AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -45%
Chaussure Nike Shox TL pour Homme à -39%
Voir le deal
94 €

Partagez | 
 

 Première réunion du club de Slug

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
SORCIER
Horace Slughorn
▌ Messages : 46
Humeur :
Première réunion du club de Slug Left_bar_bleue100 / 100100 / 100Première réunion du club de Slug Right_bar_bleue

En couple avec : /

QUI SUIS-JE?
Baguette: 20 cm, bois de Noisetier & Peau de Salamandre.
Camp: Neutre
Avatar:

Première réunion du club de Slug Empty
Message#Sujet: Première réunion du club de Slug   Première réunion du club de Slug Icon_minitimeSam 4 Sep - 15:56

Slug' poussa un soupir ravi en regardant tout autour de lui. Voilà, c'était parfait! Il ne manquait plus que tous ses petits favoris adorés pour pouvoir commencer cette première réunion du club de Slug de l'année, et qu'est-ce qu'il avait pu l'attendre, cette réunion, en fait, c'était ze plaisir, ze pêché mignon du prof de potion qui faisait qu'il continuait d'aimer exercer son métier, même après toutes ces années de bon et loyaux service. Ben ouais, les réunions du club de Slug, c'étaient les moments de l'année qu'il aimait le plus, il aimait bien l'idée de briser the fourth wall (thx Brecht) qui le séparait de ses élèves le reste du temps et d'admirer le génie de tous ces futurs grands noms du monde magique. Ouais, ils deviendraient tous célèbres; Sluggy aurait misé des centaines de milliers de boîtes d'ananas séchés là-dessus, et quelle joie c'était de se dire que c'était lui, lui et personne d'autres qui les avait découvert avant absolument tout le monde, qu'il avait pris le thé et discuté avec eux, ce qui pour lui revenaient au même que si on supposait qu'ils étaient vraiment amis ou de très bonnes relations, au moins.

Tout était parfait, vraiment. La réunion, comme tous les ans jusque là, avait lieu dans le cachot du cours de potion, qui n'avait plus mais alors absolument plus rien à voir avec la salle de classe glauquissime et sinistre de d'habitude. Adieu les bancs, les chaudrons, et le tableau noir, il n'y avait plus qu'un seul meuble dans le cachot, une longue table en bois, recouverte d'une nappe soyeuse couleur vert et doré. des assiettes et couverts en argent étaient posés là, un peu partout, et des carafes remplies de jus de citrouille n'attendaient que d'être servies dans les verres en verre (eh ouais) poli, et minutieusement travaillé. Ben ouais, Slug' avait attendu ça depuis tellement longtemps, autant sortir la vaisselle des grands jours. Au centre de la table, un gigantesque plat de canard à l'orange attendait qu'on s'y serve goulument, maintenant au chaud par je sais pas quel sortilège (doit bien y en avoir un pour ça, nan?). Quelques fleurs à moitié fânées dans des vases en guise de déco, Slug' aurait sûrement assuré dans un dîner presque parfait - sauf que ça existait pas encore, pas d'bol, pas d'bol!

Oui oui, décidément, il ne manquait plus que se chers élèves, et une fois de plus cette année, il avait procédé à une sélection de choix (et de qualité, of course), les conversations seraient tout à fait enrichissantes. Pas beaucoup de nouvelles têtes par rapport à l'année passée (mais en même temps, un élève excellent promis à un merveilleux avenir devait le rester toute sa vie), juste Johnson, la jeune américaine qui possédait des qualités et une intelligence indéniable. Il avait du flair pour détecter ceux qui auraient un avenir brillant, et cette petite, elle était bien partie pour faire partie de... on pourrait presque appeler son tableau de chasse, p'têt. Ouais.
Très vite, plusieurs élèves arrivèrent par la porte ouverte, accueilli par le grand sourire du maître de potion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miss condiments. Le pantin particulier. Modératrice ultime.
[†] Olive Hornby
▌ Messages : 3701
Humeur :
Première réunion du club de Slug Left_bar_bleue10 / 10010 / 100Première réunion du club de Slug Right_bar_bleue

En couple avec : On passe sa vie à dire adieu à ceux qui partent, jusqu'au jour où l'on dit adieu à ceux qui restent...

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de Sorbier, 30.75 cm, Crochet de Basilic.
Camp: Mal
Avatar: Natalie Portman

Première réunion du club de Slug Empty
Message#Sujet: Re: Première réunion du club de Slug   Première réunion du club de Slug Icon_minitimeDim 5 Sep - 17:12

Music: Mes Défauts - Superbus

    Blam. La porte du dortoir se referme violemment, et une Olive s’appuie dessus un court instant. Reprenant peu à peu ses esprits, son souffle revient à un rythme normal, de même que son rythme cardiaque qui s’était emballé. Il faut dire que descendre les escaliers en courant, ce n’est pas de tout repos…

    Fermant les paupières, elle se remémore ce qu’il s’était passé il y a tout juste deux mois, jour pour jour...

    Tranquillement, elle prenait son repas du vendredi midi. Elle était si sereine, si calme, appliquée à manger le bon rôti qu’il avait servi, au lieu des horribles asperges cuites au jambon d’hier soir… Et il avait fallu qu’IL arrive. Qu’IL la perturbe. Qu’IL l’embête. Comme toujours. Et ça ne la dérangeait pas vraiment d’habitude. Ils se contentaient de s’envoyer des piques à la figure, de s’envoyer balader l’un l’autre. Quelques fois, il remportait la joute verbale. D’autres fois, c’était la pimbêche de Poudlard qui l’aplatissait lamentablement. Terrence Fern, serpentard de Septième Année, 1 mètre 70, châtain, yeux bleu. Que dire de plus ?

    Et ça avait été une discussion banale, ponctuée de « vieille chouette aigrie », de « boursoufs visqueux » et autres joyeusetés. Et puis, la conversation avait fini par dévier quand elle déclaré qu’il était un Gros Abruti Yéménite, et qu’en résumé, il était gay. Il avait soupiré, et avait répondu avec un sourire passif.


    - Tu réalises l’énormité des âneries que tu peux sortir, parfois, Hornby ?
    - Tu réalises que tu n’es jamais sorti avec une fille depuis le début de l’année? Que c’est-il passé, tu n’en trouves plus de nouvelles ?


    Car il faut dire que Terrence n’est pas vraiment moche. Et aussi qu’il n’a pas beaucoup de considération pour les personnes qu’il embrasse.

    - En fait, t’es jalouse de mon succès.
    - Euh… Hein ?
    - T’es jalouse du fait que moi, j’ai cinquante filles qui me courent après, et que toi, aucun mec ne veuille de toi, même pas le plus stupide de notre année.
    - C’est-à-dire toi…
    - Le truc,
    poursuit Terrence sans l’écouter, c’est que cette situation ne changera pas. Je resterai aimé, je me marierai, j’aurai une vie remplie. Toi, tu deviendras une vieille dame frigide et tu passeras ton existence seule.
    - Encore faut-il que tu puisses te contenter d’une seule épouse. T’es incapable de garder une copine plus de deux mois.
    - On parie ?
    dit-il très sérieusement, fronçant les sourcils.
    - Je sais que tu connais les secrets de Merryl… Si tu perds, tu devras m’en révéler un.
    - Et si tu perds, tu devras m’accompagner au bal.
    - Pari tenu.
    - Alors tu peux préparer ton horrible costume d’Halloween…


    L’après midi même, il pavanait au bras d’une Poufsouffle blonde qui gloussait. Et dire qu’Olive s’était embarquée dans ce pari stupide juste pour connaître l’un des secrets de Merryl Steward, une ennemie parmi tant d’autres. Stupide, stupide, stupide…

    Mais revenons à aujourd’hui… Car Terrence Fern avait réussi son coup. Il avait tenu deux mois entiers au bras de cette gourde. Et sincèrement, Olive ne l’en aurait pas cru capable. Le jour même de la fin du pari, aujourd’hui, il était passé derrière elle ce midi. Et une simple phrase l’avait rendue rouge de honte et de colère.


    - J’ai gagné Hornby !

    Et ce dit sur un joli ton suffisant et hautain à souhait. Juste après, des pleurs à la table des Poufsouffles avaient retentis. Sale sans cœur… La brune au teint trop pâle s’était levée, et avait précipitamment rejoins ses quartiers.

    Et nous y voilà. Légèrement stressée, Olive avait fini par rejoindre son lit. Le cœur battant toujours, la sorcière avait agité sa baguette, lançant un sortilège d’allégresse. Et d’un coup, son pouls avait diminué, revenant à la normale. Elle se sentait… bien. Elle avait oublié que Terrence n’avait fait ça que pour se moquer d’elle, qu’il ne s’agissait que d’un pari perdu. Elle avait oublié le stress à la vue des portes qui n’étaient pas là la veille. Non. Car tout ceci n’était remplacé que par une unique certitude. Tout se passerait merveilleusement bien.

    Un regard à la fenêtre la ravit intérieurement… Les nuages grisâtres paraissaient beaucoup moins ternes. Ils semblaient plus blancs, plus voluptueux. Un temps magnifique. Pour peu, Olive serait sortie dehors… Mais bon, vu qu’elle ne le pouvait pas, autant s’occuper. Le bal… Autant s’y préparer. S’installant à une table, elle dévissa le bouchon de la fiole d’encre et se saisit de sa plume. Rêveuse, elle y trempa le bout, et la fit courir sur un bout de parchemin.


    « Chers parents…
    Ici, tout est magnifique. Je me sens tellement bien… Dites, pourriez vous m’envoyer de l’argent par retour de hibou pour que je puisse me transformer de manière parfaite en une jolie citrouille bien grasse pour le bal d’halloween ? Je vous en serais éternellement reconnaissante…
    Amicalement, Olive. »

    Et hop. Elle s’était levée, s’était dirigée vers Hélios, le hibou grand duc de la famille et l’avait envoyé. Absorbée par ses pensées, elle s’était laissée tombée sur son lit, se disant que tout était pour le mieux, que sa vie était merveilleusement bien faite, malgré les interdits, qui à présent, ne lui pesaient pas autant qu’elle l’aurait cru plus jeune… Elle songea au bal, au fait que la citrouille qu’elle serait deviendrait l’emblème d’Halloween, et serait admiré de tous. Oui, ce bal allait bien se passer… Elle était restée ainsi plusieurs heures, allongée, se persuadant intimement que tout allait bien, très bien. Seul le grattement des serres contre la vitre (quel doux bruit mélodieux ! *o*) l’avait tiré de sa rêverie. Gratouillant la tête de l’animal épuisé, et avait lu pensivement la réponse.

    « Chère fille,
    les ressources de la famille ne sont pas faites pour être dilapidées dans un but vain. Si tel est votre bon désir de vous transformer en une grotesque citrouille, alors usez de la métamorphose ! Cela vous permettra peut être d’améliorer un tant soit peu vos médiocres résultats dans cette matière…
    Salutations,
    Craig Hornby, sous directeur de la Communication Magique Internationale. »

    Oh. Tant mieux, tant mieux ! Après tout, la citrouille n’était pas une bonne idée. Trop commun, tout le monde serait en citrouille à l’évènement… Et puis on la confondrait avec le décor… Oui, vraiment, cette lettre tombait à pic. Heureuse comme tout, elle retourna le parchemin et écrivit dessus « Merci papa !!! » et le renvoya. Oui, vraiment, tout était pour le mieux. Tout était pour le mieux car l’illumination venait de se produire dans son esprit. Une magnifique sorcière américaine, au teint basané et aux cheveux verts… Quoi de mieux ? Souriante à souhait, Olive leva sa baguette, et lança le sortilège sur elle-même. Il fallait bien faire les essais avant le jour fatidique, non ? Mais les cheveux qui auraient dû devenir verts et lisses à souhait s’étaient retrouvés orange vif, et dressés sur sa tête, formant deux magnifiques antennes…

    Baaah, une sorcière au teint basané qui voulait lancer une mode ?
    Et hop, sans réfléchir davantage, elle continu sa lente descente aux enfers. Car maintenant, c’était une peau assortie à ses cheveux qu’elle possédait. Orange, légèrement moins voyant que la couleur de ses cheveux. Mais la texture était devenue gluante…

    Satisfaite d’elle-même, Olive se regardât dans le miroir de face. Oui, vraiment, pour Halloween, rien de mieux, de parfait, de sublime, que de se déguiser en une jolie limace gluante, orangée, mutante et anthropophage. Le summum du chic ! Décidément, le bal serait un succès !!! Et Terrence Fern en resterait baba, de pouvoir aller à ce fichu bal avec une telle beauté… Attendez… pourquoi ai-je dit fichu ? Ce sera le bal de l’année !! Que dis-je, du siècle, et moi, pauvre étudiante, j’ai la joie, l’honneur, d’y participer ! Et accompagnée en plus ! Et puis, ce sera formidable !!!


    * Ou pas…*

    Radieuse, Olive se tourna devant le miroir, pour entrevoir le résultat dans son ensemble. Une envie de vomir la saisit, mais elle passa comme elle était venue. Tout comme l’envie furieuse de se désillusionner. Ou de se jeter aux pieds de l’infirmière en la suppliant… Quelles idées bizarres elle avait aujourd’hui… Magnifique, tout était sublime. Les délicates nuances d’orange faisaient ressortir les variations de teintes de sa peau… Oui, cela plairait à Terence, pour sûr !

    * Quelle horreur…*

    Journée magnifiquement belle. Et ce fut la fin. L’arrêt total des effets du sortilège d’Allégresse. Et l’horreur lui sauta aux yeux. Dans quel état se trouvait-elle ?!! Elle avait la réunion du club de Slug le soir même! Qui donc avait été assez sot pour la voir se jeter des sorts de métamorphose avancée sans intervenir ?!! Elle était seule dans son dortoir. Voilà l’explication. Un hurlement assourdissant retentit, se répercutant sûrement jusqu’aux plus hauts étages du château. Sortant en courant du dortoir puis de la salle commune, Olive entreprit de monter à toute vitesse vers l’infirmerie… Et en remontant les escaliers du cachot, elle passa devant Albus Dumbledore, le professeur qu’elle haïssait le plus. Sans doute dû à la matière qu’il enseignait. La métamorphose… Beuuurk ! Et la réplique acheva de lui miner le moral.

    - Et bien, vous faites d’énormes progrès Miss Hornby. Je trouve que vos sorts sont de plus en plus réussis...

    Sans rien répondre, Olive continua sa course. Et les Sortilèges ? Crotte de crotte, ce fichu sort lui avait tellement embrouillé l’esprit qu’elle avait loupé son cours de l’après midi… Elle continua son ascension et se désillusionna cependant dès qu’elle fut sortie du champ de vision du prof’. Stupide Pari. Stupide Terrence. Mais surtout… Stupide sortilège d’Allégresse !!! Heureusement, l’infirmière vint finalement à bout des métamorphoses ratées… Et ce fut vers dix-neuf heures et quinze minutes qu’Olive revint enfin à un état normal et pu retourner dignement vers son dortoir. Complètement épuisée par son après midi, elle se laissa tomber sur son lit, avant de se rappeler vers moins le quart la soirée prévue. Paresseusement, elle enfila une robe vert sombre, se chaussa à la va vite et descendit vers le lieu de la réception. Ni en retard, ni en avance.

