AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -41%
SanDisk Carte Mémoire microSDXC Ultra 128 Go + ...
Voir le deal
16.64 €
-56%
Le deal à ne pas rater :
Carte Fnac+ & Deezer Premium 12 mois
60 € 135 €
Voir le deal

Partagez | 
 

 Absence de preuve n'est pas preuve d'absence | Alastor & Orpheus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
HYDRE
Alastor Prewett
▌ Messages : 104
Humeur :
Absence de preuve n'est pas preuve d'absence | Alastor & Orpheus Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Absence de preuve n'est pas preuve d'absence | Alastor & Orpheus Right_bar_bleue

En couple avec : Ginevra Prewett

QUI SUIS-JE?
Baguette:
Camp: Neutre
Avatar: Sam Heughan

Absence de preuve n'est pas preuve d'absence | Alastor & Orpheus Empty
Message#Sujet: Absence de preuve n'est pas preuve d'absence | Alastor & Orpheus   Absence de preuve n'est pas preuve d'absence | Alastor & Orpheus Icon_minitimeDim 9 Aoû - 23:42

Absence de preuve n'est pas preuve d'absence
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Tout ça n’était pas de très bonne augure, Alastor le savait pertinemment. Malheureusement, il ne pouvait rien faire. Enfin… officiellement, il ne pouvait rien faire. Officieusement, c’était autre chose. Et pour cause. Il savait que son patron avait Orpheus dans le collimateur, comme ça, sans réelle raison apparente. Il s’était rangé du côté de Theodosia, et voulait faire tomber Orpheus, sur le fait qu’il maltraiterait son fils. C’était absurde aux yeux d’Alastor.

Il était ami de longue date avec Orpheus, et il avait vu Amos plusieurs fois. Jamais il n’avait vu le moindre signe de maltraitance dans cette famille. Certes, Amos n’était pas l’enfant le plus heureux, ni le plus épanoui du monde, mais il avait vu sa mère tenter de tuer son père, ça sapait tout de même le moral. Enfin, quoiqu’il en soit, Alastor était du côté d’Orpheus, et il avait décidé de le soutenir coûte que coûte. Et si cela impliquait faire disparaître certains éléments du dossier que Leach constituait sur lui, il le faisait. Ce n’était pas comme si l’homme avait le pouvoir de remonter jusqu’à lui. Et puis, Alastor ne pouvait absolument pas l’encadrer celui-là, alors il faisait d’une pierre deux coups. C’était très satisfaisant de saper le travail de cet homme. Et puis, c’était lui qui avait lancé les hostilités, alors Alastor ne faisait que répliquer.

Enfin, quoiqu’il en soit, il tentait de se tenir un maximum au courant de la situation concernant le cas d’Orpheus, et il tenait le jeune homme au courant, quand il le pouvait. Mais pas que. Orpheus était son ami, alors il le voyait aussi simplement dans l’intention de passer un bon moment avec ce dernier. Alastor avait toujours pris à cœur d’entretenir ses relations amicales, et il ne faiblissait jamais à la tâche. Il était important que ses amis sachent qu’il était là pour eux, et qu’il les appréciait. Au moins, il n’avait pas la sensation que les liens se distendaient, et se perdaient.

Il attendait donc Orpheus chez lui, il était prévu que ce dernier vienne boire le thé chez lui. Ginevra n’était pas là, elle était chez une de ses sœurs avec les enfants, Alastor en profitait donc pour voir son ami. D’ailleurs, ce dernier ne tarda pas à se manifester en sonnant à la porte. Alastor alla ouvrir, devançant l’elfe de maison. Il afficha un grand sourire à Oprheus.

« Orpheus, je suis content de te voir. Entre je t’en prie, comment tu vas ? »

black pumpkin

_________________

- Alastor Prewett -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
Orpheus Beurk
▌ Messages : 302
Humeur :
Absence de preuve n'est pas preuve d'absence | Alastor & Orpheus Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Absence de preuve n'est pas preuve d'absence | Alastor & Orpheus Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'if, 32, 21 cm, plume de phénix
Camp: Mal
Avatar: Jonathan Groff

Absence de preuve n'est pas preuve d'absence | Alastor & Orpheus Empty
Message#Sujet: Re: Absence de preuve n'est pas preuve d'absence | Alastor & Orpheus   Absence de preuve n'est pas preuve d'absence | Alastor & Orpheus Icon_minitimeLun 10 Aoû - 9:19


