AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Quand l'appétit va tout va [pv Laury]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 3940
Humeur :
98 / 10098 / 100

En couple avec : oh, vous savez, moi... Tiens, un nargole!
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Aulne Quibber

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,42 cm, bois de saule et griffe de botruc
Camp: Bien
Avatar: Evanna Lynch

Message#Sujet: Quand l'appétit va tout va [pv Laury]   Sam 25 Juin - 13:06

    Apparemment, Lauraleen était du même avis que Luna, l’heure n’était plus du tout au bavardage, mais au contentement des estomacs. Une fois leurs panses bien remplies, peut-être seraient-elles plus à même de papoter de façon constructive. Lauraleen en profita pour faire une petite référence à ces elfes de maison qu’elle semblait vouloir défendre bec et ongles. Visiblement, et sans même s’en rendre vraiment compte, sans doutes, Hermione avait créé aune vocation chez la petite blonde. Luna ne fit aucune remarque à ce sujet, se contentant d’adresser un léger sourire à son interlocutrice. Même si elle-même n’avait absolument pas l’ambition de rejoindre une telle cause, elle trouvait l’engouement de Lauraleen pour cette dernière tout à fait positif. Se fixer ce genre d’objectifs aiderait sans doute la première année à s’affirmer et à trouver ses marques au sein d’un monde qui relevait encore de l’inconnu pour elle. Se rattacher à une cause pour mieux défier l’inconnu.. Luna devrait peut-être faire de même, mais quelle cause? Elle ne voyait plus de branches auxquelles se rattacher, Ginny avait dû finir par lui transmettre sa paranoïa, maintenant, elle ne voyait plus d’issues. Juste ces moments de calme apaisants qui lui donnaient un agréable impression de normalité. Des moments comme celui qu’elle vivait à cet instant précis. Lauraleen demanda à la jeune fille si elle pouvait manger avec elle. Pour Luna, ça allait tellement de soi qu’elle l’observa avec des yeux ronds. Que s’imaginait-elle donc? Qu’elle allait la laisser manger toute seule dans son coin, alors que la plupart des tables de la grande salle seraient sûrement vides, de toute manière? C’était bien mal la connaître. Et puis, rien dans le règlement de l’école ne stipulait que des élèves de maisons différentes ne pouvaient pas se mêler aux gens d’autres maisons. Si cela arrivait rarement, c’était seulement parce qu’il était toujours plus facile de se lier d’amitié avec ceux de sa maison. Enfin, Luna disait ça, mais tous ses amis (ou du moins les gens à qui elle pouvait véritablement faire confiance sans qu’elle n’ait à se retrouver en proix à un véritable conflit intérieur) étaient à Gryffondor. Pour autant, elle ne rejoignait pas souvent leur table… Elle aurait eu le sentiment d’être de trop, et comme on ne l’y avait jamais invité… Ceci dit, cela était déjà arrivé quelque fois. Luna avait même eu l’occasion de manger à la table des serpentards, cette année. En compagnie de Daniel… autant doire qu’elle n’en gardait pas un excellent souvenir, même si sur le moment, elle avait passé un moment plutôt agréable. Enfin bon, cela ne changeait rien à l’affaire, Luna et Lauraleen pouvaient bien évidemment manger ensemble, d’ailleurs, ce n’était pas rare qu’un poufsouffle s’incruste à la table des serdaigles. Et toujours le même, en fait, Linus Carthridge, Luna avait cru comprendre qu’il était le petit ami de Melody Farnsworth, l’une des jumelles aux moutons volants. Si il pouvait venir si régulièrement à la table des bleu et bronze, Lauraleen le pouvait également.

    « Mais bien sûr. »
    répondit Luna dans un grand sourire.

    Elle ne se sentait de toute façon pas d’humeur à manger seule dans son coin, même si elle commençait à avoir très faim, et en parlant du fait d’aller déjeuner à Lauraleen, elle avait évidemment eu dans l’idée qu’elles mangeraient ensemble.