    Diantre. Pourquoi avait-il fallut que Clyde redouble et qu’il ne soit plus le préféré de Slughorn ? Fiente de hibou. Car c’était maintenant à elle de jouer le rôle de la nièce d’Hesper Starkey, grande potioniste reconnue. Elle offrit un mince sourire à son professeur, lui souhaita le bonsoir et s’éloigna rapidement dans un recoin de la pièce. Non, vraiment, elle n’appréciait pas beaucoup ce genre de fête. Elle aurait mieux fait de se reposer. Oh. Et puis, la question restait entière… Terrence avait gagné son pari, et elle n’avait qu’une parole. Qu’allait-elle donc pouvoir mettre à ce bal d’halloween ? Car franchement, elle n’avait pas vraiment pensé y aller…

_________________
Première réunion du club de Slug Signat13
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
Tom Elvis Jedusor
▌ Messages : 12166
Humeur :
Première réunion du club de Slug Left_bar_bleue75 / 10075 / 100Première réunion du club de Slug Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois d'if, plume de phénix, 33,75 cm
Camp: Mal
Avatar: Gaspard Ulliel

Première réunion du club de Slug Empty
Message#Sujet: Re: Première réunion du club de Slug   Première réunion du club de Slug Icon_minitimeLun 6 Sep - 0:19

    Pour une fois, c'était avec un certain enthousiasme (léger, cependant, car ce n'était jamais l'enthousiasme qui étouffait notre serpentard préféré- ou pas) que Tom avait décidé de se rendre en direction du cachot où avaient généralement lieu les cours de potion, histoire d'assister à une enième réunion du club de Slug. Ces réunions, auxquelles il avait accepté d'assister avec, en apparence, beaucoup de bonne volonté, le lassaient complètement, en vérité. La première fois qu'il y avait assisté, c'était au cours de sa troisième année, alors que tous les membres du club autour de lui le dépassaient d'au moins deux ans. Oui, Tom n'avait pas mis longtemps à devenir le favori de Slughorn. Au début, il avait trouvé ces réunions... intéressantes - dans la mesure du possible, bien entendu- puis il avait fini par les trouver proprement ennuyeuses et lassantes, mais pour autant, il continuait encore et toujours à se plier aux conventions fixées par ce club ridicule. Il faut bien faire bonne figure... Et il comptait bien jouer le jeu ce soir-là encore... Et plus encore que tous les soirs où il était tout à fait prêt supporter les blablatages inconséquents du professeur de potion, car ce soir, il aurait un intérêt à y trouver. Il avait une question à lui poser...

    Slughorn était très certainement le professeur de Poudlard envers lequel Tom avait le moins de respect. Cet opportuniste de base n'avait en effet rien que Tom ne puisse lui envier, bien au contraire, et il ne suscitait chez lui ni admiration, ni quoi que ce soit d'autre. Cependant, parce qu'il était le plus crétin des professeurs que Poudlard ait jamais connu, il était également le plus utile. Slughorn s'était pris d'affection pour Tom, indéniablement, plus encore que pour n'importe lequel de ses chouchous, il était donc on ne peut plus facile pour le serpentard d'obtenir de lui à peu près tout ce qu'il voulait, sans avoir à y mettre un trop grand nombre de formes... Et ce qu'il voulait, cette fois-ci, était une chose importante, qui pourrait bien, d'ailleurs, s'avérer déterminante pour le reste des opérations... à long... très long terme...

    Bref, Tom ne doutait pas vraiment du fait qu'il parviendrait à extirper sans trop de mal les informations qu'il voulait entendre de la bouche du professeur de potion, qui certes, n'était pas vraiment évolué socialement (contrairement à ce qu'il pouvait croire) et possédait une bonne centaine d'autres défauts mais n'était pas complètement dénué d'intelligence et de savoir pour autant, et pourrait donc le renseigner comme il le fallait. Afin de mettre toutes les chances de son côté, il avait joué la carte de la facilité... avec l'éternel coup de la boîte d'ananas confit. C'était facile, oui, mais pas inutile pour autant, puisque c'était le genre d'attentions auquel ce gourmand de benêt prêtait une grande attention, alors tant qu'à faire, autant y mettre le paquet. Un paquet soigneusement emballé, par ailleurs (si ça intéresse quelqu'un - j'en doute fortement).

    Il entra donc dans le cachot, pile à l'heure qu'indiquait le morceau de parchemin que Slughorn avait fait parvenir à chacun des membres de sa petite communauté. Il devait même être un peu en avance, car quand il arriva, deux personnes seulement étaient présentes. Slughorn, bien sûr, qui accueillit son arrivée avec un large sourire, et Olive, qui n'avait pas mis longtemps à fuir à l'arrière de la salle.


    "Bonsoir professeur." salua-t-il avec une amabilité feinte. "Pour vous." ajouta-t-il en lui tendant le fameux paquet

    Ces mots prononcés, il prit place à la table, ne manquant évidemment pas de s'asseoir à côté d'Olive, juste pour le principe... C'est qu'elle n'avait toujours pas cessé de l'éviter depuis le fameux épisode de la salle sur demande, et que Tom s'amusait plutôt de cette situation, inspirer la crainte n'était pas spécialement désagréable. Et qui plus est, s'il avait jusqu'ici accordé à Olive un peu de répit, selon la manière dont se passerait la fin de cette soirée (qui n'avait aucune raison de ne pas être fructueuse), il risquait fort d'avoir à nouveau besoin des services de la jeune fille, il serait donc bien forcé de... eh bien, de la forcer à ne plus l'éviter.


    "Bonsoir, Olive." s'amusa-t-il à prononcer à l'adresse de sa voisine avant de s'intéresser aux denrées disposées sur la table.

    Elles étaient sans doute... appétissantes. Sans doute, va savoir, manger n'était vraiment pas une chose qui intéressait Tom ou qu'il appréciait particulièrement, mais ça ne l'empêcha pas de sortir un
    "ça a l'air délicieux." juste pour la forme. Slughorn était si facile à flatter.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
[→] Miyria Alliane
▌ Messages : 3372
Humeur :
Première réunion du club de Slug Left_bar_bleue0 / 1000 / 100Première réunion du club de Slug Right_bar_bleue

En couple avec : Le savoir?

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de Sakaki et crin de Qilin, 25 cm
Camp: Bien
Avatar: Kiko Mizuhara

Première réunion du club de Slug Empty
Message#Sujet: Re: Première réunion du club de Slug   Première réunion du club de Slug Icon_minitimeLun 6 Sep - 17:44

Le Club de Slug... Qui ne connaissait pas le club du professeur de potion de Poudlard ? Certain y trouvait une certaine fierté à y être invité, tendit que d’autre voyait cela comme un vrai calvaire. Miyria pour ça part voyait un peu des deux. Evidement son amour propre mal placé était plus que content devant cette invitation qui lui arrivait depuis le milieu de sa quatrième année, alors qu’ayant retrouvée le moyen de parler elle avait commencée à rafler les points pour serpentard. Enfin elle n’était pas certaine que c’était à cause de cela, les Alliane étaient une assez ancienne famille sorcière aussi, et puis son père travaillait au Ministère, ce qui pouvait aussi aider... Le doute planait encore un peu tout de même dans la tête de la blonde intello...
Mais si on mettait sa fierté de coté, les longues heures qu’elle perdait en allant là-bas ne l’enchantait guère, en général d’ailleurs elle apportait toujours un livre assez volumineux pour que, une fois l’attention reportée entièrement sur Jedusor, elle puisse passer son temps à autre chose que bailler et regarder le mur comme si c’était la chose la plus intéressante que le monde n’est jamais crée. On y échappait jamais, c’est comme le canard en plastique au milieu d’un bain remplie d’une mousse de trois mètre ; quoi qu’il arrive, le professeur slughorn finissait toujours par n’avoir les yeux rivés sur Jedusor, la pièce ultime de sa collection de bons élèves. Une des raisons de plus pour laquelle Miyria détestait le club de Slug. Mais bon, quand elle avait prévue de le quitter, son père lui avait vivement déconseiller (enfin « vivement », dans la mesure du possible quand on parle d’un iceberg) et elle avait vite comprit pourquoi : à part le fait qu’il avait un énorme réseau social, il n’en restait pas moins le directeur de serpentard et entrer dans ses disgrâces n’était pas dans la volonté de Miyria, rappelons que le but principale d’une miss je sais tout a part vouloir lire tout les livre de le terre, était aussi un peu beaucoup d’apporter le plus de point possible à sa maison et d’avoir d’assez bonne relation avec le corps enseignant, ce qui était à peu près le cas de Miyria... Et puis, quand on faisait partie de ce club, on apprenait souvent plein de chose en avance, ou sur les autres, aux besoins...

Cependant aujourd’hui n’était pas le meilleur des jours pour se rendre au club. Après s’être fait embêter un bon quart de l’après-midi par Peeves, Miyria était prise d’une horrible migraine, au point de se demander si ça tète ne rivalisait pas maintenant de la taille avec une pastèque... Honnêtement, si elle ne savait pas qu’en ne se rendant pas au club elle devrait donner des explications le lendemain, elle aurait réellement préféré allez directement se coucher au dortoir. Mais non, la vie était mal faite, et malgré son mal de crane qui ne la quittait pas et qui la mettait de plus mauvaise humeur que d’habitude, Miyria se rendit donc au « club des chouchous » comme disait certains jaloux. S’ils savaient à quel point s’était lassant, peut-être seraient-ils moins jaloux...

Au moment même ou elle arriva devant la porte, elle su déjà que cette année aller être encore pire que les précédentes. Déjà parce que Jedusor n’avait pas l’idée d’arrêter de jouer les lèches bottes en offrant quotidiennement cette foutue boite d’Ananas confis avec emballage de luxe dont le professeur raffolait, mais aussi parce que désormais Hornby faisait partie du club... A croire qu’elle n’aimait pas beaucoup trop de monde bien placé dans cette école... Enfin, la seule chose qui la consolait c’était de savoir que Prudence allait surement en faire partie cette année, elle était bien trop intelligente pour que le professeur ne le remarque pas, il avait ne le nez pour dénicher les perles rares manifestement, bien que Miyria aurait préférée qu’il en laisse quelque une de coté...
Mais tout cela, elle le garda pour elle, se contentant d’un visage neutre, bien qu’au fond, elle avait l’impression d’être une cocotte-minute qu’on venait de poser sur une gazinière, maintenant, restait à savoir combien de temps elle tiendrait avant d’être réellement blasée par ces réunions dont-elle ne voyait plus la fin, mais d'où le fait d'etre présente était capital. Prenant une rapide et profonde respiration, elle entra d'un pas modéré, ne laissant rien voir de son agacement.
Offrant, comme à son habitude, un bref sourire au professeur, elle le salua d’une voix un tout petit peu plus chaleureuse qu'à l'ordinaire, juste pour la forme voyez vous...

Bonsoir professeur..

Fit-elle en allant s’assoir sur un des cotés de la table carrée (oui, carrée la table !) de sorte à n’avoir dans son champ de vision ni Hornby, ni Jedusor (qu’elle ne salua pas, évidement). De cette façon, la soirée allait peut-être être supportable... Enfin, si elle arrivait à devenir sourde.

_________________

Première réunion du club de Slug Miyria11



Dernière édition par Miyria Alliane le Mar 14 Sep - 22:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
[Last] Ines Stinwick
▌ Messages : 427
Humeur :
Première réunion du club de Slug Left_bar_bleue70 / 10070 / 100Première réunion du club de Slug Right_bar_bleue

En couple avec : Daniel Chou'

QUI SUIS-JE?
Baguette: 25 cm, bois de cerisier et crin de licorne argentée
Camp: Mal
Avatar:

Première réunion du club de Slug Empty
Message#Sujet: Re: Première réunion du club de Slug   Première réunion du club de Slug Icon_minitimeVen 10 Sep - 22:11

Ines se tournait et retournait devant le miroir. Une pile de vêtement en boule recouvrait son lit. Elle n’arrivait pas à se décider sur quel habit mettre, enfin elle était un peu avancer puisque elle avait décider de porter une robe, le problème c’est que c’est pas ce qu’il manquait dans sa valise, des robes. Les autres filles du dortoir la regardait avec envie et admiration, et peut être un peu de colère aussi. Et oui faire partie du Club de Slug’ signifiait qu’on avait de l’avenir et ça, qui s’ajoutait avec la popularité et la beauté de Nes’ et ben forcément ça énervait. Surtout que les gens s’imaginaient toujours que participer au Club c’était franchement génial. Pourtant pour la blonde de Serpentard, passer une soirée entière dans un cachot miteux à entendre un professeur stupide et bedonnant encenser constamment Jedusor n’était pas vraiment sa vision de la soirée idéale. Mais bon elle y participait quand même histoire de continuer à être dans les petits papiers de Slughorn, et aussi peut être parce qu’elle avait à chaque fois un petit espoir d’attirer l’attention sur elle pour une fois, parce que comme tout le monde le sait les filles superficielles adorent être le centre d’attention, même si ce n’était souvent que des illusions. Mais cette année elle avait décidé de prendre les choses en main, d’où l’importance de sa robe, et des compliments qu’elle préparait dans sa tête pour le professeur de potions. Si elle avait supporté le club sans rien dire ses deux dernières années, c’était fini maintenant.

Nessy opta finalement pour une robe rouge à volants avec une ceinture noire avec des ballerines du même coloris. Quand elle se regarda de nouveau dans la glace un immense sourire naquit sur ses lèvres, oui c’était l’idéal pour la réunion, pas trop sérieux mais pas trop provocant non plus. Elle regarda l’horloge, si elle partait maintenant elle serait arrivée pile à l’heure mais ça aussi cela faisait partie du jeu, elle allait passer la porte légèrement en retard histoire que tout le monde remarque son entrée. Mais pas trop non plus pour ne pas agacé l’organisateur du club, et oui c’était tout un art de savoir se faire remarquer, et Ines le maîtrisait depuis un moment déjà, depuis qu’elle avait compris qu’elle pouvait jouer de sa beauté pour devenir quelqu’un en fait. Elle s’assit donc sur son lit, prenant le temps pour plier et ranger parfaitement tous les vêtements qu’elle avait sortis. Après quelques minutes de dur labeur, elle décida qu’elle avait assez attendu pour que son entrée soignée fasse suffisamment d’effet.

