AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
-28%
Le deal à ne pas rater :
PNY CS900 SSD Interne 1 To SATA III à 71,99€
71.99 € 100.64 €
Voir le deal

Partagez | 
 

 A trois, il y en a toujours un de trop [Aaron & Seth :3]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
HYDRE
Phèdre Snowden
▌ Messages : 997
Humeur :
A trois, il y en a toujours un de trop [Aaron & Seth :3] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100A trois, il y en a toujours un de trop [Aaron & Seth :3] Right_bar_bleue

En couple avec : Aaron

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'if, ventricule de dragon, 22 cm
Camp: Mal
Avatar: Alicia Vikander

A trois, il y en a toujours un de trop [Aaron & Seth :3] Empty
Message#Sujet: A trois, il y en a toujours un de trop [Aaron & Seth :3]   A trois, il y en a toujours un de trop [Aaron & Seth :3] Icon_minitimeLun 1 Jan - 19:59


A trois, il y en a toujours un de trop
P

hèdre savait qu'elle devait se montrer prudente, mais elle avait de plus en plus de difficultés à l'être, en réalité, et il était de plus en plus fréquent qu'elle commette des impairs, par envie ou par impatience. C'est que, plus le temps passait, plus son attachement envers Aaron augmentait, et plus il lui était difficile de laisser passer trop de temps avant de le revoir. Elle l'avait un peu négligé, c'est vrai, dernièrement, au profit de Seth, qui avait besoin d'elle (même s'il n'accepterait peut-être pas de le reconnaître), mais justement, elle avait à coeur de se rattraper. La possibilité de le perdre était bien trop grande, et elle ne pouvait pas l'accepter, alors elle avait choisi de laisser les sentiments prendre les pas sur la prudence et de voir le jeune homme plus souvent. Elle avait besoin de lui, elle avait besoin qu'il soit à ses côtés, elle avait besoin de se serrer contre lui, de puiser de la force dans sa présence, et au diable le reste. Enfin, au diable pas complètement, car la journaliste savait quand même ce que Aaron risquait si sa couverture devait être compromise et il était bien évidemment inenvisageable. C'est juste qu'elle avait envie de vivre son histoire pleinement, afin de n'avoir aucun regret. Pour la peine, donc, elle lui avait proposé de venir chez elle, et la soirée était déjà bien engagé... jusqu'à ce que l'on frappe à la porte.

La jeune femme ne manqua pas d'être surprise. Il était très rare qu'elle reçoive de la visite (d'autant moins qu'elle ne donnait son adresse qu'à un petit nombre). Certains savaient où la trouver, bien sûr. Flynn, par exemple, ou encore Seth, mais ce n'était pas spécialement leur genre que de lui rendre visite à l'improviste. Sinon, il y avait Ignatius, également... et à cette pensée, elle sentit une légère angoisse la faire frissonner. S'il les découvrait ensemble, ils s'exposeraient à de sérieux problème. Le temps de savoir qui se trouvait de l'autre côté de la porte, elle avait suggéré à Aaron de se cacher dans une pièce voisine. Elle n'aimait pas cette manière de procéder, on se croirait dans un mauvais vaudeville, mais elle ne savait pas du tout quoi faire d'autre. Il fallait prendre un minimum de risque, un point c'est tout, c'était important. Alors seulement, elle alla ouvrir, et découvrit Seth de l'autre côté de la porte. Eh merde... Elle aurait été très heureuse de le revoir en d'autres circonstances, mais là, clairement, ce n'était pas le moment, et il était moins approprié encore que Seth et Aaron se rencontrent alors que Seth avait officiellement intégré l'Hydre... Bon, il allait falloir improviser.

-Seth ! Qu'est-ce que tu fais ici ?

Avaient-ils rendez-vous et elle l'aurait oublié ? Si c'était le cas, il fallait vraiment qu'elle pense à se coller une grande gifle mentale.






code by Mandy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
Seth Beresford
▌ Messages : 1045
Humeur :
A trois, il y en a toujours un de trop [Aaron & Seth :3] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100A trois, il y en a toujours un de trop [Aaron & Seth :3] Right_bar_bleue

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'hêtre, 21.2 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Eddie Redmayne

A trois, il y en a toujours un de trop [Aaron & Seth :3] Empty
Message#Sujet: Re: A trois, il y en a toujours un de trop [Aaron & Seth :3]   A trois, il y en a toujours un de trop [Aaron & Seth :3] Icon_minitimeSam 6 Jan - 17:17

A trois, il y en a toujours un de trop.
Seth avait bu, comme bien souvent ces derniers temps, et donc son esprit était un peu embrumé. Mais ça allait… autant qu’il pouvait aller bien en soit, au vu des circonstances de ces derniers temps. Sa situation n’était pas pire qu’avant disons-le, parce qu’en même temps il n’y avait pas grand-chose qui pouvait être pire que ce qu’il vivait déjà. Pomona était morte, rien ne changerait à cela. Il faisait partie de l’Hydre maintenant et donc, Seth avait le sentiment qu’il pouvait toucher un peu du doigt sa vengeance, même s’il avait conscience que ça n’allait rien changer, parce que rien n’allait changer. Bref, la situation n’était pas pire qu’avant donc… Cependant, Seth décidait pour autant quand même de rendre visite à Phèdre. Les deux anciens amants ne s’étaient jamais autant vus depuis que Pomona était morte, parce que la journaliste s’était donnée comme mission de l’empêcher de faire une connerie. D’ordinaire, le jeune homme avait tendance à râler parce qu’elle se trouvait dans son sillage, parce qu’elle lui imposait sa présence. Combien de fois ne l’avait-il pas rembarré alors qu’elle venait le voir ? Il l’avait fait tout le temps, ou presque, sans réellement la ménager. Donc autant dire que c’était quelque peu contradictoire qu’il décide finalement de venir la voir. Mais bon… en ce moment, il avait le droit d’être contradictoire non ?

Seth se dirigea chez Phèdre, ne se doutant pas une seule seconde qu’il tomberait mal. Parce qu’il n’imaginait pas une seule seconde que la jeune femme puisse avoir une raison de faire qu’il tombe mal. Au pire, elle bossait ? Au mieux, elle ne faisait rien. Mais ça, c’était parce que le jeune homme ignorait complètement qu’il n’était pas le seul à avoir trouvé chaussure à son pied – avant que cette chaussure ne meure, mais bon, il n’y avait pas besoin de le préciser encore – et qu’elle avait donc une relation avec quelqu’un. Il ne pensait pas qu’elle ne lui en aurait pas parlé, au vu de la situation. Mais malgré qu’il soit un fin enquêteur quand il le voulait, il n’avait pas deviné une seule seconde que sa meilleure amie avait quelqu’un dans sa vie et qu’elle pouvait le lui cacher. Surtout au vu de la manière dont elle lui accordait du temps ces derniers temps. Quand il frappa à la porte, c’était donc simplement parce qu’il ressentait le besoin de la voir et qu’au lieu d’attendre qu’elle vienne, il était venu à elle. Mais visiblement, elle était surprise de le voir.

