AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Vacances au milieu des moutons volants [pv Lys' et Linus]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
GUILDE
avatar
▌ Messages : 2545
Humeur :
80 / 10080 / 100

En couple avec : Lexie (chut !)

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,8 cm, bois de pommier et bave de crapaud cornu
Camp: Mal
Avatar: Megan Prescott

Message#Sujet: Vacances au milieu des moutons volants [pv Lys' et Linus]   Mar 17 Mai - 13:16

    Aaaah les vacances! Melody n’était pas mécontente d’être de retour chez elle. Non pas qu’elle n’aimait pas Poudlard, si on oubliait les cours, c’est là, après tout, qu’elle avait tous ses amis. Mais elle était comme tout le monde, ou comme la plupart en tous cas, à choisir entre se lever tous les matins à 7h pour supporter des professeurs pas toujours sympathiques aux cours souvent insipide et faire la grasse matinée avant de glander toute la sainte journée, le choix était vite fait. C’était avec beaucoup de plaisir que Melody avait retrouvé cette bonne vieille ferme sur cette bonne vieille île paumée au milieu de nulle part. Avant d’entrer à Poudlard, Melody détestait cette île, où tout le monde se connaissait, et où la notion d’aventure et de découverte était particulièrement limitée, maintenant, elle appréciait davantage l’île de Mull, tout simplement parce que son horizon s’était élargi. Elle arrivait enfin à apprécier la beauté de ces paysages écossais, le mouvement des vagues s’écrasant contre les rochers, et la verdure… Et bien évidemment, elle appréciait davantage la compagnie de ses parents du fait qu’elle n’avait pas eu à les supporter très longtemps. Oh, il est vrai que Mr et Mrs Farnsworth étaient d’excellents parents, sévères juste comme il faut, les jumelles n’avaient franchement pas à se plaindre… Mais quand on a quatorze ans, trouver un prétexte pour se plaindre, c’est normal, non? Enfin, quoi qu’il en soi, c’était avec beaucoup de plaisir que Melody s’apprêtait à passer ses vacances de Noël en famille.

    Il était plus agréable encore de rentrer chez soi pendant la période des fêtes, car qui dit fête, dit cadeaux, et Melody en était friande. Elle aimait recevoir, bien sûr, qui n’aime pas être gâté? Mais elle aimait également offrir. Choisir un cadeau, faire en sorte qu’il fasse le plus de plaisir possible à la personne à qui on l’offrait, pour Melody, cela faisait partie du plaisir des fêtes… Ce n’était même pas forcément de l’altruisme, non, ça devait sûrement renforcer son égo de voir qu’elle était parvenue à faire plaisir à quelqu’un et que, de fait, elle montait dans l’estime de la personne qu’elle avait en face d’elle. Enfin, peu importent les raisons, au fond, mais en tous cas, Melody aimait les fêtes, et les fêtes le lui rendaient bien, cette année une fois encore. Elle avait passé un excellent réveillon de Noël en compagnie de sa famille, trop court, comme d’habitude. Mais savoir que Noël était déjà passé était plus supportable cette année, comme la précédente, car Melody savait que Linus viendrait passer ses vacances ici, durant la deuxième semaine de vacances. Elle avait tellement hâte de passer des vacances aussi exceptionnelles que l’année passée en compagnie des deux amours de sa vie! D’ailleurs, dans les derniers jours qui la séparaient de l’arrivée de Linus, Melody était intenable. Fébrile, elle qui était déjà hyperactive en temps normal tenait encore moins en place que d’habitude. Oh Lysandre avait dû en baver, non seulement Melody s’était montrée encore plus bavarde que d’habitude, mais elle obligeait sa jumelle à faire tout et n’importe quoi (entre autres un jogging au bord de l’eau à 5h du matin et une course en moutons volants)….

    Ce matin, alors que Linus devait arriver en fin de matinée, ce fut pire encore. Melody s’était levée aux aurores, surexcitée et incapable de se rendormir. Et bien évidemment, au lieu de gérer son trop plein d’excitation toute seule, elle avait réveillé sa frangine, et l’avait bien sûr, obligé à rester éveillée. Pour passer le temps en attendant le poufsouffle, elles avaient joué aux échecs version sorcier. Contrairement à sa sœur, Melody était particulièrement nulle à ce jeu, elle n’était pas stratège pour un sou et c’était à peine si elle connaissait les règles, mais bon, puisqu’elle avait obligé Lysandre à se lever, elle se sentait un peu obligée de se livrer à une activité qui lui ferait plaisir. Bien sûr, sa jumelle l’avait battu à plat de couture, mais Melody, trop occupée à parler, parler, parler… s’en était à peine rendu compte. Enfin, l’heure arriva, et cela faisait une bonne heure que Melody guettait la venue de Linus depuis le salon. Il était pile à l’heure, et heureusement, une minute de retard, et la jeune fille aurait sûrement crisé.


    « Je vais ouvrir! » s’écria-t-elle à peine la sonnette eut-elle retenti, alors que sa main était presque déjà sur la poignée.

    Elle ouvrit et effectivement, il était là. Melody sourit tout en le serrant dans ses bras.

    « Lys’, Linus est arrivé! »
    cria-t-elle en se retournant avant de reporter son attention sur Linus.

    « Alors, cette première semaine de vacances? C’était bien? Tes parents vont bien? Les fêtes se sont bien passées? T’as été gâtée? »


    Tout en l’assaillant de questions, elle lui prit la main et l’entraîna à l’intérieur.

