AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Nord et Sud - Thaddeus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
RÉSISTANCE
Eve Talbot
▌ Messages : 202
Humeur :
Nord et Sud - Thaddeus  Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Nord et Sud - Thaddeus  Right_bar_bleue

En couple avec : Qui lui donne des informations
Nouveau nom (voyageurs temporels) : /

QUI SUIS-JE?
Baguette:
Camp: Bien
Avatar: Eleanor Tomlinson

Nord et Sud - Thaddeus  Empty
Message#Sujet: Nord et Sud - Thaddeus    Nord et Sud - Thaddeus  Icon_minitimeVen 9 Oct - 22:31

❝ Thaddeus & Eve ❞Nord et SudLe meilleur moyen de savoir ce qui se passe dans le monde dans lequel vous vivez ? Être au centre de l’information. Quand Eve est revenue, après quatre ans passé dans le monde moldu, il lui a fallu choisir un métier. Plus jeune, elle avait envisagé se diriger vers la même carrière que son père, il lui semblait noble et juste que d’aider son prochain à guérir. Depuis, elle a accumulé tant de sang sur les mains qu’il lui semblerait mal venu qu’elle tente de devenir médicomage. De toute façon, ça ne l’aiderait pas dans sa tâche aussi est-elle devenue pigiste pour la Gazette en plus de son travail à la RITM.

Si la jeune femme est honnête, elle peut affirmer sans peine qu’elle n’apprécie que très peu travailler pour Pollux Black. Hautain, persuadé qu’il veut plus que tout le monde, probablement malheureux -d’après la jeune femme- autoritaire, méprisant, il y a beaucoup à dire sur son patron occasionnel et pas grand chose de positif. Si elle est honnête, elle doit admettre que ce n’est pas personnel, puis qu’il semble avoir un mépris pour les femmes en général.

Le plus souvent, Eve évite donc soigneusement d’avoir affaire à lui et se contente de récolter les informations dont elle a besoin tout en travaillant. Pourtant, durant leur dernière réunion, quand leur chef a demandé si quelqu’un voulait bien aller faire l’interview d’un des frères Yaxley pour la sortie de leur prochain livre, la jeune femme a sauté à pied joint. Pas pour l’opportunité de travailler avec leur patron, loin de là, mais bien pour celle de côtoyer de plus près les Yaxley.

On lui a vite appris qu’elle aurait affaire au plus jeune des deux frères, Thaddeus. Des informations qu’elle a pu récolté sur lui, on le dit plus fantasque et social que son frère, également moins méprisant et très peu intéressé par la politique. Eve n’a pas réussi à en savoir plus. L’ancienne Serdaigle a donc écrit au jeune homme pour lui demander un rendez-vous et après un échange courtois, ils ont convenus de se trouver au Bull and Pixie.

Mardi, à l’heure dite, un parapluie à la main, la jeune femme est donc devant leur lieu de rendez-vous. Elle a pris la peine de faire des recherches et de trouver une photo du jeune homme au préalable. C’est donc avec une certaine assurance qu’elle l’accoste lorsqu’il arrive devant l’endroit.

- Monsieur Yaxley, je présume ? Eve Talbot, se présente-t-elle en lui tendant la main. Nous avons eu un échange de hiboux au sujet d’une interview pour la Gazette. J’ai préféré vous attendre avant de rentrer, explique-t-elle.

Il faut dire que le lieu n’est pas fait pour les gens comme elle. Thaddeus a probablement raison quand en lui disant que c’est un lieu calme, mais c’est aussi un lieu réservé à une certaine catégorie de personne et la jeune femme n’est pas certaine qu’elle soit vraiment le genre de clientèle qu’ils apprécient.  

:copyright: 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Thaddeus Yaxley
▌ Messages : 58
Humeur :
Nord et Sud - Thaddeus  Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Nord et Sud - Thaddeus  Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de tilleul, crin de licorne, 27,3 cm
Camp: Neutre
Avatar: Nicolas Duvauchelle

Nord et Sud - Thaddeus  Empty
Message#Sujet: Re: Nord et Sud - Thaddeus    Nord et Sud - Thaddeus  Icon_minitimeLun 12 Oct - 18:23

Jamais - ou du moins ne s’en souvenait-il pas - jamais Thaddeus n’avait reçu un hibou qui lui ait causé un tel plaisir. Il avait lu et relu les quelques lignes qu’on lui adressait, avec satisfaction, avec gourmandise. Pour la première fois de sa vie, une journaliste demandait à le rencontrer pour une interview consacrée à ses projets littéraires. Enfin, avait-il envie de dire. Des années à se crever la paillasse à écrire des vers, de la prose, du théâtre et même des chansons populaires, et ce n’était que maintenant que le monde s’avisait de son existence.

