AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Welcome to the office

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Moldu
Dougal McGregor
▌ Messages : 49
Humeur :
Welcome to the office Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Welcome to the office Right_bar_bleue

En couple avec : Elise McGregor

QUI SUIS-JE?
Baguette: Nope
Camp: Neutre
Avatar: Adam Scott

Welcome to the office Empty
Message#Sujet: Welcome to the office   Welcome to the office Icon_minitimeMar 25 Aoû - 11:40


Les locaux ne m'ont pas coûté cher, et quand on connaît leur état pitoyable, il n'y a pas besoin de se demander longtemps pourquoi. De nombreux travaux ont déjà été entrepris, mais il en reste encore beaucoup à faire. Il y a de la moisissure au plafond, des courants d'air partout avec ces fenêtres qui ferment particulièrement mal, le parquet est usé et inégal. J'ai respecté au mieux les règles sanitaires, mais ce n'est pas grand-chose, et je sais que mes bureaux sont tout sauf accueillants, même si j'ai tenté de cacher la misère avec quelques tableaux au mur et quelques plantes vertes également, ce n'est pas la folie furieuse.

Et pourtant, malgré le portrait tout à fait pathétique que j'en dépeins, j'ai en fait une vraie affection pour cet endroit. Il marque le début d'une nouvelle vie, et un virage professionnel que je dois épouser complètement si je veux réussir à apprécier mon existence telle qu'elle est et telle qu'elle se présente. Pour l'instant, tout est encore en suspens, je cherche encore mes clients, j'essaye de me familiariser avec le monde de l'entreprise, mais je veux croire que je vais m'y faire. et un jour, tout ceci semblera naturel.

En attendant, je dois m'habituer à certaines choses que je n'ai également jamais faites. Par exemple, aujourd'hui, je fais passer des entretiens d'embauche. Moi, Dougal ! Passer des entretiens d'embauche ! C'est étrange, comme si cela me conférait un sentiment de supériorité hiérarchique qui ne me correspond pas. Mais j'ai besoin d'une assistante. Elise est très douée, elle m'aide à gérer l'administration et la comptabilité, mais je ne veux pas l'accabler avec mes responsabilités non plus, et j'estime que le travail exigé mérite rémunération, même si ça ne doit jamais être qu'une très maigre compensation.

J'ai passé une petite annonce dans le journal. Contre toute attente, un certain nombre de personnes a répondu à l'appel. Pas un nombre monstrueux, mais j'ai quatre entretiens à faire passer. Ce qui m'a l'air immense. J'ai déjà vu passer deux assistantes potentielles. Compétentes mais intimidantes. C'est bête, mais je m'étais senti tout petit face à elles. Je verrai.

J'attends un prochain entretien. Elle s'appelle Amy Benson et elle arrive pile à l'heure. Quand elle toque timidement à la porte, je l'invite à rentrer avec un fin sourire.

-Bonjour, Amy je présume ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moldu
Amy Benson
▌ Messages : 697
Humeur :
Welcome to the office Left_bar_bleue15 / 10015 / 100Welcome to the office Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Aucune
Camp: Neutre
Avatar: Katerina Graham

Welcome to the office Empty
Message#Sujet: Re: Welcome to the office   Welcome to the office Icon_minitimeJeu 27 Aoû - 12:48




Welcome to the office
Ft. Amy & Dougall

Encore une suggestion folle mais nécessaire de la part de mes parents. Encore que, folle, tout est une question de perspective. N'importe qui m'assurerait que ce n'est pas si fou. J'ai beau être une femme, j'ai la vingtaine et dans la conjoncture actuelle, cela peut passer pour normal que je cherche un emploi. Ma mère veut me responsabiliser, je le comprends bien, je le comprends parfaitement, mais ça me terrorise, ça me terrorise à un point plus qu'inimaginable.

C'est normal d'éprouver du stress et de l'angoisse quand on s'apprête à participer à un entretien d'embauche, c'est de la pure et stricte logique et je le sais bien, je le sais pertinemment, au fond de moi, mais je ne pense pas que le stress et l'angoisse que moi je ressens ait quoi que ce soit avoir avec celles que d'autres peuvent ressentir. C'est comme si mon souffle était retenu en otage par mon anxiété. J'essaie de respirer convenablement, mais je n'y arrive tout simplement pas, c'est tout bonnement impossible, quoi que je fasse, quoi que j'essaie, même, de faire. C'est quelque chose de terrible, en moi et plus fort que moi, qui dépasse et transcende tout ce que je peux bien penser et ressentir.

