AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Food, glorious food! (pv Jo)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 1595
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Hum... célibataire.

QUI SUIS-JE?
Baguette: 22 cm, bois de hêtre, ventricule de dragon.
Camp: Mal
Avatar: Drew Fuller

Message#Sujet: Food, glorious food! (pv Jo)   Jeu 16 Juin - 23:04

Bon. Vous savez quoi? Cette fois, je vais vous épargner mon speech habituel sur le fait que Dan était de mauvaise humeur… Ou pas, parce que bon, même si ça devient récurrent, Dan était de mauvaise humeur. Récapitulons : sa sœur était morte, Tom venait de lui annoncer qu’ils étaient dans les emmerdes jusqu’au cou et au passage il n’arrivait toujours pas à gagner son respect, on avait peint ses affaires en rose, et pour couronner le tout, il avait appris les fiançailles de Jo. La seule éclaircie dans ce ciel franchement gris, c’était ses retrouvailles avec Ines. Ça lui avait fait du bien, de la retrouver, et même si Mathews avait tout fait foiré, au moins, il avait un peu regoûté au bonheur, ce bonheur parfait qui vous fait oublier qu’en fait, tout va mal. Aujourd’hui, il avait vu Ines, ils se revoyaient plus souvent, à présent, et ça améliorait un peu son humeur, mais l’instant d’euphorie qu’avait provoqué leurs retrouvailles étaient passé, et maintenant, même quand il revoyait sa belle, ses préoccupations n’arrêtaient pas de l’assaillir.

Il était tard. Ou bien il était tôt, c’est comme vous voulez. Il était une heure du matin. Dan ne réussissait pas à dormir, il se tournait et se retournait dans son lit, et ne réussissait pas à trouver le sommeil. Quand on a trop de pensées dans la tête, difficile de trouver les bras de Morphée (vous m’direz, c’est sûrement parce que Dan n’avait pas l’habitude d’avoir des idées tout court). Au bout d’un moment, ce n’étaient plus juste les pensées, qui l’embêtaient, un vieux gargouillement avait envahi le dortoir, qui jusque là était silencieux, puisque tous ses occupants, à part Daniel dormaient profondément. Eh oui, Dan’ avait faim. Ses camarades de chambres se retournèrent dans leur sommeil, mais personne ne se réveilla. Bon, Dan s’en moquait un peu, de les réveiller, il ne les appréciait pas particulièrement, ses voisins de chambre, et en plus, rien ne lui disait que c’était pas l’un d’entre eux qui avait bousillé ses affaires.

N’arrivant pas à lutter contre son estomac, et s’étant rendu à l’évidence (il était bien parti pour faire une nuit blanche), il avait décidé de quitter son dortoir pour se rendre dans le seul endroit de Poudlard où on pouvait manger à des heures improbables : les cuisines. Ce n’était pas un grande habitué des cuisines, mais il y était déjà allé plusieurs fois, et les elfes, qui devaient avoir une très bonne mémoire, l’avaient reconnu tout de suite, ils l’avaient laissé s’asseoir sur une chaise et lui apportèrent quelques restes du repas du soir, des frites bien dorées, qu’ils avaient réchauffé exprès pour lui, des parts de tarte à la mélasse. Le tout accompagné de jus de citrouille. Si avec ça il avait encore faim! Il ne remercia pas les petits elfes qui se démenaient pour lui, ce n’est pas comme s’il en avait franchement quelque chose à foutre, et engloutit rapidement une poignée de frites. Il allait en entamer une nouvelle quand la porte s’ouvrit. Quelqu’un à cette heure ci?

_________________


Je suis comme un chien mouillé, qui peut se prendre tous les coups
Les plus belles dérouillées, et suivre son maître partout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serpentard
avatar
▌ Messages : 6266
Humeur :
55 / 10055 / 100

En couple avec : Célibataire

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'hêtre, avec un crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Jodelle Ferland

Message#Sujet: Re: Food, glorious food! (pv Jo)   Ven 17 Juin - 16:32

    Jo ouvrit la porte de la cuisine, et se trouve face à Daniel. Elle reste un moment interdite, ne sachant pas trop quoi faire, partir, au risque de paraitre impolie, et même de le fuir à nouveau, ou rester et ne pas savoir quoi dire. Que pourraient-ils se dire, enfin plutôt que pourrait-elle lui dire. Avant les vacances, elle lui avoue qu'elle est amoureuse de lui, ce qui est toujours le cas, et pendant les vacances, voilà qu'elle se retrouve fiancée. Sa vie sentimental est un peu sans dessus-dessous, elle ne sait plus trés bien, qui elle aime et qui elle n'aime pas. Même les Gryffondor ont eu un air sympathique, ces derniers temps, alors c'est dire à quel point la vie de la jeune fille avait changé, ses derniers mois. Elle était entrain de grandir, et c'était normal, bien que ces derniers temps, elle semblait que cela allait un peu trop vite pour elle. Jo avait compris que la mort pouvait venir à chaque instant, pour elle, cela avait toujours était une expérience que l'on vit quand on est vieux, et que c'est la fin de la vie. Mais Johanna, la sœur de Daniel, n'avait rien de vieux, et sa mère, Ellen Benett n'avait rien de vieux non plus. Elle avait aussi compris qu'elle évolue dans un monde plus vaste que celui de l'école, qu'il y avait un monde trés grand dehors, et cela lui donne un peu le tournis. Et surtout qu'on pouvait lui imposer des choix, qu'on pouvait la fiancé sans raison, avec un homme qu'on avait choisit pour elle, un homme qu'elle n'aimait pas, et qu'il ne l'aimait pas.

