AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La dissuader, la faire souffrir [Pv Pomona]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
SORCIER
avatar
▌ Messages : 6384
Humeur :
75 / 10075 / 100

En couple avec : Célibataire

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'hêtre, avec un crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Jodelle Ferland

Message#Sujet: La dissuader, la faire souffrir [Pv Pomona]   Lun 7 Fév 2011 - 17:16

    Jo, dans un état second, arpentait les couloirs de Poudlard, à la recherche de Pomona, pour la faire souffrir, la dissuader... Bien qu'elle puisse encore se demander Pourquoi, elle savait qu'elle devait le faire, c'était devenue une nécessité, comme respirer ou manger. Elle descendait les escaliers depuis le toit, et fouiller le château, entrait dans les différents pièces et salles du château, s'excuser à peine quand elle bousculait quelqu'un dans un couloir. Elle croisa même Daniel, alors que sa pensée, fut de dire "Au secours, à l'aide", seule, un étrange raclement de gorge sortit de sa bouche, aprés cela, elle ne croisa que des Gryffondor, ou des Poufsouffle, à qui Jo n'avait même pas envie de leur demander de l'aide, ni la voix, ni même elle, ne s'intéressait à eux.

    Où Pomona pouvait-elle se cacher, elle avait déjà fait les étages supérieurs, et ouvrait toujours les portes, heureusement que les cours étaient finis, sinon les professeurs se sauraient poser des questions, et Jo savait que la voix ne serait pas contente, non pas du tout contente. Elle devait trouver Pomona, pour la faire souffrir, la dissuader... Mais où était-elle? Elle devait pas échouer, la voix lui avait dit de le faire, elle devait le faire... Elle ouvrit une porte du troisième étage, et se trouva dans une classe vide, elle s'apprêter à la refaire, quand elle vit la jeune Fitz, assise à une table. Jo sourit, elle l'avait trouvé, la voix serait contente... Jo entra dans la pièce, referma la porte derrière elle, et lui jeta un sort de "Collaporta", pour éviter d'être déranger, et se retourna face à la jeune fille, avec le sourire toute heureuse...

    Jo observait la jeune fille, elle devait la faire souffrir, mais comment, un "endoloris", non c'était encore trop tôt.
    "Bonsoir, Pomona", fit Jo d'une étrange voix, aprés tout elle aurait bien dit "sauve-toi", mais la voix n'aurait pas voulu, et elle devait le faire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
avatar
▌ Messages : 1614
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: roseau, 23,2 cm et crin de licorne
Camp: Bien
Avatar: Carey Mulligan

Message#Sujet: Re: La dissuader, la faire souffrir [Pv Pomona]   Ven 11 Fév 2011 - 9:29

Comme de bien entendu, la journée de Pomona, si c’était le jour de son anniversaire, s’était déroulée sans aucune surprise, sans aucune encombre, sous le jour d’une normalité qui aurait pu être accablante pour la jeune fille si elle s’était attendue à quoi que ce soit de plus, mais ce n’était pas le cas.

Pomona avait laissé sa journée s’écouler à la manière de n’importe quelle heure. A quoi bon faire exception sous prétexte que sa naissance avait eu lieu dix-sept ans plus tôt?

Comme à l’accoutumé, elle était allée en cours, avant d’aller s’exiler dans sa salle déserte préférée. Certains pouvaient trouver cela triste, qu’elle n’ait rien d’autre à faire à ce moment de la journée, de la journée de son anniversaire, que de s’enfermer dans une pièce déserte afin de mettre à jour son fameux carnet, mais Pomona s’en contentait tout à fait, elle n’attendait rien de plus de ce jour, ce genre de rituels la fatiguaient.

Elle était donc dans cette salle déserte, à mettre à jour sa liste d’élèves, à barrer des notes, à en ajouter d’autres, quand elle entendit la porte de la salle s’ouvrir.

Pomona leva les yeux en soupirant, cette salle déserte devenait de moins en moins le coin tranquille où elle pouvait s’isoler sans être dérangée, beaucoup d’autres personnes avaient, de toute évidence repéré l’endroit...

C’était Jo. Décidément, elles n’arrêtaient pas de se croiser, aujourd’hui. Pomona lui adressa un très léger sourire. Elle ne savait pas encore exactement comment elle devait considérer Jo sur l’échelle de ses relations sociales, mais leur conversation de la matinée avaient quelque peu remonté Jo dans son estime.

Bien sûr, elle ne pouvait en rien se douter de ce qui allait se passer ensuite.


"Bonsoir, Pomona"

La septième année ne lui avait d’abord jeté qu’un regard très rapide, mais elle le laissa finalement s’attarder sur la cinquième année quand elle l’entendit parler.

