AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
Le deal à ne pas rater :
Rentrée 2020 – Jusqu’à 60% d’économie
Voir le deal

Partagez | 
 

 FB : Certaines rivalités sont faites pour durer (Tibérius et Thaddeus)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
SORCIER
Derek Hayes
▌ Messages : 81
Humeur :
FB : Certaines rivalités sont faites pour durer (Tibérius et Thaddeus) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100FB : Certaines rivalités sont faites pour durer (Tibérius et Thaddeus) Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: 27cm, acacia, crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Jon Bernthal

FB : Certaines rivalités sont faites pour durer (Tibérius et Thaddeus) Empty
Message#Sujet: FB : Certaines rivalités sont faites pour durer (Tibérius et Thaddeus)   FB : Certaines rivalités sont faites pour durer (Tibérius et Thaddeus) Icon_minitimeDim 10 Mai - 14:33

Nous sommes en décembre 1927 et Derek Hayes est en sixième année à Poudlard. Ce jour-là en particulier est l’un des derniers jours avant les vacances de Noël. Un manteau blanc recouvre le parc et l’eau du lac est gelée, mais le jeune Gryffondor n’est pas en train de profiter avec ses camarades. La veille, quelques-uns de ses amis se sont fait bousculer par quelques caïds au sang pur, et Derek a décidé unilatéralement d’une expédition de représailles. Bien entendu, James n’est pas au courant -il aurait tenté de le dissuader, et le garçon n’a pas de temps à perdre avec ça. S’il attend, il faudra partir en vacances, et les représailles perdront leur sens après deux semaines loin de l’école.

Il tourne dans les couloirs du deuxième étage à la recherche d’une idée brillante pour envoyer un message clair à ceux qu’il veut intimider, sans rien trouver d’innovant dans un premier temps. Derek n’a pas peur de prendre et de donner des coups, mais il n’est pas un fin stratège et n’a pas grand-chose de machiavélique. Il met à profit les heures à traîner dans les couloirs à la recherche d’une règle à enfreindre pour esquiver coup sur coup le concierge et deux professeurs, et aperçoit finalement un groupe de Serdaigle, mais se fige avant d’aller à leur rencontre. Il n’a rien contre les deux premiers, des intellos qu’il juge aussi intéressants qu’un livre d’histoire de la magie, mais le troisième en revanche…

Un sourire mauvais étire le visage du Gryffondor. Quel intérêt Tibérius Yaxley peut-il bien trouver à parler avec deux losers ? Peu importe à vrai dire, car les deux binoclards en question s’éloignent, laissant Tibérius seul…

Les Sang-Pur qui ont attisé la colère de Derek étaient surtout issus de Serpentard, mais il ne fait aucun doute qu’une attaque sur le vieux rival du Gryffondor constituera un avertissement suffisant. Tant qu’il se chuchote dans les couloirs de l’école qu’un Sang-Mêlé a botté un cul pur, le message passe. Derek ajuste sa baguette dans la doublure de sa robe -il préférerait ne pas avoir à s’en servir, mais il vaut mieux parer à toute éventualité. Une fois prêt, il sort du recoin où il s’était caché et avance vers sa cible avec un air légèrement conquérant, lançant d’un ton faussement amical :

-Salut Yaxley, qu’est-ce que tu fais ici tout seul ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
Tibérius Yaxley
▌ Messages : 87
Humeur :
FB : Certaines rivalités sont faites pour durer (Tibérius et Thaddeus) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100FB : Certaines rivalités sont faites pour durer (Tibérius et Thaddeus) Right_bar_bleue

En couple avec : Personne. Volage et multipliant les conquêtes sans lendemain, cherchant cependant une épouse digne de ce nom.

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'ébène, 31 cm, ventricule de dragon, rigide.
Camp: Mal
Avatar: Volker Bruch

FB : Certaines rivalités sont faites pour durer (Tibérius et Thaddeus) Empty
Message#Sujet: Re: FB : Certaines rivalités sont faites pour durer (Tibérius et Thaddeus)   FB : Certaines rivalités sont faites pour durer (Tibérius et Thaddeus) Icon_minitimeMar 19 Mai - 23:39



