AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -44%
Clé USB 3.0 SanDisk Ultra 128 Go (vitesse de ...
Voir le deal
18.89 €

Partagez | 
 

 Treason sometimes dwells with courage.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
HYDRE
Ignatius Prewett
▌ Messages : 182
Humeur :
Treason sometimes dwells with courage. Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Treason sometimes dwells with courage. Right_bar_bleue

En couple avec : Lucretia Prewett

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de chêne, 27,3 cm, ventricule de dragon
Camp: Mal
Avatar: Aiden Gillen

Treason sometimes dwells with courage. Empty
Message#Sujet: Treason sometimes dwells with courage.   Treason sometimes dwells with courage. Icon_minitimeJeu 12 Sep - 13:53


Ce devait bien arriver un jour ou l'autre. Implanter un espion directement au sein des mangemorts, c'était prendre le risque que l'espion soit découvert un jour ou l'autre. Si je dois être honnête, je m'attendais à ce que cela arrive beaucoup plus tôt. Ce n'est pas parce que j'ai remis les compétences de Aaron en question, mais parce que je pense avoir su jauger mon ennemi, et même si je ne l'estime pas, je ne considère pas que je le sous-estime. Notre couverture était confortable le temps que ça a duré, mais ça ne pouvait pas être éternel.

Suis-je en colère contre Aaron ? Cela reste à déterminer, de même que le sort que je lui réserve. Je considère qu'il nous sera encore utile. C'est vrai, il a contribué à nous faire découvrir, mais c'était inévitable. L'Hydre ne pouvait pas agir dans l'ombre éternellement. La vérité devait forcément faire surface à un moment ou à un autre, inévitablement. Je ne suis pas en colère contre lui pour avoir été découvert, surtout qu'il me reste une espionne dans l'Hydre, qui a le mérite d'être là depuis le début et de n'être perçue par personne comme une menace potentielle. En revanche, je m'inquiète de ce qu'il a pu dire à l'ennemi à notre sujet. S'il a trop parlé, il me faudra envisager de le punir, voire de lui faire peur. Mais pour cela, il faut que j'y voie plus clair et que je sache plus précisément à quoi m'en tenir.

C'est pour cette raison que j'ai décidé de le convoquer au QG de l'Hydre. Je sais qu'il ne doit pas être dans les meilleures conditions physiques, mais ça m'est égal. S'il tient à la vie, s'il tient suffisamment à notre cause, il viendra quoi qu'il en soit. C'est là-dessus que je compte.Je l'attends de pied ferme. Je ne sais pas dans quel état je vais le retrouver. J'ai cru comprendre qu'on ne l'avait pas raté, mais s'il est toujours en vie, c'est qu'on a voulu qu'il me serve de messager. Je suis prêt à recevoir le message. Et je suis prêt à riposter également, plus insidieusement que mon rival, qui n'est visiblement pas le comble de la subtilité, ne serait capable de le faire pour sa part.

Maintenant, j'attends. Et Aaron a tout intérêt à ne pas manquer le rendez-vous.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
Aaron Jefferson
▌ Messages : 508
Humeur :
Treason sometimes dwells with courage. Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Treason sometimes dwells with courage. Right_bar_bleue

En couple avec : Phèdre

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de rose, 33 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Jesse Eisenberg

Treason sometimes dwells with courage. Empty
Message#Sujet: Re: Treason sometimes dwells with courage.   Treason sometimes dwells with courage. Icon_minitimeMar 21 Jan - 17:42

Treason sometimes dwells with courage.
Dès l’instant où Aaron avait compris ce qu’il lui arrivait, où il avait réalisé qu’il avait été découvert par les mangemorts et qu’il avait parlé de l’Hydre… Aaron avait appréhendait le moment où il allait se retrouver devant Ignatius. Parce qu’il avait parlé, parce que Voldemort avait connaissance d’eux, de ce qu’ils cherchaient à faire, parce qu’il avait été découvert tout simplement. Il craignait la réaction de Ignatius, il craignait que l’homme lui en veuille, qu’il ait juste tout gâché…

