AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment :
Cartes Pokémon : la prochaine extension ...
Voir le deal

Partagez | 
 

 Séance de shopping ? (Melody)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
SORCIER
Bonnie Hornby
Bonnie Hornby
▌ Messages : 551
Humeur :
Séance de shopping ? (Melody) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Séance de shopping ? (Melody) Right_bar_bleue

En couple avec : Mariée avec le "merveilleux" Clyde et amoureuse d'un autre...

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'If, 22.2cm, crain de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Jennifer Lawrence

Séance de shopping ? (Melody) Empty
Message#Sujet: Séance de shopping ? (Melody)   Séance de shopping ? (Melody) Icon_minitimeJeu 20 Déc - 23:29

Séance de shopping ?
Force-lui était de constater que son ventre commençait quand même doucement à s’arrondir et qu’elle ne pouvait plus, en aucun cas, cacher sa grossesse. En même temps, ce n’était pas comme si elle avait eu besoin de la cacher… puisque tout le monde (eh oui, tout le monde) était au courant. C’était officielle, Bonnie était enceinte, elle allait avoir un enfant, elle allait devenir mère… et elle n’avait aucune idée de si elle voulait devenir mère. Bon, en un sens, elle s’était toujours dis qu’un jour ou l’autre, elle aurait des enfants. On l’avait élevé avec l’idée qu’elle allait quand même avoir des enfants à un moment donné, comme on l’avait élevé en lui expliquant bien qu’elle allait devoir épouser un homme. Mais il y avait eu Clyde, le fait qu’ils ne s’aimaient pas, qu’ils ne désiraient pas être marié l’un à l’autre, qu’ils soient plus ou moins sur la même longueur d’onde à ce niveau et elle s’était sentie libre d’un poids maternel qu’elle était heureuse de se débarrasser.

Voilà que maintenant, ça lui revenait quand même en plein visage. Bon, ça faisait un petit temps maintenant, quand même, qu’elle devait se faire à la nouvelle mais… quand même. Avec tout ce qui se passait, avec la manière dont les choses se passaient avec Joshua notamment – en grande partie parce qu’elle avait merdé complet – on ne pouvait pas dire qu’elle pouvait juste se contenter d’accepter la situation. Elle n’avait aucune idée de comment elle allait faire, de comment elle allait s’en sortir. Clairement, elle avait beaucoup de mal à se projeter, mais ce qu’elle savait, c’était qu’elle avait de plus en plus de ventre et qu’elle ne savait donc pas comment elle allait continuer de rentrer dans ses robes. Alors… elle décida, ce jour-là, de se rendre dans la boutique où Melody faisait son stage. Parce qu’elle avait besoin de conseil pour une robe, qu’elle avait besoin dépenser de l’argent et surtout… de voir sa meilleure amie. Melody n’allait sans doute pas pouvoir faire grand-chose pour elle, mais rien que le fait de lui parler, de passer du temps à ses côtés, de juste pouvoir discuter avec elle de ses quelques soucis, ça allait lui faire du bien. Et puis… en plus, elle se doutait que Melody aurait peut-être besoin de compagnie aussi. Parce qu’elle avait entendu parler de ce qui était arrivé aux Hepburn, sans se douter une seule seconde de la vérité.

« Une cliente a besoin d’aide ! »
Lança-t-elle quand elle arriva dans la boutique, en voyant Melody après avoir vu qu’il n’y avait personne auprès d’elle. Parce que tant qu’à faire, elle n’avait pas spécialement envie de voir quelqu’un d’autre. Là, elle avait juste envie de profiter de sa meilleure amie, tant qu’elle le pouvait, même si elle la dérangeait peut-être quand même… parce que Melody devait travailler accessoirement. Mais bon… pour une bonne cliente, on pouvait faire un effort non ?
Code by Gwenn

_________________
A kiss may be grand but it won't pay the rental. On your humble flat, or help you feed your helpless cat
Revenir en haut Aller en bas
SORCIER
Melody Farnsworth
Melody Farnsworth
▌ Messages : 3027
Humeur :
Séance de shopping ? (Melody) Left_bar_bleue80 / 10080 / 100Séance de shopping ? (Melody) Right_bar_bleue

En couple avec : Lexie (chut !)

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,8 cm, bois de pommier et bave de crapaud cornu
Camp: Mal
Avatar: Megan Prescott

Séance de shopping ? (Melody) Empty
Message#Sujet: Re: Séance de shopping ? (Melody)   Séance de shopping ? (Melody) Icon_minitimeVen 21 Déc - 1:09


Séance de shopping ?
M

elody se sentait comme un poisson dans l'eau chez Madame Guipure, et elle se disait que ce stage passerait forcément beaucoup trop vite. Elle avait rapidement pris ses marques, s'était très vite mise à l'ouvrage, et pour cause, elle adorait ça, elle vivait un rêve, sa passion, et c'était bien la seule belle chose qu'elle vivait dernièrement. Le reste de sa vie était parfaitement chaotique, et c'était un soulagement d'autant plus grand pour elle que d'avoir trouvé ce point d'ancrage qui lui permettait de supporter sa situation au mieux, en en souffrant le moins possible tout du moins. Bien sûr, même dans ces conditions, elle ne parvenait pas à totalement faire abstraction de ce qui la tourmentait, loin de là... mais elle parvenait au moins à ne pas péter un câble, et on va dire que c'était déjà ça. La bleue et bronze se donnait donc corps et âme à l'ouvrage, dévolue à sa tâche pour ne plus penser à autre chose.

Fait très exceptionnel, elle était toute seule à la boutique. Melissa se trouvait dans l'arrière-salle et madame Guipure était partie chez un fournisseur. Elle aimait l'idée d'être seule ici, elle avait le sentiment d'avoir un rôle important quand bien même elle n'était jamais en vérité qu'une simple stagiaire. Et ce fut alors qu'elle profitait d'un moment d'accalmie pour remettre quelques tenues en rayons que la porte du magasin s'ouvrit. Elle entendit alors une voix familière et un franc sourire illumina son visage quand elle comprit de qui il s'agissait.

-Bonnie !
s'exclama-t-elle. Ca me fait trop plaisir de te voir !

Ce qui était vrai, elle était franchement heureuse de la voir, surtout qu'elles n'avaient pas eu l'occasion de se parler depuis un petit moment. Sans faire de chichi, Melody vint prendre sa meilleure amie dans ses bras. Elle ne se le serait pas permis si elle ne s'était pas retrouvée seule en cet instant, mais en l'occurrence, personne ne serait là pour constater la familiarité dont elle osait faire preuve. Elle tombait à pic, un peu plus tard ou un peu plus tôt, et Melody aurait sans doute dû faire preuve de beaucoup moins de familiarité et prendre nettement plus sur elle en dépit de sa volonté.

-Comment tu vas ? Qu'est-ce que je peux faire pour toi ?

Melody se doutait que Bonnie ne se contentait pas de venir la voir, elle devait se doutait que dans ces conditions, il était tout de même préférable qu'elle attende de la voir en dehors de ses horaires de travail. Et puis, elle l'avait dit elle-même, une cliente avait besoin d'aide, ce qui signifiait bien qu'elle se présentait comme cliente du magasin. Et Melody devait bien reconnaître être assez curieuse de savoir ce qu'il en était et en quoi elle pourrait trouver son bonheur ici.






code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
SORCIER
Bonnie Hornby
Bonnie Hornby
▌ Messages : 551
Humeur :
Séance de shopping ? (Melody) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Séance de shopping ? (Melody) Right_bar_bleue

En couple avec : Mariée avec le "merveilleux" Clyde et amoureuse d'un autre...

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'If, 22.2cm, crain de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Jennifer Lawrence

Séance de shopping ? (Melody) Empty
Message#Sujet: Re: Séance de shopping ? (Melody)   Séance de shopping ? (Melody) Icon_minitimeDim 10 Fév - 19:25

Séance de shopping ?
Quand Bonnie vit Melody approcher, elle afficha un grand sourire, heureuse de pouvoir voir son amie. Mais elle fut encore plus heureuse quand celle-ci vint l’étreindre. La jeune femme se doutait que les patronnes de son amie ne devaient pas être dans le coin, sinon Melody ne se serait pas permise de se montrer si familière, autant dire que ça convenait très bien à Bonnie. Parce qu’elle avait envie de passer un peu de temps seule avec son amie. Bon, elle savait bien que pour parler directement à Melody, il était quand même préférable d’attendre la fin de la journée, ou le week-end, quand elle ne se trouvait pas à son stage, mais en fait elle joignait l’utile à l’agréable. Parce qu’elle avait besoin de nouveaux vêtements, qu’elle avait besoin de se rendre à cette boutique et qu’elle avait envie d’en profiter pour être un peu avec son amie. C’était une très bonne chose donc.

Et quand Melody lui demanda ce qu’elle pouvait faire pour elle, Bonnie savait que c’était maintenant qu’elle devait se lancer. Qu’elle devait dire ce qu’elle avait à dire à sa meilleure amie, ce qui n’avait rien d’évident. Et surtout, elle avait besoin de toute façon des conseils d’une personne travaillant dans cette boutique.