Certaines rivalités sont faites pour durer
Derek, Thaddeus & Tibérius
Pressé de retrouver sa salle commune en sortant de cours, histoire d’expédier les devoirs donnés par ce vieux fou de Dumbledore, un Tibérius Yaxley âgé de presque seize ans arbore une mine soucieuse. Il n’a que faire des histoires de cet amoureux des moldus dégoulinant de guimauve et de bons sentiments, mais son père lui a écrit une lettre lui faisant clairement comprendre que ce n’est pas une raison pour laisser tomber ses devoirs de métamorphose, sinon le Noel qui arrive risque de très mal se passer. On pourrait le qualifier de bon élève, cela dit, ce qui n’est guère une surprise pour le Serdaigle qu’il est. Le jeune Tibérius Yaxley n’a pas grand-chose de différent de sa version plus âgé. Déjà la mine soucieuse et le même tempérament sûr de lui. A Poudlard, il n’est pas vraiment ce qu’on pourrait appeler populaire, il n’a jamais vraiment cherché à l’être non plus d’ailleurs – en marge, et en avant, voilà comment il se vit. Il a quelques amis, l’élite de l’élite, la crème de la crème, tous sangs-purs, tous convaincus comme lui de leur importance. Il n’est pas le genre à aller torturer lui-même ou emmerder des élèves nés-moldus non plus, d’ailleurs. Trop malin pour aller se fourer dans les mauvais coups, prudent aussi. Il y a toujours plus subtil à faire, quand bien même il ne condamne pas ceux qui font ça pour s’amuser. Il les connait souvent, ce sont des cousins, mais c’est un peu futile. Du même niveau que la rivalité entre maisons ou que le Quidditch. Un truc de bourrins qui ne savent pas utiliser leur cerveau.

Il se dit qu’il a raison de penser ainsi, qu’il faut voir à plus long terme. Ce sont de petites victoires, mais elles n’apportent rien, ce sont des gamineries. On pourrait dire qu’il méprise déjà les gamins, qu’il se voit supérieur à eux, qu’il s’imagine déjà adulte. C’est le cas, même si Tibérius est en 1927 encore un mioche – imbus de lui-même, mais un mioche quand même. Ou alors on pourrait se dire qu’il se dit ça pour se rassure. Tibérius n’est pas un mauvais élèves, ce ne sera pas un mauvais sorcier non plus, ce n’est cependant pas un expert en duel. Et mine de rien, les brutes qu’il méprise…il les craint un peu. Et il ne se doute pas du tout qu’il est sur le point d’en recroiser une lorsqu’il abandonne deux de ses camarades de classe, se souvenant que s’il veut finir ledit devoir de métamorphose, un manuel de plus ne sera pas de trop. Faisant donc volte-face vers la bibliothèque, il se retrouve nez-à-nez avec un sang mêlé qu’il déteste tout particulièrement et qui le lui rend bien.

Derek Hayes. Il se le coltine depuis sa première année, et ça n’a rien d’un cadeau. Est-ce qu’il en a peur ? Non, dirait-il fièrement. Oui s’il devait être honnête. Il a indéniablement la supériorité intellectuelle, comme toutes les fois où il a eu affaire à des Gryffondor braillards, problème : être intelligent n’empêche pas de ressentir la douleur, et il se trouve que Derek Hayes fait deux têtesd de plus que lui. Prudent, Tibérius lui jette un regard méfiant, restant à bonne distance de son camarade de cinquième année. « Rien qui ne te regarde, Hayes. Qu'est-ce que tu me veux ? » Pour autant, il n’est pas du tout prêt à céder du terrain ni à fuir. Par fierté personnelle, il ne compte pas se laisser impressionner par cette espèce de…troll. Il n’y a aucun autre mot qui ne lui vienne à l’esprit. De plus, il serait, de façon pragmatique, extrêmement imprudent de lui tourner le dos…« Tu n’as rien à faire d’autre, dis moi ? Pas de baballe après laquelle voler comme le premier feu-follet venu ? » Et tant qu’il peut, pourquoi ne pas le provoquer un peu ? Pas sûr qu’il comprenne, cela dit, c’est peut-être trop subtil…mais s’il peut s’en débarrasser avec deux ou trois vannes goguenardes, ça vaut le coup d’essayer. « Pas d’amis à ennuyer ? De la famille ? Des serpents venimeux ? » Et par la même occasion, s’il peut deviner et donc éviter les raisons de la présence de Hayes, ça arrangerait pas mal Tibérius aussi…


(C) CANTARELLA.

_________________
The necessary evil
Politically, the weakness of the argument has always been that those who choose the lesser evil forget very quickly that they chose evil.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Derek Hayes
▌ Messages : 81
Humeur :
FB : Certaines rivalités sont faites pour durer (Tibérius et Thaddeus) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100FB : Certaines rivalités sont faites pour durer (Tibérius et Thaddeus) Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: 27cm, acacia, crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Jon Bernthal

FB : Certaines rivalités sont faites pour durer (Tibérius et Thaddeus) Empty
Message#Sujet: Re: FB : Certaines rivalités sont faites pour durer (Tibérius et Thaddeus)   FB : Certaines rivalités sont faites pour durer (Tibérius et Thaddeus) Icon_minitimeSam 6 Juin - 12:47

Derek tâche d’ignorer les provocations de Yaxley, mais son sang de Gryffondor bouillonne. Il avance de quelques pas, sa démarche lente laissant transparaître l’énergie qui le parcourt. D’ici quelques pas, il aura suffisamment réduit la distance pour se jeter sur sa future victime. En attendant, il lui répond -hors de question de lui laisser penser qu’il domine totalement l’échange. Dans les faits, c’est systématiquement Tiberius qui domine les échanges de vannes, mais Derek refuse de l’admettre, et il rattrape ses échecs à sa manière.