« Je suis venu te voir. »
Dit-il donc, quand elle lui demanda ce qu’il faisait ici. C’était un peu évident après tout, mais il y avait quelque chose dans l’attitude de Phèdre qui le surprenait un peu. Pas juste qu’elle soit étonnée de le voir, c’était… un peu comme s’il avait le sentiment de déranger. « Je dérange ? »

Demanda-t-il alors, sans se préoccuper réellement de la réponse de la jeune femme et décidant de rentrer dans l’appartement. Clairement, il s’imposait, mais en même temps elle le faisait d’habitude avec lui.
Code by Gwenn

_________________
Il y a tant de haine, qui brûle en moi. Un souffle qui m'entraîne au-delà des lois. Lourde peine, sous ma croix. Une douleur obscène qui me donne tous les droits.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
Phèdre Snowden
▌ Messages : 997
Humeur :
A trois, il y en a toujours un de trop [Aaron & Seth :3] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100A trois, il y en a toujours un de trop [Aaron & Seth :3] Right_bar_bleue

En couple avec : Aaron

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'if, ventricule de dragon, 22 cm
Camp: Mal
Avatar: Alicia Vikander

A trois, il y en a toujours un de trop [Aaron & Seth :3] Empty
Message#Sujet: Re: A trois, il y en a toujours un de trop [Aaron & Seth :3]   A trois, il y en a toujours un de trop [Aaron & Seth :3] Icon_minitimeSam 6 Jan - 17:40


A trois, il y en a toujours un de trop
M

ême s'ils se voyaient plus en ce moment qu'ils ne s'étaient sans doute vus quand ils sortaient ensemble tous les deux, Phèdre ne s'était vraiment pas attendue à trouver le jeune homme sur le pas de sa porte, et pour cause, la dynamique de leur relation, ces derniers temps, voulait que ce soit toujours elle qui aille vers lui, et lui qui l'accepte avec plus ou moins de... motivation. Alors oui, elle ne s'attendait vraiment pas à ce qu'il soit là, à ce qu'il prenne spontanément la décision de lui rendre visite. En d'autres circonstances, elle en aurait sans doute été contente, car ça signifiait qu'il avait suffisamment confiance en elle pour venir la voir, qu'il avait définitivement compris qu'elle était là pour lui et qu'il pouvait compter sur elle. Sauf que le moment était vraiment trop mal choisi... et pour la peine, elle ne devait pas lui réserver un meilleur accueil que quand la situation était inversée. Quelque part, tant mieux, si cela incommodait un minimum Seth, il comprendrait ce que ça faisait de faire face à une porte de prison quand on venait tenir compagnie à son meilleur ami.

Quand il lui demanda s'il dérangeait, elle fut bien tentée d'inventer une fausse excuse, n'importe laquelle, afin de le rembarrer. Il lui en voudrait peut-être, mais s'en remettrait... mais en vérité, elle n'aurait pu réellement s'y résigner. S'il était venu, c'est peut-être qu'il avait quelque chose d'important à lui dire, ou bien qu'il n'allait vraiment pas bien et qu'il avait besoin de sa présence. Dans tous les cas, elle était l'inverse de rassurée et elle se voyait mal le mettre à la porte s'il avait sincèrement besoin de soutien. Dilemme, parce qu'en attendant, Aaron était toujours planqué chez elle. Et en même temps, le dilemme fut vite résolu quand Seth força le passage en entrant chez elle, que cela lui plaise ou non. Dans un soupir, la jeune femme referma la porte derrière eux... Bon... elle pouvait à peine le blâmer, c'était comme ça qu'elle se comportait constamment avec lui. C'était de bonne guerre, quelque part, il n'empêche que, franchement, ça ne l'arrangeait pas, mais alors pas du tout.

-Un peu...,
admit-elle sincèrement, j'attends de la visite, mentit-elle sans doute trop précipitamment, car certains détails pourraient sauter aux yeux de Seth : les affaires de Aaron qui traînaient çà et là, les deux verres posés sur la table, bref, autant de preuves qu'elle n'était pas toute seule. Qu'est-ce qui se passe ? Tout va bien ?

Elle était obligée de s'en assurer. S'il allait vraiment mal, elle ne se voyait vraiment pas le mettre dehors. Elle s'était jurée de le soutenir. Même dans cette situation particulière, elle ne voulait faillir à sa promesse.







code by Mandy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
Aaron Jefferson
▌ Messages : 519
Humeur :
A trois, il y en a toujours un de trop [Aaron & Seth :3] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100A trois, il y en a toujours un de trop [Aaron & Seth :3] Right_bar_bleue

En couple avec : Phèdre

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de rose, 33 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Jesse Eisenberg

A trois, il y en a toujours un de trop [Aaron & Seth :3] Empty
Message#Sujet: Re: A trois, il y en a toujours un de trop [Aaron & Seth :3]   A trois, il y en a toujours un de trop [Aaron & Seth :3] Icon_minitimeDim 7 Jan - 11:42

A trois, il y en a toujours un de trop.
Aaron profitait de chaque instant qu’il pouvait passer en compagnie de sa petite amie, parce qu’ls étaient bien trop rares à son goût. Les deux amants se voyaient le plus possible et ces derniers temps, ils se voyaient quand même beaucoup, cependant, ce n’était quand même pas assez au goût du jeune homme. Parce que dès qu’il ne se trouvait pas en sa compagnie, elle lui manquait. Bon, en même temps, c’était un choix qu’ils avaient pris tous les deux et Aaron savait que c’était la meilleure solution, qu’ils devaient bien se cacher. Mais c’était quand même pesant par moment, simplement parce qu’il aimerait quand même pouvoir juste passer plus de temps avec Phèdre. Mais bon, ils profitaient de chaque instant.

Et c’était ce qu’ils étaient en train de faire quand quelqu’un frappa à l’appartement de Phèdre, alors qu’elle n’attendait aucune visite. Aaron savait parfaitement que c’était compliqué, que si c’était Ignatius, ça n’allait vraiment pas le faire, ou même si c’était d’autres personnes. Sans se faire prier, le jeune homme alla donc se cacher dans une autre pièce quand Phèdre alla ouvrir la porte. Il entendit sa voix, il l’entendit prononcer le nom de cet ami avec qui elle passait énormément de temps et pour qui, le jeune homme n’avait pas pu s’empêcher de sentir de la jalousie. Forcément, curieux, Aaron ne put s’empêcher de rester près de la porte de la pièce où il se cachait et de tendre l’oreille, pour écouter la conversation. L’homme demanda s’il dérangeait et Phèdre lui répondit que c’était le cas, parce qu’elle attendait de la visite. Elle prit cependant la peine de lui demander ce qui se passait, la raison de cette visite donc et s’il allait bien. Le jeune homme aurait bien aimé que sa petite amie se contente de l’envoyer clairement balader, mais ce n’était pas le cas donc.

« Vraiment ? »
Aaron parvint à entendre cette phrase de la part de l’homme qui se trouvait donc dans l’autre pièce avec Phèdre.

Ce dernier lui donnait un peu le sentiment d’être sceptique et alors, Aaron repensa à ce qui se trouvait encore de l’autre côté de cette porte. Il n’était pas sûr que l’homme accepte l’excuse comme quoi sa petite amie attendait de la visite, s’il voyait qu’l y avait quand même deux verres déjà utilisés sur la table et des affaires d’homme. Il sentit son cœur se serrer, il n’avait pas spécialement envie d’être découvert, il n’avait pas envie que l’ami de Phèdre sache qu’il était là (même s’il y avait quand même une part de lui qui aimerait pouvoir dire à cet homme que Phèdre était sa petite amie, la sienne). Mais il devait rester silencieux, il ne devait pas faire de bruit.

Sauf que justement, ce fut à ce moment là que par mégarde, il cogna contre un meuble et que quelque chose y tomba sur le sol, dans un bruit sourd tout de même. Aaron se mordit la lèvre, c’était très discret ça.

