AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -56%
SanDisk Clé USB 3.0 256 Go
Voir le deal
28.98 €

Partagez | 
 

 La haine en famille est semblable à la piqûre de la vipère, la plaie est incurable. (pv Orpheus)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
HYDRE
Kenneth Barjow
▌ Messages : 149
Humeur :
La haine en famille est semblable à la piqûre de la vipère, la plaie est incurable. (pv Orpheus) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100La haine en famille est semblable à la piqûre de la vipère, la plaie est incurable. (pv Orpheus) Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'ébène, crin de licorne, 27,8 cm
Camp: Neutre
Avatar: Charles Dance

La haine en famille est semblable à la piqûre de la vipère, la plaie est incurable. (pv Orpheus) Empty
Message#Sujet: La haine en famille est semblable à la piqûre de la vipère, la plaie est incurable. (pv Orpheus)   La haine en famille est semblable à la piqûre de la vipère, la plaie est incurable. (pv Orpheus) Icon_minitimeLun 22 Juin - 12:39





 

Orpheus & Kenneth

“ La haine en famille est semblable à la piqûre de la vipère, la plaie est incurable. ”
J
e fais peut-être le chemin en vain, je le sais bien. Les excuses sont toujours nombreuses et variées quand il est question de m'empêcher de voir Despina, mais il ne faut pas pour autant s'attendre à ce que je baisse les bras. Cela n'a jamais été le cas, et jamais ça ne le sera. Quiconque me connaît un tant soit peu sait combien je sais me montrer obstiné, et si les Beurk doivent ajouter cette erreur, celle de me sous-estimer, au lot de toutes les erreurs trop nombreuses dont ils se sont rendus coupables, je leur en serai éternellement gré. Chacune de mes visites, même infructueuse, à Despina alimente ma haine et mon désir de vengeance et de la sortir de là.

Ma fille n'appartient pas à cet endroit, et jamais elle n'aurait dû y être envoyée. Elle n'est pas à sa place entre ces murs de pierre, à la merci de l'influence morbide des détraqueurs. Despina était une jeune femme pleine de vie et d'ambitions, pour rien au monde elle ne devrait se trouver derrière des barreaux qui ne devraient vraiment accueillir que le vrai coupable de cette affaire.

Et quand on parle du loup... Mon sang ne fait qu'un tour dans mes veines quand mon regard, à mon arrivée à l'accueil de la prison, croise un autre, que je n'aurais jamais voulu avoir à croiser, encore moins dans ces circonstances et dans ce contexte. Des yeux que je voudrais crever de mes propres mains. Je ne pensais pas être capable d'éprouver tant de haine, encore moins pour mon propre filleul, et pourtant... en cet instant, je dois prendre sur moi pour ne pas sortir ma baguette de ma poche et l'attaquer directement... Ce qui n'aurait que pour effet de me trouver une cage qui ne sera sans doute pas voisine de celle de ma fille.

-Comment oses-tu seulement mettre les pieds ici ?
je lui demande en le toisant avec le plus grand mépris du monde.

Le voir jouer les maris éplorés alors que sans lui, ma fille serait heureuse et libre, c'est plus que je ne peux en supporter. Et je refuse de l'imaginer pouvoir l'approcher impunément... Tout comme je ne supporte pas de savoir mon petit-fils entre ses mains.



         
(c) Fiche by WILD BIRD, textures by Dayanna & gifs: Tumblr

       
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
Orpheus Beurk
▌ Messages : 239
Humeur :
La haine en famille est semblable à la piqûre de la vipère, la plaie est incurable. (pv Orpheus) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100La haine en famille est semblable à la piqûre de la vipère, la plaie est incurable. (pv Orpheus) Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'if, 32, 21 cm, plume de phénix
Camp: Mal
Avatar: Jonathan Groff

La haine en famille est semblable à la piqûre de la vipère, la plaie est incurable. (pv Orpheus) Empty
Message#Sujet: Re: La haine en famille est semblable à la piqûre de la vipère, la plaie est incurable. (pv Orpheus)   La haine en famille est semblable à la piqûre de la vipère, la plaie est incurable. (pv Orpheus) Icon_minitimeLun 22 Juin - 18:16


La haine en famille est semblable à la piqûre de la vipère, la plaie est incurable.
C

omme à chaque fois, leurs regards s'étaient croisés, mais c'était comme si elle ne le voyait pas, comme si son regard passait à travers lui, comme s'il était transparent, à la manière d'un fantôme. Avant, quand il venait la voir, elle ne lui adressait pas davantage la parole, mais du moins y avait-il dans ses yeux une haine profonde dans ses yeux. Ce n'était pas le sentiment qu'il avait envie de lui inspirer, mais il préférait cela à l'indifférence qu'elle lui faisait subir alors. C'était douloureux. Très douloureux. Il rêvait de l'entendre à nouveau, de la voir, et qu'elle lui présente ses excuses. Il suffirait d'un "Je suis désolée", et il ferait des pieds et des mains pour la sortir de prison, quitte à mentir face à la justice. L'époque où tout était plus simple lui manquait.

Il voulait revenir plusieurs années en arrière, les premières années de leur mariage, quand Amos n'était encore qu'un bébé, quand elle était capable de lui dire je t'aime, quand il pouvait la serrer dans ses bras, quand tout semblait encore possible. C'était lointain, à présent, vraiment lointain. Mais ce n'était pas possible. Ses visites à Despina lui faisaient toujours plus de mal que de bien, pourtant, il insistait, encore et encore.

