AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
-23%
Le deal à ne pas rater :
TV 75″ Xiaomi Mi TV Q1 – QLED, 4K UHD à 929€ (Via ODR)
929 € 1199 €
Voir le deal

Partagez | 
 

 Plus sont frères par le sang que par le cœur. (pv le frangin taré :3)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
SORCIER
Theodosia Beurk
▌ Messages : 181
Humeur :
Plus sont frères par le sang que par le cœur. (pv le frangin taré :3) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Plus sont frères par le sang que par le cœur. (pv le frangin taré :3) Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Chêne, crin de licorne, 31 cm
Camp: Bien
Avatar: Gemma Arterton

Plus sont frères par le sang que par le cœur. (pv le frangin taré :3) Empty
Message#Sujet: Plus sont frères par le sang que par le cœur. (pv le frangin taré :3)   Plus sont frères par le sang que par le cœur. (pv le frangin taré :3) Icon_minitimeJeu 21 Mai - 17:24

Plus sont frères par le sang que par le cœur.

Dosia se frotta les tempes du bout des doigts, agacée par sa propre inaptitude à se concentrer plus longuement. Pour sa défense, il était tard. Très tard, même, cela devait faire une bonne demi-heure qu'il ne restait plus qu'elle au sein du bureau des Aurors. Mais elle s'était jurée de finir ce rapport avant le lendemain, et c'était loin d'être le cas. La journée avait été forte en émotions et en contretemps divers et variés, et résultats des courses, elle n'avait pas avancé. Enfin sil elle avait progressé, mais pour elle, c'était loin d'être abouti. Dosia était une perfectionniste, elle ne supportait pas que les choses ne soient faites qu'à moitié, et elle avait le sentiment que son travail en l'état, s'il était acceptable, ne saurait être considéré comme parfait. En bref, ce n'était pas assez...

Dans un soupir las, elle referma le dossier d'un geste un peu trop sec qui résonna dans toute la pièce à présent vide. Bon, ça ne servait définitivement à rien d'en rajouter une couche, le mieux, pour tout le monde et surtout pour elle-même, était qu'elle rentre dès maintenant. Elle pourrait toujours finaliser ça à tête reposée le lendemain. Ce soir, c'était clair et net, elle n'arriverait à rien. Si elle retournait au travail suffisamment tôt le lendemain matin, alors elle n'aurait pas tant perdu de temps que cela, et au moins elle aurait l'esprit clair. Enfin, elle l'espérait, en tout cas.

C'était donc fatiguée et bien peu satisfaite d'elle-même qu'elle avait mis un premier pied dans l'ascenseur qui devait la mener à l'atrium où elle prendrait la poudre de cheminette pour rentrer chez elle, mais à peine la portequ'il n'était pas de l'ascenseur s'ouvrit-elle qu'elle eut la mauvaise surprise de découvrir qu'il n'était pas vide. Pire encore, s'y trouvait la dernière personne qu'elle ait envie de voir... Et de très loin. Pas seulement dans cet ascenseur mais de manière générale. Dans le monde entier. Sans exagération ou presque.


"Qu'est-ce que tu fais encore là ?"
demanda-t-elle froidement. "J'avais entendu dire que tu allais devenir professeur à Poudlard. Ce qui est franchement comique quand on sait que tu n'es même pas fichu d'éduquer ton propre fils."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
Orpheus Beurk
▌ Messages : 354
Humeur :
Plus sont frères par le sang que par le cœur. (pv le frangin taré :3) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Plus sont frères par le sang que par le cœur. (pv le frangin taré :3) Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'if, 32, 21 cm, plume de phénix
Camp: Mal
Avatar: Jonathan Groff

Plus sont frères par le sang que par le cœur. (pv le frangin taré :3) Empty
Message#Sujet: Re: Plus sont frères par le sang que par le cœur. (pv le frangin taré :3)   Plus sont frères par le sang que par le cœur. (pv le frangin taré :3) Icon_minitimeJeu 21 Mai - 17:50


