AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Tout l'art de se faire prendre (pv Jo & Tommy)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 1590
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Hum... célibataire.

QUI SUIS-JE?
Baguette: 22 cm, bois de hêtre, ventricule de dragon.
Camp: Mal
Avatar: Drew Fuller

Message#Sujet: Tout l'art de se faire prendre (pv Jo & Tommy)   Lun 11 Avr - 21:29

C’est franchement dingue toutes les précautions que Jo pouvait prendre histoire de ne pas se faire repérer, elle marchait tout doucement, et son petit pas agile faisait penser à celui d’une souris. Tous ces efforts pour rien, parce qu’à côté, Dan ne faisait vraiment aucun effort pour être un minimum discret. Il en voyait pas franchement l’intérêt, aucun préfet ne lui faisait peur au point qu’il se sente l’obligation de se cacher, aucun préfet ne lui faisait peur tout court. Limite, s’ils en croisaient un, ils pourraient toujours inventer une excuse sur le tas. Et puis bon, franchement, une petite punition bien débile de la part d’un quelconque individu qui cherchait à asseoir son autorité de pacotille, c’était pas ce qui allait le torturer, ils avaient pas tant de pouvoir que ça, au fond. Puis, les punitions, tout ça, Dan y était clairement habitué, depuis le temps. Bref, tout ça pour dire que Dan continuait de marcher de sa démarche habituel, à savoir avec autant de grâce qu’un mammouth aux muscles atrophiés. D’accord, par respect pour la crainte de Jo, il aurait pu faire un petit effort, mais il trouvait ça trop amusant pour être capable de s’en empêcher. Non mais c’est vrai, quoi… depuis quand Jo était-elle aussi…froussarde? Fallait arrêter, un peu! Bref. Il allait rien lui dire, surtout qu’au fond, elle aurait pas aussi tord qu’il le pensait, parce que même s’il se faisait tard, et que tout avait l’air bien silencieux autour d’eux, des bruits de pas se firent rapidement entendre.
"Parle pas trop vite." souffla Dan à Jo. Ce qui était bien stupide, d’accord, parce que c’était p’têt pas le moment de signaler leur position en chuchotant, mais une fois de plus, répétons que Dan s’en fichait, quoi qu’il s’en serait sans doute quand même voulu un minimum si Jo avait eu des problèmes par sa faute.

Oui, il y avait bien quelqu’un qui se trouvait là, dans le couloir où ils venaient d’arriver. Mais bon, ce serait quand même vraiment pas de veine s’ils tombaient sur un préfet pile au moment où ils parlaient de ne pas en croiser. Nan, ça devait être un élève quelconque qui faisait le mur tout comme eux, c’est tout. Enfin… ça, c’était ce que son incommensurable auto conviction lui avait laissé penser, mais il faut croire que l’ironie tragique prenait beaucoup de plaisir à intervenir dans leurs vies respectives. Donc c’était en fait vraiment un préfet qui se trouvait là. Dan le comprit quand il vit d’abord fugitivement un insigne de préfet briller sur un uniforme noir. Eh merde. Première réaction, il s’arrêta net, c’était sûrement pas très intelligent, comme attitude, mais courir comme des débiles dans le sens opposé aurait sûrement été plus débile encore (quoi que ça aurait p’têt été plus efficace), il avait sa fierté, quoi! Et il avait bien fait de ne pas fuir, parce que s’il avait fui devant le préfet qu’ils avaient en face d’eux, il s’en serait voulu toute sa vie, et même sans doute après.