_________________
- A glimmer of hope -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
POUFSOUFFLE
avatar
▌ Messages : 1051
Humeur :
60 / 10060 / 100

En couple avec : Célibataire

QUI SUIS-JE?
Baguette: 17.5 cm en Vigne avec un crin de licorne
Camp: Bien
Avatar: Aaron Taylor-Johnson

Message#Sujet: Re: Vacances au milieu des moutons volants [pv Lys' et Linus]   Dim 3 Juil - 23:07

    Linus venait de quitter Melody difficilement sur le quai de la Gare, même si ils allaient se revoir dans à peine quelques jours. Il avait fait un rapide sourire à Lysandre, impatient de la revoir elle aussi. Amoureux des deux jeunes filles, il avait un peu de mal à savoir laquelle il aimait le plus... En fait, ce n'était pas le plus, l'important, parce qu'il les aimait toute les deux pareilles. Mais il savait qu'il ne pouvait pas vivre avec les deux, et qu'il devait faire un choix. Pour l'instant, il restait avec Melody, parce qu'elle avait été la première à lui mettre le grappin dessus, que c'était quelque part plus .... simple.... plus pratique.

    Sa semaine de vacances, se passa trés simplement, entre ses parents, Juliette et Gabriel. Il avait été faire une ballade à Londres, sur le chemin de Traverse, où Linus avait pu acheter quelques fournitures qui lui manquaient et surtout les cadeaux pour les deux jumelles. Il avait prévu d'acheter des cadeaux pour les parents des deux sœurs, ainsi que le cadeau de Lysandre passerait "mieux" aux yeux de Melody. Il avait vraiment peur de ce qu'on pouvait penser de lui. Si Melody apprenait les sentiments que Linus avait pour Lysandre, il ne sait pas ce qu'il ferait. Ni d'ailleurs comment régirait sa petite amie, et encore moins la concernée. Le jeune homme avait en effet, pas du tout remarqué les regards en coin, et les sourires que lui lançaient la jeune fille.


    Et voilà, maintenant la première semaine de vacances étaient finis et Linus se trouvait devant la porte de la maison de la famille Farnsworth. Aprés avoir pris sa respiration plusieurs fois, le jeune homme sonna à la porte. Et attendit avec un certain empressement et une appréhension que la porte s''ouvre. Melody apparut et se jeta dans les bras de son petit ami. Le jeune homme entouré de ses paquets qui voletait autour de lui, avait bien prévu son coup et pu prendre sa copine dans ses bras à son tour...
    « Lys’, Linus est arrivé! » cria-t-elle... Elle se détacha de lui, et l'attrapa par la main pour l'attirer dans la maison. Linus sourit et se laissa entrainer par sa petite amie. Ses paquets lui suivirent
    « Alors, cette première semaine de vacances? C’était bien? Tes parents vont bien? Les fêtes se sont bien passées? T’as été gâtée? » demanda-t-elle dans son flot de paroles habituels.
    "Mes parents vont trés bien, et j'ai passé de bonnes fêtes... Et toi? demanda-t-il à la jeune fille en l'embrassant rapide sur ses lèvres, il se tourna pour attraper le cadeau de sa petite amie. Il était enveloppé dans un joli papier bleu. Il lui tendit son paquet...
    " Tient c'est pour toi, Mel, Joyeux Noël..." fit-il dans un grand sourire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Au bal masqué ohé ohé!
avatar
▌ Messages : 479
Humeur :
20 / 10020 / 100

En couple avec : Nobody, nobody...

QUI SUIS-JE?
Baguette: 20 cm de Frène & Plume de Faël
Camp: Neutre
Avatar: Kathryn Prescott

Message#Sujet: Re: Vacances au milieu des moutons volants [pv Lys' et Linus]   Ven 8 Juil - 18:47

    Noël… Noël et sa neige, Noël et ses vacances, Noël et l’île de Mull. C’était de loin les vacances que Lysandre préférait, quoique les vacances d’été leur fassent sérieusement concurrence. Quand elle regardait les pâturages enneigés où l’on peinait à discerner les moutons, Lysandre se sentait sereine. Elle arrivait à oublier ses problèmes, à oublier Linus et le joli sourire qu’il lui avait offert à la descente du train, à oublier le D qu’elle avait écopé au dernier devoir d’Astronomie et toutes sortes de choses. Oui, tous ses problèmes disparaissaient pour laisser place aux souvenirs bienheureux qu’elle avait récoltés durant son enfant ici, à la ferme. Les réveillons où son père se transformait en cachette en Père Noël pour apporter des cadeaux à ses deux filles, les fantastiques chasses aux œufs de Pâques qui leurs prenaient toute la journée, le temps de faire le tour du pré aux moutons, de la grange, du jardin, du champ de blé et autres lieux susceptibles d’abriter les délicieuses friandises, les courses de moutons…

    Comme celle que Melody lui avait fait faire la veille. Mais bon, elle n’allait pas s’en plaindre, c’était toujours mieux que son idée de jogging à une heure inhumaine. Avec un sourire amusé, elle observa sa jumelle qui s’évertuait à faire avancer un pion, lequel était visiblement contre la volonté farouche de la joueuse.

    La rouquine s’était levée beaucoup trop tôt. Encore plus que lorsqu’elle l’avait entraîné courir dans la neige. Et depuis, elle n’arrivait plus à dissimuler son enthousiasme sous le regard d’une Lysandre partagée entre amusement et fatigue. Après avoir joliment maté sa chère sœur en déplaçant son fou, les deux mistinguettes étaient descendues au rez-de-chaussée prendre leurs petits déjeuner. Melody avait expédié le sien vite avant d’aller s’asseoir sur le canapé, le nez presque collé à la fenêtre. On l’aurait presque dit montée sur une tour de guet, et Lysandre sourit à cette pensée. Quelques cernes sous les yeux, elle s’attaquait aux quelques céréales survivantes quand la sonnette retentit enfin.

    - Je vais ouvrir!

    Lysandre vit effectivement sa soeurette passer telle un tourbillon dans la petite entrée qui séparait salon et cuisine où elle déjeunait à son aise.

    - Lys’, Linus est arrivé!

    Comme si toute la maison ne le savait pas déjà… Ses parents avait même du se réveiller en entendant leur fille. Avalant lentement sa bouchée de céréales orangées en forme de citrouille, Lysandre repoussa sa chaise et se mit debout. Elle ne courut pas vers l’entrée, préférant laisser sa sœur profiter de Linus quelques instants. Doucement, elle s’avança à son tour, pour découvrir le Poufsouffle qui se trouvait maintenant à l’intérieur de la maison. Il venait de tendre un paquet à Melody.

