AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les choix sur lesquels on ne peut revenir (Albus)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
SORCIER
Minerva McGonagall
▌ Messages : 281
Humeur :
Les choix sur lesquels on ne peut revenir (Albus) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Les choix sur lesquels on ne peut revenir (Albus) Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Sapin et ventricule de dragon, 23,75 centimètres, rigide
Camp: Bien
Avatar: Maggie Smith

Les choix sur lesquels on ne peut revenir (Albus) Empty
Message#Sujet: Les choix sur lesquels on ne peut revenir (Albus)   Les choix sur lesquels on ne peut revenir (Albus) Icon_minitimeSam 16 Juin - 20:03

Les choix sur lesquels on ne peut revenir




Rien n'est simple. Minerva n'a jamais considéré que quoi que ce soit puisse l'être, à vrai dire, mais elle a toujours su tirer le meilleur parti des situations même les plus complexes, celles dont on présume que l'on ne va pas se remettre. Alors rien n'est simple, mais l'on va de l'avant, fort de ses choix et de ses convictions. Seulement, parfois, les événements s'enchaînent et se déchaînent. Minerva a été désarçonnée par ce qu'elle a découvert du sort réservé au jeune William Black, ou Harry Potter, plutôt, et sa conversation avec Christopher n'a en cela arrangé que peu de choses, dans l'incapacité d'agir ou de raisonner selon son intuition, puisqu'elle ne sait après tout rien, elle sait qu'elle doit se concentrer sur tout ce qui reste : son nouveau poste à Poudlard, pour commencer, qui est après tout une belle opportunité, et son travail de professeur de métamorphose, dans lequel elle trouve un certain épanouissement.

Mais cela ne suffit pas toujours, quand les événements ne vous submergent pas, c'est parfois le passé qui vous rattrape, et il peut se révéler tout aussi cruel et éprouvant que n'importe quoi d'autre. Cela se résume pour la jeune femme en une phrase lourde de sens : elle a reçu du courrier. Cela arrive souvent, ce n'est pas si exceptionnel que cela en soi, mais la nature du courrier en question pourrait avoir tendance à l'être, l'est. Il n'est pas rare que sa mère évoque avec elle son passé, parle des potins du village qu'elle n'a jamais laissé, mais elle avait eu, jusqu'ici, la délicatesse de ne plus jamais évoquer Dougal. Ce n'est pas pour autant que Minerva oublie de penser à lui, il envahit sans cesse son esprit. Mais cette fois, la pensée est plus douloureuse encore, comme un coup de poignard en plein coeur. Dougal s'est marié. La main qu'elle lui a refusé, il l'a finalement demandé à une autre, et ce qu'elle ne s'était pas résigné à perdre d'espoir, ce courrier le lui arrachait avec une intensité manifeste.

Installée à son bureau, où elle avait normalement prévu de s'atteler à la correction de copies, alors que le soleil avait décliné depuis bien longtemps, elle lit et relit le courrier fatal, et les mots sont de plus en plus flous, tachés de larmes. Elle n'aurait pas voulu que quiconque la voie dans cet état, mais la porte du bureau s'ouvre, et même si elle tente d'essuyer ses larmes d'un revers de manche, ses yeux en sont encore rougis et sa peau blême.


CRÉDIT - CSS

_________________
- Be strong and proud -
Well, you will need to demonstrate the ability to react well to pressure and so forth,' said OM, 'perseverance and dedication.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Albus Dumbledore
▌ Messages : 376
Humeur :
Les choix sur lesquels on ne peut revenir (Albus) Left_bar_bleue70 / 10070 / 100Les choix sur lesquels on ne peut revenir (Albus) Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: La baguette de sureau *itself*
Camp: Bien
Avatar: Michael Gambon

Les choix sur lesquels on ne peut revenir (Albus) Empty
Message#Sujet: Re: Les choix sur lesquels on ne peut revenir (Albus)   Les choix sur lesquels on ne peut revenir (Albus) Icon_minitimeJeu 21 Juin - 11:47



Les choix sur lesquels on ne peut revenir
Avec Minerva McGonagall


La fin de l'année arrivait à grand pas, le professeur Dumbledore avait le sentiment pourtant d'avoir endossé ses responsabilités en tant que directeur de Poudlard la veille. Il faut dire que l'année n'avait pas oublié d'être mouvementée. Et entre les problèmes qu'il lui avait fallu résoudre, et ceux qu'il avait su résoudre, il lui restait un océan de responsabilités sur lesquelles il était nécessaire qu'il travaille. Il venait de mettre fin à une réunion qui avait eu tendance à s'éterniser avec quelques parents d'élèves forcément insatisfaits (puisqu'il y en avait toujours, et qu'il savait que certains de ses choix n'avaient pas réellement été bel et bien accueillis par la majorité; Il était clivant, et il n'était pas peu fier de l'être, puisqu'il l'était pour les bonnes raisons). Il s'apprêtait maintenant à rejoindre son bureau, où il avait encore un peu de paperasse à gérer, mais en chemin, s'échappant d'une salle de classe, il perçut quelques sanglots qui le firent s'arrêter net dans sa trajectoire. En provenance de la salle du cours de métamorphose.