Je n'ai pas dormi de la nuit, je suis tremblante et fébrile. Je ne sais pas quoi dire, je ne sais pas quoi faire. Je suis terrorisée, je le suis à un point inimaginable. Plus d'une fois, je me suis répété le déroulé de l'entretien. Plus d'une fois j'ai songé à faire marche arrière et à rentrer chez moi.

Mais ce n'est pas ce que je fais finalement. Le moment venu, le jour J à l'heure H, je prends mon courage à deux mains et je me rends sur place. Je frappe faiblement à la porte et il m'ouvre. Le dénommé Dougal McGregor a l'air sympathique et jovial. Ce n'est pas pour autant que je me sens bien non plus. Au contraire, je me sens terrifiée, comme une souris piégée face à un chat gigantesque.

-B...bonjour, oui, c'est ça... Je...
Je ne sais pas quoi dire, j'ai peur de faire le moindre pas de travers, ou pire encore de tomber dans les pommes. J'ai... j'ai ramené un CV. Il est pas très... enfin j'ai pas vraiment d'expérience...

Pitié, tuez-moi, tout de suite.

:copyright: Belzébuth

_________________
On peut trouver le bonheur même dans les moments les plus sombres... Il suffit de se souvenir d'allumer la lumière.
codage par Laxy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moldu
Dougal McGregor
▌ Messages : 49
Humeur :
Welcome to the office Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Welcome to the office Right_bar_bleue

En couple avec : Elise McGregor

QUI SUIS-JE?
Baguette: Nope
Camp: Neutre
Avatar: Adam Scott

Welcome to the office Empty
Message#Sujet: Re: Welcome to the office   Welcome to the office Icon_minitimeJeu 3 Sep - 15:37


Est-ce que je suis vraiment intimidant à ce point-là ? Je n'en ai pas l'impression, bien au contraire. J'ai surtout l'impression d'être un exemple de maladresse. C'est même un grand problème pour moi. Je vois difficilement comment je pourrais me positionner en patron et en figure d'autorité quand mon charisme approximatif et mon inexpérience ne font définitivement pas de moi un exemple d'autorité ou de probité. Le simple fait de me dire que je vais avoir un ou une employé(e) (puis plusieurs si tout va bien), ça m'inspirerait presque une peur panique, ou en tout cas un vrai stress.

Car je ne sais rien de ce qu'est vraiment la peur panique, et ça, je le comprends en considérant avec plus d'attention la jeune Amy Benson, qui semble positivement terrifiée d'être là. Dans un premier temps, je me demande si j'en suis responsable, mais je finis par comprendre qu'il n'en est rien. Non, la question n'est pas là du tout. Je pense que c'est son état naturel, exacerbé par une situation qui causerait du stress à n'importe qui de normalement constitué. Elle a l'air toute fragile, toute incertaine. Je ne sais pas vraiment si une personne comme elle peut faire l'affaire, mais elle m'inspire naturellement de la sympathie. Le fait qu'elle ait presque l'air plus perdue que moi n'y est sans doute pas pour rien.

-Ne vous en faites pas,
je dis en cherchant à la rassurer du mieux que je le peux, soucieux de la mettre à l'aise. Je n'aime pas l'idée d'être responsable d'un tel état de panique. Encore un peu et je sens qu'elle pourrait fondre en larmes, comme ça, juste sous mes yeux. Et ça, franchement, je ne veux pas avoir à le porter sur mes épaules. Je n'exige pas une expérience particulière. C'est à vos aptitudes que je m'intéresse.

Je serais mal placé pour ça alors que moi-même je ne suis pas quelqu'un qu'on pourrait qualifier de vraiment expérimenté dans mon propre domaine. Au contraire, je juge même important de donner leurs chances à ceux à qui trop de personnes seraient peut-être tentées de tourner le dos sous prétexte d'inexpérience.

-Et si vous me parliez un peu de vous ? De votre parcours ? De vos compétences ?

