AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Il ne vaut pas la peine de vivre si l'on n'a pas un bon ami [Isabel]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Créatures magiques
Nagini A. Sumadi
▌ Messages : 94
Humeur :
Il ne vaut pas la peine de vivre si l'on n'a pas un bon ami [Isabel] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Il ne vaut pas la peine de vivre si l'on n'a pas un bon ami [Isabel] Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Pas de baguette
Camp: Mal
Avatar: Claudia Kim

Il ne vaut pas la peine de vivre si l'on n'a pas un bon ami [Isabel] Empty
Message#Sujet: Il ne vaut pas la peine de vivre si l'on n'a pas un bon ami [Isabel]   Il ne vaut pas la peine de vivre si l'on n'a pas un bon ami [Isabel] Icon_minitimeLun 7 Sep - 9:02

Il ne vaut pas la peine de vivre si l'on n'a pas un bon ami [Isabel] Jenna-coleman-doctor-who-2699229

Il ne vaut pas la peine de vivre si l'on n'a pas un bon ami

Quand elle avait reçu l'invitation d'Isabel, Nagini avait hésité. Des tergiversations, des hésitations... Elle se disait que c'était une mauvaise idée. Les rares amitiés qu'elle s'était construite étaient vouées à s'éteindre, quand elles ne finissaient pas trahies, écrasées, piétinées... A l'heure de la métamorphose... elle devait s'isoler, se concentrer sur ses nouvelles décisions, sur ses nouvelles certitudes, et le plus simple pour cela était de renoncer à tout ce qui avait fait d'elle un semblant d'humain un temps qui ne pouvait qu'être limité, qui ne pouvait qu'être voué à sa fin. De plus en plus imminente. Oui, elle devait disparaître de la vie d'Isabel... Mais elle pouvait bien leur accorder et s'accorder un dernier instant de complicité ? Une façon de lui dire adieu ?

Isabel le méritait bien. Elle avait été la personne la plus patiente, la plus douce, la plus attentive et la plus amicale qu'elle ait rencontré depuis longtemps. Que Sarah Reeves avait rencontrée depuis longtemps. Elle avait été très présente au sein de l'orphelinat, où elle intervenait bénévolement et auquel elle avait apporté des fonds conséquents. Elles avaient continué de se voir même après la "démission" de Sarah. Sa présence lui faisait du bien. Elle lui conférait un sentiment de normalité qui réussissait à la convaincre qu'elle pourrait vivre normalement, être comme tous ses pairs qu'elle enviait tant. Mais cela lui passait bien vite. Rattrapée par une évidence qu'elle était incapable de nier.

Elle avait encore décidé, à la dernière minute, de ne pas venir. Surtout parce que la veille au soir, l'angoisse l'avait saisie dans des proportions terribles. Elle avait eu du mal à se réveiller, prisonnière d'un corps reptilien qui ne voulait plus se remétamorphoser. Mais voilà, elle avait retrouvé figure humaine. Des écailles parsemaient son dos de façon pérenne, mais pour le moment, elle n'était pas visible quand elle était habillée. C'était... déjà ça.

Elle avait revêtu sa tenue la plus discrète, discipliné sa longue chevelure noire en un chignon serré, et elle fit chemin jusqu'à l'adresse d'Isabel. Elle prit une grande inspiration avant de frapper à la porte, ravie de revoir son amie, et inquiète de la façon dont une simple conversation amicale pourrait prendre un tournant très dangereux. Son amie lui ouvrit, et Nagini tenta du mieux qu'elle le put de masquer sa nervosité derrière un sourire.

"Bonsoir Isabel, je ne suis pas en retard, j'espère ?"

Feat Nagini & Harry

_________________

Monster
The storm is awake, the danger is real.
My time's running out. Don't feel, don't feel...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moldu
Isabel Beresford
▌ Messages : 125
Humeur :
Il ne vaut pas la peine de vivre si l'on n'a pas un bon ami [Isabel] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Il ne vaut pas la peine de vivre si l'on n'a pas un bon ami [Isabel] Right_bar_bleue

En couple avec : Bill Beresford

QUI SUIS-JE?
Baguette: Aucune
Camp: Neutre
Avatar: Jenna Coleman

Il ne vaut pas la peine de vivre si l'on n'a pas un bon ami [Isabel] Empty
Message#Sujet: Re: Il ne vaut pas la peine de vivre si l'on n'a pas un bon ami [Isabel]   Il ne vaut pas la peine de vivre si l'on n'a pas un bon ami [Isabel] Icon_minitimeVen 11 Sep - 12:14


Isabel prenait toujours le plus grand soin d'entretenir ses amitiés, même si certaines étaient plus difficiles à conserver que d'autres. C'était normal, après tout. La vie nous changeait. On finissait par faire des choix différents, par emprunter d'autres chemins, et des personnes avec qui on avait des atomes crochus autrefois perdaient en intérêt à vos yeux tout à coup, simplement parce que vos centres d'intérêt n'étaient plus normal.

C'était un constat parfaitement normal, mais qu'Isabel trouvait assez triste malgré tout, et Isabel était de ces personnes qui insistaient, insistaient, quitte à se montrer beaucoup trop, mais alors vraiment trop intrusive. Cela partait toujours d'une bonne intention, mais ce n'était pas toujours apprécié de ceux avec qui elle forçait le contact.