-Je fais rien de précis, je traîne… T’as pas entendu dire ? Des Serpentard ont emmerdé des petits de ma maison. Si tu sais qui c’est, je veux bien des noms. Même une pourriture comme toi se rend bien compte que c’est dégueulasse, non ?


Une petite insulte pour répliquer plus ou moins aux provocations, bien plus complexes, du Serdaigle. Il est presque plus amusant de s’en prendre à eux : les Serpentard font des coups en douce et chouinent lorsqu’ils se font botter le cul en retour. Les Serdaigle, eux, essayent de paraître forts en lançant des insultes compliquées. Mais la confrontation verbale n’est jamais que le début de l’affrontement. Et à chaque nouveau pas, Derek se rapproche de la seconde étape. Mais il ne doit pas y aller trop vite pour l’instant. Il n’a pas envie de devoir courir après Tibérius Yaxley dans tout le château.

En plus, avec un peu de chance, le Sang-Pur se laissera avoir et livrera quelques noms qui pourront, à leur tour subir les représailles méritées dès que le Gryffondor en aura fini ici. Il fait rouler ses épaules en continuant d’avancer.

-Tripoter des serpents venimeux c’est plutôt le job de tes potes en vert pas vrai ? Quand ils se pelotent entre consanguins ça revient un peu à ça non ?

Il n’est pas un Serdaigle, mais ça ne l’empêche pas d’avoir quelques vannes en stock. Juste de quoi occuper l’autre encore un temps.  D’ici quelques pas, il sera assez près…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
Tibérius Yaxley
▌ Messages : 87
Humeur :
FB : Certaines rivalités sont faites pour durer (Tibérius et Thaddeus) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100FB : Certaines rivalités sont faites pour durer (Tibérius et Thaddeus) Right_bar_bleue

En couple avec : Personne. Volage et multipliant les conquêtes sans lendemain, cherchant cependant une épouse digne de ce nom.

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'ébène, 31 cm, ventricule de dragon, rigide.
Camp: Mal
Avatar: Volker Bruch

FB : Certaines rivalités sont faites pour durer (Tibérius et Thaddeus) Empty
Message#Sujet: Re: FB : Certaines rivalités sont faites pour durer (Tibérius et Thaddeus)   FB : Certaines rivalités sont faites pour durer (Tibérius et Thaddeus) Icon_minitimeMer 1 Juil - 0:41



Certaines rivalités sont faites pour durer
Derek, Thaddeus & Tibérius
Heureusement, comme il l’avait deviné d’ailleurs, Tibérius comprend vite de quoi il retourne. Il est vrai que les rivalités intra-maison ne manquent jamais à Poudlard, que ce soit pour le Quidditch ou entre sang purs et autres amoureux des sang-de-bourbe, ce qui colle curieusement à l’opposition Gryffondor-Serpentard. Ca n’intéresse pas Tibérius pour autant, il faudrait qu’il consente à décoller le nez de ses bouquins pour ça, mais c’est surtout que les gens qui se cassent la figure entre eux, c’est tellement minable et inintéressant qu’il n’a pas envie de s’en préoccuper, ayant déjà une haute opinion de lui-même, refaisant le monde alors qu’il n’est pour l’instant personne sinon le fils du directeur d’Azkaban. Plus tard, les choses changeront et lui donneront raison : cogner aveuglément ne sert à rien, même si la violence est parfois un mal nécessaire. Il faut juste l’utiliser à bon escient. Pour l’instant, c’est surtout du mépris propre à sa maison qui fait qu’il se juge supérieur à ses débiles. Le côté sang pur, lui, incite le jeune Tibérius a la solidarité avec les serpentards, après tout, les rouge et or l’ont peut-être bien cherché, surtout si ce sont des sang-de-bourbes. « Tu espères que je dénonce des gens qui sont probablement des cousins ? Dans tes rêves, Hayes. »

Ambitieux, méprisant, certes, mais loyal. Même si Yaxley aimerait beaucoup éviter d’avoir à le prouver en se battant. En l’état actuel, il n’a aucune chance d’avoir l’avantage. Alors il détourne le sujet par une pirouette : « Il ne t’aura pas échappé que je ne suis ni à Gryffondor, ni à Serpentard. Vos rivalités de sportifs bas de plafond, et tes velléités de chevalier blanc protecteur de la veuve et de l’orphelin, ça ne m’intéresse pas du tout. » Clairement, il ne s’en mêlera pas. Ce n’est pas son problème. Est-ce que c’est dégueulasse de s’en prendre à des gosses ? Oui sans doute, mais bon, ils s’en remettront, et peut-être qu’ils auront appris quelle est leur place.