Absence de preuve n'est pas preuve d'absence
O

rpheus leva les yeux de l'ouvrage dans lequel il était plongé, et qui était criblé d'une multitude de notes, surligné presque intégralement. Orpheus était quelqu'un d'entier, il ne faisait jamais rien à moitié, et il en était de même, par conséquent, quand il était question de préparer ses cours. Il avait décidé, pour élaborer son travail, de ne pas en passer par les manuels habituels et qui lui paraissaient tous passer à côté de leurs sujets. Pour sa part, il leur préférait des ouvrages plus obscurs, certes, mais qui avaient le mérite de ne pas éluder les sujets que des professeurs trop consensuels voudraient sans doute passer sous silence pour ne pas heurter les sensibilités ou pour ne pas générer une véritable prise de conscience sur l'"autre", qu'ils n'étaient pas capables d'avoir pour eux-mêmes, déjà.

Et lui-même découvrait, au fil de ses lectures, de nouvelles options, de nouvelles possibilités, de nouveaux champs d'exploration... Il distinguait aussi quelques éléments qui pourraient éventuellement lui servir, également, dans ses recherches concernant Amos. Parfois, c'était en se focalisant sur ce qu'on ne voulait pas qu'autrui soit ou devienne qu'on pouvait prévenir l'atrocité plutôt que de chercher à la guérir (même si, dans le cas d'Amos, l'atrocité était bien présente, il n'acceptait pas de la voir en face, c'est tout).

Bref, entre recherches, notes prises pour ses cours et notes destinées à son fils, il avait été tout simplement happé, si bien que quand il leva les yeux de son ouvrage pour les poser sur l'horloge murale de son bureau, il constata que le temps avait filé à une vitesse folle (c'était son grand problème, dernièrement plus que jamais, le temps passait toujours bien trop vite, et il était en train de le rattraper, à une vitesse folle). Il avait à peine le temps d'enfiler son manteau et de transplaner pour arriver pile à l'heure chez Alastor, qui lui avait proposé de passer chez lui à l'heure du thé.

Orpheus, surtout en ces temps de crise, savait qu'il avait une chance infinie de pouvoir compter sur un ami tel qu'Alastor, qui non content d'avoir toujours été là pour lui, lui prouvait encore plus sa loyauté dernièrement, en le tenant informé de l'enquête de Nobby Leach à mesure que celle-ci progressait. Il n'estimait pas qu'il y ait nécessité de faire barrage à une enquête qui tentait de mettre à jour des maltraitances dont il ne s'estimait pas coupable le moins du monde, mais sait-on jamais. Quand on avait autant d'ennemis qu'Orpheus, il était d'autant plus agréable et nécessaire de pouvoir compter sur ses vrais amis.

-Bonjour Alastor, je suis content de te voir, moi aussi. Je vais bien, même si je suis sous tension, ces derniers temps.
Et Alastor comprendrait pourquoi. Il s'inquiétait pour son fils, il s'inquiétait pour Despina, il avait la police magique et les Aurors aux fesses, il devait endosser ses nouvelles responsabilités à Poudlard. Bref, on faisait mieux. Comment tu vas, toi ? Et Ginevra ? et les enfants ?




code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
Alastor Prewett
▌ Messages : 104
Humeur :
Absence de preuve n'est pas preuve d'absence | Alastor & Orpheus Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Absence de preuve n'est pas preuve d'absence | Alastor & Orpheus Right_bar_bleue

En couple avec : Ginevra Prewett

QUI SUIS-JE?
Baguette:
Camp: Neutre
Avatar: Sam Heughan

Absence de preuve n'est pas preuve d'absence | Alastor & Orpheus Empty
Message#Sujet: Re: Absence de preuve n'est pas preuve d'absence | Alastor & Orpheus   Absence de preuve n'est pas preuve d'absence | Alastor & Orpheus Icon_minitimeDim 11 Oct - 12:08

Absence de preuve n'est pas preuve d'absence
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Alastor était content de recevoir Orpheus, il avait beaucoup de choses à lui dire. Et si certaines d’entre elles n’étaient pas plaisantes à dire, comme à entendre. Mais pas seulement. Il voulait aussi lui parler de tout et de rien, comme le feraient deux amis, tout simplement. Orpheus était un jeune homme qu’Alastor appréciait vraiment, et donc il appréciait passer du temps avec lui. Ce n’était pas forcément possible aussi souvent qu’il le voudrait, parce qu’ils étaient tous les deux des hommes de famille très occupés. Et encore, Orpheus devait élever seul son enfant, étant donné que Despina était en prison. Alastor était peiné de savoir son ami dans une telle situation, alors il faisait son possible pour tenter de l’aider un peu.