Elle sortit du dortoir la tête haute et de manière un peu prétentieuse (et oui elle soignait aussi ses sorties) bien qu’il ne restait quasiment aucune de ses camarades dans le dortoir pour admirer ça, puisque Miyria était déjà partie à la réunion, un gros bouquin à la main. C’était sûre Nes’ ne comprendrait jamais cette fille, non mais comment on pouvait être indifférente à une telle occasion de se faire remarquer ? Enfin bref Ines s’en fichait un peu, le rat de bibliothèque faisait bien ce qu’elle voulait, et après tout c’était son problème à elle si elle finissait au fin fond de l’Angleterre sans personne d’autre pour se souvenir de son nom que ses livres. La jolie garce sourit, il fallait absolument qu’elle la lui sorte une fois celle là, c’était du grand Stinwick.

Elle arriva au cachot du cours de potions, exactement 5 minutes en retard (du grand art, je vous dis !). Elle entra une expression triomphante sur le visage du genre : « oui, oui je sais très bien que vous étiez tous impatient que j’arrive. « Elle prit une grande inspiration et commença son opération séduction, espérant que son arrivée minutée aurait marché comme elle le voulait.


" - Bonsoir Profess … " Elle fit en sorte de paraître le plus surprise et éblouie possible. " Monsieur, c’est absolument merveilleux ce que vous avez préparé et votre costume, oh vraiment, ma-gni-fique je n’ai rien d’autre à dire. "

Elle alla ensuite s’asseoir de l’autre côté de Olive ne faisant pas vraiment attention aux autres personnes présentes, elle ignorait même si elle était la dernière ou pas, ce qu’elle savait c’est que Tom et Miyria étaient déjà présents. Alliane parce qu’elle n’était pas dans le dortoir et Tom parce qu’il faisait toujours en sorte d’être là tôt pour pouvoir faire son léche botte. Ines prit le plus grand soin de ne pas regarder Jedusor, en fait elle reporta son attention sur la salle et sur l’horreur que portait Slughorn (non vous ne croyez quand même pas qu’elle était sincère tout à l’heure ?). Elle leva discrètement les yeux au ciel, irrécupérable, et encore elle n’avait pas osé posait les yeux sur sa camarade de dortoir le rat de bibliothèque.

Ensuite elle s’intéressa à sa voisine, toujours aussi blanche celle là, et puis la lumière du cachot n’arrangeait rien la pauvre. Ines se demanda une énième fois comment son amie pouvait supporter ça. Mais bon à force la sixième année si était faite.


" - Salut Oly’, j’ai rien manqué ? "

Avant qu’Olive est l’occasion de lui répondre, Nes’ remarqua enfin autour de quoi elle était assise, elle était tellement choquée par l’horreur qu’oser porter son prof’ qu’elle n’avait même pas fait attention à la nourriture. Et ce qu’elle vit ne l’enchanta pas spécialement, elle n’allait quand même pas risqué de tacher sa robe et de se ridiculiser ? Et puis il était hors de question qu’elle touche un seul instant aux ananas confits que Jedusor avait apporté comme à chaque fois. Ines ne voulait pas s’abaisser à ça, ça paraissait stupide mais pour elle ça signifierait que Tom aurait encore gagné sur elle.


_________________
Première réunion du club de Slug Ban_da10Première réunion du club de Slug Ban_lo10Première réunion du club de Slug Ban_ol10Première réunion du club de Slug Ban_el10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
Elena Lestrange
▌ Messages : 978
Humeur :
Première réunion du club de Slug Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Première réunion du club de Slug Right_bar_bleue

En couple avec : Mariée à Caleb

QUI SUIS-JE?
Baguette: Saule & Corbeau
Camp: Mal
Avatar: Lauren Conrad

Première réunion du club de Slug Empty
Message#Sujet: Re: Première réunion du club de Slug   Première réunion du club de Slug Icon_minitimeLun 13 Sep - 22:04

<< Et merde merde meeerdeuuuh !!! >>

Perchée sur ses escarpins noirs habituels, Elena Gordon détenait très certainement le record du meilleur sprint en petite tenue de toute l'histoire de Poudlard. Les élèves connaissant sont caractère titanesque s'écartaient vivement du passage quand elle traversait les couloirs. Peeves la poursuivait en chantonnant quelques stupidités enrageantes. Pourquoi fallait il toujours qu'elle soit en retard ?! Aulne l'avait retardée pour lui parler de nargoles et joncheruines en pagaille comme elle était bien capable de le faire. Finalement, après vingt minutes d'un discours sans queue ni tête, elle avait réussi à tirer sa révérence. En plus elle avait été invitée à la réunion du Professeur Slughorn ! Enfin un résultat à tous ces efforts qu'elle avait faits sur elle-même pour ne plus ressembler à ces petits vauriens de chez Serdaigle. Enfin, quelqu'un l'avait remarquée. Enfin.

<< Poussez vous les mioches ! >>

Mais qu'est-ce qu'ils foutaient tous encore dehors ceux là ?! Y avait plein d'endroits où se planquer de Rusard et ils choisissaient d'être sur SA trajectoire. Comme quoi y avait des masochiste dans la vie... Ou des suicidaires. Coup de coude à gauche et béquille à droite, elle frayait facilement un chemin entre les élèves de première année. Quelques uns protestèrent mais le regard de Léna les fit taire. C'était vraiment pas le moment de la souler avec des larmes pitoyables. Et puis... Elle avait prévenu non ? Si si, elle avait prévenu.

" Quand on a pas de tête,
Faut avoir des pattes,
Et pour arriver à l'heure pour la fête,
Faut pas s'conduire comme une patate ! "


<< Dégage Peeves !! >>

Enfin, elle atteignait la porte de la réunion. Elle prenais le temps de se repeigner un peu, enfonçait doucement la poignée et pénétrait dans la salle. Ines, Oly', Tom et Myiria étaient déjà là... Zut ! Une fois de plus, Elena Gordon était fichée comme l'élève la plus distraite et la moins ponctuelle.

* Bravo ma grande, t'as gagné. *

<< Excusez moi, j'ai été retardée. >>


Bien droite, le regard fixe et le visage dénué du moindre trouble, Léna n'avait pas vraiment honte d'arriver en retard et les regards des autres posés sur elle ne la gênait pas. Par contre, elle avait peut être loupé des renseignements importants et le regard de Tom la transperçait un peu...

_________________
We are the followers of He-Who-Must-Not-Be-Named
and we got the dark mark to prove our loyalty unashamed.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
Pomona Fitz
▌ Messages : 1770
Humeur :
Première réunion du club de Slug Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Première réunion du club de Slug Right_bar_bleue

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: roseau, 23,2 cm et crin de licorne
Camp: Bien
Avatar: Carey Mulligan

Première réunion du club de Slug Empty
Message#Sujet: Re: Première réunion du club de Slug   Première réunion du club de Slug Icon_minitimeMar 14 Sep - 19:46

Pomona craqua une nouvelle allumette contre la boîte, protégeant dans la mesure du possible la flamiche du vent assez virulent qui soufflait ce soir là. Adossée à un des murs qui faisaient face à la cour, Pomona tentait de défier la brise violente afin de pouvoir allumer sa cigarette. Il lui fallut encore quelques autres allumettes brisées avant que la fumée ne puisse gagner ses poumons.

Oui, Pomona fumait, c'était l'un de ses rares vices, en plus d'être le signe d'une dépendance au tabagisme et à tout le système productif et sociétal qu'il impliquait... elle avait bien conscience que c'était une mauvaise chose, mais sa découverte de la cigarette s'était faite assez naturellement, et fumer, pour elle, était devenu une sorte de réflexe.

Elle ne ressentait jamais de manque, quand elle s'arrêtait à un moment donné, mais avait toujours plaisir à avoir une cigarette en bouche de temps à autres. L'idée qu'il s'agisse là d'un geste profondément issu d'une culture matérialiste la dérangeait davantage que les risques qu'elle pouvait encourrer, elle n'avait de toute manière pas l'intention de vivre trop longtemps... Pas si cela signifiait devoir voir l'humanité se dégrader un peu plus à mesure que les jours passaient.

Une fois sa cigarette consumée, et sa cendre éparpillée à ses pieds, la jeune fille jeta un coup d'oeil furtif à sa montre, il était temps de se rendre aux cachots du cours de potion. Pomona jeta un dernier regard à la cour déserte, les cours étaient finis, et le vent et la pluie n'avait invité personne d'autre qu'elle à sortir. La pluie et et le vent ne la dérangeaient pas. Sauf pour fumer, ça, c'était gênant.

Elle rentra à l'intérieur du château, prête à affronter le fameux et tant redouté club de Slug. Pomona n'avait pas vraiment été surprise d'y avoir été invitée, elle était intelligente, obtenait toujours de bons résultats, et avait des capacités d'analyse que peu d'autres gens possédaient, mais Pomona n'avait que faire de tous ces rituels idiots.

Si elle avait décidé d'assister à chaque réunion du club de Slug, ce n'était pas pour pouvoir être mise en contact avec des personnalités célèbres dans le monde sorcier, ou pour pouvoir manger gratuitement quelques gâteaux secs. En somme, c'était elle qui faisait le bon choix. Certains de ces gens, si soudainement catapultés en haut de l'affiche, n'avaient rien d'autre à attendre qu'une retombée sévère, il y en avait toujours une. Pomona ne voulait ni célébrité, ni estime de la part de qui que ce soit, c'était ce qui faisait sa différence et sa valeur à ses yeux.

Si elle avait décidé de se rendre aux réunions, c'était surtout parce qu'elles mettaient à jour une nouvelle mini société, un nouveau microcosme qui, supposé tourner autours de Slughorn, se concentrait rapidement et invariablement sur Jedusor, le beau parleur pour qui Slugorn aurait sans doute vendu père et mère. C'était intéressant à observer et à analyser, et puis, elle n'était pas complètement seule, Miyria faisait également l'effort de s'y rendre.

Malgré tout, ce qu'elle pouvait détester ce genre d'événements, l'observation mise à part, c'était ridicule de mise en scène, on se serait cru revenu aux dîners mondains d'une autre époque, où se côtoyaient rouflaquettes et robes à dentelle. Il n'y avait que la mode qui évoluait, le cérémonial, lui, semblait n'avoir connu aucune progression depuis ce temps-là, on aurait tout aussi bien pu se trouver dans un salon du temps de Molière que Pomona n'aurait pas vraiment perçu la différence.

Sur ces réflexions, ses mains se posèrent sur la porte du cachot, qu'elle poussa d'un geste tranquille. La plupart de ces "glorieux invités" étaient déjà là. Il y avait Olive, sa camarade de chambrée qui intriguait de plus en plus Pomona dernièrement, Ines, la peste de base, à la futilité si abyssale qu'on aurait presque pu croire à de la profondeur, Jedusor, le roi du petit royaume qu'il avait réussi à se construire, Elena Gordon, la serdaigle qui avait également quelque chose d'intrigant, même si Pomona n'était pas fixé à son sujet, et Miyria, enfin, la seule personne encore un peu vraie qu'elle ait pu trouver en ce bas-monde.

D'un geste de la tête, Pomona salua Slughorn, elle n'avait pas envie de se confondre en politesse, c'était d'ailleurs une des raisons qui avaient conduis le professeur de potion à la rappeler à l'ordre à plusieurs reprises. Pomona faisait alors mine d'être plus amène, afin que son observation ne soit pas mise à mal, mais aujourd'hui, elle n'avait pas envie de fournir le moindre effort. Elle alla ensuite s'asseoir à côté de Miyria, et attendit que la masquarade commence.

_________________

There's a beast running wild, there's no question. But I fear the wrong monster's released.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Horace Slughorn
▌ Messages : 46
Humeur :
Première réunion du club de Slug Left_bar_bleue100 / 100100 / 100Première réunion du club de Slug Right_bar_bleue

En couple avec : /

QUI SUIS-JE?
Baguette: 20 cm, bois de Noisetier & Peau de Salamandre.
Camp: Neutre
Avatar:

Première réunion du club de Slug Empty
Message#Sujet: Re: Première réunion du club de Slug   Première réunion du club de Slug Icon_minitimeSam 18 Sep - 23:40

[Je continue l'sujet pour qu'on soit pas trop lents, si vous avez pas encore posté, vous pouvez toujours faire comme si votre perso était arrivé entre deux.]

Les élèves arrivaient les uns après les autres, et remplissaient la table dressée à leur attention. Slughorn afficha un sourire satisfait en regardant le joyeux (ou pas) petit groupe qui l'entourait. Ils étaient tous là, l'élite de Poudlard, et l'avenir du monde sorcier, tous assis à sa table. Il avait de quoi être fier. Leur petite soirée pouvait donc commencer.

"Eh bien il me semble qu'on est tous là."

Juste deux trois chaises étaient restés vides, et il était lui-même pas sûr qu'elles n'étaient pas de trop. Une charmante soirée en perspective, entouré de tous ceux qui pourraient lui servir à l'avenir, car c'était bien ça, nan, le but de toute cette mascarade? Se faire des relations, lui, plus encore que mettre tout le monde en relation, ils se débrouillaient très bien tout seul pour ça, de toute façon.

"Allez y, servez-vous, n'hésitez pas."
Il tendit le premier plat qui lui passait par la main en face de lui. "Des pommes de terres sautées?"

Ils étaient là pour manger, après tout (entre autres choses). Il attendit que tout ce beau petit monde sélectionné par ses soins se soit servi de tous les plats largement fournis de la table afin d'en arriver à des sujets de conversations plus concrets, et beaucoup plus intéressés, surtout. Son regard fixa un à un chaque élève qu'il avait en face de lui, pendant qu'ils étaient occupés à remplir leurs assiettes, ses yeux s'attardèrent un petit peu plus longtemps sur son petit protégé, j'ai nommé Tom, avant de regarder sa propre assiette qui était toujours vide. Il se rattrapa bien rapidement en la remplissant de plus de denrées que l'assiette ne paraissait pouvoir en contenir. Le grand gourmand satisfait du contenu de son assiette, il pouvait enfin en arriver à l'essentiel. Mais, par qui commencer?

"Alors, Miss Hornby, comment va votre tante?"


Pour dire la vérité, Slughorn n'avait jamais eu affaire très longuement à Hesper Starkey, mais il avait pour lui une réputation tout à fait remarquable, il était devenue une vraie référence dans le monde des potions. Si Slughorn n'avait jamais été très intime avec Hesper, il espérait bien qu'il pourrait y remédier grâce à Olive, sa nièce, qui n'était de loin pas une mauvaise élève, en plus d'être la nièce d'une grande personnalité dans le monde des potions. Mais quand même, si elle n'avait pas eu de lien avec Hesper Starkey, Slug' se serait sûrement moitié moins intéressé à elle. ça tenait franchement à peu de choses, comme quoi. Les yeux du maître de potion avaient arrêté de se poser dans tous les sens pour s'arrêter exclusivement sur la jeune fille dont il attendait la réponse, il pourrait passer aux autres plus tard, il avait tout le dîner pour chacun d'entre eux, et si ça les intéressait pas, ils avaient qu'à manger en attendant leur tour, voilà.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miss condiments. Le pantin particulier. Modératrice ultime.
[†] Olive Hornby
▌ Messages : 3701
Humeur :
Première réunion du club de Slug Left_bar_bleue10 / 10010 / 100Première réunion du club de Slug Right_bar_bleue

En couple avec : On passe sa vie à dire adieu à ceux qui partent, jusqu'au jour où l'on dit adieu à ceux qui restent...

