AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Come to the Dark Side... we have cookies ! [PV Tom]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Message#Sujet: Come to the Dark Side... we have cookies ! [PV Tom]   Mar 7 Juin - 22:54

    Les deux heures de cours de Potions ce Vendredi passaient vraiment à une vitesse folle, enfin du point de vue de Judy car vu la tête des autres quatrièmes années, ils ne pensaient pas la même chose qu'elle. Face à son chaudron bouillonnant sur ce petit feu bien maîtrisé, elle suivait à la lettre près toutes les instructions de son livre de Potions niveau quatre et son philtre de paix était presque achevé. Elle versa délicatement les trois dernières goutes d’essence d’ellébore et acheva enfin sa composition. Judy leva alors la main pour attirer l’attention du directeur de maison des Serpentards et celui-ci la remarqua. Slughorn, dans son habit brun typique de sa personne, faisait très classe avec son petit nœud papillon et puis, il était très gentil, elle l’aimait bien. Le seul défaut qu’il pouvait avoir était qu’il était très souvent stressé, il semblait toujours ses gardes, angoissé et légèrement paranoïaque en quelques sortes. Mais il était agréable à vivre et favorisait les Serpentards alors ses élèves oubliaient ça très vite.

    La cloche de la tour de l’Horloge sonna les six coups indiquant la fin de la journée ce qui soulagea l’ensemble de la classe. Dans un raclement de tabouret sur le sol dallé et un brouhaha infernal que Judy commençait à ne plus supporter, tout le monde sortit de la salle en ayant noté sur un morceau de parchemin les devoirs pour Lundi matin. En rentrant silencieusement son tabouret sous sa table, elle lança un rapide « au revoir » à son directeur puis sortit de la salle souterraine.

    Judy déboucha donc dans les sombres Cachots du Château de Poudlard. Nombre d’élèves dont surtout des Gryffondors, à son avis, redoutaient et détestaient cette partie de l’école et pourquoi ? Parce qu’ils avaient peur quelle question, les serpents rôdent et les ragots provenant de la bouche des vipères circulent vite, en gros, c’est le domaine des verts et argents. Le blason de Serpentard cousu sur sa robe lui permit de rentrer dans sa salle commune après avoir donné le mot de passe au Mur de pierre. Judy se hâta de se rendre dans son dortoir pour jeter son sac en bandoulière sur son lit ainsi que sa robe noire de sorcière qui l’encombrait bien qu’il faisait assez froid dehors. Elle resta en pull, c’était bien assez suffisant.

    Elle avait prévu, durant le cours de Potions, de se rendre au Parc ce soir, après le dîner. Judy avait besoin d’être seule en ce moment… Ses parents venaient de lui envoyer leur chouette pour l’avertir de la mort de sa grand-mère paternelle avec qui elle était réellement proche. Judy l’aimait. Mais elle était âgée et très malade, elle est peut-être plus heureuse maintenant ? Ces souvenirs ne l’attristèrent pas pour autant alors qu'elle montait déjà l’escalier en colimaçon direction la Grande Salle. Judy allait y faire rapidement ses devoirs pour Lundi en attendant le service du repas par les Elfes de Maison.

    La jeune fille y fut très vite arrivée après avoir traversé le Viaduc et la cour principale. Avec douceur, elle poussa les lourdes portes de bois ouvragé et entra dans la salle avant de se rendre à la table de Serpentard. Judy s’assit environ au milieu et sortit un rouleau de parchemin et de l’encre pour écrire ces quarante lignes sur la révolte des gobelins… Passionnant… Mais tout ceci fut très vite rédigé et déjà les assiettes se remplirent. Elle n’avait pas vu que tous les élèves étaient déjà arrivés mais l’entendit très vite. En rangeant ses affaires, Judy se servit en frites et en salade. Les feuilles vertes baignaient dans la vinaigrette ce qui lui fit esquisser une petite grimace. Elle les laissa de côté et s’empara d’une pomme bien verte avant de sortir aussi vite qu'elle était rentrée.

    En lançant et rattrapant inlassablement son fruit qu'elle considérait à présent comme une balle, elle marchait d’un pas vif vers les Serres de Botanique en prenant garde de ne pas se faire repérer, le couvre-feu approchant tout comme la nuit qui était déjà presque tombée. Judy aperçu les sept grandes serres blanches puis les contourna avant de s’asseoir dans l’herbe non loin. Elle s’allongea, cachée par un bas muret derrière ma tête. Les étoiles étaient nombreuses dans ce ciel écossais, aucun réverbère ne venait rompre ou briser cet instant magique qui passionnait la jeune fille. Observer le ciel nocturne dans toute sa splendeur était un moment « magique », si on pouvait dire ça. Elle pourrait rester ici toute la nuit si elle en avait le courage, vu que la température commençait vraiment à chuter.


Dernière édition par Judy Allowright le Dim 19 Juin - 19:29, édité 2 fois (Raison : Changement de personne (P1 -> P3))
Revenir en haut Aller en bas
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 10919
Humeur :
75 / 10075 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois d'if, plume de phénix, 33,75 cm
Camp: Mal
Avatar: Gaspard Ulliel

Message#Sujet: Re: Come to the Dark Side... we have cookies ! [PV Tom]   Mer 15 Juin - 11:47

    [Excuse moi de t'avoir fait attendre Smile ]