Si quelqu’un avait appris la sienne à Derek Hayes, ça aurait été une bonne chose d’ailleurs. Tibérius l’aurait moins sur le dos en permanence, avec moins de risque de se prendre une rouste ou de se faire humilier. C’est pour ça que raisonnablement, il cherche une stratégie pour fuir et qu’il ne lutte pas, ne répliquant que moyennement alors qu’il pourrait débattre. Au lieu de ça, il roule des yeux excédés du plus bel effet : « Oui, oui, on connait ton avis sur les sang purs, Hayes.  Si tu n’as rien de plus intéressant à dire, je ne vois pas pourquoi je serai obligé de rester avec toi. Continues donc à élaborer tes plans de vengeances tout seul, tu auras plus d’emmerdes que moi… enfin, si tu te luxes pas le cerveau d’ici là, il faut faire attention quand on ne s’en sert pas souvent. » C’est quand même une provocation, Tibérius ricanerait presque seul de son bon mot, mais jugeant le moment approprié, il reprend son chemin d’un pas décidé, commettant cependant l’erreur de tourner le dos à Derek.

(C) CANTARELLA.

_________________
The necessary evil
Politically, the weakness of the argument has always been that those who choose the lesser evil forget very quickly that they chose evil.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Derek Hayes
▌ Messages : 81
Humeur :
FB : Certaines rivalités sont faites pour durer (Tibérius et Thaddeus) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100FB : Certaines rivalités sont faites pour durer (Tibérius et Thaddeus) Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: 27cm, acacia, crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Jon Bernthal

FB : Certaines rivalités sont faites pour durer (Tibérius et Thaddeus) Empty
Message#Sujet: Re: FB : Certaines rivalités sont faites pour durer (Tibérius et Thaddeus)   FB : Certaines rivalités sont faites pour durer (Tibérius et Thaddeus) Icon_minitimeLun 6 Juil - 13:31

Derek serre les dents et les poings. Bien-sûr que Yaxley ne va pas dénoncer ses camarades. L'espoir était quand même permis -cela lui aurait fait gagner un temps fou- mais le but premier de la manœuvre était d'endormir autant que possible la vigilance de sa cible. Et à en juger par la manière suffisante dont Tibérius Yaxley s'exprime, il ne semble pas se méfier suffisamment pour avoir une chance.

Dans l'esprit du Gryffondor, les rancunes commencent à se mélanger. Bientôt, il ne sait même plus vraiment dans quelle mesure Yaxley est responsable pour ce qu'on subit les petits de sa maison. Il sait juste que l'odieux Serdaigle devant lui va en payer le prix et transmettra le message aux autres. La colère embrouille l'esprit, surtout sur le long terme, et Derek a en effet perdu de sa capacité de discernement au cours des années à Poudlard -il lui faudra plusieurs années, plus tard, pour s'éclaircir l'esprit, et sa méfiance des Sang-Pur ne disparaîtra pas pour autant.

-Je suis presque déçu, j'aurais bien aimé que tu m'aides. Entre amis, on se rend service, tu ne crois pas ?

La vanne n'est à nouveau pas la meilleure, mais au moins n'est-il pas resté silencieux.

-Dégage donc Yaxley, on verra qui aura des emmerdes.

Mais cet avertissement imprudent n'éveille même pas la vigilance de son interlocuteur. Au contraire, le voici qui lui tourne le dos ! Derek n'aime pas franchement attaquer de dos. Il aurait préféré que Yaxley voit le coup arrivé -un Gryffondor ne craint pas d'attaquer de front. Tant pis, Tibérius Yaxley prouve une nouvelle fois qu'il n'a aucune idée de comment on se bat, et Derek, en bonne âme charitable, va lui donner un cours sur le tas. Il s'élance et, alors que Yaxley semble commencer à comprendre qu'il se passe quelque chose, il le pousse violemment, au point que son adversaire perd l'équilibre et manque d'aller embrasser le mur.

