codage par LaxBilly pour Stich ins Glück
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
Reha Shafiq
▌ Messages : 145
Humeur :
A la santé du nouveau né - Harfang  Left_bar_bleue50 / 10050 / 100A la santé du nouveau né - Harfang  Right_bar_bleue

En couple avec : Personne
Nouveau nom (voyageurs temporels) : /

QUI SUIS-JE?
Baguette: 32cm bois de rose avec un ventricule de dragon
Camp: Mal
Avatar: Mindy Kayling

A la santé du nouveau né - Harfang  Empty
Message#Sujet: Re: A la santé du nouveau né - Harfang    A la santé du nouveau né - Harfang  Icon_minitimeLun 27 Juil - 23:00

❝ Harfang & Reha. ❞A la santé du nouveau né- Ne refuse pas, ça serait une perte du temps, lance-t-elle sur le même ton.

Et Reha déteste perdre du temps. Déjà plus jeune, elle n’aimait pas les ronds de jambe et les parades nuptiales dont s'embrassaient ses camarades dans l’espoir d’attirer le sexe opposé. Adolescente, elle préférait déjà les actes aux paroles et avait acquis une réputation plutôt sulfureuse parce qu’elle n’hésitait pas à faire connaître son intérêt sans détour lorsque le besoin s’en faisait sentir.

Harfang semble intéressé - on peut toujours compter sur lui pour ça - et plus elle y pense, plus l’idée plaît à la jeune femme. Ca fait un moment qu’elle n’a pas eu un homme digne de son attention dans son lit, le changement lui paraît bienvenu.

Quant au sommeil dont elle manque cruellement ? Qui s’en soucie. Elle aura bien le temps de dormir quand elle sera morte. Soudainement, tout comme Harfang, elle n’a plus vraiment soif et l’alcool a déjà fait son effet, la poussant dans une douce euphorie. Avec un sourire, elle se lève et jette quelques gallions sur la table tout en entraînant Harfang à sa suite.

- Je crois que je me passerai de boire pendant un moment.

Une fois dehors, le froid de décembre les rattrape et la jeune femme frissonne. Instinctivement, elle se serre un peu comme Harfang donc elle tient toujours la main.

- Je vais nous faire transplaner.

En réalité, ça ne serait pas nécessaire, il connaît l’endroit, mais elle n’a pas vraiment envie qu’il remarque la fumée noire qui l’entoure quand elle transplane. Arrivé à destination, il ne faut que quelques instants pour rentrer chez elle. L’endroit est à l’image de sa propriétaire et un grand fouilli organisé y règne, mais ils ne sont pas là pour inspecter la décoration.

Reha, assez petite, par rapport à son amant du moment, se met sur la pointe des pieds et commence à embrasser le mari de Callidora tout en s’affairant sur les couches inutiles qui le recouvrent.

- Je suppose que tu n’as toujours pas soif ?,
demande-t-elle avec amusement entre deux embrassades.

:copyright: 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Harfang Londubat
▌ Messages : 362
Humeur :
A la santé du nouveau né - Harfang  Left_bar_bleue50 / 10050 / 100A la santé du nouveau né - Harfang  Right_bar_bleue

En couple avec : Callidora Londubat

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bouleau, 29 cm, plume de phénix
Camp: Neutre
Avatar: Chris Evans

A la santé du nouveau né - Harfang  Empty
Message#Sujet: Re: A la santé du nouveau né - Harfang    A la santé du nouveau né - Harfang  Icon_minitimeJeu 30 Juil - 8:57



Harfang Londubat Featuring Reha Shafiq



A la santé du nouveau-né

Reha dépose de quoi payer leurs verres sur la table. Harfang devrait insister pour payer leurs consommations, ce qu'il estime être la moindre des choses et ce qui relève à ses yeux davantage de la logique que de la galanterie (c'est l'homme qui paye, un point c'est tout), mais il n'est pas d'humeur à batailler pour quelques noises seulement. Il n'a qu'une seule et unique chose à l'esprit, à l'heure actuelle, et il veut croire qu'il n'est pas le seul. Reha a accepté très rapidement sa proposition à peine déguisé, il est donc inutile de perdre de temps en circonvolutions. C'est une chose qu'ils ont en commun, tous les deux : ils vont droit au but, que ce soit l'un ou l'autre, et ça ne va pas changer.