A son niveau, c’était surtout du soutien qu’il lui apportait. Mais pas que. Depuis que la police magique s’était mise dans l’idée d’enquêter sur Orpheus (enfin c’était surtout une idée de Leach), Alastor tentait de fourrer un peu son nez dedans, pour tenter de réduire les charges qu’ils pouvaient avoir contre Orpheus. En toute discrétion bien sûr, mais il ne laisserait pas son abruti de patron avoir l’opportunité de mettre Orpheus encore plus à mal. Il ne faisait rien de mal, et la responsable dans cette histoire de fous, elle était déjà derrière les barreaux. L’accabler était donc devenu parfaitement inutile.

En même temps, Nobby Leach était vraiment le dernier des crétins. Alastor ne le supportait pas. Mais ça ne venait pas de lui, c’était Leach qui avait commencé dès le début à se comporter comme un salaud avec lui. Tout ça parce qu’il était sang-pur. Parce qu’en temps que né-moldu, il avait été souvent pris en grappe pour cette raison. Alastor ne lui avait jamais fait aucune réflexion, mais il prenait pour tous les autres. C’était à marcher sur la tête, tant c’était ridicule.

-Bonjour Alastor, je suis content de te voir, moi aussi. Je vais bien, même si je suis sous tension, ces derniers temps. Comment tu vas, toi ? Et Ginevra ? et les enfants ?

Alastor était content de savoir que malgré tout ce qu’il se passait dans sa vie, Orpheus allait bien. Ça ne devait pas être évident, il en convenait. Et lui-même n’avait aucune idée de l’état dans lequel il serait, si cette situation avait dû lui arriver. Il était heureux que ça ne soit pas le cas, mais ce n’est pas pour autant que savoir son ami dans une telle situation le ravissait, bien au contraire. Concernant ses enfants, Alastor aurait envie de lui dire que Gideon avait déjà utilisé la magie, mais connaissant les difficultés d’Amos, et à quel point cela affectait Orpheus, il n’avait pas envie de remuer le couteau dans la plaie. Pour une fois, il préférait faire preuve de délicatesse, et de tact.

« Tout le monde va bien. Les garçons sont un peu turbulents, mais c’est de leur âge, ça leur passera. Ils ne cessent de m’étonner chaque jour. Sinon, Leach en a toujours autant après toi, il n’en démord pas. »

black pumpkin

_________________

- Alastor Prewett -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
Orpheus Beurk
▌ Messages : 302
Humeur :
Absence de preuve n'est pas preuve d'absence | Alastor & Orpheus Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Absence de preuve n'est pas preuve d'absence | Alastor & Orpheus Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'if, 32, 21 cm, plume de phénix
Camp: Mal
Avatar: Jonathan Groff

Absence de preuve n'est pas preuve d'absence | Alastor & Orpheus Empty
Message#Sujet: Re: Absence de preuve n'est pas preuve d'absence | Alastor & Orpheus   Absence de preuve n'est pas preuve d'absence | Alastor & Orpheus Icon_minitimeDim 11 Oct - 18:34


Absence de preuve n'est pas preuve d'absence
O

rpheus était rassuré d'entendre que tout se passait bien dans la vie de son ami. Quand on vivait un drame personnel, on pouvait avoir deux réactions : voir le même genre de drame dans son entourage pour se sentir moins seul, ou se réfugier dans le bonheur des autres pour se rappeler que ce bonheur était possible. Orpheus avait fait son choix pour sa part. Il tenait à Alastor et à sa petite famille, il aurait été profondément navré d'entendre que quoi que ce soit se passait mal, mais visiblement, ce n'était pas le cas. Ginevra restait l'épouse attentionnée qu'elle avait toujours été, et ses enfants, bien que turbulents, ne manquaient pas de faire son bonheur...