Aaron avait vraiment envie de se dire que c’était quelque chose qui devait forcément arriver à un moment ou à un autre, que l’Hydre ne pouvait qu’être découverte à un moment, parce qu’ils ne pouvaient pas constamment agir dans l’ombre non plus. Mais ce n’était pas parce que le jeune homme tentait de se dire ça – et ce n’était clairement pas évident – que Aaron se sentait à l’aise à l’idée de se retrouver auprès de Ignatius, parce qu’il ne supportait pas du tout l’idée que l’homme puisse être déçu de lui. Ignatius n’était pas qu’un maître aux yeux de Aaron, il était quand même beaucoup plus, il ressemblait bien plus à une figure paternelle que le jeune homme n’avait clairement pas envie de décevoir et qu’il avait le sentiment de décevoir en cet instant précis.

Il allait de toute façon découvrir ce que l’homme lui voulait à présent, parce qu’il l’avait convoqué. Il était prêt à subir toutes les remontrances de l’homme… en un sens, il avait conscience qu’il ne pouvait pas vraiment subir pire que ce qu’il avait vécu. Physiquement, le jeune homme était clairement dans un état pitoyable, il avait grand mal à s’en remettre. Moralement… c’était pire en fait. Aaron avait de la chance de pouvoir compter sur Phèdre pour le soutenir, et il avait envie de continuer à se battre pour elle. D’ailleurs peut-être que si elle n’avait pas été là, le jeune homme ne savait pas s’il serait capable de se battre autant. Il espérait bien se rattraper bien sûr, il avait envie de prouver à Ignatius qu’il n’était pas inutile tout d’un coup, même s’il avait beaucoup trop parlé sous la torture.

À l’heure du rendez-vous, Aaron arriva sur place, clairement mal à l’aise à l’idée de se retrouver devant Ignatius. Il espérait vraiment que son mentor n’allait pas trop lui en vouloir, qu’il n’allait pas complètement se détourner de lui non plus…

« Bonjour Ignatius. » Dit-il en arrivant devant l’homme. Il aimerait bien se montrer plus sûr de lui, mais ce n’était pas possible. Il craignait le gourou de l’homme, mais pas tant parce qu’il avait peur de souffrir, juste parce qu’il ne supporterait pas de l’avoir complètement déçu. « Je suis navré d’apporter tant de mauvaise nouvelle… »

Parce qu’ils avaient été découvert, même si Aaron n’était pas le seul espion parmi les mangemorts.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
Ignatius Prewett
▌ Messages : 182
Humeur :
Treason sometimes dwells with courage. Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Treason sometimes dwells with courage. Right_bar_bleue

En couple avec : Lucretia Prewett

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de chêne, 27,3 cm, ventricule de dragon
Camp: Mal
Avatar: Aiden Gillen

Treason sometimes dwells with courage. Empty
Message#Sujet: Re: Treason sometimes dwells with courage.   Treason sometimes dwells with courage. Icon_minitimeSam 25 Jan - 15:10


Aaron fait son entrée. Il semble dépité, il semble déçu, il paraît honteux. C'est bien. C'est là autant de sentiments qu'il a intérêt à éprouver à l'heure actuelle. Je n'ai pas l'intention de lui faire subir plus de tortures qu'il en a déjà éprouvés, je n'ai pas l'intention non plus de me débarrasser de lui, je sais très bien qu'il peut m'être encore utile. Mais je ne compte pas laisser passer son comportement. Je vais me montrer ferme, affirmatif, intransigeant et impitoyable. Mais je veux d'abord entendre le plaidoyer du jeune homme... Car s'il n'oublie pas d'être un peu malin (ce que je le considère être), il sait très bien qu'il ne peut pas se contenter de revenir la bouche en coeur sans se confondre en excuses et en justifications, de préférence honnêtes.

