AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -62%
ABEIL – Lot de 2 Oreillers à ...
Voir le deal
14.54 €

Partagez | 
 

 Les vieilles amitiés sont les plus sincères | Agrippine & Darren

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
SORCIER
Agrippine Dragonneau
▌ Messages : 1371
Humeur :
Les vieilles amitiés sont les plus sincères | Agrippine & Darren - Page 2 Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Les vieilles amitiés sont les plus sincères | Agrippine & Darren - Page 2 Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de hêtre, crin de licorne, 31,2 cm
Camp: Neutre
Avatar: Emma Stone

Les vieilles amitiés sont les plus sincères | Agrippine & Darren - Page 2 Empty
Message#Sujet: Re: Les vieilles amitiés sont les plus sincères | Agrippine & Darren   Les vieilles amitiés sont les plus sincères | Agrippine & Darren - Page 2 Icon_minitimeLun 20 Juin - 17:58



Les vieilles amitiés sont les plus sincères
-O

h là là mais c'est qu'il sort les griffes, fit Agrippine, étonnée du choix de vocabulaire de Darren au sujet des joueuses des Harpies... de sa part, un commentaire du genre avait de quoi étonner, mais certainement pas de quoi la dissuader de donner ses faveurs aux Harpies. Au contraire, même. Eh bien moi je les adore, ces connasses. Faut l'être pour s'imposer dans la vie, et tant pis si ça heurte ces messieurs. Elle afficha un grand sourire. Je dois me reconnaître un peu en elles, en fait, reprit-elle en haussant les épaules.

Elle ne trouvait pas dévalorisant de se qualifier de connaisse. Elle préférait d'elle-même une image désagréable mais impactante que pas d'image du tout, vraiment. Alors oui, elle ne comptait pas laisser les petits secrets internes de Darren, qui connaissait ces filles mieux qu'elle, gâcher le plaisir qu'elle ressentait quand elle se trouvait en compagnie de Darren.

Bref, dans tous les cas, elle ne tenait pas tant à insister sur la question, plutôt que de s'intéresser à ces filles, elle préférait adresser son attention pleine et entière à son interlocuteur, raison pour laquelle elle demandait plus de détails à ce dernier sur son voyage en Finlande, mais elle sentait qu'elle allait devoir bien insister pour lui tirer les vers du nez, car pour l'heure, il ne se montrait pas très bavard sur la question malgré tout.

-C'est quoi les trucs touristiques que tu as visitées ? Impressionnantes comment  ? Tu sais que je rêve de voir ça, moi, une aurore boréale, ça a l'air terriblement incroyable.
Elle marqua une pause. Par contre, la nuit constamment, c'est sûr et certain que ça me déprimerait, il me faudrait pas longtemps pour rechercher le jour, le soleil et la chaleur. Elle sourit. Enfin, je dis ça, mais il fait tellement gris à Londres qu'il a l'air de faire nuit tout le temps de toute façon.

Et en vérité, elle était un oiseau de nuit. Quand le soleil était haut dans le ciel, elle, elle avait plutôt tendance à traîner au fond de son lit. Elle n'aimait la nuit que parce qu'elle pouvait y faire des rencontres mystérieuses et sans lendemain, parce que c'était souvent dans l'obscurité que se tramaient les événements les plus intéressants. Aucun doute à avoir à ce sujet.


code by Mandy

   

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Créatures magiques
Darren O'Hare
▌ Messages : 161
Humeur :
Les vieilles amitiés sont les plus sincères | Agrippine & Darren - Page 2 Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Les vieilles amitiés sont les plus sincères | Agrippine & Darren - Page 2 Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Erable, aile de fée & 28,9 cm
Camp: Neutre
Avatar: Richard Madden

Les vieilles amitiés sont les plus sincères | Agrippine & Darren - Page 2 Empty
Message#Sujet: Re: Les vieilles amitiés sont les plus sincères | Agrippine & Darren   Les vieilles amitiés sont les plus sincères | Agrippine & Darren - Page 2 Icon_minitimeSam 17 Sep - 22:50

Les vieilles amitiés sont les plus sincères
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
-Oh là là mais c'est qu'il sort les griffes. Eh bien moi je les adore, ces connasses. Faut l'être pour s'imposer dans la vie, et tant pis si ça heurte ces messieurs. Je dois me reconnaître un peu en elles, en fait.

