AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
-50%
Le deal à ne pas rater :
Assassin’s Creed Valhalla PS4/PS5 et Xbox One /Series X
34.99 € 69.99 €
Voir le deal

Partagez | 
 

 Libérer la parole permet de libérer l'esprit. (Espérance)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
SORCIER
Lisbeth Benson
▌ Messages : 60
Humeur :
Libérer la parole permet de libérer l'esprit. (Espérance) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Libérer la parole permet de libérer l'esprit. (Espérance) Right_bar_bleue

En couple avec : Gregory Benson

QUI SUIS-JE?
Baguette:
Camp: Neutre
Avatar: Wiona Ryder

Libérer la parole permet de libérer l'esprit. (Espérance) Empty
Message#Sujet: Libérer la parole permet de libérer l'esprit. (Espérance)   Libérer la parole permet de libérer l'esprit. (Espérance) Icon_minitimeMer 22 Avr - 17:06

Libérer la parole permet de libérer l'esprit.
La période de Noël était un peu plus calme. En même temps, Lisbeth faisait en sorte que ça soit une période plus calme. Les rendez vous de la jeune femme étaient donc moins fréquents, elle avait envie de profiter le plus possible de ce moment pour être avec sa fille et son mari. Le réveillon était passé, ça avait été une soirée forte intéressante. Mais ce n'était pas parce que Lisbeth avait l'intention de prendre du temps pour sa famille qu'elle pouvait se permettre d'annuler tous ses rendez vous. La période était plus calme, mais elle devait quand même par instant prendre le temps d'être auprès de ses patientes.

Lisbeth s'était spécialisée dans la psychanalyse de femme, parce qu'elle était en quelque sorte directement touchée. Elle savait aussi que c'était plus facile pour les femmes de se confier à des femmes. Lisbeth avait pu se confier à Gregory à l'époque, elle n'avait pas eu du mal à lui dire ce qu'elle avait sur le cœur et tout ce qu'elle avait vécu, mais elle savait que ce n'était pas toujours facile pour tout le monde. Et si on avait le choix, c'était forcément plus simple de se contenter de se confier à une femme. Certaines de ses patientes avaient donc besoin d'elle donc malgré la période de Noël.

C'était le cas de Espérance. Lisbeth n'avait pas eu envie d'annuler leurs rendez vous. Elles ne se voyaient pas tous les jours non plus, mais lisbeth avait conscience que ces rendez vous régulier étaient quand même important. Surtout au vu de ce que la jeune femme avait connu et qui touchait la psychologue. Elle savait bien sur qu'elle se devait de rester distante, qu'elle devait impérativement prendre des distances vis à vis de l'histoire de ses patientes, mais en même temps elle ne pouvait pas non plus ignorer complètement sa propre histoire.

Elle avait donc gardé ce rendez vous. Elle avait quitté Amy et Gregory qui se trouvaient chez eux, quand elle se rendit dans son bureau quelques minutes avant la séance avec Espérance. Elle se prépara un instant, avant d'entendre frapper à la porte de son bureau et d'aller ouvrir.

« Bonjour Espérance. » Dit-elle dans un sourire avant de reprendre. « Entre je t'en pris, installé toi. » À force, la jeune femme avait quand même l'habitude. Il y avait deux fauteuils confortables dans son bureau, histoire d'être parfaitement à l'aise. Elle prit place dans celui qu'elle avait l'habitude d'utiliser en face de celui où elle invitait les jeunes femmes à s'installer. « Comment te porte tu ? »

Sa question pouvait sembler banale et anodine, mais en cet instant précis il n'y avait rien qui était réellement banal et anodin. Et forcément Lisbeth allait analyser cette réponse.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moldu
Espérance Howell
▌ Messages : 125
Humeur :
Libérer la parole permet de libérer l'esprit. (Espérance) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Libérer la parole permet de libérer l'esprit. (Espérance) Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Aucune
Camp: Neutre
Avatar: Olivia Cooke

Libérer la parole permet de libérer l'esprit. (Espérance) Empty
Message#Sujet: Re: Libérer la parole permet de libérer l'esprit. (Espérance)   Libérer la parole permet de libérer l'esprit. (Espérance) Icon_minitimeVen 24 Avr - 12:37


Espérance avait longtemps hésité la première fois qu'elle avait passé la porte du bureau de Lisbeth Benson. Sa mère n'avait eu de cesse de lui répéter que c'était de l'argent jeté par les fenêtres, et elle n'avait pas tort quant au fait qu'elles n'avaient pas forcément les moyens de se le permettre. Mais Espérance savait pertinemment qu'elle ne serait jamais capable d'aider convenablement sa génitrice si elle-même ne parvenait pas à se libérer de ses propres démons, alors elle avait essayé, juste pour voir.