Le professeur s'approcha prudemment. Il savait que certaines personnes n'aimaient pas être surprises en position de faiblesse, et que quand on le pouvait, il était parfois préférable de tracer sa route, mais il y avait des exceptions. Minerva pouvait aisément en être une. Certaines personnes avaient trop de fierté pour réclamer de l'aide quand elles en avaient besoin. La jeune professeure de métamorphose était de ces individus-là. Il entrebailla la porte et se manifesta d'un raclement de gorge. Il attendit que la jeune femme constate sa présence pour prendre la parole.


« Il est bien tard pour travailler encore. »
, remarqua-t-il avec un léger sourire.

Il parlait alors que lui-même était parti pour continuer de travailler. Mais ce n'était qu'une façon d'introduire la conversation. Il n'était pas nécessaire de faire preuve des meilleures talents d'observation (que l'ancien professeur de métamorphose possédait pourtant) pour constater que la jeune femme n'allait pas bien, et qu'elle se lamentait plus qu'elle travaillait. Mais ainsi, il laissait la porte ouverte. Si elle voulait parler, alors elle le pourrait. Si elle ne le voulait pas, il lui laisse un accès de sortie.


Code by Joy

_________________
Albus Dumbledore

« Ce ne sont pas nos aptitudes qui montrent ce que nous sommes,ce sont nos choix. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Minerva McGonagall
▌ Messages : 281
Humeur :
Les choix sur lesquels on ne peut revenir (Albus) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Les choix sur lesquels on ne peut revenir (Albus) Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Sapin et ventricule de dragon, 23,75 centimètres, rigide
Camp: Bien
Avatar: Maggie Smith

Les choix sur lesquels on ne peut revenir (Albus) Empty
Message#Sujet: Re: Les choix sur lesquels on ne peut revenir (Albus)   Les choix sur lesquels on ne peut revenir (Albus) Icon_minitimeJeu 28 Juin - 15:43

[quote="Minerva McGonagall"]
Les choix sur lesquels on ne peut revenir




Minerva ne prend conscience de la présence du professeur Dumbledore que quand ce dernier se signale avec un bruyant raclement de gorge. Elle sursaute, mal à l'aise. Depuis combien de temps est-il là ? Que cela fasse quelques secondes ou quelques minutes n'y change sans doute rien car il a forcément assisté au spectacle déplorable de sa crise de larme. Elle hésite un instant, elle a envie de reprendre contenance dans l'immédiat, mais ça lui est plus difficile qu'elle ne le voudrait. Elle qui est normalement toujours dans la maîtrise et dans le contrôle d'elle-même est en cet instant incapable d'agir de façon juste et cohérente, ses bras et ses lèvres tremblent et des larmes mouillent ses joues. Puisqu'il l'a forcément vu et même si le geste lui déplait, elle essuie ses yeux d'un revers de manche, prend la plus grande inspiration possible. Elle s'exhorte à se maîtriser, mais rien n'est moins simple. Les souvenirs l'assaillent encore, ils ne la lâchent pas d'une semelle. Elle tourne vers lui un regard encore humide. Quelle image d'elle elle doit renvoyer en cet instant ! Elle n'en est pas fière du tout. Mais en même temps, il est trop tard pour se dérober au regard inquisiteur du directeur, qui en sait de toute façon toujours plus long que ce qu'il veut bien dire.

-C'est vrai
, reconnaît-elle, la voix encore un peu tremblante d'émotion, moins digne qu'elle ne l'est d'ordinaire. Mais je ne travaillais pas vraiment.

Elle a juste eu besoin de s'isoler un peu, puis de faire face au passé qu'elle a elle-même rejeté. Tout ça, cette situation, la jeune femme ne la doit qu'à elle-même, et elle ne peut prétendre ne pas en avoir conscience. C'est aussi ça qui est douloureux. On ne remonte pas le temps... Enfin, le commun des mortels ne remonte pas le temps en tout cas. Sans vraiment y prêter garde, le regard de Minerva tombe sur la missive encore ouverte qu'elle a abondamment arrosée de larmes. Pas simple de faire ainsi face à ses démons. Tout est écrit là, noir sur blanc, et rien n'y changera plus. Elle doit accepter sa nouvelle vie, elle est là, maintenant, et c'est une très bonne chose, après tout. Mais ce n'est pas vraiment évident.





CRÉDIT - CSS

_________________
- Be strong and proud -
Well, you will need to demonstrate the ability to react well to pressure and so forth,' said OM, 'perseverance and dedication.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Albus Dumbledore
▌ Messages : 376
Humeur :
Les choix sur lesquels on ne peut revenir (Albus) Left_bar_bleue70 / 10070 / 100Les choix sur lesquels on ne peut revenir (Albus) Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: La baguette de sureau *itself*
Camp: Bien
Avatar: Michael Gambon

Les choix sur lesquels on ne peut revenir (Albus) Empty
Message#Sujet: Re: Les choix sur lesquels on ne peut revenir (Albus)   Les choix sur lesquels on ne peut revenir (Albus) Icon_minitimeDim 8 Juil - 10:18