Il restait là, à supporter son indifférence, et il lui donnait des nouvelles de leur fils, de ses propres nouvelles, il partageait les détails anodins de ses journées, comme à l'époque où il revenait du travail et où il partageait avec elle les mêmes discours. Rien n'était plus pareil, mais un jour, il se disait qu'elle lui répondrait. En fait, il se disait à mesure que le temps passait que pour rendre la parole à Despina, il faudrait que les pouvoirs d'Amos se manifestent enfin. Ainsi, elle admettrait qu'il avait eu raison d'agir ainsi qu'il l'avait fait. Et elle reconnaîtrait que leur vie en valait définitivement la peine.

Il rentrait, dépité mais plus que jamais décidé à retrouver son fils (qu'il avait laissé chez Belvina, pour changer), afin de se changer les idées et surtout de se rappeler pourquoi ils étaient à présent dans cette situation qui n'était agréable pour personne. Mais alors qu'il s'apprêter à quitter la prison et rejoignait l'accueil, il croisa la dernière personne qu'il s'apprêtait à voir.

-Bonjour à toi aussi, parrain.
Un surnom prononcé affectueusement autrefois, qu'il articulait maintenant avec mépris. Je suis venu rendre visite à ma femme, je ne vois pas pourquoi je devrais me reprocher quoi que ce soit. Il marqua une pause. Si j'étais toi et si tu tiens vraiment à Despina, je cesserais de venir l'importuner. Tes visites lui font plus de mal que de bien.


code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
Kenneth Barjow
▌ Messages : 149
Humeur :
La haine en famille est semblable à la piqûre de la vipère, la plaie est incurable. (pv Orpheus) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100La haine en famille est semblable à la piqûre de la vipère, la plaie est incurable. (pv Orpheus) Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'ébène, crin de licorne, 27,8 cm
Camp: Neutre
Avatar: Charles Dance

La haine en famille est semblable à la piqûre de la vipère, la plaie est incurable. (pv Orpheus) Empty
Message#Sujet: Re: La haine en famille est semblable à la piqûre de la vipère, la plaie est incurable. (pv Orpheus)   La haine en famille est semblable à la piqûre de la vipère, la plaie est incurable. (pv Orpheus) Icon_minitimeMer 8 Juil - 8:42





 

Orpheus & Kenneth

“ La haine en famille est semblable à la piqûre de la vipère, la plaie est incurable. ”
J
e grince les dents quand il m'appelle "parrain". C'est le genre de mots que je ne veux plus entendre de sa bouche. Le simple fait qu'il soit réellement capable de les prononcer maintenant, sans une once d'émotion dans la voix, prouve à quel point il est manipulateur, et c'est un constat que je déteste faire, même s'il est totalement évident. Autrefois, je m'attendrissais de l'entendre dire ces mots, j'avais le sentiment qu'un lien unique nous unissait, plus fort, bien plus fort qu'avec Theodosia et Aristide, je le prenais pour le fils que je n'ai jamais eu. Mais à présent, je le regarde droit dans les yeux, et je ne vois rien, pas d'émotion ni d'affection. C'est logique. Je sais à présent qu'il n'en a jamais eu pour Despina, qu'il n'en a pas la moindre pour son fils... et certainement pas pour moi.

Il vient rendre visite à sa femme. Et il a toutes les raisons du monde de se le reprocher, à plus d'un titre. Parce qu'il n'aurait pas à rendre visite à Despina en prison s'il n'y avait pas conduit cette dernière. Il a tous les reproches du monde à se faire. Ce qu'il fait, ici et maintenant, c'est me cracher métaphoriquement au visage, et à celui de ma fille, et à celui de ma famille. C'est intolérable. Tout le temps qu'il passe à respirer un air libre est un temps que je déteste.

-Qu'est-ce que tu en sais, exactement ? Elle te l'as dit, peut-être ?
Je marque une pause, le toise avec suffisance. Ne joue pas au plus con avec moi. Je sais très bien qu'elle ne te parle pas. Fais-toi une raison, tu la dégoûtes. Et c'est la moindre des choses. Tu détruis tout ce que tu touches, Orpheus. Mais c'est bientôt fini. Ce qui fera du bien à Despina, ce qui la sauvera vraiment, c'est d'être débarrassée de toi pour de bon et d'être libre. Et crois-moi, ça va arriver. Plus tôt que tu ne le penses.

La guerre est affichée, déclarée, ce n'est pas nouveau, mais je me sens plus incisif que jamais.


         
(c) Fiche by WILD BIRD, textures by Dayanna & gifs: Tumblr

       
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
Orpheus Beurk
▌ Messages : 239
Humeur :
La haine en famille est semblable à la piqûre de la vipère, la plaie est incurable. (pv Orpheus) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100La haine en famille est semblable à la piqûre de la vipère, la plaie est incurable. (pv Orpheus) Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'if, 32, 21 cm, plume de phénix
Camp: Mal
Avatar: Jonathan Groff

La haine en famille est semblable à la piqûre de la vipère, la plaie est incurable. (pv Orpheus) Empty
Message#Sujet: Re: La haine en famille est semblable à la piqûre de la vipère, la plaie est incurable. (pv Orpheus)   La haine en famille est semblable à la piqûre de la vipère, la plaie est incurable. (pv Orpheus) Icon_minitimeMer 8 Juil - 18:38


La haine en famille est semblable à la piqûre de la vipère, la plaie est incurable.
N

on, Despina ne lui avait rien dit. Et pour cause, Despina ne disait plus rien à Orpheus, depuis longtemps déjà. Depuis sa première visite à Azkaban, elle avait gardé les lèvres closes, mais dans son regard se lisait une haine insupportable, qu'Orpheus choisissait de juger positive malgré tout. La haine était le plus horrible sentiment qu'il puisse vouloir susciter à sa femme, pour qui il continuait d'éprouver une sincère tendresse, mais c'était un sentiment, du moins, suffisamment puissant pour l'aider à tenir bon, suffisamment fort pour qu'Orpheus soit convaincu de compter encore pour sa femme et de pouvoir en juger.