Il ne laisse pas à sa victime le temps de se rétablir. Le premier coup de poing trouve les côtes, le second le crâne. Derek grogne lorsqu'un élancement parcourt son poing, moins solide que la tête de son adversaire, mais il ignore vite la douleur et attrape Yaxley en étranglement par derrière -sans trop serrer, juste ce qu'il faut pour tenir sa proie à sa merci et l'humilier. Il lève la tête vers la porte des toilettes, à quelques mètres. S'il pouvait traîner Yaxley jusque-là...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
Tibérius Yaxley
▌ Messages : 87
Humeur :
FB : Certaines rivalités sont faites pour durer (Tibérius et Thaddeus) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100FB : Certaines rivalités sont faites pour durer (Tibérius et Thaddeus) Right_bar_bleue

En couple avec : Personne. Volage et multipliant les conquêtes sans lendemain, cherchant cependant une épouse digne de ce nom.

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'ébène, 31 cm, ventricule de dragon, rigide.
Camp: Mal
Avatar: Volker Bruch

FB : Certaines rivalités sont faites pour durer (Tibérius et Thaddeus) Empty
Message#Sujet: Re: FB : Certaines rivalités sont faites pour durer (Tibérius et Thaddeus)   FB : Certaines rivalités sont faites pour durer (Tibérius et Thaddeus) Icon_minitimeSam 18 Juil - 1:06



Certaines rivalités sont faites pour durer
Derek, Thaddeus & Tibérius
« Ça suppose qu’on soit amis et que tu sois autre chose qu'un sang mêlé minable qui ne sait pas rester à sa place, Hayes. Tu ferai bien d’utiliser ton cerveau, pour une fois… » Tibérius ricane, sûr de lui et de sa supériorité intellectuelle. Mais pas très longtemps. Il aurait mieux fait sans doute, d’écouter l’avertissement de Derek, car effectivement, dans l’immédiat, c’est bien lui qui risque d’avoir des problèmes.

Il faut bien le dire : dans un combat de poing, Tibérius Yaxley n’est pas taillé pour l’emporter, et Derek Hayes l’est. Les choses ne s’inverseront pas en vieillissant, simplement la croyance de Tibérius finira par l’emporter : pour gagner, il ne suffit pas toujours d’être le plus fort. Cependant, au moment présent, être le plus malin, ce qu’il estime être et qu’il est peut-être, ne lui pas d’un grand réconfort et d’aucune utilité. Mais en même temps, peut-être qu’il n’est pas si malin qu’il le pense, car tourner le dos à un Gryffondor furieux et capable de se battre pour un cognard mal placé est une grossière erreur. Une erreur de débutant, même. Tibérius n’a le temps de se maudire qu’une fraction de seconde, cependant, car l’instant d’après,  il se retrouve à moitié assommé, et projeté à terre par deux coups de poings fort douloureux. « Mais quel espèce de malade ! » Pour l’honneur, il essaierait bien de se défendre, mais ça ne donne pas grand-chose, principalement parce qu’il est assez étourdi et qu’il voit trouble.

Courageux mais pas téméraire, il essaye de s’éloigner, mais pas assez rapidement : Derek réussit à l’attraper, dans une position il faut l’avouer humiliante et un peu terrifiante, puisque Yaxley ne sait pas du tout jusqu’où son camarade peut et veut aller. « Lâche moi, espèce de brute ! » Certainement, les préfets, les professeurs, ce vieux fou de Dumbledore, son père, l’univers entier, en entendra parler, mais encore faudrait-il que Tibérius puisse se libérer. D’instinct, il donne de grands coups de coudes à son adversaire, essayant de se dégager, griffant au passage ce qu’il peut atteindre. Il finit d’ailleurs par se libérer de l’emprise du Gryffondor, pas longtemps, cependant. Car humilié comme il est, Tibérius n’a qu’une envie : se venger. Hors d’haleine, il se retourne pour faire face à Derek : « Tu vas me payer ça, Hayes, je te jure ! » Échevelé et hors de lui, il se précipite sur son adversaire. C’est pourtant une assez mauvaise idée : s’il arrive à lui lancer son poing dans la figure, il n’est pas du tout certain que cela ait fait suffisamment mal à Derek pour venger un quelconque affront. En revanche, c’est plutôt ridicule, car emporté par son élan, Tibérius s’écroule, entrainant avec lui dans sa chute Derek, ce qui les conduit à lutter au sol. Une autre preuve que ce qu’il fait n’est pas très malin, et que la colère n’est pas bonne conseillère, car ils sont désormais de nouveaux proches, ce qui ne peut que laisser l’avantage au Gryffondor, qui mesure toujours une tête de plus que Yaxley.


(C) CANTARELLA.

