AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Dans une jungle d'origamis... [pv Danette <3]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 3791
Humeur :
98 / 10098 / 100

En couple avec : oh, vous savez, moi... Tiens, un nargole!
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Aulne Quibber

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,42 cm, bois de saule et griffe de botruc
Camp: Bien
Avatar: Evanna Lynch

Message#Sujet: Dans une jungle d'origamis... [pv Danette <3]   Sam 21 Aoû - 0:07

    Trop de poussière... Personne n'avait dû toucher à ces papiers depuis une éternité... Sans doute parce qu'il était absolument inutile d'y toucher.... ce qui prouvait bien qu'on ne faisait trifouiller Luna dans toute cette paperasse qu'histoire de l'agacer royalement. C'était Slughorn qui l'avait envoyé ici, faute de lui trouver une punition originale, il avait décidé de la laisser aux mains de Montgomery Beresford, le concierge de l'époque, qui n'était pas vraiment plus commode que Rusard... Il avait accueilli Luna l'air bougon, avait tiré un vieux carton du dessus d'une armoire au hasard, et avait demandé à la jeune fille de trier les dossiers qu'il contenait par ordre alphabétique... Ma foi, elle aurait pu avoir pire, comme punition pour "dégradation du matériel", d'ailleurs, il paraissait que le concierge savait rivaliser d'inventivité quand il s'agissait de punir les élèves qui enfreignaient le règlement... Il s'avérait seulement que Beresford était trop occupé à pourchasser un élève qui avait apparemment balancé une boule puante dans les toilettes des garçons... Tant mieux, elle serait seule... Enfin, pour ce que ça changeait. Que le concierge ait été là ou pas, ça ne changeait pas grand chose, pour la jeune fille. Elle était entière, et fidèle à elle-même, et par conséquent, son attitude ne changeait pas vraiment, qu'elle soir surveillée ou pas.

    ... Elle n'aurait sans doute pas agit différemment, donc, si elle avait été sous le regard du concierge. Mais si Beresford l'avait vu faire, il l'aurait très certainement arrêté sur le champ... Car oui, la façon dont Luna triait les papiers était pour le moins... singulière. Et contre-productive, très certainement. Elle avait vidé chaque dossier du carton sur la grande table de bois qui servait de bureau à Beresford. les feuilles étaient maintenant étalées un peu partout dans un ordre indistinct, et Luna s'occupait à plier chaque feuille une par une, les transformant en origamis plus ou moins réussies, construisant des avions en papier qu'elle laissait s'envoler au-dessus de sa tête. On aurait pu croire à un manque de bonne volonté, ou purement et simplement, à du foutage de gueule dans les grandes largeurs de la part de la jeune fille, mais ce serait sous-estimer la folie douce qui caractérisait définitivement Luna. Elle ne pensait pas à mal, loin de là, elle était loin d'être du genre "rebelle" ou effrontée... C'était ainsi qu'elle triait les choses. Parce que les idées posées sur le papier se reconstruisent dès l'instant où un pliage enfantin lui redonne vie. Et il était plus facile de trouver l'ordre des choses vivantes que celui des choses mortes... et puis, c'tait un peu plus joyeux.

    Luna se créait donc toute une jungle de papier, et heureusement, sans doute, que toutes ces feuilles, qui soulevaient de la poussière dès que la jeune fille les agitait un tant soit peu, ne signifiaient rien d'important, car sinon, elles auraient très certainement été perdues. Qu'étaient-ils, ces papiers, d'ailleurs? bonne question, la jeune fille n'avait pas eu la curiosité de les lire... de toute manière, à quoi ça aurait servi? Ces papiers se référaient à une époque, à un temps qu'elle ne connaissait pas, ou peu... Peut-être aurait-elle pu profiter de sa solitude pour fouiner, et peut-être recueillir des informations, mais elle ne pensait pas trouver quoi que ce soit d'intéressant là-dedans... même si depuis sa conversation avec Hermione, elle avait la ferme intention d'agir... elle ne savait absolument, mais alors absolument pas comment. Elle comptait davantage sur Hermione ou Harry pour... les détails pratiques.

    En attendant, les animaux, objets, et autres, en papiers, s'entassaient sur le bureau, à présent blanc d'origamis, et Luna les alignait soigneusement, la tête penchée, la langue légèrement tirée, comme souvent lorsqu'elle était concentrée sur ce qu'elle faisait (parce que son tri demandait beaucoup de concentration, c'est bien connu), tout en chantonnant une de ses chansons préférées (ou plutôt, c'était la chanson préférée de sa mère, à l'époque, et Luna l'avait imité), un quelconque navet de Celestina Moldubec, que les gens de cette époque avaient la chance ô combien heureuse de ne pas connaître. Elle en était à ce point là quand la porte du bureau, déjà entrouverte, s'écarta plus largement. Luna leva la tête, s'attendant à se retrouver face à la mine ronchonne du concierge, mais à la place, ses yeux tombèrent sur Daniel, et le sourire de la jeune fille s'élargit.


    "Tiens, salut!"

_________________
- Let's do the time warp again -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 1586
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Hum... célibataire.

QUI SUIS-JE?
Baguette: 22 cm, bois de hêtre, ventricule de dragon.
Camp: Mal
Avatar: Drew Fuller

Message#Sujet: Re: Dans une jungle d'origamis... [pv Danette <3]   Sam 21 Aoû - 21:41

"Hey! Qu'est-ce que tu fais là?" demanda gentiment Daniel (parce qu'il était gentil, parfois, à certains moments... rarement), dans un grand sourire et l'air de rien.

Il ne faisait que feindre la surprise de se retrouver face à Aulne, parce qu'en vérité, il avait parfaitement su qu'elle serait ici avant d'ouvrir la porte du bureau du concierge, et il avait même compté là-dessus, sa visite n'était pas anodine du tout. En effet, il avait entendu Slughorn inviter Luna à se rendre au bureau de Beresford le lendemain soir, histoire qu'il lui trouve ce qu'il avait appelé une "punition appropriée" (en gros il était pas fichu de la punir lui-même) à l'explosion de chaudron qui avait eu lieu pendant le dernier cours de potion, et qui avait aussi valu à Dan sa propre punition, d'ailleurs. Parce qu'il n'en démordait pas, si il avait foiré sa potion, c'était bien parce qu'il avait lâché l'attention pour voir ce qui se passait du côté d'Aulne. Pendant qu'il était obligé de refaire toute sa potion à cause de ce crétin de professeur à deux noises, Dan avait pu entendre très distinctement le maître de potion donner les conditions de sa retenue à Aulne, qui avait écouté et approuvé sans broncher.

Cette vaine! C'était le lieu et l'occasion idéale pour rediscutailler avec Aulne en évitant le regard des autres (parce que Dan tenait quand même toujours autant à sa réputation et qu'il ne voulait donc toujours pas qu'on le voit en présence d'une serdaigle). Bon, l'ennui, c'était Beresford, lui et Danny étaient pas spécialement potes, et ça depuis l'entrée de Dan à Poudlard, il fallait dire que Daniel, dès qu'il pouvait être impliqué dans une baston quelconque, eh ben il l'était, ça aidait pas. Comme il pouvait sûrement pas se taper l'incruste dans le bureau du concierge s'il était là, il avait convaincu (ou soudoyé, peu importe c'est pareil, au final) un crétin de troisième année d'aller larguer une boule puante dans les chiottes des mecs (donc très très loin du bureau de Beresford, quant à faire) pour qu'il puisse rien faire d'autres que d'aller courir après l'autre crétin impressionnable pendant que le serpy en profitait pour avoir un brin de conversation tranquille avec Aulne.