Non, Despina ne disait rien, mais Orpheus savait se convaincre qu'il savait mieux que personne ce qui était bon pour elle. Et ce qui était bon pour elle n'était pas forcément ce qu'elle exprimait pour l'heure. Forcément, elle était immensément fragile psychologiquement, qui pourrait seulement le nier alors qu'elle avait de toute évidence cherché à attenter à ses jours. Elle n'avait plus toute sa tête, et peut-être que Sainte-Mangouste lui aurait mieux convenu que la prison d'Azkaban, qui sait. En attendant, les choses étaient ainsi, et nul ne saurait le convaincre qu'il ou elle était capable de se mettre à la place de son épouse. C'était lui qui avait vécu avec elle toutes ces dernières années. S'il affirmait qu'il la connaissait mieux que personne, et savoir ce qui était le mieux pour elle, ce n'était, à ses yeux, pas sans raison. Son discours s'appuyait sur de solides arguments. Mais ces arguments, Kenneth ne serait pas capable de les entendre, Orpheus le savait d'avance, il l'avait bien compris.

-Tu es en colère, je peux le concevoir,
répondit Orpheus, qui choisissait de rester de marbre face aux propos de son parrain. Pas parce que ces derniers ne le touchaient pas (comme le pourrait-ce alors que Kenneth allait jusqu'à affirmer que Despina était dégoûtée par lui ?) mais parce qu'il ne voulait pas lui faire ce plaisir. Je sais que tu ne me crois pas, mais nous voulons la même chose, tous les deux -pas en ce qui concerne le fait de me retrouver derrière les barreaux, je te l'accorde. Moi aussi, je veux que Despina soit libre, il n'y a rien que je désire plus au monde. Si ce n'est de voir son fils enfin montrer des signes de magie, mais c'était un sujet qu'il s'épargnait bien - bizarrement - de mettre sur le tapis. Elle me manque, terriblement.

Il n'avait pas besoin d"improviser un rôle, de jouer la comédie, pour prononcer ces mots : il le pensait réellement. Oui, Despina lui manquait atrocement. Et il ne demandait qu'à retrouver sa vie d'avant. Et lui et Kenneth y gagneraient bien davantage à se serrer les coudes plutôt qu'à se faire la guerre. Mais il devinait que son interlocuteur ne serait pas le moins du monde de cet avis.


code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
Kenneth Barjow
▌ Messages : 149
Humeur :
La haine en famille est semblable à la piqûre de la vipère, la plaie est incurable. (pv Orpheus) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100La haine en famille est semblable à la piqûre de la vipère, la plaie est incurable. (pv Orpheus) Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'ébène, crin de licorne, 27,8 cm
Camp: Neutre
Avatar: Charles Dance

La haine en famille est semblable à la piqûre de la vipère, la plaie est incurable. (pv Orpheus) Empty
Message#Sujet: Re: La haine en famille est semblable à la piqûre de la vipère, la plaie est incurable. (pv Orpheus)   La haine en famille est semblable à la piqûre de la vipère, la plaie est incurable. (pv Orpheus) Icon_minitimeJeu 16 Juil - 10:42





 

Orpheus & Kenneth

“ La haine en famille est semblable à la piqûre de la vipère, la plaie est incurable. ”
F
ut un temps où Orpheus soulevait en moi la plus grande admiration. Il était le fils que je n'avais jamais eu, j'estimais sa rigueur, son intelligence... Je me demande comment j'ai pu seulement un jour l'observer de la sorte. Il a glissé depuis de son piédestal et fait une chute véritablement vertigineuse. Maintenant, je hais tout en lui. Je hais ce double-visage qu'il affiche impunément à la face du monde, je déteste son sens de la manipulation, j'ai en horreur le prétendu calme et la modération de façade qu'il affiche en affirmant qu'il conçoit ma colère. Oh, ça c'est ce qu'il croit. Il n'a aucune idée de l'ampleur de la haine que j'éprouve pour lui. Mais je me ferais un point d'honneur que de le lui faire comprendre. Il a cette assurance crasse et obscène de ceux qui pensent avoir l'avantage.

Il a raison, je ne le crois pas. Je pense qu'il ne donne que l'air de vouloir libérer Despina. Il s'est peut-être menti tant et si bien qu'il a même fini par y croire effectivement, mais il ne peut pas vouloir la même chose que moi. Parce que rendre la liberté à ma fille, qui le mérite plus que tout, c'est envoyé, en retour, mon interlocuteur derrière les barreaux, et pour toujours.

-Alors il fallait peut-être y penser avant, tu ne crois pas ?
je réplique en croisant les bras, alors qu'il ose me regarder droit dans les yeux et prétendre que ma fille lui manque.

Il me cracherait au visage que le résultat ne serait pas différent à mes yeux. Il es odieux. Il n'a pas le droit de se complaire dans son rôle de mari éploré qui aurait prétendument tout fait pour sauver sa femme adorée. Il l'a détruite. Physiquement, psychologiquement, et il se pavane à l'air libre en stupide habit de deuil.

-Elle continuera de te manquer quand tu auras pris sa place. Si tu l'aimais vraiment, si tu te souciais vraiment d'elle, tu prendrais sa place. Mais cette situation te plaît, tu pourrais au moins avoir le cran de l'admettre.


