AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
Le deal à ne pas rater :
Forfait Sosh – 100Go à 14,99€ & 40Go à 11,99€ même après un ...
14.99 €
Voir le deal

Partagez | 
 

 [Flashback] Le calme avant la tempête | Despina & Belvina

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
SORCIER
Belvina Beurk
▌ Messages : 54
Humeur :
[Flashback] Le calme avant la tempête | Despina & Belvina Left_bar_bleue50 / 10050 / 100[Flashback] Le calme avant la tempête | Despina & Belvina Right_bar_bleue

En couple avec : Herbert Beurk

QUI SUIS-JE?
Baguette: 26,7 cm, aile de fée & bois de noisetier
Camp: Mal
Avatar: Meryl Streep

[Flashback] Le calme avant la tempête | Despina & Belvina Empty
Message#Sujet: [Flashback] Le calme avant la tempête | Despina & Belvina   [Flashback] Le calme avant la tempête | Despina & Belvina Icon_minitimeDim 11 Oct - 15:17

Le calme avant la tempête
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
C’était devenue une habitude pour Belvina, de recevoir sa belle-fille toujours le même jour, à la même heure, chez elle. C’était devenu leur créneau. Il faut dire que Belvina avait toujours été très attachée aux valeurs familiales, et pour elle, il était d’une grande importance qu’ils se réunissent tous, régulièrement. Pas forcément en même temps, Belvina aimait pouvoir profiter des membres de sa famille individuellement, mais il fallait que tous restent soudés. Black, Beurk, maintenant Barjow, depuis que Despina avait épousé Orpheus.

Cependant, il n’avait pas fallu attendre le mariage pour que Belvina fréquente la famille Barjow. Kenneth et Herbet étaient amis depuis de nombreuses années, et Kenneth était même le parrain d’Orpheus. Les noces n’avaient été que le résultat d’une suite logique, mais Belvina avait tout de même été heureuse de constater que ce mariage fonctionnait. Les deux mariés avaient des sentiments l’un pour l’autre, un merveilleux fils, il n’y avait donc rien à demander de plus.

Belvina avait toujours considéré Despina comme une fille. Si Dosia resterait toujours sa fille, même si dernièrement, son comportement avait quelque peu changé, Belvina traitait Despina de la même manière. Elle était mariée à son fils aîné, sa merveille, il était donc normal que Despina ait le droit à un traitement particulier. Elle rendait Orpheus heureux, alors Belvina l’était également. Elle ne pouvait pas imaginer, ni même se douter de ce que la situation deviendrait, quelques temps plus tard. Personne n’aurait vraiment pu prévoir ce qu’il allait se passer. Alors pour l’heure, tout allait bien, dans le meilleur des mondes.

La sorcière finissait de tout préparer, enfin, de superviser l’elfe de maison qui préparait tout. Rien ne devait être laissé au hasard. Même si Despina était une habituée des lieux, Belvina avait toujours veillé à être une maîtresse de maison hors pair, alors elle refusait qu’il y ait le moindre accro, le moindre oubli. Elle sourit en entendant sonner à la porte, et décida d’aller elle-même ouvrir à la jeune femme pour l’accueillir.

« Despina, entre je t’en prie. Je suis contente de te voir. »

black pumpkin

_________________

- Belvina Beurk -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Despina Beurk
▌ Messages : 138
Humeur :
[Flashback] Le calme avant la tempête | Despina & Belvina Left_bar_bleue50 / 10050 / 100[Flashback] Le calme avant la tempête | Despina & Belvina Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Confisquée
Camp: Neutre
Avatar: Michelle Williams

[Flashback] Le calme avant la tempête | Despina & Belvina Empty
Message#Sujet: Re: [Flashback] Le calme avant la tempête | Despina & Belvina   [Flashback] Le calme avant la tempête | Despina & Belvina Icon_minitimeMar 13 Oct - 12:38

Certains appréhendent de se retrouver en présence de leur belle famille, Despina pour sa part n'a jamais eu ce problème. C'est même tout l'inverse, elle attendait toujours avec impatience le moment de passer un peu plus de temps en compagnie des Beurk.

