AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
-28%
Le deal à ne pas rater :
110€ de remise sur le Dyson Pure Hot+Cool (purificateur + ...
289 € 399 €
Voir le deal

Partagez | 
 

 La ville a une figure, la campagne a une âme. (pv Dougal)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Moldu
Espérance Howell
▌ Messages : 107
Humeur :
La ville a une figure, la campagne a une âme. (pv Dougal) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100La ville a une figure, la campagne a une âme. (pv Dougal) Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Aucune
Camp: Neutre
Avatar: Olivia Cooke

La ville a une figure, la campagne a une âme. (pv Dougal) Empty
Message#Sujet: La ville a une figure, la campagne a une âme. (pv Dougal)   La ville a une figure, la campagne a une âme. (pv Dougal) Icon_minitimeMer 26 Aoû - 14:04


Espérance n'avait pas dormi de la nuit, et si elle avait raisonnablement tenu le coup en début de journée, elle était à présent assommé de fatigue. Sa mère avait hurlé, pleuré, appelé son père toute la nuit, et Espérance avait fait du mieux qu'elle le pouvait pour la rassurer, pour l'encourager, pour la cajoler... Mais rien n'y faisait. Plus le temps passait, plus Mrs Howell sombrait, et plus elle se sentait désespérée.

Mais la vie continuait malgré tout, il le fallait bien, c'était même nécessaire... Et il fallait bien qu'elle aille travailler. Elle avait un nœud à l'estomac, la boule au ventre... elle avait peur de rentrer, et que sa mère ait commis l'irréparable... Mais elle ne pouvait pas prendre de jour de congé. Ils avaient beaucoup trop besoin de l'argent que lui rapportait son poste, même si ce n'était finalement pas grand-chose.

Espérance était épuisée, heureusement, elle savait qu'un léger rayon de soleil allait illuminer sa journée. Elle avait un rendez-vous certes professionnel mais aussi amical avec un client devenu un bon ami. Quand Dougal McGregor était venu dans sa société d'assurance pour assurer son entreprise toute neuve, Espérance et elle avaient rapidement sympathiqué. Dougal venait de la campagne, comme elle, et ça se voyait entre deux expatriés débarqués dans la grande ville, ils s'étaient reconnus et attendus.

Elle devait le revoir pour finaliser et signer quelques papiers autour d'un café en centre-ville, histoire de rendre la rencontre moins formelle, et elle s'en réjouissait assez. Elle s'était fait quelques amis depuis qu'elle avait définitivement emménagé à Londres, mais elle se sentait encore un peu isolée. Des rencontres amicales comme celle-ci n'étaient pas de refus, par conséquent, même si elle ne savait pas si elle aurait d'autres occasions de voir Dougal une fois les papiers signés, justement.

Elle attendait dans le café où ils s'étaient proposés de se voir, et Dougal ne tarda pas à faire son apparition sur le lieu de rendez-vous.


"Monsieur McGregor, bonjour"
, le salua Espérance avec le sourire avant de lui serrer la main. "Comment allez-vous depuis la dernière fois ? Vous commencez à vous habituer à la vie citadine ?"

Même s'ils allaient devoir traiter de dossier concrets, elle préférait tout de même que la discussion, tant qu'à faire, soit plaisante et courtoise. Après tout, n'était-ce pas la moindre des choses.

_________________
Where there's life, there's hope.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moldu
Dougal McGregor
▌ Messages : 49
Humeur :
La ville a une figure, la campagne a une âme. (pv Dougal) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100La ville a une figure, la campagne a une âme. (pv Dougal) Right_bar_bleue

En couple avec : Elise McGregor

QUI SUIS-JE?
Baguette: Nope
Camp: Neutre
Avatar: Adam Scott

La ville a une figure, la campagne a une âme. (pv Dougal) Empty
Message#Sujet: Re: La ville a une figure, la campagne a une âme. (pv Dougal)   La ville a une figure, la campagne a une âme. (pv Dougal) Icon_minitimeJeu 3 Sep - 15:26


Créer une affaire, c'est beaucoup de considérations et de contrariétés auxquelles il est difficile de songer quand on n'est pas dans le bain. Certes, j'ai été rôdé avec la ferme, car quand on possède un élevage et qu'on commercialise produits de la ferme et bétail, il faut avoir une âme d'entrepreneur, en vérité, on ne se contente pas de traire les vaches et de promener les chèvres de pâturage en pâturage. Alors j'avais quelques notions. Mais monter une affaire de A à Z, ce n'est pas la même chose.

