AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
Le deal à ne pas rater :
SEAGATE – Disque Dur Externe – Expansion portable – 4To – USB ...
79.99 €
Voir le deal

Partagez | 
 

 Two queen-bees in the same hive - Clarice

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Serpentard
Octavia Yaxley
▌ Messages : 332
Humeur :
Two queen-bees in the same hive - Clarice Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Two queen-bees in the same hive - Clarice Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Ecaille de dragon, chêne, 21 cm
Camp: Mal
Avatar: Anya Taylor-Joy

Two queen-bees in the same hive - Clarice Empty
Message#Sujet: Two queen-bees in the same hive - Clarice   Two queen-bees in the same hive - Clarice Icon_minitimeMer 21 Oct - 9:37


Two queen-bees in the same hive
ft. Clarice Carrow

Il faisait gris et morne à l'extérieur. Octavia n'en avait pas forcément eu l'intention, mais là au moins, c'était réglé : elle ne mettrait pas le nez dehors aujourd'hui. L'humidité faisait friser ses cheveux, et il n'y avait rien d'intéressant à faire à l'extérieur, de toute manière. Pour la forme, elle pourrait encourager les joueurs de Quidditch de Serpentard qui avaient entraînement le matin même, mais si elle avait toujours eu un petit faible pour les joueurs, elle n'en avait aucun pour le sport en lui-même, et s'égosiller à encourager son équipe pour passer le temps avait de l'intérêt quand elle pouvait se prélasser au soleil, sur les gradins, pas quand une bruine infecte transperçait tous les pores de votre peau d'une immonde humidité.

Non, en ce samedi, elle se contenterait donc de traîner avec sa bande dans sa salle commune, et si l'envie leur prenait, ils trouveraient peut-être l'un ou l'autre de leurs camarades pour lui rendre la vie misérable. Elle se ferait bien Applegate, d'ailleurs, maintenant qu'elle y pensait. Mais elle verrait.

Il devait être onze heures quand elle avait enfin émergé de son lit. Qui dit samedi dit grâce matinée. Il lui avait fallu une heure de plus pour se préparer, s'habiller, se maquiller. Le week-end était l'occasion de davantage de coquetterie puisqu'elle pouvait se débarrasser de son uniforme d'écolière pour, à la place, porter les robes élégantes, jamais deux fois la même, qui débordaient de ses placards et de sa valise. Une fois assurée d'être parfaitement élégante, elle rejoignit la salle commune des serpentard comme une fleur. Sur place, il n'y avait qu'une seule de ses camarades. Bon, Clarice ferait bien l'affaire, dans ce cas.

Leur relation était particulière. De loin, il serait difficile de dire si elles s'adoraient profondément ou si elles se détestaient viscéralement. La frontière entre les deux était subtile, et elles la franchissaient sans interruption, constamment. Elles auraient pu parfaitement s'entendre tant elles étaient la copie conforme l'une de l'autre, mais parce qu'elles l'étaient, justement, et refusaient de ne pas être uniques, c'était tout l'inverse qui se produisait en fin de compte. Elles voulaient se détruire, et elles en avaient bien conscience. Mais elles avaient leur manière bien à elles de le faire. Démonstration.

« Clarice ! Tu es toute en beauté, aujourd’hui. »
Elle la jaugea de haut en bas. C’était objectivement vrai. Clarice était belle, coquette, et savait se mettre en valeur. Mais un compliment, chez Octavia, allait toujours de pair avec une remarque bien moins plaisante. « Il n’y a que toi pour savoir remettre des tenues démodées au goût du jour, regarde-moi cette robe. C’est la collection de l’été dernier, non ? »

Sous-entendu, sa tenue que d’autres trouveraient élégante et distinguée était complètement passée de mode. Enfin… ce n’était pas forcément vrai, mais c’était ce qu’Octavia suggérait, et Clarice saurait exactement comment le prendre.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serpentard
Clarice Carrow
▌ Messages : 179
Humeur :
Two queen-bees in the same hive - Clarice Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Two queen-bees in the same hive - Clarice Right_bar_bleue

En couple avec : /

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'ébène, nerf de dragon, 25 cm
Camp: Mal
Avatar: Madison Davenport

Two queen-bees in the same hive - Clarice Empty
Message#Sujet: Re: Two queen-bees in the same hive - Clarice   Two queen-bees in the same hive - Clarice Icon_minitimeVen 23 Oct - 13:13


Clarice n'avait pas réussi à fermer l'oeil de la nuit. C'était une chose qui lui arrivait régulièrement, des moments de crise durant lesquels la douleur conjuguée à l'angoisse la figeaient littéralement sur place.

Elle n'avait pas eu le courage ou l'énergie de se rendre à l'infirmerie pour confier sa douleur et ses troubles aux "bons soins" de Mrs Sparkley, elle s'était gavée de médicaments, et avait prié Merlin pour que ça finisse par passer, les larmes aux yeux, étouffant ses sanglots au creux de son oreiller pour que ses camarades ne l'entendent surtout pas pleurer. Le pire qui pourrait lui arriver, selon elle, serait de se faire remarquer et que l'on apprenne son affliction, une arme que certains sauraient bien trop facilement retourner contre elle - aussi en était-il hors de question.

Vers six heures du matin, elle avait commencé à se sentir mieux, mais elle était tout bonnement incapable de se rendormir... Alors elle s'était levée à pas feutré et avait profité du fait d'être levée la plus tôt pour accaparer la salle de bains, que Yaxley monopolisait trop souvent (l'hôpital qui se fout de la charité).

Elle dut user d'une forte dose de maquillage et de deux-trois sortilèges pour dissimuler au moins en partie les gigantesques cernes qui lui mangeaient le visage. Comme toujours, elle s'était mise sur son trente et un, question de principe, même si elle n'avait pas décidé de consacrer son week-end à grand-chose. Au mieux se contenterait-elle de passer du canapé de la salle commune des vert et argent à la grande salle, et si incidemment un rayon de soleil venait à pointer le bout de son nez, elle ferait un tour dans le parc.

Elle avait séché le petit déjeuner (elle surveillait sa ligne, évidemment), et avait récupéré un livre qu'elle feuilletait mollement sans vraiment s'y intéresser. La lecture n'avait jamais été son rayon, et elle n'avait pas l'énergie de se concentrer sur quoi que ce soit. Elle somnolait, à vrai dire, à moitié quand elle entendit la voix d'Octavia s'adresser à elle, et il lui fallut prendre sur elle pour ne pas laisser deviner qu'elle piquait du nez l'instant d'avant. S'il y avait bien une personne dans tout Poudlard en présence de qui elle ne voulait pas perdre la face, c'était bien Octavia.


