AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -40%
-40% sur le polo Lacoste uni slim fit
Voir le deal
66 €

Partagez | 
 

 L'hypocrisie est la meilleure amie des femmes | Cedrella & Ravena

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
SORCIER
Ravena Crabbe
▌ Messages : 18
Humeur :
L'hypocrisie est la meilleure amie des femmes | Cedrella & Ravena Left_bar_bleue50 / 10050 / 100L'hypocrisie est la meilleure amie des femmes | Cedrella & Ravena Right_bar_bleue

En couple avec : Veuve (trois fois)

QUI SUIS-JE?
Baguette: 27,3 cm, bois d'orme & crin de licone
Camp: Neutre
Avatar: Lily Collins

L'hypocrisie est la meilleure amie des femmes | Cedrella & Ravena Empty
Message#Sujet: L'hypocrisie est la meilleure amie des femmes | Cedrella & Ravena   L'hypocrisie est la meilleure amie des femmes | Cedrella & Ravena Icon_minitimeLun 23 Nov - 10:45

L'hypocrisie est la meilleure amie des femmes
   
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Ravena n’aimait pas du tout cette situation. Bon d’accord, au début, cela avait été amusant durant un petit moment, mais à présent, elle avait la sensation que de plus en plus de gens croyaient en sa culpabilité, et elle n’aimait pas ça. Elle gardait la tête haute, et elle restait fière, parce qu’elle n’avait rien à se reprocher, mais elle ne le vivait pas forcément bien non plus. Elle devait faire avec, mais quand le procès sera terminé, et quand il sera de notoriété publique qu’elle était totalement innocente dans cette histoire, elle attendra les excuses de tous ceux qui la pensaient coupable.

Elle pouvait comprendre que l’on ait des doutes la concernant, trois mariages, trois morts, cela pouvait amener des soupçons, mais au bout d’un moment, il fallait voir la réalité en face. Les morts avaient toutes été expliquées comme étant accidentelles, et elles l’avaient été. Ravena n’avait en rien aidé ses époux à passer la baguette à gauche. Elle n’y était pour rien, d’autant que cette situation de lui apportait rien. Si, elle avait hérité d’accord, mais ce n’étaient pas des fortunes colossales non plus, cela restait relativement modeste.

Elle n’avait qu’une seule hâte, que toute cette histoire soit enfin derrière elle. Elle savait bien qu’Antarès n’arrivait pas à lui trouver de nouvel époux. Personne ne voulait l’épouser, ils avaient tous peur de connaître le même sort que leurs prédécesseurs. Ce n’était pas plus mal, elle en avait assez des hommes, ils ne causaient que des soucis, alors autant qu’elle reste seule un moment. On n’était jamais mieux servi que par soi-même. Elle trouverait bien un autre sang-pur plus tard, qui ne mourrait pas de manière prématurée, et avec qui elle pourrait avoir des enfants. C’était un souhait qu’elle avait, mais elle avait devoir patienter, ce n’était pas du tout le moment de tout évidence.

Quoiqu’il en soit, elle continuait de vivre sa vie comme elle le pouvait encore, ce qui induisait de participer aux soirées mondaines. Elle n’avait pas l’intention de se terrer comme une coupable. Elle savait qu’on allait mal la regarder pour certains, mais tant pis, elle était plus forte que ça, et elle comptait bien le montrer. Elle espérait au moins que Pollux serait là, un des seuls soutient qu’elle avait. Elle ne comptait cependant pas sur Dosia, ce n’était plus du tout son truc, toutes ces frivolités. Elle repéra Cedrella dans un coin, il est vrai qu’elle était revenue la bouche en cœur après que sont traitre à son sang de fiancé ne l’ait abandonné pour une autre, ou une histoire comme ça. Ravena ne l’aimait pas, elle n’avait jamais été agréable avec elle, donc elle n’avait pas de raison de lui rendre la pareille. Elle afficha cependant un sourire de convenance, tout en hypocrisie.