« C’est quoi ça ? » Entendit-il de l’autre côté de la porte.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
Phèdre Snowden
▌ Messages : 997
Humeur :
A trois, il y en a toujours un de trop [Aaron & Seth :3] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100A trois, il y en a toujours un de trop [Aaron & Seth :3] Right_bar_bleue

En couple avec : Aaron

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'if, ventricule de dragon, 22 cm
Camp: Mal
Avatar: Alicia Vikander

A trois, il y en a toujours un de trop [Aaron & Seth :3] Empty
Message#Sujet: Re: A trois, il y en a toujours un de trop [Aaron & Seth :3]   A trois, il y en a toujours un de trop [Aaron & Seth :3] Icon_minitimeDim 7 Jan - 12:08


A trois, il y en a toujours un de trop
P

hèdre savait bien que, en certaines occasions, elle devrait tourner sa langue sept fois dans sa bouche avant de parler. Ce n'est pas qu'elle avait pour habitude d'accumuler les bourdes, mais il est vrai qu'on n'était jamais à l'abri de l'erreur, et pour le coup, prise au dépourvu, une erreur, elle en avait commise une de taille conséquente en affirmant qu'elle attendait de la visite... ce qui aurait pu en effet tenir la route s'il n'y avait pas tant d'indices pour témoigner du contraire, à commencer par les deux verres posés sur la table basse du salon et qui lui semblaient preuve si évidente de son mensonge qu'elle avait le sentiment qu'on ne voyait plus qu'eux. Va savoir si c'était ce qui mettait la puce à l'oreille de Seth ou s'il y avait autre chose (après tout, il la connaissait par coeur, ce n'est pas comme si elle pouvait lui cacher grand-chose, bien au contraire, même)... Mais dans tous les cas, il n'avait pas franchement l'air convaincu par son discours, bien au contraire, même, puisqu'il lui adressa un "Vraiment ?" qui devait bien signifier qu'il n'était absolument pas dupe. Pas grave, elle hocha la tête. Au pire, il se dirait qu'elle mentait - ce qui était le cas - et puis quoi ? Ce ne serait pas la fin du monde non plus. Il s'en remettrait bien vite. Tant qu'il quittait rapidement les lieux, ça irait... sauf qu'elle n'avait pas le sentiment que ce soit son intention.

Et peut-être que son mensonge le braquait ou juste qu'il ne voulait pas parler, mais dans tous les cas, il refusa de répondre à sa question, ce qui n'était pas pour la rassurer, pas du tout même. Est-ce qu'il allait mal ? - Plus mal que d'habitude, s'entend - Est-ce qu'il avait fait quelque chose ? Est-ce qu'elle devait s'inquiéter ? Pour ce qui était de s'inquiéter, pour le coup, c'était gagné, c'était d'ores et déjà le cas. Et elle aurait voulu qu'il lui répondre de crainte de ne savoir que le mettre à la porte sans qu'il lui ait explicité les raisons de sa venue. Elle allait insister, comme elle ne savait que trop bien le faire, mais alors un bruit sourd émana de la pièce voisine. Phèdre grimaça... Le scénario de mauvais vaudeville se poursuivait. Connaissant l'absence de tact que Seth pouvait avoir avec elle (et réciproque) elle se doutait que si sa réponse ne lui convenait pas, il n'hésiterait pas à ouvrir la porte pour savoir exactement ce qui se passait de l'autre côté. Elle préfèrerait se l'épargner s'il le pouvait. Ce ne serait déjà pas évident de lui parler de Aaron si elle y était forcée, mais encore moins de lui parler du fait qu'elle lui ait caché (maladroitement) la présence du jeune homme.

-Bon, OK, j'ai de la visite. Un homme.
Autant être honnête à ce stade sur ce point. Et j'ai aucune envie que tu le rencontres.

Parce qu'il était son ex. Ce qui se tenait, non ?






code by Mandy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
Seth Beresford
▌ Messages : 1045
Humeur :
A trois, il y en a toujours un de trop [Aaron & Seth :3] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100A trois, il y en a toujours un de trop [Aaron & Seth :3] Right_bar_bleue

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'hêtre, 21.2 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Eddie Redmayne

A trois, il y en a toujours un de trop [Aaron & Seth :3] Empty
Message#Sujet: Re: A trois, il y en a toujours un de trop [Aaron & Seth :3]   A trois, il y en a toujours un de trop [Aaron & Seth :3] Icon_minitimeDim 7 Jan - 13:25

A trois, il y en a toujours un de trop.
Seth se rendait bien compte qu’il dérangeait, il connaissait suffisamment son ex pour savoir qu’il dérangeait. Pour autant, on ne pouvait pas vraiment dire qu’il la ménageait. Il devrait s’en doute s’en aller, mais non, à la place il restait là. Il n’avait pas pris la peine de répondre aux questions de Phèdre, qui devait donc s’inquiéter à son sujet parce qu’il venait quand même la voir et donc que ça devait ne pas aller (ou en tout cas, que ça allait encore moins bien qu’avant, même si ça n’avait rien de facile). Il devrait lui répondre, lui dire que si, ça allait du mieux qu’il pouvait tout simplement et s’en aller, parce qu’il voyait bien qu’il dérangeait. Elle le prenait pour une bille en lui disant qu’elle attendait quelqu’un ? Alors qu’il y avait deux verres déjà utilisé sur la table. Elle n’était pas seule et donc… bah Seth devrait sans doute partir alors. Sauf qu’il ne le faisait pas. C’était malsain sans doute, mais le jeune homme ne pouvait pas s’empêcher de se questionner, d’avoir envie d’en savoir plus, de s’imposer tout simplement. Quand bien même, la journaliste allait sans doute le détester pour ça. Mais peu importe. Elle insistait souvent elle de son côté non ? Elle était loin de respecter sa vie privée.

Et il y eu ce bruit… d’accord, Seth avait envie de croire qu’il était un fin enquêteur, mais quand même, c’était bien trop facile là tout de suite. Le jeune homme questionna sa meilleure amie pour la forme, cependant il se doutait bien qu’il y avait quelqu’un dans cette pièce, à côté de celle dans laquelle ils se trouvaient. Phèdre fini par passer aux aveux – heureusement qu’ils n’étaient pas dans un vrai interrogatoire, sinon elle ne s’en serait clairement pas sortie pour le coup – affirmant qu’elle était en compagnie d’un homme et qu’elle n’avait pas envie qu’il le rencontre. Sérieux ?

« Tu te fous de moi ? »
Demanda-t-il alors, sans ménager ses propos donc. Il n’était vraiment sérieux, il se contentait de dire cela, d’une manière assez dure, dans le seul but d’ennuyer un peu sa meilleure amie. Oh, il l’adorait, mais ce n’était pas pour autant qu’il ne pouvait pas la taquiner un peu. C’était de bonne guerre à ses yeux. Parce qu’au fond, il se demandait vraiment pourquoi Phèdre lui affirmait maintenant qu’elle ne voulait pas lui présenter le type avec qui elle se trouvait, alors qu’elle l’avait questionné encore et encore sur Pomona. Elle sort avec quelqu’un ? Et il en sait rien ? Ce n’est vraiment pas juste. « Après tout ce temps que tu passes sur mon dos, à me casser les pieds, tu oses me dire ça ? » Dit-il alors, un léger sourire sur le visage. « Tu me pousses dans la douche et je n’ai même pas l’occasion de rencontrer ton rencard ? » Nouveau bruit dans la pièce d’à côté, il espérait bien ennuyer légèrement l’homme s’y cachant. « Aller, entre ex on se dit tout quand même. » Ajouta-t-il pour la forme, avant de s’approcher sans retenu vers la porte de la pièce pour l’ouvrir.
Code by Gwenn

_________________
Il y a tant de haine, qui brûle en moi. Un souffle qui m'entraîne au-delà des lois. Lourde peine, sous ma croix. Une douleur obscène qui me donne tous les droits.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
Phèdre Snowden
▌ Messages : 997
Humeur :
A trois, il y en a toujours un de trop [Aaron & Seth :3] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100A trois, il y en a toujours un de trop [Aaron & Seth :3] Right_bar_bleue