    Quand elles arrivèrent toutes deux dans le hall du château celui-ci était étonnamment peuplé. Elle qui pensait qu’elles seraient seules… Elle n’avait pas pensé une seule seconde au fait que ce jour-ci, une flopée d’élèves rentraient passer leur deuxième semaine de vacances à Poudlard. Bon, au moins, pour le nombre d’élèves qui arrivaient, il y en avait autant qui repartaient. Lauraleen sembla soudainement moins tranquille, et Luna comprit pourquoi quand elle suivit son regard. Daniel était de retour. Luna avait entendu parlé de ce qu’il faisait subir à la pauvre poufsouffle, et elle comprenait son appréhension et son absence totale d’envie de le voir. Pour des raisons différentes, elle ressentait exactement la même envie de l’éviter et de ne pas trop s’attarder.


    « Oui, on se dépêche. »
    acquiesça-t-elle en faisant une légère tape sur l’épaule de son amie.

    En évitant de croiser le regard de ceux qui se trouvaient là, elles se faufilèrent dans la grande salle, qui n’était pas encore bien pleine, même si les plats chargés de denrées délicieuses étaient déjà disposés sur les tables, et s’installèrent à la table des serdaigles. Luna, écoutant son estomac, se servit d’une généreuse part de tourte et de salade verte avant de reporter son attention sur Lauraleen.


    « ça ne va pas mieux avec Daniel? » demanda-t-elle, ne pouvant s’empêcher de faire référence à ce qui venait de se passer.

_________________
- Let's do the time warp again -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
POUFSOUFFLE
avatar
▌ Messages : 1449
Humeur :
90 / 10090 / 100

En couple avec : ....

QUI SUIS-JE?
Baguette: Aubépine et plume de Pheonix
Camp: Bien
Avatar: Anna Popplewell

Message#Sujet: Re: Quand l'appétit va tout va [pv Laury]   Dim 3 Juil - 22:18

    « Mais bien sûr. » répondit Aulne, Laury sourit, contente de pouvoir manger à la même table que la jeune fille. Elle marchait gaiement, elle aurait marcher longtemps comme ça, si dans le hall d'entrée. La petite fille n'aurait pas vu, Daniel, heureusement ce dernier semblait un peu trop occupé avec ses amis, pour remarquer la petite Poufsouffle qui se rua dans la Grande Salle.
    « Oui, on se dépêche. » fit la jeune Serdaigle, en entrainant la petite fille dans la grande salle, à moins que ça soit le contraire. En tout cas, elles y entrèrent et se trouvèrent un petite place à une des tables de la Grande Salle, enfin plus celle des Serdaigle, que des Poufsouffles. Bien que la petite Laury ne se sentait pas aussi intelligente que certaines personnes, notamment la petite Louisa, qui semblait avoir beaucoup de vivacité d'esprit pour sortir ses petites phrases aussi cash.

    Laury se servit de tourte et de salade comme Aulne, elle était toujours aussi impressionné par le travail que fournissait tous ses petits elfes de maison en sous-sols. Depuis que Aelycia lui avait montré la porte secrète, elle s'y arrêter aussi souvent que possible pour aller faire un petit coucou aux elfes de Maison, et les félicité pour leur cuisine, et le ménage qu'ils faisaient dans le château. Bien sûr, certains elfes étaient surpris et outragés qu'elle pense à les remercier, mais d'autres avaient ce petit sentiment de fierté, elle était sûre de l'avoir vu sur certains petits visages, dans leur gros yeux.

    « Ca ne va pas mieux avec Daniel? » fit Aulne, cette phrase fit redescendre la petite sorcière de son nuage avec les petits elfes. Elle soupira et posa sa fourchette dans son assiette, et passa ses mains sur ses jambes dans un geste nerveux et timide. Elle se sentait toute petite, timide, quand on parlait de Daniel devant elle. Sans doute parce que cela reflétait sa propre faiblesse, bien que la petite fille n'est pas encore atteint une telle niveau de réflexion sur sa vie.
    "Non, ça ne va pas mieux, pour l'instant, mais je me dis que c'est un mauvais moment à passer, aprés tout il ne sera plus là, l'année prochaine, non?" fit-elle dans un certain espoir de voir la situation s'améliorer par la suite ou même avant. Aprés tout, elle aurait peut-être l'occasion de lui rendre la monnaie de sa pièce, un jour qui sait..