_________________


Je suis comme un chien mouillé, qui peut se prendre tous les coups
Les plus belles dérouillées, et suivre son maître partout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serpentard
avatar
▌ Messages : 6240
Humeur :
55 / 10055 / 100

En couple avec : Célibataire

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'hêtre, avec un crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Jodelle Ferland

Message#Sujet: Re: Tout l'art de se faire prendre (pv Jo & Tommy)   Lun 11 Avr - 23:50

    Jo soupira et regarda Daniel avançait normalement, on aurait dit aussi qu'il faisait exprès de faire du bruit. Elle ne savait pas trop quoi faire, et se dit aussi que c'était un peu ridicule d'avoir peur, comme ça. Mais aprés réflexion c'était pas tellement la punition, ni même de croiser un préfet, c'était surtout la peur de croiser un certain préfet, qui s'appelle Tom, et qui avait bien ruiner l'amitié que Daniel et elle entretenaient. Et si Ines apprenait qu'ils étaient tous les deux tard le soir, ensemble, que penserait-elle. Rien de bien sans doute..
    "Parle pas trop vite. fit Daniel. Oui, il avait sans doute raison, il n'était qu'au premier étage, ils avaient encore quelques longs mètres à faire dans les couloirs du Chateau...
    "Chut" fit Jo dans un murmure qui ne serait peut-être même pas perçu par Daniel, tellement il était tout bas...

    Ils tournèrent à un angle et Daniel s'arrêta et là Jo faillit lui rentrer dedans, mais en voyant un garçon devant eux dans le couloir. Elle s'arrêta elle aussi. Elle soupira et se dit tant pis,elle était bonne pour une punition. Bon tant que ce n'était pas Tom, cela allait... Elle leva les yeux vers Daniel, il ne semblait pas du tout inquiet... Il avait peut-être l'habitude d'avoir des punitions, mais ce n'était pas vraiment le cas de la jeune fille. Jo tourna sa tête vers le garçon, un préfet sans aucun doute en voyant un reflet de la lune dans le joli insigne qu'il portait sur son uniforme. Le Préfet avança vers eux, d'un pas sûr et déterminé, ce qui n'annonçait rien de bon. Mais quand Jo vit son visage et le reconnut, alors là c'était encore moins bon. Le préfet de Serpentard, Tom Jedusor se trouvait devant eux, prit la main dans le sac.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 11259
Humeur :
75 / 10075 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois d'if, plume de phénix, 33,75 cm
Camp: Mal
Avatar: Gaspard Ulliel

Message#Sujet: Re: Tout l'art de se faire prendre (pv Jo & Tommy)   Dim 17 Avr - 23:43

    Il n’y avait pas de plus bête coïncidences que celle-ci. Bête et dommageable… Du moins cette coïncidence-ci pouvait-elle l’être pour Jo et Daniel, pour Tom, il qualifierait plutôt cela d’heureux hasard… ou encore de la main du destin. Dans tous les cas, les choses étaient bien faites, car il avait fallu que ce soit ce jour-ci, à cette heure-ci, à cet endroit précis, que tous les éléments se combinent pour que Tom puisse surprendre les deux verts et argent. Car ce soir-là, il n’était techniquement pas de garde, et il avait fallu l’intervention de plusieurs événements pour qu’il se retrouve là malgré tout.

    Déjà, il avait bien sûr fallu la mort de Perséphone. Depuis le décès de la jeune fille, en effet, la charge de travail de Tom avait bien évidemment augmenté, puisqu’il était à présent le seul préfet de la maison Serpentard… ça n’avait d’ailleurs pas dû - quand on y réfléchissait, améliorer son état de fatigue, mais bon. Oui, donc, il avait tout d’abord fallu que son taux de travail en tant que préfet augmente, pour qu’on en arrive là où on en était arrivé. Personne n’avait songé à trouver de remplaçante à Perséphone, ou bien la nomination d’un autre préfet demandait beaucoup de temps. Enfin bref, une réunion, orchestrée par les deux préfets en chef de Poudlard, avait été organisée afin de discuter de la situation, et un nouvel emploi du temps avait été décidé pour les différents préfets, afin d’apaiser quelque peu la charge du préfet. Bien sûr, il y en avait eu plusieurs pour s’offusquer et crier au scandale, mais personne n’osa protester bien longtemps. Après tout, quelqu’un était mort, il était difficile de se plaindre après cela. Alors voilà, ce soir-là, Tom n’était pas supposé faire sa ronde, mais il était là, ses jours de surveillance avaient changé, et il était là.