    Une journée en soi sans attraits, sans intérêt. Une journée normale, bien qu’accaparé par ses préoccupations actuelles, aucune journée de Tom ne se déroulait à la manière de celle d’un élève normal. Celle-ci avait tout de même commencé de la même manière que celle de n’importe lequel des individus qui peuplaient l’école de magie. Une journée de cours banale, en somme. Ce jour-ci, Tom avait cours de potions, et il en profita bien évidemment pour s’entretenir quelques instants avec Slughorn après les cours, il avait toutes les raisons de le faire, dernièrement, bien plus que ces autres fois où il le faisait malgré tout, juste par principe. Il savait que la confiance que le maître des potions avait en lui avait été quelque peu altérée par leur conversation du mois d’octobre. Bien qu’il ne laissait désormais plus rien paraître, Tom savait cette confiance fragile, et devait tout faire pour qu’elle ne se dégrade pas davantage. Heureusement pour lui, la fête de Noël, au cours de laquelle tous deux avaient pu converser à nouveau avait quelque peu diminué les doutes que pouvait avoir Slughorn. C’était une bonne chose. Il était ainsi d’autant plus facile de lui demander un accès à la réserve. Il n’eut effectivement pas à supplier longtemps avant que le professeur ne se plie à ses exigences, il lui griffonna rapidement une autorisation que Tom glissa dans sa poche avant de disposer.

    Ce qu’il allait faire du reste de sa journée tenait ainsi de l’évidence. Il allait se rendre à la bibliothèque. Qu’avait-il de si important à faire dans la réserve? C’était bien simple, il devait faire des recherches. Logique, dans une bibliothèque, me direz-vous, mais disons que ces recherches étaient d’une nature assez particulière… et bien éloigné de la recherche type faite par le plus innocent des élèves qui veut seulement avoir une bonne note. Tom devait en apprendre davantage, découvrir qui était cette autre personne capable de parler aux serpents qui venait ainsi le narguer, apparemment tout à fait conscient de ses affaires et des conséquences qu’elles pourraient avoir à l’avenir… Quelqu’un qui apparemment, cherchait à le contrer… et qui, fort malheureusement, semblait disposer des armes nécessaires pour y parvenir. L’Héritier n’était cependant pas quelqu’un de défaitiste. Il ne s’avouait certainement pas vaincu, au pire, seulement un peu déstabilisé.

    Il resta ainsi dans la réserve plusieurs heures durant, au milieu des livres poussiéreux, à la recherche du moindre indice qui pourrait le guider vers cette solution quasi-providentiel qu’il n’espérait pas vraiment. Tom investit les lieux jusqu’à l’heure du dîner. Il aurait pu continuer encore, mais l’image de lui qu’il plaçait face au regard des autres, comme un philtre déformant la réalité imposait qu’il se joigne aux autres élèves pour le dîner. Et puis, même si Tom ne ressentait la sensation de faim que très rarement, il était bien conscience qu’il fallait manger pour vivre, c’était comme ça… sans compter que, en tant que préfet, sa présence s’imposait quelque peu.

    Il quitta donc la bibliothèque et descendit les marches qui le mèneraient à la grande salle. Quand il vint s’y asseoir, la plupart des élèves étaient dors et déjà là, et Tom pu rejoindre toute sa clique, Daniel, Lou, Vincent & cie. Une fois n’est pas coutume, ces derniers s’engagèrent dans des conversations qui n’intéressaient guère le jeune homme qui, faute de les écouter, balayait la table du regard. Son regard s’arrêta un peu plus longtemps sur Judy Allowright, une quatrième année qui avait dors et déjà attiré son attention. Pour quelle raison? Tout simplement parce que Tom voyait en elle une « potentielle », il ressentait chez elle cette fascination pour la magie noire qui caractérisait la plupart de ceux qui avaient choisi de rejoindre sa bande de futurs mages noirs. Tom était convaincu que Judy ne tarderait pas à en faire partie. Touchant à peine à son assiette, et faisant seulement mine de s’intéresser aux mots que prononçaient ses soi-disant amis, il vit Judy quitter la table… L’occasion idéal. La plupart des élèves ne quitteraient sûrement pas la grande salle avant un bon moment, ils ne seraient sans doute pas dérangés.

    Prétextant de manquer d’appétit, ce qui n’était pas loin d’être vrai, de toute manière, Tom disposa de ses camarades et quitta la grande salle à son tour. Il avait choisi de suivre la quatrième année de loin, dans un premier temps, afin de s’assurer que la situation serait bel et bien propice. Elle avait choisi de se rendre dehors. Excellent choix, ils auraient encore moins de chance d’être surpris. Encore mieux, elle se dirigeait vers la forêt. C’était parfait. Si jamais, par hasard, quelqu’un se trouvait là, et il y avait peu de chances que cela arrive, à moins que ce grand benêt de Hagrid ne traîne dans le coin, il pourrait toujours faire mine qu’il remplissait tout simplement son devoir de préfet et s’assurait que personne n’entre dans la forêt. Elle s’arrêta peu avant, cependant, mais ça n’avait rien de grave. Si l’initiation devait bel et bien débuter ce soir, la chose demeurerait possible. Ne cherchant plus à ne pas être aperçu, Tom se dirigea nonchalamment dans la direction de la jeune fille, comme s’il se contentait de faire une balade ce qu’il y a de plus innocente, et qu’il la rencontrait tout à fait par hasard.


    « Bonsoir, Judy. »
    fit-il d’un ton neutre afin de signaler sa présence à la jeune fille.