Encore une fois, Agrippine avait le droit d’aimer qui elle voulait, et ce qu’elle voulait. Ça ne changeait pas grand-chose pour Darren qui était capable d’avoir des opinions divergentes avec ses amis. Ce n’était pas comme si cela allait changer grand-chose pour autant. Pourtant, il ne trouvait pas qu’Agrippine ressemblait aux joueuses des Harpies. Mais bon, si elle avait envie de se reconnaître en elles, elle en avait totalement le droit, et il ne voyait pas l’utilité de débattre de ce sujet qui avait déjà été bien abordé pour le coup.

Parler de ses voyages, c’était plus sympa que de parler de choses qu’il n’appréciait pas vraiment. Pas pour une question d’égocentrisme, mais parce qu’il aurait plus de choses à dire, et parce que cela semblait intéresser Agrippine. Il savait que la jeune femme avait envie de voyager, donc il ne trouvait pas cela étrange qu’elle pose autant de questions. Parfois, il lui ramenait des petits souvenirs, des petits trucs de ses voyages, quand il avait le temps ou qu’il y pensait, et il espérait qu’elle appréciait.

-C'est quoi les trucs touristiques que tu as visitées ? Impressionnantes comment ? Tu sais que je rêve de voir ça, moi, une aurore boréale, ça a l'air terriblement incroyable. Par contre, la nuit constamment, c'est sûr et certain que ça me déprimerait, il me faudrait pas longtemps pour rechercher le jour, le soleil et la chaleur. Enfin, je dis ça, mais il fait tellement gris à Londres qu'il a l'air de faire nuit tout le temps de toute façon.

Il est vrai que Londres n’était pas le meilleur endroit pour ce qui était du soleil. Darren venait d’Irlande, mais c’était à peu près la même chose. Encore que, il devait pleuvoir un peu plus chez lui qu’ici. Mais bon, au moins, ils avaient un semblant de saison, alors qu’il faisait quasiment tout le temps froid en Finlande, et qu’ils n’avaient jamais d’hiver caniculaires. Mais pour la durée où il y était allé, ça n’avait pas été insurmontable, et il avait vu de très belles choses. Cela avait définitivement été un très bon voyage.

« J’ai visité plusieurs parcs naturels, un château de glace, quelques monts et oh, le village du père-noël. C’est réellement un peuple qui croit beaucoup au surnaturel, je veux dire chez les moldus. Il y a tout une zone géographique où ils ne construisent aucun bâtiment parce qu’ils sont persuadés que des farfadets y vivent. C’était assez amusant à entendre. Je ne te cache pas que les aurores boréales sont un spectacle qui est unique et vraiment magnifique. Par contre, ne me fais pas croire que tu fais partie de ces gens qui veulent absolument aller se dorer la pilule au soleil, la plupart du temps tu passes tes journées à dormir pour récupérer des tes nuits blanches. »

black pumpkin

_________________

- Darren O'Hare -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Agrippine Dragonneau
▌ Messages : 1371
Humeur :
Les vieilles amitiés sont les plus sincères | Agrippine & Darren - Page 2 Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Les vieilles amitiés sont les plus sincères | Agrippine & Darren - Page 2 Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de hêtre, crin de licorne, 31,2 cm
Camp: Neutre
Avatar: Emma Stone

Les vieilles amitiés sont les plus sincères | Agrippine & Darren - Page 2 Empty
Message#Sujet: Re: Les vieilles amitiés sont les plus sincères | Agrippine & Darren   Les vieilles amitiés sont les plus sincères | Agrippine & Darren - Page 2 Icon_minitimeLun 19 Sep - 18:36



Les vieilles amitiés sont les plus sincères
A

grippine avait conscience ‘être un peu insistante, mais quiconque la connaissait savait que c’était sa manière de fonctionner. Elle avait toujours été très volubile, très curieuse, très expansive, très bavarde. Et quand cela concernait des personnes qui avaient toute son affection encore plus. Son interlocuteur avait une vie incroyable, qu’il passait son temps à minimiser alors que beaucoup d’autres voudraient vivre la même, et la jeune femme estimait que ne pas en partager le contenu serait criminel, alors oui, elle voulait tout savoir, même les détails que son ami trouverait peut-être insignifiants, car la jeune femme était absolument certaine du fait qu’insignifiants, ils ne l’étaient pas tant que ça, et même, qu’ils ne l’étaient pas du tout.

Alors elle l’écouta parler de ce qu’il avait visité, et voilà, clairement, qu’Agrippine s’apprêtait à lui reprocher de ne pas s’être montré plus bavard pour commencer à alors que c’était quand même incroyable, tout ce qu’il avait pris la peine de voir. Elle, elle tuerait pour voir le village de ce brave père Noël… Bon d’accord, elle ne tuerait peut-être pas, c’était quand même radical, mais quand même, c’était trop bien.