    Seulement, ce n’était pas là le lieu dont il était chargé, donc malgré tout, il n’aurait pas dû être là. Il devait partager ces heures de ronde, ce soir-là, avec la préfète de Poufsouffle, il avait en effet été décidé au cours de cette fameuse réunion des préfets, que le préfet d’une autre maison partagerait le fardeau de Tom, afin de l’alléger un peu, le préfet de serpentard était chargé des derniers étages et des tours, et la poufsouffle du sous-sol et des premiers étages, il n’aurait donc logiquement pas dû se retrouver ici, mais enfin, il était là. Tout simplement parce que sa camarade avait apparemment attrapé un virus assez coriace et devait passer sa soirée à l’infirmerie. L’Héritier avait été prévenu de cette nouvelle par une amie de la préfète, qui n’avait visiblement pas eu envie de s’acquitter de cette tâche, et il s’était donc retrouver seul pour patrouiller dans tout le château. Conscient de la charge de travail que cela lui demanderait, il avait entamé plus tôt sa besogne, et c’est là qu’intervient la dernière variable, car il se trouvait à patrouiller au premier étage beaucoup plus tôt qu’il ne l’aurait fait autrement.

    Quoi qu’il en soit, vous l’aurez compris, c’était au nom d’un concours de circonstances tout à fait hasardeux que le préfet s’était retrouvé là, face à Jo et Daniel, et il se plaisait à penser que le hasard, dans cette circonstance précise, faisait particulièrement bien les choses. Il se retrouvait là en face des deux personnes qu’il avait voulu mettre en conflit. Le résultat était-il probant? Il allait s’en rendre compte tout de suite. Certes, le fait qu’ils soient côte à côte ne témoignait pas d’une déchirure remarquable… mais c’était peut-être tant mieux, il n’avait pas besoin d’une fracture trop violente, Daniel en avait déjà subi une assez sérieuse à la mort de sa sœur et Tom n’avait pas besoin d’un larbin dépressif, juste d’un doute inséré, d’une sensation de gêne, d’une distance appréciable entre ces deux amis. Quoi qu’il en soit, il était temps de récupérer les fruits de sa récolte. Espérons qu’elle ait été à la hauteur des espérances.


    « Tiens donc, quelle bonne surprise. » Il marqua une pause, et fixa ses deux camarades. « Ceci dit je suis dans l’obligation de vous rappeler que vous ne devriez pas être là à cette heure-ci. »

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 1590
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Hum... célibataire.

QUI SUIS-JE?
Baguette: 22 cm, bois de hêtre, ventricule de dragon.
Camp: Mal
Avatar: Drew Fuller

Message#Sujet: Re: Tout l'art de se faire prendre (pv Jo & Tommy)   Lun 25 Avr - 23:16


Jo avait invité Dan à se taire, mais c’était un peu trop tard pour ça. Même si Dan n’avait rien dit de plus et avait accepté de l’écouter (il voulait pas particulièrement qu’elle s’attire des ennuis à cause de lui, quand même. Enfin, indirectement, il le faisait déjà), le préfet les avait repéré. Pas n’importe quel préfet, son préfet à lui. Son grand manitou, son héros, et… et beaucoup d’autres choses. Comment est-ce qu’il allait réagir en les voyant? S’il faisait son boulot de préfet, il devait les punir, logiquement. Mais il allait pas leur faire ça, quand même! Il allait pas lui faire ça à lui! Ouais bon, il avait de l’espoir parce qu’en ce moment, Tom avait enchaîné crasses sur crasses avec lui. Il allait sans doute pas s’arrêter en si bon chemin. Le pire, c’était que plus Tom se montrait cruel, plus Dan se sentait attaché à lui, parce qu’il était masoshiste, déjà, ça c’est clair, mais aussi parce qu’il avait envie de se rattraper. C’était son défi de tous les jours, qu’il soit enfin fier de lui, et qu’il partage ne serait-ce que le tiers de l’amitié qu’il avait pour lui.