En couple avec : Aaron

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'if, ventricule de dragon, 22 cm
Camp: Mal
Avatar: Alicia Vikander

A trois, il y en a toujours un de trop [Aaron & Seth :3] Empty
Message#Sujet: Re: A trois, il y en a toujours un de trop [Aaron & Seth :3]   A trois, il y en a toujours un de trop [Aaron & Seth :3] Icon_minitimeDim 7 Jan - 14:11


A trois, il y en a toujours un de trop
L

a jeune femme savait pertinemment qu'elle était bien mal placée pour faire le moindre secret à Seth quand on savait l'insistance avec laquelle elle cherchait à dénicher la moindre information le concernant, à lui tirer les vers du nez. C'était par considération et par amitié, bien sûr, parce qu'elle tenait à lui et donc s'intéressait à sa vie, mais aussi, il faut quand même l'admettre, par pure curiosité (déformation professionnelle oblige). Il fallait bien qu'à un moment ou à un autre, il lui rende la monnaie de sa pièce, et le pire, c'est qu'il devait s'amuser de la situation (au moins, il arrivait à s'amuser de quelque chose, on va dire). Elle l'avait bassiné pour avoir plus d'informations sur Pomona et pour la rencontrer (quand cela était encore possible), normal qu'il veuille en apprendre plus sur son "rencard"... qui au passage n'avait rien d'un rancard. Mais même si cette situation était en soi de bonne guerre, elle ne manquait pas de mettre Phèdre mal à l'aise. Parce qu'elle ne pouvait ignorer le fait que, derrière la porte, ne manquant rien de ce qu'ils étaient en train de se dire, il y avait Aaron. Aaron qui avait déjà manifesté sa jalousie à l'égard de Seth sans savoir la moitié de ce qu'il y avait à savoir de leur relation. Elle sentait que la situation allait être tendue... Si Aaron acceptait seulement d'entendre ce qu'elle avait à dire.

Non, parce que pour ce qui était d'utiliser exprès des propos équivoques qui pourraient avoir le don d'agacer Aaron, il n'y allait clairement pas de main morte, malheureusement. Elle le poussait dans la douche... OK, le pire, c'est que c'était vrai, mais certainement pas dans le sens que son petit ami risquait d'interpréter. Super, elle, elle voulait juste l'aider à aller mieux, et lui... il allait peut-être détruire son couple. Seth devait se dire que ce n'était rien, parce qu'elle ne lui avait pas parlé de cet homme, parce que si c'était sérieux, elle le lui aurait dit. Pourtant, si, c'était sérieux, diablement sérieux. Et le conflit risquait d'être sérieux aussi. Parce que Seth donna clairement le coup de grâce à la situation en précisant bien qu'il était son ex. Génial... avec des amis comme Seth, clairement, on n'avait pas besoin d'ennemis. Mais en même temps, il devait penser la même chose aussi de son côté la concernant (c'est beau, l'amitié, quand même...).

Sans plus attendre, il s'approcha donc de la porte de la pièce concomitante. Et il l'ouvrit. Phèdre sentit son coeur battre un peu trop fort, inquiète de voir la confrontation entre les deux. Et les répercussions que ça aurait. Ne serait-ce que parce que Seth était dans l'Hydre à présent, et ne devrait pas connaître le secret de son petit ami.

-Hum... Seth, je te présente Aaaron. Aaron, Seth.

Mais il était probable qu'ils se soient déjà croisés chez les mangemorts.






code by Mandy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
Aaron Jefferson
▌ Messages : 519
Humeur :
A trois, il y en a toujours un de trop [Aaron & Seth :3] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100A trois, il y en a toujours un de trop [Aaron & Seth :3] Right_bar_bleue

En couple avec : Phèdre

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de rose, 33 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Jesse Eisenberg

A trois, il y en a toujours un de trop [Aaron & Seth :3] Empty
Message#Sujet: Re: A trois, il y en a toujours un de trop [Aaron & Seth :3]   A trois, il y en a toujours un de trop [Aaron & Seth :3] Icon_minitimeDim 7 Jan - 16:58

A trois, il y en a toujours un de trop.
Aaron ne ratait rien de la conversation et il était évident que l’ami de Phèdre – qui n’était autre que Seth, le type qui avait perdu sa copine, que Voldemort avait tué, et qui déprimait… il n’en donnait franchement pas l’air sérieusement – avait compris qu’il se trouvait dans la pièce où il était. Le jeune homme n’était pas des plus discrets en prime, il ne pouvait pas le nier. Phèdre dut affirmer qu’elle était en compagnie d’un homme et qu’elle n’avait pas envie qu’il le rencontre. Aaron ne savait pas vraiment si ça allait marcher, mais il espérait que son ami allait comprendre qu’il était vraiment en train de déranger et qu’il allait passer le pas de la porte, celle de l’entrée de l’appartement, pas celle de la pièce où il se trouvait. Sauf que c’était visiblement trop demander. Parce que le jeune homme fut surpris de cette affirma et qu’il sembla reprocher à Phèdre de ne pas lui avoir dit. Aaron ne put s’empêcher de tendre un peu plus l’oreille, même s’il ne devrait pas du tout écouter cette conversation. Il était curieux, il n’y pouvait rien.

Et forcément quand il entendit parler de douche, Aaron ne put s’empêcher de sursauter et il se cogna contre le meuble. Il retint de pousser un cri, alors qu’il entendait plus de propos de ce Seth. Des ex ? Sérieusement, c’était bien ce qu’il venait d’entendre ? Phèdre ne lui avait jamais dis ça. Le jeune homme ne put s’empêcher de se sentir tellement jaloux. Ce type ne donnait pas le sentiment d’être si dépressif que cela, est-ce que c’était vrai cette histoire de petite amie morte ? Ou est-ce que c’était une manière pour elle de justifier le fait de passer autant de temps avec son… amant ? Ou alors c’était lui l’amant ? Bon, d’accord, il allait un peu loin. En tout cas, il semblait clair que les deux hommes allaient se rencontrer, puisque la porte s’ouvrit.

Aaron se retrouva donc en face de Seth, le fameux Seth. Bon, en fait, Aaron avait déjà eu l’occasion de le croiser, parce qu’ils portaient tous les deux la marques des ténèbres sur l’avant-bras. Autant dire qu’ils manquaient un peu de discrétions tous les deux pour le coup. Normalement, ils devaient se cacher, personne ne devait découvrir leur relation, encore moins des membres des mangemorts ou encore de l’Hydre (et le type en question, il était carrément dans les deux groupes).

