AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Entretenir ses relations est une forme d'intelligence | Aristide & Raani

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MANGEMORT
Raani Shafiq
▌ Messages : 128
Humeur :
Entretenir ses relations est une forme d'intelligence | Aristide & Raani Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Entretenir ses relations est une forme d'intelligence | Aristide & Raani Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: 27cm, bois d'aubépine, écaille de sirène
Camp: Mal
Avatar: Freida Pinto

Entretenir ses relations est une forme d'intelligence | Aristide & Raani Empty
Message#Sujet: Entretenir ses relations est une forme d'intelligence | Aristide & Raani   Entretenir ses relations est une forme d'intelligence | Aristide & Raani Icon_minitimeLun 10 Aoû - 0:38

Entretenir ses relations est une forme d'intelligence
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Raani ne se plaignait pas. Dernièrement, tout allait pour le mieux pour elle, et elle n’avait qu’une seule et unique envie, que cela continue ainsi. Elle savait qu’il y avait peu de chances pour que cela arrive. Déjà parce qu’il y avait bien un jour où elle aurait le nom de son fiancé, et que même si elle pouvait faire les recherches elle-même, elle n’en avait strictement aucune envie pour le moment. Elle devra faire avec, et elle espérait juste qu’il ne serait pas trop laid, pas trop vieux, et qu’il n’attendrait pas qu’elle soit la parfaite ménagère. Raani était loin d’être une femme soumise, et encore moins aux hommes, et elle ne comptait pas le devenir, autant le dire tout de suite.

Mais pour le moment, la question ne se posait pas, alors elle n’avait aucune envie d’y penser. Au sein des Mangemorts, les choses se mettaient en place. Il est vrai que les derniers résultats n’étaient pas des plus satisfaisants. La découverte d’un espion dans leurs rangs, ce n’était pas quelque chose d’agréable. Elle ne connaissait pas extrêmement bien Jefferson, mais elle ne l’aurait pas spécialement soupçonné de quoique ce soit. Elle savait que c’était Damoclès qui s’était occupé de son cas, et cela la faisait doucement sourire que ce soit lui. Le connaissant, il avait dû apprécier. En tout cas, la présence de cette Hydre n’était pas à leur avantage, mais ils sauraient y faire face. Raani ne se doutait pas une seule seconde que sa meilleure amie en faisait partie, et la nouvelle serait un véritable choc, encore plus quand elle saurait qu’en prime, elle était fiancée à Aaron. Mais elle était encore bien loin de toutes ces révélations, et ce n’était pas plus mal pour son moral.

Elle n’avait pas grand-chose à faire de sa journée, alors elle préférait flâner un peu dans les rues. Se balader était toujours agréable. Il est vrai que le froid était bien installé, et elle était pressée que le printemps pointe le bout de son nez, mais il fallait faire avec pour le moment. Elle marchait tranquillement dans les rues, elle n’avait rien à faire, ni rien à acheter. Mais qui sait, elle tomberait peut-être sur quelqu’un qu’elle connaissait, et avec qui elle pourrait passer un peu de temps.

Et justement, il lui sembla que la chance était de son côté. Puisqu’elle aperçut Aristide Beurk, un peu plus loin. Elle connaissait assez bien le jeune homme, déjà parce qu’ils venaient du même milieu, ensuite parce qu’ils étaient tous les deux chez les Mangemorts, et enfin parce qu’ils entretenaient une relation de proximité. En plus de bien s’entendre, il était arrivé qu’ils partagent quelques nuits ensemble, histoire de s’amuser un peu. Elle décida donc de l’approcher, dans le but de l’aborder.

« Bonjour Aristide, je ne m’attendais pas à te croiser ici. Comment vas-tu, loin d’Azkaban ? »

black pumpkin

_________________

- Raani Shafiq -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
Aristide Beurk
▌ Messages : 91
Humeur :
Entretenir ses relations est une forme d'intelligence | Aristide & Raani Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Entretenir ses relations est une forme d'intelligence | Aristide & Raani Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de séquoia, 34,5 cm, nerf de coeur de dragon
Camp: Mal
Avatar: Ryan Gosling

Entretenir ses relations est une forme d'intelligence | Aristide & Raani Empty
Message#Sujet: Re: Entretenir ses relations est une forme d'intelligence | Aristide & Raani   Entretenir ses relations est une forme d'intelligence | Aristide & Raani Icon_minitimeSam 16 Jan - 17:33

Entretenir ses relations est une forme d'intelligence
Aristide n’était pas réellement du genre à se balader dans le but de juste se balader. En même temps, il fallait quand même dire qu’il avait beaucoup de travail avec la prison à gérer (en partie, il n’était que sous-directeur pour le moment, même s’il avait l’intention de rapidement changer ça et de prendre la place de son patron), et son frère qui lui demandait aussi beaucoup de temps, sans oublier les mangemorts qu’il avait rejoint et pour qui il avait une mission assez spéciale. Donc, il n’avait pas réellement du temps pour s’ennuyer. Mais en même temps, ça lui arrivait de temps en temps de se promener sur le chemin de traverse. Bon, là il avait un but précis. Il avait l’intention de se rendre à Gringotts dans le but de régler une affaire d’argent en espérant pouvoir tomber directement sur son cousin. Enfin, techniquement, il avait un peu des cousins et des cousines dans tous les coins du monde magique puisque la famille Beurk avait pas mal de relation et surtout qu’ils étaient liés aux Black. Bref. Il se promenait donc en quelque sorte, mais il traversait surtout le chemin de traverse.

Ce fut à ce moment-là qu’on l’aborda. Le jeune homme afficha un sourire en voyant la jeune femme approcher de lui, le saluant et lui affirmant qu’elle ne s’était pas attendue à le croiser ici. Ce n’était pas étonnant, il ne venait quand même pas si souvent dans le coin.

« Eh bien, écoute, je ne me sens pas trop mal, même si je suis loin d’Azkaban. » Beaucoup affirmerait qu’ils ne se définissaient pas uniquement sur leur travail, mais pour le coup c’était quand même le cas de Aristide. Il était très attaché à son lieu de travail et c’était même d’ailleurs depuis le premier jour où il avait posé le pied à Azkaban qu’il avait eu le sentiment de trouver enfin sa place. « Et toi ma belle Raani ? Comment tu vas ? »

Belle, c’était clair qu’elle l’était. Et Aristide ne s’était jamais caché le fait qu’il la trouvait parfaitement à son goût. En même temps, ils avaient eu déjà l’occasion de se le prouver bien sûr. Sans que cela ne soit trop… proche. Les corps avaient été proches et Aristide ne pouvait pas nier que ces moments étaient particulièrement agréables, mais ça n’irait jamais plus loin, il n’était pas question d’affectif ou autre. Pour cela, il faudrait déjà que le jeune homme soit capable de faire preuve de sentiment du genre. Il avait plein de sentiment pour plein de monde, mais clairement pas dans ce sens là. En même temps, il n’était pas fait du tout pour une quelconque relation durable et l’avantage, c’était que puisque ses parents avaient globalement aucun intérêt pour lui, il était tranquille aussi pour ça.
Code by Gwenn


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Entretenir ses relations est une forme d'intelligence | Aristide & Raani

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» C'est Naruko , La forme Hentaï de Naruto
» Un croisement innatendu [Pv Yuko & Hideaki][Hentaï][Terminé]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Londres
 :: Chemin de Traverse
-