Enfin bref, pour l’instant, le verdict n’était pas tombé. Tom avait bien déclaré qu’ils auraient pas dû être là, mais pas forcément dans le sens où ils seraient punis pour autant. En fait, et c’était ça, le problème, Dan ne savait pas du tout où Tom allait en venir, et comme il le savait à peu près capable de tout, ça ne le rassurait pas des masses. Du coup, Dan n’avait aucune idée de ce qu’il devait faire. Il voulait céder à son instinct premier, et s’aplatir devant son maître vénéré mais il se retenait. Pas en face de Jo, quand même, surtout pas en face de Jo. Il avait à cœur de lui montrer que leur amitié comptait pour lui, et qu’il ne laisserait pas Tom la détruire. C’était ce qu’il pensait, mais n’empêche que là, avec Tom à proximité, il sentait ses convictions faiblir un tantinet. C’était bien moche. Histoire de trouver un compromis, il choisit de s’aplatir tout en prenant la peine de protéger la jeune fille.


"Salut Tom". Dit-il un peu mal à l’aise. Le ton de sa voix était un peu plus faible, et beaucoup plus soumis, comme à chaque fois qu’il lui parlait. "Excuse, c’est pas de sa faute, c’est à cause de moi qu’on est encore dehors."Ouais, comme là, c’était de la totale impro, il n’avait aucune excuse à fournir à Tom, mais s’il devait y avoir une punition, il ne voulait pas que Jo ait à payer le prix de son manque de discrétion. Sans compter que, bon, c’est vrai que c’était de sa faute, s’il n’était pas venu voir Jo pour parler avec elle, elle aurait pu retourner à son dortoir avant le couvre feu. Le truc, c’est qu’il ne voulait pas mentionner cette conversation. Si Tom insistait, il finirait par le faire, mais en attendant, et devant Jo, il allait s’abstenir. Il ne donna pas d’explications en plus, si ça se trouve, Tom n’en demanderait pas. L’espoir fait vivre.

_________________


Je suis comme un chien mouillé, qui peut se prendre tous les coups
Les plus belles dérouillées, et suivre son maître partout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serpentard
avatar
▌ Messages : 6240
Humeur :
55 / 10055 / 100

En couple avec : Célibataire

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'hêtre, avec un crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Jodelle Ferland

Message#Sujet: Re: Tout l'art de se faire prendre (pv Jo & Tommy)   Mar 26 Avr - 13:33

    Jo regarda le préfet s'avançait vers eux de son pas déterminé, et maître du monde... La jeune fille ne voulait pas vraiment se trouvait là, enfin dans un sens c'était une bonne chose d'avoir pu discuter avec Daniel, et elle ne perdrait plus son amitié, enfin elle ferait tout pour... Elle aurait même accepté la punition de ne pas avoir respecter le couvre-feu, mais se retrouvait face à Tom. Ah non, ça ce n'était pas drôle du tout, mais en plus qu'il lui donne une punition!

    « Tiens donc, quelle bonne surprise. » fit-il, Jo trouvait que c'était tout sauf une bonne surprise, non s'en était pas une du tout. Elle croisa son regard, mais ne préféra pas le soutenir. « Ceci dit je suis dans l’obligation de vous rappeler que vous ne devriez pas être là à cette heure-ci. » reprit-il. Jo soupira bien sûr qu'elle savait qu'ils n'auraient pas dû être là, mais il y était alors donne nous notre punition, qu'on n'en finisse pensa la jeune fille sans toutefois le dire à haute voix.

    "Salut Tom" fit Daniel, la jeune fille regarda Daniel, ce ton un peu mal à l'aise lui paraissait étrange, de la part de son ami, d'un autre côté, elle n'avait encore jamais eu vraiment l'occasion de se retrouvait seuls avec les deux garçons. Ni de vraiment comprendre ce que les deux garçons pouvaient partager, comme amitié. Depuis la remarque d'Olive, il y a deux mois, comme quoi Tom était dangereux, elle l'avait bien compris l'autre jour à la bibliothèque, il avait bien essayer de la manipuler, et il avait réussi, elle ne l'avait compris que bien plus tard... Mais pourrait-elle vraiment résister à son art! Elle n'en savait rien...