    "Bonsoir, Daniel" fit-elle timidement en refermant la porte derrière elle, et commanda à son tour un autre désert auprès des petits elfes de Maison. Comment Jo s'est retrouvé dans la cuisine, est une question fort intéressante. Reprenons donc le début de la soirée. Aprés le repas, elle était remontée à son dortoir, avec ses copines, pour d'une part finir ses devoirs, et d'une autre, bien sûr aller dormir. Elle s'était couchée et avait discuter avec ses camarades de chambre, Elisabeth, Lou, Carrie et Ashley, cela faisait maintenant cinq ans, qu'elles partageaient leur dortoir ensemble, et cela se passait plutôt bien, avec des hauts et des bas comme la plupart des amitiés. Mais ce soir-là, aprés leur papotage habituel, Jo n'avait pas pu s'endormir, et aprés avoir tourner en rond dans son lit sans trouver le sommeil, elle avait décidé de se lever. Et voilà maintenant, elle se trouvait dans la cuisine, face à Daniel... Elle avança doucement vers la grande table au milieu de la pièce, la réplique de celle de la Grande Salle, et s'installa face à son dessert, une part de tarte à la mélasse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 1595
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Hum... célibataire.

QUI SUIS-JE?
Baguette: 22 cm, bois de hêtre, ventricule de dragon.
Camp: Mal
Avatar: Drew Fuller

Message#Sujet: Re: Food, glorious food! (pv Jo)   Mar 21 Juin - 12:13

À cette heure-ci, Dan ne s’attendait pas à voir qui que ce soit à cette heure ci, et encore moins Jo. Ces derniers temps, il s’était dit que ce serait bien que tous les deux puissent avoir une conversation, au sujet du mariage et de tout le reste, mais à choisir, il aurait sûrement préféré que ce soit dans d’autres circonstances. Pas alors qu’il était en flagrant délit d’insomnie alimentaire. Mais bon, puisqu’apparemment, ça restait l’occasion idéale pour se parler seul à seul, autant en profiter.

"Salut, Jo. T’arrives pas à dormir non plus?"

Mais qu’est-ce qu’il foutait? C’était absolument pas de ça, qu’il voulait parler, à tourner autour du pot comme il le faisait, le soleil serait levé avant qu’ils en arrivent à ce qui l’intéressait. Et ce qui l’intéressait, c’était l’annonce du mariage de Jo et Arthur. Il avait été à la soirée organisée pour l’occasion, mais au milieu de tous ces sorciers importants, et Jo étant le centre des attentions, elle avait été prise à parti sans arrêts, et Dan’ n’avait pas pu avoir ses impressions. Il savait bien que ce mariage ne devait pas convenir à Jo, même si elle appréciait plus Arthur que lui (c’était pas difficile, en même temps), déjà parce qu’elle n’avait que quinze ans, et qu’elle devait avoir tout sauf envie de déjà s’imaginer mariée sans avoir rien vécu, et ensuite parce que voilà quoi, y’a pas quelques semaines, elle lui avouait qu’elle l’aimait, donc bon… Déjà que Dan’ lui avait brisé le cœur, il ne voulait pas que son bonheur soit encore plus gâché par ce fichu mariage. Bref, ils avaient des choses à se dire, et pas de temps à perdre en formalités inutiles. C’est pour cette raison qu’il enchaîna directement.

"Hum tu vas bien?" Bon, ça restait trop général aussi, mais on s’approchait du but. "J’veux dire… Par rapport au mariage, tout ça…"

Il s’y prenait très maladroitement, mais il ne voyait pas de façons de prendre la situation avec des pincettes, c’était trop énorme, trop grave. Dan’ aimait Jo, certainement pas de la manière que Jo aurait voulu, mais au moins assez pour vouloir que sa vie soit la plus belle possible, et ce mariage ne la rendrait pas heureuse, il le savait, et il ne disait pas ça juste par fierté. Il avait déjà une idée assez précise de ce que Jo allait lui dire, en gros qu’elle n’était pas heureuse. Dan n’était pas sûr de pouvoir y changer quoi que ce soit, mais il pouvait toujours essayer, en lui montrant qu’il resterait là pour elle, là pour la soutenir. Et puis qui sait, ils trouveraient p’têt le moyen de l’empêcher, ce mariage! Tant qu’il n’était pas prononcé, rien n’était perdu. Surtout qu’Arthur non plus ne devait pas être pour ce mariage, puisqu’en ce moment, il sortait avec cette serdaigle, là… Eden (passons sur ses goûts douteux, hein). En tous cas, ce n’était pas en gardant tout pour elle que Jo irait mieux, donc Dan voulait être là pour elle.

