AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
-25%
Le deal à ne pas rater :
Friteuse à air Moulinex Dual Easy Fry & Grill – Inox, 2 tiroirs
149.99 € 199.99 €
Voir le deal

Partagez | 
 

 Les âmes sauves et les autres [pv Belvina]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MANGEMORT
Gwendall Colloway
Gwendall Colloway
▌ Messages : 1579
Humeur :
Les âmes sauves et les autres [pv Belvina] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Les âmes sauves et les autres [pv Belvina] Right_bar_bleue

En couple avec : Sasha

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de hêtre, ventricule de dragon, 21,38 cm
Camp: Mal
Avatar: Aaron Tveit

Les âmes sauves et les autres [pv Belvina] Empty
Message#Sujet: Les âmes sauves et les autres [pv Belvina]   Les âmes sauves et les autres [pv Belvina] Icon_minitimeJeu 21 Mai - 10:18


Les âmes sauves et les autres
I

l n'était pas rare que le chemin de Gwendall le mène jusqu'à cette boutique, pourtant il n'avait pas le souvenir d'y avoir un jour acheté quoi que ce soit. Plus jeune, il se souvenait s'être discrètement dérobé à la vigilance de ses parents pour passer du chemin de traverse à l'allée des embrumes afin de s'imprégner de son atmosphère toute particulière et de se faire peur, et il se souviendrait toujours de sa première découverte de ce magasin, pourtant, oui, il n'en avait jamais été le client. Il était, comme beaucoup d'autres, fasciné par la magie noire, mais cela n'avait jamais été au point d'en étudier les subtilités ou de collectionner les sombres articles étalés en vitrine de chez Barjow & Beurk.

Il la pratiquait, par la force des choses, car il est évident que les sortilèges impardonnables en eux-mêmes, qu'il maîtrisait à ce jour sur le bout des doigts, ne pouvaient être considérés autrement que comme des sorts de magie noire, il la connaissait bien, car la formation des Aurors vous instruisait de façon assez complète sur la question (on ne pouvait combattre que ce que l'on connaissait pour le mieux), mais il savait que d'autres, parmi les mangemorts avant tout, étaient bien plus avancés dans ce domaine que lui.

Quoi qu'il en soit, ce n'était pas en tant que client que Gwendall avait passé le pas de cette boutique, mais en tant qu'Auror, une de ses enquêtes en cours l'ayant mené tout droit à cet endroit, comme ce pouvait être le cas. Si Barjow & Beurk flirtait de façon plus qu'évidente avec l'illégalité, le ministère n'avait jamais empêché ce commerce. Que ce soit au nom des connivences de l'influente famille Beurk avec un certain nombre de hauts fonctionnaires du ministère ou parce qu'en dépit de ce qui semblait manifeste, ils réussissaient toujours, par un tour de passe-passe judiciaire, à montrer pattes blanches, ils passaient toujours entre les mailles du filet. Ce qui arrangeait bien les Auros dans certains cas. Il était plus facile de remonter la piste d'un mage noir quand on le soupçonnait d'avoir ses habitudes dans une boutique comme celle-ci.

C'était dans l'espoir de croiser l'un des propriétaires qu'il était venu (en s'arrangeant pour venir à un moment où il savait que Jedusor ne serait pas en fonction. Il le voyait suffisamment comme ça), afin de l'interroger sur un meurtre impliquant une arme suspecte, qui pourrait très bien venir des rayonnages en question. Mais sur place, il ne trouva ni Kenneth Barjow, ni Herbert Beurk, mais l'épouse de ce dernier, que Gwendall connaissait un peu, avant tout parce qu'il était relativement proche d'Aristide et d'Orpheus (Theodosia, c'était... une autre affaire).

-Bonjour madame Beurk, votre mari ne travaille pas aujourd'hui ? J'espérais lui poser quelques question.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
SORCIER
Belvina Beurk
Belvina Beurk
▌ Messages : 96
Humeur :
Les âmes sauves et les autres [pv Belvina] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Les âmes sauves et les autres [pv Belvina] Right_bar_bleue

En couple avec : Herbert Beurk

QUI SUIS-JE?
Baguette: 26,7 cm, aile de fée & bois de noisetier
Camp: Mal
Avatar: Meryl Streep

Les âmes sauves et les autres [pv Belvina] Empty
Message#Sujet: Re: Les âmes sauves et les autres [pv Belvina]   Les âmes sauves et les autres [pv Belvina] Icon_minitimeJeu 13 Aoû - 19:12

Les âmes sauves et les autres
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Herbert lui avait envoyé un message, il lui avait demandé de venir à la boutique le temps qu’il aille régler une affaire. Ce n’était pas la première fois qu’il lui faisait ce genre de demandes, et cela ne la dérangeait pas. Kenneth n’était pas là et Herbert ne lui demanderait plus rien, et leur jeune apprenti, Jedusor, n’était pas là non plus, et il n’avait pas envie de fermer, le moindre client pouvait être une aubaine, alors Belvina pouvait bien rendre ce service à son époux. L’allée des embrumes n’était pas son endroit préféré, mais elle connaissait bien la boutique, et elle avait ses habitudes, donc cela ne la dérangeait pas.

Les choses avaient été calmes depuis qu’elle y était. Elle avait rapidement croisé Herbert qui était parti sans lui expliquer en détail ce qu’il avait à faire mais elle lui faisait confiance, et lui aussi puisqu’il lui laissait la boutique. Il y avait eu quelques clients, mais rien de très soutenu. L’avantage, c’est qu’elle connaissait assez bien les lieux pour répondre à certaines questions, mais pas aussi bien que les propriétaires actuels. Ils avaient sans cesse des nouveautés et Belvina n’en connaissait pas toutes les subtilités. Elle ne pratiquait pas la magie noire, même si ce n’était pas quelque chose qui l’effrayait ou qu’elle considérait comme tabou non plus.

Comme cela faisait un moment qu’il n’y avait personne ayant franchi le seuil de la boutique, elle décida de se faire un thé, et de faire une petite pause. Ça ne mangeait pas de pain, et puis elle n’avait pas envie de rester des heures derrière le comptoir si cela ne servait à rien. Et si quelqu’un entrait, elle l’entendrait. Elle ne savait pas quand son époux allait se décider à revenir, mais elle espérait que ça ne serait plus long. Elle voulait bien rendre service, mais elle commençait tout de même à s’ennuyer un peu, à rester toute seule ici sans n’avoir rien de concret à faire. Elle se décida tout de même à retourner dans l’avant de la boutique en entendant la petite clochette retentir, signe que quelqu’un avait ouvert la porte.

