AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La famille c'est vraiment ce qu'il y a de plus important (le frangin et la mère)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MANGEMORT
Aristide Beurk
▌ Messages : 71
Humeur :
La famille c'est vraiment ce qu'il y a de plus important (le frangin et la mère) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100La famille c'est vraiment ce qu'il y a de plus important (le frangin et la mère) Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de séquoia, 34,5 cm, nerf de coeur de dragon
Camp: Mal
Avatar: Ryan Gosling

La famille c'est vraiment ce qu'il y a de plus important (le frangin et la mère) Empty
Message#Sujet: La famille c'est vraiment ce qu'il y a de plus important (le frangin et la mère)   La famille c'est vraiment ce qu'il y a de plus important (le frangin et la mère) Icon_minitimeVen 29 Mai 2020 - 20:11

La famille c'est vraiment ce qu'il y a de plus important
Les Beurk ne prenaient pas vraiment la peine de faire des réunions de famille, ou du moins ils ne prenaient plus la peine. Forcément avant, c'était un peu différent, quand le fils prodigue avait toujours sa femme à ses côtés, quand la fille rebelle n'avait pas encore quitté sa famille. Mais ça c'était avant parce que depuis, la belle fille avait fini en prison et la fille avait décidé de couper les ponts avec tout le monde. Autant dire que l'ambiance avait un peu changé. Enfin c'était ce que Aristide se disait parce que le concernant, ses parents ne lui avaient jamais montré le moindre signe d'affection, de fierté ou autre connerie que les parents devaient faire à leur enfant. Même son neveu était  mieux traité que lui, alors que ce dernier subissait quand même les… traitements de son père.

Aristide ne mettait jamais trop les pieds chez ses parents, moins il se rendait chez eux, mieux il se portait. Noël n'avait pas été fêté cette année, ce qui arrangeait très bien les affaires du sous directeur de la prison. Mais par moment, le jeune homme se retrouvait quand même obligé de se rendre chez ses parents. C'était le cas aujourd'hui, le jeune homme devait se rendre chez eux et il y allait très clairement à reculon. Mais il n'avait pas le choix, il fallait bien qu'il s'y rende à un moment où à un autre, il paraissait que son père avait des choses à lui dire. Il se rendit donc dans la demeure des patriarches de la famille, en traînant des pieds. Quand il arriva sur place,qu'il entra dans la maison de ses parents, le jeune homme eut le plaisir de constater la présence de son frère. Bon, ce dernier se trouvait en compagnie de leur mère, autant dire que ça pourrait être mieux, mais il était là quand même. C'était donc une bonne chose pour Aristide. Parce que Orpheus n'était pas seulement le seul membre de sa famille qui lui accordait encore un peu d'intérêt ou qui lui avait tout simplement accordé de l'intérêt, mais aussi son meilleure ami.

 « C'est une réunion de famille aujourd'hui ?  » Demanda-t-il un grand sourire sur le visage, même si le jeune homme n'était pas forcément si joyeux que cela. Enfin en même temps, on ne savait jamais trop avec lui et même lui d'ailleurs ne savait pas avec lui même ce qu'il fallait penser de tout ça. Autant dire qu'il ne fallait pas s'attarder sur son sourire pour le découvrir. « On ne m'aurait pas prévenue ? Encore ?  » Ajouta-t-il.

Ce n'était pas vraiment une attaque ou autre, ce n'était vraiment qu'une remarque qui pouvait donner le sentiment d'être anodine au vu de la manière dont Aristide prononçait les choses, mais en même temps ça pouvait être plus… profond. Aristide lui même ne savait pas trop ce que ça signifiait en réalité.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
Orpheus Beurk
▌ Messages : 224
Humeur :
La famille c'est vraiment ce qu'il y a de plus important (le frangin et la mère) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100La famille c'est vraiment ce qu'il y a de plus important (le frangin et la mère) Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'if, 32, 21 cm, plume de phénix
Camp: Mal
Avatar: Jonathan Groff