    - Tiens c'est pour toi, Mel, Joyeux Noël...

    Un court instant, Lysandre se demanda ce que l’emballage pouvait bien contenir… Avant de se rendre compte, mortifiée, que d’autres cadeaux restaient suspendus dans les airs, visiblement pas destinés à sa jumelle. Oh non… Elle, elle n’avait rien du tout de prévu pour Linus. Rendue livide par ce constat, elle adressa un sourire crispé au jeune homme, avant de marmonner un « salut » assez approximatif.

_________________



Recette pour aller mieux. Répéter souvent ces trois phrases : le bonheur n'existe pas. L'amour est impossible. Rien n'est grave.
[Frédéric Beigbeder]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GUILDE
avatar
▌ Messages : 2545
Humeur :
80 / 10080 / 100

En couple avec : Lexie (chut !)

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,8 cm, bois de pommier et bave de crapaud cornu
Camp: Mal
Avatar: Megan Prescott

Message#Sujet: Re: Vacances au milieu des moutons volants [pv Lys' et Linus]   Dim 10 Juil - 10:59

    « Oh, c’était génial, comme d’habitude. Papa s’est encore déguisé en père Noël. » Elle roula des yeux, son sourire s’élargissant.

    Elle trouvait toujours amusant l’effort considérable que faisait son père quand arrivait les fêtes de Noël. Ça faisait bien sept ans qu’elle n’y croyait plus, au père Noël (et elle était assez fière d’elle à l’idée de s’en être rendue compte aussi tôt - dans le monde de la magie, les parents pouvaient user de tant d’artifices pour mentir à leurs enfants), et ce devait être la même chose pour Lysandre. Mais son père insistait, sûrement parce qu’il prenait un plaisir coupable à s’habiller tout en rouge et en fourrure blanche. Ses frasques étaient prétexte à l’hilarité générale, et puisque Mr Farnsworth était un gai-lurion, il continuait, tout en acceptant le ridicule (dans cette façon d’assumer le ridicule, elle tenait beaucoup de son père). D’ailleurs, cette année, elle lui avait cousu un costume de santa claus le plus réaliste possible, et le lui avait offert, à trop faire de farces on s’en retrouve la victime. Elle était prête à embrayer sur quelques anecdotes croustillantes qu’elle tenait de ce dernier Noël, mais elle fut arrêtée dans son élan, quand Linus lui tendit un paquet tout de bleu emballé.


    « Oh, merci! »
    Elle lui adressa un sourire ensoleillé avant de se retourner vers Lysandre, qui venait de les rejoindre, et de lui adresser à elle aussi un grand sourire.

    Le paquet dans une main, la main de Linus dans l’autre, elle l’entraîna plus loin à l’intérieur, jusqu’à l’inviter à s’asseoir sur un canapé du salon, où elle vint s’asseoir, juste à côté de lui, à peine les fesses posées sur le coussin du canapé, elle déballait déjà avidement l’emballage de son cadeau. Quand elle en découvrit le contenu, elle poussa une exclamation satisfaite. Un nécessaire à couture, version sorcière, elle en rêvait! Il y avait là un choix de rubans, de tissus (dont certains qui changeaient de motifs à volonté), de dentelles, des aiguilles qui attiraient le fil à elles comme aimantées, sans que l’on soit obligé de passer des heures à lutter contre le chas de ces aiguilles. Il y avait également un dé à coudre flottant, qui pouvait se tenir tranquillement dans les airs, à proximité, pendant qu’on était à l’ouvrage. C’était parfait, tout simplement parfait. Un sourire des plus enthousiastes étira ses lèvres, et sans crier gare, elle enveloppa son petit ami de ses bras - un peu bloblotants, ils avaient subi les effets d’un dîner de Noël trop copieux- et l’embrassa.


    « C’est génial, merci beaucoup! »


    Elle examina encore son matériel à couture, comme une petite fille émerveillée, réfléchissant déjà aux multiples usages qu’elle pourrait en faire, puis se rendant compte qu’elle mettait un peu trop de temps, elle froissa le paquet cadeau bleu, le serra dans son poing, et se leva subitement du canapé, s’appuyant sur l’épaule de Linus afin de se redresser.

    « Attends, mon cadeau pour toi est à l’étage. Oh, et je crois que les parents ont acheté quelque chose pour les tiens. »

    Dans cet élan d’enthousiasme qui ne l’avait pas encore quitté, et ne le quitterait sûrement pas avant longtemps, elle quitta le salon, laissant Lysandre et Linus seuls dans la pièce, pendant qu’elle-même se précipitait à l’étage, après avoir jeté l’emballage à la poubelle, elle partit ensuite à la recherche du cadeau qu’elle avait emballé quelques jours plus tôt. Le problème résidait dans le fait que… eh bien, elle l’avait emballé quelques jours plus tôt. Hum… comment vous décrire la chambre de Melody sans aussitôt vous faire fuir? En un mot : capharnaüm. Melody, qui plus est, avait une mémoire de poisson rouge, qui la rendait incapable de se rappeler de l’endroit où elle avait posé un objet au-delà de 24 heures après l’avoir posé. Le fait qu’elle soit si impatiente ne l’aidait pas à être au clair avec ses idées, et au lieu de l’aider à trouver le cadeau rapidement, cela la ralentissait plus qu’autre chose. Poussant un large soupir tout en regardant l’étendu du bordel concentré dans sa chambre, elle prit son courage à deux mains et commença les recherches. Enfin… Le mot « fouilles » aurait sûrement été plus approprié.

