AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
-30%
Le deal à ne pas rater :
Baskets Nike Air Max Genome
119 € 170 €
Voir le deal

Partagez | 
 

 Qui naît ange mourra démon (Harfang & Caspar)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MANGEMORT
Callidora Londubat
▌ Messages : 511
Humeur :
Qui naît ange mourra démon (Harfang & Caspar) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Qui naît ange mourra démon (Harfang & Caspar) Right_bar_bleue

En couple avec : Harfang Londubat

Qui naît ange mourra démon (Harfang & Caspar) Empty
Message#Sujet: Qui naît ange mourra démon (Harfang & Caspar)   Qui naît ange mourra démon (Harfang & Caspar) Icon_minitimeMar 21 Avr - 14:40


J'ai mesuré mes mots, travaillé ma syntaxe et réfléchi au vocabulaire. Le contenu du courrier que j'ai envoyé à Charis et Caspar a été calculé pour que ma soeur n'imagine pas qu'elle puisse avant tout et surtout être adressée à son époux. Je sais qu'il aura su lire entre les lignes l'impatience que je ressens à l'idée de mettre au monde notre enfant. J'ai envoyé le hibou dès les premières contractions, la suite s'est enchaînée rapidement. Harfang, contraint et forcé, m'a accompagné à Sainte-Mangouste, et pour le reste... je baigne à vrai dire dans une sorte de flou artistique presque total.

Je prétendrai, pour préserver les apparences, que l'accouchement s'est déroulé sans dommage. La vérité est au fond légèrement différente. Je prétendrai, comme je l'ai fait pour Augusta, que ce fut un moment simple et évident, sans grande douleur, comme ce le fut pour mon premier enfant, parce que personne n'a besoin de connaître ses détails intimes, témoins de ma vulnérabilité. La vérité, c'est que j'ai souffert terriblement au moment de mettre au monde Augusta, même si les détails de cette douleur se sont vite estompés, mais ce n'est rien en comparaison de la souffrance que j'ai ressentie pour mon second enfant. Un déchirement, un tiraillement qui m'a éconduite plusieurs heures...

Mais qui en vaut la peine, je le sais à présent que le petit Algie se tient dans mes bras, propre, robuste, en excellente soirée. Caspar a su me donner ce que je n'attendais pas de mon mari après la naissance d'Augusta, il a su me donner un fils, et je le chéris déjà tant. Ma chair, mon sang... La combinaison parfaite de deux perfections...

Charis, Cedrella et Caspar nous ont rejoint il y a une trentaine de minutes. J'ai pu leur présenter Algie en bonne et due forme. Mais ce n'est pas assez, je veux que Caspar puisse vraiment découvrir son fils comme il se doit. J'ai réussi à feinter en usant d'un caprice de jeune maman épuisée (ce que je suis) pour pousser mes deux soeurs vers la sortie en leur envoyant faire pour moi une course qui devrait les tenir éloignées un certain temps. Ne reste plus que Caspar, Harfang, moi et le petit Algie dans cette pièce. J'espérais que Harfang aurait le bon ton de nous laisser seuls. Mais apparemment, nous ne devons pas y compter. Alors je décide de faire ce que je fais de mieux, et simplement prétendre qu'il n'est pas là. Cela ne bouleversera guère mes habitudes.

-Est-ce que tu veux le porter ?
je demande en m'adressant donc seulement à Caspar sans envisager la présence de mon époux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Harfang Londubat
▌ Messages : 418
Humeur :
Qui naît ange mourra démon (Harfang & Caspar) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Qui naît ange mourra démon (Harfang & Caspar) Right_bar_bleue

En couple avec : Callidora Londubat

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bouleau, 29 cm, plume de phénix
Camp: Neutre
Avatar: Chris Evans

Qui naît ange mourra démon (Harfang & Caspar) Empty
Message#Sujet: Re: Qui naît ange mourra démon (Harfang & Caspar)   Qui naît ange mourra démon (Harfang & Caspar) Icon_minitimeMar 28 Avr - 11:38

Eh bien… voilà. La… chose est née. En toute honnêteté, Harfang pourrait être difficilement plus détaché des événements qu’il ne l’est. Sa présence était requise, alors il est venu. Mais dans le fond, il ne réalise pas vraiment ce qui se passe. En neuf mois, il devrait avoir eu le temps d’assimiler la situation, mais pas vraiment, il était plus focalisé sur la trahison de son épouse que sur le reste. Du coup, il a parfois eu tendance à oublier qu’une petite vie humaine était en jeu. Il n’a absolument pas compati aux souffrances de Callidora, et franchement, il aurait voulu qu’elle ait plus mal encore. De même, il a caressé, un bref instant, le cruel souhait de la voir perdre cet enfant qui n’a rien à faire là. Il n’est normalement pas cynique à ce point, mais la tension accumulée n’aide vraiment pas.