Elle était sceptique, bien sûr, la psychologie était une "médecine" relativement neuve, et qui d'ailleurs n'était même pas reconnue comme telle, mais si quelqu'un ou quelque chose pouvait réussir à effacer un rien de ses traumatismes, elle devait tenter sa chance. Et dès les premiers instants, elle avait senti une différence.

Que ce soit parce que Lisbeth avait su la mettre en confiance et qu'avec elle, la jeune femme avait tout de suite su se livrer ou que cette femme ait tout simplement un don, elle était ressortie de sa première séance complètement chamboulée. Elle avait mis à jour des émotions profondes, qui venaient de plus loin qu'elle ne serait capable de le dire. Elle avait beaucoup pleuré, elle avait beaucoup parlé... Elle en était ressortie vidée, épuisée comme si elle venait de courir un marathon, mais soulagée... Il ne lui suffirait pas d'une séance pour aller vraiment mieux, mais déjà, elle avait ressenti un effet positif sur elle. Alors elle avait accepté de revoir Mrs Benson. Et à présent, leurs rendez-vous étaient réguliers.

Les fêtes de Noël passées, elle avait eu hâte de revoir Lisbeth. Ce n'était pas une période facile. Ce moment dédié à la famille leur rappelait cruellement l'absence de son père, et sa mère était au plus mal... même s'il y avait aussi un peu de positif dans tout ça.


« Bonjour Espérance. Entre je t'en pris, installé toi. Comment te porte tu ? »

Espérance ne se fit pas prier et s'installa d'office à la demande de la psychologue tout en lui adressant à sourire. Quant à la réponse "Comment te portes-tu". Au fond, ça impliquait tellement de choses... Il n'y avait pas meilleure entrée en matière.


"Je vais bien... plus ou moins. J'ai eu pas mal de... j'ai fait quelques crises d'angoisse, avec les fêtes de fin d'année. Je m'inquiète de plus en plus pour maman."


_________________
Where there's life, there's hope.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Lisbeth Benson
▌ Messages : 60
Humeur :
Libérer la parole permet de libérer l'esprit. (Espérance) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Libérer la parole permet de libérer l'esprit. (Espérance) Right_bar_bleue

En couple avec : Gregory Benson

QUI SUIS-JE?
Baguette:
Camp: Neutre
Avatar: Wiona Ryder

Libérer la parole permet de libérer l'esprit. (Espérance) Empty
Message#Sujet: Re: Libérer la parole permet de libérer l'esprit. (Espérance)   Libérer la parole permet de libérer l'esprit. (Espérance) Icon_minitimeSam 8 Aoû - 10:52

Libérer la parole permet de libérer l'esprit.
Forcément, quand Lisbeth demandait à une de ses patientes comment elle allait, elle n’attendait pas que celle-ci se contente de répondre par un « bien » ou par un « mal », elle cherchait évidemment à obtenir une réponse développée. Par moment, ce n’était pas ce qu’elle obtenait, surtout au début lors des premières séances qu’elle avait avec certaines jeunes femmes traumatisées. Mais elle savait ensuite s’arranger pour diriger la conversation, si on pouvait réellement appeler ça une conversation. Mais Esperance ne se contenta donc pas d’une réponse laconique, elle développa un peu ses pensées et c’était exactement ce qu’attendait la psychologue.