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 3940
Humeur :
98 / 10098 / 100

En couple avec : oh, vous savez, moi... Tiens, un nargole!
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Aulne Quibber

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,42 cm, bois de saule et griffe de botruc
Camp: Bien
Avatar: Evanna Lynch

Message#Sujet: Re: Quand l'appétit va tout va [pv Laury]   Mer 6 Juil - 17:23

    Ce n’était qu’un mauvais moment à passer, il ne serait plus là l’année prochaine. En effet, dit comme ça. Cette perspective avait quelque chose de rassurant pour elle également. Elle avait dû monopoliser tant d’efforts ces derniers mois pour le ne pas se retrouver face à face avec Daniel qu’elle pouvait parfaitement comprendre et approuver le point de vue de Lauraleen. Oui, plus que quelques mois et… Mais à quoi pensait-elle, en vérité? D’ici la fin de l’année, ils ne seraient plus là, elle ne serait plus là. Elle tentait plus de s’en convaincre qu’autre chose. Quand elle et les autres s’étaient retrouvés dans cette époque intrigante, Luna avait d’abord été confiante, trop insouciante, même, ils avaient Dumbledore avec eux, et de ce fait, elle avait cru que la situation serait rapidement réglé, qu’ils repartiraient vite. Mais voilà, plusieurs mois s’étaient écoulés depuis, et la situation stagnait (bien qu’elle allait bientôt prendre un tour tout à fait vertigineux). Personne n’en parlait, au sein de leur petit groupe, sans doute parce que mettre un mot sur leur sentiment général aurait fait s’effondrer les dernières illusions qu’il leur restait encore, mais au fond, tout le monde le pensait : ils ne rentreraient pas chez eux avant longtemps. Si un sorcier aussi puissant et brillant que Dumbledore avait tant de mal à trouver cette solution miraculeuse qui devait les sortir du pétrin, personne ne le pourrait, il allait falloir attendre que la solution leur parvienne, rester impassibles et inactifs en attendant, pour un temps qui semblait définitivement trop long. Pas étonnant que chacun d’entre eux ait les nerfs à fleur de peau.

    Luna jeta un regard paisible à Lauraleen, même si elle ne l’était pas vraiment. Elle cherchait juste à compenser les craintes et l’anxiété que ce sujet lui faisait ressentir en observant la petite poufsouffle, et en appréciant tout ce qu’elle symbolisait : la pureté, l’innocence… Autant de valeurs qui avaient, semble-t-il, malheureusement l’habitude de se perdre. Il ne fallait pas qu’elle y pense. Elle avait jusque là, parfaitement réussi à ne pas y penser. Elle avait été tranquille, quiète. Pourquoi ne la laissait-on pas être tout simplement satisfaite? Peut-être que quelques joncheruines peuplaient le plafond magique de la grande salle et l’avaient pris pour cible? Songeant à cette hypothèse, la blondinette leva aussitôt les yeux vers le ciel magique qui s’étalait au-dessus de sa tête. Mais bon, c’était idiot, comme réaction. Et inutile, surtout. Elle n’avait pas de lorgnospèctres avec elle. Baissant les yeux, elle choisit donc de retourner à la réalité - dans la mesure où elle en était capable, et même si elle s’y prenait plusieurs minutes après que la remarque précédente ait été prononcée, elle répondit à la première année.