Plus sont frères par le sang que par le cœur.
D

ernière journée de bureau pour Orpheus. Il en avait définitivement fini avec le ministère, du moins jusqu'à nouvel ordre. Il n'irait pas jusqu'à dire qu'il éprouvait un pincement au coeur à l'idée de laisser ses collègues, mais il est vrai que cela restait une page qui se tournait, et ce revirement professionnel assez inattendu qu'était le sien, sans lui laisser un goût d'inachevé, lui faisait se demander ce qui se serait précisément passé s'il était resté plus longtemps. Il n'en savait rien, le devoir l'appelait ailleurs, et c'était ainsi. Quelques heures plus tôt, certains de ses collègues lui avaient organisé un pot de départ en petit comité, chose qu'il avait sincèrement appréciée. Il aurait pu s'en aller directement après. Ses derniers dossiers étaient bouclés, sont successeur serait prêt à prendre la relève le lundi suivant, mais il avait tenu à procéder à un ultime d'horizon afin de s'assurer qu'il n'oubliait rien, et qu'il pouvait partir définitivement sereinement.

Il ne pouvait plus trop tarder, cependant, il était tard et cela faisait un moment que sa mère devait attendre qu'il récupère Amos, resté chez elle pour la journée. Elle ne lui reprocherait sans doute pas ce retard, surtout au vu des circonstances, mais il était sans doute grand temps qu'il s'en aille malgré tout. Finalement, il était sans doute un peu nostalgique tout de même, preuve en était du temps qu'il mettait à refermer la porte de son bureau, ses dernières affaires sous le bras.

Il était entré dans l'ascenseur sans envisager d'y croiser grand-monde. A cette heure tardive, beaucoup d'employés du ministère étaient d'ores et déjà rentrés chez eux. Mais finalement, un étage plus haut, il se retrouva face à la dernière personne qu'il avait envie de retrouver dans ce contexte... ou dans n'importe quel contexte. Ce qu'il lui restait d'affection pour sa soeur s'oubliait aisément face à la rancoeur profonde qu'il lui tenait pour tous se choix récents. Quand la logique la plus élémentaire voulait que Theodosia se range du côté de sa famille, elle les avait négligés et abandonnés, en plus de rêver, semble-t-il, à présent, de l'envoyer derrière les barreaux. Autant dire qu'il n'éprouvait aucun enthousiasme d'aucune sorte à l'idée de la touver face à lui, d'autant qu'elle attaqua d'entrée de jeu, sans même lui adresser les salutations de rigueur.

-Dosia... Permets-moi d'être surpris à mon tour. Je m'imaginais qu'avec le temps, le bureau des Aurors tiendrait compte de ton incompétence et de ton obstination crasse à envoyer des innocents derrière les barreaux.
Il marqua une légère pause. Tu n'as aucun droit de juger la manière dont j'élève mon fils. Ni aucun droit sur quoi que ce soit, d'ailleurs. Si tu voulais t'impliquer dans notre famille, il ne fallait pas lui tourner le dos en premier lieu.

code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Theodosia Beurk
▌ Messages : 181
Humeur :
Plus sont frères par le sang que par le cœur. (pv le frangin taré :3) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Plus sont frères par le sang que par le cœur. (pv le frangin taré :3) Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Chêne, crin de licorne, 31 cm
Camp: Bien
Avatar: Gemma Arterton

Plus sont frères par le sang que par le cœur. (pv le frangin taré :3) Empty
Message#Sujet: Re: Plus sont frères par le sang que par le cœur. (pv le frangin taré :3)   Plus sont frères par le sang que par le cœur. (pv le frangin taré :3) Icon_minitimeLun 1 Juin - 19:34

Plus sont frères par le sang que par le cœur.

Fut un temps où Orpheus était parmi les personnes les plus certaines au monde de réussir à la faire sourire. Fut un temps où Dosia le considérait comme un modèle et comme un pilier. Difficile d'en arriver au moment présent et de ne pas se demander comment les choses avaient pu à ce point dégénérer. Pourtant, ce moment charnière était facile à déterminer, et à présent, le mépris que Dosia affichait pour son frère était aussi sincère que les sourires qu'elle lui accordait à l'époque. Elle le détestait d'autant plus, d'ailleurs, qu'il était son frère et une personne qu'elle avait estimée, aimée, respectée... Elle lui garderait toujours ce fond d'affection, oui, mais il attisait aujourd'hui sa haine et sa rancoeur. Et elle se doutait qu'il en était de même à son côté. Ils étaient capables de se faire d'autant plus à même de se faire du mal qu'ils avaient été soudés comme les dix doigts de la main à une époque.