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de Sorbier, 30.75 cm, Crochet de Basilic.
Camp: Mal
Avatar: Natalie Portman

Première réunion du club de Slug Empty
Message#Sujet: Re: Première réunion du club de Slug   Première réunion du club de Slug Icon_minitimeMer 22 Sep - 17:02

Music: Creep - Radiohead


    La première. Au final, elle était arrivée la première. Une horreur. Depuis quand il n'y avait personne pour arriver avant l'heure à ce genre de réception? Heureusement pour elle, la demoiselle n'était pas non plus vraiment en avance, et elle n'eut donc pas à supporter trop longtemps l'atmosphère pesante qui s'était installée. Ben quoi? Imaginez vous, toute seule dans une salle vide avec un professeur grassouillet qui vous sourit bêtement en attendant d'ouvrir de nouveau sa porte à un invité? Inutile de se demander pourquoi elle avait fui à l'autre bout de la pièce, et ce d'autant plus si l'on savait qu'Olive n'appréciait que moyennement le professeur Slughorn. C'était un opportuniste parmi tant d'autres qui avait défilé chez elle lors des réceptions qu'organisait parfois ses parents. De vaines flatteries, destinées seulement à se faire bien voir, et à peut être obtenir quelque chose en retour, ne serait-ce qu'une nouvelle invitation, ou un peu de reconnaissance... Et ce qui énervait le plus la miss, c'est qu'elle avait conscience d'être légèrement entrée dans le moule. Se plier aux convenances, aux compliments, dans le seul but de ne pas entacher la réputation de la famille. S'ils savaient... Depuis qu'elle était venue au monde, ses parents vivaient dans la hantise d'une découverte mal venue quant à la santé de leur fille ainée. Enfin... Les pensées de la miss volèrent en éclat lorsqu'un nouvel arrivant pénétra dans le cachot. Tom. Pile à l'heure.

    Dommage... Elle aurait aimée qu'il s'agisse d'Inès, ou bien de Lena. Peut être Pomona aussi, vu que sa camarade de dortoir semblait lui avoir pardonné ce qui était et est toujours l'incident Mimi. Détournant le regard, Olive entendit néanmoins le préfet saluer son hôte et lui offrir un présent. Et puis, les pas se rapprochèrent d'elle. Elle jeta un rapide coup d'oeil en sa direction, pour s'apercevoir que Tom se dirigeait droit vers elle. Et dès que Jedusor eut surprit son regard, il dévia largement, se posant sur la nappe, tandis qu'un frisson parcourut son dos, la faisant se redresser instinctivement. Et lorsque la chaise à sa droite fut tirée et qu'il s'y assit, le coude qu'elle avait posé sur la table vint imiter son autre main, enserrant sa taille. Un futile geste de protection? Qui sait... Olive n'en menait pas large, et n'était pas vraiment en mesure de se poser ses questions là.


    - Bonsoir, Olive.

    Le ton amusé acheva de la mettre totalement mal à l'aise, alors que son regard déviait de nouveau, vers la gauche cette fois, et qu'elle prenait tout de même la peine de répondre.

    - Salut …

    Elle tâchait d'occuper son esprit en essayant de délimiter les contours de chacune des pierres qui formaient le mur, lorsque deux choses arrivèrent en même temps. L'arrivée de Miyria, et le compliment de Tom sur la nourriture. Décidée à ignorer Tom, elle se focalisa rapidement sur la blonde, qui après avoir salué le professeur les ignora copieusement. Enfin... On ne peut pas avoir le beurre et l'argent du beurre. Obliger la serpentard à participer à une course ne devait pas forcément être le meilleur moyen de débuter une amitié. Et pourtant, elle avait fini deuxième aux rumeurs qui circulaient... Elle aurait dû lui être reconnaissante, non? Et bien ce n'était visiblement pas le cas. Tant pis. Et les retards s'enchainèrent. Celui prévu d'Inès, qui se fit remarquer. Celui d'Elena, sans doute moins préparé. Et celui de Pomona, qui était totalement naturel. Car s'il était bien une personne qui ne respectait pas vraiment Slughorn, c'était elle. Alors arriver à l'heure ou non... Il lui restait quelques gouttes de pluie d'ailleurs. Voilà donc l'explication à son absence du dortoir. Et puis, Inès, qui s'était assise à sa gauche, se mit à parler.

    - Salut Oly’, j’ai rien manqué ?

    Elle réfléchit rapidement. Depuis que les autres était arrivés, elle se sentait mieux. Pus à l'aise qu'avec pour toute compagnie Slughorn et Jedusor. Décidée à faire abstraction des problèmes qu'ils lui engendrait, elle adressa un maigre sourire à Inès, avant de lui répondre, en chuchotant presque. Pas vraiment envie que d'autre qu'Inès l'entende parler. Surtout Tom en fait. Elle ne savait pas vraiment comment il réagirait à ce genre de phrases, mais vu qu'il avait en quelque sorte le pouvoir sur elle, inutile de le mettre en colère pour si peu.

    - A part l'arrivée de Miyria et l'offre d'ananas, je ne vois pas trop quoi. Mais je peux toujours de décrire en détail de quelle couleur était le papier d'emballage si tu tiens...

    Pomona s'assit aux côtés de Miyria, et Elena prit place à la table. Et Slughorn commença son petit spectacle.

    - Eh bien il me semble qu'on est tous là. Allez y, servez-vous, n'hésitez pas. Des pommes de terres sautées?

    Elena se vit attribuer le plat de pommes de terre,tandis que les autres plats défilaient. Bon, quand il faut y aller... Elle se saisit du plateau contenant la salade frisée et s'en servit quelques cuillerées dans son assiette, avant de le passer sans mot dire à son voisin de droite. Peut être que Tom n'appréciait pas la salade, mais dans ce cas, c'était tant pis pour lui. Il n'aurait qu'à se contenter de faire passer...

    - Alors, Miss Hornby, comment va votre tante?

    Interpellée, Olive leva les yeux vers son professeur, avant de lâcher progressivement le plat de salade, histoire que Tom ne le laisse pas lui échapper des mains. Cela fait, elle fouilla rapidement dans sa mémoire, sélectionnant les informations susceptibles d'intéresser le Maître des Potions.

    - Et bien... Elle se porte très bien. Il me semble même qu'elle envisage de donner une fête pour son soixante-cinquième anniversaire dans deux ans. La dernière fois que je l'ai vue, elle se demandait si cela allait être possible de trouver le temps d'organiser tout cela vu que ses travaux lui demande énormément de temps...

    Elle s'arrêta un instant pour reprendre son souffle, et en profita pour adresser un sourire purement formel à son professeur. Nul doute qu'il serait intéressé par la fête. Mais le fait qu'il soit maître des potions attirerait peut être son attention sur autre chose que ladite fête vu ce qu'elle s'apprêtait à dire. Qui sait, avec un peu de chance...

    - Elle s'est décidée à étudier la qualité des potions longues à préparer en fonction de la phase de la lune lorsqu'on la débute. Elle en a sûrement pour assez longtemps... Vu que la préparation du polynectar en lui même n'est pas vraiment rapide. Mais bon, ça la passionne, c'est le principal. Elle se demandait aussi les préparations contenant du sisymbre sont plus sensibles à l'évolution lunaire que les autres... Enfin, pour ce que j'y comprend, ça à l'air plutôt compliqué...

_________________
Première réunion du club de Slug Signat13
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
Tom Elvis Jedusor
▌ Messages : 12166
Humeur :
Première réunion du club de Slug Left_bar_bleue75 / 10075 / 100Première réunion du club de Slug Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois d'if, plume de phénix, 33,75 cm
Camp: Mal
Avatar: Gaspard Ulliel

Première réunion du club de Slug Empty
Message#Sujet: Re: Première réunion du club de Slug   Première réunion du club de Slug Icon_minitimeJeu 23 Sep - 22:10

    Rien de moins intéressant ou palpitant que la vie de la tante d'Olive, elle aurait tout aussi bien pu avoir découvert l'Atlantide que Tom n'aurait pas vu plus d'intérêt à en savoir plus à son sujet ( de toute manière, elle ne pouvait pas être aussi exceptionnelle qu'il ne l'était, alors où était l'intérêt?), cependant, tout au long du récit ô si peu palpitant d'Olive, Tom avait fait au moins semblant d'écouter, à l'inverse de la plupart de ses comparses, sans doute, qui avaient sûrement beaucoup mieux à entendre que tout ce blabla inutile. Tom était prêt à faire bonne figure, comme il le faisait à chaque fois, et plus encore que d'habitude. Peu importe ce qui se dirait et ce qui se passerait durant cette réunion, du moment que lui-même faisait bonne figure, tout ce qui importait, c'est que Slughorn soit mis dans de bonnes dispositions afin que le futur mage noir puisse obtenir de lui tout ce qu'il souhaitait.

    Il écoutait donc attentivement, même s'il s'en moquait royalement, vous l'aurez compris, qui plus est, ça lui donnait une excuse pour regarder du côté d'Olive avec une certaine insistance, qui dans le cas présent pouvait être interprétée comme naturelle... Il était presque certain que ce simple regard suffirait à la déstabiliser. Il avait d'ailleurs prit un malin plaisir à la voir répondre à son "bonjour". Tout à fait la réaction escomptée. Oui bon, c'est pas bien, de jouer avec les gens, comme ça. Mais si Tom prenait du plaisir à faire ce qu'il est bien de faire, ça se saurait. Dépasser les limites de la distraction jugée honnête et bienséante était plus divertissant. Et il fallait bien qu'il s'occupe avant que la soirée ne s'achève, il n'avait pas grand chose à dire sur son propre compte, et à part déclamer sans arrêts que Tom étant un génie qui irait loin (la vérité vraie), il n'y avait pas grand chose de plus à dire sur son compte, pas de parent célèbre dont Slughorn pourrait essayer de se rapprocher (certes, c'était l'arrière-arrière-arrière-arrière... oh on va pas tous les faire, hein! petit-fils de Salazar Serpentard, mais bizarrement, aux vues des événements de l'année passée, l'héritier avait vaguement tendance à penser que c'était le genre de choses qu'il faisait mieux de garder pour lui (allez savoir pourquoi...).

    Une fois qu'Olive eut cessé de parler, Tom ne trouva rien à dire, je vous l'ai déjà dit, ça ne l'intéressait pas, et il était convaincu que Slughorn se chargerait bien de faire ses propres commentaires quand aux mots que la jeune fille venait de prononcer, puisqu'après tout, il était le seul à y trouver un soupçon d'intérêt. Il préféra reporter son attention sur les quelques élèves qui avaient fait leur apparition depuis que lui-même avait pris place dans la pièce. Miyria était arrivée peu après lui, et les avait évidemment sublimement ignoré, lui et Olive, qu'importe, Tom avait tout autant pris le parti d'ignorer la verte et argent, si elle avait été moins butée, elle aurait certainement fait un larbin redoutable, mais puisqu'elle n'y entendait rien, tant pis pour elle, Tom pouvait, en attendant, s'appliquer à retirer de sa vie tout ceux qui pouvaient bien compter pour elle (quand je vous parle de jeux malsains), de même qu'il le faisait, très efficacement, il faut l'admettre, avec Ines. Ines qui avait d'ailleurs à son tour prit place dans la pièce, et tout comme Miyria, elle avait préféré ignorer Tom, s'adressant exclusivement à Olive. Tom, bien que l'ayant entendu, ne s'en était pas formalisé un seul instant. Puis il y avait eu Lena, son seul adjuvant, finalement, dans cette foule hautement féminine, quand on y réfléchissait. Et l'arrivée de Pomona n'avait arrangé aucun de ces deux points. Une tablée d'autant plus amusante que s'ils avaient pu vraiment décider de ceux à la table de qui ils auraient aimé se joindre, ils n'auraient jamais fini là où ils étaient. Le club de Slug avait le don de réunir les éléments les plus brillants, mais aussi les plus dissonants de Poudlard. Ce vague regard au convives lancés, l'attention de Tom se reporta à nouveau sur Slughorn, puisqu'il ne voyait pas ce que les autres auraient à ajouter, de toute manière.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Procrastinateur de génie
[†] Morgan Ciallmhar
▌ Messages : 206
Humeur :
Première réunion du club de Slug Left_bar_bleue80 / 10080 / 100Première réunion du club de Slug Right_bar_bleue

En couple avec : Fiancé à Pomona...

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de Chêne(26,25 cm) et plume de sphinx
Camp: Bien
Avatar: Johnny Depp

Première réunion du club de Slug Empty
Message#Sujet: Re: Première réunion du club de Slug   Première réunion du club de Slug Icon_minitimeMer 29 Sep - 20:07

Certain aimait être valorisé, mis à part et pour ceux-là le club de Slughorn était parfait. Une autre partie de personne conviée au club, n'était pas réellement ravie de s'y rendre. On pouvait y compter Morgan. Non il n'aimait pas ça, pour la simple raison que cela mettait un peu trop de lumière sur lui. Il préférait être tranquillement dans son coin sans faire d'histoire vaquant à ses petites occupations. Mais bon... Ses parents avaient acquis leur petite réputation dans le monde des sorciers et le "collectionneur" était bien évidemment au courant. Aussi dès sa deuxième année (un jour où il s'était fait remarqué un peu plus que d'habitude) il y fut convié. Et visiblement Slughorn ne s'était pas lassé de sa présence depuis.

Sa main se posa sur la poignée de la porte et il entra discrètement dans la salle des potions. Il ne salua pas le professeur, faussement passionné par le discours d'Olive. Oly... Il ne l'ignorerai pas mais... en public il ne s'était jamais parlé ou même fait l'allusion qu'ils étaient amis. Ca s'était fait comme ça, sans de réelle raison. Et pour l'instant cela leur convenait à tout les deux.

Le maître des potions hochait la tête et souriait à intervalle régulier. Ça, Horace Slughorn était très très doué pour joué la comédie. Mais il se concentrait tellement sur son rôle qu'il voyait rarement autre chose que son interlocuteur. Tant mieux pour le sixième année qui fit glisser sa chaise doucement et s'assit à côté de Myiria en lui faisant un clin d'oeil. Il lui glissa discrètement:

"Ca fait longtemps qu'on a pas fait une petite nuit blanche à la bibliothèque. Tu arrive à survivre sans moi?"

Il jeta un rapide coup d'oeil à la tablée, pour réaliser qu'il était le seul garçon... ah non. Tom Jédusor était là. En même temps, le cas contraire aurait été surprenant. Il était... Le joyaux de la table du professeur de potion. Le pauvre ne pouvait pas se passer du serpentard.
Le sixième année croisa ses doigts, et posa les coudes sur la table, faisant comme s'il avait toujours été là. Il en profita pour continuer à observer tout ce beau monde en territoire hostile, saluant d'un mouvement de tête ceux dont il croisait le regard.