    « Tu as raison. C’est comme craindre un ronflak en Grande-Bretagne… » elle s’interrompit, ne finit pas sa phrase, laissant en suspens une proposition des plus mystérieuses. Mais pour elle, les choses devaient paraître parfaitement claires, car elle adressa à Lauraleen un regard entendu avant de piocher une nouvelle parte de tourte dans son assiette et de la savourer. « Les mauvais moments finissent toujours par passer. »

    Même si certains étaient bien plus longs que d’autres à passer leur chemin. Oui, rentrer à son époque représenterait un soulagement certain pour Luna, mais pour autant, elle aurait sûrement quelques regrets, un peu de nostalgie. Lauraleen, cette petite fille adorable, elle la laisserait à son triste sort, et ne pourrait plus avoir le moindre contact avec elle… cette pensée la rendait un peu triste. Quand elle retournerait à son époque, elle s’amuserait sûrement à rechercher dans quelques vieux registres le nom de certaines personnes qu’elle avait rencontré dans ce Poudlard d’un autre temps, une chose était certaine, le nom de Lauraleen en ferait partie. Il était étrange, d’ailleurs, de se dire que, à ce moment, si elle avait la chance de ne pas être morte, elle serait de cinquante ans plus âgée qu’elle. Luna ne parvenait pas à se faire une vision de la poufsouffle âgée. Elle avait l’impression qu’elle resterait éternellement cet enfant doux et attendrissant. Evidemment, la vérité était toute autre. Tout le monde finissait par grandir. Les bons moments passaient, eux aussi...

_________________
- Let's do the time warp again -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
POUFSOUFFLE
avatar
▌ Messages : 1449
Humeur :
90 / 10090 / 100

En couple avec : ....

QUI SUIS-JE?
Baguette: Aubépine et plume de Pheonix
Camp: Bien
Avatar: Anna Popplewell

Message#Sujet: Re: Quand l'appétit va tout va [pv Laury]   Sam 9 Juil - 18:02

    « Tu as raison. C’est comme craindre un ronflak en Grande-Bretagne… » commença la jeune Serdaigle avant de s'interrompre sur cette phrase mystérieuse, bien que Laury ne comprenait pas vraiment toutes ses références à ses créatures qu'elle ne connaissait pas. Elle avait hâte d'en savoir autant que Aulne sur ses créatures, sans doute les étudierait-elle en cours bientôt. « Les mauvais moments finissent toujours par passer. » ajouta-t-elle aprés avoir prit une autre part de tourte, et Laury pensa tristement...
    *les bons moments aussi passent*... Il fallait donc profiter de ce bon moment avec la jeune fille, pendant qu'il était temps, avant de le regretter plus tard de ne pas avoir profiter de la vie, comme on le voudrait...

    Laury prit une autre part de tourte et la savoura en silence. Elle avait rudement faim, et l'appétit vient en mangeant disait-on, et bien c'était vrai. Parce qu' aprés deux parts de tourte, elle termina sa salade et en reprit même un peu, avec de la sauce au vinaigre pour la pimenter. Mais elle en mit un peu trop et dut boire deux verres et manger beaucoup de pain pour faire passer le piquant dans sa bouche.
    "J'en ai trop mis" fit-elle un peu honteuse, en terminant son verre. Elle sourit à Aulne, un peu confuse par sa maladresse et son manque de pondération. Laury finit par laisser sa salade dans son assiette, elle ne pouvait pas la manger comme ça, elle était un peu triste pour les elfes qui avaient si bien préparer la salade que la petite Poufsouffle n'avait pas pu manger. Mais elle ferait honneur au désert pour compenser, se dit-elle dans un sourire...

    Laury leva les yeux vers Aulne, ils étaient un peu brillant, dû au piquant de la sauce, mais aussi sa tristesse vis à vis des petits elfes de maison. Elle lui sourit, et se sentait moins petite fille en compagnie de Aulne qu'en compagnie de Prudence, pourtant elle n'avait qu'un an d'écart. Sans doute parce que la jeune Serdaigle avait encore cette étrange fantaisie qui l'accompagnait partout, mais la rendait si gentille. Enfin du point de vue de la petite Poufsouffle. Laury but un dernier verre d'eau, pour bien éteindre le feu dans sa bouche et regarda un groupe de Serpentard entraient dans la Grande salle, heureusement Daniel ne se trouvait pas parmi eux. Elle soupira de soulagement malgré elle. Et fit un petit sourire timide à sa compagne de table, qui se trouvait face à elle.
    "Désolée" fit-elle dans une petite voix, en reposant son verre sur la table, sans bruit.