Heureusement, pour le moment, mon chemin d'entrepreneur a été jalonné de rencontres vraiment positives. Qui aurait pu soupçonner, par exemple, qu'en m'adressant à une compagnie d'assurance pour couvrir ma société, je ferais la connaissance de la jeune femme dynamique, sympathique, volontaire et elle aussi campagnarde qu'est Espérance Howell. On s'est très vite entendus (en tout bien tout honneur, je précise juste comme ça, parce que je pense que j'ai assez de soucis de ce point de vue-là sans en rajouter). Si bien que même si le rendez-vous que nous nous sommes fixés dans un café londonien a en premier lieu vocation à remplir quelques papier, je sais que je vais aussi avoir une conversation agréable avec une amie. La première amie que je me fais depuis mon arrivée à Londres. Et qui, par ailleurs, a déjà appris à s'entendre parfaitement avec Elise, ce qui n'est pas du luxe.

-Bonjour, Miss Howell.
Je trouve étrange d'employer encore tant de formalités, mais Espérance est quelqu'un de professionnel, ce qui reste quand même le principal, car je compte après elle pour ne pas me la mettre à l'envers - ce qui est très vite arrivé, avec les compagnies d'assurance, je ne me leurre pas complètement. Honnêtement, ce n'est pas encore tout à fait ça, mais je prends mes marques. Je lui adresse un sourire. Sinon tout va bien, l'entreprise prend doucement forme. Et Elise vous passe le bonjour. Ce qui n'a aucun rapport, mais je le dis tant que j'y pense. Et vous, comment allez-vous ? Et votre mère ? Elle se porte mieux ?

Oui, je ne suis pas pressé de parler affaires, je le reconnais. Toute cette paperasse administrative, même si elle est évidemment indispensable, m'a toujours semblé particulièrement rébarbative. Mon regard sur la question ne risque pas de changer de sitôt.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moldu
Espérance Howell
▌ Messages : 107
Humeur :
La ville a une figure, la campagne a une âme. (pv Dougal) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100La ville a une figure, la campagne a une âme. (pv Dougal) Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Aucune
Camp: Neutre
Avatar: Olivia Cooke

La ville a une figure, la campagne a une âme. (pv Dougal) Empty
Message#Sujet: Re: La ville a une figure, la campagne a une âme. (pv Dougal)   La ville a une figure, la campagne a une âme. (pv Dougal) Icon_minitimeLun 7 Sep - 12:38


-Bonjour, Miss Howell. Honnêtement, ce n'est pas encore tout à fait ça, mais je prends mes marques.

Espérance adressa à son interlocuteur un sourire de connivence, pas le moins du monde surprise par la réponse de son interlocuteur. Elle ne s'était pas attendue à une autre réponse, en effet. Elle savait d'expérience qu'il fallait du temps pour se familiariser avec le rythme de la ville et ses exigences, surtout une ville comme Londres, qui différait encore pas bien d'aspects de beaucoup de ses voisines.

Espérance, qui avait pourtant fait ses études à Londres avant de retourner à la campagne et de repartir était tout sauf habituée encore à toute cette frénésie. Et elle finissait par se dire que ça ne lui arriverait pas. Ce qui n'était pas si grave à ses yeux, car Espérance tenait à ses racines, et aimait à se souvenir d'où elle venait... même si elle n'était pas partie pour rien et n'avait certainement pas envie de revenir aux sources, où elle avait de bonnes chances de se laisser hanter par des souvenirs violents et douloureux qu'elle préférait reléguer au plus loin de son inconscient. Même si ce n'était pas toujours suffisant.


Et Elise vous passe le bonjour.

"Vous lui transmettrez mon bonjour également"
, répondit Espérance avec un sourire. Son amitié avec Elise avait été la bonne surprise supplémentaire dans cette rencontre. Elle s'était fait deux amis pour le prix d'un, et à chacune de leurs conversations, elle se trouvait davantage de points communs avec l'épouse de Dougal. "Nous avons prévu de nous revoir très prochainement, j'imagine qu'elle vous l'a dit."