Quoi de plus normal, en même temps ? Herbert et Belvina Beurk n'étaient pas que des beaux-parents aux yeux de Despina, ils étaient des membres à part entière de sa famille, et ça depuis toujours, et bien avant d'épouser Orpheus, elle les aimait et les respectait déjà profondément.

C'était donc sans appréhension et avec un plaisir sincère que Despina se rendait chez Belvina Beurk, comme elles le faisaient toutes les semaines, pour bavarder un peu. Le lien qu'entretenait Despina avec sa belle-mère était encore plus fort qu'avec le reste des Beurk (exception faite de son mari, cela va de soi). Elle qui avait grandi sans mère voyait chez Belvina cette présence féminine et maternante qui lui avait toujours beaucoup trop manqué. Elle était sa mère, à ses yeux, et il n'y avait que leur sang pour affirmer l'inverse.

Elle avait hâte, oui, de la voir, surtout qu'en ce moment, tout n'était plus aussi rose qu'avant à la maison... Amos grandissait, et la grande nouvelle de la manifestation de ses pouvoirs ne venait toujours pas. Despina ne s'en inquiétait pas encore, elle se disait que son fils avait du temps, et que le grand moment finirait bien par arriver, lui rappelant au passage que son fils chéri grandissait beaucoup trop vite. Mais c'était le comportement d'Orpheus qui l'inquiétait. Elle le trouvait plus... sombre...

Elle ne voulait partager cette inquiétude avec personne de crainte de blesser qui que ce soit, mais par instant, son mari qu'elle pensait connaître par coeur, lui faisait peur, vraiment peur. Et elle voulait occulter cette pensée, se convaincre que rien n'avait changé et que tout allait bien. Pour cela rien n'était plus efficace que la routine. Une routine que lui offrait Belvina.


« Despina, entre je t’en prie. Je suis contente de te voir. »

"Moi aussi, j'attends toujours nos tête-à-tête avec impatience"
, répondit Despina, sourire aux lèvres. "Comment vas-tu ?"

Elle s'en souciait réellement. Elle avait besoin de savoir que Belvina allait bien. Du bonheur de ses proches, le sien dépendait et dépendrait toujours, pensait-elle.

_________________
Stole my heart, trapped my soul.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Belvina Beurk
▌ Messages : 54
Humeur :
[Flashback] Le calme avant la tempête | Despina & Belvina Left_bar_bleue50 / 10050 / 100[Flashback] Le calme avant la tempête | Despina & Belvina Right_bar_bleue

En couple avec : Herbert Beurk

QUI SUIS-JE?
Baguette: 26,7 cm, aile de fée & bois de noisetier
Camp: Mal
Avatar: Meryl Streep

[Flashback] Le calme avant la tempête | Despina & Belvina Empty
Message#Sujet: Re: [Flashback] Le calme avant la tempête | Despina & Belvina   [Flashback] Le calme avant la tempête | Despina & Belvina Icon_minitimeMar 22 Déc - 16:58

Le calme avant la tempête
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Belvina était sincèrement heureuse de voir sa belle-fille, elle n’avait pas attendu son mariage avec Orpheus pour bien s’entendre avec elle, c’était son avantage. Belvina aurait été méfiante envers toute femme que son fils aurait épousé sans qu’elle ne la connaisse au préalable, parce que c’était son fils, et qu’elle se devait de le protéger, mais elle connaissait Despina depuis presque toujours, alors les choses avaient été bien plus simples dès le début.

Elle était très heureuse que Despina ait rejoint la famille, et elle savait qu’elle rendait Orpheus heureux, alors toutes les raisons étaient réunies pour qu’elles s’entendent à merveille. Il est clair que si son mariage avait dû s’avérer être une catastrophe, Belvina aurait changé d’opinion concernant la jeune femme. Parce qu’elle prendrait toujours le parti de son fils, c’était comme ça. Qu’il ait tort, ou qu’il ait raison, elle serait toujours de son côté, mais, pour le moment, il n’y avait pas besoin de se poser ce genre de questions.

