AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Welcome to the office

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Moldu
Dougal McGregor
▌ Messages : 28
Humeur :
Welcome to the office Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Welcome to the office Right_bar_bleue

En couple avec : Elise McGregor

QUI SUIS-JE?
Baguette: Nope
Camp: Neutre
Avatar: Adam Scott

Welcome to the office Empty
Message#Sujet: Welcome to the office   Welcome to the office Icon_minitimeMar 25 Aoû - 11:40


Les locaux ne m'ont pas coûté cher, et quand on connaît leur état pitoyable, il n'y a pas besoin de se demander longtemps pourquoi. De nombreux travaux ont déjà été entrepris, mais il en reste encore beaucoup à faire. Il y a de la moisissure au plafond, des courants d'air partout avec ces fenêtres qui ferment particulièrement mal, le parquet est usé et inégal. J'ai respecté au mieux les règles sanitaires, mais ce n'est pas grand-chose, et je sais que mes bureaux sont tout sauf accueillants, même si j'ai tenté de cacher la misère avec quelques tableaux au mur et quelques plantes vertes également, ce n'est pas la folie furieuse.

Et pourtant, malgré le portrait tout à fait pathétique que j'en dépeins, j'ai en fait une vraie affection pour cet endroit. Il marque le début d'une nouvelle vie, et un virage professionnel que je dois épouser complètement si je veux réussir à apprécier mon existence telle qu'elle est et telle qu'elle se présente. Pour l'instant, tout est encore en suspens, je cherche encore mes clients, j'essaye de me familiariser avec le monde de l'entreprise, mais je veux croire que je vais m'y faire. et un jour, tout ceci semblera naturel.

En attendant, je dois m'habituer à certaines choses que je n'ai également jamais faites. Par exemple, aujourd'hui, je fais passer des entretiens d'embauche. Moi, Dougal ! Passer des entretiens d'embauche ! C'est étrange, comme si cela me conférait un sentiment de supériorité hiérarchique qui ne me correspond pas. Mais j'ai besoin d'une assistante. Elise est très douée, elle m'aide à gérer l'administration et la comptabilité, mais je ne veux pas l'accabler avec mes responsabilités non plus, et j'estime que le travail exigé mérite rémunération, même si ça ne doit jamais être qu'une très maigre compensation.

J'ai passé une petite annonce dans le journal. Contre toute attente, un certain nombre de personnes a répondu à l'appel. Pas un nombre monstrueux, mais j'ai quatre entretiens à faire passer. Ce qui m'a l'air immense. J'ai déjà vu passer deux assistantes potentielles. Compétentes mais intimidantes. C'est bête, mais je m'étais senti tout petit face à elles. Je verrai.

J'attends un prochain entretien. Elle s'appelle Amy Benson et elle arrive pile à l'heure. Quand elle toque timidement à la porte, je l'invite à rentrer avec un fin sourire.

-Bonjour, Amy je présume ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moldu
Amy Benson
▌ Messages : 651
Humeur :
Welcome to the office Left_bar_bleue15 / 10015 / 100Welcome to the office Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Aucune
Camp: Neutre
Avatar: Katerina Graham

Welcome to the office Empty
Message#Sujet: Re: Welcome to the office   Welcome to the office Icon_minitimeJeu 27 Aoû - 12:48




Welcome to the office
Ft. Amy & Dougall

Encore une suggestion folle mais nécessaire de la part de mes parents. Encore que, folle, tout est une question de perspective. N'importe qui m'assurerait que ce n'est pas si fou. J'ai beau être une femme, j'ai la vingtaine et dans la conjoncture actuelle, cela peut passer pour normal que je cherche un emploi. Ma mère veut me responsabiliser, je le comprends bien, je le comprends parfaitement, mais ça me terrorise, ça me terrorise à un point plus qu'inimaginable.

