AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Euh, je l'avais vu en premier [Pomona]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Miss je sais tout.
avatar
▌ Messages : 1888
Humeur :
100 / 100100 / 100

En couple avec : L'amour c'est tellement compliqué dirait Hermione. Elle ne cesse pourtant de rêver d'une personne... de l'un de ses amis... du rouquin national... mais cela veut il dire qu'elle l'aime ? Hermione ne sait pas.
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Prudence Johnson

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de vigne, ventricule de dragon
Camp: Bien
Avatar: EMMA W.

Message#Sujet: Euh, je l'avais vu en premier [Pomona]   Dim 26 Juin - 20:14

La bibliothèque était le seul endroit qui n'avait pas changer au cours de ces années. Et c'était à cette endroit que je me sentais le mieux. J'avais beau être ici depuis maintenant 6 mois, je ne me sentais toujours aussi mal. Je voulais à tout pris revenir dans mon époque.Néanmoins j'essayais de faire preuve de sang froid. Je me devais de garder la tête froide face à Ginny qui était paranoïque, à Luna qui était toujours aussi gaffeuse, à Ron toujours aussi bourrin et Harry toujours aussi obsédé par vous savez qui.

J'avais décidé qu'il était temps pour moi de me ressourcer un peu. D'avoir l'impression seulement quelques heures d'être dans mon époque à moi. Après avoir manger à la grande salle, le midi, je me dirigea tout logiquement vers la bibliothèque. Je dois le reconnaître assez rapidement et en cherchant le moins possible les regards des personnes que je connaissais. Je n'avais pas envie que l'on m'arrête et que l'on me parle sur des sujets sans vraiment aucun intérêt, je ne me sentais pas suffisamment à l'aise pour le faire.

Lorsque j'arriva dans la bibliothèque, il n'y avait pas grand monde hormis quelques élèves érudits de mon genre. J'entra et commença à me balader dans les nombreuses allées de cette immense pièce. L'odeur des livres m’enivraient de plaisir. Cette endroit était réellement rassurant pour moi. A l'instant ou j'étais rentrée dans cette pièce, je m'étais senti plus légère.

J'étais donc dans les rayons à la recherche d'un livre coup de coeur. Livre que je finis par trouver. Alors que je tendais la main et que la pulpe de mes doigts n'étaient plus qu'à quelques millimètre de la reliure du livre. Je le vis brutalement s'éloigner de moi. Visiblement quelqu'un le prenait de l'autre côté de la bibliothèque.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
avatar
▌ Messages : 1384
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: roseau, 23,2 cm et crin de licorne
Camp: Bien
Avatar: Carey Mulligan

Message#Sujet: Re: Euh, je l'avais vu en premier [Pomona]   Ven 1 Juil - 10:16

Le jeudi, seul jour de la semaine où Pomona avait son après-midi de libre. Quand beaucoup en profitaient pour ne rien faire, passer du temps avec leurs amis, ou pour rêvasser dans le parc, Pomona, elle, allait à contre-courant.

Les raisons en étaient bien simples : Pomona ne trouvait aucun attraits à l’inactivité, elle n’avait pas la moindre envie de s’ennuyer, elle ne risquait pas davantage de s’amuser avec ses amis, puisqu’en vérité, elle n’avait que Miyria. Et Yuûki. Et que quand bien même elles étaient ses amies, elle ne les voyait que très peu. Enfin, pour elle, rêvasser dans le parc revenait à ne rien faire, et donc à s’ennuyer, c’était donc hors de question.

Une fois son déjeuner avalé, ce sans beaucoup d’appétit, les pas de la verte et argent la conduisirent jusqu’à la bibliothèque. Comme toujours. C’est là qu’elle passait le plus clair de son temps, pour la simple et bonne raison que la lecture était à peu près le seul « loisir » qu’elle s’accordait, en plus d’écrire dans son carnet, même si ces derniers temps, elle osait à peine y toucher, ne s’était toujours pas vraiment remise de son altercation avec Jedusor.

À peine entrée dans la bibliothèque, elle put constater, et ce sans surprises, que la bibliothèque était presque entièrement vide. Il n’y avait rien d’étonnant à cela, rares étaient ceux qui partageaient son amour du livre. Ils n’en comprenaient pas les délices, le plaisir de tourner le page, de laisser les mots s’imprégner dans votre esprit.

Ils ne comprenaient pas, c’était bien dommage, mais ce n’était pas pour autant que Pomona éclairerait leur lanterne, l’un des grands plaisirs que permettait la bibliothèque, était la possibilité d’être au moins un peu environné de silence, et de se trouver presque seule.

Pomona n’était pas encore fixée quant à ce qu’elle avait l’intention de lire. Elle s’était récemment lancée dans une lecture plutôt ambitieuse, puisqu’elle avait commencé la lecture de la bible. Très ambitieux, n’est-ce pas. Pourtant, la verte et argent n’était absolument pas croyante. C’était d’ailleurs ce qui rendait sa lecture plus intéressante, elle pouvait voir l’œuvre sous plusieurs angles, sans être arrêtée par un quelconque puritanisme religieux. Sans compter que cette œuvre magistrale aidait à la compréhension de beaucoup d’autres œuvres - moldues, certes. Mais Pomona était particulièrement fascinée par la littérature moldue, leur conception de la fantaisie était plus large, du fait qu’ils ignoraient tout des limites de ce qu’ils nommaient le « surnaturel ».

Afin de faire une pause dans sa lecture titanesque, Pomona était à la recherche d’un ouvrage plus conventionnel, pour un sorcier du moins, et un chance pour elle, la bibliothèque en regorgeait. Ses doigts glissaient le long des rayonnages, à la recherche du livre idéal.

Quand il lui sembla l’avoir trouvé, et alors qu’elle l’emportait, afin de l’amener jusqu’à une table où elle pourrait le lire tranquillement, elle sentit un regard peser sur elle.