Elle fut assez surprise de voir Gwendall Colloway. Elle savait qu’il était auror, et qu’il était ami avec ses fils, mais elle ne le connaissait pas non plus tant que ça. Mais de ce qu’elle savait, ce n’était pas un mauvais garçon. Il avait épousé une sang-mêlée, mais bon, cela ne faisait pas de lui quelqu’un de mauvais.

-Bonjour madame Beurk, votre mari ne travaille pas aujourd'hui ? J'espérais lui poser quelques question.

Elle se demandait quelles questions il avait à poser. Recevoir des aurors n’était pas rare, mais Belvina ne pouvait s’empêcher de se dire qu’il travaillait avec Theodosia, et donc il était peut-être encore une fois ici au sujet d’Amos, d’Orpheus, de Despina… mais elle ne pensait pas qu’il se soit rangé du côté de sa fille pour autant. En tout cas, Herbert n’était pas là, alors il ne pourrait pas y répondre tout de suite, il allait devoir patienter, ou revenir plus tard.

« Bonjour Gwendall. Il a dû s’absenter pour une affaire externe. Mais je peux peut-être vous aider ? »

black pumpkin

_________________

- Belvina Beurk -
Revenir en haut Aller en bas
MANGEMORT
Gwendall Colloway
Gwendall Colloway
▌ Messages : 1579
Humeur :
Les âmes sauves et les autres [pv Belvina] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Les âmes sauves et les autres [pv Belvina] Right_bar_bleue

En couple avec : Sasha

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de hêtre, ventricule de dragon, 21,38 cm
Camp: Mal
Avatar: Aaron Tveit

Les âmes sauves et les autres [pv Belvina] Empty
Message#Sujet: Re: Les âmes sauves et les autres [pv Belvina]   Les âmes sauves et les autres [pv Belvina] Icon_minitimeJeu 13 Aoû - 19:39


Les âmes sauves et les autres
H

erbert Beurk était donc absent. Mauvais timing. Gwendall, par curiosité, avait bien envie d'interroger son interlocutrice sur ces affaires externes qui retenaient son époux loin de sa boutique, mais en définitive, il y avait suffisamment à faire avec l'enquête qui le préoccupait sans s'embarrasser de questions qui dévieraient très certainement du sujet. Il aurait été préférable qu'il se retrouve en présence de Kenneth Barjow ou d'Herbert Beurk, qui auraient sans doute été bien plus à même de le renseigner (car les plus au fait de ce qui se tramait au sein de leur boutique), mais qui sait, peut-être que Belvina Beurk saurait tout de même lui apporter les réponses qu'il souhaitait obtenir de sa part, sait-on jamais. Elle semblait, en tout cas, disposée à lui répondre, ce qui était en soi une excellente chose (pas étonnante non plus, collaborer avec les Aurors était définitivement dans l'intérêt des membres de cette famille... pour ceux qui étaient liés au business de Barjow & Beurk en tout cas).

-Peut-être bien,
répondit Gwendall, qui allait tout de même poser ses questions à Belvina, dans le doute.

Il n'était pas certain qu'elle serait en mesure de lui répondre, mais il serait dommage de ne pas au moins tenter le coup. Il tira donc de la poche intérieure de son manteau les clichés qui avaient été pris de l'arme du crime sur lequel était menée l'enquête. L'objet ressemblerait presque à une baguette, mais hérissé de lames extrêmement pointus. L'objet n'avait su être identifié par l'équipe des Aurors, on estimait seulement que sa charge de magie noire était alarmante, et qu'elle pourrait tout à fait provenir de cette boutique. Si Barjow ou Beurk devaient nier avoir jamais vendu cet objet à qui que ce soit ou même avoir un jour eu cet objet dans leur rayon, peut-être seraient-ils du moins capable de l'identifier, voire de nommer d'autres vendeurs susceptibles d'avoir procédé à cette transaction. Toute information, même minime, était bonne à prendre.

-Est-ce que cet objet vous dit quelque chose ?
demanda-t-il à son interlocutrice.

Il lui laissa tout le temps d'observer soigneusement les photographies, qui présentaient la pièce à conviction sous différent angles qui permettaient ainsi de mieux jauger son apparence, de se faire une idée de sa forme globale ainsi que de ses dimensions. Il ne savait pas trop si cette question allait servir ou si Belvina se contenterait de ne pas avoir de réponse à lui communiquer. Il tentait le coup quoi qu'il en soit. Il n'avait pas grand-chose à perdre.




code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
SORCIER
Belvina Beurk
Belvina Beurk
▌ Messages : 96
Humeur :
Les âmes sauves et les autres [pv Belvina] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Les âmes sauves et les autres [pv Belvina] Right_bar_bleue

En couple avec : Herbert Beurk

QUI SUIS-JE?
Baguette: 26,7 cm, aile de fée & bois de noisetier
Camp: Mal
Avatar: Meryl Streep

Les âmes sauves et les autres [pv Belvina] Empty
Message#Sujet: Re: Les âmes sauves et les autres [pv Belvina]   Les âmes sauves et les autres [pv Belvina] Icon_minitimeSam 17 Oct - 10:25

Les âmes sauves et les autres
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
D’aussi loin qu’elle se souvienne, Belvina avait toujours assez bien apprécié Gwendall Colloway. De ce qu’elle savait, il s’entendait assez bien avec les garçons, et il était un collègue de Dosia. Le seul petit bémol, c’était son choix d’épouse, mais bon, ce n’était pas à Belvina de faire une quelconque réflexion à ce sujet. Quoiqu’il en soit, elle l’avait toujours bien accueilli. Elle se doutait qu’il était là pour Herbert, et c’était probablement au sujet d’un affaire. Les aurors ne venaient pas faire leurs emplettes ici. Mais le Ministère les avait toujours laissés tranquilles, et ce n’était pas plus mal. A cause des Barjow, les choses pourraient changer, évidemment. Mais Kenneth ne devait pas oublier que lui aussi avait tout intérêt à ce que la boutique tourne normalement. Il avait déjà perdu sa fille, ce serait regrettable qu’il perde le peu qui lui restait à présent.

-Peut-être bien.