Est-ce que je lui mets une pression trop grande en posant ces questions à la suite. Je n'arrive pas vraiment à m'en faire une idée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moldu
Amy Benson
▌ Messages : 697
Humeur :
Welcome to the office Left_bar_bleue15 / 10015 / 100Welcome to the office Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Aucune
Camp: Neutre
Avatar: Katerina Graham

Welcome to the office Empty
Message#Sujet: Re: Welcome to the office   Welcome to the office Icon_minitimeDim 6 Sep - 12:28




Welcome to the office
Ft. Amy & Dougall

Son ton est sympathique et engageant. Je dois bien avouer que ça me rassure quand même un peu, pour le coup, parce que je me dis que vu mon comportement, déjà qu'il n'y a aucune chance pour qu'il décide de me prendre (ce que je me surprends à espérer en partie, j'ai au fond vraiment beaucoup trop peur à l'idée de devoir me présenter au travail tous les jours, et que quelqu'un attende après un travail que je ne réussirai peut-être pas à fournir convenablement), j'aime mieux l'idée d'être renvoyée chez moi en douceur. Il aurait pu décider d'office que je ne faisais pas l'affaire, que ce soit au nom de mon insécurité légendaire ou de ma couleur de peau qui, je le sais, peut être problématique. Il n'en est rien. Bien au contraire, il a même l'intention de poursuivre l'entretien, visiblement. Est-ce qu'il veut me donner une chance tout de même ? Cette éventualité me perturbe assez, pour tout dire. Dois-je seulement accepter d'y songer ?

Il n'attend pas de ma part la moindre expérience. Je me dis que ça m'arrange, car c'est clairement par là que je pèche (et on ne parlera pas de mon inconfort constant). Malheureusement, s'il s'attache à mes compétences, je pense qu'il s'agit de choses qui ne s'acquièrent qu'à force d'expériences, on en revient don, finalement, au point de départ. Il me demande de parler de moi et j'ai l'impression qu'un gouffre se creuse sous mes pieds. Je n'ai rien à dire sur moi... j'ai préparé mon speech avec papa et maman, oui, mais le réciter, c'est presque au-dessus de mes forces.

-Eh bien... je... je...
Je quoi ? Je n'arrive pas à soutenir son regard et mes yeux se baissent sur mes doigts. J'arrache la peau sous mes ongles comme à chaque fois que je suis nerveuse. Ils saigneraient presque. J'ai changé plusieurs fois d'école parce que j'... enfin... j'ai été à l'orphelinat et je... Je me racle la gorge. J'ai pas fait d'études supérieures mais... Ce "mais" sur lequel mes parents veulent que j'insiste. Mes parents tiennent un cabinet de psychanalyse, et je... bon... je suis à l'accueil, je les aide, je... J'apprends vite les choses, je les retiens bien...

Mais je suis nulle pour m'exprimer. Et ça se voit, pas vrai ?

:copyright: Belzébuth

_________________
On peut trouver le bonheur même dans les moments les plus sombres... Il suffit de se souvenir d'allumer la lumière.
codage par Laxy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moldu
Dougal McGregor
▌ Messages : 49
Humeur :
Welcome to the office Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Welcome to the office Right_bar_bleue

En couple avec : Elise McGregor

QUI SUIS-JE?
Baguette: Nope
Camp: Neutre
Avatar: Adam Scott

Welcome to the office Empty
Message#Sujet: Re: Welcome to the office   Welcome to the office Icon_minitimeMer 7 Oct - 14:18


Les minutes passent, et j'ai l'impression de plus en plus inquiétante que la jeune femme va tomber dans les pommes. Son malaise est communicatif, et je me sens vraiment mal, très mal pour elle. Il est évident que si un simple entretien d'embauche est susceptible de la mettre à ce point dans tous ses états, je ne devrais surtout pas l'envisager pour devenir ma secrétaire mon assistante, un poste qui exige évidemment un certain contact avec les clients, mais je ne sais pas... j'ai envie de lui donner sa chance. Je devine qu'on ne la lui a pas donné assez, et que ça n'a pas aidé sa confiance en elle. Alors, je sais bien, je ne dois pas me cantonner à un rôle qui ne devrait pas être le mien, néanmoins, je veux au moins lui parler et l'écouter, si elle doit réaliser que je n'ai aucun intention de la descendre ou de la manger toute crue, peut-être se détendra-t-elle un peu, qui sait ?