Et leur conversation donnait le ton. Personne ne céderait du terrain à l'autre, c'était complètement sûr et évident. Ils étaient tous les deux convaincus d'être dans le juste, et que l'acharnement de l'autre tenait de l'hérésie. C'était ça le pire dans cette affaire. Par elle ne savait quel miracle, Orpheus avait réussi à se convaincre qu'il agissait pour le bien commun alors même qu'il se comportait comme la pire des ordures... Et il le prouvait encore, en attaquant là où il savait que cela ferait bien mal, c'est-à-dire en remettant en question ses compétences et son intégrité professionnelle. C'était de bonne guerre, disons certain, elle n'y était pas allée avec le dos de la cuillère non plus. Elle avait parfaitement su quelle réaction elle obtiendrait de son frère en évoquant Amos et son "éducation", si on pouvait réellement utiliser ce terme sans rougir, dans son cas.


"Je n'ai pas tourné le dos à notre famille", répliqua Dosia d'un ton convaincu.

Ce qui était vrai, c'était sa famille qui avait décidé de prendre le parti du fils prodigue, donc le mauvais parti, plutôt que le sien. Elle-même n'avait jamais demandé à perdre l'affection et la confiance de ses proches. Et sa mère, son neveu et Aristide lui manquaient d'ailleurs beaucoup. Même Orpheus et son père lui manquaient aussi, d'ailleurs, au passage. Mais c'était une autre affaire.


"Je suis la seule à me soucier suffisamment de notre famille, justement, pour m'efforcer de réparer ce que tu as brisé."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
Orpheus Beurk
▌ Messages : 354
Humeur :
Plus sont frères par le sang que par le cœur. (pv le frangin taré :3) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Plus sont frères par le sang que par le cœur. (pv le frangin taré :3) Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'if, 32, 21 cm, plume de phénix
Camp: Mal
Avatar: Jonathan Groff

Plus sont frères par le sang que par le cœur. (pv le frangin taré :3) Empty
Message#Sujet: Re: Plus sont frères par le sang que par le cœur. (pv le frangin taré :3)   Plus sont frères par le sang que par le cœur. (pv le frangin taré :3) Icon_minitimeLun 1 Juin - 20:51


Plus sont frères par le sang que par le cœur.  
O

rpheus afficha un rictus tout sauf convaincu quand sa soeur lui affirma qu'elle n'avait pas tourné le dos à sa famille. C'est drôle, il était assez convaincu que s'il interrogeait l'intégralité de cette dernière à ce sujet, ils tiendraient un discours très différent. A l'entendre, c'était eux qui l'avait mise à la porte sans raison valable. Sauf que c'était entièrement faux. Personne n'avait forcé Dosia à intégrer le bureau des Aurors, personne ne l'avait forcée à prendre la défense des Barjow, qui au passage ne le méritaient pas, personne ne l'avait forcée à répéter, encore et encore, qu'elle finirait par réussir à l'envoyer derrière les barreaux.

Et maintenant elle allait jouer les victimes, peut-être ? Prétendre que sa famille l'avait rejetée ? Orpheus, sans aucune mauvaise foi, était convaincu d'être dans le juste, et il n'en revenait toujours pas que Dosia ne soit pas capable d'ouvrir les yeux et de comprendre à quel point sa position était absurde, pour ne pas dire inacceptable.

Et elle en rajoutait une couche, prétendant qu'en vérité, elle était la seule à se soucier véritablement des Beurk. Magnifique, à présent, elle allait se faire passer pour la justice descendue de son socle ! Et puis quoi encore. S'il y avait une seule personne qui avait détruit leur famille, ce n'était pas lui... Les mauvaises langues diront que c'était Amos, Orpheus affirmerait que c'était Despina. Et pourtant, il l'aimait profondément, encore maintenant, il tenait à elle et n'aimait pas la savoir en prison, il tenait à elle et n'avait pas envie qu'elle perde la tête sous l'influence des détraqueurs.

Il n'empêche, la tête, elle l'avait déjà perdu, au moins en partie, en décidant de l'attaquer et de s'en prendre à lui. Alors le faire passer pour un criminel notoire quand il avait été un victime, se faire passer elle pour une victime alors qu'elle avait provoqué cette situation, c'était un peu facile, à ses yeux. Ca l'était même beaucoup trop. Et cette conviction qu'elle avait d'avoir raison alors que la Justice et le Magenmagot lui avaient donné tort ! Il fallait le faire, tout de même.