Belvina n’était pas certaine de pouvoir aider. Même s’il lui arrivait de venir tenir la boutique quand ni Herbert, Tom ou Kenneth étaient là, elle ne s’y connaissait pas aussi bien qu’ils pouvaient le faire en artefact magiques. Mais elle allait tout de même faire de son mieux, c’était dans son intérêt, et celui de sa famille de collaborer avec les aurors. Même si normalement, Gwendall ne devrait pas chercher à leur nuire. Encore que, Dosia lui avait peut-être monté la tête, venant de sa fille, plus grand-chose ne la surprenait. Mais pour l’heure, ce n’était pas vraiment la question, et ce n’était pas le moment de l’aborder non plus. Même si elle reconnaissait avoir très envie de lui poser des questions sur sa fille, ce serait probablement malvenu, il était en train de travailler, il n’était pas venu prendre le thé. Et elle se doutait que cette affaire devait avoir son lot d’importance, évidemment.

-Est-ce que cet objet vous dit quelque chose ?

Belvina observa les photographies. L’objet paraissait étrange, mais tout un tas de choses étranges étaient vendues ici. Cependant, elle ne se souvenait pas avoir déjà vu cet objet ici. A moins que… peut-être que si, au final. Mais ça ne datait pas d’hier, c’était il y a des années. Elle ne mettait pas son nez dans les affaires de son mari, mais il lui parlait tout de même de son travail, et quand il y a de forts moments d’influence, il lui était déjà arrivé de s’occuper des stocks. Elle avait déjà vu cet objet, mais qu’une seule fois, et il avait été vendu il y a des années.

« Je crois que oui. J’en ai vu un, une fois, mais je serai incapable de vous dire ce que c’est, ou à quoi ça sert exactement. Je sais juste qu’il y en a eu un ici il y a des années, mais il été vendu. »

black pumpkin

_________________

- Belvina Beurk -
Revenir en haut Aller en bas
MANGEMORT
Gwendall Colloway
Gwendall Colloway
▌ Messages : 1579
Humeur :
Les âmes sauves et les autres [pv Belvina] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Les âmes sauves et les autres [pv Belvina] Right_bar_bleue

En couple avec : Sasha

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de hêtre, ventricule de dragon, 21,38 cm
Camp: Mal
Avatar: Aaron Tveit

Les âmes sauves et les autres [pv Belvina] Empty
Message#Sujet: Re: Les âmes sauves et les autres [pv Belvina]   Les âmes sauves et les autres [pv Belvina] Icon_minitimeSam 17 Oct - 23:33


Les âmes sauves et les autres
G

wendall laissa à Belvina tout le temps dont cette dernière pouvait bien avoir besoin pour examiner les photographies de l'objet incriminé et incriminant. Et il avait visiblement bien fait de prendre la peine de la questionner tout de même, car quand bien même elle s'exprimait au conditionnel, il semblait tout de même qu'elle soit capable de l'éclairer un minimum. Elle avait déjà vu un de ces articles, mais sans en connaître l'usage. Peut-être mentait-elle à ce sujet, mais l'Auror en doutait fort, d'autant qu'elle n'aurait eu aucun intérêt à affirmer que l'objet avait été vendu par la boutique si elle voulait véritablement cacher quoi que ce soit. Barjow et Beurk s'arrangeaient toujours pour avoir de bonnes excuses, connaissaient mille et une manières de contourner la loi, ils s'en sortaient toujours blancs comme neige, ou avec quelque sanction dont ils parvenaient vite à se dépêtrer. Cette fois ne ferait pas exception, et pour leur bonne collaboration avec les Aurors, ils ne seraient pas inculpés pour complicité...

La réponse de Belvina était encourageante, oui, elle sous-entendait que cette arme pour le moins étrange était peut-être celle-là même qui avait été vendue dans cette boutique, et dans ce cas là, les propriétaires des lieux devraient réussir sans trop de mal à lui communiquer le nom du sorcier à qui l'objet avait été vendu. Peut-être qu'il était passé de main en main depuis, mais ça valait tout de même la peine de ne serait-ce qu'essayer.

-D'accord,
dit-il en rangeant précautionneusement les photos. Je vous remercie. J'imagine que votre mari sera capable de me donner plus de précisions à ce sujet à son retour.

Il y comptait, en tout cas. Il ne pensait pas que ce soit un coup d'épée dans l'eau, et il l'espérait, tout du moins.

-Tout se passe bien pour vous, sinon ?
demanda-t-il ensuite.

Cette fois, la question était tout sauf professionnelle, et Gwendall en assumait complètement le caractère personnel. Il appréciait la famille Beurk, et en tant qu'Auror, il était bien placé pour savoir au moins en partie ce qui se tramait au sein de leur famille, même si certains détails, et qui n'étaient pas des moindres, lui échappaient encore.

-J'ai cru comprendre que la situation était un peu... délicate, ces derniers temps.

Il ne voulait pas retourner le couteau dans la plaie ou se montrer trop insistant, mais il était touché par le sort de la famille Beurk. Même s'il doutait fort de pouvoir y faire quoi que ce soit, il ne se sentait pas moins concerné pour autant.




code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
SORCIER
Belvina Beurk
Belvina Beurk
▌ Messages : 96
Humeur :
Les âmes sauves et les autres [pv Belvina] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Les âmes sauves et les autres [pv Belvina] Right_bar_bleue

En couple avec : Herbert Beurk

QUI SUIS-JE?
Baguette: 26,7 cm, aile de fée & bois de noisetier
Camp: Mal
Avatar: Meryl Streep

Les âmes sauves et les autres [pv Belvina] Empty
Message#Sujet: Re: Les âmes sauves et les autres [pv Belvina]   Les âmes sauves et les autres [pv Belvina] Icon_minitimeMer 30 Déc - 9:12

Les âmes sauves et les autres
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Que les Aurors viennent ici, qu’ils demandent à voir Herbert, ou Kenneth pour des affaires, ce n’était pas rare, c’était même assez courant. Mais bon, les Aurors n’impliquaient jamais les dirigeants de la boutique, parce qu’ils trouvaient toujours des arrangements. Ce n’était pas nouveau, les choses s’étaient toujours déroulées de cette manière, et Belvina ne voyait pas en quoi cette fois serait différente des autres. Alors Belvina se contentait d’aider autant qu’elle le pouvait, mais il est sûr qu’Herbert pourrait aider bien plus. Inutile de mentionner Kenneth, elle ne l’impliquait plus dans rien celui-là. Enfin, quoiqu’il en soit, elle avait dit tout ce qu’elle savait à Gwendall, il faudrait voir ensuite avec les gérants de la boutique. Tant qu’à faire, elle espérait que ce soit avec Herbert, elle n’avait pas envie de savoir Kenneth en compagnie d’Auror, sait-on jamais ce que ce dernier pouvait mijoter, elle se méfiait totalement à présent.