..Et là, de nouveau, c'était quand même vachement intéressé, comme manoeuvre, vu que le but était d'essayer de piéger Aulne une fois de plus, maintenant u'il était certain qu'elle avait menti. Mais il fallait la jouer fine (genre même si c'est pas trop son truc), surtout maintenant que Luna avait l'air d'avoir bien confiance en lui. Il pouvait pas lui sortir d'emblée qu'il savait tout, où il risquait de foirer ses chances, mais en même temps, ils auraient sans doute pas beaucoup le temps avant le retour de Beresford... Dan fit un pas en avant dans le bureau et referma la porte derrière lui. Ce n'est que quand il se tourna de nouveau vers Luna qu'il remarqua ce qu'elle avait fait de la table. Des pliages de partout, il restait quasiment pas de coin de table encore détectable. Aulne avait définitivement un grain, mais Dan trouvait ça... amusant.


"Tu devrais déplier ça vite fait. T'as jamais eu affaire à lui, mais crois-moi, Beresford est pas du genre commode."

_________________


Je suis comme un chien mouillé, qui peut se prendre tous les coups
Les plus belles dérouillées, et suivre son maître partout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 3791
Humeur :
98 / 10098 / 100

En couple avec : oh, vous savez, moi... Tiens, un nargole!
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Aulne Quibber

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,42 cm, bois de saule et griffe de botruc
Camp: Bien
Avatar: Evanna Lynch

Message#Sujet: Re: Dans une jungle d'origamis... [pv Danette <3]   Lun 23 Aoû - 23:25

    « J’ai été punie. » expliqua tranquillement Luna, le sourire aux lèvres, ravie de voir que Daniel semblait visiblement prêt à lui tenir compagnie. Tant mieux, elle trouverait le temps moins long. Et puis, elle aimait bien être en compagnie de Daniel, elle se sentait bien avec lui. C’était l’une des personnes qui, à coup sûr, lui manqueraient quand elle aurait à repartir. S’il s’avérait qu’ils finissent par repartir.

    Elle ne se justifia pas d’avantage, elle se disait que Daniel devait savoir qu’elle faisait référence au fameux cours de potion ou lui aussi s’en était pris pas mal sur la figure, il n’y avait pas besoin de détails. Et de toute façon, Daniel n’avait pas vraiment l’air curieux, il avait bien dû deviner ce qui se passait, puisqu’il ne s’était pas attardé sur la question, et avait préféré s’intéresser aux diverses origamis dispersées un peu partout sur le bureau. Elles n’avaient pas l’air au goût du jeune homme. Sans même faire aucune remarque à leur sujet, il avait seulement suggéré à Luna de les déplier rapidement. Luna aurait tout à fait pu se vexer. Après tout, il fallait du temps et de la minutie, pour réussir tous ces pliages. Mais elle ne se vexerait pas. Il fallait sans doute une sensibilité (que Daniel n’avait pas, de tout évidence) pour apprécier tous ces pliages, elle ne pouvait pas blâmer Daniel d’en être dénué, il n’était d’ailleurs pas le seul à être complètement insensible à ce genre de démonstrations poétiques. Tant pis. Pour autant, elle n’obéirait sûrement pas à Daniel. Elles étaient jolies, ses origamis, et surtout, elles étaient tout à fait bien là où elles étaient, Luna ne voyait absolument pas ce qu’elle pouvait faire de mal, ni en quoi Beresford pourrait s’énerver en voyant la nouvelle décoration de son bureau. Luna avait une notion du tri et du rangement très différente de celle du commun des mortels. Pour elle, il fallait que le résultat soit plus beau et plus propre qu’auparavant. Et toutes ses figurines de papiers étaient plus belles et plus propres que le tas de feuille qu’elles étaient auparavant, non? (Oui, je ne vous raconte même pas l’état de sa chambre).


    « Je les trouve très bien là. » répliqua calmement Luna.

    .. Et puis, elle ne craignait pas vraiment le concierge de cette époque. Elle n’avait pas de raisons de le faire, elle ne le connaissait pas. Elle n’avait jamais eu affaire à lui depuis son arrivée, et elle l’avait à peine croisé quelques fois depuis. Il fallait dire que, ses lubies étranges mis à part, Luna était quelqu’un de plutôt calme et tranquille, qui; si elle enfreignait les règles, ne le faisait que sans s’en rendre compte, toute naïve qu’elle était, ou en étant parfaitement certaine du bien-fondé de ses actes. Même à son époque, elle ne s’était pas beaucoup frotté à Rusard, à vrai dire, les seuls fois où elle avait vraiment cru qu’il allait la détester à vie, c’étaient les moments où elle s’amusait à dorloter Miss Teigne (et apparemment, personne n’avait le droit de toucher à ce chat à part lui).


    « Tu sais, là où j’étais avant, on avait aussi un concierge un peu... pas commode. »

    C’était qu’il avait une sacrée réputation, le Rusard! Mais il fallait croire que tous les concierges étaient aigris et désagréables. ça devait être le métier qui voulait ça... ou quelque chose du genre. Elle avait eu quelques échos au sujet de Montgomery Beresford, et oui, il paraissait que ce n’était pas l’homme le plus amène et le plus sympathique du monde... Et il était tout aussi vrai qu’il ne lui avait pas décoché le moindre sourire quand il l’avait invité à entrer dans son bureau et lui avait donné ses directives avant de s’en aller sans dire au revoir. Même s’il ne semblait pas sympathique, loin delà, Beresford, tout comme Rusard avant lui, lui inspirait une certains... pitié? Elle était curieuse de savoir ce qu’il avait bien pu vivre pour être devenu à ce point hargneux. Parce que rien n’arrivait par hasard, après tout, il devrait y avoir une raison à ça... Ou pas, mais en tous cas, Luna n’arrivait pas à s’effrayer de Beresford, ni à le détester... mais ça pourrait toujours changer, s’il n’appréciait pas ses origamis... Ce qui risquait fort d’être le cas.

_________________
- Let's do the time warp again -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 1586
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Hum... célibataire.

QUI SUIS-JE?
Baguette: 22 cm, bois de hêtre, ventricule de dragon.
Camp: Mal
Avatar: Drew Fuller

Message#Sujet: Re: Dans une jungle d'origamis... [pv Danette <3]   Jeu 26 Aoû - 22:08

Bon ben Aulne voulait pas écouter ses conseils, tant pis pour elle. Quand Aulne allait se faire allumer par Beresford, elle pourrait pas dire qu’il l’avait pas prévenu, mais en même temps, c’était son problème. Dan avait pas franchement envie qu’Aulne s’attire des problèmes, mais si elle s’obstinait, bah il insistait pas, lui, c’était tant pis pour sa poire, voilà! Enfin, sauf que s’il était encore là quand le concierge allait revenir, il allait se faire allumer, lui aussi, surtout que le vieux, il l’avait déjà dans le collimateur. Mais s’il insistait, Aulne se braquerait p’têt, et ça, bah il voulait pas. Tant pis, il ferait avec, une retenue de plus ou de moins, en même temps, il était plus à ça près, tant pis!

En plus, il avait pas de temps à perdre avec ça, surtout pas au moment où Aulne lui filait une perche monumentale pour pouvoir se remettre à enquêter gaiement sur la menteuse blondinette et pourtant si attachante qui lui servait d’interlocutrice. Elle venait de lui parler de son ancien concierge. Et donc de son ancienne école. Cette ancienne école où elle n’avait absolument jamais foutu le moindre doigt de pied. Il fallait qu’il parvienne à la confondre, mais discrètement, la mettre mal à l’aise. S’il insistait bien, elle allait peut-être craquer, ou au moins admettre qu’elle avait menti.