Elle n'en doutait pas, les McGregor semblaient appartenir à ces couples équilibrés qui ne se cachaient rien, et c'était vraiment à entendre comme un compliment. Espérance espérait un jour connaître ce genre de mariage, où le respect serait mutuel... et où la violence n'aurait pas sa place. Sa propre expérience l'avait complètement biaisée sur ce point.


Et vous, comment allez-vous ? Et votre mère ? Elle se porte mieux ?

Ah, le sujet de sa mère... Forcément, il revenait souvent sur le tapis... comment faire autrement, il était au coeur de toutes les pensées d'Espérance. Mais le sujet n'était jamais heureux à aborder, car la conclusion était toujours la même. Sa mère allait de plus en plus mal.


"Pas vraiment... Disons que son état ne change pas vraiment..."
Elle afficha une grimace où se lisait sa détresse entre les lignes. "Mais je vais bien, en dehors de ça... J'avais hâte à ce rendez-vous pour tout dire. Le travail n'est pas toujours fascinant, et à la maison, c'est... compliqué."


_________________
Where there's life, there's hope.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moldu
Dougal McGregor
▌ Messages : 49
Humeur :
La ville a une figure, la campagne a une âme. (pv Dougal) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100La ville a une figure, la campagne a une âme. (pv Dougal) Right_bar_bleue

En couple avec : Elise McGregor

QUI SUIS-JE?
Baguette: Nope
Camp: Neutre
Avatar: Adam Scott

La ville a une figure, la campagne a une âme. (pv Dougal) Empty
Message#Sujet: Re: La ville a une figure, la campagne a une âme. (pv Dougal)   La ville a une figure, la campagne a une âme. (pv Dougal) Icon_minitimeMer 7 Oct - 14:30


Je hoche la tête avec un sourire quand Espérance me demande de transmettre en retour son bonjour à Elise. Je n'ai pas l'intention d'y manquer. Je suis rassuré de voir que les deux jeunes femmes s'entendent aussi bien. Je ne peux m'empêcher de m'inquiéter du sentiment de solitude que mon épouse ressent peut-être depuis notre installation à Londres. Qu'elle puisse s'être si vite fait une nouvelle amie me rassure et me confirme que nous réussirons à trouver nos marques.

Bien sûr, ce ne sera pas une mince affaire, mais je sais que nous en sommes réellement capables, et si je reste convaincu de cela, le reste devrait aussi aller de soi. D'un geste de la tête, je confirme aussi qu'Elise m'a parlé de leur intention de se revoir. Dans l'idéal, nous pourrons nous voir tous les trois, mais je ne veux pas accaparer les amitiés d'Elise. Mes rapports avec Espérance restent au moins en partie professionnels. Mais pas totalement non plus, c'est vrai. Moi aussi j'ai besoin de prendre mes marques et de me faire des amis, je suppose que je ne le cache pas très bien non plus.

Raison pour laquelle nous abordons des sujets bien plus personnels que si nous nous contentions uniquement de parler affaires tous les deux. Espérance me parle de sa mère, et je vois son regard se voiler d'une certaine inquiétude, que je n'ai aucun mal à comprendre et à analyser. Elle n'a rien pour me surprendre, en effet. Espérance s'inquiète pour sa mère, je l'ai compris dès lors qu'elle m'en a parlé, et je regrette d'entendre qu'il n'y a vraiment aucune forme d'amélioration en ce qui la concerne. Je trouve cela injuste.

-Je comprends. Vous savez, je serais ravi de rencontrer votre mère, je suis sûre qu'Elise aussi. Vous pourriez venir dîner tous les deux un de ces jours, si ça vous dit ? Peut-être que ça lui ferait du bien de voir du monde. Enfin, je vous dit ça... je ne suis pas le mieux placé pour vous donner des conseils.

Et je comprendrais, surtout, qu'elle n'en veuille pas. Elle ne me doit rien, après tout, et même si je veux surtout rendre service, je sans bien que ma manière de faire peut très souvent passer pour maladroite. Pas juste passer pour mais l'être en effet.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moldu
Espérance Howell
▌ Messages : 107
Humeur :
La ville a une figure, la campagne a une âme. (pv Dougal) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100La ville a une figure, la campagne a une âme. (pv Dougal) Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Aucune
Camp: Neutre
Avatar: Olivia Cooke

La ville a une figure, la campagne a une âme. (pv Dougal) Empty
Message#Sujet: Re: La ville a une figure, la campagne a une âme. (pv Dougal)   La ville a une figure, la campagne a une âme. (pv Dougal) Icon_minitimeLun 12 Oct - 13:36



-Je comprends.