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Message#Sujet: Re: Come to the Dark Side... we have cookies ! [PV Tom]   Mer 15 Juin - 19:15

    [Ce n'est pas grave je te pardonne Wink]

    Allongée dans l'herbe, Judy s'occupait à arracher quelques brins du bout de ses doigts tout en regardant le ciel s'assombrir de plus en plus et les étoiles commençant à apparaître. A la capitale, la nuit était bien différente, il n'y avait pas tant d'étoiles que les nuits d’Écosse et ayant un certain intérêt pour l'Astronomie - moins que les Potions à vrai dire - elle s'efforçait à les repérer à travers nuages et la pollution habituelle. Judy se sentait complètement isolée comme coupée du monde. Ça ne faisait pas très longtemps qu'elle étai là, sur la pelouse du parc du Château, et déjà elle commençait à s'ennuyer. Difficile dites-vous ? C'est juste qu'elle n'aime pas rester à ne rien faire, c'est pour cette raison que les Potions lui plaisent, l'Alchimie, tout ceci est une véritable passion étant un réel travail manuel et intellectuel, ce que les Serpentards, autant que les Serdaigles d'ailleurs, sont sensés maîtriser.

    « Bonsoir, Judy. » lança une voix derrière la jeune Serpentard.

    Ces paroles, bien que brèves, la firent sursauter et émerger de ses pensées. Ce doux timbre de voix la fit immédiatement reconnaître son interlocuteur. Pour confirmer son hypothèse bien que presque certaine, elle se releva en se postant face au Serpentard qui la toisait déjà de son regard, faisant facilement une tête de plus que Judy. Tom Elvis Jedusor, Serpentard, très doué en Potions et réputé pour ces facilités et son admission au club de Slug depuis Septembre. Également préfet, Judy le respecte et se doute que la Magie Noire le tente si cette-dernière l'attire aussi.

    « Bonsoir Tom. » se contenta-t-elle de dire.

    Elle le regardait à présent dans les yeux mais baissa très vite son regard, le sien l'intimidant. Il était en sixième année, et Judy en quatrième. L'écart n'était pas grand mais le niveau, lui, l'était. Sa connaissance en matière de la Magie la rendait jalouse et sa soif d'apprendre et de découvrir la titillait et elle avait hâte de se rendre à son niveau. Mais ce n'était pas au niveau cours ni études basiques des élèves de Poudlard mais plutôt un autre domaine très prenant auquel la jeune fille s'était rapidement intéresser. Les livres, à la Bibliothèque, sont parfois très intéressants bien qu'ils ne donnent pas d'informations pratiques sur la maîtrise du sujet auquel elle souhaiterait s'exercer, c'est pourquoi la Réserve la tentait. Toutes les fois où Judy se rendait à la Bibliothèque elle s'approchait des grandes grilles noires barrant l'accès à son autre partie interdite aux élèves de premier cycle. Elle savait que tous ces livres regorgeaient d'informations sur ce fameux sujet mais les trois années qu'elle devait encore attendre, elle le savait, lui paraitront bien longues si elle ne pouvais s'y rendre de suite.

    « Petite balade digestive ? Ce n'est pas ton genre n'est-ce pas ? »

    Elle était obligée de lever les yeux pour voir les siens ce qui ne lui plaisait guère n'aimant pas se sentir inférieure. Que faisait-il ici à une heure pareille ? Il n'avait pas - pense-t-elle - l'habitude de se promener dans le parc du Château après le dîner mais plutôt de se rendre à sa salle commune ou elle ne savait où.

    « Qu'est-ce qui t'ammène ? »


Dernière édition par Judy Allowright le Dim 19 Juin - 19:30, édité 2 fois (Raison : Changement de personne (P1 -> P3))
Revenir en haut Aller en bas
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 10919
Humeur :
75 / 10075 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois d'if, plume de phénix, 33,75 cm
Camp: Mal
Avatar: Gaspard Ulliel

Message#Sujet: Re: Come to the Dark Side... we have cookies ! [PV Tom]   Ven 17 Juin - 19:21

    Première approche réussie… Judy était une jeune fille intelligente, il le fallait bien, il ne la choisissait pas pour rien, elle ne voyait pas encore complètement clair dans son jeu, mais Tom était en tous cas convaincu qu’il parviendrait à atteindre ses objectifs sans trop de difficulté. Judy avait bien compris que la venue de Tom ici n’était pas complètement anodine, et effectivement… Il est vrai que les balades digestives ne faisaient pas partie de ses coutumes. D’une part parce qu’étant donné le peu de nourriture qu’il ingurgitait, il n’avait jamais grand-chose à digérer, et d’autre part parce que les occasions où il pouvait se permettre d’être un peu seul, de se balader en solitaire dans le parc de Poudlard, étaient particulièrement rares. Il avait rarement la possibilité d’être seul, c’était la contrepartie de sa gloire future. Tom, s’il n’avait pas eu ses beaux projets, aurait sûrement été un solitaire, et il n’aurait pas été rare de le voir errer dans le parc de Poudlard, mais voilà, il était tout simplement lui-même, il deviendrait qui il devait devenir, et de ce fait, les balades digestives ne lui étaient pas coutumières. Il s’amusa de voir que Judy avait, de toute évidence, déjà cherché à le cerner, si elle l’avait bien fait, elle lui faciliterait plus encore la tâche.

    « Et quel est mon genre, selon toi? »


    Question posée par véritable curiosité, savoir ce que Judy pensait exactement de lui, ce dont elle le pensait capable ou non pourrait bien lui servir à entrer en matière. Car bien sûr, il n’allait pas directement en venir aux faits, il fallait toujours y aller sur la pointe des pieds, avec une certaine subtilité. À force de jouer à ce petit jeu (puisqu’il l’avait déjà fait plus d’une fois, au cours de ces dernières années), Tom était rôdé, et habitué à ce qu’on pouvait appeler ce rituel. Il ne l’appréciait ni le détestait, tous ces détours étaient, en soi, une perte de temps, mais quand ils avaient pour résultats une réponse positive et satisfaisante, au moins pouvait-il se dire que ça en valait la peine. Généralement, ça en valait toujours la peine, à une exception près, l’instinct de Tom ne l’avait jamais trompé, et tous ceux qu’il avait abordé avaient fini par le rejoindre (l’exception étant Jo, et Tom lui apprenait à le regretter amèrement). Judy l’interrogea sur la raison de sa venue, et évidemment, Tom n’allait pas l’exposer explicitement, pas tout de suite, avant, il fallait qu’il soit complètement certain. Evidemment, si ses capacités en matière de légilimancie étaient plus grandes, ce genre de rituels pourrait se faire plus rapidement, mais s’il avait fait de grands progrès à ce sujet, ce n’était pas encore assez concluant pour qu’il se risque à s’y employer librement.