Sa voix était différente de celle qu’elle lui avait entendu ce matin. Elle avait l’air plutôt étrange. Pomona fronça les sourcils, intriguée. Quelque chose n’allait pas, elle ne savait pas exactement quoi, mais elle le ressentait profondément, il flottait autour de Jo une aura étrange, presque effrayante. Mais Pomona ne pouvais pas se douter. Ce n’était qu’un sentiment, quelque chose qu’elle avait au fond d’elle, et qu’elle décida malheureusement de ne pas écouter.


“Bonsoir, Jo.”

Elle ne sut un instant quoi dire de plus, Pomona n’était pas vraiment loquace, et avoir eu une conversation dans la journée avec Jo lui laissait à penser qu’elle ne parviendrait pasà en avoir une deuxième au contenu probant.

“Est-ce que ça va?”
demanda-t-elle à tout hasard, Jo ne se départissant pas de son attitude étrange.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 6384
Humeur :
75 / 10075 / 100

En couple avec : Célibataire

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'hêtre, avec un crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Jodelle Ferland

Message#Sujet: Re: La dissuader, la faire souffrir [Pv Pomona]   Lun 14 Fév 2011 - 21:22

    “Bonsoir, Jo.” fit Pomona. La jeune Benett continuait de sourire, d'un sourire imperturbable, froid, sans aucune trace d'humour. Elle devait être faire cela, elle devait la dissuader de continuer, bien que Jo n'avait pas vraiment la moindre idée de ce qu'elle devait arrêter...
    “Est-ce que ça va?” demanda Pomona, Jo continua de sourire, et pointa sa baguette, vers la jeune femme...

    "Bien sûr, que ça va pourquoi ça n'ira pas.... C'est pour toi.... que tu devrais t'inquiéter..." fit Jo dans un air menaçant, mais toujours avec cet étrange sourire de facette. Elle jeta un vague sort, vers une table qui vola dans la pièce, puis se dit qu'elle devait désarmée assez vite la jeune femme, elle pouvait se montrer plus forte qu'elle. Si elle n'agissait pas assez vite.
    "Incarcerem" fit Jo en pointant sa baguette vers Pomona, elle devait immobiliser la jeune femme et prendre sa baguette, que la jeune Fitz tenait maintenant en main, pour se défendre. Mais Jo était guidée par la voix, et cette dernière sait exactement quoi faire pour gagner le "jeu" qui se joue entre la jeune Benett et Pomona.

    "Expelliarmus" Dit Jo, le sort qui permet de désarmer son adversaire et de pouvoir prendre le contrôle du duel, et ainsi avec le dessus sur son adversaire. Accio Baguette" continua Jo pour prendre les deux baguettes en main. La jeune fille regarda la baguette de sa camarade et la jeta négligemment sur le sol, au fond de la pièce.
    "Tu n'en auras pas besoin de tout façon" fit Jo avec le sourire froid et le regard dur...

    Maintenant, elle devait faire ce qu'avait dit la voix, la dissuader, et la faire souffrir. Elle avança vers la jeune femme, et grâce au sort incarcerem, que Jo jette une nouvelle fois, arrive à immobiliser la jeune fille.
    "Il semble, que tu gênes quelqu'un, il m'a dit de te faire souffrir... Comment souhaites-tu souffrir?" demanda Jo toujours avec ce sourire de facette, que le visage. Pourtant la jeune Benett, derrière cette facette, prisonnière du sort, aurait bien voulu aider son amie, mais elle n'arrivait pas à prendre le contrôle de son corps, et encore moins de son esprit.





[Tu peux éventuellement mettre en scène un petit duel, mais on va dire que tu es trop surpris, pour te défendre, ça te va? Sinon, j'espère que le RP est comme il faut... ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
avatar
▌ Messages : 1614
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: roseau, 23,2 cm et crin de licorne
Camp: Bien
Avatar: Carey Mulligan

Message#Sujet: Re: La dissuader, la faire souffrir [Pv Pomona]   Ven 18 Fév 2011 - 8:49


"Bien sûr, que ça va pourquoi ça n'ira pas.... C'est pour toi.... que tu devrais t'inquiéter..."

Sans véritablement savoir pourquoi, dans un premier temps, du moins, un désagréable frisson parcourut l’échine de la jeune fille. Il y avait, dans le ton de la voix de Jo, quelque chose d’inhabituel.