C'est normal d'éprouver du stress et de l'angoisse quand on s'apprête à participer à un entretien d'embauche, c'est de la pure et stricte logique et je le sais bien, je le sais pertinemment, au fond de moi, mais je ne pense pas que le stress et l'angoisse que moi je ressens ait quoi que ce soit avoir avec celles que d'autres peuvent ressentir. C'est comme si mon souffle était retenu en otage par mon anxiété. J'essaie de respirer convenablement, mais je n'y arrive tout simplement pas, c'est tout bonnement impossible, quoi que je fasse, quoi que j'essaie, même, de faire. C'est quelque chose de terrible, en moi et plus fort que moi, qui dépasse et transcende tout ce que je peux bien penser et ressentir.

Je n'ai pas dormi de la nuit, je suis tremblante et fébrile. Je ne sais pas quoi dire, je ne sais pas quoi faire. Je suis terrorisée, je le suis à un point inimaginable. Plus d'une fois, je me suis répété le déroulé de l'entretien. Plus d'une fois j'ai songé à faire marche arrière et à rentrer chez moi.

Mais ce n'est pas ce que je fais finalement. Le moment venu, le jour J à l'heure H, je prends mon courage à deux mains et je me rends sur place. Je frappe faiblement à la porte et il m'ouvre. Le dénommé Dougal McGregor a l'air sympathique et jovial. Ce n'est pas pour autant que je me sens bien non plus. Au contraire, je me sens terrifiée, comme une souris piégée face à un chat gigantesque.

-B...bonjour, oui, c'est ça... Je...
Je ne sais pas quoi dire, j'ai peur de faire le moindre pas de travers, ou pire encore de tomber dans les pommes. J'ai... j'ai ramené un CV. Il est pas très... enfin j'ai pas vraiment d'expérience...

Pitié, tuez-moi, tout de suite.

:copyright: Belzébuth

_________________
On peut trouver le bonheur même dans les moments les plus sombres... Il suffit de se souvenir d'allumer la lumière.
codage par Laxy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moldu
Dougal McGregor
▌ Messages : 28
Humeur :
Welcome to the office Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Welcome to the office Right_bar_bleue

En couple avec : Elise McGregor

QUI SUIS-JE?
Baguette: Nope
Camp: Neutre
Avatar: Adam Scott

Welcome to the office Empty
Message#Sujet: Re: Welcome to the office   Welcome to the office Icon_minitimeJeu 3 Sep - 15:37


Est-ce que je suis vraiment intimidant à ce point-là ? Je n'en ai pas l'impression, bien au contraire. J'ai surtout l'impression d'être un exemple de maladresse. C'est même un grand problème pour moi. Je vois difficilement comment je pourrais me positionner en patron et en figure d'autorité quand mon charisme approximatif et mon inexpérience ne font définitivement pas de moi un exemple d'autorité ou de probité. Le simple fait de me dire que je vais avoir un ou une employé(e) (puis plusieurs si tout va bien), ça m'inspirerait presque une peur panique, ou en tout cas un vrai stress.

Car je ne sais rien de ce qu'est vraiment la peur panique, et ça, je le comprends en considérant avec plus d'attention la jeune Amy Benson, qui semble positivement terrifiée d'être là. Dans un premier temps, je me demande si j'en suis responsable, mais je finis par comprendre qu'il n'en est rien. Non, la question n'est pas là du tout. Je pense que c'est son état naturel, exacerbé par une situation qui causerait du stress à n'importe qui de normalement constitué. Elle a l'air toute fragile, toute incertaine. Je ne sais pas vraiment si une personne comme elle peut faire l'affaire, mais elle m'inspire naturellement de la sympathie. Le fait qu'elle ait presque l'air plus perdue que moi n'y est sans doute pas pour rien.