« J’ai besoin de refaire un peu ma garde-robe. »
Affirma-t-elle, dans un sourire qu’elle força légèrement cependant, parce qu’elle tentait surtout de garder le plus contenance possible. En un sens, ce n’était pas spécialement étonnant que Bonnie décide d’acheter des vêtements, elle ne se retenait pas en temps normal de dépenser l’argent de Clyde pour des tenues. Elle ne pensait pas avoir la moindre raison de se retenir, elle avait envie de s’acheter de nouveaux vêtements, elle le faisait. Sauf que là, elle avait quand même une bonne raison de le faire, elle ne se trouvait pas dans cette boutique pour rien. « J’ai… j’ai un peu trop pris de poids ces derniers temps. » Affirma-t-elle dans un sourire qui se faisait un peu plus pâle, parce qu’on ne pouvait pas dire qu’elle se sentait si heureuse que cela.

Et pour joindre le geste à la parole, la jeune femme ouvrit sa veste afin de montrer son ventre légèrement rebondit. C’était encore très léger, si on n’y prêtait pas attention on ne voyait pas, ce qui faisait que Bonnie ne s’en sortait quand même pas trop mal. Mais elle se doutait que Melody allait comprendre où elle voulait en venir, en tout cas la jeune femme comptait un peu sur ça. Parce que là, elle avait juste besoin de le dire, elle était enceinte et elle se sentait juste complètement perdue. Surtout qu’elle n’avait même pas pris la peine d’en parler à Joshua, qui était quand même plus que concerné par la situation. Bien plus concerné que Clyde, qui pourtant avait été le premier au courant et il n’allait malheureusement pas pouvoir être le seul, même si en un sens Bonnie aurait bien aimé. Sauf que non, elle était enceinte et… elle allait avoir un bébé et elle avait juste besoin de sa meilleure amie là.
Code by Gwenn

_________________
A kiss may be grand but it won't pay the rental. On your humble flat, or help you feed your helpless cat
Revenir en haut Aller en bas
SORCIER
Melody Farnsworth
Melody Farnsworth
▌ Messages : 3027
Humeur :
Séance de shopping ? (Melody) Left_bar_bleue80 / 10080 / 100Séance de shopping ? (Melody) Right_bar_bleue

En couple avec : Lexie (chut !)

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,8 cm, bois de pommier et bave de crapaud cornu
Camp: Mal
Avatar: Megan Prescott

Séance de shopping ? (Melody) Empty
Message#Sujet: Re: Séance de shopping ? (Melody)   Séance de shopping ? (Melody) Icon_minitimeDim 10 Fév - 19:43


Séance de shopping ?
M

elody était absolument ravie que Bonnie vienne la voir, même si ça devait effectivement être dans l'intention d'acheter de nouveaux vêtements. C'était même mieux ainsi, en vérité, parce que comme ça, elle avait une cliente quasiment garantie qui la ferait bien voir auprès de Madame Guipure et de Melissa. Bon, c'est vrai, Melody aurait aimé que d'emblée, Bonnie lui pose des questions sur son stage, lui demande comment elle allait, ce qu'on lui demandait de faire, si ça lui plaisait... mais c'était évidemment égoüste de raisonner ainsi, et pas très progessionnel non plus. Alors elle choisit de ravaler cette légère déception pour s'intéresser à ce que son interlocutrice avait à lui dire, et clairement, c'était parfaitement inattendu.

Melody ne se méfia pas, tout d'abord, quand son interlocutrice affirma qu'elle avait "besoin" de refaire sa garde-robe. Le terme était assez fort, certes, mais pas du tout inattend néanmoins de la part de Bonnie, qui accordait à la mode et au shopping un intérêt tout à fait identique au sien... Elle allait faire une remarque directe pour rassurer Bonnie quand celle-ci osa affirmer qu'elle avait pris du poids, alors que Melody trouvait toujours qu'il n'y avait rien à retirer nulle part, quand Bonnie ouvrit sa veste.

Honnêtement, Melody ne comprit pas tout de suite. Au premier coup d'oeil, elle ne voyait définitivement pas ce qu'il y avait d'anormal avec la silhouette de sa meilleure amie. Mais ce fut quand ses yeux se baissèrent sur son ventre qu'elle comprit réellement l'origine de tout ce mystère. Elle afficha des yeux ronds. Elle avait peur de se tromper et de dire une énormité tant elle était sciée par la nouvelle... D'un autre côté, rien d'autre ne justifiait l'attitude de Bonnie, elle n'aurait clairement pas agi ainsi si elle avait pris un peu de gras.

-Bordel, c'est pas vrai !
s'exclama Melody, complètement désarçonnée par la nouvelle. Elle en perdait tout professionnalisme à l'heure actuelle, et elle se sentait d'autant plus soulagée d'être seule à l'heure actuelle, sans personne pour juger de son absence totale de self-control. Mais c'était trop... énorme. Qu'est-ce que tu vas faire ?

Elle devrait peut-être la féliciter, d'aucuns affirmeraient que ça s'imposait, mais ce n'était pas du tout de cette façon que la jeune femme voyait les choses... Parce qu'elle se doutait du merdier dans lequel son amie s'était fourrée, présentement. Il était plus qu'évident que l'enfant qu'elle portait n'était pas de Clyde (car c'était bien de ça qu'il s'agissait, Bonnie était enceinte, il n'y avait rien d'autre à y voir), donc il était de Joshua, donc ça devait être un sacré bordel, pour Bonnie, à l'heure actuelle... et plus que de réfléchir à la tenue qu'elle allait devoir porter, elle réfléchissait sûrement à la position qu'elle devait adopter.





code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
SORCIER
Bonnie Hornby
Bonnie Hornby
▌ Messages : 551
Humeur :
Séance de shopping ? (Melody) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Séance de shopping ? (Melody) Right_bar_bleue

En couple avec : Mariée avec le "merveilleux" Clyde et amoureuse d'un autre...

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'If, 22.2cm, crain de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Jennifer Lawrence

Séance de shopping ? (Melody) Empty
Message#Sujet: Re: Séance de shopping ? (Melody)   Séance de shopping ? (Melody) Icon_minitimeJeu 18 Avr - 18:29

Séance de shopping ?
Ça y était, Melody n’avait plus aucune raison d’ignorer le fait qu’elle était enceinte. D’accord, Bonnie ne le disait pas clairement – mais en même temps, elle avait encore du mal à le faire, même si la nouvelle ne manquait pas d’être quand même un peu officielle –, cela dit elle était quand même suffisamment claire pour que son amie le comprenne. Et puis, son ventre rebondit parlait de lui-même. La réaction de la jeune femme ne manqua pas de confirmer le fait que Melody comprenait de quoi il était question, qu’elle venait de comprendre qu’elle était enceinte. Voilà, c’était « dit » et Bonnie ne savait pas vraiment comment se positionner pour autant. Elle aurait aimé, au fond, ne pas avoir besoin d’annoncer une telle nouvelle à son amie, mais elle n’avait pas le choix de toute façon. Il fallait bien qu’elle le lui dise à un moment ou à un autre à son amie. Parce qu’elle avait besoin de se confier, parce qu’elle avait besoin de soutien. Quand bien même, elle devrait prendre la peine d’en parler à son amant en premier lieu… ce qu’elle n’avait pas fait d’ailleurs.

« Je n’en sais rien… » Répondit-elle dans un soupire.

Elle ne savait vraiment pas ce qu’elle allait faire et ce n’était pas pour rien qu’elle se trouvait ici et maintenant en affirmant à Melody qu’elle avait besoin d’aide. Au fond, ce n’était pas tant pour refaire sa garde-robe – même elle devait quand même songer à s’acheter de nouvelles robes afin de faire rentrer son ventre rebondi – qu’elle avait besoin d’aide, mais pour la situation globale. Et il était clair et net qu’elle avait juste besoin de la présence de son amie. La seule personne qui connaissait sa situation, la seule personne avec qui elle pouvait se confier.

« Clyde est au courant, tu t’en doutes bien. »
Elle n’aurait pas réellement pu le cacher à l’homme qui vivait avec elle quand même, même s’ils n’étaient pas du tout intimes tous les deux. Ils passaient leur quotidien ensemble et puisqu’elle n’avait pas manqué d’être malade, c’était évident qu’il était au courant. Il avait été au première loge pour voir la situation, pour la voir malade, pour comprendre avec elle dans quelle merde ils se retrouvaient tous les deux. « Officiellement du coup… il est de lui. » Parce que ça avait commencé à se répandre. En même temps, Bonnie n’aurait pas pu envisager de la cacher bien longtemps. Les premiers mois c’était possible, mais au final… eh bien, ça se voyait quand même. Et bizarrement, sa mère attendait tellement d’être grand-père qu’elle constatait chaque prise de poids de sa part. « Tout le monde est heureux. » Ajouta-t-elle, de nouveau dans un soupire, ne cachant rien du fait qu’elle ne l’était pas du tout.

