AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
Le deal à ne pas rater :
Lorcana : où acheter le Trésor des Illumineurs Les Terres ...
Voir le deal

Partagez | 
 

  Il n'est pas bon d'avoir deux coqs dans une même basse-cour. (Dennis)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Moldu
Billy Stubbs
Billy Stubbs
▌ Messages : 216
Humeur :
 Il n'est pas bon d'avoir deux coqs dans une même basse-cour. (Dennis) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100 Il n'est pas bon d'avoir deux coqs dans une même basse-cour. (Dennis) Right_bar_bleue

En couple avec : /
Nouveau nom (voyageurs temporels) : /

QUI SUIS-JE?
Baguette: Pas de baguette
Camp: Neutre
Avatar: Iwan Rheon

 Il n'est pas bon d'avoir deux coqs dans une même basse-cour. (Dennis) Empty
Message#Sujet: Il n'est pas bon d'avoir deux coqs dans une même basse-cour. (Dennis)    Il n'est pas bon d'avoir deux coqs dans une même basse-cour. (Dennis) Icon_minitimeMar 4 Juin - 11:11

Il n'est pas bon d'avoir deux coqs dans une même basse-cour.

On ne peut jamais faire totalement abstraction du passé. Quitter l'orphelinat Wool avait été un vraie libération pour Billy. Il avait vécu l'enfer à l'orphelinat, et fait subir l'enfer aux autres. Il avait tiré un trait sur cet épisode, mais certains souvenirs revenaient forcément à la surface, d'une manière ou d'une autre... et pour Billy, ça avait été le cas quand il avait revu Amy. Depuis, on ne va pas le dire, mais il la stalkait plus ou moins.

Il l'avait vu rendre visite à Dennis Bishop, et ça l'avait foutu en rogne. Il ne s'était pas imaginé que ces deux-là avaient encore des contacts. Et il n'aimait pas du tout ça. Malgré tout, ce n'était pas un problème. Quand Billy avait un problème, il trouvait toujours le moyen de le résoudre. Ce n'était pas forcément beau à voir, ce n'était pas forcément élégant, mais au moins c'était efficace. Billy ne laissait jamais rien se mettre en travers de son chemin, c'était une affaire de principe.

Alors même s'il n'avait pas spécialement planifié la manière dont il allait agir (Billy était impulsif : il agissait d'abord, et seulement ensuite, il réfléchissait), il savait qu'il fallait quand même qu'il fasse quelque chose. C'est pour ça qu'il se trouvait à l'heure actuelle face à la porte de l'appartement de Dennis... Billy s'était un peu renseigné à son sujet, et le moins qu'on puisse dire, c'est que le gars n'avait pas spécialement réussi sa vie. C'était pas bien beau de se réjouir du malheur des autres, mais il ne s'en privait pas quand même. Billy avait toujours considéré que Dennis était un raté, et il n'était pas étonné qu'il le soit toujours. Pour Billy, Dennis appartenait à la catégorie dite des victimes (parce que lui estimait que le monde se divisait en deux : les forts et les faibles, les puissants et les victimes), et c'est aussi pour ça qu'il savait que ce ne serait pas bien dur de venir s'adresser directement à lui, et de se confronter immédiatement à lui.

Il frappa à la porte, décidé, volontaire. Il portait son uniforme de police,  il se disait que ça lui confèrerait plus d'autorité, plus de légitimité pour ce qu'il avait l'intention de faire. Même si son idée n'est pas encore totalement précise.




_________________
Billy Stubbs
Revenir en haut Aller en bas
Moldu
Dennis Bishop
Dennis Bishop
▌ Messages : 171
Humeur :
 Il n'est pas bon d'avoir deux coqs dans une même basse-cour. (Dennis) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100 Il n'est pas bon d'avoir deux coqs dans une même basse-cour. (Dennis) Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Aucune
Camp: Neutre
Avatar: Andrew Garfield

 Il n'est pas bon d'avoir deux coqs dans une même basse-cour. (Dennis) Empty
Message#Sujet: Re: Il n'est pas bon d'avoir deux coqs dans une même basse-cour. (Dennis)    Il n'est pas bon d'avoir deux coqs dans une même basse-cour. (Dennis) Icon_minitimeSam 24 Aoû - 18:37

Il n'est pas bon d'avoir deux coqs dans une même basse-cour.
Dennis sortait beaucoup moins de chez lui ces derniers temps, depuis que Tom Jedusor avait décidé de venir le voir. Et c’était surtout parce qu’il avait peur… clairement, Dennis était en train de flipper à mort, parce qu’il ne pouvait pas s’empêcher de se dire que l’homme pourrait très bien revenir. Et c’était sans aucun doute ce qu’il allait faire de toute façon, puisqu’il lui avait demandé de se ternir à disposition. Dennis avait conscience qu’il devrait en parler avec Amy, mais il n’en avait pas vraiment le courage. Du moins, il ne pouvait pas affirmer à Amy que leur ancien camarade de l’orphelinat avait décidé de venir et qu’il lui avait demandé d’être à sa disposition dans le but de protéger Amy. Il ne pouvait évidemment pas dire tout cela à son amie…

Il sortait donc beaucoup moins, afin d’éviter le monde extérieur, mais visiblement le monde extérieur avait décidé de venir à lui. Parce qu’alors qu’il était tranquillement chez lui, à tenter de ne pas penser à tous ses démons, on vint frapper à sa porte. À chaque fois que c’était le cas, Dennis ne pouvait pas s’empêcher de se mettre à trembler, de peur que ça soit Jedusor. Il hésita à se lever et à ouvrir, mais en même temps c’était toujours la même chose… le jeune homme ne savait pas vraiment si c’était une bonne chose qu’il n’ouvre pas. Parce que si c’était Jedusor qui se trouvait de l’autre côté de la porte, il était évident qu’il n’allait pas apprécier qu’il n’ouvre pas.