Les choix sur lesquels on ne peut revenir
Avec Minerva McGonagall

Minerva lui confirma qu'elle ne travaillait pas vraiment, ce que le directeur de Poudlard savait déjà, bien évidemment. Minerva vivait une situation de pleine détresse, et il n'y avait pas besoin de s'insinuer dans ses pensées ou de jouer les devins moyens pour s'en rendre compte. Il suffisait, en croisant son regard, de discerner dans ses pupilles humides cette peine si immense qu'elle était presque communicative. Dumbledore reconnaissait cette forme de douleur immense, cette sensation de tout perdre, ce constat d'abandon définitif. Elle vit un moment éprouvant, peut-être le plus éprouvant qu'elle a jamais vécu. Peut-être aurait-elle voulu, pour la peine, avoir affaire à quelqu'un qui lui soit plus proche, mais Dumbledore n'est pas mécontent d'avoir dérangé sa nouvelle professeure. Elle avait besoin de soutien, il le ressentait. Dans le cas contraire, elle le lui aurait fait comprendre, elle aurait saisi l'opportunité qu'il lui avait accordé de se soustraire à toute discussion. Elle ne s'était pas donnée cette peine. Elle avait choisi, à la place, de se confier, indirectement, en tout cas, alors que son regard se dirigeait vers la missive qui lui avait fait verser tant de larmes. Qui en était entièrement constellée, d'ailleurs. Ce qui la rendrait sans doute un peu moins simple à lire.

« De mauvaises nouvelles ? »
suggéra doucement l'ancien professeur en venant déposer une main compatissante sur l'épaule de la jeune femme.

La question était rhétorique, bien sûr, car la situation exprimait suffisamment bien ce qui était. Il semblait assez évident que c'était ce courrier spécifique qui l'avait mise dans tous ses états, et que pouvait-il contenir si ce n'est un flot de mauvaises nouvelles ? Ou bien une seule, mais suffisante à ébranler la confiance naturelle de la jeune Minerva. Les deux étaient malheureusement possibles. C'était une nouvelle échéance qu'il lu accordait. Il ne la forçait, à nouveau, à rien, il voulait qu'elle ait suffisamment confiance pour s'exprimer, car parler pouvait être un acte profondément salvateur. Mais rien ne garantissait que les choses se dérouleraient bel et bien de la sorte. C'était à elle de voir. Lui n'y gagnerait rien. L'inverse, c'était une tout autre affaire, bien différente et sans doute aussi bien plus complexe.

Code by Joy

_________________
Albus Dumbledore

« Ce ne sont pas nos aptitudes qui montrent ce que nous sommes,ce sont nos choix. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Minerva McGonagall
▌ Messages : 281
Humeur :
Les choix sur lesquels on ne peut revenir (Albus) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Les choix sur lesquels on ne peut revenir (Albus) Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Sapin et ventricule de dragon, 23,75 centimètres, rigide
Camp: Bien
Avatar: Maggie Smith

Les choix sur lesquels on ne peut revenir (Albus) Empty
Message#Sujet: Re: Les choix sur lesquels on ne peut revenir (Albus)   Les choix sur lesquels on ne peut revenir (Albus) Icon_minitimeJeu 19 Juil - 9:16

Les choix sur lesquels on ne peut revenir




Minerva baisse ses yeux encore humides de larmes sur le courrier qu'elle a déjà bien trop détrempé d'expressions lacrymales. Le simple fait de voir ce qui ne devrait être qu'un simple bout de papier lui transperce une nouvelle fois le coeur. Tous les efforts qu'elle fournit pour tenter de reprendre contenance paraissent complètement vain. Elle se sent faible, et le regrette face à une figure d'autorité et de respects face à laquelle elle aurait voulu demeurer digne. Déjà qu'elle souhaite demeurer digne en présence d'absolument n'importe qui. Elle ne peut pas s'en empêcher, et le ton compréhensif et compatissant de son interlocuteur lui font du bien. Elle a envie de parler, elle a besoin de parler. Mais peut-elle le faire ? Est-il le meilleur interlocuteur pour cela ? Elle n'en sait absolument rien, elle n'en a pas la moindre idée, elle ne contrôle pas vraiment ses pensées ou ses émotions à l'heure actuelle, ce qui lui ressemble fort peu.

-Rien d'inattendu, parvient-elle à articuler tout de même, en effaçant d'un geste quelque résidu de larme.

C'est la vérité, ce n'est pas inattendu, elle savait bien que ce moment arriverait. Elle n'allait pas attendre qu'il l'attende alors qu'elle n'a jamais compté revenir... Pourtant, elle l'aurait voulu, parce que elle, dans toute sa contradiction, l'a attendu sans consentir à la rejoindre. Elle tourne son regard vers le directeur. Elle ne saurait même pas par quoi commencer, elle ne saurait pas de quelle manière lui expliquer tout cela : ce qu'elle pense, ce qu'elle vit, ce qu'elle traverse. C'est trop de choses en même temps et les mots lui manquent. Minerva estime n'avoir jamais manqué d'éloquence, pourtant, mais cette fois, ça ne veut pas, cette fois, ça ne vient pas. Un blocage. Il est simple de parler de tout, d'exprimer ses opinions, d'asseoir ses position. Mais c'est autre chose, par contre, de mettre ses sentiments à nu et de les exposer au jugement d'une personne que l'on respecte et dont, forcément, on redoute l'opinion.