-Tu sais bien qu'il n'y a qu'une seule personne à blâmer dans cette affaire, et elle paie déjà suffisamment pour cette situation. Toi, tout ce que tu fait, c'est remuer le couteau dans la plaie encore et encore sans la moindre raison.
Il marqua une pause. Crois-le ou non, ça ne me réjouit pas plus que toi de savoir Despina en prison. Mais toi mieux que moi devrait savoir que cette situation est la plus juste.

code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Theodosia Beurk
▌ Messages : 181
Humeur :
Plus sont frères par le sang que par le cœur. (pv le frangin taré :3) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Plus sont frères par le sang que par le cœur. (pv le frangin taré :3) Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Chêne, crin de licorne, 31 cm
Camp: Bien
Avatar: Gemma Arterton

Plus sont frères par le sang que par le cœur. (pv le frangin taré :3) Empty
Message#Sujet: Re: Plus sont frères par le sang que par le cœur. (pv le frangin taré :3)   Plus sont frères par le sang que par le cœur. (pv le frangin taré :3) Icon_minitimeMar 9 Juin - 23:13

Plus sont frères par le sang que par le cœur.

Dosia adressa à son frère son regard le plus dégoûté quand ce dernier osa affirmer que la seule personne responsable dans cette affaire payait déjà pour ses crimes. Le pire, ce n'était même pas qu'il soit capable de dire de telles énormités, le pire, c'est que Dosia savait pertinemment qu'Orpheus y croyait vraiment. Il était suffisamment tordu pour avoir réussi à se convaincre, allez savoir comment, du bien-fondé de son impardonnable action. Il osait s'imaginer que son fils était un sorcier, que sa femme était une criminelle. Consciente qu'il était dans le déni totale, elle pourrait se montrer plus indulgente, mais ce n'était pas le cas, vraiment pas.

Elle trouvait son comportement insupportable. Il se dédouanait de tout en rejetant la faute sur les autres, constamment. Il avait toujours fait comme ça, et Dosia trouvait cela positivement insupportable. C'était quelque chose qu'elle avait déjà remarqué quand ils étaient enfants, mais à l'époque, elle réussissait à trouver cela amusant, elle n'avait pas réellement conscience de ce que ça disait de son caractère, des vrais indices que cela donnait sur son tempérament complètement inadmissible. Aujourd'hui, elle avait ouvert les yeux, et elle voyait son frère tel qu'il était. Avec le prisme d'une affection enfantine, certes, mais avant tout la certitude qu'Orpheus Beurk ne pouvait être sauvé. C'était trop tard pour lui. Le but n'était pas de le sauver mais bien de l'enfoncer, de l'enfermer, de sceller son destin pour de bon. Et personne ne pourrait venir à son secours.


"Oh mais je suis sûre que tu penses vraiment tout ce que tu es en train de me dire. Le pire, c'est que tu crois en tes conneries. Despina est en prison par ta faute. Parce qu'elle a voulu protéger son fils, votre fils. Et puisqu'elle n'est plus là pour le faire, crois bien que je vais m'en charger."
Elle marqua une pause. "Je peux te promettre une chose, Amos ne fêtera pas ses onze ans avec toi. Il est hors de question que tu..." Elle marqua une pause, dégoûtée. "C'est ça le pire, je sais même pas ce que tu serais capable de faire à ton propre fils pour défendre ton putain d'honneur. Mais je te donnerais pas l'occasion de me l'apprendre."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
Orpheus Beurk
▌ Messages : 354
Humeur :
Plus sont frères par le sang que par le cœur. (pv le frangin taré :3) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Plus sont frères par le sang que par le cœur. (pv le frangin taré :3) Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'if, 32, 21 cm, plume de phénix
Camp: Mal
Avatar: Jonathan Groff

Plus sont frères par le sang que par le cœur. (pv le frangin taré :3) Empty
Message#Sujet: Re: Plus sont frères par le sang que par le cœur. (pv le frangin taré :3)   Plus sont frères par le sang que par le cœur. (pv le frangin taré :3) Icon_minitimeMer 10 Juin - 17:46


Plus sont frères par le sang que par le cœur.  
S'

ils ne devaient être d'accord que sur une seule chose (et ce serait définitivement la seule), c'était bien sur le fait qu'Orpheus ne mentait effectivement pas, au sens où il était entièrement convaincu de ses dires. Etait-ce un mal ? Pour lui non, évidemment, puisqu'il était certain que sa vision, ses convictions étaient les bonnes, et que c'était Dosia qui était à blâmer pour ne pas être capable de le comprendre, de comprendre sa démarche. Pourtant, tout était clair, limpide comme de l'eau de roche. La justice que Dosia servait avec tant de ferveur avait elle-même reconnu la culpabilité de son épouse dans l'affaire, sans qu'il n'ait rien dit ou fait de son côté... Alors l'accabler aujourd'hui, c'était quelque part trahir son voeu envers la justice magique.