Elle ne savait vraiment pas ce qu’elle allait faire, comment elle allait s’en sortir, comment elle pouvait en parler à Joshua. Au point qu’elle merdait complètement dans tous les cas, qu’elle n’agissait pas du tout de la bonne manière.
Code by Gwenn

_________________
A kiss may be grand but it won't pay the rental. On your humble flat, or help you feed your helpless cat
Revenir en haut Aller en bas
SORCIER
Melody Farnsworth
Melody Farnsworth
▌ Messages : 3027
Humeur :
Séance de shopping ? (Melody) Left_bar_bleue80 / 10080 / 100Séance de shopping ? (Melody) Right_bar_bleue

En couple avec : Lexie (chut !)

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,8 cm, bois de pommier et bave de crapaud cornu
Camp: Mal
Avatar: Megan Prescott

Séance de shopping ? (Melody) Empty
Message#Sujet: Re: Séance de shopping ? (Melody)   Séance de shopping ? (Melody) Icon_minitimeJeu 18 Avr - 21:40


Séance de shopping ?
M

elody n'était malheureusement pas étonnée des réponses de son interlocutrice. Vu la situation, elle se doutait que la jeune femme devait se sentir perdue, et que ce n'était certainement pas pour rien qu'elle venait la trouver elle, même si la bleue et bronze ne saurait malheureusement prétendre disposer de ce qu'il fallait de jugeote pour conseille comme il se doit de son amie. Dans tous les cas, elle pouvait la soutenir et être présente pour elle en toute connaissance de cause. C'était déjà un début, quelque part. La jeune femme avait bien l'intention de faire ce qu'il fallait pour soutenir sa meilleure amie du mieux possible.

Elle lui apprit tout de même que le mari de la jeune femme était au courant. Elle n'était en effet pas étonnée. L'apprenti-couturière se doutait évidemment que le jeune homme, tout idiot pouvait-il être, n'avait pas pu passer à côté de l'information. Pour tous les reproches que Melody était susceptible de faire à Clyde Hornby, elle devait lui reconnaître cela quand même : il acceptait sa liaison et l'aidait à la couvrir jusqu'au bout. D'autres, en apprenant la vérité, auraient sans doute accablé la femme adultère de toutes les maux de la terre. Pas lui et il acceptait même de se faire passer pour le père de l'enfant. Bon, peut-être que ça l'arrangeait, quelque part, car de la sorte, il perpétuait l'héritage familial sans avoir besoin de lever le petit doigt (ou autre chose).

-Et toi, tu es heureuse ?
demanda-t-elle aussitôt.

Malheureusement, elle se doutait de ce qu'il en était. Et pour cause. Comment se réjouir du fait d'être bientôt maman quand elle devait dissimuler l'identité du véritable père de l'enfant. C'était terrible et profondément injuste, et forcément, Bonnie devait en souffrir. Melody était vraiment triste pour elle... Elle méritait sincèrement d'être heureuse, de vivre sereinement, de goûter au plaisir d'être aimée de l'homme qu'elle aimait en retour et de fonder une famille avec lui. Elle méritait tout ce que ce monde avait de meilleur à offrir... et pourtant, elle subissait cette situation qui n'avait définitivement rien d'heureuse et qui de toute évidence la faisait souffrir. Comment ne pas trouver cela injuste ?

-Et Joshua ?

Elle avait parlé de Clyde, elle avait parlé de sa famille, mais son amant, dans tout cela ? Comment avait-il pris la nouvelle ? Est-ce qu'il acceptait la situation en l'état (même s'il l'acceptait, il était certain qu'il en souffrait - s'il aimait vraiment Bonnie, et elle voulait croire que c'était le cas, elle ne pouvait qu'en souffrir) ? Ou bien avait-il choisi de se détourner d'elle et donc de l'enfant, de leur enfant ? Bonnie n'envisagerait-elle pas finalement de tout quitter pour le jeune homme ? Les questions se bousculaient dans l'esprit de la jeune femme, il était certain qu'elles étaient encore plus nombreuses dans celui de Bonnie.





code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
SORCIER
Bonnie Hornby
Bonnie Hornby
▌ Messages : 551
Humeur :
Séance de shopping ? (Melody) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Séance de shopping ? (Melody) Right_bar_bleue

En couple avec : Mariée avec le "merveilleux" Clyde et amoureuse d'un autre...

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'If, 22.2cm, crain de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Jennifer Lawrence

Séance de shopping ? (Melody) Empty
Message#Sujet: Re: Séance de shopping ? (Melody)   Séance de shopping ? (Melody) Icon_minitimeMer 17 Juil - 22:02

Séance de shopping ?
Bonnie avait bien conscience qu’elle devait parler de tout cela avec son amie, elle avait besoin de se confier, de parler de sa grossesse telle qu’elle était réellement. Elle en parlait beaucoup avec ses parents, avec sa mère surtout, qui était plus qu’heureuse de la nouvelle. Avec Clyde, ils en parlaient de temps en temps également mais… voilà, elle avait vraiment besoin de parler de tout cela avec une personne qui seraient de son côté, capable de la comprendre et qui connaissait toute l’histoire. Même si au final, en discuter avec Melody n’allait pas changer grand-chose non plus à sa situation. Parce qu’il n’y avait pas grand-chose de modifiable pour l’heure.

Quand son amie lui posa sa première question, à savoir si elle était heureuse elle, Bonnie savait parfaitement qu’elle avait bien fait de venir voir Melody. Elle se doutait qu’elle n’avait pas forcément besoin de répondre à la question de la jeune femme pour que celle-ci connaisse la réponse, non elle n’était pas heureuse. Comment pourrait-elle l’être ? Elle allait devenir maman alors qu’elle n’en avait pas envie, qu’elle ne s’en sentait pas capable et l’homme qu’elle aimait, le père de cet enfant, ne pouvait même pas réclamer sa paternité. Elle n’était même pas sûre de pouvoir être de nouveau heureuse avec Joshua en prime… parce qu’elle savait bien qu’il ne lui pardonnerait sans doute jamais. D’ailleurs, Melody ne manqua pas de mentionner son amant.

« Eh bien… » Elle hésita un peu à la manière de le dire à Melody, même si elle savait bien qu’elle ne pouvait pas changer l’histoire. « J’arrivais pas à lui en parler, je cherchais le bon moment… Enfin, j’ai pas géré du tout en fait, parce que forcément il y a des personnes qui l’ont appris et la nouvelle s’est répandu et… il l’a appris de quelqu’un d’autre. » La voix de la jeune femme se mit un peu à trembler sur la fin. Bonnie savait parfaitement qu’elle était responsable de tout cela, qu’elle n’avait aucune excuse, mais en même temps elle se sentait mal pour tout cela. Elle se sentait mal à cause de cette situation, elle se sentait mal pour Joshua. En fait, la jeune femme se disait que celui qui s’en sortait le mieux, c’était Clyde. Parce qu’il avait un enfant sur le feu sans avoir bougé le petit doigt… « Je ne suis pas vraiment heureuse non… » Ajouta-t-elle alors, soulagée en un sens de pouvoir réellement se confier.

Elle n’était vraiment pas heureuse, la jeune femme ne parvenait pas à se sentir bien à l’idée de devenir mère. Elle ne se sentait pas du tout capable de l’être, elle n’avait aucune idée de comment ça allait se passer. Elle n’avait aucune idée de comment elle allait s’en sortir, de comment ils allaient faire avec Clyde, mais surtout avec Joshua. Au final, elle se disait qu’elle aurait peut-être dû se contenter de faire en sorte que cette grossesse n’existe pas, parce que ça compliquait toute la situation.
Code by Gwenn

_________________
A kiss may be grand but it won't pay the rental. On your humble flat, or help you feed your helpless cat
Revenir en haut Aller en bas
SORCIER
Melody Farnsworth
Melody Farnsworth
▌ Messages : 3027
Humeur :
Séance de shopping ? (Melody) Left_bar_bleue80 / 10080 / 100Séance de shopping ? (Melody) Right_bar_bleue

En couple avec : Lexie (chut !)

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,8 cm, bois de pommier et bave de crapaud cornu
Camp: Mal
Avatar: Megan Prescott

Séance de shopping ? (Melody) Empty
Message#Sujet: Re: Séance de shopping ? (Melody)   Séance de shopping ? (Melody) Icon_minitimeJeu 18 Juil - 23:38


Séance de shopping ?
M

elody se doutait, quoi que Bonnie ait à lui répondre, que Joshua ne devait pas sauter au plafond dans tous les cas, vu les circonstances, mais elle s'était du moins imaginé que son amie lui avait préparé le terrain. Visiblement, ce n'était pas le cas. Elle pourrait reprocher à Bonnie son attitude, le fait qu'elle ait attendu la dernière minute pour parler, si bien que le jeune homme avait fini par apprendre la nouvelle de quelqu'un d'autre, mais elle n'était pas là pour accabler sa meilleure amie. Il était évident que Bonnie avait déjà conscience de son erreur, elle n'avait pas le moindre besoin qu'on la pointe du doigt. Et puis, ce n'était pas nécessaire, Melody pouvait bien admettre que Bonnie avait mal agi, mais elle comprenait qu'elle n'ait pas su comment appréhender la situation. C'est que, l'air de rien, c'était énorme, ce qui avait tout à coup été demandé à Bonnie, les responsabilités qui lui étaient tombés dessus, les choix qu'elle avait dû faire.