_________________
The necessary evil
Politically, the weakness of the argument has always been that those who choose the lesser evil forget very quickly that they chose evil.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Derek Hayes
▌ Messages : 81
Humeur :
FB : Certaines rivalités sont faites pour durer (Tibérius et Thaddeus) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100FB : Certaines rivalités sont faites pour durer (Tibérius et Thaddeus) Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: 27cm, acacia, crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Jon Bernthal

FB : Certaines rivalités sont faites pour durer (Tibérius et Thaddeus) Empty
Message#Sujet: Re: FB : Certaines rivalités sont faites pour durer (Tibérius et Thaddeus)   FB : Certaines rivalités sont faites pour durer (Tibérius et Thaddeus) Icon_minitimeMar 21 Juil - 10:18

Derek est franchement surpris de la combativité affichée par Yaxley, qui va jusqu’à lui permettre de se libérer d’un coup de coude douloureux dans les côtes du Gryffondor. Tellement surpris, à vrai dire, qu’il se fige un instant, laissant à Tibérius le temps de récupérer pour de bon. Merde alors, il lui en est poussé pendant la nuit ? Derek aimerait bien lancer cette réplique, qu’il trouve à son goût, mais son adversaire ne lui en laisse pas le temps. Il se rue sur le Gryffondor qui monte sa garde, mais Yaxley trébuche et lui tombe dessus sans lui laisser le temps d’expédier le direct qu’il avait préparé.

Les deux garçons roulent par terre, Tibérius ayant l’avantage significatif d’être au-dessus de Derek, qui manque de se cogner la tête dans la chute. Sous le choc, l’adrénaline lui donne un coup de fouet, et le Gryffondor entreprend de se débattre avec véhémence tandis que Tibérius Yaxley essaye de le frapper, compensant le manque de technique par un acharnement que Derek ne lui connait pas.

Mais peser quinze kilos de plus que son adversaire a ses bons côtés, quelle que soit la situation. D’un puissant coup de rein, Derek déséquilibre son assaillant et se ménage le temps de lui expédier un nouveau coup. Touché dans la figure, Tibérius s’affaisse et Derek reprend le dessus pour de bon, se relevant et attrapant son adversaire par le col pendant que ce dernier reprend ses esprits.

Le choc lui a fait mal à l’épaule mais sa victime est de nouveau à sa merci, et cette fois, il est hors de question de perdre plus de temps que ce qui est nécessaire pour humilier le prétentieux Sang-Pur. En plus, les cris et les bruits ont dû commencer à éveiller l’attention, et il vaudrait mieux pour lui que personne ne le surprenne dans une telle situation -aucun professeur sain d’esprit ne croirait que Yaxley soit responsable du premier coup porté.

Il adresse à son rival une fessée retentissante qui lui fait regretter amèrement de ne pas avoir de public, avant de le traîner d’autorité vers la porte des toilettes. Enfin maître de las situation il grogne, légèrement essoufflé :

-Ça fait con de se traîner par terre pour un aigle, t'es sûr que t'as pas ta place chez les serpents?

Il balance Yaxley dans la cabine de toilettes sans ménagement avant de fermer la porte, en omettant toutefois de la verrouiller, et ajoute, fier de sa réplique :

-J’espère au moins que tu sais nager.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
Tibérius Yaxley
▌ Messages : 87
Humeur :
FB : Certaines rivalités sont faites pour durer (Tibérius et Thaddeus) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100FB : Certaines rivalités sont faites pour durer (Tibérius et Thaddeus) Right_bar_bleue

En couple avec : Personne. Volage et multipliant les conquêtes sans lendemain, cherchant cependant une épouse digne de ce nom.

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'ébène, 31 cm, ventricule de dragon, rigide.
Camp: Mal
Avatar: Volker Bruch

FB : Certaines rivalités sont faites pour durer (Tibérius et Thaddeus) Empty
Message#Sujet: Re: FB : Certaines rivalités sont faites pour durer (Tibérius et Thaddeus)   FB : Certaines rivalités sont faites pour durer (Tibérius et Thaddeus) Icon_minitimeMer 29 Juil - 1:35



Certaines rivalités sont faites pour durer
Derek, Thaddeus & Tibérius
C’est un jour qui restera dans les mémoires : celui où on aura vu Tibérius Yaxley se battre avec quelqu’un à mains nues, comme les moldus qu’il méprise. On pourra témoigner qu’il ne manque pas de courage et qu’il ne s’est pas laissé faire, ni démonté face à adversaire auquel il était évidemment désavantagé, en la présence de Derek Hayes, plus lourd, plus grand et globalement plus expérimenté que lui en la matière.