_________________


Je suis comme un chien mouillé, qui peut se prendre tous les coups
Les plus belles dérouillées, et suivre son maître partout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serpentard
avatar
▌ Messages : 6266
Humeur :
55 / 10055 / 100

En couple avec : Célibataire

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'hêtre, avec un crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Jodelle Ferland

Message#Sujet: Re: Food, glorious food! (pv Jo)   Mer 22 Juin - 12:52

    "Salut, Jo. T’arrives pas à dormir non plus?" fit Daniel, Jo prit un morceau de tarte pour se donner contenance, et le mâcher doucement, en hocha la tête, pour affirmer que c'était bien ce qui lui était arrivé ce soir. Elle avait ressassé sans cesse cette histoire de fiançailles, elle avait même eu droit à un des phrases mesquines, du genre qu'est-ce qu'elle avait fait pour mettre le grappin sur lui. Et puis les regards méchants de Cara n’arrangeaient pas la situation. Elle avait essayé d'avoir une conversation avec Eden, mais pour l'instant, ça n'avait pas été concluant. Elles avaient toujours été dérangé ou ne faisaient que se croiser. Mais elle ne semblait pas vraiment affecté par cette nouvelle, c'était un bon point.

    "Hum tu vas bien? J’veux dire… Par rapport au mariage, tout ça…" demanda son ami sur un ton hésitant, et maladroit. Jo termina sa part de tarte, et haussa les épaules. Une fois sa bouche finie, elle répondit :
    "Non, ça va pas du tout, fit-elle en détournant les yeux de Daniel, pour qu'il ne voit pas ses larmes au coin de ses yeux, mais elle ne voulait pas pleurer. Je veux pas du tout me marier, enfin si je veux me marier mais pas avec Arthur" continua-t-elle, et puis elle tourna la tête vers Daniel, et soupira, elle n'aurait pas voulu se marier avec lui non plus, ce qui était peut-être une bonne chose, un pas vers la "guérison".

    Jo repoussa son assiette vide, et se sentait un peu mieux aprés avoir manger quelque chose d'aussi bon, et d'avoir le ventre un peu plus plein. Elle battait des cils pour chasser la larme qu'elle avait au coin de l’œil droit. Elle aurait pu dire qu'elle avait une poussière dans l’œil, mais c'était un mensonge alors elle se contenta de faire un petit sourire en coin au jeune homme. Et maintenant, que dire de plus.
    "Et toi, aussi tu n'arrives pas à dormir" demanda-t-elle en posant son menton dans sa main, et son coude sur la table.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 1595
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Hum... célibataire.

QUI SUIS-JE?
Baguette: 22 cm, bois de hêtre, ventricule de dragon.
Camp: Mal
Avatar: Drew Fuller

Message#Sujet: Re: Food, glorious food! (pv Jo)   Jeu 23 Juin - 13:43

Bon bah voilà, Dan savait bien ce que Jo devait ressentir, mais l’entendre confirmait ses soupçons, et lui serrait le cœur. La pauvre… Evidemment, qu’elle ne voulait pas se marier. Dan ne savait pas du tout si en parler lui faisait du bien, au final, ou s’il retournait juste le couteau dans la plaie, mais il se mettait à sa place, et à sa place, il aurait bien eu besoin d’un confident, de quelqu’un à qui tout déballer. Il n’était peut-être pas le mieux placé pour ça, c’est vrai, vu ce qu’avait été leur dernière conversation, mais il voulait être là pour elle. Dans une situation aussi critique, ils pouvaient bien mettre tout ça de côté. Après tout, ils étaient amis, non? C’était le plus important, plus important que n’importe quoi d’autre, et que tout ce qui avait pu se passer entre eux. Il voulait être là pour elle, et lui montrer qu’il était là pour la soutenir, même si leur situation n’était pas au plus beau fixe. Par réflexe, il lui attrapa la main au dessus de la table. Un geste purement amical et qui, il l’espérait, ne serait pas m:al interprété. Il voulait qu’elle sache qu’il la soutenait, quoi qu’il arrive. Jo dévia le sujet, Dan n’avait pas l’intention de la laisser faire trop longtemps. Surtout que ses problèmes, à côté de ceux de Jo, en ce moment, lui paraissaient un peu dérisoires.

"Ma vie part un peu en vrille, ces derniers temps." Mais il avait connu pire, au moins, maintenant, il avait de nouveau Ines à ses côté, mais évidemment, il n’allait pas évoquer sa jolie blonde en compagnie de Jo, il était là pour lui remonter le moral, quoi. "Mais ça va passer."

Hors de question de s’appesantir sur le sujet, même s’il y aurait eu beaucoup à dire, il n’était pas question d’inverser les rôles, le soutien moral attendrait, pour lui, Jo en avait plus besoin que lui. Pour une fois qu’il laissait son égoïsme de son côté, et se montrait un peu altruiste, prenons note de ce moment qui ne se reproduira peut-être plus jamais dans toute son existence.

"Tu sais, je suis sûre qu’il y a une solution, au sujet de ton mariage. Tu ne veux pas te marier, et Everard non plus. Tu as essayé d’en parler avec lui? Il doit y avoir moyen de faire pression, d’annuler tout ça."