« Clarice ! Tu es toute en beauté, aujourd’hui. Il n’y a que toi pour savoir remettre des tenues démodées au goût du jour, regarde-moi cette robe. C’est la collection de l’été dernier, non ? »

Ce n'étaient pas de vrais compliments et Clarice le savait très bien. C'était là leur manière, bien à elles, de communiquer. A chaque fois.

"Je ne suis pas surprise qu'un oeil aussi peu averti que le tien en la matière s'y méprenne, Octavia, mais je ne te ferais pas l'affront de discuter des dernières tendances avec toi. Tu es loin d'être aussi superficielle que je ne le suis, et c'est tout à ton honneur. Toi, tu te moques bien de la manière dont tu t'habilles et de ce que les autres vont en penser, c'est une chose que j'admire, chez toi", sourit-elle, hypocrite. "Au fait, tu te lèves bien tard. On a fait des folies la nuit dernière ?"

_________________
Mirror, my beautiful mirror...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serpentard
Octavia Yaxley
▌ Messages : 332
Humeur :
Two queen-bees in the same hive - Clarice Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Two queen-bees in the same hive - Clarice Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Ecaille de dragon, chêne, 21 cm
Camp: Mal
Avatar: Anya Taylor-Joy

Two queen-bees in the same hive - Clarice Empty
Message#Sujet: Re: Two queen-bees in the same hive - Clarice   Two queen-bees in the same hive - Clarice Icon_minitimeVen 30 Oct - 9:10


Two queen-bees in the same hive
ft. Clarice Carrow

Non, définitivement, Octavia n'était pas convaincue. Carrow pourrait bien tenter de faire passer ses fripes d'un autre âge pour la dernière tendance, Octavia lui refuserait le moindre compliment autre que venimeux. En réalité, Octavia n'avait rien pourtant contre le style vestimentaire de son amie. Au contraire, même, elle avait plutôt tendance à trouver que Clarice avait un goût très sûr en matière de mode, et c'était très justement parce que l'adolescente pouvait rivaliser d'élégance avec elle qu'Octavia ne pouvait tout bonnement pas le tolérer.

Mentir effrontément lui permettait au moins de se montrer gratuitement acide et aussi de confirmer une supériorité qu'elle voulait avoir sur sa rivale, même si cette dernière était loin de s'en laisser conter et savait parfaitement retourner cette situation à son avantage. Octavia pourrait presque apprécier ces joutes verbales et le sens inné de Clarice pour la répartie si elle ne redoutait pas tant qu'elle ne la détrône... si ce même trône ne lui appartenait pas déjà.

Elle laissa couler sur elle les remarques de Clarice avec une prétendue indifférence, comme si ses affirmations ne méritaient même pas qu'elles s'y attardent alors même qu'Octavia avait envie de détailler point par point le moindre détail de sa tenue pour apprendre à son "amie" combien celle-ci, en fait, était à la pointe de la tendance. Faire rentrer l'autre dans son jeu et éviter de rentrer dans le jeu de l'autre, c'était un jeu subtil, et Octavia ne gagnait pas à chaque fois.


« Oui, on a organisé une petite soirée... »
, répondit Octavia d'un ton détaché, s'abstenant de lui donner le détail de la soirée en question, qui avait été bien moins exceptionnelle qu'elle ne voulait le laisser suggérer. « Oh, j'espère que tu ne m'en veux pas de ne pas t'avoir proposé de te joindre à nous ? » ajouta-t-elle comme si elle réalisait tout à coup qu'elle commettait une sorte de bourde. « Tu comprends, je me suis dit que ça ne t'intéresserait pas... toi, tu es plutôt du genre thé chaud, bouquin et au lit à neuf heures, pas vrai ? » Elle marqua une pause. « Je comprends, tu sais. Si j'étais fiancée à Alphard Black, moi non plus je n'aurais plus l'énergie de quoi que ce soit. »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serpentard
Clarice Carrow
▌ Messages : 179
Humeur :
Two queen-bees in the same hive - Clarice Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Two queen-bees in the same hive - Clarice Right_bar_bleue

En couple avec : /

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'ébène, nerf de dragon, 25 cm
Camp: Mal
Avatar: Madison Davenport

Two queen-bees in the same hive - Clarice Empty
Message#Sujet: Re: Two queen-bees in the same hive - Clarice   Two queen-bees in the same hive - Clarice Icon_minitimeLun 2 Nov - 12:49


« Oui, on a organisé une petite soirée... »

Clarice accueillit cette information avec toute l'indifférence qui s'imposait. En réalité, elle n'était pas si indifférente que cela. Aurait-on vraiment décidé de l'exclure d'un quelconque événement social ? Elle mettait un point d'honneur à tout savoir de ce qui se passait chez ses camarades. Mais elle ne devait pas se mettre martel en tête non plus.

Elle demanderait plus d'informations à ses "amis", en attendant, elle savait qu'elle devait prendre chacun des propos d'Octavia avec des immenses pincettes. Se laisser émouvoir par ses suggestions, ce n'était pas une bonne idée.


« Oh, j'espère que tu ne m'en veux pas de ne pas t'avoir proposé de te joindre à nous ? Tu comprends, je me suis dit que ça ne t'intéresserait pas... toi, tu es plutôt du genre thé chaud, bouquin et au lit à neuf heures, pas vrai ? »

Clarice n'eut le temps que d'adresser à Octavia un sourire particulièrement hypocrite. Elle allait laisser glisser cette information comme son interlocutrice l'avait fait elle-même quand Clarice avait remis en question son sens de la mode. Et elle allait nier le fond de vérité qu'il y avait dans les propos de sa camarade.

Clarice mettait un point d'honneur à assister à tous les événements d'importance qui asseyaient sa réputation, mais le soirée et ce genre de privilèges estudiantins l'épuisaient bien plus que la moyenne et affectaient sa santé déjà défaillante. Clarice s'en cachait du mieux qu'elle le pouvait, et elle pensait ne pas s'en sortir trop mal pour ce qui était de faire illusion. Se mettre en difficulté, afficher ses faiblesses, était ce qu'il y avait de plus complexe.