    « Pour ce qui est de ma venue, tout va dépendre de toi. »


    Tom restait volontairement très vague, mais il comptait bien sur le fait que Judy interprèterait les choses comme il le faudrait. Sinon? Eh bien… il aviserait selon sa réponse, mais il l’espérait assez maline pour disposer du sens de la répartie adéquat et agir en conséquence. Tom n’ajouta donc rien de plus, seulement curieux de savoir quelle serait la réponse de Judy, et surtout comment elle répondrait, sur quel ton, de quelle manière… Ces choses anodines vous en apprenaient souvent beaucoup sur votre interlocuteur, sur son état d’esprit, les pensées se bousculant dans sa tête. Encore fallait-il y prêter l’attention nécessaire. Tom avait appris à porter son intérêt sur ces détails en apparence sans importance, il le fallait bien. Faute de pouvoir encore lire librement dans l’esprit d’autrui, il fallait savoir en déchiffrer les manifestation. À ce sujet, Tom se débrouillait assez bien, et c’était certainement pour cette raison qu’il arrivait sans trop de difficultés à savoir si quelqu’un serait susceptible ou non de le suivre. Evidemment, tout ne dépendait pas malgré tout de l’envie de son interlocuteur, disons que cela lui facilitait la tâche. S’il voulait vraiment disposer de quelqu’un, l’avoir à sa merci et à son service, il pouvait toujours trouver le moyen de le faire. Il l’avait fait avec Olive, il l’avait fait avec Sebastian, ça n’avait rien de bien difficile. En ce qui concernait Judy, il attendait de se laisser surprendre afin de pouvoir prendre sa décision.

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Message#Sujet: Re: Come to the Dark Side... we have cookies ! [PV Tom]   Mar 21 Juin - 22:19

    [J'ai édité mes réponses pour les transcrire à la troisième personne, je préfère écrire à cette personne en fait, c'est plus agréable]

    « Et quel est mon genre, selon toi ? »

    La jeune fille ne l'avait toujours pas quitté des yeux et son regard traduisait à cet instant précis une réflexion à laquelle Judy avait déjà médité il y a quelques jours à la Grande Salle. Tom Jedusor était un garçon assez mystérieux dont les élèves de savaient pas grand chose de lui à part deux ou trois exceptions considérées comme amies de sa part. Du côté de la quatrième année, les choses n'étaient pas aussi simples. Jamais ils ne s'étaient retrouvés en face droit dans les yeux et elle ne savait pas bien quoi répondre. Son genre... Elle n'allait tout de même pas dire secret étant donné qu'elle ne connaissait rien de lui et de ses habitudes bien qu'elle sache tout de même qu'il passe plus de temps au Château que sur l'herbe du Parc. Elle l'avait également aperçu furtivement entrer dans les toilettes des filles un soir alors qu'elle s'y rendait. Judy avait donc renoncé à s'y rendre et n'avait pas essayé d'écouter aux portes sachant très bien ce que faisait généralement un garçon dans les Toilettes des filles, enfin d'après elle, mais on disait souvent que ce n'était pas de son âge et qu'elle ne comprendrait pas. Enfin bref. En revenant au "genre" du jeune homme, Judy avait enfin trouvé ses mots.

    « Selon moi... Tom, tu es plutôt renfermé sur toi-même et je ne te vois pas souvent traîner sur l'herbe du Parc. Tout cela n'est que supposition, je ne veux pas te blesser, mais je te trouve solitaire et assez secret, je ne t'ai jamais vu en bande ou avec des amis, Tom. En conclusion, tu es... différent. »

    Elle l'avait dit, elle avait dit "secret"... Il allait sûrement se poser des questions maintenant, c'était malin tiens ! Mais c'était vrai, elle l'avait vu aller dans les Toilettes mais ce n'était peut-être pas ce que pensait Judy, il y avait autre chose, elle en était certaine. Il fallait juste le découvrir en détails pour que tout s’éclaircisse.

    « Pour ce qui est de ma venue, tout va dépendre de toi. »

    Sans manifester aucun signe d'incompréhension, la jeune élève fut assez surprise au fond d'elle même et commençait à se poser des questions. Qu'était-il venu lui demander de faire ? Pourquoi Tom avait prit cette peine de se déplacer pour elle ? Ce si bon élève, d'après Dumbledore qui est une source sûre, avait tant de chose à cacher, d'après Judy son visage n'était que masque et derrière celui-ci se cachait, toujours une supposition, un autre regard plus dur et noir... Pas jusqu'à maléfique, il ne faut pas exagérer.