Etant donné qu’elle n’avait eu aucun écho pouvant indiquer que les choses se passaient mal, alors elle présumait que la situation n’avait rien d’inquiétante. Certes, elle avait trouvé son fils quelque peu préoccupé ces derniers temps, mais en tant que chef de famille, ce n’était pas anormal, il avait probablement plein de choses dont il devait s’occuper. Elle savait que le fait qu’Amos n’ait toujours pas montré de signe magique puisse rajouter à son inquiétude, mais elle était certaine que cela finirait par arriver, il n’était pas possible qu’il en soit autrement dans tous les cas.

"Moi aussi, j'attends toujours nos tête-à-tête avec impatience. Comment vas-tu ?"

La mère de famille lui adressa un sourire, heureuse d’entendre que Despina appréciait leurs entrevues, même si elle n’en doutait pas à dire vrai. Cela faisait maintenant des années que les choses étaient ainsi. Despina était comme une fille pour elle, alors il était normal qu’elle la traite comme telle, et qu’elle fasse en sorte de continuer à cultiver leur relation qui était au beau fixe, et Belvina n’avait absolument aucune envie que les choses finissent par changer, mais la vie réservait toujours des tournants qui marquaient à vie.

« Je vais bien, je m’ennuie vite toute seule à la maison, alors je suis toujours heureuse d’avoir un peu de compagnie. Et toi ? Et comment va mon petit-fils ? »

Elle n’avait pas besoin de lui demander des nouvelles d’Orpheus, elle voyait assez souvent son fils pour savoir ce qu’il en était.

black pumpkin

_________________

- Belvina Beurk -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Despina Beurk
▌ Messages : 138
Humeur :
[Flashback] Le calme avant la tempête | Despina & Belvina Left_bar_bleue50 / 10050 / 100[Flashback] Le calme avant la tempête | Despina & Belvina Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Confisquée
Camp: Neutre
Avatar: Michelle Williams

[Flashback] Le calme avant la tempête | Despina & Belvina Empty
Message#Sujet: Re: [Flashback] Le calme avant la tempête | Despina & Belvina   [Flashback] Le calme avant la tempête | Despina & Belvina Icon_minitimeLun 28 Déc - 12:33

« Je vais bien, je m’ennuie vite toute seule à la maison, alors je suis toujours heureuse d’avoir un peu de compagnie. »

Despina regrettait de l'entendre. La solitude et l'ennui étaient à ses yeux des fléaux contre lesquels elle ne pouvait qu'avoir envie de lutter, et de voir sa belle-mère lutter par la même occasion. Parfois, incidemment, elle se disait qu'elle aimerait que sa vie soit plus calme, d'avoir un instant de quiétude qui n'arrivait jamais.

Amos était loin d'être un enfant turbulent, il était au contraire un véritable petit ange, mais quand on est maman à temps plein, on a rarement du répit, et Belvina devait en savoir quelque chose, elle qui n'avait pas eu un mais trois enfants.

Malgré tout, elle n'échangerait tous les moments qu'elle passait avec son fils contre rien au monde. Sa vie pourrait sembler monocorde et insipide ) d'autre, mais Despina, elle, avait tendance à la trouver bien remplie. Et elle estimait que cela importait bien plus que de courir après de présumés hauts desseins pour combler son existence.

Bref, en tous les cas, exit la solitude de Belvina, Despina était là, à présent, et elle comptait bien faire en sorte de ne pas lui laisser l'occasion de s'ennuyer. Elle la considérait comme une deuxième mère, lui parler, venir la voir, lui consacrer du temps, n'était jamais un problème pour elle, bien au contraire, et elle appréciait chaque instant passé en sa compagnie.


« Et toi ? Et comment va mon petit-fils ? »

"Je vais bien. Amos prend tout mon temps, mais c'est un vrai petit ange, je dois être la maman la plus chanceuse du monde."


Elle aimerait ajouter que Belvina se disputait le titre, mais elle n'ignorait pas que les relations avec Aristide n'étaient pas idéales, et avec Theodosia s'étaient étiolées. Restait Orpheus, l'enfant prodigue, le fils parfait. Mais au sujet de son époux, bien sûr, Despina était bien incapable de faire preuve d'objectivité.


"Orpheus s'inquiète un peu de ne pas encore l'avoir vu manifester ses pouvoirs, j'ai beau lui répéter qu'il a encore du temps, je sens bien que ça le travaille. C'est tout Orpheus, ça, il faut toujours que tout soit parfait."