La seule chose, peut-être, qui tenait davantage du mensonge, ou du moins du déni, c'était tout ce qui concernait Amos. Car en revanche, plus le temps passait, plus il était difficile pour Orpheus de se convaincre vraiment du fait que son fils était bel et bien un sorcier. Mais pour lui, cette phase de déni était en soi innocente, elle le poussait seulement à vouloir faire de son fils, qu'il aimait profondément quoi qu'elle en pense, la meilleure version possible de lui-même. Peut-être que ça n'aboutirait pas, mais en tout cas, il essayait d'agir, d'intervenir. Quand Theodosia, elle, se contentait de tenir pour acquise une vérité qu'en sa position de tante et de soeur, elle devrait être incapable de tenir.

-Et qu'est-ce que tu comptes faire, exactement ?
répliqua Orpheus en soutenant le regard de sa soeur. Tu comptes m'enlever mon propre fils ? Tu sais que c'est un crime grave, n'est-ce pas ? Il marqua une pause. Si le bien-être d'Amos t'intéresse, ce dont je doute fortement, sache qu'il se porte très bien. Je prends soin de lui, et grâce à moi, il ira loin.

Un rien de déni là-dedans, mais il voulait encore y croire. Amos était son fils, sa chair, son sang. Il n'avait d'autre choix de s'accomplir, de réussir, c'était même primordial, en réalité. Il ne voulait pas accepter qu'il en soit autrement. Et en règle général, ce qu'il ne voulait pas n'advenait pas, c'était comme ça.

-C'est toi qui le condamne d'avance en le faisant passer pour ce qu'il n'est pas. Si tu avais un minimum d'estime pour lui... ou pour moi, tu ne te permettrais jamais un tel discours.

Mais l'estime de Dosia envers les membres de sa famille s'était manifestement fait la malle il y a un moment déjà. Et à présent, de sa part, il ne devait manifestement s'attendre qu'à de la rancoeur... qu'il lui rendait bien, par conséquent.

code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Theodosia Beurk
▌ Messages : 181
Humeur :
Plus sont frères par le sang que par le cœur. (pv le frangin taré :3) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Plus sont frères par le sang que par le cœur. (pv le frangin taré :3) Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Chêne, crin de licorne, 31 cm
Camp: Bien
Avatar: Gemma Arterton

Plus sont frères par le sang que par le cœur. (pv le frangin taré :3) Empty
Message#Sujet: Re: Plus sont frères par le sang que par le cœur. (pv le frangin taré :3)   Plus sont frères par le sang que par le cœur. (pv le frangin taré :3) Icon_minitimeMar 7 Juil - 22:50

Plus sont frères par le sang que par le cœur.

Il y avait une sorte de défi dans la voix d'Orpheus. Là-dessus, et même si ça l'écorchait de le reconnaître, ils étaient semblables : fiers comme des paons et convaincus de détenir la vérité absolue. Sauf que Dosia avait un avantage certain sur son frère, selon ses propres critères en tout cas : elle avait raison et il avait tort. Et plus il la provoquerait de la sorte, plus elle s'obstinerait à le priver de tout, absolument tout ce qui comptait pour lui... Et encore, c'était bien relatif. Car si on parlait de le priver de son fils, Dosia était convaincue du fait qu'Orpheus n'aimait pas Amos, contrairement à ce qu'il prétendait. Aucun père aimait au monde ne ferait subir une chose pareille à quelqu'un qu'il aimait. C'était une chose horrible à faire à la chair de sa chair. Et si elle ne pourrait évidemment pas voler Amos à son père sans en subir les conséquences, elle comptait bien obtenir très légalement la garde de son neveu, et ça, elle était convaincue d'y réussir.