Ah, les enfants... Orpheus voudrait pouvoir dire qu'Amos était passé par là - bizarrement, c'était presque une fierté pour un père d'avoir des fils agitateur, comme si c'était un signe de leur virilité future -, mais il avait toujours été très calme et docile... bon, il ne l'aurait peut-être pas été si son père ne l'avait pas torturé et ne lui avait pas lavé le cerveau, mais ça c'était une toute autre affaire, et Orpheus ne se hasarderait pas à y trouver la moindre corrélation. Il préférait largement vivre dans le déni, tant qu'à faire. Et il était passé maître dans cet art-là, il faut bien le dire.

Orpheus s'apprêtait à faire un commentaire à ce sujet mais en fut empêché par le sujet qu'Alastor aborda ensuite, un sujet pour le moins alarmant, et qui n'était pas pour le rassurer. Nobby Leach. Dernièrement, il entendait ce nom tout le temps, et il en avait plus qu'assez... L'acharnement de ce type à vouloir lui ôter son fils tiendrait presque du harcèlement moral, à ce stade. N'avait-il pas d'autres crimes à prévenir, par le plus grand des hasards ? de vrais crimes, s'entend ? Orpheus n'avait rien à se reprocher, mais il avait l'impression d'être un nouveau Grindelwald à force d'être dans le collimateur du chef de la police magique. Et la métaphore était à peine exagérée.

-Je sais, son insistance devient particulièrement incommodante. Il en est au point de venir harceler tout mon entourage.
Orpheus poussa un soupir. Entre lui et Dosia, j'ai l'impression d'être constamment scruté, comme si cette situation n'était pas suffisamment éprouvante.

Il vivait peut-être ses derniers moments avec son fils. Est-ce qu'on ne pouvait pas les laisser en profiter au lieu d'en faire toute une montagne ? c'était insupportable, très franchement.

-Je suppose qu'il n'a rien de nouveau ?

Heureusement qu'Alastor le soutenait dans toute cette histoire, et qu'il pouvait même le tenir informé, cela rendait cette situation moins pénible.




code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
Alastor Prewett
▌ Messages : 104
Humeur :
Absence de preuve n'est pas preuve d'absence | Alastor & Orpheus Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Absence de preuve n'est pas preuve d'absence | Alastor & Orpheus Right_bar_bleue

En couple avec : Ginevra Prewett

QUI SUIS-JE?
Baguette:
Camp: Neutre
Avatar: Sam Heughan

Absence de preuve n'est pas preuve d'absence | Alastor & Orpheus Empty
Message#Sujet: Re: Absence de preuve n'est pas preuve d'absence | Alastor & Orpheus   Absence de preuve n'est pas preuve d'absence | Alastor & Orpheus Icon_minitimeMer 16 Déc - 11:03

Absence de preuve n'est pas preuve d'absence
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Alastor serait capable de parler de ses fils durant des heures sans se lasser, raconter le moindre de leurs faits et gestes, même la chose la plus insignifiante, mais qui pour lui représentait tout l’or du monde. Il était fou de ses fils, et il ne cessait de s’émerveiller à chaque fois. Il savait bien que Ginevra attendait de lui qu’il montre plus d’autorité envers les garçons qui étaient de vraies boules d’énergie qui avaient besoin d’être canalisées, mais il les voyait déjà peu à cause de son travail, il ne voulait pas passer son temps à les réprimander quand il rentrait, alors dès qu’il pouvait passer un peu l’éponge, il le faisait. Ce n’était pas comme s’il leur passait tout non plus (presque pas), et puis il savait que Ginevra savait se montrer ferme.

Quoiqu’il en soit, et même si Alastor pouvait en parler sans s’en lasser, il estimait que ce n’était pas nécessaire de noyer Orpheus sous un lot d’informations qui ne l’intéresseraient peut-être pas. Surtout que lui-même avait quelques soucis avec son fils. Alastor ne connaissait pas toute l’histoire évidemment, mais ce qu’il savait, c’était que son ami aimait profondément son garçon, et que les accusations de maltraitance étaient totalement infondées. Il avait déjà rencontré Amos, et même s’il était un garçon réservé, et quelque peu morose (mais qui serait fou de bonheur quand sa mère avait tenté de tuer son père devant ses yeux ?) il ne lui avait jamais paru maltraité, et lui aussi aimait profondément son père.

Il n’appréciait donc pas de voir autant de monde s’acharner sur lui, et il était normal, en tant qu’ami, qu’il fasse son possible pour lui venir. Alastor ne pouvait pas frontalement s’opposer à Leach, surtout vus les rapports chaotiques que les deux hommes avaient, mais il pouvait toujours agir discrètement, et par derrière. Des scrupules ? Non il n’en avait pas, il avait choisi son camp, et il le tiendrait jusqu’au bout, d’autant que si cela pouvait emmerder son patron, il n’allait pas s’en priver.