Ils quittent donc le pub sorcier. Dehors, l'air froid de l'hiver fouette leurs visages, et pourrait remettre leurs idées en place. Mais Harfang n'en a guère besoin. Il sait très pertinemment ce qu'il veut et ce qui va se passer, ce qui lui convient parfaitement bien.

Il se laisse faire, en confiance, quand Reha lui suggère de transplaner. Ils n'ont aucun besoin de traînailler. Là encore, Harfang ne voit aucun intérêt à tourner autour du pot, et il n'a jamais été très fan du fait de juste... se balader main dans la main, comme des amoureux qu'ils ne sont pas. Ils ont bien, bien plus intéressant à faire.

Une fois arrivés chez Reha, ils ne perdent pas plus de temps, ils n'ont pas besoin de se demander mille ans comment faire ni quoi faire. Les quelques inhibitions qu'ils avaient potentiellement pu avoir à une quelconque période de leur vie trop éloignée pour qu'ils s'en souviennent sont clairement et définitivement de l'histoire ancienne. Leurs lèvres s'embrassent et prennent plaisir à se redécouvrir. Harfang s'applique à retirer le manteau de Reha et le laisse tomber au sol sans se soucier de le suspendre où que ce soit.

"Pas vraiment, non."


Ils pourraient prendre leur temps, ne pas aller trop vite en besogne et se servir un nouveau verre avant de se mettre en besogne, mais ce n'est pas nécessaire. Et surtout, les envies de Harfang sont loin, très loin de cette considération précise, ce qu'il confirme en glissant ses lèvres au creux du cou de sa maîtresse, tout en prenant soin de la débarrasser de ce qu'il y a encore de tissu pour séparer ses doigts de sa peau.
codage par LaxBilly pour Stich ins Glück
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
Reha Shafiq
▌ Messages : 145
Humeur :
A la santé du nouveau né - Harfang  Left_bar_bleue50 / 10050 / 100A la santé du nouveau né - Harfang  Right_bar_bleue

En couple avec : Personne
Nouveau nom (voyageurs temporels) : /

QUI SUIS-JE?
Baguette: 32cm bois de rose avec un ventricule de dragon
Camp: Mal
Avatar: Mindy Kayling

A la santé du nouveau né - Harfang  Empty
Message#Sujet: Re: A la santé du nouveau né - Harfang    A la santé du nouveau né - Harfang  Icon_minitimeVen 31 Juil - 14:26

❝ Harfang & Reha. ❞A la santé du nouveau néS’ils échangent quelques mots, les paroles s’effacent bientôt au profit des gestes. C’est une danse qu’ils connaissent bien. Si les deux amants ne se retrouvent pas souvent ensemble, ils sont tout de même des habitués de la chose et il ne règne aucune pudeur dans le façon dont ils s’empressent de satisfaire leurs propres désirs. C’est d’une main assurée que les vêtements se détachent et tombent au sol sans le moindre soucis d’ordre ou de rangement. Les corps se mêlent et ce sont les cris et gémissement qui brisent le silence de l’appartement.

Dans ce genre de moment, le temps n’a plus d’importance et la soirée se passe à un rythme qui n’a de logique que l’étendue de leur propre désir de profiter l’un de l’autre. Ce n’est que bien plus tard, alors qu’ils se sont endormis, comme repus après un plantureux repas, que Reha se réveille. A peine couverte par les draps, elle s’étire tel un chat. Elle se sent fourbue, mais satisfaite. Elle jete un oeil à Harfang qui semble toujours endormis ou en tout cas somnolent et elle esquisse un sourire. Il n’y a rien d’amoureux dans la façon dont ils se regardent.