Il n'y avait pas de mal à être fêtarde, dans leur position, il fallait trouver ce juste milieu qui ne les faisait pas passer pour frigides mais pas non plus pour dévergondées. L'équilibre était subtile, pas toujours simple à atteindre.


« Je comprends, tu sais. Si j'étais fiancée à Alphard Black, moi non plus je n'aurais plus l'énergie de quoi que ce soit. »

"Ne t'en fais pas, Octavia, je suis sûre qu'on finira par te trouver un parti convenable", répondit Clarice sur un faux ton compatissant.

L'attaquer sur ses fiançailles avec Alphard, c'était facile, et beaucoup ne s'en privaient pas. Mais si Clarice trouvait, comme beaucoup d'autres, Alphard Black insupportable et tête-à-claque. Mais il était un excellent parti néanmoins, le meilleur dans sa génération, selon elle. Et elle appréciait assez le fait que Pollux Black ait préféré Octavia à elle quand il avait été question de fiancer son fils.


"A première vue, on peut avoir l'impression qu'il va falloir racler les fonds de tiroir pour ça, mais je suis sûre que ce n'est qu'une impression."


_________________
Mirror, my beautiful mirror...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serpentard
Octavia Yaxley
▌ Messages : 332
Humeur :
Two queen-bees in the same hive - Clarice Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Two queen-bees in the same hive - Clarice Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Ecaille de dragon, chêne, 21 cm
Camp: Mal
Avatar: Anya Taylor-Joy

Two queen-bees in the same hive - Clarice Empty
Message#Sujet: Re: Two queen-bees in the same hive - Clarice   Two queen-bees in the same hive - Clarice Icon_minitimeLun 9 Nov - 8:34


Two queen-bees in the same hive
ft. Clarice Carrow

Clarice tentait de garder la tête haute à l'évocation de son fiancé, mais Octavia était convaincue que ce n'était qu'une façade. Comme tout n'était qu'une façade quand il était question de Clarice Carrow... chose qu'elles avaient en commun ? Oui. Une parmi tant d'autres. Qu'elle trouvait inestimable chez elle-même et ne supportait pas chez son interlocutrice. La détachement de Clarice ne pouvait être qu'apparence, c'est évidente. Alphard Black était un enfer ambulant, et l'adolescente le savait. Là où elle avait raison, c'est que de leur génération, Alphard avait sans doute était l'adolescent célibataire et pas encore engagé le plus... viable. Ce n'était pas une question de mentalité, c'était une affaire de fortune et de réputation. La très ancienne et très noble maison des Black était convoitée par quiconque n'avait pas de la fiente de hiboux dans les yeux.

Alors, peut-être qu'Octavia devrait déplorer de constater que Clarice avait été choisie plutôt qu'elle, mais elle était à des années lumières de penser ainsi. Part égoïste de sa personnalité : elle voulait faire un beau mariage un jour, et rendre sa famille très fière, mais elle se respectait encore trop pour laisser imaginer qu'elle puisse être capable de s'acoquiner avec l'horreur ambulante, et fier d'en être une, qu'était Alphard Black.

« Tu as raison, ce n'est qu'une impression. Mais ton sens de l'observation et de l'analyse t'a toujours fait défaut, ma belle. »
Elle lui adressa un sourire faussement enjôleur. « Il est préférable de ne pas me précipiter, dans l'urgence je risquerais de finir comme toi. » Liée à vie au dernier des crétins finis. « J'ai de la chance, ma famille est exigeante, nous recherchons l'excellence, pas l'alliance facile. Et nous n'avons pas à dépendre du prestige des autres pour espérer qu'il rejaillisse ne serait-ce qu'un peu sur nous. Je ne peux que comprendre tes parents, cela dit. Quel soulagement cela doit être pour eux d'avoir réussi à te caser, j'imagine qu'ils ne devaient pas y croire eux-mêmes. Tu es si... unique en ton genre. »

Cela va sans dire, elle ne disait pas du tout cela comme un compliment. Elle était mauvaise, bien sûr. Clarice était presque son reflet, si Clarice ne valait rien, si elle devait faire l'objet d'une inquiétude quelconque pour ses parents, alors comment dire que les Yaxley devraient eux aussi se faire un sang d'encre pour l'avenir marital d'Octavia. Mais les Yaxley, concernant l'adolescente, avaient bien d'autres préoccupations à l'heure actuelle, et il était sûr et certain qu'en comparaison de ces préoccupations en question, les éventuelles fiançailles futures d'Octavia étaient pour l'heure le cadet de leur soucis. Il fallait déjà qu'Octavia ne devienne pas persona non grata dans les cercles de sangs purs. Ce serait l'humiliation la plus totale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serpentard
Clarice Carrow
▌ Messages : 179
Humeur :
Two queen-bees in the same hive - Clarice Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Two queen-bees in the same hive - Clarice Right_bar_bleue

En couple avec : /

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'ébène, nerf de dragon, 25 cm
Camp: Mal
Avatar: Madison Davenport

Two queen-bees in the same hive - Clarice Empty
Message#Sujet: Re: Two queen-bees in the same hive - Clarice   Two queen-bees in the same hive - Clarice Icon_minitimeVen 13 Nov - 12:23


« Tu as raison, ce n'est qu'une impression. Mais ton sens de l'observation et de l'analyse t'a toujours fait défaut, ma belle. »

Clarice ne chercha pas à contredire son interlocutrice tant il était évident pour elle qu'elle avait tort. Clarice se prêtait bien souvent des qualités qu'elle ne possédait pas vraiment, mais le sens de l'observation et de l'analyse, c'était quelque chose qui la connaissait bien, parce qu'elle en avait besoin pour survivre, ou encore pour réussir à s'en prendre plus efficacement à ceux qu'elle voulait avoir sous sa coupe, que ce soit dans l'intention de s'en prendre à eux ou de les caresser dans le sens du poil.

Alors elle savait, elle voyait. En revanche, c'était un fait, elle mentait beaucoup, sans doute beaucoup trop. Et ce qu'elle disait avoir constaté de ses propres yeux n'était pas forcément ce qu'elle avait véritablement vu ou constaté.


« Il est préférable de ne pas me précipiter, dans l'urgence je risquerais de finir comme toi. »

C'était une bonne excuse. La vérité, c'est qu'on ne donnerait pas le choix à Octavia, comme on avait pas réellement laissé le choix à Clarice non plus. C'était une chose qui se décidait pour eux, pour leur bien.