Et Dan était convaincu que ce serait possible, il ne savait pas comment, mais tant qu’il ne s’étaient pas passé la bague au doigt, il y avait de l’espoir, non? Et puisque de toute façon, il faudrait attendre la majorité de Jo, ils avaient un peu de temps devant eux pour trouver une solution. Quoi ça, par contre. Malheureusement, Dan n’était pas un cerveau, il n’était pas doué pour trouver des solutions miracles. En fait, quand il y réfléchissait, la personne de son entourage capable de trouver une solution géniale, c’était Tom, mais il fallait pas compter sur son aide. Déjà, il trouverait ça ridicule, et ensuite, il aimait bien faire souffrir Jo, apparemment… malheureusement. Mais en même temps, Everard, il l’aimait bien, enfin, dans la mesure du possible (ça l’emmerdait royalement, d’ailleurs). Il pourrait essayer de lui en toucher deux mots, même s’il savait d’avance qu’il se ferait rembarrer.

_________________


Je suis comme un chien mouillé, qui peut se prendre tous les coups
Les plus belles dérouillées, et suivre son maître partout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serpentard
avatar
▌ Messages : 6266
Humeur :
55 / 10055 / 100

En couple avec : Célibataire

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'hêtre, avec un crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Jodelle Ferland

Message#Sujet: Re: Food, glorious food! (pv Jo)   Jeu 23 Juin - 14:17

    Daniel attrapa la main de la jeune fille, Jo regarda leur demains jointes un moment, et finit par la serrer, à son tour. Elle savait que ce n'était qu'un geste amical...
    "Ma vie part un peu en vrille, ces derniers temps. Mais ça va passer."
    répondit Daniel à la question de la jeune fille. Jo lui fit un petit sourit compatissant, finalement leur vie n'était pas plus réjouissante l'une que l'autre. Elle soupira devant les difficultés de la vie, que la jeune fille ne savait pas toujours prendre du bon côté. Ce qui ne nous tue pas, nous rend plus fort, disait le proverbe, mais Jo n'avait pas vraiment l'impression que cette histoire de fiançailles allait la rendre plus forte. Elle ouvrit la bouche pour lui demander ce qui n'allait pas dans sa vie. Elle avait entendu que Ines et lui s'étaient réconciliés, elle en était contente, même heureuse pour lui et pour son amie aussi, bien sûr. Mais Daniel fut plus rapide et dit :
    "Tu sais, je suis sûre qu’il y a une solution, au sujet de ton mariage. Tu ne veux pas te marier, et Everard non plus. Tu as essayé d’en parler avec lui? Il doit y avoir moyen de faire pression, d’annuler tout ça."
    Effectivement, parler avec Arthur était une chose qu'il fallait faire, et même assez rapide, avant de laisser la situation s'installait. Mais elle avait toujours peur d'aller le voir, ce qui était idiot. Il n'allait pas la manger comme le loup mange le petit chaperon rouge. Mais Jo n'arrivait plus à voir Arthur comme un ami, un frère, c'était son "fiancé" et cela la déstabiliser beaucoup..
    "Oui, il faut que j'aille le voir, Olive m'a aussi proposé de trouver une idée pour me sortir de ce pièce... Qu'est-ce que mon père a dans la tête, je me le demande" fit-elle dans un ton désespéré. Elle croisa les bras sur la table et laissa tomber sa tête dessus. Elle avait bien conscience d'être un peu lamentable. Mais cette histoire lui mettait les nerfs en pelote. Soit elle s’énervait pour un rien, et un pauvre petit Gryffondor en avait fait les frais, soit elle riait comme une idiote, aprés avoir raté une stupide potion. Soit elle pleurait comme une madeleine.
    "Et toi, raconte-moi tes problèmes?" fit-elle en relevant la tête, tout de même inquiète pour son ami, à moins que ça soit un moyen, encore de dévier la conversation...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 1595
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Hum... célibataire.

QUI SUIS-JE?
Baguette: 22 cm, bois de hêtre, ventricule de dragon.
Camp: Mal
Avatar: Drew Fuller

Message#Sujet: Re: Food, glorious food! (pv Jo)   Mar 28 Juin - 10:48

Bon. Au moins, Dan était content de remarquer que Jo n’était pas défaitiste, elle avait envie de trouver une solution. Dan avait eu un peu peur de la voir résignée à accepter ce mariage, et à se condamner à vie à une existence sans aucun rapport avec ses expectations. Elle allait parler avec Arthur. De préférence le plus vite possible. Ça tuait Dan de l’admettre, mais Arthur était du genre assez intelligent pour les sortir de cette impasse, et puis il avait tout intérêt à se sortir de ce pétrin, lui aussi. Dan aurait bien voulu dire qu’il avait une idée de génie pour remédier à tout ça, mais la situation était trop délicate. Et sa famille, même si elle était très influente, ne l’était pas assez pour réussir à faire pression sur les Everard. Les parents de Dan étaient plutôt du genre à se prosterner devant les Everard comme s’ils étaient des genre de demis dieux, c’était pathétique (noon, c’est pas du tout comme si Dan faisait la même chose avec Tom, attendez!). Pour l’instant, tout ce qui comptait, c’était que Jo n’était pas seule pour affronter cette épreuve. Bien au contraire, il y avait au moins lui et Arthur… et apparemment, Olive était de la partie aussi. On ne pouvait pas franchement dire que Dan avait beaucoup de sympathie pour ces deux autres acolytes (en même temps, Dan a pas franchement de sympathie pour qui que ce soit), mais s’ils pouvaient aider Jo, alors il ne dirait rien. Elle avait besoin d’aide, il était important qu’elle voit qu’elle n’était pas toute seule alors que la situation était aussi délicate.