-Je sais, son insistance devient particulièrement incommodante. Il en est au point de venir harceler tout mon entourage. Entre lui et Dosia, j'ai l'impression d'être constamment scruté, comme si cette situation n'était pas suffisamment éprouvante. Je suppose qu'il n'a rien de nouveau ?

Il se doutait que la situation devait être très dure à gérer, et il ne pouvait pas imaginer ce que vivait Orpheus. Mais bon, peu importe le nombre de personnes qui se dresseraient contre lui, il aurait toujours ses proches pour le soutenir. Certains d’entre eux avaient changé de camp, il pensait notamment à Dosia, mais le reste de la famille Beurk soutenait Orpheus de ce qu’il savait, et le jeune homme ne manquait pas d’ami. Et puis, Leach n’avait rien de concret, si ce n’est des suppositions.

« Non, il n’a rien du tout à part des témoignages qui ne prouvent absolument rien et qui sont faits par des personnes qui ont des raisons de t’en vouloir. Mais j’ai vu la dernière fois sur son calendrier qu’il avait rendez-vous avec ton beau-père, je suppose qu’il s’est trouvé un nouvel allié en plus de ta sœur. Tu sais, tu pourrais presque déposer plainte contre lui. Il n’y a aucune plainte formelle et officielle déposée à ton égard, ce qu’il fait, et l’insistance avec laquelle il le fait n’est pas vraiment légal. »

black pumpkin

_________________

- Alastor Prewett -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
Orpheus Beurk
▌ Messages : 302
Humeur :
Absence de preuve n'est pas preuve d'absence | Alastor & Orpheus Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Absence de preuve n'est pas preuve d'absence | Alastor & Orpheus Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'if, 32, 21 cm, plume de phénix
Camp: Mal
Avatar: Jonathan Groff

Absence de preuve n'est pas preuve d'absence | Alastor & Orpheus Empty
Message#Sujet: Re: Absence de preuve n'est pas preuve d'absence | Alastor & Orpheus   Absence de preuve n'est pas preuve d'absence | Alastor & Orpheus Icon_minitimeMer 16 Déc - 17:56


Absence de preuve n'est pas preuve d'absence
O

rpheus hocha la tête. Il se doutait d'avance de la réponse de son ami, mais il appréciait tout de même d'entendre de sa part la confirmation qu'il attendait. Nobby Leach n'avait pu récolter que des témoignages qui n'avaient qu'une moindre valeur, venant de ses détracteurs. C'était attendu. Personne ne savait rien de sa relation avec Amos, comme personne ne savait rien de ce qui s'était réellement passé le soir où Despina l'avait agressée. Tous ceux qui y allaient de leurs commentaires ne pouvaient que spéculer. C'était la parole de Despina contre la sienne, et puisque Despina était en prison et lui libre comme l'air, on devrait privilégier sa parole à celle de son épouse, n'est-ce pas ? D'autant que si l'on devait interroger Amos (ce qu'Orpheus ne souhaitait pas, il aimerait le tenir à l'écart autant que possible de tout ça, il avait déjà beaucoup à gérer et à supporter comme ça), le professeur d'étude des Moldus était à peu près certain que son fils, à juste titre, se rangerait de son côté.

Apparemment, il devait rencontrer Kenneth. Là encore, Orpheus ne s'en inquiétait pas outre mesure. Bien sûr, Kenneth allait forcément intervenir en sa défaveur, mais sa parole à lui non plus ne valait pas grand-chose. Déjà il était le père de Despina, ce qui retirait toute neutralité à son témoignage. Et on ne pourrait non plus ignorer le caractère pour le moins... délictueux de son activité professionnelle. Voulait-on vraiment valoriser la parole d'un homme dont le fond de commerce reposait en très grande partie sur des articles de magie noire ? D'accord, son père en était aussi... Mais à Herbert Beurk, Orpheus était absolument convaincu qu'on n'avait rien demandé, alors que de toute évidence, le père se rangerait du côté de son fils. S'il fallait rassembler des témoins pour plaider en sa faveur, alors ceux-ci ne manquaient vraiment pas.