[Rp un peu court désolé mais sinon je ne rentrais jamais =)]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
[Last] Ines Stinwick
▌ Messages : 427
Humeur :
Première réunion du club de Slug Left_bar_bleue70 / 10070 / 100Première réunion du club de Slug Right_bar_bleue

En couple avec : Daniel Chou'

QUI SUIS-JE?
Baguette: 25 cm, bois de cerisier et crin de licorne argentée
Camp: Mal
Avatar:

Première réunion du club de Slug Empty
Message#Sujet: Re: Première réunion du club de Slug   Première réunion du club de Slug Icon_minitimeJeu 30 Sep - 23:08

- A part l'arrivée de Miyria et l'offre d'ananas, je ne vois pas trop quoi. Mais je peux toujours de décrire en détail de quelle couleur était le papier d'emballage si tu tiens...

Ines leva les yeux au ciel, la couleur du papier d'emballage, ce n'est pas ce qui allait alimenté les potins du château. Mais l'arrivée des autres retardataires la distraiya, d'abord Elena, à laquelle elle ne manqua pas de lancer un petit sourire, discret certes, mais un sourire quand même. En effet, Nes' était rassurée d'avoir une amie de plus dans la pièce, puis Pomona arriva et la Serpentard l'ignora, une manière de lui montrer qu'elle se fichait bien de son indifférence à son égard.

Estimant qu'il y avait assez d'élèves présents pour commencer sa mascarade, Slughorn lança les festivités et les questions parfaitement ennuyeuse. Comme si il avait quelque chose à faire de la tante de Olive, tout le monde savait très bien que la seule personne qui l'intéressait réellement ici était Tom. Nessy s'empara du plat de pommes de terre après que Lena en eut fini avec. Elle le passa ensuite à Oly' mais celle ci était trop occupé à raconter la vie passionante ( ... ou pas) de Hesper Sparkley. Ines soupira, ce n'était que le début de la soirée et le pire c'est que allait devenir encore plus insupportable quand le maitre des potions ne pourrait plus se retenir de parler à son cher petit Jedusor. D'où l'intêret pour la sixième année d'attirer un petit peu plus l'attention sur elle.
La vert et argentée regarda rapidement ses camarades histoire de voir à peu près combien de temps elle aurait avant que leur hôte ne s'intéresse qu'à son élève préféré. En effet une fois qu'il aurait pris la parole ce n'était même plus la peine d'essayer de la reprendre. Ce rapide coup d'œil lui permit de voir que Morgan Ciallmhar avait pris place parmi eux, encore un cas désespéré et il le prouvait bien en s'asseyant à côté de Miyria. D'ailleurs habituellement la jolie blonde ne faisait quasiment jamais attention à lui enfin sauf quand elle y était obligée, ce qui était le cas là, du coup elle lui décocha un regard foudroyant.

Elle reporta son attention sur la comédie qui se jouait devant elle, elle devait bien avoué que Slughorn avait un certain talent ou alors il n'était pas si désintéressé que ça de ses autres petits chouchous. Ines renifla d'impatience et un peu d'ennui aussi avant de s'attaquer à son assiette. Il fallait bien qu'elle s'occupe d'une manière ou d'une autre.

_________________
Première réunion du club de Slug Ban_da10Première réunion du club de Slug Ban_lo10Première réunion du club de Slug Ban_ol10Première réunion du club de Slug Ban_el10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
Pomona Fitz
▌ Messages : 1770
Humeur :
Première réunion du club de Slug Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Première réunion du club de Slug Right_bar_bleue

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: roseau, 23,2 cm et crin de licorne
Camp: Bien
Avatar: Carey Mulligan

Première réunion du club de Slug Empty
Message#Sujet: Re: Première réunion du club de Slug   Première réunion du club de Slug Icon_minitimeMar 5 Oct - 10:56


"Eh bien il me semble qu'on est tous là."

Et voilà que ce rituel stupide voire malsain commençait. Les rangs de Slughorn étaient presque au complet, à présent, et il était pour le moins amusant d'observer que parmi ceux qui se trouvaient là, il n'y avait personne qui soit vraiment intéressé par l'autre et parce qu'il pourrait apprendre de lui, tout le monde était là pour son propre intérêt.

Stinwick était sûrement là pour remettre un peu de plaqué or sur son image déjà dorée, Jedusor, bien évidemment, pour rester l'élève modèle que tout le monde avait l'air de penser qu'il était, elle, elle était là pour observer et les autres... Ils cherchaient seulement à bien se faire voir, sans doute.

"Allez y, servez-vous, n'hésitez pas. Des pommes de terre sautées?"

Pomona s'exécuta, elle n'avait rien mangé depuis le matin et mourrait de faim. C'était bien là le seul avantage qu'elle trouvait à ce rassemblement déshonorant, au moins, il y avait de quoi se nourrir, et généralement, les plats qui leur étaient proposées au dîner du club étaient tout à fait excellents, il faut reconnaître ce qui est.

Pomona se servit d'un peu de salade, de quelques pommes de terre et d'un pavé de viande et en mangea quelques morceaux. Pas trop vite pour autant, ce genre de soirées était toujours d'une longueur abominable, mieux valait se garder une occupation en réserve, même si cette occupation devait résider dans le fait de manger de la viande froide.


"Alors, Miss Hornby, comment va votre tante?"

Olive fut ainsi la première victime des questions posées par Slughorn. Tant mieux, elle n'avait pas envie que son tour arrive, devoir justifier les raisons qui faisaient sa présence officielle et non officieuse dans ce club n'était de loin pas ce qu'elle préférait dans ces soirées où, à dire vrai, elle n'aimait pas grand chose, en fin de compte.

Slughorn avait demandé à sa camarade de chambrée des nouvelles de sa tante, quoi de plus distingué et de respectueux que de juger la valeur de quelqu'un uniquement sur les membres de sa famille. Slughorn ne manquait ni d'irrespect ni de toupet.

Pomona n'ayant que faire de la vie de la tante pour Olive (sauf son respect pour elle), et bien que reconnaissant la qualité de ses travaux préféra, à l'inverse des quelques membres qui faisaient l'effort de s'intéresser à ce qui pouvait être dit, se désintéressa totalement de la tirade dans laquelle sa camarade se lançait.


"Et bien... Elle se porte très bien. Il me semble même qu'elle envisage de donner une fête pour son soixante-cinquième anniversaire dans deux ans. La dernière fois que je l'ai vue, elle se demandait si cela allait être possible de trouver le temps d'organiser tout cela vu que ses travaux lui demande énormément de temps... Elle s'est décidée à étudier la qualité des potions longues à préparer en fonction de la phase de la lune lorsqu'on la débute. Elle en a sûrement pour assez longtemps... Vu que la préparation du polynectar en lui même n'est pas vraiment rapide. Mais bon, ça la passionne, c'est le principal. Elle se demandait aussi les préparations contenant du sisymbre sont plus sensibles à l'évolution lunaire que les autres... Enfin, pour ce que j'y comprend, ça à l'air plutôt compliqué..."

Pendant qu'Olive parlait, Pomona, elle, fouillait à l'intérieur de son sac, discrètement, tout de même, par léger respect pour elle, elle en retira L'Utopie de Thomas More, ouvrit la page là où elle avait arrêté sa lecture et s'y replongea sans se soucier de l'irrespect qu'elle faisait sans doute à son hôte.

_________________

There's a beast running wild, there's no question. But I fear the wrong monster's released.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Horace Slughorn
▌ Messages : 46
Humeur :
Première réunion du club de Slug Left_bar_bleue100 / 100100 / 100Première réunion du club de Slug Right_bar_bleue

En couple avec : /

QUI SUIS-JE?
Baguette: 20 cm, bois de Noisetier & Peau de Salamandre.
Camp: Neutre
Avatar:

Première réunion du club de Slug Empty
Message#Sujet: Re: Première réunion du club de Slug   Première réunion du club de Slug Icon_minitimeMer 13 Oct - 23:49

Les mains croisées sur son ventre largement rebondi, Horace écoutait Olive lui parler de sa tante. Glaner quelques infos sur cette potioniste de renom ne serait pas plus mal, s'il avait de nouveau le privilège de faire la conversation avec elle, déjà, il saurait quels sujets aborder, c'était plutôt une bonne chose. Il attendit qu'elle ait complètement fini son discours pour approuver tout son blablatage d'un signe de tête super intéressé (et qui se voulait intelligent, aussi, parce qu'il fallait toujours faire genre qu'on comprenait tout et que tout était siplme quand on était prof. Et quand on était Slughorn encore plus).

"Parfait, parfait. Vous lui transmettrez mes salutations."


Se faire bien voir en toutes circonstances, "that's sluggy's credo". Il se serait bien attardé encore plus sur le sujet, mais avant, il avait deux trois remarques à faire qu'il avait laissé de côté pendant qu'Olive parlait, parce qu'il faut savoir être poli, nondidiou. Si tout était allé bien, il se serait servi à manger et aurait laissé la parole à quelqu'un d'autres, mais les membres de son petit club chéri adoré étaient bien bien dissipés ce jour là (garnements). Entre Ines, Elena et Morgan qui s'étaient permis de ne pas arriver à l'heure, les blablas qu'ils se racontaient entre eux en essayant d'avoir l'air discrets mais qui l'étaient pas, c'était déjà trop pour Slughorn, qui rêvait toujours de réunion ultra civilisées où il serait le seul à mener la danse, mais apparemment, ce serait pas pour ce soir. Bon, les bavardages, à la limite des limites, il pouvait toujours accepter ça sans broncher des masses, mais ce qui devait forcément le faire réagir, parce que si ce n'était pas pousser le bouchon un peu trop loin, je sais pas ce qu'il vous faut, c'était la réaction de Fitz. Non mais quoi, franchement! Se permettre d'ouvrir son bouquin, comme ça, au beau milieu du dîner, avec la meilleure compagnie qui soit possible à Poudlard, et pendant qu'une de ses camarades parlait pour couronner le tout, c'était vraiment pousser le bouchon beaucoup trop loin pour qu'il accepte ça. Il avait toujours du mal avec la petite Fitz, c'était que si comme ça, elle avait l'air d'un ange, et un ange cultivé et bien intelligent, elle était d'une désinvolture et d'un irrespect monstre. C'était pas la première fois qu'il hésitait à la virer du club de Slug, mais en même temps, il ne pouvait pas ne pas reconnaître ses aptitudes, elle était foutrement douée, cette gamine! C'en était franchement irritant.

"Si notre compagnie vous dérange, vous êtes libre de partir, miss. Mais très franchement, il serait dommage de vous priver de la compagnie de vos camarades, il y a parmi eux des éléments sur lesquels il serait bien que vous preniez exemple."

D'instinct, Slughorn tourna la tête vers Tom, qui était vraiment le membre de son club qui lui faisait le plus honneur.

"A ce sujet, Tom... mon garçon, on ne vous entend presque pas."

Il fallait quand même qu'il laisse la parole à son petit chouchou, c'était tout à fait normal.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
Tom Elvis Jedusor
▌ Messages : 12166
Humeur :
Première réunion du club de Slug Left_bar_bleue75 / 10075 / 100Première réunion du club de Slug Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois d'if, plume de phénix, 33,75 cm
Camp: Mal
Avatar: Gaspard Ulliel

Première réunion du club de Slug Empty
Message#Sujet: Re: Première réunion du club de Slug   Première réunion du club de Slug Icon_minitimeVen 22 Oct - 23:27

    Personne ne semblait être vraiment captivé par le discours tenu par Olive au sujet de sa tante. Pouvait-on vraiment en tenir rigueur à qui que ce soit? Sans doute pas, il n'y avait personne ici qui puisse sincèrement se montrer intéressé par tout cela, Slughorn mis à part, mais Tom faisait partie de ceux qui feignaient le mieux l'intérêt au milieu de la petite bande d'"élus" de Slug. Il ne faisait pas uniquement semblant d’écouter, il écoutait réellement. Non pas parce qu’à un seul instant il put penser être intéressé par ce que son pantin irait raconter, mais parce qu’il ne fallait jamais négliger la moindre information. D’autres ne se donnaient pas cette peine. Ni la peine d’écouter, ni même celle de faire semblant. C’était le cas de Pomona Fitz; qui tout négligemment, et sans le moindre soucis de politesse, avait tiré un livre de son sac, et le lisait bien en vue de tous.

    Si Tom avait au fond de lui été l’élève parfait qu’il faisait semblant d’être, il aurait sans doute observé Pomona d’un oeil désapprobateur, mais il n’en était rien. S’il avait pu agir selon sa véritable nature, sans considérer l’instant d’après, seulement l’instant présent, il aurait sans doute eu la même attitude qu’elle. Mais voilà bien ce qui le distinguait, chacun de ses actes représentait un pas de plus vers l’avenir qu’il cherchait à se construire, et de ce fait, il ne pouvait jamais se permettre qu’un seul de ses pas dévie quelque peu du chemin qu’il s’était pavé. Slughorn en profita pour imposer sa risible autorité et réprimander la jeune fille... tout en le prenant- ça va de soi- en exemple. L’attachement que Slughorn avait pour Tom était d’une naïveté qui frôlait le ridicule mais qu’importe, les choses étaient ainsi largement facilitées au futur seigneur des ténèbres... Et étant donné qu’il y avait déjà sur sa route bien assez d’obstacles de taille, autant se satisfaire de ceux qui étaient si facilement franchissables.

    On ne l’entendait pas beaucoup... La soirée n’avait commencé qu’il y a peu, après tout, et même s’il était tout à fait aisé de tirer la couverture à soi, surtout en compagnie de Slughorn, qui s’arrangeait pour le faire à sa place, Tom préférait ne pas trop en dire, ni trop en faire, il conservait ses cartes pour plus tard, quand il serait à l’abris des oreilles indiscrètes... de tous ceux qui se tenaient pour le moment autour de cette table.


    "C’est que je n’ai rien de plus intéressant à dire que ma camarade, monsieur." et prononçant ces mots, il tourna son regard vers Olive, pour le simple plaisir de la regarder fuir ce regard.

    Il laissa dès lors Slughorn s’intéresser encore un peu à ses autres favoris, même si le maître des potions revenait fréquemment à lui, il éludait ses questions, il voulait que sa présence prolongée à la fin du cours apparaisse à Slughorn non pas comme une perte de temps mais comme une occasion d’avoir son chouchou pour lui encore quelques instants. La soirée avança à son rythme, plus ou moins confortablement selon les élèves concernés. Enfin, d’un coup de baguette, Slughorn fit apparaître divers desserts sur la table. Le professeur ne se servit d’aucun d’entre eux, ses doigts piochant machinalement dans la boîte d’ananas confits offerte par ses soins.