Pomona se retourna, et ses yeux tombèrent alors sur Prudence Johnson, qui la fixait, l’air assez dépitée. Elle se tenait de l’autre côté du rayonnage. Visiblement, elle avait voulu récupérer le même livre qu’elle.

Pomona n’était ni généreuse, ni altruiste, si Prudence avait été n’importe qui d’autre que Prudence, la verte et argent aurait certainement emporté le livre avec elle sans le moindre scrupule. Mais voilà, il s’agissait de Prudence Johnson, la nouvelle, l’un de ses objets d’attention les plus importants, à choisir entre son précieux volume et l’occasion de soutirer des informations à la rouge et or, le choix était rapidement fait.

Aussi, Pomona choisit-elle de se rapprocher de la jeune fille.


"Excuse-moi. Tu le voulais?"

Une politesse peut-être trop appuyée dans le son de sa voix, elle n’était pas de ceux qui sociabilisaient facilement. Elle tendit le livre à Prudence, afin de lui faire comprendre que cela ne la dérangeait pas le moins du monde qu’elle le récupère.

Une fois qu’elle l’eut pris, elle récupéra un autre livre au hasard, afin d’avoir tout de même de la lecture.


"On va s’asseoir?" lui demanda-t-elle de façon sans doute trop directe, lui proposant, en quelque sorte, le troc suivant : mon livre contre une conversation avec toi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miss je sais tout.
avatar
▌ Messages : 1888
Humeur :
100 / 100100 / 100

En couple avec : L'amour c'est tellement compliqué dirait Hermione. Elle ne cesse pourtant de rêver d'une personne... de l'un de ses amis... du rouquin national... mais cela veut il dire qu'elle l'aime ? Hermione ne sait pas.
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Prudence Johnson

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de vigne, ventricule de dragon
Camp: Bien
Avatar: EMMA W.

Message#Sujet: Re: Euh, je l'avais vu en premier [Pomona]   Ven 1 Juil - 20:25

C'était une serpentard qui avait pris le livre. Elle me regarda avec étonnement. Je portais les couleurs de gryffondor et je sentais plus ou moins en moi qu'elle allait me toiser et partir avec le livre. Mais ne fut pas ma surprise lorsque la jeune vert et argent devant moi me tendis le livre en s’excusant. Très surprise, je ne su pas quoi répondre et je me contenta de prendre le livre qu'elle me tendait. Je lui fis néanmoins un sourire la remerciant de son geste que je trouvais encore une fois très surprenante. J'avais cette impression depuis mon arrivé que la guerre entre serpentard et gryffondor était assez forte et plus sournoise. Mais il est vrai aussi qu'à cette époque je n'étais qu'une inconnue, personne ne connaissait Harry Potter ni qui il représentait, je ne subissais plus les dénigrements des serpentards en me traitant de miss je sais tout, la sang de bourbe ami d'Harry Potter le balafrais.

Alors que j'allais la quitter pour m'asseoir sur une des tables tranquillement, elle me demanda si on pouvait s'asseoir. Visiblement, elle voulait discuter avec moi. Vue qu'elle m'avait donné le livre que je voulais lire, je me sentais obliger d'accéder à sa requête.

-euh, oui si tu veux...

On se dirigea alors vers la première table libre, ce qui était assez facile vu qu'il n'y avait que deux élèves assis aux tables. Je m'assis alors à l'une d'elle et la jeune fille fit de même face à moi. Vu qu'il allait bien falloir que je connaisse son nom, je lui souria et lui dis:

-Prudence Johnson et toi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
avatar
▌ Messages : 1384
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: roseau, 23,2 cm et crin de licorne
Camp: Bien
Avatar: Carey Mulligan

Message#Sujet: Re: Euh, je l'avais vu en premier [Pomona]   Lun 4 Juil - 15:03

-euh, oui si tu veux...

Pomona n’eut pas à prier Prudence, bien que celle-ci semblait pour le moins surprise. Il est vrai que les serpentards abordaient rarement les élèves d’autres maisons aussi délibérément si ce n’était pas pour s’en prendre à eux physiquement ou verbalement.

Pomona n’était pas de ces gens là, elle trouvait d’ailleurs cette attitude primaire et inutile, les maisons mettaient en valeurs des traits de caractère, il est vrai, mais ce n’était pas pour autant qu’ils étaient incompatible. Intelligence, ambition, courage et fidélité étaient autant de qualités que tout le monde devrait savoir apprécier.

Non, la verte et argent ne faisait pas de distinction entre les maisons, même si elle aimait à décrypter cette rivalité qui existait entre elles. Comme si le choixpeau magique vous déterminait à détester ou aimer certaines personnes. C’était ridicule. Preuve en était, la deuxième de ses deux seules meilleures amies, Yuûki, était à Poufsouffle.

Puisque Prudence avait accepté l’invitation de Pomona de s’asseoir avec elle, elle partit à la recherche d’une table vide, de préférence à l’écart, où elles pourraient discuter calmement, et sans être surprises. Si Pomona sentait sa curiosité piquée au vif, et avait très envie de la voir satisfaite, elle ne voulait en apprendre plus que pour sa satisfaction personnelle. Partager ses informations avec autrui était contre ses principes, raison pour laquelle elle préférait ne pas être entendue si elle apprenait quelque chose d’intéressant.

Seulement, ce ne fut pas elle qui choisit leur table, Prudence avait pris les devants, et les avait installé à la table vide la plus proche. Elle n’était pas la mieux placée pour être tranquilles, mais Pomona ferait avec, elle n’avait aucune envie de contrarier la jeune fille alors qu’elle avait eu la chance d’obtenir une entrevue avec elle.


-Prudence Johnson et toi ?
Que Prudence prenne la peine de se présenter semblait un peu superflus, étant donné les circonstances, mais c’était une formalité comme une autre. Après tout, elle n’avait jusqu’ici jamais eu de réelle conversation.

