AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
Le deal à ne pas rater :
Cartes Pokémon – coffret ETB Astres Radieux EB10
Voir le deal

Partagez | 
 

 Il n'y a pas d'amour heureux [pv Septimus :33]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
SORCIER
James Hopkirk
▌ Messages : 1670
Humeur :
Il n'y a pas d'amour heureux [pv Septimus :33] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Il n'y a pas d'amour heureux [pv Septimus :33] Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de genévrier, 22 cm, ventricule de dragon
Camp: Neutre
Avatar: Ben Whishaw

Il n'y a pas d'amour heureux [pv Septimus :33] Empty
Message#Sujet: Il n'y a pas d'amour heureux [pv Septimus :33]   Il n'y a pas d'amour heureux [pv Septimus :33] Icon_minitimeLun 12 Aoû - 16:10


Il n'y a pas d'amour heureux
J

ames n'était pas une personne égoïste, mais il savait qu'il lui arrivait malgré tout, parfois, de se laisser complètement dominer par ses propres problèmes au point de ne plus réellement entrevoir ceux des autres. Ca avait beaucoup été le cas, dernièrement... Le fait de ne pouvoir voir Gabriel lui était douloureux, et il avait de plus en plus de mal à le supporter, de même qu'il ne supportait plus de vivre dans l'angoisse constante de voir son secret être révélé à un moment ou à un autre, quand leur maître chanteur aura décidé de passer des menaces aux actes. Avec tout ça, il avait le sentiment que tout lui échappait, y compris Ethan.

Ce n'était peut-être qu'une vue de son esprit, parce qu'il avait tout simplement peur qu'il le quitte, mais il le sentait distant, et ça ne l'aidait pas vraiment. Pour autant, le monde ne tournait pas autour de lui, et si ce qui arrivait à Gabrielle dernièrement lui avait enseigné quelque chose, c'était qu'il fallait savoir prendre soin de ses amis et ne pas se replier sur soi-même tant qu'il était possible d'y faire quoi que ce soit (même s'il ne désespérait pas de réussir à venir en aide à sa meilleure amie, quand bien même il se doutait que ça allait être très compliqué).

Et s'il y avait bien l'un de ses amis qui avait besoin d'aide, ou tout du moins de soutien moral, ces derniers temps, c'était bien Septimus. James n'avait suivi l'histoire que de loin, mais il en avait entendu parler : Septimus aurait fait un scandale durant le mariage de Caelan et Flynn Bennet. Il aurait cherché à interrompre la cérémonie et aurait déclamé son amour à son ancienne petite amie.

James avait eu peine à y croire quand il en avait entendu parler. Pour lui, ça ne faisait pas le moindre sens. Il savait que Septimus était fou amoureux de Cedrella, James avait toujours trouvé leur histoire inspirante, d'ailleurs, et il savait que l'homme n'aurait jamais menti et ne se serait pas trouvé sur le tard des remords à l'idée d'avoir quitté Caelan pour la jeune Black. Non, quelque chose ne collait pas. Et plutôt que de se contenter de non-dits, il valait mieux quand même en juger par soi-même. Peu importe ce qui s'était vraiment passé, James se doutait que Septimus n'était dans tous les cas pas au meilleur de sa forme. Il avait donc décidé de lui rendre visite chez lui, en espérant qu'il ne tomberait pas au mauvais moment. Il avait frappé à sa porte, et Septimus lui avait ouvert.

-Salut. Je ne te dérange pas, j'espère ?


Sinon, il repasserait plus tard, mais James avait quand même le sentiment que c'était maintenant que Septimus avait besoin d'une présence amie, et il se proposait d'être cette présence amie.








code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Septimus Weasley
▌ Messages : 520
Humeur :
Il n'y a pas d'amour heureux [pv Septimus :33] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Il n'y a pas d'amour heureux [pv Septimus :33] Right_bar_bleue

En couple avec : Cedrella Black

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'houx, 22.2 cm, crin de licorne
Camp: Bien
Avatar: Kevin McKidd

Il n'y a pas d'amour heureux [pv Septimus :33] Empty
Message#Sujet: Re: Il n'y a pas d'amour heureux [pv Septimus :33]   Il n'y a pas d'amour heureux [pv Septimus :33] Icon_minitimeJeu 15 Aoû - 15:04

Il n'y a pas d'amour heureux.
L’appartement était si vide sans elle… il avait vécu ici sans Cedrella, avant qu’ils ne se remettent ensemble, mais depuis qu’ils avaient été ensemble, qu’elle était venue vivre chez lui, son appartement avait été comblé. Et maintenant… s’y retrouver de nouveau seul, c’était un déchirement. Septimus ne parvenait pas à comprendre comment ils avaient pu en arriver là, ça ne faisait pas sens, ce n’était pas possible. Il s’était retrouvé au mariage de Caelan, lui affirmant qu’il l’aimait encore, qu’il voulait être avec elle… il avait affirmé à Cedrella qu’il était amoureux de son ex. Mais ce n’était pas le cas, la seule personne qu’il aimait c’était Cedrella. Il avait tenté de lui parler, de lui expliquer la situation, de lui dire que ce n’était pas quelque chose qu’il ressentait vraiment, qu’on avait dû lui faire quelque chose – parce que c’était évident, on lui avait fait quelque chose… –, mais forcément sa fiancée (enfin, son ex fiancée sans doute…) ne voulait pas lui parler. À chaque fois qu’il tentait de lui envoyer un message, de lui parler, il ne pouvait pas. Pourtant, il voulait sincèrement lui expliquer, lui faire comprendre qu’il y avait maîtrise…

Alors depuis… Septimus déprimait clairement dans son appartement, alors qu’il avait tout simplement perdu la femme de sa vie. Il ne comprenait pas comment ils avaient pu en arriver là, ce n’était pas… ce n’était pas normal. Ils devaient se marier, fonder une famille, après tout ils avaient rencontré leur petite fille quand même. Et si… et s’il y avait eu une modification dans le temps ? Le jeune homme n’allait plus réellement au ministère de la magie, il savait que ça n’avait rien de raisonnable, mais il n’y pouvait rien. Il ne pouvait pas se présenter au travail et faire comme si de rien n’était, alors qu’il avait le cœur déchiré par l’absence de sa fiancée. Il allait bien falloir qu’il se reprenne, mais pour cela il faudrait qu’il parvienne à parler à Cedrella. Quand on frappa à la porte, Septimus se leva rapidement et se dirigea vers la porte pour l’ouvrir, avec le fin espoir que ça puisse être sa fiancée (même s’il se doutait qu’il ne pouvait pas vraiment la considérer comme telle). Mais quand il l’ouvrit, ce fut sur James que ses yeux se posèrent. Ça faisait un moment qu’ils ne s’étaient pas vu, Septimus ne s’attendait vraiment pas à ce qu’il se trouve devant chez lui.