Aaron arrive donc, et s'excuse en effet, mais pas de la manière que j'imaginer. Il s'excuse d'apporter d'aussi mauvaises nouvelles. C'est joliment formulé, cela le dédouanerait presque, comme s'il n'était qu'un messager et une victime des circonstances. Par certains aspects, je peux cela dit reconnaître que c'est ce qu'il est effectivement. Il a été un messager, car dans le cas contraire, on l'aurait tué sans le garder en vie. Et il est une victime des circonstances. Mais son rôle restait de ne pas se laisser trahir, et sa couverture à flancher. Il faut donc en tirer les conséquences qui s'imposent.

-C'est ce que tu penses être ?
je demande d'un ton calme et posé en ne le lâchant pas du regard. Un messager ? Est-ce que tu penses simplement porter la mauvaise nouvelle ou daigneras-tu admettre que tu l'as créé toi-même ?

Mon ton reste égal, je ne le hausse pas. Je n'exprime ni déception, ni colère. Je me concentre de la neutralité la plus totale. Pour l'heure, je le sonde, je guette son attitude, je le mets à l'épreuve. J'attends de voir ce qu'il me sera possible d'en retirer ou non. Je ne vais pas me contenter de parler en espérant qu'il écoute. Je souhaite qu'il s'exprime, je veux entendre sa version des faits, de préférence sincère, sans être enrobée de détails que je n'apprécierai pas, en revanche, d'entendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
Aaron Jefferson
▌ Messages : 508
Humeur :
Treason sometimes dwells with courage. Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Treason sometimes dwells with courage. Right_bar_bleue

En couple avec : Phèdre

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de rose, 33 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Jesse Eisenberg

Treason sometimes dwells with courage. Empty
Message#Sujet: Re: Treason sometimes dwells with courage.   Treason sometimes dwells with courage. Icon_minitimeMer 27 Mai - 20:28

Treason sometimes dwells with courage.
Le ton de Ignatius était calme et posé alors qu’il reprenait la parole, ce que Aaron n’appréciait pas réellement. Il ne savait pas ce qu’il avait envie, mais une chose était certaine, il aurait préféré que l’homme sous ses yeux cris. Il n’avait pas spécialement de voir la colère de Ignatius non plus, mais il ne pouvait pas s’empêcher d’être particulièrement mal à l’aise à sentir à ce point la neutralité dans sa façon de parler. Aaron se sentait mal donc, parce qu’il avait vraiment le sentiment d’avoir tout gâché. Phèdre avait beau avoir pris la peine de le rassurer sur ce point-là, lui dire qu’il n’y était pour rien, qu’il avait fait de son mieux, ce n’était pas vraiment ainsi que le jeune homme pensait. Et ça ne put qu’être confirmé quand son interlocuteur continua, en lui demandant s’il pensait réellement être un messager, s’il pensait vraiment n’apporter que la mauvaise nouvelle et non pas… de l’avoir tout simplement créé.

Aaron senti un frisson parcourir son corps. Le ton de Ignatius n’avait rien de menaçant du tout, très clairement, mais ça n’enlevait pas la menace que l’homme comprenait sous ses paroles. Il avait le sentiment d’avoir trahi son maître et c’était clairement le cas à ses yeux. Il s’en voulait tellement, mais en même temps il n’avait pas non plus envie de juste se rabaisser, il n’avait pas envie de… baisser les bras tout simplement. Il croyait en ce qu’il faisait, il croyait en Ignatius, cet homme était son maître et il avait tout le respect du monde pour lui.

« J’ai fait tout ce qu’il m’était possible de faire… » Répondit-il, en ne parvenant pas à être si à l’aise que ce qu’il aurait voulu. Aaron n’avait jamais été sûr de lui, mais par contre il était sûr de la cause qu’il menait et du chemin qu’il devait suivre. Il espérait pouvoir convaincre Ignatius de continuer à lui faire confiance, même s’il avait conscience que ça n’allait pas être une partie de plaisir. « J’ai obtenu le plus d’information possible, je nous ai permis d’obtenir de nouveaux disciples et même d’autres espions… » D’accord, le jeune homme se référait grandement à ce que Phèdre avait pu lui dire, lui rappelant que Lou était une espionne aussi à la solde de l’Hydre, qu’elle était toujours chez les mangemorts et de ce qu’il savait, on ne la soupçonnait pas encore. Ça risquait forcément d’arriver à un moment ou à un autre, mais pour le moment ce n’était pas le cas en tout cas. « J’ai craqué, je n’ai pas pu garder les informations pour moi… j’en suis vraiment désolé. Mais… » Aaron hésita, il ne savait pas s’il pouvait se permettre d’aller si loin. « Maintenant ils savent à qui ils ont à faire ! »