Espérance savait qu'elle pouvait donner toute leur valeur à ces mots prononcés, et que son interlocuteur le pensait vraiment. Il ne se contentait pas de lui dire ce qu'elle pourrait éventuellement avoir besoin d'entendre.

Il ne s'était jamais retrouvé à sa place, mais il avait vécu des épreuves équivalentes, et c'était sans doute en cela aussi que leur amitié avait semblé directement si sûre et évidente. Ils avaient quelque chose à s'apporter mutuellement, ça avait été une certitude.

-Vous savez, je serais ravi de rencontrer votre mère, je suis sûre qu'Elise aussi. Vous pourriez venir dîner tous les deux un de ces jours, si ça vous dit ? Peut-être que ça lui ferait du bien de voir du monde. Enfin, je vous dit ça... je ne suis pas le mieux placé pour vous donner des conseils.

Espérance se sentait touchée. Après tout, Dougal pouvait compatir à sa situation sans pour autant décider de s'y investir, et pourtant, il prenait vraiment la peine de l'écouter et d'agir selon son coeur, de la soutenir. Des comportements comme celui-ci avait de quoi lui donner foi en l'humanité.

La jeune femme ne put s'empêcher d'afficher un large sourire. La proposition la touchait, l'accepterait-elle pour autant ? Elle ne savait pas trop. Elle ne voulait pas incommoder le couple McGregor avec ses histoires. Elle ne savait pas, d'ailleurs, si cela serait susceptible d'aider sa mère, qui avait tendance à se renfermer un peu plus à chaque tentative.

D'un autre côté, Dougal avait probablement raison. Sa mère avait besoin de voir du monde, de changer de décor. Si Espérance pouvait lui prouver qu'elles pouvaient avoir une vie sociale épanouie à Londres, elle aurait peut-être moins de difficulté à accepter sa nouvelle vie. Elle devait tout tenter pour l'aider... et en même temps, impliquer d'autres dans la vie de sa mère, c'était les pousser à supporter un poids qu'ils ne méritaient pas d'assumer, surtout pas.

"Non, c'est une excellente idée... ça me touche beaucoup. Mais je ne veux vraiment pas que vous vous sentiez obligés. Vous savez, ma mère n'est vraiment pas facile à vivre..."

Elle n'avait pas envie de casser du sucre sur le dos de sa mère, mais en attendant, ça restait un fait. Elle était déprimée, colérique, insatisfaite. Espérance en prenait souvent pour son grade mais elle l'acceptait. Elle ne voulait pas imposer cela à d'autres.



_________________
Where there's life, there's hope.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moldu
Dougal McGregor
▌ Messages : 49
Humeur :
La ville a une figure, la campagne a une âme. (pv Dougal) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100La ville a une figure, la campagne a une âme. (pv Dougal) Right_bar_bleue

En couple avec : Elise McGregor

QUI SUIS-JE?
Baguette: Nope
Camp: Neutre
Avatar: Adam Scott

La ville a une figure, la campagne a une âme. (pv Dougal) Empty
Message#Sujet: Re: La ville a une figure, la campagne a une âme. (pv Dougal)   La ville a une figure, la campagne a une âme. (pv Dougal) Icon_minitimeMar 20 Oct - 11:21


Espérance dit être touchée, et je crois bien qu'elle le pense vraiment. Cela se voit un peu dans son attitude, et je peux me mettre à sa place, d'une certaine manière. Je sais ce que cela fait que de redouter de perdre l'un de ses parents. Dans mon cas, cette inquiétude s'est malheureusement concrétisée par deux fois, et maintenant je suis orphelin... Je veux l'aider, parce que son histoire me touche, et parce que je finis par la considérer comme une véritable amie. Je ne sais pas si ma démarche est la bonne, si mon idée est la meilleure.

Je ne fais jamais qu'une proposition, en espérant que cette dernière lui plaira, réussira à la soulager. C'est aussi une manière de lui dire qu'elle n'a pas à assumer ce fardeau seule. Elle peut compter sur les personnes qui l'entourent, elle peut se fier à eux, elle peut sincèrement compter sur moi tout comme sur Elise, en tout cas. Je ne me suis pas concerté avec mon épouse, c'est vrai, car l'idée m'est venue spontanément, mais je pense réellement que cela ne lui poserait aucune forme de problème, loin de là.