Elle allait bien donc. Quand Espérance disait cela, Lisbeth savait bien qu’il y avait quand même des nuances dans ses propos à apporter. Elle allait bien, sur le moment sans doute, mais il y avait des moments où elle n’allait pas si bien que cela et c’était parfaitement normal après ce qu’elle avait vécu. Espérance nuança donc son propos, li disant qu’elle avait fait quelques crises d’angoisses. Processus normal, sans aucun doute, mais Lisbeth n’aimait jamais entendre ce genre de mot. Si ça ne tenait qu’à elle, elle aimerait bien que ses patientes parviennent à dépasser leurs traumatismes en seulement quelque séance, malheureusement la psychologue était quand même bien placée pour savoir que ça ne se faisait pas comme ça. Elle-même, par moment, n’était pas forcément au meilleur de sa forme. Les fêtes de fin d’année approchaient à grand pas, la période de noël était toujours bien plus complexe quand on avait des soucis familiaux justement. Avant que Lisbeth n’ait la possibilité d’être avec son époux, c’était toujours une période qu’elle avait détesté. Mais depuis, elle avait eu la chance d’avoir sa famille.

« Elle ne va pas mieux ? » Demanda-t-elle, décidant de se concentrer dans un premier temps sur l’état de la mère de la jeune femme. Ce n’était pas cette femme qui se trouvait dans son bureau – même si en vérité, Lisbeth se disait de plus en plus qu’elle devrait aussi la prendre comme patiente, mais elle savait que Mrs Howell était bien plus réfractaire à son domaine de « médecine » –, mais Lisbeth savait bien que le sort de sa mère influençait énormément sur celui de la jeune femme. Elle prenait beaucoup en charge, elle avait beaucoup de chose à gérer, dont sa mère. Forcément, c’était une source de stress supplémentaire qu’elle n’avait pas forcément besoin d’avoir. « Comment évolue son état en ce moment ? » Demanda Lisbeth avec douceur.

Elle n’avait évidemment jamais pour but de brusquer ses patientes, elle y allait doucement, tranquillement. Savoir comment allait la mère d’Espérance pourrait se faire une idée de son état d’esprit et de stress actuel, afin qu’elles puissent revenir ensemble sur les crises d’angoisses qu’elle avait eu dernièrement. Même si comme Espérance l’avait dit, la période de noël était une source d’angoisse énorme dans certaine situation familiale. Il n’était jamais facile de se réjouir de ce moment, quand un être nous manquait, ou quand on avait malheureusement vécu le pire dans sa vie.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moldu
Espérance Howell
▌ Messages : 125
Humeur :
Libérer la parole permet de libérer l'esprit. (Espérance) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Libérer la parole permet de libérer l'esprit. (Espérance) Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Aucune
Camp: Neutre
Avatar: Olivia Cooke

Libérer la parole permet de libérer l'esprit. (Espérance) Empty
Message#Sujet: Re: Libérer la parole permet de libérer l'esprit. (Espérance)   Libérer la parole permet de libérer l'esprit. (Espérance) Icon_minitimeJeu 13 Aoû - 12:14


« Elle ne va pas mieux ? »

C’était une question à laquelle Espérance n’aimait pas répondre, car cela l’obligeait à faire face à une réalité qui l’angoissait, mais si elle était là, c’était bien pour en parler, c’était pour décrire en mots des émotions qu’elle avait peine à extérioriser autrement.

En règle générale, Espérance prenait sur elle, elle faisait ce qu’elle pouvait pour composer avec des sentiments complètement contradictoires. Elle n’avait pas le droit de flancher en présence de sa mère, et elle ne voulait surtout pas se plaindre auprès de son entourage. Elles s’étaient installées à Londres pour laisser le passé derrière elles et commencer une nouvelle vie, pas pour constamment regarder en arrière.

C’était à cela que servaient les séances de psychanalyse, à aller au-delà, à dépasser tout ça, à transcender ses démons, trop nombreux, et surtout sources d’angoisse terrible. Alors il fallait qu’elle regarde la vérité en face…


. « Comment évolue son état en ce moment ? »

Espérance baissa le regard sur ses mains jointes, elle était vraiment très nerveuse. Elle essayait de trouver les mots qui résumeraient au mieux son ressenti, ce qu’elle éprouvait en cet instant, et qui était assez difficile à décrire en fin de compte.

Elle n’aimait pas devoir mettre des mots sur cette situation. Elle savait que ça rendrait cette situation définitivement trop réelle. Mais en même temps, il était important qu’elle dise les choses franchement. Elle savait que Lisbeth savait l’écouter et qu’elle serait vraiment capable de l’aiguiller, de lui donner des armes suffisantes pour affronter la vie, cette vie absurde qui souvent vous privait de ce qui comptait le plus pour vous.


