AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
Le deal à ne pas rater :
Clé licence Windows 10 professionnel 32/64 bits – Français
1.09 €
Voir le deal
Le Deal du moment :
Jeux en promotion pour Nintendo Switch : -50%
Voir le deal

Partagez | 
 

 A quite charming conspiracy + Gwen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MANGEMORT
Hawthorn Avery
▌ Messages : 34
Humeur :
A quite charming conspiracy + Gwen Left_bar_bleue50 / 10050 / 100A quite charming conspiracy + Gwen Right_bar_bleue

En couple avec : -
Nouveau nom (voyageurs temporels) : -

QUI SUIS-JE?
Baguette: A définir
Camp: Mal
Avatar: Tom Hardy

A quite charming conspiracy + Gwen Empty
Message#Sujet: A quite charming conspiracy + Gwen   A quite charming conspiracy + Gwen Icon_minitimeDim 21 Mar - 20:31



A quite charming conspiracy
Gwendolyn & Hawthorn
Hawthorn n’est pas vraiment dans son assiette depuis qu’il est sorti de la sombre maison qui sert de repère à Jedusor ; à vrai dire, le souvenir même de l’entrevue lui donne la nausée. Il a l’impression de s’être sali et compromis de la manière la plus avilissante qui soit -  et pourtant en la matière, il s’y connait, à mendier du soutien par là, à demander un report de paiement par-ci, ou à supplier les huissiers le lendemain. Il aurait du dire non, c’est allé beaucoup trop loin. Mais il n’a pas eu le choix. C’est ça, trouver quelque chose à faire pour aider la cause, ou alors c’est sa mère qui prendra. Si Jedusor avait décidé de le tuer lui, peut-être que Hawthorn aurait décidé différemment, mais sa mère…non, il n’avait pas le choix. C’est un chantage odieux mais il ne peut pas laisser sa mère mourir, il ne peut pas laisser Jedusor lui faire du mal, alors il va faire ce que Jedusor lui dit, courber l’échine, l’appeler Seigneur des Ténèbres, et il va mettre en application une idée qui lui est venue en sortant de l’antre de ce dernier. Une idée qui n’est pas reluisante, lui-même le sait, mais qui les sauverait tous. Ça ne devrait pas être très compliqué, a-t-il songé alors qu’elle lui adressait un signe de la main, de séduire la petite Robin Hammond. Puisqu’elle n’a pas de mari, ni de fiancé, à la fin, c’est lui qui récupérera l’entreprise. Il aura fait quelque chose contre les sang mêlés et il aura récupéré son entreprise, et les mangemorts lui ficheront la paix.

Thorn n’a pas trop aimé cette idée au départ, mais plus il pense, plus l’ingénieur se dit que c’est la seule option qu’il ait. Entre ça et l’assassinat de sa mère, de toute façon, il n’a pas trop le loisir de beaucoup s’interroger. Il culpabilise un peu pour Robin, mais bon, il n’est pas méchant garçon, pas pire que les autres, et ils s’aiment bien ; elle n’y perdrait pas son compte non plus. Contrairement à ce que dirait son père, son mépris et sa manière de lui donner des ordres…c’est peut-être ce que l’a convaincu que tout ceci était une bonne idée, se dire que, de l’impasse où il se trouve, il pourrait y trouver son compte et la revanche sur les Hammond dont il rêve depuis la mort de son père. Comme toujours ou presque, Hawthorn se voile la face et évite de regarder de trop près le fait que même lui sait que ce qu’il fait est mal. Mais après tout, il n’en a pas vraiment le loisir non plus.

Cependant, quelque chose n’a pas tardé à le contrarier. La rumeur court chez H&A que Robin et Rudolf Brand s’aiment bien, qu’ils ont déjeuné ensemble, qu’il y a quelque chose entre eux. Il doute que Robbie y voit le mal elle-même, il faudrait qu’il lui en parle à un de leurs déjeuners, mais Rudolf…Hawthorn connait le personnage qu’est son ami, et ça l’agace, parce qu’il sait précisément qu’elle est son genre de fille. Pour peu qu’il apprenne que Robin et lui se connaissent, et Brand viendra lui demander des conseils pour la draguer, et ça le contrarie encore plus, à la fois parce que Rudolf est un ami et à la fois parce tout ceci tuerait dans l’œuf son plan.