"Le bien d'Amos m'intéresse beaucoup, oui, c'est pour ça que j'estime important de veiller à son avenir et à son bien-être. Il faudra bien que quelqu'un s'occupe de lui quand tu moisiras derrière les barreaux, pas vrai ?"


Bon, dans l'idéal, ce serait Despina qui s'occuperait d'Amos, mais Dosia restait lucide, même si Orpheus devait aller en prison, Despina avait tout de même concrètement cherché à tuer son mari. Et si sa belle-soeur sortait de prison, qui sait dans quel état on la lui rendrait ? La compagnie des détraqueurs ne faisait du bien à personne à Azkaban, si on avait le moindre doute à ce sujet, il suffisait de voir Aristide pour s'en faire une idée. Alors...


"J'ai de l'estime pour lui et pour la personne qu'il deviendra. Je l'aime pour ce qu'il est, pas pour ce que je voudrais qu'il devienne..."
Elle croisa les bras. "Je ne te laisserai pas le tuer froidement sous le prétexte qu'un jour tu auras enfin admis qui il est, un cracmol."

Elle détachait chaque syllabe de ce dernier mot, parce qu'elle estimait que c'était important qu'il l'entende, encore et encore, que cela lui plaise ou non.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
Orpheus Beurk
▌ Messages : 354
Humeur :
Plus sont frères par le sang que par le cœur. (pv le frangin taré :3) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Plus sont frères par le sang que par le cœur. (pv le frangin taré :3) Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'if, 32, 21 cm, plume de phénix
Camp: Mal
Avatar: Jonathan Groff

Plus sont frères par le sang que par le cœur. (pv le frangin taré :3) Empty
Message#Sujet: Re: Plus sont frères par le sang que par le cœur. (pv le frangin taré :3)   Plus sont frères par le sang que par le cœur. (pv le frangin taré :3) Icon_minitimeMer 8 Juil - 18:11


Plus sont frères par le sang que par le cœur.  
O

rpheus était las, sincèrement, d'entendre les uns et les autres donner leur opinion sur une situation à laquelle, manifestement, ils n'entendaient rien, tous autant qu'ils étaient. Il était capable de le dire haut et fort, et sans en rougir le moindre instant : personne en ce bas monde n'aimait plus Amos Beurk que lui-même. Pas même Despina, qui la première aurait dû comprendre ses intentions et avait pourtant voulu le stopper. Radicalement. Quelle vie voulait-on pour son fils, à la fin ? Tous ceux qui prétendaient se soucier de son sort ne le faisaient manifestement pas assez pour accepter de voir en lui la personne qu'il était vraiment. Dosia, comme d'autres avant elle, se contentaient de ce qu'ils voyaient, sans accepter de voir au-delà.

Ils abandonnaient Amos à son sort sans accepter de le laisser révéler son plein potentiel. Pour le père concerné qu'il estimait être, c'était un fait totalement inacceptable. Lui, il s'échinait, nuit et jour, à offrir à la chair de sa chair une vie digne de ce nom, et eux qu faisaient-ils sinon le pointer du doigt comme le criminel qu'il n'était pas. De n'importe qui, l'attaque était basse, sournoise et inacceptable. De la part de Dosia, elle faisait plus mal encore. Difficile de dénicher dans le regard de glace de l'Auror, dans son ton agressif et volontaire, quoi que ce soit qui ressemble à leur affection, à leur complicité passées... Et pourtant, Orpheus savait pertinemment que l'une et l'autre avaient toujours existé, à une époque qui n'était pourtant pas si lointaine. A présent morte et enterrée.

Mais il n'était pas temps d'être nostalgique, certainement pas. Il était en revanche temps de se montrer incisif et sans pitié, et sur ce point, si Dosia croyait avoir de l'avance sur lui, il lui prouverait rapidement son erreur. D'autant qu'elle savait appuyer très précisément où ça faisait mal. Et c'était une chose, bien sûr, qu'il était incapable de lui pardonner. Qualifier Amos de cracmol, c'était à ses yeux proférer une insulte proprement inacceptable, et il ne tolérait certainement pas que l'on traite son fils de cette manière. En parfait déni de la réalité, rien n'était plus susceptible de le mettre hors de ses gonds. Il attrapa le poignet de Dosia avec brusquerie et fermeté, serrant bien plus fort que nécessaire.