"Faut croire que tous les concierges sont comme ça.  Même outre Atlantique."

Danny prit une sculpture de papier au hasard et la fille tourner entre ses doigts. La sculpture en question représentait une grenouille. enfin sans doute. Il était pas vraiment sûr, ça aurait tout aussi bien pu être une fleur... ou une truite, enfin n’importe quoi. C’était pas spécialement important, il avait pris ce truc dans sa main histoire de faire quelque chose, parce qu’il supportait carrément pas l’inactivité.... Enfin, il aimait glander, mais il était du genre nerveux, il fallait toujours qu’il s’agite, d’une manière ou d’une autre, c’était plus fort que lui. Et encore plus quand il devait s’acquitter d’une mission un peu délicate, comme là, quoi. Après un petit moment, il reposa la grenouille sur le bureau et regarda Aulne un moment.


"J’ai toujours voulu mettre les pieds en Amérique. C’est vrai qu’à Salem, ils partent pour l’école en bâteau [thx Oly mdr]? "

Il avait inventé l’info au pif, si Luna confirmait sans broncher, il pourrait la prendre à son propre piège, et dire ensuite qu’il avait tout inventé. Elle le prendrait peut-être pas très bien, mais il avait pasz le choix, s’il se faisait pas violence à un moment donné, il pourrait jamais en apprendre plus. Il espérait juste qu’elle le prendrait pas trop mal, mais il pensait qu’il pouvait prendre des risques, elle avait pas l’air du genre à s’ennerver facilement, une chance pour lui! Elle était beaucoup plus abordable que Meredith, par exemple, qui était juste... trop infernale (pas dans le bon sens du terme) pour qu’il arrive à obtenir quoi que ce soit d’elle. Aulne, en quelque sorte, c’était sa seule chance, et il espérait ne pas tout fiche en l’air.

_________________


Je suis comme un chien mouillé, qui peut se prendre tous les coups
Les plus belles dérouillées, et suivre son maître partout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 3791
Humeur :
98 / 10098 / 100

En couple avec : oh, vous savez, moi... Tiens, un nargole!
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Aulne Quibber

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,42 cm, bois de saule et griffe de botruc
Camp: Bien
Avatar: Evanna Lynch

Message#Sujet: Re: Dans une jungle d'origamis... [pv Danette <3]   Ven 3 Sep - 10:43

    Luna resta un moment sans rien dire, ses yeux ronds fixés sur Daniel. Elle réfléchissait à quoi répondre. Elle était naïve, oui, mais elle demeurait soucieuse de préserver son secret... parce qu'elle s'en serait vraiment voulu, de trahir ce secret, et par la même de mettre ses amis dans l'embarras... Elle ne voulait pas répondre dans la précipitation, et se maudit intérieurement de ne pas avoir fait de recherches approfondies sur Salem, qui auraient pu lui permettre d'avoir un mensonge enrubanné et réfléchi à lui sortir. Là, elle n'osait pas répondre oui, de peur que Daniel ne fasse lui-même des recherches de son côté, si ce n'était pas déjà fait. La question de Daniel avait l'air toute innocente, mais Luna ne pouvait malgré tout pas s'empêcher de se demander si le serpentard n'était pas en train de la piéger. Luna se disait que non, elle voulait croire que non, mais il aurait certainement été très dangereux pour elle et les autres de ne pas considérer une seule seconde le fait qu'il pouvait mentir... Oui, c'était une hypothèse que Luna envisageait, même si elle n'y croyait pas vraiment... Elle avait un peu augmenté sa garde depuis qu'elle avait décidé qu'elle et les autres ne devaient pas se contenter d'être simplement passifs, dans toute cette affaire. Bref, en attendant, elle restait là, à fixer son interlocuteur avec des yeux de merlan frit, à réfléchir à une réponse... Puis finalement, elle décida de s'en sortir avec une sorte de pirouette...

    "En fait j'en sais rien. A la rentrée, je n'étais pas encore à Salem, je suis arrivée au mois de novembre. Donc pour moi ça a été transplanage d'escorte et marche à pied." sourit-elle.

    Ces mots prononcés, son regard alla fuir celui de Daniel. C'était l'excuse la plus convaincante qu'elle avait pu trouver, histoire de ne répondre ni oui, ni non. C'était plutôt crédible, étant donné qu'elle avait déjà expliqué à Daniel qu'elle ne cessait de valdinguer sans arrêt avec ses parents. Un débarquement au beau milieu de l'année pouvait être une excuse valable, dans ce genre de circonstances... Cela dit, Luna préférait ne pas développer à ce sujet. Ni au sujet de Salem. Elle avait bien trop peur de faire une erreur.. Elle décida donc de faire dévier le sujet...sur une autre pente glissante, mais qui au moins, ne le serait pas pour elle. Daniel enquêtait peut-être en douce (ou pas... en fait, Luna ne croyait vraiment pas à cette probabilité. Après tout, il avait l'air bien sympathique..), mais elle aussi, avait décidé de mener son enquête, même si elle était très certainement moins subtile et efficace que ne pouvait l'être son interlocuteur.


    "Dis... le sixième année aux cheveux noir avec qui tu traines souvent... vous vous entendez bien, tous les deux?"

    Luna avait conscience que sa question était un peu particulière, et qu'elle tombait un peu dans la conversation comme un cheveu sur la soupe, mais bon, c'était une question qui la titillait depuis qu'elle connaissait un peu mieux Daniel, et qu'elle lui prêtait un peu plus attention, même quand ils ne s'adressaient pas la parole, et force lui avait été de remarquer que le plus clair de son temps, il le passait avec Jedusor. Logique, en même temps, ils étaient tous les deux à serpentard, mais quand même.... ils étaient vraiment très très souvent fourrés ensemble. Luna, qui n'osait pas croire que Dan puisse connaître la vraie nature de Jedusor et être d'accord de rester avec lui malgré tout, était plutôt d'avis que Daniel était comme Lou, il était manipulé... Si c'était le cas (et même si ça ne l'était pas, d'ailleurs), Luna avait bien la ferme intention de tirer Dan des griffes du futur seigneur des ténèbres... mais en attendant, si Daniel le côtoyait tous les jours, il devait savoir certaines choses à son sujet, des choses qui pourraient lui servir, et qu'elle pourrait communiquer à Harry et aux autres... Bon, elle n'était pas certaine que Daniel se confierait rapidement, elle n'était d'ailleurs absolument pas convaincue que la question qu'elle venait de poser trouverait une réponse. Daniel allait sûrement trouver ça louche, mais tant pis. Elle était déjà louche, de toute manière, aux yeux de tous les élèves de Poudlard alors ce n'était qu'un faible risque à prendre.

_________________
- Let's do the time warp again -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 1586
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Hum... célibataire.

QUI SUIS-JE?
Baguette: 22 cm, bois de hêtre, ventricule de dragon.
Camp: Mal
Avatar: Drew Fuller

Message#Sujet: Re: Dans une jungle d'origamis... [pv Danette <3]   Lun 6 Sep - 13:30

Zut, elle avait décidé de complètement zapper sa question, à deux doigts de lui mettre la main dans le sac. Il pouvait pas lui sortir comme ça, direct, qu'il avait envoyé une lettre à Salem, Aulne se sentirait trahi, et il pourrait plus rien obtenir d'elle. Embarrassant. Les trucs un peu subtils, c'était quand même pas trop son truc, lui il faisait dans la baston et l'agressivité. Généralement c'était tout aussi efficace, donc ça posait pas problème. Sauf cette fois-là, là, fallait la jouer fine, au moins un p'tit peu, parce que Aulne, elle avait pas l'air très fut-fut, comme ça, mais elle en avait sûrement plus dans la caboche que ce qu'elle laissait voir. La preuve, elle était à serdaigle. Et puis, parfois, elle disait des choses qui étaient pas si insensées que ça. ...Parfois.