-Figure-toi justement que je me suis associé à une amie, qu'il a également harcelée, pour porter plainte contre lui, pour diffamation et harcèlement moral.


Tout de même, qu'ils soient déjà trois à considérer que le comportement de Nobby Leach méritait qu'on l'attaque en justice prouvait bien, aux yeux d'Orpheus, que cet homme ne méritait définitivement pas les fonctions qui étaient les siennes. Et il était plus que temps de se débarrasser de lui et de tout ce qu'il incarnait d'incommodant. Orpheus était épuisé à l'idée seule de devoir ajouter des procédures judiciaires à cette quantité d'impératifs qui étaient les siens en ce moment, mais aux grands maux les grands remèdes.

-Je sais que ça pourrait te mettre dans une position incommodante, mais... est-ce que tu accepterais de plaider en notre faveur ?





code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
Alastor Prewett
▌ Messages : 104
Humeur :
Absence de preuve n'est pas preuve d'absence | Alastor & Orpheus Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Absence de preuve n'est pas preuve d'absence | Alastor & Orpheus Right_bar_bleue

En couple avec : Ginevra Prewett

QUI SUIS-JE?
Baguette:
Camp: Neutre
Avatar: Sam Heughan

Absence de preuve n'est pas preuve d'absence | Alastor & Orpheus Empty
Message#Sujet: Re: Absence de preuve n'est pas preuve d'absence | Alastor & Orpheus   Absence de preuve n'est pas preuve d'absence | Alastor & Orpheus Icon_minitimeVen 9 Avr - 17:35

Absence de preuve n'est pas preuve d'absence
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Toute cette histoire commençait à aller beaucoup trop loin aux yeux d’Alastor. Orpheus avait été pris pour cible, et subissait un réel acharnement, qui n’était absolument pas mérité. C’était tout de même dur tout ce qu’il lui arrivait. Sa femme essayait de le tuer, mais c’était lui qui était vu comme le grand méchant. Et en plus, une grande partie de ses proches se retournaient également contre lui. Cela ne l’étonnait pas de Leach. Ce type était un véritable con, et dès qu’il se trouvait un os à ronger, il ne le lâchait pas. Mais pourtant, Alastor ne comprenait pas pourquoi il faisait tout cela, il n’avait rien à gagner, si ce n’est emmerder un sang-pur, son activité préférée. Mais tout ce qu’il faisait, c’était parfaitement illégal. Aucune enquête officielle n’était ouverte sur Orpheus, donc en soit, toute preuve qu’il pourrait récolter serait totalement irrecevable devant un juge. Un directeur qui ne connaissait pas les lois, c’était tout de même risible. Mais c’était aussi parfaitement effrayant que de tels hommes se retrouvent à des postes importants.

En tout cas, Alastor était complètement du côté de son ami, et il le soutenait dans cette épreuve. Il espérait que les choses allaient finir par s’arranger. Mais étant donné qu’Alastor ne voyait pas du tout le jeune homme en bourreau pour son fils, il ne voyait vraiment pas ce que l’on pourrait trouver sur lui, à moins que ce ne soit des preuves totalement fabriquées. Et cela ne l’étonnerait même pas que Leach ait recours à ce genre de procédés. Il était grand temps que cet homme cède sa place, il y en avait marre de l’avoir pour supérieur, alors qu’il n’avait rien de compétent, aux yeux d’Alastor. Il accusait des gens sans preuve et s’acharnait sur eux comme un dératé. Il serait peut-être bien à Sainte-Mangouste, parce qu’il avait une réelle fixation, et obsession sur les Beurk, et Orpheus en particulier.

-Figure-toi justement que je me suis associé à une amie, qu'il a également harcelée, pour porter plainte contre lui, pour diffamation et harcèlement moral. Je sais que ça pourrait te mettre dans une position incommodante, mais... est-ce que tu accepterais de plaider en notre faveur ?

Il est vrai qu’étant donné que Leach était son patron, ce ne serait peut-être pas une excellente idée, mais il était également vrai qu’Alastor subissait des injustices, et une certaine forme de harcèlement de la part de son patron. Sous prétexte qu’il était sang-pur. Si son témoignage pouvait aider, il n’hésiterait pas. Et il ne doutait pas que d’autres seraient également prêts à parler contre Leach. Ce type n’était pas beaucoup aimé, et avec raison. Et ce n’était pas près de s’arranger.