Alors si aucun choix judicieux n'avait été fait pour sa camarade, c'était sans doute qu'il n'y avait aucun choix judicieux à faire. Clarice, elle, estimait que finir comme elle, en étant elle, n'était pas si mal. Octavia ne pouvait pas comprendre, bien sûr, mais Clarice avait besoin de ça. Essentiellement besoin de ces fiançailles comme d'une barrière derrière laquelle se protéger pour dissimuler un secret tout à fait inavouable.


« J'ai de la chance, ma famille est exigeante, nous recherchons l'excellence, pas l'alliance facile. Et nous n'avons pas à dépendre du prestige des autres pour espérer qu'il rejaillisse ne serait-ce qu'un peu sur nous. Je ne peux que comprendre tes parents, cela dit. Quel soulagement cela doit être pour eux d'avoir réussi à te caser, j'imagine qu'ils ne devaient pas y croire eux-mêmes. Tu es si... unique en ton genre. »

L'alliance facile... Il fallait qu'Octavia soit de mauvaise foi pour prétendre que Black représentait une alliance facile. Oui, il était insupportable, mais il restait un bon parti, peut-être le meilleur de leur génération, et s'il était insupportable, ça lui passerait bien à un moment donné. Sa petite crise d'adolescence pour se donner un genre finirait par lui passer.

Là où elle marquait un point, c'est que la famille Yaxley avait peut-être meilleure presse que la famille Carrow, s'il fallait vraiment échelonner les familles de sang pur (ce que les familles de sang pur ne se privaient jamais de faire, bien sûr).

"Permets-moi de te retourner le compliment, je ne connais personne d'aussi... atypique que toi, dans le bon sens du terme, bien sûr." Elle marqua une pause. "Il est vrai que ta famille doit avoir d'autres préoccupations à l'heure actuelle. J'imagine qu'ils consacrent tout leur temps et toute leur énergie à casser ta réputation de criminelle notoire. Personne ne voudrait prendre le risque de fiancer son fils à une brute épaisse, ça ferait mauvais genre."

_________________
Mirror, my beautiful mirror...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serpentard
Octavia Yaxley
▌ Messages : 332
Humeur :
Two queen-bees in the same hive - Clarice Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Two queen-bees in the same hive - Clarice Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Ecaille de dragon, chêne, 21 cm
Camp: Mal
Avatar: Anya Taylor-Joy

Two queen-bees in the same hive - Clarice Empty
Message#Sujet: Re: Two queen-bees in the same hive - Clarice   Two queen-bees in the same hive - Clarice Icon_minitimeSam 28 Nov - 9:26


Two queen-bees in the same hive
ft. Clarice Carrow

Octavia laisse couler les réflexions de Clarice comme l'eau sur les plumes d'un gracieux phénix. Il faut dire que ces réflexions sont leur pain quotidien. Ni l'une ni l'autre ne peuvent réellement se sentir affectées ou agressées par ces réflexions déguisées, elles en ont fait une habitude qui se rapprocherait même du rituel. C'est une manière de stimuler leur repartie, ce qui n'est pas mal. Même si Clarice a déjà fait mieux qu'un simple "atypique" pour la pousser dans ses retranchements. Atypique, Octavia ne l'est pas. Unique oui, mais pour elle, ces deux adjectifs n'ont pas le même sens. Elle veut être au-delà des autres, mais en se servant de ce qu'ils possèdent, se distinguer en ressemblant, pour peu que cela ait réellement un sens. Au moins ça en a un pour elle.

Clarice reprend en remarquant que la famille d'Octavia doit avoir d'autres préoccupations à l'heure actuelle. Impossible de lui donner tort alors que, en effet, les Yaxley sont sous le feu nourri des projecteurs. C'est contrariant, mais pas entièrement déplaisant non plus. Octavia aime assez faire parler d'elle de la sorte. Même si elle a promis de se faire oublier, et elle le fera. Elle a obtenu ce qu'elle voulait, elle n'a pas besoin d'insister davantage. Clarice ne se départ pas de son calme sourire, comme si rien des propos de son interlocutrice n'avait de quoi l'inquiéter, imperturbable, alors qu'elle peut admettre que sa camarade ne fait jamais que dire la vérité. C'est en effet la vérité : sa famille doit se préoccuper de sauver sa réputation et son honneur. Elle passe au plan secondaire dans ce schéma spécifique.

« On accepte sans difficulté de marier le perturbateur affligeant de service, alors je ne suis pas certaine que ces considérations aient tant d'importance »
, répond tranquillement Octavia, en référence à Alphard, bien évidemment. « Mais il est vrai que c'est sans doute dans l'intention d'éviter la moindre vague que les Black ont ainsi visé le bas du panier, ce qui ne leur ressemble pourtant pas. »

Les Carrow ne sont pas le bas du panier. Ils sont une famille de sang pur respectée et respectable, mais pourquoi s'abstiendrait-elle de faire preuve de mauvaise foi quand il est si simple d'en afficher ainsi, ostensiblement, en toute impunité. Elle ne pense pas, dans tous les cas, que la sincérité soit vraiment de mise dès lors qu'une conversation s'engage entre elle et Clarice. Ce n'est jamais ainsi que leur relation a fonctionné.

« Avoue-le, Clarice, toi aussi, tu voudrais faire la une des journaux. » Bon, la une, elle exagère, mais elle a toujours eu un certain talent, et surtout une certaine affection pour l'emphase. « On ne trouverait pas même ton nom dans la rubrique des niffleurs écrasés tant le monde se soucie peu de toi. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serpentard
Clarice Carrow
▌ Messages : 179
Humeur :
Two queen-bees in the same hive - Clarice Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Two queen-bees in the same hive - Clarice Right_bar_bleue

En couple avec : /

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'ébène, nerf de dragon, 25 cm
Camp: Mal
Avatar: Madison Davenport

Two queen-bees in the same hive - Clarice Empty
Message#Sujet: Re: Two queen-bees in the same hive - Clarice   Two queen-bees in the same hive - Clarice Icon_minitimeLun 7 Déc - 12:45


« On accepte sans difficulté de marier le perturbateur affligeant de service, alors je ne suis pas certaine que ces considérations aient tant d'importance »


Perturbateur et affligeant, Alphard l'était bel et bien, et Clarice pouvait difficilement prétendre le contraire sans afficher trop frontalement sa mauvaise foi. Tout le monde le savait, il prenait la peine de le prouver dès que l'occasion se présentait. Sur ce terrain-là, Octavia avait raison de l'attaquer.