Elle parvient à articuler quelques mots au sujet de son parcours, et là encore, je devine que cela lui demande un effort vraiment conséquent. Je l'encourage d'un sourire afin qu'elle n'hésite pas à dire ce qu'elle pense. Elle a changé plusieurs fois d'écoles, m'apprend-elle, car elle est orpheline et elle a été adoptée. La pauvre n'a pas eu la vie facile du tout. Je lui adresse un regard compatissant. Je ne peux pas totalement me mettre à sa place, mais tout de même en partie : moi aussi j'ai perdu mes parents, alors je sais précisément ce que ça fait, le vide que l'on ressent, même si je comprends qu'elle les a perdus très tôt, à un âge ou la présence de figures parentales vous forge presque malgré vous et détermine au moins en partie ce que vous allez devenir.

-Je vois.
Je marque une légère pause. Je ne vais pas vous mentir, vos qualifications sont très faibles mais... j'ai envie de vous donner votre chance.

Même si je m'enfonce peut-être. Déjà que ma petite entreprise va avoir bien du mal à rencontrer son succès, il faudrait sans doute que je me repose sur des partenaires non seulement fiables mais surtout sûrs d'eux et compétents. Mais après tout, la prendre à l'essai ne va pas tuer mon entreprise du tout.

-Seulement si vous vous sentez à l'aise avec les responsabilités que je vous confierai. Vous serez régulièrement en contact avec nos clients, vous porterez en partie l'image de l'entreprise, si toute cette situation doit vous angoisser ou vous sembler au-dessus de vos forces, alors...

Alors, je ne veux pas qu'elle vienne travailler ici avec la boule au ventre tous les jours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moldu
Amy Benson
▌ Messages : 697
Humeur :
Welcome to the office Left_bar_bleue15 / 10015 / 100Welcome to the office Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Aucune
Camp: Neutre
Avatar: Katerina Graham

Welcome to the office Empty
Message#Sujet: Re: Welcome to the office   Welcome to the office Icon_minitimeLun 12 Oct - 10:06




Welcome to the office
Ft. Amy & Dougall

Je pense n'avoir aucune chance. Je me dis qu'après m'être aussi mal vendu, Dougal McGregor n'envisagera jamais de m'embaucher, et je ne pourrai vraiment pas le lui reprocher... Moi non plus, je ne m'embaucherai pas. Il doit vouloir quelqu'un de confiant, de dynamique, qui soit capable de sourire à tout bout de champ, de montrer son meilleur profil et de mettre le client en confiance. Je ne suis pas bête, je sais très bien que je ne correspond pas du tout au profil. Oui, j'en ai bel et bien conscience, mais ce n'est pas pour autant que je vivrai mieux le refus inévitable de cet homme. J'ai envie d'évoluer, de prouver que je suis capable, j'ai envie de montrer ma valeur, j'ai envie que les choses changent, et faire en sorte que les choses puissent changer... Mais je reste qui je suis, et j'ai l'angoisse au ventre. J'ai peur... j'ai même peur d'exister. Quelle sorte d'assistante personnelle je ferais, dans ces conditions ?

Mais la réponse de mon interlocuteur n'est pas celle à laquelle je m'attendais, pourtant. Bon, ça commence assez mal. Il fait remarquer que mes qualifications sont très faibles, et il a bien sûr raison. Oui, c'est le cas, et j'en ai tout à fait conscience, mais si personne ne me laisse ma chance, ces qualifications ne changeront pas. Et cette chance, je comprends qu'il est prêt à me la donner, miraculeusement prêt, même si je ne l'ai de toute évidence pas méritée. Il a envie de me donner ma chance. Je n'en reviens pas moi-même tant c'est inespéré. Un large sourire me mange le visage. Je sais bien que ce n'est pas grand-chose, que rien n'est fait. Mais le simple fait qu'on me donne ma chance, pour ce qui est peut-être la première fois de ma vie... c'est un sentiment incroyable.