-Je vous promets que je ne vous le proposerai pas si ça me posait le moindre problème.
Je marque une légère pause. Vous savez, je suis passé par là... Enfin, les circonstances étaient un peu différentes, évidemment, mais je pense que je comprends ce que vous traversez. Moi, j'ai fait l'erreur de penser que c'était ma seule responsabilité, je tenais tout le monde à l'écart de mes inquiétudes, même Elise, c'est dire. Je sais à présent que c'était une erreur.

J'espère qu'elle n'a pas l'impression que je la juste en sous-entendant qu'elle se trompe sur toute la ligne. Ce n'est pas ce que je veux. Je pense juste que quand on a le nez dedans, et quand on est perclus de craintes et d'angoisses, on a tendance à passer à côté de ce qui serait susceptible de nous faire du bien, de nous aider, de nous rassurer. Peut-être que cette rencontre avec Mrs Howell se soldera par un vrai fiasco, ce n'est pas exclu, mais je pense aussi que nous devrions tenter le coup. Et Espérance n'a pas grand-chose à perdre en acceptant cette main tendue. C'est même tout l'inverse selon moi. Elle ne pourrait en retirer que de très bonnes choses en vérité.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moldu
Espérance Howell
▌ Messages : 107
Humeur :
La ville a une figure, la campagne a une âme. (pv Dougal) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100La ville a une figure, la campagne a une âme. (pv Dougal) Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Aucune
Camp: Neutre
Avatar: Olivia Cooke

La ville a une figure, la campagne a une âme. (pv Dougal) Empty
Message#Sujet: Re: La ville a une figure, la campagne a une âme. (pv Dougal)   La ville a une figure, la campagne a une âme. (pv Dougal) Icon_minitimeJeu 22 Oct - 12:39


-Je vous promets que je ne vous le proposerai pas si ça me posait le moindre problème.

Espérance afficha un sourire ravi. Elle devait bien reconnaître qu'elle avait parfois tendance à oublier que certaines personnes étaient capables d'agir par empathie et de façon totalement désintéressée, sans rien attendre en retour. Il n'attendait que de contribuer à apaiser une situation délicate, parce qu'ils devenaient amis, tout simplement, et que c'était ce que les amis, les vrais, faisaient toujours entre eux, du moins selon les critères d'Espérance, et elle appréciait de constater qu'ils partageaient bel et bien la même définition de l'amitié.

Elle voulait bien le croire, oui, et lui faire confiance... ça ne lui posait pas de problème, et donc, elle devrait simplement accepter sa proposition et cesser de réfléchir à pourquoi ce pourrait être une mauvaise idée. Elle n'en savait rien. Et ce n'était peut-être ce qu'il fallait pour aider sa mère, ou du moins pour l'encourager à se tirer de cette spirale infernale de laquelle elle semblait prisonnière.



Vous savez, je suis passé par là... Enfin, les circonstances étaient un peu différentes, évidemment, mais je pense que je comprends ce que vous traversez. Moi, j'ai fait l'erreur de penser que c'était ma seule responsabilité, je tenais tout le monde à l'écart de mes inquiétudes, même Elise, c'est dire. Je sais à présent que c'était une erreur.

Elise se mordilla légèrement la lèvre inférieure. Elle connaissait un peu l'histoire de Dougal, elle savait notamment que lui aussi était orphelin de père mais également de mère, mais elle était loin de tout savoir des circonstances de ce décès et des conséquences que cela avait eu. Elle ne voulait pas le pousser à des confidences qui pourraient éventuellement le mettre mal à l'aise.

Mais en même temps, pour la confiance qu'il lui avait donné l'instant d'avant, elle pouvait bien se permettre de lui poser la question.


"Vous ne m'en avez jamais parlé... de ce qui est arrivé à vos parents..."

Elle aurait pu trouver entrée en matière plus délicate. Mais moins délicate, aussi. Elle ne pensait pas qu'il lui en voudrait. Elle lui donnait la possibilité de se dérober si besoin, et de parler de toute autre chose.

Il était seulement si simple de se confier et de discuter de tout et de rien avec les McGregor qu'elle le faisait presque malgré elle.