C'était de l'ordre de l'attaque facile, ça c'est sûr, mais en même temps, elle ne l'aurait pas volé. Et surtout, c'était difficilement contestable. Mais affligeant et perturbateur ou non, Alphard restait un Black, avec tout le prestige qui allait avec.

Le petit tempérament d'enfant roi et tête à claque du vert et argent n'ôtait rien au fait qu'intégrer directement la famille Black était un véritable privilège qu'il serait absolument stupide de s'épargner, surtout au nom de critères somme toute assez superficiel. On n'épousait pas un homme pour son naturel ou son caractère. Sans quoi l'on ne ferait sans doute que de déplorables mariages, en tout cas dans la très grande majorité des cas.


« Mais il est vrai que c'est sans doute dans l'intention d'éviter la moindre vague que les Black ont ainsi visé le bas du panier, ce qui ne leur ressemble pourtant pas. »

"Et même en raclant le fond du fond, il n'ont pas réussi à mettre la main sur toi, c'est incroyable tout de même"
, répondit tranquillement Clarice.

Elle ne comptait pas se laisser déstabiliser par Octavia. Son avantage était de n'avoir aucun doute quant à sa valeur. Si Octavia tenait à appuyer sur ses faiblesses, ses complexes ou ses incertitudes, elle aurait du travail.

Octavia était fière de sa naissance, fière de son héritage, fière de son bagage familial, fière de son apparence. Fière de tout ce qui la concernait, en gros. Et on ne pourrait pas l'attaquer sur ces terrains-là sans foncer droit dans un mur.

Et si Octavia cherchait vraiment à attaquer sa réputation, elle devrait plutôt se pencher sur la sienne, car un parfum de scandale flottait dans l'air sur son passage en ce moment, et si elle avait l'air de le considérer comme une sorte de titre honorifique, ce n'était pas ce qui allait faire d'elle un parti idéal.


« Avoue-le, Clarice, toi aussi, tu voudrais faire la une des journaux. On ne trouverait pas même ton nom dans la rubrique des niffleurs écrasés tant le monde se soucie peu de toi. »


Clarice joua l'impassible. Est-ce qu'elle était totalement indifférente au fait que le nom d'Octavia était sur toutes les lèvres au mépris du sien ? Peut-être un peu. Mais elle ne le dirait pas.


"Contrairement à toi qui t'agites comme une forcenée pour être sous le feu des projecteurs, je n'ai besoin que d'exister pour me faire remarquer, Octavia. Mais j'admets que ce n'est pas donné à tout le monde."

_________________
Mirror, my beautiful mirror...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serpentard
Octavia Yaxley
▌ Messages : 332
Humeur :
Two queen-bees in the same hive - Clarice Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Two queen-bees in the same hive - Clarice Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Ecaille de dragon, chêne, 21 cm
Camp: Mal
Avatar: Anya Taylor-Joy

Two queen-bees in the same hive - Clarice Empty
Message#Sujet: Re: Two queen-bees in the same hive - Clarice   Two queen-bees in the same hive - Clarice Icon_minitimeLun 21 Déc - 14:19


Two queen-bees in the same hive
ft. Clarice Carrow

Clarice est particulièrement mordante, et ce n'est pas nouveau. Si Octavia l'observe comme une rivale et consent à admettre qu'elle est capable de la détrôner (si ce n'est pas déjà le cas), ce n'est pas pour rien. C'est justement parce qu'elle pourrait presque observer son reflet quand elle la regarde droit dans les yeux. Alors tout comme elle-même sait piquer, son interlocutrice n'est pas en reste, et Octavia est obligée d'admettre qu'elle vise juste.

Au point même qu'Octavia se sentirait presque acculée et ne saurait presque plus quoi répondre. Elle a bien l'intention de riposter, évidemment, et elle va le faire, mais les répliques qui lui viennent à l'esprit sont d'un bien faible niveau en comparaison de ce qu'elle a envie de lui envoyer en pleine figure.

En pensées, elle en a, des choses à lui dire. Mais on lui a demandé de faire profil bas, alors elle s'y tient, elle s'y tient autant qu'elle le peut. C'est tentant d'abattre toutes ses cartes, même celles qu'elle doit garder dans sa manche, mais elle ne le fera pas. De toute façon, Clarice ne comprendra pas. Cette dernière a beau partager les opinions de ceux de son sang et de sa caste, elle n'a jamais paru réellement intéressée par la perspective d'élever ses exigences à un plus haut niveau.

A son échelle, elle contribuera à la prévalence du sang pur sur tout le reste, c'est après tout à cela que doit servir son mariage avec Alphard Black, et c'est pour cela qu'elle l'accepte sans sourciller alors qu'il devrait la précipiter au fond du trou, mais c'est si peu. Ce n'est rien, même, rien du tout. En tout cas, pour Octavia, ce n'est pas assez. Clarice devrait vouloir se distinguer, et elle n'en fait rien. Pour elle, cela tient de l'absurdité la plus évidente. Elle se fait remarquer, oui, mais par la bonne personne, ce que Clarice n'a pas réussi à faire de son côté et ne semble même pas intéressée à faire, ce qui selon Octavia, est non seulement dommage mais aussi un peu stupide, en fait.

Elle a envie de lui dire tout ça, de souligner à quel point elle manque d'ambition et à quel point cela ne pourra que la précipiter dans les plus profondes abymes, qui feront que dans l'avenir, personne ne se souviendra d'elle, quand, c'est son intention, tout le monde retiendra son nom. Il lui faudrait sûrement une boule de cristal pour redescendre de quelques étages, mais en attendant, elle est parfaitement sûre d'elle et si elle se décide pour une attaque bien moins subtile et garde le fond de sa pensée pour elle. Tant pis pour son sens de la repartie et son grand désir de joute verbale. La prudence doit parfois être de mise au-delà du reste.