-C'est seulement...
Sa voix tremble un peu. Certains de nos choix sont plus difficiles à assumer que d'autres.

Même si on les estime justes, ils peuvent nous rendre malheureux malgré tout, et on peu se sentir profondément démuni face à eux.





CRÉDIT - CSS

_________________
- Be strong and proud -
Well, you will need to demonstrate the ability to react well to pressure and so forth,' said OM, 'perseverance and dedication.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Albus Dumbledore
▌ Messages : 376
Humeur :
Les choix sur lesquels on ne peut revenir (Albus) Left_bar_bleue70 / 10070 / 100Les choix sur lesquels on ne peut revenir (Albus) Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: La baguette de sureau *itself*
Camp: Bien
Avatar: Michael Gambon

Les choix sur lesquels on ne peut revenir (Albus) Empty
Message#Sujet: Re: Les choix sur lesquels on ne peut revenir (Albus)   Les choix sur lesquels on ne peut revenir (Albus) Icon_minitimeVen 27 Juil - 16:15



Les choix sur lesquels on ne peut revenir
Avec Minerva McGonagall

Rien d'inattendu, répondit-elle, et elle avait l'air de le penser, effectivement. Ce pouvait être complètement logique. Parfois, l'on est confronté à des situations qui, en soi, ne sont effectivement pas si surprenantes. Est-ce pour autant que nous les vivons mieux ? Non. Cela peut permettre de mieux les appréhender, c'est vrai, et c'est une excellente chose en soi. Mais elles restent inéluctables, et c'est cette inéluctabilité qui inquiète. Comme l'approche de la faucheuse, par exemple. Même si certains en réchappent par quelque stratagème, comme ce bon vieux Nicolas Flamel. Une peine de coeur peut paraître une moindre considération, à ce titre, mais Albus n'était pas de cet avis en ce qui le concernait. Il comprenait la tristesse de Minerva, et la considérait comme plus que tolérable, plus qu'admissible.

Elle baissa le regard sur le courrier qu'elle avait reçu. Il considéra cette attitude comme une invitation à lire le courrier en question. Et il ne doutait pas que c'en soit une (après tout, il se trompait rarement, voyons). Alors il s'empara de la missive et la lut en diagonale tandis que Minerva affirmait que certains choix étaient plus difficiles à faire que d'autre. Albus ne pouvait en rien la contredire à ce sujet. De sa propre expérience, il savait pertinemment ce qu'il en était. Albus replia précautionneusement le courrier et le déposa sur la table avant de prendre le parti de s'asseoir à côté de Minerva.


Il n'y a pas de choix plus douloureux que de renoncer à quelqu'un que l'on aime, admit-il avec empathie.

C'est un choix que lui-même avait fait, par la contrainte, pour enrayer une machine dont le rythme effréné avait fini par l'effrayer. Il avait renoncé à qui il aimait après avoir perdu qui il aurait dû aimer davantage, et même maintenant que Gellert était mort, que tout cela devrait être derrière lui, cette pensée le hantait bel et bien. Elle le hanterait toujours. L'histoire n'était pas la même mais les effets étaient similaires.


Mais il n'y a rien à regretter, Minerva.

Si elle avait renoncé à ses fiançailles autrefois, c'est qu'elle savait qu'autre chose l'attendait, elle avait pris sa décision sciemment, et il n'y avait en effet rien à regretter. Rien du tout.

Code by Joy

_________________
Albus Dumbledore

« Ce ne sont pas nos aptitudes qui montrent ce que nous sommes,ce sont nos choix. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Minerva McGonagall
▌ Messages : 281
Humeur :
Les choix sur lesquels on ne peut revenir (Albus) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Les choix sur lesquels on ne peut revenir (Albus) Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Sapin et ventricule de dragon, 23,75 centimètres, rigide
Camp: Bien
Avatar: Maggie Smith

Les choix sur lesquels on ne peut revenir (Albus) Empty
Message#Sujet: Re: Les choix sur lesquels on ne peut revenir (Albus)   Les choix sur lesquels on ne peut revenir (Albus) Icon_minitimeJeu 2 Aoû - 14:47

Les choix sur lesquels on ne peut revenir




Elle essuie les dernières larmes qui osent encore s'échapper de ses yeux tout en obligeant son corps au maintien le plus digne possible. Elle a envie de céder, elle ne peut le nier, mais elle ne le fera pas, elle s'en empêchera, et d'une manière ou d'une autre, elle y parviendra. Aller de l'avant, affronter la vie avec courage, vertu et honneur, ce sont là de grandes leçons que la vie lu a inculquées, et elle a toujours pris le plus grand soin de les honorer. Parfois, malheureusement, rien n'est moins simple, dans une situation comme celle-ci, la situation paraît même impossible, mais elle sait pertinemment qu'elle n'a pas le choix dans tous les cas, malgré tout.