A sa place, la bleue et bronze savait qu'elle n'en aurait pas mené large, et elle ne garantissait pas qu'elle aurait su adopter la bonne attitude, qu'elle aurait fait ce qu'il fallait. Elle aussi se serait sûrement enfoncé dans ses mensonges et aurait attendu d'être mise au pied du mur. Le mal était fait, à présent, c'était comme ça, c'était un fait. Alors ce qu'il fallait, maintenant, plutôt que de blâmer, c'était chercher des solutions, même si la jeune femme se doutait fort malheureusement qu'elles ne seraient pas simples à trouver, loin de là.

-Joshua t'a quitté ?
demanda-t-elle, inquiète.

Elle avait bien peur que ce soit la conclusion à tirer de ce que lui disait son amie, et si tel était le cas, elle n'était pas prête à l'accepter. Elle avait été l'une des premières personnes à être au courant de la relation entre Joshua et Bonnie, si ce n'est la première... car la seule autre personne au courant était sans doute l'autre abruti de Clyde, et elle avait été la première à encourager cette relation extra-conjugale. Alors, c'est vrai, elle projetait peut-être un peu trop sa propre vie sentimentale dans celle de son amie, mais au-delà de ça, elle pensait honnêtement que Bonnie Hornby et Joshua Hoover étaient des âmes soeurs. Ils s'étaient rencontrés au mauvais moment, les circonstances jouaient contre eux. Mais l'amour qu'ils se portaient l'un à l'autre était là, certain, bien réel. Elle n'admettait pas que ce puisse être fini, elle n'acceptait pas que les choses puissent s'arrêter là. Si jamais le couple s'était séparé, elle ferait absolument tout ce qui était en son pouvoir pour les remettre ensemble. Leur histoire était compliquée, certes, mais trop belle pour qu'ils la gâchent.




code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
SORCIER
Bonnie Hornby
Bonnie Hornby
▌ Messages : 551
Humeur :
Séance de shopping ? (Melody) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Séance de shopping ? (Melody) Right_bar_bleue

En couple avec : Mariée avec le "merveilleux" Clyde et amoureuse d'un autre...

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'If, 22.2cm, crain de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Jennifer Lawrence

Séance de shopping ? (Melody) Empty
Message#Sujet: Re: Séance de shopping ? (Melody)   Séance de shopping ? (Melody) Icon_minitimeMer 30 Oct - 16:13

Séance de shopping ?
Mine de rien, ça faisait quand même énormément de bien à Bonnie de pouvoir parler de tout cela à son amie. Elle ne pouvait pas se confier aux autres, elle évitait évidemment d’en parler à Clyde qui n’avait pas spécialement envie qu’elle le fasse, et forcément elle ne pouvait pas en parler avec Joshua. Enfin, elle en avait parlé au jeune homme, mais au vu des circonstances et de comment s’était déroulée leur dernière conversation, elle craignait qu’ils n’aient plus aucune occasion de se parler de nouveau. Elle avait donc bien besoin de parler de tout cela à Melody, qui pouvait la comprendre parce qu’elle vivait une relation aussi particulière. Bon, Bonnie faisait dans le plus classique en se « contentant » d’avoir une relation extraconjugale avec un homme qui n’était pas son mari, mari qui soit dit en passant n’était pas devenu son époux parce qu’elle l’avait désiré. Melody disons que c’était… pire, mais au moins leur relation hors des normes et clairement mal vu – d’autant plus maintenant que Bonnie portait une sorte de bâtard –, elles pouvaient se soutenir.

Enfin, Melody pouvait tenter de la comprendre donc, mais il n’y avait pas grand-chose à faire dans sa situation. Elle avait merdé sur toute la ligne, elle n’avait pas dit à son petit ami qu’elle était enceinte de lui, elle l’avait laissé découvrir par lui-même et forcément se poser des questions concernant sa fidélité. La question de son amie était légitime, mais Bonnie ne savait même pas comment y répondre.

« Je n’en sais trop rien. » Avoua-t-elle. Elle aimerait bien avoir une réponse plus directe à cette question, mais en fait elle était juste complètement perdue. « Enfin si, je croie. »

Oui, bon, elle tentait de se montrait plus précise mais ce n’était pas encore complètement ça. Bonnie avait conscience qu’elle ne devrait pas avoir le moindre espoir au final, parce que Joshua n’avait aucune raison de lui pardonner de lui avoir menti. Elle savait bien qu’elle l’avait déçu, en même temps elle n’avait pas pu ne pas le remarquer quand ils s’étaient parlés. Joshua lui en voulait, il n’y avait aucune chance qu’il lui pardonne, même s’ils s’aimaient. Enfin, elle espérait quand même qu’il continuait de l’aimer. Elle, de son côté, l’aimait toujours plus que personne. Mais en même temps, elle savait bien qu’elle n’allait pas pouvoir faire les choses comme son petit ami le voudrait, elle n’avait aucune idée de comment ça allait se passer. Ils étaient parti pour que Clyde soit le « père » de son enfant, et elle ne pouvait pas demander à Joshua d’accepter cette situation. Déjà qu’il avait du mal à accepter le fait qu’elle ne divorce pas alors… devoir laisser sa paternité à un autre. Cet enfant était un nid à problème en tout cas, c’était la seule chose que Bonnie retenait de toute cette histoire. Qu’elle n’avait pas géré comme il le fallait et que Joshua allait sans doute la détester jusqu’à la fin. Qu’elle était en train de tout perdre. Autant dire qu’elle n’était pas prête à l’accepter cet enfant.
Code by Gwenn

_________________
A kiss may be grand but it won't pay the rental. On your humble flat, or help you feed your helpless cat
Revenir en haut Aller en bas
SORCIER
Melody Farnsworth
Melody Farnsworth
▌ Messages : 3027
Humeur :
Séance de shopping ? (Melody) Left_bar_bleue80 / 10080 / 100Séance de shopping ? (Melody) Right_bar_bleue

En couple avec : Lexie (chut !)

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,8 cm, bois de pommier et bave de crapaud cornu
Camp: Mal
Avatar: Megan Prescott

Séance de shopping ? (Melody) Empty
Message#Sujet: Re: Séance de shopping ? (Melody)   Séance de shopping ? (Melody) Icon_minitimeMer 30 Oct - 16:35


Séance de shopping ?
L

a réponse que Bonnie lui donna n'avait rien de précise, et la jeune femme ne savait pas trop ce qu'il convenait d'en penser. Quelque part, le fait que son amie ne soit pas capable de lui adresser une réponse catégorique, d'affirmer haut et fort qu'elle et son amant avaient rompu, était plutôt quelque chose d'engageant et de rassurant, ça signifiait qu'il restait sans doute de l'espoir, et qu'il fallait s'y accrocher quoi qu'il puisse advenir, quand bien même les obstacles pouvaient paraître nombreux, voire insurmontables.

D'un autre côté, la réponse de Bonnie tenait peut-être également bien plus de l'euphémisme, en fin de compte, et dans ce cas, le pire était à craindre. Dans le fond, Melody ne savait pas quoi en penser. Il était assez évident que sa meilleure amie n'était pas au clair avec sa propre situation, et ce devait être pour cela aussi qu'elle s'adressait à elle, dans l'espoir qu'elle éclaire sa lanterne, dans l'espoir qu'elle l'aide à y voir plus clair.

Elle avait sans doute besoin d'un avis extérieur sur sa situation, et Melody espérait pouvoir être capable de le lui donner. Rien ne le garantissait, malheureusement, mais elle ferait tout de même de son mieux quoi qu'il en soit. Elle ne supportait pas de voir Bonnie dans cet état, si elle pouvait faire quoi que ce soit qui puisse l'aider à aller mieux, alors elle n'hésiterait pas une seule seconde. Même si elle n'était pas certaine d'être capable de faire quoi que ce soit malheureusement. Elle essayerait, du moins.

Elle croyait en l'histoire entre Bonnie et Joshua, surtout, elle avait besoin d'y croire, romantique qu'elle était, alors elle ferait évidemment tout ce qui était en son pouvoir pour les soutenir, et ce quoi qu'il puisse advenir, même s'il devait lui en coûter, même si elle devait investir de sa personne pour cela... Mais pour le moment, elle ne savait pas trop quoi faire. Et pour cause, sans plus d'informations, elle progressait à tâtons, elle avait besoin d'en apprendre davantage pour savoir de quelle manière exactement aider, guider et conseiller son amie si cela était réellement possible (et elle espérait de tout coeur que ce le soit).

-D'accord,
dit-elle doucement... Elle ne disait pas ces mots pour être insensible, elle les disait parce qu'elle pensait véritablement que rien n'était perdu, par conséquent, s'appitoyer sur le sort de son amie ne lui semblait pas être la solution, et elle préférait largement en privilégier une autre. Qu'est-ce qu'il t'a dit exactement ? se hasarda-t-elle à demander.

Elle espérait que cette question n'obligerait pas Bonnie à se replonger trop douloureusement dans cet épisode forcément difficile. Mais en même temps, c'était un épisode qu'il fallait exorciser pour réussir à en tirer le meilleur.





code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
SORCIER
Bonnie Hornby
Bonnie Hornby
▌ Messages : 551
Humeur :
Séance de shopping ? (Melody) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Séance de shopping ? (Melody) Right_bar_bleue

En couple avec : Mariée avec le "merveilleux" Clyde et amoureuse d'un autre...