« Je dois bien l'admettre, il serait difficile de ne pas te remarquer, attifée comme tu l'es. », répond-elle avec un décontraction affichée. « Un jour, j'entrerais dans l'histoire, Clarice. Toi, tu auras juste ta tête sur une stupide tapisserie. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serpentard
Clarice Carrow
▌ Messages : 179
Humeur :
Two queen-bees in the same hive - Clarice Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Two queen-bees in the same hive - Clarice Right_bar_bleue

En couple avec : /

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'ébène, nerf de dragon, 25 cm
Camp: Mal
Avatar: Madison Davenport

Two queen-bees in the same hive - Clarice Empty
Message#Sujet: Re: Two queen-bees in the same hive - Clarice   Two queen-bees in the same hive - Clarice Icon_minitimeMer 23 Déc - 12:07


« Je dois bien l'admettre, il serait difficile de ne pas te remarquer, attifée comme tu l'es. »

Clarice, comme bien d'autres remarques d'Octavia jusqu'ici, laissa glisser cette nouvelle pique sur elle sans se laisser atteindre. Elle ne voyait pas d'intérêt à en faire toute une maladie. Elle estimait, même si elle ne le dirait jamais à voix haute, qu'Octavia était élégante, belle, et avait un sens de la mode très sûr, mais elle savait aussi qu'elle ne devait prendre au sérieux aucun de ses propos.

Elle était convaincue d'être tout aussi belle et tout aussi élégante que son interlocutrice, c'est parce qu'elles rivalisaient, notamment, dans ce domaine, qu'elles ne cessaient de s'attaquer sur le sujet. Alors oui, elle n'allait pas remettre en question sa tenue sous le prétexte qu'Octavia faisait mine de ne pas la trouver à son goût.

Elle savait ce qu'elle valait, elle savait à quoi elle ressemblait. Elle passait bien assez de temps devant son miroir pour n'avoir aucun doute à ce sujet, il faut dire.


« Un jour, j'entrerais dans l'histoire, Clarice. Toi, tu auras juste ta tête sur une stupide tapisserie. »

Cette fois, Clarice fut juste incapable de s'en empêcher. Sans retenue, elle leva les yeux au ciel. Qu'est-ce qu'il ne fallait pas entendre ! Sous prétexte que son nom avait figuré dans la presse, et certainement pas pour de bonnes raisons, voilà qu'elle se prenait pour une star.

S'il fallait que l'on retienne son nom comme celui d'une cinglée psychopathe, elle se garderait bien de passer dans la postérité. La tapisserie des Black, ça pouvait n'avoir l'air de rien ou passer pour quelque chose d'anecdotique, mais en fait, ce n'était pas le cas du tout. Tous les sangs purs connaissaient l'existence de cet illustre arbre généalogique, et son nom y figurerait bien après sa mort, tant pis si elle n'offrait pas de progéniture à Alphard (et encore heureux, quelque part). Alors, peu importe.

"Comme il me tarde de lire tes incroyables exploits dans la Gazette, Octavia. Encore que la presse à scandale se lassera rapidement de toi au rythme où tu vas." Elle sourit. "Je préfère finir sur une tapisserie qu'à Azkaban."

L'attaque était facile, mais elles ne faisaient pas vraiment dans la dentelle depuis les débuts de leur conversation.


_________________
Mirror, my beautiful mirror...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serpentard
Octavia Yaxley
▌ Messages : 332
Humeur :
Two queen-bees in the same hive - Clarice Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Two queen-bees in the same hive - Clarice Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Ecaille de dragon, chêne, 21 cm
Camp: Mal
Avatar: Anya Taylor-Joy

Two queen-bees in the same hive - Clarice Empty
Message#Sujet: Re: Two queen-bees in the same hive - Clarice   Two queen-bees in the same hive - Clarice Icon_minitimeSam 9 Jan - 19:10


Two queen-bees in the same hive
ft. Clarice Carrow

L'ironie de Clarice n'échappe pas à Octavia. En même temps, il n'y a que de cette manière que les deux adolescentes paraissent capables de communiquer, à grand renfort de piques à peine déguisées, qui oublieraient presque d'ailleurs de se laisser enrober de miel tant l'une et l'autre prennent soin de s'attaquer mutuellement, au point de dériver sur ces sujets qui sont forcément plus sensible et qui donc peuvent inévitablement faire plus de dégât. Mais Octavia, en ce qui la concerne, n'a pas l'intention de jouer les planqués et les offusqués chaque fois qu'on la pointera du doigt en l'accusant du crime qu'elle a effectivement commis. Elle continuera de nier puisqu'il le faut, mais elle ne compte pas ramper à terre pour s'excuser de son existence ou encore pour plaider son innocence. A moins, bien sûr, que ce soit son maître qui lui ordonne de ramper à terre : dans ce cas-là, elle le fera clairement de bonne grâce et sans la moindre hésitation, tout ce qu'il faudra pour lui obéir et satisfaire à sa cause.

Elle sait que Clarice n'y croit pas, et c'est tant pis pour elle, mais Octavia, elle, en est certaine, absolument convaincue que son passage dans l'histoire fera date. Il n'est pas question de presse à scandale ou de quoi que ce soit de cet acabit, il s'agit de façonner u avenir à la hauteur de ses convictions, et de marcher aux côtés de celui qui est capable de façonner ce glorieux avenir, celui-là même à qui elle saura prouver sa valeur, au point qu'il finira par la considérer comme l'une de ses fidèles les plus indispensables, c'est en tout cas son ambition, et elle ne laissera personne l'en détourner.

« Ne moisissent à Azkaban que ceux qui sont suffisamment stupides pour se faire prendre »
, rétorque la vert et argent avec orgueil.

Cela ressemble presque à un aveu, mais cela peut tout autant être pris par une observation pure et rien d'autre. Dans tous les cas, Octavia n'a aucune intention de se laisser entraîner dans la prison sorcière. Peu importe les circonstances et les accusations qui pleuvront sur elle, elle saura faire ce qu'il faut pour empêcher la catastrophe. Trop sûre d'elle ? Evidemment ! Mais elle ne pense pas que ce soit la pire des positions à adopter dans de telles circonstances.