Mais il est là, donc… Mignon ? Bah… C’est un bébé, quoi. Pour Harfang, tous les bébés se ressemble. Et il n’éprouve absolument rien de la tendresse qu’il avait pu ressentir le jour où ses yeux s’étaient posés sur Augusta la première fois. Algie… est né, c’est tout. Il n’y a rien à ajouter à ce sujet. Et il est planté là, spectateur d’un événement qu’il prend pour une immense mascarade. Et ça ne s’arrange pas quand Callidora envoie paître ses sœurs pour se retrouver.. seule avec Caspar. Enfin, Harfang est toujours là, bien sûr, mais il l’a bien compris, à ce stade, il fait partie des murs. Mais un mur qui parle, et un mur qui voit rouge quand il entend Callidora s’adresser à son amant, proposer de le prendre dans ses bras, faire comme s’il n’était pas là. Non mais quel joli duo de crevards.

"De mieux en mieux",
s’agace Harfang en croisant les bras devant sa poitrine. "Quand on s’imagine que vous ne pouvez pas être de plus gros connards tous les deux, vous arrivez encore à me surprendre. Bougez pas, surtout, je vais appeler Charis, qu’elle profite aussi du spectacle, tant qu’on y est."

Il est trop tôt pour parler à Charis, même s’il espère bien que la vérité lui sautera au visage, mais leur culot et leur absence totale de considération est en train de devenir particulièrement insupportable. Bon, ils l’ont toujours été, mais ils sont en train de battre leur record personnel, et ce n’est pas peu dire, quand on les connaît. C’est insupportable, franchement. Réellement insupportable.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Caspar Croupton
▌ Messages : 352
Humeur :
Qui naît ange mourra démon (Harfang & Caspar) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Qui naît ange mourra démon (Harfang & Caspar) Right_bar_bleue

En couple avec : Charis Croupton

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de vigne, 25,4 cm, Corne de Serpent cornu
Camp: Mal
Avatar: Nikolaj Coster-Waldau

Qui naît ange mourra démon (Harfang & Caspar) Empty
Message#Sujet: Re: Qui naît ange mourra démon (Harfang & Caspar)   Qui naît ange mourra démon (Harfang & Caspar) Icon_minitimeVen 7 Aoû - 18:56

Quand ils avaient reçu la lettre de Callidora, forcément l’évènement avait eu bien plus d’intérêt pour Caspar qu’il n’avait pu le montrer. Dans une autre condition, il aurait dit à Charis qu’il n’avait pas le temps de l’accompagner auprès de sa sœur pour faire la rencontre de son neveu, sauf que là, il était évident qu’il mourrait d’envie de s’y rendre pour faire la rencontre de son fils. Alors il avait suivi Charis et Cedrella, se disant que cela passerait pour un effort de sa part, même si sa présence était tout bonnement indispensable. Et il dut commencer à prendre sur lui, chose difficile. Callidora leur présentait officiellement le nouveau-né, un fils, Algie. Caspar ne pouvait pas se permettre de se montrer trop heureux, trop touché.

Mais Callidora savait toujours comment s’y prendre à merveille. Elle prétexta un caprice de jeune maman pour pousser ses sœurs à quitter la pièce, ce qu’elles firent. Et Caspar se retrouva seule en compagnie de Callidora et d’Algie son fils… ou presque. Harfang était forcément là. Mais Caspar n’avait aucune envie de laisser l’homme gâcher ce moment. Callidora lui proposa de prendre leur fils dans ses bras, ce qu’il avait bien l’intention de faire bien sûr, peu importait ce que pensait Harfang qui ne manqua pas de rappeler son existence.

« Vas-y, ne te gêne pas. »
Répondit-il sèchement à Harfang quand ce dernier suggéra d’aller chercher Charis pour qu’elle puisse admirer le spectacle.