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'If, 22.2cm, crain de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Jennifer Lawrence

Séance de shopping ? (Melody) Empty
Message#Sujet: Re: Séance de shopping ? (Melody)   Séance de shopping ? (Melody) Icon_minitimeMar 25 Fév - 11:15

Séance de shopping ?
D’accord… il n’y avait clairement pas grand-chose à dire au final, dans toute cette histoire. La jeune femme ne saurait même pas réellement dire si elle pouvait encore se considérer avec Joshua, mais en même temps ce n’était pas non plus comme s’ils avaient eu de la légitimité dans leur couple. Évidemment, Bonnie s’était considérée en couple avec l’homme qu’elle aimait, mais tout cela au final ce n’était qu’une histoire qui devait être cachée, parce que la jeune femme ne pouvait pas se permettre de divorcer. Qu’elle était bien incapable de décider de divorcer, même si c’était sans doute la solution à tous ses soucis. Cela dit, même si elle devait demander le divorce et donc tout perdre… – parce que c’était ça quand même, si jamais elle devait divorcer de son époux, elle allait perdre sa famille, son honneur, tout –, elle ne savait même pas si ça mènerait quelque part, pour la simple et bonne raison qu’elle ne pouvait même pas dire que Joshua sera encore là pour elle. Elle était juste complètement perdue.

Melody lui demanda ce que le père de son enfant lui avait dit exactement. Bonnie prit la peine de réfléchir à ce que Joshua lui avait dit lorsqu’il état venu la voir après avoir découvert qu’elle était enceinte. Il avait dit beaucoup de chose et cette conversation s’embrouillait un peu dans l’esprit de Bonnie, parce qu’elle était déprimée, parce qu’elle se sentait mal, parce qu’elle avait juste envie de tout s’efface.

« Il m’a reproché de ne lui avoir rien dit… ce qui est évident. » Elle avait conscience qu’elle ne s’était pas prise comme il le fallait, elle s’en voulait. Elle aurait dû aller trouver l’homme qu’elle aimait pour lui annoncer qu’elle était enceinte, comme ça les choses se seraient passés plus facilement. Mais en même temps, elle n’avait pas réussi à le faire et ça lui était tombée ensuite dessus, sans qu’elle ne puisse reprocher ça à qui que ce soit, elle avait conscience que c’était elle qui n’avait pas agis comme il le fallait. « Il m’a même demandé si c’était bien lui le père. » Ajouta-t-elle. Elle ne put s’empêcher d’avoir la voix un peu brisée en racontant ce détail. Elle avait été vraiment touchée quand Joshua avait émis l’hypothèse que cet enfant ne soit pas de lui, qu’elle ait eu une quelconque relation avec quelqu’un d’autre. « Qu’il ne pensait pas que j’aurais pu lui mentir… mais ce n’est pas ce que je voulais. »

Bonnie savait bien qu’elle n’avait pas agis comme elle aurait dû le faire, qu’elle était à blâmer dans l’histoire. Mais elle espérait qu’elle allait pouvoir avoir le soutien de Melody. La jeune femme avait clairement besoin de sa meilleure amie, elle ne pouvait parler de tout ça et elle ne pouvait le faire qu’avec elle, elle avait besoin qu’on la comprenne un peu, qu’on la soutienne. Même si elle n’était pas la gentille de l’histoire et qu’elle n’agissait pas comme il le fallait.
Code by Gwenn

_________________
A kiss may be grand but it won't pay the rental. On your humble flat, or help you feed your helpless cat
Revenir en haut Aller en bas
SORCIER
Melody Farnsworth
Melody Farnsworth
▌ Messages : 3027
Humeur :
Séance de shopping ? (Melody) Left_bar_bleue80 / 10080 / 100Séance de shopping ? (Melody) Right_bar_bleue

En couple avec : Lexie (chut !)

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,8 cm, bois de pommier et bave de crapaud cornu
Camp: Mal
Avatar: Megan Prescott

Séance de shopping ? (Melody) Empty
Message#Sujet: Re: Séance de shopping ? (Melody)   Séance de shopping ? (Melody) Icon_minitimeMar 25 Fév - 11:54


Séance de shopping ?
M

elody avait beau être du côté de sa meilleure amie envers et contre tout, prête et déterminée à la soutenir quoi qu'il advienne, elle devait tout de même reconnaître, dans ces circonstances précises, qu'il était difficile de ne pas se mettre à la place de Joshua, de ne pas comprendre sa colère, son désarroi, son incompréhension. Bien sûr, Bonnie était au plus mal aussi, et cela se voyait, mais tout de même... Joshua avait de bonnes raisons de lui faire des reproches, et la bleue et bronze pouvait difficilement traiter le jeune homme de tous les noms d'oiseaux dans l'intention de rassurer Bonnie, même si elle estimait que c'était son rôle en tant qu'amie proche et investie.

Joshua lui avait reproché d'avoir menti. Là-dessus, il était normal qu'il ait quelque ressentiment. C'était même la preuve qu'il accordait de l'importance à cette relation. Si elle se posait vraiment la question... Mais Melody n'avait pas le sentiment que c'était le cas. Melody n'avait jamais eu l'occasion de rencontrer Joshua, mais de ce qu'elle savait de lui, il était un garçon intelligent et très amoureux, il ne jouait pas avec les sentiments de la jeune femme... si bien qu'il devait peut-être croire que la jeune femme jouait avec les siens à lui, de sentiments.

La jeune femme afficha des yeux ronds quand Bonnie ajouta que Joshua lui avait demandé si il était bel et bien le père de l'enfant. Là, elle trouvait ça un peu fort de sa part ! Comme si Bonnie pouvait être capable de lui faire une chose pareille... Comme si Bonnie pouvait avoir fait quoi que ce soit avec Clyde... Les deux dans un même lit, c'était tout bonnement inenvisageable, au mieux, ça prêtait à rire, au pire, ça lui tirait une grimace de dégoût, tout simplement.

-Je sais bien que ce n'est pas ce que tu voulais,
dit Melody en serrant la jeune femme dans ses bras.

Elle le savait, oui, évidemment, pour elle, ça ne faisait pas le moindre doute. Bonnie avait été maladroite, peut-être, mais elle était tout sauf une mauvaise personne. Elle n'avait pas réussi à gérer une situation complexe, qui lui avait fait du mal. Qui sait comment d'autres auraient réagi à sa place. Cette situation était tout sauf anodine. Il ne fallait pas s'étonner si elle avait été incapable de gérer convenablement une situation qui ne manquait pas d'être difficile pour absolument tout le monde.

-Il va te pardonner, tu verras. Il va comprendre à quel point tu es désolée...

En fait, elle n'en savait rien, mais elle voulait faire tout son possible afin de rassurer et consoler sa meilleure amie, qu'elle sentait définitivement au fond du gouffre, elle n'avait besoin de personne pour l'enfoncer encore davantage avec des remarques potentiellement réalistes.

-Est-ce qu'il a eu l'air... de vouloir s'en occuper ?
suggéra-t-elle en parlant de l'enfant, consciente de s'engager dans quelque chose de potentiellement compliqué.




code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
SORCIER
Bonnie Hornby
Bonnie Hornby
▌ Messages : 551
Humeur :
Séance de shopping ? (Melody) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Séance de shopping ? (Melody) Right_bar_bleue

En couple avec : Mariée avec le "merveilleux" Clyde et amoureuse d'un autre...

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'If, 22.2cm, crain de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Jennifer Lawrence

Séance de shopping ? (Melody) Empty
Message#Sujet: Re: Séance de shopping ? (Melody)   Séance de shopping ? (Melody) Icon_minitimeSam 11 Juil - 19:38

Séance de shopping ?
Bonnie se laissa avec grand plaisir aller dans les bras de Melody quand celle-ci la serra contre elle en affirmant qu’elle savait parfaitement que ce n’était pas ce qu’elle voulait, faire du mal à Joshua, lui mentir, l’évincer en quelque sorte de sa vie. Elle n’avait en effet pas voulu faire tout ça, elle n’avait eu aucune envie d’agir comme elle l’avait fait, même si au final c’était un choix de sa part de jouer l’autruche. Mais en réalité, ce qu’elle avait eu le moins envie… c’était tout simplement de se retrouver dans une telle situation, de tomber enceinte. Elle n’en voulait pas de cet enfant, elle ne se sentait pas mère du tout et elle avait même encore du mal à se dire que ce qui poussait dans son ventre était son enfant.

Bonnie afficha un léger sourire quand son amie lui affirma que Joshua allait finir par lui pardonner, qu’il allait comprendre à quel point elle était désolée. La jeune femme avait envie de croire Melody sur parole, mais elle savait que c’était beaucoup plus complexe que ça en réalité. Elle n’était pas certaine que Joshua lui pardonne un jour, pas en laissant la situation telle qu’elle était en réalité. Pas dans ces conditions où elle resterait mariée à Clyde, où Joshua ne pouvait pas prendre sa place en tant que père dans la vie du lombric qui poussait dans son ventre.