[HJ : C'est un peu court, désolée...]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 3940
Humeur :
98 / 10098 / 100

En couple avec : oh, vous savez, moi... Tiens, un nargole!
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Aulne Quibber

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,42 cm, bois de saule et griffe de botruc
Camp: Bien
Avatar: Evanna Lynch

Message#Sujet: Re: Quand l'appétit va tout va [pv Laury]   Dim 10 Juil - 16:56

    Luna avait à peine remarqué que Lauraleen, à côté d’elle, était en train de lutter avec sa nourriture, et plus particulièrement avec la sauce pimentée de sa salade. Il est vrai, ce n’est pas très bien, de ne pas faire attention à un interlocuteur qui était juste à côté de soi. Luna était plutôt quelqu’un d’attentive envers les autres, mais elle restait une rêveuse invétérée, aussi s’était-elle laissée un instant emporter par ses pensées, et n’avait pas prêté attention aux faits et gestes de la petite poufsouffle. Ce ne fut que lorsqu’elle s’excusa, comme un peu gêné, mais ayant surtout souffert de l’excès de vinaigre, que Luna redescendit de son nuage pour fixer à nouveau son attention sur la première année. Elle lui adressa un léger un sourire qui, en somme, voulait dire que ce n’était pas grave. Redescendue sur terre, pour quelques instants en tous cas, elle réalisa que son assiette était presque vide, et qu’elle avait encore faim. Jetant un coup d’œil aux denrées diverses qui occupaient la table, elle eut dans l’idée de se trancher quelques morceaux de saucissons. Mais alors qu’elle avançait sa main vers le dit saucisson, celui-ci disparut tout à coup, laissant Luna seule avec sa frustration. Elle s’en guérit bien vite, cependant, car à la place de ces denrées salées étaient apparues multitudes de tartes, gâteaux, compotes, autant de desserts qui semblaient tous plus succulents les uns que les autres.

    Elle se servit de généreuses cuillerées de compote de poire, ainsi que de quelques gâteaux secs. L’attention fixée sur sa nourriture, elle avait à peine remarqué que le silence les environnait depuis plusieurs minutes, maintenant. Un silence qui aurait pu sembler peser à beaucoup, mais qui n’avait pas dérangé une seule seconde la blondinette, sûrement parce qu’elle était habituée au silence. Il allait de paire avec la solitude, et elle était souvent seule. Peu de gens avaient véritablement envie de côtoyer une folle. Elle ne leur en tenait pas rigueur, elle était habituée, et savait apprécier le silence, elle savait que ce n’était pas une tare de ne rien dire. D’ailleurs, ses dernières expériences lui avaient bien fait comprendre que se taire vaut souvent mieux que de trop parler.

    Elle se souvenait de son grand-oncle, un vieillard tremblotant, aux lunettes à doubles foyers et aux pupilles divergentes, qui un jour lui avait dit que si ce qu’elle avait à dire était moins beau que le silence, il valait mieux qu‘elle se taise. Il s’agissait d’un proverbe arabe, semble-t-il, son grand-oncle voyageait beaucoup. À chaque fois qu’il venait lui rendre visite, il lui racontait ses récits de voyages. Enfin, plus depuis quelques temps. Parce qu’il était mort. Cancer de la prostate. Maintenant qu’elle y pensait, il aurait sûrement eu l’âge d’être élève à Poudlard, à cette époque. Encore aurait-il fallu qu’elle connaisse son nom de famille. Elle avait sûrement beaucoup à apprendre de ce célèbre dicton, elle tentait d’en apprendre, en tous cas, elle parlait déjà moins sans réfléchir. Elle évitait les problèmes au possible en en disant le moins qu‘elle pouvait. Elle espérait que, grâce à cela, elle ne mettrait plus les autres en périls. Peut-être parviendrait-elle-même à rattraper ses erreurs, et obtiendrait-elle la reconnaissance d’Harry, d’Hermione, ou même de Ginny… enfin, c’était sûrement trop en demander, on ne pouvait pas vouloir le beurre, l’argent du beurre et la crémière par-dessus le marché. Son regard quittant la compote orangée qu’elle avait, sans même s’en rendre compte, fixé jusqu’ici, elle leva les yeux vers Lauraleen. Peut-être que pour elle, le silence était dérangeant. Du regard, elle l’invita donc à parler si elle en avait l’envie, même si ce silence semblait annonciateur de la fin de leur conversation. Toute discussion devait bien finir par s’achever. Leur dîner avalé, chacune retournerait sûrement à sa salle commune, tout simplement.