« Ne te fais aucun souci, ma belle, tout ira très bien pour moi. »

Et elle pourra la jalousie tout son saoul quand elle-même sera dans l'incapacité de suivre son exemple, de ne serait-ce qu'espérer marcher dans ses pas. Elle avait manquer son occasion, toute occasion de briller et de se distinguer auprès de qui que ce soit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serpentard
Clarice Carrow
▌ Messages : 179
Humeur :
Two queen-bees in the same hive - Clarice Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Two queen-bees in the same hive - Clarice Right_bar_bleue

En couple avec : /

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'ébène, nerf de dragon, 25 cm
Camp: Mal
Avatar: Madison Davenport

Two queen-bees in the same hive - Clarice Empty
Message#Sujet: Re: Two queen-bees in the same hive - Clarice   Two queen-bees in the same hive - Clarice Icon_minitimeMar 12 Jan - 12:26


« Ne moisissent à Azkaban que ceux qui sont suffisamment stupides pour se faire prendre »

"C'est précisément ce que je voulais dire, tu comprends vite",
répondit Clarice avec suffisance à la réplique de son interlocutrice.

Octavia ne se vantait pas exactement de ce qu'elle avait fait, mais de toute évidence, elle ne s'en cachait pas non plus, et Clarice se sentait assez incommodée, pour tout dire, par tant de suffisance.

Elle n'échappait pas, elle non plus, aux préceptes familiaux, et elle aussi estimait que les sorciers de sang pur devaient tenir une place hiérarchiquement supérieure à ceux dont du sang moldu courait dans les veines, mais il y avait une grande différence entre respecter ce précepte très simple par le mariage et le discours et se comporter en sociopathe... c'était la vraie distinction que Clarice voyait entre elles deux, et en l'occurrence, elle en était plutôt contente.

Ce n'est pas le genre de choses qu'elle voudrait pour elle-même. Ne pas pouvoir se mettre totalement dans la tête d'Octavia était plutôt un soulagement, au bout du compte.

Pour ce qui était d'être suffisamment intelligente pour ne pas se laisser prendre, Clarice en doutait plus que largement, à dire vrai. Elle ne considérait pas Octavia comme une idiote, contrairement à ce qu'elle se plaisait à prétendre parfois.

Elle admettait même que sa consoeur de Serpentard pouvait avoir un esprit aussi redoutable que son caractère, mais en revanche, elle était sur une très mauvaise pente. Ne le voyait-elle donc pas ? Elle le voyait sûrement, et de la peur, au moins un peu, devait se dissimuler derrière tant de suffisance. Mais il fallait lui reconnaître qu'elle savait très bien cacher son jeu. Elle avait plutôt intérêt, en même temps. Elle était acculée. Le pire qui pourrait lui arriver à présent serait de perdre la face, pas vrai ?


« Ne te fais aucun souci, ma belle, tout ira très bien pour moi. »

"Je l'espère pour toi"
, répondit Clarice avec une considération beaucoup trop appuyée pour que qui que ce soit puisse vraiment y croire. "Je regretterais qu'il t'arrive quoi que ce soit. Tu sais comme je tiens à tes intérêts", ajouta-t-elle, son hypocrisie au maximum. "Mais même si tu devais subir la plus grande des humiliations, tu sais que tu pourras toujours compter sur moi."

Pour la descendre plus bas que terre, bien sûr.


_________________
Mirror, my beautiful mirror...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serpentard
Octavia Yaxley
▌ Messages : 332
Humeur :
Two queen-bees in the same hive - Clarice Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Two queen-bees in the same hive - Clarice Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Ecaille de dragon, chêne, 21 cm
Camp: Mal
Avatar: Anya Taylor-Joy

Two queen-bees in the same hive - Clarice Empty
Message#Sujet: Re: Two queen-bees in the same hive - Clarice   Two queen-bees in the same hive - Clarice Icon_minitimeVen 29 Jan - 9:14


Two queen-bees in the same hive
ft. Clarice Carrow

A mesure que la conversation s'étire, les attaques sont plus directes, moins subtiles. Il n'y a pas à se demander pourquoi. Elles usent la patience de l'autre avec toutes les armes à leur disposition, et elles sont redoutables pour ce genre de choses. Elles possèdent des armes absolument imparables, qu'elles n'hésitent pas un seul instant à utiliser l'une contre l'autre. Et leur sujet de conversation n'est cette fois pas aussi léger qu'il peut parfois l'être. Ce ne sont pas de vieux crêpages de chignon qui remontent à la surface, ce n'est pas juste leurs éternels conflits d'égo. Non, il s'agit de quelque chose d'autre, que l'on peut qualifier d'autrement plus insidieux, pour le coup. C'est d'un conflit idéologique, profondément idéologique, qu'il est question, en l'occurrence.

L'ironie est si palpable qu'elle n'est même plus vraiment nécessaire, mais Clarice continue de l'utiliser sans vergogne quand elle affirme qu'elle espère pour elle que tout ira bien, et qu'elle veille à ses intérêts. Tu parles ! Clarice rêverait que sa réputation dégringole, que son sort soit scellé. De cette manière, elle n'aurait plus de concurrence et pourrait mener tranquillement son règne de reine des abeilles. Oui, sauf qu'il n'en est évidemment pas question. Bien sûr que Clarice ne tient pas aux intérêts d'Octavia. Et bien sûr qu'Octavia le sait, et réciproquement.

« Bien sûr, de toutes les personnes de confiance qui m'entourent, tu es évidemment la première vers qui je me tournerai, Clarice. Tu es mon phare dans l'obscurité. »

Octavia ne confierait rien à Clarice, pas même une vieille chaussette qu'elle ne porterait plus depuis des années. Qui sait dans quel état elle la retrouverait.

« Mais je ne veux pas t'encombrer, tu sais, tu as déjà fort à faire à t'occuper de toi-même. Et de toute évidence, tu te négliges. »


Elle la considère du regard de haut en bas avec un air affligé. Sans le filtre de la mauvaise foi, elle doit pourtant reconnaître qu'il n'y a rien à reprocher à l'apparence de son interlocutrice. En réalité, Octavia la trouve même très belle, très élégante, très distinguée, irréprochable. C'est bien parce que Clarice se rapproche d'assez près de l'idéal qu'elles poursuivent toutes les deux, et qui leur est commun, que leur querelle pourrait bien être sans fin. Et au fond, ce n'est pas plus mal, car ce genre de querelles lui manqueraient sans doute si elles n'existaient plus. Sans oublier que dans la situation qu'elle vit, Octavia trouve même que c'est pour elle une occasion agréable de se détendre, ça la change de tout le drame qui entoure sa situation à l'heure actuelle, et qui, s'il en vaut la peine, peut être éreintant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serpentard
Clarice Carrow
▌ Messages : 179
Humeur :
Two queen-bees in the same hive - Clarice Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Two queen-bees in the same hive - Clarice Right_bar_bleue

En couple avec : /

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'ébène, nerf de dragon, 25 cm
Camp: Mal
Avatar: Madison Davenport

Two queen-bees in the same hive - Clarice Empty
Message#Sujet: Re: Two queen-bees in the same hive - Clarice   Two queen-bees in the same hive - Clarice Icon_minitimeMar 2 Fév - 12:17


« Bien sûr, de toutes les personnes de confiance qui m'entourent, tu es évidemment la première vers qui je me tournerai, Clarice. Tu es mon phare dans l'obscurité. »

Clarice afficha un sourire radieux, comme si elle croyait dans le moindre des mots prononcés par sa camarade, et comme si cette dernière disait sincèrement ce qu'elle pensait.