"Je sais qui tu es, évidemment."


Seul un sourd et aveugle n’aurait pas prêté attention, en début d’année, à l’arrivée de ces six nouveaux. Elle avait fait beaucoup de bruit, et soulevé beaucoup d’interrogations. Dès le soir de leur arrivée, Pomona leur avait déjà consacré toute une page de son carnet pour livrer ses premières impressions à leur sujet.

Alors oui, Pomona savait que Prudence s’appelait Prudence, comme à peu près toute l’école. Elle ne pouvait qu’imaginer à quel point il devait être étrange d’être connu de tous sans connaître personne, elle se souvenait d’ailleurs que William Black, un autre nouveau, avait fait une remarque à ce sujet, au cours de la conversation qu’ils avaient eu tous les deux.


"Je m’appelle Pomona Fitz."
se présenta-t-elle doucement.

Il ne fallait bien sûr pas faire trop de bruit, cela aurait pu couper court à leur conversation, et Pomona avait bien l’intention de la prolonger aussi longtemps qu’elle le pourrait, jusqu’à obtenir quelque chose.

"Je suppose que cette école doit beaucoup te changer de Salem, mais Poudlard dispose d’une bibliothèque assez fournie, c’est déjà ça."

Elle aurait pu trouver mieux, comme entrée en matière, mais elle était loin d’être sociable, quand elle tentait de l’être, ce n’était pas forcément des plus concluants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miss je sais tout.
avatar
▌ Messages : 1888
Humeur :
100 / 100100 / 100

En couple avec : L'amour c'est tellement compliqué dirait Hermione. Elle ne cesse pourtant de rêver d'une personne... de l'un de ses amis... du rouquin national... mais cela veut il dire qu'elle l'aime ? Hermione ne sait pas.
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Prudence Johnson

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de vigne, ventricule de dragon
Camp: Bien
Avatar: EMMA W.

Message#Sujet: Re: Euh, je l'avais vu en premier [Pomona]   Ven 8 Juil - 17:24

Oui, elle me connaissait... il est vrai que j'étais en réalité passé de la cébrité "amie de l'élu" à celle de "bête curieuse car nouveau". Ce fut à son tour de se présenter. Pomona, cela me disait quelque chose. Il me semblait qu'Harry m'en avait parlé, elle l'avait surprise entrain d'utiliser la cape d’invisibilité. Je ne savais pas ou avait mené la conversation mais je n'étais pas totalement rassuré. Elle savait déjà que nous avions des objets rares. Cela n'aidait vraiment à se fondre dans la masse.

J'étais assise à califourchon sur le banc de la table face à la jeune serpentard. Elle ne semblait pas vraiment méchante, mais avec mon expérience, je savais qu'il fallait se méfier de tout le monde. La preuve avec la trahison de Pettegrow qui avait lâchement vendu les parents d'Harry à Voldemort. J'avais la chance d'avoir des amis avec qui nous étions totalement uni. Je savais que je pouvais entièrement faire confiance à Harry, Ron et Ginny. Je pouvais aussi faire confiance à Neville et Luna mais je dirais qu'ils sont plus gaffeurs que les autres, mais cela ne m'empêchait pas d'être proche d'eux.

J'étais légèrement nerveuse, je redoutais les sujets qu'elle voulait aborder. Je sentais qu'elle cherchait quelques choses. Ce n'était pas une rencontre anodine, elle avait délibérément monailler cette discussion contre le livre que je voulais. Je me mis à caresser le cuir attendant qu'elle ouvre la discussion. Chose qu'elle fit assez rapidement en me parlant de Salem, faisant une comparaison sur la bibliothèque.

- Oui, lorsque je suis rentrée ici pour la première fois, je suis restée véritablement bouche bée.

Je voulais limiter un maximum le sujet de Salem. Mes notions sur cette école était beaucoup trop flou pour en parler avec précision. Et puis depuis la gaffe de Luna, nous avions décidé que tout le monde devait impérativement couper court aux conversations sur Salem.

-Tu viens souvent à la biblio ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
avatar
▌ Messages : 1384
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: roseau, 23,2 cm et crin de licorne
Camp: Bien
Avatar: Carey Mulligan

Message#Sujet: Re: Euh, je l'avais vu en premier [Pomona]   Mar 12 Juil - 9:58

"Oui, lorsque je suis rentrée ici pour la première fois, je suis restée véritablement bouche bée."

Sur ce point, Pomona pouvait parfaitement comprendre Hermione. La verte et argent était une grande amoureuse des livres, sa bibliothèque parentale en était pleine, mais elle ne tenait certainement pas la comparaison avec l’imposante bibliothèque de Poudlard.

La première fois que la jeune fille y avait mis les pieds, elle avait elle aussi était impressionnée par la quantité de livres qui s’y trouvaient. La bibliothèque de Poudlard était, par excellence, le paradis de tout amoureux des livres qui se respecte.


"Tu viens souvent à la biblio ?"

Prudence avait habilement éludé le sujet "salem", était-ce volontaire ou non, Pomona ne pouvait pas en être sûre, mais il était dans tous les cas clair que si elle voulait recueillir les informations qu’elle escomptait obtenir, il lui faudrait de la patience, et gagner la confiance de la rouge et or.

C’est pour cette raison que Pomona choisit de répondre à la question qui venait de lui être posée sans faire mine de l’éviter. Elle n’avait aucune raison de le faire, d’ailleurs, son rapport et ses fréquentations à et de la bibliothèque n’étaient un secret pour personne parmi ceux qui s’y rendaient le plus souvent.

Pomona appréciait cet endroit, il s’agissait de l’un des rares lieux de Poudlard où on pouvait savourer le silence, et profiter d’une solitude un peu relative, c’est vrai, mais au moins illusoire, qui était plutôt agréable.