_________________
Where there's life, there's hope.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moldu
Dougal McGregor
▌ Messages : 49
Humeur :
La ville a une figure, la campagne a une âme. (pv Dougal) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100La ville a une figure, la campagne a une âme. (pv Dougal) Right_bar_bleue

En couple avec : Elise McGregor

QUI SUIS-JE?
Baguette: Nope
Camp: Neutre
Avatar: Adam Scott

La ville a une figure, la campagne a une âme. (pv Dougal) Empty
Message#Sujet: Re: La ville a une figure, la campagne a une âme. (pv Dougal)   La ville a une figure, la campagne a une âme. (pv Dougal) Icon_minitimeVen 30 Oct - 10:37


Je pourrais reprocher à Espérance d'aborder si directement un sujet à ce point délicat, mais ce serait malvenu de ma part. Après tout, l'instant d'avant, nous parlions de Mrs Howell, et je sais tout autant à quel point ce sujet est compliqué pour Espérance. Elle nous a fait confiance, à Elise et à moi, elle s'est confiée au sujet de ses doutes et de ses incertitudes, elle nous a parlé à coeur ouvert de son ressenti. Il est normal de lui confier en retour ma perception d'une situation douloureuse pour moi. Et ce d'autant plus que je sais bien qu'elle ne m'y oblige pas le moins du monde.

Elle ne cherche pas du tout à me pousser dans mes retranchements. Elle n'essaie pas de me pousser à la confession, elle me propose simplement, en toute amitié, de lui parler du décès de mes parents, et si c'est un sujet que j'aborde très peu parce qu'il me touche beaucoup, je reconnais en revanche que j'ai peut-être besoin, plus qu'il n'est simple pour moi de le reconnaître sur l'instant, de m'épancher sur ce que j'ai vécu. Je ne m'inquiète pas de ce que je peux dire ou non à Espérance, tout comme je ne m'inquiète pas de la manière dont elle y réagira.

Je sais que je peux me fier à cent pour cent à elle. Elle m'a déjà prouvé qu'elle était fiable. Il n'est pas dans sa nature de se repaître du malheur des autres ou encore de donner de mauvais conseils. C'est tout l'inverse. Non seulement elle sait être d'une oreille tout à fait attentive, mais elle est par ailleurs tout à fait apte à vous aiguiller quand vous vous sentez perdu. Somme toute, on peut dire de la jeune femme qu'elle n'est pas seulement une enquêtrice en assurance particulièrement scrupuleuse, elle est également une amie franche et loyale, avec une vision de la vie qui se rapproche suffisamment de la mienne pour que je ressente très naturellement un véritable sentiment de proximité avec elle.

-Nos histoires se ressemblent beaucoup, je réponds avec un léger sourire contraint. Je n'aime pas en parler, et en même temps, il me semble assez naturel d'en parler. Mon père a été emporté par la guerre. Comme bien d'autres. Cette guerre a fait des ravages terribles, et les survivants n'en gardent pas des séquelles moins terribles. Ma mère ne l'a pas supporté... Elle... a mis fin à ses jours quelques mois après le départ de mon père.

Quand je dis que nous avons des points communs elle et moi. Le chagrin de sa mère, je suis capable de le comprendre... Même si j'espère que l'on saura empêcher Mrs Howell d'en finir si radicalement.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moldu
Espérance Howell
▌ Messages : 107
Humeur :
La ville a une figure, la campagne a une âme. (pv Dougal) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100La ville a une figure, la campagne a une âme. (pv Dougal) Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Aucune
Camp: Neutre
Avatar: Olivia Cooke

La ville a une figure, la campagne a une âme. (pv Dougal) Empty
Message#Sujet: Re: La ville a une figure, la campagne a une âme. (pv Dougal)   La ville a une figure, la campagne a une âme. (pv Dougal) Icon_minitimeMar 3 Nov - 12:19


-Nos histoires se ressemblent beaucoup. Mon père a été emporté par la guerre. Ma mère ne l'a pas supporté... Elle... a mis fin à ses jours quelques mois après le départ de mon père.

Le sourire d'Espérance se figea, se mua en grimace et déserta son visage. Elle savait que le sujet serait forcément délicat à aborder, mais elle regrettait vraiment profondément de l'avoir engagé à présent qu'elle entendait la réponse de Dougal.