De la même manière, elle connaissait assez bien Gwendall à présent. Alors elle ne s’inquiétait pas trop de la suite des choses. Ce n’était pas lui qui leur causerait souci. Elle ne doutait pas de la qualité de son travail, évidemment, elle n’était pas apte à le faire, mais il n’avait rien à gagner à chercher à leur nuire, et puis, il y avait une certaine forme de cordialité entre eux, alors elle n’était pas vraiment inquiète. C’était un genre de routine pour eux, rien qui doive alarmer.

-D'accord. Je vous remercie. J'imagine que votre mari sera capable de me donner plus de précisions à ce sujet à son retour. Tout se passe bien pour vous, sinon ? J'ai cru comprendre que la situation était un peu... délicate, ces derniers temps.

Belvina hocha doucement la tête. Effectivement, il saurait mieux la renseigner qu’elle, c’était une certitude. Elle fut quelque peu surprise par sa question cependant, mais cela ne la dérangeait de converser un peu avec lui, au contraire. Gwendall avait toujours été un jeune homme charmant, et poli, alors elle pouvait bien prendre le temps d’échanger quelques mots avec le jeune homme. Délicate, le mot était faible. Elle ne savait pas si Gwendall lui parlait en qualité d’Auror ou non, mais si l’affaire était remontée jusqu’au bureau des Aurors, c’était bien plus sérieux qu’elle ne le pensait. Quoiqu’il en soit, elle avait peut-être là l’occasion de jouer un coup, elle verrait bien comment les choses se profilaient.

« Oui, c’est le cas. La famille Barjow n’a pas apprécié la justice qui a été rendue, et cherche à tout prix à nous nuire, enfin, surtout Orpheus qui doit tout supporter malgré ce qu’il a déjà subi. »

black pumpkin

_________________

- Belvina Beurk -
Revenir en haut Aller en bas
MANGEMORT
Gwendall Colloway
Gwendall Colloway
▌ Messages : 1579
Humeur :
Les âmes sauves et les autres [pv Belvina] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Les âmes sauves et les autres [pv Belvina] Right_bar_bleue

En couple avec : Sasha

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de hêtre, ventricule de dragon, 21,38 cm
Camp: Mal
Avatar: Aaron Tveit

Les âmes sauves et les autres [pv Belvina] Empty
Message#Sujet: Re: Les âmes sauves et les autres [pv Belvina]   Les âmes sauves et les autres [pv Belvina] Icon_minitimeMer 30 Déc - 17:29


Les âmes sauves et les autres
G

wendall n'était pas surpris de la réponse de son interlocutrice, c'était bel et bien là le résumé que d'autres lui avaient déjà fait de la situation des Beurk. Cela arrivait plus souvent qu'on ne le pensait. On pourrait s'imaginer qu'une fois justice faite, chacun admettait qu'elle avait fait son travail et acceptait la réalité telle qu'elle était. Mais dans les faits, il y avait bien souvent des opposants, des réfractaires à la vérité, des personnes qui refusaient d'accepter le jugement tranché d'une justice pourtant aveugle. Alors, Gwendall pouvait admettre qu'il y avait des affaires qui étaient traitées de la mauvaise manière, que les tribunaux se trompaient parfois (il avait suffisamment maquillé de preuves pour en avoir parfaitement conscience), mais dans certains cas, comme celui des Beurk, la culpabilité ne faisait aucun doute. L'enquête avait été propre, nette, précise. Despina était coupable, point final.

-Orpheus a les épaules solides, je suis convaincu qu'il parviendra parfaitement à dépasser cette situation.

D'autre se laisseraient accabler, mais Gwendall ne pensait pas que ce soit le cas d'Orpheus Beurk. Il voulait bien croire que cette situation soit difficile pour lui. Par bien des aspects, sa vie s'était effondrée. Mais il était capable de se relever, il se relevait déjà. Gwendall n'était pas proche de lui au point de pouvoir parler avec assurance de l'état d'esprit dans lequel il se trouvait, mais il pensait quand même pouvoir s'en faire une très bonne idée.

-Si cela peut vous rassurer, en ce qui concerne le bureau des Aurors, l'affaire est définitivement classée, personne n'a l'intention de rouvrir l'enquête.


Enfin... pour l'instant. Il ne pouvait pas présumer de ce que l'avenir réserverait... et il savait bien que les Aurors n'avaient pas été les seuls sur le coup. De ce qu'il savait, le bureau de la police magique était moins enclin à lâcher l'affaire. En même temps, leurs considérations n'étaient pas les mêmes. Les Aurors avaient bien assez à faire avec l'ascension du maître et toutes ses conséquences pour s'embarrasser de cas autrement mineurs. Et encore, ils n'étaient pas au bout de leurs peines, loin de là.

-Enfin, à l'exception de votre fille, mais elle n'a pas la légitimité pour.

Il ne devrait peut-être pas aborder le sujet si frontalement, mais il estimait logique d'évoquer le sujet de Theodosia. Après tout, ce n'était pas comme s'il pouvait faire abstraction alors qu'il croisait la fille de Belvina au travail quasiment tous les jours... et en l'occurrence, le parti qu'elle prenait à l'encontre de sa propre famille dépassait franchement Gwendall, lui qui pourtant avait réussi en un rien de temps réussi à se mettre toute sa propre famille à dos.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
SORCIER
Belvina Beurk
Belvina Beurk
▌ Messages : 96
Humeur :
Les âmes sauves et les autres [pv Belvina] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Les âmes sauves et les autres [pv Belvina] Right_bar_bleue

En couple avec : Herbert Beurk

QUI SUIS-JE?
Baguette: 26,7 cm, aile de fée & bois de noisetier
Camp: Mal
Avatar: Meryl Streep

Les âmes sauves et les autres [pv Belvina] Empty
Message#Sujet: Re: Les âmes sauves et les autres [pv Belvina]   Les âmes sauves et les autres [pv Belvina] Icon_minitimeLun 12 Avr - 23:01

Les âmes sauves et les autres
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Belvina appréciait que Gwendall aborde l’affaire de lui-même. Ainsi, c’était l’occasion de se renseigner un peu sur ce qu’il se passait au sein de la Justice. Même si Gwendall ne serait sûrement pas autorisé à divulguer trop d’informations. Mais bon, s’il pouvait faire quelques sous-entendus rassurants, ce serait déjà cela. Et puis, si Belvina pouvait faire passer sa famille pour les pauvres victimes, ce qu’ils étaient soit dit en passant, ce n’était pas non plus perdu. Il était temps que cette histoire en finisse, mais elle avait l’impression que ce ne serait jamais le cas. Qu’il y aurait toujours quelque chose, quelqu’un pour tenter de leur rendre la vie impossible, et Belvina commençait à ne plus en pouvoir. Et pourtant, elle savait bien que cela lui en souffrait le plus, de cette situation, c’était Orpheus, et Amos par extension. Et c’était quelque chose que Belvina ne cautionnait pas, qu’on s’en prenne à son fils adoré.