« On se connaît déjà je crois bien. »
Affirma le fameux Seth en tendant une main vers lui, sans doute pour le saluer. Aaron hésita une seconde, avant de serrer sa main, sans trop de conviction. Il ne savait pas vraiment quoi penser de l’homme, de la manière dont il l’observait, de ce sourire en coin qui se trouvait sur son visage. Il se foutait de lui ? Aaron tourna finalement son regard vers Phèdre. « Des exs ? »

Demanda-t-il alors. Ce n’était clairement pas le moment, mais il n’y pouvait rien.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
Phèdre Snowden
▌ Messages : 997
Humeur :
A trois, il y en a toujours un de trop [Aaron & Seth :3] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100A trois, il y en a toujours un de trop [Aaron & Seth :3] Right_bar_bleue

En couple avec : Aaron

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'if, ventricule de dragon, 22 cm
Camp: Mal
Avatar: Alicia Vikander

A trois, il y en a toujours un de trop [Aaron & Seth :3] Empty
Message#Sujet: Re: A trois, il y en a toujours un de trop [Aaron & Seth :3]   A trois, il y en a toujours un de trop [Aaron & Seth :3] Icon_minitimeDim 7 Jan - 17:23


A trois, il y en a toujours un de trop
C'

était très... étrange... presque invraisemblable que de voir ainsi Seth et Aaron face à face, en train de se serrer la main. Ils étaient sans doute les deux hommes les plus importants au monde pour elle, mais elle avait jugé d'office que les deux ne devaient pas rejoindre le même pan de son existence. Et pour cause, c'était dans tous les cas beaucoup trop imprudent. Enfin, maintenant, c'était fait. Quelque part, Phèdre pourrait presque être soulagée de se débarrasser d'un coup de certains non-dits : elle n'aurait plus à mentir à son meilleur ami, de qui elle se permettait d'attendre une véritable transparence sans en faire preuve pour sa part... Et puis, elle ne pouvait sans doute pas cacher éternellement à Aaron le fait que Seth était son ex... même si à ses yeux, ça ne changer pas grand-chose puisqu'il n'y avait d'ambiguïté entre eux que s'ils décidaient d'en créer, elle n'était jamais pensée dans tous les cas. Oui, elle pourrait être rassurée. Mais non... parce que pour l'être, il faudrait qu'elle se sente un peu plus... maîtresse de la situation, disons. Parce que là, elle sentait surtout que Aaron allait lui faire une crise de jalousie et que Seth allait l'enfoncer bien comme il faut... Et ce n'est pas les premiers mots que prononça son petit ami qui devaient la dissuader de concevoir les choses autrement.

-Oui, mais c'était il y a longtemps
, se justifia-t-elle alors, tout en se sentant idiote de le faire, comme si ça ne faisait que confirmer que la jalousie du jeune homme avait lieu d'être. Alors que non, des deux hommes présents, elle n'avait d'yeux que pour le jeune homme avec qui elle avait décidé de mener une relation secrète et intense... que ce moment allait peut-être complètement gâcher. Y a plus rien entre nous. C'est juste mon meilleur ami, c'est tout.

Pas dit que ça le rassure outre mesure, il faut bien le dire, mais quoi qu'il en soit, elle était honnête. Oui, ils étaient sortis ensemble, mais même quand ils étaient ensemble, l'amour n'était pas exactement au rendez-vous, la complicité, oui, la compatibilité sexuelle, n'en parlons pas... mais ça ne suffisait pas. Aaron, elle l'aimait comme elle n'avait jamais aimé personne, et pour toujours. Alors si Seth devait tout gâcher pour son amusement personnel, alors qu'elle avait fait des pieds et des mains pour qu'elle se sente mieux, elle lui en voudrait, mais terriblement. Ceci dit, elle voudrait avoir d'autres mots pour faire comprendre à Aaron la situation. Parce que si les rôles étaient inversés, il est certain qu'elle serait en train de mourir de jalousie, et pourtant, cette jalousie n'avait effectivement pas de raison d'être. Ah, les vilains sentiments ont la vie dure.






code by Mandy
[/quote]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
Seth Beresford
▌ Messages : 1045
Humeur :
A trois, il y en a toujours un de trop [Aaron & Seth :3] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100A trois, il y en a toujours un de trop [Aaron & Seth :3] Right_bar_bleue

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'hêtre, 21.2 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Eddie Redmayne

A trois, il y en a toujours un de trop [Aaron & Seth :3] Empty
Message#Sujet: Re: A trois, il y en a toujours un de trop [Aaron & Seth :3]   A trois, il y en a toujours un de trop [Aaron & Seth :3] Icon_minitimeLun 5 Mar - 21:06

A trois, il y en a toujours un de trop.
Seth savait parfaitement qu’il n’était pas du tout au bon endroit au bon moment, il devrait sans doute se sentir gêner mais ce n’était pas du tout le cas. Le jeune homme voyait bien que son interlocuteur (enfin leur interlocuteur) était surpris de le voir, mais surtout de découvrir que lui et Phèdre étaient des ex. Ce n’était pas pour rien que l’Auror avait décidé d’aborder ce sujet avant d’entrer dans la chambre, parce qu’il trouvait ça amusant de mentionner ce détail alors qu’il savait qu’il y avait un rencard de la jeune femme dans la chambre. Juste parce qu’il avait été vexé de ne pas savoir que sa meilleure amie avait un rencard justement, après tout ce qu’elle avait fait pour connaitre en détail sa vie sentimentale qui ne ressemblait pas à grand-chose maintenant, mais ils n’avaient pas forcément besoin de revenir là-dessus. Donc, oui, en effet, Seth abusait peut-être un peu, mais il trouvait que Phèdre l’avait quand même un peu mérité.

Elle se justifia en tout cas, à son copain (son fiancé, son coup d’un soir ?... elle ne se justifierait pas autant s’il s’agissait simplement d’un mec qu’elle appréciait de se taper de temps en temps, donc il osait croire que c’était quand même un peu sérieux… ce qui ajoutait donc au fait qu’il n’appréciait pas spécialement de ne pas être au courant donc) en affirmant que c’était il y a longtemps et qu’il n’y avait plus rien entre et qu’ils étaient donc juste meilleur ami, c’était tout. Il n’allait pas la contredire. Bon, Seth ne pouvait pas nier qu’il avait bien envie de s’amuser un peu, mais en même temps il n’avait pas envie de causer des soucis à Phèdre. Surtout pas après tout ce qu’elle faisait pour lui quand même. Même si on ne pouvait pas vraiment dire qu’il était réellement reconnaissant, qu’il lui montrait vraiment le fait qu’il appréciait qu’il l’aide… il appréciait.

« Ouais, ça fait longtemps que je la baise plus. »

Lança-t-il cependant, un léger sourire en coin (il ne pensait pas avoir souri autant depuis un moment, comme quoi par moment il ne fallait vraiment pas grand-chose pour rendre le sourire… même si ça n’allait pas changer grand-chose dans tous les cas à son état d’esprit actuel), parce qu’il n’allait quand même pas se retenir de dire quelque chose. Aaron les observa, sans doute un peu en mode suspect se demandant sans doute si c’était la vérité. Seth voyait bien que ce dernier était jaloux et il aimait assez l’idée qu’il puisse être jaloux, mais en même temps il n’avait vraiment rien à craindre de sa part. Ça faisait longtemps que les deux amis n’avaient pas remis le couvert et en réalité, Seth n’avait aucune envie que ça recommence donc. Jefferson n’avait vraiment rien à craindre (même s’il avait le droit de penser qu’il est quand même « mieux » que lui, mais ça c’était juste une question d’égo).