Et bien sûr, il y avait les livres, tous ces précieux livres, cette concentration de savoir, elle aurait aimé pouvoir lire chaque ligne de chaque livre jamais écrit au monde. Evidemment, c’était bien impossible.


« Régulièrement, oui. »

Son regard se posa sur Prudence pour ne pas la quitter quelques secondes. Comment faire pour s’attirer la confiance de la jeune fille, pour obtenir ne serait-ce qu’un détail, un indice qui l’aiderait à mieux comprendre le mystère qui semblait envelopper l’histoire de leur arrivée ici, à elle et aux cinq autre nouveaux de Poudlard?

Il fallait sûrement y aller en douceur. Ce n’était pas la première fois qu’elle élaborait une tentative de rapprochement auprès de personnes qui l’intéressaient, dans un but purement ethnologique, mais ce n’était pas pour autant qu’elle maîtrisait vraiment ce domaine.

Il lui fallait lutter contre son associabilité naturelle, et l’exercice était difficile. Il suffisait de constater à quel point les relations qu’elle entretenaient avec ses rares amies lui imposaient d’efforts.

Oui, un comble pour une personne qui se disait spécialiste des relations humaines, elle parvenait à les analyser, à les observer, mais elle était bien incapable de les vivre, et d’aborder ces situations sereinement.


"J’ai cru remarquer que toi aussi." ajouta-t-elle en espérant que Prudence n’en déduirait pas ce qui était la vérité : qu’elle l’observait du coin de l’œil, intriguée. "Il n’est pas donné à tout le monde d’apprécier les livres à leur juste valeur."

Cette entrée en matière n’était pas des meilleures, mais elle ne s’en trouvait pas d’autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miss je sais tout.
avatar
▌ Messages : 1888
Humeur :
100 / 100100 / 100

En couple avec : L'amour c'est tellement compliqué dirait Hermione. Elle ne cesse pourtant de rêver d'une personne... de l'un de ses amis... du rouquin national... mais cela veut il dire qu'elle l'aime ? Hermione ne sait pas.
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Prudence Johnson

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de vigne, ventricule de dragon
Camp: Bien
Avatar: EMMA W.

Message#Sujet: Re: Euh, je l'avais vu en premier [Pomona]   Jeu 28 Juil - 19:57

Lorsqu'elle dit qu'elle savait que je venais souvent à la bibliothèque, je tiqua. D'ou elle savait cela ? je ne parlais pas à grande monde en dehors des voyageurs et j'allais à la bibliothèque seule. Comment pouvait elle savoir que je venais souvent alors que j'y allais à des horaires ou il n'y avait personne dans la bibliothèque... était il possible... serait ce possible que cette serpentard m'espionne ?

A moins que je devenais totalement parano. Pour quelle raison cette serpentard m'observerait elle. Il n'y avait aucune raison. Je ne la connaissais pas mais elle n'avait pas apparu comme les proches de Tom, je n'avais donc aucune raison de devenir parano. Si cela avait été Daniele ou Olive, là ok, il y aurait anguille sous roche mais forte heureusement ce n'était pas le cas.

-C'est vrai, rare sont ceux qui découvre la beauté d'un livre.

Je lui fis un petite sourire. J'étais curieuse d'en apprendre plus sur elle, ou du moins savoir si elle connaissait Tom. Qui sait, j'allais peut être obtenir des informations sur lui que l'on ignorait encore. Je me gratta un peu le front avant de me lancer.

-Hum, excuse ma question qui peut paraître, particulière. Mais tu es proche de Tom Jedusor ? je veux dire, tu le connais bien ?

Je me demandais bien comment elle allait accueillir la question que je venais de lui poser. Je lui fis un sourire angélique pour lui faire comprendre qu'il n'y avait pas anguille sous roche. Je ne voulais pas qu'elle se braque face à mes questions. Néanmoins je ressenti le besoin de rajouter.

-Excuse ma question indiscrète.

Je posa ensuite un coude sur la table et appuya mon visage sur celui ci tout en continuant à la regarder.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
avatar
▌ Messages : 1384
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: roseau, 23,2 cm et crin de licorne
Camp: Bien
Avatar: Carey Mulligan

Message#Sujet: Re: Euh, je l'avais vu en premier [Pomona]   Mar 9 Aoû - 19:00


"C'est vrai, rare sont ceux qui découvre la beauté d'un livre."

Trop rares, il est vrai, mais c’était un mal pour un bien. La bibliothèque était, ainsi, désertée, et il était plus simple d’y savourer une juste solitude.

De même, il était plus simple d’avoir une conversation qui puisse rester confidentielle lorsque moins d’oreilles étaient à proximité (ceci dit, celles de la bibliothécaire étaient particulièrement aiguisées).

Pomona ne savait pas comment elle allait pouvoir amener Prudence à l’éclairer sur le sujet qui l’intéressait. Elle ne pouvait pas imaginer que la rouge et or lui faciliterait grandement la tâche.

"Hum, excuse ma question qui peut paraître, particulière. Mais tu es proche de Tom Jedusor ? je veux dire, tu le connais bien ?"

Pomona ne s’était pas du tout attendue à ce que Prudence lui pose cette question, c’était à la fois approprié et déroutant, approprié, car si la jeune fille n’avait pas évoqué Jedusor, Pomona se serait chargée de le faire, déroutant parce que rien de ces prémices de conversation ne lui avait laissé supposer qu’elles en arriveraient si rapidement et si facilement au sujet qui l’intéressait.

C’était si simple que Pomona se demanda un moment si Jedusor n’était pas derrière tout cela. À la réflexion, elle se dit que non, l’animosité étrange dont les nouveaux faisaient preuve à l’égard de Jedusor n’était pas à démontrer, et peut-être justifiait-elle cette question en apparence surprenante.