-Orpheus a les épaules solides, je suis convaincu qu'il parviendra parfaitement à dépasser cette situation.

Oui, mais elle craignait qu’il finisse par ne plus être aussi solide que cela. Si on ne cessait de le tourmenter, il allait peut-être craquer. C’était la dernière chose qu’elle voulait, et elle ferait tout ce qu’elle pourrait pour le soutenir. Elle espérait simplement que ce serait suffisant, ce dont elle ne pouvait pas être totalement sûre. Mais elle n’abandonnerait jamais Orpheus, quoiqu’il arrive.

-Si cela peut vous rassurer, en ce qui concerne le bureau des Aurors, l'affaire est définitivement classée, personne n'a l'intention de rouvrir l'enquête.

Oui, en soit c’était rassurant. Mais elle n’était pas sûre que ce soit suffisant. Parce qu’il n’y avait que le bureau des Aurors. Il y avait aussi la police magique, et pour le moment, c’était eux qui posaient le plus de problèmes. Enfin surtout un homme, Nobby Leach, à qui strictement personne n’avait demandé quoique ce soit, mais qui venait fourrer son nez dans leurs affaires, sous aucun prétexte, juste parce qu’il se prenait pour un justicier. Mais il allait tomber de haut, puisqu’ils ne se laisseraient pas faire.

-Enfin, à l'exception de votre fille, mais elle n'a pas la légitimité pour.

Ça ne la surprenait pas. Elle ne comprenait pas Dosia, elle ne comprenait pas comment elle pouvait leur faire ça. Pourquoi elle les détestait autant. Belvina avait toujours aimé sa fille, elle l’avait toujours protégée, et fait en sorte qu’elle ait la meilleure éducation qui soit. Mais elle avait tout rejeté, tout renié. Belvina le vivait mal, mais elle ne pouvait pas pardonner à sa fille, tant que cette dernière n’aura pas faire en sorte d’arranger la situation. Ce n’était pas à eux de le faire.

« Oui, cela ne m’étonne malheureusement pas de sa part. Tant mieux, si personne ne désire rouvrir l’enquête, puisqu’il n’y a rien à rouvrir. Mais vos collègues de la police magique ne semblent pas de cet avis. Leach harcèle mon fils constamment. »

black pumpkin

_________________

- Belvina Beurk -
Revenir en haut Aller en bas
MANGEMORT
Gwendall Colloway
Gwendall Colloway
▌ Messages : 1579
Humeur :
Les âmes sauves et les autres [pv Belvina] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Les âmes sauves et les autres [pv Belvina] Right_bar_bleue

En couple avec : Sasha

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de hêtre, ventricule de dragon, 21,38 cm
Camp: Mal
Avatar: Aaron Tveit

Les âmes sauves et les autres [pv Belvina] Empty
Message#Sujet: Re: Les âmes sauves et les autres [pv Belvina]   Les âmes sauves et les autres [pv Belvina] Icon_minitimeMar 13 Avr - 17:20


Les âmes sauves et les autres
G

wendall ne pensait rien apprendre que Belvina ne sache déjà au sujet de sa fille, en effet, ce qui ne l'empêchait pas de regretter quelque peu de devoir lui adresser de telles nouvelles. Le jeune homme avait bien conscience que le sujet de Theodosia restait particulièrement sensible, et son but n'était pas d'enfoncer le couteau dans la plaie... seulement, Gwendall voyait la fille de Belvina tous les jours au bureau, alors quand il voyait cette dernière, il ne pouvait pas faire comme si de rien n'était, ce serait proprement hypocrite, et s'il pouvait souvent arriver à l'Auror de l'être, ce n'était jamais le cas en présence de son interlocutrice.

Pour ce qui était de l'enquête en elle-même, il ne servait au fond à rien d'en reparler puisque l'affaire était classée et devait le rester, Gwendall se sentait presque moins à l'aise d'en parler que de discuter du cas de Theodosia. Cela lui donnait le sentiment de remuer inutilement le couteau dans la plaie. Ce n'est pas comme si discuter en long, en large et en travers d'une affaire qui était dorénavant considérée comme classée que Belvina et le reste de sa famille (celle qui ne subissait pas la mauvaise influence de Despina, donc, ce qui en réduisait par conséquent assez drastiquement le nombre) allait résoudre quoi que ce soit. Le sujet avait été mis sur le tapis, mais l'Auror ne comptait pas s'y épancher, il savait très bien que ce serait tout sauf une bonne chose.

-Nobby Leach ?
demanda Gwendall sans vraiment besoin de confirmation, puisqu'il le savait déjà, ce n'était pas comme s'il y en avait beaucoup d'autres au sein de la police magique dans tous les cas. Après, il ne savait pas que ce dernier était à ce point remonté contre Orpheus, il était globalement resté en dehors de toutes ces histoires. Il avait ses propres problèmes à gérer, et il devait admettre très égoïstement qu'ils lui avaient importé bien plus que le sort d'Orpheus, de son fils et de tout le reste des Beurk. Je n'étais pas au courant. Il marqua une pause. J'aimerais pouvoir affirmer être susceptible d'y changer quelque chose, malheureusement, ce n'est pas vraiment dans mes attributions, on ne peut pas dire que j'en ai véritablement la légitimité.