"T’inquiète, je suis sûre que plus tard, tu t’amuseras de toute cette histoire."

S’amuser de tout ça. Si elle devenait femme au foyer, à cirer les pompes de Sieur Everard, ça ne risquait pas d’arriver. Elle en rirait peut-être, mais de dépit dans ce cas. Mais c’était pas des paroles en l’air, Dan était convaincu qu’ils pouvaient y faire quelque chose, en cherchant bien. Il y avait forcément un moyen. Dan n’était pas sûr que ses paroles aient un effet bénéfique pour Jo, mais il avait à cœur de prouver qu’il tiendrait parole. Le moyen, la solution, ils la trouveraient, d’une manière ou d’une autre, même si cette solution devait être tordue et improbable. Ils en étaient bien capables, après tout (oui oui, c’est ce qu’on appelle de l’auto-conviction). Jo voulut ensuite se pencher sur ses problèmes à lui. Dan n’avait pas trop envie de s’épancher sur le sujet. Déjà, parce que certains de ses problèmes la concernaient. Il craignait pour leur amitié, il ne voulait pas la perdre à cause de Tom, comme il avait déjà perdu Miy, et ensuite parce qu’il voyait que cette histoire de mariage la minait, et il ne voulait pas qu’elle soit malheureuse. Pour ce qui était de ses autres problèmes… Il faut croire qu’on ne se remet pas si facilement que ça de la mort de sa sœur. C’était au final la seule chose dont il pouvait parler. L’anecdote des fringues peintes en rose, il préférait la zapper, surtout que Jo avait assisté à la scène, et elle n’était pas bien glorieuse. Quand au dernier problème restant… Il était juste hors de question qu’il mentionne Tom dans cette conversation.


"C’est pas grand-chose… j’pense que c’est juste le contrecoup, par rapport à la mort de Johanna, tout ça… J’veux dire, ça m’a toujours rendu triste, mais je réalisais pas franchement. Quand je suis rentré, ces vacances,, et que j’ai vu sa chambre complètement vide…"


Il ne continua pas. Il avait l’air trop faible, et il détestait franchement ça. Pour résumer la situation, ils avaient tous les deux passé des vacances de merde.

_________________


Je suis comme un chien mouillé, qui peut se prendre tous les coups
Les plus belles dérouillées, et suivre son maître partout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serpentard
avatar
▌ Messages : 6266
Humeur :
55 / 10055 / 100

En couple avec : Célibataire

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'hêtre, avec un crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Jodelle Ferland

Message#Sujet: Re: Food, glorious food! (pv Jo)   Mar 28 Juin - 14:05

    "T’inquiète, je suis sûre que plus tard, tu t’amuseras de toute cette histoire." fit Daniel. Franchement, c'est ce qu'elle espérait vraiment. Qu'un jour, elle pourrait parler de cette histoire avec un ton amusé, mais pour l'instant ce n'était pas le cas, et cela la rendait un peu trop à fleur de peau, à son gout. Elle faisait des petits dessins sur la table, avec un goutte d'eau, d'un air distrait, pendant que Daniel lui faisait par de ses problèmes.
    "C’est pas grand-chose… j’pense que c’est juste le contrecoup, par rapport à la mort de Johanna, tout ça… J’veux dire, ça m’a toujours rendu triste, mais je réalisais pas franchement. Quand je suis rentré, ces vacances,, et que j’ai vu sa chambre complètement vide…"
    Il avait beau dire que ce n'était pas grand chose, c'était vraiment quelque chose de difficile, il n'avait pas encore accepté que sa sœur, il était en phase de déni, voir la chambre vide de sa sœur, lui avait fait comprendre qu'elle était vraiment partit. Il était entrain d'accepter la mort de Johanna, et il passerait sans doute par une petite déprime, et aprés ce serait la reconstruction de sa vie, et il repartirait vers un avenir plus radieux, enfin c'était ce que disait les livres de sa mère, quand elle avait perdu son petit bébé, qui n'était pas même né. Et oui, Jo aurait du avoir un petit frère, ou une petite sœur de trois ans sa cadette, mais cela ne s'était pas passé comme prévu.
    "Le deuil est quelque chose de difficile, mais je suis là pour t'aider si tu...." veux, besoin, envie, ... tous ses mots pouvaient correspondre à la situation. Elle tendit sa main pour la poser sur celle de Daniel...
    "Perdre ta soeur est quelque chose de triste que nul ne peut vivre à ta place, Daniel, mais tu ne dois pas oublié tout ce qu'elle t'a donné, et ne pas parler que de perte... Et ainsi, elle continuera à vivre à travers les personnes a qui elle a tant donné... " fit Jo en serrant doucement la main de son ami, dans un sourire triste, mais qui se voulait rassurant, et réconfortant...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 1595
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Hum... célibataire.