Mais je te pardonne, ingrate société, je serai magnanime puisqu’enfin tu me reconnais comme un auteur qui mérite qu’on l’interviewe.

Le simple mot d’interview avait quelque chose de jouissif, de presque indécent tellement c’était bon. La main du cadet Yaxley tremblait d’une joie mal contenue lorsqu’il avait répondu à la journaliste, et, durant toute la journée précédant leur entretien, il s’était inconsciemment entraîné à répondre à des questions imaginaires, pour mieux entrer dans la peau de l’Ecrivain. Pas facile, pour un poète maudit, d’habiter ce rôle si différent. À mi-voix, Thaddeus s’était donc mis en scène, faisant des phrases sur ses sources d’inspiration, sur l’importance de la littérature ou sur tout ce qui lui passait par la tête. Par chance, il n’avait aucune audience ce jour-là ; il était censé travailler seul sur ses dossiers, dans le silence de son bureau. Une ambiance on ne peut plus propice à une longue séance de préparation à cette première interview. Il avait bien essayé de se concentrer sur autre chose, mais son esprit revenait constamment au rendez-vous du soir. Il n’aurait pas été plus excité s’il avait dû voir une maîtresse - bien au contraire. Impossible de chasser de son esprit cette imminente première rencontre avec une journaliste.

Il avait fini par quitter son bureau, et s’était réfugié, pour terminer la journée, chez Fleury and Bott. Il passait toujours de bons moments dans les allées de la librairie. Le silence des rayonnages avait quelque chose d’apaisant, qui lui permit, enfin, de penser à autre chose, en lisant çà et là des extraits d’ouvrages.

Une sonnerie de pendule le fit sursauter. Six heures ! L’heure de son rendez-vous ! Thaddeus rangea à la hâte le livre qu’il parcourait et quitta en trombe la librairie. Par chance, le Bull and Pixie n’était qu’à quelques dizaines de mètres de chez Fleury and Bott, de sorte que s’il arriva en retard, ce ne fut que d’une minute tout au plus. Une minute de trop pour un garçon bien élevé, malgré tout.


-Miss Talbot ? Thaddeus Yaxley, enchanté. Je suis désolé d’être en retard.

Il hocha simplement la tête lorsque la jeune femme lui indiqua qu’elle avait préféré l’attendre pour entrer, ne voyant pas en quoi le choix du lieu pouvait être un problème pour elle. Le Bull and Pixie était un club sélect, essentiellement fréquenté par des sang-pur et des gens fortunés. Thaddeus y avait ses habitudes, même si, depuis le décès de son père, il avait cessé d’y aller ; le deuil devait durer environ une année, mais il l’avait prolongé, sans même y penser.

-Nous pourrions peut-être aller nous installer, si vous voulez bien, miss Talbot.

Il s’avança avec assurance vers l’entrée, et s’adressa au sorcier qui faisait office de vigile :

-Bonsoir… nous avons une réservation au nom de Yaxley.

L’homme les regarda longuement, Eve, puis lui, puis à nouveau Eve, puis à nouveau lui, et finit par annoncer :

-Un instant. Je vais chercher le patron.

Déconcerté, Thaddeus se tourna vers la jeune femme, sourcils froncés, les mains écartées dans un geste d’impuissance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
Eve Talbot
▌ Messages : 202
Humeur :
Nord et Sud - Thaddeus  Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Nord et Sud - Thaddeus  Right_bar_bleue

En couple avec : Qui lui donne des informations
Nouveau nom (voyageurs temporels) : /

QUI SUIS-JE?
Baguette:
Camp: Bien
Avatar: Eleanor Tomlinson

Nord et Sud - Thaddeus  Empty
Message#Sujet: Re: Nord et Sud - Thaddeus    Nord et Sud - Thaddeus  Icon_minitimeMer 14 Oct - 21:54

❝ Thaddeus & Eve ❞Nord et SudQuand elle voit Thaddeus Yaxley arriver, Eve n’est pas le moins du monde stressée. On pourrait croire qu’en tant que née-moldue, l’idée de faire l’interview d’un des membres d’une des plus éminente famille sang pur du monde sorcier pourrait l’intimider, mais il n’en est rien. Il faut dire que la jeune femme fait bien peu de cas des sangs purs et des questions de sang en général. Pour elle, ce n’est jamais qu’une façon de discriminer les gens supplémentaires, comme les moldus l’ont fait durant la dernière guerre. Moldus ou sorciers, aucun des deux ne manquent jamais d’imagination lorsqu’il s’agit d’ostraciser un groupe en faveur d’un autre. La seule chose qui impressionne la jeune femme c’est leur capacité presque infinie à trouver de nouveaux prétextes pour le faire.