    "Excuse, c’est pas de sa faute, c’est à cause de moi qu’on est encore dehors. continua Daniel. Jo tourna sa tête pour regarder son ami, là elle était fichtrement surprise, elle n'aurait jamais pensé qu'il prendrait sa défense...Qu'est ce qu'elle pouvait dire pour aider Daniel, en fait elle n'avait pas vraiment envie de se défendre, une punition ne serait pas la mort, même si Tom qui la donne. Mais Daniel voulait l'aider...

    "Euh... C'est un peu ma faute aussi, fit-t-elle dans un petite voix... Elle allait dire qu'elle avait oublié son télescope, mais quelque chose l'empêcha de poursuivre sa phrase, et se mit à observer le mur derrière Tom! Ce qui peut-être intéressant ce mur!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 11259
Humeur :
75 / 10075 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois d'if, plume de phénix, 33,75 cm
Camp: Mal
Avatar: Gaspard Ulliel

Message#Sujet: Re: Tout l'art de se faire prendre (pv Jo & Tommy)   Ven 29 Avr - 23:06

    Le visage de Daniel s’était décomposé, il était si simple, pour Tom, de lui faire perdre toute contenance, il lui suffisait d’être là, et déjà, son larbin le plus fidèle n’était plus tout à fait lui-même. Il devenait moins arrogant, plus abruti - si c’était possible - et moins sûr de lui. Autant de raisons et de réactions qui assuraient à Tom le fait qu’il ne le trahirait jamais, il n’en était tout simplement pas capable. À cet instant, Tom le voyait bien, Daniel ne se reprochait pas tant le fait d’avoir violé le couvre-feu que le fait de se retrouver en compagnie de Jo, Jo qui était son amie déclarée. Il n’aurait logiquement rien eu à se reprocher dans une telle situation, et aurait sans doute eu plus de choses à se justifier s’il s’était retrouvé en face d’Ines. Cette culpabilité dégoulinante qu’il laissait transparaître dans toute l’étendue de sa réaction, était à la fois l’assurance de la victoire du jeune homme, et la preuve de l’avantage imminent qu’il aurait sur la situation. Afin de se justifier, Daniel se perdit dans des explications inutiles. Tom se moquait bien de savoir ce qui les avait retenu, tout simplement parce qu’il le savait déjà, les réaction de Jo et Daniel ne pouvaient le tromper sur ce sujet. Le simple fait qu’ils se trouvent en compagnie l’un de l’autre était la preuve qu’ils avaient dû avoir cette conversation que Tom les avait invité à partager - de façon plus ou moins implicite. Daniel avait prit la défense de Jo, mais de façon à ne pas le caresser à rebrousse-poil. Après toutes ces années de servitude, c’était à peu près le seul art dans lequel il excellait. S’aplatir.

    Tom ne mit pas longtemps à analyser la situation, et il comprit tout aussi rapidement qu’il pourrait facilement tourner cette dernière à son avantage. L’illusion d’une amitié durable était tout à fait propre au caractère de Daniel, pour autant, le jeune homme serait tout à fait capable de voir celle-ci se dégrader au fil des jours, jusqu’à ce que cette amitié ne soit plus qu’un mot inconsistant. Sa fierté naturelle l’inviterait à fermer les yeux, mais les faits étaient les faits. Il se rendrait bien rapidement compte de cette solitude qui se créait autour de lui, et qu’il étreignait vainement, pour se convaincre de ne pas être seul. Daniel prenait la défense de Jo, situation amusante. Tom savait très bien qu’il n’avait qu’à faire une rapide allusion pour que son larbin aille directement abonder dans son sens, déjà repentant d’avoir peut-être pu lui manquer de respect. Pour ce qui était de Jo… ma foi, elle l’indifférait davantage, la torturer psychologiquement n’était pas une idée déplaisante, mais c’était à Daniel qu’il cherchait à rendre la vie impossible. Alors peu lui importait que Jo essaye de se justifier à son tour. Tom leur lança un regard amusé - faussement amusé, bien sûr, les émotions qu’il pouvait peut-être potentiellement ressentir, il ne les exprimait jamais très clairement. Il modelait son visage à sa guise, et il disait ce qu’il voulait dire plutôt que ce qu’il pensait.