Il me met bien en garde contre les responsabilités qui m'incomberont et ce qu'elles signifient. Le fait qu'il m'ait cernée me rassure en partie. Pas forcément parce qu'il sera plus indulgent, mais parce qu'il ne sera pas inutilement surpris par... moi.

-Je sais pas si c'est au-dessus de mes forces ou non,
je réponds en baissant les yeux. Je ne veux pas lui mentir, pas alors qu'il se montre si compréhensif envers moi. Mais être sincère risque de me coûter cher. Mais je... je pense que je peux y arriver, oui. Si vous me laissez ma chance. Je marque une pause. Si... si vous me preniez à l'essai... même une semaine ?

Que je sois capable de prendre une initiative ainsi m'étonne moi-même. Mais je me dis que si je n'ai pas ce job, je n'en aurais aucun autre.

:copyright: Belzébuth

_________________
On peut trouver le bonheur même dans les moments les plus sombres... Il suffit de se souvenir d'allumer la lumière.
codage par Laxy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moldu
Dougal McGregor
▌ Messages : 49
Humeur :
Welcome to the office Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Welcome to the office Right_bar_bleue

En couple avec : Elise McGregor

QUI SUIS-JE?
Baguette: Nope
Camp: Neutre
Avatar: Adam Scott

Welcome to the office Empty
Message#Sujet: Re: Welcome to the office   Welcome to the office Icon_minitimeMar 20 Oct - 11:12


Amy a le mérite d'être honnête. En même temps, je l'imagine incapable de mentir, ou en tout cas de mentir en étant convaincante. La moindre des émotions affleure à la surface, et ce qui peut-être une qualité peut aussi se révéler être un défaut majeur. Je ne sais pas trop, encore, quoi penser d'elle et que deviner de ses compétences. Il y a de bonnes chances pour que notre collaboration n'aboutisse pas. Mais il se peut aussi qu'elle porte ses fruits, qu'elle soit efficace et que le fait d'être mise en confiance l'aide à s'affirmer. Certaines personnes ont juste besoin qu'on leur donne leur chance.

C'est un pari risqué, je sais bien, mais je consens à le prendre quand même. Après tout, l'engager à l'essai, ce n'est pas un engagement sur la longue durée... C'est une tentative. Alors oui, je la sens honnête, je la sens stressée, mais je la sens aussi motivée. Elle est raisonnable dans sa requête, elle doit savoir qu'on ne lui laissera pas si souvent le bénéfice du doute. C'est regrettable mais c'est ainsi. Sa chance, c'est que je suis un amateur autant qu'elle. Je suis nouveau dans mon domaine, même si je dispose des connaissances nécessaires, du moins je le crois, pour faire marcher mon business.

Je devrais peut-être engager une secrétaire qui a fait ses preuves, forte d'une expérience irréprochable, je finirai peut-être par le faire, mais pour le moment, je sais que mon choix est déjà fait. Même si je fais peut-être n'importe quoi, même si j'agis peut-être n'importe comment, j'y crois, vraiment. Elle a du potentiel. La preuve, avec moi, déjà, elle prend la confiance, elle bredouille moins, elle consent à insister, elle cherche à s'imposer. Elle aurait pu partir défaitiste, ce n'est pas le cas. Elle insiste et insistera peut-être encore si je devais lui imposer un quelconque refus direct. Ce qui au passage n'est pas du tout mon intention.

-Très bien, une semaine et nous aviserons à partir de là.

J'essaie de prendre mon ton le plus directif et le plus professionnel possible, la vérité c'est que je ne suis certainement pas plus à l'aise dans mon rôle qu'Amy dans le sien, mais c'est peut-être une chose que nous réussirons à corriger mutuellement, justement ?

-Vous seriez disponible pour commencer dès demain ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moldu
Amy Benson
▌ Messages : 697
Humeur :
Welcome to the office Left_bar_bleue15 / 10015 / 100Welcome to the office Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Aucune
Camp: Neutre
Avatar: Katerina Graham

Welcome to the office Empty
Message#Sujet: Re: Welcome to the office   Welcome to the office Icon_minitimeSam 24 Oct - 19:06




Welcome to the office
Ft. Amy & Dougall

J'expire tout à coup quand mon interlocuteur consent à me prendre à l'essai d'une semaine, et c'est seulement en cet instant précis que je réalise que je retenais ma respiration jusqu'ici. Je sais que ça peut paraître fou, voire totalement improbable, mais c'est pourtant le cas, et ça m'arrive très souvent, pour tout dire. Quand je suis stressée, anxieuse (autant dire que c'est une bonne dizaine de fois par jour), ma réaction à ce stress et à cet anxiété est directement physiologique, ça passe par des battements de cœur désordonnés, la sensation d'être proche de l'évanouissement, et parfois, avec tout ça, j'oublie littéralement de respirer.