Il faut admettre que le jeune homme n’as pas l’air fort impressionnant. Beau garçon (pour autant qu’elle puisse en juger), bien habillé, courtois puisqu’il prend la peine de s’excuser pour un retard imaginaire, il respire la bonne éducation bien loin de la hauteur méprisante qu’affiche son patron, Pollux Black. Néanmoins, ça ne veut rien dire, les gens les plus désagréables sont généralement charmants avec les journalistes quand ça va dans le sens de leurs intérêts. Il n’y a rien que les puissants et les artistes détestent plus que la mauvaise presse. Sii Tibérius Yaxley semble avoir l’habitude d’être publié, ce n’est pas le cas de son cadet ce qui rend la situation plus équilibrée à ses yeux.

- Je vous suis, déclare-t-elle lorsque le jeune Yaxley propose qu’ils s’installent.

C’est à partir de ce moment là que plus rien ne semble se passer comme prévus. Elle reconnaît le regard du sorcier à l’entrée. Il la regarde comme les allemands regardaient leur ennemis pendant le conflit. Avec un mélange de dégoûts et de supériorité qu’elle a appris à ignorer. Ce genre de chose n’a de la valeur que lorsqu’on décide de lui accorder de la valeur. Or, l’homme devant elle, n’en a aucune aux yeux de la jeune femme. Alors qu’il part chercher le patron, Thaddeus de son côté ne semble avoir aucune idée de ce qui se passe. Elle se permet un commentaire devant son air perplexe :

- Je pense que ma présence risque de poser problème, monsieur Yaxley.


Elle n’a pas le temps d’en dire plus que le patron arrive à la porte. C’est un petit homme en fin de cinquantaine. Il a probablement été beau à une époque, mais l’ensemble est gâché par un teint rougeaud et une figure qui transpire l’obséquiosité. Avec un sourire, il s’incline devant Thaddeus.

- Monsieur Yaxley quel plaisir, voilà longtemps que vous ne nous avez plus honoré de votre présence.

Il faut dire que si les frères Yaxley ne sont pas venus pendant un moment, ils ont tout de même continué à payer et l’argent un langage universel.

- Nous sommes ravis de vous revoir, mais voyez-vous, il y a un petit, minuscule problème avec votre réservation. Comme vous le savez, notre club est très sélect et il semblerait, il baisse la voix, que votre compagne n’y ait pas sa place. Dites-moi si je me trompe, mais j'imagine que mademoiselle n'est pas une cousine bien née venant de l'étranger ?

De son côté, Eve fait mine de ne pas entendre, mais ne perd pas une miette de la discussion dont la teneur lui ferait presque hausser les yeux au ciel de lassitude tant la chose est commune. A vrai dire, elle se demande même comment Yaxley n’a pas anticipé l’évènement.
 

:copyright: 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Thaddeus Yaxley
▌ Messages : 58
Humeur :
Nord et Sud - Thaddeus  Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Nord et Sud - Thaddeus  Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de tilleul, crin de licorne, 27,3 cm
Camp: Neutre
Avatar: Nicolas Duvauchelle

Nord et Sud - Thaddeus  Empty
Message#Sujet: Re: Nord et Sud - Thaddeus    Nord et Sud - Thaddeus  Icon_minitimeMer 21 Oct - 22:04

Dire que Thaddeus n’avait rien vu venir serait un doux euphémisme. Du reste, comment aurait-il pu prévoir que les choses se passeraient de la sorte ? Aucune porte n’était jamais restée fermée devant lui. Personne n’avait jamais eu l’audace de refuser à un Yaxley l’entrée à quelque lieu que ce fût. Il s’agissait probablement d’une grande première, chez les Yaxley et plus largement chez les sorciers de sang pur. Le Bull and Pixie ne leur était pas explicitement réservé, mais la clientèle était triée sur le volet, et, avant tout, sélectionnée par sa fortune. Le premier venu ne pouvait pas s’offrir une adhésion à ce club. Les riches sang-mêlés - le patron en était un lui-même - étaient admis, mais aucun né-moldu n’avait jamais franchi la porte du Bull and Pixie, fût-ce pour aller récurer les chiottes.