"Ça empire…"
, soupira Espérance.

Elle détestait avoir à dire ça, mais oui, c’était la vérité. Plus les jours passaient, plus sa mère déclinait, elle n’avait plus la force de rien, elle n’essayait même plus de se battre. Elle renonçait. C’était comme si elle attendait, juste ça. Qu’elle attendait le moment de pouvoir enfin rejoindre son défunt mari.


"Elle se laisse complètement dépérir. Elle refuse de sortir, c’est à peine si elle daigne boire ou manger. J’essaie d’organiser des sorties, de lui redonner goût à la vie, mais… J’ai l’impression qu’elle m’écoute sans m’entendre. Parfois, quand je lui parle, c’est comme si elle n’était plus… vraiment là, vous voyez. Elle dort beaucoup, elle passe presque tout son temps à ça… Parfois, j’ai peur de la retrouver et qu’elle ait… commis l’irréparable."

Ces mots lui serrent la gorge, Elle déteste ce que le fait de les articuler les rend concrets.



_________________
Where there's life, there's hope.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Lisbeth Benson
▌ Messages : 60
Humeur :
Libérer la parole permet de libérer l'esprit. (Espérance) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Libérer la parole permet de libérer l'esprit. (Espérance) Right_bar_bleue

En couple avec : Gregory Benson

QUI SUIS-JE?
Baguette:
Camp: Neutre
Avatar: Wiona Ryder

Libérer la parole permet de libérer l'esprit. (Espérance) Empty
Message#Sujet: Re: Libérer la parole permet de libérer l'esprit. (Espérance)   Libérer la parole permet de libérer l'esprit. (Espérance) Icon_minitimeSam 13 Fév - 17:32

Libérer la parole permet de libérer l'esprit.
Espérance venait la voir dans le but d’aller mieux, parce qu’elle avait des problèmes et qu’elle pouvait s’en sortir. Elle venait donc pour elle principalement, mais Lisbeth savait parfaitement que l’état de la jeune femme avait un rapport direct avec l’état de sa mère. Il ne suffisait évidemment pas d’aider la mère pour que la fille puisse s’en sortir, cela dit il était évident que la fille aurait bien dû mal à s’en sortir si l’état de la mère continuait d’empirer. Ce qui était le cas donc. Lisbeth n’avait pas besoin d’avoir réellement la réponse de la jeune femme pour le comprendre, il suffisait de voir sa réaction. Elle avait commencé par dire qu’elle se faisait du souci pour sa mère, elle avait donc déjà répondu à sa réponse. Et la manière dont elle baissa son regard sur ses mains, comme pour chercher correctement ses mots, c’était de nouveau une réponse. Mais Lisbeth n’avait pas forcément besoin que Espérance lui explique l’état de sa mère, qu’elle devinait être de plus en plus mal, mais elle considérait que la jeune femme sous ses yeux avait besoin de prononcer ces mots.

Ça n’était pas facile pour elle d’exprimer pleinement ce qu’elle vivait concernant sa mère, d’expliquer l’état dans lequel elle se trouvait. Mais en même temps elle ne pouvait pas garder cela pour elle, elle avait besoin d’en parler, de se décharger du poids qu’elle avait décidé de se mettre sur les épaules. Et Lisbeth était là pour ça. Quand bien même, ce qu’elle entendait ne la rassurait en aucun cas concernant l’état de la mère de la jeune femme. Il était évident que l’état de la mère de la jeune femme était de pire en pire, au point qu’il en soit dangereux pour elle. Elle se laissait mourir à petit feu, tout simplement, depuis la mort de son époux. Espérance avait d’autres problèmes, elle avait besoin d’aider et c’était difficile de l’aider si elle avait le sort de sa mère sur les épaules également. Elle devrait se battre pour deux personnes, mais il faudrait encore qu’elle en ait la force et que sa mère ne la conduise pas vers le bas.