Le jeune homme prenait sans doute un grand risque, mais au final il se disait qu’il ne risquait pas tant que ça. Au pire ? Cet homme allait le tuer tout simplement et au fond il préférait ça au fait de l’avoir tout bonnement déçu.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
Ignatius Prewett
▌ Messages : 182
Humeur :
Treason sometimes dwells with courage. Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Treason sometimes dwells with courage. Right_bar_bleue

En couple avec : Lucretia Prewett

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de chêne, 27,3 cm, ventricule de dragon
Camp: Mal
Avatar: Aiden Gillen

Treason sometimes dwells with courage. Empty
Message#Sujet: Re: Treason sometimes dwells with courage.   Treason sometimes dwells with courage. Icon_minitimeSam 6 Juin - 19:04


La réaction de Aaron n'est pas celle à laquelle je m'attendais. Certes, je préfère l'entendre se justifier, même si ça doit être un peu laborieusement, de ses actes plutôt que d'encaisser fragilement le blâme, mais malgré tout, il faut bien qu'il ait pris conscience de ses erreurs si nous voulons éviter que ces erreurs ne se répètent encore. Celle-ci, bien sûr, est irréparable, la seule chose que nous puissions faire, c'est d'en tirer le meilleur et d'en faire quelque chose de positif, autant que possible.

Ce n'est pas pour autant que tout peut être excusé pour autant. Affirmer que l'on a fait tout ce qui était possible, c'est refuser la perspective de la moindre amélioration, et c'est la mort du progrès. C'est bien évidemment une chose qui n'est pas tolérable dans notre situation. Nous ne pouvons de toute évidence pas l'entendre ou l'accepter, ce serait une véritable erreur. Si sa couverture avait tenu plus longtemps, il aurait pu apporter davantage d'informations, car nous sommes loin de tout savoir sur l'ennemi. Oui, c'est vrai, Aaron a été un atout précieux, et toutes les informations qu'il nous a rapportées nous ont toujours bien servi. Et nous avons une autre espionne pour parfaire le travail par ailleurs. Mais cela n'empêche pas que ce n'est pas la meilleure défense qu'il aurait pu trouver, et il doit bien en avoir conscience.

-Ils savent qu'ils peuvent l'emporter sur nous, c'est ce qu'ils savent
, je réponds posément à Aaron en le considérant avec froideur.

Oui, c'est une bonne chose que nous soyons à présent les ennemis déclarés des mangemorts. Cette phase d'anonymat ne pouvait évidemment pas durer, et même si c'est un aspect de la situation que j'aurais voulu maîtriser, sur laquelle j'aurais voulu avoir un réel contrôle. Nous sommes loin d'avoir perdu la guerre, et je continue de penser que nous avons toujours l'avantage. Mais ils ont leurs propres armes, leurs propres méthodes.

-Tu aurais pu en obtenir davantage, on peut toujours en obtenir davantage, et tout ceci aurait dû cesser quand je l'aurais décidé. Ne prétends pas que cette situation est une aubaine.
Je marque une pause. Je n'ai pas l'intention de me priver de tes services. Tu m'as toujours été loyal, jusqu'ici, et je veux avoir encore confiance en toi. En revanche... Il va me falloir m'assurer que ta survie n'est pas la preuve que tu es passé de l'autre côté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
Aaron Jefferson
▌ Messages : 508
Humeur :
Treason sometimes dwells with courage. Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Treason sometimes dwells with courage. Right_bar_bleue

En couple avec : Phèdre

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de rose, 33 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Jesse Eisenberg

