AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un couloir sombre dans le chateau... [PV Tom]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Serpentard
avatar
▌ Messages : 6240
Humeur :
55 / 10055 / 100

En couple avec : Célibataire

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'hêtre, avec un crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Jodelle Ferland

Message#Sujet: Un couloir sombre dans le chateau... [PV Tom]   Dim 3 Oct - 12:17

    Jo venait de finir ses cours, et avait laissé ses camarades de cinquième année dans la grande Salle, maintenant elle montait vers le bureau du Professeur Dumbledore, elle avait quelques petites choses à lui demandait sur le cours de Métamorphose. Aprés la soirée qu'il avait tout passé à faire la fête, pendant le Bal. Elle était sûre qu'il pouvait comprendre leur difficulté à rester éveillé, pendant son cours. Mais maintenant qu'elle était un peu mieux réveille, il y avait des trous dans ses notes du cours. Elle aurait pu demander à ses camarades, mais ils semblaient eux aussi être en piteuse état.
    Elle marchait dans le couloir du premier étage, pour attraper l'escalier nord pour revenir vers l'Est pour trouver le bureau du Professeur qui se trouvait au Sud. Oui, c'était un peu compliqué à suivre, mais avec les Escaliers qui n'en font qu'à leur tête. La dernière fois pour arriver à leur à son cours d'Astronomie, elle avait du courir dans tous les sens, car les Escaliers ne voulaient pas la conduire à son cours, et s'obstiner à la ramener dans cette partie du château, où personne n'avait dû mettre les pieds depuis des lustres.

    Elle tourna dans un couloir et vit Tom Jedusor à l'autre bout qui venait dans sa direction. Elle repensa à ce que Olive lui avait dit. Qu'il était dangereux. Jo n'avait pas de doute la dessus, elle s'en était douté, mais l'entendre de la bouche de sa cousine, c'était vraiment étrange. Cela le rendait encore plus dangereux qu'il ne l'était déjà aux yeux de la jeune Benett. Elle repensa à la fin de l'année dernière, en juin. Quand Tom avait commencé à lui parler des Moldus et des Sang-de-Bourbe. Jo n'avait pas vraiment compris ce qu'il voulait entendre. Mais elle n'avait pas du bien répondre à ses questions. Car quelques semaines plus tard, le jeune homme ne lui adressait presque plus la parole, où seulement quand cela était nécessaire. Jo avait regretter parfois de ne pas être dans le Petit Club de Tom, non pas pour lui, mais pour tous ses amis qui faisait partit du Club. C'était étrange quand tu rentres dans une pièce, et que tes amis s'arrêtent de parler parce qu'ils parlent d'une "mission" pour le jeune homme. Mais d'un autre côté, la façon d'agir de Daniel et d'Olive, et des autres membres de la Troupe étaient toujours trop étrange. Et elle ne voulait pas vraiment se sentir supérieur aux moldus ou nés-moldus. Qui vivent ou pas, ça n'avait pas vraiment d'importance tant qu'il ne gêne pas la vie de la jeune fille.

    Les deux jeunes gens allaient bientôt se croiser, et Jo ne savait pas trop quoi dire. Elle remonta son sac et le serra un peu plus fort contre elle, peut-être un geste qu'elle n'aurait pas du faire.. Et dans un signe de la tête, elle lui dit :

    "Bonjour"!
    Et continua sa route en regardant devant elle, priant à moitié qu'il ne l'appelle pas pour lui parler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 11259
Humeur :
75 / 10075 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois d'if, plume de phénix, 33,75 cm
Camp: Mal
Avatar: Gaspard Ulliel

Message#Sujet: Re: Un couloir sombre dans le chateau... [PV Tom]   Mar 5 Oct - 22:07

    Rien de nouveau, rien d'autre qu'une journée de plus. A présent qu'il avait appris les détails, qu'il savait ce qu'il convenait de le faire, comment il devait le faire et oui, il voulait le faire, chaque jour lui paraissait plus pénible à endurer. Mais ces choses prennent du temps, il ne pouvait bien évidemment pas traiter la chose à la légère, il avait le premier crime, il avait l'objet, mais aller trop vite en besogne aurait été une erreur... Mais ne rien faire et attendre était bien plus insupportable maintenant qu'il avait la satisfaction de savoir comment il devait agir que quand il demeurait certaines zones d'ombres dans les procédés qu'il devrait employer. Attendre... Il ne faisait que ça depuis... depuis toujours. Attendre le jour où il ne jouerait plus, il ne se cacherait plus, il s'imposerait, tout simplement, et eux, se plieraient, obéiraient, mouraient s'ils ne le faisaient pas. Et il obtiendrait plus de pouvoir qu'aucun sorcier avant lui.

    Mais pour le moment, il était encore loin, malheureusement, de ces préoccupations, et devait se contenter de l'ennui et de la monotonie de ce quotidien qu'il s'était imposé à lui-même. Sans doute aurait-il été plus simple qu'il ne déguise pas sa méchanceté et sa cruauté, qu'il trucide des corbeaux au milieu du parc comme Elena ou harcèle des premières années sans défense comme Daniel... mais sa différence avec eux résidait justement dans le fait qu'on ne le verrait pas venir... en tous cas pas là où il se retrouverait. Oui, il fallait patienter... Mais, même si la force des choses avait fini par rendre Tom très patient, il y avait certains moments où elle atteignait sérieusement ses limites. Et dans le cas présent, alors qu'il devait se contenter d'attendre docilement sans avoir vraiment d'autre choix, il détestait cette inactivité. D'autant plus que ses autres projets n'avançaient pas comme il l'escomptait. Hagrid continuait de rester cloîtré dans sa cabane, le fuyant comme la peste, et la bourde de Daniel avait eu pour effet de rendre les nouveaux plus méfiants, ce qui, bien sûr, n'avait rien d'étonnant.

    Revenant de la grande salle, où il avait quitté sans regrets aucun ni beaucoup de politesses Daniel (qui s'était installé auprès de lui, même si Tom l'avait ignoré tout le long du repas, fidèle au principe punitif qu'il avait décidé d'instaurer durant le bal), Vincent, Ines et quelques autres, Tom avait décidé de se rendre à la bibliothèque et de prendre un peu d'avance dans son travail... Oui, vraiment, c'était particulièrement banal, ça n'avait rien de palpitant, et si Tom avait pu s'en passer à l'instant précis, il l'aurait fait volontier. Mais un bon élève se doit de récolter de bonnes notes, sans compter que la présence de ses camarades verts et argent ne faisait que renforcer son agacement ces derniers temps.

    Alors qu'il était en route vers la bibliothèque, son chemin croisa celui de Jo Benett, que Tom salua par habitude. Bien qu'il essayait de ne pas trop le faire sentir, car ça aurait été là une preuve de faiblesse, il n'avait pas vraiment apprécié que la jeune fille ait refusé son offre, quand Tom lui avait proposé de le rejoindre. A vrai dire, c'était la première fois qu'on lui disait non, et ce n'était pas une expérience qu'il avait envie de réitérer... Tom avait cependant décidé de faire avec, et de ne montrer ni amosité, ni dédain pour elle, comme il avait pu le faire avec Miyria ou Ines, dont il s'appliquait minutieusement à détruire l'existence. Jo, qu'elle le veuille ou non, et plus encore parce qu'elle ne le voulait pas, pourrait bien le servir malgré tout, et ce même si elle ne s'en rendrait pas compte.