Sa voix ne ressemblait pas à celle qu’elle avait eu le matin-même. Elle était différente, comme si ce timbre ne lui appartenait pas. Comme si ce n’était pas elle. Dans son regard, également, et dans son sourire figé, il y avait quelque chose de différent... de désagréablement différent, à vous faire froid dans le dos.

Pomona crut ou du moins espéra qu’elle se faisait des illusions, que tout cela n’était que le fruit de son imagination, mais elle fut bien rapidement détrompée. Jo pointa bientôt sa baguette sur elle, et Pomona devinait aisément qu’il n’en sortirait rien de bon.

Peu accoutumée aux duels, les réflexes de Pomona en la matière n’étaient pas au meilleur fixe, aussi eut-elle seulement le temps de sortir sa baguette de sa poche avant que Jo ne lui lance un sort qui l’immobilisa sur place.


“Incarcerem.”

Le sortilège fonctionna à merveille. Figée, ligotée, elle n’était plus capable du moindre mouvement, celui de ses lèvres mises à part (mais elles restaient muettes, sous l’effet de la surprise).

Elle ne se sentait pas même capable de lui poser la moindre question, et ce bien qu’elle mourrait de savoir la raison de tout ceci. Elle ne comprenait pas ce qui pouvait motiver le geste de la jeune fille. Rien ne pouvait motiver le geste de la jeune fille. Elle n’était pas comme ça, Pomona en avait l’intime conviction, elle ne pouvait pas croire que sa réaction ait quoi que ce soit de naturelle, alors que plus tôt, dans la grande salle, elle s’était montrée si sympathique.


“Expelliarmus. Accio Baguette.”

Elle était désarmée. ça ne changeait plus grand chose à la situation. Elle n’était, de toute façon, pas capable de se défendre, dans l’état où elle se trouvait.

"Tu n'en auras pas besoin de tout façon"
Pomona sentait l’inquiétude la submerger. Qu’allait-elle faire? Et en quel nom?
...Ces questions qui l’assaillaient trouveraient bien vite une réponse, une réponse qui lui déplaisait au plus haut point.

"Il semble, que tu gênes quelqu'un, il m'a dit de te faire souffrir... Comment souhaites-tu souffrir?"
Voilà la réponse... Elle gênait. Qui donc pouvait-elle gêner sinon Tom Jedusor? Elle avait dit à Chaser ce qu’elle savait sur Olive, ce brave toutou l’avait évidemment rapporté à son maître. Elle gênait. C’était donc aussi grave. Et lui, lui... osait-il vraiment se servir d’un moyen aussi extrême? Se servir de Jo, l’ensorceler? ... pour la faire souffrir.

“C’est Jedusor, c’est ça?” finit-elle par réussir à prononcer, bien que toujours en état de choc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 6384
Humeur :
75 / 10075 / 100

En couple avec : Célibataire

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'hêtre, avec un crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Jodelle Ferland

Message#Sujet: Re: La dissuader, la faire souffrir [Pv Pomona]   Ven 18 Fév 2011 - 14:03

    Pomona était ficelée sur le sol, comme un saucisson, cela faisait bien rire la voix, ainsi que Jo par son intermédiaire. Même si dans un coin de son esprit, la jeune fille ne trouvait la situation absolument pas drôle du tout... La jeun Fitz était incapable de bouger, prisonnière du sort impeccablement exécutée de la part de la jeune Jo, même si sans doute qu'en tant normal, elle aurait bien été incapable de le faire. Sans doute parce que la part d'esprit de Jo qui ne voulait faire de mal à personne, était actuellement dans l'impossibilité d'agir ou de penser.

    “C’est Jedusor, c’est ça?”
    fit la sorcière ligotée sur le parquet de la pièce vide, Jo savait qu'elle avait bien collée la porte, personne ne viendrait les déranger tant qu'elle n'aurait pas finie ce qu'elle avait à faire...
    Jedusor.... Ce nom résonna dans la tête de Jo, mais elle aurait bien été incapable de savoir à quoi ressemblait ce personnage, cela restait une ombre. Une silhouette qui ne souhaitait pas être identifiée. D'ailleurs Jo, ne se souvenait déjà plus du nom que venait d'employé la jeune femme sur le sol. La voix continuait de lui dire de la faire souffrir...


    "Je t'ai posé une question"
    continua Jo, en tournant autour de la jeune fille toujours avec ce sourire figée, la baguette dans la main, contente de son effet, et des ses pouvoirs sur Pomona Fitz, celle qui devait être dissuader, celle qui devait souffrir. Elle s'arrêta de tourner, s'accroupit vers la jeune femme et redemanda...
    "Alors, comment souhaites-tu souffrir?" fit-elle en jouant doucement avec sa baguette sous le nez de la jeune femme.