Elle avait bien conscience qu'elle ne revoyait certaines personnes que parce qu'elle allait constamment vers elles, ce qui n'était pas forcément réciproque, mais c'était une chose qu'elle acceptait néanmoins. Elle avait besoin de ces personnes dans sa vie. Isabel était ainsi, sociable à l'excès. Et l'on pourrait dire que c'était son moindre défaut...

Elle ne prenait jamais mal une invitation que l'on décline, cependant, et elle aurait compris que Sarah Reeves ne souhaite pas passer du temps avec elle. Depuis que cette dernière avait cessé de travailler pour l'orphelinat Wool, leurs liens s'étaient distendus. Ce qui était bien normal. Elles n'avaient plus autant d'occasions de se voir qu'avant... et puis, Sarah avait toujours été une femme secrète, discrète.

A bien y regarder, Isabel ne savait pratiquement rien de sa vie. Elle mettait cela sur le compte d'une grande timidité, et cela ne lui donnait que d'autant plus envie d'aller vers elle. Parce qu'elle se disait que les gens là pour la sortir de sa carapace ne devaient pas être suffisamment nombreuses. Et puis, elles s'entendaient bien, toutes les deux...

Isabel l'avait donc invitée à prendre le thé chez elle, et l'accueillit avec un sourire ravi en la retrouvant à sa porte.


"Bonsoir Isabel, je ne suis pas en retard, j'espère ?"
Toujours cette crainte d'embarrasser. Peut-être Sarah était-elle un peu en retard, mais dans ce cas, certainement pas assez pour embarrasser son amie malgré tout.

"Tu es pile à l'heure"
, répondit Isabel pour la rassurer avant d'entraîner Sarah à l'intérieur. "Entre, je t'en prie. Comment vas-tu ? Je suis heureuse de te revoir. J'ai l'impression que ça fait une éternité. Ne le prends pas mal mais tu sembles un peu fatiguée. Tout va bien ?"

_________________
Walking down the road, you're looking for a home.
You are not alone. I can be your stepping stone.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Créatures magiques
Nagini A. Sumadi
▌ Messages : 94
Humeur :
Il ne vaut pas la peine de vivre si l'on n'a pas un bon ami [Isabel] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Il ne vaut pas la peine de vivre si l'on n'a pas un bon ami [Isabel] Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Pas de baguette
Camp: Mal
Avatar: Claudia Kim

Il ne vaut pas la peine de vivre si l'on n'a pas un bon ami [Isabel] Empty
Message#Sujet: Re: Il ne vaut pas la peine de vivre si l'on n'a pas un bon ami [Isabel]   Il ne vaut pas la peine de vivre si l'on n'a pas un bon ami [Isabel] Icon_minitimeVen 25 Sep - 15:41

Il ne vaut pas la peine de vivre si l'on n'a pas un bon ami [Isabel] Jenna-coleman-doctor-who-2699229

Il ne vaut pas la peine de vivre si l'on n'a pas un bon ami

Nagini était ponctuelle, c'était la moindre qualité qu'elle pouvait se permettre encore d'avoir quand tout le reste allait progressivement et à coup sûr sombrer dans l'oubli le plus total. Alors elle ne se serait pas vue arriver autrement qu'à l'heure à la porte d'Isabel, et appréciait que son amie le lui confirme, même si elle avait redouté de faire pour une fois une entorse à une résolution qui pourtant lui tenait véritablement à coeur.

Elle entra à la demande d'Isabel, heureuse de participer à une situation sociale si classique, appréhendant en même temps que ne se produise le moindre "accident". C'était arrivé très rarement, mais c'était arrivé. Que sa nature reptilienne prenne le dessus et la domine... et alors, elle n'avait plus répondu d'elle-même. Elle savait que c'était ainsi que tout s'achèverait. Elle finirait par ne plus être que l'ombre d'elle-même, grande, monstrueuse, impressionnante, longiligne.

"Tout va bien, ne t'en fais pas, c'est vrai que je dors assez mal ces derniers temps, mais ce n'est vraiment rien"
, répondit Nagini faute de pouvoir répondre autre chose.

Pourtant, elle n'était pas sincère. Même en présence d'une amie, elle ne pouvait pas dire combien elle allait mal, à quel point elle avait peur, combien il y avait de choses qu'elle appréhendait, qu'elle redoutait plus que tout... Elle était fatiguée parce qu'elle ne dormait presque plus, parce qu'elle se changeait en serpent dans son sommeil, parce qu'elle craignait de ne pas se retransformer à son réveil. Nagini avait, grâce à Tom, de nouvelles perspectives, mais ces perspectives restaient encore un peu trop incertaines, et Nagini savait qu'elle ne devait pas s'y fier, qu'elle devait s'inquiéter de tout, même de ses certitudes.

"C'est très beau, ici, j'aime beaucoup."

C'était la première fois qu'elle découvrait la demeure d'Isabel, et elle était impressionnée. Elle savait, oui, qu'Isabel était fortunée, que c'était ce qui lui permettait de soutenir l'orphelinat Wool financièrement, mais elle n'en était pas moins impressionnée par cet intérieur bourgeois qui rompait avec ce qu'elle avait l'habitude de voir.

"Comment vas-tu, toi ? Ton mari n'est pas là ?"