Elle ne le disait pas comme un reproche. Plutôt comme un tendre compliment, qu'elle prononçait d'un tout affectueux.


_________________
Stole my heart, trapped my soul.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Belvina Beurk
▌ Messages : 54
Humeur :
[Flashback] Le calme avant la tempête | Despina & Belvina Left_bar_bleue50 / 10050 / 100[Flashback] Le calme avant la tempête | Despina & Belvina Right_bar_bleue

En couple avec : Herbert Beurk

QUI SUIS-JE?
Baguette: 26,7 cm, aile de fée & bois de noisetier
Camp: Mal
Avatar: Meryl Streep

[Flashback] Le calme avant la tempête | Despina & Belvina Empty
Message#Sujet: Re: [Flashback] Le calme avant la tempête | Despina & Belvina   [Flashback] Le calme avant la tempête | Despina & Belvina Icon_minitimeDim 11 Avr - 18:07

Le calme avant la tempête
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Belvina avait parfois l’impression que sa vie était derrière elle. Elle n’était pas si vieille que ça, évidemment. Mais ses enfants étaient tous grands, ils menaient tous leur vie, et elle ne pouvait pas se targuer d’être proche de chacun d’entre eux. Avec Aristide, les choses étaient particulières, et c’était tout bonnement au-dessus de ses forces. Et avec Dosia, ce n’était pas non plus l’idéal. Sa fille s’éloignait de plus en plus, et Belvina n’y pouvait rien. Elle n’approuvait pas le chemin qu’avait pris sa fille, mais elle savait qu’elle ne pouvait pas la ramener à la raison. Heureusement, il lui restait son aîné, Orpheus. Il était le seul avait qui elle avait une relation spéciale, et heureusement qu’elle l’avait. Mais lui aussi, avait sa vie, sa famille, et Belvina se sentait souvent seule, surtout qu’Herbert continuait de travailler. Mais bon, elle ne voulait pas trop se plaindre, les choses pourraient être pires, elle présumait.

Au moins, elle passait du temps avec sa belle-fille. L’avantage qu’elle soit elle aussi, mère au foyer. Et puis comme ça, Belvina pouvait également voir son petit-fils, et c’était toujours un plaisir, de les voir l’un comme l’autre. Il est vrai que Despina rompait souvent sa solitude, et la sorcière s’estimait vraiment chanceuse de l’avoir. D’autant qu’elle s’entendait parfaitement bien avec elle.

"Je vais bien. Amos prend tout mon temps, mais c'est un vrai petit ange, je dois être la maman la plus chanceuse du monde."

Belvina était heureuse d’apprendre que tout se passait bien pour l’un comme l’autre. Elle aimait sincèrement aussi bien Despina qu’Amos, ils étaient sa famille, et Belvina prenait toujours soin des membres de sa famille. Elle n’allait pas contredire Belvina, Amos était un garçon très sage, et très gentil. Mais elle n’était pas surprise, c’était le fils d’Orpheus après tout, et il ne pouvait qu’être le digne héritier de son père. Et puis, avec Despina comme mère, le tableau se complétait à merveille.

"Orpheus s'inquiète un peu de ne pas encore l'avoir vu manifester ses pouvoirs, j'ai beau lui répéter qu'il a encore du temps, je sens bien que ça le travaille. C'est tout Orpheus, ça, il faut toujours que tout soit parfait."

Son fils lui en avait parlé, et Belvina avait tenté de le rassurer, elle aussi. Il est vrai qu’elle comprenait l’impatience d’Orpheus, et il y avait déjà eu dans leur famille, des cas avérés de cracmols. Elle pensait notamment à son neveu Marius, mais c’était tout de même une anomalie rare, et Amos était encore jeune. Orpheus n’avait pas à s’en faire, Amos serait bel et bien un sorcier dans peu de temps. Il fallait lui laisser le temps.