    L’arrivée du dessert fut suivie par un long silence durant lequel chacun se contentait de déguster les divers choux, crèmes glacées, et autres, qui leur étaient proposés, une surcharge de pâtisserie qui pouvait certainement s’expliquer par l’inclination évidente que le professeur de potion avait pour la bonne nourriture. Tom décida de troubler ce silence uniquement parce qu’il sentait le regard de Slughorn, qui voulait décidément l’entendre parler, peser sur lui.


    "Monsieur, est-il vrai que le professeur Têtenjoie prend sa retraite?"

    Une rumeur de couloir, dont en vérité il n’avait pas grand chose à faire. Ce professeur pouvait tout aussi bien être sur le point de mourir qu’il n’aurait pas trouvé plus d’intérêt à la réponse quelconque que Slughorn allait lui fournir. Il s’avérait seulement que Tom savait que ce grand opportuniste appréciait ce genre de remarque dont il feignait (oh si peu) de s’offusquer. Et faire plaisir à Slughorn, c’était laisser toutes les chances de son côté.

[hj : désolée d’avoir un peu accéléré le rythme mais j’aimerais bien que ce sujet soit clos rapidement Smile ]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
Pomona Fitz
▌ Messages : 1770
Humeur :
Première réunion du club de Slug Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Première réunion du club de Slug Right_bar_bleue

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: roseau, 23,2 cm et crin de licorne
Camp: Bien
Avatar: Carey Mulligan

Première réunion du club de Slug Empty
Message#Sujet: Re: Première réunion du club de Slug   Première réunion du club de Slug Icon_minitimeMar 2 Nov - 10:54

"Parfait, parfait. Vous lui transmettrez mes salutations."

*On s'en fout*. songea Pomona en feuilletant son ouvrage, jusqu'à ce qu'elle soit directement interpellée.

"Si notre compagnie vous dérange, vous êtes libre de partir, miss. Mais très franchement, il serait dommage de vous priver de la compagnie de vos camarades, il y a parmi eux des éléments sur lesquels il serait bien que vous preniez exemple."

Pomona leva à peine les yeux de son livre quand Slughorn l'interpella. Elle n'était tout simplement pas d'humeur à se montrer conciliante avec ce grand bonhomme qui avait l'air de penser que tout lui était dû, que tout le monde devait s'accroupir devant sa notoriété de façade. S'il décidait finalement de la virer, qu'importe.

Ou non... C'était faux. Elle aurait bien aimé suivre son instinct premier, fermer son livre, et quitter la pièce pour laisser entre eux tous ces lèches-bottes. Elle ne le pouvait pas. S'en aller au nom d'une soudaine complaisance et ne plus pouvoir revenir, c'était une idée des plus mauvaises.

Après avoir achevé sa page, et prenant soin de la marquer afin de ne point la perdre, elle leva les yeux en direction du maître de potions, et d'un mouvement de lèvres à peine perceptible, souffla un :


"bien monsieur." qu'il n'entendit peut-être même pas.

Elle laissa son utopie sur un recoin de la table et accepta de faire mine de s'intéresser à la scène qui se déroulait sous ses yeux. Peut-être, qui sait, s'y passerait-il quelque chose d'intéressant, quelque chose de pertinent, qui lui permettrait d'avancer dans ses recherches qui ces derniers temps avaient une sérieuse tendance à stagner.

La conversation pouvait bien finir par l'intéresser en effet, puisque Slughorn s'était tourné vers Jedusor... et la seule chose qui pouvait avoir son attention au cours de ce club, c'était bien Jedusor, en effet. L'élève impeccable que Slughorn avait l'air de vénérer plus que de raison.


"A ce sujet, Tom... mon garçon, on ne vous entend presque pas."

Son regard suivant celui de Slughorn, elle focalisa son attention sur le beau serpentard qui l'intriguait autant qu'il l'effrayait. Elle n'osa pas le fixer trop longtemps, de peur que leurs regards ne finissent par se croiser.

Bien que Jedusor soit au coeur de la plupart de ses études, Pomona ne voulait en effet rien avoir à faire avec lui, elle craignait l'influence qu'il pourrait avoir sur elle, ayant connaissance de celle qu'il avait su avoir sur d'autres, même les moins disposés à le suivre (et en pensant cela, son regard se tourna vers Olive).


"C’est que je n’ai rien de plus intéressant à dire que ma camarade, monsieur."

Jedusor sortit au professeur de potion ce qu'il attendait sans doute, tout un tissus de platitude servies le plus poliment du monde. Pomona réprima un baillement en les écoutant deviser, comme si le reste du monde n'existait plus. Slughorn ferait mieux d'organiser directement des tête à tête avec ses favoris, ce serait pour lui un gain de temps considérable, et pour elle également, ça ne fait aucun doute.

"Monsieur, est-il vrai que le professeur Têtenjoie prend sa retraite?"

Elle écouta à peine ce qui suivit. Les professeur Têtenjoie prenait sa retraite? Vraiment? Tant mieux pour lui, alors! Pomona avait cessé de suivre son cours, de toute manière, alors peu lui importait.

Attendant que le temps passe, elle s'enfonça un peu plus profondément sur sa chaise, lorgnant sur son ouvrage laissé sur la table, résistant à la tentation de poursuivre sa lecture. Il avait l'air de l'appeler à passer le temps bien plus rapidement, plutôt que de s'ennuyer comme elle le faisait, mais apparemment elle ne pouvait qu'attendre.

_________________

There's a beast running wild, there's no question. But I fear the wrong monster's released.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Horace Slughorn
▌ Messages : 46
Humeur :
Première réunion du club de Slug Left_bar_bleue100 / 100100 / 100Première réunion du club de Slug Right_bar_bleue

En couple avec : /

QUI SUIS-JE?
Baguette: 20 cm, bois de Noisetier & Peau de Salamandre.
Camp: Neutre
Avatar:

Première réunion du club de Slug Empty
Message#Sujet: Re: Première réunion du club de Slug   Première réunion du club de Slug Icon_minitimeDim 21 Nov - 1:04

(hj : tout un rp à pas réfléchir à ce que je dis, je kiffe Razz)

Horace sourit de bon coeur à son chouchou. Qu’est-ce que ce garçon n’avait pas pour lui? Non seulement il était extrêmement intelligent et charismatique, mais il faisait preuve d’une politesse et d’une humilité (ouais j’avoue, là-dessus, il était pas franchement informé) à toute épreuve. Oui, ce gosse irait loin, Slughorn y aurait mit sa main au feu... il avait toujours eu du flair pour ces choses là. Et au fond, il ne se trompait pas vraiment, Tom allait vraiment accomplir des grandes choses. Mais pas franchement ce à quoi notre maître des potions un peu naïf, pour le coup, pensait. Et en plus de ça, il était toujours au courant de tout avant tout le monde. Comment avait-il pu savoir, pour Têtenjoie, aux dernières nouvelles, seuls les professeurs devaient être au courant de son départ à la retraite. Futé, ce gamin, définitivement futé, ça allait lui servir plus tard, ça c’est sûr.

"Tom, Tom, même si j’étais au courant, je ne pourrais pas vous le dire. » répondit-il, tout en agitant vers son favori un index réprobateur. Mais son geste n’avait rien de franchement réprobateur, dans le fond, puisqu’il l’avait accompagné d’un clin d’oeil, ce qui cassait totalement sa crédibilité. « Je dois avouer que j’aimerais bien savoir d’où vous tenez vos renseignements, mon garçon. Vous êtes mieux informé que la moitié des enseignants."

Sa remarque avait été accueilli par un faible sourire de la part du principal concerné, Slughorn y répondit avec jovialité avant de continuer sa tirade ultra élogieuse :


"Avec votre étrange aptitude à connaître des choses que vous devriez ignorer et le soin que vous prenez à flatter les gens importants - au fait, merci pour l’ananas, vous aviez parfaitement raison, c’est mon préféré."

L’ananas confit, c’est le bien. Slughorn attendit que retentissent deux trois rires forcés pour se donner l’impression que sa remarque idiote pouvait vraiment faire mouche et reprit :

"...Je ne doute pas que vous deviendrez ministre de la Magie dans vingt ans. Quinze si vous continuez à m’envoyer des ananas. J’ai d’excellents contacts au ministère."


Si au passage, il pouvait rappeler à tout le monde qu’il était le meilleur... En même temps, ce n’étaient pas des paroles en l’air, Slughorn avait vraiment l’envie et la possibilité de permettre à Tom de faire une grande carrière.

"Je ne crois pas que la politique soit ma vocation. D’abord, je ne pense pas être issu du milieu qui convient. " (je me permet de parler à la place de Tomychouw, hein ,si tu veux qu’on aille plus vite)

Horace leva les yeux au ciel, avait-on déjà dit ânerie pareille? Tom était fait pour la politique.

"Allons donc., avec des dons comme les vôtres, il est bien évident que vous venez d’une lignée de sorciers admirables. Croyez-moi, vous irez loin, Tom, je ne me suis encore jamais trompé sur un de mes élèves."

Slughorn fut interrompu dans sa réflexion par le tintement de la pendule. Déjà l’heure? Que le temps passe vite.

"Bonté divine, il est déjà si tard? Il est temps que vous vous en alliez, ou nous aurons tous des ennuis."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
Pomona Fitz
▌ Messages : 1770
Humeur :
Première réunion du club de Slug Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Première réunion du club de Slug Right_bar_bleue

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: roseau, 23,2 cm et crin de licorne
Camp: Bien
Avatar: Carey Mulligan

Première réunion du club de Slug Empty
Message#Sujet: Re: Première réunion du club de Slug   Première réunion du club de Slug Icon_minitimeMar 30 Nov - 11:50

"Tom, Tom, même si j’étais au courant, je ne pourrais pas vous le dire. » répondit-il, tout en agitant vers son favori un index réprobateur. Mais son geste n’avait rien de franchement réprobateur, dans le fond, puisqu’il l’avait accompagné d’un clin d’oeil, ce qui cassait totalement sa crédibilité. « Je dois avouer que j’aimerais bien savoir d’où vous tenez vos renseignements, mon garçon. Vous êtes mieux informé que la moitié des enseignants."

S'entamait le petit rituel de flatteries toutes adressées à Tom Jedusor. C'était presque toujours ainsi que se déroulaient leurs réunions. On en revenait toujours à Tom Jedusor. A se demander pourquoi Slughorn n'avait jamais songé à transformer ses réunions en tête à tête, les autres auraient ainsi moins l'impression de faire tapisserie.

Peu importait à Pomona que Jedusor soit au centre de toutes les attentions et qu'on la délaisse, il était aussi au centre de la sienne, après tout... Et elle n'avait aucune envie de jouer les flatteuses de parade auprès du maître de potions.


"Avec votre étrange aptitude à connaître des choses que vous devriez ignorer et le soin que vous prenez à flatter les gens importants - au fait, merci pour l’ananas, vous aviez parfaitement raison, c’est mon préféré...Je ne doute pas que vous deviendrez ministre de la Magie dans vingt ans. Quinze si vous continuez à m’envoyer des ananas. J’ai d’excellents contacts au ministère."

Jedusor, ministre de la magie? Oui... peut-être, ça n'aurait pas particulièrement étonné Pomona non plus. Le jeune fille s'imagina un instant dans un monde magique dont le ministre serait Jedusor et elle sentit un léger frisson la parcourir.

Elle avait toujours été intimement convaincu qu'il y avait quelque chose, chez ce jeune homme, quelque chose de profondément mauvais. Elle se trompait peut-être, mais il parvenait déjà à avoir un tel pouvoir sur autrui qu'elle l'imaginait parfaitement prendre une influence totalement néfaste sur tout un monde.

Elle préféra laisser ces désagréables pensées de côté pour reposer son attention sur Jedusor. Ce qu'il disait, toutes ces flatteries, ne l'intéressaient pas, mais elle ne voulait malgré tout pas manquer une miette de cette dernière conversation.

La seule raison pour laquelle elle venait à ce genre de réunions, c'était pour s'adonner à son habituel travail d'observation, et Jedusor étant un de ses sujets d'études préférés, même si elle n'osait pas demeurer seule avec lui, ce genre de moments, où ils n'étaient pas seuls tous les deux, était le seul où elle pouvait l'observer en ayant le moins à craindre.


"Je ne crois pas que la politique soit ma vocation. D’abord, je ne pense pas être issu du milieu qui convient. "
Toujours cette fausse humilité qui caractérisait le préfet des verts et argent. Pomona était certaine que même s'il faisait toujours mine d'être humble et poli, il avait une très haute estime de lui-même.

Sa remarque soulevait cependant une question intéressante... Pomona fut surprise de ne se l'être jamais posé. D'où venait Jedusor exactement? Qui étaient ses parents? De quels milieux venait-il? Elle n'avait jamais trouvé qui que ce soit pour le lui dire.


"Allons donc., avec des dons comme les vôtres, il est bien évident que vous venez d’une lignée de sorciers admirables. Croyez-moi, vous irez loin, Tom, je ne me suis encore jamais trompé sur un de mes élèves."

Slughorn ne se trompait sans doute pas, c'était également ce que Pomona pensait. Mais les grandes choses que Jedusor pourrait être capable de faire, c'était bien ce qui inquiétait la jeune fille. Car le jeune homme n'allait sûrement pas amener la paix dans le monde.

Le professeur fixa sa montre et ajouta :

"Bonté divine, il est déjà si tard? Il est temps que vous vous en alliez, ou nous aurons tous des ennuis."
En effet, il était largement l'heure d'y aller. "tant mieux", pensait Pomona, si la conversation devenait intéressante, elle était pour autant plutôt heureuse de pouvoir s'en aller d'ici.

Pomona fut la première à sortir, sac sur l'épaule, ravie de quitter cette atmosphère hypocrite, même si elle l'avait aiguillée en direction de plusieurs pistes qu'elle réalisait avoir négligé jusqu'alors.

_________________

There's a beast running wild, there's no question. But I fear the wrong monster's released.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
Tom Elvis Jedusor
▌ Messages : 12166
Humeur :
Première réunion du club de Slug Left_bar_bleue75 / 10075 / 100Première réunion du club de Slug Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois d'if, plume de phénix, 33,75 cm
Camp: Mal
Avatar: Gaspard Ulliel

Première réunion du club de Slug Empty
Message#Sujet: Re: Première réunion du club de Slug   Première réunion du club de Slug Icon_minitimeMer 8 Déc - 23:32

    [HJ : Bon bah on va faire comme si tout le monde était parti Razz]

    Tom laissa un sourire feint demeurer sur son visage. Il était si facile de laisser cet idiot se faire avoir, même ses tentatives qui semblaient les plus évidentes, et qui auraient pu lui porter préjudice, comme les ananas, fonctionnaient à merveille avec Slughorn, s'il avait voulu un peu de difficultés, avec lui, il aurait été déçu. Mais non, en l'occurrence, plus les choses seraient simples, mieux ce serait Tom avait seulement eu à parler d'un professeur à la retraite dont personne n'avait grand chose à faire, et voilà que Slughorn semblait presque prêt à lui lécher les pieds, vantant ses potentielles futures prouesses en tant que ministre de la magie. Lui? Ministre de la magie? Une idée assez plaisante, il est vrai... Mais non, ses ambitions se portaient ailleurs. Une carrière purement administrative? Très peu pour lui. Même si bien sûr, il aurait tout à fait excellé dans un tel travail (son estime de lui-même ne risquait pas de faiblir un jour).