    ... Qui plus est, il gardait l'avantage malgré tout, bien que ce soit elle qui ait dit non, il avait pour lui quelqu'un qui lui était apparemment cher : Daniel, et si, à l'inverse de Miyria, Daniel n'avait pas rompu les liens avec Jo, il suffisait toujours d'un geste, d'un mot de sa part pour que, du jour au lendemain, il ne lui adresse plus la parole, il pouvait la détruire aussi bien qu'il détruisait Ines et Miyria, et qu'en un sens, il avait également détruit Daniel, Olive et Lou... Jo, sur ce point, n'était qu'un obstacle minime, d'autant plus que, aux vues de l'attitude qu'elle adoptait à son égard, et qui était loin d'être décontractée, il lui faisait déjà un peu peur.

    Tom suivit les pas de Jo, presque comme une ombre, et sans doute un peu volontairement, par plaisir, peut-être (sûrement) d'accentuer encore un peu la crainte qu'elle semblait ressentir. Jo s'arrêta devant le bureau de Dumbledore, toqua à sa porte deux ou trois fois, mais personne n'ouvrit.


    "Tu voulais lui demander quoi?" demanda Tom, plus pour obliger Jo à une conversation dont elle ne voulait apparemment pas que par véritable curiosité.

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serpentard
avatar
▌ Messages : 6240
Humeur :
55 / 10055 / 100

En couple avec : Célibataire

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'hêtre, avec un crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Jodelle Ferland

Message#Sujet: Re: Un couloir sombre dans le chateau... [PV Tom]   Mar 5 Oct - 23:27

    Jo, aprés avoir croiser Tom, reprit une profonde inspiration et continua son chemin vers le bureau du professeur Dumbledore. Elle ne sentit pas que le jeune homme la suivait bien que depuis qu'elle l'avait croisé, elle se sentait étrange. Elle s'arrêta devant la porte du professeur et frappa à la porte, aprés un moment, personne ne semblait venir lui ouvrit. Elle soupira et s'apprêter à partir quand une voix surgit derrière elle et dit :
    "Tu voulais lui demander quoi?"
    Jo leva les yeux vers la porte et sentit son corps se contracter, finalement Olive aurait mieux fait de rien lui dire, de ne pas l'effrayer à ce point. Maintenant elle ne savait plus trop quoi faire dans ce genre de situation, elle se demandait comment elle aurait agit, avant la révélation d'Olive et se retourna vers le jeune homme, et répondit à sa question, du mieux qu'elle put.
    J'avais juste un problème avec le cours de Métamorphose, aprés la soirée que nous avons tous passé, j'ai été un peu ailleurs, et n'est pas tout suivit, j'avais dans l'espoir qu'il pourrait me faire un petit cours de rattrapage, mais il n'est pas là, ce n'est pas grave, je repasserais, ou alors j'irais peut-être à la bibliothèque. "
    Jo ne cessait de parler en pensant dans cette tête...
    *Mais tais-toi!! Tu parles trop*... Mais elle continuait de parler, et maintenant le silence retomba et les yeux de Jo regarder le bout du nez du jeune homme. Sa mère lui avait dit de regarder le bout du nez des gens, si on se sentait un peu trop intimidé, mais qu'on ne voulait pas le montrer. Parce que regarder le bout du nez, donne l'illusion de le regarder dans les yeux, même si ce n'est pas le cas. Elle fit tout de même un petit sourire de connivence, et se tourna à nouveau vers la porte, la regarda un moment, avant de faire quelques pas dans le couloir pour aller à la bibliothèque, où n'importe où ailleurs. La tension qui s'exerçait dans son corps, ne lui plaisait pas du tout..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 11259
Humeur :
75 / 10075 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois d'if, plume de phénix, 33,75 cm
Camp: Mal
Avatar: Gaspard Ulliel

Message#Sujet: Re: Un couloir sombre dans le chateau... [PV Tom]   Ven 8 Oct - 16:51

    Jo faisait beaucoup d'effort pour ne pas avoir mal à l'aise, mais Tom, pour autant, ressentait malgré tout ce malaise, et prenait même plaisir à le déceler tandis que Jo tentait de mesurer ses propos, avec un ertain calme, calme de façade. Tom sentait bien qu'elle n'avait pas la moindre intention de passer ne serait-ce qu'une minute de plus en sa compagnie, et c'était bien pour cette raison que Tom allait insister encore, et que Jo aurait à le supporter bien plus longtemps qu'elle ne l'aurait sûrement voulu. Oui, la pauvre, personne ne pourrait souhaiter d'être à sa place, car devenir la cible, même discrète, même toute innocente, de Tom Jedusor, n'était pas une partie de plaisir, loin s'en faut.

    Jo était quelqu'un de consciencieux, de toute évidence, puisqu'à l'inverse de nombreux élèves, qui auraient très certainement accepté leur sort et leur ignorance et auraient laissé les choses s'envenimer en ne cherchant pas la connaissance là où, pourtant on leur avait donné l'occasion d'y assister, elle tentait de s'améliorer, quitte à frapper à la porte de son éminent professeur. Tom n'appréciait pas les bourreaux de travail... Il n'appréciait pas plus les cancres... Pour lui, l'acquisition et la restitution des connaissances était si simple, presque inné, qu'il ne pouvait pas réellement comprendre que certains puissent avoir des difficultés, par moments. Peu importe les difficultés de Jo, elle pouvait bien en avoir des centaines, puisqu'elle avait décidé de ne pas le rejoindre, mais le fait était que sa décision de se rendre à la bibliothèque était on ne peut plus ironique... Si elle pensait pouvoir échapper au préfet de cette manière, elle se trompait lourdement. Ce serait tout le contraire, même. Elle avait choisi la même destination que lui... pas de bol. Il n'aurait donc pas grand mal à l'effrayer encore un petit moment. Elle aurait de la compagnie, en plus des bouquins.

    Bon, je n'irais pas jusqu'à dire que Tom préférait la compagnie de Jo à la relative solitude qu'il aurait peut-être pu avoir en se rendant seul à la bibliothèque, mais il fallait bien savoir s'occuper de temps à autres. Et puis, tant qu'il tenait Jo, il tenait toujours un potentiel moyen de pression pour Daniel, qui n'avait pas encore fini d'en baver, lui aussi. Oh eh puis, ne lui cherchons pas d'excuses, il faut bien que ce rp dure un petit temps, et Tom est un grand sadique qui adore torturer psychologiquement les gens juste pour son petit plaisir sournois. C'est un grand malade. Je ne vous apprend rien.


    "Si tu vas à la bibliothèque, je t'accompagne, j'ai deux-trois trucs à faire."

    C'était d'une simplicité enfantine, en fait, de rendre infernale la vie des autres. Surprenant qu'il soit le seul à y prendre autant de soin et autant de plaisir, pourtant il trouvait cela particulièrement satisfaisant. Les gens, à force de refouler cette cruauté qu'ils n'exposaient aux yeux du monde que de temps à autres manquaient définitivement quelque chose. Déjà que lui-même, à ne devoir n'en rien dévoiler, et bien qu'il appréciait la subtilité avec laquelle il devait agir, aurait bien aimé pouvoir en user encore davantage...