Cette conversation paraissait presque trop anodine pour être bien réelle, mais Nagini avait besoin de cela, vraiment besoin de cela pour savoir endurer un quotidien qui, lui, n'était pas assez anodin. Pour un temps, Nagini voulait redevenir Sarah Reeves, cette jeune femme sans histoire dont nul ne saurait ni ne devrait se méfier. Elle voudrait ne pas se méfier elle non plus, elle voudrait avoir cette innocence. Mais non, ce n'était plus quelque chose de possible, plus maintenant en tout cas.
Feat Nagini & Harry

_________________

Monster
The storm is awake, the danger is real.
My time's running out. Don't feel, don't feel...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moldu
Isabel Beresford
▌ Messages : 125
Humeur :
Il ne vaut pas la peine de vivre si l'on n'a pas un bon ami [Isabel] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Il ne vaut pas la peine de vivre si l'on n'a pas un bon ami [Isabel] Right_bar_bleue

En couple avec : Bill Beresford

QUI SUIS-JE?
Baguette: Aucune
Camp: Neutre
Avatar: Jenna Coleman

Il ne vaut pas la peine de vivre si l'on n'a pas un bon ami [Isabel] Empty
Message#Sujet: Re: Il ne vaut pas la peine de vivre si l'on n'a pas un bon ami [Isabel]   Il ne vaut pas la peine de vivre si l'on n'a pas un bon ami [Isabel] Icon_minitimeJeu 1 Oct - 13:19



"Tout va bien, ne t'en fais pas, c'est vrai que je dors assez mal ces derniers temps, mais ce n'est vraiment rien"

Isabel avait du mal à croire son amie sur parole quand elle lui disait que tout allait bien. Il y avait depuis toujours eu cette forme d'inquiétude dans ses traits, cette inquiétude qu'Isabel ne comprenait pas mais qui était prégnante. Quelque chose au fond de ses prunelles.

Et le tout était maintenant mêlé à une évidente fatigue. Quelque chose lui échappait, et elle ne réussissait pas à savoir quoi exactement. Elle espérait qu'au fil de leur soirée, à mesure qu'elles dérouleraient leur conversation, elle parviendrait à lui tirer les vers du nez, mais dans l'attente, Isabel respecterait le souhait de Sarah et ne dirait rien. Elle estimait préférable de la mettre en confiance.

Elle savait que la jeune femme était quelqu'un de renfermé, de secrète, elle n'avait pas l'intention de brusquer quoi que ce soit, encore moins de contrarier son interlocutrice.


"C'est très beau, ici, j'aime beaucoup."

Isabel afficha un large sourire. Elle appréciait le compliment. Elle mettait beaucoup de coeur dans l'emménagement de cette demeure. Elle lui trouvait de la distinction et de l'élégance. Elle en avait les moyens, c'est vrai. Et elle voulait ce qu'il y avait de meilleur pour elle et Bill, en espérant qu'un jour, il n'y aurait pas seulement elle et Bill, mais toute la famille qu'ils auraient construite ensemble.

Elle se sentait vraiment bien, chez elle, et elle avait envie que les personnes qui venaient lui rendre visite se sentent bien accueillies également.


"Comment vas-tu, toi ? Ton mari n'est pas là ?"

"Non, il est sorti. On a tellement de choses à rattraper, je me suis dit que ce serait bien qu'on soit juste toutes les deux. Mais il devrait être rentré d'ici une heure ou deux. Si tu as du temps devant toi, vous devriez vous croiser."


Isabel avait vraiment envie qu'ils se rencontrent, mais elle n'était vraiment pas certaine que le courant passe bien entre eux. Le caractère de Bill et celui de Sarah étaient aux antipodes, très clairement.


"Sinon, je vais très bien. Bill est un mari exceptionnel, et je poursuis mes activités caritatives. Je repasse de temps à autre à l'orphelinat. Les choses ont pas mal changé depuis ton départ."
Elle sourit. "Qu'est-ce que tu deviens, tu ne m'as pas dit ? Tu as trouvé du travail ?"




_________________
Walking down the road, you're looking for a home.
You are not alone. I can be your stepping stone.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Créatures magiques
Nagini A. Sumadi
▌ Messages : 94
Humeur :
Il ne vaut pas la peine de vivre si l'on n'a pas un bon ami [Isabel] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Il ne vaut pas la peine de vivre si l'on n'a pas un bon ami [Isabel] Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Pas de baguette
Camp: Mal
Avatar: Claudia Kim

Il ne vaut pas la peine de vivre si l'on n'a pas un bon ami [Isabel] Empty
Message#Sujet: Re: Il ne vaut pas la peine de vivre si l'on n'a pas un bon ami [Isabel]   Il ne vaut pas la peine de vivre si l'on n'a pas un bon ami [Isabel] Icon_minitimeMar 13 Oct - 14:24

Il ne vaut pas la peine de vivre si l'on n'a pas un bon ami [Isabel] Jenna-coleman-doctor-who-2699229

Il ne vaut pas la peine de vivre si l'on n'a pas un bon ami

Nagini était rassurée d'entendre que le mari d'Isabel n'était pas là. Elle n'avait rien contre le fait de rencontrer de nouvelles personnes, elle n'en était pas à ce point-là, et plus il y avait de gens, plus elle pouvait se fondre dans la masse, mais elle serait forcément inconfortable en présence de cet homme. Elle aurait l'impression de tenir la chandelle. Isabel avait raison : pour leurs retrouvailles, pour rattraper le temps perdu, elles seraient mieux sans avoir aucune tierce personne dans les pattes. Elle afficha quand même un faible sourire quand Isabel ajouta que Bill rentrerait d'ici une heure ou deux, et que donc elle aurait peut-être l'occasion de le rencontrer à ce moment-là. Pour Nagini, c'était comme une sorte de compte à rebours. A choisir, elle préférait être partie avant le retour de Bill Beresford. Mais chaque chose en son temps.

