AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -33%
Antivol en U pour vélo avec câble [Vente ...
Voir le deal
13.05 €

Partagez | 
 

 What friends are for {Eurydice}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
SORCIER
Euphemia Travers
▌ Messages : 53
Humeur :
What friends are for {Eurydice} Left_bar_bleue50 / 10050 / 100What friends are for {Eurydice} Right_bar_bleue

En couple avec : Tarben Travers

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bouleau, crin de licorne, 22 cm, idéale pour les enchantements
Camp: Neutre
Avatar: Rachel McAdams

What friends are for {Eurydice} Empty
Message#Sujet: What friends are for {Eurydice}   What friends are for {Eurydice} Icon_minitimeMer 15 Juil - 15:54

What friends are forEuphemia x EurydiceEuphemia portait à ses lèvres une tasse de café brûlant, dans l'espoir que ce dernier parvienne à la réveiller au moins un peu. Elle était fatiguée, pour ne pas dire exténuée. La veille, elle avait très peu dormi, et très mal. Ce n'était pas nouveau, malheureusement. Les nuits d'Euphemia étaient très souvent agitées... ses journées aussi, en réalité. Mais à trop accumuler, il devenait difficile de tenir debout. Et elle tenait à être quand même au meilleur de sa forme dans les minutes et les heures à venir.

Les vacances de Noël étaient passées, Loke et Edda étaient retournés à Poudlard, et Euphemia à sa solitude. Il était plus simple pour elle de rester sur les bons rails quand la compagnie de ses enfants réussissaient à lui faire oublier, juste un peu, l'absence de celui qui n'était plus, mais quand elle devait errer seul chez elle, quand Tarben travaillait et qu'elle-même... attendait... Tous les prétextes à s'occuper l'esprit devenaient une vraie nécessité. Et quoi de mieux pour s'occuper l'esprit que de passer du temps de qualité avec une amie ?

Elles s'étaient donné rendez-vous aux Trois-Balais, pour bavarder autour d'un verre, Eurydice et elle, mais Euphemia était en avance. Elle avait profité du déplacement pour faire quelques courses, qui lui avaient pris bien moins de temps que ce qu'elle s'était imaginée. Pour contrer le froid de l'hiver, elle avait donc décidé de patienter avec un bon café. Elle faisait mine de lire la Gazette sans parvenir vraiment à s'intéresser à son contenu, et elle attendait...

L'attente n'était pas un exercice facile pour Euphemia. Il ne l'était pour personne, mais... quand elle était seule, quand elle était dans l'attente, elle pensait. Trop. Et quand elle pensait trop, elle prenait le risque de penser à ce qu'il ne fallait pas... Et dans son cas, ce pouvait être particulièrement dangereux.

Mais elle n'eut pas vraiment le temps de se perdre trop longtemps dans ses pensées. Apparemment, Eurydice aussi était arrivée en avance. Euphemia agita les bras pour signaler sa présence à son amie. Elle se leva de sa chaise pour adresser à son amie une brève étreinte, qu'elle accompagna d'un sourire sincère. Elle était heureuse de la voir. Ce moment arrivait à point nommé, elle avait définitivement besoin de la présence d'un ami. D'une amie, en l'occurrence.

Je suis contente de te voir
, dit-elle avant de se réinstaller à sa place. Comment vas-tu ?



:copyright:️ DABEILLE

_________________
Sous ses yeux, un berceau vide...


Dernière édition par Euphemia Travers le Lun 21 Sep - 9:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Eurydice Carrow
▌ Messages : 54
Humeur :
What friends are for {Eurydice} Left_bar_bleue50 / 10050 / 100What friends are for {Eurydice} Right_bar_bleue

En couple avec : Trevor Carrow

QUI SUIS-JE?
Baguette: 29,1 cm, bois d'acacia & aile de fée
Camp: Neutre
Avatar: Anne Hathaway

What friends are for {Eurydice} Empty
Message#Sujet: Re: What friends are for {Eurydice}   What friends are for {Eurydice} Icon_minitimeJeu 17 Sep - 17:08

What friends are for
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Eurydice était toujours un peu triste à la fin des vacances scolaires, quelles qu’elles soient. Parce que cela était synonyme du fait que Clarice retournait à Poudlard. Certes, ce n’était jamais pour très longtemps, étant donné qu’elle rentrait les weekends. Mais elle ressentait tout de même la différence de l’avoir tous les jours à deux jours par semaine. Loin d’elle, elle ne pouvait pas lui venir en aide si jamais sa fille en avait besoin, et Eurydice s’inquiétait deux fois plus. Elle n’y pouvait rien, c’était plus fort qu’elle.