Aulne avait donc prit un virage à 180 degrés et avait complètement changé de sujet, sûrement pour éviter les questions gênantes, même si Dan ne pouvait absolument pas en être sûr, Aulne était du genre à passer du coq à l'âne de toute manière, alors bon. Le sujet avait dévié sur Tom - enfin sûrement, y'avait pas 36000 autres mecs de sixième année aux cheveux noirs avec lesquels Dan trainait. La vache! Pourquoi tout le monde lui parlait de lui sans arrêt? Que Miy, Lena, ou même Jo, s'y mettent, il comprenait, à la limite, mais avec Aulne, il pensait pas que ça viendrait un jour sur le tapis. Pourquoi est-ce que ça venait sur le tapis, d'ailleurs? Y'avait aucune raison. Aulne était pas là depuis longtemps, alors elle ne pouvait pas connaître la réputation de Tom, et puis au fond, qu'est-ce que ça pouvait faire? Elle était très bonne, la réputation de Tom, d'ailleurs, au passage. Bref. C'était p'têt juste de la curiosité, comme ça... Quoique... au cours d'une des rares conversations qu'il avait eu avec Black, c'était tout pareil, Black l'avait vaguement mentionné. Preuve que Tom ne laissait personne indifférent, au final, puisqu'il arivait même à intriguer ces gens qui le connaissaient pas. ça le rassurait, en quelque sorte, il se sentait un peu moins seul, il était pas le seul à entrevoir l'aura fascinante qui entourait son grand manitou de la suprématie suprême.

"Tu parles de Tom? C'est mon meilleur ami."

C'était pas tout à fait faux, c'est c'qui avait été convenu à la base, en tous cas, mais y'avait pas beaucoup de monde pour gober ça, fallait dire que Danny avait tellement l'air du bon chien fidèle de base qu'il passait beaucoup plus pour la groupie hystérique qui suivait son idole partout, idole qui acceptait sa présence de façon un peu contrainte.

"Pourquoi cette question?"

C'était pas bon, là, ils avaient p'têt plus beaucoup de temps avant que Beresford revienne, et il avait rien obtenu du tout de c'qu'il voulait, pire encore, leur conversation avait plus aucun rapport avec c'qu'il cherchait à savoir, mais changer lui-même de sujet, ça aurait paru louche, il fallait qu'il attende en espérant qu'il trouverait un moyen, n'importe lequel pour retourner les choses à son avantage.

_________________


Je suis comme un chien mouillé, qui peut se prendre tous les coups
Les plus belles dérouillées, et suivre son maître partout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 3791
Humeur :
98 / 10098 / 100

En couple avec : oh, vous savez, moi... Tiens, un nargole!
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Aulne Quibber

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,42 cm, bois de saule et griffe de botruc
Camp: Bien
Avatar: Evanna Lynch

Message#Sujet: Re: Dans une jungle d'origamis... [pv Danette <3]   Mer 8 Sep - 9:54

    Son meilleur ami? Vraiment? Luna avait du mal à y croire, même avec beaucoup d'imagination,. Cétait que ces deux là ne se ressemblaient pas beaucoup. La preuve, si Daniel avait ressemblé à Jedusor, il ne lui adresserait même pas la parole, non? Quoi que... Enfin, peu importe, Luna n'arrivait pas à concevoir une seule seconde le fait que Daniel puisse être ami avec Jedusor, alors son meilleur ami... Que Lou se soit fait avoir, d'accord, mais Daniel? Il avait l'air de savoir où il allait, il n'était pas du genre à se faire avoir bêtement. Parce que oui, Luna ne connaissait pas vraiment Jedusor, et elle n'avait pas vraiment eu l'occasion de lui adresser la parole, mais elle en avait tout de même appris assez pour savoir que Tom Jedusor n'était absolument pas d'un naturel philanthrope, et que s'il avait déclaré un jour à Daniel que celui-ci était son meilleur ami, c'était qu'il l'avait pris pour une poire.

    ... C'était bien là qu'était le problème. Le terme de poire aurait bien été le dernier mot qu'elle aurait employé pour qualifier son interlocuteur. Peut-être qu'elle ne le connaissait pas aussi bien qu'elle voulait le croire, au final... Cette idée lui effleura l'esprit quelques instants et la mit un peu mal à l'aise, c'était peut-être elle, la poire. Idée à mettre de côté, mais pour une raison ou pour une autre, elle n'arrivait pas à supposer que Daniel pouvait se foutre d'elle, alors que pourtant, tous ceux connaissant un tant soit peu le serpentard le lui auraient sûrement confirmé sans problèmes. Elle était totalement hermétique aux rumeurs et aux quolibets, elle avait appris à les ignorer, à force d'en être la cible, aussi n'entendait-elle jamais ce qui pouvait se dire, et était-elle totalement passée à côté des remarques qui pouvaient tourner autour de Daniel, et qui le qualifiaient de toutou de Jedusor, d'amoureux transi ou de pédéraste refoulé... Elle ne savait pas si elle devait y voir un avantage ou non... Elle aurait préféré que Daniel lui dise qu'ils se fréquentaient juste vaguement, au fond, elle aurait eu moins de scrupules à le trouver sympathiques, mais en même temps, être en bons termes avec Daniel, c'était l'occasion d'en apprendre le plus possible sur Jedusor, de se rendre utile, ce qu'elle était déterminée à faire depuis un moment, maintenant.

    ... C'était trop compliqué. Elle aimait pas, quand les choses étaient compliquées, elle aimait rendre toutes les choses plus simples, mais il y avait des fois où, de toute évidence, c'était tout simplement impossible, et là, alors qu'elle ne savait plus exactement comment elle se devait d'orienter la conversation, elle resta un moment silencieuse, à observer ses sculptures de papier sans dire un mot, elle prit une grue entre ses main, et la roula en boule. Plus si évident que ça... Ni aussi limpide. Zut. Tout un tas de choses à remettre en question, ça faisait longtemps qu'elle ne s'en était plus posé. C'était tellement bien, de ne pas se poser de questions... Zut. Elle ouvrit le poing dans lequel la grue de papier était restée captive, elle n'avait plus rien d'un oiseau, à présent, on aurait plutôt dit une espèce de hérisson au nez allongé... un échidné? Ou toute autre créature aussi difforme... Peu importe, c'était plissé, embrouillé, brouillon... comme ses pensées.


    "Je ne sais pas.. Il est bizarre." osa-telle admettre.

    Peu importe qu'elle l'ait dit, ce ne devait être interprété que comme impression, et elle ne devait certainement pas être la seule à l'avoir ressenti. S'il n'était pas bizarre, il n'était en tous cas pas comme tout le monde. Daniel, s'il était son meilleur ami, ne pouvait pas ne pas l'avoir constaté.


    "Tu l'aimes bien?"

    Question idiote, si Tom était son meilleur ami, ça devait vouloir dire que oui, même si Luna ne pourrait certainement jamais rien comprendre au pourquoi du comment, et qu'elle ne voulait absolument pas y croire. Elle n'arrivait pas à imaginer qu'il puisse être aussi crédule.

    "Je n'ai jamais eu de meilleur ami" se justifia-t-elle. "Ni d'amis, en fait." Luna et sa sincérité désarmante. "Alors je ne sais pas..."