Et en attendant, elle prenait des nouvelles d'Isabel et l'écoutait lui parler de sa nouvelle vie. Les choses avaient beaucoup changé pour elle, elle était mariée, elle avait de nouveaux projets et de nouvelles attentes, mais certaines choses n'avaient pas changé d'un iota. Isabel restait cette jeune femme douce, attentive, attentionnée, fondamentalement bienveillante qui avait réussi à mettre en confiance la Maledictus, qui avait pourtant toutes les peines du monde à se sentir à l'aise avec ses choix et avec elle-même. Elle l'avait acceptée sans rien savoir d'elle, et c'était un soulagement. Même si elle l'accepterait sans doute beaucoup moins si elle savait tout d'elle, si elle connaissait véritablement sa vraie nature, sa malédiction, et à quel point elle était dangereuse.

Elle lui parlait de son mari et de combien il était exceptionnel. Elle méritait quelqu'un d'exceptionnel, Nagini ne pourrait qu'être heureuse pour lui, quoi qu'il advienne. Et pour le reste, elle poursuivait ses activités. Nagini éprouva comme un pincement au coeur en entendant parler de l'orphelinat Wool. Elle avait la nostalgie de cette période pas si lointaine. Pourtant, rien n'avait été parfait alors. Mais certains événements l'avaient changée pour toujours. Et la changeraient peut-être éternellement. Le temps que ça durerait.

"Ce que je deviens..."

Cette question plaçait Nagini face à un goufre infranchissable. Rien, elle ne devenait rien. Et elle ne savait pas comment répondre à cette question. Elle aurait dû réfléchir à cette réponse. Mais elle ne l'avait pas fait, et elle se sentait maintenant complètement mal à l'aise.

"Pas grand-chose"
, répondit-elle sincèrement... "Je n'ai pas vraiment de... projets. Elle se doutait que la réponse serait décevante, mais que dire de plus ?" Elle marqua une pause. "Comment ça se passe, maintenant, à l'orphelinat ?" demanda-t-elle pour ne plus se concentrer sur sa propre situation, qu'elle estimait déplorable.

Feat Nagini & Harry

_________________

Monster
The storm is awake, the danger is real.
My time's running out. Don't feel, don't feel...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moldu
Isabel Beresford
▌ Messages : 125
Humeur :
Il ne vaut pas la peine de vivre si l'on n'a pas un bon ami [Isabel] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Il ne vaut pas la peine de vivre si l'on n'a pas un bon ami [Isabel] Right_bar_bleue

En couple avec : Bill Beresford

QUI SUIS-JE?
Baguette: Aucune
Camp: Neutre
Avatar: Jenna Coleman

Il ne vaut pas la peine de vivre si l'on n'a pas un bon ami [Isabel] Empty
Message#Sujet: Re: Il ne vaut pas la peine de vivre si l'on n'a pas un bon ami [Isabel]   Il ne vaut pas la peine de vivre si l'on n'a pas un bon ami [Isabel] Icon_minitimeJeu 15 Oct - 12:52



"Ce que je deviens..."

La question eut l'air de la dérouter, et Isabel songea qu'elle aurait dû la formuler d'une autre manière. Visiblement, Sarah était perturbée, sans doute parce qu'elle ne s'était pas reconvertie depuis son départ de l'orphelinat.

Ce n'était rien de grave, en vérité, il n'y avait définitivement aucun mal à se laisser porter par les événements, à simplement décider de ne pas trop réfléchir à quoi faire par la suite, mais Isabel, avec son mariage accompli et sa vie bien rangée, lui avait peut-être donné le sentiment de devoir suivre une voie similaire.

Mais Isabel n'obligerait jamais rien à qui que ce soit, c'était un comportement qu'elle déplorait chez les autres et qu'elle n'avait pas envie d'adopter. Elle ne voulait pas être dans le jugement, elle ne voulait pas que Sarah, déjà si peu confiante, se sente diminuée. Elle voulait que cet conversation soit cordiale et se fasse dans la joie et la bonne humeur, rien d'autre. Rien ne saurait lui faire plus plaisir.


"Pas grand-chose. Je n'ai pas vraiment de... projets."

C'est bien ce qu'elle avait présumé. Quelque part, Isabel ne pouvait s'empêcher de trouver cela dommage. La jeune femme était pleine de ressource, bien plus capable que ce qu'elle s'imaginait. Elle pourrait aller très loin si elle réussissait à se départir de ce sentiment d'inconsistance qu'elle se traînait derrière elle sans véritable bonne raison.

Un jour viendrait où elle le réaliserait sans doute. Mais en attendant... Elle n'arriverait sans doute à rien si on la brusquait. Isabel ne savait pas trop ce qu'elle serait capable de faire pour l'aider. Elle voudrait aider tout le monde, mais elle se retrouvait bien souvent impuissante, et cette situation n'avait pas l'air de devoir faire exception à la règle, elle en avait bien peur.

Elle décida de ne pas insister, de ne pas l'interroger. S'aventurer sur un terrain plus confortable rendrait la conversation plus simple, plus agréable.

"Comment ça se passe, maintenant, à l'orphelinat ?"
"Eh bien, Mrs Cole est toujours aux commandes, mais je crois qu'elle n'a plus toute sa tête, ces derniers temps. Et les lieux sont de plus en plus délabrés. Je leur ai bien transmis un chèque pour financer la rénovation du bâtiment, mais... on dirait que cet argent s'est évaporé dans la nature."