Mais non, parce qu'il est lâche... Et sa lâcheté me répugne, complètement.


         
(c) Fiche by WILD BIRD, textures by Dayanna & gifs: Tumblr

       
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
Orpheus Beurk
▌ Messages : 239
Humeur :
La haine en famille est semblable à la piqûre de la vipère, la plaie est incurable. (pv Orpheus) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100La haine en famille est semblable à la piqûre de la vipère, la plaie est incurable. (pv Orpheus) Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'if, 32, 21 cm, plume de phénix
Camp: Mal
Avatar: Jonathan Groff

La haine en famille est semblable à la piqûre de la vipère, la plaie est incurable. (pv Orpheus) Empty
Message#Sujet: Re: La haine en famille est semblable à la piqûre de la vipère, la plaie est incurable. (pv Orpheus)   La haine en famille est semblable à la piqûre de la vipère, la plaie est incurable. (pv Orpheus) Icon_minitimeJeu 16 Juil - 18:17


La haine en famille est semblable à la piqûre de la vipère, la plaie est incurable.
L

e discours de Kenneth était... attendu. Ce n'était pas la première fois qu'Orpheus l'entendait, que ce soit de la part de son parrain ou de tous ceux qui remettaient en question la sincérité de son affection envers son épouse. Pourtant, il était totalement sincère. Il aimait Despina, il l'aimait profondément, il n'avait rien voulu de ce qui s'était passé, et il était las d'entendre tous ceux qui étaient entrés en opposition avec lui remettre en question les deux choses qui étaient les plus sûres à ses yeux en ce monde, en plus de l'affection qu'il éprouvait pour ses parents et pour son frère : l'amour qu'il ressentait pour sa femme et la tendresse qu'il avait pour son fils.

Mais tout cela serait réparé en temps et en heure, et ce jour-là, tous ceux qui l'accusaient à tort des pires atrocités s'en mordraient définitivement les doigts. Despina était punie pour un crime qu'elle avait effectivement commis. Orpheus le regrettait, certes, mais ce n'en était pas moins la vérité, et il avait tendance à penser que certaines personnes avaient bien trop tendance à l'oublier, et ce très rapidement.

-Qu'est-ce qui est supposé me plaire, dans cette situation, tu peux me le dire ? La femme de ma vie a essayé de m'assassiner et refuse de m'adresser la parole, et ceux que je prenais pour des amis, des proches...


Il adressa à Kenneth un regard éloquent. Bien évidemment, c'était de lui qu'il parlait. De qui d'autre ? Il avait été déçu, à plusieurs reprises, par des personnes dont il avait pensé tout savoir et qui, le croyaient-ils, ne le trahiraient jamais ni jamais ne lui manqueraient de respect. Il en était de même pour Dosia, bien sûr, qui semblait dorénavant consacrer sa vie entière à le poignarder dans le dos. Bien évidemment, il le vivait très, très mal.

-... m'ont tourné le dos.
Il marqua une pause, mesurée. Quand Despina sortira de prison, je ne prendrai pas sa place, parce que je n'ai rien fait de mal. Et jamais je ne l'aurais fait souffrir.

En tout cas pas intentionnellement. Mais il l'avait fait, en faisant souffrir Amos. Ceci dit, il serait capable de prononcer le même discours concernant Amos, et ce sans cligner des yeux une seule seconde. Quand Despina sortirait de prison, il donnerait tort à tout le monde, et regagnerait son affection, il la ramènerait à la raison. Encore fallait-il, bien sûr, qu'il parvienne bel et bien à regagner son affection. Et ce n'était pas si simple.

-Cesse de me considérer en criminel et regarde la vérité en face. Entre ta fille et moi, je ne suis pas le plus dangereux des deux.




code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
Kenneth Barjow
▌ Messages : 149
Humeur :
La haine en famille est semblable à la piqûre de la vipère, la plaie est incurable. (pv Orpheus) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100La haine en famille est semblable à la piqûre de la vipère, la plaie est incurable. (pv Orpheus) Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'ébène, crin de licorne, 27,8 cm
Camp: Neutre
Avatar: Charles Dance

La haine en famille est semblable à la piqûre de la vipère, la plaie est incurable. (pv Orpheus) Empty
Message#Sujet: Re: La haine en famille est semblable à la piqûre de la vipère, la plaie est incurable. (pv Orpheus)   La haine en famille est semblable à la piqûre de la vipère, la plaie est incurable. (pv Orpheus) Icon_minitimeJeu 23 Juil - 10:03





 

Orpheus & Kenneth

“ La haine en famille est semblable à la piqûre de la vipère, la plaie est incurable. ”
L
e culot d'Orpheus ne rencontre décidément aucune limite, et autant dire que ça me dégoûte. Il ne se contente pas de cracher au visage de tout un héritage familial qui remonte avant même sa naissance, oh non, j'imagine qu'il trouverait cela encore trop respectueux, pas vrai ? Il ose prononcer des mots qu'il ne devrait plus avoir le droit de dire sans être écrasé par le poids violent d'une honte rétrospective. Comment ose-t-il seulement me regarder en face et prétendre que Despina est la femme de sa vie ? Qui est capable de faire une chose pareille à la femme de sa vie ? Cela dépasse l'entendement. Qu'il ose se faire passer pour une victime dans l'affaire, cela m'inspire un dégoût si profond que les mots me manquent pour l'exprimer plus concrètement.