« Je comprends que tu te fasses du souci pour ta mère. » Dit-elle doucement. Lisbeth savait ce que cela faisait de se faire du souci pour un membre de sa famille, quand bien même sa fille n’était pas de son sang, elle ne supportait pas de la voir ne pas aller bien. « Ta mère a besoin d’aide, c’est évident. Mais pour qu’il puisse être possible de l’aider, il faut qu’elle accepte l’aide. » Espérance n’apprécierait peut-être pas ce qu’elle disait, mais c’était la vérité. Il est difficile d’aider une personne si elle n’acceptait pas de recevoir l’aide. C’était très clairement la première étape vers une guérison, celle que Lisbeth avait passé en acceptant l’aide de son époux, celle que Amy suivait et toutes les personnes qui venaient la voir dans son bureau comme Espérance. « Je sais que tu tiens à aider ta mère et tu as bien raison de le faire Espérance, mais tu auras beaucoup de mal à avancer toi-même si elle te… retiens. »
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moldu
Espérance Howell
▌ Messages : 125
Humeur :
Libérer la parole permet de libérer l'esprit. (Espérance) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Libérer la parole permet de libérer l'esprit. (Espérance) Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Aucune
Camp: Neutre
Avatar: Olivia Cooke

Libérer la parole permet de libérer l'esprit. (Espérance) Empty
Message#Sujet: Re: Libérer la parole permet de libérer l'esprit. (Espérance)   Libérer la parole permet de libérer l'esprit. (Espérance) Icon_minitimeMar 16 Fév - 12:19


« Je comprends que tu te fasses du souci pour ta mère. »

Là-dessus, elle se sentait au moins soulagée. Espérance savait qu'on lui reprochait souvent d'en faire trop pour sa mère, mais elle avait envie qu'on lui reconnaisse que c'était quelque chose de naturel malgré tout, et quand on voyait dans quel état cette dernière se retrouvait, elle considérait ne faire qu'agir très naturellement pour le bien de la personne qui comptait plus que tout au monde pour elle.

Elle ne s'étonnait pas que Mrs Benson soit capable de comprendre cela, et ce pour une raison très simple et tout autant logique : elle-même était mère, adoptive certes, mais mère tout de même, elle était capable de savoir, de comprendre quels liens profonds unissaient toujours une mère et sa fille. C'était quelque chose de puissant et d'inaliénable, et personne ne pouvait rien contre cela.

« Ta mère a besoin d’aide, c’est évident. Mais pour qu’il puisse être possible de l’aider, il faut qu’elle accepte l’aide. »
D'accord, mais comment faire pour qu'elle accepte cette aide ? Espérance n'avait aucune intention de la forcer, et elle faisait d'ailleurs tout son possible pour se montrer la plus patiente et la plus douce possible.

Dans tous les cas, elle n'avait pas envie d'imposer quoi que ce soit à cette mère-courage qui avait tant fait pour elle. Mais elle se disait souvent que si elle ne la bousculait pas, rien ne la ramènerait à la raison, et à force de se perdre dans l'entier inverse, c'était plus que la raison qu'elle allait perdre en fin de compte, mais peut-être aussi la santé, la vie... Elle ne pourrait pas supporter de la perdre. Elle avait trop besoin de l'avoir à ses côtés.

« Je sais que tu tiens à aider ta mère et tu as bien raison de le faire Espérance, mais tu auras beaucoup de mal à avancer toi-même si elle te… retiens. »

"Mais qu'est-ce que je suis supposée faire, alors ?"
demanda Espérance, désemparée. "La laisser dépérir, décider que ce n'est pas mon problème ? Si je ne suis pas là pour elle, je sais ce qui va lui arriver, je sais ce qu'elle serait capable de faire. Je veux pas avoir ça sur la conscience, je veux pas la perdre." Elle marqua une pause. "Je ne vois pas comment faire pour ne pas la laisser me retenir sans... l'abandonner."

Elle se trouvait dans une impasse. Et elle avait terriblement besoin d'une solution... même s'il n'en existait pas de toute faite, c'était tout le problème.

_________________
Where there's life, there's hope.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Libérer la parole permet de libérer l'esprit. (Espérance) Empty
Message#Sujet: Re: Libérer la parole permet de libérer l'esprit. (Espérance)   Libérer la parole permet de libérer l'esprit. (Espérance) Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Libérer la parole permet de libérer l'esprit. (Espérance)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» La Cerise s'efface, le Bien trépasse [hentaï, PV Vaelz]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Les habitations
 :: Bienvenue chez vous ! :: Appartement des Benson (Londres)
-