« Je sais, il m’en a touché quelques mots. Il est vrai qu’Amos est encore jeune. Il est vrai qu’à son âge, son père avait déjà manifesté ses premiers signes de magie, mais chaque enfant est différent, et certains ont besoin d’aller à leur rythme. Mais tu sais, personne ne changera Orpheus, il aime tout contrôler, et quand tout se déroule comme il l’entend. »

black pumpkin

_________________

- Belvina Beurk -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Despina Beurk
▌ Messages : 138
Humeur :
[Flashback] Le calme avant la tempête | Despina & Belvina Left_bar_bleue50 / 10050 / 100[Flashback] Le calme avant la tempête | Despina & Belvina Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Confisquée
Camp: Neutre
Avatar: Michelle Williams

[Flashback] Le calme avant la tempête | Despina & Belvina Empty
Message#Sujet: Re: [Flashback] Le calme avant la tempête | Despina & Belvina   [Flashback] Le calme avant la tempête | Despina & Belvina Icon_minitimeLun 12 Avr - 12:47


« Je sais, il m’en a touché quelques mots. »

Despina n'était pas étonnée que son époux ait partagé ses préoccupations avec sa mère. Cela tombait même sous le sens quand on savait à quel point ces deux-là étaient proches, une complicité assez similaire à celle qui liait Despina à son père, mais qu'elle devait pour sa part au décès de sa mère, surtout.

C'était une bonne chose qu'il se confie et ne se cache pas de ses inquiétudes auprès de ceux qui étaient à même de lui prêter une oreille attentive. Despina savait bien que pour son mari, il était crucial que le moins de personnes possible soient au courant des éventuels "retards" d'Amos, il en allait de leur réputation, et c'était une réputation qu'ils prenaient le plus grand soin d'entretenir.


« Il est vrai qu’Amos est encore jeune. Il est vrai qu’à son âge, son père avait déjà manifesté ses premiers signes de magie, mais chaque enfant est différent, et certains ont besoin d’aller à leur rythme. »

Oui, c'est ce qu'elle pensait également, et ce qu'elle s'efforçait de répéter à son mari à chaque remarque. Mais tout de même, elle aussi s'impatientait de voir enfin son fils évoluer selon les exigences de leur caste. Ainsi elle serait rassurée. Elle avait une boule au ventre à la perspective que les choses ne se passent pas comme ils les avaient planifiées. C'est que l'avenir de son fils était en jeu, et pas seulement. Elle savait qu'Orpheus était anxieux, tendu, et elle voulait laisser ça derrière eux.

Quelle joie ça allait être quand ils pourraient enfin passer à autre chose ! Quel soulagement ce serait pour toute la famille. Mais en attendant, il fallait ronger son frein. Ce n'était sans doute qu'une question de mois ou de semaines. Peut-être même de jours, qui sait. Despina aimait profondément son fils, elle ne l'imaginait pas capable d'être autre chose que cet enfant prodigieux qu'il avait toujours été pour elle dans tous les cas.


« Mais tu sais, personne ne changera Orpheus, il aime tout contrôler, et quand tout se déroule comme il l’entend. »
"Jamais il ne me viendrait à l'idée de penser être capable de changer Orpheus, ou même de le vouloir, d'ailleurs", répondit Despina avec un sourire.

Elle savait que personne ne le changerait, et c'était une chose qu'elle aimait chez lui, à dire vrai. Qu'elle aimait même beaucoup. Son besoin de contrôle pouvait parfois être handicapant, mais il le faisait toujours par considération, au nom de ce qu'il estimait être le mieux, et ça c'était une chose qu'elle admirait. Jamais il ne déviait de sa ligne directrice première.


"C'est comme ça que je l'aime, et c'est pour le bien de notre famille. J'aimerais seulement être capable de le rassurer."


_________________
Stole my heart, trapped my soul.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

[Flashback] Le calme avant la tempête | Despina & Belvina Empty
Message#Sujet: Re: [Flashback] Le calme avant la tempête | Despina & Belvina   [Flashback] Le calme avant la tempête | Despina & Belvina Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

[Flashback] Le calme avant la tempête | Despina & Belvina

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» mes amies les bêtes [Yaoï ~ Hentaï]
» Une bonne douche bien méritée [PV Lelouch][Hentaï]
» [Solo Valentine Crowblack] La femme avant la bête /!\Hentaï/!\
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Les habitations
-