Des fois, je m'en rends compte et je n'arrive tout bonnement pas à reprendre mon souffle, ce qui est une sensation que je ne souhaite vraiment à personne de ressentir. D'autres fois, comme maintenant, je ne m'en étais pas rendu compte, est c'est une expiration du coup trop bruyante qui me rappelle à la réalité. J'espère que Dougal ne m'en tiendra pas rigueur. En compensation, je fais du mieux que je peux pour garder contenance.

Dire que j'y réussis serait mentir, je crois que le résultat est peu probant. Mais je reste sur mon enthousiasme. Sa réponse est celle que j'espérais mais pas celle que j'attendais. Je suis trop habituée à ce qu'on me dise non, à juste titre, pour accepter de croire que la réponse, parfois, peut bel et bien être un "oui" franc et jovial, même si c'est dans ce cas spécifique un "oui" qui s'accompagne d'un "peut-être".

-Dès demain, dès aujourd'hui, quand vous voulez,
je réponds avec un enthousiasme que je n'ai pas à feindre.

J'ai peur de me lancer dans cette nouvelle aventure. Par tant d'aspects, je suis capable de gâcher ma chance et je le sais. Mais mon interlocuteur réussi à coller entre eux les quelques lambeaux de confiance que je possède pour en faire quelque chose d'un tant soit peu consistant. Ce n'est pas exceptionnel, certes, mais c'est encourageant. Si déjà je me sens en sécurité en compagnie de la personne pour qui je travaille, il y a de bonnes chances pour que je fournisse un travail plus convenable. En tout cas, je ne peux pas passer à côté de ma chance, il n'en est pas question.

:copyright: Belzébuth

_________________
On peut trouver le bonheur même dans les moments les plus sombres... Il suffit de se souvenir d'allumer la lumière.
codage par Laxy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moldu
Dougal McGregor
▌ Messages : 49
Humeur :
Welcome to the office Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Welcome to the office Right_bar_bleue

En couple avec : Elise McGregor

QUI SUIS-JE?
Baguette: Nope
Camp: Neutre
Avatar: Adam Scott

Welcome to the office Empty
Message#Sujet: Re: Welcome to the office   Welcome to the office Icon_minitimeVen 30 Oct - 10:56


L'enthousiasme d'Amy m'enthousiasme et me convainc que je prends la bonne décision. C'est un choix d'affinité plus que de raisons, j'en ai bien conscience, sans doute parce que je me reconnais en partie dans cette jeune fille paumée qui ne sait pas quelle place prendre dans la vie et qui aurait peur de sa propre ombre, mais c'est un choix que j'apprécie de maintenir. Parce que même les gens comme elle, comme moi, méritent qu'on leur laisse leur chance, surtout les gens comme nous. Alors je prends un risque, je le sais bien, et peut-être que ce sera un fiasco, mais j'ai envie de me montrer optimiste.

De toute manière, à cette heure, mon empire entrepreneurial est fait des bric et de broc, je ne prends vraiment pas beaucoup de risque et si ça doit ne pas marcher eh bien... tant pis, ça me désolera en partie, et je m'en voudrai de briser les espoirs fragiles de mon interlocutrice, mais j'aurais au moins le sentiment d'avoir fait ce que je devais. Et je suis prêt à m'armer de patience avec elle.

Je me souviens comment mon père agissait avec moi, le nombre de fois où il s'était retenu de s'emporter, bien conscient que ce serait contreproductif mais à deux doigts tout de même de s'énerver chaque fois que je peinais à maîtriser les concepts de gestion qui devaient m'aider à faire florir et déployer la ferme familiale. Tout ceci réside également dans un exercice de patience, et de la patience, j'estime en avoir à revendre. C'est même une des choses qui me caractérisent le plus et le mieux.