_________________
- A glimmer of hope -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
POUFSOUFFLE
avatar
▌ Messages : 1051
Humeur :
60 / 10060 / 100

En couple avec : Célibataire

QUI SUIS-JE?
Baguette: 17.5 cm en Vigne avec un crin de licorne
Camp: Bien
Avatar: Aaron Taylor-Johnson

Message#Sujet: Re: Vacances au milieu des moutons volants [pv Lys' et Linus]   Mer 13 Juil - 11:50

    Linus entendit des pas venir de quelque part dans la maison, et Lysandre apparut. Elle resta un moment surprise, puis lui fit un sourire crispé, avec un petit salut. Le jeune homme ressentit l'envie de la prendre dans ses bras et de lui dire, que tout irait bien, qu'elle n'avait plus à s’inquiéter. Mais il se retint, en voyant Melody tout excitée, avec son cadeau entre les mains. Elle entraina Linus dans le salon, il eut juste le temps d'aprés le cadeau de Lysandre, avant de voir les autres cadeaux continuaient de flotter dans l'entrée...
    "Je devrais.... commença t-il, mais la fin de sa phrase resta dans ses pensées et ne fut pas prononcer à voix haute. *peut-être aller voir tes parents... *
    Sans savoir comment, il se retrouvait dans le salon, en compagnie des deux jumelles, assis sur le canapé, alors que la jeune Melody était entrain de déballer son paquet. Quand il l'avait vu dans la vitrine de la boutique de prêt-à-portés de sorciers et mages, il n'avait pas hésité une seule seconde, c'était le cadeau qu'il fallait pour Melody. Bien qu'il est trouvé le cadeau pour Lysandre bien avant celui de sa petite-amie, est-ce un signe?

    Melody, un grand sourire sur le visage, pris Linus dans ses bras et l'embrassa. Le jeune homme répondit à son baiser.
    « C’est génial, merci beaucoup! » s’écria-t-elle. Linus était contente d'avoir pu lui faire plaisir ainsi. Et voyant son air émerveillé, il était vraiment sûr qu'elle était sincère, elle semblait même déjà réfléchir à ce qu'elle allait faire avec. Quand soudain, elle se leva subitement, Linus la regarda surpris, et elle se tourna vers son petit ami et dit :
    « Attends, mon cadeau pour toi est à l’étage. Oh, et je crois que les parents ont acheté quelque chose pour les tiens. »
    "Ah!" dit-il simplement en la voyant disparaitre dans le couloir, et montait à l'étage pour trouver le cadeau du jeune homme. Linus se retrouva avec Lysandre et se sentit un peu mal à l'aise. Pourquoi, aller savoir? Est-ce à cause des sentiments qu'il avait pour elle, sans aucun doute....
    "Tient, c'est pour toi, j'espère que ça te plaira" fit-il, pour la jeune fille, il avait acheté un jeu d’échec version sorcier, bien sûr c'était un peu banal, il savait que Lysandre jouait beaucoup aux échecs, maintenant peut-être avait-elle son propre jeu, sans doute que oui. Il se sentait un peu bête avec son cadeau, maintenant. Il soupira pendant que la jeune fille déballait son cadeau. Peut-être devrait-il aller saluer les parents des deux sœurs, d'un autre côté, il voulait voir la réaction de la jeune fille face à son cadeau. Alors il se redressa sur le canapé, prêt à se lever sans toutefois le faire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Au bal masqué ohé ohé!
avatar
▌ Messages : 479
Humeur :
20 / 10020 / 100

En couple avec : Nobody, nobody...

QUI SUIS-JE?
Baguette: 20 cm de Frène & Plume de Faël
Camp: Neutre
Avatar: Kathryn Prescott

Message#Sujet: Re: Vacances au milieu des moutons volants [pv Lys' et Linus]   Lun 18 Juil - 15:58

    Suivant Melody, qui entraînait à sa suite le Poufsouffle du regard, Lysandre regarda distraitement la porte d'entrée et le verre épais qui laissait passer une lumière diffuse. Comme elle aimerait fuir et laisser les deux amoureux ensemble... Parfois, elle se sentait de trop. Et au final, ça manière de s'immiscer entre eux comme ça, ce n'était pas... Malsain? Soupirant légèrement, elle rejoignit le couple dans le salon. Ils occupaient le canapé, aussi Lysandre choisit de poser ses fesses sur le fauteuil qui se trouvait à côté du canapé.

    Habillée d'un gilet en laine un peu vieillot et d'un short de pyjama blanc, la gamine plia les genoux et posa ses pieds sur le rebord usé du fauteuil. Elle portait les longues chaussettes rayées et multicolores que ses parents lui avaient offertes pour Noël. Confortables et épaisses, elles étaient d'ailleurs bien chaudes. Melody avait déballé son cadeau. Curieuse, sa sœur y jeta un coup d'œil. Un nécessaire de couture. Un très très bon choix concernant sa jumelle. Il n'y avait qu'à voir le sourire jusqu'aux oreilles qu'affichait Melody, ainsi que l'impulsion qui l'amena à se jeter sur Linus pour l'embraser... Détournant le regard vers la table basse en bois, Lysandre ne put s'empêcher de penser que Linus était adorable. Vraiment...

    - Attends, mon cadeau pour toi est à l’étage. Oh, et je crois que les parents ont acheté quelque chose pour les tiens.

    Lysandre avala sa salive difficilement en voyant sa jumelle quitter la pièce et la laisser seule avec Linus. Enfin... Il faudrait qu'elle s'y fasse. Après tout, il allait rester ici pendant une semaine entière. A ce propos, Lysandre se demanda rapidement où Melody avait prévu de faire dormir le Poufsouffle... Laissant sa question de côté, elle se força à adresser un sourire à Linus. Il ne devait pas être très à l'aise. Il était déjà venu l'année dernière, certes, mais c'était toujours intimidant de se trouver chez les parents de sa copine...

    - Tiens, c'est pour toi, j'espère que ça te plaira.

    Hésitante, Lysandre finit par se saisir du paquet orangé que lui tendait le jeune homme. Le posant sur ses genoux, elle attendit un instant et regarda Linus avec un sourire partagé.

    - Euh merci. Mais... Tu sais, je n'ai rien pour toi. J'ai... J'ai pas pensé à te faire un cadeau et... Enfin, désolé.