    "Je pourrais toujours t'aider, pour la métamorphose. Tu en es où; dans le programme?"

    Bien évidemment, un Tom Jedusor qui propose son aide à une autre personne, ce n'est pas un Tom Jedusor altruiste ou qui a abusé d'une trop grande dose d'alcool, c'est forcément un Jedusor qui a quelque chose derrière la tête. Et pour la sécurité de la personne à qui cette aide est proposée... Il valait mieux qu'elle trouve n'importe quel prétexte pour se dérober à une telle proposition... Sous peine dans le cas contraire de finir avec la certitude d'avoir fait un très mauvais choix... et difficilement réparable.

    Sans attendre qu'elle lui réponde, car Jo n'avait pas beaucoup d'excuses pour parvenir à se tirer des griffes du préfet sans que sa crainte ne se révèle plus encore au grand jour, Tom poursuivit sa route. Et, qui plus est, Tom n'avait pas l'habitude qu'on lui refuse quoi que ce soit, la question ne se posait pas, elle irait à la bibliothèque avec lui et sinon... sinon il aviserait, comme il le pourrait, mais d'une manière qui ne conviendrait de toute façon sûrement pas à son interlocutrice. Il reprit donc sa marche en direction de l'endroit où il avait, de toute façon, initialement prévu de se rendre : la bibliothèque.

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serpentard
avatar
▌ Messages : 6240
Humeur :
55 / 10055 / 100

En couple avec : Célibataire

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'hêtre, avec un crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Jodelle Ferland

Message#Sujet: Re: Un couloir sombre dans le chateau... [PV Tom]   Sam 9 Oct - 15:34

    Jo espérait se séparer de Tom, ici, et de pouvoir aller à la bibliothèque toute seule, tranquillement. Bizarrement, elle regardait la porte du Bureau du Professeur Dumbledore,avec espoir de la voir s'ouvrir, ou bien de le voir apparaître dans un couloir. Mais cela ne semblait pas le cas et rendez la jeune fille affreusement inquiète. Elle était rudement tendue, et à fleur de peau. Si elle avait un peu plus timide ou réservée, elle aurait éclaté en sanglot, en s'enfuyant dans le couloir. Mais quelque part dans son esprit, tout de même un peu tourmenté par le Serpentard qui se trouvait devant elle, il y avait aussi une légère fierté et une envie de montrer qu'elle pouvait "résister", au moins un peu à Tom Jedusor. Elle prit une profonde inspiration, et se tourna vers le jeune homme, au moment où celui-ci dit :
    "Si tu vas à la bibliothèque, je t'accompagne, j'ai deux-trois trucs à faire."

    Jo soupira et se mit en marcher, sans doute le dos un peu trop droit, et elle ferma les yeux, une seconde, se pinça les lèvres et prit une profonde inspiration pour se redonner un peu d'aplomb. Et se dit que faire le chemin en sa compagnie, ne prendrait sans doute pas trop de temps, aprés tout, il y a un couloir à traverser, un étage à monter, et quelques pas à faire, avant d'arriver à la porte de Bibliothèque. Cela ne leur prendrait qu'une ou deux minutes, se ne serait sans doute pas la mer à boire. Donc elle fit quelques pas dans la direction de la bibliothèque, espérant encore croiser le professeur Dumbledore, où même n'importe quel élève.
    "Je pourrais toujours t'aider, pour la métamorphose. Tu en es où; dans le programme?" proposa Tom. L'information mit quelques secondes à atteindre le cerveau de Jo. Se demandant si elle avait bien entendu. Elle ouvrit la bouche pour répondre, mais du si reprendre à plusieurs fois avant de pouvoir former une réponse cohérente.
    "Euh, nous en sommes au sortilège de Disparition. J'avais bien réussi avec la limace, mais quand nous avons essayer l'escargot, son corps avait bien disparut mais pas sa carapace. J'ai fait un devoir théorique sur le sujet, et j'ai eu acceptable. Mais comme nous allons bientôt passé au chat. Et il m'en semblait que pendant le cours de ce matin, le professeur à aborder un sujet important, je voulais lui demander des petites explications pour réussir la prochaine fois." Expliqua Jo d'un trait sans doute un peu trop rapide, mais elle avait encore trop parler. Elle aurait du dire "merci pour ton aide, c'est gentil"... Mais ça ne pouvait pas sortir de sa bouche. Heureusement, elle n'était pas muette comme une carpe, c'était déjà ça.

    Passé plusieurs minutes avec Tom, était déjà assez difficile, alors plusieurs dizaines, voir une heure, c'était trop pour la jeune fille. Ils avaient déjà traverser le couloir, et monter la moitié des marches et personne n'était encore venue la sauver, du grand méchant loup. Oui, elle sentait vraiment comme le petit chaperon Rouge que le loup veut manger tout cru. Elle soupira et atteignit la dernière marche de l'escalier, toujours personne. Encore quelques pas, et ils seront dans la Bibliothèque, il n'y avait plus échappatoire..


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 11259
Humeur :
75 / 10075 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois d'if, plume de phénix, 33,75 cm
Camp: Mal
Avatar: Gaspard Ulliel

Message#Sujet: Re: Un couloir sombre dans le chateau... [PV Tom]   Mar 12 Oct - 17:19

    Jo avait compris qu’elle n’avait pas vraiment moyen de réchapper à la présence de Tom sans que sa peur pour le moment dissimulée, et bien que Tom l’ait déjà deviné, n’éclate au grand jour. Il la tenait. Cela allait-il lui servir à quelque chose? Lui-même n’en savait trop rien, Jo ne faisait plus vraiment partie de ses projets et de ses plans depuis son refus, elle faisait à présent partie de la catégorie des gens comme Alliane et Stinwick, ces gens qui auraient peut-être eu le potentiel, mais qui préféraient le gâcher en ignorant tout ce qu’il pouvait avoir à leur offrir (outre une vie de servitude et une suppression lente et totale de toute forme de liberté individuelle). S’ils avaient l’intention de se ranger du côté des plus faibles, ou pire, de ne pas se ranger du tout, c’était leur problème... mais en tous cas, ils auraient à le regretter, à un moment ou à un autre. Jo était encore la rescapée de son cercle qu’il avait le moins fait souffrir... Pour le moment. Il faut dire que, pour diverses raisons, il éprouvait bien plus de plaisir à s’acharner sur Ines et Miyria... sûrement parce qu’il n’avait pas eu grand chose à faire pour atteindre un tel résultat, c’était grâce à Lou et à Daniel, grâce à leur stupide aveuglement de chiens chiens bien intentionnés que la situation en était là où elle en était, même si c’était lui que l’on accusait... et qu’il en jouait. Oui bon, s’il n’était pas là, les choses en auraient sûrement été autrement. Mais s’il n’avait pas été là... que deviendrait le monde sans Tom Jedusor, franchement? Sa présence sur terre était une nécessité, il la considérait comme telle, et si elle venait affecter l’existence de certains de ses comparses, il n’en était que plus satisfait (c’est ça, avoir l’esprit tordu).