« Oui bien sûr, je vous aiderai autant que je peux. Mais tu sais, si jamais il tente quoique ce soit contre toi, n’hésites pas à le remonter tout de suite. Il n’y a aucune enquête officielle contre toi, puisqu’elle a été classée après l’arrestation de Despina. Il n’a pas le droit de faire ce qu’il fait. Parce qu’il n’y a ni plainte ni rien, tout ça est totalement officieux. Alors il y a de grandes pour que cette plainte ait des suites. »

black pumpkin

_________________

- Alastor Prewett -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
Orpheus Beurk
▌ Messages : 302
Humeur :
Absence de preuve n'est pas preuve d'absence | Alastor & Orpheus Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Absence de preuve n'est pas preuve d'absence | Alastor & Orpheus Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'if, 32, 21 cm, plume de phénix
Camp: Mal
Avatar: Jonathan Groff

Absence de preuve n'est pas preuve d'absence | Alastor & Orpheus Empty
Message#Sujet: Re: Absence de preuve n'est pas preuve d'absence | Alastor & Orpheus   Absence de preuve n'est pas preuve d'absence | Alastor & Orpheus Icon_minitimeVen 9 Avr - 18:08


Absence de preuve n'est pas preuve d'absence
O

rpheus hocha la tête, il n'avait en aucun cas eu l'intention de se laisser faire dans tous les cas, ce n'était pas son genre, bien au contraire. Quand bien même sa seule réputation serait en jeu, il prendrait déjà les devants, mais il n'était pas question que de lui, en l'occurrence, il était également question de sa famille, et plus encore d'Amos, et il ne permettrait certainement pas à cet homme de pousser trop loin le harcèlement. Tant qu'il agissait officieusement, ils pouvaient s'en prendre à lui, effectivement, et c'était ce qu'il comptait faire. Le problème, c'est que Nobby Leach connaissait son métier et donc aussi les limites de ce qu'il pouvait faire ou non, raison pour laquelle il était évident qu'il attendait le prétexte idéal pour mettre le nez dans ses affaires en dissimulant ses réelles intentions. Malheureusement, le prétexte lui en serait donné lors de l'évasion des prisonniers d'Azkaban qui officialiserait une perquisition dans sa demeure et lui permettrait de trouver les preuves qu'il recherchait sous le prétexte de vouloir en chercher d'autres. Ils n'en étaient pas là encore, c'est sûr, mais Leach représentait déjà une sévère épine dans son pied.

La réponse d'Alastor n'était bien précise, mais Orpheus décidait de le prendre pour un "oui", oui, il accepterait de plaider en sa faveur officiellement, devant les autorités compétentes, quitte à se mettre en difficulté vis-à-vis de sa hiérarchie, et c'était une chose qu'Orpheus appréciait.

-J'y compte bien. Il a plus d'un tour dans son sac, mais c'est mon cas également
, répondit Orpheus avec confiance.

Pour l'instant, le mangemort réussissait encore à se convaincre qu'il avait le plein contrôle de la situation. Bien évidemment, cela n'allait pas durer. A un moment ou à un autre, la machine allait s'emballer, et il se laisserait prendre dans de terribles engrenages. Tant mieux pour Amos, dont la vie serait condamnée sinon, mais tant pis pour lui. Pour l'heure, il était simplement satisfait de s'être trouvé un allié en plus de Rose. Plus ils seraient nombreux à se dresser contre Nobby Leach, plus leurs revendications auraient des chances d'aboutir. Il appréciait vraiment la considération de son ami, et bien sûr, il ne pouvait qu'être d'accord avec lui du début de la fin. C'était de sa vie et de l'avenir de son fils qu'il était question, bien sûr qu'il prenait tout cela particulièrement au sérieux.

-J'apprécie ton soutien. Je sais que toute cette situation pourrait te mettre en difficulté, c'est tout de même de ta carrière qu'il est question. J'ai de la chance de pouvoir compter sur un ami tel que toi.

Ces mots prononcés, il les pensait entièrement, et il savait que la confiance qu'il plaçait en lui, Alastor ne la trahirait pas.





code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Absence de preuve n'est pas preuve d'absence | Alastor & Orpheus Empty
Message#Sujet: Re: Absence de preuve n'est pas preuve d'absence | Alastor & Orpheus   Absence de preuve n'est pas preuve d'absence | Alastor & Orpheus Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Absence de preuve n'est pas preuve d'absence | Alastor & Orpheus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Les habitations
-