Alors Dennis se leva, et alla ouvrir la porte. Ce fut avec assez de stupeur que Dennis découvrit Billy derrière cette porte… qu’il n’avait pas vu depuis son départ de l’orphelinat, ce qui était clairement une bonne chose. Parce qu’on ne pouvait pas dire que Dennis gardait un truc bon souvenir de Billy.

« Tu… tu fais…quoi ici ? »
Demanda-t-il la voix tremblante.

Qu’est-ce qu’il faisait ici ? Franchement ? Pourquoi il était là ? Le cœur de Dennis battait comme jamais, il avait peur… pas autant que quand il avait vu Jedusor non plus, mais il avait peur tout de même. Ce n’était pas le moment, clairement Dennis ne parvenait pas à se dire que c’était l’instant parfait pour que Billy décide de revenir dans sa vie. Il en était parti, il devait rester parti, il ne devait pas revenir… pas maintenant, pas comme ça.
Code by Gwenn


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Moldu
Billy Stubbs
Billy Stubbs
▌ Messages : 216
Humeur :
 Il n'est pas bon d'avoir deux coqs dans une même basse-cour. (Dennis) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100 Il n'est pas bon d'avoir deux coqs dans une même basse-cour. (Dennis) Right_bar_bleue

En couple avec : /
Nouveau nom (voyageurs temporels) : /

QUI SUIS-JE?
Baguette: Pas de baguette
Camp: Neutre
Avatar: Iwan Rheon

 Il n'est pas bon d'avoir deux coqs dans une même basse-cour. (Dennis) Empty
Message#Sujet: Re: Il n'est pas bon d'avoir deux coqs dans une même basse-cour. (Dennis)    Il n'est pas bon d'avoir deux coqs dans une même basse-cour. (Dennis) Icon_minitimeVen 30 Aoû - 8:53

Il n'est pas bon d'avoir deux coqs dans une même basse-cour.

Billy ne se priva pas de jauger son interlocuteur, de l'observer de haut en bas. Tu parles d'un rival éventuel. Il ne semblait pas au policier qu'il ait changé depuis la dernière fois qu'ils s'étaient vus, et qui remontait à quelques années, pourtant. Pour le jeune homme, la personne sur qui il posait les yeux était la même chose paumée et pathétique qu'il avait malmené durant tout le temps qu'ils avaient passé ensemble à l'orphelinat.

Pour Billy, Dennis Bishop ne ressemblait à rien, et ne servait à rien. Au point qu'il commençait à se demander pourquoi il s'était donné la peine de se déplacer, en fin de compte. Quand il voyait l'énergumène, il se disait que ça n'en valait pas vraiment la peine, mais en même temps, il se disait aussi que l'affaire serait rapidement réglée, donc au final, ce n'était pas si mal qu'il s'en charge vite fait bien fait.

-Bonjour à toi aussi, répondit Billy avec nonchalance, en adressant à Dennis le même ton méprisant qu'il lui avait servi pendant des années à l'orphelinat Wool. Tu pourrais au moins faire semblant d'être content de me voir, ajouta-t-il en forçant le passage pour rentrer chez Dennis.

Billy se fichait bien que le jeune homme ne veuille pas de sa présence, ça ne changerait rien du tout au fait qu'il ne comptait pas partir, et s'imposerait dans tous les cas, n'en déplaise à son interlocuteur. Et d'ailleurs, si ça ne lui faisait pas plaisir, c'était encore mieux. Billy pénétra donc l'appartement du jeune homme et ne se priva pas de tout regarder en détails, lâchant quelques commentaires déplaisants çà et là avant de se laisser tomber sur la prochaine chaise qu'il trouva.

-J'étais dans le quartier. Et je me suis dit que c'était l'occasion de te revoir.


Il marqua une légère pause. Il avait très envie de lâcher le nom d'Amy tout de suite. Mais à la place, il décida d'attendre le bon moment, et ce bon moment n'était pas encore arrivé. Il lâcherait le nom de la jeune femme de la façon dont il le déciderait, quand le contexte s'y prêterait tout à fait, pour destabiliser Dennis encore plus si c'était possible. Le brutaliser était une vieille habitude. Billy comptait bien prouver qu'il n'avait pas perdu la main.

-Alors, raconte-moi, qu'est-ce que tu deviens ?



_________________
Billy Stubbs
Revenir en haut Aller en bas
Moldu
Dennis Bishop
Dennis Bishop
▌ Messages : 171
Humeur :
 Il n'est pas bon d'avoir deux coqs dans une même basse-cour. (Dennis) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100 Il n'est pas bon d'avoir deux coqs dans une même basse-cour. (Dennis) Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Aucune
Camp: Neutre
Avatar: Andrew Garfield

 Il n'est pas bon d'avoir deux coqs dans une même basse-cour. (Dennis) Empty
Message#Sujet: Re: Il n'est pas bon d'avoir deux coqs dans une même basse-cour. (Dennis)    Il n'est pas bon d'avoir deux coqs dans une même basse-cour. (Dennis) Icon_minitimeSam 4 Jan - 22:45

 
Il n'est pas bon d'avoir deux coqs dans une même basse-cour.
Dennis se sentait mal rien que de poser son regard sur Billy. Il y avait certaine chose qu’il appréciait de ne plus vivre depuis qu’il avait quitté l’orphelinat, le fait de ne pas tomber constamment sur Jedusor quand il se trouvait à l’orphelinat – mais heureusement, il ne se trouvait pas là constamment –, mais également… Billy. Le jeune homme était constamment là, il avait passé son temps à le malmener pendant le temps où ils avaient vécu ensemble. Clairement, Billy ne lui avait pas manqué du tout et il était très heureux quand même de ne pas croiser sa route. L’homme le salua, plus ou moins, en lui précisant qu’il pourrait faire semblant d’être content de le voir avec ce ton qu’il utilisait déjà quand ils se trouvaient à l’orphelinat.