    Honteuse, elle baissa la tête vers son paquet cadeau, si gentiment offert par le Poufsouffle. Se mettant en tailleur sur le fauteuil, elle entrepris de déballer soigneusement son cadeau, prenant garde à ne pas déchirer le papier cadeau. Elle allait le garder, en souvenir de Linus. Et peut être le déposer dans sa boîte en bois, où n'était que les objets qu'elle portait dans son cœur, si importants pour elle. Oui, elle l'y déposerait.

    Soulevant le couvercle d'ébène du coffret, elle découvrit enfin le présent qui lui était fait. Un magnifique jeu de bois de sureau. Sur les pièces claires qui s'animaient doucement, on pouvait voir les veinures du bois qui laissaient des lignes plus sombres par endroit. Elles étaient superbes. Superbes.

    Un sourire sincère et heureux éclaira son visage.

    - Oh, Linus, merci beaucoup!

    Se penchant vers le jeune homme, elle déposa rapidement un baiser sur sa joue avant de s'éloigner en vitesse, rougissant par la même occasion. Lysandre posa précautionneusement la boîte sur la table basse, et entrepris de sortir les pièces une à une de leur coffret. Petit à petit, l'armée blanche avait pris possession de la table.

    - Elles sont superbes. J'ai toujours joué avec le jeu noir de mon père, mais... Ce n'est pas la même chose de jouer avec un jeu qui a déjà appartenu à quelqu'un d'autre. Alors merci. Ça me fait très plaisir. Désolé de n'avoir rien pour toi en tout cas...

    Elle lui adressa un sourire désolé et sincère.

_________________



Recette pour aller mieux. Répéter souvent ces trois phrases : le bonheur n'existe pas. L'amour est impossible. Rien n'est grave.
[Frédéric Beigbeder]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GUILDE
avatar
▌ Messages : 2545
Humeur :
80 / 10080 / 100

En couple avec : Lexie (chut !)

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,8 cm, bois de pommier et bave de crapaud cornu
Camp: Mal
Avatar: Megan Prescott

Message#Sujet: Re: Vacances au milieu des moutons volants [pv Lys' et Linus]   Lun 18 Juil - 23:35

    Il lui fallut cinq bonnes minutes pour le trouver. Finalement, il était bien en évidence sur sa table de nuit, mais se connaissant un peu trop bien, Melody avait jugé bon de commencer ses recherches par le dessous de son lit. Son cadeau grossièrement emballé (parce qu’elle l’avait fait la veille, dans un papier qu’elle avait acheté une semaine auparavant, et qui avait donc eu tout le temps de se tordre et de se froisser) sous le bras, elle sortit donc de sa chambre, et se dirigea vers une porte voisine, à laquelle elle toqua avec cette énergie qui lui était coutumière. Cette chambre était celle de ses parents. Il fallut quelques autres minutes pour que sa mère daigne lui ouvrir, vêtue d’une ample robe de chambre à carreaux écossais, qui n’aurait pas pu jurer plus avec la masse de cheveux roux qui encadrait son visage, et dont ses filles avaient hérité, elle l’observait depuis ses yeux cernés, réprimant un bâillement, l’air étonné. Derrière elle, son père tentait tant bien que mal d’enfiler son pantalon, Melody préféra en ignorer les raisons.

    « ‘Man, tu pourrais me passer le cadeau que vous aviez acheté pour Linus? » demanda-t-elle avec un large sourire, comme si une telle situation et une telle attitude était tout à fait tolérable.
    Se frottant les yeux, l’air un peu égaré, Mrs Farnsworth fixa un moment sans rien dire.
    « Linus est là? »
    Melody opina du chef.
    « Et tu ne nous a pas prévenu? »
    Melody haussa les épaules. Sa mère lui lança un regard agacé. Se retournant en direction de son mari, elle lui adressa quelques mots que Melody ne pouvait pas comprendre. Apparemment, la perspective d’être réveillée de la sorte et prise au dépourvue ne lui avait pas plu le moins du monde. C’était compréhensible, mais en même temps, ce n’était pas de sa faute, à elle, s’ils dormaient comme des marmottes et n’étaient pas fichus de se réveiller quand ils avaient des invités. Elle attendit patiemment que ses parents débattent dans son dos, puis enfin, ils lui réaccordèrent toute leur attention.
    « Bon, on arrive dans quelques minutes, on lui donnera son cadeau nous-mêmes, d’accord? »

    Melody haussa une nouvelle fois les épaules. À vrai dire, ça l’arrangeait, elle n’avait pas forcément envie que Linus établisse un lien direct entre elle et le cadeau de ses parents, qui en soi, n’avait rien de particulièrement intéressant, et s’adressait davantage aux parents Carthridge qu’à Linus lui-même. Ils ne se foulaient jamais vraiment, quand il s’agissait d’offrir des cadeaux, il faut dire, ils se contentaient de constituer un panier contenant les différents produits que proposaient leur ferme, et c’était tout. D’un pas léger, et toujours aussi enthousiaste, d’autant plus que ses parents s’étaient retenu de lui administrer l’engueulade qu’elle aurait très certainement mérité, elle se redirigea vers le salon, pressée de présenter son cadeau à son petit ami. Quand elle retrouva Lysandre et Linus, ces deux derniers étaient occupés à observer un magnifique jeu d’échec. De toute évidence, c’était le cadeau que Linus avait fait à Lysandre. Un très beau cadeau, sans doute assez cher, personnalisé. Même si le cadeau que Linus lui avait offert était particulièrement bien choisi et qu’elle l’adorait, Melody ne pu s’empêcher de ressentir une pointe de jalousie à l’égard de sa jumelle. Que Linus lui offre un cadeau, c’était une chose, mais si les deux cadeaux étaient d’égale valeur, pouvait-elle prétendre avoir plus de valeur aux yeux du poufsouffle que sa sœur.