Peu importait s’il y avait piège ou anguille sous roche dans cette affaire, Prudence lui donnait l’occasion idéal d’en arriver là où elle aurait voulu en revenir, elle allait saisir cette chance, ne pas le faire aurait été idiot.


"Excuse ma question indiscrète."

C’est vrai qu’il y avait de l’indiscrétion dans cette question, Prudence ne pouvait d’ailleurs pas imaginer à quel point.

Interroger Pomona sur Jedusor, c’était, sans le savoir, l’interroger sur les tortures qu’il lui avait fait subir, sur toute cette souffrance qu’elle gardait en elle, et qu’elle ne parvenait pas à partager, pas même avec ces deux seules personnes à qui elle faisait confiance : Miyria et Yuûki.


"Ne t’excuse pas, ta question n’est pas indiscrète, mais elle est un peu déroutante, je dois l’avouer."


Pomona marqua une pause, elle ne voulait pas donner sa réponse à la légère. Il fallait qu’elle réfléchisse à quoi répondre, afin de n’en dire ni trop, ni pas assez, afin de parvenir à ce qu’elle voulait.

"Je ne suis pas proche de lui. Ce serait plutôt tout le contraire, même."

Pomona devait clairement montrer à Prudence de quel côté elle se situait, elle sentait que c’était l’attitude à adopter pour s’attirer la confiance de la jeune.


« Mais malgré tout je le connais bien, oui."

Elle sentait qu’il était important qu’elle le précise, même si elle ne pourrait en dire que très peu à Prudence sur ce qu’elle savait.

"Pourquoi cette question?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miss je sais tout.
avatar
▌ Messages : 1888
Humeur :
100 / 100100 / 100

En couple avec : L'amour c'est tellement compliqué dirait Hermione. Elle ne cesse pourtant de rêver d'une personne... de l'un de ses amis... du rouquin national... mais cela veut il dire qu'elle l'aime ? Hermione ne sait pas.
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Prudence Johnson

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de vigne, ventricule de dragon
Camp: Bien
Avatar: EMMA W.

Message#Sujet: Re: Euh, je l'avais vu en premier [Pomona]   Mer 31 Aoû - 23:36

Je me sentis rougir lorsqu'elle avoua que ma question déroutante. Faut dire que l'on ne s'attend pas à avoir ce genre de question lorsque nous rencontrions quelqu'un pour la première fois, j'espère qu'elle n'ira pas croire que j'ai une attirance particulière pour lui. Car lorsqu'une fille se renseigne sur un garçon avec les filles de sa classe, c'était généralement difficilement pour autre chose. Fallait dire que sur le coup, je manquais pas mal de tact.

Elle m'annonça donc qu'elle n'était pas du tout proche de lui voir a tendance ennemi avec lui. C'était une bonne chose. Je ne savais pas si cela allait nous être utile mais avoir des potentiels alliés, serait forcément positif pour nous tous. J'étais bien décider à abattre le monstre avant qu'il ne soit trop gros mais pour cela il fallait du soutien comme l'argent en temps de guerre et notre seul ressource était les membres de cette école ennemi de Jedusor.

Elle m'avoua aussi que même si elle n'était pas proche de lui, elle le connaissait bien, la encore c'était un plus. Il allait vraiment falloir que je me rapproche de cette serpentard. Restait à savoir a quel point elle était en désaccord avec lui.

Arriva ensuite la question fatidique auquel je n'allais pas louper. Pourquoi cette question. Si j'avais réussi à poser cette question de façon plus subtil, je n'aurais pas eu cette question. Qu'allais je lui répondre ? certainement pas la vérité pure et brute ni me faire passé pour une potentielle groupie à lui. Il allait falloir que je trouve les mots justes, mots qui avaient pas mal de difficulté à être présent dans mon état de fatigue et de nervosité.

-Hum ce garçon me semble très charismatique mais il y a quelque chose que je trouve malsain en lui et je dois reconnaître que cet assemblage de trait de caractère n'est pas forcément bon, c'est pourquoi je voulais en savoir plus sur lui.

Ma voix était posé et lente, je faisais bien attention à ce que je disais pour ne pas me retrouver dans une situation délicate et trop en dire.

[HS: désolé pour le temps de réponse très très long Embarassé(e) ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
avatar
▌ Messages : 1384
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: roseau, 23,2 cm et crin de licorne
Camp: Bien
Avatar: Carey Mulligan

Message#Sujet: Re: Euh, je l'avais vu en premier [Pomona]   Mer 7 Sep - 14:39

Hum ce garçon me semble très charismatique mais il y a quelque chose que je trouve malsain en lui et je dois reconnaître que cet assemblage de trait de caractère n'est pas forcément bon, c'est pourquoi je voulais en savoir plus sur lui.

Prudence prouvait à nouveau à Pomona ce que la jeune fille présumait déjà. Elle était intelligente, et elles avaient en commun une même capacité d’analyse, souvent juste.

Le portrait que faisait la rouge et or de Jedusor était à l’identique de celui qu’elle aurait fait elle-même. Il devenait de plus en plus clair, pour son grand plaisir, que toutes les deux pourraient s’associer, conformément à leurs plans, avec Miyria. Pour une fois, les choses abondaient dans son sens, et elle en était plus que fière.


" Eh bien… Si tu veux en apprendre plus sur lui, je peux peut-être te renseigner…"

Elle n’aurait jamais fait une telle proposition à n’importe qui d’autre, mais là, la situation était différente. Si elle aurait aimé connaître les raisons qui faisaient que Prudence s’intéressait tant à Jedusor, elle laissait ce détail de côté pour l’instant, elle pourrait peut-être y revenir plus tard.

Il était possible que, tout simplement, elle ait la même curiosité qu’elle, mais elle doutait que les choses s’arrêtent à cela. Elle voyait bien la terreur qui s’affichait sur le visage de Meredith Striff à chaque fois que son chemin croisait celui du préfet des serpentards.