Avoir sa fille aussi fragile et ne pas pouvoir prendre soin d’elle était dur, mais elle devait la laisser grandir, et la laisser étudier. Clarice n’était pas intéressée par ses cours, elle le savait, mais il ne lui restait pas tant d’années que ça à passer à l’école, et après… après elle devrait marier sa fille, et elle n’avait aucune hâte de voir ce jour arriver. Parce qu’après cela, elle verrait sans doute encore moins Clarice, et elle ne rentrerait plus à la maison. Et au fond, Eurydice avait beaucoup trop besoin de sa fille.

Alors elle faisait en sorte de ne pas trop y penser, et surtout de s’occuper. Elle restait le moins possible chez elle, parce qu’elle n’était pas fan de cet endroit, même si c’était chez elle, elle n’y éprouvait aucune joie de s’y trouver, et elle vivrait volontiers ailleurs. Ce n’était pas tant l’endroit qui la dérangeait, que ce qu’il représentait. Mais bon, peu importe, elle s’arrangeait pour ne pas trop s’y trouver et les choses allaient mieux.

Eurydice avait donc rendez-vous avez Euphemia, une amie à elle. Elle ne la voyait pas forcément très souvent, alors passer un moment avec elle était toujours agréable. Une fois arrivée aux Trois Balais, elle ne mit pas très longtemps avant de retrouver la jeune femme et elle la rejoignit.

-Je suis contente de te voir. Comment vas-tu ?

Elle se laissa étreindre et s’installa ensuite calmement. Elle réussit à attraper un serveur et à prendre commande, puisque son amie avait commencé, autant qu’elle la rejoigne le plus rapidement possible. Elle ne savait pas de quoi elles allaient parler, mais elle espérait au moins que ce serait de sujets légers et anodins, elle n’avait pas forcément très envie de se torturer l’esprit avec autre chose.

« Je vais bien, même si me retrouver seule à la maison me fait un peu drôle, comme toujours. Et toi ? »

black pumpkin

_________________

- Eurydice Carrow -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Euphemia Travers
▌ Messages : 53
Humeur :
What friends are for {Eurydice} Left_bar_bleue50 / 10050 / 100What friends are for {Eurydice} Right_bar_bleue

En couple avec : Tarben Travers

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bouleau, crin de licorne, 22 cm, idéale pour les enchantements
Camp: Neutre
Avatar: Rachel McAdams

What friends are for {Eurydice} Empty
Message#Sujet: Re: What friends are for {Eurydice}   What friends are for {Eurydice} Icon_minitimeLun 21 Sep - 9:34

What friends are forEuphemia x EurydiceEuphemia n'avait jamais été douée pour discerner l'état d'esprit des autres. Elle avait déjà beaucoup à faire avec le sien propre, et bien souvent, elle se leurrait sur son propre état, sans même s'en rendre compte, ou bien très tardivement. Quand Eurydice lui disait qu'elle allait bien, Euphemia n'avait donc que sa parole, mais celle d'une amie précieuse valait de l'or. Elle voulait croire que si Eurydice devait avoir le moindre souci, elle lui en parlerait dans tous les cas. Elle préférait, et de très loin, entendre que tout allait bien pour elle, qu'elle ne rencontrait aucun problème particulier, que sa vie était sur les bons rails.

Elle ajouta que devoir se retrouver seule à la maison lui faisait un peu drôle, sans doute après ces vacances qui avaient le don de vous faire oublier tout retour à la normale. Elle aussi ressentait ce vide, cette solitude, même si Tarben, en dehors du travail, était toujours très présent pour elle. Sans doute plus qu'il ne devrait l'être pour sa propre santé mentale, pour son propre bien.

Je comprends parfaitement ce que tu veux dire
, répondit-elle en se dispensant de répondre à la question posée par son amie.

Ce n'est pas qu'elle n'avait pas envie de le faire, c'est qu'elle ne savait pas elle-même comment elle allait réellement. Son état était... changeant, constamment. Impossible de savoir d'une fois sur l'autre si elle serait triste ou heureuse, mélancolique ou joyeuse, désespérée ou euphorique... Alors autant ne pas s'égarer dans de telles explications.