Treason sometimes dwells with courage. Empty
Message#Sujet: Re: Treason sometimes dwells with courage.   Treason sometimes dwells with courage. Icon_minitimeDim 30 Aoû - 11:44

Treason sometimes dwells with courage.
Ignatius était une personne dure quand il le fallait, Aaron en avait bien conscience, il l’avait toujours su et il l’avait toujours respecté pour ça. Mais quand il le regardait comme il le faisait en cet instant précis, qu’il lui parlait avec froideur, ça lui faisait énormément de mal. Parce que le jeune homme avait le sentiment d’avoir perdu toute la confiance de son maître, de son mentor, de son patron… de l’homme qu’il suivrait jusqu’à la mort. Quand il avait décidé de le suivre et d’être son espion, il l’avait fait parce qu’il était question de Ignatius et Aaron n’avait aucune envie que son regard change le concernant.

Mais forcément, tout était en train de changer. Aaron ne répondit rien à sa remarque, il comprenait bien qu’il valait mieux qu’il évite de se justifier. Il avait merdé, complètement. Il n’avait pas pu tenir son rôle plus longtemps, il aurait dû le tenir plus longtemps. Mais non, il avait été faible. Ignatius ne manqua pas de le lui dire d’ailleurs, il aurait pu obtenir bien plus d’information encore, toute cette situation aurait dû s’arrêter quand il l’avait décidé et non par la volonté de Voldemort. Aaron se sentit cependant légèrement soulagé en entendant son maître affirmer qu’il n’avait pas l’intention de se passer de ses services, qu’il lui avait toujours été loyal et qu’il avait envie d’avoir toujours confiance en lui. Il se senti soulagé oui, mais cela ne dura pas bien longtemps parce que l’homme ne s’arrêta pas là et lui affirma qu’il avait surtout envie de s’assurer qu’il n’était pas passé de l’autre côté.

« Jamais je n’aurais fait une chose pareille ! »
Répondit-il vivement. « Je serais mort plutôt que de passer de l’autre côté ! »

Aaron avait bien conscience que ses paroles n’allaient sans doute pas suffire à convaincre son maître, mais il n’avait aucune envie que Ignatius doute de son allégeance. Il était en vie et au fond, Aaron devait bien avouer qu’il était quand même heureux d’être en vie. Mais cela ne signifiait pas qu’il avait décidé de suivre Voldemort pour autant, il n’avait rien décidé du tout. Il ne savait pas réellement pourquoi l’homme l’avait maintenu en vie, pourquoi son bourreau ne l’avait pas tué après avoir eu les informations qu’il cherchait. Il se disait que tout cela était dans le but qu’il passe un message bien sûr, mais il ne pouvait pas en être sûr. Cela ne venait pas de lui en tout cas, il n’avait rien fait pour être en vie, même s’il était bien sûr heureux de l’être quand même.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
Ignatius Prewett
▌ Messages : 182
Humeur :
Treason sometimes dwells with courage. Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Treason sometimes dwells with courage. Right_bar_bleue

En couple avec : Lucretia Prewett

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de chêne, 27,3 cm, ventricule de dragon
Camp: Mal
Avatar: Aiden Gillen

Treason sometimes dwells with courage. Empty
Message#Sujet: Re: Treason sometimes dwells with courage.   Treason sometimes dwells with courage. Icon_minitimeMar 1 Sep - 9:48


La réponse de Aaron paraît terriblement sincère, mais si Aaron Jefferson était mauvais menteur, je n'aurais pas fait de lui un espion à la solde de l'Hydre, pas suffisamment bon pour ne pas être découvert, certes, mais bien assez pour avoir su passer entre les mailles du filet pendant un bon moment. Oui, je veux croire en sa loyauté, mais je ne peux me contenter de quelques mots, ce n'est pas assez. Il va falloir agir de façon différente. Je suis aussi responsable de ce qui s'est passé même si je ne le dirais pas en ces termes. Si Aaron a été découvert, c'est que j'ai dû ne pas prendre suffisamment de mesures préalables pour l'empêcher, et sur ce point, il est évident que je suis seul et unique responsable.