Ce qu’elle a toujours apprécié avec lui, c’est le plaisir de pouvoir entretenir une relation avec quelqu’un sans devoir faire semblant d'éprouver plus que de l’amitié. Ce n’est pas parce qu’ils partagent des nuits ensemble qu’il y a des attentes d’une part comme de l’autre. Aucun rêve inutile de lui quittant sa femme pour elle ou d’elle amourachée de lui au point de concentrer toute son attention sur son amant. Pas de complication, simplement du plaisir.

Sans prendre la peine de se rhabiller, elle quitte la chambre et se dirige vers la cuisine où elle se verse un verre d’eau. Elle repasse un moment dans son salon et s’assied dans le fauteuil en contemplant la nuit londonienne de sa fenêtre. Il lui semble entendre un bruit et elle se lève pour retourner dans la chambre ou son compagnon semble réveillé. Appuyée dans l'embrasure de la porte, elle le regarde amusée.

- Bien dormi ?


Elle s’approche du lit et se glisse à ses côtés.

- Tu as soif maintenant ou pas encore ?

C’est que la nuit est encore une jeune et elle a quelques idées sur la façon dont ils peuvent la passer. Elle s’apprête à lui proposer quand elle entend le bruit d’un bec tappant contre le carreau de sa fenêtre. Elle se lève et ouvre la fenêtre pour reconnaître une chouette de Sainte-Mangouste. La jeune femme ouvre le parchemin et la chouette qui n’attendait de toute évidence pas de réponse s’en va. Elle fait la grimace en lisant la missive.

- Je crois qu’on va devoir remettre ça à plus tard. Il y a eu un incident à Poudlard, une gosse de Gryffondor est à l’hôpital,
ajoute-t-elle sans penser un seul instant que c’est la maison de la fille d’Harfang.

:copyright: 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Harfang Londubat
▌ Messages : 362
Humeur :
A la santé du nouveau né - Harfang  Left_bar_bleue50 / 10050 / 100A la santé du nouveau né - Harfang  Right_bar_bleue

En couple avec : Callidora Londubat

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bouleau, 29 cm, plume de phénix
Camp: Neutre
Avatar: Chris Evans

A la santé du nouveau né - Harfang  Empty
Message#Sujet: Re: A la santé du nouveau né - Harfang    A la santé du nouveau né - Harfang  Icon_minitimeVen 7 Aoû - 11:19



Harfang Londubat Featuring Reha Shafiq



A la santé du nouveau-né

Il a avec Reha cette facilité plaisante qui s'appliquent à ceux qui ont depuis longtemps abandonné la réticence et la pudeur qui ne devraient jamais avoir leur place dans une situation comme celle-ci. Leurs corps se connaissent sans pour autant se rencontrer si souvent, ils se plaisent, ils savent se donner du plaisir. Le temps se dissipe dans une bulle de plaisir, de pur contentement. Ils se goûtent, se caressent, les corps s'entremêlent et se fient à l'instinct, rien n'a besoin d'être dit ou calculé, ils savent, et ce genre d'abandon n'en est que d'autant plus plaisant.

Harfang ne saurait dire à quel moment il s'est endormi exactement mais il a succombé aux bras de Morphée avec une facilité déconcertante. Il n'a pas la moindre idée de l'heure qu'il peut bien être quand il rouvre les yeux. Il semble qu'il fasse encore nuit. Reha n'est plus à côté de lui quand il se réveille, mais il la voit rapidement paraître dans l'encadrement de la porte de la chambre. Elle lui demande s'il a soif, il s'apprête à répondre que oui mais un hibou s'en mêle. Ces fichus piafs et leur sens inné du timing.

Reha lit le courrier, Harfang comprend bien vite à la tête qu'elle tire que les nouvelles ne sont pas bonnes. Le travail, sans doute. Il décide de ne pas s'en alarmer. Il comprend qu'il va devoir prendre la tangente et il l'accepte, même s'il ne sait pas encore exactement où il va passer le reste de sa nuit, mais ça, c'est avant d'entendre la nouvelle qu'elle vient de recevoir. Un gosse de gryffondor était à Sainte-Mangouste.

"Qu'est-ce qui s'est passé ? Tu sais de quel élève il s'agit ?"
demande Harfang, soudain fébrile et à présent bien réveillé tandis que tout en posant cette question, il rassemble ses affaires afin de se rhabiller.