Elle n'ose tourner son regard vers Dumbledore, guetter sa réaction quand il arrivera au terme de sa lecture. Elle le sait intelligent, empathique et compréhensif. Par conséquent, elle sait bien qu'il ne dira sans doute rien, mais elle n'arrive pas à se sentir sereine malgré tout. Cette situation la dépasse et l'oppresse. Elle a le sentiment qu'un étau lui comprime les côtes, les sanglots ont cessé, c'est vrai, mais ce n'est toujours pas un exercice simple que de seulement respirer.

Elle n'ose tourner son regard vers lui que quand son interlocuteur admet que rien n'est plus difficile que de perdre une personne que l'on aime. Il ne dit pas ça en vain, ce n'est pas une parole bateau destinée à la consoler maladroitement. Est-ce qu'il parle d'expérience. c'est bien possible après tout. Minerva ne sait rien de la vie sentimentale du directeur, et elle estime que c'est mieux, certaines choses ne sont pas faites pour être dispersées ainsi aux quatre vents. Ces pensées personnelles qui ne concernent que nous. Et pourtant, Minerva, si pudique sur ses sentiments, vient de largement se dévoiler sans se dérober.

-Je le sais bien,
soupire-t-elle en essayant de s'en convaincre. Mais je ne peux m'empêcher de me demander ce qui se serait passé si...

Si elle avait répondu à sa demande, si elle n'était pas partie, n'avait pas tout quitté, le quittant lui dans la foulée, pour poursuivre des rêves qui maintenant lui laissaient un arrière-goût amer aux lèvres.



CRÉDIT - CSS

_________________
- Be strong and proud -
Well, you will need to demonstrate the ability to react well to pressure and so forth,' said OM, 'perseverance and dedication.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Albus Dumbledore
▌ Messages : 376
Humeur :
Les choix sur lesquels on ne peut revenir (Albus) Left_bar_bleue70 / 10070 / 100Les choix sur lesquels on ne peut revenir (Albus) Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: La baguette de sureau *itself*
Camp: Bien
Avatar: Michael Gambon

Les choix sur lesquels on ne peut revenir (Albus) Empty
Message#Sujet: Re: Les choix sur lesquels on ne peut revenir (Albus)   Les choix sur lesquels on ne peut revenir (Albus) Icon_minitimeVen 24 Aoû - 15:54



Les choix sur lesquels on ne peut revenir
Avec Minerva McGonagall

Elle le savait bien. Forcément, qu'elle le savait bien, Minerva était loin d'être quelqu'un d'idiot, c'était au contraire une femme très intelligente, et elle avait parfaitement conscience de la situation, et elle avait pris ses décisions en y réfléchissant à deux fois, pas sous le coup d'une impulsion dramatique. Mais ce n'est pas parce que l'on a réfléchi longuement à une situation et qu'on sait qu'on a fait le meilleur choix que l'on ne peut pas avoir des regrets, que l'on ne peut pas se poser des questions, que l'on ne peut pas se demander ce qui se serait passé si... elle n'avait guère besoin d'achever sa phrase, le directeur de Poudlard comprenait parfaitement.

Elle se retrouvait face à une situation qui prêtait à interrogation. C'était une chose qu'Albus avait vécu lui aussi, à sa propre échelle, quand il s'était retrouvé face à Gellert et qu'il l'avait vaincu. Le passé, renversant, l'avait aussitôt submergé. C'est difficile de tirer un trait sur ce qui a été, pour se concentrer sur ce qui sera, mais il le faut, pourtant. Et compte tenu de ce qu'il avait compris, il était persuadé que son interlocutrice avait fait le bon choix. Elle n'aurait peut-être pas été malheureuse en en faisant un autre, certes, mais il n'empêche.

« Je crois qu'il est important de laisser le passé au passé. »
Il marqua une légère pause, ajouta avec un fin sourire légèrement malicieux. « Enfin, à quelques exceptions près. »

Et il parlait évidemment de ces voyageurs temporels qui s'étaient trouvé au mauvais endroit au mauvais moment... et qui se trouvaient actuellement dans une mauvaise posture... enfin, officiellement, du moins.

Dans tous les cas, même s'il était parfois réconfortant que de se concentrer sur le passé, de se bercer de rêves et d'illusion, il y avait bien assez à faire avec le moment présent, déjà. Et avec l'avenir, qui restait à construire... et celui de Minerva McGonagall, cette sorcière au tempérament de feu et au caractère bien trempé qui ferait sans doute de grandes choses dans le futur, en tout cas, Albus était prêt à parier sa paire de chaussettes tricotées main préférées là-dessus.

Code by Joy

_________________
Albus Dumbledore

« Ce ne sont pas nos aptitudes qui montrent ce que nous sommes,ce sont nos choix. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Minerva McGonagall
▌ Messages : 281
Humeur :
Les choix sur lesquels on ne peut revenir (Albus) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Les choix sur lesquels on ne peut revenir (Albus) Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Sapin et ventricule de dragon, 23,75 centimètres, rigide
Camp: Bien
Avatar: Maggie Smith

Les choix sur lesquels on ne peut revenir (Albus) Empty
Message#Sujet: Re: Les choix sur lesquels on ne peut revenir (Albus)   Les choix sur lesquels on ne peut revenir (Albus) Icon_minitimeVen 31 Aoû - 16:32