« Salut. » Répondit-il. « Non, je… je ne faisais rien de particulier. » En même temps, il n’avait rien à faire de particulier. En dehors de déprimer dans son coin parce que la femme de sa vie ne se trouvait plus chez eux… chez lui… dans sa vie. « Entre, je t’en prie. Ça fait un moment. »

Non pas qu’ils ne se donnaient plus de nouvelles, mais forcément avec leurs vies respectives ils n’avaient pas forcément eu le temps de se voir et ils avaient chacun leur lot de problème. Il n’y avait personne d’épargné.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
James Hopkirk
▌ Messages : 1670
Humeur :
Il n'y a pas d'amour heureux [pv Septimus :33] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Il n'y a pas d'amour heureux [pv Septimus :33] Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de genévrier, 22 cm, ventricule de dragon
Camp: Neutre
Avatar: Ben Whishaw

Il n'y a pas d'amour heureux [pv Septimus :33] Empty
Message#Sujet: Re: Il n'y a pas d'amour heureux [pv Septimus :33]   Il n'y a pas d'amour heureux [pv Septimus :33] Icon_minitimeJeu 15 Aoû - 15:22


Il n'y a pas d'amour heureux
S

eptimus n'était plus que l'ombre de lui-même, ça se voyait, ce semblait même évident... Peut-être James ne se serait-il pas fait la même réflexion si il n'avait pas été au courant de tout ce qui s'était passé (enfin, d'une partie tout du moins), mais en l'occurrence, il lui semblait évident que Septimus allait mal, et voir son ami ainsi lui fendait le coeur, d'autant plus qu'il n'était définitivement pas certain de pouvoir lui être du moindre secours, en réalité. Il n'avait à lui offrir que sa résence et une conversation cordiale et amicale, pas dit que ce soient des dons suffisants à ses yeux. Il verrait bien. Dans tous les cas, il se disait qu'il avait bien fait de venir. Qu'il en ait conscience ou non, Septimus avait certainement besoin de compagnie. Et James était là pour lui en apporter. Entre autres choses.

-J'ai ramené une bouteille, si ça te dit
, répondit James avec une esquisse de sourire tot en pénétrant à l'intérieur de l'appartement après y avoir été invité.

James était la dernière personne au monde à tolérer l'alcool, il lui suffisait d'un verre de bière pour être en piteux état, déjà, mais bon, en certaines circonstances, se retrouver autour d'un verre pouvait quand même être salvateur, et James n'avait pas vraiment trouvé grand-chose de mieux, au passage. Il n'était pas le plus doué quand il était question de soutenir et consoler les gens, alors il faisait au mieux, avec les armes à sa disposition. En espérant que même s'il ne devait pas réussir à remonter le moral de Septimus, il lui permettrait au moins de se confier, de vider son sac. Le jeune homme devait sans doute en avoir le plus grand besoin, à la vérité.

-J'ai appris ce qui s'était passé au mariage de Caelan
, ajouta-t-il aussitôt.

Peut-être que Septimus n'aurait aucune envie d'en parler, mais James, de son côté, se voyait mal occulter le sujet et faire comme si de rien n'était. C'était même impossible pour lui. James était venu dans l'espoir de permettre à Septimus de se confier. Et il est vrai également qu'il était curieux. Curiosité un peu malsaine, sans doute, mais qui partait d'une sincère bonne intention. Son inquiétude à l'adresse de Septimus était bien réelle, mais c'était vrai également qu'il se demandait ce qui avait bien pu à savoir. Il n'arrivait pas à déterminer si le rouquin s'était redécouvert sur le tard des sentiments pour son ex petite amie ou s'il avait été la victime d'un coup de folie passager, qui lui avait fait perdre à présent la femme qu'il aurait pourtant dû épouser. Il penchait pour la seconde option, mais il n'avait en définitive pas de réelle explication, en fin de compte.




code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Septimus Weasley
▌ Messages : 520
Humeur :
Il n'y a pas d'amour heureux [pv Septimus :33] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Il n'y a pas d'amour heureux [pv Septimus :33] Right_bar_bleue

En couple avec : Cedrella Black

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'houx, 22.2 cm, crin de licorne
Camp: Bien
Avatar: Kevin McKidd

Il n'y a pas d'amour heureux [pv Septimus :33] Empty
Message#Sujet: Re: Il n'y a pas d'amour heureux [pv Septimus :33]   Il n'y a pas d'amour heureux [pv Septimus :33] Icon_minitimeDim 10 Nov - 14:54

Il n'y a pas d'amour heureux.
Septimus se doutait un peu de la raison de la visite de James. Non pas qu’il ait forcément besoin d’une raison pour venir le voir, mais forcément avec leurs vies respectives ils n’avaient pas eu réellement l’occasion de beaucoup se voir ces derniers temps. Et pour qu’il vienne ici, en plus en affirmant qu’il avait apporté une bouteille, le rouquin savait parfaitement pourquoi il était là. Il ne dit rien pour autant. James entra dans son appartement, et il l’invita à s’installer dans le salon. Bon, l’appartement ne ressemblait pas à grand-chose ces derniers temps. Septimus n’était pas le genre d’homme à ne rien faire du tout, quand il vivait seul avant que Cedrella ne vienne s’installer chez lui, son appartement ressemblait à quelque chose. Il faisait le ménage, il prenait soin de son intérieur (vive la magie d’ailleurs). Mais depuis que Cedrella était parti, Septimus s’était complètement laissé aller. En même temps, il n’avait plus goût à rien. La seule chose qu’il avait envie, c’était que la jeune femme revienne, mais il se doutait que ça n’allait pas être possible.

Forcément, James lui affirma qu’il avait appris ce qui était arrivé au mariage de Caelan. Évidemment, c’était bel et bien pour cela que son ami se trouvait là. Ce qui lui faisait plaisir bien sûr. Septimus ne reprochait pas à son ami de venir comme ça, juste parce qu’il avait appris ce qui était arrivé. Au contraire, ça lui faisait du bien qu’il prenne la peine de venir dans un tel moment. Même si le rouquin était quand même loin d’être pleinement lui-même.

« Ouais… comme beaucoup sans doute. »
Septimus se doutait que cette histoire avait fait quelques vagues, même si sans doute que les Black cherchaient aussi à minimiser l’histoire, comme ils avaient tenté de minimiser la relation de Cedrella et de Septimus. Qui n’était plus rien maintenant, parce que le rouquin était seul. Septimus n’était pas beaucoup sorti de chez lui depuis cette histoire – il ne prenait même plus réellement la peine d’aller travailler, même si c’était quelque chose qu’il ne devrait pas faire –, alors il n’avait pas eu l’occasion d’en entendre parler beaucoup, mais il se doutait que ça avait fait grand bruit. « J’ai… » Le rouquin marqua une pause, sa gorge serrée. « Je n’ai aucune idée de ce qui s’est passé. »

Il ne savait pas du tout ce qui lui avait pris, ça n’avait aucun sens. Il ne se souvenait pas entièrement de ce qu’il avait pu dire, il avait juste des images floues. Mais ce qu’il savait, c’était que ça n’avait pas eu de sens, parce qu’il n’aimait plus Caelan, que la seule personne qu’il aimait c’était Cedrella. Ce qu’il avait tenté de lui dire, mais la jeune femme l’évitait. Il ne pouvait pas la voir, à chaque fois qu’il lui envoyait un message il avait le sentiment que ça partait dans le vide. Il n’arrivait donc pas à la contacter, à lui expliquer le fait qu’il l’aimait elle et seulement elle.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
James Hopkirk
▌ Messages : 1670
Humeur :
Il n'y a pas d'amour heureux [pv Septimus :33] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Il n'y a pas d'amour heureux [pv Septimus :33] Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de genévrier, 22 cm, ventricule de dragon
Camp: Neutre
Avatar: Ben Whishaw

Il n'y a pas d'amour heureux [pv Septimus :33] Empty
Message#Sujet: Re: Il n'y a pas d'amour heureux [pv Septimus :33]   Il n'y a pas d'amour heureux [pv Septimus :33] Icon_minitimeDim 10 Nov - 15:17


Il n'y a pas d'amour heureux
S

eptimus n'avait pas tort en affirmant que beaucoup d'autres avaient dû, comme lui, être mis au courant des événements. C'était couru d'avance, en même temps. Le monde des sorciers est très petit, et il n'est pas bien difficile de tout savoir des événements les plus marquants, encore moins s'ils avaient été publics... Alors forcément, le rouquin allait s'être forgé une sacrée réputation, avec tout ça, mais il ne tenait qu'à lui de réparer ce qui pouvait l'être. James était là pour lui prouver que ce qu'il espérait n'être qu'un coup de folie passager ne l'isolait pas pour autant de tous ses amis... Il ne savait pas ce qui allait arriver à son ami dans les temps à venir, mais James comptait bien le soutenir, que ce soit pour le consoler de la perte de Cedrella ou pour lui permettre de se remettre du mariage de son ex avec un autre homme.