Caspar ne devrait sans doute pas le provoquer comme il le faisait, parce qu’il n’avait quand même aucune envie que son épouse arrive dans la pièce et comprenne la situation. Mais en même temps, il n’avait aucune envie de laisser cet homme gâcher ce moment. Il avait envie de faire la connaissance de son fils, le découvrir comme il se devait et il était hors de question que son beau-frère vienne perturber ce moment. Et au fond, Caspar ne croit pas réellement aux provocations de Harfang, il ne pensait pas qu’il serait capable de réellement aller chercher Charis. S’il avait dû lui dire, il l’aurait déjà fait. Cela viendra peut-être, ce que Caspar n’espérait pas quand même, mais pas maintenant.

Maintenant de toute façon, Caspar avait juste envie de prendre Algie dans ses bras comme Callidora le lui demandait. Alors il termina de s’approcher d’elle, sans prêter plus attention au mari de sa maitresse et pris l’enfant dans ses bras. En peu de temps, Caspar avait fait la connaissance de deux enfants, deux fils. Il aimait Barty, il se sentait fier de son fils. Mais quand il prit Algie dans ses bras, ce fut… différent. L’enfant avait les yeux fermés, il ne bougeait pas dans ses bras, en somme il ne faisait rien mais Caspar se senti envahi par une émotion qu’il n’avait jamais encore ressentie. C’était intense. Cet enfant n’était pas son héritier, mais il le sentait, il l’aimait de tout son cœur. Plus que Barty ?

« Il est tellement parfait. » Dit-il, un large sourire sur le visage comme il n’en avait pas souvent et une émotion nouvelle dans la voix.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
Callidora Londubat
▌ Messages : 511
Humeur :
Qui naît ange mourra démon (Harfang & Caspar) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Qui naît ange mourra démon (Harfang & Caspar) Right_bar_bleue

En couple avec : Harfang Londubat

Qui naît ange mourra démon (Harfang & Caspar) Empty
Message#Sujet: Re: Qui naît ange mourra démon (Harfang & Caspar)   Qui naît ange mourra démon (Harfang & Caspar) Icon_minitimeMer 12 Aoû - 11:47


Les insultes de mon mari glissent sur moi. Je n’en ai que faire, je ne les entends pas. Elles me sont totalement indifférentes. Il faut dire que j’y suis habituée, avec le temps. La hargne de Harfang, c’était un bruit de fond, rien de plus. Il ne gâchera pas mon bonheur, rien ne saurait gâcher le bonheur qui me submerge en cet instant. J’en éprouve bien rarement, mais je le savoure d’autant plus. Je connais sa valeur, je ne me réjouis pas de n’importe quoi. Harfang peut dire et répéter que nous sommes un beau duo de connards, les pires ordures que ce monde ait jamais porté, je m’en moque. Les deux pires ordures de ce monde ont engendré une véritable merveille, un trésor, une perfection.

Alors qu’il y aille, qu’il fasse mine de prévenir Charis et Cedrella, je me doute qu’il ne le fera pas. Je ne sais pas combien de temps il va encore réussir à tenir sa langue, mais je sais que le couperet ne tombera pas maintenant. Alors il peut nous menacer, je décide de le prendre à la légère. Rien ne compte à présent, rien à part nous trois. Moi, Caspar, Algie, et c’est tout. Ça pourrait être tout pour toujours. Harfang et Augusta sont les brouillons d’une vie imparfaite. Eux sont cette perfection enfin atteinte, même si je ne pourrais y goûter que par bribe, comme maintenant où le regard furieux de mon époux ne change rien à ses résolutions.

J’oublie tout, j’occulte tout le reste, et j’admire ce moment d’échange et de rencontre entre un père et son fils. Une émotion que je n’avais justement ressentie jusqu’alors me gagne et me submerge. Je sais qu’une émotion similaire à saisi Caspar. Je le vois dans ses yeux, dans son sourire. Il aime cet enfant, je le vois, je le ressens, je le comprends. La certitude domine, et j’en suis heureuse. Je savais qu’il l’adorerait. J’en étais sûre et certaine, mais je n’ai plus de doute.

-Il te ressemble tant, déjà,
je me permets de commenter à voix basse, osant à peine troubler ce moment d’une émotion forte et indicible.

