AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Entre gens d'honneur, parole vaut contrat - Pollux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
SORCIER
Grace Irving
▌ Messages : 45
Humeur :
Entre gens d'honneur, parole vaut contrat - Pollux Left_bar_bleue90 / 10090 / 100Entre gens d'honneur, parole vaut contrat - Pollux Right_bar_bleue

En couple avec : personne

QUI SUIS-JE?
Baguette:
Camp: Neutre
Avatar:

Entre gens d'honneur, parole vaut contrat - Pollux Empty
Message#Sujet: Entre gens d'honneur, parole vaut contrat - Pollux   Entre gens d'honneur, parole vaut contrat - Pollux Icon_minitimeSam 6 Juin - 15:36

Entre gens d'honneur, parole vaut contrat

Les affaires sont les affaires et, aujourd’hui, c’est avec Pollux Black qu’il va s’agir de négocier. Comme à chaque fois qu’elle avait rendez-vous pour parler d’un éventuel contrat, elle était impatiente et attendait l’heure en trépignant presque. D’autant plus qu’aujourd’hui, il ne s’agissait pas de n’importe qui. Pour tout sorcier, le nom « Black » évoquait quelque chose de grand, de puissant, de prestigieux, de reconnu… Quelque chose de pur, indéniablement. À chaque fois que Grace travaillait pour des Sang-Pur, elle éprouvait une fierté toute particulière qui la mettait mal à l’aise, une fois l’excitation retombée. La fierté de celle qui n’a rien à faire là mais qui y est quand même. De celle qui fréquente ceux qui détestent, qui haïssent les gens comme qui elle est vraiment.

Elle était partagée quant à l’issue de cette rencontre. D’un côté, elle se disait que rien n’avait été conclu, et qu’une idée ne faisait pas office d’acceptation. Mais de l’autre, elle se disait qu’il ne lui aurait pas proposé d’en reparler plus amplement s’il n’était pas intéressé et qu’il ne s’agissait pas que de formalités. Elle se posait trop de questions, voilà tout. Ce n’était pourtant pas dans ses habitudes : elle n’était pas novice dans le métier, et avait décroché tant de contrats plus ou moins longs et prestigieux qu’elle ne pouvait plus les compter. Elle se savait capable de négocier, car elle connaissait sur le bout des doigts la qualité de ce qu’elle avait à vendre : elle-même.

Grace se rendit à Londres aux alentours de 10 heures, leur rendez-vous étant fixé à 11 heures dans un bar-restaurant dans lequel elle n’avait jamais mis les pieds. Après avoir repéré l’endroit, la chanteuse s’autorisa un petit tour dans le quartier et dans les échoppes environnantes. Elle ne dépensa rien pour le moment, se contenta de jeter un œil aux nouvelles collections. Peut-être passerait-elle de nouveau ici dans l’après-midi, après le rendez-vous.

Alors que l’église sonnait, elle était de nouveau devant l’établissement à la devanture élégante. Elle regardait attentivement autour d’elle afin de guetter l’arrivée de monsieur Black. Lorsqu’elle l’aperçut, elle se dirigea vers lui, un fin sourire aux lèvres. Le moment était venu de sortir le grand jeu.
; color:blackpv: Pollux Black
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Pollux Black
▌ Messages : 540
Humeur :
Entre gens d'honneur, parole vaut contrat - Pollux Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Entre gens d'honneur, parole vaut contrat - Pollux Right_bar_bleue

En couple avec : Veuf

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de hêtre, 34 cm, ventricule de dragon
Camp: Neutre
Avatar: James McAvoy

Entre gens d'honneur, parole vaut contrat - Pollux Empty
Message#Sujet: Re: Entre gens d'honneur, parole vaut contrat - Pollux   Entre gens d'honneur, parole vaut contrat - Pollux Icon_minitimeSam 6 Juin - 16:01


Entre gens d'honneur, parole vaut contrat
P

ollux Black n'avait rien d'un mélomane éclairée, et ne prétendait pas l'être au demeurant. Il avait su étayer sa culture musicale de ce qu'il fallait de connaissances pour ne pas passer pour le dernier des ignares, mais cela s'arrêtait là. Si comme tout un chacun, certaines mélodies trouvaient davantage grâce à ses yeux que d'autres, il n'éprouvait pas grande émotion à entendre un concerto, un air d'opéra ou le dernier titre en vogue de Celestina Moldubec. La musique était un bruit de fond. Du moment qu'elle s'harmonisait avec le moment sans trop se faire remarquer, il l'acceptait dans sa vie, mais il serait le dernier à se rendre de son plein gré à un quelconque concert pour le "simple plaisir des oreilles".

Si le patron de la Gazette du Sorcier avait demandé à rencontré la chanteuse Grace Irving, ce n'était donc pas en fan de la première heure ou en amateur averti de sa musique. Il serait même incapable de se rappeler à quoi ressemblait sa voix, même s'il l'avait déjà entendue au cours de l'un ou l'autre événement mondain où il avait été un invité privilégié. Son goût personnel en matière de musique n'avait pas réellement à interférer au cours de ce rendez-vous, en réalité. Il ne se fiait pas tant au talent de la jeune chanteuse qu'à sa réputation (et si l'un dépendait souvent de l'autre, il était parfois surprenant de découvrir que ce n'était pas toujours une vérité absolue, loin de là. Il savait qu'elle avait le vent en poupe, qu'elle était parmi les artistes les plus sollicités du monde des sorciers, et ça lui suffisait.

Car au sein de la famille Black, un grand événement se profilait. Au fond, c'était toujours le cas tant la famille Black était vaste et comprenait de membres mais passons. En l'occurrence, il s'agissait du mariage de sa fille, et pour célébrer l'événement, il fallait faire les choses bien. Tout comme il avait pris le plus grand soin d'organiser à Cygnus les noces les plus grandioses, il n'était pas question que Walburga, la prunelle de ses yeux, fasse exception. Et donc, il tenait à ce que Miss Irving soit à sa disposition le moment venu. L'objectif de ce rendez-vous, donc, dans l'un des bars-restaurants les plus huppés de la ville.

Quand il arriva sur place, la jeune femme était déjà présente, et il la salua avec toute la déférence qu'exigeait cette situation précise.

-Miss Irving je présume ? Pollux Black, enchanté de vous rencontrer en personne.


Il lui ouvrit la porte afin qu'ils rentrent tous deux dans le restaurant et s'installent à la table que Pollux avait pris le soin de réserver pour l'occasion.

-J'imagine que vous devinez la raison de ce rendez-vous,
dit-il une fois qu'ils furent confortablement installés et leurs commandes prises.




code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Entre gens d'honneur, parole vaut contrat - Pollux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Un nouveau logis...[hentaï /terminé]
» Un p'tit bain... Et plus? [ Seiko ♥ ] -Hentaï-
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Londres
-