Déjà qu'il peinait à avoir la moindre des légitimités au sein du bureau des Aurors. Le départ de Seth, qui l'avait en partie lavé des soupçons de McDowell, avait certes arrangé ses affaires mais pas complètement, et même si McDowell était hors circuit, il était loin d'être celui qu'on laissera s'exprimer au ministère, encore moins sur un sujet qui, selon toute vraisemblance, ne le concernait pas véritablement.




code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
SORCIER
Belvina Beurk
Belvina Beurk
▌ Messages : 96
Humeur :
Les âmes sauves et les autres [pv Belvina] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Les âmes sauves et les autres [pv Belvina] Right_bar_bleue

En couple avec : Herbert Beurk

QUI SUIS-JE?
Baguette: 26,7 cm, aile de fée & bois de noisetier
Camp: Mal
Avatar: Meryl Streep

Les âmes sauves et les autres [pv Belvina] Empty
Message#Sujet: Re: Les âmes sauves et les autres [pv Belvina]   Les âmes sauves et les autres [pv Belvina] Icon_minitimeSam 2 Oct - 23:08

Les âmes sauves et les autres
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Belvina était toujours autant désolée, de voir qu’elle semblait connaître de moins en moins sa fille. Elle n’arrivait pas vraiment à comprendre ce qu’ils lui avaient fait, pour qu’elle se comporte ainsi avec eux. Elle aurait compris ce comportement de la part d’Aristide, mais Dosia avait toujours été sa petite princesse, et Belvina avait choyé sa fille. Et elle le lui rendait comme ça… c’était tout de même très douloureux. Mais bon, elle se devait tout de même de garder la face. Elle n’attendait rien de la part de Gwendall, elle se doutait qu’il n’avait pas beaucoup d’informations à lui donner.

Que ce soit sur Dosia, ou sur l’enquête concernant Orpheus. Belvina avait comme l’impression que sa famille ne serait jamais en paix. Les charognards guettaient le moment opportun pour frapper, et les Beurk devaient, plus que jamais, rester soudés, pour le peu qu’ils restaient et réfléchir à toutes les opportunités possibles, afin de se préparer au mieux. Mais bon, elle n’avait pas non plus envie de trop s’épancher sur tout cela. Pas avec Gwendall en plus, il n’avait sûrement pas que ça à faire, et ça ne l’intéressait probablement pas plus que ça non plus. Même s’il s’entendait bien avec Orpheus.

-Nobby Leach ? Je n'étais pas au courant.

S’il n’était pas au courant, c’était peut-être une bonne chose. C’est que les Aurors ne s’intéressaient pas à cette histoire, et c’était une excellente nouvelle. Enfin, c’était déjà ça au moins. Ils n’avaient à supporter que Leach, et quelques-uns de ses hommes. C’était pénible, mais c’était moins épuisant qu’un plus grand nombre de personnes. Encore que, c’était surtout Orpheus qui devait gérer tout ceci, mais Belvina voulait l’épauler le plus possible, afin qu’il puisse se décharger un peu de tout le poids qui pesait sur ses épaules. C’était son rôle de mère, d’être là pour son fils. Et jamais elle ne laisserait tomber son fils aîné, c’était tout bonnement impensable, et impossible.

-J'aimerais pouvoir affirmer être susceptible d'y changer quelque chose, malheureusement, ce n'est pas vraiment dans mes attributions, on ne peut pas dire que j'en ai véritablement la légitimité.

Belvina n’avait pas attendu qu’il lui propose de l’aide de toute manière. Il n’était pas non plus extrêmement proche des Beurk, et elle ne se serait pas risquée à lui demander un quelconque service. Elle n’en était pas non plus à ce stade. Même si en réalité, l’aide d’un Auror n’aurait pas été de trop. Loin de là. Mais bon, si cela devait se faire, ce ne serait pas Gwendall Colloway.

« Je m’en doute, ne vous en faîtes pas, je n’attends pas du tout d’aide de votre part, je sais que votre position n’est pas idéale, et vous n’auriez pas de raison de faire ceci dans tous les cas. »

black pumpkin

_________________

- Belvina Beurk -
Revenir en haut Aller en bas
MANGEMORT
Gwendall Colloway
Gwendall Colloway
▌ Messages : 1579
Humeur :
Les âmes sauves et les autres [pv Belvina] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Les âmes sauves et les autres [pv Belvina] Right_bar_bleue

En couple avec : Sasha

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de hêtre, ventricule de dragon, 21,38 cm
Camp: Mal
Avatar: Aaron Tveit

Les âmes sauves et les autres [pv Belvina] Empty
Message#Sujet: Re: Les âmes sauves et les autres [pv Belvina]   Les âmes sauves et les autres [pv Belvina] Icon_minitimeDim 3 Oct - 8:27


Les âmes sauves et les autres
G

wendall ne savait pas trop comment prendre les propos de son interlocutrice. Certes, c'était lui qui lui avait affirmé, à l'instant, que même s'il le souhaitait, il ne pourrait pas faire grand-chose pour aider les Beurk, et ne serait, à l'évidence, pas légitime à le faire en dépit de son statut d'Auror, mais il se serait éventuellement attendu à ce que son interlocutrice insiste, d'une manière ou d'une autre. Il essayait de se mettre à sa place, et quelque part, ça ne lui était pas si difficile que ça, et par conséquent, il n'était pas certain qu'il réagirait de la même façon de son côté...

... Ceci dit, on ne pouvait pas dire que les décisions de Gwendall Colloway aient jamais fait l'unanimité, ce qui justifiait au demeurant qu'il se soit mis à dos une grande partie de la communauté des sangs purs et ne fasse pas grand-chose pour corriger le tir, estimant que ceux qui ne comprennent pas ses choix ne méritent pas qu'il s'attarde à leur sujet. Quoi qu'il en soit, oui, il pensait tout de même se faire une idée de ce que ressentait Gwendall.

C'était peut-être impossible quand on était pas parents. Mais père, Gwendall l'était, à présent. Il savait quels sacrifices on était capables de faire pour les personnes qu'on aimait, il savait combien certains choix étaient douloureux et à quels extrêmes on pouvait être poussés dans ces circonstances. Alors oui, il avait le sentiment qu'à la place de Belvina, il aurait insisté auprès de n'importe qui d'un tant soit peu habilité auprès de la justice afin d'obtenir une conclusion satisfaisante à une situation qui ne manquait pas d'être autant douloureuse que délicate.

-Je pourrais avoir d'excellentes raisons de le faire, il suffirait de m'en convaincre
. Il marqua une pause. Croyez-le ou non, je suis sincèrement touché par votre situation.

Mais pas autant que par la sienne propre, donc, qui monopolisait tout son temps et toute son énergie, et qu'il faisait passer, à l'évidence, avant n'importe quel autre de ses intérêts. Quoi qu'il en soit, et contrairement à ce que les apparences laissaient penser, il n'était pas réellement en train d'insister. Il savait reconnaître les situations dans lesquelles intervenir ne saurait mener où que ce soit.