Algie sera comme son père. Je le sais, je le sens, je le ressens. Dans mes chairs, dans mon sang. Il est ce que j’aurais créé de plus parfait en ce bas monde. Et rien ne le sera plus jamais autant. Rien à part eux. Nous.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Harfang Londubat
▌ Messages : 418
Humeur :
Qui naît ange mourra démon (Harfang & Caspar) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Qui naît ange mourra démon (Harfang & Caspar) Right_bar_bleue

En couple avec : Callidora Londubat

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bouleau, 29 cm, plume de phénix
Camp: Neutre
Avatar: Chris Evans

Qui naît ange mourra démon (Harfang & Caspar) Empty
Message#Sujet: Re: Qui naît ange mourra démon (Harfang & Caspar)   Qui naît ange mourra démon (Harfang & Caspar) Icon_minitimeVen 14 Aoû - 11:31


Comme de bien entendu, ni Caspar, ni Callidora ne prennent ses menaces au sérieux. En même temps, Harfang peut bien reconnaître qu'il n'a pas vraiment fait ce qu'il fallait pour passer pour autre chose qu'inoffensif alors que, même s'il parle beaucoup, il ne dit jamais rien. Mais ils déchanteront rapidement. Harfang a eu une bonne raison de tenir sa langue jusqu'ici.

Charis était enceinte, il n'avait pas envie de la brusquer. Mais Charis a accouché, maintenant, et lui, ça le démange de plus en plus de faire exploser cette fichue bombe. Alors oui, ce n'est peut-être pas le moment. Mais il n'y a pas spécialement de moment. Il faut juste que ça éclate, une bonne fois pour toutes, c'est tout. Alors peut-être que c'est pour maintenant ?

Juste histoire de voir leur suffisance dégringoler jusque dans leurs chaussettes, il doit quand même avouer que c'est hyper, hyper tentant. Pourquoi il se retient au juste. Qu'est-ce que ça peut lui faire de gâcher la venue au monde de ce fichu bâtard ? Pourtant, pour le moment en tout cas, il reste là et ne bouge pas, et il assiste au spectacle le plus déroutant (le plus révulsant) qu'il ait jamais vu.

Ce sourire sur le visage de Caspar, c'est inhumain. On pourrait trouver ça attendrissant si on ne connaissait pas le bonhomme, mais Harfang, lui, de son côté, trouve ça proche de glauque, pour tout dire. Il a l'air de l'aimer, son chiard... C'est ça le pire. Harfang n'est pas sûr de l'avoir vu faire preuve d'autant de douceur et de considération quand il posait les yeux sur Barty... Son fils légitime. Il a l'air heureux. Eh bien tant mieux, ce sera encore plus simple de réduire ce bonheur à néant s'il en éprouve.

"Il ne lui manque que les cornes et la queue fourchue"
, rétorque-t-il quand Callidora affirme que le petit Algie ressemble à son père. "Profite bien de l’avoir dans tes bras, c’est la dernière fois que ça arrive."

L'avertissement n'est pas là pour faire joli. Il le pense. Il ne sait pas encore de quelle façon il fa s'y prendre, mais il sait très bien que c'est précisément ce qui va se passer. D'une manière ou d'une autre, il ne laissera pas Algie avoir de père. Ni Caspar, ni lui.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Caspar Croupton
▌ Messages : 352
Humeur :
Qui naît ange mourra démon (Harfang & Caspar) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Qui naît ange mourra démon (Harfang & Caspar) Right_bar_bleue

En couple avec : Charis Croupton

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de vigne, 25,4 cm, Corne de Serpent cornu
Camp: Mal
Avatar: Nikolaj Coster-Waldau

Qui naît ange mourra démon (Harfang & Caspar) Empty
Message#Sujet: Re: Qui naît ange mourra démon (Harfang & Caspar)   Qui naît ange mourra démon (Harfang & Caspar) Icon_minitimeSam 20 Fév - 9:41

Vivre ces deux expériences ne pouvait que faire comprendre à Caspar à quel point elles étaient bien différentes. Caspar se sentait fière de son héritier, il considérait l’aimer parce qu’il était la chair de sa chair, parce qu’il était son fils. Mais maintenant qu’il portait Algie dans ses bras, l’homme ne pouvait que se rendre compte ce que c’était réellement que l’amour. Il ne vivait vraiment pas les choses comme avec Barty, il ne ressentait pas du tout la même chose avec Algie. Caspar considérait Barty parfait, parce que c’était ce qu’il se devait d’être, portant son nom et devenant son héritier, Barty était destiné à avoir une grande destiné. Mais Algie c’était… il ne le considérait pas parfait, il savait qu’il était parfait tout simplement, parce que c’était ce qu’il était. Et même si la situation ne sera pas forcément parfaite en grande partie à cause de la présence de l’imparfait Harfang, Caspar s’en moquait complètement. Il était là, portant son fils dans ses bras, et il se sentait parfaitement à sa place et il se rendait compte ce que ça faisait vraiment d’aimer son enfant. Qu’est-ce qu’il en était de Barty ? Son héritier, mais il sera bien incapable de l’aimer autant qu’il aimait Algie.