    Ce n'était pas vraiment éloigné de la vérité, Ginny et les autres, pour elles, c'était ses meilleurs amis, mais pour ce qui était de la réciprocité de la chose, rien n'était moins sûr. ..

_________________
- Let's do the time warp again -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 1586
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Hum... célibataire.

QUI SUIS-JE?
Baguette: 22 cm, bois de hêtre, ventricule de dragon.
Camp: Mal
Avatar: Drew Fuller

Message#Sujet: Re: Dans une jungle d'origamis... [pv Danette <3]   Jeu 9 Sep - 16:26

"Bizarre". Pas le mot que Dan aurait utilisé pour qualifier Tom, pas c'que ça lui avait inspiré à leur première rencontre, en tous cas, "bizarre", il trouvait ça un peu beaucoup trop péjoratif. Bon, c'est vrai que Dan aussi, la première fois qu'il avait rencontré Tom, il avait vu direct qu'il avait quelque chose de différent des autres, mais lui, avait pas trouvé ça bizarroïde, il avait trouvé ça fascinant. Bon, au début il s'était dit qu'c'était qu'une impression, et qu'il se plantait p'têt dans les grandes largeurs le concernant, puis non, il s'était avéré qu'il était encore plus fascinant que ce qu'il aurait bien pu imaginer. Fascinant et bizarre, c'était pas si éloigné que ça au final, quelqu'un qui fascine, c'est quelqu'un qui sort de la normale. Genre pareil, Aulne pouvait très bien être fascinante, à sa manière, avec ce mélange de douceur et de folie qu'elle se trimballait partout avec elle et qui l'incitait à faire des animaux en papier avec des documents officiels au beau milieu d'une retenue. Mais Dan aurait plus dit qu'elle était bizarre que fascinant. Comme quoi, ça devait vraiment dépendre.

"Tu l'aimes bien?" drôle de question. Ben ouais, évidemment, c'était son meilleur ami, quoi... ou un truc qui était supposé ressembler à ça, quoi. Et puis, même si c'était pas réciproque, qu'est-ce que ça changeait? Pour Dan, Tom restait son meilleur ami, envers et contre toute la logique de l'univers intersidéral dans son intégralité la plus complète. Dan resta un peu flou quand même, on lui avait déjà sorti qu'il était amoureux de Tom y'a quelque jours, on va dire que c'était suffisant.


"Ben oui, bien sûr." dit-il seulement. L'avantage avec Aulne, c'est qu'elle allait pas commencer à mal interpréter ses propos pour un oui ou pour un non. C'était pas trop mal de parler avec quelqu'un qui connaissait pas sa réputation qu'était pas toujours très enviable, faut bien dire c'qui est. Pour pas s'enfoncer dans les justifications, il écouta Aulne lui sortir comme ça, franco, qu'en gros, elle avait pas d'amis. Triste. Enfin, sauf qu'elle, elle avait pas l'air triste du tout. C'est bien c'que j'vous dit, c'était elle, qui était bizarre, pas Tom (c'est çui qui dit qui est, lui aussi il en tenait une sacrée couche).

"Et moi alors, chuis quoi?"

Ouais ok, bon, il avait surtout dit ça pour la flatter, un genre de réflexe... Mais maintenant qu'il avait sorti ça, n'empêche... Il était quoi? Avec Aulne... Leurs conversations et tout, on aurait presque dit que c'était un truc comme de l'amitié, fallait dire qu'il avait beaucoup moins d'animosité envers elle qu'avec les autres serdaigles, ouais, la mission de Tom y jouait pour beaucoup, mais Dan avait le sentiment de pas avoir à se forcer beaucoup pour sembler sympathique. Oh puis zut! Qu'il s'épargne cette réflexion, quand on a pas envie de savoir, on évite de chercher à savoir et voilà tout, tout était mieux dans le meilleur des mondes, comme ça. En plus, Aulne venait de lui tendre une super perche, il allait pas passer à côté.


"Pourquoi tu dis un truc pareil? T'as l'air de bien t'entendre, avec les cinq nouveaux, nan?"


La mission, toujours la mission!! Keep focus.


_________________


Je suis comme un chien mouillé, qui peut se prendre tous les coups
Les plus belles dérouillées, et suivre son maître partout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 3791
Humeur :
98 / 10098 / 100

En couple avec : oh, vous savez, moi... Tiens, un nargole!
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Aulne Quibber

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,42 cm, bois de saule et griffe de botruc
Camp: Bien
Avatar: Evanna Lynch

Message#Sujet: Re: Dans une jungle d'origamis... [pv Danette <3]   Mar 14 Sep - 0:13

    En entendant Daniel le qualifier indirectement d'amie, Luna sentit son sourire s'élargir malgré elle. C'était vrai? C'était vraiment vrai? (mais non, banane!) Daniel le considérait comme son amie?... Etrange. En soi, il était déjà étrange que qui que ce soit considère Luna comme son ami, mais quelqu'un comme Daniel... Il n'en fallait pas plus à la jeune fille pour relâcher une fois de plus toute vigilance... Trop naïve, il fallait croire, pourtant, elle n'était d'ordinaire pas du genre à se laisser déstabiliser si facilement... Mais les voyages temporels avaient sur elle, de toute évidence un effet proprement dévastateur, comme si perdre tous ses repères lui empêchait la moindre réflexion logique... Ou peut-être n'avait-elle seulement pas l'intention ou l'envie de réfléchir. Pourquoi s'embrouiller l'esprit (ça, les joncheruines s'en chargeaient bien), alors que tout avait l'air plus simple, ici. Le contexte social et historique dans lequel les gens évoluaient influaient sur leur manière d'être et leur caractère, non? Alors peut-être qui si tous ces gens semblaient plus sympathiques à cette époque, c'était tout simplement parce que c'était l'époque qui le voulait... Est-ce qu'elle était en train de se mentir honteusement? Honteusement, peut-être pas, elle n'était pas honteuse, mais se mentir, ça... Ben quoi?. Etait-il vraiment si inconcevable qu'elle puisse se faire des amis sans que les amis en question aient véritablement une idée malveillante derrière la tête? Oui... Mais on ne pouvait pas lui en vouloir de penser le contraire, si?

    Elle avait le sourire, donc, mais ne donna absolument pas la moindre réponse à la question de Daniel. Déjà, elle n'en avait pas. Dire que Daniel était son ami, c'était simple... et très rapide. Le dire à haute voix, ça aurait été énoncer un fait certes juste, mais un peu effrayant, aussi. Si Daniel trainait avec Tom, ça devait vouloir dire qu'il n'avait pas les mains très propres. Luna n'arrivait pas à croire qu'il puisse s'être laissé manipuler... Mais dans ce cas, fallait-il croire qu'il agissait de lui-même? Ou peut-être qu'il ne prenait absolument pas part à toutes les magouilles de Tom? ... Oui bon, même Luna ne se trouvait pas convaincante, sur ce coup là. D'ailleurs, est-ce qu'elle devrait aller le dire aux autres? Ginny et Hermione l'avaient bien assez prévenu, à son sujet, et Harry avait dors et déjà l'air convaincu que Daniel était louche.... Si elle leur apportait cette confirmation, ils ne la laisseraient plus jamais lui adresser la parole... et pourtant, il s'avérait qu'elle aimait bien parler avec lui... même si elle craignait un peu d'apprendre ce qu'elle tentait jusqu'ici d'ignorer... Elle éluda donc la première question avant de répondre à la seconde.


    "En fait, je ne les connais pas depuis si longtemps que ça, donc..."