Bien entendu, Thaddeus ignorait cela. Il avait fréquenté dans ce club des gens qu’il avait l’habitude de côtoyer par ailleurs, de sorte que la surreprésentation des sang-pur ne l’avait jamais choqué. Rien n’est plus difficile à analyser que son propre milieu, celui dans lequel on a toujours gravité. Et le cadet Yaxley n’avait jamais réellement réfléchi à tout cela - jusqu’à ce moment incroyablement gênant où il se retrouvait à poireauter devant la porte d’un club dont il connaissait le moindre recoin. Pourquoi la journaliste pensait-elle que sa présence allait poser problème ? Sa profession n’était pas inscrite sur son visage, et Yaxley, qui ne s’était absolument pas renseigné sur les origines de son intervieweuse, ne voyait aucun autre obstacle à son admission au Bull and Pixie. Il suffirait d’expliquer à Jenkins, le patron, que Miss Talbot n’était pas là pour écrire un papier critique sur son établissement, songea Thaddeus, toujours optimiste. Aucune raison d’avoir peur d’elle, en somme.

Ledit Jenkins ne tarda pas à se montrer, et à gratifier Yaxley d’une de ces courbettes qu’il réservait à ses meilleurs clients. Des années d’adhésion Or, cela crée des liens. Ses manières serviles avaient toujours agacé Thaddeus, et c’était encore pire ce jour-là, alors qu’il les mâtinait de la plus grande impolitesse. Incrédule, le juge l’écouta émettre des doutes quant à la jeune femme qui l’accompagnait. Cette personne doit m’interviewer, imbécile. M’interviewer. Qu’est-ce qui te prend de tout gâcher ? Thaddeus avait tant rêvé de cette interview, ce n’était pas pour laisser un crétin tout compromettre en étant plus puriste que les sang-pur. Car c’était manifestement les origines de la journaliste qui donnaient de l’urticaire au bistrotier.


-Madame, répliqua-t-il, refusant délibérément le “mademoiselle” lâché avec condescendance par Jenkins, Madame est mon invitée, et c’est tout ce que vous avez besoin de savoir, Jenkins. Je n’ai pas souvenir de vous avoir demandé votre avis sur les personnes avec qui il me plaît de prendre un verre.

Les statuts du club étaient formels : les membres, et surtout les membres Or dont faisait partie Thaddeus, pouvaient inviter qui ils voulaient. Apparemment, la direction avait compté sur la jugeote de ses clients pour ne pas ramener n’importe qui sur les précieuses banquettes du Bull and Pixie - mais Thaddeus et la jugeote n’avaient jamais été les meilleurs amis du monde. Loin de se laisser impressionner par le ton glacial du juge, le patron, aussi mielleux qu’à l’accoutumée, reprit, changeant brusquement de stratégie :

-Et nous aurions été ravis d’accueillir votre invitée, monsieur Yaxley. Malheureusement, comme je vous le disais, il y a un petit problème avec votre réservation. Figurez-vous que nous avons été pris d’assaut et qu’il n’y a plus aucune table disponible. Je le regrette infiniment, bien entendu…

Mensonge éhonté. Le Bull and Pixie n’était jamais complet à dix-huit heures. Et de toute façon, une réservation se devait d’être honorée. Jenkins le prenait donc ouvertement pour un con. Thaddeus se promit intérieurement de prendre sa revanche sur ce type, et se tourna vers Eve pour lâcher dans un soupir :

-Je suis désolé, miss Talbot.