Et sur ce point, Septimus confirma ce que le jeune homme n'avait que pu vouloir présumer : il ne savait pas ce qui lui avait pris, mais il avait repris ses esprits depuis. James ne pouvait qu'avoir des hypothèses sur la question. Loin de se douter de ce qui s'était passé réellement, il supposait, sans être sûr d'avoir raison, que les déboires qu'il rencontrait pour se marier avec Cedrella lui avaient fait jalouser le mariage de son ex avec un autre homme. Et dans le fond, il n'avait peut-être pas tant voulu récupérer Caelan que s'occtroyer le droit de se marier lui aussi. Peu importe ce qui lui était passé par la tête dans tous les cas, maintenant, il fallait espérer qu'une belle histoire d'amour ne trouve pas son terme dans des circonstances aussi absurdes que celles-ci. Ni Septimus, ni Cedrella ne méritaient cela, définitivement pas.

-Je t'avoue que j'ai du mal à comprendre moi aussi,
reconnut James dans un fin sourire. Pas pour fustiger et blâmer Septimus, plus pour l'inviter à lui parler davantage s'il le souhaitait. Tu as pu reparler avec Cedrella, depuis ?

Là encore, il n'avait aucune intention de remuer le couteau dans la plaie, mais il semblait important de crever l'abcès et d'évoquer les sujets qui fâchent. Si Septimus décidait qu'il ne voulait plus parler du tout, James l'accepterait, mais il se disait que ça lui ferait du bien d'en discuter quoi qu'il en soit. Il se doutait que s'il avait reparlé à Cedrella, ça n'avait pas dû si bien se passer vu l'état dans lequel il se trouvait à l'heure actuelle. Mais que cette conversation ait lieu ou non pouvait changer beaucoup de choses à la façon dont leur discussion allait se passer. Car si cette discussion n'avait pas eu lieu, il ne pourrait qu'encourager le fait qu'elle se produise.




code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Septimus Weasley
▌ Messages : 520
Humeur :
Il n'y a pas d'amour heureux [pv Septimus :33] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Il n'y a pas d'amour heureux [pv Septimus :33] Right_bar_bleue

En couple avec : Cedrella Black

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'houx, 22.2 cm, crin de licorne
Camp: Bien
Avatar: Kevin McKidd

Il n'y a pas d'amour heureux [pv Septimus :33] Empty
Message#Sujet: Re: Il n'y a pas d'amour heureux [pv Septimus :33]   Il n'y a pas d'amour heureux [pv Septimus :33] Icon_minitimeJeu 28 Nov - 15:02

Il n'y a pas d'amour heureux.
Boire de l’alcool en compagnie d’un ami, il était évident que ça n’allait pas complètement sauver sa vie et arranger à sa situation… mais en même temps Septimus se disait que ça ne pouvait pas lui faire du mal. Au contraire, ça lui faisait même un peu de bien. James était une compagnie agréable, ça ne pouvait que lui faire du bien. En tout cas, ça allait lui permettre peut-être un peu de parler de sa situation et de ce qu’il avait fait. Même s’il n’était pas vraiment capable d’en parler. James lui avoua qu’il avait beaucoup de mal à comprendre ce qui s’était passé. Septimus n’était pas étonné, c’était même logique et normal. Le jeune homme ne pouvait pas comprendre, parce que le rouquin était incapable lui-même de comprendre.

Septimus commença par répondre à la question de son ami par un signe de la tête, disant donc non au fait que Cedrella et lui n’avaient pas eu l’occasion de se reparler. Ce n’était pas faute d’avoir essayer pour autant, mais ce n’était pas simple, ce n’était pas possible tout simplement.

« Non, pas depuis ce jour-là. » Ce fameux jour où Caelan s’était mariée et où le rouquin s’était rendu à cette cérémonie dans le but de faire comprendre à son ex qu’il n’avait pas envie qu’elle se marie, parce qu’il l’aimait encore. Ça n’avait aucun sens. Septimus n’avait pas tout en tête réellement, ce qui s’était passé était quand même sacrément flou. Il avait quelques souvenirs, quelques brides de conversation qui lui revenait, mais il ne pouvait pas se rappeler de tout exactement. « J’ai essayé de la contacter, plusieurs fois, mais elle m’évite. » Ce qu’il comprenait évidemment.

À sa place, il était évident que Septimus n’aurait pas apprécié de parler avec Cedrella. Mais il tenait sincèrement à pouvoir s’expliquer avec sa fiancée. Enfin, avec son ex… cette idée lui brisait le cœur, il avait besoin de lui parler, de lui dire que c’était n’importe quoi. Ce n’était pas possible qu’ils en soient là, ça n’avait pas de sens, et il ne comprenait vraiment pas ce qui était arrivé. Il avait tellement de chose à lui dire, mais il ne pouvait pas le faire parce qu’elle refusait de lui parler.

« Tout ça n’a pas de sens. »
Soupira-t-il, il était même incapable d’expliquer à son ami ce qui était arrivé, parce qu’il ne comprenait pas. James ne risquait pas de comprendre quoi que ce soit si le rouquin lui-même ne comprenait pas. « Je ne ressens rien pour Caelan, plus rien du tout. J’étais même heureux pour elle qu’elle ait trouvé quelqu’un, qu’elle ait tourné la page. Il n’y a que Cedrella que j’aime… »

Les derniers mots du jeune homme se brisèrent légèrement dans sa gorge alors qu’il les prononçait.  Tout ça n’avait définitivement aucun sens, il ne savait pas comment il avait pu en arriver là, il ne savait pas comment il avait pu faire tout ça… ça ne lui ressemblait pas, c’était de Cedrella qu’il était amoureux tout simplement.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
James Hopkirk
▌ Messages : 1670
Humeur :
Il n'y a pas d'amour heureux [pv Septimus :33] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Il n'y a pas d'amour heureux [pv Septimus :33] Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de genévrier, 22 cm, ventricule de dragon
Camp: Neutre
Avatar: Ben Whishaw

Il n'y a pas d'amour heureux [pv Septimus :33] Empty
Message#Sujet: Re: Il n'y a pas d'amour heureux [pv Septimus :33]   Il n'y a pas d'amour heureux [pv Septimus :33] Icon_minitimeJeu 28 Nov - 17:53


Il n'y a pas d'amour heureux
S

eptimus n'avait aucune nouvelle de Cedrella. Ce n'était pas surprenant, vu l'état dans lequel il se trouvait, et c'était plutôt bon signe quelque part, parce que ça signifiait qu'ils auraient peut-être encore l'opportunité de mettre les choses à plat et de dépasser ce problème, mais ce n'était pas rassurant non plus. Les femmes n'avaient pas leur pareil pour vous éviter si elles le décidaient. James était très bien placé pour le savoir, en ce qui le concernait, étant donné le temps qu'il lui avait fallu pour obtenir ne serait-ce que quelques mots de la part de Lindsay, et encore ce n'était pas gagné.