Preuve en était de la fierté et du bonheur qu’il ressentit en entendant Callidora affirmer que son fils lui ressemblait déjà tant. Charis lui avait fait la même remarque avec leur fils, mais ce qu’il en avait ressenti n’avait rien à voir avec ce qu’il ressentit en cet instant précis. Parce que cela venait de Callidora ? Parce qu’il était question de Algie ? Au fond, Caspar ne savait pas du tout pourquoi et comment les choses se passaient comme ça et pour une fois, il n’avait pas envie de creuser. Il se contentait simplement de savourer cet instant et d’être tellement heureux de son fils. Même s’il y avait toujours le cornu de service pour venir gâcher l’ambiance. Caspar n’avait pas l’intention de laisser Harfang gâcher ce moment et l’empêcher d’être heureux. Même si ce dernier décidait de balancer la bombe maintenant – et celle-ci allait peut-être finir par tomber – Caspar considérait que ça lui en serait bien égal. Évidemment, l’homme n’avait pas envie que tout soit gâché maintenant, mais avec Algie dans ses bras il se sentait tout bonnement insubmersible. Caspar ne fut en aucun cas blessé en entendant son beau-frère affirmer qu’il ne manquait à cet enfant que des cormes et une queue fourchue, ça lui passait très clairement au-dessus. Cet enfant était parfait, c’était tout ce qu’il y avait à retenir. En revanche, Caspar fut bien incapable d’ignorer la remarque suivante.

« Ah oui ? Et tu comptes me l’empêcher comment ? » Demanda-t-il en relevant pour la première fois son regard vers Harfang. La voix de Caspar était tranchante. Il considérait que Harfang ne pouvait rien faire contre lui, et surtout il considérait qu’il n’avait pas intérêt à se positionner entre lui et son fils. Harfang pouvait très bien se contenter de menace en l’air comme depuis toujours, mais Caspar ne le prendrait pas à la légère. Parce qu’en cet instant précis, Algie dans ses bras, il était prêt à tout pour être le père de cet enfant. C’était son fils, sa perfection, personne ne se mettrait sur son chemin.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
Callidora Londubat
▌ Messages : 511
Humeur :
Qui naît ange mourra démon (Harfang & Caspar) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Qui naît ange mourra démon (Harfang & Caspar) Right_bar_bleue

En couple avec : Harfang Londubat

Qui naît ange mourra démon (Harfang & Caspar) Empty
Message#Sujet: Re: Qui naît ange mourra démon (Harfang & Caspar)   Qui naît ange mourra démon (Harfang & Caspar) Icon_minitimeJeu 4 Mar - 10:38


Je demeure indifférente aux remarques cyniques d'Harfang. A force, je commence à m'habituer. Depuis qu'il sait ce qui se trame entre Caspar et moi, depuis qu'il a appris ma grossesse, j'y ai droit tous les jours et j'ai appris à faire avec, à l'ignorer. Il est plus virulent, maintenant, et c'est logique vu les circonstances, mais ça m'est égal. Son opinion m'indiffère à un point inimaginable... du moment qu'il se contente de cracher son venin en notre présence et qu'il s'abstient de le faire en compagnie de Charis. Mais je sais très bien que je ne dois pas jouer avec le feu... que nous ne devons pas jouer avec le feu. L'euphorie d'être à nouveau mère, d'avoir le sentiment d'être mère pour la toute première fois, ne doit pas me faire oublier la prudence.