    "Je ne crois pas que la politique soit ma vocation. D’abord, je ne pense pas être issu du milieu qui convient." s'était-il simplement justifié. Remarque assez ironique, il est vrai, si l'on considère le milieu auquel il avait récemment appris appartenir. Qui en effet aurait pu contester la toute puissance et tous les mérites de l'unique héritier de serpentard? Mais ça, évidemment, ils n'étaient que très peu de gens à le savoir. Et ceux qui le savaient... ne risquaient pas de l'ébruiter. Slughorn ne tint aucun compte de sa remarque et continua son éloge. Il ne se serait sans doute pas arrêté si le temps ne l'avait pas rappelé à l'ordre. Bientôt, il invita tous les élèves à s'en aller. Enfin! ça allait être le moment...
    Aucun élève ne se fit vraiment prier pour quitter la salle. Il faut dire qu'aucun d'entre eux (ni lui-même, à vrai dire) n'appréciait réellement ces dîners en compagnie de Slughorn. Chacun avait ses raisons pour venir ici, et aucune d'entre elles ne concernaient directement le professeur de potions.

    Tandis que chacun prenait congé du professeurs, et que tous, un par un, quittaient la pièce. Tom, lui, restait, en retrait. Il avait pris le plus de soin possible à faire mine de vérifier que toutes ses affaires avaient bien rejoints son sac, et alors que plus personne n'avait eu envie de s'éterniser plus longtemps (heureusement) , lui, était là, même si le professeur ne le remarqua pas directement. En effet, il fallut attendre qu'il se lève de son fauteuil et aille poser son verre vide sur son bureau pour que soudain il réalise la présence de son élève favori... qui n'allait pas tarder à... l'effrayer quelque peu. Tom savait pertinemment que, au terme de leur conversation, le maître de potions le regarderait certainement différemment mais qu'importe. Une fois qu'il aurait obtenu les informations dont il avait besoin, l'estime de son professeur lui importerait beaucoup moins... Et il se savait tout à fait capable de reconquérir cette estime, de toute façon.


    "Ouvrez l'oeil, Tom. Il ne faut pas vous laisser surprendre hors de votre lit à cette heure-ci, vous êtes préfet...." remarqua le professeur.

    Tom esquissa un très léger sourire, d'emprunt, bien sûr. C'est bien parce qu'il était préfet qu'il ne voyait pas grand chose à craindre... D'autant plus qu'il pouvait avoir Dippet à sa botte aussi facilement qu'il avait Slughorn, le seul problème était Dumbledore. Tom ne répondit pas directement., non pas parce qu'il appréhendait ce moment, mais surtout parce qu'il l'avait attendu depuis un moment déjà, et il voulait savourer le fait d'être à présent si près du but.


    "Monsieur, je voulais vous demander quelque chose." commença-t-il. Mieux valait s'y prendre doucement, ce qu'il avait à demander était tout de même pour le moins singulier... Et aussi influençable Slughorn pouvait-il être, si Tom n'y mettait pas les formes, il n'obtiendrait pas tout ce qu'il voulait.

    "Demandez mon garçon, demandez..." l'invita Slughorn, qui pour le moment demeurait confiant.

    Voilà, il était temps. Tom prit grand soin de voiler son excitation derrière un ton dégagé et une attitude détachée. Tellement près du but...

    "J'aurais voulu savoir ce que vous pouviez me dire des... " Il marqua une pause. Voilà, on y était. "...des Horcruxes?"

    ça y est, le mot était sorti. Bien sûr, Tom avait pris grand soin de ne pas avoir l'air trop intéressé, juste un minimum intrigué. Tout allait dépendre désormais de la réaction de Slughorn.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Horace Slughorn
▌ Messages : 46
Humeur :
Première réunion du club de Slug Left_bar_bleue100 / 100100 / 100Première réunion du club de Slug Right_bar_bleue

En couple avec : /

QUI SUIS-JE?
Baguette: 20 cm, bois de Noisetier & Peau de Salamandre.
Camp: Neutre
Avatar:

Première réunion du club de Slug Empty
Message#Sujet: Re: Première réunion du club de Slug   Première réunion du club de Slug Icon_minitimeJeu 9 Déc - 21:33

Le sourire confiant de Slughorn fuit ses lèvres dès qu'il entendit le mot "horcruxe". Il n'avait pas dû l'entendre depuis des années, celui-là. En même temps, personne ne l'utilisait jamais, ça n'avait aucune place dans aucune conversation au monde. Slughorn ne se serait jamais attendu à entendre cela de la bouche de son favori après un bon repas. Quand Tom lui avait dit qu'il avait une question à lui poser, Horace avait plutôt pensé qu'il voulait lui reparler de ce qui avait été dit durant le repas, des contacts qu'il avait au ministère, par exemple. Tout mais pas ça. Le mot que Tom venait de prononcer ne devrait jamais s'échapper de la bouche d'un élève, parce qu'aucun élève ne devrait jamais être au courant de ce genre de choses. C'était rapé, pour le coup.

"Vous faites une recherche pour le cours de défense contre les forces du mal?"


Slughorn ne croyait pas une seule seconde à ce qu'il disait. Aucun professeur sain d'esprit n'irait enseigner une chose pareille à ses élèves. N'empêche que c'était toujours la suggestion la moins désagréable qui lui venait en tête, là, maintenant, tout de suite. Cette conversation était en train de le rendre franchement anxieux. Machinalement, il n'arrivait pas à s'empêcher de carresser le pied de son verre à vin, espérant au fond de lui que la conversation tournerait court. Sauf que là, à ce sujet, il avait de sérieux doute. Tom avait l'air curieux, même trop curieux, à son avis.

"Pas vraiment, monsieur."
répondit le jeune homme. "Je suis tombé sur ce mot dans un texte que je lisais et je ne l'ai pas totalement compris."

C'était tout comme ce dont Slughorn s'était douté - ou ce qu'il se forçait à croire en tous cas. C'était de la curiosité, assez mal placée en l'occurrence, mais compréhensible, en même temps. Tom Jedusor était un garçon intelligent, être confronté à quelque chose qu'il ne connaissait pas, ça ne devait pas vraiment lui plaire. Horace se doutait qu'il devait avoir sa fierté, il en fallait bien, même s'il ne la montrait pas beaucoup.

"Non...bien sûr... Vous auriez beaucoup de mal à trouver à Poudlard un livre qui vous donne des détails sur les Horcruxes, Tom. C'est de la magie noire, très très noire."


Il se permettait d'insister pour bien faire comprendre à Tom qu'il fallait faire attention à là où il mettait les pieds, même si le professeur préférait rester convaincu que ses intentions étaient complètement pures et innocentes. Un horcruxe, c'était pas rien, quand même! Et même si Slughorn avait beaucoup d'affection pour Tom, arriver sur un terrain aussi dangereux que celui-là, ça ne lui plaisait pas du tout. L'idée traversa même quelques secondes l'esprit de Slughorn que... mais non, non, il la refoula vite fait bien fait. Tom était juste un élève studieux qui s'était retrouvé face à un mot qu'il ne connaissait pas, c'est tout. Il préférait penser que c'était tout, mais quand même, il ne pouvait pas empêcher ce léger doute... Ce tout petit doute... mais affreusement, horriblement désagréable de lui embrouiller l'esprit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
Tom Elvis Jedusor
▌ Messages : 12166
Humeur :
Première réunion du club de Slug Left_bar_bleue75 / 10075 / 100Première réunion du club de Slug Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois d'if, plume de phénix, 33,75 cm
Camp: Mal
Avatar: Gaspard Ulliel

Première réunion du club de Slug Empty
Message#Sujet: Re: Première réunion du club de Slug   Première réunion du club de Slug Icon_minitimeLun 13 Déc - 0:24

    De la magie très noire... ça, évidemment, Tom l’avait tout à fait compris, nul doute, d’ailleurs, que cela ne l’aurait pas intéressé le moins du monde dans le cas inverse. Tom sentait que Slughorn hésitait, qu’il était presque... effrayé. Il y avait de quoi, sans doute, et il avait bien évidemment envisagé la possibilité que le professeur de potion se montre au moins un peu... réticent, mais le jeune homme ne s’en inquiétait pas pour autant, cela signifiait juste qu’il devrait user de plus de courbettes et de flatteries qu’auparavant. Il allait s’y employer tout de suite, d’ailleurs.

    « Mais vous savez sûrement tout sur le sujet, monsieur? Un sorcier tel que vous... excusez-moi, peut-être que vous ne pouvez rien me dire... mais pour moi, il était évident que... si quelqu’un était capable de m’en parler, ce serait forcément vous... Voilà pourquoi j’ai pensé à vous demander... »

    C’était tellement simple. Tom n’avait même pas à attendre la réaction de Slughorn pour savoir qu’il allait mordre à l’hameçon. Le maître de potion était si facilement influençable, il aurait été facile à n’importe qui de lui extorquer n’importe quelle information... Alors forcément, oui, Tom Jedusor ne pouvait trouver le moindre problème à obtenir ce qu’il voulait, il avait le chic pour en faire sans en faire trop, juste ce qu’il fallait pour endormir la confiance de Slughorn, le faire parler au nom d’une soi-disant admiration de l’élève vis à vis du maître.

    ça avait marché. Bien sûr, Slughorn n’était pas encore tout à fait à son aise, toujours occupé à triturer le ruban de sa boîte d’ananas, se refusant à accorder à Tom le moindre regard, mais pour autant, il était prêt à parler. L’affaire était dans le sac.


    « Eh bien, j’imagine que ça ne peut pas faire de mal si je vous donne une idée générale ». Tom acquiesça légèrement, dissimulant ses pensées derrière une attitude passablement neutre. Oh si, ça pouvait faire du mal, Slughorn n’imaginait même pas à quel point. « Pour que vous compreniez le sens du mot. » Quel sinistre crétin. « Horcruse est le terme qu’on utilise pour désigner un objet dans lequel on a dissimulé une partie de son âme. »

    Oui. Bon. ça, Tom l’avait dors et déjà compris, ce n’était pas exactement ce qui l’intéressait, il était bien plus intrigué par le procédé.

    « Je ne vous pas très bien le pricipe. » fit-il en tentant au mieux de contrôler sa voix, ce qui n’était pas une mince affaire. Aussi bon acteur pouvait-il être, les révélations que lui apporteraient le professeur de potion étaient d’une telle envergure que Tom peinait quelque peu à masquer son excitation.

    « Il s’agit de séparer son âme en deux, et d’en cacher une partie dans un objet, en dehors du corps. Ainsi, même si son corps est attaqué ou détruit, on ne peut pas mourir, parce qu’un morceau de l’âme reste attaché à la vie terrestre, sans avoir subi de dommages. Mais bien sûr, l’existence sous une telle forme... »

    Slughorn marqua une pause, pour le plus grand déplaisir de Tom, qui, bien que ne dévoilant rien de son impatience (ou essayant, en tous cas), voulait savoir tout, et tout de suite. Le visage du professeur de potion s’était affaissé, il observait à présent Tom d’un air presque dépité, sans doute se demandait-il s’il n’allait pas trop loin. Et peut-être craignait-il que ne vienne à son élève préféré des idées peu judicieuses.

    « rares sont ceux qui en voudraient, Tom, très rare. La mort serait favorable. »

    Absurde! Comment la mort pourrait-elle être préférable à quoi que ce soit? Cette phrase aurait pu résonner comme un avertissement aux oreilles de Tom, mais il n’en était rien, elle lui inspirait bien plus l’agacement que la crainte. Sa curiosité ne faisait qu’augmenter, et il lui devenait de plus en plus difficile de dissimuler son avidité, pour ne pas dire qu’il le faisait d’une façon de moins en moins convaincante. Il en arrivait à ce qui l’intéressait plus que tout le reste, ce qu’il avait vraiment cherché à savoir en décidant de rester seul avec Slughorn.

    « Comment fait-on pour séparer son âme en deux? »

    La question était posée, restait à espérer que Slughorn ne tournerait pas trop longtemps autour du pot... mais il y avait peu d’espoir.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Horace Slughorn
▌ Messages : 46
Humeur :
Première réunion du club de Slug Left_bar_bleue100 / 100100 / 100Première réunion du club de Slug Right_bar_bleue

En couple avec : /

QUI SUIS-JE?
Baguette: 20 cm, bois de Noisetier & Peau de Salamandre.
Camp: Neutre
Avatar:

Première réunion du club de Slug Empty
Message#Sujet: Re: Première réunion du club de Slug   Première réunion du club de Slug Icon_minitimeMar 14 Déc - 20:13

Curieux, Tom était trop curieux, et Slughorn était de moins en moins sûr qu'il s'agissait juste d'une curiosité purement intellectuelle. Il avait peur, peur que ça aille au-delà. Il ne savait plus exactement ce qu'il était en droit de dire ou pas à son élève. En même temps, est-ce que Tom, son favori, son élève préféré parmi les préférés irait faire quelque chose d'aussi malveillant? C'était impensable. En fait, à sa connaissance, il n'y avait peut-être qu'un ou deux sorciers qui s'étaient fait des horcruxes pour de vrai. ça semblait normal. Qui irait diviser son âme, comme ça? Tom savait où était son intérêt, il ne ferait jamais une chose pareille... pas vrai? Pas vrai??

"Eh bien. Il faut comprendre que l'âme est censée rester entière et intacte. La diviser est une violation, quelque chose contre nature."

Slughorn se sentait de moins en moins à l'aise, et la curiosité, le regard fasciné de son élève, ça n'aidait pas vraiment le professeur de potion à dissiper ce malaise qu'il ressentait. Il aurait bien aimé que Tom cesse tout de suite, tienne compte de ses avertissement et décide d'en rester là, mais il savait bien qu'il ne pouvait pas espérer une chose pareille, Tom ne s'arrêterait pas en si bon chemin, il le lui prouva tout de suite en insistant :

"Mais comment fait-on?"

Répondre ou ne pas répondre. Slughorn choisit d'agir en demi-mesure, mais n'était vraiment, mais vraiment pas sûr de lui.

"Par un acte maléfique - l'acte maléfique suprême. En comettant un meurtre. Tuer déchire l'âme. Le sorcier désireux de créer un Horcruxe tourne à son avantage cette destruction : il enferme la partie arrachée..."