Le pire fut bien évidemment que Billy entra de force dans son appartement, sans que Dennis ne puisse faire quoi que ce soit pour l’en empêcher. Mais même s’il avait essayé de l’empêcher de rentrer, Dennis savait bien qu’il n’aurait pas été capable de l’empêcher. Il se trouva donc dans son appartement, pour le plus grand malheur du jeune moldu. Billy affirma qu’il passait dans le quartier et qu’il avait donc décidé que c’était l’occasion pour le revoir. Dennis avala difficilement sa salive, il n’aimait vraiment pas se retrouver en compagnie de son ancien camarade de l’orphelinat, il se sentait… en fait, c’était comme s’il revenait en arrière, beaucoup trop en arrière.

« Eh bien… » Dennis devrait sans doute se contenter de demander à son ancien camarade de partir de chez lui, puisqu’il n’était clairement pas le bienvenu dans son appartement. Mais en même temps, il n’avait pas assez de courage pour le faire, pour lui dire ce qu’il pensait vraiment. Cela dit, lui dire ce qu’il devenait, ça n’était pas plus facile pour autant. « Rien… enfin, je… oui, je ne deviens rien. »

Dennis faisait pale figure, ça ne faisait aucun doute. Mais en même temps, il se sentait clairement mal à l’aise en cet instant précis.  Il avait juste envie que le jeune homme s’en aille et qu’il puisse rester seul. Il aimait la solitude, il préférait en fait être seul. Il n’y avait que Amy qui lui permettait de se sentir bien. Mais évidemment, la jeune femme n’était clairement pas un sujet qu’il avait envie d’aborder en cet instant précis. Surtout pas avec cette personne précise.

« Et… toi ? » C’était ce qu’on devait faire normalement dans une telle situation, rendre la question. Même si en soit, le jeune homme n’avait rien à faire de ce que pouvait bien devenir Billy.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Moldu
Billy Stubbs
Billy Stubbs
▌ Messages : 216
Humeur :
 Il n'est pas bon d'avoir deux coqs dans une même basse-cour. (Dennis) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100 Il n'est pas bon d'avoir deux coqs dans une même basse-cour. (Dennis) Right_bar_bleue

En couple avec : /
Nouveau nom (voyageurs temporels) : /

QUI SUIS-JE?
Baguette: Pas de baguette
Camp: Neutre
Avatar: Iwan Rheon

 Il n'est pas bon d'avoir deux coqs dans une même basse-cour. (Dennis) Empty
Message#Sujet: Re: Il n'est pas bon d'avoir deux coqs dans une même basse-cour. (Dennis)    Il n'est pas bon d'avoir deux coqs dans une même basse-cour. (Dennis) Icon_minitimeMar 21 Jan - 14:42

Il n'est pas bon d'avoir deux coqs dans une même basse-cour.

Billy afficha un sourire moqueur, qu'il n'essaya même pas de cacher, en entendant la réponse de Dennis, qui lui apprit qu'il ne devenait rien. C'était une réponse qui avait le mérite d'être honnête, pour le coup, et qui amusait largement le jeune homme. Est-ce qu'il était étonnant pour Billy d'entendre cette réponse ? Absolument pas. Depuis toujours, Billy avait une très faible estime de son ancien camarade d'orphelinat, et il n'avait besoin de personne pour considérer d'office que le jeune homme ne valait effectivement rien, et ne servait à rien non plus.

Et c'était à se demander pourquoi Amy lui consacrait de son temps et de son attention alors que Dennis était un raté fini, voué à tout échouer dans la vie. C'était satisfaisant de constater qu'il ne s'était pas trompé sur son compte. Se retrouver face à un Dennis changé, sûr de lui et qui aurait réussi sa vie, ça l'aurait franchement emmerdé. Il voulait pouvoir savourer l'ascendant qu'il pensait avoir d'office sur le jeune homme. C'était comme ça que ça marchait pour lui.

"Tout va bien pour moi"
, répondit Billy, toujours ravi de montrer à qui voulait l'entendre qu'il avait réussi dans la vie. Il aimait son métier, et il aimait encore plus afficher cet amour de son métier. C'était pas le plus prestigieux, mais il était, sur le principe, une figure d'autorité, et par conséquent, c'était toujours un plaisir pour lui de rappeler ses fonctions. "Je suis policier, maintenant, et j'ai une vie bien remplie."

Contrairement à lui, quoi, ce qu'il prenait plaisir à lui faire remarquer. Mais assez parlé de lui. Il était là pour une raison précise, et Billy a l'intention de ne pas perdre de temps. D'ailleurs, ça devrait aller raisonnablement vite. Parler d'Amy, lui faire comprendre qu'il doit se tenir à distance d'elle, et bon débarras, pas besoin de chercher plus loin.

"J'ai revu Amy, j'ai cru comprendre que vous passiez du temps ensemble."


Et pour lui, c'était inacceptable. Parce qu'Amy était à lui. Il l'avait décidé, elle lui appartenait, un point c'est tout. Et Dennis ne pourrait rien y faire, rien y faire du tout. De toute façon, ce n'est pas vraiment comme si Dennis soutenait la comparaison, à ses yeux.