-Ne prononce plus jamais ce mot, tu m'as compris ?
répliqua-t-il d'un ton cinglant. Ni toi, ni personne, ne toucheras à un seul cheveu de mon fils. Et si tu t'approches de lui, même de quelques mètres, crois-moi, tu regretteras le jour où mes parents ont eu la bêtise de me donner une soeur. Eux le regrettent déjà, c'est un début.

Et lui aussi.


code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Theodosia Beurk
▌ Messages : 181
Humeur :
Plus sont frères par le sang que par le cœur. (pv le frangin taré :3) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Plus sont frères par le sang que par le cœur. (pv le frangin taré :3) Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Chêne, crin de licorne, 31 cm
Camp: Bien
Avatar: Gemma Arterton

Plus sont frères par le sang que par le cœur. (pv le frangin taré :3) Empty
Message#Sujet: Re: Plus sont frères par le sang que par le cœur. (pv le frangin taré :3)   Plus sont frères par le sang que par le cœur. (pv le frangin taré :3) Icon_minitimeMar 21 Juil - 21:40

Plus sont frères par le sang que par le cœur.

Dosia serra les dents quand son frère encercla son poignet avec force et vigueur. Elle faisait de son mieux pour ne rien laisser transparaître des émotions qui l'assaillaient, entre douleur et léger sentiment de victoire... car, après tout, si Orpheus voulait lui prouver qu'il n'était ni violent, ni dangereux, alors il s'orientait très clairement dans la mauvaise direction. Elle regrettait qu'il n'y ait aucun témoin pour assister à la scène. Une part d'elle avait envie qu'il imprime une trace durable de ses sévices sur son poignet pour s'en servir de preuve contre lui. Sa rage, sa colère étaient ce qui le perdraient, et Dosia mourait d'impatience de voir ce moment arriver.

En tout cas, elle avait su prononcer le mot qui fâche, et elle saurait le garder à l'esprit, d'une manière ou d'une autre, et le répéter aux bonnes personnes. Elle saurait précisément faire ce qu'il faudrait pour le faire sortir de ses gonds une bonne fois pour toutes. Ce n'était pas le bon endroit ni le bon moment, alors même si cela mettait sa patience à rude épreuve, elle saurait attendre le temps qu'il faudrait. Elle laisserait le mot "cracmol" lui échapper dès que l'occasion se révélerait parfaite pour cela. Et il y aurait forcément une occasion parfaite, à un moment ou à un autre... et elle saurait la saisir quand elle se présenterait.


"On dirait bien que tu me menaces"
,
répondit Dosia avec un fin sourire aux lèvres.[color:da0a=##6699cc] "Regarde-toi, tu n'es même pas capable de faire illusion plus de deux minutes." Elle lui adressa un sourire victorieux. "Tu tomberas plus vite encore que je ne l'avais imaginé."

Elle se détacha de son emprise d'un mouvement brusque, le même défi, toujours, dans le regard. Au même moment, l'ascenseur interrompit sa course et Dosia en profita pour en sortir. Elle ne voulait pas faire durer cet entretien plus que nécessaire. Elle comptait faire les choses dans les règles de l'art. Elle avait la ferme intention de faire tomber Orpheus de la façon la plus directe et la plus brutale possible.


"Ne t'en fais pas, je serai aux premières loges pour assister à ta chute."


Elle tourna les talons sur ces mots prononcés avec les accents de menace les plus vifs et les plus convaincus. Elle saurait faire de sa vie un enfer, et sauver la vie d'Amos dans la foulée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Plus sont frères par le sang que par le cœur. (pv le frangin taré :3) Empty
Message#Sujet: Re: Plus sont frères par le sang que par le cœur. (pv le frangin taré :3)   Plus sont frères par le sang que par le cœur. (pv le frangin taré :3) Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Plus sont frères par le sang que par le cœur. (pv le frangin taré :3)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Les liens du sang sont impénétrables. (Theodosia)
» Les liens du sang sont les plus forts [pv Pur' et Rhian]
» [Intrigue] Les familles sont terribles, elles vous plantent toute la vie des épingles à l'endroit sensible. [pv Maman et frangin !]
» Plus les amitiés sont rares, plus elles sont précieuses (Robert)
» Les vertus sont sœurs, les vices sont camarades. (Callidora)
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Londres
 :: Ministère de la Magie :: Niveau 8
-