Les choix sur lesquels on ne peut revenir




Laisser le passé au passé... C'est sans doute un bon conseil, mais qu'il n'est pas simple pour Minerva de respecter. Elle pense que les souvenirs nous construisent. Cela dit, elle ne pense pas que le discours du directeur de Poudlard entre en dissonance avec cette affirmation. Les souvenirs nous façonnent, et ils sont importants, et nous sommes la somme de nos choix et de nos expériences, mais l'important est de ne pas laisser cette somme nous consumer et nous guider dans chaque aspect de nos vies... Là-dessus, Minerva sait qu'elle a encore beaucoup de travail sur elle-même à faire, mais elle s'y sent prête dans tous les cas, il le faut bien. Cette lettre, même si son contenu a été difficile à digérer a au moins le mérite de la placer face à la vérité. Dans tous les cas, elle ne serait pas revenu, dans tous les cas, rien de cette histoire n'aurait été possible. Cette missive permet d'y mettre un point final, ce qui n'est sans doute pas une mauvaise chose. Il faut juste... qu'elle parvienne à sécher ses larmes. Au moins, elle sait qu'elle n'aurait pas pu avoir meilleur interlocuteur pour savoir la conseiller et la consoler dans des circonstances qui lui brisent le coeur à ce point.

-Manifestement, cela ne leur a pas réussi,
observe la jeune professeur de métamorphose, une pointe d'amertume dans la voix, saisissant (ou pensant saisir) le double sens de ses propos.

Revenir su ce qui a été n'est pas une bonne chose, mais s'il doit toujours y avoir une exception à la règle, Harry et les autres, ceux qui ont remonté le temps et ont voulu en bouleverser le cours, seraient forcément l'exemple. Mais quelle importance ? La morale paraît être encore la même, puisque les adolescents, qui ont visiblement été dépassés par leurs ambitions, ont connu un sort tragique que Minerva estime par plus d'un aspect pire encore que la mort pourrait l'être. Tout cela pour rien, au final. C'est certainement les circonstances du moment qui savent rendre Minerva à ce point négative, mais il est vrai que les circonstances n'invitent pas vraiment à un enthousiasme et un optimisme à toute épreuve. Dans tous les cas, la jeune femme apprécie de pouvoir enfin livrer ses préoccupations à son interlocuteur. Elle le réalise maintenant, elle manquait cruellement de soutien.


CRÉDIT - CSS

_________________
- Be strong and proud -
Well, you will need to demonstrate the ability to react well to pressure and so forth,' said OM, 'perseverance and dedication.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Albus Dumbledore
▌ Messages : 376
Humeur :
Les choix sur lesquels on ne peut revenir (Albus) Left_bar_bleue70 / 10070 / 100Les choix sur lesquels on ne peut revenir (Albus) Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: La baguette de sureau *itself*
Camp: Bien
Avatar: Michael Gambon

Les choix sur lesquels on ne peut revenir (Albus) Empty
Message#Sujet: Re: Les choix sur lesquels on ne peut revenir (Albus)   Les choix sur lesquels on ne peut revenir (Albus) Icon_minitimeMar 9 Oct - 12:15



Les choix sur lesquels on ne peut revenir
Avec Minerva McGonagall

Minerva était une jeune femme très intelligente. Si les propos énigmatiques du directeur de Poudlard déroutaient parfois certains, elle parvenait aisément à le comprendre. C'était pour cette raison que le dialogue se révélait si simple entre eux, et finalement évident. Les prémisses d'une amitié qui ne négligeait pas l'essentiel. Ils avaient glissé d'une préoccupation à l'autre, toujours avec le même sérieux. Il est vrai que les préoccupations pouvaient être nombreuses, et il y avait de quoi s'en inquiéter. Mais l'inquiétude était une première victoire ennemie, et il fallait trouver matière à encouragements même dans les moments les plus sombres, dans ces instants noirs où l'espoir semblait devoir s'éteindre et ne plus revenir. L'appréhension était alors maîtresse. Le tout était de ne pas y céder. Et dans l'état de fragilité psychologique où se trouvait son interlocutrice en cet instant, il était malheureusement possible qu'elle cède et s'inquiète. Le nouveau terrain n'était pas moins glissant que le précédent, mais Albus refusait que son interlocutrice se livre malgré tout au pur défaitisme. Elle était plus forte que cela, elle valait mieux que cela.

« Ce qui est manifeste est rarement ce sur quoi nous devrions nous attarder, Minerva »
, lui répondit-il avec un léger sourire de connivence. « Rien n'est perdu encore, rien. », ajouta-t-il d'un ton égal.

Lui-même avait été bouleversé par la nouvelle, puis il avait reconsidéré la question, avait puisé où il le pouvait de nouveaux éléments susceptibles de l'éclairer sur la question, et son ressenti sur la question n'était plus si obscur, même s'il faudrait forcément un certain temps pour que la lumière se fasse sur les événements et pour qu'ils prennent toute leur ampleur, toute leur valeur.


« Vous avez agi au mieux, vous n'avez rien à vous reprocher. »


Car sur ce point aussi, Albus était convaincu qu'elle se sentait coupable, et elle n'avait aucune culpabilité à ressentir. Elle avait été irréprochable. Elle avait fait ce qui lui semblait être le plus juste au moment opportun, et quiconque envisagerait de la blâmer pour cela serait bien condamnable. Minerva était un exemple de probité. Se remettre en question a parfois du bon, mais en l'occurrence, cela ne ferait que la tirer un peu plus vers l'arrière.