« Je… crois. » C’était possible en effet, que Joshua ait eu l’air de s’en occuper. Il en avait parlé comme de leur enfant, lui reprochant de le tenir à l’écart de sa vie. Donc Bonnie se disait que c’était fort possible que Joshua ait envie d’avoir une place dans la vie de cet enfant, et donc de s’en occuper. Mais si c’était aussi facile… ça se saurait. « Mais de toute façon c’est impossible. » Reprit-elle, en aillant conscience que ses propos serait un peu trop défaitiste. Mais en réalité, la jeune femme se montrait juste réaliste. « Je suis bloquée, je ne peux pas tout d’un coup décider de juste fonder une famille heureuse avec Joshua. Je l’aime de tout mon cœur mais la seule solution serait que j’abandonne tout… » Ce que Joshua attendait d’elle, sauf qu’elle ne pouvait pas. « En décidant de… divorcer, je vais me mettre toute ma famille à dos, je vais devenir la pestiférée. »

Dans les livres, dans les belles histoires romantiques, les deux amants abandonnent tout dans le but d’être ensemble et se contente de vivre d’amour et d’eau fraiche. Mais ce n’était pas ce que pouvait faire Bonnie. Elle ne supporterait pas d’être abandonnée de sa famille. Même si sa mère avait tendance à lui taper sur le système, elle ne pouvait pas décider de tout abandonner même pour Joshua. Ce serait sans doute l’idéal, elle serait heureuse en amour, Joshua serait heureux de l’avoir, ils auraient leur enfant ensemble. Mais, Bonnie n’aurait plus sa famille. Et puis il y avait Clyde bien sûr, qui subirait les conséquences de cette décision.
Code by Gwenn

_________________
A kiss may be grand but it won't pay the rental. On your humble flat, or help you feed your helpless cat
Revenir en haut Aller en bas
SORCIER
Melody Farnsworth
Melody Farnsworth
▌ Messages : 3027
Humeur :
Séance de shopping ? (Melody) Left_bar_bleue80 / 10080 / 100Séance de shopping ? (Melody) Right_bar_bleue

En couple avec : Lexie (chut !)

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,8 cm, bois de pommier et bave de crapaud cornu
Camp: Mal
Avatar: Megan Prescott

Séance de shopping ? (Melody) Empty
Message#Sujet: Re: Séance de shopping ? (Melody)   Séance de shopping ? (Melody) Icon_minitimeSam 11 Juil - 19:58


Séance de shopping ?
M

elody avait le coeur brisé en entendant les propos de Bonnie. Bien sûr, elle se doutait que la douleur de sa meilleure amie devait être plus terrible encore, mais elle la vivait en partie, par procuration, et ça lui faisait du mal. Bonnie avait peut-être fait quelques erreurs, mais elle ne méritait certainement pas ce qui lui arrivait. C'était comme si le sort s'acharnait injustement contre ceux qui le méritaient le moins. C'était insupportable, mais c'était clairement un fait. Tout aurait pu être simple, pourtant. Bonnie aimait Joshua, Joshua aimait Bonnie, et ils allaient avoir un enfant ensemble. Tout devrait être... parfait. Mais ça ne l'était pas. Il y avait tout le reste. Clyde, la famille de Bonnie... et il n'était pas si simple d'écouter son coeur quand ce qu'il vous dictait était complètement aux antipodes de ce que vous soufflait votre raison.

Melody ne connaissait pas assez les parents de Bonnie pour présumer de ce qui se passerait entre eux si elle devait choisir de divorcer. Elle avait envie de se dire que ses parents l'aimeraient malgré tout, qu'ils lui en voudraient peut-être d'avoir menti mais finiraient par lui pardonner. Seulement, c'était un scénario beaucoup trop idyllique. Dans les faits, puisque le mariage de Clyde et de Bonnie était arrangé, il y avait peu de chances pour que Mr et Mrs Adams voient d'un bon oeil cette situation, en dépit de tout l'amour qu'ils avaient pour leur fille. L'adolescente ne pouvait pas se mettre à sa place, il n'avait jamais été question de la marier ou de marier Lysandre de force, même si elles étaient de sang (relativement) pur. Alors quoi ? Melody voulait croire que l'amour triomphait toujours. Elle en avait besoin, même. Parce que, dans le cas contraire, elle devrait reconnaître que sa propre histoire était également condamnée.

-Dans ce cas...,
soupira Melody. Il n'y a qu'une seule solution, pas vrai ? Il faut que tu rompes avec Joshua. Tu peux pas continuer à lui faire du mal, comme ça.

Elle trouvait son conseil horrible, mais il fallait bien, après tout, voir les choses en face. Il était question de faire un choix entre sa famille et Joshua. Et de toute évidence, son choix était fait. Elle ne pouvait pas tout avoir, elle ne le pouvait plus, ce n'était pas envisageable. Avant, quand ils étaient amants, quand il n'y avait pas d'enfant dans l'histoire, ce n'était pas pareil. Mais là... Il fallait trancher dans le vif, même si ça devait faire mal. Sans quoi cette situation n'aurait pas fini de la torturer. Bon, le pauvre Joshua en prendrait pour son grade aussi. Mais ce serait plus supportable quand même pour lui aussi de poursuivre sa vie, de se reconstruire, qu'en restant dans l'expectative. Il était important qu'ils prennent une décision radicale.




code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
SORCIER
Bonnie Hornby
Bonnie Hornby
▌ Messages : 551
Humeur :
Séance de shopping ? (Melody) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Séance de shopping ? (Melody) Right_bar_bleue

En couple avec : Mariée avec le "merveilleux" Clyde et amoureuse d'un autre...

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'If, 22.2cm, crain de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Jennifer Lawrence

Séance de shopping ? (Melody) Empty
Message#Sujet: Re: Séance de shopping ? (Melody)   Séance de shopping ? (Melody) Icon_minitimeSam 24 Oct - 10:33

Séance de shopping ?
En vérité, il n’y avait pas de choix à faire. Enfin, si… Bonnie avait déjà fait ce choix depuis bien longtemps. Elle le savait, même si elle n’avait aucune envie de se l’avouer. La jeune femme ne pouvait pas juste abandonner sa famille, elle ne pouvait pas décider de divorcer de Clyde et de perdre tout ce que… tout ce que la vie lui avait offert en un sens. Elle ne pouvait pas faire ça à Clyde non plus, il ne méritait pas vraiment de se retrouver dans cette situation puisque même si elle râlait beaucoup à son sujet, il n’était pas le pire mari possible. Et elle n’avait pas envie de perdre ses parents, de perdre leur amour. Et le confort de cette vie, ne nous le cachons pas. Alors son choix était déjà fait et ça depuis bien longtemps.

Quand Melody lui affirma qu’il n’y avait qu’une seule solution, Bonnie savait bien où son amie voulait en venir. Même si Melody était une romantique dans l’âme et que Bonnie savait qu’elle devait avoir envie que l’amour l’emporte, elle était aussi capable de faire un choix raisonné. Un choix que Bonnie aurait dû faire dès le début… Elle devait quitter Joshua, bien sûr qu’elle devait le quitter. Ou le laisser la quitter en tout cas, ils devaient se séparer et ne pas continuer de rêver comme ils l’avaient fait.

« Oui… tu as raison. » Melody avait parfaitement raison en affirmant qu’elle ne pouvait pas continuer comme ça. C’était évident que Bonnie ne pouvait pas juste continuer comme ça, avoir Joshua et le conforme de cette vie que lui apportait sa famille. Avoir un amant sans que ce dernier ne veuille plus… avoir un fils avec cet amant sans que cela n’ait des conséquences. Forcément, Joshua ne pouvait pas juste rester dans son coin, il ne pouvait déjà pas le faire de base alors qu’ils se contentaient juste d’être amants. Il avait eu envie qu’elle quitte son mari pour vivre une idylle parfaite avec lui… ça faisait bien longtemps qu’ils ne pouvaient pas continuer comme ça. « En fait… je n’aurais jamais dû rien commencer. C’était idiot. J’aurais mieux fait de juste… » Elle n’aurait pas dû partir en vacances avec Joshua, elle n’aurait pas dû l’écouter lui dire qu’il était amoureux d’elle et encore moins lui répondre qu’elle aussi l’aimait. Ça aurait été bien plus simple pour tout le monde s’ils n’avaient pas commencé quoi que ce soit. Au final, ils en souffraient tous de cette situation qu’elle aurait dû freiner dès le début. « C’était pas faute de savoir que ça ne pouvait pas mener quelque part… »

Elle s’en voulait un peu d’être à ce point dépressive vis-à-vis de cette relation, mais elle ne savait vraiment pas quoi faire d’autre. Elle en souffrait, elle n’avait pas envie de perdre Joshua, mais elle n’avait pas le choix. Même si elle aurait aimé pouvoir donner une autre vision de tout ça à Melody, parce qu’elle aussi vivait une relation particulière.
Code by Gwenn

_________________
A kiss may be grand but it won't pay the rental. On your humble flat, or help you feed your helpless cat
Revenir en haut Aller en bas
SORCIER
Melody Farnsworth
Melody Farnsworth
▌ Messages : 3027
Humeur :
Séance de shopping ? (Melody) Left_bar_bleue80 / 10080 / 100Séance de shopping ? (Melody) Right_bar_bleue

En couple avec : Lexie (chut !)