Non, elles ne se faisaient évidemment pas confiance, c'était dans la pure logique des choses. C'était normal, c'était naturel. Elles avaient tout intérêt à ne pas se faire confiance, en effet, car ce serait alors baisser sa garde, et les chances pour que l'un ou l'autre se prenne dès lors un retour de bâton cosmique étaient par trop peu négligeables pour qu'elles passent outre.

Jamais Octavia ne devrait accorder sa confiance à Clarice et réciproquement, ce serait courir le risque évident de mettre le feu aux poudres, et ni l'une ni l'autre ne pouvaient réellement vouloir cela. Alors non, elle n'était pas son phare dans l'obscurité, sauf s'il était de ces phares trompeurs dont l'optique était notamment d'égarer les voyageurs les plus aventureux.


« Mais je ne veux pas t'encombrer, tu sais, tu as déjà fort à faire à t'occuper de toi-même. Et de toute évidence, tu te négliges. »

"Que veux-tu, je suis altruiste, c'est une seconde nature, chez moi", répondit Clarice avec un fin sourire, faisant mine de n'entendre que d'une oreille distraite la pique que son interlocutrice venait de lui adresser.

Clarice, altruiste ? On aura tout entendu. La jeune vert et argent était l'inverse d'altruiste, bien évidemment. Non, c'était tout l'inverse, même. Quoi qu'il advienne et peu importe les circonstances, elle ferait toujours passer ses intérêts en premier. C'en devenait même une seconde nature chez elle, et c'était autant un moyen d'autopréservation, au vu de son état fragile, qu'une manière pour elle  de garder la tête haute peu importe les circonstance. Ce n'était jamais un moindre luxe.


"Ta considération et le souci que tu te fais de ma santé et de mon apparence me touchent, tu sais. Toi qui as déjà tant à faire de ton propre côté. Mais avant de te soucier de moi et de toute éventuelle négligence de ma part, focalise-toi sur toi, d'accord, ma chérie ? Je n'aime vraiment pas te voir dans cet... état."

_________________
Mirror, my beautiful mirror...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serpentard
Octavia Yaxley
▌ Messages : 332
Humeur :
Two queen-bees in the same hive - Clarice Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Two queen-bees in the same hive - Clarice Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Ecaille de dragon, chêne, 21 cm
Camp: Mal
Avatar: Anya Taylor-Joy

Two queen-bees in the same hive - Clarice Empty
Message#Sujet: Re: Two queen-bees in the same hive - Clarice   Two queen-bees in the same hive - Clarice Icon_minitimeMer 3 Mar - 14:58


Two queen-bees in the same hive
ft. Clarice Carrow

Grincement de dents quand Clarice lui assène qu'être altruiste, c'est une seconde nature chez elle. Même elle, avec cette estime si grande qu'elle a d'elle-même qu'elle lui ferait enfler l'ego comme un ballon de baudruche, ne peut pas croire une seule seconde en ce qu'elle dit. Elle ne pense qu'à sa poire, et elle le sait très bien. La conscience qu'elle a de son narcissisme la rendrait presque plus redoutable.

Et sur ce point là encore, en plus de tant d'autres, Clarice et Octavia se rejoignent. Non, l'altruisme ne fait pas partie de leur vocabulaire. Si elles doivent s'intéresser aux autres, alors il faut se méfier, s'inquiéter, ce n'est jamais bon signe, loin de là. C'est signe qu'elles vous ont dans le collimateur et que ça pourrait très mal se finir pour vous. C'est signe qu'il faut se barrer sans demander son reste et prier pour qu'elles oublient vos existences.

Et elle en rajoute encore une couche, avec ce parfait jeu d'actrice qui est le sien. Clarice a toujours su manier le cynisme à la perfection. Si Octavia ne considérait pas être l'experte indétrônable en la matière, elle le lui envierait presque, tant la manière détachée dont elle est capable de vous envoyer sur les roses tout en vous mettant le nez dans vos propres contradictions tient presque du génie, à ce stade.

« Ta considération t'honore, tu te préoccupes tant des autres que tu en oublierais de te regarder dans la glace... ça ne te ferait certainement pas de mal, pourtant », répond Octavia avec facilité. « Je n'aime pas l'idée que tu te fasses tant de souci pour moi, ma belle. Tu sais ce qu'on dit, le souci, ça vous fait des rides avant l'heure. Je ne voudrais pas ajouter quoi que ce soit de si disgracieux à un visage déjà si... atypique. »

Elle sourit, et pour se donner l'assurance d'avoir le dernier mot, reprend presque aussitôt.

« Je vais t'épargner toute contrariété complémentaire, va, j'ai beaucoup de choses à faire de toute manière. »

Sous-entendu, elle est très occupée, à l'inverse de Clarice qui en demeure à des préoccupations de seconde zone. Oui, c'est une affirmation complètement gratuite, mais qu'attendre d'autre de sa part. Elle se redresse avec toute la suffisance - et l'élégance, elle l'espère - dont elle est capable.

« C'est toujours un plaisir de passer du temps avec toi, Clarice »
, ajoute-t-elle avant de prendre définitivement congé de son interlocutrice, avec la satisfaction erronée d'avoir gagné une joute verbale qu'elle a au contraire largement perdue.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Two queen-bees in the same hive - Clarice Empty
Message#Sujet: Re: Two queen-bees in the same hive - Clarice   Two queen-bees in the same hive - Clarice Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Two queen-bees in the same hive - Clarice

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» [UPTOBOX] Mother's Day [DVDRiP]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Poudlard
 :: Les sous-sol :: Salle commune des Serpentard. :: Salle commune.
-