-Mais tu es vivant et je n'ai par conséquent que ta parole. Tu te doutes qu'elle ne suffira pas.


Elle aurait suffi, autrefois, mais pour le moment, ce ne peut pas être le cas. Ce serait stupide de ma part de le considérer comme je le faisais avant. N'importe lequel de ses mots, n'importe lequel de ses gestes se doit d'être passé au crible. C'est ainsi, c'est une nécessité, à présent, à laquelle je ne peux pas me permettre de déroger... Ce serait parfaitement absurde de le faire.

-Voilà comment les choses vont se passer à présent
, j'ajoute d'un ton froid et mesuré. Je vais te soumettre à un premier interrogatoire sous filtre de vérité, puis je mettrais ta loyauté à l'épreuve d'une manière que l'ennemi aurait pu lui-même employer. Il marqua une pause. Où loges-tu ? J'imagine que tu as déménagé... Je doute fort que tu puisse retourner à une vie civile normale à présent, tu es trop exposé. Et pour peu que l'on t'ait placé sous surveillance, tout ton entourage peut être soupçonné. Y compris ton entourage professionnel...

Et évidemment, j'évoque directement le fait que je suis son patron, et que, bien évidemment, j'ai de bonnes chances d'être dans la ligne de mire des mangemorts. C'est déjà peut-être plus ou moins le cas, mais ça ne va donc pas s'arranger. En bref, pour me convaincre, je demande à Aaron de renoncer à sa vie, c'est aussi simple que cela. Simple et complexe donc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
Aaron Jefferson
▌ Messages : 508
Humeur :
Treason sometimes dwells with courage. Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Treason sometimes dwells with courage. Right_bar_bleue

En couple avec : Phèdre

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de rose, 33 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Jesse Eisenberg

Treason sometimes dwells with courage. Empty
Message#Sujet: Re: Treason sometimes dwells with courage.   Treason sometimes dwells with courage. Icon_minitimeSam 3 Avr - 17:26

Treason sometimes dwells with courage.
Le pire dans toute cette situation, au fond, c’était clairement que Aaron avait perdu la confiance de Ignatius. Aaron croyait dur comme fer au fait que son maître pouvait changer les choses, qu’il était le digne successeur de Grindelwald, et en son combat bien évidemment. Mais il y avait aussi le fait qu’il était évident que c’était parce qu’il était celui qu’il était que Aaron était à ce point prêt à le suivre les yeux fermés. Maintenant, le jeune homme avait perdu la confiance que l’homme avait porté sur lui, cet homme qu’il avait eu trop tendance à voir comme une figure paternelle. Il s’en voulait énormément, parce qu’il avait failli à sa tâche, mais surtout parce qu’il se rendait compte que son maître ne pourrait plus lui faire confiance, ne pourrait sans doute plus compter sur lui.

Aaron baissa son regard quand l’homme affirma qu’il était vivant, et donc que sa parole ne pouvait plus suffire. La question était maintenant de savoir ce qu’il allait pouvoir devenir et Ignatius avait visiblement une réponse parfaite pour ça. Aaron fut pendu aux paroles de son maître quand ce dernier commença à lui expliquer comment les choses allaient se passer à présent.

Un interrogatoire sous filtre de vérité… afin de mettre sa loyauté à l’épreuve. Aaron n’était pas complètement enchanté par l’idée, mais en même temps il était prêt à tout pour que son maître retrouve sa confiance en lui. Où logeait-il ? Effectivement, il avait changé de lieu de vie, grâce à Phèdre qui l’avait beaucoup aidé sur ce point, comme sur tous les autres dans sa vie bien sûr. Il était évident que le jeune homme était exposé et qu’il allait devoir changer certaines choses, mais l’homme sous ses yeux mentionnait le fait qu’il allait devoir littéralement abandonner sa vie actuelle. Et maintenant, la question qu’il se posait, c’était comment il allait faire, ce qu’il allait devenir. Il ne pouvait pas passer son temps à se cacher et à attendre que ça se passe, qu’ils prennent définitivement le dessus sur les mangemorts. Mais en même temps, il ne pouvait pas prendre le risque qu’on découvre que Ignatius était son maître, il s’était fait découvrir, mais il ne pouvait pas se permettre de causer trop de dommage.