-Ne vous en faites pas,
je dis en cherchant à la rassurer du mieux que je le peux, soucieux de la mettre à l'aise. Je n'aime pas l'idée d'être responsable d'un tel état de panique. Encore un peu et je sens qu'elle pourrait fondre en larmes, comme ça, juste sous mes yeux. Et ça, franchement, je ne veux pas avoir à le porter sur mes épaules. Je n'exige pas une expérience particulière. C'est à vos aptitudes que je m'intéresse.

Je serais mal placé pour ça alors que moi-même je ne suis pas quelqu'un qu'on pourrait qualifier de vraiment expérimenté dans mon propre domaine. Au contraire, je juge même important de donner leurs chances à ceux à qui trop de personnes seraient peut-être tentées de tourner le dos sous prétexte d'inexpérience.

-Et si vous me parliez un peu de vous ? De votre parcours ? De vos compétences ?

Est-ce que je lui mets une pression trop grande en posant ces questions à la suite. Je n'arrive pas vraiment à m'en faire une idée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moldu
Amy Benson
▌ Messages : 651
Humeur :
Welcome to the office Left_bar_bleue15 / 10015 / 100Welcome to the office Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Aucune
Camp: Neutre
Avatar: Katerina Graham

Welcome to the office Empty
Message#Sujet: Re: Welcome to the office   Welcome to the office Icon_minitimeDim 6 Sep - 12:28




Welcome to the office
Ft. Amy & Dougall

Son ton est sympathique et engageant. Je dois bien avouer que ça me rassure quand même un peu, pour le coup, parce que je me dis que vu mon comportement, déjà qu'il n'y a aucune chance pour qu'il décide de me prendre (ce que je me surprends à espérer en partie, j'ai au fond vraiment beaucoup trop peur à l'idée de devoir me présenter au travail tous les jours, et que quelqu'un attende après un travail que je ne réussirai peut-être pas à fournir convenablement), j'aime mieux l'idée d'être renvoyée chez moi en douceur. Il aurait pu décider d'office que je ne faisais pas l'affaire, que ce soit au nom de mon insécurité légendaire ou de ma couleur de peau qui, je le sais, peut être problématique. Il n'en est rien. Bien au contraire, il a même l'intention de poursuivre l'entretien, visiblement. Est-ce qu'il veut me donner une chance tout de même ? Cette éventualité me perturbe assez, pour tout dire. Dois-je seulement accepter d'y songer ?

Il n'attend pas de ma part la moindre expérience. Je me dis que ça m'arrange, car c'est clairement par là que je pèche (et on ne parlera pas de mon inconfort constant). Malheureusement, s'il s'attache à mes compétences, je pense qu'il s'agit de choses qui ne s'acquièrent qu'à force d'expériences, on en revient don, finalement, au point de départ. Il me demande de parler de moi et j'ai l'impression qu'un gouffre se creuse sous mes pieds. Je n'ai rien à dire sur moi... j'ai préparé mon speech avec papa et maman, oui, mais le réciter, c'est presque au-dessus de mes forces.

-Eh bien... je... je...
Je quoi ? Je n'arrive pas à soutenir son regard et mes yeux se baissent sur mes doigts. J'arrache la peau sous mes ongles comme à chaque fois que je suis nerveuse. Ils saigneraient presque. J'ai changé plusieurs fois d'école parce que j'... enfin... j'ai été à l'orphelinat et je... Je me racle la gorge. J'ai pas fait d'études supérieures mais... Ce "mais" sur lequel mes parents veulent que j'insiste. Mes parents tiennent un cabinet de psychanalyse, et je... bon... je suis à l'accueil, je les aide, je... J'apprends vite les choses, je les retiens bien...

Mais je suis nulle pour m'exprimer. Et ça se voit, pas vrai ?

:copyright: Belzébuth

_________________
On peut trouver le bonheur même dans les moments les plus sombres... Il suffit de se souvenir d'allumer la lumière.
codage par Laxy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Welcome to the office Empty
Message#Sujet: Re: Welcome to the office   Welcome to the office Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Welcome to the office

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Londres
-