Mes trois anges me manquent déjà.
Elle marqua un temps de silence, embarrassée. Mes deux... mes deux anges.

Son regard s'égara un instant. Le lapsus était un peu trop révélateur et comme une gifle qu'elle s'envoyait elle-même en plein visage. Une sensation particulièrement vive et désagréable. Elle se reprit, tenta d'afficher le sourire le plus radieux possible. Inutile d'en faire un drame, elle ne voulait pas gâcher ce moment.

Comment se sont passées vos fêtes de fin d'année, alors ? Clarice a été surgâtée, j'imagine.


Détourner le sujet, s'intéresser aux vivants, et à ce qu'il y avait de plus important aux yeux d'Eurydice. C'est ce qu'il fallait faire. C'est ce qu'elle faisait.


:copyright:️ DABEILLE

_________________
Sous ses yeux, un berceau vide...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Eurydice Carrow
▌ Messages : 54
Humeur :
What friends are for {Eurydice} Left_bar_bleue50 / 10050 / 100What friends are for {Eurydice} Right_bar_bleue

En couple avec : Trevor Carrow

QUI SUIS-JE?
Baguette: 29,1 cm, bois d'acacia & aile de fée
Camp: Neutre
Avatar: Anne Hathaway

What friends are for {Eurydice} Empty
Message#Sujet: Re: What friends are for {Eurydice}   What friends are for {Eurydice} Icon_minitimeJeu 26 Nov - 15:12

What friends are for
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Si Eurydice partageait bien quelque chose avec Euphemia, c’est qu’elles étaient toutes deux des mères dévouées. La vie d’Eurydice était presque intégralement tournée vers Clarice, et son bonheur. Il n’était pas évident, parce qu’elle était malade et qu’il n’y avait aucun moyen de la soigner, parce que cela pouvait la tuer, parce qu’elle ne pourrait pas avoir d’enfants… enfin, tout le topo habituel. Mais elle restait tout de même dévouée à sa fille, Eurydice ferait n’importe quoi pour Clarice, et elle faisait toujours ce qu’il fallait pour que ce soit dans son intérêt, pour rendre sa fille heureuse, même temporairement.

Euphemia c’était la même chose, elle faisait tout pour ses enfants, et ces derniers le lui rendaient bien. Malheureusement, elle avait perdu son dernier enfant, Eurydice ne voulait pas imaginer ce que c’était. Elle avait vécu dans la peur de perdre Clarice depuis sa naissance, et elle ne s’en remettrait jamais, si elle devait la perdre. C’était impensable pour elle.

Je comprends parfaitement ce que tu veux dire. Mes trois anges me manquent déjà. Mes deux... mes deux anges.

Eurydice préférait ne pas faire de réflexion sur la légère erreur d’Euphemia. Elle avait déjà remarqué que parfois, elle en parlait au présent, comme si bon benjamin était toujours en vie. Probablement l’habitude, le déni, ou la douleur de devoir admettre qu’il n’était plus là. En tout cas, la jeune femme n’en voyait pas l’intérêt d’accentuer cela, ce n’était pas si grave après tout, et puis, elle s’était rattrapée, alors nul besoin de la pointer du doigt.

Comment se sont passées vos fêtes de fin d'année, alors ? Clarice a été surgâtée, j'imagine.

Les fêtes de fin d’année étaient de plus en plus éprouvantes pour Eurydice. Elle supportait mal la situation, elle ne supportait pas l’image de sa famille. Elle faisait avec, pour Clarice et Nigel, mais elle s’en passerait bien, à dire vrai. Cependant, oui, Clarice était toujours la plus gâtée, ce qui était normal. Elle le méritait, et Eurydice n’était pas la seule à acheter tout et n’importe quoi à l’adolescente. Son père et son oncle participaient largement. Au moins, cela la rendait heureuse, elle était toujours folle de joie en ouvrant tous ses cadeaux, et Eurydice aimait ces moments-là.

« Oh oui, c’est de pire en pire d’année en année. Mais c’est la princesse de la famille, alors personne ne peut résister à l’envie de la couvrir de cadeaux. Et de ton côté ? »

black pumpkin

_________________

- Eurydice Carrow -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

What friends are for {Eurydice} Empty
Message#Sujet: Re: What friends are for {Eurydice}   What friends are for {Eurydice} Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

What friends are for {Eurydice}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Pré-au-lard
 :: Aux Trois Balais
-