    « Oh il est magnifique. » constata-t-elle en ne pouvant s’empêcher de laisser transparaître un peu de dépit dans le ton de sa voix. Se retenant de faire une de ces remarques spontanées dont elle avait le secret et qui aurait pu plomber l’ambiance en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire, elle tendit son cadeau à Linus. « Tiens! »

    Ne s’étant pas attendue à ce que Linus vienne chargé de tels cadeaux, elle s’en voulait un peu de ne rien avoir acheté de ce qu’elle allait offrir à Linus (hormis tous les éléments qu’il lui avait fallu pour le confectionner), tout était fait main. Respectant sa propre tradition, elle lui avait bien sûr cousu (ou du moins tricoté, dans le cas présent) des vêtements dont elle avait fait le dessin. Elle lui avait confectionné une écharpe, un bonnet et des gants, tous aux couleurs de Poufsouffle. L’hiver était plutôt froid, elle n’avait pas été longue à trouver l’inspiration. En plus de cela, elle lui avait confectionné un album photo, contenant majoritairement des photos d’eux deux, d’eux trois, mais également plusieurs clichés qu’elle avait pris de Linus avec d’autres de ses amis. La couverture de l’album, ainsi que chacune de ses pages, avait été décorée par les soins de Melody.


_________________
- A glimmer of hope -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
POUFSOUFFLE
avatar
▌ Messages : 1051
Humeur :
60 / 10060 / 100

En couple avec : Célibataire

QUI SUIS-JE?
Baguette: 17.5 cm en Vigne avec un crin de licorne
Camp: Bien
Avatar: Aaron Taylor-Johnson

Message#Sujet: Re: Vacances au milieu des moutons volants [pv Lys' et Linus]   Mar 26 Juil - 17:30

    Euh merci. Mais... Tu sais, je n'ai rien pour toi. J'ai... J'ai pas pensé à te faire un cadeau et... Enfin, désolé. fit Lysandre dans un sourire un peu gêné, cela lui allait bien. Il était marrant de voir que malgré leur visage semblable, Mel et Lys avaient des expressions faciales trés différentes, qui leur donnait un charme unique. Aux yeux du jeune homme, elles n'auraient pas pu se faire passer l'une pour l'autre, il les aurait tout de suite reconnus, peut-être parce qu'il les connaissait bien toutes les deux. Il jeta un vague coup d'oeil vers la porte où avait disparut Melody, comme si il s’inquiétait un peu de la réaction de sa petite amie, si elle les voyait tous les deux comme ça, ce qui était un peu bête, ou peut-être pas...

    Lysandre continuait de déballer son cadeau, il espérait vraiment lui faire plaisir, et ce fut le cas. En effet son visage eut un grand sourire en découvrant les pièces du jeu d’échec.
    - Oh, Linus, merci beaucoup! fit-elle lui faisant un bisou sur la joue. Linus resta un moment interdit sur ce qui venait de se passer. un tel événement, était à marquer d'une croix blanche.
    « Oh il est magnifique. » fit Melody, Linus ne l'avait pas vu, ni senti venir, il faillit sursauter. Il était tellement absorber par la contemplation du jeu d’échec, ou plutôt enthousiasmé par le baiser que lui avait donné Lysandre, qu'il n'avait pas vu Melody arrivait, il devait faire un peu plus attention, si il ne voulait pas être suspecté de quelque chose..

    Linus avait sentit le dépit de la jeune fille dans sa voix, et se dit qu'il aurait peut-être du faire un autre cadeau à Melody, mais cela lui allait tellement bien. Il soupira et se leva du canapé sur lequel il était assis pour prendre le cadeau de sa petite amie et en profita pour lui voler un baiser, avant de se rassoir pour l'ouvrir. Elle contenait une belle écharpe, des gants et un bonnet de la couleur jaune et noir de Poufsouffle. Linus ne put s'empêcher de sourire, c'était tout Melody, ça...
    "Merci, princesse" fit-il spontanément, en ouvrant le deuxième cadeau que la jeune fille lui avait fait. Il s'agissait d'un magnifique album contenant de nombreux clichés de lui, et de Melody, parfois accompagné de Lysandre. Il resta un moment sur une photo, les représentant tous les trois, lors de sa première visite dans la maison des deux sœurs. Il était simplement et sans irrévocablement amoureux des deux jumelles. Il releva la tête et sourit aux deux filles, et commenta la photo...
    "on a l'air d'un sacré trio de loustiques".. dit-il en riant et tournant l'album vers les deux sœurs pour qu'elle voient la photo dont il parlait...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Au bal masqué ohé ohé!
avatar
▌ Messages : 479
Humeur :
20 / 10020 / 100

En couple avec : Nobody, nobody...

QUI SUIS-JE?
Baguette: 20 cm de Frène & Plume de Faël
Camp: Neutre
Avatar: Kathryn Prescott

Message#Sujet: Re: Vacances au milieu des moutons volants [pv Lys' et Linus]   Sam 27 Aoû - 13:42

    Le craquement caractéristique de l'avant-dernière marche de l'escalier lui fit tourner la tête vers l'entrée, et avec un léger temps de retard, elle aperçu Melody passer dans le salon. Ce bruit particulier, elle tout comme sa jumelle aurait eut du mal à ne pas l'entendre, ni le reconnaître. Il faut dire aussi que lorsqu'elles étaient gamines et effectuait un nombre impressionnant de bêtises plus ou moins importantes, et plus ou moins dangereuses, elles avait remercié en secret ce révélateur de la descente parentale un nombre incalculable de fois. Et lorsque Mrs ou Mr Farnsworth débarquait dans le salon, c'était pour découvrir deux rouquines, sages comme des images, assises sur le canapé, en train de se retenir de pouffer de rire par moment.

    Elle adressa un sourire à sa sœur en voyant le paquet enrubanné et se retourna vers le centre de la pièce, sa table basse et le magnifique jeu d'échec qui état maintenant sien.

    - Oh il est magnifique.