    Non, il ne savait pas encore exactement ce qu’il convenait de faire avec Jo, maintenant qu’il l’avait sous la main, Tom planifiait beaucoup, et ne laissait que peu de place au hasard (après tout, ne pas tout maitriser, c'était peut-être commettre une erreur qui bien qu'anodine, pourrait s'avérer irréparable. Cependant, quand arrivait sur son chemin ce genre d'imprévus, Tom préférait qu'il aille en sa faveur... plus qu'en celle d'autrui, dans tous les cas. C'était ainsi, il avait en lui cette volonté de fer, et ce désir de tout contrôler, de tout possédé, même les choses les plus infimes, et même lorsque cela s'avérait être inutile. Aussi, s'il aurait très bien pu écourté sa rencontre avec Jo, qui en soi ne lui apporterait sans doute pas grand chose, et s'en aller vaquer à ses occupations, il se l'interdisait pour la simple et bonne raison qu'il avait réalisé que cela ne ferait que trop de plaisir à la jeune fille... ça lui aurait donné l'avantage. Jo s'en serait bien manqué et aurait bien vite passé son chemin, c'est sûr, mais Tom et sa logique tordue avaient préféré déduire qu'il serait préférable de faire souffrir un peu la cinquième année, puisqu'elle était là, et de toute évidence mal assurée. Que pouvait-il obtenir d'elle, pourtant? Elle ne le rejoindrait pas, et Tom ne réitererait certainement pas sa proposition pour essuyer un nouveau refus. Il faisait seulement cela par jeu... parce qu'il avait une manière particulièrement étrange de s'amuser, il faut bien l'admettre, et qu'il était toujours bon de savourer un peu sa supériorité proclamée quand on était quelqu'un d'aussi fier que lui.


    "Je ne m'en sors pas trop mal en métamorphose."

    Autre façon de dire "je suis le meilleur, je sais tout, mes notes parlent d'elles-mêmes et tu serais vraiment idiote de refuser l'aide, bien que complètement intéressée, que je te propose". Car il est vrai que même ceux qui ne connaissaient que très peu Tom n'étaient pas sans ignorer qu'il faisait sans doute partie des meilleurs éléments qui ait jamais étudié à Poudlard, et il n'avait même pas besoin de s'en vanter pour que cela soit passé pour un fait établi (d'autant plus que Slughorn l'aidait beaucoup à alimenter une telle réputation).

    "Ce sera un plaisir pour moi de t'aider."

    Nouvelle traduction (c'est souvent de rigueur, avec Tom) : fuis avant qu'il ne soit trop tard, Jo, parce que le grand méchant loup ne va pas tarder à te dévorer.


_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serpentard
avatar
▌ Messages : 6240
Humeur :
55 / 10055 / 100

En couple avec : Célibataire

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'hêtre, avec un crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Jodelle Ferland

Message#Sujet: Re: Un couloir sombre dans le chateau... [PV Tom]   Mar 12 Oct - 22:18

    Jo regardait la porte de la Bibliothèque s'approchait, finalement personne ne pouvait plus venir l'aider maintenant. Et elle ne pouvait plus sortir une excuse pour ne plus y entrer. Elle aurait pourtant donner beaucoup, pour aller voir ailleurs si elle y était. Elle aurait dû se trouver à l'autre bout du château, même à l'autre bout de l'Angleterre, plutôt qu'à côté de Tom Elvis Jedusor. Elle avançait encore la porte était là à porté de main, elle prit une grande inspiration et leva la main pour la poser sur la poignée, tourné le bouton, puis pousser la porte et entrer dans l'antre des livres. Elle en était presque à prier que la bibliothèque prenne feu, que tout le château tombe en poussière, plutôt que d'entrer dans cette pièce avec Tom. Elle se retourna pour lâcher la porte et entendit le jeune homme dire :
    "Je ne m'en sors pas trop mal en métamorphose."

    Une telle phrase sortit par quelqu'un d'autre, elle aurait pensé qu'il était modeste, mais venant de Jedusor cela sonnait plus comme de la vantardise qu'autre chose. Elle ne savait pas trop quoi répondre. Elle fit quelques pas dans la grande pièce et repéra une table prés de la porte. De cette façon, si il se passait quoique se soit, elle aurait peut-être le temps de courir vers la porte pour s'enfuir. Quoique si Tom décide d'attaquer maintenant, elle ne s'en sortirait pas sans une égratignure. Elle se demande encore pourquoi elle n'avait pas eu temps de problème que ça depuis son refus adhéré à son petit club. Il devait se rattraper maintenant en mettant les nerfs de la jeune fille à rude épreuve, elle sentait qu'il pouvait lâcher à tout moment, et elle ne savait pas trop ce qui se passerait. Se mettrait-elle à pleurer, à crier comme une hystérique, courir dans tous les sens en s'arrachant les cheveux. Quoique soit le spectacle qu'elle offrirait, elle ne serait pas trés belle à voir... Et surtout pas devant lui...

    "Ce sera un plaisir pour moi de t'aider." fit-il. Et Jo referma la porte de la bibliothèque, voilà maintenant, il n'y aurait plus de secours, il n'y aurait plus d'aide. Elle devait faire face seule. Une fois assise, à la même table que Tom, tu peux être sûre que personne ne les dérangera pendant leur travail. Jo sentit ses jambes se raidirent et elle avança comme elle put jusqu'à la table qu'elle avait repérer...
    *Faites qu'il ne veuille pas aller ailleurs* pensa-t-elle désespérément, en posa son sac sur la table et posant ses fesses un peu brutalement sur la chaise. Ses jambes avait finis par lâcher prise, heureusement, elle était arrivée, elle n'était même pas sûr de pouvoir se relever plus tard.

    "C'est gentil de m'aider"
    parvint-elle à articuler, le mot merci n'était toujours pas sortit de sa bouche, et il ne sortirait peut-être pas aujourd'hui. Elle ne savait pas trop pourquoi, mais elle ne pouvait pas dire merci, sans doute parce que Tom ne l'aide pas vraiment, et puis elle avait un peu trop peur. Pourtant elle savait qu'il ne ferait rien à la bibliothèque, trop de monde, trop de problème pour lui, mais quand même, elle n'était pas du tout rassurée. Elle sortit ses affaires, plume, encre, parchemin et livre pour commencer à étudier le cours de Métamorphose qu'elle avait loupé. Elle sortit aussi le peu de notes qu'elle avait prise du cours pour les relire...
    "Voilà, ce que j'ai noté,"fit-elle en faisant glisser le parchemin de notes vers le jeune homme, d'une main un peu trop coincée, mais qui ne trembla pas...Ouf!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 11259
Humeur :
75 / 10075 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois d'if, plume de phénix, 33,75 cm
Camp: Mal
Avatar: Gaspard Ulliel

Message#Sujet: Re: Un couloir sombre dans le chateau... [PV Tom]   Jeu 14 Oct - 21:11

    C'était par quelques détails, qui pour beaucoup pouvaient sembler innocents, qu'il était possible de constater la frayeur de quelqu'un. Ainsi, même si Jo faisait un nombre incalculables d'efforts pour ne pas avoir l'air trop mal à l'aise, pour avoir l'air le plus assuré possible, cela ne prenait pas, avec Tom. Il ne pouvait décemment pas se laisser avoir aussi facilement. ça faisait partie de ses qualités, ou plutôt, des habitudes qu'il avait acquis par principe, pour ne jamais taire sa vigilance et veiller à ce que personne ne sache le tromper (méthode qui serait plus efficace encore quand il maîtriserait parfaitement la legilimencie ce qui,à sa grande frustration, n'était pas encore le cas, même si, grâce à l'aide obligée d'Olive, il s'était déjà largement amélioré) : il savait observer et comprendre l'attitude de ses interlocuteurs. Ainsi, Tom avait appris à analyser ces quelques détails que beaucoup auraient jugé innocents, il ressentait la crispation qui tendait quelque peu le corps de la jeune verte et argent, même si elle faisait au mieux pour que cette tension ne soit pas apparente. C'est aussi avec un certain amusement (dans la mesure où Tom puisse trouver quelque chose d'amusant... ce qui n'était pas chose gagnée d'avance) qu'il observa le choix de table que Jo fit. La plus proche possible de la sortie. Le but premier était donc atteint : elle se sentait piégée. S'il ne devait retenir qu'un seul motif de satisfaction au terme de cet entretien, ce serait au moins un motif assez savoureux pour qu'il daigne s'en contenter.