_________________
Billy Stubbs
Revenir en haut Aller en bas
Moldu
Dennis Bishop
Dennis Bishop
▌ Messages : 171
Humeur :
 Il n'est pas bon d'avoir deux coqs dans une même basse-cour. (Dennis) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100 Il n'est pas bon d'avoir deux coqs dans une même basse-cour. (Dennis) Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Aucune
Camp: Neutre
Avatar: Andrew Garfield

 Il n'est pas bon d'avoir deux coqs dans une même basse-cour. (Dennis) Empty
Message#Sujet: Re: Il n'est pas bon d'avoir deux coqs dans une même basse-cour. (Dennis)    Il n'est pas bon d'avoir deux coqs dans une même basse-cour. (Dennis) Icon_minitimeVen 22 Mai - 15:30

 
Il n'est pas bon d'avoir deux coqs dans une même basse-cour.
Billy lui affirma que tout allait bien pour lui. Dennis n’était pas forcément heureux de l’apprendre, ou du moins, il préfèrerait tout simplement que le jeune homme ne soit pas devant lui en cet instant précis. Il précisa qu’il était policier maintenant, qu’il avait une vie bien remplit. C’était incroyable de voir à quel point leurs vie n’étaient pas du tout les mêmes. En même temps, ils n’étaient pas les mêmes non plus. Dennis se sentait quand même mal à l’aise de découvrir que Billy était un policier, ça ne lui semblait pas très… correct, comme si ça ne collait pas. Cela dit, Dennis ne pouvait pas réellement dire quoi que ce soit non plus, de son côté il n’était même pas capable de faire quoi que ce soit de sa vie. Mais ça ne lui allait pas non… au vu de son comportement, de comment il était avec lui, Dennis avait quand même beaucoup de mal à l’imaginer policier.

Cela dit, Dennis n’avait pas vraiment l’intention de répondre quelque chose à ce sujet, de lui dire le fond de sa pensée. En même temps, il avait toujours plutôt été du genre à… se rabaisser devant Billy, ça n’allait pas changer maintenant. Ça ne pouvait que continuer. Mais Billy ne se contenta pas juste de lui dire ça, il enchaina en lui parlant de Amy. Dennis sentit un frisson parcourir son échine en l’entendant lui dire qu’il avait revu Amy dernièrement et qu’il avait cru comprendre qu’ils passaient du temps ensemble. Ils se revoyaient oui, même si Dennis ne savait pas s’il pouvait apporter grand-chose à son amie… sauf que en même temps, le jeune homme était juste tellement soulagé de l’avoir à ses côtés de nouveau. Même si en même temps, il en avait découvert le monde magique et qu’il était quelque peu… perturbé depuis, mais au moins il se sentait mieux avec elle.

« Heu… oui, je… enfin… » Dennis avait un peu de mal à articuler plus de mot à la suite. « Tu… tu l’as vu aussi ? » Demanda-t-il.

Il n’avait aucune envie que Amy passe du temps avec Billy. Oh, la jeune femme faisait bien ce qu’elle voulait dans tous les cas, mais Dennis n’était pas spécialement heureux de découvrir que Billy continuait de la voir. De… est-ce qu’il lui tournait autour ? Non, mais cette idée était tout bonnement ridicule. Il n’aimait vraiment pas ça qu’ils se voient encore, même si dans tous les cas il n’avait pas du tout sa place pour dire quoi que ce soit.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Moldu
Billy Stubbs
Billy Stubbs
▌ Messages : 216
Humeur :
 Il n'est pas bon d'avoir deux coqs dans une même basse-cour. (Dennis) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100 Il n'est pas bon d'avoir deux coqs dans une même basse-cour. (Dennis) Right_bar_bleue

En couple avec : /
Nouveau nom (voyageurs temporels) : /

QUI SUIS-JE?
Baguette: Pas de baguette
Camp: Neutre
Avatar: Iwan Rheon

 Il n'est pas bon d'avoir deux coqs dans une même basse-cour. (Dennis) Empty
Message#Sujet: Re: Il n'est pas bon d'avoir deux coqs dans une même basse-cour. (Dennis)    Il n'est pas bon d'avoir deux coqs dans une même basse-cour. (Dennis) Icon_minitimeMer 27 Mai - 16:09

Il n'est pas bon d'avoir deux coqs dans une même basse-cour.

Billy retint (à peine) un soupir exaspéré en entendant la réponse de Dennis. A croire qu'il n'était pas capable de terminer la moindre de ses phrases, ou alors il fallait s'attendre à le voir bégayer, encore et encore. Bon, Amy n'était pas différente, de ce point de vue. Mais cette fragilité qui avait fini par rendre la jeune femme attirante aux yeux de Billy (surtout parce qu'il serait si facile de la dominer, par conséquent, et presque plus aucune de ses relations, encore moins "sentimentales", se jouaient sans rapport de domination) restait exaspérante chez Dennis.

Si rival il devait être, il était un rival facile, duquel Billy n'avait pas à s'inquiéter même une seule seconde tant il serait simple de l'écraser sous sa semelle. N'empêche, il aimerait quand même bien qu'on lui laisse un peu de challenge. On ne pouvait vraiment pas dire que c'était le cas. Le provoquer, c'était le voir se refermer, encore et encore et encore. Mais en même temps, ça restait trop tentant pour qu'il ne le fasse pas.

"Je ne t'en parlerais pas si je ne l'avais pas vue"
, observa Billy, qui était bien décidé pour en rajouter.