Un élève de Gryffondor... forcément, il pense à Augusta. Harfang a beau ne pas être le père de l'année, il aime sa fille et il s'inquiète très sincèrement pour elle, et en cet instant, il s'interroge. Les chances sont faibles pour qu'il s'agisse d'elle. Mais quand même.
codage par LaxBilly pour Stich ins Glück
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
Reha Shafiq
▌ Messages : 145
Humeur :
A la santé du nouveau né - Harfang  Left_bar_bleue50 / 10050 / 100A la santé du nouveau né - Harfang  Right_bar_bleue

En couple avec : Personne
Nouveau nom (voyageurs temporels) : /

QUI SUIS-JE?
Baguette: 32cm bois de rose avec un ventricule de dragon
Camp: Mal
Avatar: Mindy Kayling

A la santé du nouveau né - Harfang  Empty
Message#Sujet: Re: A la santé du nouveau né - Harfang    A la santé du nouveau né - Harfang  Icon_minitimeMer 12 Aoû - 21:19

❝ Harfang & Reha. ❞A la santé du nouveau néLorsqu’elle ouvre la missive venant de Sainte-Mangouste, il y a chez Reha la froideur de quelqu’un habitué à voir des blessures et des morts au quotidien. Si la situation, d’après la brève description qu’on lui en a fait, semble tragique pour l’enfant, elle n’y voit que des heures de sommeil et de plaisir qu’on lui retire. C’est qu’elle avait tout un programme de prévus et aucun d’eux n’impliquaient de travailler. Tout à son déplaisir, elle ne prend pas en compte l’effet que son annonce peut avoir sur Harfang.

N’étant pas mère, elle n’a pas cette inquiétude instinctive qui s’emparre d’un parent lorsqu’il entend parler d’un enfant blessé qui pourait potentiellement être le sien. C’est donc avec étonnement qu’elle le voit rassembler ses affaires.

- Pourquoi est-ce …

Elle ne finit pas sa phrase et la lumière se fait en entendant son ami parler. Evidemment, et c’est logique, il s’inquiéte pour Augusta. Elle pose une main avec douceur sur son bras, comme pour le calmer et lui fait part des détails qu’elle a en sa possession.

- Je n’ai pas le nom de l’élève, je sais juste que c’est une fille. Apparemment, elle aurait été attaquée par ses camarades, je doute que ça soit ta fille.


Néanmoins, elle ne peut pas lui assurer que ce n’est pas elle. Reha imagine bien qu’il ne sera pas tranquille tant qu’il n’en aura pas la certitude et il peut difficilement la suivre à Sainte-Mangouste sans raison valable. Elle-même se voit mal dire à son chef de service : “Bonjour, ne vous tracassez pas, il m’accompagne parce que j’ai brisé le secret professionnel”. Même s’il y a bien des choses qu’elle ferait pour un ami, il y a des limites.

- Je ne te mets pas dehors, tu sais, ajoute-t-elle doucement. Tu peux rester si tu veux, au moins le temps que j’y aille. Je t’enverais un message si ça peut te rassurer, mais je suis sûre qu’Augusta va bien.

Dans le fond, si l’enfant avait été sang pur, Reha est sûr que la missive l’aurait précisé. Même si Sainte-Mangouste se vente de ne pas faire de traitement de faveur, n’importe qui sait que ce n’est pas la même chose quand un enfant d’une grande famille se retrouve à l’hôpital et quand c’est un quidam a qui ça arrive. Bien sûr, elle ne doute pas que chaque enfant soit précieux pour son parent, mais il y a bien d’autres enjeux quand on vient d’une famille comme la leur, en particulier quand le nouvel héritier n’a que quelques jours.

:copyright: 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

A la santé du nouveau né - Harfang  Empty
Message#Sujet: Re: A la santé du nouveau né - Harfang    A la santé du nouveau né - Harfang  Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

A la santé du nouveau né - Harfang

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Un nouveau logis...[hentaï /terminé]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Pré-au-lard
 :: Aux Trois Balais
-