Cedrella était une femme blessée, qui avait dû se sentir humiliée par les événements, il fallait sans doute lui laisser le temps d'encaisser, de se calmer, pour qu'elle soit réellement prête à entendre les excuses et les explications de celui qui il n'y a pas si longtemps encore était son fiancé. Et vu l'orgueil assez proverbial de la demoiselle, il était fort à parier que cela n'arriverait définitivement pas avant un petit bout de temps, même si ce n'était définitivement pas ce que le libraire pouvait souhaiter à son ami. Au contraire, il avait envie de croire que certaines histoires d'amour pouvaient avoir une issue heureuse, malgré les difficultés. Même si lui-même ne serait jamais l'exemple en la matière de toute évidence.

Toute cette histoire n'avait aucun sens, James était du même avis. Le comportement de Septimus avait été entièrement incompréhensible. Il se découvrait, du jour au lendemain, des sentiments pas totalement disparus pour son ex alors qu'il bataillait pourtant dans l'espoir de se marier. On pouvait mettre cela sur le compte de beaucoup de chose : jalousie, coup de folie passager, crise de la... vingtaine ? Mais ce n'était quand même pas franchement acceptable, comme excuses. C'était surtout loin de ressembler à Septimus. Non, Septimus n'était pas comme ça, n'avait jamais été comme ça et, fallait-il l'espérer, ne serait jamais comme ça. Pourtant, il s'était bien passé quelque chose au mariage de Caelan. Et il fallait tout de même qu'ils parviennent à lever ce mystère.

-Est-ce que tu as déjà envisagé la possibilité... Je sais, ça va te paraître totalement idiot... mais qu'on ait cherché à te manipuler ?
demanda James.

Il se rendait bien compte de ce qu'il y avait d'absurde à avancer comme ça une sorte de théorie du complot de derrière les fagots, mais en même temps... En même temps, il ne voulait pas seulement laisser le bénéfice du doute à Septimus, il décidait de le croire formellement. Et il était bien placé pour savoir de quoi certains pouvaient bien être capable dans le seul espoir de briser des vies... Alors, on ne sait jamais... Tant que Septimus n'aurait pas mis le doigt sur ce qui s'était véritablement passé, et n'aurait pas la meilleure des excuses à présenter à Cedrella, cette dernière ne lui pardonnerait pas, c'était évident.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Septimus Weasley
▌ Messages : 520
Humeur :
Il n'y a pas d'amour heureux [pv Septimus :33] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Il n'y a pas d'amour heureux [pv Septimus :33] Right_bar_bleue

En couple avec : Cedrella Black

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'houx, 22.2 cm, crin de licorne
Camp: Bien
Avatar: Kevin McKidd

Il n'y a pas d'amour heureux [pv Septimus :33] Empty
Message#Sujet: Re: Il n'y a pas d'amour heureux [pv Septimus :33]   Il n'y a pas d'amour heureux [pv Septimus :33] Icon_minitimeDim 15 Déc - 17:18

Il n'y a pas d'amour heureux.
Septimus n’avait pas beaucoup la possibilité de parler de tout cela, de ce qui était arrivé avec Cedrella. Le jeune homme n’était pas complètement seul non plus, il avait des proches, comme James justement, mais c’était un sujet vraiment difficile et il ne savait pas forcément comment en parler par moment. Là, tout de suite, le jeune homme avait quand même envie de se soulager un peu et d’en parler. Il ne comprenait pas ce qui était arrivé, il ne comprenait pas comment les choses avaient pu se passer comme ça, déraper de cette manière. Il se sentait complètement perdu et il avait envie de le partager, il avait besoin de partager tout ça.

Et d’avoir aussi l’avis de James, quand bien même il était aussi parfaitement possible qu’il n’ait pas d’avis du tout. Il ne pouvait pas spécialement comprendre plus que lui la situation, parce qu’il n’avait rien à voir là-dedans, mais même s’ils n’en savaient rien, Septimus se disait qu’il avait de toute façon besoin de le préciser. James reprit la parole, hésitant un instant, avant de lui demander tout simplement s’il avait envisagé le fait qu’il puisse avoir été manipulé par quelqu’un.

« J’y ai pensé oui… mais je ne comprends pas plus. »
Enfin, si la solution était simple en réalité, mais le rouquin ne parvenait pas à comprendre comment ils avaient pu en arriver là. Il savait bien que les Black n’avaient aucune envie de le voir épouser Cedrella, mais ça n’expliquait pas pour autant la situation. « C’est évident que mon mariage avec Cedrella ne plaisait pas, mais… je ne comprends pas plus. »

Clairement, le rouquin était juste complètement perdu, il ne savait pas du tout ce qui s’était passé, il ne comprenait pas comment il avait pu se rendre au mariage de son ex pour lui faire de telles déclarations. En vérité, c’était assez simple, mais Septimus ne parvenait vraiment pas à comprendre pour autant. Il n’arrivait pas à imaginer une seule seconde qu’il avait été envouté par un philtre d’amour et que c’était pour cela qu’il avait agit de cette manière. Non pas qu’il soit incapable de se dire que les Black étaient capables du pire dans le but d’éviter qu’il épouse Cedrella – ce qui pour le moment avait fonctionné du tonnerre d’ailleurs –, mais il ne se doutait pas non plus que son accident n’en était pas vraiment un et que cela avait bel et bien un rapport avec ses fiançailles avec Cedrella. Sans doute qu’il était bien trop naïf, mais il ne parvenait vraiment pas à comprendre ce qui s’était passé et il n’imaginait pas une seule seconde comment les choses avaient eu lieu. Sans doute parce qu’il n’avait pas l’esprit de la manipulation comme les Black. C’était donc largement possible qu’il ait été manipulé, c’était même sans doute la seule explication possible, mais ça ne voulait pas dire qu’il parvenait à comprendre la situation non plus.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
James Hopkirk
▌ Messages : 1670
Humeur :
Il n'y a pas d'amour heureux [pv Septimus :33] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Il n'y a pas d'amour heureux [pv Septimus :33] Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de genévrier, 22 cm, ventricule de dragon
Camp: Neutre
Avatar: Ben Whishaw

Il n'y a pas d'amour heureux [pv Septimus :33] Empty
Message#Sujet: Re: Il n'y a pas d'amour heureux [pv Septimus :33]   Il n'y a pas d'amour heureux [pv Septimus :33] Icon_minitimeDim 15 Déc - 17:36


Il n'y a pas d'amour heureux
J

ames savait bien que brandir la théorie du complot juste comme ça n'avait pas de très bonnes chances de mener à quoi que ce soit de bon, mais en même temps, quand les explications les plus rationnelles étaient oubliées, il ne restait plus que cette possibilité-là. Le libraire était peut-être complètement naïf, mais il avait vraiment envie de croire son interlocuteur quand ce dernier lui affirmait qu'il n'avait absolument plus de sentiments pour Caelan, qu'il était fou amoureux de Cedrella et qu'il ne comprenait absolument rien à ce qui était arrivé.

Si l'on partait du principe que le jeune homme n'était pas complètement bourré ou désespéré, il fallait supposer qu'il ait été manipulé... Envoûté peut-être ? Il existait malheureusement mille façons différentes de manipuler l'esprit humain... et le coeur aussi, par la même occasion. Alors, forcément, James avait des doutes. Il comprenait que Septimus ne comprenne pas. C'était justement pour l'aider à comprendre que James pouvait lui être utile, d'une façon ou d'une autre... Ou pas. Il avait le sentiment que cette situation resterait inextricable tant que Cedrella et Septimus n'auraient pas eu l'occasion de s'expliquer posément tous les deux. En attendant, ils pouvaient essayer de démêler le vrai du faux, d'éclairer les zones d'ombres qui obscurcissaient pour le moment ces événements et empêcher de véritablement en tirer une conclusion digne de ce nom.