Heureusement, il y a une autre personne que toute cette histoire risque fortement de contrarier, et qui pourra lui dire si c’est vrai ou non – ou à défaut, l’aider à empêcher que ça arrive. Coup de chance pour Hawthorn, il se trouve qu’il la connait et même qu’il a rendez-vous avec elle pour prendre un café – joie des jours de paye, il a encore quelques mornilles, une fois payées les dettes du mois, du moins celles qu’il a choisi de payer, pour inviter, chose rare, quelqu’un à prendre un verre, et il se trouve qu’il en doit un certain nombre à Gwendolyn Morgan.

Avec un enthousiasme non feint, Avery agite la main depuis la terrasse de chez Florian Fortarome pour guider la capitaine des Harpies, cigarette aux lèvres : « Gwen, par ici !  » Au-delà de cette histoire, il est vraiment content de la voir. Quoiqu’il soit plus âgé, leur parcours de vie se ressemble un peu, et finalement, ils n’ont pas forcément besoin d’en dire beaucoup, l’un et l’autre : rapidement, leur relation n’a plus été celle d’une fan face à un ancien bon joueur. Ils se comprennent, c’est tout, et le caractère calme de Thorn contrebalance plutôt bien les accès de colère de Gwen. Il se lève pour aller à sa rencontre, rangeant son carton à dessin : « Alors, comment va ? J’ai l’impression que ça fait une éternité qu’on ne s’est pas vus, j’ai l’impression que tu joues comme si ta sélection en équipe d’Angleterre en dépendait. » Bon, de fait, elle joue toujours comme ça, mais il ne peut s’empêcher de taquiner. Il lui tire ensuite galamment une chaise alors que le serveur s’approche : « Qu’est-ce que tu prends ? C’est pour moi. » La commande passée, l’ingénieur reste un instant méditatif, se demandant comment il peut aborder les choses. Se rendant compte qu’il parait sans doute contrarié et silencieux sans bonne explication, il finit donc par dire d’un ton un peu hésitant : « Dis, je voulais te parler de quelque chose. Tu es peut-être déjà au courant, d’ailleurs. »

(C) CANTARELLA.

_________________
WELCOME TO THE LOSERS CLUB, ASSHOLE !

By COM
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Gwendolyn Morgan
▌ Messages : 318
Humeur :
A quite charming conspiracy + Gwen Left_bar_bleue50 / 10050 / 100A quite charming conspiracy + Gwen Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'if, nerf de dragon, 28 cm
Camp: Neutre
Avatar: Margot Robbie

A quite charming conspiracy + Gwen Empty
Message#Sujet: Re: A quite charming conspiracy + Gwen   A quite charming conspiracy + Gwen Icon_minitimeMer 24 Mar - 8:25

A quite charming conspiracy

J'ai l'impression de courir dans tous les sens non-stop depuis plusieurs semaines. Certains me font remarquer que c'est mon état naturel, que je ne tiens de toute façon jamais en place et que c'est considérablement épuisant pour tous ceux qui m'entourent - mais s'ils sont pas capables de suivre le rythme, c'est pas mon problème, à moi, après tout. N'empêche, la pression supplémentaire qui vous tombe d'un coup sur les épaules quand vous assumez de nouvelles responsabilités, je la sens bien et pas qu'un peu depuis que j'ai remplacé l'autre incapable d'Andersen au poste de capitaine...

Faut dire que même si, je peux l'avouer quand même, elle savait être efficace, j'ai tout intérêt à faire au minimum deux fois mieux qu'elle, c'est de ma réputation qu'il en va, et de celle de toute mon équipe. Déjà que j'étais mauvaise perdante avant ça, là je peux vous garantir que chaque défaite des Harpies sera prétexte à pugilat. Y a intérêt à ce que ça arrive le moins souvent possible. Bref, entre stratégies de jeu, stratégies marketings, entraînement, organisation, c'est à peine si j'ai le temps de me reposer, et prendre un verre en compagnie d'Hawthorn sera pas de refus. Surtout que ça fait un moment qu'on s'est pas vus, tous les deux.