    « Allons bon, ce n’est pas la peine de se mettre dans tous ses états comme ça. »

    Quoi que s’ils ne l’avaient pas fait Tom s’en serait senti déçu. Il aimait inspirer la crainte, sentir ce malaise qu’il créait par cette simple présence. Pour autant, il n’allait pas pousser le vice jusqu’à aller le punir, cette façon trop… officielle et conventionnelle de procéder n’était pas vraiment à son goût, il faut bien le dire.

    « Je n’irais quand même pas punir mon meilleur ami. » ajouta-t-il à l’adresse toute personnelle de Daniel.

    Il faisait là montre d’une évidente ironie, à l’instant même où il faisait cette affirmation, il le punissait encore. Torturer Daniel était devenu un exercice quotidien, une sorte d’habitude dont il ne savait plus se défaire. Et pourquoi s’en déferait-il? Il s’agissait là d’un jeu sans conséquences. Quoi qu’il fasse, il savait que Daniel lui resterait fidèle, et Tom trouvait cela à la fois stupide, cocasse, et pratique. Toutes les occasions étaient bonnes pour le mettre à l’épreuve, et celle-ci, tout à fait improvisée, en était une de plus.

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 1590
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Hum... célibataire.

QUI SUIS-JE?
Baguette: 22 cm, bois de hêtre, ventricule de dragon.
Camp: Mal
Avatar: Drew Fuller

Message#Sujet: Re: Tout l'art de se faire prendre (pv Jo & Tommy)   Sam 30 Avr - 18:12

Le coup de grâce. Dan aurait préféré que son grand manitou les punisse carrément plutôt que de l’entendre dire ça. Pas parce qu’il détestait ça, mais parce qu’il aimait trop ça, en fait. Chaque fois qu’il entendait le mot « ami » dans la bouche de Tom, et que ce mot s’adressait à lui (il faut dire ce qui est, c’était une situation qui devenait vraiment rare, ces derniers temps), Dan se sentait plus léger, son cœur se serrait un peu, mais agréablement, et il s’en voulait, parce qu’il était heureux d’entendre un mensonge que Tom prenait à peine la peine de faire passer pour une vérité. Mais dans des moments comme celui-là, vous voyez, Dan redevenait convaincu qu’il valait quelque chose, juste parce qu’il valait quelque chose à SES yeux. Il manquait tellement d’estime de soi, ces derniers jours, qu’il ne pouvait pas laisser passer une occasion comme celle-là. C’était factice, et complètement bidon, mais avec assez d’imagination (et quand on était le larbin de Tom, on apprenait à la développer, l’imagination), ça n’avait pas l’air complètement impossible. Bref, ça avait complètement décontenancé notre vert et argent, du coup. Tom était si froid avec lui en ce moment qu’il ne s’était certainement pas attendu à ça. Il chercha quoi répondre en fuyant le regard de Jo du même coup, il devait avoir l’air bien ridicule, à s’extasier comme ça pour un simple mot qui en plus ne voulait rien dire du tout. Il était idiot, mais là, au moins il était un imbécile heureux, c’était mieux qu’être un crétin renfrogné, ma foi.