-Tu te souviens de la dernière chose que tu as faite avant de te rendre au mariage de Caelan ?


Il avait un peu l'impression d'être une inspectrice de police, mais à la vérité, il cherchait vraiment d'aider son ami du mieux qu'il le pouvait. Peut-être que Septimus avait fait une rencontre particulière, peut-être qu'il s'était passé quelque chose... Quelque chose qui lui avait semblé de prime abord anodin, et qui au final avait êut-$etre plus d'importance qu'on ne se l'était imaginé. En tout cas, il avait forcément dû se passer quelque chose. Quelque chose, dans tous les cas, avait forcément dû provoquer la situation Ce n'était pas venu de nulle part, cette impulsion qui l'avait poussé à se rendre au mariage de son ex.

Car le fait que Caelan Happlestrang allait se marier à Flynn Bennet, ce n'était pas une nouveauté, cela faisait un moment que la nouvelle circulait, et le rouquin n'avait pas réagi outre mesure pour autant. Il semblait évident que la vérité était à chercher absolument ailleurs. Septimus avait subi les conséquences de circonstances qui étaient manifestement indépendantes de sa volonté. S'ils réussissaient à isoler et à expliquer ces circonstances, alors ils réussiraient peut-être à progresser. S'ils pouvaient prouver à Cedrella que Septimus n'avait absolument pas voulu ce qui était arrivé, qu'il était la victime de personnes malintentionnées, alors il était peut-être encore possible de réparer les pots cassés.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Septimus Weasley
▌ Messages : 520
Humeur :
Il n'y a pas d'amour heureux [pv Septimus :33] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Il n'y a pas d'amour heureux [pv Septimus :33] Right_bar_bleue

En couple avec : Cedrella Black

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'houx, 22.2 cm, crin de licorne
Camp: Bien
Avatar: Kevin McKidd

Il n'y a pas d'amour heureux [pv Septimus :33] Empty
Message#Sujet: Re: Il n'y a pas d'amour heureux [pv Septimus :33]   Il n'y a pas d'amour heureux [pv Septimus :33] Icon_minitimeMer 1 Avr - 15:19

Il n'y a pas d'amour heureux.
C’était sans doute un peu gros de parler directement de complot, de manipulation, mais en même temps le rouquin n’avait aucune idée de ce qui avait pu se passer. Il ne ressentait vraiment rien pour son ex, il n’avait plus aucun sentiment pour elle. Et pourtant, ce jour-là, il lui semblait évident qu’il était fou amoureux d’elle, qu’il mourrait s’il ne pouvait pas l’avoir. Il ne se rappelait pas en détail de tout ce qu’il avait pu dire à Cedrella ensuite, mais la seule chose qui restait c’était le fait qu’il était amoureux de Caelan. Alors que ce n’était pas le cas. Ça ne pouvait que vouloir dire qu’il y avait quand même une autre explication, c’était évident. Mais en même temps, Septimus ne pouvait pas non plus expliquer grand-chose…

James en tout cas était là pour l’aider en le dirigeant un peu sur la bonne voie, en le questionnant comme il le fallait. Il lui demanda s’il se souvenait de la dernière chose qu’il avait fait avant de se rendre au mariage de Caelan, ce moment où il avait essayé de récupérer son ex alors qu’il n’en avait absolument pas envie en réalité. Septimus ne répondit pas tout de suite, il réfléchit plus intensément à ses souvenirs. C’était quand même sacrément vague, il ne saurait pas vraiment dire ce qu’il avait pu faire ou non avant. C’était vraiment très flou…

« Je me rappel que j’étais ici avec Cedrella et tout d’un coup… j’ai pensé à Caelan et je suis parti. » Il n’osait même pas imaginer ce que Cedrella avait pu ressentir… ils ‘en voulait tellement, mais en même temps il regrettait justement de ne pas pouvoir s’expliquer avec sa fiancée (ou son ex fiancée du coup). Si elle lui laissait juste une chance d’expliquer tout ça… « Je ne sais plus si on avait fait quelque chose de particulier. J’ai travaillé comme d’habitude, on a du mangé dehors une fois avant peut-être… on s’occupait du mariage aussi… »

La voix de Septimus trembla légèrement au rappel de ce mariage qui n’aurait sans doute jamais lieu parce que Cedrella ne voudrait plus jamais lui parler et qu’il ne pourra donc pas lui dire que c’était… faux, que tout ça était faux. Qu’il ne savait pas du tout pourquoi ni comment, mais que c’était impensable qu’il soit encore amoureux de son ex, qu’il l’aimait elle et qu’il était juste en train de crever sans elle. C’était horrible, parce qu’il ne parvenait vraiment pas à comprendre comment il avait pu en arriver là. Enfin, il y avait peut-être une explication, mais ça semblait tellement tiré par les cheveux. En même temps, il était question des Black et plus le temps passait, plus Septimus se disait qu’ils avaient de toute façon tout essayé pour le séparer de Cedrella. L’accident qui n’en était pas un, cet évènement lors du mariage de Caelan.

« Tu penses qu’ils ont pu… me faire boire quelque chose ? » Un filtre d’amour ou il ne savait quoi d’autre encore.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
James Hopkirk
▌ Messages : 1670
Humeur :
Il n'y a pas d'amour heureux [pv Septimus :33] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Il n'y a pas d'amour heureux [pv Septimus :33] Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de genévrier, 22 cm, ventricule de dragon
Camp: Neutre
Avatar: Ben Whishaw

Il n'y a pas d'amour heureux [pv Septimus :33] Empty
Message#Sujet: Re: Il n'y a pas d'amour heureux [pv Septimus :33]   Il n'y a pas d'amour heureux [pv Septimus :33] Icon_minitimeMer 1 Avr - 19:06


Il n'y a pas d'amour heureux
L

a façon dont Septimus lui décrivait les événements laissaient définitivement penser à James que toute cette situation avait effectivement été indépendante de la volonté de son ami, et que d'autres étaient à blâmer pour la tournure qu'avait prise la situation. Il ne fallait évidemment pas sombrer dans la paranoïa ni crier au complot à tout prix, mais quand les éléments s'accumulaient ainsi en faveur d'une hypothèse de plus en plus tangible, l'ignorer n'était pas non plus la solution. Si Septimus était entièrement honnête envers lui (et James ne doutait pas qu'il le soit bel et bien, d'autant qu'il n'avait vraiment pas la moindre raison de lui mentir), alors il était évident que quelque chose ne collait pas.

Comment pourrait-il ne pas se souvenir des événements qui l'avaient encouragé à interrompre le mariage de Caelan, à le gâcher si possible en lui déclarant sa flamme. Cela ne pouvait pas être un coup de folie, d'autant que Septimus était un homme parfaitement sain et équilibré. Ce n'était pas non plus une décision mûrement réfléchie, sans quoi Septimus ne serait pas à ce point désarmé face à la situation. Non, c'était quelque chose d'autre. Quelque chose de plus malsain, de plus vicieux, et tout comme Cedrella était à considérer comme une victime des circonstances, Septimus l'était tout autant. L'un comme l'autre s'étaient laissé balloter par les circonstances, avaient été les pions d'un échiquier dont il restait à déterminer les joueurs.