Elle devrait sûrement faire preuve de patience, si elle voulait obtenir le secret des nouveaux. Pour y parvenir, il fallait d’abord qu’elle leur montre qu’elle était digne de confiance, accepter de partager ses travaux avec Prudence faisait partie de ce processus, même si ce serait difficile pour elle.

Elle parviendrait peut-être à un progrès grâce à cette conversation, il était même possible qu’elle puisse parvenir à ce qu’elle et Miyria voulaient : allier les voyageurs à leur cause, la seule difficulté de ce plan résultant dans le fait que se faire une confiance mutuelle semblait pour le moment chose compliquée.

D’ordinaire, Pomona ne faisait confiance à personne, et de toute évidence, les nouveaux étaient de grands méfiants, mais elles parviendraient peut-être même à s’apprivoiser, c’était en tous cas un bon début, pour l’instant.

Pomona préparait déjà intérieurement le discours qu’elle allait prononcer à l’intention de Prudence, si elle lui répondait par la positive, réfléchissant à ce qu’elle pourrait dire et ne pas dire. Elle devait se confier, mais pas trop tout de même. Elle tenait à ce que ce soit donnant donnant. Une information sur Jedusor contre une information sur eux. D’ici à ce que tous les secrets aient été révélés, il se passerait sans doute du temps, mais la verte et argent avait le sentiment qu’elles entamaient cette ligne de temps dès maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miss je sais tout.
avatar
▌ Messages : 1888
Humeur :
100 / 100100 / 100

En couple avec : L'amour c'est tellement compliqué dirait Hermione. Elle ne cesse pourtant de rêver d'une personne... de l'un de ses amis... du rouquin national... mais cela veut il dire qu'elle l'aime ? Hermione ne sait pas.
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Prudence Johnson

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de vigne, ventricule de dragon
Camp: Bien
Avatar: EMMA W.

Message#Sujet: Re: Euh, je l'avais vu en premier [Pomona]   Dim 18 Sep - 21:41

Elle m'annonça finalement qu'elle allait pouvoir m'aider à savoir ce que je voulais. Elle en savait donc plus qu'elle ne voulait le laisser croire. Mais visiblement, elle avait décidé que je pouvais être digne de confiance et que je pouvais recevoir ces informations. J'avais donc eu les mots justes pour la convaincre. J'étais assez contente de moi. Bon certes, après cela se trouvait, elle ne savait rien sur lui, mais elle semblait être une personne cultivée et intelligente. Même si je savais que les apparences pouvaient être trompeuse et qu'il fallait que je fasse attention à ce que j'allais dire pour ne pas trop en révéler non plus, j'avais cette impression de bon feeling avec elle.

Je me rapprocha alors un peu d'elle. Je ne voulais être entendu de personne et surtout ne pas attirer l'attention de la bibliothécaire. Me faire remarquer maintenant serait plus que gênant, déjà que nous sommes assez connu avec notre nouvelle arrivé. Je ne savais pas par quoi commencer. Je ne voulais pas trop l'intriguer sur mon but final. Je m'appuya sur un livre en posant mon coude dessus et par extension en posant ma main sur mon menton. Je me gratta ensuite le front avec ma main de libre en laissant un petit soupire m'échapper.

- Tu penses quoi de ce garçon ?

Je prononça ces paroles dans un chuchotement. C'était la seule question a laquelle j'avais penser et qui ne semblait pas trop bizarre ou qui n'en révélait pas trop. Et puis cela allait permettre d'ouvrir une conversation sur Tom Jedusor et c'est ce que je voulais. Obtenir l'opinion d'une élève de cette époque était très important qui plus est une serpentard. Je regarda ensuite autour de moi, histoire de ne pas me retrouver à proximité d'oreille indiscrète surtout qu'en y repensant Tom passait beaucoup de temps dans la bibliothèque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
avatar
▌ Messages : 1384
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: roseau, 23,2 cm et crin de licorne
Camp: Bien
Avatar: Carey Mulligan

Message#Sujet: Re: Euh, je l'avais vu en premier [Pomona]   Lun 19 Sep - 16:26

Tu penses quoi de ce garçon ?

Prudence aurait pu demander n’importe quoi à Pomona. Des détails, des incidents particuliers où Jedusor aurait été impliqué, des questions sur ses fréquentations, un panel de questions s’ouvraient à elle, et Pomona, sincèrement, s’engageait à ne pas lui mentir. Mais au lieu de cela, elle en avait appelé à la subjectivité de son interlocutrice. Révélateur.

Elle parvenait à s’identifier à Prudence. Elle ressentait chez son interlocutrice ce même besoin qu’elle avait eu elle-même lorsqu’elle s’était adressé à Miyria, un besoin de ne pas être seul à croire ce que l’on croit.

Aux yeux de tant de personnes, Tom Jedusor était un garçon irréprochable et bien sous tout rapport, les rares personnes qui voyaient en-deçà de ce masque ne pouvaient qu’être inquiets, alarmés, car sous ce masque se dissimulait un monstre de la pire espèce, semblable à nul autre, et dangereux.

Dès lors qu’on découvrait la vrai nature de Tom Jedusor, le fait d’avertir chacun devenait une forme de devoir autant qu’in dialogue de sourds. Il fallait se trouver des alliés. C’est ainsi que Miyria et elle avaient voulu se liguer contre lui, et agrandir le nombre d’opposants du préfets des serpentards.

Si Hermione était effectivement comme elle, elle ressentirait de la même manière cette envie de l’arrêter, et de s’allier pour l’arrêter.

Pomona, qui n’appréciait guère, d’ordinaire, de donner des réponses aux autres qui se basaient sur sa simple impression personnelle, elle fit un effort. La suite en dépendait.