    "Tu ne dois pas continuer ce que tu as commencé, et pour bien faire entrer le message dans sa tête, rien ne vaut une petite simulation... Alors as-tu une préférence, sur la méthode à employé? fit Jo en se révélant doucement, pour aller prendre une chaise dans le fond de la pièce, la placer en face de sa victime. Elle s'assit dessus et attendit la réponse de la jeune femme, toujours ligotée à ses pieds...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
avatar
▌ Messages : 1614
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: roseau, 23,2 cm et crin de licorne
Camp: Bien
Avatar: Carey Mulligan

Message#Sujet: Re: La dissuader, la faire souffrir [Pv Pomona]   Mar 22 Fév 2011 - 0:24

Jo ne répondit pas à la question de Pomona. Cela voulait-il dire oui ou non? Elle ne pouvait rien certifier. A dire vrai, il apparaissait évident qu’elle ne devait rien pouvoir certifier, Jedusor était assez malin pour ne pas signer son coup mais distiller les indices nécessaires afin qu’elle comprenne que c’était bel et bien lui qui s’en prenait à elle, et ce dans l’optique que lui faire cesser toute enquêtes à l’avenir.

Ce genre de méthodes d’intimidation étaient bien basses... mais pour autant, elles pouvaient s’avérer plutôt efficace. Elle ignorait ce qui allait lui arriver, mais si tout ceci était bien l’oeuvre de Jedusor, et elle en était convaincu, elle savait qu’elle avait toutes les raisons du monde d’appréhender ce qui allait suivre.


"Je t'ai posé une question. Alors, comment souhaites-tu souffrir?"
Pomona aurait sûrement sourit si la situation avait pû préter à sourire, c’était tellement parfait...

Elle ressentait une pointe de résistance, chez Jo, ou du moins, elle espérait la ressentir, cette résistance qui l’incitait au dialogue au lieu de faire proprement son travail et de s’en aller... Comme si quelqu’un pouvait décemment choisir de quelle façon il voulait souffrir. Cette question, par essence, ne pouvait être que purement rhétorique, et Jo devait bien le savoir.

... Alors elle espérait que cette volonté de dialogue était une réminiscence de la volonté de Jo, qui essayait de se défendre comme elle le pouvait du mal qui la rongeait. Ce n’était pas forcément vrai, c’était seulement ce que Pomona voulait croire.

Si elle avait laissé un peu plus de place à sa raison, qu’elle aimait pourtant par-dessus tout, elle aurait définitivement admis que Tom Jedusor était tout simplement assez cruel pour vouloir jouer avec ses victimes avant de les faire souffrir, même si pour cela, il ne se salissait pas les mains.

"Tu ne dois pas continuer ce que tu as commencé, et pour bien faire entrer le message dans sa tête, rien ne vaut une petite simulation... Alors as-tu une préférence, sur la méthode à employé?”

“Tu ne dois pas continué ce que tu as commencé”. Le message était si limpide, à peine voilé, le crime était signé, Jedusor avait voulu qu’il le soit, sans pour autant qu’elle puisse prouver quoi que ce soit ou accuser qui que ce soit.

Elle le savait avant même que tout cela ne commence, elle ne dénoncerait pas Jo, la jeune fille n’y était pour rien, elle le sentait. Elles étaient toutes les deux les pions inconscients d’un jeu d’échec, et on essayait de les exclure de la partie pour de bon.


“Répondre à une question si purement rhétorique serait faire preuve d’un non-sens dont je ne dispose malheureusement pas.”


Elle aurait bien aimé, à cet instant précis, ne pas être la jeune fille censée qu’elle était. La situation aurait peut-être été plus simple à assumer pour elle. Au lieu de cela, elle dissimulait à grande peine la crainte qui l’envahissait. Qu’allait-il advenir d’elle? Jusqu’où était-il capable d’aller.


“Alors fais ce que tu as à faire un point c’est tout.”


Sa réplique pouvait sembler courageuse, il n’en était rien. La vérité, c’était qu’elle voulait par-dessus tout que tout cela se finisse, plus tôt cela commencerait, plus tôt cela terminerait, autant, donc, ne pas retarder l’échéance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 6384
Humeur :
75 / 10075 / 100

En couple avec : Célibataire

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'hêtre, avec un crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Jodelle Ferland

Message#Sujet: Re: La dissuader, la faire souffrir [Pv Pomona]   Mar 22 Fév 2011 - 22:00