"Oh ben… "

Ben quoi? Tourne ta langue sept fois dans ta bouche avant de parler, Danny! Même plus, dans ton cas. Tu es si désespérant! Qu’il se haïssait, à cet instant précis. Il ne savait pas DU TOUT quoi dire. En plus, la réponse tout sucre tout miel de Tom avait beau lui faire bien plaisir, elle ne présageait sans doute rien de bien. À tout propos mielleux proposé par Tom, il fallait s’attendre à du miel empoisonné. Là, Dan ne savait pas où il voulait en venir, et si celui qui courait le plus de risque ici était lui ou bien Jo. Tom agissait toujours par stratégie, toujours.

" Cool alors."

"Cool", il venait vraiment de dire "cool!". Ridicule, il se sentait doublement idiot qu’il agissait comme un crétin fini à la fois devant Tom et Jo, deux des personnes qui comptaient le plus au monde, pour lui. À ce rythme là, il n’était pas loin de mourir de honte.

"On va y aller, du coup."

En même temps, il pouvait dire quoi d’autre? Décidément, tout devenait trop bizarre, il avait l’impression que ça faisait un siècle qu’il n’avait plus eu de conversation normale avec quelqu’un, avec Tom, ça l’était jamais, parce que c’était Tom, avec Jo, ça commençait à se compliquer, et avec Ines ben… déjà, il faudrait qu’elle arrêt de se morfondre et revienne vers lui pour qu’il sache ce qu’il en était. Quele vie, j’vous jure!

_________________


Je suis comme un chien mouillé, qui peut se prendre tous les coups
Les plus belles dérouillées, et suivre son maître partout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serpentard
avatar
▌ Messages : 6240
Humeur :
55 / 10055 / 100

En couple avec : Célibataire

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'hêtre, avec un crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Jodelle Ferland

Message#Sujet: Re: Tout l'art de se faire prendre (pv Jo & Tommy)   Mer 4 Mai - 17:38

    « Allons bon, ce n’est pas la peine de se mettre dans tous ses états comme ça. » fit Tom. Jo soupira et détourna le regard du mur pour regarder le jeune homme du coin de l’œil. Elle réajusta son sac sur son épaule et se préparer à avoir sa punition. Mais la phrase de Tom était vraiment étrange. Que devait-elle en penser, elle ne savait pas trop... Et puis elle n'était pas non plus dans de tels états....
    « Je n’irais quand même pas punir mon meilleur ami. » fit-il, Jo était assez dubitatif sur le sujet. Il ne semblait pas être du genre à prendre en considération ce genre de choses, bien qu'elle ne le connaissait pas vraiment. Donc elle ne voulait pas s'avancer sur ce que le jeune homme pouvait faire ou non. ce qu'il pouvait dire ou non...

    "Oh ben… " commença Daniel, il semblait lui aussi surpris par les paroles du jeune homme. Elle haussa les épaules et se tourna vers son ami, ben finalement leur punition n'aurait pas lieu, mais avoir croiser Tom dans les couloirs, la mettait vraiment mal à l'aise. Il était dangereux et manipulateur, sans doute pas le genre de personne que Jo voulait fréquenter. Elle ne fréquentait que des personnes gentilles et bien. " Cool alors." continua-t-il, et quelques instants plus tard, il termina sa phrase... "On va y aller, du coup."
    Jo fit un pas dans le couloir, dans la direction où ils allaient pour rejoindre leur dortoir...
    "Oui, c'est un bonne idée..... commença Jo, que dire d'autres maintenant, elle se tourna vers Daniel pour savoir si il allait venir avec elle, ou rester avec le préfet... Euh bonne nuit Tom.... fit-elle, il fallait bien qu'elle parte elle, elle ne voulait pas rester avec lui, il lui faisait un peu peur, depuis qu'Olive l'avait mit en garde contre lui, et il y avait cette ombre autour de lui, que Jo n'arrivait pas à expliquer... et Merci! dit-elle, quand même, il ne l'avait pas donné de punitions, donc c'était déjà ça...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 11259
Humeur :
75 / 10075 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois d'if, plume de phénix, 33,75 cm
Camp: Mal
Avatar: Gaspard Ulliel