_________________
Walking down the road, you're looking for a home.
You are not alone. I can be your stepping stone.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Créatures magiques
Nagini A. Sumadi
▌ Messages : 94
Humeur :
Il ne vaut pas la peine de vivre si l'on n'a pas un bon ami [Isabel] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Il ne vaut pas la peine de vivre si l'on n'a pas un bon ami [Isabel] Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Pas de baguette
Camp: Mal
Avatar: Claudia Kim

Il ne vaut pas la peine de vivre si l'on n'a pas un bon ami [Isabel] Empty
Message#Sujet: Re: Il ne vaut pas la peine de vivre si l'on n'a pas un bon ami [Isabel]   Il ne vaut pas la peine de vivre si l'on n'a pas un bon ami [Isabel] Icon_minitimeMer 21 Oct - 15:36

Il ne vaut pas la peine de vivre si l'on n'a pas un bon ami [Isabel] Jenna-coleman-doctor-who-2699229

Il ne vaut pas la peine de vivre si l'on n'a pas un bon ami


Isabel a toujours été quelqu'un de très délicat. Elle était capable de pressentir le moindre malaise afin de l'éviter. Elle avait toujours évité la moindre indiscrétion. Nagini s'en voulait un peu, parce que si son amie avait toujours été sincère et totalement juste envers elle, Nagini mentait sans cesse, elle mentait avant, elle mentait encore maintenant. Mais ce serait bientôt fini. Bientôt, sa transformation serait complète, et elle n'aurait plus jamais mentir à qui que ce soit, au côté de la seule personne avec qui elle ait jamais été honnête en ce bas monde... Cette conversation, c'était aussi l'occasion des adieux, car elle ne pensait pas qu'Isabel et elle auraient l'occasion de se revoir un jour. Au nom de toute l'affection qu'elle avait pour elle, elle méritait bien cela, ses adieux.

Elle préférait donc parler de tout ce qui n'était pas elle, de tout ce qu'elle pouvait observer comme quelque chose de totalement abstrait. L'histoire de l'orphelinat Wool, ce n'était pas quelque chose d'abstrait, non, elle y avait sa propre histoire, mais c'était du passé, sa curiosité pouvait paraître saine, et une autre manière de faire ses adieux. A tout ce qu'elle avait connu, à tout un pan de son existence auquel il fallait absolument qu'elle renonce. Mrs Cole était toujours là, et Nagini était heureuse de ne plus avoir affaire à elle. Elle se passait très bien de sa présence et de ses commentaires. Elle n'avait pas été tendre avec elle, à l'époque. Certes, elle menait son institution d'une main de fer, mais pour quelqu'un d'aussi fragile et sensible que Nagini, ce n'était pas toujours une évidence que de supporter un caractère comme celui-ci.

Mrs Cole perdait un peu la tête, visiblement, et en plus, elle refusait tout financement pour l'orphelinat. Déjà qu'il était dans un état de décrépitude avancée quand elle y travaillait encore... à se demander ce qu'il allait advenir des orphelins envoyés là si la situation ne s'améliorait pas. Grandir dans un milieu à ce point insalubre pourrait très bien avoir un impact durable sur ces jeunes têtes blondes (même si la blondeur n'était pas l'apanage des Anglais).

"Et il n'y a rien à faire ? Pour obliger la gestion de l'orphelinat à prendre ses responsabilités ? Ce n'est pas comme s'ils se ruinaient avec le salaire de leurs employés..."
, dit-elle, bien placée pour le savoir vu ce par quoi elle était passée elle-même. "Je pense à tous ces enfants... On devrait pouvoir les aider mieux que ça."

Mais Nagini avait échoué à chaque fois. Peut-être un peu moins avec Tom, même si elle ne s'en était pas immédiatement rendu compte.
Feat Nagini & Harry

_________________

Monster
The storm is awake, the danger is real.
My time's running out. Don't feel, don't feel...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moldu
Isabel Beresford
▌ Messages : 125
Humeur :
Il ne vaut pas la peine de vivre si l'on n'a pas un bon ami [Isabel] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Il ne vaut pas la peine de vivre si l'on n'a pas un bon ami [Isabel] Right_bar_bleue

En couple avec : Bill Beresford

QUI SUIS-JE?
Baguette: Aucune
Camp: Neutre
Avatar: Jenna Coleman

Il ne vaut pas la peine de vivre si l'on n'a pas un bon ami [Isabel] Empty
Message#Sujet: Re: Il ne vaut pas la peine de vivre si l'on n'a pas un bon ami [Isabel]   Il ne vaut pas la peine de vivre si l'on n'a pas un bon ami [Isabel] Icon_minitimeMar 27 Oct - 13:04



"Et il n'y a rien à faire ? Pour obliger la gestion de l'orphelinat à prendre ses responsabilités ? Ce n'est pas comme s'ils se ruinaient avec le salaire de leurs employés..."

Isabel baissa les yeux de dépit. Elle n'était malheureusement pas d'un avis différent. Elle éprouvait toujours par rapport à ce genre de situation un vif sentiment d'impuissance.

Elle tentait de faire de son mieux pour apporter sa pierre à l'édifice, elle avait la chance d'être riche et faisait profiter de cet argent le plus de personnes possibles, elle s'évertuait à se ranger du côté des plus misérables, à apporter de la joie à ceux qui n'en éprouvaient que trop peu, mais c'était toujours plus simple à dire qu'à faire, et dans les faits, elle se retrouvait toujours confrontée aux limites de ses actions et de sa bonne volonté.