James hocha la tête avec gravité en réponse à la question de Septimus. Oui, dans ces circonstances, il ne voyait vraiment pas quelle autre explication trouver. On lui avait fait boire, manger quelque chose, va savoir, mais en tout cas, il était presque sûr qu'on l'avait drogué à un filtre d'amour. Ils savaient l'un et l'autre que c'était chose possible, il en existait à plus ou moins longue durée, à l'effet plus ou moins prolongé... Les soeurs Black - puisqu'il devait s'agir d'elles - avaient largement les moyens de s'arranger pour qu'il consomme cette boisson à son insu, largement la possibilité d'avoir accès à ce genre de produits. Leur cousine, par exemple, était une potionniste émérite. De toute évidence, cela devait compter pour quelque chose.

-Un philtre d'amour, c'est quasiment certain,
répondit le libraire, assez convaincu de son discours. Bien sûr, cela ne se faisait pas d'accuser sans preuve, mais James, pour sa part, avait le sentiment d'avoir une preuve tout à fait probante sous les yeux, en la personne de Septimus. Son témoignage tenait largement lieu de confirmation pour lui. Si on peut trouver une preuve, n'importe laquelle de leur implication, on pourra réussir à rétablir les choses. Cedrella acceptera sans doute de t'écouter...

James aimerait bien suggérer à Septimus d'aller parler à Cedrella en personne, mais pour le coup... Il ne pensait pas qu'elle serait capable d'écouter un traître mot de ce qu'elle aurait à lui dire.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Septimus Weasley
▌ Messages : 520
Humeur :
Il n'y a pas d'amour heureux [pv Septimus :33] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Il n'y a pas d'amour heureux [pv Septimus :33] Right_bar_bleue

En couple avec : Cedrella Black

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'houx, 22.2 cm, crin de licorne
Camp: Bien
Avatar: Kevin McKidd

Il n'y a pas d'amour heureux [pv Septimus :33] Empty
Message#Sujet: Re: Il n'y a pas d'amour heureux [pv Septimus :33]   Il n'y a pas d'amour heureux [pv Septimus :33] Icon_minitimeMar 4 Aoû - 17:29

Il n'y a pas d'amour heureux.
Un philtre d’amour… c’en était presque tragiquement évident. Septimus avait le sentiment que son monde s’écroulait autour de lui en entendant les paroles de James, alors que clairement il ne pouvait qu’adhérer à ses mots. C’était évident, en un sens, parce que Septimus n’aurait jamais pu faire ça de son propre chef et qu’il avait bien fallu quelque chose pour le pousser à se rendre au mariage de son ex petite amie. Et le rouquin n’avait pas réellement besoin de réfléchir pour savoir qui devait être dans le coup. C’était beaucoup trop gros, ça semblait même impossible tellement c’était gros, mais les sœurs Black avaient mis tellement de hargne dans le but de les empêcher de se marier, que ça collait parfaitement.

James affirma que s’ils trouvaient des preuves et qu’ils avaient de quoi lui rendre son innocence, Cedrella acceptera sans doute de l’écouter. Septimus était un peu méfiant sur ce point, parce qu’il n’avait pas eu l’occasion une seule fois de s’expliquer avec la jeune femme. Il avait tenté de prendre contact avec elle, il avait tenté de la voir pour lui dire qu’il n’avait rien à voir là-dedans, qu’il n’était pas responsable de tout cela, qu’il n’avait rien fait… mais elle ne voulait pas du tout entendre parler de lui.

« Même avec des preuves, je ne suis pas sûr qu’elle accepterait de me parler. »
Répondit-il, dépité. Septimus avait un tempérament bien plus optimiste en temps normal, mais depuis le départ de Cedrella, il avait quand même du mal à voir les choses autrement que tout en noir. Il ne savait donc pas réellement comment ça pouvait s’arranger. Cedrella ne voudra jamais lui parler, même s’il avait des preuves. Et à la limite, s’il parvenait à lui parler… mais encore fallait-il lui prouver tout ce qu’il en était. « Et… il faudrait encore qu’on trouve des preuves. » Il était défaitiste, il ne parvenait pas à faire autrement. « Si c’est celle à qui je pense qui ont monté le coup, tu peux être sûr qu’on ne trouvera rien… »

Le rouquin avait envie de montrer une image de lui un peu plus glorieuse à son ami, mais il n’y pouvait rien. Il se sentait tout simplement accablé par tout cela. Et encore, il était loin d’être au bout de ses peines, parce que ça n’allait pas être suffisant de tout lui prendre, de lui prendre la femme qu’il aimait par-dessus tout. Il allait falloir l’écraser comme une fourmi et le réduire à néant…

Il avait envie de se battre et c’était sans doute ce qu’il devait faire, mais en même temps il n’était vraiment pas certain d’avoir la force du tout de le faire. Ça semblait trop compliqué, trop dur pour lui. Il n’avait plus la force de rien sans Cedrella. Se battre pour se marier c’était une chose, parce qu’elle était à ses côtés, mais se battre pour… il ne savait même pas s’il pourrait obtenir quelque chose. La jeune femme ne l’écouterait sans doute jamais, même avec des preuves, alors à quoi bon ?
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
James Hopkirk
▌ Messages : 1670
Humeur :
Il n'y a pas d'amour heureux [pv Septimus :33] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Il n'y a pas d'amour heureux [pv Septimus :33] Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de genévrier, 22 cm, ventricule de dragon
Camp: Neutre
Avatar: Ben Whishaw

Il n'y a pas d'amour heureux [pv Septimus :33] Empty
Message#Sujet: Re: Il n'y a pas d'amour heureux [pv Septimus :33]   Il n'y a pas d'amour heureux [pv Septimus :33] Icon_minitimeMar 4 Aoû - 17:43


Il n'y a pas d'amour heureux
J

ames n'aimait définitivement pas voir son ami se montrer à ce point défaitiste, mais il avait bien du mal à le blâmer pour cela malgré tout. Ce serait très hypocrite de sa part compte tenu de sa propre situation. De quel droit se permettrait-il de juger le comportement de Septimus alors qu'il adoptait exactement le même de son côté ? Septimus avait baissé les bras parce qu'il estimait que ça ne servait plus à rien de courir après Cedrella, parce que cette dernière avait pris sa décision et ne voulait plus entendre parlé de lui, et James, lui... eh bien, il avait exactement fait la même chose de son côté. Il avait bien cherché à retrouver Ethan, mais on ne pouvait pas dire qu'il ait déployé non plus l'énergie nécessaire à le récupérer, parce que tout comme Septimus, il se disait que ça ne servait à rien, que la personne qu'il aimait avait fait son choix et refaisait sa vie sans lui. Oui, forcément, James ne pouvait s'empêcher de faire le parallèle entre leurs deux situations. Ceci dit, il reconnaissait tout de même une différence entre ces dernières.

Dans le cas de James, il savait qu'Ethan était parti de son plein gré, que c'était une décision mûrement réfléchie, qu'il lui avait imposée, certes, mais qu'il avait prise pour son bien. Il n'en était pas de même pour Septimus. Cedrella n'était pas partie pour son bien à lui, ou même de son propre gré. Elle avait été manipulée dans ce sens, et c'était une injustice qui méritait d'être réparée. Pour James, il n'y avait plus aucune chance, il devait faire le deuil de sa relation, que cela lui plaise ou non. Septimus pouvait encore se battre pour récupérer la femme qu'il aimait, il fallait seulement qu'on l'y encourage, et James voulait bien être là pour ça, pour lui.

D'accord, Cedrella refuserait sans doute catégoriquement d'entendre quoi que ce soit de la part de Septimus, elle avait visiblement été très claire à ce sujet, mais ça ne voulait pas dire pur autant que tout était perdu, sûrement pas. Elle était juste beaucoup trop bornée, ce qui n'était pas franchement une nouveauté. Quiconque la connaissait un peu savait pertinemment cela la concernant. Mais si la vue de Septimus la poussait à se boucher les oreilles, ce n'était pas pour autant qu'elle n'entendrait pas raison.