Après tout, ça ne coûtait rien de s'arranger un peu avec la réalité, pas vrai ? Et en l'état, ce n'était pas difficile de mettre Dennis mal à l'aise, il l'était déjà. En rajouter une couche, c'était un acte bienveillant, à ce stade, une manière de lui rendre service. Il fallait qu'il se détache d'Amy une bonne fois pour toutes et qu'il lui libère un terrain qu'il n'était définitivement pas nécessaire qu'il accapare ainsi qu'il le faisait.

"Elle est magnifique, tu ne trouves pas ?"
ajouta-t-il d'un ton détendu, comme on discuterait d'un bout de viande. "Même si elle n'a pas l'air franchement épanouie. Mais ça, c'est parce qu'elle n'avait pas encore trouvé la bonne personne pour l'aider à aller de l'avant. Je crois par exemple que ta compagnie aggrave son état. En même temps, tu ne dois pas lui inspirer que de bons souvenirs, je me trompe ?" Il afficha un sourire confiance. "Je regrette d'avoir mis si longtemps avant de la trouver."


_________________
Billy Stubbs
Revenir en haut Aller en bas
Moldu
Dennis Bishop
Dennis Bishop
▌ Messages : 171
Humeur :
 Il n'est pas bon d'avoir deux coqs dans une même basse-cour. (Dennis) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100 Il n'est pas bon d'avoir deux coqs dans une même basse-cour. (Dennis) Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Aucune
Camp: Neutre
Avatar: Andrew Garfield

 Il n'est pas bon d'avoir deux coqs dans une même basse-cour. (Dennis) Empty
Message#Sujet: Re: Il n'est pas bon d'avoir deux coqs dans une même basse-cour. (Dennis)    Il n'est pas bon d'avoir deux coqs dans une même basse-cour. (Dennis) Icon_minitimeSam 22 Aoû - 15:19

 
Il n'est pas bon d'avoir deux coqs dans une même basse-cour.
Oui, forcément, Billy ne prendrait sans doute pas la peine de parler de Amy s’il ne l’avait pas croisé. C’était donc sans doute bête de la part de Dennis de poser cette question, mais en même temps le jeune homme ne savait pas réellement trop quoi penser du fait que Billy ait eu l’occasion de passer du temps avec Amy. Dennis pensait dire quelque chose, mais il prenait sans doute toujours beaucoup trop de temps pour dire quelque chose, pour réussir à trouver les mots sur ce qu’il avait envie de dire. Billy reprit la parole donc, en affirmant que Amy était magnifique. Oh ça… Dennis sentit ses joues rosir en entendant les mots de Billy. Il ne pouvait pas s’empêcher de se sentir mal à l’aise en entendant les paroles de son ancien camarade d’orphelinat. Il n’avait en fait aucune envie que Billy trouve Amy magnifique… même si, bien sûr, elle l’était.

Mais ce ne fut rien en comparaison de ce qu’il lui affirma ensuite. Le jeune homme continua, affirmant qu’il n’avait pas le sentiment qu’elle n’était pas vraiment épanouie et que sa compagnie ne l’aidait pas du tout, qu’il aggravait même son cas. Dennis se sentit particulièrement blessé par les propos de son ancien camarade. Et pas seulement parce qu’il lui disait des choses désagréables, mais parce qu’il craignait que ces propos soient vrais tout simplement. Il avait peur de faire du mal à Amy, il avait peur que sa présence ne l’aide pas du tout. Alors que de son côté, revoir Amy lui faisait du bien. Bon, en même temps, il y avait pas mal de chose qui tournait dans sa tête maintenant qu’il avait découvert certaines choses, il ne se sentait pas forcément bien sur certain point, mais en dehors de cela il avait juste besoin de sa présence, il avait besoin d’elle. Mais oui, Billy n’avait pas tort sans aucun doute, en affirmant que Dennis lui rappelait des mauvais souvenirs. Parce qu’ils avaient partagé des choses mauvaises ensemble. Forcément, quand Dennis pensait à ce qu’ils avaient vécu ensemble, ce n’était pas des si bons souvenirs et c’était bien pour cela que pendant une longue période, Dennis s’était contenté d’ignorer sa meilleure amie et qu’ils avaient fini par s’éloigner petit à petit jusqu’à ce que Amy soit adopté par les Benson.

« Pou… pourquoi… tu… tu veux quoi ? » Demanda-t-il en ne sachant pas vraiment pourquoi lui-même posait cette question. Il était blessé par les paroles de Billy d’une part, mais surtout il était perturbé par la dernière phrase que son camarade d’orphelinat avait prononcée. Il regrettait d’avoir mis si longtemps avant de la trouver… il ne savait pas du tout comment interpréter les paroles de Billy. Enfin, il savait un peu quand même, mais il n’avait aucune envie de le faire comme ça. Il avait encore envie de s’en leurrer.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Moldu
Billy Stubbs
Billy Stubbs
▌ Messages : 216
Humeur :
 Il n'est pas bon d'avoir deux coqs dans une même basse-cour. (Dennis) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100 Il n'est pas bon d'avoir deux coqs dans une même basse-cour. (Dennis) Right_bar_bleue

En couple avec : /
Nouveau nom (voyageurs temporels) : /

QUI SUIS-JE?
Baguette: Pas de baguette
Camp: Neutre
Avatar: Iwan Rheon

 Il n'est pas bon d'avoir deux coqs dans une même basse-cour. (Dennis) Empty
Message#Sujet: Re: Il n'est pas bon d'avoir deux coqs dans une même basse-cour. (Dennis)    Il n'est pas bon d'avoir deux coqs dans une même basse-cour. (Dennis) Icon_minitimeLun 24 Aoû - 15:38

Il n'est pas bon d'avoir deux coqs dans une même basse-cour.