« Bon, du coup, ça fait combien de temps tous les deux ? »

Il pourrait partir, les laisser seuls maintenant qu’il savait la vérité mais… non, il voulait en savoir plus.
Code by Gwenn

_________________
Il y a tant de haine, qui brûle en moi. Un souffle qui m'entraîne au-delà des lois. Lourde peine, sous ma croix. Une douleur obscène qui me donne tous les droits.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
Phèdre Snowden
▌ Messages : 997
Humeur :
A trois, il y en a toujours un de trop [Aaron & Seth :3] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100A trois, il y en a toujours un de trop [Aaron & Seth :3] Right_bar_bleue

En couple avec : Aaron

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'if, ventricule de dragon, 22 cm
Camp: Mal
Avatar: Alicia Vikander

A trois, il y en a toujours un de trop [Aaron & Seth :3] Empty
Message#Sujet: Re: A trois, il y en a toujours un de trop [Aaron & Seth :3]   A trois, il y en a toujours un de trop [Aaron & Seth :3] Icon_minitimeLun 5 Mar - 21:45


A trois, il y en a toujours un de trop
P

hèdre se sentit pâlir et afficha des yeux ronds quand Seth affirma qu'il y avait longtemps qu'il ne la "baisait" plus. Ce n'est pas qu'elle était si étonnée d'entendre son ex faire preuve de tant de vulgarité, ils ne ménageaient pas forcément leur vocabulaire quand ils étaient ensemble, mais là, non seulement il réduisait largement l'impact de leur relation, comme si elle n'avait été qu'un plan cul pour lui (non pas qu'elle devrait s'en soucier maintenant, mais c'était quand même assez vexant), mais il la mettait dans la pire situation du monde auprès de Aaron. Pour qui est-ce qu'il la faisait passer ? Et à côté de ça, elle avait peur de le perdre, peur qu'il lui en veuille. Là, elle risquait fort d'accuser les foudres de Aaron ET de Seth, qui manifestement lui en voulait de ne pas lui avoir parlé de sa relation. Elle pouvait le comprendre, bien sûr, parce qu'elle l'aurait très mal pris à sa place aussi... surtout après qu'elle l'ait cuisiné concernant Pomona... Sauf qu'elle avait eu de bonnes raisons de se taire, de très bonnes raisons, même... qu'elle n'avait pas le droit de lui expliquer. Non mais super, vraiment, elle était dans la pire situation possible, là, et en l'absence de réaction de Aaron, elle ne savait vraiment pas quoi dire ou quoi faire. Si Seth n'avait pas repris la parole, elle l'aurait sans doute mis à la porte tant il la piquait au vif, mais en même temps, il le savait forcément. Il la connaissait très bien, trop bien, il savait comment la piquer, et encore plus comment l'embarrasser. Elle ne savait vraiment pas comment faire.

-Ca fait cinq mois,
lui apprit-elle dans un léger sourire un peu embarrassée (parce que clairement, ça faisait vraiment une éternité, pas si longtemps à l'échelle d'une relation, certes, mais en même temps, vu le nombre de fois où Seth et elle s'étaient vus entretemps).

Elle préférait se montrer honnête, malgré tout, d'une part parce que Aaron était là et elle n'avait pas envie de dédire leur relation, d'autre part, parce qu'elle voulait signifier à Seth que cette relation était longue, donc sérieuse, vraiment sérieuse pour elle. Ce qui pouvait bien être à double tranchant, il faut bien le dire... Parce que ça le pousserait peut-être à se montrer plus tendre avec eux, parce qu'elle pensait qu'il l'estimait assez pour ne pas gâcher leur relation. Ou bien ça pourrait le pousser à se montrer encore plus incisif parce qu'il lui reprocherait de lui avoir menti tout ce temps... en tout cas, comme ça, ils seraient quittes, et Phèdre espérait quand même que Seth, au nom de tout le temps qu'elle consacrait à son meilleur ami ces derniers temps, n'en rajouterait pas.  






code by Mandy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
Aaron Jefferson
▌ Messages : 519
Humeur :
A trois, il y en a toujours un de trop [Aaron & Seth :3] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100A trois, il y en a toujours un de trop [Aaron & Seth :3] Right_bar_bleue

En couple avec : Phèdre

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de rose, 33 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Jesse Eisenberg

A trois, il y en a toujours un de trop [Aaron & Seth :3] Empty
Message#Sujet: Re: A trois, il y en a toujours un de trop [Aaron & Seth :3]   A trois, il y en a toujours un de trop [Aaron & Seth :3] Icon_minitimeJeu 3 Mai - 20:26

A trois, il y en a toujours un de trop.
Aaron avait le sentiment de vivre le pire moment de sa vie, alors qu’ils étaient en présence de l’ex de Phèdre. Ex mais pourtant son meilleur ami actuel. Ce n’était pas évident quand même, ça n’avait rien de sain à ses yeux que sa petite amie soit la meilleure amie d’un de ses ex petit ami. Surtout un homme comme Beresford. Après tout… le jeune homme sous ses yeux avait quand même beaucoup de confiance en lui, beaucoup d’assurance. Clairement, le jeune homme ne pouvait pas s’empêcher d’avoir le sentiment d’être en concurrence avec lui et d’avoir perdu d’avance. Sauf qu’en même temps, Phèdre sortait avec lui et non avec Seth… ce n’était pas la preuve qu’il avait gagné ? Sans doute que oui. Sauf que ça n’enlevait pas le fait qu’il était quand même mal à l’aise et ça ne risquait pas de s’arranger avec le genre de remarque que Beresford décida de leur lancer. Ça faisait longtemps qu’il ne la baisait plus.

Super… le jeune homme avait le sentiment que son interlocuteur était en train de considérer sa petite amie comme un morceau de viande ou il ne savait quoi, une personne qu’il avait donc baisée et qu’il ne respectait pas. Et c’était ça l’ami de sa petite amie ? Franchement, Aaron se demandait vraiment ce qu’elle lui trouvait. Il fut incapable de dire quoi que ce soit en tout cas, pour la simple et bonne raison qu’il était choqué par ces mots. Et en même temps… il avait quand même envie de défendre Phèdre, mais elle ne dit rien de son côté, alors qu’elle était quand même capable de faire preuve d’assurance aussi d’habitude. La situation était complexe en tout cas, c’était la seule chose de sûr. Seth eut le temps de reprendre la parole en tout cas et de leur demander depuis combien de temps ils étaient ensemble. Phèdre répondit, ça faisait cinq mois. En un sens, ça ne faisait pas beaucoup, comparé à d’autres relations. Mais pour Aaron ce n’était pas rien… pour la simple et bonne raison que c’était sa seule relation sérieuse à son compte et que ces mois en compagnie de Phèdre étaient un pur bonheur. Encore une fois, ça serait bien mieux s’ils n’avaient pas besoin de se cacher, mais ce n’était pas comme s’ils pouvaient y faire quelque chose pour le moment.

« Et vous, c’était il y a combien de temps ? »
Ne pu s’empêcher de demander Aaron. D’accord, il était sans doute en train de se faire du mal pour rien, mais ce n’était pas comme si ça allait empirer la situation. Au point où ils en étaient, ça n’allait rien changer en effet. Il tournait son regard vers Seth en tout cas, parce qu’en un sens il ne pouvait pas nier qu’il espérait surtout avoir une réponse de sa part. Non pas parce qu’il attendait avec impatience qu’il lui réponde mais juste… eh bien, parce qu’il semblait n’avoir aucun souci à répondre franchement. « Suffisamment longtemps pour que t’ai aucune raison de t’en faire Jefferson. » Dit-il alors, pour le plus grand étonnement de Aaron.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
Phèdre Snowden
▌ Messages : 997
Humeur :
A trois, il y en a toujours un de trop [Aaron & Seth :3] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100A trois, il y en a toujours un de trop [Aaron & Seth :3] Right_bar_bleue

En couple avec : Aaron

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'if, ventricule de dragon, 22 cm
Camp: Mal
Avatar: Alicia Vikander

A trois, il y en a toujours un de trop [Aaron & Seth :3] Empty
Message#Sujet: Re: A trois, il y en a toujours un de trop [Aaron & Seth :3]   A trois, il y en a toujours un de trop [Aaron & Seth :3] Icon_minitimeJeu 3 Mai - 20:57