Et voilà, maintenant, qu'il ose jouer les pauvres petits malheureux négligés par la femme qu'il aime et par son entourage. C'est la chose la plus stupide que j'aie jamais entendue. S'il est aujourd'hui seul, si tout le monde s'est ligué contre lui, ce n'est définitivement pas sans raison. Et j'aimerais que sa solitude soit une punition suffisante à ce qu'il a fait subir à notre famille, mais je sais que ce n'est pas le cas,
c'est ça le pire... Et ça me dégoûte. Il joue les victimes, mais en réalité, il est très heureux de la tournure qu'a prise la situation. Et ça m'afflige au-delà des mots.

Ma main se lève malgré moi, prête à frapper mon beau-fils, mais je la retiens de justesse, ce serait lui donner raison. Pourtant, il mériterait, vraiment, de recevoir la monnaie de sa pièce. Maintenant, il traite effrontément Despina de criminelle, et sans sourciller, comme si c'était une chose qu'il avait le droit de faire.

-Tu es vraiment sûr de ça ? Je pense qu'on devrait poser la question à Amos, je doute qu'il répondra la même chose.


Des deux, le plus dangereux pour Amos était définitivement Orpheus, quand Despina, de son côté, n'avait fait que vouloir protéger son fils, avec le résultat que l'on sait. Orpheus détruit tout ce qu'il touche, et ça ne peut plus, ça ne doit plus durer.
-


         
(c) Fiche by WILD BIRD, textures by Dayanna & gifs: Tumblr

       
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
Orpheus Beurk
▌ Messages : 239
Humeur :
La haine en famille est semblable à la piqûre de la vipère, la plaie est incurable. (pv Orpheus) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100La haine en famille est semblable à la piqûre de la vipère, la plaie est incurable. (pv Orpheus) Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'if, 32, 21 cm, plume de phénix
Camp: Mal
Avatar: Jonathan Groff

La haine en famille est semblable à la piqûre de la vipère, la plaie est incurable. (pv Orpheus) Empty
Message#Sujet: Re: La haine en famille est semblable à la piqûre de la vipère, la plaie est incurable. (pv Orpheus)   La haine en famille est semblable à la piqûre de la vipère, la plaie est incurable. (pv Orpheus) Icon_minitimeJeu 23 Juil - 17:30


La haine en famille est semblable à la piqûre de la vipère, la plaie est incurable.
O

rpheus pouvait être un homme dangereux, c'était une chose qu'il ne pouvait pas entièrement nier, même s'il se plaisait à le faire en présence de celles et ceux qui ne devaient pas deviner quoi que ce soit de ses activités les plus sombres. Quand il agissait masqué au nom des mangemorts, il était redoutable, et il était capable d'une dangerosité équivalente quand il était question de protéger sa famille. La protéger. Pas lui nuire. Chose que Kenneth semblait tout à fait incapable de comprendre.

Oui, dans l'essence, Despina semblait bien plus inoffensive que lui, mais les faits étaient les faits. Et dans les faits, Orpheus n'avait jamais fait de mal à son épouse (du moins selon ses propres critères, il était incapable d'admettre l'innommable souffrance morale qu'il lui avait fait subir et sans ciller), il n'avait jamais levé la main sur elle, il ne se le serait jamais permis. Pour lui Despina était un joyau. Il l'aurait protégé, envers et contre tout. Aujourd'hui, elle était en souffrance, mais il n'y était pour rien, et là-dessus, il était prêt à le dire et à le répéter. Despina était fragile, elle était... il n'aimait pas ce mot, mais elle avait doucement sombré dans la folie. Elle avait été un danger pour lui. Et elle aurait été un danger pour Amos sur le long terme. Si son but avait été de l'empêcher d'aider leur fils, alors c'était la pire démarche possible, la pire démarche que l'on puisse imaginer... Car les enjeux concernant leur fils était inimaginables.

Et parlons-en, d'Amos, car c'était typiquement sur ce terrain que Kenneth faisait le choix de l'attaquer. Un choix aventureux et peu judicieux, selon Orpheus. Kenneth avançait qu'Amos jugerait que son père était plus dangereux que sa mère. Que ne fallait-il pas entendre. Amos avait été là, aux premières loges pour assister à la tentative d'assassinat de Despina. Il avait vu l'horreur et la colère d'Amos, il avait vu de quelle violence elle était capable. Il s'en était bien remis, mais il aurait vraiment pu mourir, cette nuit-là. Alors si on demandait l'avis d'Amos sur la question, Orpheus était honnêtement très confiant. Il était convaincu, très sérieusement, qu'Amos le défendrait et se rangerait de son côté si la question devait lui être posée directement.

-C'est fou comme vous parlez tous au nom d'Amos comme si vous saviez mieux que lui ce qu'il est supposé penser ou éprouver. En attendant, je suis le seul à être là pour lui, je suis le seul à me battre pour lui.


Et ça, c'était encore une vérité à nuancer largement, mais dans laquelle il croyait dur comme fer.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
Kenneth Barjow
▌ Messages : 149
Humeur :
La haine en famille est semblable à la piqûre de la vipère, la plaie est incurable. (pv Orpheus) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100La haine en famille est semblable à la piqûre de la vipère, la plaie est incurable. (pv Orpheus) Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'ébène, crin de licorne, 27,8 cm
Camp: Neutre
Avatar: Charles Dance

La haine en famille est semblable à la piqûre de la vipère, la plaie est incurable. (pv Orpheus) Empty
Message#Sujet: Re: La haine en famille est semblable à la piqûre de la vipère, la plaie est incurable. (pv Orpheus)   La haine en famille est semblable à la piqûre de la vipère, la plaie est incurable. (pv Orpheus) Icon_minitimeJeu 6 Aoû - 9:49






Orpheus & Kenneth

“ La haine en famille est semblable à la piqûre de la vipère, la plaie est incurable. ”
C'
est fou, oui, comme nous parlons tous au nom d'Amos comme si nous savions mieux que son père ce qui est bon pour lui. A quoi cela peut-il être dû, je me le demande. Laissez-moi y réfléchir... C'est peut-être parce qu'Amos, on ne l'entend jamais ? Ce gamin est une tombe, il a été tellement gavé de magie noire qu'il n'a rien à envier aux prisonniers qui ont subi le baiser du détraqueur à Azkaban. C'est ce que je pense, en tout cas, et je ne trouve pas que le mot est fort ou inapproprié en ce qui me concerne. Bien au contraire, je considère vraiment que c'est précisément ce qu'il est, maintenant, à cause de son père et du mal qu'il lui a fait subir.