    Un sourire bienheureux s'afficha sur ses lèvres, et Lysandre s'apprêta à répondre « Oui hein! Tu trouves aussi? ». Cependant, elle connaissait trop sa sœur pour ne pas remarquer la pointe de déception, et peut être de jalousie qui ressortait dans sa phrase. Un peu gênée et mal à l'aise, elle se tortilla nerveusement sur son fauteuil, ne pipant mot, avant de se détendre un peu. La conversation avait changé de sujet, et plus personne ne prêtait attention au cadeau de Lysandre. Soulagée, elle regarda le Poufsouffle déballer ses deux cadeaux. Un sourire s'étala sur son visage lorsqu'il découvrit l'écharpe ainsi que l'attirail chaleur que Melody lui avait confectionné. Un court moment, Lysandre se rappela des weekends que sa sœur passait en partie dans le dortoir, à tricoter tout ça, grognant lorsque, exceptionnellement, une maille venait à lui échapper, ou lorsque le chat d'une de leurs camarades venait à s'approcher trop près de ses pelotes.

    Du deuxième paquet, en revanche, elle ne savait pas grand'chose, découvrant en même temps que Linus l'album photo qu'il renfermait. Les photos n'étaient pas vraiment le fort de la jeune fille... La plupart des clichés qu'elle prenaient étaient flous ou mal cadrés, et elle n'appréciait pas vraiment de figurer sur l'une d'elle. Pourtant, lorsqu'il s'agissait de photos réalisées avec sa famille, elle y prenait toujours goût. Avec Mel' et Linus aussi... Peut être qu'au final, ce n'était pas la photo en elle même qui la gênait, mais ce qu'en ferait la personne qui la prenait... Et avec ces deux là et sa famille, le risque était nul.

    Se penchant en avant lorsque Linus ouvrit l'album, elle essaya d'apercevoir ce qu'il contenait, n'y réussissant que très partiellement.

    - On a l'air d'un sacré trio de loustiques.

    Un rire s'éleva alors qu'il retournait l'album vers elles, dévoilant une photo d'eux, devant la porte d'entrée. Leurs têtes à tous les trois étaient tellement étranges que Lysandre ne pu s'empêcher de pouffer légèrement.

    - Moi, je préfère celle où Linus essaye désespérément de monter sur un mouton pour participer à la course. Tu l'as mise dedans? Demanda t-elle en s'adressant à sa jumelle.

_________________



Recette pour aller mieux. Répéter souvent ces trois phrases : le bonheur n'existe pas. L'amour est impossible. Rien n'est grave.
[Frédéric Beigbeder]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GUILDE
avatar
▌ Messages : 2545
Humeur :
80 / 10080 / 100

En couple avec : Lexie (chut !)

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,8 cm, bois de pommier et bave de crapaud cornu
Camp: Mal
Avatar: Megan Prescott

Message#Sujet: Re: Vacances au milieu des moutons volants [pv Lys' et Linus]   Dim 28 Aoû - 16:36

    Melody ne l’avait pas su au moment où elle l’avait crée, mais elle avait à présent la totale certitude qu’elle avait bien fait de créer cet album photo, et pour de multiples raisons : d’une part (et la plus importante, bien sûr) parce que cela avait l’air de vraiment faire plaisir à Linus, d’autre part parce qu’il était devenu le centre des attentions et que de fait, l’agacement que la rouquine avait ressenti auparavant s’estompait quelque peu. Elle avait mis beaucoup de temps à faire cet album, et elle n’en était pas peu fière, il retraçait à merveille les meilleures instants d’une relation qui, elle ne tarderait plus vraiment à le savoir, était destinée à s’arrêter brutalement. Linus feuilletait tranquillement l’album, faisant quelques commentaires au sujet de certaines photos. Melody s’installa à côté de lui, afin de mieux pouvoir les apprécier. Lysandre commenta à son tour la photo dont Linus avait ri plus tôt. Il est vrai qu’ils avaient l’air particulièrement ridicules, sur ce cliché. Elle, surtout. Elle avait compris depuis longtemps qu’elle n’était pas photogénique, et au lieu d’accepter cette triste fatalité, elle avait choisi de la contrer en ne faisant presque qu’exclusivement des grimaces sur toutes les photographies qu’on prenait d’elle. Rares étaient les clichés qui faisaient exception à la règle.

    Lysandre fit ensuite mention d’une photographie qui, au sein de leur petit cercle (parce que quand on était trois, c’était déjà un cercle, mais oui mais oui) était devenue mythique. La fameuse fois où Linus avait désespérément tenté de monter sur un mouton volant, pour assister à une de leurs célèbres courses.


    « Bien sûr qu’elle est dedans! Il FALLAIT qu’elle y soit, attends… »


    Melody emprunta l’album que Linus tenait entre les mains, et commença à le feuilleter. Elle avait passé tant de temps à minutieusement décorer chacune de ces pages qu’elle connaissait l’ordre des photos absolument par cœur. Elle ne mit donc pas longtemps à trouver la fameuse photo, des plus compromettantes, autant le dire. Elle se situait dans les dernières pages, il faut toujours garder le meilleur pour la fin, c’est bien connu. Sur cette photo, on voyait le poufsouffle se débattre comme il le pouvait fave à un mouton volant qui, constamment, lui échappait. Il faut dire que monter ces bestioles tenait de l’exploit. Si Lysandre et Melody y parvenaient sans peine, c’est parce qu’elles le faisaient depuis qu’elles étaient toutes petites, sans compter que les bêtes reconnaissaient les deux rouquines, et se montraient donc moins réticentes.


    « Et voilà! » en réexaminant la photo, Melody ne pu s’empêcher de pouffer de rire. La situation était vraiment cocasse. « On devrait profiter que tu sois là pour refaire une course, vous en dites quoi? Je suis sûre que nos moutons t’ont adoptés… je doute qu’ils aient pu t’oublier ». Fit-elle entre deux éclats de rire.

    Ceci dit, ça ne lui déplairait pas, de se refaire une course en mouton volant, ça faisait longtemps… et puis, embrayer sur le sujet les invitait à réfléchir à ce qu’ils allaient faire de leur temps pendant que Linus serait là. Et autant dire que planifier ce genre de choses, c’était tout ce qu’aimait Melody.