Je l'aperçois à la terrasse de Fortarôme et je lui adresse un signe avant de le rejoindre, tout sourire. Il peut se sentir privilégié. Ces derniers temps, j'aurais plutôt tendance à tirer la tronche, mais bon, il sait par quel bout me prendre (sans mauvais jeu de mots), il a eu la chance d'avoir d'office de ma part une chose que beaucoup n'auront jamais me concernant : de l'estime. Je l'ai admiré en tant que joueur, maintenant, je l'apprécie autant qu'ami.

-M'en parle pas, c'est à peine si j'ai une seconde pour me poser, c'est infernal, et c'est pas près de s'arranger,
je dis en m'installant, peu de temps avant qu'un serveur ne vienne s'enquérir de notre commande. Ah bah si c'est toi qui offre, en plus. Mais je reste sage dans ma commande.

J'ai envie de m'enfiler une immense coupe de glace, plus grosse que ma tête, mais en grosse période de rush, je dois surveiller mon alimentation, il paraît, alors j'opte pour un jus de citrouille épicé, on va dire que je vais rester raisonnablement sage, pour l'instant. Commande prise, je repose mon attention sur Hawthorn.

-Et moi qui pensais que tu m'avais invitée pour le seul plaisir de me voir
, je dis quand il m'apprend qu'il doit me parler de quelque chose, sans aucune forme d'animosité. Vas-y, crache le morceau.

Peut-être que je suis au courant, peut-être pas. Pour le moment, il m'en a dit trop peu pour que je me permette de faire des suppositions. Puis en faire, c'est prendre le risque de me gourer, alors je préfère attendre et l'écouter.
Codage par Libella sur Graphiorum

_________________
Gwendolyn Morgan
You can join the team
Or you can bitch and moan
You can live the dream
Or you can die alone
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
Hawthorn Avery
▌ Messages : 34
Humeur :
A quite charming conspiracy + Gwen Left_bar_bleue50 / 10050 / 100A quite charming conspiracy + Gwen Right_bar_bleue

En couple avec : -
Nouveau nom (voyageurs temporels) : -

QUI SUIS-JE?
Baguette: A définir
Camp: Mal
Avatar: Tom Hardy

A quite charming conspiracy + Gwen Empty
Message#Sujet: Re: A quite charming conspiracy + Gwen   A quite charming conspiracy + Gwen Icon_minitimeMer 31 Mar - 19:45



A quite charming conspiracy
Gwendolyn & Hawthorn
Thorn sourit en allumant une autre cigarette : « Encore beaucoup de matchs ? Ou tu es vraiment sélectionnée pour l’équipe d’Angleterre ? » Parler avec Gwen, c’est toujours simple. Hawthorn a presque l’impression, avec elle, de ne jamais avoir quitté le monde du quidditch et qu’ils parlent d’égal à égal, comme s’il n’était pas diminué ou qu’il n’avait jamais cessé de jouer. Bien sûr, il comprend les autres et il voit encore les membres de son ancienne équipe. Mais ce n’est pas pareil, avec elle : il leur suffit de peu de mots pour se comprendre, et parfois ils n’ont pas besoin de mots du tout, tant leurs parcours sont parallèles à certains égards. Et là où sans le vouloir, on lui rappelle parfois qu’il n’est plus un joueur, elle ne l’a jamais blessé – c’est peut-être l’admiration mutuelle de leurs parcours respectif, là-encore. Souvent, il regrette de ne pas avoir pu joué contre elle, et ils peuvent rester des heures à parler quidditch sans s’arrêter – quitte à ne plus rien dire après, pour d’autres raisons, de temps en temps.