Il était si facile de déstabiliser Dennis Bishop que l'exercice en oubliait même d'en être amusant. Mais tant mieux. Il n'était pas seulement présent ici dans le but de tourmenter son interlocuteur mais dans l'intention de bien lui faire comprendre qu'il devait disparaître pour de bon de la vie de la belle Amy Benson.

Il n'existait pas mille manières de faire pour que Dennis intègre le message. Parfois, le meilleur moyen restait d'y aller franchement. En fait, c'était presque toujours le meilleur moyen. Les gens avaient toujours tendance à s'embarrasser de détours et de ronds de jambe à n'en plus finir, mais c'était sans intérêt. Le mieux, c'était encore de jouer franc jeu. Et vu l'adversaire auquel il se confrontait, il allait pas avoir beaucoup de difficultés à obtenir gain de cause.

"C'est pas clair, peut-être ?"
demanda Billy en toisant son interlocuteur. "Enfin, j'oubliais que t'étais un peu lent à la détente."

Il ancra son regard dans celui de son interlocuteur. Il devinait que regarder les personnes à qui il s'adressait dans le blanc des yeux devait demander un effort considérable à Dennis, comme c'était le cas pour Amy, et donc forcément, il avait la ferme intention d'en jouer un maximum. Dans les combats de coqs, tous les coups sont permis, peu importe que votre adversaire soit un poussin chétif ou pas.

"C'est elle que je veux, et toi, t'es sur mon passage."

Et l'opinion d'Amy, on s'en fichait ? Eh bien oui, c'était à peine si Billy l'incluait dans l'équation, et il n'en rougissait pas. Il était celui qui savait le mieux, y compris pour elle-même. De toute façon, s'il attendait qu'Amy prenne les initiatives, il ne l'aurait jamais, alors autant prendre les choses en mains.

"Alors maintenant, tu vas être gentil et tu vas nous laisser tranquille et disparaître de sa vie, qu'est-ce que tu en penses ?"


Ce que pensais Dennis n'avait pas la moindre importance. A ses yeux, il n'était que de la vermine tout juste bonne à être écrasée. Il n'était pas réellement en position de donner son opinion ou de faire ses choix. Non, ça, c'était Billy qui s'en occupait. Lui, il avait juste à gentiment dégager le passage et ils en resteraient là.


_________________
Billy Stubbs
Revenir en haut Aller en bas
Moldu
Dennis Bishop
Dennis Bishop
▌ Messages : 171
Humeur :
 Il n'est pas bon d'avoir deux coqs dans une même basse-cour. (Dennis) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100 Il n'est pas bon d'avoir deux coqs dans une même basse-cour. (Dennis) Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Aucune
Camp: Neutre
Avatar: Andrew Garfield

 Il n'est pas bon d'avoir deux coqs dans une même basse-cour. (Dennis) Empty
Message#Sujet: Re: Il n'est pas bon d'avoir deux coqs dans une même basse-cour. (Dennis)    Il n'est pas bon d'avoir deux coqs dans une même basse-cour. (Dennis) Icon_minitimeMar 16 Mar - 19:29

 
Il n'est pas bon d'avoir deux coqs dans une même basse-cour.
Dennis avait conscience que les propos de Billy étaient parfaitement clairs, de même que ses intentions, mais le jeune homme ne pouvait pas s’empêcher d’avoir envie qu’il les confirme, parce qu’il avait envie de se tromper. Même si au fond, le jeune homme avait conscience qu’il avait parfaitement compris où il voulait en venir. Billy ne se retint pas en tout cas de le tacler encore un peu, en affirmant qu’il avait oublié qu’il pouvait être particulièrement lent à la détente. Et ensuite, le jeune homme se mit à le fixer dans les yeux. Dennis ne put s’empêcher de se sentir particulièrement mal à l’aise, il n’aimait pas ça du tout de se retrouver en train de fixer le regard d’une autre personne. Il ne supportait pas ce genre de contact…

En tout cas, l’homme reprit en affirmant que ce qu’il voulait, c’était Amy justement et que lui se trouvait dans son passage. En un sens, le jeune homme devait bien avouer qu’il se sentait en partie flatté par le fait que son interlocuteur puisse considérer qu’il était sur son passage, mais évidemment il n’aimait en aucun cas ce genre de remarque. Déjà parce que Amy n’était pas un objet qu’on décidait d’obtenir ou non, elle était une femme qui avait son mot à dire et aussi… eh bien, parce qu’il se sentait jaloux tout simplement.

Sauf qu’en même temps, le jeune homme n’avait aucune idée de comment il pouvait réagir à ce genre de remarque, à ce genre de « compétition de coq ». Non, mais en même temps, Dennis ne cherchait pas à être avec Amy, elle était sa meilleure amie tout simplement et ce qu’il avait en ce moment c’était surtout de vouloir la protéger d’un type comme Billy. C’était évident et Dennis savait parfaitement s’en convaincre.

« J’en pense que… que… » Dennis devait vraiment apprendre à être plus sûr de lui, il fallait qu’il parvienne à s’affirmer beaucoup plus. Surtout quand c’était dans le but de protéger Amy quand même, et il ne pouvait qu’être évident qu’il fallait la protéger d’une personne comme son interlocuteur. Le jeune homme inspira longuement, avant de reprendre la parole, son regard tourné vers le sol parce qu’il était incapable de lever les yeux vers Billy. « Je pense que Amy n’est pas un objet et que tu ne peux pas décider qu’elle t’appartient. Et je pense qu’elle vaut beaucoup mieux que toi. »

Il avait prononcé ces derniers mots avec une vitesse incroyable, ne reprenant même pas son souffle. Il n’en revenait pas lui-même de ce qu’il avait dire.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Moldu
Billy Stubbs
Billy Stubbs
▌ Messages : 216
Humeur :
 Il n'est pas bon d'avoir deux coqs dans une même basse-cour. (Dennis) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100 Il n'est pas bon d'avoir deux coqs dans une même basse-cour. (Dennis) Right_bar_bleue

En couple avec : /
Nouveau nom (voyageurs temporels) : /

QUI SUIS-JE?
Baguette: Pas de baguette
Camp: Neutre
Avatar: Iwan Rheon

 Il n'est pas bon d'avoir deux coqs dans une même basse-cour. (Dennis) Empty
Message#Sujet: Re: Il n'est pas bon d'avoir deux coqs dans une même basse-cour. (Dennis)    Il n'est pas bon d'avoir deux coqs dans une même basse-cour. (Dennis) Icon_minitimeMer 17 Mar - 15:47

Il n'est pas bon d'avoir deux coqs dans une même basse-cour.