    Ce n'était pas faux, pas faux du tout, à part Ginny, qu'elle connaissait depuis des années, et de ce fait, Ron mais à qui elle n'avait quasiment jamais parlé, elle n'avait véritablement appris à connaitre Neville, Hermione et Harry qu'au cours de l'année qui venait de s'écouler, avant tout grâce aux réunions de l'AD, et, bien évidemment, grâce à leur expédition périlleuse au ministère de la magie... Luna avait l'impression de les connaître depuis toujours, pourtant. Peut-être parce que lorsque l'on vit des expériences telles que celles-ci, ça crée inévitablement des liens. C'était ce que Luna pensait, en tous cas, elle n'était pas totalement convaincue qu'il en était de même pour les autres. Luna était tellement habituée à ne pas être entourée, qu'elle s'était peut-être attachée un peu trop facilement et rapidement à ceux qui voulaient bien d'elle... et c'était toujours le cas, d'ailleurs, à en juger par son attitude présente.

    "... mais je les aime beaucoup, c'est sûr."

    Luna récupéra une nouvelle pièce de papier, l'une des rares rescapées, et la plia, le regard concentré. Un avion en papier. Une fois formé, elle le laissa flotter un court instant dans les airs, au dessus de leur tête avant de laisser ses yeux globuleux rencontrer une nouvelle fois ceux de son interlocuteur.

    "J'ai un peu faim."

    Elle poussa un léger soupir. Elle avait dit ça pour dire quelque chose, mais une part de pudding aurait été la bienvenue, ma foi. Si elle n'avait pas été punie, au fait...

    "Tu t'entend avec beaucoup de monde, ici?"

    Question comme ça. Pour se rassurer, peut-être...


_________________
- Let's do the time warp again -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 1586
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Hum... célibataire.

QUI SUIS-JE?
Baguette: 22 cm, bois de hêtre, ventricule de dragon.
Camp: Mal
Avatar: Drew Fuller

Message#Sujet: Re: Dans une jungle d'origamis... [pv Danette <3]   Jeu 16 Sep - 22:17

Ouais bon, ok, Aulne avait pas l’air super fut-fut par moments, n’empêche que là, elle s’en sortait vachement bien, pour le coup, son gros mensonge arrivait même à tenir la route, et lui permettait de pas trop se mouiller. Zut! ça l’avançait à rien, tout ça! Il avait eu l’impression d’avoir fait un bond géant en avant, et maintenant, il faisait que reculer, c’était carrément pitoyable... Si Beresford finissait par arriver, si leur conversation allait pas plus loin , ça aurait servi à que dalle, et il aurait fait tous ces efforts pour rien. Quand est-ce qu’il pourrait la revoir, ensuite, hein? Il faisait déjà assez d’efforts comme ça pour que pas trop de monde ne soit au courant de leurs entrevues, ça allait tout gâter. Et en plus, Aulne s’en tirait bien, elle savait tout d’suite détourner la conversation. Y’avait pas beaucoup de transition dans tout ça, mais comme elle était un peu cinglée, ça passait comme une lettre à la poste. A se demander si elle s’amusait pas à se faire passer pour une loufoque de première catégorie...

"J’ai des dragées surprises dans mon sac, s’tu veux.  C’est pas très nourrissant, mais bon."

Sitôt dit, sitôt fait, il sortit de son sac un boîte de dragées qu’il tendit directement à Aulne. Il l’avait déjà entamé, en évitant les plus dégueus, donc Aulne aurait sans doute pas les meilleurs dragées, mais tant pis. Si elle s’avalait un peu de crottes de nez, ce serait un moyen comme un autre de se venger, histoire de compenser la frustration que Dan ressentait.

"Ben ouais, avec un certain nombres de gens." répondit Dan à la question d’Aulne.

C’était pas faux, Dan avait le chic pour s’attirer tout un tas d’ennemis, mais c’était pas pour autant qu’il n’avait pas d’amis, bien au contraire. Il était assez populaire, et c’était sûrement ça, en fait, la raison qui faisait qu’il y avait autant de gens qui l’aimaient que de gens qui l’aimaient pas.


"Mais je vois pas ce que... "

Ce que ça venait faire là? Il voyait pas du tout. Et puis il avait aucune envie de s’attarder sur un sujet aussi plan plan, surtout qu’Aulne avait aucune raison de s’intéresser à ça. Il se sentait perdre patience. Vraiment. Sûr de sûr, là, il allait sacrément perdre patience, et ça allait pas le faire, pas le faire du tout. Il entendait des pas se rapprocher dans le couloir. Si ça se trouve, le concierge revenait, il avait plus de temps à perdre. Est-ce qu’il devait vraiment? Oh puis zut.

"Bon, à quoi tu joues, à la fin?"
Oups. "J‘arrête pas d‘attendre que tu t‘expliques, pour pas te forcer la main, mais j‘aime pas qu‘on se foute de moi." re oups. "Je sais que t’as jamais mis les pieds à Salem". Où qu’elle était, la voix intérieure, qui devait lui dire de se taire? "Ma cousine étudie là-bas." Une excuse bidon comme une autre.

Il posa ses yeux sur Luna, en commençant à prendre conscience qu’il venait sûrement de faire la plus immense connerie qui soit.


_________________


Je suis comme un chien mouillé, qui peut se prendre tous les coups
Les plus belles dérouillées, et suivre son maître partout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 3791
Humeur :
98 / 10098 / 100

En couple avec : oh, vous savez, moi... Tiens, un nargole!
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Aulne Quibber

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,42 cm, bois de saule et griffe de botruc
Camp: Bien
Avatar: Evanna Lynch

Message#Sujet: Re: Dans une jungle d'origamis... [pv Danette <3]   Mar 21 Sep - 11:58

    Luna se servit dans le paquet de Daniel, le gratifiant d'un sourire. Elle adorait les dragées surprises, le concept même du dragée surprise, en fait plus que son goût. Elle tira du sachet de friandises un dragée à l'aspect hautement suspect, à la couleur marronâtre. Elle l'observa un moment sans le goûter, tandis que Daniel amorçait un début de réponse à sa question, puis finalement, elle le porta à sa bouche... pour le recracher aussitôt. Sous l'effet d'une double surprise, à vrai dire. Le changement de ton et d'attitude qui s'était soudainement opéré en Daniel l'effrayait un peu, plus encore, même, que les mots qu'il venait de prononcer... et le dragée avait un goût immonde, affreusement amer, parfum endive? Quelque chose du même genre.

    Sans oser regarder Daniel, Luna rangea le dragée recrachée dans un quelconque papier administratif avec beaucoup plus d'attention et de précaution qu'il n'en faut pour une activité de ce genre. Elle le fixa un moment, comme fascinée, puis finalement, elle laissa ses yeux globuleux retomber sur Daniel. Elle s'était fait avoir, voilà. Quelles excuses elle allait pouvoir lui donner? Elle avait l'impression que si elle ajoutait le moindre mot à cette conversation, les choses allaient affreusement empirer. Elle commençait (seulement) à réaliser la gravité de la situation. Si Daniel avait compris qu'ils n'avaient jamais mis les pieds à Salem, il était très probable qu'il en ait parlé à Jedusor... Quand Harry allait apprendre ça... Les autres n'avaient pas arrêté de la prévenir, pourtant, qu'il valait mieux qu'elle évite Daniel. Bien sûr, si la cousine de Daniel était à Salem, ce n'était pas vraiment de sa faute, il était normal qu'il ne comprenne pas son mensonge. Mais pourquoi toutes ces questions sur l'Amérique, si parmi ses connaissances, il avait quelqu'un qui y étudiait? Il la testait depuis tout ce temps... Finalement, cette époque n'était pas bien différente des autres. Si, en plus de se foutre d'elle, les gens de cette époque le faisaient sournoisement.