-Ne baissez pas les bras, c'est le seul conseil que je peux vous donner. En revanche, évitez tout de même d'en passer par des voies trop détournées sous le prétexte que les officielles ne vous satisfont pas. Elles pourraient bien ne faire qu'empirer votre situation.





code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
SORCIER
Belvina Beurk
Belvina Beurk
▌ Messages : 96
Humeur :
Les âmes sauves et les autres [pv Belvina] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Les âmes sauves et les autres [pv Belvina] Right_bar_bleue

En couple avec : Herbert Beurk

QUI SUIS-JE?
Baguette: 26,7 cm, aile de fée & bois de noisetier
Camp: Mal
Avatar: Meryl Streep

Les âmes sauves et les autres [pv Belvina] Empty
Message#Sujet: Re: Les âmes sauves et les autres [pv Belvina]   Les âmes sauves et les autres [pv Belvina] Icon_minitimeLun 28 Mar - 14:09

Les âmes sauves et les autres
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Belvina n’attendait rien de Gwendall. Même s’il était sympathique, il ne faisait pas parti d’un cercle de proches, et n’aurait pas d’intérêt à se fourrer dans cette affaire. Elle n’était pas déconvenue, qu’il veuille y rester extérieur. S’il avait de lui-même voulu apporter son aide, elle ne l’en aurait pas empêché, mais elle était d’avis qu’il n’était pas utile d’aller quérir l’aide de n’importe qui. Même si elle était prête à n’importe quoi pour son fils, il ne serait pas profitable d’aller dans tous les sens. Surtout qu’elle voulait pouvoir avoir une totale confiance en ces personnes-là, et que celle qu’elle avait en Gwendall était relative.  

Après tout, elle ne le connaissait pas non plus parfaitement bien. Elle asvait qu’il avait de bonnes relations avec ses fils, et elle n’avait jamais eu à se plaindre de quoique ce soit pour les fois où elle l’avait côtoyé, mais beaucoup le considéraient comme un traitre à son sang, à cause de l’épouse qu’il s’était choisi. Blevina désapprouvait ce mariage, évidemment, mais elle ne lui jetait cependant pas la pierre car elle n’était pas la bonne personne pour cela, et qu’il devait déjà avoir eu son lot de remarques. Mais en finalité, elle ne savait pas ce qu’il pensait réellement, alors elle n’était pas sûre de totalement pouvoir se fier au jeune homme.

-Je pourrais avoir d'excellentes raisons de le faire, il suffirait de m'en convaincre. Croyez-le ou non, je suis sincèrement touché par votre situation.

Belvina ne savait pas trop s’il insinuait qu’elle devait essayer de le convaincre ou non. Il avait dit d’emblée ne rien pouvoir faire, alors elle ne savait pas vraiment ce qu’il attendait réellement. Ni même s’il était sincère quand il disait être touché par la situation, mais elle prenait tout de même le parti de le croire, pourquoi se donnerait-il du mal à la brosser dans le sens du poil ? Il n’avait rien à gagner.

« Vous cherchez des raisons ? »
-Ne baissez pas les bras, c'est le seul conseil que je peux vous donner. En revanche, évitez tout de même d'en passer par des voies trop détournées sous le prétexte que les officielles ne vous satisfont pas. Elles pourraient bien ne faire qu'empirer votre situation.

En l’occurrence, c’était surtout que les voies officielles avaient choisi leur camp. Et ce n’était pas le leur. Mais Belvina n’avait pas la main sur tout cela, Orpheus usait de ses propres moyens sans qu’elle n’en connaisse le détail, et elle ne voulait pas passer par-dessus lui, comme s’il n’était pas capable de gérer cette crise, même si elle voulait simplement l’aider.

« Je vous remercie pour vos conseils, même si je ne suis pas seule décisionnaire de tout ce qu’il se passe. »

black pumpkin

_________________

- Belvina Beurk -
Revenir en haut Aller en bas
MANGEMORT
Gwendall Colloway
Gwendall Colloway
▌ Messages : 1579
Humeur :
Les âmes sauves et les autres [pv Belvina] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Les âmes sauves et les autres [pv Belvina] Right_bar_bleue

En couple avec : Sasha

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de hêtre, ventricule de dragon, 21,38 cm
Camp: Mal
Avatar: Aaron Tveit

Les âmes sauves et les autres [pv Belvina] Empty
Message#Sujet: Re: Les âmes sauves et les autres [pv Belvina]   Les âmes sauves et les autres [pv Belvina] Icon_minitimeLun 28 Mar - 18:00


Les âmes sauves et les autres
I

l ne répondit rien quand son interlocutrice lui demanda s'il cherchait des raisons. Il se doutait que son propos n'avait pas été compris, sûrement parce qu'il ne l'avait pas suffisamment bien exprimé. Ce qu'il entendait par là, surtout, c'est qu'il ne dépendrait que de son interlocutrice de faire qu'il s'implique davantage. Pour cela, elle n'aurait qu'à lui en formuler la demande directe, tout simplement. Dans l'attente, il ne se voyait pas faire grand-chose de plus, en revanche. Il laissa donc cette interrogation passer sous silence et reprit la parole afin de s'intéresser à tout le reste, qui à l'évidence n'était pas non plus négligeable, loin de là, et devait également être pris en considération.

-Je me doute
, répondit prudemment Gwendall quand son interlocutrice lui fit remarquer que même si elle appréciait ses conseils, elle n'était pas la seule décisionnaire dans cette situation. C'était l'évidence même.

Ce qui ne voulait pas dire pour autant que sa parole ne pouvait pas avoir un certain pouvoir, une certaine influence sur les autres décisionnaire. Justement, elle était peut-être de ceux qui sauraient convaincre les principaux concernés d'éviter de passer par des voies détournées, à renfort d'initiatives qui pourraient clairement leur coûter cher. Gwendall ne voulait pas s'immiscer plus que nécessaire, mais force lui était de constater que c'était ce qu'il faisait malgré lui. Son opinion n'était peut-être pas demandée, pas souhaitée non plus, mais c'était chose faite, à présent. Il avait de la sympathie pour son interlocutrice, il tenait à ce que sa situation s'améliore, alors c'était tout naturellement qu'il cherchait pour elle des solutions, même si la solution idéale n'existait sans doute pas, en fin de compte.

-Même si vous n'êtes pas la seule décisionnaire, je veux croire que votre parole et votre opinion ont tout de même un certain pouvoir sur les autres acteurs de toutes ces histoires.
Il s'autorisa à afficher un léger sourire. Mais je cesse de vous importuner avec tout ça, j'ai bien conscience que tout ça ne me concerne pas le moins du monde.