-Oh… donc il n’y a pas de vrais farfadets au village du père Noël. J’avoue que c’est décevant comme info. T’as rencontré le vieux barbu ? J’espère que t’as plaidé en ma faveur, je finis toujours sur la liste des vilains enfants
, fit-elle avec un lueur des plus malicieuses dans le regard.

Agrippine tropvait toujours belle la capacité des moldus à croire, mais jamais en la bonne forme de magie. Elle les trouvait vraiment remarquables, peut-être parce qu’ils n’avaient pas conscience de l’existence du monde de la magie, ils avaient développé un pouvoir d’imagination incroyable, et que la rouquine ne cesserait jamais de leur envier, très clairement.

-Je vois pas en quoi mon rythme de vie est incompatible avec le fait de se dorer la pilule, au passage. Je suis parfaitement capable de faire la sieste au soleil, tu sous-estimes vraiment mes capacités,
s’amusa-t-elle avec un grand sourire. Amène-moi sur une plage de sable blanc, tu verras, je me taperai des siestes de qualité et un bronzage de qualité supérieure, fit-elle avec un grand sourire.

C’est sûr, Darren la connaissait bien, et Agrippine en profitait pour rebondir sur chacune de ses taquineries. N’empêche qu’il serait plus sympa de profiter du soleil en même temps qu’elle lézarderait, épuisée d’une soirée agitée et / ou arrosée.



code by Mandy

   

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Créatures magiques
Darren O'Hare
▌ Messages : 161
Humeur :
Les vieilles amitiés sont les plus sincères | Agrippine & Darren - Page 2 Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Les vieilles amitiés sont les plus sincères | Agrippine & Darren - Page 2 Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Erable, aile de fée & 28,9 cm
Camp: Neutre
Avatar: Richard Madden

Les vieilles amitiés sont les plus sincères | Agrippine & Darren - Page 2 Empty
Message#Sujet: Re: Les vieilles amitiés sont les plus sincères | Agrippine & Darren   Les vieilles amitiés sont les plus sincères | Agrippine & Darren - Page 2 Icon_minitimeMar 24 Jan - 12:45

Les vieilles amitiés sont les plus sincères
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Darren reconnaissait qu’il avait de la chance, de pouvoir voyager aux quatre coins du monde, découvrir de nouveaux paysages, de nouvelles cultures, de nouvelles personnes. Il est vrai que c’était un privilège. Encore qu’il y a quelques temps, il avait cru l’avoir totalement perdu, mais il se félicitait d’avoir sur conjuguer son nouveau statut et sa carrière, c’était une réelle réussite pour lui. Quoiqu’il en soit, il acceptait de donner plus de détails à Agrippine, parce que dans tous les cas elle était capable de le harceler pour en avoir et que ça ne lui coûtait pas grand-chose. Au contraire, il était toujours agréable de pouvoir confier ses expériences.

Surtout que pour le coup, c’était de bonnes expériences. Bon, Darren ne partait jamais pour des vacances quand il voyageait pour disputer des matchs, mais il avait tout de même un ou deux temps de pause qui lui permettaient de visiter un peu. Le reste du temps, il le passait à l’entraînement, ou à tenter d’élaborer des tactiques de jeu, il ne pouvait pas se permettre de trop se disperser, mais il tentait tout de même d’en profiter un maximum.

-Oh… donc il n’y a pas de vrais farfadets au village du père Noël. J’avoue que c’est décevant comme info. T’as rencontré le vieux barbu ? J’espère que t’as plaidé en ma faveur, je finis toujours sur la liste des vilains enfants.

Darren afficha un sourire à la remarque de son amie. Il est vrai que le folklore moldu était assez amusant. Il existait bon nombre de leurs légendes qui étaient une réalité pour les sorciers, mais les moldus n’en avaient normalement pas conscience. Mais il y en avait aussi qui n’existaient dans aucun monde, du moins, pas à leur connaissance. Le père-noël par exemple, ce n’était vraiment pas sorcier.

« Je n’ai pas été vérifié à ce point les informations. Il y avait bien quelqu’un qui disait être le père noël, dans une petite maison très décorée. Mais je ne pense pas pouvoir faire grand-chose pour toi, je pense que ton nom sur cette liste est totalement indélébile. »

-Je vois pas en quoi mon rythme de vie est incompatible avec le fait de se dorer la pilule, au passage. Je suis parfaitement capable de faire la sieste au soleil, tu sous-estimes vraiment mes capacités. Amène-moi sur une plage de sable blanc, tu verras, je me taperai des siestes de qualité et un bronzage de qualité supérieure.