QUI SUIS-JE?
Baguette: 22 cm, bois de hêtre, ventricule de dragon.
Camp: Mal
Avatar: Drew Fuller

Message#Sujet: Re: Food, glorious food! (pv Jo)   Ven 1 Juil - 14:18

Bon. Ça n’allait pas du tout. Comment est-ce qu’ils étaient passé du « il faut absolument que tu ne te maries pas » au « je vais t’aider à surmonter la mort de sa soeur ». S’il y avait eu une association des dépressifs anonymes à Poudlard, ils en auraient été les présidents (en même temps qu’Yseult, sûrement). Ils étaient tous les deux des cas désespérés. Dan n’aimait pas trop qu’ils soient passé des problèmes de Jo aux siens. Il n’aimait vraiment pas s’épancher sur ses problèmes, ça devait aller de paire avec toute la fierté et l’amour propre qu’il possédait (quand il n’était pas en compagnie de Tom)… il n’aimait pas qu’on le voit en position de faiblesse, et là, il faut bien dire qu’il ne donnait pas franchement de lui une image de dur à cuir. Bien sûr, ça faisait du bien d’entendre Jo le rassurer, de l’entendre dire qu’elle allait être là pour lui et l’aider à remonter la pente, mais il aurait aimé pouvoir dire qu’il était capable de surmonter ça tout seul. Bien sûr, c’était complètement faux. Il avait plus que jamais besoin d’être entouré, c’était pour ça que l’absence d’Ines avait été si dure pour lui. Il s’était vraiment senti seul, et retourner vers Jo après ce qui s’était passé, ou pas passé, entre eux, était assez compliqué. Gérer les sentiments humains, c’était pas son truc, et à cet exercice, il n’excellait franchement pas. Enfin bon, puisque Jo lui apportait son soutien, il n’allait pas le refuser. De toute façon, il préférait prendre la situation avec des pincettes chaque fois qu’il s’agissait d’elle, maintenant, il voulait faire en sorte de ne pas la blesser plus que ce qu’il n’avait déjà fait. Et étant donné qu’il n’était vraiment pas doué quand il s’agissait de délicatesse, c’était pas gagné, enfin bon.

"Je suppose que t’as raison."

Jo n’était pas la première à lui sortir ce discours, et à chaque fois qu’il l’entendait, il se disait qu’effectivement, ça devait être la meilleure façon d’agir, mais comme toujours, ce genre de choses, c’est plus facile à dire qu’à faire. Il ne savait plus du tout où il en était et ce qu’il ressentait par rapport à la perte de Johanna. Il se souvenait de la fugue que celle-ci avait fait quelques années plus tôt, et de la réaction qu’il avait eu à ce moment là. Il avait eu vraiment très peur, il avait cru ne jamais la revoir, et le choc avait été violent. Alors que là, il ne la reverrait effectivement plus, c’était comme ça, mais il avait toujours l’impression qu’il allait la voir réapparaître d’un moment à l’autre, comme si elle n’était pas complètement partie. C’était une chose étrange, la mort d’un être cher. C’était la première fois que Dan vivait ça, et il aurait bien aimé le mode d’emploi pour savoir comment réagir. Parfois, il allait jusqu’à oublier Johanna, et il culpabilisait aussitôt. On dit que la vie continue, mais c’est facile à dire.


"Je te remercie." ajouta-t-il en plongeant son regard dans celui de Jo.

Ça faisait quand même du bien de savoir qu’on était pas seuls.

_________________


Je suis comme un chien mouillé, qui peut se prendre tous les coups
Les plus belles dérouillées, et suivre son maître partout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serpentard
avatar
▌ Messages : 6266
Humeur :
55 / 10055 / 100

En couple avec : Célibataire

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'hêtre, avec un crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Jodelle Ferland

Message#Sujet: Re: Food, glorious food! (pv Jo)   Dim 3 Juil - 21:13

    "Je suppose que t’as raison." fit Daniel. Jo hocha la tête, bien sûr qu'elle avait raison. Non c'était peut-être un peu prétentieux de sa part de penser ça. Elle fit un grand sourire à Daniel, essayant ainsi de lui remonter le moral encore une fois. Mais bon à force de ressasser ce drame, on finissait par se donner le bourdon tout seul. Il fallait revivre à nouveau, aprés une telle tragédie. Bon aller sans doute pas sauter de joie, tout de suite. D'une parce que c'était peut-être un peu tôt, et aussi parce que c'était le soir, dans les cuisines, et que si il se faisait prendre ce serait une punition. La dernière fois qu'elle n'avait pas respecter le couvre-feu, c'était avec Daniel, également, et il s'était fait prendre par Tom. Bon cette fois, cela n'arriverait pas...

    "Je te remercie." dit le jeune homme en plongeant son regard dans celui de Jo. La jeune fille sourit, elle accordait beaucoup d'importance à l'amitié peut-être trop, mais elle ne savait trés bien le gérer. Elle n'avait pas été là pour Daniel, au pire moment, mais elle sera là aujourd'hui. Certains erreurs pouvaient être rattraper, et Jo ferait tout pour rattraper celle-ci.
    "De rien, je veux être là pour toi fit-elle en souriant, et puis elle pensa que ses paroles pourraient être interpréter différemment, alors, elle ajouta, enfin en toute amitié, bien sûr, mais elle détourna les yeux, car même si elle n'avait pas menti, elle serait vraiment là pour lui, ce n'était pas encore totalement de l'amitié. Ses sentiments pour Daniel étaient encore bien présents dans son cœur.