    Elle demeurait encore interdite, elle ne savait pas quoi dire pour ne pas perdre plus encore l'avantage qu'elle n'avait de toute évidence plus depuis un bon moment (si elle l'avait déjà eu vis-à-vis de Daniel). Elle tentait de ne montrer aucune émotion, mais la surprise, et cette peur soudaine qui l'avait envahi avaient certainement été ne serait-ce qu'un peu trahies par son regard.


    "C'est faux." déclara-t-elle d'un ton obstiné, même s'il était évident qu'elle n'avait aucun argument qui puisse peser contre les déclarations de Daniel.

    Elle n'ajouterait rien de plus, c'était sa parade. Le seul moyen qu'elle ait trouvé pour ne pas trop s'enfoncer, ne pas empirer les choses, si c'était vraiment possible. Tant qu'ils en restaient là, ce n'était pas si grave, non? Daniel ne pouvait pas faire grand chose d'une information pareille, et personne n'irait jamais supposer qu'ils pouvaient venir du futur, ils n'avaient même pas de retourneur de temps à cette époque. Ils pourraient bien penser ce qu'ils voulaient, ils ne trouveraient rien... et au pire, ils pourraient toujours s'inventer une nouvelle excuse. S'ils s'inventaient un secret qui avait l'air d'un secret, ça changerait la mise, nan? Certainement. Mais elle verrait ça plus tard, elle ne pouvait pas se permettre de nouvelles bêtises, elle avait déjà mis les autres dans l'embarras, ça suffisait, mieux valait attendre l'accord des autres voyageurs avant de dire ou de faire quoi que ce soit de plus.

    Son regard se détourna de Daniel, espérant qu'il n'insisterait pas, même si ce n'était sûrement pas son genre... C'est dans ce moment-là qu'elle aurait voulu se barrer en courant, mais partir, ça aurait été faire trop de plaisir à Daniel, et ce n'était plus vraiment son intention. Sans compter qu'elle n'avait pas encore fini sa punition. Heureusement pour elle, la situation allait jouer à son avantage, en effet, les pas qu'ils avaient entendu s'approcher se dirigeaient résolument vers le bureau du concierge, et au moment où il sembla à Luna que Daniel allait ouvrir la bouche, la porte du bureau s'ouvrit. Beresford était enfin revenu. Sauvée par le gong?


_________________
- Let's do the time warp again -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
à concierge hargneux, châtiments douloureux.
avatar
▌ Messages : 254
Humeur :
10 / 10010 / 100

En couple avec : Avec sa femme, malheureusement...
Nouveau nom (voyageurs temporels) : /

QUI SUIS-JE?
Baguette: 18.00 cm, bois de Chèvrefeuille, tentacules de Murlap.
Camp: Neutre
Avatar:

Message#Sujet: Re: Dans une jungle d'origamis... [pv Danette <3]   Mer 22 Sep - 18:16

Au diable les élèves! Ces petites choses là, c'était pire qu'une colonie de termites. Pire même que des cafards dans une cuisine, et cela même aux yeux d'un elfe de maison, qui considérait quand même cela comme un affront grandiose. Et au diable Slughorn. Cet affreux prof' rondouillard, trop imbécile pour se débrouiller avec ses propres récalcitrants... Comme si Beresford n'avait pas assez de soucis entre l'entretient, bien que magique, du château et la surveillance de ces petits gnomes. Oui, Poudlard aurait bien mérité d'être dégnommé, et ce chaque année! Car comme les gnomes, les étudiants revenaient toujours, aussi nombreux que l'année dernière.

Enfin, attribuer les punitions devait faire partie de sa fonction. Alors il n'avait pas trop rouspéter. Un peu, mais pas trop. Et puis, il était toujours agréable de voir souffrir les élèves quand ils avaient commis des fautes. Mais dans ce cas précis, Montgomery n'avait pas eut le cœur de trouver quelque chose de désagréable à faire à la petite Quibber, nouvellement débarquée. Pas qu'elle fut innocente à ses yeux... A cet âge, personne ne l'était réellement. Non. C'était juste que quelque chose de nettement plus important avait empiété sur ses envies. En l'occurrence, un sortilège de détection de Bombabouse installé au quatrième étage, qui s'était déclenché. Et les bombabouses étaient interdites dans l'enceinte du château... Foi de concierge, il n'allait pas faire long feu celui là. Aulne était entrée au moment où il s'apprêtait à partir. En grommelant, il avait posé un carton rapiécé sur une table, et lui avait expliqué rapidement sa tâche. Elle lui faisait déjà perdre assez de temps... Fermant la porte derrière lui, il s'éloigna rapidement de sa démarche ondulante, par les escaliers, jusqu'au lieu du crime. Quelques sortilèges de détection de chaleur plus tard, il avait pincé un élève de deuxième année, et avait entreprit de ramener le Poufsouffle par l'oreille jusqu'à son bureau, lui promettant d'excellentes représailles. Pourtant, il lui suffirait de deux ou trois sorts pour rétablir l'équilibre de la propreté et de l'hygiène. Un pour la saleté, un pour l'odeur...

Un sourire carnassier aux lèvres, il pénétra en vainqueur dans son bureau... Avant d'écarquiller les yeux. Avant de sentir le rouge et la fureur lui monter aux joues. Serrant les dents, il réussit tout de même à prononcer quelques mots...


- Neils, posez votre derrière puant sur cette chaise, je m'occuperais de votre cas plus tard...

L'urgence, que voulez vous... Et puis, de toute manière, après avoir lancer une telle cochonnerie odoriférante, votre derrière ne peut décemment pas sentir la fleur... Un regard meurtrier se posa alors successivement sur le Serpentard, puis sur la Serdaigle. Et l'explosion survint.

- Quibber!! Qu'est-ce que c'est que ce bazar immonde?! J'ose espèrer que vous n'êtes pas une arrièrée mentale, alors arrêtez de vous considérer comme telle! Je vous préviens, ces papiers doivent être tous rangés dans le carton, par ordre alphabétique, et propre, intacts, en parfait état... Et aucunement pliés de la sorte!

Appuyant ses paroles, son poing droit vint frapper la table, faisant osciller les cocottes et autres animaux de papier.

- Dépliez moi tout ça, et mettez vous au travail! Vous y passerez la nuit s'il le faut... Quant à vous...

Il se retourna alors vers le Serpentard, un regard mauvais sur le visage.

- Quant à vous, j'espère que vous avez une très bonne raison de vous trouver dans mon bureau Chaser... Je ne tolère pas qu'on vienne tenir compagnie aux élèves réfractaires. Sous quelque forme que ce soit! Alors? J'attends votre pitoyable excuse!

_________________
~ Triple Compte d'Olive Hornby & Lysandre Farnsworth ~



xXxxXxxXx
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 1586
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Hum... célibataire.

QUI SUIS-JE?
Baguette: 22 cm, bois de hêtre, ventricule de dragon.
Camp: Mal
Avatar: Drew Fuller

Message#Sujet: Re: Dans une jungle d'origamis... [pv Danette <3]   Mer 22 Sep - 19:25

Mais quel con!! Mais vraiment, quel con!! Ouais bon, scusez mon langage, mais... mais c'était c'qu'il pensait. Et il avait mille fois raison de le penser. J'y peux rien, moi, si Daniel parle vraiment très très très grossièrement, même quand il pense. Bref, il avait été con quand même, c'était pas à prouver, suffisait de voir les yeux avec lesquels Aulne le regardait pour comprendre que là, il s'était définitivement grillé. Sûr, après un manque de tact aussi affligeant, elle n'allait plus lui adresser la parole, et le fuir, aussi. C'est c'qu'il ferait, lui, en tous cas, dans un cas pareil. Holala, qu'il était con (je sais, j'me répète!) et qu'est-ce que Tom allait dire, quand il découvrirait ce fiasco intégral? Oh, il préférait même pas y penser... Tous ces efforts fichus en l'air, juste parce qu'il avait perdu patience. En même temps, c'est clair, la patience c'était vraiment vraiment pas son truc, mais là, pour Tom...