    “Répondre à une question si purement rhétorique serait faire preuve d’un non-sens dont je ne dispose malheureusement pas.” répondit Pomona à la question de Jo. La jeune fille fronça en faisant une petite moue déçue. La jeune femme ne voulait pas jouer avec elle, c'était bien triste. Aprés tout l'annonce de la torture est parfois bien plus cruelle, que la torture elle-même. Mais Pomona ne voulait pas jouer, ce n'était pas drôle. Jo perdit son sourire, et se mit à jouer avec sa baguette, en lui faisant faire des étincelles...
    “Alors fais ce que tu as à faire un point c’est tout.” Ce n'était pas drôle du tout, Jo voulait prendre son temps et s'amuser, enfin ce n'était pas vraiment Jo, c'était la voix, c'était l'ombre qui le souhaitait. Jo soupira et fit un geste précis pour faire doucement resserré les liens autour de la jeune femme.
    "Tu n'es pas drôle du tout, moi je voulais jouer un peu avec toi, mais si tu veux vraiment passer aux choses sérieuses, on peut le faire, mais c'est dommage, moi j'aurais bien voulu prendre TOUT mon temps" fit la jeune fille en accentuant bien fort le mot tout, dans sa jolie phrase. Jo, debout, devant Pomona se retourna, et fit une grimace, Encore une tentative de la jeune fille pour reprendre le contrôle de son corps, qui avait lamentablement échouée. Elle se tourna à nouveau, face à la jeune Pomona, et pointa sa baguette, vers elle et commença à prononcer un sortilège impardonnable...
    "Endolo..., non c'est encore un peu trop tôt, j'ai vraiment envie de jouer... " Fit Jo, qui lança à ce moment là, un sortilège cuisant à la jeune femme, tout en reprenant son rire figé sur le visage de la jeune Benett... Toute contente de son effet... La voix et Jo, ne manquaient pas d'imagination pour torturer sa douce victime, mais peut-être que le temps viendrait à manquer, en voyant que le soleil se couchait doucement, par la fenêtre, bien qu'elle pourrait peut-être avoir toute la nuit, pour s'amuser avec sa victime, Jo en souriait et en exaltée rien que d'y penser...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
avatar
▌ Messages : 1614
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: roseau, 23,2 cm et crin de licorne
Camp: Bien
Avatar: Carey Mulligan

Message#Sujet: Re: La dissuader, la faire souffrir [Pv Pomona]   Ven 25 Fév 2011 - 11:43

"Tu n'es pas drôle du tout, moi je voulais jouer un peu avec toi, mais si tu veux vraiment passer aux choses sérieuses, on peut le faire, mais c'est dommage, moi j'aurais bien voulu prendre TOUT mon temps"
Ce ne pouvait vraiment pas être elle, il y avait quelque chose de trop cynique, de trop effacé dans sa voix, ce n’était pas elle.

Pomona se moquait bien de contrarier les plans de la petite Jo, bien au contraire, même, si elle pouvait s’épargner une torture interminable, psychologique avant d’être physique.

Elle savait qu’elle allait souffrir, elle en était certaine, alors elle préférait souffrir rapidement, que sa douleur ne s’étale pas sur une durée qu’elle ne serait pas capable de supporter.

Bien sûr, à plusieurs reprises l’idée de s’enfuir, de courir aussi loin que ses jambes pourraient la porter, lui avait traversé l’esprit, mais elle savait bien que c’était inutile, et que cela ne ferait que retarder l’échéance. Il n’y avait nulle part où elle pourrait fuir ou se cacher, lui échapper... Nulle part. Elle était ensorcelée et elle la retrouverait à coup sûr, c’était certain.


""Endolo..., non c'est encore un peu trop tôt, j'ai vraiment envie de jouer... "


Le coeur de Pomona avait battu la chamade en entendant le début du serment inviolable. Alors elle pouvait aller jusque là... Quelle souffrance ressentait-on lorsqu’on subissait ce sortilège? Il paraissait qu’il n’y avait rien de plus atroce, rien de plus ignoble.

Pomona ressentit un immense élan de soulagement en sachant qu’elle y échapperait... Pour le moment, en tous cas.

A quoi Jo allait-elle jouer? L’attente semblait plus atroce que la douleur du sortilège qu’elle subirait sans doute.

“Vas-y, je t’en prie.”

Elle ne pouvait rien dire, juste subir. Elle écarta et ferma les yeux, attendant de voir ce que la jeune fille avait l’intention de lui faire subir.

Elle pouvait s’attendre à tout, à absolument tout, elle l’avait bien compris. Elle se récitait des phrases intérieures à toute vitesse, elle essayait de se convaincre que ce n’était qu’un jeu... ou un mauvais rêve, qu’il fallait qu’elle fasse comme si ça ne se passait pas...