    « Qu'est-ce que tu veux dire ? »

    Judy commençait à s'intéresser à cette conversation et son pouls s'accélérait légèrement au fur et à mesure que les minutes passaient. La nuit était bien tombée et l'obscurité la plus totale régnait dans le Parc du collège. D'ici, on pouvait nettement voir la voie lactée dans le ciel étoilé, ce "nuage de lait" comme disent certains élèves de première année. L’astronomie est vraiment une matière fascinante, mais qui ne répondra peut-être pas à toutes les questions de la jeune fille sur l'Univers. Qu'y-avait-il avant la création de notre Univers ? A-t-il des limites ? Existe-t-il une autre civilisation que les Hommes ? Mais les Potions étaient la première passion de Judy Allowright, le Polynectar, le philtre de Mort Vivante, la solution de force et la potion d'Aiguise Méninges... Tout ceci et bien d'autres choses font de cette matière une passion pour l'adolescente qui souhaite devenir Apothicaire plus tard, ou alors joueuse de Quidditch professionnelle !


Revenir en haut Aller en bas
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 10919
Humeur :
75 / 10075 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois d'if, plume de phénix, 33,75 cm
Camp: Mal
Avatar: Gaspard Ulliel

Message#Sujet: Re: Come to the Dark Side... we have cookies ! [PV Tom]   Ven 24 Juin - 17:17

    Plutôt renfermé sur lui-même… c’était plutôt exact, il était tout à fait capable de faire de longs discours, ou d’user d’un rhétorique irréprochable, mais ce qu’il pensait, ce qu’il aurait véritablement pu ou voulait dire, il ne le faisait pas. Il gardait ces choses pour lui, pour la simple et bonne raison qu’elles ne concernaient personne d’autre, et que pour ne pas se compromettre, il avait la conviction profonde que c’était la meilleure des choses à faire. Personne ne savait véritablement qui il était, certains, certes, en avaient une idée plus claire que d’autres, mais ce n’était pas pour autant qu’ils savaient le centième de ce qu’ils devraient savoir sur Tom Jedusor. Celui qui semblait le percer à jour le plus facilement, en dépit de toutes ses préoccupations, était Dumbledore. Il y avait également ces nouveaux qui, pour une raison qui lui était inconnue, semblaient en savoir beaucoup plus qu’ils ne devraient à son sujet. Enfin, il y avait cet étrange alter égo qui était à présent en possession de son journal intime. Quelques craquelures sur son masque si parfait dont Tom se serait bien passé. Effectivement, traîner sur l’herbe du parc ne faisait pas partie de ses habitudes, il n’en voyait aucunement l’intérêt. Une pure et simple perte de temps, le concept qu’impliquait le verbe « flâner » était bien loin de lui parler. Judy le trouvait donc renfermé. Bien observé. Elle le trouvait solitaire. Cette réflexion était dors et déjà plus singulière. Car si, effectivement, Tom était un solitaire dans l’âme, il avait appris à s’entourer, au nom de ses propres intérêts. Mais peut-être Judy avait-elle constaté malgré tout que tout cet entourage ne signifiait rien, ils étaient des larbins, sûrement pas des amis… et si Judy choisissait de le rejoindre, elle deviendrait comme eux. Pour autant, ça n’avait pas l’air de l’inquiéter. La dernière réflexion que Judy fit à son sujet fut qu’il était secret. Secret… un terme intéressant, effectivement. Et qui lui correspondait effectivement très bien. Personne dans Poudlard ne devait avoir autant de secrets que lui, en tous cas pas d’aussi grave. Au moins, Judy semblait savoir à quoi s’attendre, c’était plutôt une bonne chose. Les initiatives que l’Héritier prendraient à l’avenir ne l’inquiéteraient sûrement, il pourrait donc se permettre d’adopter une attaque plus frontale.

    Il allait en faire une démonstration sous peu, d’ailleurs; c’était le moment, puisque Judy l’interrogeait sur ce qu’il avait voulu dire plus tôt. Il sonda encore un instant les yeux marrons de la jeune fille. Secret, renfermé, solitaire, oui, et en plus de tout cela, Tom était quelqu’un de prudent. Il était convaincu, intimement, qu’il ne se trompait pas, mais il avait retenu la leçon de son erreur récente, et avait cessé de se reposer sur des lauriers pourtant bien mérités. Il fut tenté, l’espace de quelques secondes, d’essayer, ne serait-ce qu’un instant, de sonder l’esprit de la jeune fille. Mais c’était imprudent, il allait faire sans. Encore un peu. Même si Judy, qui sait, ne lui en aurait peut-être pas tenu rigueur.


    « Ce que je veux dire. C’est que nous pouvons faire mine d’avoir un semblant de conversation normale qui ne durera que jusqu’à ce que l’un de nous s’en lasse, ce qui arriverait sans doute très rapidement.  Ou… » Il marqua une pause. « Ou tu pourrais orienter le sujet de notre conversation vers quelque chose qui t’intéresse vraiment. »

    Par là, il parlait bien entendu de magie noir, et de tout ce que la fascination que Judy avait pour elle devait entraîner d’interrogations. C’était sa manière à lui de garder l’avantage. C’était à elle d’entamer le sujet, aussi pouvait-il se déresponsabiliser de tout ce qui se passerait par la suite.


    « Tu peux me demander ce que tu veux, je te répondrais. »


    C’était le deal. Dès le moment où Judy lui aurait posé la question qu’il attendait qu’elle lui pose, le processus serait enclenché, et elle ne pourrait pas faire marche arrière. Une fois entré dans ses filets, on en réchappait pas, c’était ainsi que les choses se passaient toujours, et Judy ne ferait pas exception à la règle.

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Message#Sujet: Re: Come to the Dark Side... we have cookies ! [PV Tom]   Dim 26 Juin - 16:46

    Les idées de Tom n'étaient pas claires et Judy commençait réellement à se poser des questions. Ce jeune garçon plein de mystères était décidé à faire quelque chose mais il devait pour cela nécessité de la réponse de l'adolescente qui était sur ses gardes. Jedusor n'était pas - d'après les rumeurs - un garçon très ouvert sur les autres élèves et dont les intentions vis-à-vis de la Magie était bénéfiques. Il était sombre, Judy n'en était pas certaine mais elle suposait qu'ils avait ce point en commun...