A trois, il y en a toujours un de trop
P

hèdre avait envie de disparaître six pieds sous terre. Elle donnerait tout, absolument tout pour que cette discussion s’achève et qu’on la laisse respirer et reprendre contenance. Là, tout de suite, elle ne savait pas ce qui la démangeait le plus : foutre Seth dehors à grands renforts de coups de pieds dans le derrière en l’abandonnant à son sort sans plus jamais se soucier de lui ou serrer Aaron si fort dans ses bras qu’il concentrerait tout son monde en elle et oublierait tout ça, le supplier de comprendre qu’elle était honnête envers lui, lui répéter un milliard de fois qu’elle l’aimait et qu’elle n’aimerait jamais plus personne à ce point… Peut-être pourrait-elle faire l’un, puis l’autre, mais le fait est qu’elle n’arrivait à rien. C’était comme si toute volonté l’avait abandonnée, elle n’était bonne qu’à être la spectatrice à moitié passive de ce fiasco qui lui faisait appréhender ce qu’elle n’avait jamais craint alors : perdre Aaron. Même alors que leur situation, l’anonymat de leur relation, les difficultés de leur relation secrète ne l’avait jamais fait douter de la durée de leur histoire, voilà que Seth débarquait avec ses grands sabots, et s’il ne devait vraiment pas se calmer, la jeune femme ne répondait pas de ce qui se passerait ensuite… Et Aaron n’arrangeait rien de son côté, au passage, à demander de quand datait leur relation. Bien sûr, Phèdre comprenait cette question, cette curiosité un tantinet malsaine qui le poussait à en apprendre plus, mais elle ne voulait pas qu’il ressasse ça, le fait que Seth et elle avaient été ensemble… Il était si évident qu’ils ne se remettraient jamais ensemble, qu’il n’y avait plus rien de physique entre eux (elle ne parlait même pas de relation sentimentale, car ils n’avaient pas été amoureux, en tombant elle amoureuse de Aaron et lui de Pomona, ils avaient forcément remarqué que leur passé commun ne soutenait pas la comparaison).. Mais la réponse à ses questions ne transcrirait peut-être pas assez les faits… si indéniables étaient-ils pourtant. Seth répondit plus vite qu’elle à la question, et Phèdre fut surprise de sa réponse, il faut bien le dire. Elle s’attendait à ce qu’il s’amuse à mettre encore le feu aux poudres, mais non, rien de cela. A la place, il répondit… ce que la jeune femme aurait elle-même répondu si elle avait été plus rapide.

-Exactement, c’était il y a longtemps, c’était une erreur et… merde, on peut pas parle d’autre chose, là ?
Elle n’allait pas se justifier un milliard de fois du fait que son ex ait débarqué à l’improviste, pas vrai ? Bon, d’accord, ce n’était pas malin de sa part, même pas du tout en fait, d’avoir caché la nature de sa relation passée avec Seth à Aaron, mais il était au courant, maintenant, alors il n’y avait pas de quoi en faire tout un plat, pas vrai. Je t’aime, dit-elle en se tournant vers Aaron, tant pis si elle le disait en présence de Seth, du moment que ça rassurait son petit ami. Et toi, t’es vraiment un petit con, ajouta-t-elle en se tournant vers son meilleur ami. Et maintenant, vous faites ce que vous voulez, mais moi j’ai besoin d’un verre.

Ce n’était pas forcément la conclusion la plus appropriée à la situation, mais en même temps, elle n’avait aucune envie d’en rajouter encore davantage. Au fond, c’était une bonne chose que Seth et Aaron fassent connaissance, puisqu’ils comptaient tous les deux énormément pour elle. Juste… il fallait que tout le monde se calme un peu.

 






code by Mandy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
Seth Beresford
▌ Messages : 1045
Humeur :
A trois, il y en a toujours un de trop [Aaron & Seth :3] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100A trois, il y en a toujours un de trop [Aaron & Seth :3] Right_bar_bleue

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'hêtre, 21.2 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Eddie Redmayne

A trois, il y en a toujours un de trop [Aaron & Seth :3] Empty
Message#Sujet: Re: A trois, il y en a toujours un de trop [Aaron & Seth :3]   A trois, il y en a toujours un de trop [Aaron & Seth :3] Icon_minitimeMar 10 Juil - 17:00

A trois, il y en a toujours un de trop.
Seth ne pouvait pas nier qu’il avait bien envie d’en rajouter une couche, de dire encore une connerie, de chercher le nouveau copain de Phèdre. Parce que c’était forcément tentant, mais en même temps le jeune homme avait conscience que son ex petite amie se retrouvait quand même dans une situation vraiment difficile et qu’elle risquait de lui en vouloir. Et bon, concrètement, le jeune homme n’avait pas spécialement envie que sa meilleure amie lui en veuille ensuite. Alors, il avait décidé de répondre d’une manière un peu… tranquillement. En affirmant à Jefferson qu’il n’avait rien à craindre, puisque c’était bel et bien le cas. Et ce n’était pas seulement, parce qu’ils avaient chacune une moitié – même si en fait, pour Seth ce n’était plus le cas du tout… mais il n’y avait pas besoin de revenir sur ce sujet – parce que même avant que ça soit le cas ils ne se fréquentaient plus depuis un moment. Ils avaient arrêté d’être des amants, ils étaient juste devenus des amis. Des meilleurs amis d’ailleurs, et c’était pour cette raison qu’ils avaient une relation si complice. Et justement, parce qu’ils étaient complices, Seth devait peut-être prendre un peu sur lui pour ne pas l’agacer plus encore.

Phèdre confirma ses propos, affirmant même que c’était une erreur. Bon, le jeune homme savait bien que ça n’avait pas été la meilleure chose du monde qu’ils aient été ensemble et clairement, s’ils n’avaient pas continué c’était bien parce qu’ils savaient qu’ils ne pouvaient pas être ensemble. Mais le jeune homme ne pouvait pas s’empêcher de prendre un peu mal le fait qu’elle qualifie tout cela d’erreur. Mais bon, il allait faire comme si de rien n’était. Comme il fit comme si de rien n’était quand la jeune femme se tourna vers son mec dans le but de lui dire qu’elle l’aimait. Il était certain qu’il allait se foutre de sa gueule quand même… mais bon, en même temps, le jeune homme pouvait bien parler, il était loin d’être mieux. Phèdre se tourna vers lui pour lui dire qu’il était un petit con. Certes, en effet, il ne pouvait pas vraiment lui donner tort.

« J’ai bien besoin d’un verre aussi de mon côté. »
Il devrait sans doute se contenter de s’en aller, laisser Phèdre et son copain tranquille. Ça serait de bon ton quand même, mais en même temps le jeune homme n’avait pas spécialement envie de s’en aller. Parce qu’il trouvait ça drôle, parce qu’il était curieux aussi. « Moi aussi. » Ajouta le copain de Phèdre et Seth avait le sentiment qu’il était un peu moins braqué que précédemment. En un sens, c’était tant mieux, parce que Seth n’avait pas spécialement qu’il laisse la mauvaise ambiance (oui oui, il le savait, c’était lui qui la causait la mauvaise ambiance). « Je suis un petit con, j’ai besoin de me soigner. »

Ajouta alors Seth, pour répondre à la petite pique de la jeune femme. Il avait plus mal pris le fait qu’elle sous entende qu’elle avait fait une erreur de le fréquenter, plutôt que de le traiter de con. Parce que pour le con, elle avait raison.
Code by Gwenn

_________________
Il y a tant de haine, qui brûle en moi. Un souffle qui m'entraîne au-delà des lois. Lourde peine, sous ma croix. Une douleur obscène qui me donne tous les droits.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
Phèdre Snowden
▌ Messages : 997
Humeur :
A trois, il y en a toujours un de trop [Aaron & Seth :3] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100A trois, il y en a toujours un de trop [Aaron & Seth :3] Right_bar_bleue

En couple avec : Aaron

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'if, ventricule de dragon, 22 cm
Camp: Mal
Avatar: Alicia Vikander