Et je sens que la patience d'Harfang commence à atteindre ses limites. Je n'aime pas ça. Je me sentais invincible tant que j'étais enceinte, mais je sais bien que la situation pourra bien dégringoler à présent que l'enfant est né. Harfang peut parler, ce n'est pas la dernière fois que Caspar tiendra Algie dans ses bras, j'y veillerai. Le père et le fils entretiendront une relation digne de ce nom, parce que je serai là pour veiller au grain. Mais ce sur quoi je dois veiller au grain également, c'est sur le comportement de mon époux, et je ne pense pas que le provoquer, comme le fait Caspar, puisse nous rendre service. Il ne mérite rien de plus, c'est vrai, mais nous ne pouvons pas prétendre que Harfang ne dispose pas d'armes redoutables pour faire retomber notre euphorie.

-Ne le provoque pas
, dis-je à l'attention de Caspar en déposant ma main sur son bras avec douceur.

Je n'ai pas envie d'engendrer d'esclandres, et encore moins donner de mauvaises idées à Harfang, qui peut bien être du genre à agir sur un coup de tête, mieux vaut tempérer les choses. Surtout, je n'ai pas envie de gâcher ce moment. Je préfère ignorer complètement la présence d'Harfang, je considère que c'est la meilleure des choses à faire. Je ne pense pas qu'il mettra aucune de ses menaces à exécution, mais sait-on jamais.

-Cela n'en vaut pas la peine.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Harfang Londubat
▌ Messages : 418
Humeur :
Qui naît ange mourra démon (Harfang & Caspar) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Qui naît ange mourra démon (Harfang & Caspar) Right_bar_bleue

En couple avec : Callidora Londubat

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bouleau, 29 cm, plume de phénix
Camp: Neutre
Avatar: Chris Evans

Qui naît ange mourra démon (Harfang & Caspar) Empty
Message#Sujet: Re: Qui naît ange mourra démon (Harfang & Caspar)   Qui naît ange mourra démon (Harfang & Caspar) Icon_minitimeMer 10 Mar - 10:15


Un sourire désagréable s'affiche sur les lèvres d'Harfang. Au fond, même si la supériorité qu'affiche Caspar l'agace, il apprécie de le voir réagir ainsi. Avec son syndrome du dieu vivant, Caspar Croupton a fini par se croire intouchable, eh bien, Harfang se fera un plaisir de lui prouver le contraire. Forcément, à force d'évoquer l'idée qu'il parlerait à Charis sans jamais le faire, le couple doit s'imaginer que ça n'arrivera jamais, mais c'est un tort que de le penser.

Il s'est laissé retenir par l'inquiétude qu'il se faisait pour sa belle-soeur, enceinte aussi de surcroit, il voulait attendre la naissance des enfants, et que Charis se sente mieux, il voulait laisser passer la "tornade Cedrella", aussi... et l'air de rien, il y a de moins en moins de choses qui le retiennent d'aller tout balancer. Bien sûr, il y a sa propre réputation qui en prendrait un coup si l'affaire s'ébruitait, mais honnêtement, sa réputation, il est prêt à la risquer, maintenant, tant cette situation lui tape sur le système.

Et même si Charis doit être au courant, ce n'est pas elle qui le répétera à tout le monde, en revanche, elle pourra elle aussi contribuer à éloigner Algie autant que nécessaire de son père. Il n'a pas l'intention d'agir maintenant, certes, mais Caspar devrait cesser de croire qu'il a l'avantage, il ne l'a pas, et plus il voudra affirmer le contraire et pousser Harfang dans ses retranchements, plus cela aura de chances de se retourner contre lui.

Callidora, elle, a l'air de l'avoir compris. Bien sûr, sa "chère et tendre épouse" doit continuer de le prendre pour un bouffon et juste considérer qu'elle prend une précaution d'usage sans pour autant y penser davantage, mais ça, ça lui est égal. Ils ont tous le droit de le prendre pour l'idiot du coin, duquel il n'y a absolument rien à redouter : plus dure sera la chute, comme on a l'habitude de dire, et à raison, sûrement.

"Exactement, ne sois pas plus idiot que tu en as l'air, Caspar, écoute ta petite chérie, pour une fois qu'elle dit quelque chose de sensé."

Et selon lui, ce n'est pas prêt d'arriver de nouveau avant un moment, alors il faut l'apprécier quand ça arrive.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Qui naît ange mourra démon (Harfang & Caspar) Empty
Message#Sujet: Re: Qui naît ange mourra démon (Harfang & Caspar)   Qui naît ange mourra démon (Harfang & Caspar) Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Qui naît ange mourra démon (Harfang & Caspar)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Londres
 :: Hôpital Sainte-Mangouste
-