Enfin, ça, c’est si on est charitable. Si on ne l’est pas, le jour qui restera dans les mémoires sera celui où Tibérius Yaxley se sera copieusement fait humilier comme une lavette incapable de se défendre par un Derek Hayes qu’il méprisait comme un abruti. Une histoire qu’il dissimulera soigneusement durant des années et qui donnera une haine tenace. Pour l’instant, il se contente de se débattre avec l’énergie du désespoir et toute la colère qu’il a, pour ne pas être en reste, mais il ne fait pas le poids. Ainsi, sa vengeance échoue, et Yaxley est directement attrapé au collet par son adversaire. Il rue, essaye de lui donner un coup de pied et de se libérer, mais cette fois sans succès. Derek a une bien meilleure prise que lui, et il a beau se débattre comme un fou, Tibérius est entrainé malgré lui. Seul consolation qu’il a lorsque le Gryffondor lui assène une fessée qui conviendrait mieux à un petit garçon récalcitrant, justement, personne ne verra ça. Ce qui est aussi un problème, remarque, parce qu’il en viendrait presque à se demander si les enseignants et les préfets ne les ignorent pas volontairement. Qu’est-ce qu’ils font, tous ? Ah, ça, pour mettre des retenues et enlever des points quand leurs petits sang de bourbes sont ennuyés, il y a du monde par contre ! C’est bien la preuve, qu’il y a deux poids deux mesures et que la justice ne les intéresse pas, ces donneurs de leçons.  Pour l’instant, cependant, il verra ça plus tard : il n’est plus temps de répliquer, ou d’avoir le dernier mot, juste de s’enfuir. Mais c’est une voie sans issue, et même cette possibilité, Tibérius ne l’a plus.

Car il relève la tête, et il réalise où ils sont. Reculant contre un mur, Tibérius se crispe. Pas moyen de s’échapper, ni d’échapper à la poigne de Hayes. Il regarde de tous les côtés, en alerte, mais ne voit pas quoi faire.  « Quoi ? Mais qu’est-ce que tu veux dire ? » Il panique, maintenant, réalisant avec appréhension ce que compte lui faire son adversaire. « A l’aid… » Mais c’est trop tard, le voilà déjà plongé jusqu’au cou dans la cuvette des toilettes. Si évidemment, la texture et la position sont peu ragoutante, oubliée l’humiliation même : c’est la peur, non, la terreur, même qui gagne Tibérius, cette fois. Merlin sait ce que cette grosse brute pourrait lui faire, et il ne veut pas finir noyé, non, surtout pas, il est trop jeune. Envolés la prétention et le flegme Yaxley, envolé aussi cet air adulte et mature qu’il se donne. Oublié Derek lui-même, d’ailleurs, et tout ce qu’il y a autour, il n’est plus que panique, et envie de respirer. Il ne voit plus rien, et il lutte simplement pour se libérer, mais impossible. Ses bras et jambes se débattent dans le vide, sans trouver aucune prise.


(C) CANTARELLA.

_________________
The necessary evil
Politically, the weakness of the argument has always been that those who choose the lesser evil forget very quickly that they chose evil.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Thaddeus Yaxley
▌ Messages : 37
Humeur :
FB : Certaines rivalités sont faites pour durer (Tibérius et Thaddeus) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100FB : Certaines rivalités sont faites pour durer (Tibérius et Thaddeus) Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de tilleul, crin de licorne, 27,3 cm
Camp: Neutre
Avatar: Nicolas Duvauchelle

FB : Certaines rivalités sont faites pour durer (Tibérius et Thaddeus) Empty
Message#Sujet: Re: FB : Certaines rivalités sont faites pour durer (Tibérius et Thaddeus)   FB : Certaines rivalités sont faites pour durer (Tibérius et Thaddeus) Icon_minitimeDim 2 Aoû - 21:32

Où peut-on trouver un élève de première année de Serdaigle, quelques jours avant les vacances de Noël, alors que la neige qui recouvre le parc invite à tous les jeux, à tous les fous rires entre amis, le tout suivi d’un bon chocolat dans la Grande Salle pour se réchauffer ?

À la bibliothèque, bien entendu.