    Bon, elle soupira discrètement, et redemanda un part de tarte à un petit elfe, pour occuper ses mains et son esprit. Il semblait tous deux avoir des problèmes. Bien sûr, ils pouvaient se soutenir mutuellement. Mais ce n'est pas Jo qui devait affronter le chagrin d'avoir perdu une sœur. Et ce n'est pas Daniel qui devait subir un mariage forcé. Elle devait prendre une résolution, faire un choix. Accepter ou Refuser, c'était un choix qui allait régir toute sa vie, un choix décisif comme on en fait peu dans une vie. D'un côté, elle aurait une vie riche, à l'abri du besoin, sécurisant, avec de l'affection, mais pas d'amour. De l'autre, encore quelque chose d'incertain... Une choix crucial...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 1595
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Hum... célibataire.

QUI SUIS-JE?
Baguette: 22 cm, bois de hêtre, ventricule de dragon.
Camp: Mal
Avatar: Drew Fuller

Message#Sujet: Re: Food, glorious food! (pv Jo)   Mar 5 Juil - 18:52

Sur ce point là, ils étaient sur la même longueur d‘onde. Il voulait être là pour elle, elle voulait être là pour lui. Ils étaient d’accord. Et ils étaient dans une situation où un peu d’entraide n’était pas de refus. Bizarrement, et pourtant, il était du genre très basique (si vous l’aviez pas compris), Dan n’avait même pas pensé qu’il pouvait y avoir un sous-entendu dans ce que disait Jo. Depuis le début de leur conversation, même s’il y avait un peu pensé, c’était obligé, il avait réussi à occulter le fait que, à moins que Jo guérisse de ses sentiments vachement rapidement, elle devait encore avoir un faible pour lui. Il osait penser que ces sentiments s’amenuisaient. Bien sûr, ça aurait sûrement été plus simple pour elle s’il lui lâchait un peu la grappe, mais Jo, c’était un peu sa bouée de sauvetage. Ça avait été l’élément stable et rassurant, quand tout s’était déchaîné autour de lui. Quand il s’était rendue compte que cet élément n’était peut-être pas si stable que ça non plus, ça l’avait un peu refroidi, mais il tenait trop à ce qu’ils avaient pour risquer de le perdre en acceptant de s’éloigner de Jo. Il l’aimait. Plus que beaucoup d’autres, c’était sûr, seulement pas comme il l’aurait fallu pour rendre Jo heureuse. Enfin bref, ce n’était vraiment pas le moment de revenir là-dessus. Ils en avaient déjà parlé, ça avait déjà été difficile, pour lui comme pour elle, en rajouter une couche n’aurait vraiment pas été bienvenue.

"Moi aussi, je veux être là pour toi." dit-il en ignorant le dernier bout de phrase que la jeune fille avait prononcé, c’était sa manière à lui de lui faire comprendre qu’il ne le comprenait pas autrement.

Bref, beaucoup de mots, et des mots plutôt rassurants, puisque Dan ne perdrait pas Jo, comme il l’avait craint… en tous cas pas pour le moment. Mais des mots un peu creux. Il allait être là pour elle oui, mais comment? Il serait sur les bancs, à l’avant de l’église, pour la voir se faire passer la corde autour du cou? Ce qu’il fallait, c’était agir. Bon, tant que Jo n’aurait pas parlé à Arthur, les choses n’avanceraient pas. Donc pour l’instant, ils en étaient au point mort. Mais Dan voulait que Jo comprenne qu’à n’importe quel moment, et pour n’importe quoi, il était prêt à l’aider.


"Ecoute, concernant le mariage, tout ça… Tu me tiens au courant, d’accord, dès qu’il y a du nouveau, en bien ou en mal, tu me tiens au courant. Si on y met tous du notre, on devrait réussir à faire céder vos parents, non?"

Il n’était pas vraiment convaincu. Il s’imaginait essayer de se confronter à ses parents dans la même situation, et cet exercice d’imagination n’était pas bien concluant. Même majeurs, les parents continuaient d’avoir le pouvoir. Tant qu’on ne bossait pas, c’était comme ça que ça se passait, de toute manière. Dan, qu’il le veuille ou non, était dans ce cas de figure, la différence avec Jo, c’était que, pour l’instant en tous cas, personne ne parlait mariage à son sujet.

_________________


Je suis comme un chien mouillé, qui peut se prendre tous les coups
Les plus belles dérouillées, et suivre son maître partout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serpentard
avatar
▌ Messages : 6266
Humeur :
55 / 10055 / 100

En couple avec : Célibataire

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'hêtre, avec un crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Jodelle Ferland

Message#Sujet: Re: Food, glorious food! (pv Jo)   Sam 9 Juil - 16:09

    "Moi aussi, je veux être là pour toi." répondit Daniel à la remarque de Jo. Cette dernière lui fit un petit sourire, un peu triste tout de même. Déjà parce que la situation qui se profiler à l'horizon n'avait rien de réjouissant. Être marié de force, cela n'avait rien de bien fantastique. Et ensuite parce que Daniel lui faisait un peu de peine de lui dire cela. Il voulait être là pour elle, mais pas comme Jo le souhaitait ou même l’espérait. Elle termina son morceau de tarte, et se dit qu'elle devait faire attention avec la nourriture. Son ventre semblait en demander souvent ces derniers temps, depuis un bon moment maintenant, vers la mi-novembre. Sans doute à cause de tout ce stress qui tombait sur la jeune fille. Le Coma de sa mère, ses Buses, ce mariage... et si on rajoute la torture de Pomona, même si Jo ne s'en souvient pas, son inconscient la mine quand même un peu. D'ailleurs, en plus de la faim, la jeune fille pouvait rajouter les cauchemars et la fatigue, rien de bien réjouissant en somme.