Valait-il la peine de continuer à argumenter avec le patron du club ? Peu porté sur les disputes, surtout en pleine rue, Yaxley était tenté d’abandonner, mais avant tout, il interrogea du regard son invitée. Il était encore temps de se rabattre sur un endroit moins problématique, après tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
Eve Talbot
▌ Messages : 202
Humeur :
Nord et Sud - Thaddeus  Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Nord et Sud - Thaddeus  Right_bar_bleue

En couple avec : Qui lui donne des informations
Nouveau nom (voyageurs temporels) : /

QUI SUIS-JE?
Baguette:
Camp: Bien
Avatar: Eleanor Tomlinson

Nord et Sud - Thaddeus  Empty
Message#Sujet: Re: Nord et Sud - Thaddeus    Nord et Sud - Thaddeus  Icon_minitimeDim 25 Oct - 12:59

❝ Thaddeus & Eve ❞Nord et Sud


Thaddeus, de ce qu’elle en voit, n’a pas l’air d’un mauvais bougre. Un peu idéaliste probablement. Il lui semblait évident que même avec un nom aussi imposant que celui de Yaxley, Eve n’a pas sa place au Bull and Pixie. Bien entendu, il ne lui serait pas venue à l’idée de contredire le jeune homme. Quand on travaille pour Pollux Black, on évite d’irriter ses cousins ou tout qui est un sang pur. L’éditeur de la Gazette du Sorcier ne cache jamais le mépris qu’il affiche pour la gent féminine et encore moins les nées-moldues, elle sait que, comme bon nombre de ses consoeurs, si elle a été engagée, c’est à la fois pour son physique agréable, mais également parce qu’on ne peut pas - encore - entièrement la discriminer sur son statut de sang. Néanmoins, la tolérance du chef de famille Black a ses limites et Eve, puisqu’elle se sert de son travail pour avoir accès à des informations pour le compte de la résistance, n’a pas intérêt à contrarier celui-ci.

Bien entendu, maintenant qu’on leur a refusé l’accès du club avec une politesse certes obséquieuse, mais pas moins insultante pour autant, ils se retrouvent un peu bête devant l’endroit. La fierté de Thaddeus doit probablement être froissée, mais de ça, Eve n’en a cure. Elle par contre parfaitement consciente de la pluie qui leur tombe dessus et du froid qui s’insinue dans ses vêtements. Bien consciente qu’ils n’auront pas gain de cause et ne souhaitant pas spécialement l’avoir d’ailleurs, elle répond aimablement :

- Ce n’est pas votre faute, monsieur Yaxley. Peut-être pourrions-nous trouver un autre endroit plus digne de notre temps ? J’ose espérer que ce contre-temps n’aura pas émoussé votre envie de répondre à mes question, ajoute-t-elle. Comme je vous l’avais dit, je crois que je ne suis pas le genre de clientes qu’ils préfèrent. J’ai bien pensé vous en avertir au préalable, mais je ne voulais pas me montrer présomptueuse, après tout, il y avait tout de même une chance qu’ils soient plus tolérants que leur réputation ne le laissait penser. On devrait toujours laisser une chance aux gens, non ?, conclut-elle avec une bonne humeur qu’elle est loin de ressentir.

Le patron du Pixie and Bull qui, pendant ce temps, est resté à la porte à écouter leur conversation s’offusque évidemment du sous-entendu d’Eve et interrompt leur échange par un :

- Je ne vous permets pas, miss ! Nous ne faisons aucune discrimination basée sur le sang. C’est un mensonge éhonté, comme je le disais à monsieur Yaxley, nous sommes simplement ….

Eve ne le laisse pas finir sa phrase et d’un ton bien moins aimable que celui qu’elle emploie avec Thaddeus, elle se contente d’un :

- Je n’ai jamais dit que c’était une histoire de sang, monsieur, il semblerait que vous vous soyez fourvoyé seul.

Ignorant royalement le tenancier, elle se tourne de nouveau vers Thaddeus avec une idée en tête. Plus loin dans la rue, on trouve un salon de thé assez cossus, mais qui, contrairement à chez Madame Pieddodu a eu le bon goût d’avoir une décoration sobre à l’anglaise, qui pourra leur servir de lieu pour leur interview.

- Il y a un charmant salon de thé un peu plus loin dans la rue. Il est discret et les pâtisseries sont délicieuses, je pense que ça pourrait faire un endroit parfait pour poursuivre notre conversation. Il a le grand avantage d’être sec, si ça vous agrée, je pense que nous pourrions y aller, qu’en pensez-vous ?

Comme beaucoup d’hommes, il n’aime probablement pas que les femmes prennent les décisions à sa place aussi se contente-t-elle de suggestion éclairée.

:copyright: 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Nord et Sud - Thaddeus  Empty
Message#Sujet: Re: Nord et Sud - Thaddeus    Nord et Sud - Thaddeus  Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Nord et Sud - Thaddeus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Pensionnat Hentaï*! // Partenariat ?
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Londres
 :: Chemin de Traverse
-