Un détraqué fini, et dont le temps est compté si nous choisissons de ne rien faire, de ne rien dire. Mais il n'en est pas question, bien sûr. Nous allons parler, nous allons agir. Orpheus ne s'en tirera pas à si bon compte, ne lui en déplaise, je refuse que ça arrive. Et donc, puisque je le refuse, ça n'arrivera pas. Même s'il est peut-être trop tard pour sauver mon petit-fils. Au moins, il n'est pas forcément trop tard pur sauver Despina, et contre cela, mon gendre ne pourra absolument rien.

-Tu n'es pas le héros de l'histoire, Orpheus. Tu manipules la vérité à ta guise pour la faire jouer à ton avantage, mais ça ne prendra pas éternellement.
Je marque une pause. Je suis curieux, comment est-ce que tu comptes justifier la disparition d'Amos quand il aura dépassé ses onze ans ? Tu es intelligent, n'est-ce pas ? Tu dois bien savoir que ça ne va pas se passer comme ça, que tu ne vas pas pouvoir jouer les innocents éternellement. Je croise les bras. Tu n'as pas ta conscience pour toi. Il faut que tu prennes conscience de ce que tu as fait. Si vraiment tu veux que Despina sorte de prison, il est grand temps que tu te réveilles de ce rêve stupide que tu t'es façonné pour faire oublier ta cruauté et que tu regardes ta situation en face.


(c) Fiche by WILD BIRD, textures by Dayanna & gifs: Tumblr

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
Orpheus Beurk
▌ Messages : 239
Humeur :
La haine en famille est semblable à la piqûre de la vipère, la plaie est incurable. (pv Orpheus) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100La haine en famille est semblable à la piqûre de la vipère, la plaie est incurable. (pv Orpheus) Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'if, 32, 21 cm, plume de phénix
Camp: Mal
Avatar: Jonathan Groff

La haine en famille est semblable à la piqûre de la vipère, la plaie est incurable. (pv Orpheus) Empty
Message#Sujet: Re: La haine en famille est semblable à la piqûre de la vipère, la plaie est incurable. (pv Orpheus)   La haine en famille est semblable à la piqûre de la vipère, la plaie est incurable. (pv Orpheus) Icon_minitimeJeu 6 Aoû - 13:26


La haine en famille est semblable à la piqûre de la vipère, la plaie est incurable.
O

rpheus accusa le discours de Kenneth avec le plus d'impassibilité possible. Il n'était pas le héros de l'histoire, non, parce que ce n'était pas une histoire, et Orpheus ne s'était jamais posé en héros. Il donnerait tout, en ce qui le concernait, pour que tout cela ne soit qu'une sinistre fiction, et il n'essayait pas de s'y donner le beau rôle, loin de là, il cherchait simplement à recoller les morceaux d'une famille brisée. Et si cette famille était brisée, il n'y était pour rien, Despina était à tenir pour responsable. Ce qui ne l'empêchait pas de continuer à aimer profondément sa femme.

Que fallait-il de plus à ceux qui l'accablaient ? Il aurait pu traiter Despina de tous les noms, il aurait pu exiger qu'elle reçoive le baiser du détraqueur, il aurait pu décider d'un sort pire que la mort pour elle, mais il l'aimait, et il espérait toujours pouvoir reformer le cercle familial qu'ils avaient connu autrefois, alors il n'avait rien fait. Au fond, son parrain devrait lui être reconnaissant. Mais pour cela, il faudrait qu'il s'exempte de la vision étriquée qu'il avait de la situation, et manifestement, c'était beaucoup trop compliqué pour lui pour qu'il s'en donne vraiment cette peine. Grand mal lui fasse. Kenneth alimentait son propre malheur quand, Orpheus, de son côté, cherchait à tirer le meilleur d'une situation que l'on ne pouvait que qualifier de chaotique.

Et voilà qu'il lui posait cette question à laquelle il avait l'impression d'avoir trop souvent répondu, déjà, beaucoup trop répondu. Et il était las de toujours se confronter à ces interrogations, quand on tournait et retournait le couteau dans la plaie. Qu'est-ce qu'ils s'imaginaient, tous ? Qu'il mourrait d'impatience de sacrifier son fils ? Non, ce n'était pas le cas, et c'était pour cette raison qu'il faisait précisément tout ce qui était en son pouvoir pour ne pas avoir à faire un tel sacrifice ? Ne pouvaient-ils pas le remarquer ? Mais à quel point se répéter. Leurs esprits étaient encore plus obtus et étriqués que le sien.

Et ce fut d'ailleurs pour cette raison qu'il choisit de ne pas répondre à cette question pourtant très directe que son parrain lui posait, saisissant à la place l'occasion de remettre son interlocuteur à sa place, alors qu'il lui adressait un reproche qu'il ne méritait pas. Kenneth ferait bien de se regarder dans un miroir. L'hôpital qui se fout de la charité.