« Je… Je me suis trouvé un endroit où me cacher, où personne ne me trouvera. » Pensait-il, parce qu’il avait entièrement confiance dans les talents de Phèdre. Phèdre qu’il n’avait pas spécialement envie de mentionner maintenant, mais qu’il allait peut-être être nécessaire de le faire. Il aurait tant aimé que cette conversation prenne un tournant différent, mais il aurait dû se douter que ça ne pourrait pas être le cas. « Et si… si je décide de… renoncer à ma vie civile normale, ils ne risquent pas de se douter que mon milieu professionnel touche justement tout ça ? »

Non, c’était bête, mais Aaron n’était pas certain de pouvoir renoncer à toute sa vie, à accepter de devoir se cacher encore plus qu’il ne le faisait.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
Ignatius Prewett
▌ Messages : 182
Humeur :
Treason sometimes dwells with courage. Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Treason sometimes dwells with courage. Right_bar_bleue

En couple avec : Lucretia Prewett

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de chêne, 27,3 cm, ventricule de dragon
Camp: Mal
Avatar: Aiden Gillen

Treason sometimes dwells with courage. Empty
Message#Sujet: Re: Treason sometimes dwells with courage.   Treason sometimes dwells with courage. Icon_minitimeVen 9 Avr - 16:11



Aaron semble sûr de lui quand il affirme que là où il habite à présent, personne ne saurait le retrouver. Il a tout intérêt à y croire, en effet, car c'est sa vie et sa sécurité qui sont à présent en jeu, ce n'est pas pour autant que je saurais me montrer convaincu sur la base de ses seules informations. De manière générale, il va me falloir dorénavant davantage que des mots pour placer quelque bribe de confiance que ce soit chez mon interlocuteur. Il n'a pas été à la hauteur de mes attentes, et c'est une chose que je n'oublie évidemment pas. Que je serais bien incapable d'oublier.

-Tu me conduiras à cet endroit, je dois m'assurer que tout est en règle.

Dans le contraire, je lui assignerai une autre cachette, que cela lui plaise ou non. Bien sûr, il pourrait rester au QG de l'Hydre, mais je ne pense pas que ce puisse être considéré comme une bonne idée. Pour peu que l'on réussisse à pister Aaron jusqu'au QG, c'est tout le groupe qui pourrait être menacé. Oh, je suis peut-être trop magnanime.

Sur certains points, je me dis que je devrais faire comme mon rival et faire payer plus sévèrement à Aaron la situation, en lui faisant quitter l'Hydre les pieds devant. Mais voilà, je suis magnanime, et j'ai de l'affection pour Aaron - d'où ma déception. Je veux lui laisser une seconde chance. Mais pour que cette seconde chance ait la moindre valeur, il faut en passer par ce genre de choses, par une période de défiance d'un côté et de repentir de l'autre, et il est bien assez intelligent pour le comprendre, je pense.

-Ils se diront simplement que tu as peur, et ils auront raison de le penser, n'est-ce pas ? Il est trop tard pour effacer les soupçons qui pèsent sur ton entourage, en revanche, il est clairement temps de te faire oublier autant que nécessaire. En agissant dans l'ombre de l'Hydre, tu nous seras d'ailleurs bien plus utile.


Un agent invisible en quelque sorte. Je laisse passer un temps de silence avant de reprendre. Nous n'avons pas de temps à perdre.

-Allez, commençons.
Je tire de ma poche une fiole de veritaserum que je le somme d'avaler cul-sec. J'attends de m'assurer qu'il l'a bue jusqu'à la dernière seconde avant de reprendre. Lors de... l'incident. Quels mots as-tu prononcés, exactement ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Treason sometimes dwells with courage. Empty
Message#Sujet: Re: Treason sometimes dwells with courage.   Treason sometimes dwells with courage. Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Treason sometimes dwells with courage.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Le reste du monde
 :: Quartier général de l'Hydre
-