La famille c'est vraiment ce qu'il y a de plus important (le frangin et la mère) Empty
Message#Sujet: Re: La famille c'est vraiment ce qu'il y a de plus important (le frangin et la mère)   La famille c'est vraiment ce qu'il y a de plus important (le frangin et la mère) Icon_minitimeVen 29 Mai 2020 - 20:32

La famille c'est vraiment ce qu'il y a de plus important
L'on pourrait croire, si on se fiait à l'actualité récente dans la vie d'Orpheus, que ce dernier n'avait pas franchement le sens de la famille. Après tout, sa femme avait tenté de l'assassiner et elle était à présent en prison, il harcelait son fils de sortilèges improbablement dangereux dans l'espoir de le sauver, et lui et Theodosia se menaient une guerre sans merci qi dans l'idéal devrait mener Orpheus en prison à la place de sa femme. Clairement, ça donnait le ton. Et pourtant, le jeune homme vous répétera obstinément et sans rougir que la famille est la valeur la plus importante à ses yeux. Et le pire, c'est que ce n'est pas qu'une façade, il le pense réellement.

Il aimait véritablement son fils, il aime véritablement sa femme. Cela ne l'avait pas empêché (et ne l'empêchait toujours pas) de commettre les pires erreurs possibles, mais à ses yeux, oui, tout ce qu'il avait fait, il l'avait fait par amour. Même sa situation avec Dosia, ce n'était pas lui qui l'avait voulue, après tout, c'était elle qui s'était éloignée et avait décidé de ne pas comprendre, quels scrupules aurait-il à avoir à ce sujet. Donc oui, Orpheus avait un sens de la famille bien à lui, celui-là même qui le poussait à garder le contact avec son frère (même s'il n'était que son demi-frère) et de voir régulièrement ses parents.

En l'occurrence, il avait fait garder Amos chez sa grand-mère toute la journée (chose qu'il faisait régulièrement depuis l'emprisonnement de Despina), et il était passé le récupérer en fin d'après-midi. Le très taciturne Amos jouait calmement dans la pièce voisine (enfin, ça faisait longtemps qu'Amos ne jouait plus vraiment et passait plus de temps à regarder dans le vide en attendant que le temps passe, mais passons), et Orpheus profitait de la compagnie de sa mère en buvant un thé bien chaud. Il n'avait pas eu le loisir de croiser son père encore, qui devait être au travail et ne tarderait sans doute pas à rentrer.

Ils bavardaient tranquillement quand Aristide fit irruption, à la surprise totale d'Orpheus, qui pensait que c'était le dernier endroit où il le retrouverait. Son coeur se serra un peu en entendant la réflexion de son cadet, preuve de sa souffrance à l'idée de ne pas être mieux intégré à sa propre famille. Si seulement il en comprenait les véritables raisons... Malheureusement, ce n'était pas la bonne manière de faire. Orpheus se sentait pris entre deux feux, il ne voulait pas perturber sa mère, ni blesser son frère. Mais c'était mal parti.

-Famille très restreinte, dans ce cas,
observa Orpheus avec un fin sourire. Je ne savais pas que tu devais passer, ajouta-t-il ensuite.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Belvina Beurk
▌ Messages : 33
Humeur :
La famille c'est vraiment ce qu'il y a de plus important (le frangin et la mère) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100La famille c'est vraiment ce qu'il y a de plus important (le frangin et la mère) Right_bar_bleue

En couple avec : Herbert Beurk

QUI SUIS-JE?
Baguette: 26,7 cm, aile de fée & bois de noisetier
Camp: Mal
Avatar: Meryl Streep

La famille c'est vraiment ce qu'il y a de plus important (le frangin et la mère) Empty
Message#Sujet: Re: La famille c'est vraiment ce qu'il y a de plus important (le frangin et la mère)   La famille c'est vraiment ce qu'il y a de plus important (le frangin et la mère) Icon_minitimeDim 23 Aoû 2020 - 22:48