Code by Joy

_________________
Albus Dumbledore

« Ce ne sont pas nos aptitudes qui montrent ce que nous sommes,ce sont nos choix. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Minerva McGonagall
▌ Messages : 281
Humeur :
Les choix sur lesquels on ne peut revenir (Albus) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Les choix sur lesquels on ne peut revenir (Albus) Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Sapin et ventricule de dragon, 23,75 centimètres, rigide
Camp: Bien
Avatar: Maggie Smith

Les choix sur lesquels on ne peut revenir (Albus) Empty
Message#Sujet: Re: Les choix sur lesquels on ne peut revenir (Albus)   Les choix sur lesquels on ne peut revenir (Albus) Icon_minitimeSam 10 Nov - 16:01

Les choix sur lesquels on ne peut revenir





Minerva sait qu'elle ne peut que donner raison à son prédecesseur. En même temps, elle n'a jamais trouvé une seule occasion ou remettre en question l'intelligence et la sagesse d'Albus Dumbledore lui soit venu à l'esprit. Elle sait, oui, qu'il a sûrement raison, et qu'il faut voir plus loin que ce qu'on a sous le bout du nez. Mais ce qui a l'air évident, manifeste, prend tant d'ampleur qu'il est plus que difficile de faire abstraction. Elle sait que c'est une chance qu'il soit là, qu'il prenne le temps de l'écouter et de la conseiller. Elle se sent perdue, et il lui accorde tout le temps et toute l'attention qui lui sont nécessaires pour garder les pieds sur terre. C'est tout sauf du luxe à ses yeux.

Elle parvint à esquisser un très fin sourire quand Albus affirme que rien n'est perdu encore. Rien. C'est difficile d'y croire, de le penser, quand on résume la situation rapidement. Abstraction faite de sa peine de coeur et de ses états dâme, c'est un constat d'observer que la situation est difficile et n'a vraiment rien, absolument rien d'idyllique.

-Je n'en suis pas convaincue
, répond-t-elle malgré tout.

Elle n'a pas le sentiment d'avoir fait au mieux, d'avoir compris ce qu'il fallait faire. Elle a agi, essayé d'agir, mais elle est restée beaucoup trop passive, malgré tout. Elle avait vu s'esquisser de façon lointaine un dessin effrayant, elle avait voulu faire ce qu'elle pouvait, jouer sa part... mais ça ne suffit pas à lui faire admettre que son interlocuteur voit juste la concernant. Elle la croit sur absolument tout, elle lui fait une confiance aveugle. Mais quand il est question d'elle-même, rien ne va. Elle n'en donne pas forcément toujours elle, mais elle en manque singulièrement, de confiance en elle-même.

-Qu'est-ce qu'il faut faire, maintenant ?

C'est une question presque rhétorique. Elle ne s'attend pas à ce que son interlocuteur ait la réponse, elle ne s'attend pas à ce que qui que ce soit ait la réponse. Mais la situation ne peut pas rester en l'état, n'est-ce pas ? Et si quelqu'un peut avoir un semblant d'idée à ce sujet, c'est bien son interlocuteur.
CRÉDIT - CSS

_________________
- Be strong and proud -
Well, you will need to demonstrate the ability to react well to pressure and so forth,' said OM, 'perseverance and dedication.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Albus Dumbledore
▌ Messages : 376
Humeur :
Les choix sur lesquels on ne peut revenir (Albus) Left_bar_bleue70 / 10070 / 100Les choix sur lesquels on ne peut revenir (Albus) Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: La baguette de sureau *itself*
Camp: Bien
Avatar: Michael Gambon

Les choix sur lesquels on ne peut revenir (Albus) Empty
Message#Sujet: Re: Les choix sur lesquels on ne peut revenir (Albus)   Les choix sur lesquels on ne peut revenir (Albus) Icon_minitimeMar 20 Nov - 15:38



Les choix sur lesquels on ne peut revenir
Avec Minerva McGonagall

Les remords étaient bien souvent, pour ne pas dire dans l'immense majorité des cas, chose parfaitement vaine, mais Albus ne pouvait pas vraiment reprocher à Minerva d'en éprouver, d'autant moins que lui aussi avait bien du mal, parfois, à ne pas se laisser rattraper par de vieux regrets... Il était humain de douter, de remettre ses choix en cause, et c'était une excellente chose, mais quand le mal était fait, et que ce mal qui plus est se répandait, l'attitude la plus noble n'était pas de craindre ou de se morfondre mais bien davantage de relever la tête et de se battre. L’on apprenait ces choses avec le temps, à force d’expérience et de résignation.

Minerva était encore bien jeune, émue, forcée à l’émotion même par un souci de justice qu’il était beau plus que surprenant d’observer chez elle malgré son jeune âge. Elle avait besoin de réconfort, mais surtout qu’on lui redonne foi en des convictions que les circonstances avaient ébranlées. Albus acceptait sans mal de tenir ce rôle, et même aurait tendance à considérer que c’était bien son devoir.