[je te laisse clôturer? Razz]

_________________
- Let's do the time warp again -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
POUFSOUFFLE
avatar
▌ Messages : 1449
Humeur :
90 / 10090 / 100

En couple avec : ....

QUI SUIS-JE?
Baguette: Aubépine et plume de Pheonix
Camp: Bien
Avatar: Anna Popplewell

Message#Sujet: Re: Quand l'appétit va tout va [pv Laury]   Dim 10 Juil - 17:13

    Laury ne termina pas sa salade, mais fort heureusement le reste du repas arriva et elle put admirer l’œuvre des petits elfes avec les tas de dessert qu'ils avaient préparer. Des compotes, c'est d'ailleurs ce que prit la jeune Aulne. Mais il y avait aussi des tartes, des gâteaux, des fruits, des flans, des crèmes, et des yaourts. La petite Poufsouffle se prit une part de tarte aux pommes, qu'elle savoura avec joie. C'était beaucoup plus doux sur sa langue que la sauce piquante au vinaigre. Elle devait être distraite pour en avoir mis autant sur sa salade. Il faut dire que ces derniers temps, elle avait été contente de passer cette semaine tranquille, et elle avait cru que la deuxième serait la même, sauf que Daniel était rentrée, et il serait peut-être plus difficile de lui échapper dans le château, qui était maintenant bien moins occupé que durant la période scolaire.

    La dernière bouchée de tarte fut avalée, et Laury essaya sa bouche et ses petites menottes avec une serviette et sourit à la jeune Serdaigle, en face d'elle, qui terminait à son tour, son repas. Le silence qui avait accompagné leur repas, n'avait pas vraiment déranger la jeune Lauraleen, sans doute parce que la petite fille était un peu fatiguée, et qu'elle, il faut l'avouer, n'avait pas eu trés envie de discuter. Le dîner était terminé, et sans doute qu'elle allait rejoindre leur salle commune, Laury était toute seule dans son dortoir et il n'y avait que deux autres Poufsouffles qui étaient restés pendant les vacances. La petite fille pensa au fauteuil au coin du feu, qu'elle aurait l'occasion d'essayer, alors que le reste du temps, ce n'était pas possible.

    La petite Poufsouffle rassemblant son couvert, ce qui était peut-être un peu idiot vue que tout disparaissait par magie. Comme le saucisson que la jeune Aulne n'avait pas pu attraper. Lauraleen se leva et sourit à Aulne.

    "Et bien, je vais te souhaiter une bonne nuit, je suis vraiment fatiguée". dit-elle en faisant une bise sur la joue de sa camarade et s’éclipsa vers sa salle commune, qui se trouvait non loin des cuisines. Elle serait bien allée faire un petit coucou aux elfes de Maison, mais elle était un peu trop fatiguée. Demain, sans doute, pensa-t-elle en entrant dans son dortoir, pour s'installer dans le fauteuil confortable...


[RP Clos!]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Quand l'appétit va tout va [pv Laury]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Quand l'appétit va, tout va.
» Citations
» Quand l'appétit va tout va... Ou pas [Pv Brume]
» Quand l'appétit va tout va
» -Claire-"Tout homme s'enrichit quand abonde l'esprit" Serdy forever.~
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Rez-de-chaussée et étages
 :: La grande salle.
-