    "Ecoute, concernant le mariage, tout ça… Tu me tiens au courant, d’accord, dès qu’il y a du nouveau, en bien ou en mal, tu me tiens au courant. Si on y met tous du notre, on devrait réussir à faire céder vos parents, non?" fit Daniel. Jo sourit, tout de même heureuse que le jeune homme s’intéresse toujours à elle, même si c'était en simple amitié. Aprés lui avoir avoué ses sentiments, elle avait eu peur que le jeune Chaser mette de la distance entre eux, et ce ne fut pas le cas, même si cela n'aidait pas forcément Jo à mettre un point final à leur histoire. Cela irait mieux quand il aurait quitter Poudlard, bien qu'elle ne le veuille pas particulièrement.
    "Oui, je te dirais, quand j'aurais parler à Arthur. Même si cet étape faisait rudement peur à la jeune fille, c'était quelque chose qu'elle avait beaucoup de mal à faire, leur relation avait pourtant été si joviale. Même il y avait ce mal-être et cette gêne entre eux. Et puis, on trouvera bien une idée!" ajouta-t-elle plus pour se rassuré une dernière fois que pour autre chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 1595
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Hum... célibataire.

QUI SUIS-JE?
Baguette: 22 cm, bois de hêtre, ventricule de dragon.
Camp: Mal
Avatar: Drew Fuller

Message#Sujet: Re: Food, glorious food! (pv Jo)   Sam 9 Juil - 22:41

Bon, voilà, ils avaient parlé. Et maintenant. Maintenant, ils devaient s’être tout dit. Tant que Jo ne mettrait pas les choses au clair avec Arthur, ils ne pourraient pas aller plus loin de toute manière, c’était clair et net. Il espérait juste qu’elle tiendrait sa promesse auprès de lui, et que quand elle aurait du nouveau, elle viendrait le voir. Il imaginait facilement que ça ne devait pas être facile pour elle de venir lui parler. Ils étaient amis, mais bon, en même temps, elle n’avait peut-être pas envie de s’attarder sur les tenants et aboutissants de son futur (ou pas) mariage auprès de celui pour qui elle avait encore des sentiments. Elle pouvait le comprendre, mais il osait espérer qu’elle parviendrait à mettre tout ça de côté. C’était pas des paroles en l’air, ce qu’il avait dit, il en pensait chaque mot, il espérait profondément qu’elle le croyait. Il espérait autant que Jo croyait les mots qu’elle venait de prononcer, même s’il en doutait fortement. Il aurait voulu qu’elle ne parte pas défaitiste dans cette histoire. C’est vrai, ça ne servait à rien de se voiler la face, tout ça était loin d’être gagné, mais garder espoir, c’était ce qui pouvait nous permettre de continuer à vivre malgré tout, malgré les doutes, et malgré l’incertitude d’un avenir qui semblait un peu trop sombre. Enfin bref, l’espoir fait vivre, comme on dit.

"Evidemment qu’on trouvera." dit-il autant pour convaincre Jo que pour se convaincre lui-même. Ça ne pouvait pas si mal finir, en tous cas pas pour Jo, elle le méritait si peu. Que lui, il ait une fin de vie déplorable et pitoyable, voire douloureuse, c’était normal, et il l’aurait mérité, mais Jo, Jo ne ferait pas de mal à une mouche (quoi elle avait torturé Pomona? Foutaises), elle méritait une vie heureuse, écartée de tous soucis.

La discussion semblant close, il décida qu’il était temps de s’en aller. Avalant la dernière bouchée qu’il lui restait, et sans un remerciement pour les elfes (dont il n’avait absolument rien à fiche, soyons francs), il se leva.


"Je vais aller me coucher. J’étais content de discuter avec toi."

Et c’était vrai, depuis le temps qu’ils devaient l’avoir, cette conversation, c’était bien qu’ils aient pu mettre les choses à plat. Il quitta sa place et quitta Jo, après avoir déposé une légère bise sur sa joue (très rapide et très légère, il se sentait obligé de mesurer chacun de ses mouvements pour ménager les sentiments de Jo, comme si ça pouvait suffir). Il la laissa seule dans les cuisines, en espérant qu’elle n’y cogiterait pas trop longtemps. Il n’avait toujours pas sommeil, mais il comaterait dans sa chambre, tant pis, il sentait que leur discussion devait s’arrêter là, et pour une fois qu’il était diplomate bien comme il faut.

_________________


Je suis comme un chien mouillé, qui peut se prendre tous les coups
Les plus belles dérouillées, et suivre son maître partout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: Food, glorious food! (pv Jo)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Food, glorious food! (pv Jo)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Food, glorious food! (pv Jo)
» CNN: Food prices rising across the world
» 6 Worst Fast-Food Burgers (and What You Should Eat Instead!)
» Save The human right to food: International mission to Haiti
» Enfant abandonné ou tué devant Food for the Poor- Attention photos sensibles
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Rez-de-chaussée et étages
 :: Les cuisines.
-