Elle s'en voulait parce qu'elle voyait bien à quel point il était éprouvant pour lui d'évoquer le sujet, et la dernière chose qu'elle ait voulu avait été de le mettre dans l'embarras. Et elle s'en voulait également parce qu'il avait raison, et entendre l'histoire de Dougal avait de fortes chances de lui faire plus de mal que de bien.

Ce n'était pas seulement que leurs histoires étaient similaires, c'est qu'elles paraissaient être exactement les mêmes : deux pères envoyés à la guerre, partis au front pour un voyage sans retour. Deux mères dévastées de chagrin, incapable d'affronter le monde sans leur époux.

Seul le dénouement changeait... du moins pour le moment. La mère de Dougal n'avait pas survécu et avait mis fin à ses jours, quand celle d'Espérance tenait bon... mais à quel prix ? De plus en plus distante, mutique, de plus en plus effacée, comme extérieure à elle-même ? Est-ce que ce n'était pas ce qui l'attendait, elle aussi ? Elle semblait faire tout pour se laisser mourir de chagrin. Elle le lui avait, dit, tant de fois, qu'elle serait mieux auprès de son époux, qu'elle désespérait de le rejoindre.

Espérance avait conscience d'être la raison pour laquelle sa mère ne sautait pas le pas... mais est-ce qu'elle suffirait à la convaincre pour de bon ? Rien n'était moins certain.

Elle songeait parfois que sa mère attendait peut-être juste le moment de voir sa fille installée dans la vie, avec un mari qui cette fois ne la ferait pas souffrir ? Est-ce que ça avait été le cas pour la mère de Dougal. Est-ce que, le voyant heureux avec Elise, elle avait juste décidé de lâcher prise ? Dans ce cas... Espérance se sentait prête à renoncer à son propre bonheur au nom de celui de sa mère.


"Je suis tellement désolée...", répondit Espérance, la voix tremblante, bouleversée. "Et moi qui te rebats les oreilles avec ma mère." Elle avait négligé le vouvoiement. Il ne convenait plus à une conversation si personnelle. "Je n'ose même pas imaginer ce que tu as traversé..."

Elle qui redoutait par-dessus tout de traverser la même chose.


_________________
Where there's life, there's hope.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moldu
Dougal McGregor
▌ Messages : 49
Humeur :
La ville a une figure, la campagne a une âme. (pv Dougal) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100La ville a une figure, la campagne a une âme. (pv Dougal) Right_bar_bleue

En couple avec : Elise McGregor

QUI SUIS-JE?
Baguette: Nope
Camp: Neutre
Avatar: Adam Scott

La ville a une figure, la campagne a une âme. (pv Dougal) Empty
Message#Sujet: Re: La ville a une figure, la campagne a une âme. (pv Dougal)   La ville a une figure, la campagne a une âme. (pv Dougal) Icon_minitimeDim 22 Nov - 10:01


Je sens que la compassion d'Espérance est ce qu'il y a de plus sincère. De sa part, ça ne m'étonne évidemment pas. Elle est très empathique, c'est une chose que j'ai rapidement vue chez elle, une chose qui ne s'est absolument pas démentie par la suite. Elle est bien placée pour comprendre la douleur qui fait suite à la perte d'un parent, et étant donné la similarité de nos histoires, il est normal que la mienne la touche et la fasse réagir comme c'est effectivement le cas.

Je m'en veux de lui laisser croire, même indirectement, qu'au prétexte de ma situation et de ce que j'ai moi-même vécu, je puisse ne pas supporter l'entendre parler de sa mère. C'est tout l'inverse. Je me sens justement touché et concerné parce que ma propre mère a traversé ce qu'a subi Mrs Howell, sauf qu'elle n'y a pas survécu. Et je sas que c'est ce que redoute Espérance, qu'elle en finisse comme ma mère en a fini, et je m'en veux d'autant plus pour ça. Je ne veux pas lui donner l'exemple de ce qui pourrait éventuellement arriver à sa mère. D'autant que ce n'est absolument pas sûr, en fin de compte. Elle est bien entourée, et Espérance se montre suffisamment vigilante, attentive et prévenante.

-C'est... ce que j'ai vécu de pire dans ma vie,
j'admets, pas pour la démoraliser, mais parce que je pense qu'Espérance mérite que je me montre totalement sincère à son adresse. Surtout qu'elle est très capable de me comprendre.