A trois, il y en a toujours un de trop [Aaron & Seth :3] Empty
Message#Sujet: Re: A trois, il y en a toujours un de trop [Aaron & Seth :3]   A trois, il y en a toujours un de trop [Aaron & Seth :3] Icon_minitimeMar 10 Juil - 18:42


A trois, il y en a toujours un de trop
A

choisir, Phèdre aurait préféré que Seth décide de profiter de ce moment pour prendre congé d'eux, mais elle ne s'était pas fait d'illusions, elle avait su qu'il ne partirait pas. Parce que même s'il avait décidé de calmer un peu le jeu, cette situation devait sans doute beaucoup trop le faire marrer pour qu'il s'arrête en si bon chemin... Et elle ne pouvait le lui reprocher qu'à moitié. Si les rôles avaient été inversés, si c'était Phèdre qui avait surpris le jeune homme avec sa petite amie (ce qui ne serait malheureusement plus jamais possible... et dire qu'elle était passée à côté de l'occasion de rencontrer cette fille !), elle ne se serait certainement pas barré de sitôt. Tant pis... ça devait être le karma, une connerie du genre, qui l'obligeait à supporter cette situation, il allait falloir qu'elle fasse avec, et c'est tout. Même si elle appréhendait un peu la suite, notamment parce que Aaron était officiellement un mangemort, ce que Seth savait... ce que Phèdre n'ignorait pas non plus... Leur petit jeu de dupe devenait de plus en plus dangereux. Heureusement, Phèdre savait que Seth, même s'il lui arrivait de jouer aux cons, ne la trahirait pas. Et réciproquement, d'ailleurs.

Tout le monde était partant pour prendre un verre, donc, et les esprits semblaient s'être calmés, c'était déjà ça. Même Aaron semblait de meilleure humeur, ce qui rassurait quand même Phèdre, qui n'avait certainement pas envie de perdre le jeune homme à cause de cette situation... qu'elle avait quelque part créée et taisant à Aaron le fait que son meilleur ami était aussi son ex (une histoire certes vouée à l'échec, mais qu'elle avait qualifiée d'"erreur" un peu précipitamment, car en réalité, elle n'avait aucun regret au sujet de leur relation... mais elle avait été prise de court... et pour la peine, elle ne s'était même pas rendu compte du fait que ces mots pourraient être vexants pour Seth, comme ils l'auraient sans doute été pour elle aussi). Elle leur remplit trois verres d'alcool sans interroger plus avant les deux hommes sur ce qu'ils pourraient potentiellement vouloir boire. Ils feraient avec, elle, en attendant, elle avait juste besoin de décompresser un peu, parce que tout ça, ça lui avait quand même largement mis les nerfs en pelote, il faut bien le dire. D'ailleurs, elle vida son verre en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire, tandis que Seth parlait de soigner sa connerie. Pas dit que l'alcool soit le meilleur des remèdes à ça... pas plus qu'aux tourments de son coeur, d'ailleurs, ce qui n'avait jamais abouti pourtant au fait que Phèdre empêche Seth de boire. Elle essayait de le sortir du trou, mais elle était la première à penser que l'alcool pouvait avoir du bon parfois.

-A ce stade, c'est incurable
, répondit-elle dans un léger sourire, ce qui n'était jamais qu'une pique amicale. Puisqu'ils en étaient là tous les trois, autant essayer de détendre l'atmosphère. Mais j'apprécie la tentative.






code by Mandy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
Aaron Jefferson
▌ Messages : 519
Humeur :
A trois, il y en a toujours un de trop [Aaron & Seth :3] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100A trois, il y en a toujours un de trop [Aaron & Seth :3] Right_bar_bleue

En couple avec : Phèdre

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de rose, 33 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Jesse Eisenberg

A trois, il y en a toujours un de trop [Aaron & Seth :3] Empty
Message#Sujet: Re: A trois, il y en a toujours un de trop [Aaron & Seth :3]   A trois, il y en a toujours un de trop [Aaron & Seth :3] Icon_minitimeMer 12 Sep - 17:33

A trois, il y en a toujours un de trop.
Aaron se sentait encore un peu tendu, il ne pouvait pas le nier, cependant il ne pouvait pas nier non plus le fait que la jeune femme savait parfaitement comment le rassurer. Bon, le jeune homme n’appréciait toujours pas de savoir qu’elle avait eu une histoire avec son meilleur ami, il ne pouvait pas s’empêcher d’être jaloux. Mais en même temps, il se disait que si c’était de l’histoire ancienne, il n’avait aucune raison de s’inquiéter. Il ne connaissait pas bien Beresford – la seule chose qu’il savait c’était qu’il était un mangemort et qu’il avait sans nul doute un plus grand charisme que lui – il ne pouvait donc pas aller trop rapidement en déduction. Phèdre lui affirmait qu’elle l’aimait, c’tait la seule chose qui comptait. Cette histoire c’était de l’histoire ancienne. Maintenant elle était avec lui, information qui était censée rester cacher d’ailleurs, mais pour le coup c’était un peu raté. En prime, l’ex de Phèdre n’était autre qu’un mangemort. Aaron n’aimait pas trop l’idée qu’un membre du groupe soit au courant de son histoire avec sa petite amie, mais en même temps il espérait qu’il pouvait lui faire confiance. Si Phèdre lui faisait confiance, il allait lui faire confiance… même si clairement, il avait beaucoup de mal à le supporter.

Il avait surtout du mal à supporter sa présence, il aurait bien aimé que le jeune homme décide de s’en aller au lieu de rester boire un verre avec eux. Après tout, il était quand même tombé comme un cheveu dans la soupe alors qu’ils étaient tranquillement tous les deux, profitant d’un instant qu’ils pouvaient passer ensemble. Mais non, l’ex de sa petite amie avait l’intention de s’imposer apparemment. Phèdre leur servi des verres d’ailleurs, elle ne manqua pas de vider le sien d’un coup, avant que Seth ne revienne sur le fait qu’il était un petit con et qu’il allait donc tenter de noyer ce détail dans l’alcool. À ses yeux, rien ne pouvait empêcher l’homme d’en être un, mais il allait se retenir d’en parler. Aaron ne dit rien, se contentant simplement de siroter son verre, tranquillement. Clairement, il ne parvenait pas à se sentir à l’aise, alors que Beresford était dans le coin. Il avait juste envie de le voir disparaître, de le voir partir et de pouvoir juste profiter de la présence de sa petite amie sans œil extérieur. Finalement, ce fut Seth qui reprit la parole après avoir vidé son verre d’un cul sec également, comme l’avait fait précédemment Phèdre.

« Bon, ce n’est pas tout ça, mais moi j’ai des choses à faire. » Dit-il alors, ce qui ne manqua pas de soulager Aaron qui avait grandement envie de le voir partir. Il ne cacha même pas le fait qu’il était content d’entendre de tels propos. « Je vais vous laisser entre vous les tourtereaux. » Vraiment, le jeune homme espérait que l’ex de Phèdre n’allait pas tout gâcher. « Vous êtes trop mignons tous les deux. » Ajouta l’homme en riant, Aaron leva les yeux. Il ne l’aimait pas, vraiment pas.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

A trois, il y en a toujours un de trop [Aaron & Seth :3] Empty
Message#Sujet: Re: A trois, il y en a toujours un de trop [Aaron & Seth :3]   A trois, il y en a toujours un de trop [Aaron & Seth :3] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

A trois, il y en a toujours un de trop [Aaron & Seth :3]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Rp d'Aaron
» Lien d'Aaron
» Aaron Adams
» Aaron Jefferson
» Les trois soeurs
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Les habitations
 :: Bienvenue chez vous ! :: Appartement de Phèdre Snowden
-