Ce serait peut-être moins douloureux de faire comme si. Même si elle ne pouvait pas s’empêcher d’en douter.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 6384
Humeur :
75 / 10075 / 100

En couple avec : Célibataire

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'hêtre, avec un crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Jodelle Ferland

Message#Sujet: Re: La dissuader, la faire souffrir [Pv Pomona]   Sam 26 Fév 2011 - 17:40

    Jo s'accroupit doucement vers la jeune femme, en tenant toujours la baguette entre ses mains, l'exhibant de façon à montrer à Pomona que c'était elle, et elle seule qui menait la danse... Qui pouvait décider quand ça commence, et quand ça finit, ce qui sera fait, ou ce qui sera dit.
    “Vas-y, je t’en prie.” fit la jeune Fitz, Jo toujours avec ce sourire figé, se relevant et s'avança vers la fenêtre pour regarder dehors, les arbres avaient perdu leurs feuilles, et un joli tapis rouge, orange, et marron s'étalait sur le sol. C'était un magnifique spectacle qui aurait surement ravie la jeune Jo, si elle n'était pas sous les ordres de la voix. D'ailleurs, elle disait de ne plus attendre et d'en finir avec la jeune sorcière couchée sur le sol... Elle se retourna donc vers Pomona!

    "Tu sais, ce ne me plait pas trop de te torturer, tu es une jeune femme intelligente, je suis persuadée que tu as trés bien compris le message, néanmoins, il faut qu'il entre dans sa petite tête..." fit Jo, elle pointa sa baguette vers la jeune femme et murmura d'une petite voix, en fermant les yeux... "Endoloris"...
    C'était un peu le conflit dans sa tête, entre ce que la voix disait de faire, ce que Jo voulait faire, et ce qu'elle ne voulait pas faire. Finalement cela se traduisit par un petit murmure, qui n'aurait peut-être pas assez de force pour réussir le sort, et torturer comme il se doit la jeune Pomona. La voix n'était pas entièrement satisfaite, Jo le savait, mais elle arrêta tout de même le sort impardonnable, et rouvrit les yeux pour regarder sa victime...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
avatar
▌ Messages : 1614
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: roseau, 23,2 cm et crin de licorne
Camp: Bien
Avatar: Carey Mulligan

Message#Sujet: Re: La dissuader, la faire souffrir [Pv Pomona]   Lun 7 Mar 2011 - 9:42

Pendant un léger instant (durant lequel la jeune fille avait entrouvert les yeux), à la grande surprise de Pomona, Jo détourna son regard d’elle pour l’orienter vers la fenêtre.

La verte et argent eut un moment la rapide intention d’en profiter pour s’enfuir, mais en son for intérieur, elle n’était pas sans savoir que c’était bien inutile.

Ses bras toujours écartés et levés en l’air, elle attendait donc, martyre en devenir, que le supplice commence. L’attente, en soi, était déjà un supplice qui lui aurait presque semblé suffisant (elle aurait pu l’admettre, du moins, s’il n’était pas alors arrivé ce qui arriva ensuite).

"Tu sais, ce ne me plait pas trop de te torturer, tu es une jeune femme intelligente, je suis persuadée que tu as trés bien compris le message, néanmoins, il faut qu'il entre dans sa petite tête..."

En effet, Pomona avait saisi le message, elle l’avait très clairement compris. Elle savait très bien tout ce que cela impliquait, et qui l’avait ordonné.

Elle ne savait d’ailleurs pas exactement comment elle allait réagir à l’avenir. Il s’agissait de l’intimider, il fallait dire que la méthode était efficace, Pomona était terrorisée. Elle ne tremblait pas, elle ne criait pas, il n’y avait pas de larmes sur son visage, mais elle l’était, effrayée au possible.

L’habitude d’afficher une attitude neutre au possible semblait avoir figé, anesthésié à jamais les traits de son visage. C’était certainement une chose dont elle ne devait pas se plaindre, elle pouvait ainsi se montrer bien plus assurée qu’elle ne l’était en réalité.

Jo pointa sa baguette sur elle, Pomona referma les yeux. ça y est, on y était. Par quoi allait-elle commencer?


"Endoloris".

Ce fut un choc, un choc violent, de surprise et de souffrance. Elle avait escompté une entrée en matière moins douloureuse.

ça n’avait été qu’un murmure, et si Pomona n’avait pas eu l’occasion très longtemps d’analyser les faits, elle savait qu’elle aurait pu avoir plus mal encore si le sortilège avait été mieux exécuté.

Le choc l’avait fait tomber à genoux. Elle avait du mal, à cet instant, à concevoir comment l’on pouvait avoir plus mal que cela, et pourtant, elle savait que ce n’était que le début.