Perdre Minerva quand celle-ci m'a abandonné après avoir pourtant répondu "oui" à la grande question a été terrible. Apprendre la mort de mon père a été dévastateur. Mais le pire, oui, avait été, sans aucune comparaison possible, le corps sans vie de ma mère. Comme j'ai pu m'en vouloir de ne pas en avoir assez fait ! Et d'ailleurs, je m'en veux toujours, à vrai dire... Il y a tant de choses que j'aurais pu et dû faire différemment. Mais on ne peut pas revenir en arrière. En revanche, en ce qui concerne Mrs Howell, rien n'est trop tard.

-C'est pour ça que le sort de ta mère m'importe d'autant plus, Espérance. Ce n'est pas une corvée de t'aider et de te soutenir. Je dirais plutôt que c'est... une sorte de devoir.

Une obligation envers moi-même, envers mes parents, envers les Howell. Tout.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moldu
Espérance Howell
▌ Messages : 107
Humeur :
La ville a une figure, la campagne a une âme. (pv Dougal) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100La ville a une figure, la campagne a une âme. (pv Dougal) Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Aucune
Camp: Neutre
Avatar: Olivia Cooke

La ville a une figure, la campagne a une âme. (pv Dougal) Empty
Message#Sujet: Re: La ville a une figure, la campagne a une âme. (pv Dougal)   La ville a une figure, la campagne a une âme. (pv Dougal) Icon_minitimeMar 24 Nov - 12:29


-C'est... ce que j'ai vécu de pire dans ma vie.

Impossible pour Espérance de ne pas le croire immédiatement et sur parole, et elle regrettait vraiment d’avoir réveillé de tels souvenirs dans l’esprit de son nouvel ami.

Elle n’avait jamais eu dans l’intention de remuer le couteau dans la plaie, certainement pas. Elle ne pouvait que concevoir à quel point il avait dû souffrir de cette situation, bien sûr qu’il ne tenait pas à en rajouter… c’était pire que tout déjà de se dire qu’une telle histoire, à la conclusion aussi cruelle qu’évidente, pouvait arriver si souvent, trop souvent, surtout dans des circonstances où le deuil était devenu une constante chez beaucoup de gens, quelque chose avec quoi il fallait accepter de vivre. Accepter l’inacceptable. Pourtant, personne ne devrait jamais tolérer ça. Jamais.


-C'est pour ça que le sort de ta mère m'importe d'autant plus, Espérance. Ce n'est pas une corvée de t'aider et de te soutenir. Je dirais plutôt que c'est... une sorte de devoir.

Espérance hocha doucement la tête. Elle comprenait. Elle ne pourrait pas affirmer être complètement capable de se mettre à la place de son interlocuteur, ce serait bien sûr mentir, mais elle était tout du moins capable de savoir où leurs opinions et leurs émotions se rejoignaient, ce qui faisait qu’ils étaient parfaitement à même de se mettre l’un à la place de l’autre dans ces circonstances.


« Je comprends… »
, répondit doucement Espérance.

Elle comprenait, mais elle ne savait pas trop s’il serait perçu comme égoïste de sa part de le cautionner malgré tout. Dans l’idéal, il faudrait qu’elle soit capable de dépasser ça seule.

C’était une confrontation violente à une réalité que Dougal, lui, ne pouvait pas changer, que d’attendre de lui qu’il lui apporte un soutien dont lui-même n’avait pas bénéficié à l’époque, sans même savoir s’il serait suffisant, si ça ne le plongerait pas inexorablement dans cette situation tragique à laquelle il avait déjà était exposé une fois, qui devrait déjà, dans un monde harmonieux, être une fois de trop.


« Mais je ne veux pas non plus que tu te sentes responsable d’elle… ou de moi. »

Ce qui était sûrement tentant, étant donné son histoire. Elle se doutait qu’elle aurait tendance à réagir de cette façon-là, si on inversait les rôles.

« Je n’ai pas envie de… raviver d’anciennes blessures. »


Elle ne voulait pas le faire souffrir, directement ou indirectement.


_________________
Where there's life, there's hope.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

La ville a une figure, la campagne a une âme. (pv Dougal) Empty
Message#Sujet: Re: La ville a une figure, la campagne a une âme. (pv Dougal)   La ville a une figure, la campagne a une âme. (pv Dougal) Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

La ville a une figure, la campagne a une âme. (pv Dougal)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Village Hentaï
» Sortie en ville [PV Meridian] /!\Hentaï/!\ [Terminé]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Londres
-