Il en disait trop, il en disait trop, il fallait qu'il arrête. Surtout, il fallait que Tom arrête de lui poser des questions. Il voyait une face de son élève qu'il n'aurait jamais voulu connaître. Il réagissait peut-être excessivement. En tous cas, tout ça lui faisait peur. Il n'arrivait pas à s'en départir. Il y avait du malsain dans la curiosité de son serpentard préféré, Slughorn préférait faire semblant que ce n'était pas le cas mais il la ressentait beaucoup trop fort pour qu'il puisse taire la petite voix dans sa tête qui lui demandait de chasser Tom de son bureau sur le champ. Mais comment? Son élève le plus brillant...

"Il l'enferme? Mais comment?"

C'était suffisant comme ça. S'il ne faisait pas preuve d'un peu de fermeté, les choses allaient aller beaucoup trop loin, il fallait qu'il réussisse à finir cette conversation, mais il n'arrivait pas à avoir l'avantage sur son élève. Il parlait beaucoup alors que Tom ne disait quasiment rien, le vert et argent était sûr de lui, parlait sans bafouiller, lui, il avait les mains moites, et il était si nerveux qu'il bégayait.

"Il existe un sortilège, et ne me demandez pas lequel, je ne le connais pas! Est-ce que j'ai l'air de quelqu'un qui a essayé... est-ce que j'ai l'air d'un tueur?"

Il ne trouvait pas d'autres moyens de se défendre, et c'était sans doute pas le meilleur. Il se rendrait presque coupable à se défendre comme ça. Il se rendait bien compte qu'il était lamentable.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
Tom Elvis Jedusor
▌ Messages : 12166
Humeur :
Première réunion du club de Slug Left_bar_bleue75 / 10075 / 100Première réunion du club de Slug Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois d'if, plume de phénix, 33,75 cm
Camp: Mal
Avatar: Gaspard Ulliel

Première réunion du club de Slug Empty
Message#Sujet: Re: Première réunion du club de Slug   Première réunion du club de Slug Icon_minitimeVen 17 Déc - 15:34

    Les choses progressaient en son sens, et bien qu'il était de plus en plus difficile à Tom de masquer son enthousiasme, et que de son côté, Slughorn semblait de plus en plus méfiant, il savait qu'il était près du but, si près du but... Plus que quelques mots de la part de Slughorn... Et il saurait tout ce qu'il a besoin de faire. Le plus important, le point qu'il cherchait à éclaircir plus que tous les autres. Le sort, il parviendrait à le trouver, ce n'était pas ce qui l'inquiétait. Rien ne l'inquiétait, en vérité, dans ce projet, il voulait surtout s'assurer qu'il pourrait, comme il l'escomptait, aller aussi loin qu'il le souhaitait.. Et aucun livre ne pouvait lui donner cette information. Slughorn, oui.. Du moins, une fois qu'il aurait un peu apaisé ce dernier, qui se montrait complètement alarmé. Slughorn un criminel? C'était déjà assez risible aux yeux de Tom. Slughorn en train de se créer un horcruxe? C'était tout à fait impensable. Bien sûr que non, Horace Slughorn n'avait pas l'air d'un tueur. C'était même tout le contraire. Ce n'était, aux yeux de Tom, qu'un être extrêmement influençable, qui gâchait son potentiel croyant profiter en se laissant glisser dans le filet tissés par des profiteurs plus puissants que lui encore. En quelques mots, Tom s'empressa d'adoucir son professeur, il n'était pas plus question de le mettre en colère que de le mettre dans n'importe quel autre état. Sa nervosité devenait si extrême que Tom aurait presque pu la ressentir... Mais il n'en demeurait rien, il conservait son calme. Il contrôlait la situation, tout comme il l'avait voulu, et cela lui était particulièrement agréable.

    "Non, monsieur, bien sûr que non. Je suis désolé... Je n'avais pas l'intention de vous offenser."

    Il n'était pas temps de perdre en politesse et en flatterie, pas au près d'un Slughorn fragilisé par sa nervosité. Une nervosité qui pouvait aussi bien lui rendre service que réduire à néant tous ses efforts. Heureusement, il n'en fallait pas beaucoup pour parvenir à adoucir l'esprit de Slughorn, et les quelques mots de Tom suffirent à tranquilliser la conscience du professeur de défense contre les forces du mal... Durant quelques instants, du moins. Mais chaque instant, dans une telle situation, lui était précieux.

    "Mais pas du tout, pas du tout, je ne suis pas offensé le moins du monde. Il est tout naturel d'éprouver de la curiosité pour un tel sujet... Les sorciers d'une certaine envergure ont toujours été attirés par ce genre de magie."

    Un fait tout à fait recevable. Mais quand certains se contentaient seulement de chercher à tout savoir, lui, cherchait à tout avoir, tout et plus encore, ce que personne ne serait jamais parvenu à avoir jusqu'ici... Tom préférait laisser croire à Slughorn qu'il s'agissait là d'une curiosité tout à fait innocente. Même si porter de l'intérêt à une forme de magie aussi sombre ne pouvait très évidemment pas relever de la pure et simple érudition.

    "Oui monsieur." Il était inutile de le nier, qui plus est que là était bien la seule excuse qu'il pouvait donner à ses interrogations incessantes. "Ce que je ne comprend pas, cependant - il s'agit d'une simple curiosité de ma part- c'est... est-ce qu'un seul Horcruxe aurait beaucoup d'utilité? Nepeut-on séparer son âme qu'une seule fois? N'obtiendrait-on pas un meilleur résultat, une plus grande force, si l'on parvenait à diviser son âme en plusieurs morceaux? Par exemple, le chiffre sept n'est-il pas celui qui possède la plus grande puissance magique, est-ce que sept..."

    Voilà le point culminant... et le plus délicat auquel devait en arriver la conversation. Il en était arrivé au point sur lequel il voulait en apprendre le plus...mais qui était également le plus complexe à introduire. Comment faire passer une telle interrogation pour de la curiosité? Tom comptait sur la crédulité de Slughorn, mais de toute évidence, il faudrait plus que cela pour que le professeur lui fournisse ce dont il avait besoin, puisque celui-ci l'avait interrompu, visiblement alarmé, et à nouveau nerveux au possible.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Horace Slughorn
▌ Messages : 46
Humeur :
Première réunion du club de Slug Left_bar_bleue100 / 100100 / 100Première réunion du club de Slug Right_bar_bleue

En couple avec : /

QUI SUIS-JE?
Baguette: 20 cm, bois de Noisetier & Peau de Salamandre.
Camp: Neutre
Avatar:

Première réunion du club de Slug Empty
Message#Sujet: Re: Première réunion du club de Slug   Première réunion du club de Slug Icon_minitimeMer 22 Déc - 14:33

Bon là, sérieusement, il allait beaucoup trop loin. Qu'il soit curieux, Slughorn voulait bien, mais là, fallait dire ce qui était, ce n'était plus du tout de l'ordre de la saine curiosité, c'était même tout le contraire. C'était malsain, effrayant, et même dangereux. Tom était en train de parler comme quelqu'un qui se renseigner pour VRAIMENT faire tout ça. Mais c'était impossible, pas vrai? Pas Tom, pas son chouchou, il avait tout pour lui et encore plus que ce qu'il avait l'air de penser, il n'irait pas tout gâcher en s'adonnant à un acte de magie aussi abominable. Lui ou n'importe qui d'autre, ce n'était pas concevable. Il devait se faire des idées, forcément, il se faisait des idées. Mais toute cette insistance, et l'excitation à peine masquée dans la voix de ses élèves, une question aussi... Sept horcruxes! Il ne revenait pas du fait qu'il ait dit une chose pareille. Aucun esprit, vraiment aucun ne devrait même pouvoir concevoir une telle horreur. Slughorn eut une réaction très violente, et dans sa surprise et sa crainte, sa voix ressemblait plus à un glapissement de chien qu'autre chose.

"Par la barbe de Merlin, Tom! Sept! N'est-il pas suffisamment horrible de penser qu'on peut tuer une seule personne? Déchirer son âme est déjà une idée épouvantable... Alors la déchirer en sept morceaux..."

Le pauvre professeur de potion ne savait plus où il en était exactement, complètement dépassé par la situation, il n'aurait jamais jamais pensé que Tom puisse l'effrayer un jour, et pourtant, là, c'était le cas, il avait l'impression que quelqu'un avait pris possession du corps de son élève modèle, sage et poli, toujours amène et agréable pour le remplacer par... par un psychopathe potentiel qui pouvait vraiment songer à diviser son âme en sept comme si ça pouvait même être envisageable. Il avait vraiment l'impression que pour la première fois, il regardait Tom et ouvrait les yeux sur un aspect de sa personnalité qu'il lui avait dissimulé jusqu'alors, et ça ne lui plaisait vraiment pas du tout... La voix dans sa tête qui lui disait qu'il se faisait des idées depuis le début de sa conversation avec le serpy se faisait de plus en plus faible, et Slughorn aurait bien aimé la réentendre, là, maintenant, et tout de suite, histoire de ne plus avoir cette affreuse impression d'avoir fait la plus belle bêtise de toute sa carrière il n'y a pas cinq minutes de ça. Là, il aurait vraiment tout donné pour revenir en arrière, mentir effrontément à Tom, lui dire qu'il ne savait rien de rien sur les horcruxes et avoir la conscience tranquille. Mais pour ça, c'était trop tard, il allait devoir assumer chacune de ses paroles, et même s'il essayait vraiment de se convaincre qu'elles n'auraient aucune conséquence, il était de plus en plus convaincu du contraire.

"Bien entendu, tout ce dont nous parlons est du domaine de la théorie, n'est-ce pas? C'est une discussion académique."

C'était pas vraiment à Tom qu'il posait la question, il disait ça plus pour lui-même, dans un dernier effort pour se convaincre qu'il ne faisait aucun mal, et qu'il se montait la tête pour rien... mais trop tard, pour ça, le doute l'avait envahi, la peur, et une certaine honte, aussi... tout comme l'envie d'oublier ce moment à tous prix.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
Tom Elvis Jedusor
▌ Messages : 12166
Humeur :
Première réunion du club de Slug Left_bar_bleue75 / 10075 / 100Première réunion du club de Slug Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois d'if, plume de phénix, 33,75 cm
Camp: Mal
Avatar: Gaspard Ulliel

Première réunion du club de Slug Empty
Message#Sujet: Re: Première réunion du club de Slug   Première réunion du club de Slug Icon_minitimeJeu 23 Déc - 10:57

    La réponse de Slughorn était évasive, de toute évidence, il réalisait qu'il s'aventurait sur un terrain glissant, et alors même qu'il était en train de dévaler la pente, il cherchait à retrouver le sommet rassurant sur lequel il s'était établi jusqu'alors... ça, c'était son problème, Tom se satisfaisait tout à fait de la réponse que le professeur de potion venait de lui fournir, s'il n'avait pas très exactement répondu par l'affirmative, pour autant, il la lui avait donné, cette information essentielle, car il n'avait pas dit oui, certes, mais il n'avait pas dit non non plus... que l'idée d'imaginer quelqu'un diviser son âme en sept l'horrifie, c'était son problème, Cette idée, si elle était effrayante, était donc réalisable, c'était tout ce que Tom voulait savoir... Il pouvait partir satisfait, à présent, il avait appris tout ce qu'il avait besoin de connaître.

    ...Restait un problème, et ce problème était en face de lui. Tout bon acteur qu'il était, Tom, cette fois, n'était pas parvenu à dissimuler toute l'excitation qu'il avait ressenti à l'idée d'être aussi près du but... et nul doute que Slughorn l'avait remarqué. Le maître des potions le regardait différemment, à présent, comme s'il le voyait pour la première fois. En lui posant toutes ces question, Tom, en quelques sortes, s'était révélé à lui. C'était une chose nécessaire. Nécessaire mais également contraignante, il ne voulait pas que Slughorn ne parvienne plus à le percevoir comme l'excellent élève, doué et poli, qu'il aimait tant. S'il pensait que le professeur ne lui rendrait sans doute jamais plus de services aussi importants, sa confiance et son affection lui étaient tout de même bien utiles, et il ne comptait perdre ni l'une, ni l'autre. Oh, ce n'était pas tant qu'il s'inquiétait de le voir rapporter leur conversation aux quatre coins de poudlard, il ne le ferait pas, il avait honte d'en avoir autant dit, cela se voyait, il préférerait très certainement faire comme si rien ne s'était passé, et c'était bien mieux ainsi pour lui... Mais il voulait demeurer le favori, il avait usé de trop de courbette et de sourires feints pour voir leurs effets s'atténuer en un rien de temps. D'une manière ou d'une autre, il allait devoir regagner la confiance de Slughorn... Ce ne serait sans doute pas si compliqué que cela, il suffirait de s'en tenir à son rôle de bon élève, et de ne rien lui demander... pendant un moment. Voilà, Slughorn avait fait son usage, il lui serait d'une utilité minime, à présent. Mais on ne sait jamais, et c'est pour cette raison que Tom, de son habituel ton poli, s'empressa de rassurer le professeur de potions.


    "Oui, bien sûr, monsieur."

    Qu'aurait-il pu dire d'autre? C'était la seule excuse à donner à cette conversation, qu'elle était le fruit d'une simple curiosité intellectuelle... Et il faudrait que, d'une manière ou d'une autre, et le temps aidant, Slughorn finisse par penser que les doutes qu'il avait forgé étaient tout sauf fondés. Il aurait tout le temps, plus tard, d'apprendre qu'il avait, à l'instant, très certainement commis la plus grosse erreur de toute son existence.

    "Mais quand même, Tom... ne répétez pas ce que je vous ai dit... enfin ce dont nous avons parlé. Ce serait mal vu si on apprenait que nous avons eu une conversation sur els Horcruxes. C'est un sujet tabou, à Poudlard, vous comprenez... Dumbledore est particulièrement féroce en la matière."

    Un léger sourire, presque sincère, celui là, se déposa sur le visage de l'héritier. C'était Slughorn qui lui demandait de garder le silence, alors que la logique aurait voulu que ce soit lui qui ait à le faire. Non, il n'avait vraiment rien à craindre de lui... Et Slughorn n'avait rien à craindre non plus. Tom n'allait évidemment parler de cette conversation à personne, et avait encore moins envie que le professeur de potion que Dumbledore ne vienne à en entendre parler... il l'avait déjà sur le dos, qu'il soit au courant de cette conversation aurait porté le coup de grâce.

    "Je n'en dirais pas un mot, monsieur." promit-il le plus sincèrement du monde. "Il est tard, je ferais mieux de vous laisser."

    Dans l'état où il était, Slughorn ne chercherait certainement pas à le retenir, alors, sans attendre son aval, Tom récupéra son sac et après un "aurevoir professeur" ce qu'il y a de plus aimable, il se dirigea vers la porte... mais quelqu'un s'y trouvait déjà.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Première réunion du club de Slug Empty
Message#Sujet: Re: Première réunion du club de Slug   Première réunion du club de Slug Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Première réunion du club de Slug

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» [UPTOBOX] The Reunion [DVDRiP]
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Poudlard
 :: Les sous-sol :: Le cachot du cours de potion.
-