-C'est moi qui vis dans une illusion ? C'est vraiment ce que tu penses ? Ta fille a commis un acte terrible, je comprends que tu cherches à tout prix un coupable, et j'aimerais être capable de faire de même. Mais si l'un de nous deux s'illusionne sur toute cette situation, ce n'est pas moi.




code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
Kenneth Barjow
▌ Messages : 149
Humeur :
La haine en famille est semblable à la piqûre de la vipère, la plaie est incurable. (pv Orpheus) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100La haine en famille est semblable à la piqûre de la vipère, la plaie est incurable. (pv Orpheus) Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'ébène, crin de licorne, 27,8 cm
Camp: Neutre
Avatar: Charles Dance

La haine en famille est semblable à la piqûre de la vipère, la plaie est incurable. (pv Orpheus) Empty
Message#Sujet: Re: La haine en famille est semblable à la piqûre de la vipère, la plaie est incurable. (pv Orpheus)   La haine en famille est semblable à la piqûre de la vipère, la plaie est incurable. (pv Orpheus) Icon_minitimeMer 26 Aoû - 16:14





 

Orpheus & Kenneth

“ La haine en famille est semblable à la piqûre de la vipère, la plaie est incurable. ”
L
e discours est très bien rôdé. Si bien rôdé qu'il en deviendrait presque automatique, d'un automatisme insupportable, même. Si Orpheus a un instant éprouvé des scrupules et de la culpabilité quant à ce qu'il fait subir à sa femme et à son enfant, il a relégué tout cela loin, très loin, le plus loin possible, où le remords n'avait aucune chance de le ronger de l'intérieur. Et maintenant, il déblatère ce même tissu de conneries qu'il a dû servir aux Aurors à l'époque. Insupportable. Qui sait combien de personnes il est capable de convaincre, avec son absurde petit numéro ? Mais moi, je ne me ferai pas avoir, moi je ne suis pas n'importe qui, il ne peut pas me convaincre ni m'apitoyer. La seule émotion qu'il est susceptible de m'inspirer, c'est un profond dégoût, et je l'éprouve au centuple.

-Tu dois être épuisé, non, de répéter sans cesse les mêmes conneries ? Je ne me fais aucune illusion. Ma fille est une innocente... si seulement elle pouvait être un assassin, au moins je serais débarrassé de toi,
elle nous aurait rendu à tous un fier service.

Je ne me berce pas d'illusion, je sais qui est Despina et ce qu'elle vaut, et jamais Orpheus ne me fera changer d'avis à ce sujet. Quoi qu'il fasse, cela ne changera rien à mes convictions, mais sa fierté est sans doute une bonne chose, il périra par où il ne cesse de péché. Son orgueil prépondérant finira par avoir raison de lui à coup sûr, je ne me fais aucune illusion à ce sujet. J'aimerais seulement que cela arrive plus tôt que cela, car sa compagnie, sa présence, m'agacent et m'épuisent.

-Maintenant, dégage de ma vue, je vais voir Despina.


Que ça lui plaise ou pas, qu'il cherche à m'en empêcher ou non. C'est mon droit le plus légitime que de rendre visite à ma fille, et je ne laisserai personne, absolument personne, et encore moins mon gendre à l'ego surdimensionné m'en empêcher. Je l'ai assez vu, je lui ai suffisamment parlé, je n'ai vraiment aucune envie de prolonger les "festivités".




         
(c) Fiche by WILD BIRD, textures by Dayanna & gifs: Tumblr

       
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
Orpheus Beurk
▌ Messages : 239
Humeur :
La haine en famille est semblable à la piqûre de la vipère, la plaie est incurable. (pv Orpheus) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100La haine en famille est semblable à la piqûre de la vipère, la plaie est incurable. (pv Orpheus) Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'if, 32, 21 cm, plume de phénix
Camp: Mal
Avatar: Jonathan Groff

La haine en famille est semblable à la piqûre de la vipère, la plaie est incurable. (pv Orpheus) Empty
Message#Sujet: Re: La haine en famille est semblable à la piqûre de la vipère, la plaie est incurable. (pv Orpheus)   La haine en famille est semblable à la piqûre de la vipère, la plaie est incurable. (pv Orpheus) Icon_minitimeJeu 27 Aoû - 7:20


La haine en famille est semblable à la piqûre de la vipère, la plaie est incurable.
O

rpheus se contenta d'afficher un sourire indifférent quand son parrain suggéra qu'il devait se sentir épuisé à force de se mentir à lui-même ainsi qu'il le faisait. Il n'en était rien. Pour que cela l'épuise, il faudrait qu'il s'évertue encore à reléguer ses conceptions néfastes dans un recoin inaccessible de son inconscient, mais c'était déjà chose faite. Orpheus était troublé par le cours des événements, il s'inquiétait autant pour Despina que pour Amos, mais pour ce qui était de son propre sort, de son propre cas, il était en paix avec lui-même, convaincu de n'avoir agi que le plus rigoureusement, respectant ce qu'il y avait de mieux à faire pour le bien de chacun, même si cela devait en retour engendrer chez lui une certaine souffrance. Donc non, s'il était épuisé, ce n'était que de s'évertuer à trouver le remède miracle qui sauverait sa progéniture et qui, pour le moment, tardait malheureusement à se présenter et ce malgré tous ses efforts.