Pliée en deux, elle avait le sentiment que des centaines de couteaux lui transperçaient le ventre, le crâne, les jambes, comme s’ils se plantaient un à un dans l’intégralité de son corps.

Les yeux baissés, fixant résolument le sol, elle préférait ne plus regarder Jo, elle faisait déjà de son mieux pour éviter que les larmes ne coulent le long de ses joues, mais certaines, déjà, commençaient à poindre au bord de ses yeux. C’était terriblement plus douloureux que ce qu’elle avait pu imaginer.

Elle ne voulait qu’une chose, que tout soit fini, qu’elle arrête, elle était prête à dire n’importe quoi pour ça. Elle se retenait à grande peine de supplier Jo, arrêtée par ce qui lui restait de fierté et d’amour propre. Mais combien de temps tiendrait-elle? Elle ne donnait pas cher de sa peau, et du temps qu’elle pourrait encore supporter.

IL obtiendrait ce qu’il voudrait. Apparemment, IL obtenait toujours ce qu’il voulait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 6384
Humeur :
75 / 10075 / 100

En couple avec : Célibataire

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'hêtre, avec un crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Jodelle Ferland

Message#Sujet: Re: La dissuader, la faire souffrir [Pv Pomona]   Lun 7 Mar 2011 - 13:21

    Jo regarda la jeune femme, elle était allongée, la tête baissé. La voix semblait assez satisfaite, même si Jo était sûre qu'elle s'attendait à mieux. Mais la jeune fille qu'elle était ne pouvait pas voir ce spectacle... Elle se débattait dans tous les sens pour reprendre le contrôle de son corps, mais cela ne semblait pas avoir le moindre effet, sur la volonté de la voix. Elle reste imperturbable et intransigeante, Pomona devait souffrir. Jo se pencha vers sa jeune victime et dit...
    "Tu pleures? Allons, il ne faut pas pleurer... Une grande fille comme toi, ne doit pas pleurer... "
    Jo reprit son sourire figé, oui si elle faisait ce que la voix lui disait, peut-être la laisserait-elle tranquille. Elle aurait bien envie de pleurer, elle aussi... Mais ce n'était pas le moment.
    "Tu veux bien me dire, ce que tu as compris du message, pour voir si il est bien entrer dans ta petite tête..." demanda Jo, dans son air froid et sourire figé. Si la jeune femme avait bien compris le message, peut-être pourrait-elle abréger cette entrevue poétique entre elles. Surtout que le soir commençait à tomber et que les autres allaient peut-être se demander où elles étaient... Et puis les préfets feraient aussi leurs rondes, qui sait qui pourrait les surprendre, dans cette magnifique position... Pomona en saucissonnée, Jo la baguette levée, torturant la jeune femme. Quel spectacle...


[désolée, c'est un peu court...]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
avatar
▌ Messages : 1614
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: roseau, 23,2 cm et crin de licorne
Camp: Bien
Avatar: Carey Mulligan

Message#Sujet: Re: La dissuader, la faire souffrir [Pv Pomona]   Lun 14 Mar 2011 - 7:27

"Tu pleures? Allons, il ne faut pas pleurer... Une grande fille comme toi, ne doit pas pleurer... "

Sur ce point, elle était d’accord, Pomona détestait l’idée d’être en train de pleurer, elle ne pleurait presque jamais. Les rares fois où elle le faisait, elle s’arrangeait pour se soustraire au regard de tous, si bien que jusqu’ici, elle avait pu se satisfaire du fait que personne n’avait jamais vu la moindre larme couler le long de ses joues. Jusqu’ici..

Pleurer, pour elle, était un acte de faiblesse éhontée, sans compter qu’elle considérait cette réaction à l’origine physiologique comme un comportement devenu d’usage pour justifier des événements qui ne devraient en rien mettre en émoi les glandes lacrymales de qui que ce soit.

Mais les larmes de douleurs échappaient à ses théories anthropologiques. Elle ne pouvait lutter contre ce liquide transparent qui lui brûlait les pupilles. Elles étaient arrivées avant même qu’elle n’ait eu le temps de s’en rendre compte, au moment où elle se nourrissait encore du fol espoir de pouvoir les retenir.

Il s’agissait là de l’acte de vanité le plus parfait qui soit, et il lui était d’autant plus détestable qu’il était de son chef. Vanité car ces larmes ne servaient à rien. Vanité car une fierté inutile avait décidé de l’envahir dans ce moment de faiblesse, prête à lui faire faire et dire n’importe quoi.