Thaddeus Yaxley avait terminé ses cours de bonne heure, et s’était aussitôt installé à l’une de ses tables favorites, au fond de l’immense salle de lecture. Depuis son entrée à l’école, il avait dû passer plus d’heures à la bibliothèque qu’en cours. On pouvait l’y trouver à peu près tout le temps, week-ends compris, à lire tout ce qui lui tombait sous le nez. Pas forcément des ouvrages en lien avec ses cours, bien au contraire ; son insatiable curiosité le poussait vers tout, sauf vers ce qui lui aurait permis d’avoir de meilleures notes. Ses débuts à l’école de sorcellerie n’étaient guère brillants, et si Thaddeus avait eu un peu de jugeote, il aurait craint de rentrer chez lui pour les vacances de Noël. Son père avait été fier de son admission à Serdaigle, sur les traces de son aîné Tibérius ; mais désormais, il était déçu que son cadet n’obtienne pas des résultats corrects. Manque d’organisation, dispersion, dilettantisme - voilà ce qui péchait chez le jeune Yaxley. On ne pouvait même pas incriminer un manque d’intelligence ou de capacités à travailler ; le gamin avait tout ce qu’il fallait pour réussir. La preuve : en un trimestre, il était devenu incollable sur les différentes variétés d’araignées magiques du bassin méditerranéen, un sujet dont tout le monde, sauf lui, se foutait royalement. Pris par ce travail, il avait joyeusement oublié de rendre ses devoirs dans plusieurs disciplines, ce qui lui avait valu des notes minables.

Tibérius l’avait un peu secoué et lui avait fait promettre de ne plus rééditer cet exploit. Pour respecter son engagement, Thaddeus se força donc, après deux bonnes heures de lecture, à quitter la bibliothèque pour aller terminer son devoir de métamorphose, dans la salle commune. S’il restait à la bibliothèque, il savait qu’il ne travaillerait pas - un comble ! Il s’interdit de même d’emprunter le moindre livre, pour ne pas risquer de se déconcentrer. Il s’offrit même le luxe de pester lorsque les escaliers refusèrent tout net de lui ouvrir l’accès aux étages supérieurs, retardant ainsi sa mise au travail. Tant pis, il ferait un détour… et même un sacré détour puisqu’il commença par descendre un étage, enchaîna plusieurs couloirs sans trop savoir où il était, avant de se rendre à l’évidence : il était perdu, pour de bon. Il continua de marcher machinalement, jusqu’à ce que des voix, au loin, lui redonnent espoir. D’après ce qu’il entendait, il s’agissait d’élèves assez âgés, ils sauraient lui indiquer le bon chemin. Il se hâta en direction de ces voix, mais une drôle d’impression lui nouait l’estomac. Tout d’abord parce que ces voix semblaient se disputer, et aussi parce qu’il était de plus en plus certain que l’une d’elle était celle de Tibérius.

Des bruits, des éclats de voix, des gémissements. On se battait un peu plus loin. Thaddeus pressa le pas, arrivant juste à temps pour voir une porte se refermer lentement. Des toilettes ? Les hostilités continuaient, à en juger par le ton des paroles qu’il entendait sans comprendre le moindre mot. Sans réfléchir, le gamin s’engouffra dans les toilettes ; il n’eut pas grand-mal à localiser le théâtre d’opérations, puisqu’il en provenait un bruit immonde de… de noyade ? Le coeur battant à tout rompre, Thaddeus se rua dans la cabine. Son frère était en train de se faire assassiner, il en était certain désormais. Il avait bien reconnu sa voix appelant à l’aide. Il fallut pousser un peu pour entrer dans une cabine de toilettes déjà occupées par deux personnes, mais le cadet Yaxley ayant la carrure d’une endive anorexique, il parvint à se faufiler. Que faire ? Pas la peine d’essayer de lancer un sort, le type qui noyait Tibérius n’aurait aucun mal à le contrer. Alors ? Vite, il faut trouver quelque chose. Dépêche-toi, Thadd.

Alors, il trouva quelque chose. Pris de panique, il se jeta sur le tortionnaire de son frère, qui avait remonté ses manches pour faire son sale boulot. Il planta ses dents dans l’avant-bras du garçon, serrant de toutes ses forces, ses forces décuplées par la peur et la haine, tel un petit moucheron essayant d’arrêter un taureau.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

FB : Certaines rivalités sont faites pour durer (Tibérius et Thaddeus) Empty
Message#Sujet: Re: FB : Certaines rivalités sont faites pour durer (Tibérius et Thaddeus)   FB : Certaines rivalités sont faites pour durer (Tibérius et Thaddeus) Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

FB : Certaines rivalités sont faites pour durer (Tibérius et Thaddeus)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Rose Ecarlate - Forum RPG hentaï [pour public averti]
» Un peu de hentaï pour un ado de 15
» « Désolé pour hier soir d'avoir fini à l'envers, la tête dans l'cul, l'cul dans l'brouillard » [Bunsit] /!\ Hentaï
» Mes yeux ne sont pas si bas... regarde un peu plus haut ça marchera peut-être mieux entre nous. (suite) //+18// //HENTAÏ//
» Une nuit avec une déesse [PV Yuko][Hentaï]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Poudlard
 :: Rez-de-chaussée et étages :: Deuxième étage :: Le couloir de l'aile droite.
-