    « Ce que je veux dire. C’est que nous pouvons faire mine d’avoir un semblant de conversation normale qui ne durera que jusqu’à ce que l’un de nous s’en lasse, ce qui arriverait sans doute très rapidement. Ou… » Un silence tomba. « Ou tu pourrais orienter le sujet de notre conversation vers quelque chose qui t’intéresse vraiment. »

    Cette phrase tilta dans la tête de la jeune fille qui tourna son regard vers le sien. Il avait deviné, elle en était certaine. Qu'attendrait-il d'elle si jamais elle confimait son idée ? Elle avait sa chance, là, devant elle, Jedusor était venu pour ça, tout s'éclaircissait ! Mais comment allait-il réagir à ça ?

    « Tu peux me demander ce que tu veux, je te répondrais. »

    Lui répondre ? Ce ne sera sans doute pas suffisant pour la jeune fille qui devenait de plus en plus interessée et suspendue à ses mots. Elle l'observait mais commençait à éprouver une sensation de gêne au niveau de la nuque à force de lever la tête vers celle de Tom. Elle commença alors à se déplacer d'une allure très lente vers la gauche en croisant ses bras. Elle réfléchissait, devait-elle lui dire, était-il réellement digne de sa confiance ou allait-il en rire ? Se moquer d'elle ? Lui avouer qu'elle était trop jeune pour ça, qu'elle ne devait pas y penser à son âge ?

    « Tom... Je... » Judy hésita un instant puis elle reprit. « Je ne sais pas si... ce que je vais te dire... En fait je m'interesse à... »

    Judy s'arrêta net. Elle en avait les larmes aux yeux, jamais elle ne l'avait avouer, cet attirement irrésistible, inévitable, envers cette branche de la Magie. Elle le savait, il allait peut-être être surprit ou alors en être sûr... Judy se retourna en lançant d'un regard baigné de larmes.

    « La Magie Noire Tom ! Depuis le début de l'année, je passe mes soirées à la Bibliothèque Tom, mes soirées ! Je gardais cet interêt comme un secret inavouable et puis apprendre cet art serait si... »

    Remarquant qu'elle avait parlé trop vite sous l'emprise de l'émotion, la jeune fille se rendit compte qu'elle allait cracher le morceau, son rêve, celui d'apprendre, la pratique, en quelques sortes.

    « Merveilleux. » Judy s'assit au sol la tête dans les bras et les genoux sous le menton. « Mais c'en devient petit-à-petit obsessionnel... »
Revenir en haut Aller en bas
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 10919
Humeur :
75 / 10075 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois d'if, plume de phénix, 33,75 cm
Camp: Mal
Avatar: Gaspard Ulliel

Message#Sujet: Re: Come to the Dark Side... we have cookies ! [PV Tom]   Sam 2 Juil - 16:30

    Judy avait craché le morceau très rapidement. Rien d’illogique à cela, elle était jeune, fascinée, et si influençable. Autant de qualités qui étaient profitables à Tom. Elle s’était glissé dans son piège sans opposer la moindre résistance, et se lançait déjà dans des conversations qui auraient pu lui porter bien des préjudices si jamais elle ne s’était pas trouvée en sa compagnie. Tom la laissa manifester cette frénésie obsessionnelle qu’elle affichait sans plus la moindre pudeur, comme si elle avait attendu de pouvoir laisser exploser cette vérité depuis trop longtemps pour la retenir. Judy était fascinée par la branche la plus obscure de la magie, Tom ne pouvait pas lui en vouloir, il était passé par là, lui aussi, à la différence qu’il n’avait pas attendu qu’on vienne le chercher pour expérimenter, il s’était constitué ses propres connaissances, s’était formé tout seul. C’était la différence, ce qui le distinguait clairement de tous les autres. Puisque, on ne le répétera jamais assez, il était unique et plus que fier de l’être. Bref, il n’allait pas accuser Judy d’être trop dépendante, puisqu’en l’occurrence, cela l’arrangeait, et il voyait bien, aux vues de la réaction pour le moins expressive de son interlocutrice, qu’il pourrait se servir d’elle sans trop de problèmes. Il l’aurait à sa merci sans avoir à fournir beaucoup d’efforts. Bien sûr, il n’allait pas la conduire au fin fond de la forêt interdite, là, maintenant, tout de suite, afin de lui ordonner d’envoyer des doloris sur les premiers corbeaux qui passent, d’ailleurs, il n’allait pas lui faire toute son éducation, trop fatigant, mais lui inculquer quelques bases ne serait pas de trop, étant donné que sa réaction, si elle lui était à l’instant profitable, pourrait l’être à quelqu’un d’autre en d’autres circonstances. Sans oublier, bien sûr, qu’elle n’avait que quatorze ans. Chaque chose en son temps.

    « Si je puis te donner un conseil… Evoquer la magie noire aussi délibérément est particulièrement contre-productif. »

    Il disait cela, mais en même temps, la réaction de Judy, il l’avait voulu, et il l’avait cherché. Mais maintenant qu’il l’avait obtenu, il voulait sa garantie que des élans comme celui-ci ne se reproduiraient plus, ce pouvait être dangereux, ou bien seulement en sa présence. La magie noire était une question de contrôle de soi. Agir au nom d’une simple cruauté était imprudent et dangereux, de même qu’un emploi trop spontané de cette branche de la magie pouvait l’être. Cette branche obscure de la magie nécessitait avant tout du contrôle et du sang-froid. Si Judy voulait apprendre , c’était par là qu’elle devrait commencer.