Message#Sujet: Re: Tout l'art de se faire prendre (pv Jo & Tommy)   Dim 8 Mai - 20:43

    Une sensation de malaise… C’était à peu près ce qui semblait caractériser l’ensemble de la scène qui était en train de se dérouler. Ou presque tout l’ensemble, puisque Tom, bien sûr, toujours fidèle à lui-même, ne ressentait pas la moindre once de gêne. Bien au contraire, il ressentait une certaine satisfaction à avoir pris ces deux là sur le fait. Certes, il n’avait pas choisi de croiser Jo et Daniel au détour d’un couloir, mais il en éprouvait d’autant plus de plaisir qu’il ne l’avait absolument pas prémédité. Il observait son œuvre à sa presque apogée, et lui-même savait qu’il n’y aurait pu avoir meilleur moment pour rencontrer ces deux là. Bien sûr, Tom aurait eu la possibilité de faire durer le plaisir ainsi que la conversation, mais il s’en abstint. Il en avait vu assez pour avoir dans l’idée que son plan marchait à la perfection, il n’était guère nécessaire d’en rajouter, ils se chargeraient eux-mêmes d’envenimer les choses, Tom comptait bien sur leur tempérament à tous les deux, et plus spécifiquement sur celui de Daniel, qui pouvait se montrer d’une impulsivité absolument inutile. Qui plus est, Tom était en plein travail, travail de préfet, certes, mais travail tout de même, il ne pouvait pas non plus se permettre de se taper la causette trop longtemps avec ses deux camarades, il n’y avait d’avantages à être surpris en leur compagnie que s’il les avait au préalable puni, et ce n’était pas le cas. Si un professeur venait à passer par là, il risquait de compromettre sa couverture toujours parfaite et calculée d’élève modèle.

    Il y avait peu de risques qu’ils soient surpris, c’est vrai, puisque Perséphone, par la force des choses, n’était plus en fonction, mais on est jamais trop prudent. Sans compter que Tom avait encore quelques étages à surveiller avant d’achever sa ronde. Perdre de son précieux temps en bavardant avec ses deux interlocuteurs n’était pas concevable, car inutile. Certes, il avait été ravi de constater en direct les effets négatifs qu’il pouvait avoir sur eux, mais maintenant qu’il avait observé, ils pouvaient disposer. D’autant plus que tous deux n’avaient l’air de rien demander de plus si ce n’est de s’en aller et de se soustraire à son regard. Chanceux qu’ils étaient, ils n’auraient pas à le supporter d’avantage. Tom se contenta, à leur remarque, d’un simple hochement de tête.


    « Faites attention de ne croiser personne en descendant. » leur conseilla-t-il d’un ton neutre. Tandis que ces derniers s’en allaient en direction des cachots.

    Ce n’était pas vraiment un conseil amical, qu’il leur donnait, il s’agissait plutôt d’un réflexe comme un autre, Tom avait tout intérêt à ce que les deux verts et argents ne se fassent pas remarquer jusqu’à ce qu’ils arrivent jusqu’à leur dortoir… Les retombées le concerneraient directement, il n’avait pas l’intention qu’on l’accuse de mal faire son travail. Son travail en question devait toujours être parfait, soigné, excellent. Vous l’aurez compris, il avait une réputation à entretenir, et il y tenait plus qu’à toute autre chose, la perdre lu aurait été… non pas fatal, mais pas loin, sans doute.


[Bon, je pense qu’on peut dire que ce rp est clos Very Happy]

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Tout l'art de se faire prendre (pv Jo & Tommy)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» La mort nous sourit à tous, tout ce qu’on peux faire c’est lui sourire à notre tour
» Sam Sweid - La plus belle chose au monde ? C'est de voler sans se faire prendre ! [terminer]
» Tout Ce Que Vous Pouvez Faire Avec De La Vaseline ?!
» Le fort dévore le faible. Et tout le monde laisse faire. || Soma
» Pas de tableau sans peinture
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Rez-de-chaussée et étages
 :: Premier étage :: Couloir du premier étage.
-