AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'inattendu des amitiés (Ines)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
RÉSISTANCE
Abby Hornby
▌ Messages : 64
Humeur :
L'inattendu des amitiés (Ines) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100L'inattendu des amitiés (Ines) Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Meurisier, crin de licorne, 20.36 cm
Camp: Bien
Avatar: Shiri Appleby

L'inattendu des amitiés (Ines) Empty
Message#Sujet: L'inattendu des amitiés (Ines)   L'inattendu des amitiés (Ines) Icon_minitimeVen 2 Oct - 22:15

L'inattendu des amitiés

Si, à une époque, on avait dit à Abby qu'elle irait de son plein gré prendre des verres ave Ines Stinwick, elle ne l'aurait pas cru. Bon, elles n'avaient jamais été les pires ennemies du monde non plus, mais disons qu'à une époque, elles évitaient juste de se croiser ou de se parler, et c'était un arrangement tacite qui leur allait très bien à toutes les deux. Parce que les deux n'avaient rien en commun. D'ailleurs, à bien y regarder, elles n'ont toujours pas grand-chose en commun, mais une chose au moins, et qui avait suffi à faire la différence quand même.

Abby avait longtemps considéré Ines comme une fille superficielle, et par conséquent pas très intéressante. Son opinion n'avait pas totalement changé, mais un peu quand même. Elle reconnaissait qu'elle avait plus de profondeur que ce qu'elle pouvait laisser deviner, et surtout, c'était une fille très intelligente, sans doute cent fois plus intelligente qu'Abby qui, de son côté, préférait se rabattre sur les autres de ses qualités pour se distinguer du lot.

Au final, c'était le deuil qui les avait rapprochés. Ines avait été une des amies les plus proches d'Olive avant son décès, et forcément, quand elle avait ressenti le besoin de comprendre cette soeur à qui elle parlait à peine avant son décès, c'était vers ses amies proches qu'elle s'était tournée. Ines et Lou, donc. Elle ne savait pas vraiment ce qu'elle avait attendu de cet échange, une sorte de soulagement de sa conscience, peut-être ? Rien qu'elle n'ait vraiment obtenu au bout du compte, mais elle avait quand même gagné une belle amitié à la clé.

Parce que l'air de rien, elle commençait à s'attacher à Ines. Elle aimait passer du temps avec elle, elle aimait l'entendre parler de sa vie. Par moments, elle se disait que quand même, leur amitié avait ses limites, mais elles avaient la présence d'esprit de ne pas trop en exiger l'une de l'autre, et au final ça marchait bien. Et maintenant, elles se voyaient pour se voir, sans forcément qu'Olive arrive sur le tapis.

Là, c'était Abby qui avait proposé à son amie de boire un verre au chaudron baveur. Elle venait de passer une journée ô combien palpitante à la RITM, à servir le café, et elle ne serait pas contre le fait d'en boire un elle-même. Elle était un peu en retard quand elle rejoignit Ines, déjà arrivée.


"Salut, je t'ai pas trop fait attendre, j'espère ?"

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Ines Stinwick
▌ Messages : 258
Humeur :
L'inattendu des amitiés (Ines) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100L'inattendu des amitiés (Ines) Right_bar_bleue

En couple avec : Daniel Chaser

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de peuplier, Aile de fée, 18,3 cm
Camp: Mal
Avatar: Scarlett Johansson

L'inattendu des amitiés (Ines) Empty
Message#Sujet: Re: L'inattendu des amitiés (Ines)   L'inattendu des amitiés (Ines) Icon_minitimeDim 6 Déc - 20:40

L'inattendu des amitiés
   
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Dans la famille Hornby, Ines n’avait jamais été proche que d’Olive. En même temps quand on voyait le frère et la sœur, on doutait un peu qu’ils soient de la même fratrie, tant ils étaient différents tous les trois. Mais Ines avait été très proche d’Olive, du temps de Poudlard, du temps où la jeune fille était encore en vie. Ines la considérait comme l’une de ses meilleures amies (même si Lou avait toujours demeurée à la place numéro un), et sa mort l’avait vraiment attristée. Elle en avait été choquée, même si elle avait remarqué que son amie allait de moins en moins bien, jamais elle n’avait pensé que les choses finiraient ainsi pour elle. De manière aussi tragique.

Alors quand Abby Hornby l’avait approchée, Ines avait été surprise. Elles ne s’étaient jamais parlé plus que ça, et Abby était typiquement le genre de fille avec qui Ines ne s’entendait pas vraiment. Un peu trop… plate et fade au niveau du caractère. Enfin bref, cela ne matchait pas, et elles ne s’étaient jamais parlé plus que ça avant, mais cela avait été pour parler d’Olive, et en mémoire de son amie, Ines n’avait pas pu refuser cela.