Il n'avait pas à y mettre son grain de sel, donc, mais le fait est qu'il n'avait, à l'évidence, pas été capable de s'en empêcher. A croire, vraiment, que c'était plus fort que lui.




code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
SORCIER
Belvina Beurk
Belvina Beurk
▌ Messages : 96
Humeur :
Les âmes sauves et les autres [pv Belvina] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Les âmes sauves et les autres [pv Belvina] Right_bar_bleue

En couple avec : Herbert Beurk

QUI SUIS-JE?
Baguette: 26,7 cm, aile de fée & bois de noisetier
Camp: Mal
Avatar: Meryl Streep

Les âmes sauves et les autres [pv Belvina] Empty
Message#Sujet: Re: Les âmes sauves et les autres [pv Belvina]   Les âmes sauves et les autres [pv Belvina] Icon_minitimeVen 15 Juil - 14:34

Les âmes sauves et les autres
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Il est vrai que l’aide de Gwendall aurait été la bienvenue, ce n’était pas comme si les Beurk avaient le luxe de refuser l’aide de qui que ce soit. Mais Belvina comprenait totalement que les choses soient délicates pour lui, et qu’il n’ait pas envie de s’en mêler. Elle ne lui en voulait absolument pas, et elle ne se sentait pas de lui demander. Ils n’étaient pas proches tous les deux, elle le connaissait comme ça, parce qu’il s’entendait relativement bien avec les garçons, et parce qu’elle lui avait quelque fois demandé des nouvelles de Dosia. Mais elle ne voulait pas l’embêter avec des soucis qui n’étaient pas le siens, d’autant qu’il avait probablement déjà beaucoup de choses auxquelles il devait porter attention.

-Je me doute.

Belvina ne savait pas vraiment ce qu’elle pouvait faire de concret pour aider son fils. Pourtant, elle voulait sincèrement le sortir de cette tornade juridique. Il était hors de question pour elle que Orpheus passe ne serait-ce qu’une heure en prison. Elle ne supporterait jamais qu’on lui prenne son fils. Orpheus était ce qu’elle avait de plus cher, et son instinct de mère était en alerte continuellement, mais elle ne trouvait pas de solution pour autant, et cela la frustrait énormément. Belvina avait beau avoir sa famille placée un peu partout dans le monde magique, pour une fois, cela ne lui garantissait pas une réussite.

-Même si vous n'êtes pas la seule décisionnaire, je veux croire que votre parole et votre opinion ont tout de même un certain pouvoir sur les autres acteurs de toutes ces histoires. Mais je cesse de vous importuner avec tout ça, j'ai bien conscience que tout ça ne me concerne pas le moins du monde.

Certes, Herbert et Orpheus l’écoutaient, mais cela ne voulait pas dire qu’elle avait les éléments à leur apporter. Le plus simple aurait encore été que Dosia l’écoute. Il n’y aurait eu que Leach et les Barjow comme souci, mais il fallait aussi que les Beurk se battent contre des membres de leur propre famille ça n’arrangeait rien. Mais les paroles de Gwendall étaient tout de même un brin réconfortant, pour Belvina.

« Oh, vous ne m’importunez en rien. J’apprécie vos paroles, ce n’est pas si fréquent que cela, d’entendre des personnes qui ne nous jette pas la pierre directement.»

black pumpkin

_________________

- Belvina Beurk -
Revenir en haut Aller en bas
MANGEMORT
Gwendall Colloway
Gwendall Colloway
▌ Messages : 1579
Humeur :
Les âmes sauves et les autres [pv Belvina] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Les âmes sauves et les autres [pv Belvina] Right_bar_bleue

En couple avec : Sasha

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de hêtre, ventricule de dragon, 21,38 cm
Camp: Mal
Avatar: Aaron Tveit

Les âmes sauves et les autres [pv Belvina] Empty
Message#Sujet: Re: Les âmes sauves et les autres [pv Belvina]   Les âmes sauves et les autres [pv Belvina] Icon_minitimeVen 15 Juil - 22:41


Les âmes sauves et les autres
G

wendall avait conscience de s'être un peu montré indiscret. Ce n'était pas ce qu'il avait voulu, pas plus que de mettre son interlocutrice mal à l'aise. Mais quoi qu'il en soit, et heureusement pour lui, Belvina n'avait pas l'air de lui en vouloir pour autant, et Gwendall se sentait vraiment rassuré de le découvrir et de l'apprendre. Cette situation était particulière, et Belvina devait la gérer du mieux qu'elle le pouvait. Gwendall ne savait pas comment il gérerait tout cela à sa place : sans doute très mal, en réalité. Belvina avait bien du courage de supporter cette situation, il fallait très clairement le lui reconnaître.

-Honnêtement, certaines pierres devraient clairement être lancées, mais vous êtes la dernière qui mériterait d'en recevoir, fit-il alors.

Il devinait que si Belvina lui confiait cela, c'était malheureusement qu'elle parlait d'expérience et qu'elle n'avait que trop dû le vivre de son côté. Il regrettait sincèrement qu'il en soit ainsi, mais il le comprenait, il était capable de l'entendre, parce que c'était une situation dans laquelle il pouvait bien se reconnaître, dans une moindre mesure.

Pour ce qui était de s'être retrouvé dans une situation où on lui avait plus d'une fois jeté la pierre, on pouvait clairement affirmer qu'il était un champion, toute catégorie. Il s'était mis tous ceux qui lui avaient été proches à dos, et encore aujourd'hui, la situation était loin d'être facile ou évidente, on pouvait même dire que c'était un véritable bourbier. Il ne pouvait par conséquent que compatir au sort de Belvina, et par bien de aspects, très clairement. De son côté, en tout cas, c'était évident qu'il ne pouvait pas lui reprocher quoi que ce soit. Ce qu'elle vivait était terrible, et il trouvait qu'elle accusait le coup avec beaucoup de dignité.

-Je pense que je vous ai suffisamment dérangée, je ne vais pas vous importuner plus longtemps. Je vous remercie sincèrement du temps que vous m'avez accordé, fit-il avec un sourire sincère.

Il estimait qu'ils avaient fait le tour de la question. Faire preuve de plus d'insistance ne serait pas une bonne idée, surtout qu'il avait le sentiment que certains sujets n'auraient très clairement pas dû être abordés.




code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Les âmes sauves et les autres [pv Belvina] Empty
Message#Sujet: Re: Les âmes sauves et les autres [pv Belvina]   Les âmes sauves et les autres [pv Belvina] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Les âmes sauves et les autres [pv Belvina]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Les âmes vagabondes
» Les Ames Mortes
» Rp de Belvina
» Liens de Belvina
» L'amitié est la similitude des âmes. [pv Raani]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Londres
 :: L'allée des embrumes :: Barjow & Beurk
-