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,8 cm, bois de pommier et bave de crapaud cornu
Camp: Mal
Avatar: Megan Prescott

Séance de shopping ? (Melody) Empty
Message#Sujet: Re: Séance de shopping ? (Melody)   Séance de shopping ? (Melody) Icon_minitimeSam 24 Oct - 10:57


Séance de shopping ?
M

elody s'en voulait sincèrement de donner un conseil si cruel à sa meilleure amie... malheureusement, il était temps d'être lucide. Jusqu'ici, la situation était gérable, parce qu'il n'y avait que trois acteurs en jeu, et qu'ils acceptaient tous les trois (enfin plus ou moins) la situation. Mais avec le bébé, ce n'était juste plus possible. Cette fois, il fallait prendre ses responsabilités. La situation exigeait une décision radicale, et il n'y avait que deux choix possible : tout abandonner et vivre avec Joshua, ou rester auprès de sa famille et quitter son amant, elle avait fait son choix.

Au fond d'elle, la bleue et bronze aurait voulu que sa suggestion provoque l'effet inverse chez Bonnie, qu'à la perspective de devoir rester avec Clyde, elle déciderait de choisir Joshua. Elle voulait  croire, vraiment, que l'amour pouvait triompher de tout. C'était dur, bien sûr, de tout quitter pour la personne qu'on aimait, mais si c'était la seule solution... Melody, elle, voulait croire qu'elle en serait capable. Surtout, elle s'en sentait le devoir. Pour Lexie, elle pourrait décider du jour au lendemain de rompre tout contact avec sa famille, comme elle avait accepter de fermer les oreilles sur les pires horreurs pour demeurer avec elle. Et c'était la moindre des choses. Lexie avait sacrifié ses propres parents pour elle. Même si c'était une pensée qui horrifiait toujours Melody, cela avait parfaitement illustré la force de leurs sentiments. Il n'était pas question d'abandonner quoi que ce soit au mépris de leur amour. Et elle avait trop voulu comparer sa situation à celle de Bonnie.

Mais toutes les situations, et tous les gens étaient uniques. Peut-être que Melody n'était pas assez terre à terre, que c'était elle qui était rationnelle. Bonnie était sans doute dans la démarche la plus sûre. Mais c'était trop dommage. Vraiment trop dommage. D'autant plus que pour la peine, elle souffrait. Prendre une décision radicale, ce n'était pas lui retirer un épine du pied, c'était l'y enfoncer, et Bonnie devrait vivre avec cette douleur pour toujours.

-Non, ne commence pas à regretter ce que vous avez vécu. Même si ça ne pouvait pas durer, au moins, vous avez partagé quelque chose de fort et de précieux, que vous garderez avec vous pour toujours. C'est trop important pour que tu doives le regretter.

Melody se rapprocha de sa meilleure amie et la prit dans ses bras, la serrant aussi fort que possible contre elle. Elle savait très bien que cette situation était terriblement douloureuse... Elle n'avait qu'à envisager l'idée même de perdre Lexie pour le comprendre. Elle avait mal, mais elle ne devait pas se flageller pour autant. Se jeter à corps perdu dans une relation condamnée d'avance, c'était certainement une mauvaise idée, mais si elle vous offrait parmi les plus beaux instants de bonheur de votre existence, ça en valait la peine.






code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
SORCIER
Bonnie Hornby
Bonnie Hornby
▌ Messages : 551
Humeur :
Séance de shopping ? (Melody) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Séance de shopping ? (Melody) Right_bar_bleue

En couple avec : Mariée avec le "merveilleux" Clyde et amoureuse d'un autre...

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'If, 22.2cm, crain de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Jennifer Lawrence

Séance de shopping ? (Melody) Empty
Message#Sujet: Re: Séance de shopping ? (Melody)   Séance de shopping ? (Melody) Icon_minitimeSam 5 Juin - 14:21

Séance de shopping ?
C’était complexe d’entendre Melody affirmer qu’elle ne devait pas regretter ce qu’elle avait vécu avec Joshua, même si cela ne pouvait pas durer. C’était difficile parce qu’au vu de la situation, du mal qu’elle se faisait et du mal qu’elle avait fait à Joshua, c’était dur de se dire qu’elle ne devrait pas regretter ce qu’ils avaient vécu. Bonnie se disait que Joshua devait de toute façon lui en vouloir à mort parce qu’elle ne le choisissait pas lui, parce qu’elle ne lui avait simplement pas donné le choix non plus. Et Bonnie s’en voulait d’avoir vécu une si belle parenthèse et de ne pas pouvoir en profiter maintenant, de devoir la frapper pour revenir à un quotidien qu’elle n’aimait pas. Non sans un super cadeau…

Sans doute que Bonnie devrait juste être heureuse de ce que Joshua lui offrait au final, en plus de ces instants de bonheur qu’ils avaient partagés, parce qu’il lui offrait le plus « beau cadeau du monde ». Sauf que non, la jeune femme ne voyait pas cela comme un cadeau, mais comme une malédiction. Parce que puisqu’elle était enceinte, les choses se compliquaient et qu’elle se devait de prendre cette décision. Très clairement, la jeune femme avait juste beaucoup de mal à se dire qu’elle pouvait savourer ces moments-là, quand elle avait le sentiment d’avoir tout perdu, complètement tout perdu. La jeune femme ne su pas quoi répondre aux propos de son amie, elle avait envie de juste accepter ses paroles, mais elle était incapable de le faire pleinement sans se mentir à elle-même. Alors, quand Melody s’approcha d’elle pour juste la prendre dans ses bras, Bonnie se contenta de profiter pleinement de cette étreinte et de s’abandonner un peu dans les bras de son amie.

Elle avait besoin de cela, de réconfort, de quelqu’un qui la consolait malgré le fait que c’était elle la méchante dans l’histoire parce qu’elle prenait la décision de ne pas tout quitter pour l’homme qu’elle aimait, alors qu’elle portait en prime l’enfant de cet homme. Elle s’abandonna dans les bras de son amie, elle avait juste eu besoin de cela, elle s’en rendait compte maintenant, mais c’était précisément ce dont elle avait eu besoin.

« Je vais essayer. » Dit-elle au bout d’un moment, se séparant de Melody et passant une main sur son visage pour essuyer une larme qui avait coulé. Elle n’était vraiment pas sûr de parvenir à faire quoi que ce soit, de s’en sortir, de tourner la page, de penser à ce qu’elle avait vécu avec nostalgie de bonheur… mais elle pouvait essayer dans tous les cas. De toute façon, elle n’avait pas d’autres choix que d’assumer ce qu’elle avait décidé, elle n’avait pas d’autres choix que de faire avec ce qu’elle avait… Et en soit, elle n’a pas de raison de se plaindre non ? Puisque c’était sa décision et sans doute pas celle qui souffrait le plus en prime. « Merci en tout cas. Merci de me comprendre… » Ou si elle ne la comprenait pas complètement, au moins elle la soutenait et elle avait clairement besoin de ça. « Et j’espère que tu arriveras à me supporter même quand j’aurais le… machin avec moi. » Dit-elle en désignant son ventre. Elle ne le qualifiait pas très bien mais… c’était comme ça, elle ne pouvait pas se forcer.
Code by Gwenn

_________________
A kiss may be grand but it won't pay the rental. On your humble flat, or help you feed your helpless cat
Revenir en haut Aller en bas
SORCIER
Melody Farnsworth
Melody Farnsworth
▌ Messages : 3027
Humeur :
Séance de shopping ? (Melody) Left_bar_bleue80 / 10080 / 100Séance de shopping ? (Melody) Right_bar_bleue

En couple avec : Lexie (chut !)

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,8 cm, bois de pommier et bave de crapaud cornu
Camp: Mal
Avatar: Megan Prescott

Séance de shopping ? (Melody) Empty
Message#Sujet: Re: Séance de shopping ? (Melody)   Séance de shopping ? (Melody) Icon_minitimeSam 5 Juin - 14:34


Séance de shopping ?
V

oir Bonnie dans cet état, l'air désoeuvrée et les larmes aux yeux, lui serrait le coeur. Melody aurait voulu être à même d'avoir les mots qu'il fallait pour aider et rassurer sa meilleure amie, malheureusement, la situation était si complexe, si particulière, qu'il n'existait sans doute aucune façon de véritablement la rassurer. D'une manière ou d'une autre, ça devait forcément lui faire du mal. Certaines situations étaient comme ça, malheureusement, certaines situations faisaient souffrir, et il n'y avait rien à faire, si ce n'est d'attendre que la douleur devienne un tant soit peu plus confortable, ce qui pouvait, à l'évidence, prendre beaucoup de temps. En attendant, Melody se promettait d'être présente, pour l'écouter, la rassurer, l'épauler pour entendre tout ce qu'elle avait sur le coeur. Ce pouvait être la consolation de Bonnie dans sa détresse : elle n'était pas seule, Melody était au courant de tout. Et parce qu'elle était au courant de tout, elle n'hésiterait pas un seul instant à l'écouter et à lui prêter une oreille toujours attentive quoi qu'il advienne.