A présent, Ines considérait Abby comme son amie. Bon, ce n’était pas son amie la plus proche, et elles n’étaient pas fusionnelles, mais elle l’appréciait. Elle était très différente d’Olive, mais elle avait découvert quelques facettes d’elle qu’elle savait apprécier. Et puis parfois, de manière un peu fugace, elle retrouvait un peu Olive dans sa petite sœur. Dans ses gestes, ses mimiques… cela lui faisait toujours un peu drôle, mais elle arrivait à le remarquer, ce qui ne serait jamais arrivé avant d’apprendre à la connaître mieux que ça.

Alors évidemment, Ines n’avait pas pu refuser, quand la jeune femme lui proposa qu’elles se retrouvent pour boire un verre. Cela lui ferait du bien, de passer un peu de temps en compagnie de son amie. Elle s’était rendue au Chaudron Baveur après avoir terminé de rédiger l’interview qu’elle avait faite la veille, plutôt fière du résultat. Elle espérait que cela plairait à sa supérieure, et aux lecteurs, mais pour le moment, elle n’avait plus très envie de penser au boulot, mais plutôt de se détendre.

"Salut, je t'ai pas trop fait attendre, j'espère ?"

Ines lui offrit un petit sourire rassurant. Non, elle n’était pas là depuis bien longtemps. En règle générale, Ines détestait qu’on la fasse poireauter, mais elle était de bonne humeur, et ce n’était que quelques minutes, alors ce n’était pas bien grave. Inutile de se prendre le chou d’emblée, le but était qu’elles passent un agréable moment, pas l’inverse. Et elle avait envie de tout faire pour que ce soit bel et bien le cas.

« Salut, non rassure-toi, je ne suis pas là depuis très longtemps. Comment tu vas ? »

black pumpkin

_________________

- Ines Stinwick -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
Abby Hornby
▌ Messages : 64
Humeur :
L'inattendu des amitiés (Ines) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100L'inattendu des amitiés (Ines) Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Meurisier, crin de licorne, 20.36 cm
Camp: Bien
Avatar: Shiri Appleby

L'inattendu des amitiés (Ines) Empty
Message#Sujet: Re: L'inattendu des amitiés (Ines)   L'inattendu des amitiés (Ines) Icon_minitimeSam 16 Jan - 0:06

L'inattendu des amitiés

Ines Stinwick n'était pas le genre de fille qu'on faisait attendre. Quand on connaissait un peu son petit caractère, c'était une chose à côté de laquelle on ne pouvait clairement pas passer, mais elle semblait dans de bonnes dispositions, et surtout, Abby ne devait pas être aussi en retard qu'elle l'avait redouté. C'était tant mieux, elle comprenait ceux qui n'aimaient pas qu'on les fasse attendre, elle aussi, ça pouvait nettement l'agacer, et de son côté, elle n'aimait pas faire attendre les autres... même si ça arrivait plus souvent qu'à son tour.

C'était le souci quand on s'appelait Abby Hornby et qu'on manquait cruellement d'organisation, et de toute évidence, c'était son cas. Enfin, l'essentiel, c'était qu'elles se soient trouvées, et elles allaient pouvoir tranquillement bavarder autour d'un verre, maintenant. Ou plutôt autour d'une bonne tasse de café, dans le cas d'Abby, qui avait besoin de sa petite dose de caféine histoire de se remettre d'aplomb. Quoi qu'une conversation avec la blonde aiderait déjà beaucoup en ce sens. Quand on parlait avec Ines, on n'avait pas le temps de s'ennuyer. En tout cas, Abby, elle, ne trouvait jamais le temps de s'ennuyer, et c'était une des raisons pour lesquelles elle l'appréciait tant, d'ailleurs.


"Ben écoute, je suis complètement sur les rotules et je meurs d'envie de faire une sieste qui durerait trois jours, mais autrement, ça va pas si mal"
, répondit Abby avec son fameux franc parler.

Elle n'était pas loin du compte, même s'il n'y avait pas que ça. C'était difficile de décrire l'état d'esprit de la jeune femme, ces derniers temps. Il se passait beaucoup de choses à la fois dans sa vie, il faut dire, et elle n'était pas forcément assez bien organisée pour faire face à tout ça de la bonne manière. Et d'un autre côté, elle ne changerait rien à ses dernières décisions. Enfin si, en partie quand même, il y avait plein de choses qu'elle voudrait changer, à commencer par la mort de sa mère, mais faute de le pouvoir, elle se satisfaisait plutôt bien du tournant très étrange, très animé mais au moins nécessaire qu'avait pris sa vie, qui lui donnait le sentiment d'être utile à pas mal de titre.


"Et toi alors ? Comment tu vas ? Qu'est-ce que tu racontes de beau ?"

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

L'inattendu des amitiés (Ines) Empty
Message#Sujet: Re: L'inattendu des amitiés (Ines)   L'inattendu des amitiés (Ines) Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

L'inattendu des amitiés (Ines)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Londres
 :: Chemin de Traverse :: Le chaudron baveur
-