    « ça vous dirait de faire un petit tour sur l’île, ce matin? On pourrait aller à Tobermory, ou au loch Chumainn! Je suis presque certaine qu’on peut y faire du patin à glace, avec ce froid de canard, il doit être complètement gelé. »


    Melody marqua une pause, réfléchissant à ce qu’ils pourraient faire encore. Autant dire que leur île n’était pas la plus agitée d’écosse, mais tout de même, si on prenait un peu le temps d’en faire le tour, certains endroits méritaient vraiment le détour. Melody aimait bien sa petite île. Elle n’aurait clairement pas pu y vivre toute sa vie, elle serait devenue dingue, elle avait besoin de voir du monde, de rencontrer de nouvelles personnes… mais elle savait que quand elle vivrait sa vie, quand elle aurait sa propre maison, son mari, ses enfants, ses trois chiens… elle retournerait fréquemment voir la ferme familiale, par nostalgie.


    « Ou on pourrait visiter le château de Duart. On ne te l’avais pas montré Linus, si? Il est hanté. »

    Le sourire de Melody s’élargit, ravie d’avoir trouvé tant de moyen de les occuper.
    Des bruits de pas se firent entendre, Mr et Mrs Farnsworth devaient être enfin prêts.


    « Si vous voulez, on se décide vite et on pourra échapper aux longues discussions barbantes des parents. » Elle fit un clin d’œil à Linus, devoir supporter les parents de ses amis, ce n’était déjà pas toujours évident, alors ceux de sa petite amie…

    [HJ : comme j'en ai déjà parlé à Oly, je pense qu'il serait pas mal de conclure ce sujet. D'une part il est vieux, d'autre part ben... les relations de nos persos ont eu le temps de beaucoup évoluer )

_________________
- A glimmer of hope -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
POUFSOUFFLE
avatar
▌ Messages : 1051
Humeur :
60 / 10060 / 100

En couple avec : Célibataire

QUI SUIS-JE?
Baguette: 17.5 cm en Vigne avec un crin de licorne
Camp: Bien
Avatar: Aaron Taylor-Johnson

Message#Sujet: Re: Vacances au milieu des moutons volants [pv Lys' et Linus]   Mer 31 Aoû - 11:33

    - Moi, je préfère celle où Linus essaye désespérément de monter sur un mouton pour participer à la course. Tu l'as mise dedans? fit Lysandre. Linus la regarda d'un air un peu vexé, mais il ne pouvait pas s’empêcher de sourire malgré tout. Il aimait vraiment trop ses deux sœurs. Elles pouvaient presque faire de lui, n'importe qui et n'importe quoi.
    « Bien sûr qu’elle est dedans! Il FALLAIT qu’elle y soit, attends… » répondit Melody en prenant l'album photo des mains du jeune homme. Ca il n'en attendait pas moins d'elle. Mettre une photo où il est tellement dans l'embarras, ça doit bien les faire rire. Mais le jeune garçon n'était pas en colère. Lui aussi, il s'était bien amusé cette journée là, même si le soir en se couchant, il avait de jolis bleus sur les fesses. Ils avaient rit, et ça avait été un de ses plus extraordinaires après-midis de vacances avec les filles. Il espérait que celles-ci seraient dans le même genre. Et que leur relation ne changerait jamais, mais la suite allait prouver que tout peut changer, même l'amour.

    « On devrait profiter que tu sois là pour refaire une course, vous en dites quoi? Je suis sûre que nos moutons t’ont adoptés… je doute qu’ils aient pu t’oublier ». continua sa petite amie. Linus ne dirait pas non, mais cette fois-ci, il ferait bien attention, ces petits mouton volants, on l'air trés inoffensif quand tu les regardes de loin, mais dés que tu t'approches, ils peuvent devenir féroces... Enfin, c'est le point de vue du jeune garçon, parce que les deux filles, les trouve mignons, sans aucun doute.
    « ça vous dirait de faire un petit tour sur l’île, ce matin? On pourrait aller à Tobermory, ou au loch Chumainn! Je suis presque certaine qu’on peut y faire du patin à glace, avec ce froid de canard, il doit être complètement gelé. Ou on pourrait visiter le château de Duart. On ne te l’avais pas montré Linus, si? Il est hanté. » ajouta la jeune Melody. Linus cela lui plaisait assez tout ce qu'elle proposait, faire le tour de son île, faire des courses de moutons volants, découvrir le chateau, visiter le loch Chumainn. Il voulait profiter de ces doux moments avec les deux amours de sa vie. Quelque part, au fond de lui, quelque chose lui disait que c'était peut-être la dernière fois, et que bientôt tout changerait.

    « Si vous voulez, on se décide vite et on pourra échapper aux longues discussions barbantes des parents. » annonça Melody, c'est vrai que parlait avec les parents de sa petite amie, ce n'est pas toujours facile.
    "Moi, je suis partant, les filles! Je suis sûre que ton programme, sera parfait, princesse" dit-il dans un sourire.
    Des bruits de pas se firent entendre, et Linus se leva pour saluer les parents des deux jeunes filles. Il leur remit leurs cadeaux, le père Fransworth avait eu droit à un bouteille de vin d'elfe, et la mère des deux jumelles, une composition florale, un truc tout simple, qu'on offre quand on ne sait pas trop quoi offrir d'autre. Mais c'était le geste qui compte dirons-nous, non?
    Les trois comparses, le cercle trés fermé, quittèrent donc la maison, avec tous un tas d'idées en tête pour passer un bon séjour au milieu des moutons volants. Et peut-être que Linus se retrouverait encore avec des bleus aux fesses...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Vacances au milieu des moutons volants [pv Lys' et Linus]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Un loup au milieu des moutons [Caitlyn/Anna]
» Début de soirée en milieu hostile ...
» les viandes que mangent les habitants de la terre du milieu
» gauche, droite, milieu.......
» La venue des Numénoriens en Terre du Milieu
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Les habitations
 :: Bienvenue chez vous ! :: Ferme de Gallanach (île de Mull, Ecosse)
-