Elle avait la richesse, elle n'avait pas le pouvoir, et c'étaient deux choses bien différentes. Malheureusement, ceux qui avaient le pouvoir étaient rarement ceux qui acceptaient d'exercer cette influence sur les plus nécessiteux.

Elle avait déjà songé à en parler à Bill, moins fortuné mais plus convaincant qu'elle quand il était question de négocier quoi que ce soit, mais elle n'était jamais parvenue à le convaincre ni n'avait jamais osé insister à ce sujet. Donc, à la place, elle se terrait derrière des excuses plus confortables. On ne pouvait pas aider tout le monde, et c'était un vrai problème.

"Je pense à tous ces enfants... On devrait pouvoir les aider mieux que ça."

Isabel adressa à Sarah un fin sourire triste. La voir impliquée à ce point la touchait, mais elle n'était pas surprise. Elle l'avait bien ressenti, lorsqu'elles travaillaient ensemble à l'orphelinat. Elle était attachée à ses enfants, elle avait voulu leur bien. Peut-être avait-elle ressenti une sorte de connexion avec eux, parce qu'elle était orpheline elle-même ?

Ou non... C'était sans doute de la psychanalyse de bas étage, à laquelle elle se livrait à l'heure actuelle. Mais l'affinité de son interlocutrice avec ces enfants restait évidente. Sarah Reeves avait bon coeur, personne ne pourrait nier cela.


"Je suis d'accord avec toi, même si je ne sais pas vraiment quoi faire de plus, je n'ai pas réellement autorité sur ce qui peut se passer ou non au sein de l'orphelinat." Elle marqua un temps de pause, osa poser la question qu'elle gardait pour elle jusqu'ici. "Tu ne m'as jamais vraiment expliqué... pourquoi tu as décidé de partir ?"

Elle n'accepterait peut-être pas de lui répondre, Sarah restait une jeune femme très secrète, mais Isabel tentait le coup néanmoins. Qui sait si elle ne demandait pas qu'à se livrer, finalement.


_________________
Walking down the road, you're looking for a home.
You are not alone. I can be your stepping stone.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Créatures magiques
Nagini A. Sumadi
▌ Messages : 94
Humeur :
Il ne vaut pas la peine de vivre si l'on n'a pas un bon ami [Isabel] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Il ne vaut pas la peine de vivre si l'on n'a pas un bon ami [Isabel] Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Pas de baguette
Camp: Mal
Avatar: Claudia Kim

Il ne vaut pas la peine de vivre si l'on n'a pas un bon ami [Isabel] Empty
Message#Sujet: Re: Il ne vaut pas la peine de vivre si l'on n'a pas un bon ami [Isabel]   Il ne vaut pas la peine de vivre si l'on n'a pas un bon ami [Isabel] Icon_minitimeMer 4 Nov - 10:25

Il ne vaut pas la peine de vivre si l'on n'a pas un bon ami [Isabel] Jenna-coleman-doctor-who-2699229

Il ne vaut pas la peine de vivre si l'on n'a pas un bon ami


Nagini ne reprochait bien évidemment rien à son interlocutrice, et elle espérait n’avoir pas donné le sentiment du contraire. Si quelqu’un était bien mal placé pour reprocher aux autres une quelconque absence d’initiative, c’était évidemment elle, elle qui n’avait jamais pris de décisions que poussée par les circonstances et qui en avait fait les frais terribles presque à chaque fois. Isabel avait toujours été moins… passive, à sa manière. Elle était une femme du monde, une femme de son temps, avec ce que cela impliquait de réserve et de soumission à la gent masculine (là encore ce n’était définitivement pas la Malédictus qui pourrait faire la leçon à son interlocutrice sur la question au regard de ses propres choix), mais elle tentait de tirer son épingle du jeu, notamment en défendant les causes qui lui tenaient à cœur et en apportant son soutien aux plus démunis.

Elle était un exemple, un soutien. Et elle en faisait déjà plus que nécessaire pour l’orphelinat Wool. Si ce dernier tombait en décrépitude, elle n’y était évidemment pour rien. Elle n’avait pas le contrôle sur la manière dont l’argent était utilisé dans ces sphères, et c’était forcément dommageable. Nagini ne fit aucun commentaire, elle ne voulait pas faire de reproches, surtout qu’elle avait quitté le navire quand Isabel s’y trouvait toujours, elle, déterminée et fidèle au poste.

Isabel, d’ailleurs, lui posa une des questions que Nagini avait redoutées. Mais quelles questions la Malédictus ne redoutait-elle pas ? La réponse était bien simple : elle les redoutait toutes. Et là, elle savait qu’elle allait devoir composer un mensonge, car la vérité n’était pas acceptable. Pourquoi était-elle partie ? Parce que ses transformations étaient de plus en plus incontrôlables, et elle n’avait pas voulu faire du mal à l’un des enfants de l’orphelinat ou même à Mrs Cole. Mais la vraie raison, principale, pour laquelle elle avait fait le choix de partir tenait en un nom : Tom. Dès l’instant où il avait quitté l’orphelinat pour de bon, sa présence n’avait plus de sens. Elle avait rempli sa part de marché auprès de Dumbledore. Et elle s’était sentie dès lors assez démuni.

"C’est difficile à expliquer", dit-elle, cherchant la manière la plus sincère de l’exprimer. "J’avais l’impression d’avoir… été au-delà de ce que je pouvais encore faire là-bas. Que j’avais fais ma part, qu’il fallait que je passe à autre chose."