    « Et que t’ont appris les livres, alors? »


    Puisqu’elle avait apparemment passé son temps à la bibliothèque… Ceci dit, si elle n’avait jamais eu accès à la fameuse réserve, elle n’avait sûrement pu apprendre que des notions vagues et imprécises au sujet de la magie noire… Il voulait savoir où elle en était, il voulait savoir quel travail il devrait effectuer. Son objectif était de la façonner. Elle était si jeune. La plus jeune de ses recrues (si on oubliait Sebastian qui, ma foi, était un cas à part), tout était à faire, il fallait la façonner entièrement. On pouvait considérer cela comme un handicap, car son cas lui demanderait du temps et une attention à son égard qu’il n’était pas certain de toujours vouloir avoir (heureusement, ses larbins seraient là pour prendre le relai), mais cela pouvait tout aussi bien être un atout. Il pouvait la modeler, faire d’elle ce qu’il voulait. Peut-être n’avait-elle pas envie de perdre amour propre et conscience de son individualité, mais que ne ferait-on pas pour le côté obscur? Daniel en était l’exemple par excellence. Il avait douze ans lorsqu’il avait rencontré Tom, une fierté mal placée et de l’autosuffisance à revendre. Il était intervenu, et aujourd’hui, Daniel ne possédait plus qu’une illusion de liberté et de fierté. Son honneur, il l’avait piétiné. Lui seul devait importer. C’était la condition. La condition pour goûter, pour céder à l’appel de la magie noire. Et bien sûr, après y avoir cédé, on en revenait pas. Quiconque en aurait eu l’intention l’aurait d’ailleurs perdu rapidement, faute de se perdre lui-même.

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Message#Sujet: Re: Come to the Dark Side... we have cookies ! [PV Tom]   Sam 20 Aoû - 21:46

    Tout se chamboulait dans la tête de la jeune fille. Elle l'avait dit, elle l'avait redouté, ce moment, mais cela l'avait immédiatement soulagée. Ses parents ne savaient pas ce à quoi elle tentait d'accéder, qu'elle tentait de découvrir... pour s'exercer. Ils ne savaient rien de tout cela, bien que Judy soit allée à Serpentard, ils ne se faisaient aucune idée de ce qu'elle cherchait à faire depuis Septembre. Et ce soir là, Tom Elvis Jedusor était face à elle, dans le Parc du Château. Ce jeune garçon qui est cible de beaucoup de rumeurs à son sujet. Certains le considèrent comme un ange qui câche quelque chose, qui a des secrets, des sentiments... que les groupies attitrées considèrent comme une chance pour elles. Pff... Ces filles là, Judy les déteste... Toujours à se pavaner dans les couloirs de Poudlard, à se dandiner et à traîner autour des garçons pour espérer attirer leur attention ainsi que quelques sentiments à leur égard. Pathétique. Judy n'était jamais encore réellement tombée amoureuse. Ce, d'après sa mère, qui fait battre le coeur à la chamade dès qu'on croise le regard de notre Roméo, qui nous fait sourire voir même rire bêtement comme certains Poufsouffle... La jeune fille s'en contrefichait. La tête dans les mains, elle étouffait ses sanglots pour ne pas les faire entendre du jeune homme qui était si proche d'elle.

    « Si je puis te donner un conseil… Evoquer la magie noire aussi délibérément est particulièrement contre-productif. »

    Judy resta figée. Tom conaissait ce domaine, elle en était à présent certaine. Contre-productif... Il avait de l'expérience, il savait qu'il ne fallait pas exposer cette branche de Magie à d'autres personnes peu réceptives à ce genre de choses. En dégageant sa tête de ses bras, elle fixa la Forêt qui s'étendait au loin. Elle n'y avait mis les pieds que très peu dans sa scolarité, peut-être deux ou trois fois mais pas plus. Les retenues à l'eau de rose consistant à faire de la copie face à un professeur étaient un peu... lourdes pour la jeune fille. C'est pourquoi elle n'y allait plus. Elle n'aimait pas le regard que lui infligaient ses professeurs lorsqu'elle était en retenue. Ce regard qui disait tout, avec tant de reproche, et parfois de haîne si la faute a déjà était commise par l'élève en question... Sans regarder son interlocuteur, ce-dernier reprit.

    « Et que t’ont appris les livres, alors? »

    Judy ferma les yeux. Elle avait peut-être exagérer un chouilla en avouant à Jedusor qu'elle passait toutes ses soirées à la Bibliothèque. D'accord elle y allait très souvent mais sur le coup de l'émotion, elle y était allée peut-être un peu fort... La jeune fille entoura de ses bras ses jambes qu'elle ramena sous son menton. Elle soupira puis lâcha :

    « Ce n'était pas très original, pas très développé non plus en fait, dit l'adolescente en continuant de fixer les arbres sombres de la Forêt. »

    Si les élèves ne pouvaient pas accéder à la Réserve de la Bibliothèque du Château, s'était qu'il y avait évidemment un raison simple, elle recueillait tous les ouvrages sur la magie noire et autre magies obscures comme celle-ci. Judy n'avait trouvé que de simples informations destinées aux élèves de première année encore si naïfs...