Melody se contenta de répondre par une esquisse de sourire qui signifiait "Ce n'est rien" quand Bonnie la remercia d'être là et de la comprendre. Elle serait toujours là, oui, et pour ce qui était de la comprendre, elle ferait toujours de son mieux, en tout cas, pour y parvenir. Tout comme Bonnie avait fait l'effort de la comprendre quand elle lui avait avoué son secret, un secret que d'aucuns qualifieraient d'impardonnable.

-Surtout, je t'interdis de redire une seule fois ce genre de choses,
répliqua fermement Melody, qui avait presque envie de s'énerver contre sa meilleure amie quand elle suggérait de ces choses qui aux yeux de la jeune femme ne pouvaient absolument pas être tolérés. Pour commencer, je serais toujours présente pour toi, quoi que tu fasses, et il ne sera jamais question de te "supporter". Si tu as un minimum d'estime pour moi, tu sais que je ne me forcerai jamais à être en ta compagnie, ni en la compagnie de qui que ce soit. Ensuite. Elle poussa un soupir. Ne l'appelle pas comme ça, s'il te plaît, ne l'appelle pas comme ça.

Elle pouvait comprendre que sa meilleure amie ait du mal à supporter l'idée d'être enceinte, elle pouvait comprendre aussi qu'elle ne veuille pas devenir mère ou qu'elle ait du mal à conscientiser le fait qu'elle allait donner la vie à un être humain à part entière, mais la bleue et bronze voulait tout de même croire que Bonnie serait bien incapable de faire souffrir un enfant innocent parce qu'elle-même était en souffrance.

-Si tu commences à le qualifier comme ça avant même qu'il soit né, tu vas gâcher une vie innocente, ça peut pas être ce que tu veux, pas vrai ?


Oui, peut-être qu'elle allait passer pour moralisatrice, mais tant pis.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
SORCIER
Bonnie Hornby
Bonnie Hornby
▌ Messages : 551
Humeur :
Séance de shopping ? (Melody) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Séance de shopping ? (Melody) Right_bar_bleue

En couple avec : Mariée avec le "merveilleux" Clyde et amoureuse d'un autre...

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'If, 22.2cm, crain de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Jennifer Lawrence

Séance de shopping ? (Melody) Empty
Message#Sujet: Re: Séance de shopping ? (Melody)   Séance de shopping ? (Melody) Icon_minitimeSam 25 Juin - 11:14

Séance de shopping ?
Bonnie avait peut-être besoin qu’on la remette un peu à sa place, qu’on lui rappelle qu’elle ne devait pas penser certaine chose. Elle savait qu’elle pouvait compter sur Melody, mais elle craignait de voir sa vie tellement chamboulée avec ce qu’il lui arrivait, qu’elle ne pouvait pas s’empêcher d’avoir peur que son amie l’abandonne parce qu’elle aurait sans doute mieux à faire que de la supporter « avec le machin ». Sans doute qu’au fond, c’était surtout elle qui était incapable de supporter l’idée que ça lui arrive.

En tout cas Melody la rassura de suite en lui faisait comprendre que quoi qu’il puisse arriver, elle sera toujours là sans avoir besoin de se forcer d’une quelconque manière. Bonnie n’avait évidemment aucune envie de blesser son amie en sous entendant qu’elle puisse ne pas avoir envie de la supporter, c’était surtout qu’elle-même ne savait pas réellement comment elle allait faire pour supporter la situation. Mais la jeune femme appréciait d’entendre les propos de son amie, ça lui faisait du bien, même si elle ne manquait pas de lui faire une sacrée morale. Bonnie grimaça légèrement en entendant Melody affirmer que si elle commençait à le qualifier de cette façon, cet enfant qu’elle n’avait pas encore, mais qui allait quand même très vite pointer le bout de son nez dans sa vie, elle allait gâcher une vie innocente. Bonnie trouvait que son amie allait peut-être un peu loin, elle ne pensait pas que c’était simplement en nommant son enfant à naître « machin » que c’était la preuve qu’elle allait gâcher sa vie ensuite. Et en même temps, elle avait surement cerné le fond du problème, Bonnie était incapable de voir cet enfant comme son enfant, elle ne le voyait que comme cette « chose » qui allait gâcher sa vie et tout remettre en cause.

« Non, ce n’est pas ce que je veux. » Répondit Bonnie, sincèrement.

Ce qui ne voulait pas dire qu’elle ne serait pas pour autant capable de gâcher une vie innocente non plus, mais elle n’avait aucune envie de le faire. Elle ne savait vraiment pas ce qu’elle allait devenir, comment les choses allaient se passer prochainement et elle était clairement perdue, mais ça ne voulait pas dire qu’elle avait l’intention de gâcher volontairement une vie innocente.

« J’ai… J’ai juste besoin d’un peu de temps je pense pour… hum, tu sais… réaliser réellement. » Comment ne pas avoir déjà réalisé ? Elle n’en savait rien.

On lui avait toujours dit que devenir mère était la chose la plus belle qui puisse arriver à une femme, et c’était l’un des arguments de sa famille d’ailleurs pour savourer pleinement son mariage avec Clyde. Peu importait le mari, tant que le nom était là, et qu’on puisse jouir de la joie d’être mère ensuite. Sauf que Bonnie était incapable de se sentir mère pour le moment… est-ce que ça viendrait plus tard ? Sans doute, ça ne pouvait sans doute pas en être autrement.
Code by Gwenn

_________________
A kiss may be grand but it won't pay the rental. On your humble flat, or help you feed your helpless cat
Revenir en haut Aller en bas
SORCIER
Melody Farnsworth
Melody Farnsworth
▌ Messages : 3027
Humeur :
Séance de shopping ? (Melody) Left_bar_bleue80 / 10080 / 100Séance de shopping ? (Melody) Right_bar_bleue

En couple avec : Lexie (chut !)

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,8 cm, bois de pommier et bave de crapaud cornu
Camp: Mal
Avatar: Megan Prescott

Séance de shopping ? (Melody) Empty
Message#Sujet: Re: Séance de shopping ? (Melody)   Séance de shopping ? (Melody) Icon_minitimeDim 26 Juin - 7:29


Séance de shopping ?
M

elody savait que son amie se trouvait dans une situation impossible. Elle comprenait bien que toute cette situation était impossible pour Bonnie, et il était normal que sa réaction soit complexe et viscérale. Qu'elle veuille deshumaniser la vie qui était en train de grandir en elle, c'était compréhensible, car accepter que c'était bel et bien un enfant, un petit être à part entière qui allait naître, c'était admettre un bouleversement et une responsabilité qui étaient trop pour elle. La bleue et bronze ne pensait pas un jour être capable de se mettre à la place de son amie, mais elle essayait, et surtout, elle faisait de son mieux pour faire montre d'une certaine tolérance. Le but n'était pas du tout d'enfoncer son amie, loin de là : elle n'en avait pas la moindre envie par ailleurs.

Le but était de lui faire comprendre les choses en bonne et due forme. Il était néanmoins important aux yeux de Melody qu'elle ne prenne pas cette distance dangereuse avec son futur enfant. Si elle le traitait de "machin " maintenant, qui sait si cela n'allait pas finalement devenir une constante, si même une fois né, elle ne réussira pas à le percevoir autrement que comme une chose qui lui aura gâché la vie... Et ce ne serait clairement pas juste, pour personne.

-C'est normal, oui, répondit immédiatement Melody quand Bonnie lui fit comprendre qu'elle avait surtout besoin de temps pour intégrer l'information.

Bien sûr que ça devait être le cas, et bien sûr que c'était totalement normal au passage. Melody pourrait difficilement le reprocher à sa meilleure amie, et d'ailleurs, ce n'était pas des reproches qu'elle voulait lui faire. Elle essayait surtout de lui donner des conseils dans la mesure de ses bien maigres capacités, et sans vraiment savoir si ces conseils seraient franchement probants ou acceptés pour ce qu'ils étaient et voulaient être : jamais rien d'autre que des marques réelles et sincères de pure bienveillance.

-Je me demande si tu ne pourrais pas trouver quelqu'un avec qui partager ton expérience... si tu pourrais réussir à prendre contact avec une personne qui aurait vécu une expérience similaire ?
Peut-être que ça te ferait du bien...

Peut-être bien, mais comment faisait-on cela ? Après tout, ce n'était pas comme si la plupart des femmes osaient forcément parler de la manière dont elles vivaient leurs grossesses et encore moins si cette dernière s'était produite dans des conditions aussi "scandaleuses" que la grossesse de Bonnie. Donc ce n'était pas forcément un bon plan, tout compte fait. Ou bien c'était plus difficile que ça, on va dire.

-Ou peut-être... consulter un spécialiste ?

D'accord, là, elle redoutait que son amie prenne mal ce qu'elle était en train de dire. C'était un conseil qui se voulait d'une sincère bienveillance, vraiment, mais ce n'était pas pour autant qu'il serait perçu comme tel.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Séance de shopping ? (Melody) Empty
Message#Sujet: Re: Séance de shopping ? (Melody)   Séance de shopping ? (Melody) Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Séance de shopping ? (Melody)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Londres
 :: Chemin de Traverse :: Chez Mme Guipure
-