Alors je suis en effet prêt à mettre à profit toute la patience qui devra être nécessaire à l'adresse de ma jeune interlocutrice. Je pense qu'elle le mérite. Il est trop tôt pour juger encore de son potentiel réel, mais j'ai bon espoir qu'elle me surprenne et m'impressionne. Nous verrons cela assez vite. Déjà, elle est surmotivée, prête à commencer dès maintenant si je le lui demandais.

-Demain, ça ira très bien, le temps de préparer toute la paperasse que je vais avoir à te faire signer.

Avant qu'Amy ne prenne en charge cette paperasse. Cette pensée me soulage, j'ai besoin de me délester en partie de l'administratif de la boîte, ou bien je vais définitivement me noyer, et pour longtemps.

-Présentez-vous à 8 h 30 demain matin, d'accord ?
Je marque une pause. Vous... Excuse-moi, si on doit travailler ensemble, je préfère te tutoyer. Tu as des questions ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moldu
Amy Benson
▌ Messages : 697
Humeur :
Welcome to the office Left_bar_bleue15 / 10015 / 100Welcome to the office Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Aucune
Camp: Neutre
Avatar: Katerina Graham

Welcome to the office Empty
Message#Sujet: Re: Welcome to the office   Welcome to the office Icon_minitimeMar 3 Nov - 16:04




Welcome to the office
Ft. Amy & Dougall

JCommencer le lendemain, ça me convient, même si je crois, contre toute attente, que j’aurais bien aimé commencer tout de suite, comme pour entrer directement dans le vif du sujet, tant que je me sens en relative confiance… J’ai peur, et je m’inquiète de tout faire foirer, mais j’arrive à ne pas me sentir complètement incapable et inutile, Dougal McGregor réussit ce coup de maître, ce tour de force, de me convaincre que je vaux quelque chose, que si d’autres peuvent y arriver, pourquoi pas moi ? Mais en même temps, c’est bien que l’entretien s’arrête là et que je commence dès le lendemain matin, ainsi, j’ai le temps d’essayer de me remettre de mes émotions (qui me submergent, comme à chaque fois), de remettre mes idées en place, et de me préparer à démarrer une vraie journée de travail.

Et puis aussi, j’ai hâte de pouvoir l’annoncer aux parents. Ils ne vont pas y croire, je pense. Non seulement j’ai survécu à l’entretien de bout en bout sans faire aucune crise de panique ni fondre en larmes, ce qui est plutôt dans mes habitudes, mais en plus j’ai fait une impression assez bonne et suffisamment forte pour être prise à l’essai. J’ai encore des occasions de me planter et je le sais bien, mais je sais aussi que papa et maman ne vont pas en revenir. L’une de mes motivations premières, dans des moments comme celui-là, c’est de les rendre fiers, et je veux penser qu’ils seront effectivement fiers. Si j’arrive à obtenir d’eux un sourire franc et épaté, entendre de leur part un « Félicitations, ma fille », j’aurais alors le sentiment d’avoir tout réussi.

-D’accord, demain huit heures trente
, je réponds avec un sourire empreint de soulagement. A moins d’une catastrophe planétaire (malheureusement ça arrive), il ne devrait pas changer d’avis avant que je m’en aille. Raison pour laquelle je n’ose lui poser aucune question. Non, pas de question, dis-je en espérant ne pas d’un seul coup me griller.

Il va potentiellement me reprocher mon manque de curiosité intellectuelle, mais j’ai peur, moi, de poser une question qui finira par me discréditer. Ce serait pire que tout. Je préfère m’en aller avec tout ce que j’ai réussi à conserver, presque miraculeusement, de dignité.

-Encore merci beaucoup, vraiment
, dis-je sans savoir si c’est le comportement à adopter vraiment. Et à demain alors.

Huit heures trente, huit heures trente, huit heures trente. Surtout, ne te plante pas d’heure, Amy.


:copyright: Belzébuth

_________________
On peut trouver le bonheur même dans les moments les plus sombres... Il suffit de se souvenir d'allumer la lumière.
codage par Laxy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Welcome to the office Empty
Message#Sujet: Re: Welcome to the office   Welcome to the office Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Welcome to the office

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Londres
-