-Eh bien... si tu ne peux pas aller lui parler en personne, peut-être que tu connais quelqu'un qui pourra lui en donner ? Un ami commun qui aurait encore contact avec les deux, il devait bien y en avoir, non ? Et si on ne trouve pas de preuve... il suffira d'en inventer... Dans tous les cas, que les preuves soient vraies ou fausses, ça ne changera rien au fait qu'on t'a manipulé, pas vrai ?




code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Septimus Weasley
▌ Messages : 520
Humeur :
Il n'y a pas d'amour heureux [pv Septimus :33] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Il n'y a pas d'amour heureux [pv Septimus :33] Right_bar_bleue

En couple avec : Cedrella Black

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'houx, 22.2 cm, crin de licorne
Camp: Bien
Avatar: Kevin McKidd

Il n'y a pas d'amour heureux [pv Septimus :33] Empty
Message#Sujet: Re: Il n'y a pas d'amour heureux [pv Septimus :33]   Il n'y a pas d'amour heureux [pv Septimus :33] Icon_minitimeSam 5 Déc - 18:08

Il n'y a pas d'amour heureux.
Septimus aimerait bien se montrer plus optimiste et passer moins pour celui qui avait définitivement baissé les bras, mais c’était vraiment difficile. Il avait le sentiment d’avoir tout perdu, et encore le couperet concernant son travail n’était pas encore tombé. Il avait perdu sa fiancée, celle qui devait devenir son épouse, celle qui devait devenir la mère de ses enfants. Ils avaient eu trop confiance en leur avenir après leur rencontre avec Ginny, parce que ça semblait évident qu’ils allaient y arriver. Mais visiblement non. Alors qu’en vérité, la présence de Ginny était quand même la preuve qu’ils pouvaient y arriver non ? Il y avait plusieurs indices qui devraient pousser le rouquin à croire encore à son espoir de retrouver la femme qu’il aimait, sauf qu’il était beaucoup trop envahit par son chagrin pour y porter attention.

Par chance, James parvenait à avoir une tête plus reposée que la sienne. Il état pragmatique et c’était justement ce dont avait besoin Septimus à l’heure actuelle. Il lui affirma que s’il ne pouvait pas aller trouver Cedrella lui-même dans le but de lui donner les preuves qu’il trouverait, il n’aurait qu’à les donner à quelqu’un qui avait encore contact avec les deux. Est-ce qu’ils avaient des amis communs ? Peut-être… il n’en savait trop rien. Cela dit, Septimus pensa à plusieurs personnes. Ginny d’une part, qui pourrait peut-être prendre la peine de contacter Cedrella, ou encore Augusta qui malgré le fait qu’elle ne devrait pas venir le voir, continuait quand même à venir le voir. Oui, il pouvait effectivement trouver. Et concernant les preuves manquantes ? James eut la réponse aussi, en affirmant que ces preuves n’avaient pas forcément besoin d’être vraies. Parce que dans tous les cas, il avait bel et bien été manipulé.

« Oui, assurément. Ça… enfin, c’est évident, ça ne peut pas être autrement. »
Septimus avait été manipulé, c’était le cas. Il n’aimait pas Caelan. À une époque, il avait eu des sentiments forts pour elle, mais il n’était même pas sûr de pouvoir affirmer l’avoir aimé un jour. Parce que la seule personne qu’il avait réussi à aimer dans sa vie, c’était celle qu’il aurait dû épouser. Donc, oui, il avait bel et bien été manipulé. « Je… je n’aime pas forcément l’idée de devoir faire de fausses preuves. Mais si elle ne m’écoute pas sans ça, je ne vais pas réellement avoir d’autres choix. » Il disait ça surtout pour lui-même finalement, en cours de réflexion. Septimus finit par pousser un soupir, levant son regard vers James. « Tu as raison, je ne peux pas me permettre de juste… » Abandonner ? Lâcher ? « J’ai été manipulé et il faut juste que je trouve un moyen de le lui faire comprendre ! »

Ce n’était pas grand-chose en soit, mais cette conversation avec James lui faisait énormément de bien. Septimus ne savait pas combien de temps il allait pouvoir garder espoir, mais il se rendait bien compte qu’il ne pouvait pas juste abandonner.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
James Hopkirk
▌ Messages : 1670
Humeur :
Il n'y a pas d'amour heureux [pv Septimus :33] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Il n'y a pas d'amour heureux [pv Septimus :33] Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de genévrier, 22 cm, ventricule de dragon
Camp: Neutre
Avatar: Ben Whishaw

Il n'y a pas d'amour heureux [pv Septimus :33] Empty
Message#Sujet: Re: Il n'y a pas d'amour heureux [pv Septimus :33]   Il n'y a pas d'amour heureux [pv Septimus :33] Icon_minitimeSam 5 Déc - 20:26


Il n'y a pas d'amour heureux
J

ames savait bien que suggérer de trouver des preuves, ou même d'en inventer, c'était plus facile à dire qu'à faire, en réalité, mais James ne voyait pas d'autre issue. Dans ces circonstances, soit Septimus laissait les choses telles qu'ils étaient et resterait malheureux comme les pierres, soit il décidait de se battre pour défendre les intérêts de celle qu'il aimait... pour son bonheur. James était bien placé pour savoir que se battre de la sorte, ce n'était pas si facile.

Certes, quand il avait été question de sa relation avec Ethan, il avait su prendre des initiatives, il avait osé faire tout ce dont il ne se serait jamais cru capable peu de temps auparavant : il avait quitté Lindsay, il avait accepté de vivre une relation interdite... mais quand il avait été question de Gabriel, en revanche, il s'était replié, quelque part, on ne peut pas dire qu'il se soit battu, ou du moins pas assez. Il était le dernier à pouvoir donner des leçons à Septimus, en somme. Mais ce n'était pas une leçon qu'il voulait lui donner, davantage un encouragement. Pour son bien, et parce qu'il ne supportait pas de voir son ami dans cet état.

Septimus était réticent à l'idée de devoir inventer des preuves lui-même. C'est sûr que si ça se découvrait, ça pourrait bien se retourner contre lui... mais il était néanmoins important de ne serait-ce qu'essayer, n'est-ce pas ? Et en l'occurrence, ils n'avaient pas beaucoup de choix. C'était ça ou laisser faire. Et en voyant Septimus dans cet état, bien sûr qu'il ne pouvait pas juste laisser faire sans rien dire.

Même si tout ceci devait ne servir à rien, même s'il devait choisir une autre option, il semblait avoir repris du poil de la bête, et c'était déjà un début. Dans les circonstances actuelles, normal qu'il se laisse abattre, James le premier comprenait que ça puisse être le cas. Mais il ne le devait pas. Surtout pas. Ce serait une véritable erreur. Il fallait au contraire qu'il accepte de faire entendre sa voix. Peut-être que ça ne résoudrait rien, mais peut-être aussi que ça changerait tout. Et dans ce cas, eh bien... James serait le premier à s'en réjouir de tout coeur.

-Et tu vas y arriver, j'en suis certain,
répondit James avec volonté. Pouvait-il réellement l'être ? Non, pas du tout. Rien ne garantissait réellement qu'il ait raison. Cependant, il y croyait, de toutes ses forces. Il se disait que plus ils seraient nombreux à y croire, plus tout ceci aurait des chances de se dérouler selon leur bon désir. Si je peux faire quoi que ce soit, absolument n'importe quoi, je suis prêt à t'aider, tu peux compter sur moi.