C'était presque trop facile. Intimider Dennis Bishop revenait ni plus ni moins qu'à vouloir imposer son autorité à un vers de terre... Le vers de terre ne serait pas forcément docile ou d'accord avec vous, mais certainement pas agressif et offensif. Oui, c'était comme ça que ce sale prétentieux de Billy voyait Dennis, définitivement, comme un bête mollusque qu'il pouvait facilement écraser sous sa semelle au moindre instant.

Peu importe la nature de ses arguments, ils ne l'atteindraient pas, le policier n'écouterait pas, parce qu'il ne verrait pas d'intérêt à y accorder la moindre importance. Pour lui, le combat de coqs était gagné d'avance parce que ce n'était pas vraiment un combat de coq... Plutôt coq versus canari, au final. Rien qui ne méritait qu'il s'inquiète ou qu'il s'alarme, en gros. Donc bref, il entendait ce que Dennis disait, mais il n'écoutait pas, pas une seule seconde. Pour quoi faire ? Il n'en verrait pas l'intérêt du tout.

Et ça ne vola pas vraiment haut (normal, pour des coqs, en même temps). Amy n'était pas un objet, elle n'était pas disposable. C'étaient de bons arguments, en vérité, et bien sûr que Dennis avait raison. Elle n'appartenait à personne, et c'était afficher une bonne mentalité que de voir les choses ainsi. Mais bien sûr que non, Billy ne pensait pas comme ça. Pour lui, les femmes n'étaient pas différentes d'objets dont on pouvait bien faire ce que l'on voulait, en bon misogyne. Alors oui, parce qu'il avait décidé qu'Amy lui appartenait, elle lui appartenait, fin de la discussion (si on pouvait appeler ça une discussion). Et il ne fallait pas s'étonnait si, avec une mentalité comme celle-là, Dennis restait seul toute sa vie, ce qui lui pendait forcément au nez.

-T'as rien de mieux en réserve ?
répliqua Billy non sans avoir ri au visage de Dennis avant (parce qu'on est un bon gros connard ou on ne l'est pas... et Billy était vraiment un connard de compétition comme on n'en faisait pas deux). Je te demandais pas vraiment ton opinion, tu sais ? Tu vas dégager et disparaître de la vie d'Amy, et si tu le fais pas de ton plein gré, eh bien j'emploierai la manière forte. Et tu n'as vraiment pas envie qu'on en arrive là, crois-moi.


_________________
Billy Stubbs
Revenir en haut Aller en bas
Moldu
Dennis Bishop
Dennis Bishop
▌ Messages : 171
Humeur :
 Il n'est pas bon d'avoir deux coqs dans une même basse-cour. (Dennis) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100 Il n'est pas bon d'avoir deux coqs dans une même basse-cour. (Dennis) Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Aucune
Camp: Neutre
Avatar: Andrew Garfield

 Il n'est pas bon d'avoir deux coqs dans une même basse-cour. (Dennis) Empty
Message#Sujet: Re: Il n'est pas bon d'avoir deux coqs dans une même basse-cour. (Dennis)    Il n'est pas bon d'avoir deux coqs dans une même basse-cour. (Dennis) Icon_minitimeDim 27 Fév - 10:36

 
Il n'est pas bon d'avoir deux coqs dans une même basse-cour.
Dennis n’était pas doué pour les « combats de coq », les débats, ou toutes argumentations en tout genre. Il ne savait pas y faire, il avait toujours beaucoup trop peur, manquait d’assurance et avait de toute façon du mal à aligner plusieurs phrases d’affiler (quand ce n’était pas des mots par moment). Contrairement à Billy, c’était évident que le jeune homme ne faisait pas le poids. Billy avait la tête dure, il avait de la prestance, il n’avait pas peur, il fonçait dans le tas s’il y avait besoin, quand Dennis de son côté était recroquevillé dans le coin de la pièce à pleurer.

Alors, Billy ria de ses propos. Évidemment qu’il lui ria à la figure, sans avoir l’intention de se laisser impressionner par les belles paroles de Dennis. Le jeune homme ne devait rien avoir à faire de ce que Amy pensait, il avait simplement envie de mettre le grapin sur elle, peu importe la situation. Et ça agaçait atrocement Dennis, il n’aimait pas du tout la manière dont il traitait sa meilleure amie, donc il pensait pouvoir la posséder. Non, c’était impossible, il ne pouvait pas le laisser faire. Et en même temps ? Qu’est-ce qu’il pouvait bien faire ? Il n’avait pas grand-chose en réserve en effet… Billy n’en avait que faire de ce qu’il pensait, il lui demandait simplement de disparaitre de la vie de Amy, ou bien il allait devoir utiliser la manière forte.