Il allait essayer de rattraper le coup, ou s'excuser, en tous cas, mais c'est ce moment-là que Beresford, qui avait toujours eu le chic pour arriver au mauvais moment fit son entrée. Aulne, ça l'arrangeait p'têt, ça lui évitait d'avoir à s'expliquer, mais lui, ça le foutait mal, il aurait sans doute pas l'occasion d'avoir une discussion avec elle avant un siècle, maintenant! A moins qu'il décide de la séquestrer et de la forcer à avouer, mais c'était pas ça qu'allait améliorer leur relation. Il préférait réussir à retrouver leur relation amicale, se la mettre à dos, c'était p'têt se mettre les autres à dos. Merde! Il était vraiment con (ouais je sais). En plus, il la détestait pas, Aulne, il avait pas voulu que ça vire aussi mal.

Et ça allait pas s'améliorer, sûrement pas. Beresford avait l'air carrément remonté. En même temps, il aurait été franchement bizarre, s'il avait laissé Aulne détruire ses papiers administratifs sans rien faire. Et puis lui, il avait rien à fiche ici, et le concierge le lui fit bien comprendre. Déjà qu'il l'avait dans le collimateur... Zut! Et Dan avait pas la moindre idée de l'excuse qu'il pourrait bien donner.


"Rien, j'avais un truc à lui donner."

Hop, ça c'était fait, Beresford y croirait sûrement pas, mais tant pis, hein! S'il devait avoir des problèmes, ce serait comme ça, mais plus tard. Là, il pouvait plus rien faire pour qu'Aulne ait de nouveau confiance en lui, il allait falloir qu'il y réfléchisse activement. Il allait bien trouver le moyen d'y arriver quand même, hein (hein????) ?


"Mais je ne veux pas vous déranger, je m'en vais, aurevoir monsieur. A plus tard, Aulne!"


Il lui avait parlé amicalement, même si ça suffirait pas, et qu'elle allait même trouver ça malsain, sûrement, mais là il avait pas le temps de réfléchir à ce qu'il faisait, hein! (c'était un exercice qu'il devrait se forcer à faire quand même, j'avoue). Sans rien dire de plus, il récupéra son sac et quitta le bureau, avec l'espoir que Beresford allait pas le retenir, la situation était déjà assez affreuse comme ça.

_________________


Je suis comme un chien mouillé, qui peut se prendre tous les coups
Les plus belles dérouillées, et suivre son maître partout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 3791
Humeur :
98 / 10098 / 100

En couple avec : oh, vous savez, moi... Tiens, un nargole!
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Aulne Quibber

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,42 cm, bois de saule et griffe de botruc
Camp: Bien
Avatar: Evanna Lynch

Message#Sujet: Re: Dans une jungle d'origamis... [pv Danette <3]   Sam 25 Sep - 0:21

    Luna était à moitié soulagée, et à moitié déçue que le concierge ait fait son apparition. Elle était heureuse d'avoir un prétexte pour mettre fin à cette conversation particulièrement dérangeante, mais en même temps, elle n'avait pas vraiment envie que les choses s'arrêtent comme ça, elle n'avait pas envie de croire qu'elle s'était à ce point trompée au sujet de Daniel, ni envie qu'aussitôt sorti du bureau, il aille courir auprès de Tom, en bon "meilleur ami" qu'il était. Il valait sûrement mieux que la conversation s'arrête là avant qu'elle ne soit enfoncée encore plus, mais leur discussionavait quelque chose d'inachevée, et d'inachevable, et faire ce constat n'était pas vraiment agréable.

    Détournant son attention de Daniel, Luna regarda le concierge, apparemment contrarié par ses nombreux pliages et le pauvre gamin qui allait être retenu prisonnier avec elle, apparemment. Elle n'eut tout de même pas le temps de porter son attention sur lui trop longtemps, car Beresford était occupé à l'engueuler copieusement. Pourquoi ça? Les yeux de Luna s'écarquillèrent quelque peu. Tout avait l'air beaucoup plus joli qu'avant. En quoi Beresford pouvait-il trouver que c'était un bazar immonde, comme il le disait? Avant, tout était déclassé, embrouillé, et plat. Maintenant, tout avait du volume, et les origamis étaient classées par ordre de grandeur. Non, vraiment, il n'avait pas la moindre raison de se plaindre. Elle n'appréciait pas davantage qu'on la traite d'arriérée mentale, même indirectement. Il n'était pas le premier à le dire, mais elle ne trouvait pas que sa méthode de tri était mauvaise, ou qu'elle méritait qu'on la traite de folle. D'habitude, les adultes avaient tendance à la ménager un peu plus, mais Beresford ne semblait pas prêt à faire le moindre effort. Tout comme il ne ferait certainement aucun effort pour comprendre ses motivations. C'était vraiment une mauvaise soirée...

    Ses origamis qui lui semblaient déjà pourtant parfaites, propres, ordonnées, et en parfait état ne convenaient donc pas au concierge. Dans d'autres circonstances, Luna serait peut-être restée campée sur ses positions, se moquant bien de la mauvaise humeur de Beresford, mais elle ne s'en sentait ni l'humeur, ni la force, elle se sentait soudainement extrêmement fatiguée, sans savoir véritablement pourquoi. Et si elle devait y passer la soirée, ça n'allait sûrement pas s'arranger, et en plus, son nez lui piquait.

    Daniel s'inventa une excuse pour expliquer sa présence. Oui, pourquoi est-ce qu'il était venu la voir, d'ailleurs? Pour la démonter, tout simplement. Génial... Luna ne démentit pas sa version des faits pour autant. Il valait sans doute mieux qu'il s'en aille. Finalement, ça n'avait rien de grave. Il y avait des gens de passage plus ou moins importants dans une vie, et son passage était... peu important, au final, elle ne lui avait juste pas donné l'importance qu'il méritait, ça lui apprendrait... sûrement... Elle préféra ne rien dire et s'exécuta tout simplement. Si l'autre n'aimait pas les origamis, alors aurevoir les origamis, tant pis. Elle n'était pas d'humeur à débattre au sujet de l'injustice qu'elle était potentiellement en train de subir. Elle récupéra un pliage au hasard et le replia donc tandis que Daniel quittait la pièce. Vivement qu'elle puisse aller dormir.

    Et la soirée se déroula tout comme le concierge avait prévenu qu'elle se déroulerait, Luna avait déplié tous ses papiers et les avait classé... C'était beaucoup moins drôle comme ça, il faut bien l'admettre, Il était minuit passé de plusieurs minutes quand elle eut enfin fini et que le concierge l'autorisa à prendre congès. Et elle pu enfin dormir...

(disons que le sujet est clos Smile )

_________________
- Let's do the time warp again -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Dans une jungle d'origamis... [pv Danette <3]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Dans la jungle, terrible jungle [pv Elkim]
» Cachés dans la jungle [PV Tore Ae]
» Dans la jungle, terrible jungle...
» (kopa) dans la jungle, qui pue qui schlingue, le lion est mort ce soir.
» Voyage dans la jungle [CLos]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Rez-de-chaussée et étages
 :: Le bureau du concièrge.
-