Il acceptait de se mouiller. Qu'avait-il à perdre après tout ?





code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Septimus Weasley
▌ Messages : 520
Humeur :
Il n'y a pas d'amour heureux [pv Septimus :33] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Il n'y a pas d'amour heureux [pv Septimus :33] Right_bar_bleue

En couple avec : Cedrella Black

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'houx, 22.2 cm, crin de licorne
Camp: Bien
Avatar: Kevin McKidd

Il n'y a pas d'amour heureux [pv Septimus :33] Empty
Message#Sujet: Re: Il n'y a pas d'amour heureux [pv Septimus :33]   Il n'y a pas d'amour heureux [pv Septimus :33] Icon_minitimeSam 28 Aoû - 12:39

Il n'y a pas d'amour heureux.
Septimus aimerait pouvoir être aussi certain de lui que James, mais ce n’était vraiment pas le cas. En soit, le jeune homme avait conscience qu’il ne pouvait pas juste se contenter de baisser les bras, il ne pouvait pas se permettre de le faire, après toutes ces années à se battre avec Cedrella. Mais c’était dur, vraiment dur. Il manquait de confiance, il n’avait aucune idée de comment il allait pouvoir s’en sortir. Mais en même temps, voir James aussi confiant, affirmer qu’il était certain qu’il allait y arriver… ça lui donner la possibilité d’y croire un peu plus. Ce qui n’était pas rien quand même, ça pouvait en soit se jouer à peu de chose tout cela. Ce qui était évident, en tout cas, c’était que Septimus allait devoir se battre et garder la force de se battre, qu’il n’allait pas devoir baisser les bras. Ce qui n’était pas facile bien sûr, mais en soit le jeune homme n’était pas seul, alors il devait puiser dans le soutien de ses proches, notamment de James.

« Tu fais déjà énormément pour moi, sans t’en rendre compte sans doute. »


Bien sûr, Septimus appréciait énormément la proposition de James et il ne manquerait pas de lui demander son aide. Il avait bien conscience que quand l’homme affirmer qu’il pouvait compter sur lui, ce n’était pas juste des paroles en l’air, il le pensait sincèrement. Et rien que ça, justement, ça ne pouvait que l’aider. Il n’était pas seul. Même s’il en avait grandement le sentiment depuis que Cedrella ne se trouvait plus-là, il ne l’était pas. Il avait des proches qui le soutenaient et qui étaient prêt à l’aider, pour qu’il puisse rétablir la vérité. Le rouquin n’avait aucune idée de comment il allait être possible pour lui de rétablir cette vérité, il espérait ne pas avoir besoin de passer par des pratiques limites, mais au moins on croyait en lui, on croyait en sa version. Rien que ça, ça permettait à Septimus de ne pas juste se dire que tout cela était la fatalité, qu’il ne pouvait rien faire pour contrer le destin et qu’il avait définitivement perdu Cedrella. Non, rien n’était perdu jusqu’à ce qu’il le décide lui-même, tant qu’il croyait en une infime chance de pouvoir lui faire comprendre qu’ils avaient été manipulés, il pouvait y arriver. Il fallait juste trouver le moyen de le faire.

« Mais je ne manquerais pas de te prévenir si j’ai besoin de quelque chose. Je… je n’ai absolument aucune idée de comment je vais faire quoi que ce soit. Mais… » Septimus marqua une pause, avant de reprendre d’une manière encore plus déterminée. « Je ne dois pas lâcher, je ne dois pas abandonner. C’est grâce à toi que je m’en rends compte donc, clairement, tu en as déjà tellement fait. »

Il ne savait pas vraiment comment il allait s’en sortir, il n’avait aucune idée de comment il allait s’y prendre. Mais ce qui était sûr à présent, c’était qu’il ne devait pas abandonner.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
James Hopkirk
▌ Messages : 1670
Humeur :
Il n'y a pas d'amour heureux [pv Septimus :33] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Il n'y a pas d'amour heureux [pv Septimus :33] Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois de genévrier, 22 cm, ventricule de dragon
Camp: Neutre
Avatar: Ben Whishaw

Il n'y a pas d'amour heureux [pv Septimus :33] Empty
Message#Sujet: Re: Il n'y a pas d'amour heureux [pv Septimus :33]   Il n'y a pas d'amour heureux [pv Septimus :33] Icon_minitimeSam 28 Aoû - 12:56


Il n'y a pas d'amour heureux
J

ames ne se rendait pas compte, non, de ce qu'il faisait pour son ami. De son point de vue, c'était bien trop peu, et il aimerait être capable de bien davantage, d'agir de manière à, véritablement, faire évoluer le regard de son ami et l'aider à se battre et à changer les choses. Mais le bonheur ne s'éteignait pas avec un interrupteur, bien sûr. Pourtant, il était bien placé pour savoir que le simple fait d'être entouré et écouté faisait du bien. S'il n'avait pas la présence de ses amis, à l'heure actuelle, il serait clairement au bout du rouleau. Certes, à aucune de ces personnes ou presque, il n'avait réellement pu se confier sur ses chagrins; mais le seul fait de ne pas se sentir seul aidait déjà énormément.

-Je suis heureux d'avoir pu t'être utile à ça. Je t'avoue que je ne sais pas non plus de quelle manière tu pourrais procéder, en revanche, je te promets que je vais y réfléchir, vraiment, et t'aider à trouver une solution.

La relation entre Septimus et Cedrella méritait d'être sauvée, par tous les moyens possibles. Forcément, James faisait une sorte de transfert sur leur relation. Bien sûr que faire en sorte que la jeune femme revienne vers celui qui avait été son fiancé ne ferait pas que lui-même retrouverait Ethan, mais ce n'était pas parce qu'il était malheureux qu'il voulait en retour qu'il en soit de même pour ses amis. Il avait le sentiment que leurs vies sentimentales à tous s'écroulaient : lui, Septimus, Gabrielle...

Il avait besoin de penser que, pour au moins l'un d'entre eux, il pouvait y avoir de la lumière au bout du tunnel, il estimait même que c'était nécessaire. Il aiderait à réparer ce qui était brisé faute de pouvoir le faire pour lui-même. Une part de lui aurait toujours envie, évidemment, qu'Ethan revienne sur sa décision, sorte de sa cachette, lui affirme qu'ils étaient suffisamment fort pour affronter l'adversité, et se précipite dans ses bras, mais il savait faire une différence entre ce qui était impossible et ce qui ne l'était pas.

-En tout cas, si jamais tu dois avoir le moindre doute ou la moindre hésitation, rappelle-toi cette conversation, d'accord ? Et n'hésite pas à m'écrire, aussi, peu importe le jour ou l'heure. Je suis sincère quand je dis que je suis là pour toi, alors je veux vraiment que tu t'en souviennes.


Et lui, dans tous les cas, ça lui changerait les idées, et ça lui permettait d'avoir le sentiment de se rendre utile. Ce qu'il ne pouvait réussir pour lui-même, il pouvait y parvenir pour les autres. Même s'il attendait sincèrement le moment où Septimus n'aurait plus de temps à lui consacrer parce qu'il aurait retrouvé la femme de sa vie.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Il n'y a pas d'amour heureux [pv Septimus :33] Empty
Message#Sujet: Re: Il n'y a pas d'amour heureux [pv Septimus :33]   Il n'y a pas d'amour heureux [pv Septimus :33] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Il n'y a pas d'amour heureux [pv Septimus :33]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» RP de Septimus
» Septimus Weasley
» Ne jamais se laisser abattre (pv Septimus)
» Règlement de comptes [pv Septimus :33]
» Des bâtons dans les roues [pv Septimus <33]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Les habitations
 :: Bienvenue chez vous ! :: Appartement de Septimus Weasley
-