Pomona baissa le ton, afin de s’assurer qu’absolument personne ne les écouterait. Bien que la bibliothèque soit un lieu peu fréquenté, il le devenait presque trop pour une conversation de ce genre.

"Je pense…"

Elle s’arrêta dans sa phrase, les "je pense" n’avaient plus leur place, dans une conversation qui concernait Jedusor.

Elle avait passé ces dernières années à l’observer, à le voir évoluer, elle avait constaté l’emprise qu’il avait sur les autres, elle savait parfaitement qu’elle avait été sa victime… Le conditionnel n’avait plus à être employé. Tom Elvis Jedusor était un monstre, c’était un fait avéré.

"Il est dangereux." reprit-elle donc, le plus bas possible. "Dangereux, ambitieux… capable d’aller loin pour obtenir ce qu’il veut, quitte à faire du mal aux autres. Il est charismatique, très entouré… mais en vérité, c’est quelqu’un d’égoïste, il ne songe qu’à ses propres intérêts."

Elle avait parlé de ce ton analytique qu’elle utilisait toujours quand elle se contentait d’exposer les faits qu’elle avait soigneusement prit soin de répertorier dans son carnet.

Bien sûr, son avis restait subjectif, mais elle était convaincue de ces dires. Elle en avait trop vu, trop entendu… Elle en avait elle-même trop souffert pour douter du contraire.

Elle n’avait pas hésité à parler ouvertement à Prudence, même si elle la connaissait peu, parce que quelque part, elle était convaincue qu’elle pensait la même chose.

Elle s’était beaucoup intéressé au nouveau, elle avait pris le temps de les observer, elle avait pu constater qu’ils voyaient au-delà du masque, comme elle, Meredith Striff plus particulièrement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miss je sais tout.
avatar
▌ Messages : 1888
Humeur :
100 / 100100 / 100

En couple avec : L'amour c'est tellement compliqué dirait Hermione. Elle ne cesse pourtant de rêver d'une personne... de l'un de ses amis... du rouquin national... mais cela veut il dire qu'elle l'aime ? Hermione ne sait pas.
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Prudence Johnson

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de vigne, ventricule de dragon
Camp: Bien
Avatar: EMMA W.

Message#Sujet: Re: Euh, je l'avais vu en premier [Pomona]   Dim 25 Sep - 21:49

J'écouta donc la jeune serpentard. Elle semblait hésitante du moins au début. Elle se rapprocha elle aussi de moi afin de parler le plus bas possible. Je n'avais jamais eu une discussion avec un volume sonore aussi bas et j’espérais que ces précautions n'étaient pas inutile. Ce qu'elle disait était intéressant. Elle avait visiblement le pressentiment que Tom Jedusor était une personne dangereuse, abjecte et intelligente. Elle avait vu claire dans son jeu, ce qui était encore rare à cette époque. Il allait falloir nous faire de cette jeune femme, un allier. Mais comment allions nous pouvoir faire cela ? comment réussir sans dévoiler le secret de notre conditions. Parlez de potentielle voyance ? non c'était trop ridicule surtout que je ne crois pas en la voyance. Ce n'est pas pour rien que je n'aime pas le professeur de divination de notre époque, beaucoup trop excentrique.

-Et il a beaucoup d'emprise actuellement ?

Nous savions à peu prêt ou en était Tom Jedusor dans son processus de transformation en Lord Voldemort. Mais, je devais avouée que plus nous avions de précision et mieux cela était. Et puis si nous pouvions avoir des possibilités de brisé l'emprise qu'il a sur des élèves peut être que nous allions pouvoir enrailler sur les autres personnes.

J'avais plein d'autre question à lui poser, des doutes à lui faire part ou encore des potentiels plans pour faire perdre de sa popularité, mais je me retenais. Je ne pouvais lui parler de cela maintenant, je ne la connaissais pas assez et lui poser trop de question à la suite sans une réelle conversation allait lui éveillé des soupçons car il est vrai, pourquoi nous, des nouveaux qui ne connaissons personnes nous intéressons nous autant à une seule personne... si seulement, il pouvait connaître la vérité... si seulement cela était possible...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
avatar
▌ Messages : 1384
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: roseau, 23,2 cm et crin de licorne
Camp: Bien
Avatar: Carey Mulligan

Message#Sujet: Re: Euh, je l'avais vu en premier [Pomona]   Ven 30 Sep - 12:36

Et il a beaucoup d'emprise actuellement ?

Plus la conversation des deux jeunes filles progressait, plus elle devenait étrange, intrigante, mais hautement intéressante également. Il devenait de plus en plus clair que les projets de Pomona et Miyria n’allaient pas être si impossibles que cela, une collaboration avec les nouveaux contre Jedusor était en train de s’esquisser.

C’est pour cette raison que Pomona acceptait d’en délivrer peut-être même plus que ce qu’elle ne devrait. Seule, ou même à deux, elles n’y arriveraient pas, elles avaient besoin d’un appui. Il était donc temps de faire confiance, et d’assumer les risques que cela impliquait.


"Je pense qu’on peut dire que oui."

C’était d’ailleurs cette étrange emprise qu’il avait sur les autres qui avait en premier lieu poussé la jeune fille à s’intéresser au vert et argent. À peine était-il arrivé à Poudlard, un an après elle, qu’elle l’avait vu réussir à s’entourer de plus de personnes que n’importe qui d’autres, en bien moins de temps qu’il n’en aurait fallu pour qui que ce soit.

Il avait un pouvoir fascinant, sur les autres, il n’avait apparemment pas besoin de faire grand-chose, mais les autres le suivaient, à la manière de fidèles, de pantin, et n’avaient plus d’yeux que pour lui…

Chaser était l’exemple parfait des effets que son charisme étonnant parvenait à produire. Pomona l’avait connu avant que Tom Jedusor n’entre dans sa vie, et elle pouvait en témoigner que son caractère avait bien changé depuis, et son rapport aux autres également.