    Tom laissa Jo s'installer sans rien dire, il n'allait pas lui faire le déplaisir de choisir une autre place... A vrai dire, cette proximité avec la sortie pourrait même s'avérer être intéressante. Combien de temps le petit chaperon rouge tiendrait-il avant de prendre ses jambes à son cou? La tentation de la fuite ne serait que d'autant plus forte du fait qu'elle semblait accessible, ne serait-ce que de vue... A condition que Tom accepte de la laisser fuir aussi facilement... Ce qui était bien loin d'être une certitude. Le préfet déposa ses affaires sur le côté de sa chaise, en tira plume et rouleau de parchemin, plus pour la forme que pour le fond, avant de jeter un rapide coup d'oeil aux notes de Jo. Que pouvait-il bien avoir à y redire? Jo n'était pas stupide... concrètement parlant (même si elle avait été bien bête de refuser sa proposition quand il était temps). Elle manquait surtout de confiance en elle, un manque de confiance qu'il trouvait plus que perceptible en cet instant précis. Tom parcourut rapidement le parchemin du regard et y griffonna négligemment quelques inscriptions, de son écriture nette et serrée. Il agissait avec tant d'aisance et de je m'en foutisme qu'on aurait presque pu penser qu'il avait fait ça toute sa vie. A croire que le métier de professeur lui aurait vraiment convenu... Quoi que. La générosité dont il faisait preuve à l'instant même (si on pouvait vraiment appeler ça de la générosité) était tout à fait exceptionnelle, et il y avait vraiment peu de chances pour qu'il effectue un nouvel exploit tel que celui ci avant bien longtemps.


    "Tu t'es bien amusée, au bal, hier?" chuchota-t-il du ton de celui qui engage tout simplement la conversation.

    Parce que oui, il avait bien pu commencer à agacer Jo la veille, après lui avoir soufflé la compagnie d'Olive sous le nez (spoileeer.. genre. Ou pas). Même si ça n'avait pas du tout été à son intention, ça tombait plutôt bien, à présent. Tom n'avait aucune envie de connaître les détails de la soirée de Jo, il s'en ennuyait d'avance, mais il savait dors et déjà où il voulait que cette conversation, en apparence des plus anodines, aille les mener... la mener surtout. Instrument indirect d'une de ses stratégies du moment. Il relut tout aussi rapidement qu'il s'était permis de les annoter les notes de son interlocutrice avant de lui rendre son parchemin.


    "Tu as à peu près saisi tous les éléments essentiels. J'aurais plus de facilité à t'aider si je te voyais formuler le sortilège en pratique." constata-t-il tranquillement.

    Et c'était vrai, en soi, il n'y avait rien dans les notes de Jo qui puissent justifier que son sort ne s'accomplisse pas totalement. Mais entre théorie et pratique, il y avait un grand pas à faire, Jo ne l'avait sûrement pas fait en entier.

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serpentard
avatar
▌ Messages : 6240
Humeur :
55 / 10055 / 100

En couple avec : Célibataire

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'hêtre, avec un crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Jodelle Ferland

Message#Sujet: Re: Un couloir sombre dans le chateau... [PV Tom]   Ven 15 Oct - 13:37

    Tom et Jo étaient assis à la table de la bibliothèque pour faire leur devoir, la jeune fille n'était pas vraiment rassurée, elle ne pouvait s'empêcher de jeter quelques coups d'œil, sur la porte dans l'espoir éventuel que Daniel, ou Olive arrivent pour la sauver, c'était bien les deux seuls qui pourraient éventuellement, peut-être faire un petit quelque chose pour elle. Peut-être un professeur, mais elle savait que Slugorn, féliciterait son élève préférée d'aider la jeune fille à faire ses devoirs. Peut-être le Professeur Dumbledore, se serait peut-être le seul à pouvoir la sortir de cette situation, sinon il faudra attendre que Tom est fini de la torturé. Parce qu'elle n'était pas dupe, le jeune homme était intelligent, il avait sans doute remarquer son attitude étrange, mais malgré tous les efforts du monde, elle avait du mal à dompter sa nervosité et son trac. Attendre, Patienter, était la seule chose qu'elle pouvait faire.

    Jo vit Tom écrit quelques notes sur son parchemin, pour compléter sans doute celle qu'elle avait pris de son cours. Elle ne savait pas trop quoi dire, alors elle ouvrit la page de son livre sur le sujet et lu les deux-trois pages sur le sujet. Lire lui fit un peu de bien, pendant qu'elle se concentrer sur sa lecture, elle en oubliait un peu Tom, enfin juste un peu. Elle avait beau essayer de le voir comme un élève ordinaire, elle avait vraiment du mal, en plus ce qu'Olive lui avait dit, enfin qu'elle avait plutôt échappé, ne la rassurait pas beaucoup...

    "Tu t'es bien amusée, au bal, hier?" murmura-t-il pour ne pas gêner les autres. Jo leva la tête de son livre, un surprise de sa question. Que répondre à ça. La soirée avait assez bien commencé, jusqu'à ce que Olive lui fasse peur, puis Tom était venu lui prendre sa cousine. Elle n'avait pas pu danser avec Daniel qui était resté avec Ines, toute la soirée... On pouvait pas dire qu'elle avait passé une bonne soirée, d'un autre côté, ce n'était pas la pire soirée de sa vie. Donc elle haussa les épaules et répondit :
    "Ça va, c'était une soirée correcte." .
    Elle ne voulait pas en dire plus, elle ne voulait pas lui faire le plaisir de dire que sa soirée avait été assez gâcher, pour la plupart, par sa faute. Aprés s'être retrouvée toute seule avec son verre de jus de citrouille, elle avait patrouiller entre les groupes, réussit à faire deux danses avec un élève de son année, et elle était rentrée. Finalement elle n'était pas si mauvaise.