Il n’était pas certain que les britanniques soient capables d’avoir un bronzage de qualité supérieure, après tout, ils étaient réputés pour ne pas passer beaucoup de temps au soleil, étant donné leur climat essentiellement pluvieux, et beaucoup avaient une peau très pâle, donc qui rougissait très facilement, mais bon, Agrippine avait toujours sa conception des choses, et elle allait à l’essentiel sans passer aux désagréments.

« Est-ce que tu essayes d’obtenir des vacances gratuites de ma part ? D’autant que tu seras plus écrevisse que bronzée je pense, étant donné nos gênes britanniques. »

black pumpkin

_________________

- Darren O'Hare -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Agrippine Dragonneau
▌ Messages : 1371
Humeur :
Les vieilles amitiés sont les plus sincères | Agrippine & Darren - Page 2 Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Les vieilles amitiés sont les plus sincères | Agrippine & Darren - Page 2 Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de hêtre, crin de licorne, 31,2 cm
Camp: Neutre
Avatar: Emma Stone

Les vieilles amitiés sont les plus sincères | Agrippine & Darren - Page 2 Empty
Message#Sujet: Re: Les vieilles amitiés sont les plus sincères | Agrippine & Darren   Les vieilles amitiés sont les plus sincères | Agrippine & Darren - Page 2 Icon_minitimeAujourd'hui à 10:55



Les vieilles amitiés sont les plus sincères
A

grippine afficha un sourire, ravie de délier la langue de son interlocuteur au sujet de ses nombreux voyages. C'est qu'Agrippine, elle, parlait beaucoup de voyager et le faisait finalement très peu. Elle le pourrait sans doute, rien ne la retenait réellement en Angleterre, mais elle se mettait constamment des barrières et se trouvait toujours des excuses pour ne pas partir, à commencer par le fait qu'elle ne voulait pas laisser son frère seule. Elle n'avait pas vraiment d'excuses pour justifier cela. Elle y trouvait son compte, c'est un fait. N'empêche qu'elle aimait vivre les aventures de son interlocuteur par procuration.

-J'en reviens quand même pas que tu sois allé au pays du Père Noël et que tu sois même pas allé le voir. Moi, à ta place, j'aurais forcé l'entrée et j'aurais braqué son atelier. Agrippine rit de sa propre bêtise... Elle avait toujours tendance à trop en faire, mais cette pensée l'amusait beaucoup, que voulez-vous. D'accord, je commence peut-être à voir pourquoi je n'étais pas sur la liste des enfants sages, commenta-t-elle sans réussir à mettre un terme à son immense fou rire qui ne serait pas forcément partagé par son interlocuteur, mais tant pis.

Quand elle se remit un peu de sa propre bêtise, elle adressa un sourire malicieux à Darren, alors que ce dernier affirmait la voir venir, à chercher à se faire des vacances à l'oeil. Agrippine n'avait même pas l'intention de s'en défendre, non. Au contraire, elle aimait laisser planer l'idée que ce puisse effectivement être le cas.

-Ca marche pas ? Je prendrais pas de place dans tes valises, pourtant. Et je sais me faire toute petite, fit-elle pour plaider en sa propre faveur... Et bon, t'as raison, peut-être que je deviendrai aussi rouge que mes cheveux, mais je n'ai peur de rien, je suis prête à prendre le risque, affirma-t-elle sans se départir de son très large sourire.

Même si elle n'était pas complètement sérieuse. Darren voyageait beaucoup, certes, mais il n'était jamais vraiment en vacances et n'avait pas réellement le temps de profiter, alors au fond, ça ne vendait peut-être pas tant de rêve que cela malgré tout.



code by Mandy

   

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Les vieilles amitiés sont les plus sincères | Agrippine & Darren - Page 2 Empty
Message#Sujet: Re: Les vieilles amitiés sont les plus sincères | Agrippine & Darren   Les vieilles amitiés sont les plus sincères | Agrippine & Darren - Page 2 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Les vieilles amitiés sont les plus sincères | Agrippine & Darren

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Plus les amitiés sont rares, plus elles sont précieuses (Robert)
» Les vieilles amitiés ne disparaissent pas toujours. (Rudolf)
» Plus d'hommes sont loups que hommes // Ft. Darren
» Les vertus sont sœurs, les vices sont camarades. (Callidora)
» L'inattendu des amitiés (Ines)
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Les habitations
 :: Bienvenue chez vous ! :: Appartement d'Agrippine Tuft (Allée des embrumes)
-