La famille c'est vraiment ce qu'il y a de plus important
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
C’était toujours un plaisir pour Belvina de garder son petit-fils. Elle aimait passer du temps avec lui. Surtout que personne ne savait combien de temps cela durerait. Orpheus se faisait du souci, mais il n’était pas le seul. Tout le monde était inquiet quand aux pouvoirs d’Amos qui ne se manifestaient toujours pas. Ses onze ans approchaient, et chaque jour était un peu plus angoissant. Belvina avait confiance en son fils, et elle espérait qu’il allait trouver une solution, mais pour le moment, ce n’était pas encore gagné. Pourtant, Merlin savait comme elle aimerait qu’il lui apprenne qu’Amos avait enfin fait de la magie. Ce serait un soulagement pour tout le monde.

Ses trois enfants avaient manifesté des signes magiques bien avant leurs onze ans. Même Aristide, qui avait du sang moldu dans les veines, contrairement à ce qu’il pouvait croire. Quoiqu’il en soit, elle craignait que tout cela finisse mal. Elle se souvenait encore du jour où son frère lui avait appris que son fils Marius était un cracmol, et elle n’avait aucune envie de revivre cela avec Amos. C’était un enfant adorable en plus de cela. Il était calme et obéissant, il ne faisait jamais de vagues. Evidemment, il n’était pas très heureux. Il restait silencieux sauf si on lui posait des questions, et il ne souriait presque jamais, mais elle savait que c’était parce qu’il s’inquiétait de son propre sort. En tout cas, elle espérait que cela allait aller. En attendant, elle profitait de la présence de son fils. Elle adorait chaque minute passée en compagnie de son aîné. Elle avait toujours eu un lien particulier avec Orpheus, et elle était ravie qu’il ne se soit pas émoussé avec le temps. Surtout qu’il était le dernier enfant qui lui restait, vu ses relations avec Aristide et Theodosia. Et d’ailleurs, Aristide avait choisi de faire son entrée maintenant.

« C'est une réunion de famille aujourd'hui ? On ne m'aurait pas prévenue ? Encore ? »

Et comme toujours, il en allait de ses petites réflexions. Belvina en avait l’habitude, mais ce n’est pas pour autant qu’elle les appréciait. Dès qu’Aristide était dans la même pièce qu’elle, elle se sentait mal à l’aise, et elle arrivait à peine à le regarder dans les yeux. Elle faisait face, quoiqu’il arrive cependant. Il est vrai qu’Aristide n’était pas souvent invité, pratiquement jamais. Mais on ne pouvait pas non plus appeler cela des réunions de famille. Parce que leur famille avait beaucoup souffert ces dernières années.

-Famille très restreinte, dans ce cas.

Belvina n’avait pas vraiment l’intention de rebondir sur tout cela. En général, quand Aristide faisait des remarques, elle les ignorait. Elle savait qu’Orpheus et lui s’entendaient bien, et même si ce constat n’était pas le plus agréable qui soit, elle n’en voulait pas à son fils aîné. Il faisait bien ce qu’il voulait. Pour le moment, elle devait plutôt s’occuper de la présence de son cadet. Elle savait qu’Herbert voulait le voir, mais elle ne s’attendait pas non plus à le voir débarquer ainsi.

« Bonjour Aristide, ton père n’est pas encore rentré. »

black pumpkin

_________________

- Belvina Beurk -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

La famille c'est vraiment ce qu'il y a de plus important (le frangin et la mère) Empty
Message#Sujet: Re: La famille c'est vraiment ce qu'il y a de plus important (le frangin et la mère)   La famille c'est vraiment ce qu'il y a de plus important (le frangin et la mère) Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

La famille c'est vraiment ce qu'il y a de plus important (le frangin et la mère)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» [UPTOBOX] Les Tuche [DVDRiP]
» Un peu d'intimité... [ pv : Perséphale et Hentaï]
» « Désolé pour hier soir d'avoir fini à l'envers, la tête dans l'cul, l'cul dans l'brouillard » [Bunsit] /!\ Hentaï
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Les habitations
-