    "Tu as à peu près saisi tous les éléments essentiels. J'aurais plus de facilité à t'aider si je te voyais formuler le sortilège en pratique.
    Jo hocha la tête pour dire qu'elle avait bien compris. Effectivement son problème venait surtout de la pratique. La théorie avec un "acceptable" à ce devoir, était sans doute le signe qu'elle avait bien compris le principe. Donc tout venait de la pratique. Mais pouvait-elle essayer à l'intérieur de la bibliothèque, sans doute pas, de toute façon il n'avait pas d'escargot sous la main pour réussir. Se retrouver toute seule dans un salle de classe vide avec Tom, ne la tentait pas vraiment. La bibliothèque était déjà un terrain plus neutre, et il y avait d'autres personnes, il ne pouvait rien faire... Mais dans cette salle vide!!
    "Euh, il nous faudrait un escargot!" fit Jo d'une petite voix, elle espérait qu'il comprendrait qu'elle voudrait juste respecter le calme de la bibliothèque et ne sentirait pas sa crainte.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 11259
Humeur :
75 / 10075 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois d'if, plume de phénix, 33,75 cm
Camp: Mal
Avatar: Gaspard Ulliel

Message#Sujet: Re: Un couloir sombre dans le chateau... [PV Tom]   Sam 23 Oct - 14:26

    Tom écouta Jo résumer très succinctement sa soirée, en des termes qui en disaient assez long sur le sentiment qu’elle avait eu quant au bal d’Halloween. En somme un peu de déception... Et une soirée qu’il était parvenu à lui gâcher, en partie. Et même s’il n’irait pas dire qu’il en était plus que satisfait, il l’était en effet. Rendre exécrable la vie de personnes qui l’avaient contrarié au court de sa vie, le plus innocemment du monde, était un exercice qui ne nécessitait que peu d’efforts mais une satisfaction sans bornes. De toute évidence, Jo n’avait rien à dire, et aucune envie de s’éterniser sur le sujet, mais il n’en était pas de même pour Tom, qui n’était pas encore allé au bout de ce qu’il avait eu l’intention de faire... même s’il n’en était plus très loin. Ou comment trouver un moyen simple de manipuler et malmener deux personnes en une.

    En effet, il n’y avait pas d’escargots dans la pièce, quand Tom avait mentionné l’idée d’un exercice pratique, il avait directement su quelles seraient les objections que lui feraient la cinquième année. Et elles étaient bien évidemment fondées. La bibliothèque n’était bien sûr pas le lieu idéal pour s’exercer à des sortilèges divers, c’était une évidence, mais au fond, Tom n’avait pas spécialement l’envie de perdre du temps à regarder Jo agiter sa baguette sur un escargot pour un résultat plus ou moins convaincant. L’aide que Tom avait suggéré d’apporter à Jo n’était évidemment qu’un prétexte.


    "C’est sûr, ce n’est pas franchement le lieu idéal."

    Il laissa un léger silence suivre cette remarque, examinant Jo plus attentivement. Il n’avait pas oublié le regard que celle-ci avait lancé en direction de la sortie à peine s’étaient-ils installés, il savait parfaitement que la verte et argent craignait de se retrouver en sa compagnie, il ne pouvait qu’imaginer avec une certaine délectation la crainte qu’elle éprouverait en devant rester seul avec lui, dans une pièce où il n’y aurait personne d’autre.

    "On pourrait toujours aller ailleurs." ...Il laissa cette phrase en suspens, laissant ainsi à Jo tout le temps et le loisir d’imaginer avec terreur ou non une perspective telle que celle qu’il venait d’énoncer. ".. Mais j’ai à faire ici. Une autre fois si tu veux?" Bien sûr, il savait qu’elle serait tout à fait contre. Mais il n’était pas là pour martyriser Jo... Enfin, du moins, il n’était pas là pour la martyriser complètement, il n’avait pas l’intention d’augmenter à ce point son supplice.

    ...Et puis, ce qu’il venait de dire n’était pas complètement faux, à vrai dire. A l’origine, même s’il n’avait pas croisé Jo, il se serait tout de même rendu à la bibliothèque, puisqu’il fallait bien que ses devoirs soient faits, et même bien fait, s’il voulait conserver sa réputation d’excellent élève... et il y tenait. Il n’avait pas le temps, ni la véritable envie de changer d’emplacement afin de constater les piètres efforts de Jo, bien qu’observer sa crainte aurait pu être amusant... Mais bon, il pouvait tout aussi bien le faire ici.


    "Cela dit, une fois la théorie maitrisée, la pratique ira de soi."

    Il laissa un moment Jo consulter ses notes tout en sortant de son sac un livre qui devait lui servir à faire ses propres devoirs. Après tout, lui aussi était là pour bosser... Quoi que, depuis qu’il avait croisé Jo, sa présence à la bibliothèque, et en sa compagnie, surtout, avait trouvé un tout nouvel intérêt. Il allait bientôt pouvoir amorcer le plan qui s’était fraichement dessiné dans son esprit à la seconde où il avait su qu’il n’aurait aucun mal à monopoliser le temps de la jeune fille. Très rapidement, il nota quelques mots sur un morceau de parchemin. Une chance pour lui, sans doute, il avait toujours une extrême facilité à accomplir tous les travaux qu’on lui demandait de faire, il n’avait jamais à y réfléchir très longtemps, ce qui lui laissait tout le loisir de se concentrer sur ses autres projets. Bien plus importants, évidemment. Tout en écrivant, et sans lever les yeux de son parchemin, il ajouta cette question, en apparence pour le moins innocente, mais qui était tout à fait loin de l’être.

    "Dis-moi, il se passe quelque chose entre Daniel et toi?"

    Oui... Il y avait un endroit où il voulait en venir. Et Jo y serait conduite malgré elle.

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serpentard
avatar
▌ Messages : 6240
Humeur :
55 / 10055 / 100

En couple avec : Célibataire

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'hêtre, avec un crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Jodelle Ferland

Message#Sujet: Re: Un couloir sombre dans le chateau... [PV Tom]   Sam 23 Oct - 21:51

    "C’est sûr, ce n’est pas franchement le lieu idéal." commenta Tom. Jo continuait de regarder son livre, elle se doutait qu'il avait sans doute remarquer son trouble, mais que pouvait-elle faire d'autre. Elle ne dit rien, et se contente de prendre une inspiration, sans trop savoir pourquoi, ce qu'il allait dire, n'allait pas trop lui plaire.
    "On pourrait toujours aller ailleurs." fit-il. Jo sentit tout son corps de tendre sous la crainte, et la peur. Olive aurait mieux fait de rien dire. Peut-être ne serait-elle pas dans cet état si sa cousine n'avait rien dit, quoique elle sentait déjà que le jeune homme n'était pas inoffensif, bien au contraire.

    ".. Mais j’ai à faire ici. Une autre fois si tu veux?" continua-t-il, la jeune fille sentit tout son corps se détendre, enfin un peu, du moins. Elle avait encore à passer du temps avec lui. Elle prit un parchemin, et écrivit quelques phrases sur la théorie du sortilège de disparition. Finalement, peut-être que la "peur" de se retrouver dans une classe vide avec Tom, allait lui donner envie de réussir son test, et de faire disparaitre ce foutu escargot, pour ne pas se retrouver seule avec lui.

    "Cela dit, une fois la théorie maitrisée, la pratique ira de soi." fit Tom. Jo leva la tête et la hocha en murmurant .
    "Oui, je pense aussi"
    *Je pense que je n'aurais finalement pas besoin de cours pratique, et c'est tant mieux. Parce que tu serais pas celui que choisirait pour soutien, non surement pas* pensa la jeune fille, en replongea sa tête dans ses cours, et elle sentit que lui aussi se mettait à ses devoirs, dans un sens cela rassurait Jo, peut-être allait-il se concentrer sur ses devoirs et la laissait un peu tranquille en silence.