Même s’il y avait toujours des orphelins… et en temps de guerre n’en parlons pas. Mais son chemin était ailleurs, son chemin était où Tom décidait de le tracer, et elle en dépendait entièrement.

Feat Nagini & Harry

_________________

Monster
The storm is awake, the danger is real.
My time's running out. Don't feel, don't feel...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moldu
Isabel Beresford
▌ Messages : 125
Humeur :
Il ne vaut pas la peine de vivre si l'on n'a pas un bon ami [Isabel] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Il ne vaut pas la peine de vivre si l'on n'a pas un bon ami [Isabel] Right_bar_bleue

En couple avec : Bill Beresford

QUI SUIS-JE?
Baguette: Aucune
Camp: Neutre
Avatar: Jenna Coleman

Il ne vaut pas la peine de vivre si l'on n'a pas un bon ami [Isabel] Empty
Message#Sujet: Re: Il ne vaut pas la peine de vivre si l'on n'a pas un bon ami [Isabel]   Il ne vaut pas la peine de vivre si l'on n'a pas un bon ami [Isabel] Icon_minitimeJeu 5 Nov - 13:09


"C’est difficile à expliquer"

Rien n'était jamais simple, encore moins les décisions qui impactaient des revirements personnels et professionnels, mais c'était justement parce que c'était difficile qu'Isabel voulait en apprendre plus, et elle espérait que Sarah parviendrait à mettre des mots sur sa situation, surtout si cela pouvait aider son amie à se libérer d'un poids.

Elle était secrète, elle ne se confiait jamais, et c'était difficile pour Isabel de l'aider, de la guider, de la conseiller dans ces conditions. Mais quoi qu'il en soit, elle semblait prête à parler. Et tout comme Sarah paraissait prête à parler, Isabel, elle, de son côté, était prête à l'écouter.


"J’avais l’impression d’avoir… été au-delà de ce que je pouvais encore faire là-bas. Que j’avais fais ma part, qu’il fallait que je passe à autre chose."

Finalement, la réponse de Sarah ne couvrait pas réellement les interrogations de son interlocutrice. Elle le voudrait bien, mais elle allait devoir lire entre les lignes, malheureusement, et même si elle se pensait bonne juge de la nature humaine, elle était certainement capable d'être dans l'erreur.

Elle avait fait sa part, il fallait qu'elle passe à autre chose. Cela pouvait sembler cruel dans un contexte tel que celui d'un orphelinat. Il y avait toujours de nouveaux enfants sans parents dont il fallait s'occuper, il y avait toujours de nouveaux enfants en quête d'une présence et d'affection, et Sarah avait compté pour bon nombre des orphelins qui avaient passé le pas de l'orphelinat Wool.

Mais il fallait parfois savoir être égoïste, également, et en l'occurrence, il est vrai qu'il était éprouvant, mentalement surtout, de porter sur ses épaules tant de misères. Si elle ne s'en sentait plus capable, elle avait eu raison d'arrêter, en effet.


"Je peux comprendre. Ce genre de travail, c'est... beaucoup d'investissement émotionnel."
Elle marqua une légère pause. "Tu as gardé contact avec certains des enfants ?" demanda-t-elle avec curiosité.

Isabel ne voulait pas juger ou blâmer les choix de son interlocutrice. Ce qui l'intéressait avant tout, c'était de comprendre, et pour cela, il fallait qu'elle creuse un minimum, en essayant de se montrer douce, attentive et subtile. Fort heureusement, c'étaient là des qualités qui ne lui avaient jamais vraiment manqué, alors il s'en sortirait sans doute très bien.

_________________
Walking down the road, you're looking for a home.
You are not alone. I can be your stepping stone.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Créatures magiques
Nagini A. Sumadi
▌ Messages : 94
Humeur :
Il ne vaut pas la peine de vivre si l'on n'a pas un bon ami [Isabel] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Il ne vaut pas la peine de vivre si l'on n'a pas un bon ami [Isabel] Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Pas de baguette
Camp: Mal
Avatar: Claudia Kim

Il ne vaut pas la peine de vivre si l'on n'a pas un bon ami [Isabel] Empty
Message#Sujet: Re: Il ne vaut pas la peine de vivre si l'on n'a pas un bon ami [Isabel]   Il ne vaut pas la peine de vivre si l'on n'a pas un bon ami [Isabel] Icon_minitimeJeu 19 Nov - 8:53

Il ne vaut pas la peine de vivre si l'on n'a pas un bon ami [Isabel] Jenna-coleman-doctor-who-2699229

Il ne vaut pas la peine de vivre si l'on n'a pas un bon ami


Un fort investissement émotionnel, c'était le mot qui convenait en effet pour parler de la manière dont on vivait à l'orphelinat, du moins dès lors qu'on faisait le choix de s'y investir un peu trop. Et Nagini était quelqu'un de naturellement émotionnel. C'était un travail constant pour elle de saper, de taire ces émotions afin de ne pas les laisser avoir une mauvaise influence... pas seulement sur elle (même si c'était évidemment aussi le cas, surtout que ces émotions influençaient directement ses transformations) mais également sur tous ceux qui se tenaient sur son chemin. Qu'ils en fassent les frais directement ou non.

Elle avait su dès le début que ce travail à l'orphelinat n'arrangerait rien à la fragilité qu'elle éprouvait déjà... Mais tout ça était derrière elle. Ou plus ou moins. Le passé vous rattrape, d'une façon ou d'une autre, que vous le vouliez ou non, que vous le choisissiez ou pas. Et dans le cas de la Maledictus, c'était d'autant plus flagrant que cette destinée coulait dans son sang, se répandait dans tout son être et la condamnait depuis sa naissance même. Sans aucune échappatoire possible, sans la moindre chance de repli.