Avery sourit, amusé, à ce que dit la jeune femme, et s’en sans laisser compter, réplique avec un large sourire et un air faussement blessé : « Eh, n’abuses pas non plus. Tu sais que je suis toujours content de te voir. Et toi, tu n’es même pas passée me dire bonjour quand tu as signé chez H&A l’autre jour, ça m’a brisé le cœur. » Moins vindicatif que la plupart des Gryffondor, Thorn n’est pas du genre à batailler, mais son humour a gardé des traces du quidditch et des matchs. S’il n’est pas belliqueux, il provoquer, à la blague, a toujours fait partie de son caractère. La franchise de Gwen le lui permet de toute façon et il sait qu’elle ne s’en offusquera pas. Et puis au fond, il est vraiment content de la voir et il regrette vraiment qu’elle ne soit pas passé. Toujours en souriant, il ajoute, levant la main droite en une parodie de serment : « Promis, ce n’est pas une histoire d’argent. Pas cette fois. » C’est que avec Thorn, les choses tournent souvent autour de l’argent. En général, plus souvent pour baratiner à propos de l’argent qu’il va avoir grâce à un plan merveilleux qu’autre chose. Il déteste voir le jugement dans les yeux des gens, ou pire, la pitié, quand vient le moment de payer. Avec Gwen, c’est encore différent : il a moins de mal à parler de ses difficultés avec elle, parce que sur cette question aussi, ils se comprennent – la preuve, elle ne commande pas n’importe quoi alors qu’il offre, encore que c’est peut-être le quidditch - alors il n’essaie pas non plus de l’impressionner. Il sait qu’elle n’a pas besoin de l’être de toute façon.

Est-ce qu’il culpabilise un peu, en conséquence, de mentir ? Parce qu’il ment, en disant ça, que ce n’est pas une question d’argent. Un peu, si on est honnête, et il hésite un moment avant de reprendre la parole. Est-ce que c’est vraiment juste d’impliquer Gwen ainsi dans ses ennuis sans qu’elle n’ait rien demandé ? Mais le sentiment passe assez vite. Il ne compte pas tellement mentir sur sa relation avec Robin ni ce qu’il compte faire – juste, ne pas tellement dire pourquoi – et après tout, l’attitude de Rudolf concerne aussi Gwen. Hawthorn ne pense pas se tromper en disant qu’elle va détester ce qu’il va lui apprendre, et puis même sans ça…elle mérite peut-être de savoir. Il n’a jamais bien compris pourquoi Brand n’essayait pas un minimum de se ranger. Quoiqu’il les aime beaucoup tous les deux – et c’est bien pour ça que c’est ennuyant par rapport à ses plans avec Robin – Avery n’a jamais bien compris comment leur couple, car au fond quoiqu’ils en disent, c’en est un, pouvait tenir. Et indépendamment de ses plans, il se dit que ce n’est pas très honnête de la part de Rudolf de faire ça. Bon, sans doute est-il mal placé pour donner des leçons, mais c’est toujours comme ça, avec Thorn : il navigue sans cesse entre des principes chevaleresques sortis tout droit de sa maison et de son éducation et ce à quoi ses conditions d’existence l’acculent. Fatalement, il n’est donc pas trop regardant sur ce qu’il fait.

Encore moins aujourd’hui, alors qu’il se sent aux abois. Jouant nerveusement avec sa cuiller, il finit par reprendre la parole, cherchant ses mots et la meilleure manière de balancer la bombe. Finalement, il se décide pour un neutre : « Hmm…tu connais Robin Hammond ? La fille de l’associé de mon père ? » Parce que pour lui, Setor ne sera jamais que l’associé de son paternel. Il souffle un peu de fumée et secoue la tête : « Je suis con, bien sûr que oui, elle doit avoir même pas un an de moins que toi. Elle jouait dans l’équipe de Poufsouffle. » Une gentille gamine, qui ne fait de mal à personne. Le regard de Thorn se fait un peu distant. Non, décidemment, il n’est pas fier de lui, mais eh, si ça se passe bien…personne n’y perdra au change. « Son père l’a installée au département juridique. Tu l’as peut-être croisée là-bas, d’ailleurs. » En réalité, maintenant qu’il en parle, il se demande bien comment ces deux là peuvent s’entendre. On n’a jamais vu plus opposée que Gwen et Robin : s’il s’entend aussi bien avec l’une qu’avec l’autre, c’est peut-être parce qu’il est lui, en équilibre entre le caractère fougueux des Gryffondor, et celui, plus pacifique et rêveur, de son père. « Bref, c’est de ça que je voulais te parler. Je sais que Rudolf devait renouveler son contrat l’autre jour…et tout le monde me parle d’eux, maintenant. » Voilà. La bombe est lâchée. « Alors, je ne sais pas si c’est vrai, tu sais comment ça peut-être, les rumeurs, et elle, ce n’est son genre… » Il fait un geste vague de la main. Non, vraiment pas son genre, à la petite Robin, mais elle pourrait bien se laisser avoir par ce crâneur de Rudolf. « Mais bon, je me suis dit que ça te concernait. » Un truc qui ne plait pas à Thorn, et qui ne plaira pas à Gwen non plus, ça, il en est sûr.