    "Dis-moi, il se passe quelque chose entre Daniel et toi?" demanda Tom. Finalement, le silence n'est pas de mise, et cela contrarié la jeune fille, surtout la question qu'il venait de lui poser. Que pouvait-elle répondre à ca. Elle faisait un petit croquis du sortilège de Disparition. Oui, elle devait vraiment maitrisé ce sortilège avant la fin de la journée, sinon, à un moment ou à un autre, elle se retrouverait seule avec lui. Elle était inquiète à cette idée, qu'elle ne fit pas vraiment attention à la réponse qu'elle donna au jeune homme, ni sur le ton qu'elle lui donna.
    "Nous sommes amis"... C'est vrai que pouvait-elle dire de plus à ce sujet.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 11259
Humeur :
75 / 10075 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois d'if, plume de phénix, 33,75 cm
Camp: Mal
Avatar: Gaspard Ulliel

Message#Sujet: Re: Un couloir sombre dans le chateau... [PV Tom]   Lun 1 Nov - 18:11

    Jo s'appliquait à répondre à Tom avec plus de calme et de sang-froid qu'il ne l'aurait imaginé, bien évidemment, il pouvait toujours ressentir cette inquiétude qui avait habité la jeune fille à l'instant même où le préfet des verts et argent s'était proposé de s'installer à la même table qu'elle, et lui avait de ce fait totalement forcé la main, mais Jo faisait des efforts assez remarquables pour les contenir, si bien que, sous l'effet de l'angoisse, peut-être, la question qui aurait pu et dû la déstabiliser était presque passée inaperçu. Qu'importe. Il en arriverait tout de même là où il voulait en venir, parce que la réponse de Jo lui en permettait une autre, toute indiquée. Au final ce n'était pas tant les réactions de Jo qui allaient compter, il s'agissait juste de laisser arriver à elle les informations, à la dérobée, un tissus de remarques en soi anodines, mais qui suffiraient à rendre la prochaine conversation que Jo aurait avec Daniel plus... tendue. Jo pourrait toujours tenter de l'ignorer, de faire comme si elle ne voulait pas l'écouter, mais les mots étaient toujours là, et d'une façon ou d'une autre, ils demeureraient dans un recoin de son esprit. Il n'y aurait dès lors plus qu'à travailler Daniel de son côté, il serait facilement plus impressionnable et influençable que ne l'était Jo, et si cette dernière ne devait fournir qu'un dixième du travail, Daniel se chargerait bien du reste, et il n'en serait que plus puni. Puisque tout tournait autour de cela, à vrai dire. Peu importe comment évoluerait la situation entre Daniel et Jo par la suite, qu'elle s'améliore après un instant de confusion ou qu'elle se brise définitivement comme entre son larbin et Miyria, peu lui importait, il ne s'agissait que d'une punition temporaire, à eux de gérer leurs affaires par la suite, elles ne l'intéressaient absolument pas, même si connaissant Chaser et sa fierté mal placé, les morceaux, quand ils seraient brisés, seraient difficiles à recoller. Tant mieux. Non ça ne l'intéressait pas, mais il avait paradoxalement plus de plaisir à voir les gens tristes qu'heureux.

    "Ah." fit Tom du ton le plus indifférent qui soit tout en se repenchant sur sa page de parchemin.

    Tout bon acteur qu'il était, il n'avait pas eu à se forcer pour prendre ce ton des plus détachés, qui était plus ou moins le ton qu'il aurait tous les jours s'il n'avait pas à constamment jouer la comédie. Il est vrai que l'amitié (ou plus, ce n'était pas tout à fait clair, et c'est bien de cela que Tom avait l'intention de jouer) que la jeune fille pouvait bien avoir vis à vis de celui qui n'était son meilleur ami que de titre était loin de l'intéresser. Les relations entre les autres, les autres en générale, n'étaient pas au centre de ses préoccupations, qu'ils vivent leurs vies, qu'importe. Cependant, il se devait de ne pas pour autant oublier de prêter attention à ces liens futiles que se créaient entre tous ces êtres pour combler le vide de leurs existence, car y prêtant une attention trop forte, la moindre rupture de l'un de ces liens les perturbaient complètement et les rendaient vulnérables. C'était en partie pour cette raison que Tom s'était toujours préservé de sentiments tels que l'amour et l'amitié, car il ne s'agissait là que de choses futiles et encombrantes, d'une faiblesse inutile.


    "Ce n'est pas ce qu'il a eu l'air de me dire..."


    Il laissa ses mots se mélanger dans les airs, ces sons se perdre dans l'espace qui les enfermaient en même temps que le grattement de sa plume sur le parchemin, qui n'avait bien évidemment pas cessé durant le temps où il avait prononcé ces quelques mots. Il laissa à Jo tout le loisir de l'interpréter comme elle l'entendrait tandis que lui-même (qui n'avait bien évidemment aucune difficulté à faire deux choses à la fois) continuait invariablement à travailler, d'une façon presque mécanique. Les phrases avaient toujours filé sous sa plume sans qu'il eût besoin de véritable réflexion préalable - un gain non négligeable de temps. Et tout en écrivant, en prêtant d'ailleurs à peine attention à ce qu'il écrivait, il attendait la réaction de Jo, quel qu'elle soit, il saurait quoi en faire, qu'elle se laisse ou non emporter par sa curiosité, la curiosité serait là, d'une façon ou d'une autre, induite par un inéluctable non-dit.

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serpentard
avatar
▌ Messages : 6240
Humeur :
55 / 10055 / 100

En couple avec : Célibataire

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'hêtre, avec un crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Jodelle Ferland

Message#Sujet: Re: Un couloir sombre dans le chateau... [PV Tom]   Ven 5 Nov - 0:05

    Jo soupira et resta concentré sur son livre, même si ça fait plusieurs fois, qu'elle lisait la même ligne sans vraiment comprendre de quoi il était question. Elle secoua sa tête, pour chasser les parasites, mais c'était surtout la présence du jeune homme en face d'elle, qui la rendait si nerveuse. Elle prit une profonde inspiration et prit sa plume entre ses mains et commença à recopier quelques phrases de son livre, sur le sortilège de Disparition. Autant avoir l'air occupé, et puis il fallait vraiment, mais vraiment qu'elle maitrise ce sortilège, avant la fin de la semaine, même de la journée serait idéal.
    "Ah." fit le jeune homme en réponse à sa question. Jo sourit vaguement, et hocha la tête pour montrer qu'elle avait compris, ce qu'il venait de dire. Aprés quelques instants de silence, où Jo crut qu'ils finiraient leur devoir en silence. De toute façon, que pouvait-il ajouter aprés ce "Ah". Mais il trouva finalement une nouvelle phrase à dire.