Ce qui fut le plus douloureux à entendre pour Orpheus fut ce moment où Kenneth décréta sans sourciller, avec une assurance froide au creux de la voix, qu'il aurait voulu que Despina ne rate pas son coup, qu'il aurait voulu qu'il soit mort. Cette attaque-là était pénible. Orpheus, accablé par la haine de ceux qui autrefois lui avaient été proches, avait appris à les haïr en retour, mais il n'oubliait pas pour autant qu'il avait sincèrement aimé son parrain, tout comme il ne saurait oublier non plus le fait qu'il avait aimé sa soeur. C'étaient eux, eux et leur vision étriquée et inégale des choses qui étaient venu tout gâcher. Alors que tout aurait dû être pourtant si parfait...

-Tu n'iras nulle part,
rétorqua Orpheus en se saisissant du poignet de Kenneth brutalement afin d'empêcher tout mouvement à ce dernier. C'est mon heure de visite. Je l'aurais bien partagée avec toi, mais tu es de si bonne compagnie que je vais me l'épargner. Il marqua une pause. Rentre chez toi, je ne veux plus que tu approches de Despina, et crois-moi, je saurai faire ce qu'il faut pour que ça n'arrive plus jamais.

C'était une menace, non, c'était une promesse. Il savait qu'Aristide faisait au mieux pour empêcher et contrarier les visites de Kenneth, mais puisque ça n'allait pas suffire, puisqu'il ne tolérait pas que d'autres viennent mettre dans la tête de son épouse les idées les plus néfastes, il s'arrangerait pour que les mesures prises par son frères soient dorénavant plus drastiques. Kenneth allait devoir se faire une raison... il serait intransigeant. Pour le bien de Despina, encore et toujours, seulement et uniquement pour le bien de Despina.


code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
Kenneth Barjow
▌ Messages : 149
Humeur :
La haine en famille est semblable à la piqûre de la vipère, la plaie est incurable. (pv Orpheus) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100La haine en famille est semblable à la piqûre de la vipère, la plaie est incurable. (pv Orpheus) Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'ébène, crin de licorne, 27,8 cm
Camp: Neutre
Avatar: Charles Dance

La haine en famille est semblable à la piqûre de la vipère, la plaie est incurable. (pv Orpheus) Empty
Message#Sujet: Re: La haine en famille est semblable à la piqûre de la vipère, la plaie est incurable. (pv Orpheus)   La haine en famille est semblable à la piqûre de la vipère, la plaie est incurable. (pv Orpheus) Icon_minitimeVen 11 Sep - 15:15





 

Orpheus & Kenneth

“ La haine en famille est semblable à la piqûre de la vipère, la plaie est incurable. ”
M
es yeux se baissent sur le mon poignet qu'enserrent fermement les doigts de mon filleul. Il est en train de perdre patience. Forcément, il est tentant de le pousser à bout. Si je peux réussir à le faire sortir de ses gonds pour de bon, est-ce que je ne pourrais pas réussir, par la même occasion, à le confondre. Prouver à tous qu'Orpheus est un homme violent, qu'il aurait pu faire du mal, par conséquent, à son fils, qu'il en a fait, et que l'acte commis par ma fille n'a été que de la légitime défense.

Mais c'est beaucoup de présomptions pour un résultat qui n'est pas certain. Car ici, il n'y a pas de témoins, il n'y a que nous deux. Et Aristide, un peu plus loin, qui donnera sans doute raison à Orpheus et sera prêt à cautionner ses bobards. Il aurait fallu que Diggory soit dans les environs, mais le fait est que ce n'est pas le cas. Je ne vais pas pouvoir compter sur lui. Alors je garde cette idée dans un coin de ma tête. Pour une prochaine fois, peut-être ? Je n'y manquerai pas. Je suis certain en cet instant qu'il peut être vraiment facile de le pousser à bout. L'ennui, c'est que l'inverse est tout aussi vrai. Le simple fait de voir mon filleul me donne l'irrésistible envie de... n'ayons pas peur des mots - de l'assassiner. Et je dois faire vraiment preuve de self-control pour ne pas tout gâcher.

-Fais gaffe, tu commences à perdre tes moyens, et j'ai à peine levé le petit doigt.
Je laisse passer un moment. Tes menaces ne m'impressionnent pas, Orpheus, je réplique en réussissant à dégager mon poignet.

Elles ne m'impressionnent pas, certes, mais en attendant, je me tiens tranquille malgré tout. C'est le moment d'être plus intelligent que mon interlocuteur. Et quitte à passer du temps avec Despina, je préfère ne pas avoir à m'encombrer de la présence incommodante de mon beau-fils.

-Tu viens de commettre une grave erreur.
Je marque une pause calculée. Tu t'en rendras très vite compte.

Mais je lui cède le terrain. Ce n'est que temporaire, bien sûr. J'ai l'intention de revenir à la charge. Mais ici et maintenant, ça ne servira à rien, et j'en ai tout à fait conscience. Mieux vaut préparer la guerre plus... subtilement, on va dire. Alors, la tête haute, je tourne les talons et je décide que j'en ai fini avec lui. J'irai voir Despina plus tard. Elle n'a pas besoin de ce genre de scène.


         
(c) Fiche by WILD BIRD, textures by Dayanna & gifs: Tumblr

       
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

La haine en famille est semblable à la piqûre de la vipère, la plaie est incurable. (pv Orpheus) Empty
Message#Sujet: Re: La haine en famille est semblable à la piqûre de la vipère, la plaie est incurable. (pv Orpheus)   La haine en famille est semblable à la piqûre de la vipère, la plaie est incurable. (pv Orpheus) Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

La haine en famille est semblable à la piqûre de la vipère, la plaie est incurable. (pv Orpheus)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» [UPTOBOX] Les Tuche [DVDRiP]
» Un peu d'intimité... [ pv : Perséphale et Hentaï]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Le reste du monde
 :: Prison d'Azkaban
-