    « Je ne pouvais pas accéder à la Réserve... J'ai dû me contenter des simples ouvrages racontant que la Magie à laquelle je... ou plutôt, nous nous interessons, Tom, était néfaste dans la vie d'un sorcier. Que c'était mal de la pratiquer. Je suis aussi tombée sur les sortilèges impardonnables à plusieurs reprises. En résumé, je n'ai pas trouvé grand chose, conclut la jeune fille en faisant la moue. »

    La nuit noire qui entourait à présent les deux adolescents se faisait de plus en plus oppressante. Mais Judy amait bien ce froid qui s'infusait dans ses membres et qui la faisait frémir des pieds à la racine des cheveux. Elle se laissa tomber sur le dos pour orienter son regard vers les astres qui occupaient le ciel. Elle se demandait toujours la raison de la venue de Tom, ce soir.
Revenir en haut Aller en bas
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 10919
Humeur :
75 / 10075 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois d'if, plume de phénix, 33,75 cm
Camp: Mal
Avatar: Gaspard Ulliel

Message#Sujet: Re: Come to the Dark Side... we have cookies ! [PV Tom]   Ven 26 Aoû - 18:48

    Pas grand-chose. Effectivement, dans les ouvrages plats qui peuplaient la bibliothèque de Poudlard, il n’y avait pas grand-chose d’intéressant à lire, surtout si on s’intéressait à la magie noire. Les grimoires qu’on leur permettait de lire ne faisaient qu’effleurer le sujet, ne le développait jamais. Rien d’anormal à cela, les formes de magie les plus obscures devaient rester à l’abris de leurs esprits soi-disant faibles et influençables… ceux des autres, peut-être. Tom n’avait pas mis longtemps à comprendre, dès lors qu’il s’était familiarisé avec le monde de la magie, que la magie noire était un sujet tabou, laissé à l’abri des yeux et des oreilles… et tout ce mystère qui l’enveloppait engendrait la fascination, fascination qu’avait ressenti Tom, autrefois, avant de satisfaire sa curiosité au-delà de ce qui devrait être tolérable, et fascination que ressentait à l’instant Judy. Dans son incontrôlable soif de savoir, son irrépressible envie d’en apprendre toujours plus, Judy lui faisait penser à lui… ou plutôt à ce qu’il était avant. En cent fois moins intéressant et intelligent, toutefois (évidemment, il était le meilleur : preuve en était, à l’âge de Judy, il y avait longtemps que les livres les plus sombres de la réserve n’avaient plus aucun secret pour lui). Et c’était pour cette raison qu’il reconnaissait en elle un certain potentiel. Oh, bien sûr, rien qui n’égale le sien, mais c’était tant mieux, Tom n’aurait pas supporté qu’on lui fasse concurrence. La seule à y être presque parvenue était Perséphone O’Connor. Mais contrairement à lui, elle était morte ridiculement jeune. Lui, ne mourrait jamais.

    Quoi qu’il en soit, plus leur conversation progressait, plus Tom avait dans l’idée qu’il lui serait possible de faire quelque chose de la jeune fille, de la façonner, en quelques sortes. De nombreux arguments jouaient en sa faveur, d’autres beaucoup moins. Elle ne possédait aucune connaissance, aucune expérience. La plupart de ses sbires avaient grandi au sein de familles de sang-purs, qui enseignaient à leurs enfants les rudiments de la magie noire comme on apprendrait à marcher , à lire ou à écrire, ils avaient donc des bases solides. Judy n’en avait pas. Tout comme lui avant elle, la verte et argent partait de rien. Mais il était la preuve vivante que parti de rien, il était tout de même possible de devenir quelqu’un, et il se vantait par ailleurs de valoir bien plus que n’importe qui d’autre. Cet handicap que possédait Judy était donc un problème qui pouvait se résoudre. Toute son éducation était à faire, et même s’il était prêt à y contribuer, il était hors de question qu’il gâche de son précieux temps à tout faire lui-même, il demanderait très certainement à Daniel ou Vincent de le faire à sa place.


    « Si la réserve est la seule barrière à ta soif de connaissances, c’est un moindre problème. » fit remarquer l’héritier en haussant les épaules.

    Oui, il fallait comprendre cette remarque en apparence innocente comme une invitation à l’aider (enfin, dans la moindre mesure où Tom était quelqu’un d’altruiste, ici, le verbe « aider » devait se traduire par : se faire un larbin de plus). Il était bien sûr hors de question pour Tom d’expliciter son propos, il ne disait jamais rien clairement, c’était trop risqué. Sans compter que le vert et argent n’était pas sans savoir que quelques oreilles indiscrètes ne perdaient pas la moindre occasion de l’épier. Celles, par exemple, qui appartenait à un certain individu barbu.


    « Je peux te permettre d’y accéder. »

    Ce n’était effectivement pas un problème. Il y avait longtemps que Tom avait trouvé le filon, afin d’obtenir de ses professeurs les autorisations dont il avait besoin afin d’accéder à toutes les informations qu’il souhaitait. Le plus simple de tous à amadouer était évidemment Slughorn, qui lui signait ses autorisations les yeux fermés, à présent, sans presque plus prêter attention aux excuses qu’il lui fournissait afin de justifier leur nécessité. Bien sûr, depuis leur dernière conversation, il les lui confiait moins facilement, mais s’il lui faisait comprendre que l’autorisation qu’il demandait n’était pas pour son usage propre, il ne devrait pas avoir grand mal à berner le vieux morse. Une fois n’est pas coutume.
    Certes, cette invitation à se plonger dans la lecture de bouquin n’avait rien de bien grandiose ou impressionnante, mais la pratique n’est rien sans la théorie. C’est ce que vous apprend l’expérience.

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Come to the Dark Side... we have cookies ! [PV Tom]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Come to the Dark Side... we have cookies ! [PV Tom]
» London's Dark Side [+18 ans] - RPG Surnaturel / City
» walk you through the dark side of the morning (farokh)
» Come to the dark side, we have cookies!
» CHICAGO - Forum RPG
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
La corbeille
-