Quand ils étaient dans la même promotion, en première année, et qu’il jouait déjà les prétentieux de première catégorie, il aurait sûrement fait les yeux ronds si quelqu’un lui avait dit qu’un an plus tard, il serait à la botte d’un élève plus jeune que lui, et lui vouerait une dévotion sans égale.

Oui, Tom Jedusor savait s’entourer, et était entouré, cependant, savoir qui faisait partie de sa bande, qui y appartenait occasionnellement, ou qui s’y trouvait de force était une autre paire de manche. Mais la jeune fille avait eu le temps d’examiner attentivement le petit groupe de Jedusor, elle pourrait donc sûrement l’éclairer sur certains points.


"Je pense que tu es au courant du fait qu’il est préfet. En soi, cela lui donne déjà une emprise conséquente, mais il a une grande influence… dans notre maison, surtout, et sur certains élèves en particulier."

Pomona tira de son sac une plume et un morceau de parchemin et commença à gribouiller un schéma, ce genre de schéma qui se trouvaient en grand nombre dans son carnet.
Au centre de la feuille, elle nota le nom de Tom Jedusor, elle entoura le nom de quelques flèches, qui se dirigeaient toutes vers des noms différents.


"Ces trois là…" elle désigna les noms de Lou Hamilton, Daniel Chaser, et Vincent Dawnley.  "Ce sont sûrement ceux sur qui il a le plus d’emprise. Lou Hamilton est sa petite amie, totalement aveuglée par ses sentiments pour lui… Chaser et Dawnley passent presque tout leur temps avec Jedusor, de vrais toutous." Elle marqua une pause, le temps de noter de nouveaux noms sur son parchemin. "Dans une moindre mesure,il y a également Elizabeth Scott… Et tous ceux qui gravitent autour de lui, Ines Stinwick -la petite amie de Chaser, Alexander Scott, Ashley Golse… Il y a la petite Stefenson, aussi, qui serait sûrement prête à faire n’importe quoi pour Jedusor… "

Elle ne mentionna pas Olive.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miss je sais tout.
avatar
▌ Messages : 1888
Humeur :
100 / 100100 / 100

En couple avec : L'amour c'est tellement compliqué dirait Hermione. Elle ne cesse pourtant de rêver d'une personne... de l'un de ses amis... du rouquin national... mais cela veut il dire qu'elle l'aime ? Hermione ne sait pas.
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Prudence Johnson

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de vigne, ventricule de dragon
Camp: Bien
Avatar: EMMA W.

Message#Sujet: Re: Euh, je l'avais vu en premier [Pomona]   Dim 9 Oct - 20:45

D'une façon qui me surprit, je sentis la jeune femme s'ouvrit à moi. Enfin, je n'allais pas jusqu'à dire qu'elle allait me révéler tout ces secrets mais en ce qui s'agissait de Tom, elle semblait soudainement nettement plus bavarde. Avait elle maintenant confiance en moi ? préparait elle quelque chose ? fallait il que je me méfie ? je ne savais pas du tout et je préférais ne rien dire pour le moment. Je ne voulais pas prendre de risque avant d'en parler aux autres.

Elle sorti alors un carnet et commença à noter des noms, le plus souvent de serpentard. Elle me faisait un diagramme de toutes les personnes qui entouraient Jedusor et je devais le reconnaître c'était assez impressionnant. Les informations qu'elle nous apportait pour certains aller pouvoir nous aider. Dans la plus part des cas, nous avions réussi à bien définir les liens mais elle nous en apprenait plus sur l'emprise qu'il avait sur eux. Alors qu'elle parlait je hochai la tête lui signifiant que je comprenais et que j'intégrais bien ce qu'elle me disait.

Néanmoins je remarqua qu'elle ne parlait d'une serpentard. Nous avions découvert qu'elle s’appelait Olive, nous savions qu'elle était assez proche de Jedusor néanmoins, elle était différente de tout les autres, comme si elle n'avait pas la même relation, que cette dernière était particulière. Son esprit devait être beaucoup plus fort et il devait être beaucoup plus difficile à Jedusor de la manipuler, mais c'était d'ailleurs ce qui devait plus plaire à Jedusor. C'était du moins mon point de vue sur elle et je fus surprise qu'elle ne m'en parle pas. Je fronça les sourcils et rapprocha le papier de moi. Je cherchais dans les nombreux noms qu'elle avait marqué celui d'Olive mais ce n'était pas le cas. Je me gratta le front et prit la plume qu'elle avait poser sur le côté. Je la trempa dans l'encre et inscrivit le prénom d'Olive.

-J'ai remarqué qu'elle est aussi proche de lui, mais tu ne l'as pas mentionné... pourquoi ?

Je fis une pause et regarda autour de moi. Je reconnais que notre conversation était très déplacé pour le lieu ou nous étions.

-Tu veux que l'on ailles dans un coin ... plus tranquille ? pour discuter ?

Je pouvais comprendre que la conversation devenait trop délicate pour en parler et Olive devait peut être être trop délicate ou dangereuse pour en parler aussi librement dans une bibliothèque ou Jedusor et ces amis avaient ces habitudes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
avatar
▌ Messages : 1384
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: roseau, 23,2 cm et crin de licorne
Camp: Bien
Avatar: Carey Mulligan

Message#Sujet: Re: Euh, je l'avais vu en premier [Pomona]   Mer 12 Oct - 17:06

Suite du rp ici Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Euh, je l'avais vu en premier [Pomona]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Récit du premier voyage de Sa Majesté en Araucanie
» Haiti-Premier ministre :Il s'appelle Ericq Pierre !
» Le premier ministre Michèle Pierre-Louis au mini-sommet économique de Punta Cana
» Le discours du premier ministre J E Alexis
» Le Premier ministre en voyage de santé
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Rez-de-chaussée et étages
 :: Troisième étage :: La bibliothèque.
-