(C) CANTARELLA.

_________________
WELCOME TO THE LOSERS CLUB, ASSHOLE !

By COM
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Gwendolyn Morgan
▌ Messages : 318
Humeur :
A quite charming conspiracy + Gwen Left_bar_bleue50 / 10050 / 100A quite charming conspiracy + Gwen Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'if, nerf de dragon, 28 cm
Camp: Neutre
Avatar: Margot Robbie

A quite charming conspiracy + Gwen Empty
Message#Sujet: Re: A quite charming conspiracy + Gwen   A quite charming conspiracy + Gwen Icon_minitimeMer 7 Avr - 8:27

A quite charming conspiracy

-Matchs, entraînements, remontage de bretelles de toute l'équipe, ça occupe,
je réponds avec un sourire à Hawthorn.

Je pourrais lui donner le détail de tous les matchs que nous avons disputés, et de tous les matchs que nous allons disputer. Si on décide de se lancer sur ce sujet, je risque fort d'être intarissable, à plus forte raison que je sais bien que, de son côté, c'est un sujet sur lequel Thorn ne manque pas non plus de choses à dire, et quand nous sommes lancés sur la question, on peut bien se montrer proches d'insupportables pour ceux qui nous entourent. Toujours un nouveau commentaire à faire, toujours un détail à ajouter, et je risque peu de m'en lasser, puisque ma vie tourne très essentiellement autour du Quidditch.

-Ton pauvre cœur, va, c'est moi qui attendais que tu viennes me saluer, eh bien j'aurais pu attendre longtemps
, j'ajoute sans vraie rancoeur, évidemment. C'est vrai que j'aurais pu en profiter pour le voir, mais j'ai supposé qu'il avait du travail, et moi-même je disposais d'un temps millimétré. Dans tous les cas, pas la peine de se justifier, là, on a du temps à se consacrer, et c'est très bien comme ça.

Dans tous les cas, j'attends donc de savoir ce qu'il a à me dire. Déjà, il ne veut pas m'emprunter d'argent. Je préfère ça. Non, ça ne me dérange pas, au fond, de le dépanner financièrement si besoin. L'argent, c'est fait aussi pour ça, et je ne suis pas spécialement dépensière. J'ai tendance à très mal gérer mon argent, mais à côté de ça, je ne suis pas amatrice de luxe non plus. J'ai vécu dans le dénuement une grande partie de ma vie, ça aide.

Alors il reprend la parole et me parle d'Hammond. Avant que j'ai le temps de répondre, il le fait à ma place. Oui, je la connais, depuis Poudlard et pas seulement puisque c'est à elle que j'ai eu affaire au moment de me rendre chez H&A. Clairement, j'aurais préféré me retrouver en sa présence, mais peu importe.

-Oui, c'est avec elle que je me suis entretenue quand je suis venue chez H&A.
Je veux lui demander ce qu'elle vient faire sur le tapis, mais ce n'est pas la peine, car il a tôt fait de m'apprendre de quoi il retourne. Quand il me fait comprendre que Robin et Rudolf fricoteraient ensemble, aussitôt, je me tends, c'est plus fort que moi. Eh bien je lui souhaite bien du courage, à Robin. Je croise les bras. Qu'est-ce que tu veux que ça me fasse ? Ils font ce qu'ils veulent, j'en ai rien à foutre. Je pousse un léger soupir. Je m'en rends bien compte, je ne suis pas convaincante du tout. En même temps, je ne m'y attendais pas, à celle-là. Bon, OK, ça m'emmerde...
Codage par Libella sur Graphiorum

_________________
Gwendolyn Morgan
You can join the team
Or you can bitch and moan
You can live the dream
Or you can die alone
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

A quite charming conspiracy + Gwen Empty
Message#Sujet: Re: A quite charming conspiracy + Gwen   A quite charming conspiracy + Gwen Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

A quite charming conspiracy + Gwen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Londres
 :: Chemin de Traverse
-