    "Ce n'est pas ce qu'il a eu l'air de me dire..." dit-il. Jo arrêta d'écrire et leva la tête vers le jeune homme en fronçant les sourcils. Daniel et elle, étaient amis, et aprés la soirée à Pré-au-Lard, elle ne pouvait plus en douter. Elle se demandait ce que manigancer le jeune homme. Sans doute voulait-il semer la zizanie entre les deux amis, pour mieux les contrôler, ou peut-être est-ce une envie sadique, et mesquine de sa part. Elle savait plus ou moins ce qui était arrivé entre Miyria et Daniel. Et elle ferait tous ce qu'elle pourrait pour ne pas gâcher son amitié avec Daniel. Mais le jeune Chaser ferait-il de même?
    "Ah bon, et qu'a-t-il pu bien dire?" fit la jeune fille sur un ton humoristique, bien que l'inquiétude était plutôt installer dans son cœur, elle espérait que sa voix n'en laisserait rien paraitre.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 11259
Humeur :
75 / 10075 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois d'if, plume de phénix, 33,75 cm
Camp: Mal
Avatar: Gaspard Ulliel

Message#Sujet: Re: Un couloir sombre dans le chateau... [PV Tom]   Mer 10 Nov - 22:35

    Jo flairait sans doute le piège, d'autant plus qu'elle s'était montrée assez méfiante jusqu'ici, elle n'avait absolument aucune raison de baisser sa garde.. Mais peu importait qu'elle flaire ou non le piège du moment qu'elle laissait un soupçon de doute s'immiscer en elle, la déstabiliser... Alors qu'elle posait à Tom la question que ce dernier avait été intimement convaincu qu'elle poserait dès lors qu'il avait mis son plan en marche, elle semblait avoir accepté de s'être jeté dans la gueule du loup, à ses risques et périls... et ils étaient nombreux en effet. Tom savait déjà qu'il avait gagné la partie. Avoir éveillé la curiosité de Jo était une première étape, il n'irait pas beaucoup plus loin pour le moment. Il comptait sur Daniel et sa bêtise naturelle pour faire le reste (et Tom savait bien qu'il en avait en réserve -voui je sais, c'est vraiment pas sympa de parler comme ça, mais en même temps... bref...).

    "Oh.. je ne pense pas que ce soit à moi de parler de ça."

    Non, bien sûr que non, il n'allait rien lui dire du tout, cela aurait été d'une contre productivité incontestable. Il y avait bien mieux à faire que de jouer toutes ses cartes maintenant, cela aurait même été des plus idiots, et bien évidemment, Tom n'était pas idiot... Ce ne serait pas à lui de se justifier, ce serait à Daniel, et étant donné sa délicatesse et sa stupidité naturelle, Tom ne doutait pas du fait qu'il parviendrait tout à fait à s'enfoncer lui-même. Une bonne leçon à retenir pour lui : ne jamais compromettre une mission, et moins encore lorsqu'elle était importante. Oui, il n'ajouterait rien, car il ne fallait rien de plus que d'entretenir le mystère. Le mystère, le silence, amenaient toujours à la curiosité, et de toute évidence, Jo n'arrivait déjà pas à lutter contre sa curiosité, puisqu'elle l'interrogeait déjà... Et quoi de plus frustrant que de n'obtenir aucune réponses à ses questions? La jeune fille pourrait toujours faire mine de ne pas s'intéresser aux réponses, il y aurait forcément une part d'elle qui ne demanderait qu'à les connaître, et c'est cette petite part d'elle qui ferait le reste du travail que Tom avait commencé. Car évidemment, l'héritier avait bien mieux à faire que de s'occuper de ce genre de basses besognes, il avait fourni bien assez d'efforts comme ça, à eux de pourrir leurs propres existences tous seuls, comme des grands.

    "Je pense que tu devrais avoir une conversation avec Daniel..."

    Evidemment, si Jo se méfiait réellement, elle pourrait préférer n'avoir aucune conversation avec celui qui, pour un temps assez réduit, était encore son ami, mais s'il disait la même chose à son larbin le plus raplati, nul doute que ce dernier tomberait dans le panneau et irait de lui-même semer une zizanie qu'il regretterait aussitôt. Oui, tout ce que Tom faisait, c'était donner un petit coup de pouce au destin, mais il savait Daniel tout à fait capable de se saboter lui-même.

    Ces mots prononcés, Tom s'était remis au travail. Finalement, il n'achèverait pas son devoir ici, rester trop longtemps encore en compagnie de Jo n'était plus vraiment judicieux. Il se contenta donc tout simplement de déposer les derniers mots qui devaient achever sa phrase sur son parchemin avant de ranger ses affaires dans son sac et de se redresser. Il n'était pas question de laisser à Jo ne serait-ce que le temps d'avoir un quelconque avantage.


    "Je dois te laisser. A plus tard."


    Cogite bien en mon absence... Il n'ajouta rien de plus, n'adressa plus le moindre regard à Jo, il n'avait peut-être pas fini tout le travail qu'il avait à faire, mais il n'avait pas perdu son temps pour autant. Il quitta la bibliothèque pour rejoindre son dortoir. Il aurait le temps d'y travailler avant que qui que ce soit n'y monte. Et quand bien même la personne la plus susceptible de le faire (Daniel, en gros) viendrait le dérange, il pourrait toujours achever le travail qu'il avait entamé avec Jo.

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serpentard
avatar
▌ Messages : 6240
Humeur :
55 / 10055 / 100

En couple avec : Célibataire

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'hêtre, avec un crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Jodelle Ferland

Message#Sujet: Re: Un couloir sombre dans le chateau... [PV Tom]   Sam 13 Nov - 16:43

    "Oh.. je ne pense pas que ce soit à moi de parler de ça." fit Tom. Jolie façon de dire, je ne m'occupe pas des affaires des autres, tout en y mettant son nez. Jo commençait à ses sentir de moins en moins à l'aise. Il n'y avait rien qu'elle pouvait faire ou dire maintenant, mais elle aurait bien voulu que Tom soit honnête et sincère pour une fois, et si il pouvait répondre franchement à une question. Elle haussa les épaules, et replongea la tête dans ses devoirs. Elle espérait qu'il allait bientôt partir, qu'il allait la laisser enfin seule.

    "Je pense que tu devrais avoir une conversation avec Daniel..." continua le jeune homme. Elle ne savait pas si elle devait aller lui parler de suite, pour le mettre en garde sur ce que Tom pourrait dire sur elle. Et d'un autre côté, elle devrait peut-être au contraire, l'éviter pendant un certain temps, pour que la pression retombe et que Daniel ne pense plus à ce que Jedusor aurait pu lui dire sur elle. Franchement s'était trop compliqué pour la jeune fille. Elle n'était pas aussi calculatrice, elle était plutôt du genre spontanée, et trop impulsive. On pouvait lui reprocher son manque de Franchise car elle ne disait pas toujours ce qu'elle pensait.

    Jo fit que Tom posait un point sur sa copie, et elle leva les yeux vers le jeune homme dans un espoir qu'il partirait, et pour une fois, elle eut de la chance, car ce dernier fit:

    "Je dois te laisser. A plus tard."... Tom se leva rassembla ses affaires, et quitta la pièce et Jo en voyant la porte se referma, se remit à respirer comme si elle était resté sous l'eau, tout le temps où Tom était à ses côtés. Elle posa sa tête, sur ses bras qui étaient maintenant sur la table, et la première pensée qui lui vint à l'esprit fut :
    *Je suis toujours en vie.....*




[RP Clos]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Un couloir sombre dans le chateau... [PV Tom]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Un coin sombre dans les Cachots
» VIENS-DANS-MON-CHÂTEAU ? qui sera le prochain à poster?
» VIENS-DANS-MON-CHÂTEAU ? qui sera le prochain à poster?
» Dans le chateau de la Maison Picaban
» Le Figaro: Sous perfusion alimentaire, Haïti sombre dans le chaos
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Rez-de-chaussée et étages
 :: Premier étage :: Couloir du premier étage.
-