Elle attendait après lui et elle le lui prouvait, puisqu’elle lui demanda ce qu’il convenait de faire à présent. Albus n’avait pas de réponse précise à cette question. Au moins des suggestions, des suppositions, rien de plus… Ce qu’il leur fallait, c’était une structure, un nouveau vent d’espoir… mais il était bien tôt encore. Et Minerva, malgré sa soif d’agir, avait sans doute besoin plus qu’autre chose de réconfort à l’heure actuelle. Bien plus en tout cas que de longs discours galvanisants ou de missions alambiquées. Viendrait pour elle le moment de faire ses preuve, et elle ne s’en priverait pas, il en était certain, mais Albus ne l’accablerait certainement pas de quoi que ce soit aujourd’hui.


« Pour l’heure, je gagerais qu’une bonne tasse de thé devrait être notre seule préoccupation.»


Ça ne le serait pas, et ils auraient tout le temps d’en reparler plus tard. Mais aux yeux d’Albus, ce n’était ni le lieu, ni le moment. Il prenait compte de sa volonté d'agir, et elle ne serait pas de ceux qu'il accepterait de mettre sur la sélette le moment venu. Mais justement, le moment n'était pas encore venu.

Code by Joy

_________________
Albus Dumbledore

« Ce ne sont pas nos aptitudes qui montrent ce que nous sommes,ce sont nos choix. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Minerva McGonagall
▌ Messages : 281
Humeur :
Les choix sur lesquels on ne peut revenir (Albus) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Les choix sur lesquels on ne peut revenir (Albus) Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Sapin et ventricule de dragon, 23,75 centimètres, rigide
Camp: Bien
Avatar: Maggie Smith

Les choix sur lesquels on ne peut revenir (Albus) Empty
Message#Sujet: Re: Les choix sur lesquels on ne peut revenir (Albus)   Les choix sur lesquels on ne peut revenir (Albus) Icon_minitimeSam 22 Déc - 20:14

Les choix sur lesquels on ne peut revenir




Minerva est une femme droite, qui a toujours su ce qu'elle voulait dans la vie et de quelle façon mener sa barque. Mais là, il faut bien qu'elle le reconnaisse, elle est totalement dépassée par les circonstances. Elle ne maîtrise rien. Ses questions sont sans réponse. Elle sait que son avenir sentimental est scellé, il l'est depuis longtemps d'ailleurs, mais elle peut tirer pour se bon un trait sur cet épisode de son passé. Même si elle n'oubliera jamais. Comment est-ce qu'elle le pourrait ?

Quand un pan de sa vie s'effondre et qu'elle sait devoir en faire le deuil, elle se focalise sur un autre et s'arrange pour exceller dans ce dernier. Mais aucun de ces aspects ne tient vraiment la route. Si ce n'est certainement sa fonction de professeure, qu'elle prend à bras le corps... Et elle pense faire un plutôt bon travail. Mais comment cela peut-il être assez ? Elle pense aux voyageurs temporels, au sort qu'ils ont rencontré... Son sentiment de désemparement ne va qu'augmentant. Elle voudrait compter sur le regard et l'opinion avisés du professeur Dumbledore, qu'elle respecte plus que tout. Mais sa réponse ne tend pas à la rassurer.

Malgré tout, elle pense savoir, comprendre où il veut en venir. Elle ne résoudra rien tant qu'elle n'aura pas calmé ses esprits. Une tasse de thé, c'est une solution comme une autre. Même si elle n'est pas certaine d'avoir l'estomac pour avaler même une goutte d'eau chaude parfumée (avec une pointe de citron en ce qui la concerne), elle accepte de tenter l'effort et de remettre ses pensées douloureuses en cause. Elle verrait bien. Elle peut tout de même essayer de se détendre même un minimum.

- Je vais faire bouillir l'eau,
decrète-t-elle alors dans un demi-sourire avant de se lever afin de se mettre à l'ouvrage.

Elle est au moins heureuse qu'elle accepte de lui tenir compagnie et parler avec lui lui fait le plus grand bien. Elle ne réalise pas encore que cette conversation annonce les prémices d'une grande amitié qui la portera pour le restant de son existence. Elle ne réalise pas grand chose, elle comprend juste qu'elle ne veut pas rester seule et veut que soit apaisée son inquiétude, comme ses doutes.




CRÉDIT - CSS

_________________
- Be strong and proud -
Well, you will need to demonstrate the ability to react well to pressure and so forth,' said OM, 'perseverance and dedication.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Les choix sur lesquels on ne peut revenir (Albus) Empty
Message#Sujet: Re: Les choix sur lesquels on ne peut revenir (Albus)   Les choix sur lesquels on ne peut revenir (Albus) Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Les choix sur lesquels on ne peut revenir (Albus)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Eva Hodge - Le seul mauvais choix, c'est l'absence de choix.
» FB - Le mépris est une pilule qu'on peut avaler mais qu'on ne peut mâcher. [pv Jester :33]
» Revenir
» Les hommes… On peut pas vivre avec et on peut pas vivre sans
» Amanda - Revenir au source
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Poudlard
 :: Rez-de-chaussée et étages :: Premier étage :: Salle du cours de métamorphose.
-