"Garder contact n'est pas vraiment le mot que j'emploierais...", répondit prudemment Nagini, qui sentait que si elle en disait trop, elle s'égarerait sur une voie dangereuse.

Elle hésitait à parler de Tom. C'était son jardin secret. Quelque chose qui n'appartenait qu'à elle-même et qu'elle n'avait aucune envie de partager, sous aucun prétexte, avec qui que ce soit. Elle aimerait connaître l'opinion d'Isabel, pourtant, mais elle n'avait pas la moindre envie de s'engouffrer dans une brèche trop fine, où elle arriverait à s'insinuer, sans doute, mais de laquelle elle n'arriverait pas forcément à ressortir.

"J'ai revu Amy, totalement par hasard. Elle semblait toujours aussi... instable."

Le terme pouvait sembler péjoratif, mais Nagini le choisissait uniquement parce qu'elle considérait qu'il était le plus approprié, sans arrière-pensée particulière. Ce n'en était pas moins vrai, Amy était bel et bien instable, et quiconque la connaissait un peu ne pouvait pas passer à côté de ça.

"Et j'ai revu Tom, également."

Ce sujet-là était plus sensible, et elle aurait peut-être dû le taire. Mais elle ne pouvait que trop peu en parler. Et elle avait besoin d'en parler.
Feat Nagini & Harry

_________________

Monster
The storm is awake, the danger is real.
My time's running out. Don't feel, don't feel...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moldu
Isabel Beresford
▌ Messages : 125
Humeur :
Il ne vaut pas la peine de vivre si l'on n'a pas un bon ami [Isabel] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Il ne vaut pas la peine de vivre si l'on n'a pas un bon ami [Isabel] Right_bar_bleue

En couple avec : Bill Beresford

QUI SUIS-JE?
Baguette: Aucune
Camp: Neutre
Avatar: Jenna Coleman

Il ne vaut pas la peine de vivre si l'on n'a pas un bon ami [Isabel] Empty
Message#Sujet: Re: Il ne vaut pas la peine de vivre si l'on n'a pas un bon ami [Isabel]   Il ne vaut pas la peine de vivre si l'on n'a pas un bon ami [Isabel] Icon_minitimeLun 23 Nov - 12:36


"J'ai revu Amy, totalement par hasard. Elle semblait toujours aussi... instable."

Isabel répondit à cette observation par un sourire légèrement contrit, qui ressemblerait presque à une grimace. Elle aurait voulu entendre autre chose, mais elle n'était malheureusement pas surprise, et pour cause, Isabel avait gardé contact avec la jeune femme, et elle ne pouvait que constater que son état était bien loin de s'améliorer.

Le cas d'Amy était attristant, parce qu'elle se demandait, en réalité, si quoi que ce soit pourrait l'aider à aller mieux. Elle avait eu bon espoir pour elle, vraiment, quand le couple Benson avait décidé de s'occuper d'elle. N'importe quel parent n'aurait peut-être pas eu la patience de s'occuper d'elle, mais les deux étaient psychiatres : elle était entre de bonnes mains.

Isabel aurait voulu qu'elle sache s'épanouir auprès des Benson, elle aurait voulu qu'elle se sente mieux, qu'elle se sente capable de dépasser ses anciens traumas... mais l'anxiété était une compagne de vie de la jeune femme, et elle vivait avec depuis trop longtemps, sans doute, pour que les choses changent maintenant, malheureusement.


"J'ai encore contact régulièrement avec Amy. Je regrette de constater qu'elle ne va pas mieux. J'ai même l'impression que, dernièrement, elle va plus mal encore..."

Et ça l'inquiétait beaucoup. Elle aimerait intervenir, à son humble échelle, mais Amy lui fermait constamment la porte, toujours, ne lui laissait aucune opportunité, aucun accès à ce quelque chose qui la perturbait tant.


"Et j'ai revu Tom, également."

Isabel était davantage surprise de l'apprendre. Elle savait de qui parlait Sarah, même si Tom était un nom assez répandu en Angleterre, il n'y en avait eu qu'un seul à l'orphelinat, et autant dire que cet enfant avait très largement marqué les esprits de quiconque avait côtoyé de près ou de loin l'orphelinat Wool, comme c'était évidemment le cas d'Isabel.

Elle n'avait jamais su s'attacher à ce garçon. Son empathie naturelle l'avait poussée à s'intéresser à lui autant qu'aux autres, bien sûr, mais elle n'avait jamais été capable de le cerner, en fin de compte, et c'était une chose qu'elle n'avait définitivement pas appréciée.

Maintenant, elle restait néanmoins curieuse, et pour cette raison, elle ne pouvait que vouloir interroger son interlocutrice sur la question.


"Je n'avais plus entendu parler de lui depuis longtemps."
, observa Isabel. "Comment va-t-il ? Qu'est-ce qu'il devient ?"


_________________
Walking down the road, you're looking for a home.
You are not alone. I can be your stepping stone.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Il ne vaut pas la peine de vivre si l'on n'a pas un bon ami [Isabel] Empty
Message#Sujet: Re: Il ne vaut pas la peine de vivre si l'on n'a pas un bon ami [Isabel]   Il ne vaut pas la peine de vivre si l'on n'a pas un bon ami [Isabel] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Il ne vaut pas la peine de vivre si l'on n'a pas un bon ami [Isabel]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Les habitations
-