"Tu veux bien me dire, ce que tu as compris du message, pour voir si il est bien entrer dans ta petite tête..."

Pomona leva ses yeux détrempés et rougis de larmes vers Jo. Quelques mots. Si elle le disait, peut-être que le supplice s’achèverait enfin.

... Elle hésitait, pourtant, bien que ce ne soit pas le moment. Sa haine envers Jedusor augmentait à mesure que sa douleur s’intensifiait. Elle voulait tant ne pas lui faire ce plaisir. Mais par-dessus tout, elle voulait que ça cesse. Sa raison lui disait que c’était faux, mais pourtant, elle croyait bien mourir sous l’assaut du sortilège.

Un mot, un tout petit mot, et peut-être pourrait-elle s’en guérir.

“Je...”

Elle aurait voulu cracher sa haine envers lui au visage de Jo, mais cela lui était impossible, la jeune fille n’y était pour rien. Ce supplice, c’était à lui-seul qu’elle le devait, et elle ne pouvait pourtant rien en prouver.

Si elle disait les mots, il gagnerait. Mais n’avait-il déjà pas gagné. Apparemment si. Qui n’était pas l’un de ses pantins? Directement ou indirectement, il semblait que tous finissaient par le devenir un jour ou l’autre. Elle avait cru y échapper. Elle s’était trompé.


“Je ne me mêlerais plus jamais de ses affaires.” promit-elle en baissant la tête, honteuse de sa propre faiblesse, de sa lâcheté.

Etait-ce la vérité, ce qu’elle venait de dire? Ou pur mensonge? Son esprit n’était pas assez clair pour qu’elle puisse le dire, sans doute des deux. Elle aurait du mal à abandonner ses recherches, mais elle ne voulait plus jamais revivre ça.

Que dire? Il la tenait, c’était indéniable, et elle en prenait amèrement conscience, les genoux au sol, le visage ruisselant de larme et de sueur, les membres endoloris...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 6384
Humeur :
75 / 10075 / 100

En couple avec : Célibataire

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'hêtre, avec un crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Jodelle Ferland

Message#Sujet: Re: La dissuader, la faire souffrir [Pv Pomona]   Lun 14 Mar 2011 - 15:07

    Jo regardait la jeune Pomona, à genoux sur le sol, qu'elle venait de torturer, nul doute que la voix serait fière d'elle. De son côté, Jo, enfermée dans son esprit, avait abandonné la lutte, au moment où elle jeta le sort. Elle fermait les yeux, et se bouchait les oreilles, pour ne plus rien voir, ni entendre... Et elle attendait que le supplice cesse enfin, qu'elle puisse retrouver le contrôle de son corps...
    “Je ne me mêlerais plus jamais de ses affaires.” fit Pomona dans une petite voix, en baissant la tête.
    "Voilà qui est mieux, répondit Jo dans son sourire figée... "Je suis sûre que tu respecteras cette promesse, tu ne voudrais pas que je recommence" fit Jo en secouant doucement sa baguette sous le nez de la jeune Fitz.

    Jo s'éloigna de la jeune Pomona et ramassa la baguette de la jeune femme qu'elle avait jeté quelques minutes plus tôt... Elle leva le sort du saucisson également. La séance était finie, la jeune Pomona semblait avoir compris le message, et "il" laisse toujours une seconde chance, une opportunité de se racheter. Alors que Pomona retrouvait son corps, Jo posa la baguette de la jeune femme sur une des tables de la salle, et s'avança vers la porte pour quitter la pièce. La nuit venait de commencer, et elle devait retrouver son dortoir...
    "Bonne nuit, Pomona, fais de beaux rêves" fit-elle en quittant la pièce dans un grand rire sans joie...

    Jo marcha, dans le couloir, pendant un moment pour rejoindre son dortoir, elle sautillait heureuse dans les escaliers. Elle entra dans la salle commune des Serpentards, elle vit l'ombre, la silhouette dans la pièce. Elle lui sourit, pour lui dire que sa mission était achevée et qu'elle était réussi.

[Voilà de mon côté, Jo est sagement retournée se coucher... Je pense que c'est bien, non?]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: La dissuader, la faire souffrir [Pv Pomona]   

Revenir en haut Aller en bas
 

La dissuader, la faire souffrir [Pv Pomona]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» La dissuader, la faire souffrir [Pv Pomona]
» [TUTO] Faire des socles
» Faire des arbres?
» G20, des mesures adoptées pour faire face à la crise
» Faire disparaitre des traces de feutre permanent
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Poudlard
 :: Rez-de-chaussée et étages :: Troisième étage :: Une salle de cours déserte.
-