« Tiens, bonsoir Cedrella. Cela me fait toujours drôle de te revoir dans ce genre de soirées. La réinsertion n’est pas trop difficile ? »

black pumpkin

_________________

- Ravena Crabbe -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Cedrella Black
▌ Messages : 690
Humeur :
L'hypocrisie est la meilleure amie des femmes | Cedrella & Ravena Left_bar_bleue50 / 10050 / 100L'hypocrisie est la meilleure amie des femmes | Cedrella & Ravena Right_bar_bleue

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: ébène, plume de sombral, 23,43 cm
Camp: Neutre
Avatar: Emily Blunt

L'hypocrisie est la meilleure amie des femmes | Cedrella & Ravena Empty
Message#Sujet: Re: L'hypocrisie est la meilleure amie des femmes | Cedrella & Ravena   L'hypocrisie est la meilleure amie des femmes | Cedrella & Ravena Icon_minitimeLun 23 Nov - 19:15


L'hypocrisie est la meilleure amie des femmes
E

t une soirée mondaine de plus, une ! Cedrella en avait plus qu'assez de ces exercices de paraître qui n'avaient pour seul intérêt en ce qui la concernait que de la montrer, l'exhiber comme le phénomène à refondre dans le moule avec le plus d'insistance possible. Au début, la jeune femme avait été ravie : elle aimait sincèrement les réceptions du genre, et quand elle avait dû y renoncer, eh bien ça lui avait manqué, mais à présent... eh bien... elle préfèrerait cent fois la solitude de l'appartement qu'elle partageait avec Septimus que cet affichage stupide, ce défilé d'hypocrites... Elle avait renoué certains liens, il y avait des personnes qu'elle pouvait être sincèrement heureuse de revoir au cours de ces soirées, mais de manière générale...

Elle ne savait même pas ce qu'on célébrait, elle n'avait pas la moindre idée d'à qui ou à quoi l'on devait cette agitation, ce luxe affiché, ces sourires de façades. Elle savait juste que Charis avait insisté pour qu'elle vienne, alors elle était venue. Elle s'était coiffée, habillée, la seule chose à laquelle elle prenait encore un certain plaisir dans tout ce remue-ménage, et maintenant, elle observait, une flute de champagne à la main, ennuyée d'être là. Elle n'avait pas envie de parler, elle n'avait pas envie de danser, elle voulait se laisser oublier jusqu'à pouvoir enfin rejoindre sa chambre, son lit... ce qui n'était pas non plus une perspective si stimulante... mais au bout du compte, elle oubliait un peu ce qu'une perspective stimulante pouvait bien être. Elle se laissait porter par le courant, pas par confort mais faute de savoir quoi faire d'autre. Et la profonde lassitude qui en résultait était à nulle autre pareille.

Malheureusement, pour ce qui était de se faire oublier, elle repasserait, puisqu'on finit par s'adresser à elle. Et autant dire que la compagnie qui lui était proposée n'avait rien à voir avec quelque chose qu'elle puisse assimiler à une conversation agréable. Ravena Crabbe. Ou la veuve noire, la surnommaient beaucoup (sans doute pas sans raison, aux yeux de Cedrella). Cedrella ne l'aimait pas. Elles se connaissaient depuis qu'elles étaient hautes comme trois pommes, et le courant n'était jamais passé. Vu les rumeurs qui couraient sur Ravena, il n'y avait pas de raisons que ça change. Les sous-entendus que Cedrella devinait chez Ravena passaient mal compte tenu de ce que la jeune femme estimait être les crimes à peine dissimulés de Ravena.

-Je ne suis pas en réinsertion, Ravena, je me contente d'apprécier mes amis et ma famille comme je l'ai toujours fait. Et toi alors, tout va bien pour toi ? En quête d'un nouveau fiancé ?




code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

L'hypocrisie est la meilleure amie des femmes | Cedrella & Ravena

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Quand deux corps s'enflâme [Pv Mafuyu Nekokami ][Hentaï]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Londres
-