Dennis sentit un frisson traverser son échine en entendant les menaces de Billy. Il avait évidemment conscience de ce que le jeune homme était capable de lui faire, ne plus il était policier (super vraiment…). Dennis serait assez du genre à reculer la queue entre les jambes (sans mauvais jeux de mots), mais là… il était question de Amy et il ne pouvait pas juste laisser faire sans rien dire, et rien faire non plus. Il venait à peine de la retrouver, il était hors de question qu’il disparaisse de sa vie comme ça pour le bon plaisir d’un connard comme Billy qui avait décidé d’en faire son jouet. Il était impressionné par Billy, très clairement, mais en même temps, il ne pouvait pas juste abandonner Amy. Et puis au fond… qu’est-ce que Billy pouvait faire qu’on ne lui avait pas déjà fait ?

« Je ne vois pas ce que tu peux faire de pire. » Répondit-il, les dents et les poings serrés. En soit, Billy pouvait le torturer autant qu’il le voudrait, mais en soit ça ne sera jamais pire que ce qu’il avait déjà vécu. Oh ça en rajouterait encore sur la longue liste des tortures qu’il avait subi, mais un peu plus, un peu moins… au final, ce qu’il pouvait faire par contre c’était de le tuer, mais en soit est-ce que ça ne serait pas une libération ? « Je ne disparaitrait pas de la vie de Amy. » Reprit-il, les poings toujours serrés, en tentant de rester le plus crédible possible. « Je ne te laisserais pas faire, tu ne l’approcheras pas. »

Bon, il disait ça, mais en même temps il savait qu’il n’était pas vraiment de taille non plus.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Moldu
Billy Stubbs
Billy Stubbs
▌ Messages : 216
Humeur :
 Il n'est pas bon d'avoir deux coqs dans une même basse-cour. (Dennis) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100 Il n'est pas bon d'avoir deux coqs dans une même basse-cour. (Dennis) Right_bar_bleue

En couple avec : /
Nouveau nom (voyageurs temporels) : /

QUI SUIS-JE?
Baguette: Pas de baguette
Camp: Neutre
Avatar: Iwan Rheon

 Il n'est pas bon d'avoir deux coqs dans une même basse-cour. (Dennis) Empty
Message#Sujet: Re: Il n'est pas bon d'avoir deux coqs dans une même basse-cour. (Dennis)    Il n'est pas bon d'avoir deux coqs dans une même basse-cour. (Dennis) Icon_minitimeMer 9 Mar - 9:01

Il n'est pas bon d'avoir deux coqs dans une même basse-cour.


Billy ne put s'empêcher d'éclater d'un rire moqueur quand son interlocuteur lui dit qu'il ne voyait pas ce qu'il pourrait faire de pire. Billy avait du mal à déterminer si son interlocuteur était juste d'une naïveté absolument confondante ou si c'était encore davantage... S'il pensait vraiment que sa vie était un enfer à l'heure actuelle, alors il n'avait vraiment pas idée des moyens dont Billy était capable pour faire de sa vie en enfer. Pourtant, il aurait dû en avoir une bonne idée, il avait déjà bien entamé le travail, à l'orphelinat, après tout.

"Vraiment, tu ne vois pas ce que je pourrais faire de pire ?"
répéta-t-il non sans une certaine incrédulité. "Tu es vraiment stupide, en fait. Je pensais que tu étais juste un peu naïf, mais au final, il te manque une bonne dizaine de case", répondit-il avec assurance, et en jaugeant Dennis du regard le plus menaçant du monde.

Billy devait quand même admettre qu'il s'était attendu à ce que Dennis se plie à sa volonté sans discuter. Mais non, pas le moins du monde. Il était mignon quand il cherchait à se montrer menaçant, mais Billy n'avait aucune intention de le prendre au sérieux... même s'il avait voulu faire cet effort, il en aurait été tout bonnement incapable, à vrai dire, ça aurait été même absolument impossible pour lui. Dennis était un moucheron qu'il pouvait écraser du bout du doigt : est-ce qu'il pensait vraiment être intimidant en quoi que ce soit ? Si c'était le cas, alors c'était plus comique encore. Billy, vraiment, n'était pas du tout sûr de ce que Dennis cherchait à accomplir, mais il n'obtiendrait absolument rien quoi qu'il désirait.

"Et qu'est-ce que tu comptes faire, Bishop, hein ? Tu comptes te battre contre moi ? S'il n'y a que ça, on peut régler cette affaire rapidement, tu sais."

Billy était flic, il était entraîné au combat et à maîtriser des brutes épaisses. De toute évidence, il ne redoutait rien de la part de son interlocuteur, qui avait le gabarit d'une crevette, mais s'il devait faire perdre à son interlocuteur sa suffisance, qu'il avait sans doute piochée dans une pochette-surprise, alors ce serait avec grand plaisir. Au fond, Billy n'était pas contre le fait de se battre : ça le défoulerait.




_________________
Billy Stubbs
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

 Il n'est pas bon d'avoir deux coqs dans une même basse-cour. (Dennis) Empty
Message#Sujet: Re: Il n'est pas bon d'avoir deux coqs dans une même basse-cour. (Dennis)    Il n'est pas bon d'avoir deux coqs dans une même basse-cour. (Dennis) Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Il n'est pas bon d'avoir deux coqs dans une même basse-cour. (Dennis)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Jamais deux sans trois (PV Amy & Dennis)
» Le marchand de sable ne fait pas fortune dans le désert [pv Dennis :33]
» Deux copines dans un chateau [PV Ginger]
» Deux préfets, deux Serpentard, deux rivaux... with ♣ Tom
» Des jumeaux vrais ne sont qu'un seul être dont la monstruosité est d'occuper deux places différentes dans l'espace. [pv Eurydice]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Les habitations
 :: Bienvenue chez vous !
-